Partagez | 
 

 [RP terminé]Lavi' et les kanjis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) [RP terminé]Lavi' et les kanjis  Dim 1 Mar 2015 - 19:25

Dernier vendredi de cours de décembre, fin de matinée

-… et ainsi que l’exercice 124 en entier. Pour ceux que je ne revois pas durant le voyage scolaire, passez de bonnes vacances. Lauder-san, j’aimerai que tu restes un moment, j’ai à te parler.

Ma phrase se termina par la sonnerie et la plupart des élèves de première année filèrent sans plus de cérémoniel. L’appel de la bouffe surpassait la possible indignation face aux devoirs de vacances. Pourtant, je ne devais pas être le prof qui les noierait le plus sous une avalanche d’exercices. Même si j’avais autant envie qu’eux de filer vers mon repas, il fallait toucher deux mots à Lauder.

Le jeune anglais était arrivé au mois de décembre. S’il parlait bien le japonais, son écriture, le mélange anglais-japonais avec parfois des kanji, parfois de l’écriture européenne restait très pénible à comprendre. Pour lui, la compréhension de mes cours devait être assez complexe également. Pas complètement insensible, j’essayai de me mettre à sa place. Pensez bien que sinon, je me prendrais pas la tête à chercher des solutions.

Une fois seul avec lui, j’attaquai directement le problème.

- Lauder-san, tu as besoin d’un sérieux coup de main si tu veux avoir des bonnes notes dans mes cours.

Ouais, bon, dit comme ça, ça paraissait sans doute un peu comme une sorte d’ultimatum.

- Je suis disposé à t’aider, mais avant de me lancer dans cette tâche, il faut savoir que ça engendrera du travail supplémentaire pour toi.

En fait, c’était peut-être une sorte d’ultimatum déjà. Bast, s’il ne voulait pas essayer, il n’aura qu’à s’en prendre à lui-même, je n’allais pas l’attacher à une chaise s’il n’avait pas envie de s’améliorer. Surtout qu’accessoirement, ça augmenterait aussi ma charge de travail sans pour autant me faire grappiller des yens supplémentaires.

- As-tu envie de t’investir un peu plus pour t’améliorer ? Dois-je t’exposer mes idées ?


Dernière édition par Kenji Abe le Ven 6 Mar 2015 - 9:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1891
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes points : 70

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [RP terminé]Lavi' et les kanjis  Dim 1 Mar 2015 - 19:56

Vendredi midi. L'heure du repas. J'ai un peu faim. Je me demande le repas de la cantine. Je notais les exercices donnés par Abe-sensei, le professeur de japonais. Quand soudain :

- Lauder-san, j’aimerai que tu restes un moment, j’ai à te parler.


Je sens soudainement de sueurs froides m'envahir. Qu'ai-je fait de mal ? Ce sont mes notes, c'est ça ? Oui, je sais, je n'ai pas d'excellentes notes, surtout en japonais et du coup, on pourrait croire que je ne fais rien en dehors des cours, faut pas croire ça. Je passe les trois quart de mon temps libre à réviser. Le reste ? Répondre aux besoins de mon corps donc santé, nourriture et sport. Ah ! Et mon animal aussi. Je hoche donc la tête et quand la sonnerie retenti, je ne bouge pas, hormis pour ranger mes affaires de cours dans mon sac. Je regarde mon professeur s'approcher. Je suis plutôt inquiet de connaître le sujet de la conversation.

Finalement, ça ne semble pas être grand chose. Enfin, pas grand chose, oui, mon problème d'écriture. Il me propose de l'aide, c'est sympathique. C'est vrai que j'en aurait bien besoin, mais je suis trop timide pour lui demander. Et puis, j'ai tellement la tête plongé dans mes devoirs que j'oublie facilement quelque chose de ce genre. Je ne peux retenir malgré moi un soupire de soulagement. Vous trouvez ça étrange ? J'avais peur que le professeur me dise que je ne faisait pas d'effort, pourtant, je ne fais que ça. J'ai la tête plongée dans mes cahiers de révision. En permanence.

- As-tu envie de t’investir un peu plus pour t’améliorer ? Dois-je t’exposer mes idées ?


Je suis soulagée, si vous saviez, Abe-sensei. Je suis prêt à le faire, même si je dois réduire de moitié ou même carrément supprimer mon footing journalier et abandonner temporairement l'écriture de mon conte, je laisserais tout pour faire passer mes études avant. Même manger s'il le faut.

- Oui, j'accepte, Abe-sensei. Je fais tout mon possible pour me maintenir à mon niveau et peut-être que des exercices supplémentaires m'aideraient à augmenter, même d'un peu ma note de japonais. Merci Abe-sensei.


C'est pour cela que je replonge ma main dans mon sac et en sort ma trousse et une feuille pour noter ce que va me dire le professeur. Et oui, je suis un peu impatient, parce que c'est pour mon bien.

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #884DA7, Anglais en #318CE7, Français en #40826D, Allemand en #A42424

Snaily Cookie | | Family Swag ! | Hopeless
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [RP terminé]Lavi' et les kanjis  Dim 1 Mar 2015 - 20:24

J’avais un peu craint la réponse obligatoire d’un adolescent face à son prof, mais son envie d’apprendre semblait sincère. Je retournai derrière mon bureau et attrapai de quoi noter également. Je tirai une chaise à coté de lui et me posai.

- Il y a plusieurs possibilités. On va devoir tester ce qui te conviendra le mieux par rapport à ton caractère. Je ne pense pas que te noyer sous les exercices que je donne en classe soit la meilleure méthode. Ce qu’il te manque, c’est le réflexe et les bases. Les explications de niveau lycée, je ne pense pas que tu aies de la peine à les suivre, à la vue de tes notes dans les autres branches.

Certes, ce n'était pas tout à fait exact, il aurait sans doute besoin de réviser pour avoir la moyenne, mais l'encouragement avait parfois du bon. J’observai toujours le jeune homme droit dans les yeux et l’étudiai un moment.

- Tu aimes lire, non ? Tu lis plutôt en anglais ? Est-ce que tu aimes écrire ? Tu fais parti d’un club ? Il ne faut pas non plus que tu sois trop débordé et n’ait plus le temps pour faire des choses qui te plaisent. Autant lier l’utile à l’agréable, tu ne crois pas ?

Enthousiaste, moi ? Etrangement, oui. Mon métier, je ne l’avais pas choisi pour rien. Je ne portais peut-être ne pas porter une affection particulière aux adolescents ni une folle envie de me poser en gardien de la moral pour « les mettre sur le droit chemin ». Pourtant, transmettre du savoir, que ça soit dans les arts martiaux, sur le Japon ou diverses autres choses, se révélait important pour moi. J’esquissai alors un sourire à mon élève, pour l’encourager et… mon estomac brisa l’instant avec un grondement sourd. Un peu gêné, je m’éclaircis la gorge avant de lancer.

- J’imagine que tu as faim aussi. Tu avais prévu de manger avec des amis peut-être ? Tu as un repas déjà prêt ou tu dois faire la queue pour chercher ta nourriture ? Je peux te proposer de mettre au point une stratégie pour combler ton retard pendant qu’on mange sinon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1891
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes points : 70

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [RP terminé]Lavi' et les kanjis  Dim 1 Mar 2015 - 21:06

Mes notes dans les autres branches ? J'aurais réussit à dépasser le 10 ce trimestre-ci ? Je sais bien que je suis pas un excellent élève, sauf en sport ou ma moyenne est bonne. Sinon, beh voilà. Mes notes ne suivent pas. C'est rageant pour moi, vous savez ? Quand un professeur vous dit que "vous pouvez toujours faire mieux, alors faites des efforts !" Dans mon collège à Londres, on m'a carrément accusé de ne pas travailler. Depuis cette réflexion, je travaille tous le temps. Ou presque. Il m'arrive de me relaxer de temps en temps.

- Tu aimes lire, non ? Tu lis plutôt en anglais ? Est-ce que tu aimes écrire ? Tu fais parti d’un club ? Il ne faut pas non plus que tu sois trop débordé et n’ait plus le temps pour faire des choses qui te plaisent. Autant lier l’utile à l’agréable, tu ne crois pas ?


Oula ! Il y a beaucoup de question d'un coup. Je vais essayer d'y répondre à toute sans en oublier une seule. J'ai bien dit essayer.

- Alors, oui, je lis beaucoup et oui je lis des livres anglais. Même si dernièrement, j'ai acheter des livres japonais, pour essayer de les lires. Mais, je comprend qu'à moitié... Oui, j'aime énormément écrire, en fait, je veux même en faire mon métier plus tard. Non, je ne fais parti d'aucun club. Je n'ai pas le temps pour ce genre de choses.


Je vois mon professeur sourire. C'est la preuve qu'il ne croque pas. C'est une blague, je me doute bien qu'il ne croque pas, sinon, il m'aurait déjà avaler car je pense que pour lui, déchiffrer mes copies doit non seulement le faire pleurer, mais en plus, je pense que l'envie de s'arracher doit le prendre à chaque fois. Ou alors, il s'enfile une boîte d'aspirine pour faire passer la migraine monstrueuse qui lui viens rien qu'à voir mon nom. Je sais parfaitement que je suis un cauchemar sur pattes pour tous mes professeurs. Et là, j'entends un grondement digne de ce nom, et il provient de l'estomac du professeur. Je ne vais pas me moquer, moi aussi, j'ai faim et puis ça arrive à tous le monde. Et toute façon, se moquer des autres, c'est pas beau, je sais de quoi je parle, croyez moi !

- J’imagine que tu as faim aussi. Tu avais prévu de manger avec des amis peut-être ? Tu as un repas déjà prêt ou tu dois faire la queue pour chercher ta nourriture ? Je peux te proposer de mettre au point une stratégie pour combler ton retard pendant qu’on mange sinon.

- Non, je mange à la cantine tous les midis et tous les soirs et je comptais manger en révisant mes cours pour l'après-midi, il y a encore quelques points que je n'ai pas très bien compris. Mais, je peux mettre ma révision à plus tard.


J'espère juste que l'on va pas me regarder en alien. Faut au moins ça pour comprendre. Mais mon estomac décide d'accompagner celui d'Abe-sensei car le mien aussi se met soudainement à gronder. Je lâche un petit rire gêné, je ne sais guère où me mettre et tente de détourner l'attention de mon professeur.

- Juste une question comme ça, je peux connaître ma moyenne en japonais, s'il vous plait ?

Oui, je sais. C'est nul comme tout mais c'est le premier truc qui m'est venu à l'esprit.

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #884DA7, Anglais en #318CE7, Français en #40826D, Allemand en #A42424

Snaily Cookie | | Family Swag ! | Hopeless
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1891
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes points : 70

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [RP terminé]Lavi' et les kanjis  Dim 1 Mar 2015 - 23:26

Mes notes dans les autres branches ? J'aurais réussit à dépasser le 10 ce trimestre-ci ? Je sais bien que je suis pas un excellent élève, sauf en sport ou ma moyenne est bonne. Sinon, beh voilà. Mes notes ne suivent pas. C'est rageant pour moi, vous savez ? Quand un professeur vous dit que "vous pouvez toujours faire mieux, alors faites des efforts !" Dans mon collège à Londres, on m'a carrément accusé de ne pas travailler. Depuis cette réflexion, je travaille tous le temps. Ou presque. Il m'arrive de me relaxer de temps en temps.

- Tu aimes lire, non ? Tu lis plutôt en anglais ? Est-ce que tu aimes écrire ? Tu fais parti d’un club ? Il ne faut pas non plus que tu sois trop débordé et n’ait plus le temps pour faire des choses qui te plaisent. Autant lier l’utile à l’agréable, tu ne crois pas ?


Oula ! Il y a beaucoup de question d'un coup. Je vais essayer d'y répondre à toute sans en oublier une seule. J'ai bien dit essayer.

- Alors, oui, je lis beaucoup et oui je lis des livres anglais. Même si dernièrement, j'ai acheter des livres japonais, pour essayer de les lires. Mais, je comprend qu'à moitié... Oui, j'aime énormément écrire, en fait, je veux même en faire mon métier plus tard. Non, je ne fais parti d'aucun club. Je n'ai pas le temps pour ce genre de choses.


Je vois mon professeur sourire. C'est la preuve qu'il ne croque pas. C'est une blague, je me doute bien qu'il ne croque pas, sinon, il m'aurait déjà avaler car je pense que pour lui, déchiffrer mes copies doit non seulement le faire pleurer, mais en plus, je pense que l'envie de s'arracher doit le prendre à chaque fois. Ou alors, il s'enfile une boîte d'aspirine pour faire passer la migraine monstrueuse qui lui viens rien qu'à voir mon nom. Je sais parfaitement que je suis un cauchemar sur pattes pour tous mes professeurs. Et là, j'entends un grondement digne de ce nom, et il provient de l'estomac du professeur. Je ne vais pas me moquer, moi aussi, j'ai faim et puis ça arrive à tous le monde. Et toute façon, se moquer des autres, c'est pas beau, je sais de quoi je parle, croyez moi !

- J’imagine que tu as faim aussi. Tu avais prévu de manger avec des amis peut-être ? Tu as un repas déjà prêt ou tu dois faire la queue pour chercher ta nourriture ? Je peux te proposer de mettre au point une stratégie pour combler ton retard pendant qu’on mange sinon.

- Non, je mange à la cantine tous les midis et tous les soirs et je comptais manger en révisant mes cours pour l'après-midi, il y a encore quelques points que je n'ai pas très bien compris. Mais, je peux mettre ma révision à plus tard.


J'espère juste que l'on va pas me regarder en alien. Faut au moins ça pour comprendre. Mais mon estomac décide d'accompagner celui d'Abe-sensei car le mien aussi se met soudainement à gronder. Je lâche un petit rire gêné, je ne sais guère où me mettre et tente de détourner l'attention de mon professeur.

- Juste une question comme ça, je peux connaître ma moyenne en japonais, s'il vous plait ?

Oui, je sais. C'est nul comme tout mais c'est le premier truc qui m'est venu à l'esprit.

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #884DA7, Anglais en #318CE7, Français en #40826D, Allemand en #A42424

Snaily Cookie | | Family Swag ! | Hopeless
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [RP terminé]Lavi' et les kanjis  Lun 2 Mar 2015 - 8:42

Je glissai distraitement ma main sur ma nuque et la frottai quelques secondes. J’ignorai depuis combien de temps exactement il vivait au Japon. Lui donner quelques conseils supplémentaires, autant pour s’intégrer que sur la vie quotidienne japonaise que sur son problème linguistique pourrait être carrément mal venu s’il squattait le pays depuis longtemps. Finalement, je me décidai à me lancer :

- Mmh, je sais que c’est différent dans les lycées des autres pays, donc je vais me permettre un conseil supplémentaire : Faire partie d’un club au lycée t’ouvre certaines portes professionnelles. Sans compter que dans ton cas, c’est bénéfique pour ta pratique de la langue.

Certes, je me mêlai complètement d’un truc qui ne me regardait pas, mais en tant que prof, il fallait tout de même que je l’informe. Sans lui laisser vraiment le temps de répondre à la première partie, qui n’était qu’un simple conseil après tout, j’enchaînai sur la suite de ma théorie.

- Comme tu aimes écrire, il y a le club de journalisme qui pourrait convenir.

Enfin, il me semblait avoir lu quelque part qu’il existait un club de journalisme dans le lycée. Après tout, je n’étais là que depuis un mois, je ne pouvais pas avoir mémoriser chaque détail. Avec un sourire, pour éviter de le presser, j’ajoutai :

- Enfin naturellement, tu es libre de faire ce que tu veux, c’est simplement un conseil pour t’aider. Si ça t’intéresse, je regarderai qui est le responsable pour que tu puisses le contacter.

En tâchant de faire abstraction de mon estomac affamé, je jetai un coup d’œil à mon smartphone pour l’heure. La cantine ? Evitons que le jeune homme se paie la honte devant ses camarades en se ramenant avec un prof, bonjour la réputation de fayot. Je n’avais également aucune envie de lui proposer d’aller dans une échoppe à ramen non loin du lycée et devoir lui payer son repas. Hé, je suis prof moi, mon salaire ne comportait pas de frais de représentation.

- Avant que je te laisse filer pour aller manger, il me faut quand même savoir ce quels types de romans tu aimes lire, un auteur favori peut-être ? Pas besoin qu’il soit japonais, ce qui te passe par la tête. J’ai besoin de savoir ce que tu aimes écrire.

J’écoutai la réponse sans trop de réaction dans un premier temps avant de coucher la liste sur ma feuille.

- Là, je te laisse aller manger rapidement, on se rejoint ici quand tu auras terminé. Une demi-heure, ça te va ?

Une demi-heure pour attraper un sandwich et aller chercher quelques bouquins devrait me suffire. Je repasserai à l’appartement prendre mes affaires pour les vacances après le travail au lieu de ce midi comme prévu. Comme ça j’occultai complètement la question sur ses notes ? Mais pas du tout !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1891
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes points : 70

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [RP terminé]Lavi' et les kanjis  Lun 2 Mar 2015 - 9:09

- Mmh, je sais que c’est différent dans les lycées des autres pays, donc je vais me permettre un conseil supplémentaire : Faire partie d’un club au lycée t’ouvre certaines portes professionnelles. Sans compter que dans ton cas, c’est bénéfique pour ta pratique de la langue.

Qu'est-ce qu'il n'a pas compris dans "j'ai pas le temps" ? Je passe mon temps à réviser, j'ai pas le temps de faire partit d'un club, même si je sais bien que ce ne serais pas une mauvaise chose pour mon intégration, mais je n'ai pas le temps. Bien que d'habitude, je suis les conseils, celui-ci je vais l'ignorer royalement. Et le club de journalisme, on te presse à rédiger un article et finalement, ça ressemble à rien et un élève de primaire pourrait faire mieux que toi. Alors c'est non.

- Avant que je te laisse filer pour aller manger, il me faut quand même savoir ce quels types de romans tu aimes lire, un auteur favori peut-être ? Pas besoin qu’il soit japonais, ce qui te passe par la tête. J’ai besoin de savoir ce que tu aimes écrire.

Alors là, vous allez être surpris, je pense.

- J'aime beaucoup les romans policiers, les thriller et les romans psychologique. Mon auteur favori c'est Stephen King. Et en ce moment, j'écris un conte pour enfants. Oui, je sais, ça n'a rien à voir.


Je le regarde noter sur sa feuille tout ce que j'ai dicter et le professeur m'annonce qu'il me laisse aller manger, bonne nouvelle. Je le retrouve dans ma salle de classe dans une demi-heure ? Sans soucis. Je range mes affaires dans mon sac, enfile mon trench-coat et sort de la salle avec mon sac, souhaitant un bon appétit au professeur.

Je reviens dans le couloir, mon cahier d'histoire à la main, le nez plongé dedans. J'avais mangé très vite, j'avais devant moi dix bonnes minutes, j'en profitais donc pour réviser mon histoire. Je comprend rien à cette matière, c'est affreux. Je ne suis pas doué pour l'histoire, non plus pour le japonais, ça m'énerve presque, mais bon, je dois réviser alors, je reste calme. J'entends des bruits de pas dans le couloirs, mais ça ne me fait pas levé la tête. J'ai tellement l'habitude d'en entendre quand je viens réviser dans les couloirs que j'arrive à les occulter de ma tête.

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #884DA7, Anglais en #318CE7, Français en #40826D, Allemand en #A42424

Snaily Cookie | | Family Swag ! | Hopeless
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [RP terminé]Lavi' et les kanjis  Lun 2 Mar 2015 - 10:03

Alors que je savourais une bonne tasse de café après mon sandwich du midi, je me rappelai la mine du jeune homme quand je lui donnai mon conseil sur les clubs et sa petite réponse « J’ai pas le temps ». J’éclatai alors de rire – heureusement que je m’étais planqué dans un coin du parc pour glander sinon on m’aurait définitivement pris pour un cinglé -. Les adolescents et leur notion du temps me laissait tout à fait perplexe. Ils n’avaient jamais le temps pour rien, mais glandaient tout le temps. Une part de moi avait une folle envie de leur expliquer que j’avais eu le temps de faire des petits boulots, étudier, suivre les cours d’université, m’entraîner et passer un dan supplémentaire au kendo, élever un gamin et continuer à voir mes potes durant 6 ans, alors qu’ils pouvaient bien suivre les cours, étudier et … heu continuer à lire. Fort heureusement, je gardai ma grande gueule soigneusement fermée sur le sujet, déjà parce que j’avais envie de préserver mon jardin secret et ensuite, parce qu’au fond, qu’il fasse des choses ou non, je m’en tamponnais un peu.

Le casque sur les oreilles, je chantais, faux forcément, en repassant sur la liste qu’il m’avait donné. Aimer Stephen King et vouloir écrire un conte pour enfant me paraissaient, de prime abord, un peu aux antipodes. Après réflexion, je me souvenais de certains contes pour enfants régionaux avec une ambiance horrifique. Je notais le titre sur mon papier avant de choisir dans la liste des romans de King, un de ceux traduit en kanji. Bon, j’avais un début. Je finis mon café et quittai mon fief temporaire. Direction la bibliothèque et le chaud.

Quelle idée étrange que celle de se poser dans le froid de décembre ! La différence de température entre l’extérieur et la bibliothèque me donna, très brièvement, des envies de tropiques et de jus de noix de coco. Je farfouillais pour retrouver ce qui m’intéressait et empruntais les bouquins. Un nouveau détour pour remplir ma tasse de café, ce jour-là, il me fallait de la caféine en quantité, je m’engageai dans le couloir vers la salle de classe des premières. Tiens, il était déjà là, le nez dans son bouquin. Un solitaire donc, ça collait assez bien à l’impression que j’avais de lui jusque là. J’ouvris la porte de la salle et lui fis signe d’entrer. Je m’installai à nouveau à coté de lui en posant deux bouquins sur la table et retira enfin mes écouteurs. Pour vous rassurer, sachez que j'avais arrêté de chanter dès ma cache quittée.

- Bon, je t’ai pris La ligne Verte en kanji. J’imagine que tu l’as déjà lu en anglais, c’est tant mieux ça t’aidera à comprendre. Je te donne un mois pour le lire en entier. Si tu as des questions sur les symboles utilisés, tu peux m’écrire un email à cette adresse-là.

Je lui glissai une feuille avec quelques instructions, en kanji histoire de bien l’habituer, ainsi que mon adresse email en rōmaji – sobrement juste le prénom et le nom avant mon fournisseur -.

- Le second livre « Contes et légendes d’Osaka » nous servira un peu plus.

Le bouquin présenté s’illustrait de quelques dessins délicats. La couverture ne laissait rien paraître de particulier, mais le vocabulaire et le ton démontraient que l’ouvrage était destiné à un jeune public. Il se découpait en de multiples petites histoires, parfaites pour border un enfant. Toutefois, le lecteur curieux se rendra rapidement compte que l’apparente facilité et naiveté de l’ouvrage n’était qu’une façade. Les thématiques abordés par les contes sous souvent sombres, moralisateurs. De nombreux jeux de mots et doubles sens renforçaient encore le coté funambule, oscillant entre l’enfantin et le noir. Les contes, à l’ancienne, tranchaient assurément avec la toute-puissance des histoires à la disney.

- Tu devras lire le premier conte pour la rentrée de janvier. Il faudra également que tu prennes ce conte et modifie de manière à ce qu’il se déroule ici, à Kobe, et maintenant, en 2013-14. Techniquement, cela devrait t’obliger à tout réécrire en japonais. Tu dois préserver le même ton. Si tu as des problèmes à le déchiffrer, tu as mon mail maintenant, tu n’auras qu’à me contacter et je te répondrai rapidement. Des questions ?


Dernière édition par Kenji Abe le Lun 2 Mar 2015 - 11:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1891
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes points : 70

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [RP terminé]Lavi' et les kanjis  Lun 2 Mar 2015 - 11:49

En fait, c'est Abe-sensei qui revient de sa pause déjeuner. Je range mon cahier d'histoire dans mon sac et le suit à l'intérieur de la salle. Je m'installe à mon bureau et observe le professeur à côté de moi. En fait, si je veux le regarder dans les yeux, je suis obligé de lever la tête. J'avais pas remarqué sa grande taille jusqu'à présent. Mais je recentre mon attention sur les deux livres qu'il me présente.

- Bon, je t’ai pris La ligne Verte en kanji. J’imagine que tu l’as déjà lu en anglais, c’est tant mieux ça t’aidera à comprendre. Je te donne un mois pour le lire en entier. Si tu as des questions sur les symboles utilisés, tu peux m’écrire un email à cette adresse-là.


Je regarde la feuille qu'il me tend et je grimace. Tout en kanji, abominable. J'en comprend la moitié, non je suis mauvaise langue. Il viens de me le dire à vois haute, donc voilà, je sais quoi faire, grâce à ses parole, je sais ce qu'il veux que je fasse. Je sortit mon agenda et nota dessus mes devoirs supplémentaires. J'ai le livre anglais à la maison.

- Le second livre « Contes et légendes d’Osaka » nous servira un peu plus.


De l'histoire ? Était-ce fait exprès ? J'en doute. Osaka, c'est où ça déjà ? J'essaye vainement de visualiser la carte du Japon, mais là, je suis pas en position pour réviser ma géographie. Non, je ne vois pas où se situe Osaka. Et pourquoi Osaka, d'abors ?

- Tu devras lire le premier conte pour la rentrée de janvier. Il faudra également que tu prennes ce conte et modifie de manière à ce qu’il se déroule ici, à Kobe, et maintenant, en 2013-14. Techniquement, cela devrait t’obliger à tout réécrire en japonais. Tu dois préserver le même ton. Si tu as des problèmes à le déchiffrer, tu as mon mail maintenant, tu n’auras qu’à me contacter et je te répondrai rapidement. Des questions ?


De la réécriture ouais, ce sera un défi. ça me semble pas trop mal encore. Il y a moyen que je m'amuse. Par contre, il faudra que réaménage un peu mon emploi du temps, mais ce n'est pas grave. L'avenir de mes notes est en jeu. Je songe aussi à éteindre mon téléphone pour les trois prochains jours, pour ne pas me faire embêter. Si j'ai des questions ? Oui un peu.

- Dites, Abe-sensei. Pourquoi un conte historique ? Et c'est où Osaka ? Je n'arrive pas vraiment à bien visualiser la carte du Japon, là.


Je ne me suis pas vraiment attardé sur le conte, mais la couverture m'a l'air plutôt enfantin. Ok, c'est pour les enfants. Je n'ai pas ouvert les livres, ce n'est pas vraiment que je manque de curiosité, c'est juste que je les découvrirais bien assez tôt en les feuilletant tout à l'heure.

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #884DA7, Anglais en #318CE7, Français en #40826D, Allemand en #A42424

Snaily Cookie | | Family Swag ! | Hopeless
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [RP terminé]Lavi' et les kanjis  Lun 2 Mar 2015 - 19:19

Comme toujours, je fixai tranquillement mon interlocuteur. Je profitai qu’il prenne la parole pour prendre une gorgée supplémentaire ou deux de mon café. J’avais de la peine à comprendre pourquoi un jeune homme aussi discret avait coloré ses cheveux de cette manière. Il n’aimait pas être blond ? Enfin, vu son teint, il était probablement blond à l’origine. Je ne comprenais déjà pas cette manie de la coloration lorsque j’étais adolescent, je n’allais pas le faire maintenant. Machinalement, je remis une mèche de ma tignasse châtain en place. Après sa question, une seconde s’écoula avant que je ne reprenne la parole.

- Eh bien, tu veux écrire un conte pour enfant, non ? Tu ne dois pas bien connaître les contes et légendes japonais. Aussi je me suis dit que tu pourrais apprécier d’apprendre ceux-ci. Peut-être pourras-tu y trouver une forme d’inspiration pour ton propre récit tout en améliorant ta compréhension écrite de la langue.

J’avais lu l’ouvrage quand Tadashi s’était pris d’affection pour les histoires qui font un peu peur et j’en avais trouvé la lecture agréable. Certes, j’avais dû écarter certaines histoires pour éviter de terroriser mon gamin, mais pour un jeune homme qui lit du Stephen King, ça devrait passer crème.

- Celui-ci devrait correspondre à tes goûts. Il regroupe plusieurs histoires dans une ambiance entre l’horrifique et le fantastique, à la manière d’Edgar Allen Poe, dont s’est beaucoup inspiré Stephen King à ma connaissance.

Honnêtement ? J’en avais aucune idée. Je n’aimais pas Stephen King. Les péripéties et le cadre de ses univers avaient certes un ressort intéressant et parfois même une étincelle de génie morbide. Toutefois, sa plume était lourde, sans finesse particulière. En bref, je le trouvais bon scénariste mais pitoyable écrivain. Ceci dit, je ne pouvais pas vraiment juger. Je ne m’étais pas tapé ses ouvrages dans sa langue mais seulement en japonais. Je reconnaissais aussi que la Ligne Verte dégageait une émotion plus intéressante que les autres bouquins survolés. Je préférai nettement Poe – ou du moins son traducteur – pour ce qui est des mots choisis et de l’ambiance. Malgré tout, cela restait assez loin de mes lectures favorites.

- Les kanjis utilisés restent assez simple pour pouvoir être lu par un jeune public. A ton âge, tu devrais pouvoir percevoir l’autre sens de lecture même avec un retard sur les subtilités de la langue.

Qu’est-ce qu’il croyait ? Que je lui refilai un ouvrage au hasard ? Mon choix était mûrement réfléchi. J’avais fouillé dans les ouvrages que je connaissais, dans la liste de ceux que les élèves devaient lire pour les examens divers et variés. Internet avait été ratissé afin de dénicher la perle rare. Le contenu devait être adapté à son âge. Puis, en l’occurrence, il n’était pas question d’un conte « historique » à proprement parler, mais plus de contes et légendes. Mon attrait pour ce bouquin résidait principalement dans le fait que je l’avais déjà lu. En effet, je n’avais strictement aucune envie de me taper la collection complète de Stephen King pour pouvoir vérifier l’exercice donné et discuter de l’ouvrage avec lui.

- Osaka est la troisième plus grande ville du Japon. Elle est juste à sud-est de Kobe, à moins d’une heure de voiture ou train si tu vas de Kobe Station à Osaka Station. Je te laisserai te renseigner en détail sur internet pour le reste, je ne vais pas t’assomer avec un exposé sur la ville.

J’esquissai un nouveau sourire en changeant de sujet. Intérieurement, je commençai néanmoins à sérieusement me demander depuis quand il était arrivé au Japon. En voyant sa mine un peu déconfite lorsqu’il aperçut les conseils et consignes indiquées sur le papier – plus ou moins ce que je lui avais déjà dit – je fronçai brièvement les sourcils. Le fait de lui avoir expliquer de vive voix éviterait sans doute qu’il accomplisse tout de travers. Brusquement, je lâchai :

- Mais tu as déjà de la peine à lire les consignes en fait, non ?

Peut-être qu’une pointe d’inquiétude perçait le timbre de ma voix. Si c’était le cas, le problème était plus grave que je ne l’avais escompté. Il faudrait peut-être que je passe plus de temps à activement l’aider au lieu de juste lui donner quelques exercices. Il faudrait prendre le temps pour lui enseigner comment bien déchiffrer et interpréter les signes. Peut-être que son problème de notes venaient principalement de là ? Je trouvais étrange qu’elles soient si basse. En effet, quand un élève apparemment intelligent, du moins il dégageait cette impression quand il parlait ou en cours, étudiait autant, ses résultats devraient être nettement supérieurs. Avais-je mis le doigt sur la nature du problème ? J’avais plutôt pensé jusque là qu’il passait trop de temps dans ses livres pour bien assimiler. Qui sait ?


Dernière édition par Kenji Abe le Lun 2 Mar 2015 - 22:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1891
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes points : 70

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [RP terminé]Lavi' et les kanjis  Lun 2 Mar 2015 - 22:45

En fait, quand le professeur m'expliqua le pourquoi du comment, je reçut une soudaine illumination. Preuve de ma non-brillance. Je ne suis pas malin mais maintenant sue mon professeur me le dit, ça me parait soudainement plus clair. Je me maudirais presque d'être aussi idiot par moment.

- Les kanjis utilisés restent assez simple pour pouvoir être lu par un jeune public. A ton âge, tu devrais pouvoir percevoir l’autre sens de lecture même avec un retard sur les subtilités de la langue.

Après vérification, je peux sans trop de problème lire les kanjis, même si certains ne me "parlent" pas. Bon, c'est pas trop mal, je lis tellement que je peux très vite deviner un mot manquant dans une phrase. Moi qui pensais que le livre avait été choisit plutôt à la légère visiblement non. Il me fait bien comprendre qu'il l'avait choisit pour la simplicité de ces caractère. C'est sympathique.

Ensuite, il m'explique où se situe Osaka. Vous me direz, j'aurais pus demander à Itashi-sensei, le professeur d'histoire-géographie, mais j'ai trop peur de me faire étrangler. Surtout que visiblement, la ville n'est pas trop loin. Tu as encore perdu une occasion de te taire Iksis.

- Mais tu as déjà de la peine à lire les consignes en fait, non ?

Ah ! Il à tout deviner ! Franchement, quel doué ce professeur ! Non, ce n'est pas l'ironie, même si ça pourrait être pris pour. Il à réellement réussit à mettre le doit sur mon problème. Je ne peux pas lire correctement les kanjis trop compliqué.

- Eh bien en fait, je ne sais pas lire les kanjis trop complexes. Ceux dans le livre pour enfants, je peux le lire mais pas les autres. C'est un professeur particulier qui m'a appris le japonais en six mois, il m'a apprit la langue orale, mais les kanjis, il est passé rapidement dessus. Enfin, il m'a appris le strict nécessaire pour se faire comprendre un minimum à l'écrit. Vous devez sans doute vous demander quand je suis arrivé au Japon. Eh bien je suis arrivé en Novembre dernier, avant je vivais à Londres.

Ah ! Ma jolie Londres, ma ville natale. Maintenant que j'en parle, j'ai le mal du pays, je dois penser à autre chose. Mon professeur est à ma droite, j'utilise donc ma main gauche pour me pincer la joue dans la plus grande discrétion. Ça fait moyen si on voit que je suis obligé de me pincer la joue pour me tenir concentré. J'ai plein de lacunes en fait ! Mieux vaut s'en rendre compte tard que jamais !

- Mais, comment vous l'avez deviné, Abe-sensei ?

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #884DA7, Anglais en #318CE7, Français en #40826D, Allemand en #A42424

Snaily Cookie | | Family Swag ! | Hopeless
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [RP terminé]Lavi' et les kanjis  Ven 6 Mar 2015 - 1:18

Durant sa réponse, je pris le temps de l’écouter avec attention, faisant jouer doucement mon stylo entre mes doigts, mes prunelles bleues fixées sur lui. Six mois ? Il parlait déjà bien pour un apprentissage aussi court d’une langue aussi complexe. Le fait que le professeur laissa de côté l’écrit me paraissait un peu particulier, mais les résultats sur l’oral étaient indéniables. Novembre seulement ? Le fait qu’il restait enfermé sur lui-même et des mœurs européenne me paraissaient plus normales, voire justifiées. Avec le temps, il devrait s’adapter plus pour réussir. Enfin, il paraissait intelligent, il trouverait bien un moyen de s’en sortir. Néanmoins, toute son explication confirma mes soupçons : le travail pour le mettre à niveau restait assez conséquent. Au mieux, il avait un niveau primaire pour la lecture. Lui donner des exercices à faire individuellement ne suffirait jamais.

- Mais, comment vous l'avez deviné, Abe-sensei ?

Son étonnement me fit éclater de rire brièvement. Je réprimai l’envie de lui raconter une connerie sur les pouvoirs divins d’un professeur pour lui répondre plus simplement :

- Disons simplement qu’un élève ne reprend généralement pas de note quand les consignes sont indiquées sur un papier tendu par le professeur. Cela explique aussi pourquoi tu es à coté de la plaque à chaque interrogation malgré le travail que tu fournis en classe ou le temps que tu passes à étudier.

Je frottai ma mâchoire d’une main, réfléchissant à comment l’aider efficacement sans y passer non plus tout mon temps. Appuyé contre le dossier, je basculai la tête en arrière quelque seconde le temps de rassembler un début de stratégie.

- Donc, l’écriture japonaise rassemble trois façons différentes. Les kanjis et les kanas divisés entre les hiragana et les katakana. Les hiraganas traduisent une lecture phonétique de certains kanjis. Il existe une liste avec les sons de chaque hiragana, je te fournirai ça.

Je pris une autre feuille et commença à prendre des brèves notes à moitié illisibles pour mon usage personnelle : « mes devoirs supplémentaires ».

- Ensuite, les katakana sont utilisés surtout pour transcrire des mots étrangers, les noms scientifiques, les plantes, les animaux et les onomatopées japonaises. Parfois, on les utilise pour adoucir le sens de certains mots qui pourraient être lus de manière offensive en kanjis. Il existe également une liste, assez proche de l’alphabète, pour les katakana. Chaque symbole correspondra alors à une lettre rōmaji, selon une méthode précise.

Je gribouillais quelques mots supplémentaires sur ma fiche. La méthode de traduction n’avait guère d’importance, le mieux était qu’il apprenne ça par cœur, quitte à lui trouver une série pour môme avec les comptines pour que ça lui reste bien dans la tête. Ceci dit, si je lui disais ça, l’adolescent risquait de se braquer. Après tout, à son âge, mon sang n’aurait fait qu’un tour si on m’avait pris pour un gamin ou un crétin. J’évitai alors de lui proposer la solution tout de suite.

- Les kanjis ont eux-mêmes deux méthodes de lecture : Phonétique et sémantique. La lecture phonétique est sans doute celle que tu maîtrises plus ou moins actuellement, vu que c’est une façon plus occidentale de procéder. Toutefois, dans des livres de contes par exemple, il y a beaucoup de jeux de mots avec la manière sémantique. Ce détail mis à part, il existe également une liste de kanjis officiels. Elle se divise plus ou moins en deux, ceux que tu dois savoir à la fin du primaire et ceux que tu devras connaître à la fin du lycée si tu veux réussir tes examens.

Je ne lui demandais pas de retenir la théorie naturellement, mais il fallait que je lui donne les détails pour qu’il puisse comprendre la suite de mon raisonnement.

- Il faut commencer par s’assurer que tu maîtrises la liste de primaire et celle de première année de secondaire. Sinon, tu auras des soucis aux examens de fin d’année.

Mon ton restait calme et posé. Je ne voulais pas le faire paniquer directement mais lui faire comprendre la réelle problématique de la situation. Personne n’allait pouvoir lui traduire les consignes pour qu’il puisse réussir ses examens. Même s’il se débrouillait vraiment bien pour un anglais depuis si peu de temps au Japon, personne ne pouvait lui offrir un passe-droit pour qu’il puisse passer en seconde.

- Pour rattraper ton retard, nous allons nous voir pendant 20 minutes deux fois par semaine jusqu’à la période de révision pour tes examens. Un jour à midi quand ça t’arrange et le jeudi soir directement à la fin des cours, c’est ce que je peux t’offrir.

Afin de bien être clair, j’ajoutai après une pause.

- Encore une fois, tu peux refuser. Mais, quoiqu’il arrive, la notation des examens ne prend pas en compte que tu as un excellent niveau pour un anglais arrivé en novembre. Si tu veux réussir, tu dois avoir un niveau fin de première au lycée comme n’importe quel élève japonais, sinon tu risques de ne pas passer dans ma matière. Compris ?

Autrement dit, je lui tendais la main cette fois-ci, mais ça restait une offre unique à saisir sur le champ car elle ne se reproduirait plus.

- Je vais te préparer les différentes listes pour la fin des cours de l’après-midi. Tu passeras à la salle de prof pour les récupérer avant de partir du lycée.

Même s’il comprenait déjà quelques kanjis et sans doute la majorité des kanas, je préférai lui redonner les listes pour être certain qu’il ait les bases.

- Tu feras les kanjis jusqu’en troisième. Il y en a 440. Ne te laisse pas rebuter par le nombre : tu les connais sans doute déjà tous. Aussi, ça ne sera sans doute que de la révision. Les leçons suivantes, je te donnerai à chaque fois une série de kanjis à apprendre, je t’interrogerai le jour suivant etc, etc. Le premier exercice dont nous avons parlé est toujours dû.

Après quelques notes à nouveau griffonnées sur mon papier, je glissai le tout dans mon dossier de cours et me redressait. Le début des cours ne tarderait pas, il fallait encore que j’aille récupérer les devoirs corrigés des cinquième au bureau.

- Des questions ?

Demandai-je en remettant ma chaise à sa place.

[HRP] Désolé pour l'attente et les fautes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1891
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes points : 70

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [RP terminé]Lavi' et les kanjis  Ven 6 Mar 2015 - 9:15

A ma question, le professeur éclate de rire. Qu'est ce que j'ai dit de si drôle ? Qu'est ce qu'elle à de drôle ma question ?

- Disons simplement qu’un élève ne reprend généralement pas de note quand les consignes sont indiquées sur un papier tendu par le professeur. Cela explique aussi pourquoi tu es à coté de la plaque à chaque interrogation malgré le travail que tu fournis en classe ou le temps que tu passes à étudier.

À coté de la plaque, c'est rien de le dire, quand je montre les interrogations de la semaine à mon père et qu'il voit mes notes désastreuses en japonais j'ai toujours l'impression qu'il va faire un malaise tellement c'est mauvais. Non, il m'a jamais frappé, parce qu'il sait bien que je passe mon temps à réviser.

J'écoutais attentivement le cours du professeur sur les kanjis et prit, comme à mon habitude, quelques notes. C'est plus fort que moi, je ne peux pas m'empêcher de prendre des notes quand on m'explique quelque chose.

- Pour rattraper ton retard, nous allons nous voir pendant 20 minutes deux fois par semaine jusqu’à la période de révision pour tes examens. Un jour à midi quand ça t’arrange et le jeudi soir directement à la fin des cours, c’est ce que je peux t’offrir.

J'hochais la tête, réfléchissant à une pause de midi pour voir mon professeur et avant que je ne puisse lui répondre, il ajouta :

- Encore une fois, tu peux refuser. Mais, quoiqu’il arrive, la notation des examens ne prend pas en compte que tu as un excellent niveau pour un anglais arrivé en novembre. Si tu veux réussir, tu dois avoir un niveau fin de première au lycée comme n’importe quel élève japonais, sinon tu risques de ne pas passer dans ma matière. Compris ?


Oui, le message était passé. Il était clair, je proposa a Abe-sensei de se voir à la pause du mardi midi. Je note les instructions qu'il me donne et range la feuille dans mon sac. Quand il me demande si j'ai des questions, je secoue négativement la tête, cependant, je me lève et m'incline pour le remercier.

- Merci de prendre sur votre temps personnel pour m'aider, Abe-sensei.

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #884DA7, Anglais en #318CE7, Français en #40826D, Allemand en #A42424

Snaily Cookie | | Family Swag ! | Hopeless
Revenir en haut Aller en bas
 
[RP terminé]Lavi' et les kanjis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: