Partagez | 
 

 Jumeaux ? Non. Simplement identiques sur bien des points...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
■ Age : 20
■ Messages : 1220
■ Inscrit le : 28/05/2013

■ Mes points : 25


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Heisuke Kodoku
« A l'université ; section artistique »
(#) Jumeaux ? Non. Simplement identiques sur bien des points...  Ven 29 Mai 2015 - 22:28

Samedi matin. Nous sommes le 2 Février. Keitô est parti s’entrainer, comme tous les autres matins, et du coup, moi, je suis seul. C’est bien de se séparer de temps en temps, question de ne pas trop dépendre de l’autre, mais cela n’empêche le fait qu’il me manque parfois. La petite routine matinale n’est plus la même depuis… C’est presque nostalgique...  Toutefois, je suis content que Keitô s’adonne à ce genre d’activité. Ça le rend, comment dire, plus détendu.

Ainsi, je dois trouver quelque chose à faire. Lire? J’aime bien, mais j’en ai marre. Et puis, je n’ai plus un seul bouquin dans ma réserve personnelle. Quoique ce dernier n’est pas réellement un problème puisqu’il y a la bibliothèque, mais bon… Il y a également Senji avec qui je pourrais passer l’avant-midi, mais je me sens un peu coupable de l’abandonner pour Keitô par la suite… Il est peut-être même déjà être occupé. Quoi d’autres alors? Je regardai autour de moi et aperçu la guitare de mon amant plus loin, rangée précieusement dans sa housse. Je pourrai bien faire de la musique non? Il est vrai que je ne vais plus jamais à la salle de musique sans mon petit copain, mais comme je n’ai rien d’autre à faire…

Quoi y faire? Jouer? Composer? Une nouvelle mélodie ne serait pas une mauvaise idée. À bien y penser, la St-Valentin est  dans quelques jours à peine… Moi qui me tourmentais récemment à savoir quoi offrir à Keitô, voilà une idée. Je dois avouer que ce n’est pas très original, mais ce l’est bien plus qu’une boite de chocolat assorti. Et puis de toute façon, mon amant n’est pas très axé sur le sucre. Je n’ai jamais célébrer la Saint-Valentin auparavant. Certes on m’a souvent offert du chocolat, mais je l’ai catégoriquement refusé à chaque fois. Maintenant que j’ai quelqu’un dans ma vie, dois-je la célébrer? Car si c’est question de démontrer mon amour envers lui, ça, je le fais déjà tous les jours…

Ah et puis pourquoi pas? Je ne vais pas me tourner les pouces tout l’avant-midi, attendant le retour de mon bien-aimé. Je me levai et attrapai mon sac avant de quitter la chambre, d’un pas décidé. Comme nous sommes le week-end, je ne crois pas qu’elle sera occupée, donc autant en profiter pour y composer en toute tranquillité.

Une fois arrivé dans la pièce, elle était effectivement vide. Tant mieux. Pour être franc, je n’avais pas trop pensé à un plan B si ce n’était pas le cas. Enfin bref… Je m’installai devant le piano et sorti le strict nécessaire à ma composition. Bien sûr, ce serait bien plus évident si j’avais transporté avec moi les feuilles de musique vierge. Une feuille mobile aurait pu faire l’affaire, mais comme je n’ai pas cours aujourd’hui, je ne les ai pas non plus. Le local d’équipement de musique est dans le couloir voisin. D’aussi loin que je sache, il est rarement verrouiller.

Je me levai et quittai la salle, laissant mes affaires derrières moi. Je ne serais parti qu’une minute ou deux, temps de trouver ce que cherche dans le petit local situé un peu plus loin. Je peux bien y laisser mes affaires pendant ce temps non?

---------------------------------





Japonais #3333cc
Anglais #3399ff
Français #33cc99
Coréen #993399
KHK Love ♥

Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 24
■ Messages : 728
■ Inscrit le : 27/10/2014

■ Mes points : 0

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-4
❖ Arrivé(e) en : Nov. 2013
Akihito Nagao
« Elève ; en 5ème année »
En ligne
(#) Re: Jumeaux ? Non. Simplement identiques sur bien des points...  Sam 30 Mai 2015 - 2:11


Jumeaux? Non. Simplement identiques sur bien des points...

Feat Heisuke & Akihito



Les mois s’étaient écoulés les uns après les autres. Depuis le retour d’Akihito du voyage scolaire, rien ne s’était passé d’exceptionnel. Il avait plutôt passé tout ce temps  à se pratiquer au violon. Bien qu’il ne fût pas très doué, il a tout de même réussi à faire des progrès. En fait, depuis l’enregistrement du cadeau qu’il avait fait à son senpai, il avait multiplié les occasions de se pratiquer, toujours en secret bien sûr. Il n’avait pas encore atteint un niveau acceptable pour performer devant qui que ce soit. Bien qu’il fût surpris quelques fois, il n’avait pas abandonné. Il continuait. C’était rendu qu’après chaque marche en solitaire, il revenait dans sa chambre en silence pour ne pas déranger les nouveaux colocataires et s’éclipsait à nouveau pour aller se pratiquer à cet instrument à corde. Étrangement, ses anciens camarades de chambre s’étaient volatilisés du jour au lendemain. Les trois jeunes filles avec qui il partageait cette chambre L-2. Il ne s’entendait pas particulièrement avec celles-ci, mais il était tout de même déçu que le chat me soit plus là. En fait, c’était avec cet animal domestique qu’il s’entendait le mieux!

En y repensant, cela faisait deux mois qu’il n’avait pas vu personne, à part les professeurs ainsi que les élèves de sa classe de quatrième. Cela faisait deux mois qu’un certain senpai ne lui avait pas du tout adressé la parole, que ça soit par téléphone, message texte, mot dans le casier ou en personne. C’était une de ses motivations de se pratiquer au violon. Il avait commencé à comprendre la magie de la musique. S’enfermer davantage dans son propre monde en ne pensant aucunement à son senpai. Ça marchait à merveille, mais il se demandait tout de même s’il allait finir par recroisé le chemin de Morisada-senpai. Étrangement, en y pensant un peu, ce petit solitaire connaissait beaucoup mieux les cinquièmes années que les quatrièmes années. Était-ce bien cependant? Bon, il s’en foutait légèrement. Ce n’est pas comme s’il passait son temps à parler non plus.

Par contre les week-ends étaient un peu plus gênants pour lui… Les élèves, n’aillant pas de cours en cette journée, s’étendaient partout! Ce qui compliquait bien la vie à Akihito pour trouver un coin reculé et loin de tous. Au moins à présent, les oreilles ne saignaient plus lorsqu’il faisait résonner les cordes de son instrument. C’était un bon progrès! Mais il était loin d’être en mesure d’enregistrer un album et de le vendre. La seule personne qui a pu avoir un privilège comme celui-là fut Morisada-senpai. Mais il n’avait eu aucune réponse de sa part. Peut-être qu’en fait il avait détesté? Akihito empoigna violement son instrument et quitta sa chambre d’un pas pressé. Il s’était juré de ne plus penser à lui jusqu’à ce qu’il le voit en personne. Il était bien temps qu’il se ressaisisse et qu’il ait pratiqué pour l’enlever de ses pensées.

Sans s’en rendre compte, ses propres pas l’emmenèrent devant la salle de musique de l’école. Il s’en surprit lui-même d’être en face des grandes portes. Il soupira et ouvrit l’une des deux portes pour y jeter un coup d’œil à l’intérieur. Si quelqu’un s’y trouvait, il refermera la porte délicatement que s’en ira. Étonnement, personne ne s’y trouvait. Il songea un peu, mais décida d’y entrer. C’était une salle dédié à ça non? Il serait fou de ne pas en profiter. Il referma la porte derrière lui et s’installa en plein centre de la pièce. Et entama sa mélodie improvisée. Le plus tôt qu’il jouera, le plus tôt que ses pensées seront libérées.



---------------------------------


#646B72 pour le japonais || #436492 pour le français || #4D426D pour l'anglais
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 20
■ Messages : 1220
■ Inscrit le : 28/05/2013

■ Mes points : 25


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Heisuke Kodoku
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: Jumeaux ? Non. Simplement identiques sur bien des points...  Mar 2 Juin 2015 - 4:57

Au bout de plusieurs minutes, je finis enfin par quitter le placard à musique. Qui aurait cru qu’il serait aussi difficile trouver des feuilles de composition vierge? Il y avait des tonnes et des tonnes de boites partout, remplies à rebord de ces feuilles cependant toutes déjà utilisées. Quand je pense à toutes ces mélodies abandonnées ainsi, dans la poussière et sans susciter le moindre intérêt pour les musiciens curieux… Je trouve cela décevant. J’ai d’ailleurs trouvé quelques-unes datant d’il y a plus de 20 ans. C’est tout de même impressionnant. Certains vont croire qu’il s’agit simplement de petits croquis inutiles, mais, encore là, ces « petits croquis inutiles » sont complets et, pour la plupart,  reflètent une mélodie intéressante.  J’aimerais bien y retourner jeter un œil un jour ou l’autre. Enfin bref, l’important du moment était que je trouve ces feuilles de musique. Dans le cas contraire, j’aurais été obligé de retourner dans ma chambre aux dortoirs… Une réelle perte de temps quoi.

Feuilles en main, j’ouvris la porte de la salle de musique, que je pensais toujours vide puisque je ne suis parti que quelques minutes à peine. Toutefois, ce n’était plus le cas. Quelqu’un était là, au beau milieu de la pièce et jouait du violon. De plus, cet individu se trouvait à être ce garçon que j’ai rencontré à la bibliothèque il y a quelques mois. Comme je n’ai jamais su son nom, je le surnommais intérieurement « mon jumeau » puisque nous nous ressemblons beaucoup au niveau de l’apparence physique. Je dirais que notre plus grande différence est la taille, quoique celle-ci ne soit pas des plus flagrantes.

Ainsi, mon « jumeau » s’adonne également à la musique? Eh bien… Plus je découvre mes ressemblances avec lui, plus cela m’effraie. J’ai autrefois lu un article disant que parmi les 7 milliards d’humains sur cette Terre, nous aurions environ 6 ou 7 personnes presque totalement identiques à nous, soit une chance sur 1 milliard de rencontrer l’une de ces personnes. Je me demande bien quel serait les statistiques que l’une de celles-ci soit dans la même école que soit…

En temps normal, j’aurais simplement refermé la porte et serais parti ailleurs, mais mes affaires étaient déjà dans la classe, donc pas le choix d’entrer et de l’interrompre dans ce qui semblait être de la pure improvisation. J’entrai et fermai la porte derrière moi. Je me dirigeai par la suite vers le piano qui se trouvait au fond de la pièce, m’excusant au passage.

- Pardon pour l’intrusion, je ne voulais pas t’interrompre. C’est seulement que mes affaires étaient déjà ici…

---------------------------------





Japonais #3333cc
Anglais #3399ff
Français #33cc99
Coréen #993399
KHK Love ♥

Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 24
■ Messages : 728
■ Inscrit le : 27/10/2014

■ Mes points : 0

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-4
❖ Arrivé(e) en : Nov. 2013
Akihito Nagao
« Elève ; en 5ème année »
En ligne
(#) Re: Jumeaux ? Non. Simplement identiques sur bien des points...  Mer 3 Juin 2015 - 0:08


Jumeaux? Non. Simplement identiques sur bien des points...

Feat Heisuke & Akihito



La mélodie improvisée d’Akihito s’interrompit immédiatement après avoir entendu la porte de la salle de musique s’ouvrir. Il se retourna sur lui-même pour voir qui avait pénétré le seuil de la porte. Dès qu’il eut déposé son regard bleu sur l’intrus, il le reconnut. Comment oublier une personne nous ressemblant comme deux gouttes d’eau? Décidément, ce jeune quatrième année était entouré de beaucoup de cinquième année. Mais qu’est-ce que celui-ci venait faire ici? Il eut la réponse bien rapidement.

Alors comme ça, cette pièce était en fait déjà occupée par quelqu’un. Bien qu’elle fût vide à son entrée, en bout de ligne, c’était lui-même qui était l’intrus. Le plus vieux s’était excusé. Ne serait-ce pas plutôt au plus jeune de le faire? N’ayant pas son coffre d’instrument avec lui puisqu’il avait trimbalé son violon comme ça, il le garda simplement en main et fit face à son senpai. Il s’inclina légèrement vers celui-ci avant de prendre la parole.

- C’est plutôt à moi de m’excuser pour avoir emprunter cette sale alors que vous étiez déjà établis.

Il se redressa. Il lui faudra alors trouver une autre pièce pour s’exercer. Pour la première fois de la nouvelle année, il souhaita que l’été arrive très vite! À cette saison, il pourra aller à l’extérieur et pouvoir s’exercer en paix sans dérangement. Peut-être sur le toit cet été serait un bon endroit. Il était très peu habité. Pour les quelques fois qu’il s’était aventuré, il n’avait croisé personne, sauf l’un de son senpai qui lui avait fait découvrir l’accès à ce lieu. En même temps, il se demanda si avec la chance qu’il a, la fois qu’il décidera d’exécuter son plan, il tombera encore sur quelqu’un. Mais pour le moment, les vents glaciaux étaient toujours au rendez-vous. Pourquoi les mois de janvier, février et mars sont les plus froids?

Il positionna son violon entre ses mains de sorte à ce que dans tous les cas, l’instrument ne s’abîme pas. Il n’avait pas les moyens de s’en procurer un nouveau. Ça lui avait tout prix pour se le payer avec l’argent qu’il avait mis de côté et les réparations des cordes avaient été un coût supplémentaire puisqu’il ignorait comment entretenir l’instrument à corde. Depuis ce temps, il s’était renseigné correctement à ce sujet pour ne pas répéter la même erreur. En fait, si ça arrivait de nouveau, il ne pourra plus en jouer jusqu’à ce que sa fête n’arrive et qu’il reçoive un peu d’argent. Autrement dit, le violon était devenu la chose la plus précieuse.

Il s’inclina une deuxième fois vers le cinquième année lorsqu’ils se croisèrent dans la salle.

- Veuillez m’excuser.

Il se dirigea ensuite vers les grandes portes.



---------------------------------


#646B72 pour le japonais || #436492 pour le français || #4D426D pour l'anglais
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 20
■ Messages : 1220
■ Inscrit le : 28/05/2013

■ Mes points : 25


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Heisuke Kodoku
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: Jumeaux ? Non. Simplement identiques sur bien des points...  Mer 3 Juin 2015 - 7:53

Aussitôt que j’entrai dans la pièce que le jeune violoniste fit taire son instrument. Lui au moins il est beaucoup plus conscient de son environnement lorsqu’il joue, contrairement à moi qui se perds éperdument dans sa musique. Même si cela va bientôt faire un an, je me souviendrais toujours aussi fraichement de ma rencontre avec Keitô le jour de la rentrée, ici même dans cette salle. Je me demande bien comment aurait été notre rencontre si je m’étais rendu compte dès le départ de son arrivée dans la pièce. Peut-être nous nous serions moins, comment dire… méprisé? Je ne vais pas le cacher, je l’ai détesté un bon moment étant donné son air si aimable et chaleureux envers les autres.

S’inclinant face à moi, le jeune homme s’excusa de son intrusion puisque j’occupais déjà la salle. Bon, il ne faut pas exagérer non plus. Oui, je suis bel et bien arrivé le premier, mais il ne pouvait pas savoir le pauvre… J’étais parti chercher ces satanées feuilles. De plus, comme le piano se trouve au fond de la pièce et que mes affaires s’y trouve, s’apercevoir que cette salle est occupée n’est pas des plus évident. Ce n’est pas comme si je lui reprochais d’être complètement aveugle malgré sa tête de binoclard… Quoique je ne devrais pas trop parler puisque je porte également des lunettes à l’occasion, soit tous les soirs après 19h désormais, car selon mon optométriste, je vais devenir aveugle dans le cas contraire… Enfin bref, ce n’est pas sa faute et il ne devrait pas culpabilisé à ce sujet.

Ne semblant pas avoir d’étui pour emballer son instrument, mon jumeau serra celui-ci contre lui et s’inclina une seconde fois lorsque nous nous croisâmes, s’excusant à nouveau pour son « intrusion ». À voir sa tête, il ne me paraissait pas trop certain de l’endroit où il comptait aller continuer d’exercer son instrument et du coup, je me sentis un peu coupable. Techniquement parlant, il a autant droit que moi d’utiliser cette pièce et c’est la même pour tous les autres élèves. Là, j’avais presque l’impression de le chasser de la pièce. Je ne suis tout de même pas un connard égocentrique. Je sais bien qu’il est difficile de trouver un endroit tranquille où jouer de la musique en plein hiver…

Le regardant se diriger vers la sortie, je l’arrêtai dans sa course en l’interpellant :

- Tu sais, cette salle ne m’appartient pas et je n’ai aucun droit de t’en chasser. De plus, tu n’as pas besoin de t’excuser ou de culpabiliser à ce sujet puisque tu ne pouvais savoir que j’y étais déjà… Tu joues du violon depuis longtemps?

---------------------------------





Japonais #3333cc
Anglais #3399ff
Français #33cc99
Coréen #993399
KHK Love ♥

Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 24
■ Messages : 728
■ Inscrit le : 27/10/2014

■ Mes points : 0

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-4
❖ Arrivé(e) en : Nov. 2013
Akihito Nagao
« Elève ; en 5ème année »
En ligne
(#) Re: Jumeaux ? Non. Simplement identiques sur bien des points...  Mar 30 Juin 2015 - 0:48


Jumeaux? Non. Simplement identiques sur bien des points...

Feat Heisuke & Akihito



Akihito stoppa sa course vers l’extérieur de la pièce qui était la salle de musique. La voix de son senpai qui le retenait une fois de plus. C’était une situation qui lui fit repenser à un autre cinquième année. Est-ce que tous les étudiants de cette dernière année de lycée agissaient ainsi? Est-ce que lui aussi il deviendra comme ça lorsqu’il entrera finalement en terminal du lycée? Bien sûr que non! Comment un solitaire pourrait faire ce genre de chose. Et puis, ce n’était pas comme s’il connaissait grand monde en dehors des cinquièmes années et des quatrièmes également. Déjà il y avait seulement Tessa Yorke dans sa classe qu’il était capable de discuter. Le reste était les cinquièmes… Ah non, il manquait une première année; Lynna Winter. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas discuté avec elle, mais s’il allait à sa rencontre, elle se ferait un plaisir de lui demander ses progrès au violon. Certes il s’était bien amélioré avec le temps, mais pas suffisamment pour lui montrer… Lui qui n’avait encore jamais réellement performer devant quelqu’un.

- Depuis simplement quelques mois. Même si je n’ai aucun talent.

Il s’était remis face à son senpai. Il avait l’impression de se voir dans le miroir. C’était vraiment étrange d’avoir quelqu’un te ressemblant comme deux gouttes d’eau en face de toi. Seulement le plus jeune portait des lunettes, ce qui n’était pas le cas du plus âgé. Mais Akihito ne bougea pas d’où il était. Toujours sur le palier et à quelques pas seulement de franchir le seuil de la porte menant sur le couloir du lycée.

Il se demanda pourquoi le cinquième l’avait ainsi retenu. À part le fait qu’ils se ressemblaient… M’enfin, il s’était déjà croisé pourtant dans la bibliothèque et Akihito n’en avait rien fait, alors pourquoi il le faisait maintenant? Aucune idée, il l’ignorait. Peut-être son inconscience qui lui dictait de converser un peu avec un jumeaux éloigné?



---------------------------------


#646B72 pour le japonais || #436492 pour le français || #4D426D pour l'anglais
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 20
■ Messages : 1220
■ Inscrit le : 28/05/2013

■ Mes points : 25


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Heisuke Kodoku
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: Jumeaux ? Non. Simplement identiques sur bien des points...  Jeu 30 Juil 2015 - 5:56

- Depuis simplement quelques mois. Même si je n’ai aucun talent

À nouveau face à moi, mon jumeau avait bien l’air de se demander pourquoi je l’ai ainsi retenu. Moi aussi d’ailleurs. Il a décidé de partir de son plein gré non? Ce n’est pas comme si j’avais eu l’intention de le chasser. Oui, il est sûr que j’aurais préféré avoir la salle à moi tout seul pour composer tranquille, mais comme je disais, cette salle n’est pas à moi. Mais s’il veut partir, pourquoi je le retiens alors? Il est fort probable qu’il préfère être seul, tout comme moi. Cela dit, il me ressemble tellement que j’ai l’impression d’être froid avec moi-même. Plus je le regarde, plus j’ai l’impression de me voir dans une glace.

Cela dit, sa réponse me surpris. Aucun talent? Pourtant, à ce que j’ai pu entendre tout à l’heure, il se débrouillait bien pour quelqu’un qui pratique l’instrument depuis seulement quelques mois. Aurais-je affaire avec un pessimiste par hasard? Je crois bien que oui. Il ne peut s’attendre à être un prodige au moment même où il touche l’instrument. Il faut de la pratique, et de la pratique, et encore de la pratique. D’ailleurs, selon moi, ce « non-talent » pourrait devenir quelque chose de bien intéressant s’il y mettait un peu de cœur. De la passion, c’est tout ce qu’il faut et en tant que musicien, je sais qu’il en a aussi. Je fronçai donc les sourcils et plongeai mon regard dans le sien.

- Aucun talent? Puis-je douter de cela?

Je m’approchai de lui, très sérieux. Personnellement, je trouve qu’il a du talent et s’il voit le violon comme moi je vois le piano, alors il ne devrait pas se mentir à lui-même avec ce genre de pensées. Généralement, je ne ferai jamais ça, mais mon instinct de musicien me dit que je le regretterai si je ne le fais pas.

- Je suis peut-être qu’un simple pianiste, mais je m’y connais beaucoup en musique… Ce violon que tu tiens là, tu me sembles le chérir non? Je le sais, car je peux reconnaitre quelqu’un qui partage cette passion qu’est la musique… Si j’ai tort, tu peux reprendre ton chemin vers la sortie. Toutefois, si j’ai visé juste, alors permet-moi de t’enseigner ce que je sais, si tu es d’accord bien évidemment.

HRP:
 

---------------------------------





Japonais #3333cc
Anglais #3399ff
Français #33cc99
Coréen #993399
KHK Love ♥

Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 24
■ Messages : 728
■ Inscrit le : 27/10/2014

■ Mes points : 0

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-4
❖ Arrivé(e) en : Nov. 2013
Akihito Nagao
« Elève ; en 5ème année »
En ligne
(#) Re: Jumeaux ? Non. Simplement identiques sur bien des points...  Mar 25 Aoû 2015 - 4:42


Jumeaux? Non. Simplement identiques sur bien des points...

Feat Heisuke & Akihito



En douter? Cela ne se posait pas comme question selon Akihito. Mais bon, ce n’est pas tout le monde qui avait les mêmes opinions sur le même sujet. Sans compter les multiples arguments que les gens prononçaient de vive voix pour faire valoir leur point de vue. Mais Akihito n’avait pas la tête du tout à de tel affrontement. Plutôt laissé tomber cette fois. Il avait bien voulu tourner le dos à son senpai et continuer sa recherche d’un endroit tranquille et où personne ne viendrai le surprendre. Mais le regard que le plus vieux avait plongé dans le sien… Il ignorait bien pourquoi, mais il n’arrivait pas à se décrocher de ce regard. Peut-être parce qu’ils avaient la même couleur de yeux? Mais cela restera un mystère…

Le plus âgé s’approcha du plus jeune. Akihito n’en fit rien. Il le laissa parler. Mais ne répliqua rien. En fait, il n’avait pas réellement tort. Même si Akihito ne le voyait pas ni même voulait le reconnaître. À chaque fois qu’il faisait résonner l’instrument à corde, il s’enfermait dans son propre monde. Habituellement il n’y avait qu’en faisant ses marches solitaires qu’il arrivait à se plonger dans ce monde, même s’il n’était pas très fantaisiste. Mais depuis quelques mois, il avait trouvé une autre façon d’y parvenir et elle  était bien différente de la première. Par contre, les efforts qu’il y mettait ne semblaient pas le convaincre suffisamment. Il n’avait pas la force de reconnaître ses progrès et il en n’avait pas pour le renier non plus  devant l’élève qui lui ressemblait peut-être beaucoup trop.

- M’enseigner quoi ?

Il le connaissait à peine. Ils ne s’étaient seulement croiser une seule fois à la bibliothèque depuis un bon moment déjà. Il ignorait de quel instrument il jouait… malgré qu’il ait dit qu’il n’était qu’un simple pianiste. Donc le piano. Cela était la base de la musique… Cela ne pourrait donc pas être bien mauvais, non? Mais avait-il joué d’autres instruments? Depuis combien de temps pratiquait-il la musique? Qu’allait-il lui enseigner spécifiquement? Bien qu’Akihito n’ait pas beaucoup, voire très peu, de connaissance théorique de ce domaine, il ignorait complètement ce que son senpai lui donnerait comme leçon.

Mais il n’avait quand même rien à perdre dans tout ça. Il en sortirait seulement vainqueur. Même s’il ne faisait pas confiance aux personnes en général, il pourrait s’essayer avec quelqu’un qui pourrait être facilement considérer comme son jumeau. Mais cela lui faisait bizarre en quelque sorte. Ce faire donner un cours particulier par presque ‘’lui-même’’…



---------------------------------


#646B72 pour le japonais || #436492 pour le français || #4D426D pour l'anglais
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 20
■ Messages : 1220
■ Inscrit le : 28/05/2013

■ Mes points : 25


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Heisuke Kodoku
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: Jumeaux ? Non. Simplement identiques sur bien des points...  Jeu 24 Sep 2015 - 22:11

- M’enseigner quoi?

Maintenant qu’il m’avait laissé exprimer mon point de vue en silence, c’était, évidemment, l’heure des questions. Cette dernière était bien pertinente d’ailleurs. Comment un simple pianiste allait lui enseigner le violon? Ce n’est pas du tout le même genre d’instrument et il doit sûrement me prendre pour un idiot. Cependant, depuis que Keitô a tenté de vouloir m’apprendre la guitare, je me suis intéressé au fonctionnement de plusieurs autres instruments, y compris le violon. Du coup, je ne le pratique pas, mais je sais comment celui-ci fonctionne, que ce soit au niveau de l’angle de l’archet ou la position des notes. Je ne peux me prétendre expert de cet instrument puisque je n’y joue pas, mais je connais les bases.

De plus, savait-il seulement lire une feuille de partition? Beaucoup de débutants oublient que celles-ci sont bien importantes, surtout lorsqu’on commence dans la musique. Savoir lire une musique est essentielle à l’apprentissage et reste utile pour tout instrument, sans exception. Étant donné les dires de mon « jumeau » se disant débutant et le fait qu’il improvise, je me permets de douter que lire une partition est dans son champ de compétence. Cela dit, ça ne voulait rien dire non plus. Keitô est très doué pour la guitare alors qu’il ne savait pas lire une simple note. Le 4e année peut bien savoir les lire et ne pas les utiliser pour apprendre.

S’il n’y connait rien, nous pourrions débuter par là. Personnellement, je trouve qu’il est beaucoup plus facile d’apprendre une mélodie lorsqu’elle se trouve devant nous et non à l’écoute seulement, du moins, pour un débutant surtout. L’oreille se forge avec le temps et avant, il doit se familiariser avec les notes.

- Tout d’abord, si tu ne sais pas comment lire des partitions, nous pourrions débuter par-là. Ça serait très pratique. Toutefois, si tu sais déjà, je connais les bases du violon, même si je n’y ai jamais joué personnellement…

Maintenant que j’y pense, je ne connais pas du tout son nom. Quel tuteur médiocre ferais-je en ne connaissant le nom de mon élève.

- Au fait, je me présente : Kodoku Heisuke. Je suis en 5e année. Enchanté.

---------------------------------





Japonais #3333cc
Anglais #3399ff
Français #33cc99
Coréen #993399
KHK Love ♥

Revenir en haut Aller en bas
 
Jumeaux ? Non. Simplement identiques sur bien des points...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: