Partagez | 
 

 Les plus longues heures de nos vies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 846
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes points : 43

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 28
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Les plus longues heures de nos vies  Dim 13 Mar 2016 - 1:03

« Monte en cours. » fit-il en tendant son carnet à une élève en retard.

La matinée n'avait pas été très mouvementée pour l'australien qui n'avait tamponné que cinq retards et n'avait pas bougé de sa chaise. Thomas savait que l'après-midi allait être pareil. Peut-être un peu plus de paperasse, mais il s'en fichait un peu. Un surveillant n'était pas souvent débordé de travail et ce dernier préfèrait bien s'ennuyer à ça. Son regard faisait des aller-retours entre sa montre et l'entrée. La pause déjeuner n'était plus très loin, même s'il n'avait pas très faim. L'australien s'était concocté un sandwich amélioré au saumon avec de l'avocat, des tomates, des concombres aromatisé avec un peu de piment et du citron. En fait, maintenant il avait faim. Donc ses regards vers sa montre se firent plus insistants, et puis il commençait à se demander pourquoi les secondes étaient si longues. Beaucoup de fois, il se retint d'aller chercher son tupperware pour prendre une petite bouchée... juste une petite...

S'occuper. Voilà, il allait trouver quelque chose pour s'occuper et comme ça, le temps passerait plus vite. Il scruta les alentours puis fit un peu de rangement, chaque dossier trouva sa place, les stylos étaient dans le verre prévu à cet effet, le clavier était aligné avec la souris. Dix minutes de gagnées. S'assurant qu'il avait bien tout rangé, il vit un balais appuyé contre le mur, dans le fond de la salle. Il se souvint qu'un de ses collègues l'avait amené ici parce qu'il avait fait tombé son paquet de chips. Un truc du genre. Décidé à finir son travail - et parce qu'il restait trente minutes avant la sonnerie et ça lui laissait du temps, il attrapa le manche et prit la direction du bâtiment principal du lycée. C'était ici qu'il y avait le cagibi où on rangeait le matériel pour nettoyer : sceaux, balais, sacs poubelle... Une cale tenait la porte, justifiée par une note collée à l'intérieur.

« Ne pas fermer, verrou et poignée endommagés. »

Le surveillant prit soin de laisser la cale entre l'encadrement de la porte et cette dernière puis posa le balais dans un coin. En levant la tête, il remarqua le bazar sur le sol. Certains trucs étaient visiblement tombés de l'étagère murale. Il remit un par un les produits et le sceau puis... l'étagère en question lâcha, se décrochant du mur et laissant tomber tout ce qu'il venait de ranger, foutant un bordel pas possible. Un soupir agacé sortit d'entre les lèvres de l'australien qui s'était prit un ou deux trucs sur la tête dans le processus. Il vit que les fixations avaient lâché... ou plutôt le mur - qui semblait être en compote. Il souffla de nouveau et tenta tant bien que mal de réparer ses bêtises, mais il avait besoin d'une main supplémentaire pour lui tenir le bout de l'étagère. Même s'il faisait un bon mètre quatre-vingt, il devait quand même lever les bras pour atteindre les fixations. Il pouvait arranger ça avec le petit kit de poche accroché à ses clés mais... Pas seul.

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Les plus longues heures de nos vies  Dim 13 Mar 2016 - 13:38






Seth & Thomas
Les plus longues heures de nos vies.



C'était une journée comme une autre qui avait commencer et comme à chacune d'entre elles le gamin était perdu. Arrivant au beau milieu de l'année, du moins au Japon, il n'avait pas grands repères. Comme d'habitude il avait débarqué en cour en retard mais le professeur avait eu l'indulgence de ne pas lui demander d'aller voir un surveillant, jugeant qu'il avait déjà perdu assez de temps comme ça. Il avait suivit les paroles et écris du maître de classe sans grande conviction, prenant note une fois qu'il lui tomber un œil.  Seth n'était pas un grand bosseur de toute manière. La cloche avait sonnée une première fois et il fallait attendre le professeur. Or Seth venait de réaliser qu'il avait oublier ses affaires pour ce cour la précisément. Super. Il avait entrepris de se dépêcher de faire un tour aux casiers et avec un peu de chance il reviendrait à temps. Il était sortit assez précipitamment et s'était diriger vers sa destination. Le lycée de Kobe était plutôt immense et venant juste d'arriver le première année ne manqua pas de se perdre. Il fit une petite pause pour tenter de se remémorer le chemin qu'il avait pris. Tant pis il reviendrait sur ses pas, mais qu'allait-il dire? Oh oui, j'était partit chercher mes affaires mais je me suis perdu du coup je suis revenu et sans mes affaires en plus! Tsk. Il tentait de retrouver son chemin quand un lourd fracas le fit sursauter. Le gamin tourna la tête et se dirigea vers la source du bruit. Ce fut à ce moment là qu'il aperçus un adulte, au milieu de multiples objets qui avaient du tomber. Il avait l'occasion de trouver une bonne excuse pour son retard et de retrouver son chemin. Il s'approcha.

"euh...besoin d'aide?"

Tenta-t-il en japonais avec un fort accent français.


© REIRA DE LIBRE GRAPH


Dernière édition par Seth Haley le Lun 14 Mar 2016 - 17:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 846
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes points : 43

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 28
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: Les plus longues heures de nos vies  Dim 13 Mar 2016 - 18:37

Dos à la personne qui venait d'entrer dans le cagibi, Thomas fut rassuré de voir qu'un être omniscient lisait dans ses pensées - non, en fait c'était juste qu'il avait fait un bordel monstre. Il tourna sa tête - tordit son cou plus précisément - vers l'individu qui l'avait rejoint.

« Euh... besoin d'aide ? »

Tu vises juste mon garçon. L'australien voulait vite en finir avec cette maudite étagère pour aller manger - oui, parce qu'il ne lui restait que vingt minutes avant la sonnerie. Il fit signe à l'élève d'approcher, puis se rendit compte d'un problème. Non, de deux.

Primo, il était petit... Pas que Thomas ait quelque chose contre ça, mais si lui-même devait se mettre sur la pointe des pieds et les bras levés... Meh. Cependant, il observa la petite pièce et aperçut un escabeau. Niquel.

« L'étagère a lâché, je peux la fixer mais il faut que quelqu'un m'aide et me tienne la planche en fait. » Il tira le petit escabeau en question avec son pied et le colla au mur. « Utilise ce truc, ça sera plus simple. »

Pas le temps pour le tact. Et puis c'est pas comme si un élève avait à discuter ce qu'un surveillant disait, merde hein. Enfin bon, l'australien décida de ne pas s'emballer pour un tel bullshit et se concentra plutôt sur l'étagère et...

Ah oui, le second problème. En fait, Thomas l'avait déjà remarqué depuis un moment. Précisément depuis que le cliquetis - qui avait sonné bien trop aïgu dans les oreilles du brun - de la serrure s'était fait entendre. Donc il réalisa.

« Euh... Est-ce que t'as remis la cale en entrant ? » fit-il tout bas, sans prendre la peine de se retourner.

À vrai dire, Thomas connaissait déjà la réponse. Ouais, parce qu'il fallait pas être serrurier pour connaître le bruit d'une porte qui se ferme. C'est dans un mélange d'espoir et d'appréhension qu'il dévia le regard sur l'entrée... close. Ah. Ça allait être putain d'amusant. Il ne pouvait pas blâmer la personne qui était venue l'aider... Cependant, il fixa son regard au sien et son expression traduisait détresse, impatience, colère - quoi que pas tant que ça - et mépris.

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Les plus longues heures de nos vies  Lun 14 Mar 2016 - 19:56






Seth & Thomas
Les plus longues heures de nos vies.


L'homme avait tourner la tête vers lui, il semblait soulager, bien qu'agacé. C'était compréhensible, après tout il avait tout fait tomber. Comme quoi, même les adultes pouvaient être des boulets. Seth l'écouta dire:

"L'étagère a lâché, je peux la fixer mais il faut que quelqu'un m'aide et me tienne la planche en fait."

Il lui lança un air dubitatif. Tenir ce truc? Du haut de son 1m50? Ça lui paraissait plutôt compliqué en fait. Mais c'est là que le...concierge? surveillant? Il supposait, tira de son pied un escabeau.

"Utilise ce truc, ça sera plus simple."

Il hocha la tête. L'élève de première année s'avança, prêt à s’exécuter. Il monta sur le petit promontoire. Il tendis les bras pour maintenir l'étagère droite quand soudainement le majeur lui posa une question.

"Euh... Est-ce que t'as remis la cale en entrant ?"

Ah...La cale? Quelle cale? Seth croisa alors le regard à la fois désespéré, méprisant et agacé de l'homme...merde...donc si il y avait une cale il y avait une bonne raison n'est-ce-pas? Il feignit toute fois l'innocence. Mais son expression traduisit alors sa soudaine culpabilité.

"Je...euh...quelle cale? Il y avait une cale?"

Il déglutit. Super la première impression, il venait de se foutre dans la merde. Ils étaient coincés c'est ça? Le surveillant avait-il les clés? Il en doutait fort, sinon il n'aurait pas réagis ainsi. ils était dans du deep shit. Allez, avec un peu de chance l'autre serait plutôt simpa et le démonterait pas trop hein?



© REIRA DE LIBRE GRAPH
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 846
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes points : 43

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 28
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: Les plus longues heures de nos vies  Lun 14 Mar 2016 - 23:28

« Je... Euh... Quelle cale ? Il y avait une cale ? »

Ne pas blâmer ces gosses. Même en retenue ou quand ils venaient faire tamponner leurs retards, Thomas faisait de son mieux pour ne pas blâmer les élèves. Pourtant, il en avait vraiment très envie - probablement le fait qu'il ait du mal avec les jeunes. Si l'australien n'avait pas été introverti et coincé, il aurait trouvé le moyen de faire hurler sa mauvaise foi et d'engueuler ce garçon. Un soupir desesperé s'échappa des lèvres du surveillant, et il finit ce qu'il avait commencé : Réparer cette foutu étagère. Oui, parce que c'était sa faute à elle. En moins d'une minute, il fixa la planche au mur et s'appuya contre le mur adjacent. Faire preuve de neutralité et de tact.

« Bon. On est enfermés ici. » fit-il en désignant la note toujours accrochée à la porte. « La poignée est cassée. On a plus qu'à attendre que quelqu'un nous trouve. »

Et Thomas se sentait déjà mal à l'aise à cette idée. Que quelqu'un le trouve enfermé dans un cagibi seul avec un élèves... Ew. Non, franchement, l'australien se sentait horriblement mal et s'il en avait eu les couilles, il aurait hurlé pour qu'on vienne le sortir d'ici. Mais l'homme sage qui sommeille - et ne se réveille pas souvent - en lui lui dicta d'attendre l'heure de la pause. Là, il appelerait à l'aide. Ce dernier se fit la réflexion d'envoyer un sms à un de ses collègues mais... « Oui alors je suis coincé dans le cagibi du lycée avec un des élève, tu peux venir nous ouvrir s'il te plaît ? ». Plutôt crever. Alors le brun se laissa glisser le long du mur pour finalement s'asseoir par terre et paya attention à l'élève avec lui. Déjà, qu'est-ce qu'il foutait à une telle heure dans les couloirs ?

« Tu n'avais pas cours pour traîner dans les couloirs ? »

On a vu mieux comme exemple de diplomatie. Enfin bon, Thomas se montrait souvent autoritaire avec les élèves, même s'il s'en foutait pas mal dans le fond.

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Les plus longues heures de nos vies  

Revenir en haut Aller en bas
 
Les plus longues heures de nos vies
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: