Partagez | 
 

 Découverte et premier pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) Découverte et premier pas  Dim 1 Déc 2013 - 21:45

Après avoir posé mes affaires dans ma chambre, je décidais de visiter le dortoir pour passer le temps ou trouver des choses intéressantes. En vagabondant, je rentrais par hasard dans une grande salle remplis d'élèves.

C'était sûrement une salle commune car on pouvait voir des gens avachis sur un canapé, à moitié endormis devant la télé, ou assis sur une chaise, discutant ou lisant un livre. En effet, au fond de la salle, des étagères remplies de bouquin de toute sorte avaient été disposées.

L'ambiance ,qu'instaurait un tel lieu, dominée par des rires et le son de la télé, ne semblait pas être le meilleur endroit pour un solitaire qui aimait plus que tout le silence. Mais, au fil du temps, ces même solitaires apprenaient à faire abstraction du bruit afin de ne plus être gênés. Les groupes contrôlaient peut-être l'ambiance mais les solitaires savaient se servir de leur solitude. C'était survivre ou être mangé.

Mon observation terminée, je me dirigeais vers les étagères afin d'étudier les livres mise à disposition. Ils traitaient de plusieurs choses, allant des matières scolaires à de simple roman. Mon regard parcouraient rapidement les dos de chaque ouvrage. Je me demandais si il n'y avait pas de light novel... Mon attention fut attirer par un livre à la la couverture qui m'était familière. Je le pris et le reconnus immédiatement en lisant le titre. Ils possédaient donc effectivement des lights novels et des récents au vu de ma trouvaille.

Je cherchais maintenant une place où s'asseoir confortablement. Je n'avais pas envie de prendre une chaise donc je regardais du coté des canapés. Ma chance me sourit, un canapé placé assez loin de la télé donc peu intéressant pour les groupes, était entièrement libre.

Je marchais en sa direction en tenant le livre. Je me laissais tomber avec un soupir de soulagement et je me mis à lire la première page distraitement.

Je n'arrivais pas à me concentrer car j'étais en fait préoccupé par un problème assez important, mon avenir. Mon père m'avait exilé ici en guise de punition mais je ne savais ni combien de temps je resterais, si je finirais mes études ici. D'ailleurs je n'avais aucune idée de ce que je voulais devenir. Allais-je étudier à l'université après le lycée ou ferais-je autre chose ? De multiples questions s'ajoutaient avec celle-ci.

Le futur semblait vraiment incertain. J'aimais bien les maths, peut-être devrais-je me diriger là-dedans ? Je ne savais pas. Équation à x inconnu.

Soudain, je sentis une certaine fatigue envahir mon corps, poussée par la chaleur des lieux et le désespoir de ma situation. Je fermais les yeux et le light novel. Je n'avais aucune envie de me battre contre le sommeil, les choses iront mieux quand je me réveillerais. Oui, c'était sa.

Pendant que Morphée m’entraînait avec lui dans son pays, je lâchais un murmure :


-« Qu'importe, on verra bien... »

Puis je m'endormis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Découverte et premier pas  Dim 1 Déc 2013 - 23:00

Kimberley se trouvait parmi cette foule intense dans les dortoirs. E effet, la foule n'était pas vraiment son point fort, mais elle aimait bien s'y perdre de temps à autre, afin de se faire oublier. Il y avait tellement de monde qu'il n'y avait aucune place où elle pouvait s'asseoir. Elle poussa quelques élèves par ci par là, en fit grogner quelques uns et rire d'autres. Elle adressa quelques sourires, tout en cherchant un endroit où se poser. Il faisait une telle chaleur là dedans ! Elle voulait tout simplement trouver son dortoir et sa chambre, mais bon, apparament elle b'était pas prête d'y arrivée. Elle repéra au loin la seule place qu'il restait, celle qui était sur le canapé.
Mais à sa grande surprise, un rigolo vient immédiatement la prendre, et s'allongea exactement là où elle voulait s'asseoir, un livre à la main. Comment pouvait-il lire dans de telle situation, se demandait-elle. Elle se rapprocha de lui comme elle put, lorsque celui ci ferma son livre et se mit a tenter de dormir. L'occasion était trop belle, se disait-elle. Elle sourit, finit enfin par se rapprocher de lui, et l'atteigna. Elle s'assit alors sur les jambes du garçon, se rapprocha doucement du creux de son cou, lui arracha une mèche de cheveux et lui murmure à l'oreille:

" C'est MA place, alors bouge de là"

Elle se redressa alors et attendit patiemment que le jeune homme, dont elle ne connaissait même pas le nom, bien qu'elle s'en fichait, se lève et daigne lui laisser sa place. On pouvait parfaitement voir que sous le petit haut qu'elle portait, elle n'avait pas du tout de sous vêtements. Son jean était aussi quasiment déchiré et sa braguette n'était même pas remontée. Elle passa une main dans ses longs cheveux lisses et fixa le jeune homme du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Découverte et premier pas  Lun 2 Déc 2013 - 12:00

Je sentis une chose lourde sur mes jambes puis une douleur vive au niveau de mes cheveux. J'ouvris les yeux rapidement afin de découvrir l'origine du problème. Je remarquais alors qu'une fille me fixait avec un sourire, en tenant une mèche de mes cheveux dans sa main. Je me rappelais à ce moment là que ,juste avant, j'avais entendu un murmure me sommant de « dégager ».

Bon analyse de la situation. Visiblement, une fille plus jeune que moi, avec un comportement de yankee, des habits qui ne cachaient presque rien (comment elle avait fait pour rentrer ici comme ça?), réclamait sa place qui, je ne savais pour quel raison, d'après elle, lui revenait de droit.

J'étais donc tomber sur ce que je détestais le plus, les filles violentes et rebelles. Décidément, ma chance me fuyait depuis quelque temps. J'allais donc ne compter que sur moi-même pour me sortir de ce bordel.

Comment allais-je réagir ? Déjà, ne pas chercher la bagarre, je n'avais aucune envie de me battre contre une fille. Alors, la négociation serait la clef de la réussite. Mais comment négocier avec ce genre de personne ? Tout d'abord, je ne devais pas me placer au-dessus d'elle mais au même niveau. De deux un compromis, qui la pousserait à réfléchir plutôt qu'à se servir de ses poings, était nécessaire.

Je remarquais au même moment un détail qui j'avais oublié. Le canapé ,où j'étais assis, possédait trois places. Une idée me vint à l'esprit, j'avais juste besoin de trouver les bons mots.


-« Tu m'as fait explicitement comprendre que tu voulais cette place mais moi je veux y rester. Comme tu peux le constater, ce canapé à trois places, donc je te laisse choisir : soit tu t'assoies à ma place et je prends l'autre coté du canapé ou inversement je reste là et toi tu t'assoies sur la partie libre du canapé. »

La violence ne pouvait résoudre tous les problèmes. Elle en engendre plus qu'elle en règle d'ailleurs.

Je me mis à observer plus en détail mon interlocuteur. Abstraction faite de son caractère violent et rebelle, elle était plutôt mignonne. Je me demandais comment elle a pu finir comme ça. Je n'étais spécialiste en psychologie, malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Découverte et premier pas  Lun 2 Déc 2013 - 21:18

Kim sourit au garçon quand elle le vit ouvrir les yeux. Il fallait se l'avouer, il n'était pas si laid que ça au final ! Toujours son cheveu dans la main, elle le contempla pendant que celui ci réfléchissait durement, apparemment. Ouais, il n'était pas beaucoup plus vieux qu'elle, disons 16-18 ans. Il n'avait pas l'air très grand non plus. Elle fourra le cheveux dans la poche de son jean et passa une main dans ses longs cheveux.
Lorsqu'elle entendit la proposition du jeune garçon, elle sourit. Ah, quelqu'un de diplomate ? Ineteressant, voilà enfin quelqu'un qui sache lui répondre dignement et qui essaie de négocier au lieu de résister. Ce garçon commençait vraiment à l’intéresser, dans sa manière de lui répondre.
Elle s'approcha de lui, se pencha sur son torse en lui caressant un petit peu les cheveux et s'appprocha de son cou en lui murmura doucement:

" Alors je vais être gentille, juste pour cette fois, je vais prendre l'autre place"

Kim détestait devoir laisser sa place et devoir céder, mais elle pouvait bien se permettre de faire une exception, juste pour ce jeune homme. Elle sortie alors de ses jambes, appuya sans vraiment le vouloir sur l'entre jambe de celui ci pour y prendre appuie et s'installa alors aux pieds du jeune homme. Elle arrangea ensuite ses cheveux et le regarda, en lui demandant:

" Alors, t'es qui toi ? Moi je m'appel Kim

Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Découverte et premier pas  Lun 2 Déc 2013 - 23:05

Elle avait donc accepté ma proposition. Je remerciais profondément mon sens de la négociation qui venait de me sauver d'une fille violente pour un temps. Je comprenais également que négocier avec tous le monde, peu importe sa personnalité, était possible. Vive les mots !

Je remarquais que maintenant qu'elle était resté sur mes jambes. Comment mon coté pervers a-t-il pu passer à cotés de ça ? Non, en faite j'avais survécu précisément parce que je n'avais pas porter attention à ce détail. Je remerciais cette fois ma raison.

En y repensant, la manière dont elle s'était approché de moi, pour répondre favorablement à ma proposition, en me caressant les cheveux, avait eu pour effet de faire accélérer mon rythme cardiaque. Je devais me rendre à l'évidence, ma faiblesse semblait être le gente féminine, peu importe leur caractère. Mais n'étais-je pas un garçon en bonne santé ? C'était donc normal que je réagisse comme ça.

Quand elle voulut se lever, un endroit sensible fut malheureusement touché, ce qui provoqua une certain réaction que je dus contrôler pour ne pas que la fille ne le remarque.  Mon côté pervers allait prendre définitivement le pas si ça continuait.

Tandis qu'elle s'installait à mes pieds, je fis rapidement le vide dans mon esprit pour calmer les ardeurs. Le calme était mon meilleur amis.

Ceci-fait, je vis qu'elle me regardait dans les yeux. Elle déclina alors son identité et d'une façon qu'il lui allait le mieux.

En effet, elle se présenta en donnant juste le nom « Kim ». Ce n'était visiblement pas un vrai prénom donc c'était un surnom. C'était la façon des rebelles de s'appeler par des surnoms, je m'y attendais. Néanmoins, ce surnom était sûrement un raccourcis de son prénom et les prénoms qui commençaient par « Kim » se trouvaient être essentiellement anglais ou américains. Donc, la fille venait d'un pays étranger. Enfin, tout ceci n'était que suspicion mais vu que ce lycée prônait une scolarité internationale...  

Bon, comment vais lui demander de m'appeler ? Vais-je donner mon nom et prénom ? Trop formel. Un surnom ? Non, je n'aimerais pas avoir de surnom. Donc il ne restait qu'une seule solution.


-« Je suis Sora. »

Aussi simple qu'elle. J'omis d'ajouter une particule à mon prénom vu qu'elle ne l'avait pas fait. Je pouvais bien oublier le formalisme japonais quelque fois.

Je continuais la conversation mais même si elle paraissait sympathique, je devais faire attention quand même.


« Je t'offre la place à coté et tu choisis de t'asseoir par terre ? »

Je lui souris en disant ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Découverte et premier pas  Lun 2 Déc 2013 - 23:30

Kim n'avait vraiment pas du tout fait attention à l'endroit où elle avait poser sa main, elle l'avait de suite retirée, sans avoir eu le temps de sentir la réaction physique du jeune homme.
Par grande maladresse de sa part, elle manqua de trébucher sur un sac qui traînait dans le coin, dans lequel elle se pris les pieds en voulant se lever. Irritée, elle pris le sac et gueula comme elel pu, malgré se brouhaha interminable:

" Hey, faites gaffe où vous laissez vos trucs où j'vous jure que vous ne les reverrez plus !"

Elle mit ensuite un gros coup de pied dans le sac, y dégagea un petit chemin et finit par s'asseoir juste à côté du garçon, au sol. Le sol était le siège favori de Kim, elle ne cherchait qu'a l'embêter pour avoir la place, mais le répondant diplomate de ce jeune homme l'avait assagi et désarmée, bien qu'elle ne s'y attendait pas du tout. Elle ne pouvait s'empêcher de le regarder, de le contempler et, à sa grande surprise, elle pouvait y passer des heures. Non, celui-ci, il n'était pas permis de l'embêter. Ses pensées étaient très clair vis vis de lui:

** Non, lui il est cool, moi j'laime bien, donc on reste sage, Kim**

Elle lui fit un grand sourire. A l'entente de la remarque du jeune homme, elle passa de nouveau une main dans ses cheveux, un tic qu'elle avait lorsque sa réponse risquait d'être fort prometteuse et assez innatendue. Elle se pencha vers lui, posa ses bras et sa tête sur le torse du jeune homme et lui répondit:

" Disons que je suis mieux placée là plutôt qu'ailleurs"

Ses paroles furent accompagnées d'un petit clin d'oeil qu'elle lui avait adressé. Elle garde sa tête appuyé sur son torse et commença à jouer avec les plis de son tee shirt. C'était un parfait inconnu ce Sora, mais c'ets un nom qu'elle retiendra sans aucun mal, pas comme celui de cette bassiste qu'elle avait rencontré, et dont le nom lui avait échappé depuis bien longtemps déjà.
Elle regarda ensuite le jeune homme et lui dit d'un ton très calme et posé:

" Tu sais que tu n'ets pas moche quand tu ferme les yeux ?"

Il était bien sûr hors de question de lui dire directement ce qu'elle pensait de lui, alors elle était aussi bien maladroite dans ses paroles que dans ses gestes.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Découverte et premier pas  Mar 3 Déc 2013 - 1:57

Après avoir dégagé un sac tout en menaçant les gens qui laissaient leur affaire traîné, elle répondit à ma question par une phrase qui affirmait sa préférence pour le sol. J'apprenais beaucoup en l'observant, elle était du genre à avoir besoin d'espace et aimait s'asseoir où elle voulait. C'était le caractère des rebelles.

J'aimais parler avec des gens francs, qui n'hésitaient pas à dire ce qu'ils aimaient et voulaient. Je n'avais pas chercher si chaque parole avec un sens caché ou pas. Kim semblait ce genre de personne, du moins je pensais.

Je remarquais alors un détail important. Elle passait ses mains dans ses cheveux et l'avait fait plusieurs fois durant la conversation. Je pouvais facilement qualifier ça de « tic ». Elle éprouvait le besoin de toucher ses cheveux ? Par stress ? Je ne prétendais, là encore, pas être expert en la matière. Mais j’espérais comprendre un jour, même si ça ne me regardait absolument pas.

Elle me fit alors un clin d’œil. Voici un autre geste que je pouvais, cette fois, correctement interpréter.

En effet, pendant qu'elle avait répondu à ma question, elle avait posé sa tête et ses bras sur mon torse. Je n'aimais pas vraiment le contact physique mais je décidais de la laisser faire. Elle éprouvait peut-être le besoin d'être proche de quelqu'un. Après tout, un rebelle était, pour moi, quelqu'un qui manquait cruellement de soutient morale et extériorisait ce manque par la violence physique. Quand on ne savait pas comment d'exprimer, il ne restait que les poings...

Ma réflexion fut soudainement stoppée par les paroles que venait de prononcer Kim. Je fus décontenancé par ses mots. Elle me reconnaissait une certaine beauté quand je dormais. Pour moi, c'était une réplique sortit tout droit d'une fiction mais pour elle, que signifiait cette phrase ? Comment devais-je réagir ? J'étais un solitaire donc je n'avais aucun d'intérêt dans les relations avec autrui. Par conséquent, je ne savais pas comment répondre.

Pour éviter de la gêner, je gardais mon sourire sur le visage tout en cherchant la solution au problème. Et je devais faire vite, sinon je craignais pour la suite des événements.


-« Tu as pris le temps de contempler mon visage avant de me réveiller ? En tous cas, je te remercie pour ce compliment. Par contre, je trouve ,que toi, tu n'as pas besoin de fermer les yeux pour avoir un beau visage. »

Je choisis la pire des solutions, aborder les sentiments alors que j'étais sûr que ce sujet était sensible pour une rebelle. Le terrain semblait miné de toute part. Décidément, je prenais trop de risque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Découverte et premier pas  Mar 3 Déc 2013 - 2:36

Elle ne put s'empêcher de contempler son sourire lorsque celui ci apparut. C'est fou comme ce mec semblait passer les trois quarts de ses journées à réfléchir et à analyser chaque situations qui se présentaient à lui. Remarque, ce principe n'était pas plus mal,se disait-elle. Malgré la foule qui se tenait autour d'elle, Kimberley se sentait plutôt bien, d'autant plus que Sora n'avait pas broncher lorsqu'elle s'était appuyée sur lui, ce qu'elle trouva quand même assez intéressant. Elle ne cherchait pas du tout à le draguer, ni le charmer, mais elle était tout simplement une fille sans gène, chaque espace, que se soit environnemental ou humain, lui appartenait. Telle était sa politique. Tout lui appartenait et personne ne lui disait "non".
Lorsqu'elle entendit le compliment de Sora, le rouge lui monta aux joues. Immédiatement, elle détourna le regard et regarda ailleurs, son cœur s'emballa. Il était hors de question que Sora s’aperçoive de l'effet de son compliment. Elle passa sa main dans ses cheveux et commença à caresser une mèche. Elle lui répondit d'un ton faussement sec:

" Tu... Même pas vrai d'abord ! Gardes tes belles paroles pour toi !"

Kimberley ne pensait pas un seul mot de ce qu'elle venait de dire, mais elle était bien trop gênée pour le laisser voir. Elle reposa sa tête sur le torse du garçon, toujours en évitant soigneusement son regard, et décida de lui pincer un morceau de son ventre qui dépassait de son uniforme:

" Ca, c'ets pour le compliment !"


Puis elle eu un petit rire gênée. Ca sautait aux yeux, Kimberley était vraiment mal à l'aise et ne savait plus où se mettre. ALors elle continua de caresser soigneusement ses cheveux, encore un peu rouge, le coeur battant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Découverte et premier pas  Mar 3 Déc 2013 - 13:49

Une mine venait d'exploser. Visiblement, mon compliment l'avait gêner plus qu'autre chose. Ce qu'elle rétorqua me fit comprendre une chose : Kim possédait toutes les caractéristiques d'une tsundere mais vu que ce terme avait pour origine la culture manga, je ne pouvais définitivement pas l'appliquer à la réalité. Même un solitaire comme moi savait faire la différence.

Cependant, dans l'hypothèse où elle se trouvait être effectivement une tsundere, je devais me préparer. Or, même dans cette hypothèse, je n'allais pas imiter les héros de manga. Cette fois, je ne réfléchirais pas, je sentais que y aller franco était la meilleur solution.

D'ailleurs, comme pour confirmer ma précédente réflexion, elle laissa sa tête sur mon torse malgré sa réaction. Elle n'était pas réellement un colère, après tout, les filles appréciaient les compliments, peu importe leur caractère. D'ailleurs, elle évitait maintenant de me regarder dans les yeux.

Soudain, elle me pinça et je lâchais un « aille » sans le vouloir. Elle s'était décidé, apparemment, de se venger de ce compliment. Une vengeance assez bizarre quand même. Mais je n'étais pas du genre à abandonner si facilement.


-« Tu auras beau me pincer, je le répéterais si il le faut car ce n'est que la vérité. »

Je marquais une pause pour voir sa réaction puis je continuais.

« Dis moi, tel que tu es assis, je pense vraiment que c'est pas confortable. Le canapé serait mieux, tu ne crois pas ?

Ma proposition ne possédait aucun sens caché. J'avais juste besoin de gagner du temps car comme je le répétais souvent, la conversation n'était pas le sujet de prédilection d'un solitaire. En clair, j'allais manquer cruellement de sujet de conversation dans quelque minute.

Je remarquais alors que des jeux de société était poser en désordre sur les tables. Si j'arrivais à en trouver un qui l’intéresserait, je m'en sortirais. Je reportais mon attention sur Kim et j'attendis sa réponse à ma question.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Découverte et premier pas  Jeu 5 Déc 2013 - 3:11

HRP: Attention, rp légèrement osé

Même en ayant la tête posée sur son torse, elle pouvait entendre sa respiration et le sentir réfléchir à des kilomètres à la ronde. Elle avait tellement l'impression d'être prise pour un rat de laboratoire par ce type ! Mignon oui d'accord, mais qu'est ce qu'il pouvait être lourd à trop réfléchir tout le temps, se disait-elle. Elle poussa un petit soupir et continua d'esquiver son regard tout en jouant avec une mèche de ses cheveux.
Lorsqu'elle entendit le second compliment de Sora, elle se remit à rougir mais ne le pinça pas cette fois. Décidément, ce garçon avait pour don de la désarmée, ce qui la dérangeait, quelque part. Mais est ce parce qu'il était doué pour ça qu'elle l’appréciait ?
Elle releva la tête et lui sourrit en entendant sa remarque sur la place où elle était assise. Décidément, cela aussi semblait beaucoup le contrarier. Amusée, elle se leva doucement, déplaça encore violemment quelques sacs qui traînaient par-ci par-là, et se rassit alors sur les jambes de Sora. Mal placée, hein? Il était temps que ce garçon comprenne qu'elle pouvait se mettre là où elle voulait ! Alors elle se pencha de nouveau vers lui,sa poitrine appuyant contre son torse, sa main appuyant de nouveau là où elle avait appuyée pour se lever, arracha une autre mèche de cheveux de Sora, se pencha de nouveau vers son cou et son oreille et lui murmure doucement:

- Toi t'a pas compris que je m'assoit où je veux, hein? Ou alors t'a vraiment très envie que je reste là où je suis.

Elle lui mordilla un peu le lobe avant de se redresser, et de lui caresser la gorge, tout en le fixant de son regard noir, après avoir dégagé sa main pour adresser une petite caresse dans les cheveux du garçon, un sourire aux lèvres. Étrangement, Kimberley était d'une humeur asseez séductrice, mais Sora ne devrait pas trop insister sur la place qu'elle devrait prendre, il était grand temps de le lui faire comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Découverte et premier pas  Dim 8 Déc 2013 - 13:53

Je remarquais depuis un moment que je n'arrêtais de réfléchir pour chaque chose. Cela traduisait en fait ma peur d'autrui, je ne savais absolument pas comment réagir devant un inconnu. Donc, mon cerveau travaillait pour fournir des réponses adéquates. Mais, devant une tel personne, je devais stopper ce comportement car il allait conduire à ma perte, c'était indéniable.

Juste avant mes paroles, je l'avais entendu soupirer et vu jouer avec ses cheveux. Pas besoin d'être psychologue pour comprendre que c'était le problème décrit plus haut qui en était à l'origine. Mais sa réaction changea avec mon compliment, elle rougit une nouvelle fois sans me faire mal.  

h rp:
 

J'étais complètement paralysé par ses gestes. Luttant à la fois contre ma réaction naturelle, contre la perte de ma raison et contre le rougissement de mes joues, je n'arrivais plus à ouvrir la bouche. Mes pensées confuses ne m'aideraient guère.

Je ne devais pas la laisser prendre l'ascendant sinon elle me considérerait comme un jouet. Je ne me laisserais pas faire. Ma faiblesse pour les femmes ne me vaincra pas aussi facilement !


-« Je... je sais que tu peux t'asseoir où tu veux. C'était juste une suggestion, je suis désolé que tu l'es mal pris. Par contre, si tu pouvais arrêter de m'arracher les cheveux, je t'en serais reconnaissant. Tu sais, dit les choses avec des mots. Je serais toujours là pour t'écouter, peu importe ce que tu veux dire. »

Je marquais une pause pour calmer mon souffle.

« Devenons amis, au point où on en est. Tu serais ma première amie ici, donc la plus importante. »

Je voulais calmer le jeux mais aussi montrer que je souhaitais mieux la connaître. Et qui sait, peut-être que plus tard, on sera plus que de simple amis.


hs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Découverte et premier pas  Lun 9 Déc 2013 - 6:46

Le temps de réponse de Sora amusa de nouveau Kimberley. Encore une fois, il réfélchissait ! Lorsqu'elle vit le rouge lui monter aux joues, elle ne put s'empêcher de se pencher une fois de plus et de lui déposer un baiser sur chacune de ses joues. Elle se redressa, continua de caresser les cheveux de Sora. En entendant la requête de,Sora quant à ses cheveux, elle eu un petit rire amusé. Voyons ! Ce n'était pas comme si qu'elle l'avait frappée! Elle se contenta de lui répondre le plus calmement possible, après avoir eu encore un petit rire:

- J'essaie juste de garder un petit souvenir de toi.

Elle lui fit un grand sourire, suivit d'un petit clin d'oeil, encore une fois.
Puis, elle s'arrêta sur les prochaines paroles de Sora. "La plus importante"... Elle baissa soudainement la tête et perdit son sourire. Avait-elle, ne serait ce qu'une fois dans sa vie, était importante pour qui que se soit d'autre à part sa famille ? Savait-elle, au mois, ce qu'était un ami? Son mal être était clairement visible, en vue de sa petite mine inquiète et de son regard noir viré vers le bas. Elle ne savait pas du tout quoi lui répondre. Et puis de toute façon, qu'avait-elle a perdre, d'avoir un ami ? Peut être justement le fait de le perdre l'angoissait. Elle n'avait jamais eu d'amis avant, étant donné son caractère et son comportement. Elle repoussait toujours ceux qui s'attachaient à elle. Mais Sora l'était-il, lui, en si peu de temps ? Sans vraiment s'en rendre compte, elle joua avec le haut de l'uniforme du jeune homme, le caressant tout en réfléchissant. Puis, d'une petite voix qui ne li ressemblait pas du tout, elle lui répondit:

-Tu... Tu sais.. je ne suis pas certaine de comprendre ce que c'ets un ami. Je... Enfin c'ets gentil mais.. j'ai du mal à comprendre et pas beaucoup de monde m'apprécie, tu vois... Je suis pas quelqu'un qu'on aime avoir en compagnie.

Cependant, malgré sa gène, son caractère voulait qu'elle n'admettre aucunement sa honte et surtout, sa peur d'en avoir un. Elle avait l'impression d'être devant quelque chose de tout nouveau pour elle, qu'elle n'avait jamais eu l'occasion d'expérimenter. Intérieurement, elle avait suivit le conseil de Sora: elle avait utiliser ses mots plutôt que ses poings de gamine. Et étrangement, elle avait hâte de savoir ce que ça ferait comme effet. Sora avait l'effet de changer plus ou moins son comportement, sa façon d'écouter ce que disent les gens et surtout, sa façon d'observer la personne avec qui elle discute. Si elle avait rencontré Sora avant d'avoir rencontrer Miyu dans le hall de l'université, elle ne se serait peut être pas sentie aussi mal. Et puis zut, elle l'avait chercher !
Elle continua de jouer avec l'uniforme du jeune homme, sans relever la tete, son air toujours aussi triste et inquiète. Elle se sentait bien avec lui, peut être même trop bien, et elle n'arrêtait pas d'essayer de se dire que ce n'était sans doute pas du tout réciproque. Cependant, beaucoup de personnes lui auraient déjà demander de dégager de leurs genoux. Sora, lui, ne l'avait pas fait. Elle finit par dire, au bout de quelques instants de silence:

- Sora...Euhm...

Elle voulait à tout prix le remercier pour le bien qu'il lui faisait, pour le moment qu'elle passait avec lui, mais le dernier mot ne sortait pas, comme si que jamais personne ne lui avait appris à le dire. Elle n'était même pas sûre de savoir le dire correctement en japonnais. Alors, comme elle put, elle lui dit:

-Aligator!

Elle n'était pas tellement sûre qu'elle l'avait dit correctement, mais elle savait qu'il y avait un lien avec un crocodile, c'est tout ce qu'elle avait retenu de ce petit mot  qui lui semblait difficile à dire et à prononcer, bien qu'elle n'en pensait pas moins, bien entendu.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Découverte et premier pas  Mar 10 Déc 2013 - 15:19

En me voyant rougir, elle en profita pour déposer un baiser sur chacune de mes joues et caresser mes cheveux avant de rire en entendant ma requête. Elle m'expliqua qu'elle arrachait les mèches de cheveux pour les garder comme souvenir, tout en jouant avec mon uniforme. Drôle de coutume.


La suite de mes paroles la changea totalement, elle passa du bonheur à la tristesse avec une rapidité déconcertante. Je ne savais pas ce qu'avait provoqué mes dires mais visiblement, je venais de faire une énorme connerie. Je me devais de trouver rapidement une solution, ne pouvant supporter de voir une fille dans un état pareil.


D'une petite voix, elle me fit comprendre que c'était le concept même d'ami qui semblait être la source de son soudain mal-être. Nous possédions d'ailleurs un point commun : le groupe la rejetait et moi je rejetais le groupe. L'adage « qui se ressemble, s'assemble » me vint directement en tête. C'était pour ça qu'aucun de nous deux ne rejetaient l'autre, nous nous comprenions instinctivement.


Elle continua de s'amuser avec mon uniforme en gardant le silence. Je sentais qu'elle s’apprêtait à dire autres chose mais qu'elle cherchait encore les mots. Je respectais donc son temps de réflexion, me préparant mentalement à la suite des événements.


Elle échappa au bout d'un moment un « Sora...Euhm... » comme pour annoncer qu'elle allait dire quelque chose d'important. Un « alligator » sortit de sa bouche, me plongeant dans la confusion.


Pourquoi un alligator... Mon cerveau tournait à plein régime pour décoder ce message sibyllin. Je mis un temps à comprendre qu'elle avait voulu dire « arrigato » donc me remercier. Elle parlait pas japonais, je ne m'énerverais pas juste parce que elle avait fait une faute. Au contraire, la récompenser de son effort serait plus logique.


Je souris et, par réflexe, je mis ma main sur sa tête comme si je rassurais un chatons peureux.

-« Si tu veux savoir ce que c'est l'amitié, ne cherche pas loin car c'est ce qu'on est en ce moment. Les vrais amis se parlent, s'entraident, s’embêtent et ne se mentent jamais, ils disent les choses même si ça peut faire mal. En clair, ils s’acceptent malgré leur différence. Cela ressemble fortement à notre situation, tu ne crois pas ? »

Je marquais une pause pour la laisser s'approprier mes mots.

« Je m'en contrefiche si les autres ne t'apprécient pas, moi je resterais avec toi et celui qui n'est pas d'accord se pendra mon poing dans sa figure. Pour lui, pas besoin de chercher des mots, il ne mérite pas qu'on lui consacre du temps. »

J’espérais qu'elle comprenne ce que je voulais dire. Je n'avais pas cherché à faire une grande thèse sur l'amitié qui était devenue, avec l'avènement des réseaux sociaux, un mot vide de sens. Je venais de donner ma définition, qu'importe qu'elle ne soit pas universelle.


« Au faite, c'est « arrigato » mais je te remercie d'avoir fait l’effort de parler ma langue. Tu sais, je pense sincèrement que des amis n'ont pas besoin de mot pour se comprendre ».
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Découverte et premier pas  Mer 1 Jan 2014 - 8:37

Décidément, ce garçon l'avait troublée bien plus qu'elle ne l'avait imaginé. non seulement il passait des heures entières à réfléchir, mais en plus il avait une très belle éloquence. Ce garçon était vraiment quelqu'un de très particulier, et Kim trouvait tout de même assez intéressant d'apprendre à le connaître d'avantage.
Lorsque celui ci posa sa main sur la tête de Kim, elle eut un petit sursaut et des frissons lui parcoururent le corps. En temps normal, personne ne pouvait toucher Kim de la sorte, et encore moins un garçon. Sa réaction aurai été très violente, pour elle comme pour la personne qui l'avait fait. Mai sil fallait bien se l'vouer, la situation était tres loin d'être une situation " en temps normal".
Gardant sa main sur sa tête, elle plongea son regard noir profond dans le sien en écoutant ses paroles. On disait souvent que le regard de Kimberley avait pour effet de déconcerter beaucoup de personnes, mais elle n'a jamais vraiment comprit pourquoi, d'ailleurs.
Ainsi, selon Sora, il se battrait pour elle, ou alors avec elle; Confuse, elle s'empressa de lui poser la question en lui prenant la main qu'il avait déposé sur sa tête:

" Alors tu te battra avec moi s'il y a un problème ? Hein, dit ? Tu ferai ça, hein ? Moi de toute façon, je battrais qui tu voudra, t'en fais pas, si tu es avec moi, personne osera t'approcher!"


Elle voulait lui rendre la pareil, à sa façon. Elle voulait vraiment qu'il comprenne que ce sentiment était réciproque, bien qu'elle ne l'exprimera jamais directement. Mais elle avait pour pouvoir également de se faire comprendre sans s'exprimer verbalement, ce qui apportait parfois des situations délicates. Elle lui sourrit, gardant sa main chaude et douce dans la sienne. le contacte de sa main dans la sienne lui procurait une drôle de sensation. Elle n'avait jamais utiliser ses mains pour autre chose que pour se battre.
Toujours selon la définition de l'amitié de Sora, les amis n'avaient pas besoin de se parler pour se comprendre; Encore là, elle avait envie de vérifier cette théorie. Sora comprenait-il réellement Kimberley, sans que celle ci de s'exprime directement ? Par ses gestes, son non verbal et ses paroles maladroites, réussirait-il à la comprendre, juste en la regardant ?

" Alors... je n'ai pas besoin de te parler pour agir, n’est ce pas ? Donc tu comprend absolument tout ce que je fais ? Y compris cela ? "

Elle s'approcha lentement de lui et se pencha vers lui, puis l'enlaça doucement. C'était une toute première pour elle, et recevoir un câlin de Kimberley relevait de l'impossible, selon certaines rumeurs. Cependant, elle s'ne fichait encore une fois des élèves qui les entouraient. Cela allait sans doute donne run coup à sa réputation d'élève rebelle et difficile, mais elle réglerai la chose assez rapidement; Elle resta dans les bras de Sora et attendit sa réaction. Elle savait déjà comment elle allait réagir si celui ci la repoussait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Découverte et premier pas  Lun 13 Jan 2014 - 14:38

Lorsque j'avais posé ma main sur sa tête, j'avais remarqué que mon geste avait provoqué des frissons chez ma nouvelle amie. J'eus alors peur de sa réaction, pensant qu'elle n'était pas habituée à être traitée comme ça. Étonnamment, elle ne m'en avait pas fait grief. A la place elle avait plongé son regard dans le mien. En réponse, je n'avais pas détourné mes yeux.


Le manque de réaction violente de sa part suffit à me faire comprendre qu'elle ne me considérait plus comme un inconnu. Je pourrais donc devenir réellement son ami. Mais, je ne la connaissais pas totalement, je me devais de mesurer mes propos face à elle.


Elle prit alors ma main et me demanda de confirmer mes paroles par rapport au fait que je me battrais pour elle. A la place de mots, je fis un signe de la tête tout en souriant, puis je renfermais ma main sur la sienne comme pour lui montrer ma sincérité.


La suite des événements me prit totalement au dépourvu. Elle s'approcha et m'enlaça soudainement. Tout un tas de chose, qui aurait pu aisément rendre jaloux les garçons qui nous regardaient peut-être, enivra mon esprit.


h-rp:
 



Kim, elle, sut sûrement, à ce moment, que les battements de mon cœur s'accéléraient. J’espérais qu'elle en comprenne la raison car, dans cette situation, toute la gente masculine aurait réagit de la même manière.


Je fermais mes yeux pour me calmer puis je répondis à son geste. En effet, je l'entourais simplement de mes bras et je serrais doucement cette fille contre moi.


Il n'y avait pas à y réfléchir, je ne fuirais pas, je ne chercherais pas d'excuse. J'étais un solitaire, fait inchangé, même maintenant. Quand une personne faisait tant d'effort pour se rapprocher d'une autre, la personne qui la rejetait ne pouvait être qualifié de solitaire. Il était juste sans sentiment, un robot en somme. Après tout, solitaire signifiait juste que ce dernier ne cherchait pas à faire parti d'un groupe. Or, de nos jours, deux personnes ne suffisaient pas à former un « groupe ».



-« Tu vois ? Pas besoin de phrase, que des actes. »


Il n'y avait plus qu'une conclusion à donner : dans ma première journée dans ce lycée, je venais de créer un lien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Découverte et premier pas  Mar 21 Jan 2014 - 7:11

Elle se blottit doucement contre lui, respirant lentement mais sûrement. Tout un tas de choses se bousculaient dans sa tête et son nouvel ami l'avait faite réfléchir sur énormément de choses. Elle était en train d'apprendre un tout nouveau langage, autre que sa violence verbale et physique. Bien plus d'une fois elle avait pensé à réagir, à se redresser pour immédiatement s'éloigner de lui. A présent, elle n'en n'avait plus envie. Et comme à chaque fois qu'elle se faisait remarquer, elle s'en fichait complètement des personnes qui les regardaient.
Elle put sentir la chaleur du corps de Sora, son rythme cardiaque qui ne cessait de s’accélérer. Elle se demanda même s'il allait bien. Toujours en restant dans ses bras, elle leva un oeil discret sur son ami, pour s'assurer de sa bonne santé. Alors, elle colla un peu plus son oreille sur le coeur de Sora pour l'entendre battre. Quelle belle mélodie ! Elle eu un grand sourire, fière d'entendre un si beau son. Entendrait-elle la même chose sous les vêtements de Sora ? Elle ne préféra pas s'y risquer, le moment ne s'y prêtait tout simplement pas. En aucun cas elle ne voulait briser le moment qu'ils étaient tout les deux en train de passer.
Elle resserra son étreinte et, après quelques instants de silence, elle dit d'une petite voix:

- Sora, je ferai un sorte que ta scolarité se passe bien. Personne n'osera venir t'embêter, tu aura une paix royale, je te le promet.

Intérieurement, elle se faisait la promesse d'exterminer tout ceux qui oseraient porter la main brutalement sur Sora. Celui-ci était son ami, il était hors de question que quelqu'un lui fasse du mal, à moins d'en payer un séjour à l’hôpital, voire au cimetière ensuite. Elle prit la main de Sora et la regarda, la comparant à la sienne. Elle n'était pas beaucoup plus grande, il avait des doigts plutôt fins, c'était assez amusant de les regarder s'agiter entre eux.
Elle hocha la tête à l'entente de la phrase de Sora. En effet, les gestes avaient beaucoup plus d'impact que les paroles, Kim l'avait compris depuis bien longtemps déjà, mais elle n'avait jamais penser à appliquer ce principe sur autre chose que sur la violence.Puis, elle murmura:

- On juge quelqu'un par ses actes, et non pas par ses paroles.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Découverte et premier pas  Mar 21 Jan 2014 - 14:18

Elle se blottit contre moi, tel un chaton recherchant de l'affection. En se comportant ainsi, elle montrait un cotés opposé à son caractère de départ, ce qu'il l'avait rendu particulièrement mignonne. Je résistais de tout mes forces pour ne pas me laisser contrôler par ma libido. Je ne savais pas quoi faire dans cette situation. Et puis merde ! Je resterais comme ça.


A la place, j'observais discrètement les diverses réactions autour de nous. Des filles pouffaient en nous regardant et j'entendis quelque sifflement venant d'un groupe de garçons. Mais ce que je remarquais surtout, c'était que la salle commune semblait s'être vidé à notre insu. Je sortis doucement mon portable pour me rendre compte de l'heure. Le temps continuait son chemin sans nous en informer !


Mais au moment au j'allais en faire part à ma nouvelle amie, celle-ci renforça son étreinte et affirma son intention de se comporter comme mon garde du corps. Elle pris alors ma main et semblait vouloir la comparer avec la sienne. Je m'amusais à la regarder faire. Puis, elle finit par confirmer ma précédente phrase.


Avec mon autre main, je posa un de mes doigts sur le bout de son nez pour attirer son attention. Ensuite, pour la titiller un peu, j'approchais mon visage sien puis près de son oreille et je lui soufflais :


-« Tu n'as pas besoin d'être un garde du corps mais j'apprécie ce que tu m'as dit et sache que ce sera réciproque : moi vivant, personne n'osera te faire du mal. Et puis, ma chère Kim, je voudrais bien rester comme ça avec toi mais le soleil ne s'est pas stoppé pour nous regarder et il va bientôt laisser sa place à la lune et, en plus, je ne crois pas que nos estomacs vont attendre sagement que nous décidions d'aller les nourrir. En clair, tu as prévu quoi pour dîner ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Découverte et premier pas  Dim 26 Jan 2014 - 16:11

Elle se sentait si bien dans ses bras ! Et le temps semblait s'être arrêté. Elle ne s'était même pas aperçue que la plupart des élèves avaient déserté la salle, et de toute évidence, elle s'en fichait complètement. Elle semblait avoir tout oublier. Tout, sauf une chose: il allait falloir répondre à un besoin vital, si elle voulait de nouveau se retrouver dans les bras de Sora. En effet, la faim se fit sentir, et la luminosité de la pièce avait diminuée. Elle leva donc un peu la tête et regarda dehors. Elle ignorait l'heure qu'il était, mais une chose est sûre, c'est que la nuit n'allait pas tarder à montrer le bout de son nez, et il ne fallait pas trop tarder pour trouver à manger.
A sa grande surprise, Sora avait lui aussi retrouver la notion du temps. En effet, ses premières phrases lui réchauffer le coeur. Ainsi, elle ne serait plus seule, elle a un ami. Et qui sait, peut être que cette relation ira plus loin, sait-on jamais.
Elle se rendit alors compte que la cuisine n'avait jamais été son fort, et qu'elle détestait cuisiner. Donc, elle n'avait absolument rien de prévue. Elle en informa Sora, et lui fit même une petite proposition:

- Je n'ai absolument rien prévue à manger, je ne prévois jamais rien, tellement j'aime pas cuisiner. Et si on sortait manger dehors ensemble ? j'ai un peu d'argent de côté pour nous deux, si tu veux.

Elle sortit alors de sa poche une poignet de pièces d'argent, tout en s'appuyant de nouveau sur Sora. Elle remonta ensuite un peu son haut qui commençait à descendre dangereusement puis elle lui sourit:

- Regardes, on pourrait aller manger dehors, non ? On éviterai de rester dans l'école, en plus.


En effet, il était bon de sortir un peu de l'école et de décompresser un peu après être resté toute une journée enfermée dans un établissement avec tout pleins de personnes à détester. Oui, Kim avait besoin de sortir, et elle ne voulait pas sortir seule...
Revenir en haut Aller en bas
 
Découverte et premier pas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: