Partagez | 
 

 - Il fait beau pour une sieste! - Ouais, mais j'ai faim...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) - Il fait beau pour une sieste! - Ouais, mais j'ai faim...  Ven 10 Jan 2014 - 18:11

Il faisait chaud, plutôt habituel pour la fin juin. Mya était enfin arrivée dans ce qui allait devenir sa nouvelle maison jusqu’à la fin de ses études. – Ouais j’ espère pas. – La ferme Mya. – Mal polie ! – Tu peux parler toi ! Je reprends. Elle venait à peine de déposer ses bagages dans le dortoir L-12 où elle allait désormais dormir. Elle n’avait encore croisé personne, elle ne connaissait pas encore qui allait partager cette spacieuse chambre avec elle. Sa première idée fut de faire un tour dehors, elle vit alors ce parc . Pour profiter du beau temps, elle marcha sur les chemins qui le traversait, habillée de manière décontractée sans se prendre la tête, un petit sac porté en bandoulière. Elle s’arrêta devant un banc abrité par un arbre , elle tâtait le terrain comme un chat, regardant autour d’elle avant de s’allonger sur le banc peut confortable pour une sieste. Elle se laissa tomber, ses longs cheveux attachés longeant le banc et traînant pratiquement par terre.Ses membres écartés comme une étoile de mer se laissaient tomber. Personne en vue, c’était parfait.

- Aaah, super ! Mais j’ai les crocs !

Mya attrapa son sac tout en restant allongée pour mettre la main sur le paquet de bâtonnés chocolatés qu’elle avait amené, prévenant ses envies quasi permanente de manger et combler son appétit au cas où  la nourriture de la cantine soit mauvaise. – Si c’est déguelasse, je lance une manifestation ! – A toi toute seule ? – J’menacerai des gens pour me suivre. – Bas voyons… Elle engloutit un, deux, trois puis quatre bâtonnés sans s’arrêté jusqu’à ce qu’elle glisse sa main dans ce dernier et n’en trouva plus.

- What ! J’ai plus de gâteau ! Shit…je vais mourir…
- T’exagère.
- Bibi, sauves-moi.
- Crève !
- Sympa !
- Je te signale que tu parles à haute voix.
- Ah, fais chier.

Soudainement, elle s’endormie… - Après avoir fait un gros rôt – J’aurais voulu évité ce détail Mya, j’espère que personne ne t’as entendu – Oh, je m’en tape. - Bref, elle s’endormie  la bave dégoulinant de sa bouche, sur le point de tomber de son banc . Ses lunettes glissaient sur son visage. Son paquet de gâteau tomba au sol lorsqu’elle se gratta le ventre de temps en temps dans son sommeil. Mya, il y a des poubelles, tu vas te faire engueuler…Bref, une bonne sieste en espérant surtout que personne et encore moins une personne bruyante allait la réveiller.


Dernière édition par Mya Kasuka le Sam 18 Jan 2014 - 23:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: - Il fait beau pour une sieste! - Ouais, mais j'ai faim...  Mer 15 Jan 2014 - 20:34

En cette après-midi de Juin, j'avais décidé de marcher un peu dans le parc pour prendre l'air. Je réfléchissais à tout ce qui m'était arrivé dans ce lycée depuis Mai, tout en observant distraitement les arbres dont les feuilles, malgré les forts rayons de soleil, réussissaient à garder leur couleur verte.


Rien de vraiment spéciale ne me venait en tête. Durant un moi, je ne faisais que suivre des cours et créer des liens par ci, par là. Cela n'affectait aucunement mon statut de solitaire, mon réseau social se limitant qu'à deux/trois personnes. Je ne battais aucun record. Bah, une vie si calme ne semblait pas si mal. Mais dire que je ne voulais pas assister à un truc extraordinaire serait mentir.


Je m'ennuyais et je détestais ça. Mon cerveau souhaitait tourner à plein régime pour ne pas s’atrophier, mon esprit ressentait le besoin de se nourrir... Tellement de métaphore ou de personnification pouvaient être utilisées dans ma situation mais elles ne régleraient pas mon problème.


J'entendis soudain un bruit ressemblant étrangement à un rot. Mon regard en chercha la source et remarqua une personne allongée sur un banc. Sans vraiment m'en rendre compte, je me dirigeais vers elle pour enfin constater qu'elle dormait profondément. C'était une fille à lunette avec de longs cheveux d'une belle couleur. J'essayais, en vain, de situer son âge ; elle semblait avoir le même âge, voir plus, que le mien. Elle ne portait pas d'uniforme ce qui me fit demander si elle appartenait réellement à ce lieu scolaire.


Tout en analysant mes observations, je ramassais silencieusement le détritus pour le jeter dans une poubelle proche puis je me collais contre un arbre. Pour une femme, elle était bien insouciante à s'endormir ici. Il n'y avait personne à cette heure et l'astre éclairant le jour menaçait, dans quelque heure, de laisser place à la lune. Si elle restait trop longtemps sur ce banc, ça deviendrait dangereux de bien des manières.


Le filé de bave, provenant de sa bouche, provoqua, en moi, la monté d'un souvenir d'une scène similaire que j'avais vécu avec ma sœur. Je soupirais puis je fouillais ma poche pour prendre un mouchoir neuf afin d'essuyer doucement sa joue. Maintenant que je voyais son visage de près, je pouvais affirmer qu'elle était assez belle. Ne disait-on pas souvent que les femmes endormies possédaient de beaux visages ?


Chassant ce détail de mes pensées, je décidais de la réveiller. Je choisis mes mots en espérant qu'elle m'entende.


-« La belle au bois dormant, je crois qu'il est temps de sortir de ton doux rêve et que tu reviennes à la réalité. Et si tu veux pas te lever, je serais contrains d'aller me procurer un crapaud... »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: - Il fait beau pour une sieste! - Ouais, mais j'ai faim...  Mer 15 Jan 2014 - 23:01

L’esprit de Mya s’était échappé dans un rêve des plus profonds. Incarnant une vaillante guerrière elle combattait les monstres effrayants qui s’imposaient fréquemment dans ses rêves. Alors qu’elle bravait avec courage, un monstre vert plein de pustules dégoulinant, son déguisement de guerrière fit place à une robe rose somptueuse de princesse de conte de fée . En bref, une chose horrible pour elle. Voire, dégoûtant comme elle dirait. Ses cauchemars n’étaient pas les monstres ou encore la mort, c’était se voir en une gentille petite femme rêvant de l’amour habillée de rideau recouvert de paillettes et de petites fleurs. Mais ce fut la cerise sur le gâteau lorsque soudainement, le monstre sur lequel elle s’acharnait prononça quelque chose avec …la voix d’un jeune homme ?

-« La belle au bois dormant, je crois qu'il est temps de sortir de ton doux rêve et que tu reviennes à la réalité. Et si tu veux pas te lever, je serais contrains d'aller me procurer un crapaud... »
Mya ouvrit précipitamment les yeux en s’adressant à moi, bibi, sa conscience, à haute voix…

« - Eh, bibi, je viens de faire un … Eeeeh !!! »

Alors qu’elle s’était lancée rapidement dans un début de phrase, elle aperçut un garçon, plutôt normal. De son uniforme, elle en déduisit qu’il était d’ici. Bien évidemment , elle se doutait que son rêve étrange était de sa faute. Elle se calme en se redressant doucement, baissa les yeux légèrement agacée d’avoir été réveillée, remonta ses lunettes avant de lui crier dessus avec de légères fautes dans son japonais…

- Non mais ça va pas ?! Je dormais paisiblement là , ça ne se voyait pas ?
Fais chier… Qu’est-ce que tu veux ?

Mya le dévisageait horriblement… Quelle accueille … - Bravo Mya –  M’emmerdes pas toi , il fallait pas me réveiller ! – Tu ne comptes pas rester sans ami toute ta scolarité…- Pourquoi pas ? – Tu me fais de la peine, Mya…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: - Il fait beau pour une sieste! - Ouais, mais j'ai faim...  Jeu 16 Jan 2014 - 14:35

J'aurais du m'en douter, elle se réveilla rapidement, lâchant au passage une phrase incompréhensible sûrement la conséquence de sa surprise. Puis elle se calma avant de remonter ses lunettes et de s'adresser à moi. Elle me reprocha de l'avoir réveiller et me demanda pourquoi j'avais fait ça.


Je supposais que sa réaction était parfaitement logique. Moi aussi, je serais en colère si on me sortait d'un bon sommeil. Alors plutôt que de commencer une longue excuse, je lui montrais d'un geste de la main le soleil qui se couchait.

-« Tu sais, même si on est dans un lycée, le soir ne reste pas sans danger. Tu es toute seule et personne ne surveille l'entrée. De plus, la nuit est froide donc si tu avais envie de rester dans un lit avec de la fièvre pendant quelque jour, c'est toi qui voit... »


Je le souris comme pour la rassurer. En attendant sa réaction, je me demandais ce qui constituerait mon dîner...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: - Il fait beau pour une sieste! - Ouais, mais j'ai faim...  Jeu 16 Jan 2014 - 19:11

Heureusement pour Mya, il n’avait rien compris pensant peut-être qu’elle rêvait ? Quelle aurait été sa réaction s’il avait compris ? « Coucou, je m’appelle Mya et je parle avec ma conscience comme un personnage imaginaire parce que j’ai pas d’ami » Il se serait sans doute enfuit, enfin c’est ce que Mya pensait. Elle était en tout cas, soulagée. Il semblait calme, lui avoir crié dessus ne lui avait apparemment fait ni chaud ni froid. Mya aurait été à sa place, elle aurait passé son chemin. Qu’est-ce qu’elle en avait à faire du sort des autres ? Elle a déjà du mal à se gérer toute seule, s’il fallait aussi s’occuper des autres, elle était mal barrée ! Alors qu’elle continuait à le regarder en attendant sa justification, le jeune homme lui montra le ciel, inconsciemment elle leva la tête vers le ciel en l’écoutant.

-« Tu sais, même si on est dans un lycée, le soir ne reste pas sans danger. Tu es toute seule et personne ne surveille l'entrée. De plus, la nuit est froide donc si tu avais envie de rester dans un lit avec de la fièvre pendant quelque jour, c'est toi qui voit... »

En premier lieu, elle remarqua le soleil que lui montrait ce garçon. Elle vit effectivement que celui-ci était en train de se coucher. Ici, le soleil orangé se cachant pour laisser place progressivement aux lueurs de la lune semblait bien plus beau que lorsqu’il se couchait aux Etats-Unis. Ce moment lui rappela le nombre de soleil qu’elle a vu se coucher lui permettant de compter les jours marqués par l’absence de ses parents. Son visage s’adoucit bizarrement mais seulement à quart de seconde avant de détourner son regard vers le jeune homme qui avait fini sa phrase.

- «Je sais me défendre, la personne qui aurait osé m’embêter dans mon sommeil l’aurait fortement regretté.»

Mya semblait sûre d’elle, elle se leva en le regardant dans les yeux à travers ses lunettes à à peine quelques centimètres de lui. Elle fut quelque peu perturbé par son sourire, il était rassurant et doux.. Ne pouvant le regarder d’avantage, elle le poussa légèrement sur le côté par un coup d’épaule pour s’avancer de deux ou trois pas. Sans s’y attendre, son ventre fit un bruit indescriptible. Un mélange de rhinocéroce énervé avec la fin d’un cochon égorgé. De quoi être morte de honte alors que même pas quelques secondes auparavant elle faisait la dur. Sa seule réaction : rien, ignoré celui qui était là et qui l’avait sans doute entendu espérant qu’il était partis entre temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: - Il fait beau pour une sieste! - Ouais, mais j'ai faim...  Jeu 16 Jan 2014 - 19:57

Lorsque son regard suivit mon doigt, elle remarqua le coucher de soleil et je vis alors son visage s’adoucir mais, aussitôt, elle reporta son attention sur moi. Elle avait voulu cacher cette expression sur son visage, cependant je l'avais clairement aperçu.


La couleur de l'astre mourant provoquait généralement une sorte d'apaisement chez ceux qu'ils l'observaient. Le crépuscule signifiait la fin d'une journée, un signe pour dire « c'est bon, tu peux te reposer, la journée est terminée » et le début du silence de la nuit. Je laissais aux écrivains le soin de trouver des métaphores pour exprimer ce sentiment.


Elle me fit comprendre à ce moment que celui qui la réveillerait passerait un sale quart d'heure. Je ne savais pas si c'était véridique mais je voyais mal cette femme se défendre contre tout un groupe d'individu louche. Peu importe, maintenant elle était sur ses gardes.


Elle se leva puis m'observa pendant quelque seconde. Je la laissais faire son inspection, attendant patiemment sa prochaine réaction. Par un coup d'épaule, elle s'avança en me poussant sur le coté. Pourquoi fallait-il que je rencontre tous le temps des filles aussi peu pacifiste ?


Ce qui se passa alors stoppa net ma réflexion. Je venais d'entendre un bruit... un immense bruit que je reconnaissais parfaitement... Je réprimais intérieurement mon envie de rire puis je lui fis une proposition.

« Je vois que nous avons tout deux la même préoccupation. A vrai dire, mon estomac réclame également de quoi se nourrir. Ça te dit qu'on mange quelque chose en ville ? »


Partager un même problème permettait d'étouffer la honte qu'engendrait ce dernier...  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: - Il fait beau pour une sieste! - Ouais, mais j'ai faim...  Jeu 16 Jan 2014 - 22:02

-Il est encore là…

Se chuchota Mya la tête baissée. Son ventre criait famine, ce n’était pas passé inaperçu. LA HONTE ! Elle avait faim comme toujours. Elle grignotait tellement que son estomac s’était habitué à manger régulièrement surtout après une sieste. Par chance, elle ne semblait pas grossir même si fallait quand même faire attention !
On peut dire que l’aimable et inattendue proposition du jeune ne pouvait se refuser. Mais un silence persista, elle ne le regardait pas, ne savait pas si celui-ci la regardait alors qu’elle restait muette. Elle réfléchissait. Mya ne refusait jamais de la nourriture, sinon c’était signe qu’elle n’était pas bien, même si c’est venant d’une personne pour laquelle elle ne porte aucun intérêt ou encore venant d’un inconnu, comme c’était maintenant le cas. Cependant, par expérience, elle s’était habituée à se méfier des gens. Une invitation, un inconnu de son lycée, un peu trop de gentillesse pour elle . De la gentillesse qu’elle a trop souvent vu mais qui était au fond malveillante… En bref, tous pour ne pas baisser sa garde. Sans se retourner, elle réagit enfin, de manière plutôt sèche mais enfin !

- J’ai pas besoin qu’on m’accompagne pour manger. J’me débrouille toute seule, ok ? Si tu as faim va rejoindre tes amis, tu dois bien en avoir qui seront ravis de venir avec toi !

Mensonge. Besoin de personne ? Ça sonnait plutôt faux . Mya comptait bien aller manger un jour que ce soit à la cantine si elle servait, ou en ville mais elle venait d’arriver , elle ne connaissait rien du campus et encore moins de la ville. Si elle se serait perdue ? Elle regretta fortement sa réponse, mais elle ne dit rien et se passa seulement la main dans ses cheveux qui s’était échappé de sa queue de cheval.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: - Il fait beau pour une sieste! - Ouais, mais j'ai faim...  Ven 17 Jan 2014 - 14:17

Un silence s'installa et, à défaut de son visage, je ne pouvais voir que son dos. Je patientais en détournant mon attention sur l'observation du soleil mourant. Puis, enfin, sans se retourner, elle déclina mon invitation en utilisant comme excuse son envie de solitude et elle me proposa de rejoindre mes amis. Je lui répondis en ces termes :

-« Alors nous sommes de la même espèce. Ça va être compliqué de rejoindre des amis inexistants. De plus, je pense que la meilleur compagnie pour un solitaire est un autre solitaire. »

Je la laissais méditer ces mots. Pendant ce temps, pensant qu'elle allait céder, je réfléchissais déjà à quel restaurant nous devrions aller avant de me souvenir que je n'avais pas encore visité la ville depuis mon arrivé. J'avais donc tout intérêt à ce qu'elle accepte ! Je faisais confiance en mon sens de la négociations.



Je pensais donc à un moyen de la convaincre dans le cas où elle refuserait. Je n'aimais pas forcer les gens mais cette occasion ne se représentera pas de ci-tôt.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: - Il fait beau pour une sieste! - Ouais, mais j'ai faim...  Ven 17 Jan 2014 - 22:21

Voulait-il insister ? Mya se retourna vers le jeune homme et l’analysa. Comment quelqu’un qui semblait ne pas être si timide que ça au point de réveiller une inconnue et lui demander de l’accompagner pour manger pouvait-il ne pas avoir d’ami ? Un choix peut-être ? C’est possible, puisqu’elle-même c’était le cas. Enfin bref, soudainement un peu ailleurs, son regard pourtant fixé sur le jeune homme ne semblait pas le voir, elle répondit, cette fois-ci, calmement.

- Ou bien, la meilleure compagnie pour un solitaire est peut-être la solitude elle-même ?

« De la même espèce » , Mya ne voulait pas être comme les autres , comme ceux qu’elle a connu du moins. – Et puis il a cru qu’on était des animaux ?! – C’est pas du tout ça Mya… - C’est pareil ! . Mya replaça correctement son sac ne comportant qu’un peu d’argent et son journal  avant de faire une rotation à 45° pour reprendre son chemin. Non, elle n’allait pas céder. Vraiment ?  Elle fit quelque pas, et réfléchissait en chuchotant sans se soucier du fait qu’il pouvait l’entendre ou comprendre.

- Stupid boy… Je le connais même pas, qu’est-ce que je vais trainer dans la rue avec lui ? … Mais j’ai tellement faim.


Elle se retourna et lui lança un regard pas très diplomatique, encore un refus ? Elle s’avança encore doucement, très doucement mais encore. A ce moment-là, un grand débat jaillissait avec son profond «  moi » .

– T’abuse un peu Mya là ! Il ne t’a rien fais ce gentil garçon ! – Quoi ?! Qui que te dis qu’il est gentil ? Je le connais pas moi ! – Une chance de faire connaissance alors ! – NO WAY ! – Mais bordel Mya, t’es têtue et bornée comme gamine ! – Ouais, je sais, merci. – Arrête de faire ta dure un peu, t’es pas ici pour faire la rebelle ou pour me conter des histoires seule sous un arbre ! Tu laisses tomber la première personne qui a eu le courage de te réveiller, il ne va pas garder son calme indéfiniment, il en a peut-être déjà marre là. – Au moins il ne reviendra pas. – Ouais, et je te ramasserais à la petite cuillère morte de faim, parce que tu vas faire pareil avec tout le monde ? – C’est trop tard de toute façon, je marche là tu ne vois pas ? – Et où ?

Soudainement, Mya se stoppa, elle avait marché tellement lentement en traînant des pieds qu’elle n’était pas si éloigné du jeune homme, s’il était bien sûr encore présent. En même temps, c’était compréhensif s’il avait déjà abandonné et tracé son chemin.  Sa conscience avait gagné, Mya ne savait pas trop où aller. Oui, c’est étrange, elle avait perdu un combat contre elle-même. Elle avait tellement faim que son sens d’orientation n’était pas au plus haut de sa forme, il aurait pu y avoir un panneau géant devant ses yeux, elle l’aurait peut-être pas vu.

« - Euh… Là…ou peut-être là…»
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: - Il fait beau pour une sieste! - Ouais, mais j'ai faim...  Mar 21 Jan 2014 - 11:16

Elle répliqua par une phrase qui ressemblait à une réflexion philosophique comportant un sens profond à la capitaine Obvious. La compagnie et la solitude étaient des notions opposées alors les user dans un oxymore tuait forcément le sens des mots.


Elle se retourna en me lançant un regard noir. Elle semblait dur à gérer donc j'allais encore en baver. Mais ce genre de défit me donnait envie de poursuivre ma tentative.


Elle continuait de marcher lentement, plonger dans ses pensées. Je me demandais ce qui se passait dans son esprit en ce moment même. Je décidais de prendre le même chemin qu'elle, non pour la suivre mais parce qu'elle se dirigeait vers la sortie du lycée.


Soudainement, elle s'arrêta et je l'imitais par réflexe. Je ne savais quel allait être la suite des événements mais je restais sur mes gardes. Elle dit alors quelque chose que je ne compris pas. Je m'apprêtais à lui demander de répéter lorsque que mon estomac me fit comprendre que le temps passait rapidement et qu'il était tant de le nourrir.


Par une ultime tentative de persuasion, je la dépassais en lui lançant :

-« L'heure tourne. Si tu veux manger, viens. »


Je ralentis discrètement le pas pour observer sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: - Il fait beau pour une sieste! - Ouais, mais j'ai faim...  Mar 21 Jan 2014 - 17:34

Alors que Mya pointait discrètement une direction qu’elle pensait emprunter même si son issue lui était inconnue, elle entendu le jeune homme lui adresser la parole. Il était encore là. Et même, qu’il l’avait dépassé. Elle n’avait pas l’habitude qu’on insiste comme ça , mais soit il avait très envie de manger avec qu’elle , soit il avait pitié d’elle . C’est vrai qu’en ce moment même Mya semblait vraiment ridicule …

-« L'heure tourne. Si tu veux manger, viens. »

Cette phrase…Cette phrase ressemblait énormément à un ordre subtilement dit pour ne pas l’être… Mya en était déstabilisée. Elle recourba son doigt pour refermer sa main en regardant le sol. Elle réfléchissait. Bon, Mya, t’es peut-être têtue mais il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. En plus, on parle de nourriture. Mya regardait au seul et avança afin de repasser devant lui. Elle ralentit puis s’arrêta en se retournant pour se retrouver face à face. Elle fronça les sourcils en le regardant les yeux.

« - Ok, je te suis. Mais ne t’avise pas de me perdre ou pire…m’emmener quelque part où la bouffe est dégueulasse sinon je t’écrase !!»

Quelle menace… S’en était presque risible. Enfin bref, elle le fixa puis remarqua la maigre distance qui les séparait l’un de l’autre.

« - Espace personnel.. »

Elle se dégagea puis lui demanda calmement, posant son bras sur son ventre.

« - Bon, on bouge ? »
Revenir en haut Aller en bas
 
- Il fait beau pour une sieste! - Ouais, mais j'ai faim...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: