Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Y a un intrus dans la tente !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) Y a un intrus dans la tente !  Sam 19 Mar 2016 - 17:37

C’est officiel, je hais le camping. La bouffe est dégueulasse, y a des bestioles partout, on dort mal et je pense passer trois bonnes heures sous la douche à notre retour à la civilisation. En plus de ça, je partage ma tente avec deux autres personnes que je ne connais absolument pas, Isaak et Anoki, qui sont encore au lycée. Ils sont très gentils hein, je ne dis pas le contraire, mais voilà … Je ne suis pas très sociable et la cohabitation avec des étrangers, ça n’a jamais été trop mon truc même si j’ai dû me faire une raison en entrant dans un internat.

J’ai bien galéré à trouver le sommeil, je me suis tourné et retourné dans tous les sens avant de finalement m’endormir. Mais il n’y a pas moyen, on n’est jamais aussi bien que dans son lit. J’ai du mal à trouver une position confortable alors je bouge beaucoup, je sors une jambe de mon duvet et puis finalement j’ai froid… C’est super chiant. Le pire, c’est quand je sens un truc sur mon bras. Je pousse un grognement et je secoue légèrement ma main mais le truc continue à me grimper dessus, je sens clairement des pattes et quand en plus quelque chose me pique, je me réveille en sursaut en beuglant et en envoyant valser la bête, encore non identifiée.

« AH PUTAIN ! C’EST QUOI ?! »

Je fais un bond sur le côté, écrasant au passage un de mes colocataires derrière lequel je me planque un peu. Je reconnais que là, je perds toute crédibilité puisque je suis censé être le plus mature de nous trois mais tant pis. Je suis habitué à la vie en ville et je n’aime pas la campagne et ses bestioles. Oui, c’est pas très viril mais j’ai un peu la trouille des insectes, je l’avoue. Je farfouille un peu partout, toute la tente remue tandis que je la retourne et il se peut que les deux garçons se prennent des coups durant le processus. Et finalement, je mets enfin la main sur l’objet tant convoité. J’allume la lampe torche et éclaire aux quatre coins pour repérer mon agresseur.

« Y a une bête, il faut la retrouver ! »

Je ne sais pas trop quelle heure il est mais on est au beau milieu de la nuit et il est hors de question que je me rendorme en sachant qu’une bestiole se balade librement à côté de moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 527
■ Inscrit le : 05/11/2015

■ Mes points : 185

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Isaak Schwartz
« Elève ; en 5ème année »
http://enolaisland.forumsactifs.com/
(#) Re: Y a un intrus dans la tente !  Sam 19 Mar 2016 - 18:55

Y'a un intrus dans la tente!

√ Kamikochi ; 11 aout, 2h30 ; une nuit comme les autres.
√ Où Isaak faisait un super rêve mais est réveillé par une histoire de bestiole, et espère intérieurement que ce sera pas une grenouille.

Avec Junji tanaka et Anoki Campbell
On se sent libre, en camping, en montagne, tout ça. Loin de chez les parents relous, et en plus, on a pris soin de nous laisser plus ou moins livrés à nous-mêmes à l’exception de quelques activités collectives. On peut même faire notre propre repas, eh! Je pige pas les andouilles qui se plaignent : faut savoir un peu profiter de la vie et de l’inconnu. Quelle bande de citadins. Le seul reproche que j’aurais à faire c’est à l’égard de l’hygiène. Ça me gonfle un peu de pas avoir ma salle de bain et de risquer de voir d’autres mec à… bref, passons. Mais ça fait partie de l’aventure, j’imagine.

Pour ce qui est des tentes, je ne me suis pas retrouvé avec Lauder, donc je n’ai pas de raisons de me plaindre. Je ne connais pas non plus mes camarades de tente, si ce n’est qu’il me semble que Campbell est en deuxième année, et que Tanaka est à l’université. En cursus scientifique en plus. Ça ne peut donc pas être quelqu’un de totalement inintéressant. Si le premier semble un peu foufou sur les bords, l’autre est assez mou en contraste, du coup ça s’équilibre, vu que personnellement, je suis super irritant.

Ayant le chic de m’endormir rapidement a peu près n’importe où, j’ai écrasé très rapidement ce soir-là après avoir laissé le feu brûler, à mon grand regret. Les tentes étant plutôt spacieuses, même vu que je prends un peu de place de manière ordinaire, chacun a plus ou moins son espace vital et son coin, et on ne se gêne pas pour dormir. Enfin, ça, c’est quand un abruti ne se met pas à hurler et à gigoter comme un diable dans de l’eau bénite, sans oublier d’écraser au passage sa main en plein dans ma face, coupant en plein rêve étrange. Une histoire de sauterelles mangeuses de licornes-pizza.. Ce serait un peu long à vous expliquer. Dans un « Humph! » et des grognements, j’émerge donc brusquement, cheveux en pétard, passablement de mauvais poil. Bah, oui ,je suis humain, qui aime se faire réveiller avec un coup dans la gueule?

« C’EST QUOI CE BORDEL?! Y’en a qu’dormaient dans c’te tente! »


Fis-je en me redressant et en cherchant mes lunettes à tâtons dans le noir, alors que l’autre (je ne sais pas trop si c’est Tanaka ou Campbell, dans la pénombre) se carapate plus loin, manifestement effrayé par quelque chose. J’ai pas raconté d’histoire à faire peur aux enfants ce soir, pourtant. Une lampe de poche s’allume et m’éblouit, me faisant grogner de plus belle. Un bête?! Il a un lézard qui est rentré dans le sac ou quoi? Franchement, ces petites natures… Bon, sauf si c’est une grenouille, si c’est une grenouille, je sors illico et je dors dehors. C’est flippant, les grenouilles. Je soupire sur le bordel mis dans la tente qu’on avait pris soin de ranger la veille. Ah, bravo! Si il fallait que je sois réveillé et de mauvaise humeur, bah, c’est réussi! On excusera donc mon élocution pas très claire.

« Raaaah, m’t’étais obligé d’tout foutre en l’air?! R’gardes moi ça, t’t’es assis sur mes lunettes, ‘bruti! Et Campbell, t'es réveillé aussi, j’imagine? »


Dis-je reprenant mon dû, soulagé que mes carreaux n’aient rien. Hein, quoi, la bestiole? Ah, oui, c’est vrai il faut en retrouver une sinon notre « figure de maturité » de tente ne dormira plus. J’allume ma propre lampe en allant voir dans le coin pour fouiller un peu. Plus vite on l’aura trouvé, plus vite je pourrais dormir.

« C’est quoi ta bestiole terrifiante, là? Ça a intérêt à au moins être un Kraken pour t’avoir mis dans cet état! »

Sur ces mots, je vois passer une ombre qui me semble massive par l'effet de la lumières des lampes sur la toile de tente. Je crois même que j'ai eu un sursaut et fait un bond vers l'arrière, vers mes camarades, les écrabouillant un peu au passage. Ouhla, mais c'est quoi ce machin?



---------------------------------

#9999cc japonais #66cccc allemand

Fatty
Cookie!
Ptisaak, les origines - par Lavi ♥
"Fuyons.", la prophétie  - Exclu' Toto ♥
Noraj de mon sex appeal - merci Toto ♥
High Kobe Musical - par Lavi ♥
DONKEY - par Hei ♥
Merci Meyu o/:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 307
■ Inscrit le : 11/01/2016

■ Mes points : 69

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : juillet 2014
Anoki Campbell
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Y a un intrus dans la tente !  Dim 20 Mar 2016 - 19:33

Lundi 11 août, 2h30

Ce voyage est vraiment génial ! On n'a passé qu'une journée dans le camping, mais je m'amuse déjà comme un fou ! La marche depuis le parking a été un peu crevante, c'est sûr, mais j'étais bien entouré alors on marchait tous dans la bonne humeur. L'installation de la tente a été très drôle aussi, vu que seul une des personnes qui partagent ma tente, Isaak, semblait s'y connaître un peu. Mais on s'en est sorti, c'est le plus important !

Isaak est un gars un peu particulier, je trouve, mais la cohabitation se passe bien, pour l'instant ! Je ne le connais pas bien encore, je sais juste qu'il est en 5ème année et, vu son nom, il doit être Allemand, ou quelque chose comme ça. Il grogne beaucoup aussi mais il n'a pas l'air d'être vraiment méchant, et puis il papote bien. C'est presque l'inverse de l'autre gars qui est avec nous, Junji. Il a l'air très sympa aussi mais il est vachement plus réservé. Et je n'ai pas l'impression qu'il se plaise beaucoup au camping ! Mais bon, c'est cool de partager la tente avec eux, ça me fait de nouvelles connaissances !

Aujourd'hui, on avait quartier libre toute la journée, alors j'en ai profité pour explorer un peu les environs. C'est vraiment un très joli coin, ici ! On est en pleine nature, mais il y a beaucoup d'activités proposées tout autour. Demain après-midi, on doit aller faire du kayak. J'ai tellement hâte d'y être que j'ai eu un peu de mal à m'endormir. Je n'ai pas arrêter d'en parler à Eri, Chiyo et aux autres pendant le repas et à Isaak et Junji dans la tente. Je ne sais pas encore ce qu'ils vont faire, mais j'espère qu'ils viendront aussi ! Isaak et Junji s'étaient endormis assez vite, mais j'ai fini par sombrer moi aussi. Et je dormais vraiment bien, jusqu'à ce que j'entende des cris dans la tente. Ça me réveille en sursaut, et je me tourne vers mes ''colocataires'' pour voir ce qui leur arrive.

« Hmprf ? Kesskis'passe ? »

Il fait nuit noire autour, donc je ne vois pas du tout ce qui se passe. J'entends juste les cris de Junji et les grognements d'Isaak, juste à côté de moi. Je ne saisis pas tout ce qu'ils disent, au dirait que mon cerveau n'est pas prêt à traduire le japonais pour le moment. Et puis un éclair de lumière inonde subitement notre abri. Je lève une main pour mon protéger les yeux. Je me redresse sur un coude et essaie de comprendre ce qui peut bien faire peur à Junji comme ça, quand j'entends Isaak prononcer mon nom.

« Ouais, chuis réveillé... Mais qu'est-ce qu'il y a ? Tu as mal, Tanaka ? »

Mes yeux se sont peu à peu habitués à la lumière, et je vois à quel point l'intérieur de la tente est en pagaille. Junji s'est éloigné de son sac de couchage, il est presque collé à Isaak et il fouille un coin de la tente avec sa lampe. Isaak allume la sienne et commence à faire de même. Il parle d'une bête... Il y aurait un animal dans la tente ? J'allais leur poser la question que je vois une ombre menaçante dans le faisceau de la lampe du cinquième année. Avant que j'aie le temps de dire quoique ce soit, Isaak recule et m'écrase à moitié. Je grogne, le pousse et me dégage complètement de mon sac de couchage. Je me retrouve assis dans le fond de la tente, les cheveux tombant sur mes épaules et mon visage, avec pour tout vêtement mon caleçon. Je reporte mon attention vers l'endroit où se tenait l'ombre quelques instants auparavant.

« Wow, c'était quoi, ce truc ? Un rat ?! »

Je n'ai pas eu le temps de bien distinguer la silhouette, mais ça avait l'air énorme ! Je commence à fouiller dans mes affaires, mais je n'arrive pas à mettre la main sur ma lampe de poche. Argh, c'est pas le moment de perdre mes affaires !

---------------------------------

Anoki parle anglais (#6d9a49), français (#79452e) et japonais (#cc6600)


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Y a un intrus dans la tente !  Dim 20 Mar 2016 - 21:56

Je reconnais qu’à première vue, ma réaction est peut-être un poil excessive mais je ne peux pas m’empêcher de lever les yeux au ciel quand Isaak se met à gueuler qu’il y en a qui dormaient dans c’te tente. J’ai envie de lui réponde que moi aussi, figure-toi, mais je m’abstiens. Après tout, si je n’étais pas celui qui a sauté partout en couinant comme un cochon qu'on égorge, je serais quelque peu irrité moi aussi… De là à me traiter d’abruti quand même, ce type a vraiment un sale caractère. Je suis tellement choqué sur le coup que je suis incapable de lui répondre.

Anoki semble être de moins mauvais poil. Il s’inquiète même pour moi, lui, et me demande si j’ai mal quelque part. A vrai dire oui, j’avais complètement oublié la douleur qui m’a réveillé. Je me contorsionne pour examiner mon bras et c’est seulement à ce moment-là que je remarque qu’en fait, je saigne. Bon, ça ne pisse pas le sang non plus mais quand même, c’est assez moche. Et puis d’ailleurs, ça ne ressemble pas du tout à une piqûre d’insecte mais plutôt à une morsure. J’ouvre de grands yeux exorbités et c’est l’instant que choisit Isaak pour ajouter que ma bestiole a intérêt à être au moins un Kraken pour m’avoir mis dans un tel état. Au moins oui…

Et c’est là qu’une ombre se dessine sur la toile éclairée de la tente, une grosse ombre qui se déplace tellement vite qu’on a à peine le temps de l’apercevoir. C’est super flippant, on se croirait dans un film d’horreur. Isaak sursaute et fait un bond en arrière, sans manquer de nous écrabouiller à son tour. Je ne peux pas retenir un petit ricanement, et je le regarde avec un sourire en coin. On fait moins le malin hein ?

« Tu disais quoi déjà, abruti ? »

Anoki nous demande ce que c’était, un rat peut-être, et je hausse les épaules. Je n’en sais fichtrement rien mais ça a l’air d’être une bête relativement imposante. Quelque part, je suis un peu soulagé. Je préfère mille fois un rat à une araignée poilue aux longues pattes. Je continue à éclairer la tente sous toutes ses coutures pour repérer l’animal, il faut absolument qu’on le fiche dehors. Ce connard m’a quand même mordu dans mon sommeil – même si, pour sa défense, j’ai dû lui faire peur en remuant – et il ne peut pas squatter éternellement. Du coin de l’œil, je vois une couverture bouger et en y regardant de plus près, il n’y a pas de doute : la bestiole est là en dessous. Je donne un coup de coude successivement à Isaak puis à Anoki et leur désigne l’endroit avec un signe de tête, avant de parler tout bas.

« Une idée de la manière de la faire sortir d'ici ? »

Vu mon bras, c'est assez tentant de lui mettre des coups de pelle jusqu'à ce que mort s'ensuive mais j'aimerais autant éviter de retapisser la tente.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 527
■ Inscrit le : 05/11/2015

■ Mes points : 185

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Isaak Schwartz
« Elève ; en 5ème année »
http://enolaisland.forumsactifs.com/
(#) Re: Y a un intrus dans la tente !  Sam 26 Mar 2016 - 14:46

Y'a un intrus dans la tente!

√ Kamikochi ;  11 aout, 2h30 ; une nuit comme les autres.
√ Où Isaak faisait un super rêve mais est réveillé par une histoire de bestiole, et espère intérieurement que ce sera pas une grenouille.

Avec Junji tanaka et Anoki Campbell
Eh oh, il pourrait péter un coup, monsieur l’étudiant. Je me contente d’ignorer son sarcasme en roulant des yeux et de passer à autre chose. On peut pas tous être au top quand on se fait réveiller en pleine nuit, heh! Enfin, pour mes circonstances, si je vois une grenouille ce sera moi le premier à sortir en criant comme une fille. Donc, pourvu que ça n'en soit pas une. C’est tellement flippant, ces bestioles : c’est gluant, c’est vert, ça a des yeux globuleux et des pattes collantes, et en plus ça saute partout! Enfin. J’ignore les frissons glacés qui me parcourent le dos à cette idée (et aussi du fait que je suis entouré de deux mecs partiellement à poil un peu trop proches de ma personne à mon gout, mais bon), et m’en vais courageusement à la recherche de la créature qui s’est incrustée et perturbe notre sommeil. Un rat. Oh, oui, un rat c’est formidable, c’est tellement mieux qu’un certain batracien… ‘Faudrait pas qu’il mange mes réserves de bouffe, par contre! Après un coup de panique passager, je décide de plutôt mettre la main à la pâte, on verra pour la nourriture après. Bien entendu, la pauvre bête a du être effrayé par le mouvement et.. Ouhla.

« Euh, c’est… du sang, là? »

Fis-je, mal à l’aise, en désignant le bras de l’étudiant. Question stupide, oui, mais j’avais pas percuté que l’autre s’était carrément fait bouloter. Tu m’étonnes qu'il ait gueulé. Au moins, ça enlève définitivement la théorie de la grenouille. L’hémoglobine ça ne me met pas franchement à l’aise. Puis j’ai pas envie de dormir avec quelqu’un en train de choper un tétanos progressif. Tout de même un peu soucieux de ne pas voir les duvets et les matelas couverts de sang, je m’en vais chercher des pansements et du désinfectant pour Tanaka.

« Prends ça. Si ça s’infecte t’es mal barré. Surtout si comme a dit Campbell, c’est un rat : ça porte plein de maladies dégoutantes, ces trucs. »

Rassurer? Je ne connais pas ce mot. Vous connaissez d’autres trucs qui mordent comme ça, vous? Quoique ça peut-être n’importe quel rongeur dans un moment d’auto-défense. Bref on en arrive au moment clé, car Tanaka semble avoir trouvé la bête dans un coin. Mon premier réflexe est d’observer si la porte est bien fermée, et logiquement, non, car il a bien fallu que ce truc rentre par quelque part. Si c’est pas le cas, en revanche, on a plus qu’à espérer qu’on nous a pas refilé une toile de tente trouée.

« Euhm.. on a qu’à ouvrir la tente et guider le rat ou… enfin, la bestiole, dehors? Ou alors on lui saute dessus en espérant le chopper avec je sais pas quoi et on le jette à l’extérieur. »

Personnellement, je pense que plus vite ce sera fait, mieux ce sera.




Blblbl:
 

---------------------------------

#9999cc japonais #66cccc allemand

Fatty
Cookie!
Ptisaak, les origines - par Lavi ♥
"Fuyons.", la prophétie  - Exclu' Toto ♥
Noraj de mon sex appeal - merci Toto ♥
High Kobe Musical - par Lavi ♥
DONKEY - par Hei ♥
Merci Meyu o/:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 307
■ Inscrit le : 11/01/2016

■ Mes points : 69

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : juillet 2014
Anoki Campbell
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Y a un intrus dans la tente !  Dim 27 Mar 2016 - 22:58

Bon, j'ai beau fouillé, je n'arrive pas à mettre la main sur ma lampe. Ça m'ennuie pas mal, parce que je voudrais chercher la bestiole, moi aussi. Mais bon, avec deux lampes, on devrait pouvoir s'en sortie. Enfin, je crois. Je me retourne vers mes compagnons de galère quand j'entends Isaak parler de sang. En suivant son regard, je me rends compte que Junji a une blessure au bras, et qu'elle saigne. Mince, c'est vraiment moche !

« Wow ! C'est ce truc qui a fait ça ? »

Je vois pas trop ce que ça peut être d'autre, tu me diras, mais c'est juste que... ça ne me rassure vraiment pas. On ne sait toujours pas quel animal est entré dans la tente, mais s'il est capable de faire des blessures comme ça, il vaudrait mieux le faire sortir, et vite !

J'allais commencer à chercher les affaires pour soigner Junji mais Isaak a été plus rapide que moi. Héhé, il a beau être de mauvais poil, il pense quand même aux autres. Bon, ce qu'il raconte par la suite n'est pas très rassurant, c'est clair, mais je pense qu'il a juste peur. On doit être à peu près dans le même état de panique, tous les trois.

Pendant ce temps, Junji a repéré la bestiole. Il nous désigne une des couvertures et je vois une petite bosse. Est-ce que c'est... ? Ah, oui, elle vient de bouger ! Bon, que faire maintenant ? Junji pose la question à haute voix, et Isaak propose d'ouvrir la porte de la tente et de guider l'animal vers l'extérieur. Ça me paraît bien !

« Ok, je vais aller ouvrir la porte. Gardez-bien un œil sur lui ! »

C'est bête, mais maintenant qu'on sait où est l'animal, je me mets à parler doucement. Comme si le fait de parler plus fort aller lui faire peur. Ou, plus exactement, je ne veux pas lui faire peur maintenant, parce qu'on a enfin mis la main dessus et que je veux pouvoir le faire sortir rapidement ! Je me lève donc doucement, pas complètement parce que la tente n'est pas assez grande, et je me rapproche de la porte. Je n'ai que quelques pas à faire et j'y suis. Ensuite, je n'aurai qu'à...

« WAOW ! »

Je retire vivement mon pied de là où je l'ai posé, mais ça me fait perdre l'équilibre et je tombe par-terre. Ma tête atterrit dans la porte de la tente, ce qui fait que toute la toile est tirée vers moi. Je me tourne maladroitement pour voir ce qui m'a fait tombé. Je suis quasiment sûr que quelque chose m'a frôlé le pied !... Mais tout ce que je vois, c'est ma lampe torche. Je ne sais pas comment elle a pu atterrir là, mais je suis content de l'avoir retrouvée.

« Ah, pardon, j'ai cru que... j'ai cru que j'avais marché sur la bestiole... »

Je me sens quand même un peu bête, de mettre écroulé pour si peu, et ça doit se sentir dans le ton de ma voix. Pour briser ce moment un peu gênant pour moi, je fais ce que j'étais censé faire à la base : je me redresse puis ouvre la fermeture éclair de la porte. Donc elle était bien fermée... mais par où est rentré le rat, alors ?

« C'est bon, c'est ouvert ! »

J'attrape ensuite ma lampe puis l'allume, en prenant garde de ne pas éblouir mes collègues. C'est alors que je vois un truc qui cloche : dans un des coins de la tente, la bâche qui recouvre le sol a bougé, et on peut voir l'herbe en dessous. J'éclaire la zone pour la montrer à mes collègues.

« Hey, regardez ! Il a dû rentrer par là ! »

Peut-être qu'une des sardines a lâché, et l'animal en aura profité pour rentrer dans notre tente. Il va sans doute falloir inspecter ça au plus vite pour tout remettre en place. Mais avant, il faut le faire sortir de là !


HRP:
 

---------------------------------

Anoki parle anglais (#6d9a49), français (#79452e) et japonais (#cc6600)


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Y a un intrus dans la tente !  Lun 28 Mar 2016 - 17:51

Isaak a rapidement remarqué la morsure sur mon bras et me demande si c’est du sang, je me retiens de lever les yeux au ciel. Quelques secondes auparavant, il ne me prenait pas du tout au sérieux et là, il change carrément de discours. Intérieurement, je ris très fort, surtout quand je vois que mes deux colocataires ont l’air franchement mal à l’aise à la vue du sang. Dire que c’est moi qui passais pour la chochotte de la tente… Je le remercie d’un petit hochement de tête quand il m’apporte des pansements et de quoi désinfecter la blessure, ajoutant au passage que ces trucs-là portent plein de maladies dégoûtantes. Je pose le tout à côté de moi et je lui souris amicalement.

« Promis, je désinfecterai tout ça dès que la bestiole sera dehors ! »

Je ne vais pas prendre le temps de me coller tranquillement un sparadrap en sachant que la chose qui m’a fait ça rôde toujours quelque part dans le coin, prête à me sauter dessus de nouveau à la première occasion qui se présentera. Je ne veux pas choper la peste non plus hein, mais ça peut bien attendre cinq minutes. Quand je repère la bestiole, Isaak propose qu’on ouvre la tente et qu’on guide ensuite l’animal vers la sortie. Anoki semble d’accord avec ce plan puisqu’il se précipite vers l’entrée. Je garde ma lampe torche fixée sur les couvertures, je ne veux pas perdre mon agresseur des yeux, mais je suis distrait par tout le boucan que fait le plus jeune d’entre nous. Apparemment, il a marché sur quelque chose et a perdu l’équilibre, toute la tente vacille et je regarde la scène, un peu amusé. Et quand, enfin, il se calme et nous dit qu’il avait cru marcher sur la bête, un petit rire m’échappe. Quelque chose me dit qu’on se souviendra longtemps de ces vacances au camping… Lorsqu’il nous dit que la tente est ouverte, je me tourne vers les couvertures et je retrouve tout mon sérieux : l’animal n’est plus là. Je lâche un soupir agacé.

« Et merde… il s’est barré ! »

Il va falloir à nouveau passer tout l’intérieur de la tente au peigne fin pour le retrouver, c’est un gros machin et il ne devrait pourtant pas passer inaperçu. Anoki nous interpelle alors pour nous montrer l’espace par lequel la bête a dû entrer, je hoche vaguement la tête. Ça nous fait une chose de plus à faire avant de pouvoir enfin nous recoucher. Je reprends mes recherches en me déplaçant prudemment à quatre pattes, et au bout de quelques secondes seulement, j’entends un bruit bizarre derrière moi. Je me retourne vivement et je me retrouve nez à nez avec un … écureuil. Il doit être terrorisé, il pousse des petits grognements qui doivent vouloir dire que si je l’approche, il n’hésitera pas à me sauter à la tronche pour se défendre.

« C’est pas censé être diurnes ces bêtes-là ? »

Je parle tout bas pour ne pas l’effrayer davantage, et je n’attends pas forcément une réponse à cette question. Je ne m’y connais pas vraiment puisque les animaux, c’est pas trop mon truc, mais je suis plutôt surpris de voir un écureuil en plein milieu de la nuit, dans une tente qui plus est. Je jette des coups d’œil inquiets à Isaak et Anoki sans pour autant détourner mon attention de l’animal trop longtemps. La tente n’est pas bien grande et ils sont relativement près de lui aussi, il va falloir qu’on gère sur ce coup-ci pour l’amener à sortir par lui-même.

« OK… On va essayer de l’encercler de manière à ce qu’il puisse seulement s’échapper en direction de la sortie. Vous êtes prêts ? »

Je me déplace lentement mais sûrement vers ma gauche. Si mes deux compagnons me rejoignent sans trop effrayer l’écureuil, on devrait pouvoir y arriver. En théorie en tout cas…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 527
■ Inscrit le : 05/11/2015

■ Mes points : 185

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Isaak Schwartz
« Elève ; en 5ème année »
http://enolaisland.forumsactifs.com/
(#) Re: Y a un intrus dans la tente !  Dim 10 Avr 2016 - 20:13

Y'a un intrus dans la tente!

√ Kamikochi ;  11 aout, 2h30 ; une nuit comme les autres.
√ Où Isaak faisait un super rêve mais est réveillé par une histoire de bestiole, et espère intérieurement que ce sera pas une grenouille.

Avec Junji tanaka et Anoki Campbell
A part le fait que je puisse éventuellement avoir un bon fond semble étonner mes camarades de tente, la performance d’Anoki fait très vite oublier ma générosité au profit de mon ricanement bref et moqueur. Nos manipulations pour faire sortir la bête auraient pu très bien se passer si le Canadien n’avait pas fait un boucan d’enfer. Car, oui, apparemment, maintenant qu’on était tous fin prêts à s’en débarrasser, l’intrus venait de se faire la malle ailleurs. Quelle bande de gros malins on fait, hein, on est encore partis pour chercher une bestiole capable de nous refiler ce cholera (c’est sarcastique, je suis pas parano à ce point) pendant je ne sais combien de temps. Ou pas, car Tanaka vient apparemment de tomber dessus comme par hasard et il s’agit.. d’un petit écureuil tout mignon complètement paumé. Oui j’ai pensé « mignon », ça m’arrive aussi, mais c’est adorable ces bestioles. Bon, beaucoup moins vu comme ça peut mordre, remarque, et ça, c’est ce qu’on finit par se dire à propos de n’importe quel rongeur. Tu parles, à la place de l’écureuil, je ferais la même gueule à la vue de nos trois tronches d’ahuris. Ou je me taperais une grosse barre, plutôt, car on doit vraiment avoir l’air bête. Après, oui il devrait pas trainer dans le coin en pleine nuit, c’est pourtant vrai.

« Bah, oui. Mais il a du être attiré par les ronflements de Campbell. Y’avait de quoi réveiller un mort, faut dire. »

Si je suis obligé de vanner tout le temps juste pour le plaisir d’être chiant? Oui, tout à fait. Et il paraît que je ronfle aussi donc c’est l’hôpital qui se fout de la charité, mais bon, que voulez-vous, on compense comme on peut. N’ayant pas vraiment envie de perdre plus de temps, j’hoche simplement la tête aux suggestions de Tanaka. Plus vite il sera sorti, plus vite je dormirais à nouveau. Sans commentaires j’imite l’étudiant pour encercler l’écureuil paniqué tout en lui éclairant la sortie, sans geste brusques. Bah, oui, ces machin sont attirés par la lumière, après tout, comme l’essentiel des êtres vivants sur terre. Bah, ouais, à ce niveau, les humains valent les mouches, édifiant, non?

« Je suis prêt, "chef". »

Dis-je d'un ton un peu ironique sans trop le vouloir, entre deux bâillements que j’empêche d’être trop sonores sinon ça va faire fuir notre intrus roux. Plus que l'intervention de Campbell et on sera au point. Enfin, j'espère.  




Abububu:
 

---------------------------------

#9999cc japonais #66cccc allemand

Fatty
Cookie!
Ptisaak, les origines - par Lavi ♥
"Fuyons.", la prophétie  - Exclu' Toto ♥
Noraj de mon sex appeal - merci Toto ♥
High Kobe Musical - par Lavi ♥
DONKEY - par Hei ♥
Merci Meyu o/:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 307
■ Inscrit le : 11/01/2016

■ Mes points : 69

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : juillet 2014
Anoki Campbell
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Y a un intrus dans la tente !  Mar 12 Avr 2016 - 4:34

Junji récupère le nécessaire de soin que lui tend Isaak et le pose sur le côté, disant qu'il préfère s'occuper de l'animal d'abord. Je suis d'accord avec lui, il vaut mieux qu'on fasse sortir la bestiole avant de s'occuper du reste.

Maintenant que j'y pense, j'ai peut-être mis un peu trop d'enthousiasme quand je suis allé ouvrir la porte de la porte, et c'est pour ça que je me suis cassé la gueule... En tout cas, ça fait bien marrer mes collègues. Je ne leur en veux pas, j'aurais sûrement eu la même réaction, à leur place. La scène devait être assez comique, de leur point de vue.

Ce qui est moins drôle, par contre, c'est qu'on a apparemment perdu le rat de vue, d'après le grognement de Junji. Je me fait tout petit dans mon coin, je me sens un peu coupable. Après tout, si j'avais fait plus attention en allant vers la porte, on n'en serait pas là... Junji me fait un vague signe de tête quand je lui montre par où est entré l'animal, mais il reprend vite les recherches.

Au bout d'un moment, notre aîné s'immobilise et nous murmure quelque chose, mais je ne comprends pas tout ce qu'il dit. Tout ce que je saisis, c'est qu'il a trouvé l'animal et qu'Isaak dit que je ronfle.

« Quoi ? Je ronfle, moi ? »

On ne m'a jamais dit que je ronflais, mais comme j'ai le sommeil très lourd, ça ne m'étonnerait pas que ce soit le cas... Bref, je me rapproche de mes collègues et vois – enfin – ce que Junji a découvert : un écureuil. Je suis à la fois super surpris et soulagé. Je ne pensais pas qu'un écureuil pouvait faire de telle blessure – il devait avoir peur cela dit, donc ça s'explique – mais, d'un autre côté, je suis content que ce soit lui qui ait infiltré notre tente plutôt qu'un rat.

Junji nous expose son plan pour faire sortir le rongeur et Isaak et moi hochons tous les deux la tête. Le plan paraît simple, essayons de le mener à bien ! Je me place aux côtés de mes compagnons, lentement, et en prenant bien garde de ne pas trébucher, cette fois ! Isaak éclaire la porte de la tente. Quant à moi, je me tourne vers Junji, attendant son signal.

---------------------------------

Anoki parle anglais (#6d9a49), français (#79452e) et japonais (#cc6600)


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Y a un intrus dans la tente !  Dim 15 Mai 2016 - 17:53

Je suis crevé et j’en ai marre de me battre avec cet écureuil, j’espère qu’on va réussir à le faire sortir de la tente rapidement histoire de pouvoir retourner me planquer sous une couverture et dormir jusqu’à l’heure du petit-déjeuner en groupe, soit huit heures trente. Ce n’est pas vraiment l’idée que je me fais de vacances réussies… Heureusement que la matinée de demain est libre, ça me permettra peut-être d’aller pioncer encore un peu en douce.

Mes compagnons d’infortune semblent d’accord avec mon plan pour évacuer la bête. Du moins, c’est ce que je croyais jusqu’à ce qu’Isaak m’appelle « chef » sur un ton plus qu’ironique. Je lève les yeux au ciel en étouffant un soupir agacé et je me demande comment je vais faire pour supporter mon colocataire de tente jusqu’à la fin du voyage. Je suis le premier à détester être réveillé, mais là j’ai une bonne raison pour les avoir tirés des bras de Morphée quand même… Et puis, si je suis connu pour être mou du genou et avoir deux de tension, je suis pas trop certain de pouvoir compter sur Isaak pour se bouger et trouver une solution alors oui, j’ai pris les devants. Je suis le plus âgé de nous trois mais je ne considère pas pour autant leur être supérieur ou quelque chose de ce genre-là non plus. En tout cas, je n’ai pas l’impression de jouer au petit chef tyrannique depuis notre arrivée au camping…

Quoi qu’il en soit, Anoki et Isaak prennent place à côté de moi de manière à encercler l’écureuil qui est désormais figé sur place. Il a beau m’avoir sauvagement agressé, on voit clairement qu’il a la trouille et il me fait quand même de la peine. Maintenant, il faut arriver à le faire bouger en priant pour qu’il se dirige vers la sortie. J’avance lentement sur les genoux et j’invite les deux autres à faire de même pour se rapprocher de l’animal. Pris au piège et en panique totale, il court en cercle entre nous trois pendant un instant puis se rue finalement vers l’ouverture de la tente et en sort. Ça a fonctionné ! Je ne sais pas trop pourquoi, c’est sûrement nerveux et dû à la fatigue mais j’éclate de rire. Quand je me suis un peu calmé, je me tourne vers les plus jeunes en souriant bêtement.

« On a réussi les gars, on a réussi ! »

Je suis vraiment soulagé et je cours presque pour refermer immédiatement la tente, comme si je craignais que la bestiole – qui est quand même plutôt stupide – revienne y faire un tour. Et puis je retourne à ma place en attrapant au passage le désinfectant et les pansements que m’a donnés Isaak. Je m’applique à mettre le produit sur ma blessure, et tout en ouvrant un pansement, je ne retiens pas un gros soupir de contentement.

« On va ENFIN pouvoir dormir ! »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 527
■ Inscrit le : 05/11/2015

■ Mes points : 185

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Isaak Schwartz
« Elève ; en 5ème année »
http://enolaisland.forumsactifs.com/
(#) Re: Y a un intrus dans la tente !  Jeu 2 Juin 2016 - 14:02

Y'a un intrus dans la tente!

√ Kamikochi ;  11 aout, 2h30 ; une nuit comme les autres.
√ Où Isaak faisait un super rêve mais est réveillé par une histoire de bestiole, et espère intérieurement que ce sera pas une grenouille.

Avec Junji tanaka et Anoki Campbell
Woops I did it again. Pour la tronche blasée que tire Tanaka suite à mon énième sarcasme, je suis bien content de l’avoir sorti, celui-là. Je camoufle un sourire narquois en voyant une autre personne me prendre au premier degré dans mon attitude détestable. Ca me rappelle Yorke, tiens. Ce genre d’attitude me fera toujours rire intérieurement.. J’ai conscience que c’est un peu pathétique, car c’est juste se défendre et se cacher d’une certaine timidité et d’une incompétence à être « normal » avec les autres. Enfin, je vais pas me mettre à faire mon propre avocat, c’est pas le but, là. Le but c’est de sortir cet écureuil de nos pieus et de pouvoir retourner écraser en ronflant comme des porcs. Oui, comme des vrais bonhommes, z’avez vu.

Et comme on est vraiment des boss, ouais, bah, notre plan improbable a marché et la bestiole est sortie. Je m’empresse de refermer derrière lui. Va, créature rousse, vers l’infini et l’au-delà! Je suis fatigué, j’ai le droit à des égarements et aux références douteuses. Tanaka explose de joie autant qu’il le peut dans son état encore à moitié somnolent et je bâille de manière sonore en guise de réponse, ce qui n’était pas planifié, mais qui confirme les paroles suivantes, en quelque sorte, du plus âgé. En piquant déjà du nez et en frottant mes yeux d’une main, j’attends que le brun termine avec mon matériel de docteur maboul.

« M’ouais, carrément. »

J’approuve sans ironie, pour une fois, et m’écrase dans mon coin, fortement satisfait. Beuh, qu’on est bien ici. Je reprends mon du quand Tanaka en a terminé.


« Bon, bah... »


On dort ou il va encore se passer un truc débile pour nous empêcher de roupiller au calme? Sait-on jamais, si Tanaka devient un rat-garou en pleine nuit.




Bwah:
 

---------------------------------

#9999cc japonais #66cccc allemand

Fatty
Cookie!
Ptisaak, les origines - par Lavi ♥
"Fuyons.", la prophétie  - Exclu' Toto ♥
Noraj de mon sex appeal - merci Toto ♥
High Kobe Musical - par Lavi ♥
DONKEY - par Hei ♥
Merci Meyu o/:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 307
■ Inscrit le : 11/01/2016

■ Mes points : 69

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : juillet 2014
Anoki Campbell
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Y a un intrus dans la tente !  Dim 12 Juin 2016 - 1:36

Sous le commandement de Tanaka-senpai, notre petit bataillon se met en position pour évacuer la bête de notre campement. Chacun sur les genoux, nous progressons vers la créature pour la faire déguerpir. Un pas après l'autre, nous gagnons du terrain. Sous la pression, l'animal commence à prendre peur, il fait des allers-retour devant nous, et soudain il s'élance… et finit par sortir, enfin ! Notre mission est un franc succès, et le général Tanaka ne peut s'empêcher de rire de fierté. Après un combat si acharné, c'est la moindre des choses !

… Oui, je crois que je commence à fatiguer, pour me faire des films pareils. Mais je jette quand même un grand « Ouais, on est les meilleurs ! » pour accompagner la remarque de notre aîné. Quand les deux garçons se jettent sur la porte en même temps pour la fermer, je ne peux m'empêcher de rire. Ils ne veulent vraiment pas que cet événement se reproduise !

Pendant que Junji se soigne, Isaak pousse un gros bâillement, auquel je ne peux m'empêcher de répondre. Il commence à se faire tard, et on a tous envie de se coucher. J'allais me diriger vers mon sac de couchage quand je me rappelle de quelque chose.

« Oh, attendez ! Il faut re-... euh... on a encore un truc à faire ! »

Je ne trouve plus mes mots, et j'ai vraiment la flemme de les chercher, pour tout dire. J'ai très envie de me coucher, mais à quoi ça sert d'aller se coucher maintenant si le trou dans la tente n'est pas réparé ? Je sors donc de notre abri, puisque les deux autres ont l'air d'être plutôt partis pour dormir.

Il fait frais dehors, c'est vachement agréable ! Je repère vite le soucis, une fois à l'extérieur : un des liens n'est plus accroché à sa sardine. On a dû mal le mettre en place à notre arrivée. Je trouve un caillou assez gros dans les herbes, récupère le lien, le rattache au bout de métal avant d'enfoncer ce dernier un peu plus loin dans le sol. C'est un peu dur, mais je pense être arrivé à un résultat concluant.

Bon, c'est pas que ça ne m'amuse pas, de réparer ma tente en plein milieu de la nuit et en caleçon, mais je commence à avoir froid ! Je retourne vite fait sous la toile, referme bien correctement la porte et retourne vers mon lit. Aaah, il fait vachement meilleur ici, quand même ! Une fois arrivé vers mes affaires, je m'affale sur mon sac, sans prendre le temps de me glisser à l'intérieur.

« Allez... bonne nuit, les gars ! »

Je ne sais pas du tout si mes compagnons de voyage sont toujours réveillés, et je ne sais même pas s'ils m'ont entendu, vu que j'ai mâché la moitié de mes mots. Mais, de toute façon, je n'ai pas le temps de me poser plus de questions car je commencer déjà à m'endormir...


HRP:
 

---------------------------------

Anoki parle anglais (#6d9a49), français (#79452e) et japonais (#cc6600)


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Y a un intrus dans la tente !  

Revenir en haut Aller en bas
 
Y a un intrus dans la tente !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: