Partagez | 
 

 (L-13) Hey toi! C'est ma chambre!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) (L-13) Hey toi! C'est ma chambre!  Mer 1 Jan 2014 - 20:31

Le lundi c'est un des jours que j'aime le moins, car ça veux dire qu'il faudra survivre encore quatre jours avant le week-end et justement aujourd'hui c'est lundi. Ca ne faisait pas longtemps que j'étais arrivé dans ce pensionnat ça fait tout bizarre d'être un parfait inconnu pour les gens autour de sois quand on a pris l'habitude d'être reconnu partout ou l'on allait. Mais c'est vrai que ça a ses avantages de presque passer inaperçu, vu que j'ai comme on dit une petite ''tête d'ange'' personne ne voit jamais rien venir quand je leur fait des crasses c'est plutôt marrant.

Je venais de finir mon dernier cours, le cours de gym qui n'est pas un de mes cours préféré, mais ça va je m'en sors. D'ailleurs j'ai même réussi à cacher les affaire d'un gars de ma classe, c'était tellement drôle de le voir les chercher, il s'est presque mis à pleurer. Bon il a finalement retrouver ses affaires et à put se s'habiller.

Aujourd'hui je m'était habillé avec une chemise noire et un pantalon noir lui aussi, j'ai fait dans la sobriété. J'avais les cheveux encore humide à cause de la douche.
*Sa me donne peut être un petit air sexy...ahahahha*
Aaahh il fallait vraiment que je trouve quelque chose à faire, je me mis donc à marcher tout en réfléchissant à ma prochaine activité. C'est fou l'ennui que je peux ressentir quand je n'ai pas de rumeurs à faire tournées ou de personnes à taquiner.
*Bon pas le choix je vais poser mon sac et ensuite c'est parti pour une chasse à la victime* Ahh...rien que d'y penser et le sourire me monte aux lèvres. Bien il fallait maintenant que j'élabore un plan, des possibilités, des options pour subtilement pourrir la vie d'un élève, ou d'un prof de cette école. J'observait chacune des personnes qui croisait mon chemin et je me demandais qu'est ce que chacune de ces personne pouvait cacher, quand tout à coup devant moi je vis une fille qui avait l'air bien plus âgée que moi qui me fixa, longtemps, très longtemps...je la connaissait pas du coup je lui ai tiré la langue et j'ai changer de chemin pour me rendre dans mon dortoir
*J'espère qu'elle l'a mal pris*
C'est vrai qu'avec ma jolie tête de gentil petit garçon elle aurait pu trouvé ça mignon...

J'arrivai enfin devant la porte de mon dortoir, de la porte s'échappait pas mal de bruit, ça devait être les autres élèves avec qui je le partage. J'ouvrit la porte et je vis un ENORME bordel. C'était comme dans les films quand les voleurs cherche un truc précis et qu'il retourne toute la maison. Enfin j'exagère peu être un peu mais ça s'en rapproche du moins. En plus il y avait une fille la dedans, toute seule.
*Au moins pas besoin de chercher le coupable*

Moi qui m'ennuyait voilà le divertissement parfait. Mon sourire diabolique fit surface enfin quand je dis diabolique il n'y a que moi qui pense ça les autres doivent se dire '' Oooh qu' il à l'air contenant''. Je pris mon sac de gym dans une main et le balança sur la fille et lui sorit

-Eh ba toi on peut dire que niveau rangement tu est extrêmement nul. Mais essaye de laver mes affaire de sport tu sera peut être un peu plus douée...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: (L-13) Hey toi! C'est ma chambre!  Mer 1 Jan 2014 - 22:17

Apres avoir passer un moment en compagnie de son nouvel ami, Kim décida de visiter un peu les dortoirs, histoire de repérer un peu les lieux. Elle croisa quelques élèves, en bouscula les trois quarts d'entre eux et jura certains. Elle continuait sa visite non sans gêner d'autre élèves, sifflotant.
Cependant, lorsqu'elle passa devant une certaine chambre, elle ne pu s'empêcher d'entrer. Un sac de sport était posé tout juste là, sur le lit, et la chambre semblait parfaitement rangée. Un rangement qui dérangeait Kimberley.
Elle eut un petit sourire. Ce sac et cette chambre l'appelait, elle ressentait le besoin intense de foutre un bordel incroyable dans cette piaule, juste pour emmerder son monde, et surtout, son occupant.
Elle sortit un élastique de sa poche, s'attacha les cheveux, et fouilla dans le sac de sport. Elle n'y trouva que des vêtements sales et humides, qu'elle trouva dégueulasse. Elle balança le contenu du sac au sol, et le vida complètement. Elle n'y trouva absolument rien d’intéressant, mis à part une casquette qu'elle piqua et qu'elle mit sur sa tête. Elle s'attaqua ensuite à la penderie, qui n'était pas remplit de costumes 3 pièces, mais que de vieilleries sans intérêt. Elle rigola et s'empara de toutes les fringues, et les balança devant la porte, toujours en explosant de rire. Puis, elle se dirigea vers le bureau. Sa surface était poussiéreuse, et des livres, des feuilles de papiers, bref, du matériel scolaire y étaient soigneusement déposé. Elle renversa tout au sol, sans chercher à savoir ce qui était important ou non.
Puis, elle alla se jeter sur le lit, en prenant le temps de bien le défaire et en virant toutes les couvertures au sol. Elle ferma les yeux, le sourire aux lèvres, quand soudain, elle sentit une grosse masse se coller à son visage. Elle ouvrit les yeux et entendit la voix d'un garçon qu'elle ne connaissait pas, et vit ensuite le sac, qu'elle s'empressa de nouveau de balancer sur la tronche du mec, à l'entente de ses paroles:


" La ferme, gros nase, j'suis pas ta boniche. Si t'a envie d'avoir une poule qui joue la femme de ménage, ben chui pas celle qu'il te faut, donc tu m'emmerde pas et tu va te faire ta lessive tout seul."


Elle se redressa et regarda le garçon. Ouais, il était à peine plus âgé qu'elle, et il était de toute petite taille. Voilà un point sur lequel elle pourra lui lancer des piques. A part ce détail, il était plutôt mignon, pas autant que Sora, mais il n'était pas mal non plus. Elle le défia du regard et attendit sa réaction, sur la défensive et prête à toute éventualité.

HRP: mes débuts de rp sont toujours un peu courts, je m'en excuse, mais dis toi que ça ira bien mieux une fois que l'action sera lancée, rassures toi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: (L-13) Hey toi! C'est ma chambre!  Jeu 2 Jan 2014 - 12:37

Ouïe elle venait de me relancer mon sac de sport en pleine face, non mais! elle m'a pris pour qui cette fille?? Sérieux, elle viens dans MA chambre foutre un bordel pas possible et elle ose me tenir tête??
*AHAHAHAHAHAHAHA Finalement ce pensionnat n'est peu être pas aussi chiant que ça. Bon maintenant ma petite tu vas comprendre à qui t'a à faire. Mais vu que t'est ma première victime je vais y aller en douceur* Mon sourire était plus grand et plus visible. Je devais avoir l'air encore plus gentil, inoffensif et tout mignon...vivement que je grandisse!

J'ai ramassé le sac qui était tombé par terre après avoir heurté mon beau visage, je me suis avancé et j'ai fermé la porte derrière moi. Mon sac toujours dans la main je me mis à mesuré l'ampleur des dégâts.  Et ba on peut dire qu'elle s'est déchainée...mes draps, mes habits, mon bureau tout à fini par terre. Ahalalal et elle ne va surement pas m'aider à ranger tout ça... J'ai regardé la coupable du crime, elle n'avait pas l'air plus âgée que moi, elle avait quelques centimètres de plus et elle avait un style plutôt... particulier. C'est vrai que mon style est plutôt banal mais inhabituel pour quelqu'un de mon âge. Chemise, costumes, chaussures cirées c'est comme ça que les gens vont me voir la plupart du temps. En parlant de mes costumes il allait falloir les repasser vu leur état actuel.

Puis j'ai remarqué qu'elle avait mis une de mes casquette, ça lui donnait un style encore plus étrange. Je l'ai observé un peu plus et un petit rire moqueur s'échappa de mes lèvres. Je lui lança une nouvelle fois mon sac dessus, mais un peu plus fort cette fois.

- C'est vrai que comme ça ta pas la tête d'une boniche, mais plutôt d'une serveuse dans un fast-food. Bon encore faudrait qu'il t'engage et vu ton sens de l'ordre...c'est mort ma pauvre.

Ensuite je commençais à ramasser quelques affaires qu'elle avait foutue par terre en les lançants sur le lit ou se trouvait la fille en prenant soins de la viser presque à chaque fois. Je souriait toujours je sentait qu'elle n'allait pas se laisser faire. Tant mieux maintenant il fallait que je sache son nom. Hum est ce qu'elle allait me le donner?? Elle devait surement se dire Oooooohh si je lui dit il va me balançer et blablablabla...

- Au fait moi c'est Keitaro, que tu sache avec qui tu essaye de te créer des ennuis. Et toi Boniche? tu t'appel comment que je sache qui à osé faire ça dans ma chambre?

Je lui parlait tout en me promenant dans ma chambre marchant sur mes propres affaires, ce n'était pas si facile de se déplacer la dedans. Ca allait vraiment m'énerver de TOUT ranger une nouvelle fois, elle avait bien calculé son coup, mais il fallait que je reste calme bien que ce soit super dur. Je pris alors les nombreux livres de cours qu'elle avait mis par terre et les remis vulgairement sur mon bureau.

- En fait non j'men fou de ton nom je trouve que boniche ça te va
plutôt bien... Bien qu'il reste pas mal de boulot avant que tu sois une bonne boniche...


A ce moment la je me suis approché tout près de la fille avec difficulté au vu de tous les obstacles qu'elle avait mis au sol, j'ai faillit tombé d'ailleurs je me suis approché vraiment très près, j'e vais surement me prendre une bonne grosse baffe ou un coup de boule dans la figure. Je dois être un peu masochiste...Mais ça devrait normalement l'énervée presque autant que je le suis, soit suffisamment pour que ça devienne drôle. De plus pour vraiment être sur de bien lui faire chier je mis ma main sur sa tête la secouant comme quand on parle à un petit enfant de cinq ans.
*Je vais vraiment m'en prendre une en pleine face. Et à pleine puissance en plus* Mon expression avait légèrement changée elle était moins mignonne un peu plus dure, mais je gardait toujours ce sourire sur mon visage, je l'ai scotché dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: (L-13) Hey toi! C'est ma chambre!  Ven 3 Jan 2014 - 14:19

Kimberley observait les moindres faits et gestes du jeune homme, restant bien sur la défensive. Lorsqu'elle reçut une seconde fois le sac en pleine face, la douleur se fit un peu plus sentir, ce qui augmenta sa colère, qu'elle ne pourrait plus contenir très longtemps. En effet, elle n'allait pas tardé à lui sauter dessus, pour lui faire comprendre qu'elle, PERSONNE ne l'a touche !
Elle avait trouvé un adversaire à sa taille, quelqu'un qui lui tenait tête, et elle aimait ça. Quelqu'un à qui elle allait pouvoir se mesurer, ou mieux, s'entraîner. Elle ferait de lui son souffre douleur, son martyre, car elle savait à présent qu'il ne se laissera pas manipuler aussi facilement qu'il le prétendait. Elle ramassa le sac et eu un petit sourire aux lèvres.
Elle se redressa et écouta les paroles du garçon, sans réagir pour autant. Une serveuse dans un fast-food, hein ? Elle enleva la casquette de sa tête et regarda le garçon remettre les choses en place, amusée par le fait qu'intérieurement, il perdait son temps, étant donné qu'elle se ferait une joie immense de tout refoutre en bordel.
Puis, le spécimen se présenta. keitaro, hein. Un nom que jamais Kimberley n’oublierai, celui-là, elle l'avait un ligne de mire, cela lui faisait deux cibles: Miyu et keitaro. Miyu en avait déjà prit pour son compte, Keitaro serait le prochain. Lorsque celui ci lui demanda son nom, elle ne répondit tout simplement. Elle sortit de sa poche un chewing-gum qu'elle mit dans sa bouche, en observant Keitaro se rapprocher d'elle. Elle ne bougea pas, mais son visage était menaçant, et son non verbal était très clair.
Malheureusement pour Keitaro, le message n'était pas assez clair pour lui. En effet, lorsque celui-ci trébucha sur elle, rapprochant son visage du sien, elle prit un instant pour le contempler. A mesure qu'elle le regardait,e lle le trouvait plutôt adorable et mignon; Il avait vraiment de beaux yeux, et ses lèvres pouvaient faire fondre n'importe qu'elle fille. Sauf Kim ! En effet, après l'avoir admirer juste le temps de mémoriser sa tête, elle retira ce qu'elle avait dans la bouche et le lui colla sur le front, avant de lui flanquer une énorme gifle en pleine figure, de toute ses forces. Encore une fois, son visage ne montrait étrangement aucun sentiment, ses gestes parlaient à sa place. Elle le fixa et lui dit enfin, en lui désignant son entre jambe:

" Dé-gage. Tu va le regretter"

Elle n'avait pas pour habitude d'avertir ses victimes, mais étant donné que celui-ci avait déjà subit quelques uns de ses mauvais coups, le prochain qu'il aurait pourrait l'emmener à l'infirmerie illico. Elle rapprocha ses lèvres des siennes, lui adressa un sourire et finit par lui dire:

" Je ne le dirait pas deux fois."


Son ton était ferme et menaçant. Elle ne cherchait pas à lui faire peur, mais elle s'était sentie attaquée, il était de son instinct de se défendre comme elle pouvait. De plus, Kimberley avait bien plus d'un tour dans son sac, si jamais le deuxième plan ne fonctionne pas. Elle lui fit un petit clin d'oeil, suivit d'un léger sourire coquin, et prépara alors sa main, la posant sur son genoux, attendant de savoir si Keitaro allait dégager ou non. A ses risques et périls !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: (L-13) Hey toi! C'est ma chambre!  Ven 3 Jan 2014 - 22:15

Un chewing gum sur le front une claque...une ENORME claque et des menaces. Voilà que mon séjour ici commence bien. Déjà quand elle m'a collé son immonde chewing gum sur le front j'ai vraiment cru que j'allais lui en collé une. Je mérite le prix Nobel de la ''zen'' attitude rien que pour ça. Et ensuite cette méga baffe qu'elle m'a donné. Pouuuuaaa en même temps je m'y attendais un peu, je l'ai un peu provoqué. Contrairement à moi on peu dire que cette fille ne sait pas garder son calme, qu'elle réagi au quart de tour et qu'elle sait donner des claques!!

Mais bon c'est pas comme si elle allait m'impressionner, j'ai vu bien, bien pire. J'ai vraiment croiser des sales types et je me suis pris des sacrée raclées alors c'est pas sa petite claque de boniche qui allait m'effrayer. Au contraire au lieu de me faire reculer, ça m'attirai presque, cette boniche m'intriguait. En temps normal si je n'éprouvait aucun intérêt pour cette peste je l'aurai surement foutue dehors et basta! Mais elle avait la chance...non l'immense honneur et privilège d'avoir un peu de mon attention. La chose qui m'intriguait le plus s'était son expression, elle avait l'attitude d'une jeune fille furieuse, mais pas son visage, son expression était bizarre, comme si elle avait un masque ou un truc du genre. C'était presque flippant....Enfin bref.

Un autre truc flippant c'est qu'elle avait menacer mon entre jambe, le plus gros point faible de l'homme. Elle croyait surement avoir trouver un argument suffisant pour que je me calme, mais elle avait tout faut, peut importe combien de fois l'on me frappe ou l'on me fait mal, je n'abandonnerai pas...bien qu'un bon coup la ou je pense et sa risquerai de me couper la parole pendant un bon moment.

J'avais toujours son chewing gum dégueulasse collé sur le visage, mon sourire ''angélique'' était toujours présent. Elle s'était à son tour rapprochée de moi, elle devait s'imaginer qu'elle était menaçante. Mais ce ne sont pas des paroles et un vulgaire chewing gum qui allait me faire peur. Je me mis à rire

- AHAHAHAHHAHAHA, Hé boniche, tu sais que t'est plutôt drôle comme fille! enfin comme pauvre fille! 
Je riais sincèrement, sans provocation, je reculai légèrement, et décolla le chewing gum de mon beau visage. et le colla contre un mur. J'aurai pu le lui foutre dans les cheveux, mais disons que j'essaye d'atteindre un niveau un peu plus élevé que ça, enfin j'essaye...
-Si tu continue comme ça je vais finir par bien t'aimer tu sait.
Je me rapprocha d'elle une seconde fois et poussa violemment son épaule pour qu'elle se retrouve couchée sur le lit. Je réussi ensuite à prendre une de ses cheville de mes deux mains, à ce moment la je la tirai du lit pour qu'elle se retrouve les fesses sur le sol. Toujours en la tenant par la cheville je la traina jusqu'au milieu de ma chambre. Ensuite je me couchait sur elle et lui pinça les deux joues avec mes mains assez fort pour que des marques rouges apparaissent et reste quand tout à coup je me souvint d'un petit détail....enfin petit non...enfin....un détail plutôt important vu que je suis un homme.
*Eeeeeettttt Mer***eee* J'essaya ensuite de reculer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: (L-13) Hey toi! C'est ma chambre!  Sam 4 Jan 2014 - 8:45

Elle s'attarda pour une fois sur son sourire. Décidément, il en avait un beau, et le pire, c'ets qu'il le savait et qu'il n'hésitait pas à l'utiliser à son avantage. Frustrée, mais sans le montrer, Kimberley continua de le regarder, voyant qu'il ne bougeait pas; Au moment où elle allait apporter sa main à l'entre jambe de Keitaro, celui-ci la bouscula et la traîna au sol, pour ensuite l'immobiliser. Elle se débattait du mieux qu'elle pouvait, cherchant rapidement une solution. Il ne l'avait pas écouter, sa prochaine maison serait l'infirmerie sans trop tardé, bien qu'il y ai des chances qu'ils s'y retrouvent à deux, d'ailleurs. Il était plutot coriace comme adversaire, malgré sa taille de nain. Cela restait quand même un homme, qui possède uen force musculaire supérieure à celle des filles.
Elle cessa de bouger, en le regardant dans le syeux, sa respiration se faisant de plus en plus courte. Il fallait qu'elle agisse, qu'elle se dégage, avant que les choses tournent mal pour elle. Elle regarda alors l'entre jambe de Keitaro. La réponse était là, bien sûre ! Et lui aussi l'avait compris. Elle lui fit un petit sourire malicieux et porta sa main sur la zigounette de son adversaire et lui serra aussi fort qu'elle pue les petites boules masculines. Puis, elle lui mit un coup de genoux assez bien placé dans le ventre et profita de la douleur de Keitaro pour se libérer et s'éloigner sur le lit, prise du toux qui ne lui ressemblait pas. Elle lança un regard noir au garçon, se réjouissant intérieurement de sa souffrance. Elle lui dit entre quelques quintes de toux:

" Je t'avais pourtant prévenu, avorton miniature. Ne t'avises plus de m'emmerder."

Elle se remit à tousser, pourtant sa main à sa gorge. Elle avait sans doute due prendre froid, à force de se promener en petite tenue en dehors de ses cours. Elle s'assit alors sur le lit, pris l'oreiller qui s'y trouvait et le balança en direction de Keitaro. Non, elle n'en n'avait pas finit avec lui, certes, mais il l'avait à peine touché que sa santé l'avait rappeler à l'ordre. Cependant, il n'est pas question de s'avouer vaincue pour autant ! Prise de nouveau du quinte de toux, elle continua de regarder Keitaro, tordu de douleur. Elle ne pouvait vraiment pas s'empêcher de rire, et de penser que sa vengeance serait bien minime, contrairement à ce q'elle venait de lui faire. Encore fallait-il qu'il trouve son point faible.
Puis, elle s'empara d'un bout de papier au sol, d'un stylo sur le bureau et y marqua son nom entier: " kimberley marie-Anne Deschênes" puis le lança en direction de Keitaro et lui annonça, d'un ton glacial:

" C'ets mon nom. Tâches de t'en souvenir, le tien je ne l'oublierai jamais."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: (L-13) Hey toi! C'est ma chambre!  Sam 4 Jan 2014 - 19:00

Douleur, douleur ô toi si douce douleur!! Si tu avais pu ne pas exister dans notre beau monde!
Cette bonne à rien m'avais bien eu. La douleur était vraiment intense, mes bijoux et mon ventre. J'étais par terre les deux mains tenant mon bas ventre. Mon corps était légèrement recroquevillé. OUAAAA que ça fait mal. Des coups à ces endroits j'en ai déjà reçu et ça n'a jamais été une bonne expérience. Ma respiration était courte, et pour la première fois mon expression n'était pas si joviale que ça. Mes yeux étaient fermés, mes sourcils froncés.

*Oh mon dieu....aïe*

La peste, elle m'avait bien eu. Très bien eu. Mais je n'avais pas dit mon dernier mot! En plus de m'avoir mis K.O elle avait osé me lancer un coussin sur la tronche, comme si j'avais pas assez mal comme ça!! et le PIRE!! c'est qu'elle m'avait traité d'avorton MINIATURE!! Ca y'est je commençais vraiment à partir, à laisser la colère m'emparer, le sang dans mes veines se propageait vite, la chaleur montait petit à petit. J'allais exploser....encore faudrait il que je puisse me lever.

La douleur se dissipa légèrement et j'entendis ma boniche toussoter comme un petit caniche. Je ne sait absolument pas pourquoi ni comment mais pendant un quart de seconde j'ai eu pitié d'elle, puis la douleur me remis dans le droit chemin. Soudain la fille qui à peut être mis fin à ma descendance pris quelque chose par terre puis un stylo sur mon bureau... Toujours les bras enrouler contre mon bas ventre je la regardai intrigué. Elle me lança un bout de papier. Elle y avait inscrit son nom entier. Je le pris malgré la douleur et le lut. Kimberly... c'était donc ça le prénom de cette sauvage!
*T'inquiète pas je vais pas l'oublier*

Je me leva ensuite avec difficulté toujours en ayant une main enroulée autour de mon bas ventre. Mon sourire était revenu, mais mon expression était toujours...douloureuse. Je ramassa un linge par terre et m'approcha de Kimberly. Je la vis légèrement se crisper quand je fût tout près d'elle. J'enroulai ensuite le linge autour de son coup. Lui fit un clin d'oeil. Lui sourit gentiment.

-On t'a pas appris à te couvrir stupide géante?
Je pris ensuite une poignée d'habits par terre de mes deux mains et la lui colla avec force sur son ventre. Tant qu'elle n'aurait pas ranger tout ce bordel elle ne mettrait pas un seul pied en dehors de cette chambre.

- Ecoute ON range tout ça et j'te paie un thé bien chaud ok? petit caniche sale et malade?
Lui faire croire qu'elle à gagné la bataille c'est comme ça que je réussirai à gagner la guerre.
-Ah et ça c'est pour les sales coups que tu viens de me donner!
Je lui donna une GROSSE pichenette droit dans la pif et dieu sait que ça fait mal.
- Pfffahahahahahahah t'est presque plus belle avec ton nez tout rouge, en plus ça te donne un petit air d'alcoolique qui te va à ravir !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: (L-13) Hey toi! C'est ma chambre!  Sam 4 Jan 2014 - 22:00

Amusée par la douleur de son camarade, Kimberley le regarda se relever, toujours en toussant le plus discrètement possible. Saleté de toux ! Lorsqu’elle le vit s'approcher d'elle, elle ne bougea pas, restant tout de même sur ses gardes. Elle guettait ses moindres gestes. Elle semblait lui avoir fait mal. Très mal, même; mais il n'était pas question pour elle de s'en vouloir, ça non, hors de question, et elle recommencerai s'il le faut ! Allait-il s'avouer vaincu ? Avait-il compris, cette fois, qui elle était ? Elle le fixa longuement de son regard noir, prise une nouvelle fois d'une toux passagère. Il fallait vraiment qu'elle aille voir l'infirmière, histoire qu'elle lui file un sirop ou une potion magique.
Quand Keitaro posa les vêtements sur elle, elle eu un frisson. Il avait OSER la toucher, mais pour de bonnes attentions. Et, pour la première fois depuis qu'elle le connaissait, elle lui sourit franchement, répondant ainsi à son sourire, qu'elle trouvait charmeur.
Elle resserra les vêtements autour de ses épaules et baissa la tête. Puis, elle détacha ses cheveux, glissant l'élastique dans sa poche. Puis, lorsque keitaro lui lança les vêtements, elle lui lança un regard noir. Il n'avait peut être pas tord. Sauf que Kimberley, le deale ne lui convenait pas. Elle ne manqua pas de le lui rappeler:

" Non ! Moi je bois pas de thé, miniature. Apporte moi un chocolat chaud"

La pichenette lui avait fait mal, et keitaro allait certainement en pâtir dans très peu de temps. Elle frotta son nez en lui tirant la langue, contenant comme elle put son "aïe" intérieure.
Elle toussota encore une fois puis se leva, et se baissa afin de ramasser certaines affaires au sol. Lorsqu'elle s'avança vers keitaro pour les lui donner, afin que celui ci remette le tout dans la penderie, elle se pris le pied dans les draps au sol et trébucha vulgairement, se rattrapant immédiatement au bras de keitaro pour éviter sa chute. Elle resta immobile quelques temps, le temps de reprendre ses esprits. Puis, elle se remit à tousser, et s'éloigna immédiatement de Keitaro, rougissante. Elle n'osa plus dire un seul mot, elle ne comptait surtout pas s'excuser non plus de toute façon. Elle se retourna, et joua avec une mèche de ses cheveux, évitant soigneusement le regard de Keitaro, ne voulant surtout pa slui montrer ses joues toutes rouges.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: (L-13) Hey toi! C'est ma chambre!  Lun 6 Jan 2014 - 11:44

Curieusement elle ne m'a pas frappé après que je lui ai donné ce petit tas d'habits, elle s'est juste contentée de me regarder avec un regard un peu méchant... Peut être devenait elle un peu docile ou peut être qu'elle préparait quelque chose. En tout cas moi je pense à préparer quelque chose, elle ne voulait pas un thé mais un chocolat chaud. Peu être que j'allais lui en donner un horriblement mauvais...c'est une idée. Sauf qu'elle me faisait quand même un peu pitié avec sa toux.

Je fus étonné de la voir ce mettre au travail, après tant d'acharnement...étrange, mais faut pas se poser autant des questions et je me mis aussi à remettre de l'ordre, je pris toutes mes chemises sur le sol et les posa sur mon lit, ça ne servait à rien de le rangées je devais les repassées. Je remis quelques pantalons dans ma penderie et m'apprêtai à en prendre un autre sur le sol quand je vis Kimberly entrain de tomber, elle se rattrapa à mon bras. Elle s'éloigna ensuite sans un mot, juste en toussotant. Elle commença ensuite à jouer avec une mèche. Je remarqua qu'elle avait légèrement rougi, elle ne me regardai pas.

J'ai aussi remarqué que malgré son caractère horrible et cette envie immense que j'ai de me venger elle était très mignonne comme ça toute timide. Ca m'a fait sourire. Je continuais à ranger tout souriant, après quelques minutes le gros du boulot était fait. Je soupira en voyant la quantité d'habits à repasser, j'en avait pour facilement deux heures. Je me tourna vers Kimberly.

-Bon disons que ça va l'faire pour aujourd'hui...mais laisse moi juste savoir pourquoi dans MA chambre ?? Je suis pourtant rester calme jusqu'a maintenant depuis mon arrivée..

C'est vrai que je ne m'étais pas encore fait remarqué ici, d'un côté comme je venais d'arrivé....

- Ah et aussi pour ton chocolat chaud ça marche affaire conclue! Je m'approcha ensuite tout près d'elle et lui tendit la main comme pour conclure un marché, car c'était bien un marché qu'on allait conclure.... *Mouahahahahahahah*



Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: (L-13) Hey toi! C'est ma chambre!  Mer 15 Jan 2014 - 17:30

Kimberley s'était mise au travail, oui, mais pas pour longtemps. Car une fois le peu d'affaires rangées, elle se lassa vite et manqua de tomber sur keitaro. Puis, elle fut vite gênée. Elle s'en alla donc s’asseoir sur le lit, et regarda son camarade. La question que celui-ci lui avait poser la fit sourire. Pourquoi SA chambre ? Elle s'empressa de répondre, avec un tonn doux et calme:

- C'est ma façon à moi de te souhaiter le bienvenu parmi nous. Et encore, tu n'a rien vue, ce n'était que le début.

Elle esquissa un autre sourire. En effet, la jeune demoiselle avait tout un stock d'idées en tête, qui n'étaient pas forcément toutes pour Keitaro, mais autant vider son sac maintenant, non ? Et puis, de toute façon, il était hors de question d'avouer la vraie raison du choix de cette chambre, son estime personnel en prendrait un coup et les chevilles de Keitaro gonfleraient bien trop.
Au bout de quelques temps, Keitaro lui confirma son chocolat chaud avant de s'approcher d'elle et de lui tendre sa main, comme pour conclure un accord qu'ils allaient passer. elle se contenta de le regarder, de soupirer et de s'allonger sur le lit. Elle voyait clairement le jeu de son camarade, et il n'était pas question de se laisser avoir.

- Si tu t'attend à ce que je te serre la main, tu rêves en couleurs, avorton miniature. Allez, range moi cette chambre, qu'on puisse enfin discuter d'autres chose que de chocolat et de rangement à la con.

En effet, elle s'impatientait et en avait marre de toujours parler de fringues, de rangements et autres. Il était temps d'en apprendre un peu plus sur le garçon qui était avec elle. Elle lui balança donc un oreiller dans la tête et lui demanda alors:

- Alors, dis moi, avorton, tu viens d'où, toi ? Comment t'a débarqué dans c'te piaule ?

Revenir en haut Aller en bas
 
(L-13) Hey toi! C'est ma chambre!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: