Partagez | 
 

 [U-7] J’ai toujours voulu avoir une frère ou un sœur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
■ Age : 24
■ Messages : 1854
■ Inscrit le : 18/11/2010

■ Mes points : 10

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mariko Takeda
« Elève ; en 3ème année »
(#) [U-7] J’ai toujours voulu avoir une frère ou un sœur  Lun 14 Sep 2015 - 18:10

Depuis que j’ai rencontré mon père au restaurant, je n’ai pas vraiment gardé le contact avec lui. Il m’a donné son numéro de téléphone mais je n’ai pas encore osé l’appeler, je ne sais pas quoi lui dire. Je crois que j’ai accepté de le voir parce que j’étais curieuse, je voulais savoir de quoi il avait l’air et si je lui ressemblais. Ça ne m’a pas vraiment manqué de grandir sans un homme à la maison, j’étais tout à fait heureuse seule avec ma maman. Mais comme tout le monde je pense, je me suis quand même posé des questions et je me suis souvent demandé qui était celui qui a mis la petite graine. Maintenant, je sais.

Enfin … tout ce que je sais de lui, c’est ce qu’il a bien voulu me dire ce soir-là. Je connais son nom, son métier, et je sais qu’il a un fils qui étudie à l’université de Kobe. C’est pour ça que je fais les cent pas dans ce couloir depuis dix minutes, devant une porte à laquelle je n’ose pas frapper. Ça n’a pas été très difficile de le retrouver, même s’il y a beaucoup d’étrangers ici, puisque je connais son nom de famille. Je l’ai déjà croisé plusieurs fois d’ailleurs, mais je n’ai jamais voulu le déranger et puis surtout, comme à notre père, je ne sais pas trop quoi lui dire. Peut-être qu’il sait que j’existe mais qu’il ne veut pas entendre parler de moi. Après tout, il a déjà une famille, notre père était marié quand je suis née, c’est pour ça qu’il n’a pas voulu me reconnaître comme étant son enfant.

Même s’il y a beaucoup de chance pour qu’il me rejette, je dois quand même essayer de lui parler. Je crois que si je ne le faisais pas, je le regretterai toute ma vie. C’est peut-être un inconnu, mais c’est mon demi-frère. Je serre Pinouw contre moi pour me donner du courage avant de le ranger dans mon sac, et je frappe à la porte. J’entends du mouvement dans la chambre, je me racle la gorge et je cache mes mains dans mon dos. Et puis la porte s’ouvre.

« Euh … c’est toi Ryan Caldewouell ? »

J’ai du mal à prononcer son nom, j’espère qu’il ne m’en voudra pas. Même si je lui ai posé la question, je n’ai pas vraiment besoin de réponse. J’ai enquêté avant de venir, alors je suis sûre et certaine que c’est bien lui.
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 24
■ Messages : 258
■ Inscrit le : 09/02/2011

■ Mes points : 0

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-7
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Ryan Caldwell
« A l'université ; section scientifique »
(#) Re: [U-7] J’ai toujours voulu avoir une frère ou un sœur  Jeu 1 Oct 2015 - 16:45

Dans un mois, je vais fêter mes vingt-et-un ans. L’année dernière, mon passage à la majorité japonaise m’a permis de choisir une nationalité sur les deux que je me trainais depuis ma naissance et j’ai évidemment choisi de rester japonaise, au plus grand déplaisir de mon père. C’est sans doute pour cela que j’ai choisi de prendre cette nationalité là aussi, pour l’embêter encore plus et affirmer mon indépendance face à lui. Cette année, j’hésite beaucoup à faire un autre changement qui me permettrait de mieux m’intégrer dans ce pays mais aussi de créer une nouvelle séparation avec mon père : changer mon nom. Utiliser le prénom et le nom de ma mère lors de la soirée étudiante m’a fait réaliser que j’aurais préféré m’appeler Mori que Caldwell, clairement. Je pense de plus en plus à faire changer mon nom de famille, mais une chose à la fois.

Pour le moment, je me concentre sur mes études. En plus de la musique, les cours me prennent pas mal de temps et je dois essayer de mieux m’organiser pour pouvoir me trouver un petit boulot. Les cours particuliers ne suffisent pas pour mettre de l’argent de côté et j’aimerais bien ne plus dépendre financièrement de mon père. Il me faut renflouer mon compte en banque, c’est la priorité avant de faire d’autres changements. Mes dernières économies sont parties dans une séance shopping, histoire de ne pas ressembler à un boudin sur le campus de l’université.

Là, je reviens de cours. Ma colocataire est absente quand je passe la porte de la chambre. Je jette mon sac de cours sur mon lit puis je me retourne pour fermer la porte mais un courant d’air se fait sentir et la porte se referme sur mes doigts.

« PUTAIN DE PORTE DE MERDE ! » Je gueule mais ça fait vraiment mal. Je secoue mes doigts en soufflant un peu dessus, n’osant pas les ouvrir de peur d’en voir tomber un. Puis je regarde la porte, l’œil mauvais. « Toi je te jure … je trouve un outil et je te démonte de tes gonds ! » Je la menace de mon poing puis je me retourne pour m’assoir sur mon lit.

Quand je suis sure que je n’ai rien de cassé, c’est-à-dire au bout de plusieurs minutes à observer mes pauvres doigts, je me relève pour ouvrir mes livres de cours mais je suis interrompue par quelqu’un qui frappe à la porte. Je vais donc ouvrir, persuadée qu’il s’agit juste de ma colocataire qui a oublié ses cléfs. Mais en ouvrant, je tombe sur une jeune fille qui ne doit pas avoir plus de quinze ans, qui me demande si je suis bien ‘Ryan Caldewouell’. Ça me fait sourire.

« Euh oui c’est moi. Et tu es … ? »
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 24
■ Messages : 1854
■ Inscrit le : 18/11/2010

■ Mes points : 10

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mariko Takeda
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: [U-7] J’ai toujours voulu avoir une frère ou un sœur  Mar 6 Oct 2015 - 16:08

Je suis beaucoup plus nerveuse que le jour où j’ai rencontré mon père. Cette fois, je suis toute seule, ma maman n’est pas à côté de moi pour me rassurer, j’ai peur de la manière dont les choses peuvent se passer. En plus, c’est moi qui ai décidé de venir voir Ryan et je ne suis pas certaine qu’il veuille bien me connaître. Alors forcément, je prends le risque d’être rejetée. Mais le voir sourire, même si c’est sûrement à cause de ma prononciation, me donne bon espoir. Au moins, il n’a pas l’air de trop mauvaise humeur.

« Mariko, je m’appelle Mariko Takeda. »

Il m’a demandé qui je suis, peut-être qu’il ne sait pas qu’il a une petite sœur finalement. Enfin, j’imagine que si notre père le lui avait dit, il aurait été assez curieux pour chercher à savoir comment je m’appelle et à quoi je ressemble, même s’il ne veut pas de moi dans sa vie. Je ne sais pas comment le lui annoncer alors je reste bêtement silencieuse et je le fixe, j’essaie de nous trouver des traits communs. Un gros blanc s’installe entre nous, et c’est super gênant alors je décide de prendre mon courage à deux mains.

« Alors voilà ! Je … hm … »

C’est vraiment trop stupide, je suis vraiment trop stupide. Les mots ne me viennent pas et je me mets à bafouiller comme une débile. Je dois avoir l’air d’une folle, à l’observer comme une bête curieuse sans pouvoir parler. Il faut vraiment que j’y arrive. J’arrête de jouer avec mes doigts et je remets mes mains dans mon dos, comme pour une récitation. Je prends une grande inspiration, je le regarde dans les yeux et je me lance sans trop réfléchir, il faut que ça sorte.

« J’ai rencontré mon père il y a quelques semaines. En fait j’ai jamais eu de père, ma maman m’a élevée seule parce qu’il est parti quand j’étais encore dans son ventre, celui de ma maman je veux dire. Et puis il a changé d’avis, je sais pas trop pourquoi il veut me connaître que maintenant. Enfin bref. C’est un américain, il est militaire je crois, j’ai pas trop bien compris en fait, mais il s’appelle Jacob Caldewouell, comme toi, et … bah voilà quoi. »

J’ai dit tout ça d’une seule traite, je respire un bon coup et je baisse la tête. Je ne peux pas soutenir son regard, j’ai un peu peur de sa réaction. Si ça se trouve, il va seulement me claquer la porte au nez et puis ce sera tout.

« C’est pas grave si tu veux pas me parler tu sais… je comprendrais. Mais je devais au moins essayer. »
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 24
■ Messages : 258
■ Inscrit le : 09/02/2011

■ Mes points : 0

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-7
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Ryan Caldwell
« A l'université ; section scientifique »
(#) Re: [U-7] J’ai toujours voulu avoir une frère ou un sœur  Sam 17 Oct 2015 - 18:34

J’ai super mal aux doigts … Mais je suis intriguée par la présence de cette jeune fille devant ma porte, qui semble connaitre mon nom et donc me chercher moi. Elle me dit qu’elle s’appelle Mariko Takeda mais ce nom ne me dit rien du tout. Peut-être qu’elle vient là pour avoir des cours particulier, qu’un ami lui a parlé de moi et qu’elle vient voir si c’est possible. J’attends qu’elle continue parce que pour l’instant, j’ignore ce qu’elle vient faire à ma porte, mais elle se contente de me fixer. Ca me gêne un peu quand même, je n’aime pas trop le blanc qui s’est installé entre nous. Mais quand je m’apprête à lui demander ce qu’elle vient faire ici quand elle commence à m’expliquer qu’elle a rencontré son père il y a quelques semaines, qu’elle ne le connaissait pas avant parce qu’il est parti avant sa naissance. Je me demande quel est le rapport avec moi mais je ne la coupe pas, je comprends quelques secondes plus tard quand elle ajoute que son père est américain et militaire, et qu’il s’appelle Jacob Caldwell.

Là, je suis sur le cul. Je ne comprends pas tout ce que ça implique sur le moment mais le fait qu’elle me parle de mon père me laisse sans voix. Puis l’idée monte jusqu’à mon cerveau et je comprends alors ce que ça implique. Mon père a un autre enfant, une fille en plus, et a souhaité la rencontrer. Le pire dans tout ça, c’est qu’il était au courant depuis des années, depuis bien avant sa naissance du coup et qu’il a choisi de l’ignorer. Mais quel connard … Il a sans doute su que c’était une fille et a préféré se sauver et ne pas assumer ses erreurs. Plus j’en apprends sur mon père et plus je suis contente d’avoir pris plus du côté de ma mère que du sien. Et d’un coup, ça me percute : j’ai une petite sœur !

« Alors comme ça, j’ai une petite sœur ? »

Je ne sais pas trop comment je dois prendre tout ça. J’ai toujours voulu avoir des frères et sœurs mais avec l’absence de ma mère et l’éducation de mon père, je n’ai jamais rien réclamé. Aujourd’hui, j’ai une demi-sœur et je ne l’apprends que maintenant.

« Je ne sais pas trop quoi dire, j’ignorais ton existence en fait. Mon père a du oublier de me dire qu’il avait une fille cachée qu’il avait abandonnée. Mais tu l’as rencontré, tu as vu comment il est. »

J’ai un petit rire, elle n’est pas tombée sur le père de l’année. Je suis même plutôt surprise qu’il ait accepté de la rencontrer, qu’il y soit allé de lui-même d’ailleurs. Peut-être qu’il essaye de se racheter. Ou alors il pensait qu’il avait un fils et il est allé se renseigner.

« Du coup … euh … enchanté de faire ta connaissance ! »

Je ne sais pas trop quoi dire là ...
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 24
■ Messages : 1854
■ Inscrit le : 18/11/2010

■ Mes points : 10

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mariko Takeda
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: [U-7] J’ai toujours voulu avoir une frère ou un sœur  Ven 30 Oct 2015 - 18:01

J’ai très très peur de la réaction de Ryan mais je relève la tête pour l’observer. Il a l’air surpris, autant que moi quand ma maman m’a dit que mon père voulait me rencontrer après seize ans d’absence. Depuis que j’ai appris que j’ai un frère qui vit sur le campus, je me suis demandé tous les jours s’il savait pour moi. Finalement, je crois bien que non et j’imagine que ça doit lui faire super bizarre, comme à moi.

« Apparemment, oui… »

Je souris un peu timidement avant de baisser de nouveau la tête. J’ai toujours voulu avoir un frère ou une sœur avec qui jouer quand j’étais petite. Ma maman était souvent absente et même si j’avais des copines à l’école, je me sentais souvent seule une fois rentrée à la maison. Ryan m’explique ensuite qu’il ne sait pas trop quoi me dire, que son père a dû oublier de lui parler de moi et qu’il ignorait mon existence. Je hausse les épaules quand il me dit que j’ai vu comment il est. Il ajoute aussi qu’il est enchanté de faire ma connaissance, et ça me rassure. J’ai l’impression d’avoir retenu ma respiration pendant tout ce temps et d’être enfin libérée d’un poids. Même s’il ne m’a pas encore invitée à entrer, il ne m’a pas non plus claqué la porte au nez, et c’est un bon début. Je suis contente du coup, et je lui adresse un grand sourire.

« Moi aussi ! Peut-être qu’on pourrait aller manger ensemble un jour ? Ou faire ce que tu veux, pour apprendre à se connaître… si tu veux bien hein, je t’oblige pas ! »

Je commence à rougir alors je regarde ailleurs un instant. C’est bête mais j’ai toujours encore un peu peur qu’il ne veuille pas de moi. Je sais pas trop pourquoi d’ailleurs, parce que je ne m’attends pas à ce qu’il me fasse un câlin là tout de suite ou qu’il prenne une grosse place dans ma vie d’ici la semaine prochaine. Mais on a le même père, c’est mon frère, alors j’aimerais avoir une chance de le connaître, même un tout petit peu.

« J’aimerais savoir, à propos de ton père… il est comment ? Parce que je le connais pas vraiment tu sais, je l’ai vu qu’une fois. J’ai pas encore osé l’appeler depuis que je l’ai rencontré… »

Je me sens un peu stupide de lui poser cette question. Je suis venue pour le rencontrer lui après tout, et il me suffirait de téléphoner à mon père si j’ai envie d’en savoir plus. J’imagine que c’est parce que dans la famille Caldwell, Ryan m’intimide quand même moins que Jacob...
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 24
■ Messages : 258
■ Inscrit le : 09/02/2011

■ Mes points : 0

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-7
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Ryan Caldwell
« A l'université ; section scientifique »
(#) Re: [U-7] J’ai toujours voulu avoir une frère ou un sœur  Jeu 19 Nov 2015 - 0:14

Si on m’avait dit ce matin que j’ouvrirais la porte de ma chambre sur le visage de ma demi-sœur, j’aurais sans doute ris aux éclats. Je ne m’attendais pas du tout à recevoir ce genre de nouvelles, surtout que je n’ai jamais pensé que mon père puisse être un tel homme. Mais il est vrai que je ne le connais pas réellement et qu’après tout, il passe beaucoup de temps en dehors de la maison. Les missions sur les différentes bases ne sont pas toujours marrantes et il doit bien trouver un moyen de s’amuser un peu. Mais bizarrement, j’imagine mal mon père avoir tout un tas de petites amies dans des villes différentes. Même s’il est plutôt pas mal pour son âge et que son uniforme le met toujours en valeur. Il doit bien plaire à certaines filles, surtout avec son charme exotique d’américain.

Néanmoins, je ne peux pas m’empêcher de regarder la jeune fille en face de moi et de chercher une quelconque ressemblance entre nous. Nous n’avons qu’une moitié d’ADN en commun - et pas forcément la meilleure d’ailleurs – mais j’essaye de chercher ce que nous avons pris de notre père. « Notre père », c’est super bizarre de se dire ça. En tout cas, Mariko semble contente de voir que je prends bien la chose et que je suis contente de faire sa connaissance. Elle me propose même d’aller manger ensemble un jour, pour apprendre à se connaitre.

« Ça serait cool oui ! »

C’est une bonne idée, j’avoue que je suis un peu curieuse de la connaître, même si c’est bizarre. Et de questionner mon père aussi. Quand elle me demande comment est celui-ci, je ne peux m’empêcher d’esquisser une petite grimace. Je ne suis pas sure que ce soit une bonne idée de lui raconter comment est Jacob Caldwell en tant que père. Mais bon, elle a envie de le connaitre et je peux la comprendre. Elle n’a pas eu de père, moi je n’ai pas eu de mère. Je souris légèrement puis je me recule un peu pour ouvrir la porte plus grande et lui faire signe.

« Tu veux entrer ? Ma colocataire n’est pas là, on sera plus tranquille que dans les couloirs. »

Surtout que certains nous regardent comme si nous les dérangions. Il faut dire qu’on discute sur le pas de ma porte depuis quelques minutes et que ce n’est pas forcément très bon pour avoir une conversation privée. J’ai déjà une réputation un peu bizarre, je ne veux pas en rajouter une couche. J’attends qu’elle se décide puis je réfléchis à ce que je peux lui raconter sur notre père.

« Il n’est pas très présent mais c’est un bon père quand même. » Mine de rien, il m’a quand même bien éduquée, même s’il pensait bien faire en m’élevant comme un garçon. « Il est militaire, alors il est plutôt autoritaire et carré, mais il peut être gentil aussi. Quand j’étais petit, on passait ses permissions ensemble. Mais je sais que son boulot passe avant son rôle de père, malheureusement. » Je ne veux pas qu’elle me plaigne, mais je pense qu’elle a sans doute eu plus de chance en ne le connaissant pas finalement, elle aurait fini par souffrir de son absence et de sa préférence pour sa carrière. « Et apparemment il sait bien garder des secrets puisqu’il ne m’a pas parlé de toi. » Je souris à Mariko. « Et toi, ça t’a fait quoi de le rencontrer ? »
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 24
■ Messages : 1854
■ Inscrit le : 18/11/2010

■ Mes points : 10

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mariko Takeda
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: [U-7] J’ai toujours voulu avoir une frère ou un sœur  Jeu 19 Nov 2015 - 17:39

J’essaie tant bien que mal de cacher ma joie quand Ryan dit que ce serait cool qu’on fasse quelque chose tous les deux pour apprendre à se connaître. Mais j’ai un sourire jusqu’aux oreilles qui me trahit, il doit bien voir à quel point ça me fait plaisir qu’il accepte de me laisser une toute petite place dans sa vie. Je ne sais pas trop pourquoi finalement, c’est même un peu bizarre, mais j’ai beaucoup plus envie de le connaître que notre père. C’est peut-être parce que c’est un vieux, j’ai moins de choses à lui raconter, je sais pas trop…

« Euh… bah oui ! »

Je bafouille un peu bêtement. J’avais peur qu’il me claque la porte au nez mais maintenant qu’il m’invite à entrer, ça me fait tout bizarre. La situation entière est bizarre, en fait. Je pense qu’il y a peu de gens qui se découvrent un frère ou une sœur à l’âge de seize ans. J’entre dans la pièce et je me retiens de regarder partout autour de moi. Je sais bien que c’est impoli mais en même temps, une chambre c’est super personnel – même si on la partage avec quelqu’un – et on peut en apprendre beaucoup sur quelqu’un rien qu’en observant son chez-soi. Je me tourne vers Ryan et je l’écoute attentivement me parler de Jacob Caldwell. Il m’explique c’est un père autoritaire et absent mais qu’il est gentil quand même. Finalement, je hoche la tête et lui souris un peu tristement.

« Je vois… Ma maman aussi est très occupée, c’est pour ça que je suis ici, dans un pensionnat. »

Je ne reproche rien à ma petite mamounette, je sais qu’elle fait de son mieux mais c’est toujours compliqué à comprendre pour un enfant. J’ai eu un peu de mal à me faire à l’idée que je devais vivre ailleurs parce qu’elle n’avait pas assez de temps à me consacrer, même si je sais très bien que c’est pour moi qu’elle travaille si dur. Je rends son sourire à Ryan quand il ajoute que notre père sait aussi garder des secrets puisqu’il ne lui a jamais rien dit à propos de moi.

« Il a sûrement ses raisons... »

On n’en a pas vraiment discuté quand on s’est rencontrés, je n’ai pas osé poser la question qui fâche : « pourquoi tu m’as abandonnée ? ». J’ai toujours pensé qu’il avait trop honte pour avouer qu’il avait trompé sa femme et que c’est pour ça qu’il a préféré faire comme si je n’existais pas. Je ne lui cherche pas d’excuses, il aurait dû assumer au lieu de mettre les voiles et de laisser ma mère se débrouiller toute seule, mais je ne suis pas non plus en colère. Ryan me demande ce que ça m’a fait de le rencontrer, je prends quelques instants pour réfléchir à ce que je vais dire…

« Je sais pas trop… Je crois que je m’attendais à sentir au fond de mon cœur que c’est lui mon papa au moment où je le verrai, un peu comme dans les films, mais … c’était seulement un inconnu finalement. On avait pas grand-chose à se dire, c’était bizarre. »

Je ne suis même pas sûre de vouloir le revoir en fait. Je ne le connais pas et c’est difficile de me faire à l’idée que j’ai un père maintenant alors que j’ai toujours vécu sans lui et que ça ne m'a pas manqué. Je me tripote un peu les doigts et je regarde Ryan.

« Qu’est-ce que tu vas faire maintenant ? Tu vas lui dire que tu m’as rencontrée ? »

Je me mets à sa place et j’imagine que ça doit être difficile de découvrir qu’on a une petite sœur de cette façon, ce serait normal qu’il demande des explications à son père. Je ne peux pas m’empêcher de me sentir un peu coupable, il aurait sûrement préféré le lui annoncer lui-même, peut-être qu’il attendait juste le bon moment pour le lui dire…
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 24
■ Messages : 258
■ Inscrit le : 09/02/2011

■ Mes points : 0

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-7
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Ryan Caldwell
« A l'université ; section scientifique »
(#) Re: [U-7] J’ai toujours voulu avoir une frère ou un sœur  Sam 12 Déc 2015 - 9:47

Quand elle me dit que sa maman est aussi très occupée et que c’est pour cette raison qu’elle se retrouve dans ce pensionnat, je trouve ça vraiment triste. Elle a quand même l’air d’être suffisamment âgée pour rester toute seule le soir après l’école, c’est quand même dommage qu’elle ne voit pas sa mère tous les jours. Mais en plus d’avoir une mère très occupée, la pauvre Mariko a aussi un père biologique en carton, d’après ce qu’elle m’explique. Elle me dit qu’elle n’a rien ressenti de particulier en rencontrant notre père, qu’il est juste un inconnu à qui elle n’avait pas grand-chose à dire finalement. En même temps, je ne m’attendais pas à ce qu’elle me dise qu’ils s’étaient sautés au cou, ça c’est clair. Mais quand même, mon père aurait pu faire un effort.

« Oh tu sais, il n’a jamais été très causant avec moi non plus. Ce n’est pas tellement le père de l’année, les câlins et les bisous il ne connait pas vraiment. Je crois que ça vient du fait que son père est aussi militaire, il a été élevé comme ça, à la dure, sans élan d’affection. Alors il reproduit ce qu’il connait, c’est normal. »

C’est aussi une façon de justifier l’absence d’amour à mon égard je crois. Enfin, je ne crois pas que mon père ne m’aime pas, il m’aime juste à sa façon de militaire au cœur de pierre. Quand Mariko me demande ce que je vais faire maintenant, si je vais lui dire que je l’ai rencontrée, j’avoue que j’hésite un peu.

« Je ne sais pas. Je pourrais attendre de voir s’il me parle de toi de lui-même ou alors aller le voir et lui dire que je t’ai rencontrée. Je ne sais pas trop ce qui serait le mieux. Mais tu sais, on a pas une relation père-fils très ouverte non plus, je doute qu’il ne vienne pour me parler de l’enfant qu’il a eu et qu’il n’a pas reconnu. »

Ou alors il le fera, mais juste pour me rappeler de sortir couvert afin que ça ne m’arrive pas à moi aussi. Il peut être lourd parfois… Je souris puis je regarde Mariko.

« Non, je pense que je vais lui dire qu’on s’est rencontrés. Juste pour voir s’il va tenter de s’expliquer ou pas. Mais dans tous les cas, peu importe ce qu’il dira, je veux apprendre à te connaître. Notre père n’a peut-être pas voulu t’avoir dans sa vie mais je n’ai pas eu mon mot à dire, sinon j’aurais râlé. J’aurais aimé avoir une petite sœur quand j’étais enfant, c’est juste dommage que ça arrive maintenant et pas à ta naissance. »

C’est clair que ça aurait surement changé pas mal de choses pour moi et aussi pour Mariko du coup. Même sans avoir forcément un père très présent dans nos vies, nous aurions juste été des sœurs et non pas des enfants uniques, solitaires et tristes. Je m'assois en tailleurs sur mon lit puis je la regarde, curieuse.

« Alors, parle moi un peu de toi ! Tu étudies au lycée ? Tu as un petit ami ? »
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 24
■ Messages : 1854
■ Inscrit le : 18/11/2010

■ Mes points : 10

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mariko Takeda
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: [U-7] J’ai toujours voulu avoir une frère ou un sœur  Sam 26 Déc 2015 - 17:09

Je suis un peu rassurée quand Ryan me dit qu’avec lui non plus, notre père n’a jamais été très causant. Ça veut bien dire que je n’y suis pour rien et qu’il est fermé avec tout le monde. Je ne dis rien lorsqu’il ajoute qu’il ne sait pas trop s’il va lui parler de notre rencontre ou pas, en tout cas il doute que notre père le mette au courant de mon existence de son propre chef. Je hoche la tête, consciente d’avoir mis mon demi-frère dans une situation délicate. Et puis il poursuit, il dit qu’il va quand même le lui dire et qu’il veut apprendre à me connaître quoi que notre père en dise. Quand il ajoute qu’il aurait râlé s’il avait eu son mot à dire et qu’il aurait aimé avoir une petite sœur étant enfant, j’ai un sourire et des petites larmes qui me montent dans les yeux.

« Moi aussi j’aurais bien voulu avoir un frère. Je me sentais parfois un peu seule... »

Je lui adresse un petit sourire triste et puis je baisse un peu les yeux, je pense à ce qu’aurait pu être ma vie si on avait grandi ensemble, comme une famille normale. Même si j’avais des copines et qu’il y avait Nanou pour s’occuper de moi, sans oublier mon petit Pinouw d’amour, ce n’est pas la même chose. On aurait pu jouer à des jeux de société en rentrant de l’école, se raconter des histoires, s’aider pour les devoirs et même se disputer tiens ! Ce n’est jamais agréable, mais c’est peut-être quand même mieux que d’être tout seul. Je relève la tête vers Ryan lorsqu’il me demande de lui parler de moi. Il veut savoir si j’étudie au lycée et si j’ai un petit ami. Je pousse un petit gloussement ridicule, et je rougis.

« Non, j’ai pas de petit copain … »

Je deviens rouge comme une tomate à lui dire ça en le regardant en face alors je regarde ailleurs et je joue nerveusement avec mes mains. Et puis quand j’arrive à me reprendre, je continue.

« Je suis en troisième année ! Je suis pas une très bonne élève par contre, je suis très nulle en maths et en anglais, c’est un comble non ? »

Je rigole un peu comme une débile. C’est quand même bête de se découvrir à moitié américaine alors que je peux à peine parler la langue. Je regarde le plafond un instant, en quête d’inspiration, parce que je ne sais pas trop ce que je pourrais dire à Ryan sur moi qui soit un minimum intéressant.

« A part ça … j’aime beaucoup les lapins, je voudrais même inventer le métier de lapinologue pour pouvoir les étudier plus tard. J’aime bien dessiner, même si je suis pas très douée non plus, et euh … euh … les hamburgers ! J’aime bien les hamburgers. »

Je penche un peu la tête sur le côté et je tente de sourire, un peu gênée. Je crois que ça n’a jamais été aussi difficile pour moi de me présenter à quelqu’un qu’aujourd’hui à Ryan. Je pense que c’est parce que j’ai un peu peur de lui dire quelque chose à mon sujet qui ne lui plaise pas et qu’il ne m’accepte pas à cause de ça. Normalement, je m’en fiche de ce que pensent les autres de moi, mais là … c’est différent.

« Désolée, je sais pas trop quoi dire d’autre … A ton tour ! Dis-moi des trucs sur toi ! »
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 24
■ Messages : 258
■ Inscrit le : 09/02/2011

■ Mes points : 0

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-7
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Ryan Caldwell
« A l'université ; section scientifique »
(#) Re: [U-7] J’ai toujours voulu avoir une frère ou un sœur  Ven 1 Jan 2016 - 9:18

Je veux savoir plein de choses sur elle, apprendre à mieux la connaître et rattraper toutes ces années de retard que notre père nous a pris. Je me demande encore pourquoi il n’a pas assumé sa paternité, même si j’ai déjà ma petite idée en tête : Mariko est aussi une fille et je pense qu’avoir une autre pisseuse a dû achever mon père. Si Mariko avait été un garçon, ça aurait sans doute été autrement… Mais ça, on ne le saura jamais. N’empêche que je lui en veux quand même de ne pas m’avoir dit que j’avais une sœur.

Je souris légèrement en la voyant rougir à ma question sur le petit copain. Pourtant, elle a l’âge d’avoir quelqu’un et ce lycée regorge de beaux garçons avec qui elle pourrait sortir. Elle m’explique ensuite qu’elle est en troisième année mais qu’elle est nulle en anglais et en maths, c’est un comble selon elle. Je souris mais je continue à l’écouter sans l’interrompre. Elle m’explique qu’elle adore les lapins et qu’elle aimerait les étudier plus tard, qu’elle aime bien dessiner même si elle n’est pas très douée et qu’elle aime bien les hamburgers. On est quand même pas mal différentes en fait, on a dû prendre nos gênes du côté de nos mères respectives.

« Je pourrais t’aider pour tes devoirs si tu veux, j’étudie en mathématiques moi. Mais pour l’anglais, je pense que je ne pourrais pas tellement t’aider, mon niveau n’est pas très bon. »

Et oui, j’ai beau m’appeler Caldwell et avoir passé quelques années aux États-Unis, j’ai dû apprendre la langue là-bas sur le tas. Et ça n’a pas été très simple non plus. J’ai un accent anglais à couper au couteau, je me loupe sur les conjugaisons et certaines tournures de phrases… En gros, je suis une bille dans ma langue paternelle.

« Sinon, voyons … » Je cherche ce que je pourrais lui raconteur sur moi. « J’ai deux poissons rouges qui ne sont pas à moi. » Je lui montre le bocal oublié par ma précédente colocataire. « J’aime bien dessiner aussi, d’ailleurs j’ai changé d’option cette année pour suivre des cours d’arts appliqués. Je fais de la musique aussi, de la batterie. Je suis inscrit dans le club du lycée d’ailleurs. » Ça fait toujours bien de dire qu’on fait de la musique, même si la batterie sonne un peu trop rock à mon goût parfois. « Sinon j’ai toujours suivi des cours à domicile et quand j’ai eu onze ans, on a déménagé aux États-Unis. Mais ça ne m’a jamais vraiment plu. Je préfère le Japon, c’est beaucoup mieux. Même si c’est vrai que les hamburgers, c’est vraiment bon ! »

Je souris à Mariko. Personnellement, je préfère de loin la nourriture japonaise à celle qu’on pouvait trouver aux États-Unis, mais j’ai quand même un petit faible pour certaines choses comme les hamburgers ou les donuts.

« Et toi, t’es déjà allée aux États-Unis ? »
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 24
■ Messages : 1854
■ Inscrit le : 18/11/2010

■ Mes points : 10

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mariko Takeda
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: [U-7] J’ai toujours voulu avoir une frère ou un sœur  Dim 10 Jan 2016 - 16:53

« Ce serait super ! »

J’adresse un grand sourire à Ryan, j’ai toujours voulu avoir quelqu’un pour m’aider à faire mes devoirs. Je me suis toujours dit que ça doit être déjà plus amusant si on n’est pas assis tout seul à son bureau en train de s’arracher les cheveux parce qu’on ne comprend rien à un exercice. Je me sens beaucoup plus à l’aise maintenant, je suis moins nerveuse et je décide qu’il est temps que j’arrête de me tenir droite comme un piquet au milieu de la pièce. Du coup, je m’approche de mon frère et je m’assois à côté de lui sur le lit pendant qu’il me raconte des trucs sur lui.

Je l’écoute attentivement me parler des poissons rouges qui ne sont pas à lui, de son changement d’option pour cette année et du club de musique de l’école dont il fait partie. Si j’avais un carnet et un stylo sous la main, je crois bien que je serais en train de prendre des notes. En fait, j’ai presque envie de rigoler parce que je trouve ça vraiment ridicule de ne pas savoir des choses aussi simples sur son propre frère. Il m’explique ensuite qu’il a toujours eu des cours à domicile et qu’il a déménagé aux Etats-Unis quand il avait onze ans mais que ça ne lui a pas plu et qu’il préfère le Japon, même si c’est vrai que les hamburgers, c’est vraiment bon. Je lui souris, au moins ça nous fait quelque chose en commun. Peut-être même qu’on pourrait aller en manger une fois tous les deux. Je secoue la tête lorsque Ryan me demande si je suis déjà allée aux Etats-Unis.

« Non, j’ai même jamais quitté le Japon ! »

Avec ma maman, on est jamais allées très loin pour les vacances, quand elle arrivait à avoir assez de sous pour qu’on puisse partir tout court. Les voyages, ça coûte quand même très cher donc bon, même si ça me plairait assez d’aller voir le monde, je comprends qu’elle n’ait jamais pu m’emmener quelque part en avion. Et de toute façon, je suis encore jeune et j’ai le temps. Peut-être que quand je serais grande, je prendrais ma revanche et je ferais le tour du monde ! Je me tourne vers Ryan.

« T’y es resté longtemps ? C’est beaucoup différent d’ici ? C'est quoi qui t'a pas plu là-bas ? »

Même si ça me rend un peu jalouse parfois, j’ai toujours aimé entendre les gens raconter leurs vacances à l’étranger, ce qu’ils ont vu et comment les gens vivent dans d’autres pays.
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 24
■ Messages : 258
■ Inscrit le : 09/02/2011

■ Mes points : 0

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-7
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Ryan Caldwell
« A l'université ; section scientifique »
(#) Re: [U-7] J’ai toujours voulu avoir une frère ou un sœur  Sam 23 Jan 2016 - 18:27

En la regardant, je me dis qu’elle a quand même beaucoup plus pris de sa mère japonaise que de notre père américain. Le pauvre, il a déjà dû l’avoir mauvaise de savoir qu’il avait encore eu une fille – la seconde tâche sur l’arbre généalogique des Caldwell, entièrement masculin depuis quatre générations – mais encore plus en voyant qu’elle ne lui ressemblait pas du tout. Quand elle me dit qu’elle n’a jamais quitté le Japon, je me dis que c’est quand même dommage qu’elle n’ait jamais voyagé une seule fois dans sa vie. Mais elle est encore jeune et mineure, elle aura sans doute l’opportunité de le faire plus tard. Elle me demande alors si j’y suis restée longtemps et si c’était différent du Japon.

« J’y suis restée six ans. On vivait à Norfolk, en Virginie, au sud de Washington si tu vois où c’est. C’est parce que là-bas il y a une grande base militaire où mon père travaillait. Du coup j’allais dans un lycée où il y avait plein de gamins de militaires. C’était super bizarre pour quelqu’un qui n’avait jamais été à l’école avant. »

C’est clair que quand on passe son enfance à faire des cours à domicile, arriver dans un collège américain en ayant un physique de japonais et un prénom occidental, c’est tordu. Ça a été difficile pour moi de m’intégrer au départ, de me faire à tout ça.

« Ce n’est pas que ça ne m’a pas plu, y’avait quand même des trucs cools là-bas, mais je préférais le Japon. Et puis je ne parlais pas anglais quand je suis arrivé, donc c’était carrément dur de s’intégrer au début. »

Heureusement que j’apprends vite et que la plupart de mes camarades de classe étaient sympathiques et compréhensifs.

« Et toi t’aimerais bien aller aux États-Unis ? Ou ailleurs ? Y’a un pays que t’aimerais bien visiter un jour ? »
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 24
■ Messages : 1854
■ Inscrit le : 18/11/2010

■ Mes points : 10

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mariko Takeda
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: [U-7] J’ai toujours voulu avoir une frère ou un sœur  Dim 14 Fév 2016 - 19:33

Je secoue légèrement la tête quand Ryan me demande si je vois où se situe Norfolk, en Virginie, au sud de Washington. Je n’ai jamais été très douée en géographie mais tous ces noms bizarres, c’est carrément du chinois pour moi. Enfin je connais Washington quand même mais je serais incapable de le montrer sur une carte. Je l’écoute m’expliquer qu’il est resté six ans aux États-Unis et qu’à Norfolk, il y a une grande base militaire et qu’il est allé dans un lycée où il y avait plein d’enfants de militaires. Je souris quand il dit que c’était super bizarre pour quelqu’un qui n’était jamais allé à l’école avant. Je crois que même moi, qui suis scolarisée depuis toute petite, je trouverais ça bizarre. Je m’imagine qu’ils avaient tous les cheveux coupés courts, un uniforme et qu’ils devaient faire leurs lits au carré le matin, après avoir été réveillés par des trompettes de l’armée. Je pense bien que ça ne devait pas tout à fait être ça, mais c’est la première image qui me vient.

« Ohlala, tu m’étonnes, ça a pas dû être facile de te faire des copains… »

C’est quand même vachement galère de faire connaissance avec quelqu’un qui ne parle pas la même langue. Même ici, à Kobe, on a plein d’étrangers et s’ils parlent japonais assez bien pour suivre les cours, j’ai parfois du mal à les comprendre à cause de leur accent bizarre. Alors j’imagine bien que Ryan a dû avoir beaucoup de mal à s’intégrer et à se faire des amis dans cette école. Il me demande ensuite si j’aimerais bien aller aux États-Unis ou ailleurs, s’il y a un pays que j’aimerais visiter un jour. Je hoche la tête en souriant.

« C’est pas le bout du monde mais j’adorerais passer une journée sur l’île d’Ōkunoshima* ! C’est l’endroit qui se rapproche le plus du paradis pour moi ! »

Je me mets à rire comme une débile mais ce serait vraiment un super cadeau si quelqu’un voulait bien m’y emmener un jour, j’en rêve de ce petit voyage. Je penche la tête sur le côté pour réfléchir un instant aux autres endroits que j’aimerais visiter.

« Mais sinon oui, j’aimerais bien voir la Statue de la Liberté ! Et puis quand je serai grande et que j’aimerai ça, ce serait cool d’aller en France pour boire du vin ! »

Je rigole mais c’est vrai que pour l’instant, je déteste l’alcool. Bon, j’en ai pas bu tant que ça mais les rares fois où maman m’a laissé goûter, j’ai trouvé ça absolument dégoûtant ! Mais ça changera peut-être quand je serai adulte, on sait pas. Je regarde Ryan en souriant.

« Mais du coup, avec un papa militaire, t’as vu beaucoup de pays ? Vous partiez souvent en vacances tous les deux ? »


*Mariko te parle de cette île trop cool. Je me suis perdue en gagatisations en te cherchant le nom d’ailleurs. xD
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 24
■ Messages : 258
■ Inscrit le : 09/02/2011

■ Mes points : 0

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-7
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Ryan Caldwell
« A l'université ; section scientifique »
(#) Re: [U-7] J’ai toujours voulu avoir une frère ou un sœur  Dim 21 Fév 2016 - 19:30

Peut-être qu’un jour on ira visiter un pays tous les deux, entre sœurs. Alors quand elle me dit qu’elle adorerait passer une journée sur l’île d’Ōkunoshima, je ne peux m’empêcher de sourire. Elle ajoute que ce serait le paradis pour elle et je ne peux qu’approuver. Une île dont la population principale est une armée de petits lapins trop mignons, c’est vraiment le pied.

« C’est vrai que ça a l’air carrément cool de visiter cette île, donner à manger aux lapins et les caresser ! Ce serait cool à faire ça. »

Je me promets alors de voir comment on peut s’y rendre et de proposer l’expédition à Mariko un peu plus tard, comme une aventure entre frère et sœur. Et puis ce sera aussi une bonne raison pour faire un petit voyage et aller câliner quelques lapins adorables. Quand Mariko me dit qu’elle aimerait bien aussi voir la Statue de la Liberté et aller en France pour boire du vin, je ne peux que rigoler légèrement.

« Tu sais, tu peux trouver du vin français ici aussi. Mais je ne sais pas si c’est très bon. »

Personnellement, je préfère la bière que le vin, mais je n’ai jamais goûté le vin français. Il parait qu’il est bon, que les français sont des maîtres en matière de nourriture et de vin, mais je ne sais pas trop, certains de leurs plats ont vraiment l’air bizarres. J’ai regardé quelques recettes un jour et je suis tombée sur des trucs vraiment, vraiment très étranges comme des cuisses de grenouilles ou coq au vin… C’est à se demander ce qu’il peut passer dans la tête des français parfois. Je sors de mes pensées quand elle me demande si j’ai vu beaucoup de pays et si mon père et moi partions souvent en vacances.

« Pas tellement non, c’est surtout mon père qui voyageait quand j’étais petit. Il me laissait à une nounou très sympathique. Et quand on est arrivés aux États-Unis, il restait sur la base. » Et à notre retour au Japon, j’étais suffisamment grande pour me garder toute seule. « Quand aux vacances, y’en a pas tellement quand tu es un militaire marié à ta carrière. Crois-moi, tu n’as rien loupé d’extraordinaire de ce côté-là. »

Je lui souris. C’est vrai que pour le coup, ce n’est pas comme si elle pouvait m’envier toute mon enfance. J’ai été élevée par Rosa quand mon père était en manœuvre ou au travail, il me surveillait vaguement quand il avait des permissions et qu’il voulait bien les passer avec moi… et maintenant, en voyant Mariko, je comprends qu’il avait d’autres priorités que de rester avec moi.

« Ca te dirait qu’on aille manger une glace tous les deux ? Comme ça on pourrait discuter tout en se remplissant l’estomac ! »
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 24
■ Messages : 1854
■ Inscrit le : 18/11/2010

■ Mes points : 10

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mariko Takeda
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: [U-7] J’ai toujours voulu avoir une frère ou un sœur  Jeu 3 Mar 2016 - 15:24

Je suis contente, Ryan trouve que ma destination de rêve est cool. Apparemment, lui aussi il aime bien les lapins et ça nous fait au moins un petit point commun, même s’il ne les aime sûrement pas autant que moi. Je rigole quand il me dit qu’on peut trouver du vin français ici aussi mais qu’il ne sait pas si c’est très bon. J’imagine qu’il doit l’être moins que là-bas, forcément, mais je m’en fiche un peu du vin en fait. Tout ce que je veux, c’est en boire là-bas, en France. Juste pour pouvoir dire ensuite que les vignes et les vignobles français sont les meilleurs et que je le sais, parce que j’y ai goûté, même si j'y connais rien du tout en fait ! Je l’écoute attentivement quand il me raconte que c’est son père qui voyageait beaucoup et qu’il le laissait à une nounou, donc mon frère n’est pas parti souvent en vacances non plus. Je lui souris quand il ajoute que je n’ai rien raté de ce côté-là. Je ne sais pas vraiment si je m’attendais à ce que Ryan ait eu une enfance extraordinaire comparé à la mienne, mais finalement j’ai l’impression qu’on a grandi un peu de la même façon.

« Moi aussi j’avais une nounou ! C’était notre voisine, une gentille vieille dame que j’appelais Nanou, elle s’occupait toujours de moi après l’école et elle faisait les meilleurs cookies du monde ! »

Je lui souris un peu tristement avant de baisser la tête, c’est encore un peu douloureux de parler de ma Nanou et puis elle me manque des fois. J’ai quand même eu beaucoup de mal à me remettre de sa disparition, surtout que c’est moi qui l’ai trouvée quand elle est morte. Même si elle est partie doucement pendant sa sieste sur son fauteuil et qu’il y avait pas de sang partout tout dégueu comme dans les films, ça m’a fait un choc quand même… Je retrouve un grand sourire lorsque Ryan me propose d’aller manger une glace pour discuter en se remplissant l’estomac, c’est une super idée.

« Ouiiii ! En plus je connais un super endroit où ils ont le goût schtroumpf, comme les bonbons tu sais ! C’est trop bon et en plus, la glace est bleue ! »

C’est un de mes parfums préférés mais c’est nul, parce qu’on en trouve pas partout en fait. Je suis souvent déçue quand je demande ce goût-là et qu’ils ne l’ont pas. Heureusement, maman m’a emmenée chez un glacier qui en fait, lui, et c’est même pas trop loin du campus. Je me redresse et je sors déjà de la chambre, toute pressée que je suis, et j’attends que Ryan prenne ses affaires et me rejoigne.
Revenir en haut Aller en bas
 
[U-7] J’ai toujours voulu avoir une frère ou un sœur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: