Partagez | 
 

 Dans le silence de la bibliothèque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) Dans le silence de la bibliothèque  Ven 9 Jan 2015 - 17:00

Dans le silence  de la bibliothèque

Lavender Lauder & Aoi Matsuyori



La sonnerie retenti, les derniers cours se terminèrent. Je sortie de la salle de classe, la journée se terminait aussi pour moi. Cependant j'avais d'autres choses de prévues encore avant de rentrer chez moi. 



Je me trouvais donc à la bibliothèque. A cette heure ci il n'y avait encore pas beaucoup de monde mais cela n'allait pas tarder à changer. Il faisait froid, peu de lycéens resteraient dehors et la bibliothèque et l'un des endroits où travailler en paix. De plus, il y avait de nombreux ouvrages et documents prêt à la lecture. C'était ce que j'étais venue chercher. 

J'avais beau être professeur et avoir passé les vingt quatre ans, étudier a toujours été quelque chose qui me plait et comme on ne cesse jamais d'apprendre, aujourd'hui encore j'étais venue emprunter quelques livres. Des romans français. Oui, je sors d'une journée de mathématiques ce n'est pas pour me plonger dans des calculs ou d'autres théories dans mes heures de repos. La littérature est aussi quelque chose qui me plait.

Avant de les emprunter, j'aimais profiter du livre et être sur de pouvoir le lire. La langue française est compliquée et même si je sais très bien la parler j'ai parfois du mal avec l'écrit...

Je suis donc allée m'asseoir a une table et commença ma lecture. Il n'y avait pas un bruit dans la salle, quelques étudiants bouquinant ou chuchotant entre eux, rien de bien dérangeant. Face à moi il y avait un jeune garçon, il devait encore être lycéen et semblait plonger dans ses livres. Plonger est un mot bien faible en vue de la tête qu'il faisait...

Je me pencha donc un peu en avant pour l’interpeller doucement. 


- Dis moi, tu aurais besoin d'un coup de main ? 

Certes, ce n'était ni dans mes heures de travail ni dans mon contrat, mais être professeur c'est aussi un boulot à plein temps. Pas seulement, si j'étais à sa place j'apprécierais pouvoir compter sur mes instructeurs.

Voilà pour un premier, j'espère que ça te convient sinon dis moi si je  dois changer un détail ? 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1974
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Dans le silence de la bibliothèque  Ven 9 Jan 2015 - 17:49

J'étais assis à une table à la bibliothèque. Je m'étais promis d'étudier et de faire mes devoirs, mais j'avais beaucoup de mal. Tous ces kanjis dans mes livres me donnaient la migraine. Ma famille et moi avions emménagé depuis un mois seulement et j'avais déjà le mal du pays. Pourquoi le Japon et pas la France par exemple ? Avec le tunnel sous la Manche c'est beaucoup plus facile de se rendre en Angleterre désormais, mais non. On a emménagé à l'autre bout du monde ! Cette décision était nulle. En plus, Rozy, ma soeur jumelle à été admise dans un lycée pour filles et on à été séparé. Heureusement qu'il existe les téléphones portables pour communiquer, je suis perdu, moi, sans ma jumelle.

Je me pinçais la joue. Dès que je me déconcentrais, je me pinçais la joue, c'était devenu un reflexe au quotidien. Et ça m'arrive beaucoup de me déconcentrer. Des fois, en fin de journée, j'ai la joue toute rouge, et on me demande toujours pourquoi. Certaines personnes ont de toutes petites mémoires. Nouveau pincement de joue.

Oui, oui, je dois me concentrer. Je me demande comment va Rozy. Pincement de joue. Concentration. Ai-je assez d'insecte pour Hopeless ou bien dois-je en racheter ? Pincement de joue. Me concentrer. Je me demande si Papa à trouver un nouveau travail. Nouveau pincement de joue. Concentré, concentré, concentré,concentré. Iksis, concentres-toi ! Bon d'accord, j'abandonne. J'y arrive pas pour le coup.

Je vois que quelqu'un s'installe en face de moi. Je ne regarde pas qui c'est, parce que sinon, je n'arriverais jamais à faire mes devoirs. Justement, j'entends qu'on m'interpelle. La personne en face de moi ? Je relève enfin la tête de mon cahier. Je dois avoir une belle tête avec ma joue tellement rouge qu'on la prendrait pour une fraise. Mais attention, elle n'est pas à croquer ! Bref, la personne qui m'a interpeller ? Le professeur de maths, Madame Matsuyori.

- Dis moi, tu aurais besoin d'un coup de main ?

Ne sachant quoi répondre, je hoche timidement la tête. Je ne souhaitais pas vraiment la déranger durant son temps libre, mais je devais bien me rendre à l'évidence. Je ne pouvais pas m'en sortir seul, cette fois-ci. J'étais tellement gêné, j'avais tellement peur de déranger mon professeur que je tripotais mon tricot bleu clair. J'étais morose depuis ce matin, et ça ne s'était pas arrangé durant la journée. Je chuchotais discrètement pour que seul mon professeur m'entende.

- Désolé de vous déranger durant votre temps libre, Matsuyori-senseï.

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #FF866A, Anglais en #9683EC, Français en #C8AD7F, Allemand en #DAB30A

Snaily Cookie | Family Swag ! | Hopeless & Sunstrike
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Dans le silence de la bibliothèque  Sam 10 Jan 2015 - 11:14

Lorsqu'il releva la tête, j'aperçu son visage. Un de mes jeunes élèves. J'eu un court moment de réflexion pour me remémorer son nom : Lavender Lauder il me semble. Il hocha timidement la tête et je souris. Ce jeune homme a toujours été discret en cours, il ne parlait pas beaucoup, de la timidité je pense. Aussi cela ne m'étonna pas de le retrouver ici, je le voyais souvent pour les quelques fois où j'y étais. 

Désolé de vous déranger durant votre temps libre, Matsuyori-senseï 


Je me pencha d'avantage vers lui pour a mon tour ne pas parler trop fort :


- Oh mais tu ne me déranges pas loin de là. Au contraire, si je peux t'être utile en quoi que ce soit ?

Je baissa les yeux vers son livre, à l'envers sans parvenir à savoir de quelle matière il s'agit et je lui demanda donc : 

- Du coup, sur quoi travailles-tu ? 

En lui montrant d'un doigt son livre.

Cela faisait toujours plaisir de voir que de jeunes lycéens travaillent durant leurs temps libres. Généralement ils s'amusent ou passent leurs temps à droite ou à gauche. Après je ne critique pas je faisais la même plus jeune, il faut bien décompresser de temps à autres. Mais c'est toujours agréable de constater que d'autre soit encore motivés à apprendre ou comprendre.

Ce garçon était en première année si je ne me trompais pas. Il était encore jeune aussi, je pense pouvoir l'aider quelque soit la matière. J'étais professeur de mathématiques mais j'ai aussi fait des études générales jusqu’à la fin de mon secondaire tout de même. Il aurait été étudiant cela aurait été une autre paire de manche je pense...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1974
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Dans le silence de la bibliothèque  Sam 10 Jan 2015 - 19:16

La professeur se pencha au-dessus de moi. Il ne fallait surtout pas briser le silence de cette bibliothèque, c'était un tabou absolu. Et c'est cela qui me plaisait dans une bibliothèque : le silence. Le silence, c'est le son d'une personne qui réfléchie, et c'est un son agréable à entendre, de plus, il est reposant.

- Du coup, sur quoi travailles-tu ?

Elle me montre mon livre du doigt et je dus réfléchir plusieurs minutes avant d'aller observer la page de garde de mon cahier. Histoire-Géographie. Ah ok. Je savais même pas sur quoi je travaillais à la base. Je suis vraiment trop stupide par moment. Cette stupidité me fit rougir. Comment je le sais ? Parce que j'ai envie de m'enterrer six pieds sous terre. Peut-être que je devrais essayer après avoir travaillé. Quand ma jumelle n'est pas là, je n'ai pas les pieds sur terre.

- L'histoire est si compliquée... And i'm so stupid...

Après un long soupir, non pas d'ennui mais de découragement, je pris mes affaires et alla m'installer à côté de mon professeur après lui avoir demander son avis. C'était plus simple pour elle de lire, maintenant. Elle n'aurait pas besoin de se dévisser la tête ou de faire surchauffer ses méninges pour comprendre ce qui était écrit. Par contre, je m'aperçoit que c'est un peu le bazar dans mon cahier. Pas qu'il soit mal rangé, même si j'ai un sens de l'organisation plutôt mauvais, c'est surtout que j'écris mes cours en anglais, ce que je peux. Le reste est écrit en japonais, et ça fait ni très beau, ni très compréhensible. C'est un vrai casse-tête ce cahier... Comme le reste de mes affaires, de toute façon.

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #FF866A, Anglais en #9683EC, Français en #C8AD7F, Allemand en #DAB30A

Snaily Cookie | Family Swag ! | Hopeless & Sunstrike
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Dans le silence de la bibliothèque  Dim 11 Jan 2015 - 19:26

Il me répondit d'un air abattu :

- L'histoire est si compliquée... And i'm so stupid...

Je le regarda avec les yeux rond et lui répondis dans la même langue qu'il avait utilisé :

- Tu n'es pas stupide, tu dois juste avoir plus confiance en toi. 

Il me demanda et je l'invita à venir s'asseoir à mes côtés, pour réviser c'est plus pratique que d'être en face à face. Lorsque j'aperçu l'allure de son cahier j'eu un hoquet de surprise. Ayant toujours été quelqu'un d'organisée voir d'un peu maniaque, j'ai toujours eu du mal avec des choses qui sont mal rangées ou mal hiérarchisées. Cependant je ne dis rien et me contenta de déchiffrer son mélange d'anglais et de japonais.

Souriant, je lui répondis avec amusement :

- Au moins, si tu trouves l'histoire compliquée tu n'as pas l'air d'avoir de mal avec l'anglais ?

Généralement lorsqu'on trouve une matière compliquée c'est qu'on est bon dans une autre. Personne n'était mauvais en tout ni bon en tout. Seulement il y a des personnes qui oublient cela et prennent la grosse tête ou au contraire se renfrognent sur eux même, ce qui était visiblement le cas du petit gars.

- Tu sais l'histoire n'a jamais été mon point fort. L'anglais ou le français oui, les mathématiques évidemment mais là... Je marqua une petite pause. Mais je vais faire de mon mieux pour t'aider en tout cas. 

Je me pencha d'avantage sur ses notes afin de déterminer sur quoi essayait-il de travailler...

Tu m'excuseras j'ai du mal avec l'anglais, IRL je veux dire XD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1974
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Dans le silence de la bibliothèque  Dim 11 Jan 2015 - 20:17

[Ok. Le message est passé ^^]

Oh, lorsque qu'elle regarde mon cahier, mon professeur eût un hoquet. Ce qui se comprenait amplement. Mon cahier était un vrai capharnaüm !

- Tu n'es pas stupide, tu dois juste avoir plus confiance en toi.

Si vous saviez, très chère professeur, vous en pleuriez. J'ai un réel manque de matière grise, pas de confiance... Quoique... Je manque des deux, aucun doute. Cependant, elle doit trouver mon cahier amusant, puisqu'elle me sourit et ça ne semble pas être un sourire de façade.

- Au moins, si tu trouves l'histoire compliquée tu n'as pas l'air d'avoir de mal avec l'anglais ?

Je retins un rire avec énormément de difficulté. Dans mon dossier d'inscription était écrit toute sorte d'information sur moi, et donc le fait que j'étais londonien. Mouarf. Fallait que j'arrête de rire. Pour cela je me pinça la joue un peu plus fort que d'habitude. Là, je m'étais vraiment fait mal, par contre. C'est douloureux. Aussi, je me frotta la joue, histoire de dissiper un peu la douleur.

- Je ne risque pas d'avoir de difficulté avec l'anglais... Je suis anglais.

Et je murmurais à moi-même :

- Et ma mère m'a donné un nom vraiment bizarre...


J'avais intentionnellement prononcée cette phrase en allemand, je ne voulais pas vraiment qu'on la comprenne. J'avais honte de mon prénom, et ce seras pour le restant de mes jours, malheureusement. Mais bon, cessons de divaguer, j'aimerais travailler et le professeur gaspillait son temps libre exprès pour m'aider. Je ne devais pas gâcher ce précieux temps. D'autant plus que j'aimerais appeler ma soeur, après.

- Tu sais l'histoire n'a jamais été mon point fort. L'anglais ou le français oui, les mathématiques évidemment mais là..
. La professeur marqua une petite pause. Mais je vais faire de mon mieux pour t'aider en tout cas.

- Encore merci à vous.

J'hocha la tête reconnaissant, et lui tendis mon livre et mon cahier, qu'elle puisse lire et tenter déchiffrer ce que j'écrivais. En plus, je n'avais pas la plus belle des écriture, c'était même des pattes de mouches compréhensibles par moi-même, uniquement. Ou presque.

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #FF866A, Anglais en #9683EC, Français en #C8AD7F, Allemand en #DAB30A

Snaily Cookie | Family Swag ! | Hopeless & Sunstrike
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Dans le silence de la bibliothèque  Ven 23 Jan 2015 - 13:27

Il me répondit d'une petite voix :

- Je ne risque pas d'avoir de difficulté avec l'anglais... Je suis anglais.

Puis marmonna à la suite quelque chose d’incompréhensible pour mon oreille, peut-être est-ce parce qu'il avait parlé plus bas ou dans une langue que je ne connaissais pas mais s'il avait parlé si bas je suppose que je n'avais pas besoin de l'entendre.
A mon tour, je lui répondis d'une voix à peine audible.

- Tout le monde n'a pas cette chance

Je fut surprise de ma propre remarque mais je garda le reste de ma réflexion pour moi même : je vis très bien  ma vie, mais cette passion pour le monde occidental me faisait envier ceux qui en avaient les origines.

Il me remercia pour mon aide et me tendit ses cahiers. Une fois de plus je préférais taire mes réflexions mais son écriture était à peine déchiffrable. Je lui avait proposé mon aide et lui m'avait proposé son cahier, il aurait été mal poli de lui dire au revoir comme cela.

Je me pencha sur son cahier et commença à lui demander.

- Sur l'époque Sengoku c'est ça ? Qu'est ce qui te pose problème donc ?


J'attendis qu'il me réponde, me remémorant mes cours de cette époque pour ne pas rester silencieuse à ses questions alors que j'avais une dizaine d'années de plus que lui et que je lui avais proposé mon aide...


HRP - Excuse moi pour le temps et la longueur de la réponse. A vrai dire j'avais préparé le post le week end dernier, j'étais persuadé de l'avoir posté (apparemment non) et je le retrouve plus donc j'avais pas la foi de ré-écrire un pavé...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1974
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Dans le silence de la bibliothèque  Ven 23 Jan 2015 - 14:24

Je regarda la professeur se pencher sur mon cahier à pattes de mouches. Elle semblait avoir du mal à comprendre, j'avais donc tout intérêt à faire des exercices d'écriture. Ce soir dans ma chambre, j'en ferais. C'est vrai que j'écrivais tellement mal que même moi parfois je n'arrivais pas à déchiffrer mes écrits. C'est donc dans mon intérêt d'écrire mieux. Même dans mon ancien collège à Londres, je me faisais souvent réprimander car même si mes réponses étaient justes, bien souvent, c'était une épreuve de décryptage pour le professeur en face. Il m'arrive souvent de les plaindre, très souvent. Mais, il y a pire que moi. Mon père écrit vraiment très mal, même lui n'arrive pas à se relire s'il n'a pas une loupe dans la main. Vous croyez que c'est grave ? J'essaye de me concentrer sur la question de mon professeur.

- Sur l'époque Sengoku c'est ça ? Qu'est ce qui te pose problème donc ?

Question difficile. Je ne voudrais pas la froisser, nous n'avons pas la même culture et l'histoire ne m'as jamais vraiment passionné, déjà celle de mon propre pays, je m'en fiche un peu alors celle d'un autre, c'est la galère. Même si Madame Matsuyori n'est pas une professeur d'histoire, cela fait parti de son patrimoine culturel et c'est sans doute aussi important pour elle que la Reine d'Angleterre peut l'être pour moi, de plus, elle me proposait son aide et je ne voulais pas qu'elle me laisse en plan avec un cours complètement incompris, je serais bon pour le lire et le relire et le re-relire jusqu'à le comprendre parfaitement. C'était pas gagné.

- Eh bien... A peu prêt tout... Je ne comprend pas du tout mon cours.

J'avais détourné mon regard qui se posait maintenant sur mon cahier. Je n'osais pas la regarder en face, j'avais peur qu'elle remarque un manque d'intérêt flagrant pour cette matière. Je ne veux pas la froisser. De plus, j'avais presque chuchoter, il fallait respecter le calme mais là, on aurait pus confondre mes paroles et le silence tellement j'avais pris une petite voix. Je suis trop timide.

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #FF866A, Anglais en #9683EC, Français en #C8AD7F, Allemand en #DAB30A

Snaily Cookie | Family Swag ! | Hopeless & Sunstrike
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Dans le silence de la bibliothèque  

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans le silence de la bibliothèque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: