Partagez | 
 

 [Terminé][Hôtel] One Speech

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
« Invité »
(#) [Terminé][Hôtel] One Speech  Ven 11 Avr 2014 - 23:10







Hiniku attendit quelques instants dans la chambre, à observer la télévision locale sans grand intérêt. Il fixa sa montre et décida de se bouger le cul.

Je m'orientai vers la bonne chambre, les mains dans les poches après m'être changé, et pris une bonne douche. Ce que je faisais tous les soirs et matins, dès qu'on rentrait à l'hôtel aussi. Je ne supportais pas cette chaleur ambiante et ses conséquences. Et ce que je supportais encore moins, c'était laissée une discussion tendue en place, sans y trouver une solution.

On était donc le soir, je me suis arrêté face à la bonne porte. Après réflexion, je n'avais pas trouvé de bons mots, et j'optais toujours pour la franchise. Maintenant, lui dire la vérité vraie maintenant n'était toujours pas dans mes attentions, seulement je voulais lui expliquer pourquoi mon comportement et espérer que ça ira...On était des adultes, merde ! Se faire la gueule toute une journée en s'évitant n'était pas dans mes habitudes.

J'ai toqué deux fois à la porte, m'appuyant au mur, en espérant tomber sur Anastasia, ou bien qu'il n'y ait pas d'invitées, ou d'invité...Hum. Ça ne me dérangeait pas de tomber sur Sakura non plus. La porte s'ouvrit, découvrant le visage de la psychologue. Je me suis un peu tourné, et sortis avec mon ton habituel, ma main sur ma gorge, un peu comme un tic nerveux.

« Hey. Dis-moi...Ça te dirait de discuter quelques minutes tous les deux ? »




Dernière édition par Hiniku A. Nisshoku le Jeu 29 Mai 2014 - 0:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé][Hôtel] One Speech  Ven 11 Avr 2014 - 23:40

One Speech

J'étais seule dans notre chambre, allongée sur le lit plongée dans ma lecture. C'était le premier tome de la trilogie des cinquante nuances de Grey, livre érotique que s'arrachait les passionnés de lecture. Et franchement, qu'on se l'avoue, il est trop bien ce libre ! Et surtout stimulant. Il donne même certaines idées, enfin... bref.
Sakura était sortie avec mon ami le pion impulsif, je me retrouvais donc seule. J'essayai d'oublier le jour précédent, cette fois-ci la colère avait laissé sa place à la culpabilité. Penaude et un peu triste j'essayais de me concentrer sur les scènes spécifiques au genre du livre.

Je n'aurai pas du réagir comme je l'avais fait. Que devait-il penser de moi maintenant... C'était excessif, j'étais en tord. Mais j'étais trop fière pour me l'avouer.
On toqua à la porte. Ma tête tourna dans la direction de cette dernière, pensant voir Sakura rentrer. Mais non.
À cette heure là ça ne pouvait être qu'elle. Je me levai de mon lit, vêtue uniquement de mon pyjama : Mini short et léger top blanc.
J'ouvris doucement la porte « Déjà de retour ? … aaah.. » Le prof de sport. Les yeux grands ouverts, je le fixai, puis baissai mes yeux sur ma tenue. Formes trop en évidence... merde. Souriant, gênée, je fis en sorte de mettre que ma tête en évidence, cachant le reste derrière la porte.
Il voulait discuter. Il choisissait bien son heure lui.
« Heu... salut. Heu, oui mais... » Oh et puis zut. Je le fis rentrer dans la chambre. Pas de pudeur, c'est pas comme si j'étais à poil. Je pris tout de même mon gilet que je mis sur mes épaules. « Je t'écoute. » fis-je sur un ton neutre.
J'avais laissé mon livre sur le lit, zut, j'espérais qu'il ne connaissait ni la couverture et le titre. Ça me gênait de lire ce genre de bouquin, c'est pour cela que je le lis quand personne se trouve dans la même pièce que moi.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé][Hôtel] One Speech  Sam 12 Avr 2014 - 0:03







Hiniku resta stoïque sur le coup, mais dans sa tête, il se demandait si elle n'allait pas lui fermer la porte au nez, vue comment elle était à moitié close sur elle...Il resta silencieux, espérant qu'elle ne refuserait pas, et son hésitation lui disait le contraire. Visiblement il avait mal calculé son coup.

J'entrais à sa permission, gardant mes mains dans mes poches puis me retourna pour la fixer. Ah, je comprenais mieux son hésitation, en même temps quelle idée de venir le soir dans une heure mitigée...J'aurais du me montrer plus tôt, fais chier. J'ai posé mes yeux dans les siens, pour ne pas me focaliser sur sa tenue. Je n'avais franchement pas besoin d'une autre friction avec Anastasia...Et là, je me sentais un peu con. Comme si je la dérangeais. J'ai montré la porte d'un mouvement de main, en posant la question qui m'intriguait :

« Si tu allais te coucher ou que tu es occupée, t'en fais pas, je peux revenir demain. »

Je n'avais rien contre les couche-tôt, par contre en proposant ça, on aurait dit que je me dégonflais...J'ai massé ma nuque en observant un des coins de la pièce. Visiblement, Sakura n'était pas là, ni dans la salle de bain que je voyais partiellement. J'ai raclé ma gorge pour stopper mes prochaines paroles, des doutes futiles dans les faits.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé][Hôtel] One Speech  Sam 12 Avr 2014 - 0:22

One Speech

Je croisais les bras sur ma poitrine, gênée de me présenter dans une pareil tenue. Je n'avais aucuns sous-vêtements en dessous.
Ça me faisait plaisir de le voir, apparemment il fait le premier pas et, tout comme moi, ne souhaitait pas en rester à cette dispute de la veille. Première dispute d'ailleurs, premier froid.
Je regardai mon collègue qui semblait passif face à ma tenue, même pas un regard au-dessous de ma tête. Étonnant, ou peut-être se forçait-il par simple respect. Il montait encore plus dans mon estime.

« Oh, heu non, je n'allais pas me coucher on peut discuter maintenant. » Je me dirigeai ver ma valise et prit une simple et élégante robe bleu marine puis un ensemble de sous-vêtements « On va descendre en bas, c'est l'occasion de se retrouver devant un verre tiens. » Je faisais référence à notre conversation d'hier, lui qui disait ne pas souvent me voir. « Attends-moi deux petites minutes le temps que je me change » puis je le laissai un instant et partis dans la salle de bain.

J'en ressortis rapidement, chaussai mes ballerines noires puis nous sortions. J'éteignis les lumières et ferma la porte.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé][Hôtel] One Speech  Sam 12 Avr 2014 - 0:47







Hiniku opina du chef à sa proposition, plutôt soulagé qu'elle ne le renvoya pas. Les mains derrière son dos, il hésita à l'attendre dehors pour la laisser se changer tranquillement. Finalement, il n'eut pas le temps de mettre à bien cette pensée qu'Anastasia était déjà sorti. Il étira un sourire en la voyant revenir, très élégante. D'un autre côté, il aurait préféré le pyjama ; il paraissait moins plombier ou déménageur à côté d'elle.

Je la suivis dans les escaliers, remarquant que la psychologue avait eu une bonne idée sur ce coup, et ça détendrait autant ma personne que la sienne. Pendant qu'on descendait jusqu'au bar, je réfléchissais à une approche pas trop brusque, sans pour autant omettre des éléments qui me paraissaient dispensables à cette conversation. Soit ça améliorait notre relation, soit au contraire, ça la détériorait.

Arrivés sur place, je me suis dirigé à une table, il avait un peu de monde, en partie des clients de l'hôtel, et je ne reconnus pas de têtes familières de Kobe. Je pris place sur une banquette, attendis qu'elle finisse par s'asseoir tandis qu'une serveuse s'approchait. J'ai tourné mon visage vers Anastasia, autant ne pas lui sauter dessus avec ce sujet...Enfin sauter dessus verbalement...Enfin vous m'avez compris !

« Tu veux quoi ? Je ne sais pas s'ils ont des Screwdriver ici. »

Je me souvenais d'une boisson prise au bar par ses soins, ayant une assez bonne mémoire visuelle. La commande prise - en anglais - la demoiselle partit, je n'avais plus vraiment d'autres sujets à traiter pour amener celui-là en douceur...Bah, autant - encore et toujours - être franc du collier. Je me suis appuyé contre le mur et continua.

« Tu dois savoir pourquoi je suis venu te voir, je ne vais pas tourner autour du pot. J'aimerai te parler, est-ce que tu veux bien m'écouter jusqu'à la fin ? En tant qu'Anastasia, je veux dire. »  

J'étirai un léger sourire à cette dernière phrase, ne voulant pas non plus la brusquer. Mais je souhaitais être clair ; pas en tant que psychologue, même si ça faisait partie d'elle, je ne voulais pas converser avec le côté psychologue de la demoiselle.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé][Hôtel] One Speech  Sam 12 Avr 2014 - 10:43

One Speech

Nous descendions les escaliers en silence, sans savoir quoi se dire. Gros malaise qui faisait que j'étais pressée de m’asseoir à une table avec du monde autour de nous.
En arrivant en bas nous constations que peu de monde s'y trouvait, c'était parfait, pas d'élèves et de collègues aux alentours.
Je suivais Hiniku qui s'installa à une table quelconque, je fis de même, me positionnant en face de lui.

Il me surprit en se rappelant l'une de mes boissons préférées, alcool que j'avais pris lors de notre rencontre. À croire qu'il me sortait ça pour faire... genre ? Oui, un homme aime bien montrer son intérêt en exploitant ses capacités cognitives, entre autre la mémoire.
« Bien joué... il suffit de demander s'ils en ont »
Alors qu'une serveuse s'approcha, je lui demandais s'ils avaient ladite boisson. OUI !
Commande prise, la serveuse nous laissa là.

Il voulait parler. Évidemment, que voulait-il faire d'autre. À vrai dire, je m'y attendais, je m'étais préparée à ce que cette semaine je soi confrontée à lui. Nous ne pouvions pas nous éviter éternellement.
« Hum. Oui je t'écoute, je t'en pris » Fis-je sans le regarder. Ses derniers mots venaient de me faire un peu mal... pas en tant que psychologue ? Mais je n'avais pas non plus deux personnalités merci... C'était moi, hier la personne qui parlait c'était moi. Ça m'agaçait profondément.  

Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé][Hôtel] One Speech  Dim 13 Avr 2014 - 19:38







Hiniku l'observa quelques instants. Il savait ce qu'il voulait dire, mais il ne trouvait plus les mots. C'était différent, lorsqu'on se retrouvait dans la vraie situation, au lieu de l'imaginer. L'ex-militaire, attendit que les boissons arrivent, ayant commandé une bière blonde. Il but une gorgée.

J'ai fini par poser mon dos contre le dossier. Maintenant, je n'avais qu'à lui parler, dire le premier mot et le reste suivrait. J'avais l'habitude de la franchise. Calmement j'ai exposé mon point de vue, en la fixant dans les yeux au début, pour ensuite les baisser sur ma boisson.

« La dernière fois, on est venus toi et moi, à un sujet un peu compliqué dans ma vie. Je ne voulais pas en parler car je ne pensais pas que c'était le bon moment. J'ai eu une période de ma vie que l'on peut qualifier de mauvaise passe, et j'ai donc fait des choses dont je ne suis pas fier. » Je revins à ses yeux. « Ma relation avec les femmes en fait partie. C'était difficile, et on peut le dire, j'étais un gros enfoiré. Maintenant, c'est du passé, je suis sorti depuis longtemps de cette passe. Mais moins les gens en savent sur le sujet, mieux je me porte. »

J'ai pris quelques instants pour boire une gorgée de bière, laissant mon explication en suspens. Je n'étais pas un très bon orateur, mais j'espérais me faire comprendre. Parler me faisait mal à la gorge, et depuis le début du séjour, je n'avais pas eu le loisir d'utiliser le langage des signes...Mais revenons à cette discussion, en espérant qu'elle ne mènerait pas à un autre quiproquo. On passait à une partie un peu plus difficile pour moi, parler à "cœur ouvert". Sérieux, j'avais l'impression de patauger dans des sables mouvants.

« J'aurais pu te mentir, mais je ne mens jamais, et je ne veux pas te mentir. Je pense que tu as tout à fait le droit de connaître tout ça, alors ce n'est pas une question de confiance. Je te fais confiance. Simplement que parler de cette période de ma vie ne me semble pas important pour l'instant. Je t'en parlerai un jour, plus précisément, en se connaissant mieux, mais pas maintenant. » C'était dit, encore un effort Hiniku, et tu pourras reposer ta voix. J'ai raclé ma gorge, et continua en tentant d'être plus "doux" ? « Mais ce n'était pas une raison pour te parler de la sorte, ce jour-là à Pearl Harbor, j'étais aussi dans un cadre spatial qui n'était pas tellement bien pour moi. Mais ce n'est pas une justification. Je m'excuse donc, Anastasia, pour mon comportement. »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé][Hôtel] One Speech  Lun 14 Avr 2014 - 12:03

One Speech

Je m'attendais peut-être à une confession, ou à des excuses. Dans tout les cas je supposais que ça allait alléger les tensions, tensions qui d'ailleurs me foutaient mal. La nuit précédent j'avais mal dormi, pensant et re-pensant à cette petite scène à Pearl Harbor, et le voilà devant moi quelque peu tendu. Je l'étais aussi car je ne savais pas comment me comporter, devais-je me montrer froide, passive ou bien neutre ?

La serveuse arriva avec nos boissons. À peine eu telle déposé ma vodka orange devant moi que je pris le verre pour me rafraîchir la gorge. Il faisait extrêmement chaud et ce léger stress n'arrangeait rien.
Mais voilà qu'il se mit à parler, avec sincérité, parfois ses yeux me fixant sans me lâcher. Je ne le coupai pas, j'attendis qu'il termine, attentive, les bras croisées sur ma poitrine et une jambe par-dessus l'autre.
Les confessions seront pour plus tard apparemment, mais il venait de m'en apprendre déjà beaucoup. Je ne me cachais pas que ça m'a fait bizarre de l'entendre dire qu'il a été on va dire, un sacré connard avec ses précédentes relations. Il disait que ça avait changé. Et bien, je ne savais pas vraiment comment le prendre, après tout, tout le monde a le droit à un nouveau départ comme on dit, encore faut-il qu'il change en mettant en avant comme on dit en psychologie ; ses tendances positives.
Il s'excusa. C'est surtout ça que j'attendais, et là je me sentais déjà beaucoup mieux.

« J'accepte tes excuses. Mais je t'en dois aussi, j'ai mal réagis, c'était ton choix et droit de ne rien me dire mais parfois la curiosité l'emporte sur ma raison. Ça m'agace profondément ce côté mais je n'y peux rien, c'est comme si je le faisais de manière inconsciente physiquement, mais mentalement je le sais que je fais ce qu'il ne faut pas faire. » Je repris quelques gorgées puis repris. « Merci d'être venu me voir, ça me touche, comme quoi je vois que... tu tiens à moi. » Moi aussi je tenais à lui, s'il n'était pas venu j'aurai fait le premier pas peut-être. Mais j'avais beaucoup de fierté.
« J'apprécie ta franchise, c'est sûr que je n'aurai pas apprécié que tu me mentes mais tu ne l'as pas fait. Qu'est-ce que je peux bien dire sur ton passé... Bah, ce qui est fait est fait. Je ne vais pas te juger, tant que tu me dis que tu ne reproduiras pas ce que tu as fait, ça ne me fait pas peur. » je m'arrêtai. Mince, ma phrase là pouvait clairement lui faire comprendre que j'imaginais peut-être une future relation avec lui. Je me raclai la gorge et fronça les sourcils « Enfin bref. Pas de soucis j'attendrai le moment où tu m'en parleras, mais tu m'en as déjà beaucoup dit. » Je regardais à présent mon verre... « Si tu penses m'avoir déçu, ne t'inquiète pas. Ce n'est pas le cas. J'espère que c'est aussi le cas de ton côté... j'ai du descendre dans ton estime. »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé][Hôtel] One Speech  Lun 5 Mai 2014 - 15:46







Il garda le silence, s'abreuva à un moment, tout en fixant ses lèvres, pour bien assimiler ses paroles. Il s'attendait presque à des représailles, il en avait toujours obtenu dû à son comportement, et pourtant sur le coup, Hiniku s'en voulu étrangement. Il s'en voulut de penser qu'elle pourrait...penser ainsi ? Mh, c'était la bonne expression.

J'ai gratté ma joue, en regardant ailleurs, quand elle énonça que je tenais à elle. Perspicace, en même temps il en fallait peu pour le comprendre. Ça me mettait mal à l'aise de l'énoncer à haute voix, je crois, je n'étais pas non plus à l'aise avec les sentiments.

Ma main jouait avec l'eau qui glissait sur l'extérieur du verre, et je me sentis plus léger, plus léger de voir que le problème était résolu pour le moment. Anastasia acceptait mon silence sur le sujet, pour combien de temps ? Ce n'était pas un gros deal non plus, je pourrais lui en parler, mais je ne voulais pas m'accorder de malus...Et lui en parler, ou ne pas lui en parler semblait chacun un malus. Bah, on verra bien comment cette histoire tournera. Peut-être que mes conneries ne lui donneront pas des réserves.

Ses paroles retranscrites dans ma cervelle me titillèrent. La psychologue s'était stoppée sur le coup et visiblement, je ne me faisais pas d'idées. Elle imaginait plus qu'une relation amicale, et ça me fit sourire. Je ne pris même pas la peine de cacher cette esquisse peut-être trop carnassière...Ma façon d'exprimer la "jovialité". Elle ne disparut qu'à-demi, mes lèvres toujours étirées dans un très mince sourire tandis que je prenais une gorgée de bière. J'ai hoché de la tête ; la remercier de sa patience et de son recul par rapport à la situation...Il n'en est que sa phrase précédente restait toujours dans mon crâne. Et non, je n'avais franchement pas l'intention de recommencer mes conneries, certainement pas.

« Non. Tu n'es pas descendu dans mon estime. » La vérité, devais-je justifier mes propos ? Je m'y suis forcé, histoire de la rassurer. J'ai donc continué tout en haussant des épaules. « La curiosité...est humaine ? T'as le droit, c'est ça que je veux dire, heu... » Putain mais quelle justification de merde, j'aurais du me la fermer. « Dans tous les cas, je sais à quoi m'attendre pour des futures prises de becs, et ça me plaît. »

Je repris une gorgée de bière, rattrapage semi-réussi. Et j'en venais à argumenter sur le point qui m'avait bien fait sourire. C'était une remarque taquine qui suivait cette dite phrase qui n'était pas passée dans l'oreille d'un sourd...Enfin, façon de parler.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé][Hôtel] One Speech  Mar 6 Mai 2014 - 20:00

One Speech

Petit soupir de soulagement qui fut peu discret. C'était un petit poids rapidement enlevé de mon cœur à moitié enseveli par la culpabilité, mais il me pardonnait. Mais sa dernière phrase me fit redresser les yeux sur lui, ouverts grands comme des soucoupes, un léger sourire en coin. Je pensais avoir compris, je n'étais pas certaine, l'interprétation des paroles était bien trop facile mais lui-même avait eu quasiment la même réaction quand j'avais insinué maladroitement qu'il y avait possibilité d'une relation plus intimiste entre nous.
Je le prenais à la rigolade, mais je voulais faire avancer les choses petit à petit.

« De futures prises de bec ? Ça risque de donner, si tu supposes qu'il y en aura, ça pourra dire deux choses : soit on réalisera qu'on ne peut plus se voir en peinture, soit parce-qu'on s’appréciera tellement au point de s'engueuler » Je haussais les sourcils « Hé oui, on dit que les disputes sont la preuve d'un grand amour amical. » Je rigolai et pris mon verre en main « après tout, si c'est le cas, j'espère qu'il y en aura d'autres des disputes » et je pris deux-trois gorgées avant de le reposer.

Il disait que ça lui plaisait ? Étonnant, d'ordinaire les individus n'aiment pas se prendre la tête avec des personnes proches. C'était un point à éclaircir.
« ça te plaît ? Ça te plaira ? » j'utilisais le futur car il anticipait une prochaine dispute. « Pourquoi donc ? Une prise de bec ne fait jamais grand bien. Peut-être que tu aimes le côté conflictuel, que s'il se termine par une réconciliation, et peu importe la forme de la réconciliation. » Oui, je faisais allusion aux réconciliations basiques comme le fait de parler, discuter, mettre carte sur table, s'excuser, faire un câlin ou encore, la réconciliation sur l'oreiller. « dites-moi tout mon cher, je meurs d'envie de savoir »
J'essayais tout simplement d'avoir des réponses à mes questions et de faire avancer les choses tout doucement. Je sélectionnais mes paroles pour pouvoir avoir des réponses particulières dignes de satisfaire mes attentes.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé][Hôtel] One Speech  Mer 28 Mai 2014 - 22:48







Le professeur de sport se recula contre son dossier, quand la psychologue ajouta son avis sur la question. Il étira un sourire amusé, dents découvertes, sans pour autant laisser échapper un mot. Il reposa simplement ses yeux sur Anastasia, intéressé par ce qu'elle présentait.

Pourtant, y avait un point noir sur le tableau. Dans la vingtaine, je me serais attardé mais là, je l'ai juste gardé dans un coin de mon crâne. "Amour amical". Je croyais qu'on était plus sur la même longueur d'ondes, peut-être pas ? Non. Je me faisais des idées. Néanmoins j'aurais bien aimé mettre les choses au clair. Pas ce soir. Ça aurait trop fait d'un coup.

« A toi de me dire. » Je me suis raclé la gorge, sentant déjà mes syllabes se fatiguer. J'avais du mal, et ça me faisait chier de me montrer comme ça, ou même qu'elle ne comprenne pas mes mots...J'ai posé une main dans ma nuque, avalant une gorgée pour ensuite reposer le verre vide sur la table. Comment dire ma pensée...Ouais, j'aimais les réconciliations au lit, mais ça ce n'était qu'un point parmi tant d'autres. Ma gorge se serra un peu plus, puis j'ai ajouté comme réponse : « J'aime quand on se dit les choses, voilà tout. En général, dans une engueulade, tout sort. Et toi ? » Je lui retournais toutes ses suppositions. Histoire de savoir.

Je finis par sortir le calepin de la poche arrière de mon jean pour ensuite écrire avec le crayon contenu à l'intérieur. Rah j'aimais pas ça, mais entre me montrer incompréhensible en parlant et écrire sur du papier en ralentissant la conversation...Je préférais la seconde solution comme malus. J'ai finalement retourné le calepin pour lui faire lire.

Ça te dérange si j'écris sur le calepin ? C'est plus facile pour moi, et j'pense pas que le langage des signes te branche tant.


Ce qui me fit penser à l'épisode du bus...J'ai donc soulevé une autre page pour écrire quelques mots à grande vitesse, agrémentant d'un mince sourire.


Sakura conversa avec moi dans ce langage, c'est plus facile. Information, comme ça, pour pas que tu crois que je te cache un truc à l'avenir. Pas envie de t'inquiéter.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé][Hôtel] One Speech  Mer 28 Mai 2014 - 23:51

    Dans une engueulade, tout sort. Tout et n'importe quoi, tout et surtout tout ce qui blesse. Les engueulades, je les évitais autant que je les cherchais. Dans ces moments où on gueule sur l'autre on considère ce moment comme étant celui où la vérité n'est pas à cacher, mais aussi le moment où notre inconscient déballe des paroles impensées. Mais c'était aussi, pour moi, un moment intense et libérateur.
    Il voulait que j'argumente... mais qu'est-ce que je pouvais bien lui dire moi ?
    Mais voilà qu'il sortit un calepin. Il voulait dessiner ? Me proposer de lui faire faire une thérapie par le dessin ? Bah oui, automatiquement je pensais à ça moi !
    Il me tendit ce dernier et je lus le message. Ça le fatiguait, il était fatiguée...

    Je lui fis un petit sourire compréhensive et secoua la tête de façon à ce qu'il comprenne que ça ne me dérangeait guerre. Mais il griffonna de nouveau quelques mots à la hâte avant de me redonner le calepin.
    … Apparemment je n'avais pas été discrète. Je me mis à rougir, je me sentais honteuse d'avoir montré rien qu'une petite once de... jalousie ? Envers l'infirmière.  
    Je me redressais et fis mine de ne pas comprendre à quoi il faisait allusion.

    « Oh, heu. Je ne m'inquiète pas, après tout c'est un moyen de communication comme un autre. » dis-je d'une manière sèche qui n'était pas voulue.
    Je changeai de position et posai mes deux coudes sur la table, croisant mes doigts sous mon menton. Je le sondai du regard et lui dis « Moi, j'aime quand tu hausses le ton avec moi et que je fais de même. Il y a une égalité d'expression et surtout quelque chose de fort, je ne sais pas vraiment comment l'expliquer. Hier, c'était une engueulade qui m'a fait comprendre que, tu n'es pas une personne que je n'apprécie pas à certains moments. Mais que tu es quelqu'un que j'apprécie, beaucoup. Plus que ce que tu imagines. » Je tournais les yeux sur la table. Je n'arrivais plus à le regarder en face. Il m'intimidait « C'est... tout. Et, je pense même que, c'est la première fois qu'une petite dispute comme ça me fout aussi mal. Franchement, j'étais pas en forme hier soir et durant cette journée. » je vis l'heure affichait sur l’horloge plus loin. Il se faisait tard et tout comme lui, je commençais à fatiguer.
    « Je pense qu'on devrait retourner dans nos chambres, il se fait tard. Mais je tiens à te remercier. Ça m'a fait plaisir qu'on se parle. Maintenant, je serais patiente et j'attendrais le moment où tu voudras me parler. Pas de soucis. » On avait plus rien à rajouter. Du moins, ce qui était à rajouter, était ce qu'il devait avoir le courage de me raconter et ce qui fut la source de notre dispute la veille.
    Je me levais de ma chaise tout en prenant mon sac et m'approcha de lui, encore assis.
    « Tu devrais te reposer, ça se voit que tu es fatigué ».
    Je me penchais, puis je posai ma main sur sa joue et déposa un baiser sur sa tempe droite.
    Un instant je m'arrêtai. J'avais soudainement besoin de le prendre dans mes bras, mais je ne fis rien, au lieu de ça, je déposai un nouveau baiser sur sa joue.
    Puis, légèrement souriante, je décidais de remonter seule.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé][Hôtel] One Speech  Jeu 29 Mai 2014 - 0:51







Hiniku ne regretta pas le fait de parler de l'épisode du bus, néanmoins, il se disait que ça valait le coup, malgré le ton un peu sec de la psychologue...Enfin. Il n'allait pas s'arrêter à ça. Ça valait le coup, juste pour la voir rougir.

J'avais l'impression de passer sous les rayons X, encore une fois...Mais par rapport à la première fois, ce n'était pas désagréable, vu que les choses avaient été mises à plat. Je lisais sur ses lèvres, ses paroles me surprenant un peu, agréablement, je veux dire. Ça m'assurait en un sens, que j'avais toujours mes chances avec Anastasia. Je restais impassible et silencieux, mais je pensais comme elle. On se rejoignait sur beaucoup de points. Je retins pourtant d'ajouter que venir lui parler de mon plein gré, je ne l'avais jamais fait avant. Le premier pas, ce n'était pas une grande habitude chez moi.

J'ai opiné du chef, croisant les bras sur mon poitrail quand elle parla de la fatigue, de la suite. Mais elle m'inquiétait ; elle n'oublierait pas ce point de ma vie, n'est-ce pas ? Mes anciennes relations. Est-ce que je pouvais lui en vouloir ? Non. Je levais la tête pour la suivre du regard, passant une main sur une partie de mon visage à sa remarque...A qui la faute, si j'étais fatigué ? Ma tête resta impassible, mon cerveau se bloqua, en pause, en sentant ses lèvres sur mon front, puis sur ma joue. J'allais instinctivement me retourner pour lui voler un baiser...Quel con je suis. C'était quoi ça, dans tous les cas ? Je prenais ça comme une promesse, pour plus tard. Pas comme une revanche, mais autre chose. Toujours d'un air inflexible, je l'observais partir, restant dans mon coin. Je sortis une cigarette de mon paquet, fixant la nuit par la fenêtre en réfléchissant à cette soirée, à ses paroles, à ses actions. Mes doigts tapaient la cigarette contre la table, puis j'étirai un sourire.

J'avais mes chances, définitivement. Maintenant, fallait pas les gâcher. La psychologue me plaisait, c'était certain, et je ne ferais pas les mêmes conneries qu'autre fois. Certainement pas.


Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé][Hôtel] One Speech
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Events :: Honolulu - Hawaii (évent Août)-
Sauter vers: