Partagez | 
 

 [Dans le bus] C'est quoi son problème ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) [Dans le bus] C'est quoi son problème ?  Ven 18 Avr 2014 - 23:50



Maky Kagetaka

Pv Azuki



Mercredi 14 août, 16h30, dans le bus.

Et bien... quelle journée ! C'était bien sympathique comme petite visite, c'est vrai que historiquement parlant, j'ai appris beaucoup de choses. Et puis ça me rappelle mon père, et si un jour il devait partir à la guerre ? Même si je ne pense pas, quand même, en 2013... je ne pense pas qu'il y ait de nouvelle guerre au Japon, fort heureusement ! Peut-être que je m'engagerai un jour et que je finirai comme mon père, c'est un peu un exemple pour moi faut dire.

Il est temps de se rendre au bus pour repartir à l'hôtel. Je ne me suis pas fait de nouvel ami aujourd'hui, pas très grave, je suis pas ici pour me faire des amis... quoique. Au loin j'aperçois la jeune fille rencontrée le jour de notre arrivée dans le hall de l'hôtel, Azuki si je me souviens bien. Je vais tenter de la suivre, elle n'était pas vraiment dans son assiette ce jour-là et son comportement m'inquiète un peu. J'aimerais savoir ce qui la tracasse.

D'un pas décidé, je monte dans le bus et cherche Azuki du regard. Je l'aperçois au milieu du bus, seule. Tant mieux, je pense que c'est le bon moment pour l'aborder, j'espère qu'elle ne va pas m'envoyer sur les roses, et si c'est le cas, et bien je repartirai sans broncher. Après tout, si elle n'a pas envie de discuter avec moi, je peux comprendre.

J'avance doucement mais sûrement en direction d'Azuki, elle est accoudée à la fenêtre. Je m'assois directement ou je lui demande ? Je ne voudrais pas paraître impoli non plus, je pense que lui demander si je peux m'installer à ses côtés est la bonne chose à faire. Je m'approche doucement vers elle et tenter d'attirer son attention. Un peu gêné et comme à mon habitude, je me gratouille la touffe avec un sourire niais et lance chaleureusement :
« Salut ! C'est Maky, tu te souviens de moi ? J'aimerais savoir si cela te dérange que je m'installe à cette place ? »
Toujours souriant, je garde espoir, pourvu qu'elle accepte.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Dans le bus] C'est quoi son problème ?  Sam 19 Avr 2014 - 0:07



« C'est quoi son problème ? »

Un Maki sauvage apparaît.


Après avoir passée une journée assez pourrie où on devait visiter où je sais pas trop quoi, je n'ai pas vraiment suivi en fait, j'étais plus fatiguée qu'autre chose. Je m'étais donc précipitée dans le bus histoire de pouvoir m'asseoir bien confortablement contre mon siège, et, le coude contre la fenêtre, j'ai commencer à admirer le paysage dehors, même si en soi, il n'y avait rien à admirer.

Je baissais les yeux vers mon pull qui était gris foncé avec le sourire du chat de Cheshire dessus, vous savez, quand il est en lune, la ? Bah voilà, c'est sa. Comme il est large et qu'il m'arrive même carrément un peu au-dessus des genoux, et bah j'ai mis un collant opaque noir dessous, un débardeur noir, et mes fausses baskets compensées noires. J'avais encore fais des couettes basses, je sais pas ce qui me prend, mais j'aime bien me faire des couettes basses ces tem... Tien, quelqu'un.

« Salut ! C'est Maky, tu te souviens de moi ? J'aimerais savoir si cela te dérange que je m'installe à cette place ? »

Ah oui, c'est lui que j'ai rencontré dans le hall l'autre jour avec Airi! Il m'avait même proposé d'aller à la plage mais j'ai refusée. Bon, il a l'air gentil, je vais pas l'envoyer bouler quand même le pauvre gars.

« Non non, vas-y, installe-toi. »

Et en disant ça, j'ai retournée ma tête vers la vitre, tout en attendant que mon cher "ami" s'installe à mes côtés. D'ailleurs, il y a tout pleins de places vides et il vient se mettre à côté de moi. Je me demande pourquoi, tien. Il y aurait une raison précise à ça ? Je vais voir sa tout de suite...


Codage by TAC


Cheshire Cat:
 


Dernière édition par Azuki Yoshizawa le Ven 9 Mai 2014 - 0:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Dans le bus] C'est quoi son problème ?  Sam 19 Avr 2014 - 1:10



Maky Kagetaka

Pv Azuki



Je visualise Azuki, de face cette fois. Elle porte un t-shirt effrayant, c’est quoi ce sourire de chat malicieux ?! Flippant. Elle est peut-être un peu sadique sur les bords, ou dépressive, quoique les deux, c’est tout aussi plausible. Bref, elle accepte que je m’installe à ses côtés, c’est peut-être bon signe ? Ok… Elle se retourne direct vers la vitre… ça c’est plutôt mauvais signe. Faut que je trouve quelque chose « d’intéressant » à raconter, je vais quand même pas la questionner directement sur son ou ses problème(s) comme un flic.

Timidement, je tente de l’intéresser avec un sujet bateau.
« Dis moi Azuki, ça t’a plu cette petite virée à Pearl Harbor ?  »
Putain mais c’est bidon comme question ! Elle va m’envoyer chier à coup sûr. Intéressons-nous plutôt sur ce qu’elle a fait depuis son arrivée à Hawaii, mais de façon subtile.
« Et sinon, c’était sympa l’autre jour à la plage avec Airi, et puis nous avons rencontrés deux autres personnes aussi. Et toi du coup, t’as fait quoi de ton après-midi ?  »
C’est vrai que ce jour-là j’étais un peu déçu qu’elle ne soit pas venue avec nous, mais je ne peux pas lui en vouloir, elle n’avait pas la tête à ça. J’hésite à lui dire quand même… Bon allez, je me lance.
« J’étais un peu déçu que tu ne sois pas venu, ç’aurait pu être sympa. M’enfin je ne t’en veux pas, tu sais. Je ne me permets pas de te juger.  »
Je souris timidement, je ne voudrais pas l’effrayer avec mes grosses pattes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Dans le bus] C'est quoi son problème ?  Sam 19 Avr 2014 - 12:50



« C'est quoi son problème ? »

J'étais censée m'en vouloir.


« Dis moi Azuki, ça t’a plu cette petite virée à Pearl Harbor ? »

.. C'était sa la fameuse question ? Personnellement, je n'avais pas vraiment suivi grand chose là-bas, j'suis pas venue ici pour visiter des trucs à moitié bizarre, moi.

« C'était.. ennuyeux. »

Oui, voilà, ennuyeux. Tien, j'ai dis cette phrase avec mon ton de voix normal! M'enfin, c'est pas le sujet. Ca aurait pas été ennuyeux, j'me serais intéressée, j'aurais écoutée et j'aurais pu trouver sa cool, mais la, en fait, bah c'était tellement ennuyeux que j'ai rien écoutée. Pfuuuh, journée ennuyante va. Bon, j'me dis qu'elle aurait pu être encore plus ennuyante si Maky ne s'était pas installé à côté de moi, mais bon. J'ai l'impression que ça ne va rien changer. Je tourne doucement la tête vers lui, et, au même moment, il se remet à parler.

« Et sinon, c’était sympa l’autre jour à la plage avec Airi, et puis nous avons rencontrés deux autres personnes aussi. Et toi du coup, t’as fait quoi de ton après-midi ? »

« C'est bien pour vous. Moi, je suis juste restée à l'hôtel à écouter de la musique tout l'après-midi. »

Je ne le regarde même pas sur le coup, j'ai pas envie de voir sa tronche de blaser qui est en train clairement de montrer « Cette fille est complètement folle! ». En plus avec mon ton froid qui est revenu et qui change de d'habitude, ça n'arrange rien.

« J’étais un peu déçu que tu ne sois pas venu, ç’aurait pu être sympa. M’enfin, je ne t’en veux pas, tu sais. Je ne me permets pas de te juger.  »

« M'enfin, je ne t'en veux pas, tu sais. ». J'étais censée m'en vouloir ? On m'avait pas prévenue, tien. Si maintenant on a plus le droit de décider de ce que l'on veut faire et qu'on est obligés d'accepter toutes les invitations, bah je suis pas dans la merde moi. En pensant ça, sur le coup, je me retourne histoire de plus voir Maky et plutôt la vitre. T'façon il va sûrement partir après toutes les réponses froides que je lui ai envoyées au pauvre gars. C'est pas mon genre mais bon. Je frotte un peu mes yeux car ils commencent à être humide quand je pense à Atsuko et je me mets patiemment à attendre que Maky s'en aille. S'il s'en va, du moins...


Codage by TAC


Dernière édition par Azuki Yoshizawa le Ven 9 Mai 2014 - 0:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Dans le bus] C'est quoi son problème ?  Dim 20 Avr 2014 - 22:41



Maky Kagetaka

Pv Azuki




« C'était.. ennuyeux. »
Pearl Harbor… ennuyeux… ah ok, d’accord, à ce point ? Pourtant j’ai trouvé ça très intéressant, peut-être parce-que je me sens un peu concerné vis-à-vis de mon père. C’est vrai que pour une personne « normale » ça peut sembler bof, mais de là à trouver ça ennuyeux… c’est l’Histoire du Japon quand même. C’est quand même important de se renseigner et de savoir ce qu’a vécu notre pays et surtout nos patriotes… enfin j’imagine. Mais bon, c’est une fille aussi, les trucs de la guerre c’pas trop leur domaine. Cela dit, elle m’a répondu, c’est déjà ça. Elle aurait pu m’ignorer totalement ou m’envoyer chier.
« C'est bien pour vous. Moi, je suis juste restée à l'hôtel à écouter de la musique tout l'après-midi. »
Aoutch. Là elle m’envoie un peu chier par contre. « c’est bien pour vous », ouais ok merci quoi. Elle est restée à l’hôtel pour écouter de la musique tout l’après-midi, pourquoi pas, c’est vrai que je fais souvent ça au lycée. Mais c’est un peu étonnant qu’elle le fasse ici, on est à Hawaii, c’est différent, je pense. Y’a quand même pas mal de choses à faire ici : visiter l’endroit, aller à la plage, se balader en bord de mer, faire les magasins… faire les magasins c’est bien un truc de fille ça, tiens. Tout comme bronzer sur une serviette de plage. Elle est vraiment déprimée je crois.

Elle se retourne vers la fenêtre et ne prête aucune attention à ma dernière phrase… je l’ai perdu sur ce coup. J’ai peut-être été un peu trop sec ? Ou le « je ne t’en veux pas » était sûrement de trop, même si je ne disais ça pour paraître désagréable. Je voulais juste lui faire savoir mon ressenti parce-qu’elle a l’air gentille après tout… Bon, je vais pas laisser se morfondre contre la vitre du bus, c’est d’une tristesse, et je ne suis pas d’humeur à laisser quelqu’un déprimer.

Je me tourne vers elle, tapote son épaule du bout du doigt et souris en espérant qu’elle se retourne :
« Dis moi, Azuki, tu vas bien ? T’as l’air un peu déprimé et je n’ai pas très envie de te laisser dans ta solitude. »
Je suis de nature à me fiche du tout, à commencer par les filles, j’ai tendance à les ignorer mais là c’est trop. Et puis ça va me pourrir mes vacances si je sais qu’une camarade d’école est déprimée. C’est vraiment pas l’endroit ni le moment pour ça. ET oui, je décide à partir de maintenant qu’il y a des endroits et des moments pour être déprimé, point.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Dans le bus] C'est quoi son problème ?  Dim 20 Avr 2014 - 22:57



« C'est quoi son problème ? »

Un Maki adorable.


Le jeune garçon prêt de moi semblait être perturbé à cause du fait que je n'ai pas réagis sur sa dernière.. réplique ? Oui, disons sa comme ça. Le pauvre gars, je l'envois bouler alors qu'il n'a rien fait de mal, mais bon, qu'est-ce que j'y peux moi. Je suis de mauvaise humeur, fatiguée, pas en forme, et puis c'est tout. Il devait très bien s'y attendre, alors qu'il soit pas surpris!

Soudainement, il se met à me tapoter l'épaule du bout des doigts. Je me retourne alors doucement vers lui, et je remarque qu'il m'adresse un sourire assez gentil. Qu'est-ce qu'il me veut ? Vas-y, balance la question.

« Dis moi, Azuki, tu vas bien ? T’as l’air un peu déprimé et je n’ai pas très envie de te laisser dans ta solitude. »

Je m'en doutais comme pas possible qu'il allait me sortir un truc comme sa. Bon, je crois que je suis cramée dans tout les cas, donc autant être honnête, hein. Du moins, je pense qu'il s'attendait déjà à la réponse qui va suivre.

« Je ne vais pas te mentir. C'est vrai que je n'ai pas vraiment la forme en ce moment. »

Tien, j'avais repris mon ton de voix enfantin et normal, c'est plutôt étonnant sa. Peut-être le fait de parler de mes problèmes ?

« Mais, tu ne pourras rien y faire dans tout les cas. »

Je baissais lentement les yeux vers mes mains, posées sur mes genoux, et je me mis à les regarder un petit moment. Atsuko... Comment va-t-elle, en ce moment ? Je ne peux même pas avoir de nouvelles en plus. Va-t-elle aller à l'hôpital ? Bon dieu, j'espère pas non plus... La pauvre chérie... Des larmes me montaient aux yeux rien qu'en y pensant, mais je ne devais pas oublier Maky. Aussitôt, je tournais la tête vers lui, encore avec les larmes aux yeux, et je lui adressais un gentil sourire.

« J'ai bien peur que le trajet te soit ennuyeux si tu restes à côté de moi. Tu es sûr que tu ne veux pas aller à côté de quelqu'un d'autre ? Tu t'amuseras sûrement mieux qu'avec moi... »

Au moins, j'étais sincère dans ce que je disais. Je ne voulais pas que le pauvre garçon reste la à s'inquiéter pour moi pendant quarante-cinq minutes et qu'il s'ennuie, alors qu'il pourrait s'amuser avec quelqu'un d'autre dans le bus. C'est en essuyant les larmes que j'avais au bord de mes yeux que je le regardais à nouveau, en attendant une réponse.


Codage by TAC


Dernière édition par Azuki Yoshizawa le Ven 9 Mai 2014 - 0:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Dans le bus] C'est quoi son problème ?  Lun 5 Mai 2014 - 21:20



Maky Kagetaka

Pv Azuki



Azuki se retourne doucement vers moi, tant mieux, j’ai eu peur qu’elle m’envoie boulet une nouvelle fois. Je ne suis pas son ennemi, je veux juste lui venir en aide. Je déteste les gens déprimés, surtout pendant un super voyage comme celui-ci, c’est pas possible.
« Je ne vais pas te mentir. C'est vrai que je n'ai pas vraiment la forme en ce moment. »
Et voilà ! J’en étais sûr… enfin je supposais mais maintenant c’est une certitude. La pauvre, elle me rendrait presque triste. Il faut absolument que je me renseigne sur elle, sa vie en général et sur ses problèmes, sans trop l’effrayer bien sûr. Je vais y aller doucement. Elle s’était retournée vers moi et avait changé de ton, c’était bon signe, elle va sûrement vouloir se confier un peu, ouvre grand tes oreilles Maky !
« Mais, tu ne pourras rien y faire dans tout les cas. »
Erf. Ca s’annonçait plutôt bien pourtant. Elle baisse les yeux vers ses mains posées sur ses genoux et les regarde… moment étrange. Je vais la laisser réfléchir un moment, je crois qu’elle en a besoin. Oh, j’ai l’impression qu’elle a les larmes aux yeux… Akuzi se retourne alors vers moi, les larmes aux yeux comme je le pensais et m’adresse un gentil sourire… Pauvre enfant. Je la laisse continuer :
« J'ai bien peur que le trajet te soit ennuyeux si tu restes à côté de moi. Tu es sûr que tu ne veux pas aller à côté de quelqu'un d'autre ? Tu t'amuseras sûrement mieux qu'avec moi...  »
Je crois qu’elle essaye de m’envoyer boulet d’une différente manière, mais je ne lâcherai pas l’affaire si facilement et puis je m’ennuierai probablement plus ailleurs. Enfin, je suis assez crevé et je ne suis plus vraiment d’humeur festive. Quoiqu’il en soit, je vais tenter de la réconforter comme je peux.
« Tu sais, Azuki, je ne suis plus vraiment d’humeur festive. Et puis ma mère m’a toujours dit de ne jamais laisser quelqu’un en souffrance.  »
C’est bien vrai ça. Maman ne serait pas fière si je la laissais toute seule, dans sa déprime.
« On a tous nos problèmes, mais si tu as besoin de te confier pour te soulager, n’hésite pas. Je vais rester à tes cotés, en attendant que tu prennes une décision.  »
Je continue de lui sourire puis tourne la tête vers les autres sièges du bus pour observer les autres élèves. Ils ont l’air tout aussi épuiser que nous, je pense que certains vont profiter de ce court trajet pour une micro-sieste. Chose que je ferais si Azuki décide de ne pas se confier. Quoiqu’il en soit, j’essaierai par n’importe quel moyen de trouver ce qui ne va pas avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Dans le bus] C'est quoi son problème ?  Mar 6 Mai 2014 - 16:30



« C'est quoi son problème ? »

La gentille maman du Maki.


Le pauvre garçon avait l'air complètement perdu dans tout les sens à cause de mes réponses. C'est vrai, d'un côté, je le comprends. Je lui dis que ça va pas, mais je lui dis qu'il ne pourra rien y faire, puis je tente gentiment de le changer de place, non pas parce qu'il me gène, mais parce que j'ai peur qu'il s'ennuie à mes côtés.. il a de quoi être perturbé. Je me demande même s'il ne me prend pas pour une folle sortie d'un asile. En plus j'ai les cheveux bleus et je suis petite comme chez pas quoi, et mon pull.. Non, je ne sors pas d'un asile mon pauvre gars, n'ait pas peur. Dans tout les cas, il ne semblait pas vouloir partir.

« Tu sais, Azuki, je ne suis plus vraiment d’humeur festive. Et puis ma mère m’a toujours dit de ne jamais laisser quelqu’un en souffrance. »

Je ne pus m'empêcher de laisser échapper un petit sourire à cause de sa phrase. Je pense que n'importe quelle personne normale aurait voulu déguerpir en vitesse, et lui, il veut rester. Il a vraiment l'air gentil, ce gars, en fait. Il me faisait un peu peur au début, mais ça va, en fait.

« On a tous nos problèmes, mais si tu as besoin de te confier pour te soulager, n’hésite pas. Je vais rester à tes cotés, en attendant que tu prennes une décision. »

« J'aurais peur que tu me prennes pour une folle sortie d'un asile psychiatrique... »

Je ne pus m'empêcher de lâcher un petit rire innocent à cette phrase. Je ne sais pas pourquoi, mais ça me fait rire. Je suis vraiment bizarre des fois. Au moins, j'avais repris encore mon ton de voix normal, et sa c'est cool. Oui. Très cool même. Mais attend, moi je rigole, mais si ça se trouve...

A cette pensée, je me suis vite dépêcher de tourner la tête vers Maky avec un air à moitié terrifié sur le visage. Mais je pense que ça devait être sacrément drôle à voir sur le coup. C'est pas tout les jours que je prends un air pareil.

« A-A moins que ça ne soit déjà le cas ? Je suis quelqu'un de bien, tu sais! »

.. Pauvre gars, le voilà entrainer dans un délire sorti de je ne sais où. Ca faisait longtemps que je n'avais pas eu un délire pareil, d'ailleurs. Ca m'amuse, et je ne sais pas pourquoi. J-J'espère quand même que je ne lui fais pas peur, hein. Q-Quand même...


Codage by TAC


Dernière édition par Azuki Yoshizawa le Ven 9 Mai 2014 - 0:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Dans le bus] C'est quoi son problème ?  Mer 7 Mai 2014 - 15:44



Maky Kagetaka

Pv Azuki



Azuki lâche un sourire grâce à ma première réponse, ça me fait plaisir de réussir à la faire sourire, elle qui m’a l’air si déprimé. Si seulement je pouvais faire plus pour elle. Je ne sais pas du tout ce qu’elle pense de moi, elle doit me prendre pour un fou à insister comme ça ? Ou un pervers qui la harcèle ? Je sais pas du tout, je suis paumé.
« J'aurais peur que tu me prennes pour une folle sortie d'un asile psychiatrique... »
WHaaat ?! Non mais pourquoi je penserais ça ?! D’ailleurs, j’ai jamais réfléchi à ça, pour personne. Et puis si elle est en voyage avec nous, c’est qu’elle n’a rien à faire dans asile psychiatrique… elle n'est pas folle, juste déprimée, ça n’a rien à voir. Drôle d’idée. En tout cas, ça l’a fait rire, c’est bien, faut continuer dans ce sens.

Elle se retourne vers moi avec un air terrifié sur son visage, euh ? J’lui fais peur maintenant ? C’est bizarre ce changement d’expression soudain ! Elle est peut-être folle au final ! Non, calme-toi, Maky. Tu dois sûrement la faire flipper à la fixer avec ce sourire d’ange… ou de psychopathe ?
« A-A moins que ça ne soit déjà le cas ? Je suis quelqu'un de bien, tu sais!  »
Mais, ah ok, elle pense vraiment que je la trouve folle, alors que pas du tout. Je ne doute pas une seconde que ce soit une bonne personne, sinon je serais déjà parti.

Je me mets à rigoler en repensant à cette situation farfelue, c’est très drôle ! Je calme mon rire avant d’enchaîner :
« Mais non, pas du tout ! Tu es sûrement une très bonne personne, je n’ai pas pour habitude de traîner avec les fous, ils me font peur.  »
Puis je repense soudainement à "La Pirate" rencontré lors du trajet jusqu’à Hawaii, et décide de lui faire part de mon inquiétude.
« Par contre il y a une fille que j’appelle "La Pirate" qui me fait flipper, je crois qu’elle a un grain. Elle est pas très grande et porte un cache-œil, tu l’as sûrement déjà croisé. Je crois qu’elle m’observe et qu’elle veut me tuer pendant mon sommeil ! Elle pense que je suis l'acolyte du "Joker"... enfin, longue histoire ! »
Je ris. Je suis vraiment bête parfois, en plus ce n’est pas du tout le sujet ! Mais bon, faut la mettre en condition avant de la faire parler, mouahahah.
« Bon alors, Azuki, dis moi. Qu’est-ce qui te tracasse ainsi, t’empêchant de profiter de ce merveilleux voyage avec tes camarades ?  »
J'espère qu'elle va enfin se confier à moi, le trajet ne dure pas trois heures non plus... il ne reste que vingt minutes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Dans le bus] C'est quoi son problème ?  Mer 7 Mai 2014 - 16:16



« C'est quoi son problème ? »

Mirai, une stalkeuse ?


Pauvre gars, je crois que maintenant, il me prend véritablement pour une folle. Je suis foutue. Sur le coup, je prends un gentil petit air innocent. Ne pars pas, individu, je suis gentille~.. Tien, il rigole. Je laisse échapper un grand sourire de gamine en le voyant comme sa. J'aime bien quand j'arrive à faire rigoler les gens qui ont des tronches de blasés, j'ai l'impression d'avoir accomplit un exploit mondial, alors que pas du tout, mais bon, je suis contente.

« Mais non, pas du tout ! Tu es sûrement une très bonne personne, je n’ai pas pour habitude de traîner avec les fous, ils me font peur. »

Je suis contente dans ce cas, à ce que je comprends je ne lui fais pas peur. Je lui adresse un gentil sourire, mais lui il semble soudainement... plus qu'inquiet ?

« Par contre il y a une fille que j’appelle "La Pirate" qui me fait flipper, je crois qu’elle a un grain. Elle est pas très grande et porte un cache-œil, tu l’as sûrement déjà croisé. Je crois qu’elle m’observe et qu’elle veut me tuer pendant mon sommeil ! Elle pense que je suis l'acolyte du "Joker"... enfin, longue histoire ! »

J'éclate littéralement de rire quand il me dit sa. S'il parle de Mirai, ça serait la meilleure. Mirai, une stalkeuse ?

« Une fille avec des cheveux violets ? Ca doit être Mirai-chan sa! Elle est super gentille, tu sais ? Faut pas avoir peur d'elle! »

J'en rigole encore. Je suis presque sûre que c'est Mirai, et l'imaginer stalker quelqu'un, ça me fait vachement rigoler. Faut que je me calme, j'aimerais pas qu'il se sente vexer où quoi que ce soit. Bon, du moins, il rigole, donc il ne doit pas être vexer... Si ?

« Bon alors, Azuki, dis moi. Qu’est-ce qui te tracasse ainsi, t’empêchant de profiter de ce merveilleux voyage avec tes camarades ? »

Ca me fait marrer, il a une tête de gamin toute chou et il me parle comme un psychologue. Je passe doucement ma main dans mes cheveux, et je me mets à regarder par la fenêtre.

« Tu vois, j'ai une petite soeur de onze ans que j'adore énormément, je donnerais ma vie pour elle. »

Je me mets à respirer doucement. Faut pas que je panique, sinon je vais finir en larmes et bonjour la crédibilité.

« E-Elle vit dans mon village natal avec ma mère.. Et, dans ce village, il y a une genre de décharge abandonnée... »

.. Bande de salops. Je vous boufferais le bras si je vous vois.

« Elle aime bien y aller, elle est tranquille là-bas. Sauf qu'il y a une bande de gars assez âgés, et elle adore les embêter. Elle court plus vite, quoi... »

Du moins, elle courrait plus vite.

« Sauf que récemment, elle s'est fait choppée. Ils l'ont frappés... Elle a même fait un petit séjour à l'hôpital après sa. Ma mère ne me l'a jamais dit... »

Je soupirais, et je retournais la tête vers Maky, les larmes aux yeux. Ne pas pleurer, ne pas pleurer.

« Tu dois me trouver débile à déprimer pour un truc pareil, pas vrai ? »

Je suis sûre qu'il me prend pour une débile profonde à déprimer et à me faire des cernes pareilles pour un truc ridicule comme ça. M'enfin, je lui ai jamais demander de venir à côté de moi hein, il fallait pas qu'il s'attende à un truc extraordinaire de la vie. Je lâchais un petit soupir, et, en faisait glisser le bout des manches de mon pull dans mes mains, je me mis à essuyer rapidement les larmes qui me montaient aux yeux, tout en gardant un petit oeil sur Maky.


Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Dans le bus] C'est quoi son problème ?  Ven 9 Mai 2014 - 10:46



Maky Kagetaka

Pv Azuki



La voilà qui éclate de rire lorsque je parle de la Pirate, il n’y a rien de drôle enfin !! Brrrr… J’suis quand même pas fou, je suis certain que La Pirate me veut du mal !
« Une fille avec des cheveux violets ? Ca doit être Mirai-chan sa! Elle est super gentille, tu sais ? Faut pas avoir peur d'elle! »
Une fille avec des cheveux violets…hm… Oui ! Je crois bien qu’elle avait des cheveux violets, c’est aussi pour ça qu’elle ressemble à une pirate, elle est extravagante et a des goûts… bizarre. Quoi ?! Gentille ?! Mirai-chan ?! Elle s’appelle donc Mirai, ok. Gentille, j’ai un petit doute là…
« Donc elle s’appelle Mirai ! Très bien. Si tu la trouves gentille, peut-être qu’elle souffre d’un dédoublement de personnalité… hmm. »
C’est vrai ça, peut-être qu’il  y a deux personnes en une. La pirate et la gentille, et elle change de personnalité en fonction de ses interlocuteurs ; Bordel, t’es pas con Maky.

Bon, un peu de sérieux et reprenons l’enquête sur Azuki. Cette fois, celle-ci ne rigole plus mais se retourne doucement vers la fenêtre, comme si elle voulait éviter de croiser mon regard… peut-être va-t-elle se confier ? ou se défiler encore une fois ?
« Tu vois, j'ai une petite soeur de onze ans que j'adore énormément, je donnerais ma vie pour elle. »
Super ! Elle se confie enfin ! D’une voix calme et d’une respiration ralentit, elle continue de me délivrer la petite histoire sur sa sœur. Elle vit dans son village natal avec leur mère et dans ce village se trouve une décharge abandonnée… une décharge abandonnée ?! Bwark, ça m’a l’air un peu répugnant. J’aimerais bien  connaître le nom de son village pour ne jamais y aller en vacances.

Sa petite sœur adore aller s’y promener, quelle drôle d’idée ma foi. Elle me dit que sa petite sœur, dont je ne sais toujours pas le prénom d’ailleurs, adore embêter des garçons plus âgés qu’elle, ayant la vitesse de course à son avantage. Elle doit courir sacrément vite, dis donc !

Arf, ils l’ont chopé quand même… la pauvre… J’espère qu’elle va bien, au moins physiquement, parce-que ça doit être un sacré traumatisme. Et qui sont ces débiles qui l’ont frappé ?! Déjà, on ne frappe pas une fille, encore moins à plusieurs !

Azuki se retourne vers moi, les larmes aux yeux. Mon visage change radicalement, je fronce les sourcils et serre le poing, j’ai envie de les fracasser !  Je reprends mon calme avant de répondre, pour ne pas l’effrayer :
« Mais putain c’est horrible !! Mais qui fait ça enfin ?! Qui sont ces jeunes ?! Ils sont complètement tarés eux ! Et comment va ta sœur ?! J’espère qu’elle s’en est sortie ! ça doit être un sacré traumatisme pour elle.»
« Tu dois me trouver débile à déprimer pour un truc pareil, pas vrai ? »
« Non du tout ! Ta maman a peut-être pensé à te protéger, elle te sait loin et ne voulait sûrement pas t’inquiéter… Mais maintenant je comprends pourquoi tu déprimes, c’est légitime. »
Elle remonte la manche de son pull pour essuyer ses larmes. Je ne suis pas quelqu’un d’habituellement tactile, mais je pose ma main sur une épaule et colle ma tête contre la sienne, comme pour la rassurer. Je prends une voix douce et calme, comme pour la réconforter :
« Ne t’en fais pas, Azuki, ça va s’arranger. Et maintenant je serai là pour toi si tu as des problèmes. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Dans le bus] C'est quoi son problème ?  Ven 9 Mai 2014 - 14:23



« C'est quoi son problème ? »

Le meilleur Maki du monde !


Mirai serait donc une stalkeuse... Une stalkeuse professionnelle ? Ou c'est Maky qui est un petit peu foufou dans sa tête toute kawaii ? Je n'en sais rien, à vrai dire. Mais au moins, maintenant, je saurais que peut-être que Mirai est une stalkeuse, et que Maky est peut-être un grand peureux pour un rien, au fond. Je vais devoir élucider ce mystère, et je l'éluciderais, pour sûr. Mais là, c'est pas trop le sujet à vrai dire. Je viens de lui raconter ce qui était arrivé à Atsuko, et le pauvre gars avait l'air.. énervé ? Il a froncé les sourcils et il a serré le poing... Mais finalement, il finit par me donner une réponse sur un ton... heum.. calme ? Ou du moins, à moitié calme...

« Mais putain c’est horrible !! Mais qui fait ça enfin ?! Qui sont ces jeunes ?! Ils sont complètement tarés eux ! Et comment va ta sœur ?! J’espère qu’elle s’en est sortie ! ça doit être un sacré traumatisme pour elle. »

Sur le coup, je pose doucement ma main sur ses cheveux et je les frotte tout doucement, sans vraiment le transformer en monsieur épis en sois, mais vraiment tout doucement. Ca le calmera peut-être un petit peu, qui sait ?

« E-Elle supporte, ne t'en fais pas... »

Je lui adresse un gentil sourire, quoi qu'un peu fragile sur le coup, et je retire gentiment ma main pour la poser sur mon genou. C'est pas très vrai ce que je dis, donc ma voix a tremblée sur le coup. C'est vrai quoi, ça doit faire des jours qu'elle reste enfermée à la maison avec Kotomi tellement elle a mal, mais je ne veux pas inquiéter et énerver Maky plus qu'il ne l'est déjà. Mais je pense encore une fois, que je suis grillée.

« Non du tout ! Ta maman a peut-être pensé à te protéger, elle te sait loin et ne voulait sûrement pas t’inquiéter… Mais maintenant je comprends pourquoi tu déprimes, c’est légitime. »

C'est surtout une véritable cachotière ma mère, ouai... Du moins, il m'avait compris, et c'est cool sa.
Juste après avoir essuyée les quelques larmes que j'avais aux yeux, j'ai senti une main se poser sur mon épaule.. et une petite tête se coller à la mienne. C'est vraiment Maky là, ou lui aussi il est schizophrène, comme Mirai ?

« Ne t’en fais pas, Azuki, ça va s’arranger. Et maintenant je serai là pour toi si tu as des problèmes. »

Bah non, c'est bien Maky, car je reconnais bien son ton calme et sa voix réconfortante.. Et moi, je suis bien moi, car je suis en train de pleurer pour un rien. Comme toujours. Enfin, quand même pas comme d'habitude car normalement je pleure et tout le monde m'entend, et là je suis en train de pleurer toute silencieusement pour pas l'inquiéter, et pour espérer qu'il me repère pas, même si je crois que pour le coup c'est grillé, car je fais juste deux-trois centimètres de moins que lui, et qu'il peut facilement me voir. Puis, en plus, c'est juste que je me sens toute tranquille et reposée, donc je suis contente vu que j'ai pas arrêter d'être stressée ces derniers temps.

Je pose mes deux mains -où plutôt mes deux mains-manches- sur mes yeux et je commence à les essuyer rapidement même si au fond, ça sert à rien, et avec une petite voix toute tremblante, mais toute innocente et toute mignonne, je lui dis:

« Merci... »

Moi je dis, ce Maki là, c'est le meilleur du monde! Même que je le mangerais pas tellement il est bien. Pfeuh.


Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Dans le bus] C'est quoi son problème ?  Mer 21 Mai 2014 - 9:47



Maky Kagetaka

Pv Azuki


Comment ça, elle supporte ? C’est pas un peu gros, un tel mensonge ? Sa petite sœur se fait agresser par des fous furieux mais juste… ça va, elle supporte quoi. Je suis sûr qu’elle refuse de m’en dire plus, pour ne pas m’inquiéter, mais je ne peux pas m’empêcher d’imaginer ce que la pauvre a dû subir, et comme elle doit se sentir mal physiquement et moralement. Et surtout, comme sa mère réagit à tout ça ? Est-ce qu'elle va bien ? Ça doit pas être facile pour elle non plus...
« Azuki, je suis sûr que tu me mens à propos de ta petite sœur, tu peux m’en parler tu sais !  »
Et j'enchaîne :
« Et ta maman, comment va t-elle ? Est-ce qu'il y a des gens pour l'aider à supporter tout ça ? De la famille, des amis ? »
J'espère de tout cœur qu'elles ne sont pas seules et qu'il y a des gens pour les aider... un peu d'humanité ne ferait pas de mal après ça. L'être humain est doté d'une sacré cruauté, depuis toujours, et apparemment ça n'est pas près de changer. Pfff...

Mon visage change "d'énervé" à inquiet, et blasé par tant de cruauté et de souffrance inutile. J’aimerais vraiment savoir comment se porte sa sœur, je suis très attristé par cette histoire, vraiment. Et j’aimerais aussi pouvoir faire quelque chose pour l’aider, bien que ça me semble difficile… en fait, j'aimerais que les choses soient meilleures pour Azuki à l'avenir.

Ma tête collée contre la sienne, j’entends un léger reniflement, comme si elle pleurait… je relève alors doucement ma tête et lui fait face, ou presque, parce-que les sièges du bus, ça gêne pas mal. Je la vois, les larmes aux yeux… ça prouve bien que ça sœur ne va pas si bien qu’elle prétend, il faut absolument qu’elle me dise la vérité sinon je ne pourrais pas l’aider.

Bon, d’abord un petit câlin, ensuite on parle !

Je la regarde droit dans les yeux avec un tendre sourire, enroule mes bras autour de son cou avant de me relever et je tente de la rassurer tout en essayant de délier sa langue :
« Azuki, tu devrais vraiment me parler de l’état de santé de ta sœur, et ne t’en fais pas, je suis sûr que ça va aller, ok ?   »
Il faut absolument que je la rassure, je ne peux pas la laisser dans cet état de déprime pendant toutes les vacances… Courage Maky, tu vas y arriver !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Dans le bus] C'est quoi son problème ?  Mer 21 Mai 2014 - 14:01



« C'est quoi son problème ? »

Je ne suis pas une excellente menteuse.


Le pauvre gars ne semblait pas croire un mot de ce que je lui disais, je crois même que je me suis bien fait grillée. Je lève doucement les yeux vers lui, et soudainement, il prend la parole:

« Azuki, je suis sûr que tu me mens à propos de ta petite sœur, tu peux m’en parler tu sais ! »

Je lui ai déjà tout dit cependant, non ? Je ne vais pas lui raconter les problèmes à l'hôpital, lui raconter comment les gens de Kashigohiro sont allés voir les jeunes, comment elle est rentrée, comme ça s'est passé à son retour, comment ça s'est passé avec Kotomi... Je ne veux pas le faire chier avec ce genre de chose, vraiment.

« Et ta maman, comment va t-elle ? Est-ce qu'il y a des gens pour l'aider à supporter tout ça ? De la famille, des amis ? »

Je baissais doucement les yeux sur le côté. A part Atsuko et moi, maman n'a pas vraiment de famille dans le coin, à vrai dire... Il y a bien les gens de Kashigohiro qui sont passés qu'elle m'avait dit, non ? Tout le monde se connait là-bas de toute façon, donc maman ne sera pas seule.

« Elle n'a pas de famille dans les alentours, elle vit seule avec Atsuko... enfin, ma petite soeur. Cependant, on se connait tous dans le village, et tout les gens sont gentils là-bas... On m'a dit que quelques uns du village était aller lui faire ses courses pour qu'elle puisse rester un peu avec Atsuko. »

Je lève doucement la tête vers lui et je lui adresse un gentil sourire, mais je remarque qu'il a un air inquiet sur le visage. Q-Qu'est-ce qu'il lui arrive ? Il ne va pas bien ? Il est malade ? C-C'est peut-être pour ma mère !

« N-Ne fais pas une tête pareille, h-hein ! Ma mère va très très bien, elle est en pleine forme, et Atsuko s'en sortira quoi qu'il arrive, t-tu n'as pas à t'en faire ! »

C'est vrai après tout, il croit peut-être que ma mère est comme moi et qu'elle est tombée gravement malade après sa. Elle va très bien ma mère, honnêtement ! Elle tient très bien le coup d'ailleurs. Mais de toute façon, j'ai confiance en Kotomi, et je sais qu'avec elle, Atsuko et Maman iront très bien s'il se passe quelque chose. Soudainement, Maky retire sa tête de la mienne et il me fait face. Grillée une nouvelle fois. Je suis la fille la plus discrète au monde, je crois bien. Je sèche en vitesse mes larmes comme s'il allait m'hurler dessus car je suis en train de pleurer, mais... en fait, il ne me crie pas du tout dessus. Il me regarde avec un sourire absolument adorable, et... CÂLIIIIIIN. Comment a-t-il su que c'était mon point faible ? Bruuh. J'ai un rival médium ! Il lit dans mes pensées ! Bwaaah ! Bon, calme-toi Azuki, tu es plus forte que tout le monde de toute façon pour lire dans les pensées, et tu le sais.

« Azuki, tu devrais vraiment me parler de l’état de santé de ta sœur, et ne t’en fais pas, je suis sûr que ça va aller, ok ? »

Je regarde Maky, et je baisse légèrement les yeux. De toute façon, au stade où on en est, autant tout lui dire, hein. Je n'ai plus rien à lui cacher à propos de cette histoire à présent.

« Je te l'ai dis, Atsuko a fait un petit séjour à l'hôpital.. elle était épuisée de tout les coups qu'elle avait reçu, et ils avaient peur qu'elle se soit cassée quelque chose, mais elle n'a rien de cassé, donc maman l'a reprise à la maison. Cependant, elle a énormément de mal à marcher. Elle a des blessures un peu trop importante, et elle reste sans arrêt à la maison avec sa meilleure amie Kotomi, le temps que ses blessures se calment... Mais, moralement, Atsuko tient toujours le coup d'une manière vraiment impressionnante, elle n'est pas tromatisée, ni choquée, ni apeurée... rien. »

C'est vrai que j'ai toujours admirée Atsuko pour la facilité avec laquelle elle tenait le coup face aux événements importants. J'ai vraiment une soeur tenace, j'aurais voulu avoir une qualité pareille. Moi je suis la gamine ultra sensible de la vie, c'est pas très cool, mais bon. On fait avec, hein. Je regarde Maky, tout en me disant qu'après sa, il va peut-être penser que je viens d'un village de fou. J'espère pas quand même, hein...


Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Dans le bus] C'est quoi son problème ?  Mer 28 Mai 2014 - 10:44



Maky Kagetaka

Pv Azuki




« Elle n'a pas de famille dans les alentours, elle vit seule avec Atsuko... enfin, ma petite soeur. Cependant, on se connait tous dans le village, et tout les gens sont gentils là-bas... On m'a dit que quelques uns du village était aller lui faire ses courses pour qu'elle puisse rester un peu avec Atsuko. »
Hm… elle n’a pas de famille dans les alentours et vit seule avec sa fille… c’est un peu dommage, la famille c’est important, mais je ne peux pas les blâmer, je suis dans la même situation. Je n’ai pas de famille proche près de chez moi, même pas mes grands-parents. Bon, d’un coté c’est rassurant de voir qu’ils s’entraident dans leur village.
« Très bien alors. Puisque vous n’avez pas de famille dans les alentours, c’est quand même bien d’avoir des voisins sur qui compter. Mais ça ne m’étonne pas, je sais que –généralement- les gens s’entraident dans les petits villages.  »
C’est vrai que nous, en ville, l’entraide c’est pas tout à fait ça… enfin ça va que maman connait du monde grâce à la poissonnerie, du coup on est jamais vraiment seul, elle a beaucoup d’amies. Papa moins, bien qu’il en ait aussi, mais on ne les voit jamais, ils sont toujours en missions. Hm.

Je regarde Azuki tendrement, et l’écoute attentivement.

Elle baisse légèrement les yeux et je sais qu’à ce moment là elle a décidé de tout me dire. Je le sens. Tant mieux. Je pense que nous sommes devenus des amis à présent, et les amis sont là pour se parler, s’écouter et surtout se réconforter. Je n’ai que très peu d’amis dans ma vie, mais au moins ce sont de véritables amis, pas des faux. Ils ont toujours été là pour moi et inversement. Il serait bon d’avoir des amis à Kobe… et puis, ça fait bien longtemps que je n’ai pas croisé Kaori, ni même reçu de message. J’espère qu’elle va bien, elle aussi.

D’après ses dires, sa sœur a l’air de s’en sortir, moralement du moins. Apparemment elle a des blessures assez importantes, mais rien de cassé, elle devrait arriver à s’en sortir dans les semaines qui suivent je pense. Aussi, sa meilleure amie, Kotomi de son nom, est présente pour elle, c’est une très bonne chose. Quand on a quelqu’un sur qui se reposer, le moral est bon.

Ainsi, je l’écoute me raconter l’histoire, et une fois fini, j’essaye de la rassurer.
« Bon. Apparemment le moral est bon du coté de ta sœur, et elle a son amie Kotomi qui l’a soutient, c’est très bien. Ta maman aussi est plutôt courageuse. C’est normal que ta petite sœur soit souvent au lit, même si elle n’a rien de cassé, il faut qu’elle se repose. Ses blessures guériront dans les semaines à venir, ça va aller, ne t’en fais pas.  »
J’espère que mes mots l’a rassurera, il faut qu’elle reprenne de l’énergie et se sente mieux. Je pense que ce serait bien que je passe du temps avec elle pendant les vacances, pour la soutenir.

Je regarde Azuki, un grand sourire s’affiche sur mon visage.
« Alors Azuki, j’imagine qu’on est amis maintenant ?  »
Je sors mon iPod de la poche droite de mon short, et fais défiler mes playlists. J'en choisi une puis je clique sur une chanson, "The Bait"* du groupe "Electric Guest".
« Tiens, écoute cette chanson, je l'adore ! »
D'un mouvement doux, je lui tends un écouteur, en espérant que cette la chanson lui redonne le sourire.


*Pour la chanson : https://www.youtube.com/watch?v=FVZZnHDLbLE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Dans le bus] C'est quoi son problème ?  Mer 28 Mai 2014 - 14:02



« C'est quoi son problème ? »

Azuki, créatrice d'oiseaux roses.


« Très bien alors. Puisque vous n’avez pas de famille dans les alentours, c’est quand même bien d’avoir des voisins sur qui compter. Mais ça ne m’étonne pas, je sais que –généralement- les gens s’entraident dans les petits villages. »

C'est vrai que l'on s'entraide vraiment, mais alors vraiment beaucoup à Kashigohiro. Même si je n'y vais pas souvent, je connais tout le monde.. Tout le monde se connait vraiment là-bas. On s'aide tous, et on s'aime bien. J'ai vraiment hâte de pouvoir revoir tout le monde là-bas, vraiment. Minori-chan me manque, Atsuko me manque encore plus, j'ai vraiment envie de revoir Kotomi pour qu'on parle d'histoire de fantômes, et j'ai bien envie de retourner voir Keiichiro et sa soeur Lambda ! Et il y a Renoko-chii, Shiune-chan, l'autre folle aux cheveux roses de Kashi, comment elle s'appelle.. Ah oui, Chizuru ! J'aurais failli l'oublier, tien. Et il y a Reina, Kyôko, Inori, Bryan, Kyon... Oh, et puis, c'est bien trop long de tous les citer, hein. Il y a quand même beaucoup de monde là-bas, et les lister sans me répéter serait impossible.. Dans tout les cas, j'ai véritablement hâte de les revoir ! En attendant, Maky semble avoir eut le temps d'étudier le cas d'Atsuko, puisqu'il m'adresse la parole:

« Bon. Apparemment le moral est bon du coté de ta sœur, et elle a son amie Kotomi qui l’a soutient, c’est très bien. Ta maman aussi est plutôt courageuse. C’est normal que ta petite sœur soit souvent au lit, même si elle n’a rien de cassé, il faut qu’elle se repose. Ses blessures guériront dans les semaines à venir, ça va aller, ne t’en fais pas. »

J'hoche doucement la tête en souriant. Un grand sourire s'affiche sur son visage à lui. Bon dieu, Maky le blasé c'est transformé en Maky le souriant. J'ai l'impression d'avoir accomplie un exploit intergalactique, alors que peut-être que pas du tout, en fait. M'enfin, ça me rend contente de le voir comme ça.

« Alors Azuki, j’imagine qu’on est amis maintenant ? »

Je souris encore un peu plus et je me mets à hocher vivement la tête.

« Bien sûr ! Ca ne se demande pas ce genre de choses, tu sais ? Je ne me confie pas à tout les oiseaux roses qui viennent ! »

.. Attend, je viens de dire quoi là ?

« E-Enfin tu m'as compris hein ! L-Les oiseaux roses, ça existent pas... »

J'affiche un petit sourire gêné, quand tout à coup il sort un appareil inconnu de sa poche droite.. Heum.. Ah, un Ipod, non ? Je me sens tellement bête. Les gens ont ce genre de choses en France. Personnellement, mon portable me va très bien pour stocker de la musique.

« Tiens, écoute cette chanson, je l'adore ! »

Avec un petit mouvement, il me tend un des écouteurs. Je le prends doucement -il m'est arrivée de nombreuses fois de casser des écouteurs, donc faisons attention quand ce n'est pas à nous- et je le place dans mon oreille, tout en me calant contre le siège. Voyons ce qu'elle donne, cette musique !


Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas
 
[Dans le bus] C'est quoi son problème ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Events :: Honolulu - Hawaii (évent Août)-
Sauter vers: