Partagez | 
 

 La pelouse dorée d'un couchant de juin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) La pelouse dorée d'un couchant de juin  Jeu 19 Déc 2013 - 21:27

Il faisait un temps magnifique en cette fin de journée. Les cours étaient déjà terminés depuis une heure et les activités des différents clubs battaient leurs pleins. C'était une période importante pour les clubs de sports et nombreuses étaient les équipes à s'entrainer sur les différents terrains.

La rumeur de leurs entrainements parvenaient partout dans l'établissement, jusqu'aux ailes les plus reculées ainsi que jusqu'au grand parc de l'académie. Dans ce dernier se trouvait de nombreux groupes de jeunes élèves et étudiants qui discutaient bruyamment et riaient gaiement.

Le soleil tardait à aller se coucher encore haut dans le ciel et la plupart des groupes s'étaient regroupés à l'ombre des grands arbres qui ponctuaient les vastes pelouses du grand parc.

Quelques rares téméraires s'étaient risqués à se baigner dans la lumière dorée de l'astre au couchant, goutant sa caresse doucereuse et Detsuda en faisant parti. Il était couché sur l'herbe. Son sac lui servant d'oreiller pour caler sa tête.

Un livre se trouvait encore non loin de l'une de ses mains mais le jeune garçon semblait avoir été tout simplement terrassé par la douce langueur. Il devait, au vue de ses yeux clos et de sa respiration régulière, être en pleine sieste.

Adieu les études! Du moins, pour l'instant! Ce jour chaud, bien que précoce dans l'année, venait d'avoir raison de la volonté du jeune élève. Il faudra attendre son réveil pour que son esprit moins en soif d'apprendre que de rêvasser soit entretenue du discours du général Mac Arthur sur la constitution japonaise.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2581
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 135

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: La pelouse dorée d'un couchant de juin  Jeu 9 Jan 2014 - 21:13

Il va y avoir un beau coucher de soleil, je le sens! Voilà pour quoi, après les cours, je me suis précipitée dans ma chambre. Une fois m'être assurée qu'elle était vide, j'ai échangé de ma jupe et mon chemisier pour un vieux t-shirt violet et un jeans.
Ce sont les vieux vêtement que je mets pour peindre. Je ne peins pas souvent mais j'aime changer de temps en temps. En plus, j'ai même pris quelques feuilles épaisses  et ma boite de tubes de peinture acrylique dans ma valise. Je suis voyante! J'ai mis le tout dans un sac en toile. Avec une petite bouteille d'eau pour faire des fondus.
Avant de sortir dans la chambre, j'ai regarder mon sac de cours et tant pis, je les ferais plus tard.

Me voilà dans le parc, c'est trooop beau! j'espère ne pas raté mon coup. Au pire, je ferais une photo avec mon téléphone. Il est assez puissant pour faire une jolie photo. Lentement, je me dirige loin des autres élèves disséminés dans le parc. Après avoir scruté attentivement les alentours, je trouve un bon point de vue. Je me dirige donc dans cette direction. C'est au moment où je m'installe dans l'herbe que je remarque la présence d'un jeune homme qui semble dormir, un livre posé non loin de lui.
Je me suis toujours demandé comment certaines personnes pouvaient s'endormir en journée. J'en suis incapable. Alors j'ai le choix: soit je change d'endroit, je n'en ai pas particulièrement envie, soit je ne fais pas de bruit. Je vais faire ça tiens!

Malheureusement, mon portable ne semble pas d'accord car il se mets à sonner faisant retentir la mélodie du lac des cygnes...

---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie

Merci Meyu!:
 


Dernière édition par Tessa Yorke le Dim 12 Jan 2014 - 14:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La pelouse dorée d'un couchant de juin  Ven 10 Jan 2014 - 9:10

Le jeune garçon ouvrit doucement ses paupières, révélant ainsi ses yeux verts à l'azur du ciel. Pendant quelques instants, ils restèrent plongés dans le vague, comme encore empreint du rêve qu'ils venaient d'avoir l'illusion de contemplé.

Ses doigts bougèrent légèrement puis se fut son bras qui s'éleva pour aller jusqu'à la poche de son pantalon. Il tira alors un portable de ce dernier et l'amena devant ses yeux. Ses sourcils se froncèrent un instant avant de se hausser.

Son regard chercha alors aux alentours, redressant le cou pour mieux voir. Ses iris se fixèrent alors sur une silhouette voisine de la sienne, une jeune fille aux beaux yeux noisettes et aux cheveux bruns ondulés.

Clignant des paupières précipitamment, le jeune garçon recula un peu en redressant le haut de son corps.


- Ohayo... gozaimasu...

Finit-il par dire en hésitant fortement. Non, nous n'étions pas le matin. Mais il sembla que cela fut la première chose que le jeune garçon eut la présence de dire en cet instant. Ses yeux continuaient à la détailler avec attention et concentration, comme s'il cherchait des réponses en elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2581
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 135

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: La pelouse dorée d'un couchant de juin  Ven 10 Jan 2014 - 11:13

Quand j'entends la sonnerie de mon téléphone, je le sors aussi rapidement possible de ma poche afin de le mettre en silencieux. Foutue alarme!
En jetant un coup d’œil rapide au jeune homme à côté de moi, je remarque que je l'ai réveillé. Bien joué Tessa! J'ai l'impression d'être un boulet. Si ça tombe, il était en train de faire un beau rêve. Raaaahhhh!
Je vais m'excuser en espérant que je ne vais pas en rajouter de tonnes. Au moment où j'ouvre la bouche, il se redresse en reculant quelque peu. D'un air encore endormi, il me dit:


- Ohayo... gozaimasu...

Bonjour? Bonjour?! Mais on est en plein milieu de l'après-midi! Il doit avoir le cerveau embrouiller par le sommeil ou alors il se demande ce que je fais là. Difficile à dire. Il est vrai qu'à sa place, je me poserais aussi des questions. Je vais donc essayer de lui répondre.

"Bonjour! enfin bonsoir! Je suis désolé de t'avoir réveillé! Si j'avais trouver un autre endroit pour peindre j'y aurais été."

J'arrive à ne pas en rajouter, je suis fière de moi. Mais je suis aussi un peu honteuse... Je ne sais pas trop quoi faire maintenant, je reste ou je pars?

---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie

Merci Meyu!:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La pelouse dorée d'un couchant de juin  Ven 10 Jan 2014 - 13:08

- Oh, non! Ne sois pas désolé ! Je... Je n'aurais pas du m'endormir ici à la base.

S'empressa-t-il de dire en redressant le haut de son corps pour se tenir d'une manière plus digne, même s'il parut mettre du temps à trouver une position satisfaisante. Il finit par se mettre en tailleur, posant ses mains à plats sur le sol de part et d'autre de ses épaules pour tenir son dos droit.

Le jeune garçon parut machinalement réunir ses affaires autour de lui, son livre, son cahier et son sac pour les ranger comme s'il allait partir puis il s'arrêta dans ses gestes et leva la tête pour regarder la jeune fille. Ensuite, il embrassa les alentours du même regard. Il n'y avait personne à la ronde. Haussant les sourcils, il revint à sa voisine en clignant des paupières.


- Je...

Ses iris s'abaissèrent un instant vers le sol comme si elles y cherchaient quelque chose puis il replongea son regard dans celui de son interlocutrice.

- Si je peux te poser une question... Pourquoi cet endroit plutôt qu'un autre ?


Dernière édition par Yuhei Detsuda le Ven 10 Jan 2014 - 18:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2581
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 135

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: La pelouse dorée d'un couchant de juin  Ven 10 Jan 2014 - 16:19

Quand il me dit qu'il n'aurait pas dû s'endormir ici, je le regarde un peu perplexe. C'est vrai que dormir dans l'herbe il y a mieux mais ce n'est pas interdit, il me semble.
Pendant qu'il rassemble ses affaires, je l'observe un peu mieux. Il semble un peu plus jeune que moi et il y quelque chose dans son attitude qui me semble familier.
Je n'ai pas le temps d'analyser plus car après un bref regard aux alentours et un moment d'hésitation, il reprends la parole:


- Si je peux te poser une question... Pourquoi cette endroit plutôt qu'un autre ?

Bonne question tiens! Je ne sais pas trop quoi répondre. Je regarde aux alentours en réfléchissant. Il y a pas beaucoup de monde ici, et on a une belle vu sur l'horizon. L'endroit parfait pour dessiner.

"Bien sûr que tu peux me poser la question! Je ne sais pas trop en fait..."

Je triture légèrement le bord de mon t-shirt. D'habitude, je n'ai aucun problème pour répondre à des questions mais je rame un peu.

"Disons que je me suis laissée guider par mon instinct. C'est difficile à expliquer. On va dire que j'ai un 6ème sens...
Tu ranges tes affaires mais tu sais, si tu veux, tu peux rester! Je suis sûr que le coucher de soleil va être très beau ce soir."
dis-je en souriant. "En plus, c'est de ma faute si tu n'as pas pu terminer ta sieste."

---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie

Merci Meyu!:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La pelouse dorée d'un couchant de juin  Ven 10 Jan 2014 - 18:32

Étais-ce la proximité, la situation inattendue ou le fait que le jeune garçon était d'un naturel assez sincère mais il semblait ouvertement exprimé ses pensées sur son visage. De plus, il étudiait la manière dont la jeune fille face à lui se comportait, que cela soit en jouant avec son tee shirt ou autre chose.

Ce geste parut même lui inspirer un sourire discret. Sa tête se pencha légèrement sur le côté quand elle lui parla de sixième sens. Ses paupières clignant légèrement. De toute apparence, il ne comprenait pas de quoi elle parlait.

Mais cette dernière expression fut chassé quand elle l'invita à rester. Haussant les sourcils avant d'ouvrir légèrement les lèvres quand elle suggéra qu'elle avait interrompu sa sieste.


- Non! Non! Je n'ai pas fais exprès!

S'empressa-t-il d'éclaircir rapidement en secouant ses mains devant lui en secouant la tête négativement. Une légère teinte rose commença à gagner ses joues.

- Je ne voulais pas m'endormir ici... C'est juste que... J'ai du mal à m'endormir le soir... En ce moment... Et...

Expliqua-t-il difficilement d'un air coupable. Il passa l'une de ses mains sur sa nuque comme si cette dernière lui était douloureuse. Il abaissa son visage vers le sol, ses yeux glissant sur ses cours avant de s'égarer sur le vert dorée de la pelouse du parc.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2581
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 135

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: La pelouse dorée d'un couchant de juin  Ven 10 Jan 2014 - 22:52

Lorsque j'ai parler de mon 6ème sens, il n'a pas sembler comprendre ce que je voulais dire. Je ne le blâme pas. Je trouve que nous, les artistes, avons un sens plus aigu de l'observation. Puis j'ai aussi le fameux instinct féminin pour moi hahaha!

- Non! Non! Je n'ai pas fais exprès! Je ne voulais pas m'endormir ici... C'est juste que... J'ai du mal à m'endormir le soir... En ce moment... Et... dit-il en rougissant.

Il finit sa phrase en regardant le sol, comme si il était gêné. Je n'ai jamais vu un garçon rougir. C'est mignon. Mais pourquoi? Il n'y a pas de honte à avoir du mal à dormir. Quand je suis arrivée ici, j'avais dû mal à dormir aussi. C'était la première fois que je devais partager ma chambre avec quelqu'un. Par contre, vu son trouble, je devine qu'il n'y a pas que ça.


"Ne t'inquiète pas! Je comprends très bien. J'étais dans le même cas que toi il n'y a pas si longtemps." dis-je pour le rassurer quelque peu. J'arrête enfin de triturer mon t-shirt et le regarde en souriant. "Les rêves, ce n'est pas que du positif... enfin je suppose que c'est ça qui te pose problème."

Sur cette dernière phrase, je reporte mon regard sur le paysage. J'espère que mon intuition, sur son compte, ne me trompe pas. Sinon, j'aurais l'air un peu idiote...

---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie

Merci Meyu!:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La pelouse dorée d'un couchant de juin  Ven 10 Jan 2014 - 23:04

Quand elle s'adressa de nouveau à lui, il leva les yeux et haussa les sourcils puis un sourire naquit sur ses lèvres et ses traits s'adoucir. Il cligna juste des paupières quand elle tint ses derniers propos, l'un de ses sourcils se fronçant légèrement avant de reprendre sa place.

- Merci. C'est très gentil de ta part.

Sa voix résonnait de sincérité. Son regard semblait désormais presque rieur et tendre. Ce dernier glissa à la suite de celui de la jeune fille pour lui aussi s’abîmer dans la contemplation du paysage.

Il ne parut pas forcément nécessaire au jeune garçon de venir combler le silence qui s'installait entre eux. Du moins, jusqu'au moment ou l'un de ses sourcils se haussa et que ses paupières clignèrent précipitamment, il tourna alors de nouveau son visage vers la jeune fille qui était à ses côtés et dit:


- Je m'appelle Detsuda Yuhei, enchanté de te rencontrer.

Il accompagna ses présentations d'un mouvement de la tête polie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2581
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 135

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: La pelouse dorée d'un couchant de juin  Sam 11 Jan 2014 - 10:49

- Merci. C'est très gentil de ta part.

Je ne sais pas trop pourquoi il me remercie mais cela me fait plaisir. Ce n'est pas tous les jours qu'on me remercie!
Vu que le soleil commence à descendre tout doucement, je vérifie le matériel de peinture que j'ai apporter avec moi. Cela m'empêche de parler. Pendant une seconde, j'ai l'impression d'avoir oublier un pinceau mais non, il est dans la boite qui contient mes tubes de peinture. Alors que j'étais en train de me demander ce que j'allais utiliser comme palette pour mettre la peinture, le jeune garçon dit avec un signe poli de la tête:


- Je m'appelle Detsuda Yuhei, enchanté de te rencontrer.

Eh ben, je m'y attendais pas. D'habitude, c'est moi qui doit me présenter pour qu'on me donne un nom. Vu son nom et son prénom, il doit être 100% japonais. Je m'empresse de lui répondre, c'est mal poli de faire attendre les gens.

"Tessa Yorke, enchantée également. Je suis étonnée de rencontrer un japonais aussi... spontané... ne crois pas que ça soit une critique surtout!" ne pus-je m'empêcher d'ajouter nerveusement. J'ai encore parler sans réfléchir...

---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie

Merci Meyu!:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La pelouse dorée d'un couchant de juin  Sam 11 Jan 2014 - 11:22

Le jeune garçon haussa les sourcils puis les fronça légèrement. Ses lèvres se pincèrent un court instant alors qu'il redressait son cou comme pour s'éloigner un peu du visage de Tessa.

- Gomen... Je me suis peut-être montré trop familier avec toi. Je n'ai pas l'habitude de fréquenter des gens qui ne sont pas japonais et... C'est un peu déroutant.

Dit-il en se fendant d'un sourire désolé, passant sa main dans ses cheveux pour repousser quelques unes de ses mèches derrière son oreille droite.

- N'hésite pas à me le dire si je me montre désagréable envers toi.

Poursuivit-il en évitant son regard, le sien se perdant de nouveau sur la pelouse, comme un enfant coupable qui viendrait d'avouer sa bêtise.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2581
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 135

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: La pelouse dorée d'un couchant de juin  Sam 11 Jan 2014 - 12:17

Vu comment il réagit, il a mal compris ce que je voulais dire. Je ne pensais pas à mal en disant ça. C'est confirmer par ses paroles:

- Gomen... Je me suis peut-être montré trop familier avec toi. Je n'ai pas l'habitude de fréquenter des gens qui ne sont pas japonais et... C'est un peu déroutant.

Il ajouta ensuite en détournant le regard:- N'hésite pas à me le dire si je me montre désagréable envers toi.

Je ne suis vraiment pas douée. J'ai réussi l’embarrassé davantage que toute à l'heure. Il faut que je me rattrape.

"Oh ne te méprends surtout pas! c'était juste une constatation! ça ne me dérange pas. Depuis que je suis arrivée au Japon, j'ai l'impression d'être dans un monde de politesse excessive. C'est un peu oppressant parfois!

Croisons les doigts pour qu'il croie ce que je dis. C'est vrai quoi. C'est agréable de pas devoir parler avec des formules de politesse permanente.

---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie

Merci Meyu!:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La pelouse dorée d'un couchant de juin  Dim 12 Jan 2014 - 10:42

Le jeune garçon releva les yeux vers son interlocutrice lorsqu'elle reprit la parole. Ses sourcils s'élevèrent et ses paupières clignèrent doucement. Il ne s'attendait visiblement pas à une telle réponse. Alors, il laissa juste échappé un évasif:

- Soka...

Il parut continuer à réfléchir quelque secondes, braquant son regard vers un point abstrait dans le vide, continuant à cligner doucement des paupières puis un sourire discret regagna son visage.

- Merci.

Finit-il par dire en reportant ses iris dans ceux de Tessa, comme s'il avait vraiment compris. Ses yeux filèrent vers la gauche et l'horizon qui commençait à s'embraser à mesure que l'astre solaire s'approchait de son couchant. Dans le ciel, on pouvait voir encore se découper quelques tous petits nuages formant une sorte de motif régulier comme si les vents s'étaient pris à vouloir les ranger.


- Il y a des nuages de pluies dans le ciel. A mon avis, demain, la saison des pluies reprendra ses droits.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2581
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 135

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: La pelouse dorée d'un couchant de juin  Dim 12 Jan 2014 - 12:32

Apparemment, il a enfin compris ce que je voulais dire. Quand je repense à ce qu'il a dit sur le fait de parler avec quelqu'un qui n'était pas japonais, j'ai l'impression d'être une extraterrestre. J'ai presque envie de lui demander qu'est-ce qu'il lui fait affirmer que je ne suis pas japonaise. Ironiquement bien sûr, je sais qu'avec mes traits européens, c'est évident. Je suis aussi à moitié japonaise quand même!
Je n'ai pas vraiment le temps de mettre mon ironie en pratique qu'il dit:


- Il y a des nuages de pluies dans le ciel. A mon avis, demain, la saison des pluies reprendra ses droits.

Ce qui me fait détourner mon regard vers le ciel. Vite mon téléphone! Faut que je prenne un maximum de photos parce que j'ai l'intuition que je vais raté ma peinture. Pendant que je capture le paysage, je lui réponds:

"J'espère que tu te trompes! Je n'aime pas ce temps. Je ne sais pas ce que tu en penses mais je trouve qu'il fait trop chaud et humide! La pluie ne me dérange pas mais avec la chaleur, c'est particulièrement désagréable. On ne sais pas comment s'habiller!"

Je ne regarde pas sa réaction afin de préparer les teintes qu'il me faut pour mon chef d’œuvre. Après avoir mis une feuille par terre, je commence à prendre les tubes de peintures pour mettre un échantillon sur la feuille. Du rouge, jaune, violet, je pense que ça devrait suffire.
Une fois cela fait, je le regarde et lui demande d'un air un peu moqueur:


"Qu'est-ce qui te fait croire que je ne suis pas japonaise?"
J'ajoute d'un air déçu: "Moi qui pensais que mon Japonais était parfait!"

---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie

Merci Meyu!:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La pelouse dorée d'un couchant de juin  Dim 12 Jan 2014 - 13:37

Quand la jeune fille parla de son appréhension de la pluie, le jeune garçon hocha légèrement la tête sans que ce dernier puisse être vraiment interprété. Il ne parut pas avoir l'envie de répondre, laissant le silence s'installer et ainsi le loisir à Tessa de se concentrer sur son travail.

Pour sa part, le silence ne semblait pas le gêner. Il tourna son visage vers l'horizon et laissa son regard aller tour à tour du couchant à la jeune fille, semblant analyser sa manière de faire avec un intérêt discret.

Quand elle se tourna de nouveau face à lui, il haussa les sourcils puis abaissa le regard en clignant des paupières. Il sembla réfléchir un instant, fronçant légèrement les sourcils puis il releva ses yeux vers elle et lui répondit:


- Tu parles très bien japonais. Ce n'est pas le problème. C'est juste que... Tu n'agis pas exactement comme une japonaise. Tu es plus... directe.

Il eut un sourire un peu ennuyé, portant sa main à sa nuque comme si elle était douloureuse et qu'il devait la masser.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2581
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 135

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: La pelouse dorée d'un couchant de juin  Dim 12 Jan 2014 - 14:49

Il hésite un peu avant de me répondre. Je suis étonnée parce que je m'attendais à une autre réaction.

- Tu parles très bien japonais. Ce n'est pas le problème. C'est juste que... Tu n'agis pas exactement comme une japonaise. Tu es plus... directe.

Ah bon? Je ne pense pas être si directe que ça. Je remarque qu'il passe souvent sa main dans son cou. Il a des problèmes aux cervicales? Étrange comme manie...
Je lui réponds d'un air sérieux, les sourcils légèrement froncés:


"Et c'est un problème?"

J'ajoute avant qu'il ne se méprenne sur mes propos, plus légèrement:

"Je pose la question parce que je m'en rends pas compte en fait. Je n'ai pas envie de choquer les autres... Tu es le premier à me faire cette remarque."

C'est dur de s'adapter, je trouve. Ma mère aurait dû m'apprendre mieux les coutumes japonaise! Même si elle préfère les coutumes occidentales. C'est d'ailleurs pour une de ses raisons qu'elle est restée en Angleterre et a rencontré mon père...
Je me ressaisis avant que mon regard paraisse vague. Concentre-toi Tessa!
En plus, si je commence à me perdre dans mes pensées, je vais raté le coucher du soleil!

---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie

Merci Meyu!:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La pelouse dorée d'un couchant de juin  Lun 13 Jan 2014 - 9:43

Le jeune garçon fronça douloureusement les sourcils, son regard s'échappant de nouveau de celui de Tessa pour s'enfuir dans le vague. Il parut hésité quelques secondes avant de tenter:

- Je me trompe peut-être, ce n'est que mon impression, mais c'est ce que je pense.

Il retomba dans le silence, pinçant ses lèvres dans une légère grimace insatisfaite. Il y avait comme un conflit dans son attitude. Quelque chose qui l'empêchait de s'exprimer librement.


- Je me trompe sûrement, s'il n'y a que moi qui t'en ai fait part...


Hésita-t-il d'un air un peu absent avant de finir par soupirer et secouer la tête négativement comme s'il répondait à une question qu'on venait de lui poser.


- J'ai déjà outrepassé ma politesse. Ce n'était pas bien de ma part de te dire cela. Je te prie de bien vouloir m'excuser, je me suis montré prétentieux en imaginant pouvoir juger de tes manières alors que je te connais à peine.

Finit-il par dire en reportant son regard vers elle puis en inclinant la tête en présentant ses excuses, son visage étant toujours le siège de sentiments mêlés.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2581
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 135

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: La pelouse dorée d'un couchant de juin  Lun 13 Jan 2014 - 10:25

Après avoir hésité et donné des réponses évasives, je trouve, il s'excuse. Décidément, je ne suis pas douée. Oh mais c'est peut-être pour ça que j'arrive pas à communiquer avec Keitô? ... Enfin non, lui c'est un cas à part... Bref, Yuhei lui semble vouloir dire quelque chose mais se retient. Voilà où ça mène la politesse. Cela empêche d'être honnête avec les autres. On m'a dit un jour: la politesse, ce n'est que de la fausseté dans un papier cadeau. Un petit silence s'est installé. Je vais lui répondre pour éviter encore plus de mal aise.

"Pas besoin de t'excuser. Si je te pose la question, c'est que j'aimerais une réponse honnête. J'ai déjà entendu des propos plus blessant... Je peux tout entendre."

Oui, c'est clair que j'ai entendu des propos bien plus insultant que le fait que je sois directe. Par exemple: si tu ne parles pas, c'est que tu n'es pas assez intelligente et d'autres choses du même calibre. Il faut que j'arrête d'y penser sinon je vais devenir triste. Ça serait dommage de gâcher un si beau paysage avec de la mélancolie.
En attendant qu'il me réponde, je prends un crayon noir afin d'esquisser le soleil couchant. Je vais commencer par dessiner la pelouse parce que c'est le plus facile et je pourrais toujours parler en le faisant.

---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie

Merci Meyu!:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La pelouse dorée d'un couchant de juin  Lun 13 Jan 2014 - 13:20

Il continua à arborer cet air préoccupé qui était désormais le sien depuis une dizaine de secondes. Il eut un sourire triste quand elle avait déjà entendu des propos blessants. Après quelques instants d'hésitations, ses lèvres parurent se délier.

- Je ne suis pas sûr qu'il soit si important d'être honnête si cela rend les gens malheureux.

Il tourna son regard vers l'horizon, il avait l'air grave, presque maussade, lointain.

- C'est pour cela que je pense qu'il faut mieux être poli et faire attention à ce qui pourrait blesser la personne avec qui on parle.

Il baissa les yeux sur ses mains qu'il frottait nerveusement l'une contre l'autre.

- Être directe, ça fait peur aux gens et ça peut les blesser. Donc oui, ça peut déclencher des problèmes, c'est sûr. Et ça, bah... Faut mieux tenter de l'éviter, non?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2581
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 135

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: La pelouse dorée d'un couchant de juin  Lun 13 Jan 2014 - 14:21

- Je ne suis pas sûr qu'il soit si important d'être honnête si cela rend les gens malheureux.

Il est vraiment plus jeune que moi? sérieusement, j'ai l'impression d'être tombée sur quelqu'un de plus âgé... A mon avis, il a dû souffrir de "trop" d'honnêteté.
Je suis d'accord sur le fait qu'il ne faut pas blesser les gens. Par contre, on peut très bien ne pas enfreindre les règles de politesse et être imbuvable.


- Être directe, ça fait peur aux gens et ça peut les blesser. Donc oui, ça peut déclencher des problèmes, c'est sûr. Et ça, bah... Faut mieux tenter de l'éviter, non?

"Je suis donc effrayante!" dis-je, faussement choquée, en détournant mon attention de mon dessin.
En voyant son air nerveux et sérieux, je ne peux m'empêcher de rire. Ce n'est pas très gentil mais je pense qu'il devrait se détendre un peu. Il est bien trop sérieux. A me voir rire comme ça, il va me prendre pour une folle et va vraiment avoir peur. J'ajoute en me calmant quelque peu:


"Tu accordes trop d'importance à ce que les gens peuvent penser. Et il ne faut pas confondre honnêteté et méchanceté. Toute vérité n'est pas bonne à dire, je suis d'accord mais tu peux aussi t'attirer des problèmes en restant poli. Et puis, tu ne trouves pas que c'est mieux de parler librement?"

Tout en souriant, je reprends mon dessin là où je m'étais arrêtée. Je me demande ce qu'il va répondre à ça.

---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie

Merci Meyu!:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La pelouse dorée d'un couchant de juin  Lun 13 Jan 2014 - 14:46

Et pour le coup, il avait vraiment eu l'air étonné de sa réponse. Son visage s'était tourné vers elle. Ses yeux s'étaient ouvert en grands alors que ses lèvres s'étaient entrouvertes. Sur son visage, on pouvait commencer à lire la panique qui le gagnait. Panique qui s'évanouit rapidement quand la jeune fille se mit à rire. Ce qui parut avoir l'effet de le perdre complétement.

Le cou légèrement tendu vers l'avant, les lèvres tendues légèrement vers l'avant, le regard hagard et les sourcils haussés étaient autant de témoignages de sa perplexité. Il lui fallu quelques secondes pour esquisser un sourire discret du coin des lèvres.

Son sourire s'évanouit quand elle le questionna à la fin de sa phrase. Ses traits s'étaient équilibrés, son port était redevenu plus droit bien qu'il tenait légèrement sa tête penché vers la gauche comme ci cela l'aidait à réfléchir.


- Je préfère éviter les regrets.

Finit-il par lâcher après un court silence.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2581
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 135

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: La pelouse dorée d'un couchant de juin  Lun 13 Jan 2014 - 15:25

Là c'est moi qui suis perplexe. Il préfère éviter les regrets de quoi? d'avoir blesser les autres par ses propos? J'ai un peu de mal à comprendre. Et cette incompréhension me fait froncer les sourcils. Je n'aime pas ne pas comprendre. C'est frustrant. Encore une fois, j'arrête de dessiner pour regarder Yuhei. Il semble plus détendu que toute à l'heure. C'est une bonne chose sinon il va avoir des cheveux blancs avant l'âge.

"Éviter les regrets? C'est-à-dire? Tu ne veux pas faire de mal aux autres pour ne pas le regretter après? Se cacher derrière la politesse ne marchera pas toujours. En faisant ça, tu risques de souffrir toi-même."

Leçon de morale, bonjour! Je crois que je suis en train de dépasser les bornes pour le coup. De ma simple demande d'éclaircissement sur ses propos, j'en suis venue à lui faire la morale... Il faut vraiment que j'apprenne à me taire.
Toute de suite, ça me semble une bonne idée de plus rien dire. Si il le prends mal, je m'excuserais...

---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie

Merci Meyu!:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La pelouse dorée d'un couchant de juin  Lun 13 Jan 2014 - 15:42

Le jeune garçon fronça légèrement les sourcils d'un air ennuyé. De nouveau, il retrouvait le masque soucieux qui l'avait quitté il y a un instant, mais ce dernier s'évanouit presque aussi vite qu'il était venu. Un sourire discret et poli gagna ses lèvres et son regard s'adoucit.

- Cela me va.

Un grand calme émanait de ses paroles. Si, il y a quelques instants, il avait semblé presque fiévreux d'idées contradictoires, il semblait avoir trouvé la paix en lui-même, ou du moins, un point d'équilibre sur lequel se fonder.

- Mais merci...

Il reporta son regard vers le coucher de soleil et demanda:

- Est-ce-vrai qu'il n'existe pas deux couchés de soleil semblables au monde ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2581
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 135

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: La pelouse dorée d'un couchant de juin  Lun 13 Jan 2014 - 16:08

Ça lui va? Comment ça, ça lui va? Il préfère être poli et souffrir? Il serait pas un peu masochiste sur les bords? J'en reviens pas. Non, non, non, c'est pas possible. Je ne veux pas croire ce qu'il vient de me dire...
Et pendant que je suis pantoise, il me remercie. Puis il change de sujet.


- Est-ce-vrai qu'il n'existe pas deux couchés de soleil semblables au monde ?

Cela coupe net mes réflexions. C'est une bonne question. J'en sais rien. Le coucher de soleil s'est censé être le même partout. Il est vrai que les couleurs et les formes que ça provoque change avec le lieu. Si il y a des nuages ou non etc. Il y a plusieurs possibilité. Je me demande où il a entendu ça. Je veux bien connaitre sa source!

"Je ne sais pas. Il faut que je mette au travail d'ailleurs..."

En effet, le soleil est assez bas maintenant pour que j'imagine comment il sera quand il sera sur le point de disparaitre. J'entreprends donc de dessiner les contours du soleil. C'est à ce moment-là que je me rappelle de sa réponse. Tout en continuant ce que je fais, je lui dit:

"Je ne comprends pas ton point de vue. Personne n'aime souffrir. Et je trouve que c'est pire quand on souffre en silence. Enfin, tu fais ce que tu veux mais je trouve ça triste. Surtout à ton âge."


---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie

Merci Meyu!:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La pelouse dorée d'un couchant de juin  Lun 13 Jan 2014 - 16:21

Le jeune garçon resta silencieux. Il ne semblait pas désirer continuer à parler de ce sujet. Il s'abimait silencieusement dans la contemplation de l'horizon s'embrasant à mesure que le soleil se couchait.

Le ciel commençait à prendre ces teintes qu'il n'empruntait qu'à la toute fin de la journée, des teintes inédites, souvent uniques, dus à un subtil mélange entre l'inclinaison de l'astre et les nuages qui naviguaient dans le ciel au grès du vent.


- Est ce que tu as déjà mangé, ce soir?

Demanda-t-il d'un ton égal sans détourner son regard vers l'horizon. Il commençait à être tard, surtout qu'ils étaient en juin. L'heure du diner était surement déjà passé et la cantine fermée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2581
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 135

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: La pelouse dorée d'un couchant de juin  Lun 13 Jan 2014 - 16:44

Il ne semble pas vouloir répondre. Donc, je reprends mon téléphone pour faire des photos des couleurs qui sont apparues. C'est clair, je n'aurais pas le temps de peindre... Bon ce n'est pas grave, j'ai les photos et le dessin, je le ferais plus tard. Au moins, je l'aurais vu. Tant pis pour la peinture que j'ai mis sur la feuille.
Je regarde mon dessin et je remarque qu'au moins j'ai la forme générale. Sans tarder je dessine l'emplacement des nuages.


- Est ce que tu as déjà mangé, ce soir?

Non seulement il ne réponds pas à ma dernière phrase mais en plus, il change encore de sujet. Heureusement pour lui, je ne suis pas le genre à revenir sur un sujet qu'on ne veut pas aborder.
Maintenant qu'il en parle, je n'ai pas mangé du tout. J'ai même un peu faim d'ailleurs. Je ne sais pas quand la cantine ferme. Au pire, j'irais au magasin qui n'est pas loin du lycée. Je sais que Keitô y va quelques fois. Même si ça m'emballe pas de sortir du lycée le soir...


"Non, je ne sais pas quoi manger ce soir. Et toi?
En fait je te retourne la question mais si tu as dormi ici, tu ne peux pas avoir manger pendant ton sommeil... "


Comme j'ai fini de mettre l'emplacement des nuages, je commence à ranger mon matériel. C'est décidé, je finirais cette peinture ce week-end.

---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie

Merci Meyu!:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La pelouse dorée d'un couchant de juin  Lun 13 Jan 2014 - 17:23

La voyant ranger ses affaires, le jeune garçon termina de ranger les siennes avant de se redresser et de mettre son sac sur son dos. Il jeta un dernier regard vers l'horizon et le spectacle que le firmament leurs offraient puis l commença à gravir la légère pente de la pelouse pour regagner le chemin du parc.

- Nous avons encore une petite heure avant le couvre-feu.

Son visage restait assez neutre. Il ne souriait pas et son regard ne traduisait guère ses pensées et donnait l'impression qu'il s'était quelque peu fermé. Il se retourna alors à demi vers elle et lui proposa.

- Je connais un petit resto à ramen pas loin d'ici, si cela t'intéresse ?

Un sourire très discret s'invita sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2581
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 135

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: La pelouse dorée d'un couchant de juin  Mar 14 Jan 2014 - 11:29

Concentrée sur le rangement de mes affaires dans le sac que j'ai pris, je n'entends pas qu'il me parle du couvre-feu. Vu que j'ai fini de ranger mes affaires, j'entends, par contre, qu'il connait un restaurant dans le coin et qui me demande si ça m'intéresse. Quoi? J'ai dû mal à croire que c'est le même garçon que toute à l'heure. Lui qui me disait que j'étais directe, voilà qu'il m'invite presque au restaurant. Étrange...
Je me lève en ramassant mon sac et regarde un peu mes vêtements. Je suis pas vraiment super bien habillée... Tant pis, mon estomac va bientôt crier famine. Et puis, ce n'est pas comme si c'était une "vraie" sortie.


"Ça m'intéresse, oui. Je n'ai pas encore eu l'occasion de manger des ramen depuis que je suis ici. J'espère qu'il n'est pas cher, j'ai pas beaucoup d'argent sur moi."

Je le rattrape et ajoute:

"Il n'est pas trop loin j'espère, je n'aime pas être dehors quand il fait noir..."

---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie

Merci Meyu!:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La pelouse dorée d'un couchant de juin  Mar 14 Jan 2014 - 17:05

Le jeune garçon cligna doucement des paupières aux mots de Tessa puis son sourit s'agrandit et s'adoucit.

- Nous rentrerons ensemble aux dortoirs, il n'y a pas à t'en faire.

Puis il commença à marcher vers la sortie du parc donnant sur la ville de Kobe. C'était la plus directe et la plus proche. Peu à peu, autour d'eux, la nuit gagnait du terrain. Une nuit qui allait être sombre si on en jugeait à partir des nuages d'un bleu-mauve qui se profilaient à l'est.

Au delà, à mesure que la lumière baissait, les couleurs s'uniformisaient, tout prenait une teinte bleue sombre. Bientôt l'obscurité viendrait noircir de son encre le monde et seuls les quelques lampadaires à la lumière blanche blafarde guideront les promeneurs dans le parc.



Suite en ville...
Revenir en haut Aller en bas
 
La pelouse dorée d'un couchant de juin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: