Partagez | 
 

 Une rencontre pour le moins ... fracassante !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) Une rencontre pour le moins ... fracassante !  Jeu 6 Fév 2014 - 13:52

Soupirant avec allégresse, je baignais dans une torpeur délicieuse. Je m'étais éveillée quelques instants plus tôt et avais pu constater avec satisfaction qu'il me restait de nombreuses minutes avant de devoir me préparer pour le début des cours. Il régnait une chaleur diffuse sous les couvertures et je me sentais comme un matou se réchauffant les côtes au soleil par un bel après-midi, le summum de la satisfaction, en somme. Si je possédais la capacité de ronronner, nul doute que j'y serais présentement occupée. J'ouvrais un œil paresseux en direction de mon réveil, le refermant avec tout autant de nonchalance avant de rouvrir les yeux avec horreur quelques instant plus tard, le temps que l'information soit enregistrée par ma cervelle alanguie. Il ne me reste plus que dix minutes avant mon premier cours.

Je bondis hors de mon lit tel un diable hors de sa boîte. Le retour sur terre fut brutal et je courrais à travers la chambre à la recherche de mes affaires de toilettes et prenant des vêtements au hasard, désorientée et encore abrutie par le sommeil. Voilà pourquoi la chambre était si silencieuse  Franchement, il y avait quelque chose de louche, tu aurais du t'en rendre compte ! M'adressant une litanie de reproches, je courrais vers les sanitaires avec ma trousse sous le bras. M’engouffrant dans la première cabine venue, je battais tout les records d'enfilage-d'habits-à-toute-vitesse et en sortais comme une furie pour me planter devant le miroir. Brandissant un peigne, j'essayais vainement de d'aplatir la touffe hérissée qui me servait de cheveux tout les matins avant de me rendre à l'évidence : ce n'était pas aujourd'hui que j'allais discipliner mes épis.

De retour dans ma chambre, je jetais mes affaires sur mon lit sans la moindre douceur et attrapais mon sac de cours que j'avais - ô miracle- préparé la veille. Me précipitant vers la porte, j'interceptais du regard mon reflet dans le miroir. Soyons francs ; j'avais l'air d'une clocharde fan des Rollings Stones. J'avais horreur d'arriver en retard et de m'habiller n'importe comment et cela m'arrivait malheureusement plutôt fréquemment. Puis c'est la ruée finale, le sprint décadent ! Je jetais un coup d’œil à ma monte et merveille, j'avais tout juste le temps d'arriver à l'heure.

Mais alors que j'arrivais à l’intersection qui mène au couloir des sanitaires des garçons et aux escaliers, tout se cassa la gueule. Je me pris un boulet de canon dans le ventre et j’atterrissais sur le sol les quatre fers en l'air avec la grâce d'un sac à patates. Je ne comprenais rien, un instant j'étais en pleine course, l'autre, par terre, tout ça sans la moindre transition. Le choc fut rude et une multitude d'étoiles envahirent mon champ de vision. Pour le moment, le matou n'avait plus du tout envie de ronronner mais plutôt de cracher et de foutre des coups de griffes. Mais je ne pouvais même pas me faire cette réflexion, parce que bon sang, c'est fou ce que le monde tournait, tout à coup.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Une rencontre pour le moins...fracassante  Mar 11 Fév 2014 - 8:53

Je m'étais lever de bonne heure ce matin, j'en avais donc profiter pour faire un peu mon feignant. Je me laissais aller sur mon nouveau jeu sur mon portable. Quand je me rendis compte que bizarrement la pièce était devenu incroyablement silencieuse. Je jetais un œil sur la pendule. Dans un cri effroyable je bondis, tel un hibou, de mon lit, attrapais mon sac bien rempli en vol et me dirigeant à tout vitesse en dehors de la chambre.Une fois dans le couloir je me mis à courir à une vitesse folle, me prenant pour Sonic pour arriver à mon but ultime qui était : MA PREMIERE HEURE DE COURS.
Je fonçais tête baissé, pensant que cela me donnerai plus d'aérodynamisme peut-être. Sauf que tout d'un coup, à l'intersection d'un couloir, quelque chose me percuta avec une force inimaginable. Cette chose non identifiée me propulsa en arrière. Je m'étais donc retrouver sur le dos  telle une torture dans l'impossibilité de se remettre sur ses quatre petites pattes. A cet instant je maudissais ce fichu sac qui me torturais le dos et maintenant me rendais ridicule. Un peu assommé, je tentais quand même de relever. Après plusieurs tentative, j’optais pour la roulade sur le côté, j'avais réussi à m’asseoir. Me tournant vers le lieu d'impact, je découvrais à ma grande surprise que ce n'etait pas un anneaux d'or mais une jeune fille dans un état comateux, allonger au sol. C'est alors  qu'au lieu d'aider cette demoiselle en détresse, le côté obscure de la force m’envahis. Je me mis à hurler comme un débile mental assis parterre, ce qui était mon cas à ce moment là.

« Mais tu n'aurais pas pu faire attention ! Et qu'es ce qui t'as pris de me foncer dedans ! Ça vas pas la tête !! Nan ça vas pas la tête T^T »

Une douleur à l'arrière du crane avait apparu. Je me tenais la tête à deux mains et poussais un petit cris. Je posais ma tête sur mes jambes, la journée avait si bien commencer. Lâchant ma tête, je me tournais vers la jeune fille avec un air désespéré, laissant un énorme soupire sortir de ma bouche.

«  Je pense que ça vas être une jounée de merde »

Coréen:#66cc66 Japonais:#33cccc


Dernière édition par Jong Hyun Kim le Mer 12 Fév 2014 - 8:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Une rencontre pour le moins ... fracassante !  Mar 11 Fév 2014 - 20:27

Je demeurais face contre terre quelque instants, étourdie par le choc mais percevant malgré tout des sons de lamentations retentissant dans le couloir, avant de finalement reprendre mes esprits. De par les bruits que j’entendais, ce qui m’avait fait tomber était apparemment quelque chose d’humain, ce qui me paraissait surprenant au vu de la force de l’impact. D’accord, je n’étais pas bien lourde, mais comment pouvais t-on finir dans le décor de cette manière pour avoir simplement percuté quelqu’un ?

Levant les yeux, je pus voir un type … coincé sur le dos à cause de son énorme sac qui le maintenait efficacement sur le plancher. Toujours étendue sur le sol, je contemplais cette scène insolite avec la sensation étrange d’être atterrie dans une autre dimension. Au bout de vigoureux efforts, la chose parvint à se mettre finalement en position assise, puis me dévisagea, semblant aussi étonnée que moi de me trouver sur son chemin.

J’eus à peine le temps de scruter son visage, une bouille aux traits clairement asiatique et aux yeux expressifs, avant que cette dernière ne change d’expression pour passer d’étonnée à furieuse. Un flot de paroles s’échappèrent de sa bouche, paroles dont je ne comprenais pas un mot si ce n’était leur nature : cette personne était sans le moindre doute en train de me noyer sous une nuée de reproches. D’après mes nombreux visionnages de dramas en tout genre, je pouvais identifier la langue avec laquelle j’étais en train de me faire dûment réprimander, en l’occurrence le Coréen.

Le jeune homme cessa sa tirade pour se prendre la tête entre les mains en pleurnichant comme un chiot blessé, puis soupira en ajoutant un nouveau commentaire incompréhensible, me jetant un regard que j’interprétais comme dépréciateur. Si j’étais jusqu’alors restée inactive, trop abasourdie par les événements pour agir, je sentais à présent une sourde indignation s’emparer de moi.

Me mettant en position assise, je fusillais le malotru des yeux, lui faisant clairement comprendre qu’il allait regretter son comportement.

- Je rêve où tu es en train de m’accuser de la situation ?! Lui criais-je au visage, dans ma langue natale et avec toute la colère qui m’animait. Je n’étais pas la seule à courir, à ce que je sache !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) re: Une rencontre pour le moins...fracassante!  Jeu 27 Fév 2014 - 18:47

"Qu'es ce qu'elle me raconte l'autre"je ne comprenais absolument rien à ce que pouvait bien me dire cette jeune fille. Et puis de où elle se permettait de me hurler dessus ainsi. En plus se rendait-t-elle compter à quel point elle était ridicule avec ses cheveux mal coiffé, on pourrait croire, d'après mon point de vue, à un hérisson qui venait de se prendre un énorme porte en bois. Je la regardai fixement et la concentration que je lui porter ne faisait qu'amplifier mon mal de crâne , où notre rencontre fracassante m'avait créé un bosse tel un œuf de pâque. Je lançai  un regard à la fois blazer et exprimant ma douleur à ce porc epic, je remarquai qu'il n'avait pas l air très bien.

-" Es ce que ça vas? Tu m'as pas l'air très bien!'


Dernière édition par Jong Hyun Kim le Mar 11 Mar 2014 - 11:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Une rencontre pour le moins ... fracassante !  Ven 28 Fév 2014 - 18:07

A la riposte que je venais de proférer, je ne reçus qu’un regard de pure incompréhension. Eh oui mon vieux, voilà l’effet que ça fait de se faire crier dessus dans une langue qu’on ne comprend pas. Mais plutôt que de s’apercevoir du caractère problématique de la situation et de tout simplement s’excuser, ce que j’aurai fait à mon tour et l’incident aurait alors été clos, l’énergumène préféra plutôt me dévisager, une expression pleine de mépris et clairement dépréciatrice sur le visage. Il est clair qu’il était tellement mieux de se disputer pour un incident stupide alors que nous sommes tout deux en retard pour le lycée plutôt que de relativiser les événements …

Le malotru me toisa encore quelques instants, une expression de douleur inscrite sur le visage jusqu’à ce que celle-ci ne se change en une attitude inquiète. Il ouvrit la bouche et prononça de nouveau des mots en coréen que je ne comprenais pas, à l’exception d’un mot : « Gwaenchanha ? », autrement dit, il me demandait si j’allais bien.

Un peu tard pour s’en inquiéter, pensais-je avec ironie. L’agacement me submergeait, mais plutôt que de partir dans une tirade enflammée (je viens de te rentrer dedans et de décoller à trois mètres, comment pourrais-je aller bien ?), je savais faire preuve de diplomatie et j’avais un cerveau, contrairement à une certaine autre personne, j’allais donc répondre que tout allait comme sur des roulettes et en japonais, histoire que l’on puisse enfin avoir une conversation compréhensible.
Ça, c’était le plan que j’avais planifié, mais il s’avéra malheureusement que tout n’allait pas « comme sur des roulettes ». Me relevant en marmonnant dans ma barbe, j’entamais un redressement qui ne verrait jamais de conclusion.

- Bien sûr que ça va, pourquoi ça n’irait-OUILLE !

Je m’écroulais en pleine ascension, une fulgurante douleur jaillissant dans ma cheville, puis fixais le sol avec fatalité et résignation, une sombre expression prenant place sur mon visage.
Magnifique. Génial. Moi qui pensais que la journée avait bien commencée … Il était clair qu’elle venait de prendre une dimension bien moins agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Une rencontre pour le moins ... fracassante !  Jeu 13 Mar 2014 - 13:59

"Merde"
Je vis le porc epic tomber au sol comme une grosse masse. Je couru vers elle, pour la maintenir. j'etais paniquer, je ne savais pas quoi faire. j'etais tellement paniquer que j'en parlais à voix haute et huler comme un porc qu'on égorge.
Qu'es que je peux faire?! Mon dieu!! Je te jure que'elle journée de merde
Je me remis debout et marchais de long en large. Quand tout d'un coup une lueur de génie fit son apparition malgré mon mal de crâne. Je pris mon sac et le mis sur mon ventre. " Je ressemble à rien !! C'est juste horrible!! Pourvu que personne me voit." Après cette analyse je me reconcentrais sur cette pauvre fille au sol. Je lui tandis la main et avec un grand sourire à la mode JongHyun.
Bon je sais que c'est pas trop le moment mais je suis Kim JongHyun. Tu veux bien que je t'aide?
Je devais vraiment passer pour un débile mentale,avec le sac sur le ventre en train de lui sourire mais je me disais que c'était mieux que de la laisser sur le sol comme une vieille loque.Je me baissais et me mis dos à elle.
Aller! Monte je t'emmène à l'infirmerie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Une rencontre pour le moins ... fracassante !  Jeu 13 Mar 2014 - 21:36

Alors que je me tenais la cheville en grimaçant, maudissant cet idiot sur plusieurs générations à venir, il se mit à s’agiter, criant des grossièretés et s’exclamant avec un air paniqué en Japonais. (enfin !) Je l’observais en train de tourner en rond, le dévisageant clairement comme on regarde un attardé fini.

… C’était quoi ce guignol ? Alors que je pensais que la situation ne pouvait pas être plus stupide, l’abruti cessa sa marche infernale pour arborer l’expression d’un éclair de génie, les traits de son visage s’illuminant et je pouvais presque voir l’ampoule qui s’était allumée au dessus de sa tête. L’air soudainement guidé par une inspiration divine, il enleva son sac … Pour le placer sur son ventre. Moi qui m’attendais à tout venant de cet énergumène, je tombais malgré tout des nues.

-  Bon, je sais que c'est pas trop le moment, mais je suis Kim JongHyun. Tu veux bien que je t'aide ?, me demanda t-il, un grand sourire immaculé et candide aux lèvres.

J’en demeurais statufiée, expression incrédule et mâchoire décrochée, bouche que je m’empressais de refermer d’un claquement sec, l’idiot pouvant sans le moindre doute avoir l’absurde idée d’interpréter cela comme une quelconque admiration. Certes, j’étais stupéfiée, mais pour de tout autres raisons ! J’allais lui sortir une quelconque remarque acerbe mais il devança ma réaction, me surprenant de nouveau en s’accroupissant dos à moi, semblant décidé à prendre le contrôle de la situation et cela d’une manière des plus spontanées.

- Allez ! Monte, je t'emmène à l'infirmerie, continua t-il, son stupide sourire toujours scotché aux lèvres.

Je sentais clairement la moutarde me monter au nez, grinçant des dents et serrant le poing. Alors quoi, je lui grimpe dessus et fin de la conversation ?! L’envie de lui foutre un grand coup de pied dans le dos à cet abruti lunatique si débordant de bonnes intentions se faisait grandement sentir! Un coup il distribue des grands sourires à la ronde, un autre il me dévisage avec mépris, et ce dernier point me restait en travers de la gorge.

- Non, je ne veux pas que tu m’aides !, lui aboyais-je dessus, me redressant avec difficulté.

Appuyée contre le mur, je testais ma cheville, constatant qu’elle était légèrement gonflée. J’allais devoir sautiller jusqu’à la salle de cours dans cet état ? Il était peu probable que j’y parvienne, surtout que j’étais en retard ... Mais je n’allais quand même pas accepter l’aide de ce kéké !

C’était sans le moindre doute un entêtement stupide, me mettant au même niveau que l’abruti, mais je ne m’en apercevais pas, obnubilée par la douleur et par les regards dépréciateurs que l’autre m’avais jeté.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Une rencontre pour le moins ... fracassante !  Jeu 20 Mar 2014 - 12:52

- Ohhhhh! Comment tu me parle toi! Je te propose mon aide et tu m'envoies chier! 

J'en croyais pas mais yeux. Je pensais faire bonne figure en lui proposant mon aide mais je m'étais trompé. Je me rendis compte que même en changeant de pays les gens casses couilles restaient des casses couilles. En plus d'être casse couille, je découvris qu'elle était complétement conne.Elle ne voyait donc pas que son pied était gros comme une pastèque.

-"Ahhh", elle m'énervait au plus haut point de mon énervement. Ben démerde toi toute seule espèce de..., je finissais pas ma phrase sous peur de ne plus pourvoir m'arrêtais de hurler.

Je me sentais rougir non par honte mais de rage, je ne supportais pas qu'on me tienne tête, en plus de cela par un fille. D'ailleurs heureusement pour elle qu'elle était une fille si non je lui aurais terminer son pied et j'y serais pas aller de main mort. " Nan mais je te jure! Pétasse!!", me disais-je. Je la regardais d'un air méprisant tout en remettant mon sac  qui me servais de carapace correctement sur mon dos.

- Viens pas pleurer après que t'as mal ou que tu galère à marcher. Sinon je te souhaite une TRÈS mauvaise journée,parce que tu as gâché la mienne. Et salut!!!

Je tournais les talons, me retrouvant dos à elle, je serrais les poings, je faisait tout ce qu'il était en mon pouvoir pour me retenir de hurler et de péter un plomb. Je Souhaitais de tout mon cœur qu'elle est très mal. J'espérais ne plus jamais la revoir ni entendre parler de ce porc epic boiteux de ma vie. Je partis a une vitesse folle, marchant le plus vite possible pour me retrouver au plus vite loin d'elle. J’avançais en soufflant, essayant de calmer ma respiration et en même temps de me calmer. je frottais ma tête pour remettre mes cheveux en place quand un douleur me submergea, je lâchais une cri de douleur, j'avais totalement oublier cette bosse, cette Putain de bosse. Je pris ma tête entre mes mains et m'accroupis.

- YA! j'en ai marre de cette journée de merde!! Pourquoi ça n'arrive qu'à moi ?! En plus elle m'a pas louper cette conne!, hurlais-je sous la douleur, je lâchais ma tête laissant retomber me bras et soupirais comme un gros dépressif, Je devrais aller à l'infirmerie?! Maintenant que je suis bien en retard c'est tout sur une petit peu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: Une rencontre pour le moins ... fracassante !  Lun 24 Mar 2014 - 23:33

- Wow, comment tu me parles toi ! Je te propose mon aide et tu m’envoies chier !, s’exclama t-il, apparemment éberlué par ma réaction.

Plus qu’agacé, il paraissait même complètement hors de lui.

- Ahhh ! Ben démerde-toi toute seule, espèce de …

Il ne finissait pas sa phrase, rouge de colère et tentant de réprimer sa fureur, comme si je ne valais pas la peine de se mettre dans cette état. Je pouvais en dire autant à son sujet ! Je n'avais rien demandé à personne et cette idiot avait commencé à s'exciter tout seul, me criant dessus plus m'offrant de grands sourires, un vrai lunatique ! Qui aurait pu rester calme face à un tel type, franchement !

Il se mit à taper du pied en parlant en coréen, et je ne pouvais pas comprendre ses mots mais il était clair que ce n’était pas de mots d’amour, loin de là.

Il me jeta un regard méprisant qui ne me plus pas, mais alors paaas du tout puis se lança dans une tirade qui me plus encore moins :

- Viens pas pleurer après que t'as mal ou que tu galère à marcher. Sinon je te souhaite une TRÈS mauvaise journée, parce que tu as gâché la mienne. Et salut!!!

Je levais un sourcil interrogateur et clairement ironique. Avais-je l'air de ce genre de fille ? Je venais pourtant de clairement lui faire comprendre que je voulais qu'il me foute la paix. Il tourna donc les talons, à ma grande satisfaction, me laissant enfin seule comme je lui avais expressément demander et j'observais avec mépris sa silhouette disparaître rageusement en direction des escaliers.

J'examinais ma cheville et constatais qu'une étape à l'infirmerie était à présent indispensable. Fais chier. Je soupirais puis me mettais en route, sautillant en me soutenant au mur. J'en avais déjà marre au bout de cinq mètres. Les cris coréens de l'autre guignol me parvenait indistinctement et mon dédain pour lui augmentait de secondes en secondes. Ce type était vraiment débile.

Je faisais alors une halte arrivée au escaliers, observant avec une sombre expression cet obstacle qui se dressait devant moi. La véritable difficulté commençait maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre pour le moins ... fracassante !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: