Partagez | 
 

 [Vendredi 9h30] Une charmante balade matinale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) [Vendredi 9h30] Une charmante balade matinale  Ven 30 Jan 2015 - 21:44



Rien de tel qu’un bon petit déjeuner pour commencer une journée. Un bon bol de café, avec des tartines au beurre tartiné avec de la confiture de fraise, aaah que les vacances à la montagne sont douce. Je prends le temps de m’étiré et laisse mon regard vagabonder sur les élèves qui s’afféraient dans la salle commune, slalomant entre les bols de chocolat chaud et leurs camarades essayant de se déplacer avec leur grosses doudounes, depuis la table des accompagnateurs. Qu’ils pouvaient être mignons, on dirait moi à leur âge. En beaucoup plus sage cela dit.

Enfin, il est bientôt l’heure de commencer les activités scolaires. Je me lève et salue mes collègues avant d’aller enfiler mes bottes fourré, que je pris soin de recouvrir par mon pantalon brun pour éviter que la neige n’aille y mettre son nez et je sors en dehors de la salle commune en enfilant mon manteau bleu turquoise. L’air frais et pur de la montagne me pique le nez, mais la neige d’une infinie pureté qui s’étant devant moi. Ça me rappelle mon pays natal et ses longues étendues blanches quand l’hiver viens et cela me rappelle ma vie de lycéenne qui profitait de tous les avantages d’un petit copain fortuné, ou du moins, la famille du petit copain.

Bon aller, une petite balade jusqu’à la cabine du loueur de ski s’impose pour une petite négociation. Une femme de ma profession et de mon niveau se devrait de se montré modèle envers ses élèves, au combien elle est en vacances avec eux, mais cela n’empêche pas les petits plaisirs. Et je veux absolument un snowboard ! C’est pas une crise de la trentaine, c’est que les sensations de glisse avec cette planche ne sont pas les mêmes qu’avec des skis, et puis c’est mille fois plus classe d’être sur snowboard que sur des skis. Vous auriez vu une belle rebelle de dix-sept ans sur des skis en train de dire à des touristes que ce sont que des tarlouses qui n’ont rien à faire dans ses montagnes ? Outre avoir l’air d’une petit pouf, j’aurais pas eu beaucoup d’effet, alors qu’avec le snowboard, j’ai réussi à me faire draguer pendant deux semaines avec mon ex petit copain sur le dos.

Quoi qu’il en soit, le jeunot de l’accueil n’était pas d’accord pour me prêter – et il refusait de se laisser convaincre le bougre ! – et je dus abandonner cette belle blanche noire avec un beau motif de rose rouge pour des pauvres skis banaux. Pouf ! Voyons Hélène, il ne faut pas s’énerver pour si peu et garder contenance, que dirait les élèves que tu éduques s’il te voyait faire un caprice de gamine ? Pas grand-chose de bien et tu perdrais beaucoup de crédibilité. Donc, on reste calme, noble et on se tient droite devant le local pour voir la composition des futurs groupes de skieur.

- S’il vous plait ! – criais-je à l’intention des élèves – Que les élèves confirmés se mettent à droite et que les débutants se mettent à gauche ! Que je puisse vous comptabilisé.

Peu à peu, les élèves arrivèrent avec leurs skis et se regroupèrent en fonction de leur niveau et subtilement, je me glissais du côté des élèves confirmés et laissait mes collègues prendre en charge les autres élèves de bas niveau. Ce n’est pas que je les aime pas mes petits débutants, mais vu qu’on vient de me refuser le plaisir de prendre mon petit snowboard chéri, faut bien que je me rabatte sur une bonne sortie dans les montagnes. A ceux-ci, à ceux que j’allais accompagner pour cette belle mâtiné d’hiver, je leur dit :

- A partir de maintenant, jusqu’à onze heures trente, vous les élèves de niveau confirmé vous pouvez skieurs librement. Cependant, faite attention à ceux que vous faite et éviter d’assommer nos skieurs débutant. Ce n’est pas parce qu’on a embarqué avec notre infermière qu’on doit la remettre au travail dès le deuxième jour. – J’espérais que ce petit brin d’humeur les auras fait sourire, j’essayais un petit sourire. – Pour ma part, je pars skier un peu plus haut et faire une bonne promenade dans les montagnes, si quelques élèves veulent me suivre ils ont quelques minutes pour se décidé.

Même si je restais statique, planté sur mes skies, j’attendais avec impatiente que les quelques volontaires se désigne pour me suivre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2582
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 145

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Vendredi 9h30] Une charmante balade matinale  Sam 31 Jan 2015 - 10:59

2ème jour de vacances! J'ai hâte de reprendre le ski. J'espère ne pas trop être rouillée, ça fait un an que j'en ai plus fait. Je suppose que c'est comme le vélo, ça ne s'oublie pas!

Armée de ma combinaison de ski rouge et blanche, j'entre dans la loge du loueur de ski pour en prendre des pas trop moche avant que les autres arrivent. Là, je tombe sur la prof de bio qui essaye de négocier avec le loueur pour un snowboard. Négociation qui tombe à l'eau puisque le loueur ne veut pas lâcher. Quand elle repart avec une paire de ski, je me dépêche de prendre sa place et choisi les miens. Malheureusement, ils sont tous banals donc je me suis hâtée pour rien...
Je ressors dépitée et me mets avec les autres élèves. Quand Mme Mendel demande de faire deux groupes, j'hésite avant de me mettre dans le groupe des confirmés. Même si ça fait un moment que je n'ai pas skier, je ne suis pas une débutante! Je souris légèrement quand elle dit qu'il ne faudrait pas faire travailler l'infirmière. Moi en tout cas, je n'ai pas envie de me retrouver avec la cheville tordue comme la dernière fois...

"Pour ma part, je pars skier un peu plus haut et faire une bonne promenade dans les montagnes, si quelques élèves veulent me suivre ils ont quelques minutes pour se décidé."

Je ne réfléchis pas trop longtemps avant de la rejoindre. Autant être avec une prof au cas où... Maintenant, voyons voir qui va se joindre à nous! J'avoue que ça serait bien qu'un ou deux élèves de plus viennent. Je n'ai pas trop envie de me retrouvée seule avec la prof...

---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie

Merci Meyu!:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Vendredi 9h30] Une charmante balade matinale  Lun 9 Fév 2015 - 21:34





C'était le premier vrai jour de vacances aux yeux de Haytham. Il avait toujours adoré le ski ─ pourtant il était frileux comme ce n'est pas permis. Il avait l'habitude d'aller sur les pistes tout les ans quand l'hiver se présentait. Et cette année, il était plutôt enjoué par le fait d'y aller dans un cadre scolaire. Il s'était dit qu'il se ferait plus d'amis ainsi, après tout il était dans l'établissement depuis un moins d'un mois ! Il n'avait pas vraiment eu l'occasion de parler à grand monde, car dans le fond, Haytham était quelque peu solitaire.

Pendant que les accompagnateurs et élèves passaient par le loueur, l'australien attendait patiemment devant la cabine, ayant sa propre planche ─ car oui, Haytham est plus branché snowboard que ski ─. Il écoutait distraitement les discussions à l'intérieur, reconnaissant illico la professeure de biologie qui avait raté ses négociations avec brio. Il ne put s'empêcher longtemps de ricaner dans sa barbe, pensant quand même que c'était injuste pour la pauvre Mme Mendel. L'australien scruta sa planche pendant quelques secondes alors que l'idée de lui prêter cette dernière lui traversa l'esprit. Il secoua vivement la tête avant de se redresser pour suivre la groupe ─ Haytham était sympa, mais y avait des limites. Et puis, comment est-ce qu'il ferait pour skier lui-même ? Hors de question d'utiliser les skis girly de sa prof.

Les élèves l'incluant furent comptés et il se rangea du côté des confirmés ─ sans l'ombre-même d'un doute car Haytham savait qu'il avait un très bon niveau ─. Son regard divaguait avec son esprit pendant que les instructions étaient données, il se fit la réflexion qu'il devrait faire un tour à pied pour mieux se repérer à travers les pistes ─ même si ce n'était pas la première fois qu'il venait sur cette station, ça ne tuait personne un peu de repérage. Il haussa les sourcils quand son souhait fut brusquement réalisé..

Pour ma part, je pars skier un peu plus haut et faire une bonne promenade dans les montagnes, si quelques élèves veulent me suivre ils ont quelques minutes pour se décidé.

L'esquisse d'un sourire se dessine sur ses lèvres alors qu'il se joint à sa professeure de biologie, déjà accompagnée d'une élève qu'il ne connaît ni d'Adam ni d'Eve. La journée s'annonçait plutôt bien, surtout si elle commençait par une balade matinale. Il enfonça légèrement sa planche dans la neige, attendant que d'autres volontaires les rejoignent.


Dernière édition par Haytham White le Lun 16 Fév 2015 - 12:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Vendredi 9h30] Une charmante balade matinale  Dim 15 Fév 2015 - 22:17


Quelles minutes après que j’eus fait mon annonce seul deux élèves s’avancèrent pour se joindre à la petite balade. La première était une jeune fille dont je me souvenais avoir vu le visage dans le trombinoscope, Tessa Yorke si je me souviens bien. Elle est trop mignonne, elle ressemblait à ma petite sœur. D’ailleurs, je pense que les deux doivent avoir le même âge ou approximativement. Les dates de naissance n’ont jamais été mon fort, je l’admets, et je n’ai pas honte de dire que je confonds toujours la date de naissance de ma frangine avec celui d’une tierce personne. Quoi qu’il en soit, je l’aime bien, elle, sa bonne bouille et ses skis.

Par contre l’autre, c’est une autre histoire. Quand je l’ai vu approcher, je n’ai pas pu contrôler les muscles de mon visage à la vue de sa planche de snowboard. Mes sentiments ? C’est un mélange entre l’envie et le dégoût profond, un écœurement d’avoir dut se battre pendant près de trois quart d’heure avec le loueur de ski pour voir un étudiant se ramener avec une blanche qui doit visiblement lui appartenir vu que, si moi qui suit professeur, je n’ai pas réussi en avoir une, c’est qu’elle doit lui appartenir. Le résultat est que, sur mon visage, est une mine étonné auquel se mêle une jalousie profonde. Je me retiens de lâcher une profond soupire – ou de lui en mettre une, tellement il m’énerve - et je me force à reprendre un ton neutre pour annoncer la sortie du jour à mes deux élèves.

- Bien, personne n’a l’air de venir outre vous donc… J’espère que vous avez bien déjeuné, car je ne compte pas beaucoup me reposer. Nous allons prendre le télésièges pour monter dans les montagnes en passant à proximité des pistes noires et monté un peu plus haut pour profiter du paysage et nous redescendront, cela vous conviens ? Nous serons bien entendu de retour pour midi.

Je vais épuisé ce petit jeune, un troisième année si me souviens du trombinoscope et des rares court que j’ai eu avec lui. Midi va arriver qu’il ne puisse même plus poser un pied devant l’autre. Je mets mes skis aux pieds et prend la direction du télésiège, suivit de près par Tessa et Haytam. Quand j’y pense, je fais preuves de beaucoup de sadisme pour pas grand-chose. Je ne devrais même pas être aussi vache, c’est vrai quoi, je suis une professeur, le modèle de ses enfants, une adulte mature et responsable. Je ne comprends même pas pourquoi je pense à lui faire du mal, la dernière fois que j’ai pensé cela c’était pendant mes études de médecines où tout le monde haïssait tout le monde, même ceux qui n’avait rien demandé à personne. A Kobe, on a de chouette gamins qui ne prenne pas la tête – ou presque pas – c’est un bonheur de bosser avec eux. Alors, je ne devrais pas penser en mal de ce gamin qui a la chance d’avoir un snowboard, mais quand même.

C’est un peu comme si tous mes vieux travers commençaient à ressortir. Je l’admets, même si je ne me vante pas de mes années de lycée, enfin, c’est surtout que j’évite surtout d’ébruité le fait que, pendant cette période de ma vie, j’étais loin de la personne modeste et studieuse que je suis aujourd’hui. Autant dire que j’avais plus de succès avec les rebelles de tous les lycées de la vie qu’avec mes professeurs. Comment croyez-vous que j’ai eu ce tatouage sous le sein ? C’est à se demander où était passé cette multitude de défauts pendant toutes ses années. Est-ce à cause des cahiers emplis de gribouillis ou à cause des cours magistraux qui n’en finissait plus ? Peut-être à cause de cette passion pour l’apprentissage qui à eut raison de ma vie social. Depuis quand n’ai-je eut de vrai relation ? Je ne serai le dire et franchement, je n’ai pas la moindre envie de pensé à cela maintenant.

Je suis avec mes jeunes, mes élèves adorés, même si parfois ils me sortent pas les yeux, mais je les aime parce qu’ils sont désormais ma raison de vivre. Mon métier et ma passion, alors je dois me faire fureur et me montrer digne et responsable. Je me redresse et admire la station autour de nous, Tessa et Hatman entre dans mon champs de vision et je leur souris, comme pour les rassuré de ce qui les attends.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2582
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 145

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Vendredi 9h30] Une charmante balade matinale  Lun 16 Fév 2015 - 10:07

[color:9488= cc99ff]Un élève un peu plus jeune se joint à nous et c’est tout. C’est dommage qu’il y ait si peu de confirmés par nous. Ou alors ils ont peur et préfèrent rester avec les débutants ? En tout cas, ce que je remarque en premier chez le jeune homme, c’est sa planche de snowboard. Elle doit être à lui vu que le loueur n’a même pas voulu qu’une adulte en prenne une.

« Bien, personne n’a l’air de venir outre vous donc… J’espère que vous avez bien déjeuné, car je ne compte pas beaucoup me reposer. Nous allons prendre le télésièges pour monter dans les montagnes en passant à proximité des pistes noires et monté un peu plus haut pour profiter du paysage et nous redescendront, cela vous conviens ? Nous serons bien entendu de retour pour midi. »

Oulà quel programme ! On va être crevé ! Je vais devoir faire une sieste si je veux tenir debout le reste de la journée… Je ne peux m’empêcher de lâcher un petit soupir à cette idée. Menfin, je vais bientôt avoir 18 ans donc faut que j’assume mes décisions. Je suis la prof en essayant de me re- motiver. On va avoir une belle vue de là-haut et je pourrais faire pleins de dessins ensuite pour immortaliser mes souvenirs. Cette idée me redonne le sourire. J’en connais un qui va être jaloux ! Mouhahahah ! Hum.
Comme on va passer du temps ensemble, je vais quand même me présenter au garçon qui nous accompagne. Sa tête me dit rien, donc, il doit être nouveau…

« Salut ! Je m’appelle Tessa et toi ? »

Et voilà, comme ça, on pourra dire que je suis polie !

---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie

Merci Meyu!:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Vendredi 9h30] Une charmante balade matinale  Lun 16 Fév 2015 - 12:52







Au final ils ne seraient que tout les trois. Bon, c'était déjà un assez bon début pour lui. La seule chose qui l'avait interloqué, c'était l'expression de sa professeure. Il ne tilta pas sur le moment, mais se contenta juste d'hausser un sourcil, en attendant ses instructions et son feu vert. Il se tourna vers les sommets, toujours souriant en se demandant si c'était possible de descendre en ski à ces endroits. Se demandant même si ils étaient juste accessible. Il irait au sommet. Il le voulait.

Bien, personne n’a l’air de venir outre vous donc… J’espère que vous avez bien déjeuné, car je ne compte pas beaucoup me reposer. Nous allons prendre le télésièges pour monter dans les montagnes en passant à proximité des pistes noires et monté un peu plus haut pour profiter du paysage et nous redescendront, cela vous conviens ? Nous serons bien entendu de retour pour midi.

Ok, Haytham était vachement satisfait de ce programme mais s'inquièta un chouilla pour l'autre élève qui l'accompagnait. Il savait ce que c'était les balades dans la neige, et ça travaillait vraiment vraiment les cuisses. Lorsque sa professeure évoqua seulement le « pas beaucoup me reposer », le blond eut un léger rictus qu'il ne pourrait sûrement pas effacer. Il se demandait si elle tiendrait parole, mais seul l'avenir le lui dirait. En tout cas ce programme chargé lui convenait. Haytham était quelqu'un d'actif, et il aimait faire de ses mains ou de ses jambes, sinon, il s'ennuyait. Et puis, de toutes façons il allait probablement avoir un temps de tranquillité sur les télésièges.
Il se mit alors à avancer, posant son snowboard au sol et n'y attachant qu'un seul pied pour le télésiège, posant l'autre sur la planche. Il ne pouvait pas garder sa planche en main, donc obligé de se déplacer en glissant.
Une voix féminine réveilla le blond.

Salut ! Je m'appelle Tessa et toi ?

Un premier bon point, il n'aura pas à engager lui-même la conversation ─ il était tellement mauvais pour ça. Il se tourna vers cette même fille, qui devait être plus âgée que lui ─  ou peut-être plus jeune, mais en tout cas il ne l'avait jamais vue dans sa classe.

Je suis Haytham.

Il survola ses paroles avec un nouveau sourire, continuant toujours de sa route en glisse vers le télésiège, tout en restant assez lent pour ne pas les dépasser et paraître pour le surexité des évènements.

Je pensais que plus de monde se joindrait à nous... C'est dommage pour eux.

Haytham adorait les belles vues. Il avait toujours adoré ça en fait, donc il comptait bien sur sa petite balade pour prendre des photos avec son téléphone.
Ils arrivèrent rapidement aux télésièges, le blond laissa sa professeure et l'élève passer d'abord par pur respect et suivi, attendant le siège métallique.

Revenir en haut Aller en bas
 
[Vendredi 9h30] Une charmante balade matinale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Events :: Dynaland - Japon (évent Décembre)-
Sauter vers: