Partagez | 
 

 Drôle de rencontre au soleil couchant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) Drôle de rencontre au soleil couchant  Mar 8 Oct 2013 - 23:59

Un mois s'était déjà écrouler depuis que le jeune délinquant avait fait ses premiers pas à Kuro High School. L'arrivée c'était plutôt bien passer. En peu de temps on lui avait assigné une classe et une chambre. La visite fut bref, mais suffisante. Néanmoins, il y avait encore des endroits inconnus à aller explorer et c'est ce que Kuzumi avait comme passe-temps ce dernier mois. Un nouveau lycée, nouvelle maison, nouvelle vie... Cela le rendait vraiment septique. 'Était il vraiment nécessaire que son très cher père l'envoya ici tout seul sans lui demander son avis.

Au début Kuzumi pensait que cela ne pouvait pas faire de mal. Après tout, les bastons c'est distrayant, mais faut pas en abuser. Puis voir à chaque fois les autres en surnombre alors qu'il était seul n'était pas une partie de plaisir non plus, mais bon après tout il n'y a jamais eu de règles dans la rue... Quitter tout ça n'allait surement pas lui manquer.
Sauf qu'ici c'est vraiment mort. Les élèves qui se trouvent ici sont bel et bien les mêmes petits anges banal qu'on retrouve dans la plupart des autres lycées japonnais. Kuzumi a toujours préféré les gens au caractère, ne se laissant pas faire. Il prenait un malin plaisir à les regarder s'énerver et puis s'il passait à l'action les achevaient en un coup. Une petite sorte de défis que le jeune homme aime se lancer.

Enfin tout cela appartenait au bon vieux temps. Une fois revenu sur terre c'est avec surprise que le jeune homme remarqua qu'il se trouvait non loin de la plage. Cela faisait un certain temps qu'il marchait, mais tellement perdu dans ses pensées qu'il marchait instinctivement. Il se dirigea enthousiasment vers la plage. D'ici peu le soleil allait se coucher. Une fois arrivée sur place un petit vendeur de friandise s'approcha de Kuzumi pour lui proposer un petit bonbon. Le jeune délinquant laissa s'approcher l'homme âgé assez près pour que celui-ci puisse profiter de lui en voler une ou deux. L'homme était proche et se pencha pour lui proposer ses friandises et lui fit part des prix de celles-ci. La distance était idéale, mais l'hésitation s'empara de lui. Les pensées de ce que son père lui a offert comme chance le tourmentait. Il ne pouvait pas ignorer cela, mais d'un autre côté ces friandises avaient l'air très attrayantes.
Soudain une ombre fit son apparition non loin de lui. Pourtant, il n'avait encore vu personne dans les parages...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Drôle de rencontre au soleil couchant  Mer 9 Oct 2013 - 14:51





« Une drôle de rencontre au soleil couchant  »



J'étais assise dans ma chambre, le regard tourné vers le plafond, m'ennuyant ferme. J'avais bien quelques cours à réviser, mais je n'ai évidemment pas une tête à le faire. Ce n'est pas que la solitude me pesait mais je décidai d'aller faire un tour histoire de tuer le temps. Depuis ma rentrée ici, je n'avais jamais été faire un tour en dehors du lycée. Une idée germa dans ma tête, une excellente idée même. Le soleil se coucher doucement, la mer devait être magnifique. J'enfilai une robe noire à volant, toujours en mettant en avant mes atouts féminins puis sortit silencieusement.

Je marchais tranquillement dans les rues presque vides lorsque j’aperçus enfin le sable briller sous les quelques faibles rayons de soleil restant. Je retirais mes chaussures puis allai tranquillement vers l'eau lorsque que je vis deux ombres non loin de moi. Un marchand qui essayait de refourguer ses merdes à un mec apparemment. C'est très naturellement que j'allai à sa rencontre (autant s'occuper comme on peut, puis c'est le seul être humain dans les parages), lui lançant des plus sympathiquement :

- "Qu'est-ce que tu fais ici ?"

Pas de "bonjour", de présentation de plusieurs dizaines de minutes... Rien. J'ai toujours eu du mal à être gentille avec les inconnus. Pourquoi commencer à faire des efforts ?



C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Drôle de rencontre au soleil couchant  Mer 9 Oct 2013 - 22:36

Alooooooors... Voyons voir...

Au bout d'un mois, je commençais à avoir sérieusement fait le tour du campus et des alentours. Les dortoirs, la cantine, le parc. J'avais aussi traîné pas mal de temps dans la ville mais sortir à cette heure était suicidaire: j'arriverai jamais à me motiver pour rentrer avant le couvre feu! La bibliothèque? Pourquoi pas! J'ai pas encore pris le temps de me perdre dans les rayonnages - y avait trop de choses à voir au dehors – mais si je dois tenir toute une année comme ça, il allait me falloir de quoi m’enchaîner dans la chambre. Solution: Un petit ami ou un excellent bouquin.
Manque de bol, le premier n'étant pas en vue pour le moment, j'allais devoir me rabattre sur le second... qui n'était pas forcément plus facile à trouver...

Faisant attention à ne pas gêner Taylor et Lorenza, je passais un short noir, un T-Shirt vert fluo avec «Yes My Lord» écrit dessus et mon vieux sweat anciennement bleu. En une minute, je me glissais dehors sur un «J'vais à la Bibli'», chaussettes et chaussures encore en main... avant de me rappeler que le bâtiment était construit à l'européenne...

Pas grave!

Arrivé sur le perron, je m’asseyais pour mettre mes bas rayés violets et blancs, vérifiais rapidement que ma peau n'était pas visible entre eux et mon short et claquais du talon pour enfiler mes chaussures.

Il ne ferai pas jour encore très longtemps... Les reflets dorés sur les arbres du parcs étaient magnifiques.

Non. C'était impensable!
Je ne pouvais pas aller m'enfermer dans une salle de lecture et rater ce spectacle.

Une idée me frappa: Depuis mon arrivée, je n'étais pas sortie de nuit une seule fois. Un mois sans sortir nocturne?! Certes, la ville devait être moins animée que Tokyo mais quand même! Et puis il y avait tellement de nouvelles choses à voir. Hauts les chœurs! Je suis sûre qu'on voit vachement mieux les étoiles qu'à Tokyo par exemple!

Les étoiles... Mais ça c'était de l'idée! Mmmh... le toit? Le parc? Les ruines de l'ancien lycée? La plage!! En plus, si je me dépêche un peu, je pourrai même voir le soleil se coucher sur l'eau!

Pardon papa, pardon tonton, mais là, je tiens plus entre quatre murs!

Partant un petite foulées à travers le parc, je prenais conscience que j'avais oublié de prendre mon portable... Bah... On fera sans.



Je stoppais net à  l'entrée de l'étendue de sable. Le cœur battant et le souffle un peu court, je profitais à fond des reflets du soleil sur l'eau. Grandiose! L'odeur d'iode et la légère brise me firent sourire plus encore que le reste. Pourquoi je n'étais pas venue avant? A oui... sortir le soir: pas bien.

Trop heureuse de pouvoir sentir le sable entre mes orteils, je nouais mes bas à mes chaussures et les pendaient à mon cou en une espèce d'écharpe très laide pour ne pas avoir à les porter. Tant pis pour ma cicatrice, de toute façon, il ne devait pas y avoir grand monde à cette heure, non?

Raté... Quelques personnes se tenaient un peu plus loin sur le sable. Sûrement un vendeur de gaufre qui rangeait ses affaires. En parlant de vendeur de gaufre: C'est qu'il fais soif dans ce pays! J'aurais peut-être pas du courir sur tout le chemin...

D'un bon pas et avec le fol espoir de la baleine rejeté hors de l'eau, je m'approchais du petit groupe. Gagné! On dirait bien un marchand à la sauvette. Une femme étrangère avançait encore vers le vendeur et ce qui avait de forte chance d'être un client. Elle avait l'air de le connaître puisqu'elle lui demandait de rendre des comptes visiblement...

Prenant sur moi pour ne pas m’immiscer dans leur affaires, je faisais le tour du jeune homme et demandais avec un grand sourire en exhibant une pièce de 100yens qui traînait par chance au font de ma poche :

«Vous auriez quelque chose à boire, s'il vous plaît?»

«Mais Oui. Voila pour toi, Onee-san. Tu ne veux pas une friandise aussi?»

Le petit marchant me tendit la seule bouteille de soda qui traînait au milieu de ses bonbons. Elle doit pas être très fraîche...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Drôle de rencontre au soleil couchant  Jeu 10 Oct 2013 - 21:42

L'ombre se trouvant juste derrière lui se révéla être une jeune femme habiller d'un style plutôt sombre. Celle-ci l'avait approché sans que le jeune délinquant la remarque et d'une certaine façon cela le fit légèrement flipper. Il n'aime décidément pas d'être surpris comme cela. Tous ses sales coups qui ont été fait derrière son dos, il en a tellement connu que celui-ci ai prit l'habitude de ne jamais baisser sa garde. Même si tout cela était du passé, mieux valait garder ce genre de petits réflexes qui un jour lui sauverai surement la vie, du moins c'est ce qu'il croyait. La jeune femme inconnue à peine arrivée qu'elle l'aborda d'une manière amicale, mais spéciale.

Le regard du jeune homme fixait celle qui venait de l'aborder et il mit peu de temps avant de donner une réponse à celle-ci.

-Qu'est-ce que tu me veux? Je ne vois pas en quoi ça te regarde...

S'exprima il d'un genre peu chaleureux. Cette fille a fait tout un chemin pour venir l'aborder? Vu qu'elle n'avait pas l'air de montrer d'intérêt au vendeur de friandises, qui n'allait pas tarder à en 'perdre' quelques-unes de ses fameuses friandises. Une fois son regard de nouveau sur le vieux marchand, celui-ci fit de nouveau légèrement surpris. Une autre tête fis son apparition et celle-ci au contraire ne prêta aucune attention au jeune homme ou bien à la fille qui se tenait à côté de lui.

Donc ses deux là étaient venues comme lui, toute seule? Qu'elle drôle d'idée se dit il, tout en repensant que lui aussi était venu tout seul à la plage même si cela n'était pas son but au départ.

La présence des deux jeunes femmes l'embêtaient, car la chance de manger une de ses succulentes friandises lui échappait. Rien ne se passait comme il le voulait, mais bon cela ne restait que de simples friandises et puis avec les témoins présents mieux valait se tenir à carreau.

Ne laissant pas le temps à son interlocutrice de répondre que Kuzumi se tourna vers le soleil qui maintenant était devenu tout à fait orange et descendait de plus en plus. Il n'était vraiment pas normal qu'un gars comme lui puisse rester calme et admirer une telle vue. Est-ce que c'était parce que la plage lui était un endroit inconnu jusqu'à ce qu'il mette les pieds ici. Enfin il avait déjà été à la plage auparavant, mais n'avait jamais eu le temps d'admirer un coucher de soleil. Dans le passé des choses si insignifiantes ne l'intéressait pas, mais son esprit était peut-être devenu plus mature? Qui sait?
Sans directement prêter attention aux autres celui-ci s'avança lentement, mais surement tout prêt de la mer. Son attention se détourna sur un petit caillou solitaire qui se trouvait juste à ses pieds. Sans aucune hésitation il ramassa la petite pierre la jeta dans les aire et donna un de ses coups de pied spécial qu'il avait appris au karaté et propulsa le petit caillou bien loin qui finalement finit sa course dans la mer.

Un petit sourire de satisfaction pouvait se faire lire sur son visage.
Le Karaté cela faisait du bien d'en refaire un mouvement qu'il aimait particulièrement. Après tout c'était la seule chose qu'il savait bien faire. Huit ans d'expérience était pas mal et son amour perdu pour cet art pouvait peut-être remontrer son visage?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Drôle de rencontre au soleil couchant  Ven 11 Oct 2013 - 17:37





« Une drôle de rencontre au soleil couchant  »



Il me fixa longuement avant d'enfin me faire part d'une quelconque réponse qui se fit très directe.

- Qu'est-ce que tu me veux? Je ne vois pas en quoi ça te regarde...

D'accord. Mon visage afficha une mine entre la surprise et le jugement. Je comptais répliquer mais celui-ci partit en direction de la mer. Décidément, le Gabriel de l'infirmerie était plus sympa à embêter. J'étais fatiguée ce soir là et je n'étais pas d'humeur à aller le cramponner pour sa réponse directe. Ne nous voilons pas la face, j'aurais peut-être eu le même type de réponse. Mais moi, c'est moi. C'est différent. Je tournais la tête vers une jeune fille qui s'était approché de nous afin de commander une boisson. Pourquoi pas acheter un petit quelque chose après tout ? L'autre mec me saoulait déjà. Je cherchai dans mes poches, en quête d'une quelconque pièce. Eeet... Ce n'est non sans grande surprise que je m’aperçus que j'étais fauchée. Génial. Pourquoi je suis sortie de ma chambre déjà ? Ah oui, pour le paysage. Je l'admirais un instant mais les moments poétiques comme celui-là, ce n'était pas mon genre.
Mon regard se reposa sur l'inconnue qui sirotait sa boisson, je m'approchais de celle-ci histoire de tuer le temps. Bon, essayons d'être sympathique. Essayons.

- Salut.

Oh oh ! Grand exploit, j'avais réussi à sortir une quelconque formule de politesse. Pendant ce temps, le mec de tout à l'heure avait shooté un cailloux et paraissait très fier de lui. Bah... Oui et alors ? Ce n'était qu'un pauvre cailloux qui n'avait rien demandé.
Bref, j'esquissais un petit sourire avant de continuer :

- Tu es de Kobe ?

Ça ne me ressemblait pas d'être aimable. Il faudra que je remonte ma réputation de grosse méchante plus tard.


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Drôle de rencontre au soleil couchant  Lun 14 Oct 2013 - 22:38

A bah finalement, ils avaient pas l'air de s'entendre super bien ces deux là...

Sur une réponse plus que sèche, le type partit d'un bon pas vers la mer. La fille en noir suivit un instant le garçon des yeux et reporta son attention sur le paysage pendant que je débouchais avidement ma bouteille. Un soda au melon...

En tout cas, le spectacle était splendide!
Les couleurs du ciel semblent peintes à l'aquarelle tant elles sont éclatantes. Des reflets dorés courraient sur les crêtes des vagues qui venaient s'écraser sur le sable. Les silhouettes noirs qui s'étiraient derrière tous les reliefs à causes des rayons rasant ont une vie propre.
Découpé comme une ombre chinoise sur un fond de soleil rouge, le garçon qui s'éloignait s'arrêta face à l'océan. Et près de moi, la brise faisait voleter la robe noir de la jeune femme tendue vers l'horizon.
Un réalisateur de génie n'aurait pas fait mieux pour une scène poignante où le héro solitaire fait un choix fatidique: Va-t-il laisser le mal l'emporter, succomber à son envie de pouvoir, de vengeance, ou réussira-t-il à prendre une autre décision. Seul face à lui-même, son amie ne peut que le regarder se débattre, spectatrice.


Bon... je pars peut-être un peu loin, mais c'est vrai que la scène et le paysage sont magiques.

Quelques secondes seulement et la fille se retourne vers moi pour me saluer. Son regard n'était pas particulièrement amical mais qu'est-ce qu'on en a à faire? Elle avait peut-être envie d'un peu de compagnie à cause de la réaction de son pote?
Je lui répondais par un sourire éclatant en 'approchant de quelques pas pour pouvoir parler plus tranquillement. À un peu moins d'une longueur de bras d'elle, je lançait un traditionnel et énergique «Osu!».
De près -et moins à contre jour - elle était plus... moins...  Bref. Elle dégageait quelque chose. Quelque chose de pas banal. Je prenait quelques secondes pour détailler ses traits. Pas que son visage soit à tomber mais ses iris dorées ressortaient magnifiquement sur les couleurs chaudes du paysage. Elle jeta encore un coup d’œil à l'autre garçon sourit en le voyant donner un coup de pied parfaitement maîtrisé - dans le vide? - et reporta son attention sur moi.

«Moi? Ouais j'suis à Kobe.»

Mais quelle nouille?! Je risque d'avoir des problème si on sait que je suis sortie le soir! Certes, le couvre feu n'est peut-être pas encore passé... quoi que... mais je ne compte pas revenir de si tôt! Kuso! Vite. La suite. La suite.

«Mais vous devez y être aussi tous les deux, non? Je crois avoir déjà croiser ton copain dans les locaux du lycée. Et puis il y a pas grand monde qui vient par ici à part les Kobéens, il paraît.»


D'une main, je tendais la bouteille à la fille en noir en me tournant de façon à pouvoir la voir et voir la mer en même temps. D'ailleurs, sont pote était toujours là...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Drôle de rencontre au soleil couchant  Sam 19 Oct 2013 - 15:23

Le soleil se couchait petit à petit et comme prévu c'était un très beau spectacle auquel le jeune homme pouvait assister. Ce calme lui faisait étrangement du bien, à tel point qu'il commençait à avoir une bonne humeur. La raison de son arrivée ici commençait à devenir de plus en plus claire.
Des voix pouvaient se faire entendre non loin du jeune délinquant. Les deux filles qui se trouvaient derrière lui commençaient une conversation et il pu entendre le nom de Kobe sortir de la bouche d'une d'entre elles. Kobe High School son nouveau lycée dans lequel il s'ennuyait plus que tout au monde. Est-ce que ces deux-là en faisait partie?
D'une nature assez curieuse Kuzumi ne pouvait s'empêcher de revenir sur ses pas et d'observer ces deux filles de plus près. En les observant comme il le faut, le visage de ces deux-là lui était bel et bien familier. Elles allaient à Kobe elles aussi. La raison de leur présence ici lui était égale, mais ne parler à personne ou n'avoir aucun contactes avec quelqu'un d'autre depuis tout un mois était assez lourd. Devait il se mêler à la conversation ? Ceci n'était pas de son habitude ou de son genre vu qu'il était toujours vu comme un type dangereux et respecté dans son ancien département. Pourtant, une légère crainte de se faire rejeter était bien présente et cela il ne l'avait jamais ressenti auparavant. Ici personne ne savait qui il était et aucun d'entre eux ne tentait vraiment de le savoir. C'était à se demander s'il n'avait pas une sale tête...
Finalement, il décida de se lancer après tout, qu'avait il a perdre. Le jeune homme s'avança d'un pas décontracté et s'adressa aux jeunes demoiselles.

- Vos têtes me disent bien quelque chose, je suppose qu'on est tous à Kobe apparemment.

Il prit une petite pause puis rajouta,

- Je n'ai jamais profité d'un soleil couchant au bord de la mer. Pourtant, je dois bien avouer que c'est un beau spectacle, mais toute bonne chose ont toujours une fin...

Des mots fort bizarre sortait de sa bouche. Pour être franc il ne se sentait jamais vraiment autant à l'aise avec des filles qu'avec des garçons. Des petites amies il en a jamais eu, car elles le trouvaient à chaque fois trop silencieux ou trop crapule...
Pourtant, ce qu'il avait dit sonnait assez sympathique et il espérait enfin pouvoir parler à quelqu'un. Mon dieux, Kuzumi se sentait vraiment désespérer pour se comporter comme ça. Tout ce qu'il intéressait pour le moment était de se faire des connaissances et il était prêt à faire des efforts.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Drôle de rencontre au soleil couchant  

Revenir en haut Aller en bas
 
Drôle de rencontre au soleil couchant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: