Partagez | 
 

 [Appartement 4] Shut up your mouse Obama

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) [Appartement 4] Shut up your mouse Obama  Sam 6 Déc 2014 - 15:38


   
Hinate & Sushi
   
   
there’s a fine line between support and stalking, let’s stay on the right side of that
   
Il faisait nuit même s'il n'était pas très tard, pourtant Atsushi était déjà étalé sur son lit. Il était loin d'être le genre à se coucher à 20h, surtout pas un samedi soir, mais pour lui un samedi soir ça servait à passer la nuit à jouer à des jeux et faire de la guitare sans qu'on l'emmerde, vu que la plupart des voisins sortait faire la fête. Même sa colocataire n'était pas là à son arrivée, et ça ne le dérangeait pas plus que ça vu qu'à présent, il avait l'appartement pour lui-même.

Le jeune professeur n'avait donc pas attendu de se faire prier pour se foutre en calbut, mettre du Green Day à fond (enfin pas trop quand même, faut pas déconner il a une réputation à tenir auprès de ses voisins) et se trémousser dessus en se goinfrant de chips. À le voir, on dirait un adolescent de quatorze ans, surtout qu'il se jeta rapidement sur son lit pour allumer sa console et se poster devant en foutant des miettes partout, chose qu'il était décidé à faire pour le reste de la soirée tel le loser sans amis qu'il est.

Atsushi ne comptait donc pas se bouger de sa place car il était très à l'aise. Enfin, jusqu'à ce qu'il commence à entendre des espèces de cris louches par-dessus la voix de Billie Joe, ce qui lui tapait déjà sur les nerfs. Atsushi n'attendit pas que l'inconnu(e) qui braillait présentement montre toute l'étendue de ses cordes vocales et il se planta tout de suite à la fenêtre -presque nu- pour lui gueuler dessus. Sauf qu'il se rendit rapidement compte que cette personne chantait (ou plutôt gueulait) à la porte de la résidence pour lui et qu'en plus, il la connaissait... Si elle restait là, elle allait sûrement lui attirer des problèmes. Le jeune prof se dépêcha donc d'enfiler les premiers habits qu'il trouva, et il descendit en t-shirt violet et short jaune fluo pour faire taire cette abrutie.

« Qu'est-ce que tu fous là ?! Casse-toi si tu veux pas te retrouver la tête coincée dans une benne à ordures ! » lança-t-il à la lycéenne après avoir ouvert le portail. Menacer des élèves, c'était parfaitement son genre... mais il savait ce qu'il faisait, parce qu'elle ne risquait pas de partir facilement.

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Appartement 4] Shut up your mouse Obama  Sam 6 Déc 2014 - 20:55


Shut up your mouse Obama
ft. Tooru & Sushi

Tooru n'a jamais été du genre nocturne, même si elle avait assez de propositions de sorties pour les trois prochains mois. Le samedi soir était même peut-être le jour où elle préférait rester enfermer dans sa chambre puisque ses trois colocataires étaient de sortie et que les couloirs étaient tout aussi silencieux. Ainsi, elle pouvait, non pas rattraper ses heures de sommeil des cinq précédents jours de cours, mais passer des heures sur ses jeux yaois les plus érotiques et... sonores. Elle avait déjà essayé d'y jouer avec des écouteurs, mais ça avait eu des effets néfastes sur son corps.

Pendant son jeu, Tooru avait eu un moment de blanc après qu'un nouveau personnage soit présenté: quelquechose Toda. Une ampoule LED clignota dans son cerveau et elle rampa sur le sol jusqu'à sa console pour appuyer sur le bouton Off. S'insultant à voix haute pour avoir oublié de sauvegarder, notre prince laissa la chambre dans son grand bordel royal et enfila une veste par dessus sa chemise, et qu'importe si rien n'allait ensemble, il faisait nuit.

D'un pas presque préssé, Tooru se dirigea vers les résidences des professeurs, avec pour seule idée en tête: rappeler à son professeur de musique qu'elle existe. Après être arrivée à déstination, éssouflée, Tooru se posta devant l'entrée de la résidence et sans honte échauffa ses cordes vocales.

« Sushi-sensei!! » Tooru s'écria une première fois. Puis une deuxième, une troisième, et une neuviéme fois, à s'en crever les tympans. Le manque de réponse la fit douter quant à sa méthode. Elle décida de titiller les oreilles de son cher professeur de musique avec la première mélodie qui lui passa par l'esprit... et c'est ainsi qu'elle détruisit le générique de Dragon Ball Z.

Un sourire s'étira sur les lèvres de Tooru lorsque sa rétine fut agréssée par le jaune fluo de la tenue du professeur de musique qui avait répondu à son appel de détresse.

« Qu'est-ce que tu fous là ?! Casse-toi si tu veux pas te retrouver la tête coincée dans une benne à ordures ! »

Bien qu'elle voulait s'empêcher d'avoir l'air plus débile qu'elle en avait, la jeune femme ne put s'empêcher de retranscrire sa joie dans un sourire à pleine dent. Même cette menace de benne à ordures lui faisait plaisir.

« Sushi-sensei, vous m'avez manqué! » Tooru s'écria en passant le portail qu'Atsushi venait d'ouvrir. Elle s'avança rapidement vers les portes de la résidence avec qu'il ne la rattrape et la jette à la rue. « Je vous dérange? Vous étiez en pleine masturbation? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Appartement 4] Shut up your mouse Obama  Jeu 11 Déc 2014 - 11:29


   
Hinate & Sushi
   
   
there’s a fine line between support and stalking, let’s stay on the right side of that
   
C'est fou ce que ses plans foiraient souvent ! Atsushi était prêt à passer toute la soirée à glander et à se reposer surtout, et voilà que cette gamine écervelée se mettait à brailler au portail de la résidence, là où tout le monde pouvait l'entendre et donc avoir des doutes sur la nature des fréquentations d'Atsushi. Dans ce genre de moments, le jeune professeur avait tendance à croire que c'était Dieu qui le punissait de mentir à ses parents et il était à deux doigts de se jeter à l'église la plus proche pour demander le pardon. Pour l'instant cependant, il ferait mieux de s'occuper de cette Hino... Hani... truc du genre.

Il déboula donc hors de son appartement tel le fashion terrorist qu'il était, avant d'accoster sans plus attendre la lycéenne avec une menace qui lui ferait bien comprendre qu'elle n'était pas la bienvenue. Surtout qu'Atsushi était connu pour ne pas lancer des menaces dans le vide... alors si après ça elle restait toujours plantée là, c'est qu'elle avait un problème. « Sushi-sensei, vous m'avez manqué! Je vous dérange? Vous étiez en pleine masturbation? » Il la regarda se faufiler à l'intérieur l'air incrédule, avant de réaliser sa dernière phrase et de manquer de s'étouffer. Déjà, comment elle osait l'appeler "Sushi" ?! Il savait qu'il était délicieux, mais ça restait une abomination envers son prénom magnifique, tout de même. Après, pour le reste, je me passerai de commentaire... Disons juste que même si Atsushi avait reçu une éducation de bon chrétien et savait que c'était mal de taper sur plus faible que soi, il mourait d'envie de démembrer Tooru et d'envoyer ses organes à chaque membre de sa famille.

« Oui tout à fait, je me touchais en pensant au directeur et j'aimerais bien y retourner si ça te dérange pas ! cria-t-il à l'attention de la jeune fille, Tout compte fait, je m'en branle de ce qui te dérange ou pas. Sans jeu de mots. » Il se mit devant Tooru pour barrer son chemin, refusant de la laisser faire un pas de plus. Si elle comptait vraiment s'introduire dans son appartement, elle se fourrait le doigt dans l’œil. Atsushi ne vivait pas seul et il n'avait aucune envie de se faire surprendre par sa colocataire et collègue avec une mineure, surtout qu'il serait sûrement en train de la dépecer. « Ecoute, je veux pas de problèmes et je suis sûr que toi non plus. Alors rentre chez toi et tout se terminera bien pour nous deux, moi je garderai mon travail et toi... tu vivras sûrement plus longtemps. Ok? »

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah & gifs:


   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Appartement 4] Shut up your mouse Obama  Mar 23 Déc 2014 - 2:12


Shut up your mouse Obama
ft. Tooru & Sushi

( sry pour le retard ♥ )

Tooru a toujours eu un certain penchant pour les arts, en commençant par le théâtre qu’elle pratique depuis qu’elle peut tenir sur ses deux jambes. Le dessin était également un bon moyen pour elle pour tuer le temps. Elle n’avait cependant jamais songé à la musique, se sachant tone-deaf dès sa première soirée au karaoké. Mais sa vision de la musique a changé dès son arrivée au lycée grâce à son professeur de musique : Atsushi Toda, ou Sushi-sensei pour les intimes, c’est-à-dire elle. Elle avait prit l’habitude de se noyer dans ses yeux verts émeraudes pendant les cours et de lui sourire bêtement dès qu’il posait le regard sur elle.

Ainsi, le dit Sushi-sensei avait probablement capté que Tooru n’allait pas rester neutre à son égard. Sans gêne, elle pensait donc que se rendre jusqu’à l’appartement de son cher professeur était une bonne idée. Il y’avait de fortes chances pour qu’un autre professeur sorte de la résidence et lui coince la tête dans une bouche d’égout, mais il y’avait également des chances pour qu’elle voit Atsushi descendre en pyjama. Bingo !

« Oui tout à fait, je me touchais en pensant au directeur et j'aimerais bien y retourner si ça te dérange pas ! Tout compte fait, je m'en branle de ce qui te dérange ou pas. Sans jeu de mots. »

Et c’est exactement ce qu’elle aimait chez lui ; un visage à en faire rêver mais une personnalité de vrai connard. Pour son plus grand des plaisirs, Tooru se vit barrer la route par son professeur. Elle essaya tant bien que mal d’ignorer l’odeur de sueur mélangée à un déodorant masculin émanant de son corps et de chasser ses pensées érotiques concernant l’aîné.

« Ecoute, je veux pas de problèmes et je suis sûr que toi non plus. Alors rentre chez toi et tout se terminera bien pour nous deux, moi je garderai mon travail et toi... tu vivras sûrement plus longtemps. Ok? »

«Personne le verra si je m’incruste Sensei. Puis, vous ne me laisseriez quand même pas à la rue ! » Tooru lui lança un sourire presque mignon, suppliant. Elle ne savait pas trop ce qu’elle aurait à faire chez son prof’ de musique, mais ça pourrait être drôle. Elle pourrait dégoter des dossiers sur lui, lui voler des trucs, lui faire du chantage, ou l’attacher au lit et faire des trucs à son corps, comme Rondoudou. «Vous cachez des trucs ? Des cadavres ? Toute une usine de sextoys ? » Dit-elle en essayant de se frayer un chemin à l’intérieur de la résidence malgré la protection d’Atsushi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: [Appartement 4] Shut up your mouse Obama  

Revenir en haut Aller en bas
 
[Appartement 4] Shut up your mouse Obama
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: