Partagez | 
 

 Le calme avant la tempête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 1410
■ Inscrit le : 12/09/2012

■ Mes points : 21

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Haru Kawai
« A l'université ; section littéraire »
http://my-sekai-mangasv2.skyrock.com/
(#) Le calme avant la tempête  Jeu 23 Oct 2014 - 0:18


Enfin les cours étaient terminés. Non pas que cela avait été particulièrement éprouvant, simplement une journée comme une autre seulement, étant donné que l'on avait eu EPS avant les deux heures d'Anglais l'après-midi, je n'avais qu'une hâte ; celle de retourner à l'internat afin de prendre une bonne douche. Une fois sous l'eau, cela fit un bien fou.
De retour dans ma chambre, je m'assis à mon bureau, pris mon agenda pour voir les devoirs à faire pour le lendemain : Des maths et du japonais. Bon. Et bien, c'était parti. Fort heureusement, il n'y avait pas beaucoup à faire donc, je terminai assez rapidement. Enfin, façon de parler, cela me pris quand même une heure et demi à peu près. Lorsque je regardai ma montre alors que je posais mon crayon à côté de mon cahier, il était un un peu plus de 17h30.

Je rangeai mes affaires et préparai celles pour les cours du lendemain. Je faisais quoi maintenant ? À présent assise sur mon lit, mon regard vagabonda un peu partout dans la pièce, du livre sur ma table de chevet à la fenêtre, qui me laissai voir que le soleil n'était pas encore couché. Vu la période de l'année dans laquelle nous nous trouvions, c'était plutôt dans une heure, une heure et demi maximum que le ciel commencerait à devenir de plus en plus sombre. Je décidai de saisir le temps que cela n'arrive pour aller lire dans le parc. À cette heure-ci, il n'y avait pas foule là-bas, cela me permettrait de prendre l'air tout en lisant tranquillement. Néanmoins, je mis quand même une écharpe parce que, mine de rien, l'été était parti depuis longtemps, l'hiver se rapprochait et il était hors de question que je tombe malade.

Arrivée à destination, je cherchais un endroit ou m'asseoir et m'assis sous un gros arbre, vers le milieu du parc. Puis, je sortis mon livre et commençais ma lecture.


---------------------------------




Je m'exprime en #990099
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Le calme avant la tempête  Sam 25 Oct 2014 - 4:46


Le bleuté avait passé le restant de l'après-midi à jouer au basket entre potes, enfin, plus ou moins puisqu'au final des types qu'il ne connaissait pas c'étaient incrustés. Si cela avait fortement agacé le jeune homme, il avait cependant garder le silence puisqu'ils ne semblaient pas chiants. Tant mieux pour eux, le ballon orange pouvait finir très rapidement sa course dans la mâchoire de l'un d'eux, oh que oui. Tout allait donc pour le mieux jusqu'à que l'un des types pousse "sans le vouloir" un pote d'Abel qui se rétama sans douceur sur le sol, s'abîmant les genoux, les paumes et s'éraflant la joue droite. Bien que le pote d'Abel assurait allait pour le mieux, il préféra rentrer chez lui, le bleuté ne dit rien, continuant la partie puis envoya "sans le vouloir" le ballon de basket en plein dans la tronche du type qui avait blessé son pote. Et c'est là que tout dégénéra.

» Enfoiré ! Tu voyais pas que j'étais devant toi ou quoi ? T'veux des putain de lunettes ?

Un sourire mauvais étira les lèvres du bleuté puis, il répliqua en offrant un joli doigt d'honneur au jeune homme adverse qui sembla prit soudainement de colère, voulant foncer sur Abel mais ses potes parvinrent à le retenir. Abel haussa ses épaules, envoyant le ballon au pied des types avant de faire quelque part vers la sortie du gymnase, ouais, il préférait partir plutôt que de jouer avec des crétins pareils.

» Tsh, j'me barre, z'êtes trop cons.

Puis, il exécuta ses paroles, ayant en tête de prendre une douche bien méritée, sentir le fauve ce n'était pas génial, et puis il transpirait comme un bœuf, pas très classe tout ça hm ? Il se dirigea donc vers l'interna des lycéens, filant droit en direction des douches afin d'en prendre une glacée. [...] Une dizaine de minutes passa, le bleuté ressortait enfin de la pièce, sec et changé, arborant un débardeur blanc, une veste noir et un jean tout aussi noir. A présent, il comptait bien faire un tour dehors, ne serait-ce que parce qu'il n'avait aucune envie de rentrer maintenant dans sa chambre, surtout avec la bande de timbrés qui y était. Puisqu'il ne faisait pas encore nuit, le parc devait être peu peuplé, tant mieux ! Moins il y avait de bruit et mieux il se portait... ou presque.

Alors qu'il avançait mains dans les poches, ses baskets écrasant l'herbe courte sur son passage, il cru entendre des voix derrière lui. Méfiant, Abel se détourna et découvrit alors les types de tout à l'heure. Ils étaient trois, quoi, le seul avec qui il avait eu un accrochage n'avait pas assez de tripes pour se frotter à lui seul ? Sérieusement ? Le bleuté attendait simplement, un léger sourire aux lèvres, ah, qu'il avait hâte de sentir son poing épouser avec délicatesse le nez de ce lâche ~

» Allez les mecs ! On lui règle son compte à celui-là !

Et voilà que les deux masses lui fonçaient dessus, tel des taureaux devant un torero armé d'un foulard rouge. Le premier tenta d'asséner un coup de poing à Abel qui l'évita et lui envoya un coup de genoux dans l'estomac, cependant, il ne pu éviter le coup de poing du second. Le bleuté encaissa donc avec difficulté le coup qui lui offrit une jolie douleur dans les côtes. Alors que le combat faisait rage, Abel faillit percuter une demoiselle assise tranquillement contre un arbre, lisant un livre. Le bleuté l'évita de peu et s'éloigna un peu d'elle, il remarqua d'ailleurs que les deux autres avaient cessés, ne désirant certainement pas blesser la jeune fille.

» Pfft, on te réglera ton compte la prochaine fois !
» C'est ça bande de chiens ! , cracha le bleuté dans la langue de son paternel, l'arabe.

Et le voilà qui se retrouvait encore une fois avec une lèvre explosée, des égratignures sur le visage et une douleur au niveau des côtes. Bah, il avait explosé le nez de l'un d'eux, bien fait pour leur tronche ! Abel croisa ses bras et fronça ses sourcils, soupirant mentalement avant de faire glisser son regard sur la jeune fille contre l'arbre.

» T'as rien eu ?, demanda t'il cette fois dans son japonais dont l'accent laissait à désirer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 1410
■ Inscrit le : 12/09/2012

■ Mes points : 21

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Haru Kawai
« A l'université ; section littéraire »
http://my-sekai-mangasv2.skyrock.com/
(#) Re: Le calme avant la tempête  Dim 26 Oct 2014 - 1:14


Je n'étais pas installée depuis un quart d'heure que des haussements de voix parvinrent à mes oreilles. Et vu que ce que j'entendais, cela ressemblait à un début de règlement de comptes. Plus par réflexe que par curiosité, je levai la tête et vit quatre personnes non loin de là où je me trouvais ; trois faisant face à une autre. Bien que ce dernier me semblait avoir un physique disons, costaud, s'il se retrouvait devant trois gars, qui n'étaient pas maigrichons non plus, difficile de dire s'il parviendrait à s'en sortir sans une égratignure ou même toujours debout.

Et j'eus raison ; Le jeune homme à la chevelure bleue réussit à éviter le premier coup, mais pas le second qui s'enfonça dans se cottes. Je rentrai ma tête dans mes épaules en pensant à la douleur qu'il pouvait ressentir. Seulement, cela ne sembla pas le perturber outre mesure et il continua son combat contre ses trois assaillants. Quant à moi, j'arrêtai de les regarder. À quoi bon de toute façon ? Ce n'était pas comme si j'allais me lever et aller me battre aussi. C'était peine perdue. Je ne serais qu'une gêne et en plus, leurs querelles ne me regardaient pas.

Soudain, une ombre se rapprocha rapidement de moi. Je levai légèrement le regard, qui était précédemment orienté vers les pages de mon livre, puis relevai ma tête d'un seul coup en me rendant compte que le gars pris pour cible était sur le point de me percuter. Instinctivement, je lâchai mon livre et reculai un peu. Néanmoins, il fit en sorte de m'éviter. Bizarrement, les trois autres cessèrent leurs attaques une fois qu'ils me virent et s'en allèrent. Un soupir de soulagement s'échappa de mes lèvres.


- T'as rien eu ?

Mes yeux rencontrèrent ceux appartenant au jeune homme m'ayant posé cette question.

- Non ça va. Plus de peur que de mal.

Je récupérai alors mon livre et le rangeai dans mon sac avant de me lever. Quand je vis de plus près son visage, je pus découvrir le résultat de cette bagarre : Des égratignures et des petites blessures partout sur le visage et une lèvre fendue laissant s'écouler un peu de sang.

- C'est pas le cas pour toi par contre.

Je pris ensuite un mouchoir dans mon sac et le lui tendit.

- Tiens.

Quelques secondes plus tard, je rouvris la bouche :

- Tu devrais aller à l'infirmerie.

Pour bien se désinfecter le visage, mais c'est surtout au niveau de ses côtes que je m'inquiétais.


---------------------------------




Je m'exprime en #990099
Revenir en haut Aller en bas
 
Le calme avant la tempête
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: