Partagez | 
 

 the best english homework ever ♥ (ft Darren)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) the best english homework ever ♥ (ft Darren)  Sam 19 Sep 2015 - 16:30

18h26. Je soupire après avoir regardé ma montre. Je suis déjà une petite demi-heure en retard à ce rendez-vous étrange que le prof d'anglais m'a donné aujourd'hui, après les cours. Franchement, il est vraiment pas net celui-là. Depuis quand on pioche au hasard dans ses élèves pour demander une petite course après les cours ? Jamais je n'ai vu ça de ma vie. Mes cours ont fini à 15h30 aujurd'hui, mais à cause du club de basket, j'en ai eu jusqu'à 17h passées, et j'étais censée lui apporter ses foutus bouquins à 18h, dans un café dont je n'ai absolument jamais entendu parler. En plus j'ai du me dépêcher de quitter l'école, je n'ai même pas eu le temps de me changer, et ça me soûle de me retrouver en jogging pourri comme ça dans la rue, à sentir mon odeur de transpiration me crâmer à dix kilomètres à la ronde. Je me suis dépêchée de trouver la librairie, j'ai demandé la commande qu'ils étaient censés avoir déjà reçu, j'ai embarqué les livres, et je suis sortie, la nuit était déjà presque tombée, et là me voilà avec le nom de son café à la main, en train de désespérément chercher l'enseigne afin d'éviter d'être encore plus en retard. Je suis déjà un peu mal à l'aise à vrai dire. Depuis vingt minutes, j'arpente les rues en demandant à différents passants la direction de ce café où je dois me rendre. Les trois quarts sont incapables de m'aider. Les autres qui me répondent ont un aspect louche, très très louche, et m'ont tous indiqué ce quartier un peu sombre et à l'allure assez malsaine, et encore plus angoissant à cause de la nuit tombante. Tous les gens que je croise désormais me regardent vraiment très bizarrement, ça me met très mal à l'aise, et ils sont tellement intimidants que je baisse directement les yeux à chaque fois que je croise quelqu'un, en priant sincèrement de tout coeur de trouver ce café dans les prochaines minutes, parce que franchement, j'aurais jamais la foi de m'adresser à un d'eux si j'arrivais pas rapidement à destination. En y réfléchissant, je commence presque à vraiment flipper. J'aurais jamais imaginé mon prof d'anglais, un bonhomme rouquin qui m'a toujours semblé très sympathique, fréquenter ce genre d'endroit. Autant au Danemark, je m'y étais habituée, autant le Japon n'est qu'un pays étranger à mes yeux depuis que j'y suis revenue, et me mettre très mal à l'aise est beaucoup plus facile depuis.

Je lève les yeux, et en face de moi, sur le trottoir, un groupe d'hommes très bruyants et très douteux est en train de marcher dans ma direction en discutant de je ne sais quoi – je suis trop tendue pour y faire attention. Je ne pense pas que quoi que ce soit de terrible pourrait arriver, mais quand même au cas où, je préfère quitter la rue dans laquel je me trouve en tournant à la prochaine ruelle se présentant à ma droite. Le silence rajoute encore une couche de stress à mon état, et le seul bruit que j'entends désormais est celui de mes semelles battant le sol, et un chat saute de je sais pas où pour atterir en face de moi. Je m'arrête net et frôle la crise cardiaque. Je soupire encore, reprends la marche et maudis intérieurement le prof de me faire subir ça, et je me maudis moi aussi, de pas avoir été capable de refuser alors que franchement j'ai bien d'autres choses à foutre. Je finis presque de parcourir la ruelle, quand le bruit de la route se rapproche, ainsi que le bruit d'un restaurant, ou quelque chose du genre. Du coup je lève les yeux, et enfin je peux pousser un long soupir de soulagement. C'est bien le café indiqué. Quoique l'intérieur ne semble pas plus rassurant que la ruelle, je suis presque heureuse de pouvoir m'y réfugier. Beaucoup de clients se tournent vers moi, parce que bon, je suis pas déguisée en princesse non plus, mais je fais presque tâche dans le décor. J'évite de croiser les regards que je sens peser sur moi, et je cherche des yeux le prof, dont la santé mentale commence à me laisser dubitative, et je finis par l'apercevoir, de toute façon avec ses cheveux roux, il passe pas inaperçu non plus. Je m'approche donc de la table à laquel il est assis, retrouvant soudainement tout le stress disparu, comme si le prof était en fait un immense taré qui allait me tirer dans une ruelle encore plus sombre pour m'assassiner ou je ne sais quoi, bref, je me calme, je dois éviter de me faire des films, je pose les livres commandés devant lui, prends une chaise, souris très maladroitement et m'assois à la table.

- Désolée du retard, mais j'ai mis du temps à trouver. C'est pas du tout commun comme endroit.

Je regarde un peu autour de moi en posant mes coudes sur la table et prenant ma tête dans mes mains. Je cherche un peu quoi dire, parce que maintenant, il me fait un peu flipper lui, aussi. Quelle idée, franchement. En plus, je doute très fort que ça puisse arriver, mais si qui que ce soit de l'école nous voyait là, ça serait vraiment très suspicieux, et j'ai pas spécialement envie de me faire lyncher à cause de rumeurs lancées par n'importe quel débile. Je me mets à tripoter cet élastique que je garde au poignet à peu près tout le temps, parce que je me sens vraiment très peu à l'aise.

- J'espère qu'il vous manque rien, là-dedans. Et si vous avez encore besoin d'un service du genre, redemandez-moi si vous voulez un jour.

J'ai envie de me foutre des baffes. Non seulement, ça aussi ça a l'air suspicieux. Je veux dire je me retrouve face à mon prof d'anglais, un peu mal à l'aise, tripotant mon poignet, baissant les yeux, à presque lui dire que je lui rendrais n'importe quel service. En plus, c'est totalement faux. Si jamais il me redemande un truc du genre un jour, sérieusement je simulerai une crise cardiaque en plein couloir parce qu'une fois okay, mais pas deux, faut pas abuser non plus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: the best english homework ever ♥ (ft Darren)  Sam 19 Sep 2015 - 23:01

Darren trainait dans ce café depuis un bout de temps. Il se remémora l'épisode de ce matin, son stress par rapport à la réunion des professeurs qui se tenait juste après les cours. Il avait dû envoyer une élève dont il ne connaissait que le nom chercher des bouquins dans une librairie. L'établissement en question fermait relativement tôt et il savait qu'il n'aurait pas pu aller chercher les ouvrages dont il avait besoin urgemment. Il s'en voulait un peu, il n'aimait pas profiter de son statut de professeur pour ces choses là. il y avait été un peu contraint. La force des choses avait fait qu,il avait osé demander à l'élève de 16 ans, Sky Azuma de récupérer ses bouquins si importants pour le cours de demain.

Le rouquin était placé à une table près d'une vitre pour observer la ruelle. Effectivement cette dernière était tout ce qu'il y a de plus lugubre au monde. Les ampoules des lampadaires clignotaient comme dans un vieux film d'horreur. Darren avait émis la théorie que cette ruelle comptait la plus nombreuse populations de chats noirs de tout Kobe. Il en croissait toujours des différents quand il venait se balader ici. Certains étaient très hostiles et n'hésitaient pas à griffer ou même à mordre, l'écossais grimaça. Effectivement, il en avait fait les frais lors de sa première balade dans ce quartier. Il ricana, il se souvenait encore du chat en question et il l'évitait soigneusement à présent.

Ses yeux se baladèrent dans la ruelle, il espérait voir débarquer son élève. Il fronça les sourcils en le voyant aucune touffe rose à l'horizon. Il regarda son portable pour s'assurer de l'heure, elle n'avait qu'un léger retard pour l'instant. Il grimaça à nouveau, il n'était pas rassuré pour la jeune fille. Il n'avait pas été très intelligent dans son choix. La petite aurait pu se faire importuner sur le chemin ou bien pire ... Un chat aurait pu l'attaquer, ces derniers étaient fourbes. Il hésita à se lever pour aller la chercher mais il vit du coin de l’œil une jeune fille entrer dans le café.

Sky Azuma était fringuée en jogging et semblait un peu stressée quand elle le vit. Il esquissa un micro-sourire. Il se reconcentra sur la tasse devant lui qui contenait un thé anglais quelconque. Elle s'assit devant lui en posant ses livres. Il les examina du regard puis le posa sur Sky. Le rouquin l'écouta silencieusement, jouant son rôle de professeur sérieux à la perfection. Quoiqu'il n'avait plus son costume de scène, son costard et sa crave, il les avait troqué pour un banal jean et un tee shirt blanc, le tout accompagné par une veste. Avril ne te découvre pas d'un fil. La devise s'appliquait aussi au Japon apparemment.

"Désolée du retard, mais j'ai mis du temps à trouver. C'est pas du tout commun comme endroit." Dit-elle avec politesse.

Le rouquin prit la tasse et cacha son sourire avec. Il voulait rester encore un peu énigmatique et quand elle reprit la parole, il but une gorgée du thé, qui se révélait être une très bonne surprise. Il était plutôt bon, il le nota dans un coin de sa tête.

"J'espère qu'il vous manque rien, là-dedans. Et si vous avez encore besoin d'un service du genre, redemandez-moi si vous voulez un jour."

Il décida de mettre fin à son propre manège, il avait assez torturé la jeune fille comme ça. En l'emmenant dans un endroit glauque et en plus, étant son professeur, elle avait dû avoir assez peur en fin de compte. Il posa sa tasse et fit un signe à  un serveur. Le rouquin se retourna ensuite vers son élève et lui sourit gentillement.

"Pour me faire pardonner, commande ce que tu veux. Il serve de très bons chocolats chauds et des bons thés. C'est moi qui paie, offre toi même une petite pâtisserie si tu en as envie. Le sport, ça ouvre l'appétit après tout."

Il se massa la nuque et retira ses lunettes pour les poser sur la tas de livres présents devant lui. Il attendit que le serveur vienne prendre la commande de la jeune fille mais s'adressa à elle avant que le serveur ne vienne à leur table.

"Excuse-moi, c'était exceptionnel. J'étais vraiment coincé. Je suis vraiment désolé que tu ais dû me rendre ce service."

Il accompagna le tout avec un petit sourire d'excuse, typé colgate.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: the best english homework ever ♥ (ft Darren)  Dim 20 Sep 2015 - 16:24

Cette soirée est décidément vraiment étrange. D'abord, mon prof d'anglais que j'ai toujours vu d'un mauvais oeil m'a attrapée à la fin de son cours pour me demander d'aller récupérer une commande de bouquin pour lui, et de venir le lui rendre dans un café totalement inconnu – y compris de la plupart des passants que j'ai croisés sur mon chemin. J'ai donc arpenté routes sur routes, ruelles sur ruelles afin de trouver ledit café, m'enfonçant de plus en plus profondément dans les entrailles glauques de la ville, empruntant des chemins si morbides que je n'aurais jamais pu en soupçonner l'existence dans Kobe. Enfin arrivée au point de rendez-vous, en pleine allée ayant atteint le summum de l'insalubrité, j'ai franchement hésité à faire demi-tour, parce que j'étais très sérieusement en train de carrément m'imaginer le prof (déjà qu'il n'avait jamais fait preuve de sympathie au cours de ses leçons) comme peut-être une sorte de chef mafieux ou juste de taré parfois pris de pulsions meurtrières, je n'en savais rien, mais bon, derrière son côté despotique en classe, peut-être qu'il était vraiment dérangé, pour traîner dans ce genre d'endroit. Bref je commençais à sérieusement flipper. Je n'avais d'ailleurs aucune envie d'augmenter la tension que je ressentais en allant à sa rencontre. Mais bon, j'étais en face du café. Alors autant rentrer directement. Et une fois entrée, malgré les regards posés sur moi et me mettant encore plus mal à l'aise, j'ai été très surprise, voire choquée en apercevant le prof. Sa tenue étant d'habitude si sérieuse et formelle en classe, le voilà vêtu le plus simplement du monde, de manière carrément décontractée. Mon stress n'a pas tellement baissé pour autant, mais au moins, j'ai commencé à me dire que peut-être que je me sentirais un petit peu plus à l'aise que prévu. Après m'être assise en face de lui, m'être excusée, et avoir lâché un blabla plus ou moins automatique et maladroit à cause de mon inconfort tout en fixant le thé qu'il s'étais mis à boire en m'écoutant (pour éviter son regard intimidant), me voilà donc à attendre sa réponse, espérant qu'il me permette de partir directement, parce que là, avec tant de pression, je vais finir par craquer. Et puis là, surprise des surprises. Il se met à sourire de manière presque bienveillante. Rien que l'expression de "sourire bienveillant" ne colle pas du tout avec ce prof autoritaire et à l'air toujours assez grave.

"Pour me faire pardonner, commande ce que tu veux. Il serve de très bons chocolats chauds et des bons thés. C'est moi qui paie, offre toi même une petite pâtisserie si tu en as envie. Le sport, ça ouvre l'appétit après tout."

Alors là. Si j'avais pu imaginer ça un jour.  Comme quoi un être humain tout à fait normal se cache bel et bien derrière les gens que l'on s'imagine toujours plus imposants et impressionants. A cause de ma surprise, et de sa gentillesse, je sens mes joues rosir un tout petit peu. Je ne peux pas m'empêcher de continuer dans le terrain "hypocrite un peu mal à l'aise qui essaie de faire polie malgré tout" en murmurant, presque tout bas et en secouant la tête.

"Non mais c'est bon, merci, c'est pas la peine. C'est normal."

Et ma surprise, que je croyais au maximum déjà, décolle encore d'un énorme bond, quand il s'excuse. JE me retrouve même obligée de lever les yeux vers lui en le fixant pendant quelques secondes pour s'assurer qu'il ne soit pas en train de se foutre de ma gueule.

"Excuse-moi, c'était exceptionnel. J'étais vraiment coincé. Je suis vraiment désolé que tu ais dû me rendre ce service."

En plus sans ses lunettes. Et avec un sourire que je ne peux m'empêcher de trouver super mignon, de la part d'un gars qui m'avait toujours plus ou moins effrayée et surtout intimidée plus qu'autre chose. JE suis toujours un peu timide, mais je me mets à secouer la tête frénétiquement.

"Non mais c'est pas grave, faut pas vous excuser. J'ai eu un peu de mal mais tout va bien, même si j'avoue que le quartier est un peu glauque. Enfin, j'ai vu pire (oui bon, j'exagère, mais mon malaise n'a pas totalement disparu encore), donc ça va. Et puis c'est moi qui suis désolée aussi, d'être en retard."

Malgré mon léger refus qu'il ne me paie quoi que ce soit quelques secondes plus tôt, le serveur finit par arriver à notre table. J'hésite une seconde à choisir une boisson alcoolisée, d'autant plus que ça serait totalement faisable si je demandais au prof de la prendre pour moi, mais bon. J'ai absolument pas envie de me crâmer devant lui, je sais que je le regretterai plus tard. J'hésite donc quelques secondes de plus avant de commander un simple lait à la vanille. Ainsi qu'un muffin chocolat banane, parce que c'est vrai qu'il me le doit bien. Je remercie le serveur et souris un peu timidement.

"Vous savez, en cours vous intimidez toujours tout le monde. Alors que dans le fond vous n'avez pas l'air si mauvais que ça. A vrai dire, là, j'ai l'impression de découvrir une toute nouvelle personne en vous."

J'ai encore dix mille choses à dire et à demander par rapport à cette énorme différence d'allure et de comportement entre lui prof et lui hors cadre scolaire, mais bon, je me retiens. Quoique, maintenant qu'il m'apparaît clairement comme quelqu'un de sympathique, je suis bien plus encline à rester un petit moment dans ce café avant de rentrer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: the best english homework ever ♥ (ft Darren)  Dim 20 Sep 2015 - 18:04

Darren sourit en pensant qu'elle était très mignonne même en jogging. Il pensa que dans d'autres circonstances, une autre fille lui aurait rendu ce service et serait venu en mini-jupe courte et avec un décolleté exagéré. Il était content que ce ne soit pas le cas.

"Non mais c'est pas grave, faut pas vous excuser. J'ai eu un peu de mal mais tout va bien, même si j'avoue que le quartier est un peu glauque. Enfin, j'ai vu pire, donc ça va. Et puis c'est moi qui suis désolée aussi, d'être en retard."

Il secoua la tête pour lui signifier que ce n'était pas grave, la jeune fille avait autre chose à faire avant d'aider son pauvre professeur d'anglais. À son âge, il serait sûrement arrivé bien plus en retard que la rose. Il écouta sa commande attentivement, un lait à la vanille et un muffin au chocolat-banane. Son élève avait fait un choix judicieux, il avait déjà testé leurs muffins et leurs lait et il les avait approuvé. Il sourit à ses pensées et se reconcentra sur Sky.

"Vous savez, en cours vous intimidez toujours tout le monde. Alors que dans le fond vous n'avez pas l'air si mauvais que ça. A vrai dire, là, j'ai l'impression de découvrir une toute nouvelle personne en vous." Dit-elle.

Darren rigola à cette remarque. C'est vrai qu'il était loin de son côté professeur. Il avait préféré mettre les limites dès le départ et pour cela, il fallait faire peur aux gamins. Le respect passait mieux comme cela. La jeune fille avait l'air d'avoir plein de questions dans la tête à ce sujet. Il allait lui répondre si elle le désirait. Elle avait l'air curieuse et cela le faisait sourire. La découverte devait être très sympa pour elle.

"Effectivement. J'ai préféré tous vous intimider pour avoir une ambiance de travail et de respect mutuel. C'est plus simple comme ça."

C'est vrai, dans sa classe, il y avait encore un silence de mort qui planait mais peu à peu, ça allait se détendre et lui aussi. Il prévoyait de délaisser le costard dans les semaines qui allaient suivre sûrement. Parce qu'il fallait avouer, l'habit le dérangeait au plus haut point et malmener ses cheveux tous les matins pour les maintenir en place aussi par la même occasion. Il but à nouveau une gorgé de sa tasse et sortit de son sac un billet pour le poser sur la table. Il allait payer et il restait un peu pourboire pour le serveur avec ce billet. Il le tendit directement au serveur.

"Tenez et gardez la monnaie."

Sa mère avait raison, il courait à sa perte avec sa gentillesse mais bon, quand on aime, on ne compte pas !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: the best english homework ever ♥ (ft Darren)  

Revenir en haut Aller en bas
 
the best english homework ever ♥ (ft Darren)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: