Partagez | 
 

 [Terminè] Les navets sont des envahisseurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1534
■ Inscrit le : 11/12/2014

■ Mes points : 120

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Lutecya Landa
« A l'université ; section artistique »
(#) [Terminè] Les navets sont des envahisseurs  Mer 20 Avr 2016 - 20:53



Les navets sont des envahisseurs.

« Un bon film est celui qui vous fait voyager dans un autre univers. »
THOMAS HARPER


Pour l'un des travaux scolaires, j'avais pris la décision d'aller seule voir un nouveau film dont les critiques semblaient apprécier le scénario. En tant que futur employée dans le monde du cinéma, j'avais besoin de pouvoir me faire une bonne culture cinématographique.

J'avais donc pris mon samedi pour y aller, dans une de mes innombrables robes. Celle-ci était d'un violet pâle et ma taille était marquée d'un ruban violet foncé. Des petites sandales blanches à talons me permettaient de gagner quelques centimètres en taille.

Une fois dans le cinéma, je pris un paquet de popcorn et un soda bien frais avant d'aller prendre une place dans la salle de projection. Il y avait un monde immense et je n'eus pas le choix de m'insérer entre deux personnes. M'excusant en passant devant certains, j'atteignis finalement mon siège et posai mes affaires. Une fois les pubs stupides passées, je me calai un peu mieux au fond du fauteuil et commençai à regarder le fameux film du mois.

Très vite, je fus déçue de ce dernier et, sans le vouloir, lança une petite remarque de vive voix : " Non mais sérieusement, plus pourri que ça tu meurs. " Un grand chut retentit dans la salle. " Oui ben désolée si c'est un navet ! " avais-je alors répondu. Un autre grand chut me répondit.

CODAGE PAR MADOUCE SUR EPICODE

---------------------------------

Lucky Lute, amazing little womanLutecya parle en [#330033].
She's an innocent woman.
Don't be afraid of your darkside


Dernière édition par Lutecya Landa le Lun 30 Mai 2016 - 9:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 846
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes points : 43

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 28
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminè] Les navets sont des envahisseurs  Ven 22 Avr 2016 - 15:02

Thomas n'allait jamais au cinéma. Mais quand son adorable soeur Sasha a commencé à le bassiner pour qu'il aille voir le dernier film à sensation qu'elle a « Adoré ! Bordel j'ai pleuré à la fin il faut que tu ailles le voir même si tu n'aimes pas le cinéma, s'il te plaît s'il te plaît s'il te plaîîît ! ». C'est vrai que Thomas détestait le cinéma, trop de gens, trop de mauvais films, et puis il n'aimait pas l'ambiance à vrai dire. Sauf qu'il subissait le joug de l'amour pour sa soeur. Il lui avait alors promis d'y aller - et ce n'est pas dans ses habitudes de mentir. Même si ses côtes le faisaient horriblement souffrir. Au début, il s'était motivé pour retourner à Niigata un week-end avec Charley. Au moins, il irait voir ce film avec quelqu'un qu'il aimait bien. Après, il imagina l'irréalisable : Il attendrait son retour du voyage scolaire pour retourner en Australie puis rendrait visite à sa famille en Australie. Première fois depuis de longues années. Sauf que comme il l'avait prévu, ça serait vraiment irréalisable. Le brun se prit donc par la main et s'accompagna tout seul au cinéma. Ça serait peut-être mieux comme ça, finalement. Muni d'une petit bouteille d'eau achetée au comptoir, il entra dans la salle. L'australien était dans les premiers arrivés, il s'était donc mis dans le fond, au milieu. Étant assez grand, il ne serait pas nécéssairement gêné par les gens devant lui.

Les gens vinrent s'installer au fur et à mesure et une fois les vingt bonnes minutes de publicités passées, le film commença. Sauf qu'il faillit s'endormir. Plus d'une fois. La majeure partie de la salle avait des réactions vraiment... abusives. Ew. Si le brun ne s'était pas enfuis de la salle, c'était bien pour sa soeur. Sinon, quand elle lui ferait passer l'interrogatoire sur le film, il n'aurait pas juste jusqu'au bout. Et comme c'était Thomas, il n'avait pas le droit de se tromper.

« Non mais sérieusement, plus pourri que ça tu meurs. »

Le surveillant pouffa de rire. Doucement. C'est vrai que la demoiselle à sa droite résumait plutôt bien la situation. Il pouffa de rire une seconde fois quand elle répondit au chut intempestif des gens autour.

« ... Elle a quand même raison... »

Les gens s'étaient mis à souffler cette fois-ci. Le brun jeta un coup d'oeil à sa montre. Il ne restait plus que dix - longues - minutes et il serait sorti de ce calvaire. Finalement, le film fut rattrapé - et c'est un bien grand mot - par sa fin. Disons plutôt qu'elle était intéressante par rapport au reste du film, mais qu'elle ne suffisait pas pour en faire quelque chose d'extraordinaire. Voilà pourquoi Thomas n'allait pas au cinéma, le grand public appréciait souvent la forme sans s'intéresser au fond. Mais bon, il ne méprisait pas cela. L'australien s'enfonçait doucement dans son siège, et quand les lumières se rallumèrent, il fut traversé d'une flemme immense de se lever.

« Je me demande pourquoi il est si bien critiqué. »

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1534
■ Inscrit le : 11/12/2014

■ Mes points : 120

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Lutecya Landa
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminè] Les navets sont des envahisseurs  Ven 29 Avr 2016 - 14:53



Les navets sont des envahisseurs.

« Un bon film est celui qui vous fait voyager dans un autre univers. »
THOMAS HARPER


" - ... Elle a quand même raison..." entendis-je à ma gauche. Je me retournai vers cette voix mais, dans le noir, pas évident de voir à quoi ressemble réellement les gens.

Au final, j'attendis sagement la fin, gardant mes commentaires pour moi vu que la populace de la salle semblait en désaccord avec mon point de vue. Dix longues minutes s'écoulèrent et voilà que tout le monde se pressait à sortir. Finalement, le film n'avait pas été si adoré que ça pour qu'ils se pressent ainsi à la sortie.

Personnellement, j'étais restée assise dans mon siège, désappointée par ce film qui aurait mérité soit disant un oscar alors que.... ben... il valait même pas de telles critiques positives.

" - Je n'arrive pas à me remettre de ma déception... même les effets spéciaux laissent à désirer..." avais-je exprimé tout haut, persuadée d'être seule dans la salle.
CODAGE PAR MADOUCE SUR EPICODE

---------------------------------

Lucky Lute, amazing little womanLutecya parle en [#330033].
She's an innocent woman.
Don't be afraid of your darkside


Dernière édition par Lutecya Landa le Sam 30 Avr 2016 - 9:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 846
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes points : 43

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 28
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminè] Les navets sont des envahisseurs  Sam 30 Avr 2016 - 1:32

« Je n'arrive pas à me remettre de ma déception... même les effets spéciaux laissent à désirer... »

La demoiselle qui s'était plaint quelques minutes plus tôt était également restée dans la salle. Cette dernière se vidait bien vite, avec des « C'était g.é.n.i.a.l » ; « J'ai adoré » qui fusaient à tout va. Thomas n'était pas un grand critique cinéma - surtout avec le peu de film qu'il avait vu - mais ce qu'il venait de visionner laissait clairement à désirer. Le brun se pencha un peu en avant en soupirant. Malgré la déception, Thomas ne se sentait pas vraiment blasé ou dans un quelconque autre état. Par ailleurs, il ne comprenait pas vraiment comment un film pouvait changer l'humeur de quelqu'un, sa vision des choses... La fiction n'était-elle pas faite pour rester... fictive ? L'australien chassa son débat intérieur et revint à la réalité.

« Ça devrait passer, pour la décéption. Finalement les blockbuster sont pas toujours les meilleurs trucs à aller voir. »

Dire que sa soeur l'avait bassiné pour qu'il bouge son fessier jusqu'au cinéma... Bon, il ne lui dirait pas qu'il a trouvé son coup de coeur ennuyeux à mourir, mais il lui dirait que le cinéma... c'est pas son truc. Genre, vraiment pas.

« Le scénario était un peu... vide. Juste vide en fait. » Il marqua une pause en se calant de nouveau dans le fond de son siège. « Déjà que je vais rarement au cinéma. »

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)


Dernière édition par Thomas Harper le Mar 3 Mai 2016 - 1:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1534
■ Inscrit le : 11/12/2014

■ Mes points : 120

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Lutecya Landa
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminè] Les navets sont des envahisseurs  Sam 30 Avr 2016 - 9:44



Les navets sont des envahisseurs.

« Un bon film est celui qui vous fait voyager dans un autre univers. »
THOMAS HARPER


" - Ça devrait passer, pour la déception. Finalement les blockbuster sont pas toujours les meilleurs trucs à aller voir. " déclara mon voisin qui n'était pas parti de la salle non plus.

" - La déception passera oui, mais quand on vient voir un film, il est toujours plus gai que ce dernier nous fasse oublier que ça en est un. " répondis-je tout en fixant l'écran blanc qui servait à projeter les films, bon ou mauvais.

J'avais envie de ce fait de voir un vrai film qui me prendrait au tripe plutôt qu'un simple blockbuster qui n'avait au final aucun grand intérêt. Je m'étais légèrement redressée, histoire de ne pas avoir mal au dos bien qu'à mon âge cela était assez rare.

" - Le scénario était un peu... vide. Juste vide en fait. " et après une très légère pause il ajouta " Déjà que je vais rarement au cinéma. "

" - C'était plus que vide qu'il était, on était pas loin du néant cinématographique avec des personnages qui sont des stéréotypes pures de la réalité. Et le héro qui ne veut pas en être un au début mais qui finalement accepte de l'être et réussi à vaincre tout le monde, c'est du cuit et du re-re-cuit. " expliquai-je en tournant mon visage vers mon interlocuteur.

Tiens, il me semblait l'avoir déjà vu quelque part, peut-être dans la rue ? Hum, pas sûre vu que je ne sors que pour aller à l'animalerie ou au cinéma ces derniers temps... Peut-être à l'école ? Cela me parait être le plus probable.

" - Personnellement, avec mes études, je vois un grand intérêt à venir régulièrement au cinéma pour en augmenter ma culture. Il m'arrive juste de regretter certains choix comme celui d'aujourd'hui. "

CODAGE PAR MADOUCE SUR EPICODE

---------------------------------

Lucky Lute, amazing little womanLutecya parle en [#330033].
She's an innocent woman.
Don't be afraid of your darkside
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 846
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes points : 43

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 28
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminè] Les navets sont des envahisseurs  Sam 30 Avr 2016 - 18:41

La vision du cinéma de la jeune fille qui se trouvait à côté de lui était bien différente de la sienne. Thomas respectait ça, il en était même un peu jaloux. Il n'avait jamais trouvé de vrai substitut à la vie réelle, quelque chose qui lui permettrait de s'évader. La lecture ? Éventuellement. Mais il n'avait pas de bulle dans laquelle se réfugier ou de passion à alimenter. La cuisine ? C'était son activité quotidienne qui l'amusait. Puis, il aimait bien manger et c'était surtout pour cette raison qu'il avait appris à cuisiner autre chose que des pâtes au ketchup. La brune reprit la parole après lui, le sortant de ses pensées.

« C'était plus que vide qu'il était, on était pas loin du néant cinématographique avec des personnages qui sont des stéréotypes pures de la réalité. Et le héro qui ne veut pas en être un au début mais qui finalement accepte de l'être et réussi à vaincre tout le monde, c'est du cuit et du re-re-cuit. »

Que de violence dans ses propos ! Thomas esquissa un sourire discret en l'entendant parler. Elle semblait s'y connaître un minimum ou au moins aimer aller au cinéma. Une habituée ? Rares étaient les fois où Thomas se plaisait à parler de cinéma et la discussion qu'il avait là l'amusait et l'occupait. Il fallait bien ça, après un tel film. Il acquiesca quand elle eut fini de parler, même s'il n'était pas un expert en la matière, il ne fallait pas être un génie de la caméra pour comprendre que la réalisation laissait à désirer.

« Personnellement, avec mes études, je vois un grand intérêt à venir régulièrement au cinéma pour en augmenter ma culture. Il m'arrive juste de regretter certains choix comme celui d'aujourd'hui. »

Ah. Alors l'australien avait visé juste. Elle s'y connaissait, et de ce qu'il avait compris, elle faisait des études de cinéma. Il bloqua un instant, le temps que l'information monte au cerveau.

« Ah mais, vous étudiez à Kobe Daigaku, non ? »

Si Thomas n'avait pas la mémoire des prénoms, il n'avait pas non plus celle des visages. Enfin, il l'avait, mais il fallait lui mâcher le travail et lui donner une blinde d'indices. Son cerveau avait cependant vite fait le lien entre le sentiment de l'avoir déjà croisée et les études qu'elle faisait. Pas qu'il connaisse sa filière, mais simplement que l'université de Kobe était la seule à proposer des filières artistiques précises, comme le cinéma par exemple.

« Sinon... Pour ma part, j'ai toujours préféré la lecture. Je n'arrive pas à aussi bien m'immerser dans un film que dans un livre. »

Mais il fallait aussi avouer que Thomas ne s'y était jamais interessé. Il n'était pas un grand fan de culture moderne - de culture tout court en fait. Son palais mental se contentait de montagnes de livres qui continuaient de grimper.

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1534
■ Inscrit le : 11/12/2014

■ Mes points : 120

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Lutecya Landa
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminè] Les navets sont des envahisseurs  Sam 30 Avr 2016 - 20:35



Les navets sont des envahisseurs.

« Un bon film est celui qui vous fait voyager dans un autre univers. »
THOMAS HARPER


" - Ah mais, vous étudiez à Kobe Daigaku, non ? "

" - Oui, vous y travaillez ? " demanda-t-elle, ne sachant toujours pas d'où lui venait cette impression de l'avoir déjà vu quelque part. Bon, s'il travaille à Kobe, ceci expliquerait tout ça.

J'essayais de me remémorer l'ensemble du personnel de l'école mais il faut l'avouer, ils sont bien trop nombreux et la plupart, au vu de mon cursus, je ne les croisais quasiment jamais donc pour retenir leur visage et leur nom, ce n'était pas du tout gagner !

" - Sinon... Pour ma part, j'ai toujours préféré la lecture. Je n'arrive pas à aussi bien m'immerger dans un film que dans un livre. " expliqua-t-il simplement alors que j’acquiesçais.

" - J'aime bien aussi lire, quand je ne sais pas regarder de film, je me plonge dans les bouquins comme on plonge dans l'océan. Malheureusement, j'ai tellement de frais que c'est rare de pouvoir s'en offrir un nouveau. Heureusement qu'il y a la bibliothèque. "

Oh oui, qu'est ce que la lecture était tout aussi intéressante qu'un bon film. Ce n'est pas vraiment comparable mais en soit, c'est quand même deux univers tout à fait fantastique. D'ailleurs, le cinéma n'existerait sans doute pas s'il n'y avait pas de bons livres au préalable. Et pour une fois qu'un adulte ne me prenait pas pour une gamine et m'écoutait sérieusement débattre sur ces deux amours de la culture, il fallait vraiment que j'en profite un maximum.
CODAGE PAR MADOUCE SUR EPICODE

---------------------------------

Lucky Lute, amazing little womanLutecya parle en [#330033].
She's an innocent woman.
Don't be afraid of your darkside
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 846
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes points : 43

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 28
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminè] Les navets sont des envahisseurs  Mar 3 Mai 2016 - 1:48

« Oui, vous y travaillez ? »

Ah, de nouveau dans le mille. Sa mémoire visuelle se portait donc bien.

« J'y suis surveillant. Mais on va dire que je m'occupe plus du lycée que de l'université. Votre visage me disait quelque chose. »

C'était rare pour l'australien de vouvoyer une élève ainsi, prenant des libertés dans son job de surveillant. Sauf qu'on n'était pas dans l'enceinte de l'établissement et qu'il devait faire preuve ce qu'on appelle plus communément des « manières ». Et puis, il avait dû la croiser quelque fois dans les couloirs des dortoirs, les jours où il faisait sa ronde à l'université plutôt qu'au lycée.

« J'aime bien aussi lire, quand je ne sais pas regarder de film, je me plonge dans les bouquins comme on plonge dans l'océan. Malheureusement, j'ai tellement de frais que c'est rare de pouvoir s'en offrir un nouveau. Heureusement qu'il y a la bibliothèque. »

Le brun se fit attentif à ce que disait la plus jeune. Le brun était bien plus éloigné des caméras qu'elle ne pouvait le penser. Elle semblait passionnée par le sujet - ce que Thomas ne négligeait pas, il appréciait les discussions où les deux partis aimaient ce dont ils parlaient. Plus jeune, ce dernier s'était essayé à la photographie - et même à filmer certaines choses - mais bien en vain, son appareil photo avait fini par prendre la poussière sur l'étagère de sa chambre. Mais il n'était pas question que de cinéma ou de caméra, mais de culture sous chacun de ses traits : Thomas n'aimait pas spécialement voyager et quand il le faisait, il n'appréciait pas vraiment visiter de vieux monuments, il ne s'intéressait pas spécialement aux langues étrangères. C'est en approchant des trente ans qu'il s'était plus ou moins éveillé. Il n'avait pas fait de démarche particulière, n'avait pas commencé à s'intéresser à quoi que ce soit, mais il ne crâchait plus dessus lorsqu'on l'y invitait. C'était un petit pas vers la sagesse, pensait-il. Le brun avait déjà connu la lecture dans toute sa splendeur : fictive, informative, réaliste... Il était peut-être temps de lever le nez et de s'intéresser au reste de l'art.

« Je n'ai vu que très peu de films, et donc très peu d'adaptations littéraires. Mais je pense qu'il n'y a pas de réel intérêt à adapter un livre vers le cinéma. J'aime la magie de la lecture car elle me permet de ne pas m'enfermer dans la réalité de son auteur. Je me sens à l'étroit lorsque je regarde un film. Sauf exception. »

C'est vrai qu'il lui était arrivé de voir de très bons films - au moins un en fait. Il n'avait pas eu ce sentiment car, c'était comme si chaque détail avait été conçu parfaitement pour lui plaire. Thomas s'était fait la réflexion que c'était dans sa diversité que le cinéma tenait son point fort : Tout les films ne peuvent pas nous plaire ou nous intéresser, mais il existe quelque petites perles qui réussissent à nous combler. L'australien n'avait dû trouver qu'une ou deux de ces perles-là.

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1534
■ Inscrit le : 11/12/2014

■ Mes points : 120

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Lutecya Landa
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminè] Les navets sont des envahisseurs  Jeu 5 Mai 2016 - 12:27



Les navets sont des envahisseurs.

« Un bon film est celui qui vous fait voyager dans un autre univers. »
THOMAS HARPER


" - J'y suis surveillant. Mais on va dire que je m'occupe plus du lycée que de l'université. Votre visage me disait quelque chose. " Il semblait presque content d'avoir vu juste.

" - A moi aussi il me disait quelque chose, j'ai dû vous voir l'une des rares fois où vous êtes passé du côté université." expliquai-je alors, contente de voir que finalement, je ne rêvais pas et que je l'avais bel et bien croisé quelque part.

" - J'aime bien aussi lire, quand je ne sais pas regarder de film, je me plonge dans les bouquins comme on plonge dans l'océan. Malheureusement, j'ai tellement de frais que c'est rare de pouvoir s'en offrir un nouveau. Heureusement qu'il y a la bibliothèque. "

J'aimais bien cette discussion. Je pense qu'en dehors d'Akita, c'est le premier adulte qui ne m'écoute pas comme une enfant mais qui s'intéresse réellement à ce que je dis et vice versa. J'avais tout autant d'intérêt à écouter son débat étant donné que son point de vue était bien plus littéraire que le mien.

" - Je n'ai vu que très peu de films, et donc très peu d'adaptations littéraires. Mais je pense qu'il n'y a pas de réel intérêt à adapter un livre vers le cinéma. J'aime la magie de la lecture car elle me permet de ne pas m'enfermer dans la réalité de son auteur. Je me sens à l'étroit lorsque je regarde un film. Sauf exception. " m'expliqua-t-il à son tour. Et je comprenais assez bien son point de vue au fond.

" - Oui, c'est vrai que les scénaristes et réalisateurs ne permettent pas la même forme d'évasion et que le film est toujours fait pour plaire à un large publique. C'est sans doute ce point qui fait que vous vous sentez... étouffer par le film ? " demandai-je, pour être sûre d'avoir bien compris ce qu'il me disait.

Personnellement, il n'y avait que les bons gros navets qui me donnaient cette sensation, pour le reste, ce n'était pas vraiment l'univers du film qui m'intéressait le plus. Souvent, quand je regarde un bon film, j'apprécie m'imaginer comment il a été tourné, avec les différents plans possibles.

CODAGE PAR MADOUCE SUR EPICODE

---------------------------------

Lucky Lute, amazing little womanLutecya parle en [#330033].
She's an innocent woman.
Don't be afraid of your darkside
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 846
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes points : 43

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 28
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminè] Les navets sont des envahisseurs  Ven 6 Mai 2016 - 0:00

« Oui, c'est vrai que les scénaristes et réalisateurs ne permettent pas la même forme d'évasion et que le film est toujours fait pour plaire à un large publique. C'est sans doute ce point qui fait que vous vous sentez... étouffer par le film ? »

Thomas massa sa nuque, faisant mine de réfléchir. Tout les films avaient cet effet sur lui. Mais certains d'entre eux utilisaient correctement cet effet, au lieu de se sentir enfermé, le brun se sentait « guidé » à travers le scénario, malgré qu'on limite son imagination.

« Possible. » Il marqua une pause, fixant un point imaginaire. « Tout dépend du film à vrai dire. Il m'est arrivé une ou deux fois d'être transporté dans l'univers du film. Les seules fois où j'ai ressenti les mêmes choses que lorsque je lis. »

L'esprit critique de l'australien était plutôt limité concernant l'art cinématographique, mais la discussion lui plaisait - au lieu de le faire fuir. Et quelque part, ça lui donnait envie de s'intéresser un peu plus au sujet.

« Mais je n'ai vu que très peu de films, ça limite un peu mes connaissances sur le sujet. Je commence doucement à m'y intéresser. Mais comme tout novice, je me suis souvent arrêté aux blockbusters. Probablement la raison pour laquelle j'ai souvent été déçu. »

On lui avait déjà fait le topo pour les films d'auteur, les films cultes mais... Pas moyen de se souvenir d'un seul nom, d'une seule référence. Problématique quand on parle de cinéma avec une passionnée.

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1534
■ Inscrit le : 11/12/2014

■ Mes points : 120

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Lutecya Landa
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminè] Les navets sont des envahisseurs  Ven 6 Mai 2016 - 11:33



Les navets sont des envahisseurs.

« Un bon film est celui qui vous fait voyager dans un autre univers. »
THOMAS HARPER


" - Tout dépend du film à vrai dire. Il m'est arrivé une ou deux fois d'être transporté dans l'univers du film. Les seules fois où j'ai ressenti les mêmes choses que lorsque je lis. " Il s'était gratté la nuque tout en disant ça, comme s'il réfléchissait à ce qu'il voulait dire.

" - C'est vrai, je ne peux qu'être d'accord avec ce point. Je pense aussi que cela dépend de l'intérêt que l'on porte au cinéma. Moins on est intéressé, moins de films nous plaisent. " expliquai-je alors, sans vouloir paraître mauvaise sur ce point. Moi-même je n'étais pas intéressée par tout ce qui a attrait à la culture alors je ne pouvais blâmer personne de ne pas s'intéresser au monde cinématographique.

" - Mais je n'ai vu que très peu de films, ça limite un peu mes connaissances sur le sujet. Je commence doucement à m'y intéresser. Mais comme tout novice, je me suis souvent arrêté aux blockbusters. Probablement la raison pour laquelle j'ai souvent été déçu. "

J’acquiesçais, comprenant donc pourquoi peu de films lui avait plu. Forcément, s'il ne s'était arrêté qu'aux blockbusters, on ne pouvait pas lui faire aimer le cinéma pour autant.

" - Je pense qu'il faut remédier à cela si vous voulez connaître plus de film intéressant. Et le premier à voir dans tout ce monde cinématographique reste La Ligne Verte. C'est trépidant comme film, il vous prend aux tripes. Et les effets de l'époque n'étant pas ce qu'ils sont aujourd'hui, ça laisse encore un peu place à l'imagination." expliquai-je, assez contente de pouvoir sortir un peu de ma culture pour aider une pauvre âme qui ne s'y connaissait quasiment pas.  

CODAGE PAR MADOUCE SUR EPICODE

---------------------------------

Lucky Lute, amazing little womanLutecya parle en [#330033].
She's an innocent woman.
Don't be afraid of your darkside
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 846
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes points : 43

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 28
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminè] Les navets sont des envahisseurs  Ven 6 Mai 2016 - 22:04

La plupart des passionnés qu'il avait rencontré dans son passé l'avait souvent accusé de ne pas avoir de culture et s'était presque... comportés différemment à cause de ça. Bon, certes il y avait une très grosse part de vérité dans ce qu'ils disaient car la culture de Thomas se limitait à la lecture, la cuisine et les sciences. La demoiselle qui se tenait à côté de lui n'avait même pas une once de mépris dans les yeux, au contraire elle semblait vouloir « aider » l'australien. Thomas rit intérieurement d'un tel comportement, car il fallait avouer qu'il était un cas désespéré. Et à son grand étonnement, elle proposa même un titre.

« Je pense qu'il faut remédier à cela si vous voulez connaître plus de films intéressants. Et le premier à voir dans tout ce monde cinématographique reste La Ligne Verte. C'est trépidant comme film, il vous prend aux tripes. Et les effets de l'époque n'étant pas ce qu'ils sont aujourd'hui, ça laisse encore un peu place à l'imagination. »

Est-ce que Thomas réussirait à se souvenir du nom au moins ? La Ligne Verte. Il avait déjà entendu ce nom plus d'une fois avant, avec de bonnes critiques qui plus est. Mais comme il avait décidé de ne plus s'intéresser aux critiques, il n'avait pas tenté le coup. Il le regarderait, un jour où il se sera levé de bonne humeur.

« J'essayerai d'y penser. Je n'ai pas la mémoire des noms des gens, alors les films... »

Il esquissa un sourire maladroit et gêné, se sentant un peu trop franc pour le coup. Le brun en arrivait même à se demander si elle n'avait pas mal pris le fait qu'il... oublie éventuellement le nom ? Ça partait loin en matière de timidité, et pourtant Thomas le pensait réellement.

Pour ne pas laisser s'installer un blanc gênant, il décida de parler d'un des seuls ouvrage qu'il connaissait bien.

« Il n'y a pas si longtemps j'ai vu l'adaption de mon livre préféré. La Vague. J'ignore si vous connaissez. » Il marqua une pause, attendant une réponse positive ou négative. « J'ai été surpris. Certains évenements ne s'étaient même pas passés dans le livre et... étonnement, j'ai bien aimé. Il me semble que certaines personnes n'aiment pas lorsqu'une adaptation ne suit pas son livre d'origine. Je préfère être surpris par un film qui diverge un peu, personnellement. »

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1534
■ Inscrit le : 11/12/2014

■ Mes points : 120

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Lutecya Landa
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminè] Les navets sont des envahisseurs  Ven 6 Mai 2016 - 23:02



Les navets sont des envahisseurs.

« Un bon film est celui qui vous fait voyager dans un autre univers. »
THOMAS HARPER


" - J'essayerai d'y penser. Je n'ai pas la mémoire des noms des gens, alors les films... " annonça le surveillant. Bah, il a l'air dépité mais en un sens je ne peux que le comprendre.

" - C'est normal, surtout que les films ne sont pas votre priorité. Mais, au pire, je peux vous faire une liste à déposer dans votre casier et quand vous en aurez regardé un, on en discutera." déclarai-je simplement, contente de pouvoir pour une fois apporter un peu de ma culture à quelqu'un.

Et puis, j'appréciai beaucoup pouvoir trainer avec des personnes qui semblent intéressées dans les conversations qu'on a avec eux. J'avais l'impression que ce genre de choses ne pouvait arriver qu'avec des adultes. La preuve étant qu'il m'était déjà arrivé de débattre de philosophie avec des adultes mais jamais avec des gens de mon âge. ils me paraissent tous un peu trop.... inculte. Ou du moins, qu'ils portent moins d'intérêt au monde qui les entoure.

" - Il n'y a pas si longtemps j'ai vu l'adaptation de mon livre préféré. La Vague. J'ignore si vous connaissez. " Il marqua une pause, attendant de voir si je connaissais ou non ce fameux film.

" - Je ne pense pas l'avoir vu. M'enfin, il y a la cinquième vague que j'ai regardé dernièrement. Donc c'est peut-être de celui-là dont vous me parlez ? " demandai-je, intriguée d'avoir peut-être raté une perle.

" - J'ai été surpris. Certains événements ne s'étaient même pas passés dans le livre et... étonnement, j'ai bien aimé. Il me semble que certaines personnes n'aiment pas lorsqu'une adaptation ne suit pas son livre d'origine. Je préfère être surpris par un film qui diverge un peu, personnellement. "

J'hochai d'abord de la tête, geste incontrôlé qui prouvait que j'étais concentrée et intéressée dans ce qu'il disait.

" - C'est vrai que beaucoup râle quand le film diverge du livre. Après, je pense que cela dépend aussi du livre. Il est difficile d'accepter qu'un très bon livre puisse être bafoué par un réalisateur qui souhaite être plus original. "

CODAGE PAR MADOUCE SUR EPICODE

---------------------------------

Lucky Lute, amazing little womanLutecya parle en [#330033].
She's an innocent woman.
Don't be afraid of your darkside
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 846
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes points : 43

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 28
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminè] Les navets sont des envahisseurs  Sam 7 Mai 2016 - 19:22

«  C'est normal, surtout que les films ne sont pas votre priorité. Mais, au pire, je peux vous faire une liste à déposer dans votre casier et quand vous en aurez regardé un, on en discutera. »

La proposition fut alléchante, c'est vrai que ça mâcherait le travail du surveillant qui ne savait juste absolument pas par où commencer. Il sourit à sa proposition, relevant la tête vers elle. Le brun se sentit gêné, il n'avait rien fait de particulier pour... Mériter quelque chose comme ça ?

« Eh bien. C'est... gentil de votre part, mais je ne voudrais pas que ça prenne votre temps libre. »

Elle revint alors sur ce qu'avait évoqué l'australien plus tôt.

«  Je ne pense pas l'avoir vu. M'enfin, il y a La Cinquième Vague que j'ai regardé dernièrement. Donc c'est peut-être de celui-là dont vous me parlez ?= »

Thomas secoua doucement la tête. Il n'avait jamais entendu parler du film qu'elle avait cité avant par ailleurs, bien que le titre ressemblait à celui auquel il faisait référence.

« C'est l'histoire d'un professeur qui décide de faire un jeu de rôle sur la dictature lors d'un atelier avec sa classe. Ce jeu de rôle va prendre beaucoup d'ampleur jusqu'à que tout les concernés se prennent au sérieux et que le jeu de rôle s'étende à l'extérieur de la classe. Ce n'est pas très récent. »

Le surveillant s'était donné corps et âme pour ne pas paraître pour un adolescent fan et passionné, parce qu'il adorait vraiment ce bouquin et c'était probablement la raison qui l'avait poussé à aimer le film. Il n'y connaissait rien en « bons films » et ne pouvait pas vraiment juger de la qualité de ce dernier. Il n'avait que son ressenti pour l'aider. Et pendant qu'il cogitait sur ses propres favoris, la jeune fille reprit.

« C'est vrai que beaucoup râle quand le film diverge du livre. Après, je pense que cela dépend aussi du livre. Il est difficile d'accepter qu'un très bon livre puisse être bafoué par un réalisateur qui souhaite être plus original. »

Thomas inclina la tête vers l'avant, pensif. Ils avaient deux points de vue bien distincts de la réalisation, et le surveillant ne pouvait qu'apprécier cela. La discussion prenait un sens agréable à ses yeux, pour une fois qu'une conversation ne l'étouffait pas.

« Je comprends que les avis divergent. Certaines personnes doivent être pointilleuses sur le sujet. Et puis, une adaptation ne peut pas plaire à tous, étant donné qu'on a tous une vision différente d'un même livre. »

Il se tourna vers l'entrée de la salle et vit deux personnes - travaillant très probablement dans le cinéma, faire le tour des sièges pour nettoyer et sûrement leur dire de sortir. Le brun prit une expression amusée et attira son attention sur l'étudiante.

« Nous devrions sortir de la salle avant de s'en faire exclure. »

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1534
■ Inscrit le : 11/12/2014

■ Mes points : 120

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Lutecya Landa
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminè] Les navets sont des envahisseurs  Dim 8 Mai 2016 - 1:08



Les navets sont des envahisseurs.

« Un bon film est celui qui vous fait voyager dans un autre univers. »
THOMAS HARPER


" - Eh bien. C'est... gentil de votre part, mais je ne voudrais pas que ça prenne votre temps libre. "

Je regardai vers lui avant de lui faire un grand sourire.

" - Cela ne me gênerait aucunement, bien au contraire, c'est toujours chouette de pouvoir partager ses connaissances." me contentai-je de dire.

Finalement, j'abordai le sujet de La Vague, le fameux film qui semblait lui avoir plu au final. Je lui expliquai alors qu'à moins qu'il ne parle de la cinquième vague, je ne connaissais pas le film. D'ailleurs, en y réfléchissant, je ne suis même pas sûre que celui que j'ai cité en échange ne soit paru en livre au préalable. Il faudrait peut-être que je pense à me renseigner à ce sujet.


" - C'est l'histoire d'un professeur qui décide de faire un jeu de rôle sur la dictature lors d'un atelier avec sa classe. Ce jeu de rôle va prendre beaucoup d'ampleur jusqu'à que tout les concernés se prennent au sérieux et que le jeu de rôle s'étende à l'extérieur de la classe. Ce n'est pas très récent. "

Rater donc, il ne s'agissait vraiment pas du film que j'avais vu dernièrement au cinéma. Et au vu de sa description, j'avoue que ce film me tenterait bien. Hum... à ajouter à la liste des films à regarder tranquillement dans ma chambre.

" - Cela me fait un peu pensé au film avec Robin Williams... Vous savez, le cercle des poètes disparus. " lançai-je alors que l'idée venait à peine d'émerger dans mon esprit.

Puis, je commença à tergiverser sur le fait que je pouvais comprendre le fait qu'on apprécie pas toujours quand un bon livre est remanié au cinéma. Avis que je ne partageai peut-être pas forcément car j'apprécie toujours de voir ce que devient un livre au cinéma. Bon, je ne dis pas que cela fonctionne toujours, d'ailleurs j'ai toujours l'art de réfuté le fait que le réalisateur oublie parfois une scène qui me semblait tellement importante dans le roman.

" - Je comprends que les avis divergent. Certaines personnes doivent être pointilleuses sur le sujet. Et puis, une adaptation ne peut pas plaire à tous, étant donné qu'on a tous une vision différente d'un même livre. " expliqua-t-il.

" - En effet, c'est peut-être ce qui est le plus intéressant pour discuter d'un livre ou d'un film avec quelqu'un d'ailleurs. "

On entendit des gens pénétrer dans la salle, qu'on avait toujours pas quittée depuis la fin du film. Ces derniers semblaient être des employés du cinéma et ramasser les saletés que le public avait laissé derrière lui.

" - Nous devrions sortir de la salle avant de s'en faire exclure. " proposa mon voisin de siège.

" - Oui, je ne tiens pas à être réprimandée. " rigolai-je légérement avant de me redresser et de prendre mes affaires.

Je me dirigeai vers la sortie de la salle, tout en jetant en chemin mes déchets. J'attendis près de la porte le surveillant, espérant que l'on parle encore un peu. Je l'avoue, j'appréciais vraiment cette discussion et je n'avais pas vraiment envie qu'elle se finisse.


CODAGE PAR MADOUCE SUR EPICODE

---------------------------------

Lucky Lute, amazing little womanLutecya parle en [#330033].
She's an innocent woman.
Don't be afraid of your darkside
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 846
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes points : 43

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 28
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminè] Les navets sont des envahisseurs  Dim 8 Mai 2016 - 3:40

Thomas se leva de son siège après l'accord de sa voisine pour se diriger vers l'extérieur de la salle. Il y avait une longue file d'attente du côté des caisses, l'australien se dit qu'il avait eu pas mal de chance en arrivant une heure plus tôt, puisqu'il n'avait pas dû attendre plus que ça. Une fois dehors, il attira de nouveau son attention sur l'étudiante.

« Vous êtes l'une des rares personnes avec laquelle j'ai aimé parler de cinéma. » Avoua-t-il sincèrement, décontracté. « La plupart de ceux avec qui j'en ai discuté par le passé ressentait toujours du mépris à mon égard parce que je ne m'y connais que très peu. Ou s'entêtait sur leur point de vue sans daigner d'ouvrir leur esprit. »

Il faut rendre à César ce qui appartient à César. Et puis, elle s'était tout de même proposée pour lui en apprendre plus et ça, Thomas ne pouvait pas le négliger. Après un bref coup d'oeil à sa montre, l'australien jaugea qu'il avait encore un peu de temps pour discuter. Étonnament, il n'avait pas cherché à fuir la discussion une seule fois - et ça lui faisait un bien fou, quelque part.

« Je pense que je vais éviter de me fier aux critiques récentes, désormais. J'ignore même quelles sont les bonnes sorties du mois. Et puis, il y a probablement des réalisateurs que je devrais connaître mais... Hormis le nom de Spielberg, rien ne me vient. »

Et encore, Thomas n'osait même pas dire qu'il ne connaissait aucun de ses films. Il savait qu'il avait fait de très gros blockbusters, mais lesquels ? Se trouver face à quelqu'un d'aussi cultivé dans le genre alors qu'il était lui-même complètement perdu le gênait un peu. Il avait cette impression amère de ne rien apporter à la conversation.

HRP:
 

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1534
■ Inscrit le : 11/12/2014

■ Mes points : 120

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Lutecya Landa
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminè] Les navets sont des envahisseurs  Jeu 12 Mai 2016 - 12:40



Les navets sont des envahisseurs.

« Un bon film est celui qui vous fait voyager dans un autre univers. »
THOMAS HARPER


En sortant de la salle, je vis une file immonde devant les guichets. Il semblerait que ce soit l'heure de pointe de ce côté-ci car pour la séance précédente, il n'y avait pas eu autant de monde qui attendait pour prendre son ticket. Au final, mon interlocuteur m'expliqua que j'étais la première avait qui il avait apprécié discuté de cinéma. J'étais bien contente de le savoir car cela m'aurait gêné de l'ennuyer littéralement sur ce point.

" - La plupart de ceux avec qui j'en ai discuté par le passé ressentait toujours du mépris à mon égard parce que je ne m'y connais que très peu. Ou s'entêtait sur leur point de vue sans daigner d'ouvrir leur esprit. " ajouta-t-il pour expliquer sans doute un peu la raison pour laquelle il avait apprécié notre discussion.

" - Hé bien, je pense qu'il faut savoir écouter tout point de vue car on n’interprète pas toujours le film de la même façon ou parfois, l'impression peut être vachement différente en fonction du caractère de la personne. Et puis, on ne peut pas mépriser quelqu'un parce qu'il ne connait que très peu ce milieu. Tout le monde n'est pas adepte du septième art et cela peut se comprendre. "

Tout en discutant, je me dirigeai vers la sortie du cinéma, trop de monde autour me donner des vertiges. Et puis, cela commençait doucement à sentir le fauve ici. Heureusement, un bref coup d'oeil à l'horloge au-dessus de l'entrée me signala qu'il n'était pas tard et que j'avais encore tout mon temps devant moi.

" - Je pense que je vais éviter de me fier aux critiques récentes, désormais. J'ignore même quelles sont les bonnes sorties du mois. Et puis, il y a probablement des réalisateurs que je devrais connaître mais... Hormis le nom de Spielberg, rien ne me vient.  "

" - En fait, cela dépend aussi de là où on lit les critiques. Il vaut mieux éviter celles sur internet qui restent, souvent, juste de la parlote sans construction derrière. Au fait, cela vous tenterait d'aller boire un café sur le chemin ? Ou bien vous avez quelque chose à faire ? "

Après tout, je l'avais vu regarder sa montre, donc il avait sans doute du travail à faire, ou un tour de garde à prendre... Qui sait ? Même moi je ne sais pas trop en quoi consiste le travail de surveillant après tout. Et, pas que ce métier me dérange, mais j'espère ne jamais avoir à devoir connaitre sur le bout des doigts le rôle d'une telle personne car cela risquerait fort bien de prouver que je n'aurai pas atteint mon but premier dans la vie...

HRP:
 


CODAGE PAR MADOUCE SUR EPICODE

---------------------------------

Lucky Lute, amazing little womanLutecya parle en [#330033].
She's an innocent woman.
Don't be afraid of your darkside
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 846
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes points : 43

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 28
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminè] Les navets sont des envahisseurs  Ven 13 Mai 2016 - 0:25

Pendant qu'ils s'éloignaient de la foule et s'approchaient de la porte de sortie, l'étudiante plussoya alors les dires de l'australien - et cela fut plutôt plaisant à entendre. Rapidement, ils furent dehors. Il y avait toujours la même chaleur pesante - qui plus est, en fin de journée. Même avec des gênes tout droit sortis de l'Australie, Thomas n'appréciait pas vraiment la chaleur et y était plutôt sensible de temps à autres. L'élève répondit alors, le tirant de ses pensées.

« En fait, cela dépend aussi de là où on lit les critiques. Il vaut mieux éviter celles sur internet qui restent, souvent, juste de la parlote sans construction derrière. Au fait, cela vous tenterait d'aller boire un café sur le chemin ? Ou bien vous avez quelque chose à faire ? »

Ah. Le surveillant redescendit instantanément de son petit nuage type « débat culturel pas chiant pour une fois » pour chuter violemment sur le sol ferme taggé « réalité qu'on a pas envie de retrouver ». Le brun se fit violence, tandis que les mots sourds qui résonnaient dans son esprit lui disaient d'arrêter de trop penser et de tout simplement accepter, sans penser à la suite. Il n'avait que quelques secondes de répit, car s'il ne se dépêchait pas de répondre, elle penserait qu'il hésiterait et... « ARRÊTE DE TROP PENSER ! »

« Volontiers. » Fit-il, presque souriant bien que maladroit avant de reprendre sur une note... humoristique ? « Mais je préviens, je suis plutôt thé. »

Ses yeux firent alors le tour de la place où ils se trouvaient avant de s'arrêter sur une petite terrasse, dont l'enseigne indiquait un bar-café. C'était visiblement le seul du coin, l'australien fit remarquer l'endroit en question à l'étudiante avant d'amorcer le pas pour y aller. Finalement, accepter sans paraître pour un imbécile gêné sans raison n'avait pas été si compliqué.

« J'ai encore une bonne heure devant moi avant de devoir rentrer, je suppose que ça suffira pour ne pas nous presser. »

Hormis son tour de garde, Thomas n'avait rien de spécial prévu si ce n'est que... Sa soeur qui l'appelait tout les jours à la même heure et qui l'occupait pendant des heures durantes au téléphone. Par amour - et surtout pour ne pas se faire engueuler, déjà qu'il avait déserté l'Australie - le brun acceptait la sentence. Parfois il l'appréciait presque.

HRP:
 

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1534
■ Inscrit le : 11/12/2014

■ Mes points : 120

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Lutecya Landa
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminè] Les navets sont des envahisseurs  Mar 24 Mai 2016 - 15:06



Les navets sont des envahisseurs.

« Un bon film est celui qui vous fait voyager dans un autre univers. »
THOMAS HARPER


Bon, je venais de proposer à un surveillant de mon école d'aller boire un café, était-ce bizarre ? Sans doute oui, je crois qu'à part Akita, je ne parlais quasiment pas à mes professeurs ou au personnel de l'école. Et pourtant, à dire vrai, c'est bien avec eux que j'avais des conversations intéressantes et rarement avec ceux de mon âge, ce que je déplorais fortement. M'enfin, avec ceux de mon âge c'était plus facile de faire l'idiote quand on a besoin alors qu'avec les adultes, bien que j'en sois techniquement une, c'est qu'il vaut mieux rester sérieux. Enfin, je crois.

" - Volontiers. " Finit-il par me répondre après quelques secondes de réflexions, avant d'ajouter qu'il était plutôt thé. Je lui fis un sourire.

" - Le café, c'est ce qu'il y a de mieux pour préparer les travaux à rendre à la rentrée. " répondis-je simplement comme pour justifier le fait que je buvais café plus que du thé.

Harper trouva finalement un petit bar café, qui devait faire un sacré chiffre d'affaire étant donné que c'est le seul du coin. On amorça le pas vers ce dernier tandis que mon interlocuteur m'expliqua qu'il avait encore une bonne heure devant lui avant de devoir rentrer.

" - Vous avez un tour de garde aujourd'hui ? " demandai-je simplement, tout en poussant l'entrée du bar. Le lieu était assez sympathique, tout était en bois, même les sièges bien qu'ils soient recouvert de coussins moelleux. On s'installa à la première table libre et fit signe au serveur pour prendre commande.

" - Et donc, y a-t-il un domaine qui vous intéresse plus que le cinéma ? " plaisantai-je, ayant compris qu'il n'était pas un adepte du septième art.

HRP:
 


CODAGE PAR MADOUCE SUR EPICODE

---------------------------------

Lucky Lute, amazing little womanLutecya parle en [#330033].
She's an innocent woman.
Don't be afraid of your darkside
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 846
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes points : 43

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 28
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminè] Les navets sont des envahisseurs  Mar 24 Mai 2016 - 21:36

« Le café, c'est ce qu'il y a de mieux pour préparer les travaux à rendre à la rentrée. »

L'expression de Thomas se dérida lorsqu'il entendit sa plaisanterie. Lui aussi, lors de sa première année de psychologie, se souvint à quel point il devait se doper au café pour pouvoir réviser et rendre ses travaux à temps.

« Vous avez un tour de garde aujourd'hui ? »

L'australien réfléchit le temps de quelques secondes, hésitant à lui parler de sa soeur hystérique.

« En effet, mais j'ai quelque chose de prévu juste après alors je prends le premier tour et je passerai le relai ensuite. »

Non, il ne parlerait pas de sa soeur et des heures de téléphone qui suivaient. Déjà car le surveillant n'aimait pas s'étaler sur sa vie privée - si, si, les appels familiaux font partie de la vie privée - et parce qu'il voulait éviter de montrer sa facette « Adorable frère qui accepte d'écouter la vie de sa soeur en long, en large et en travers ». Et on ne pouvait pas démentir le fait qu'il soit ce genre d'homme-là.

Le silence revint une fois qu'il eut répondu, et Thomas s'assit à la table que l'étudiante - dont il ne connaissait toujours pas l'identité en fait - venait de choisir.

« Et donc, y a-t-il un domaine qui vous intéresse plus que le cinéma ? »

Le surveillant sourit, réfléchissant à ce qu'il aimait. Ce dernier n'était pas spécialement intéressé par la musique, l'art en général. Seule la lecture le divertissait réellement. Voyager également, mais c'était une autre forme de culture, en soi. Depuis qu'il avait migré au Japon, il ne voyageait plus réellement et sa vie se résumait bien malheureusement à travailler, dormir et manger. Il lisait toujours avant d'aller se coucher. Parfois, il lui arrivait d'aller courir le week-end. L'australien n'avait pas une vie palpitante.

« J'aime lire. Je ne suis calé qu'en lecture à vrai dire, l'art n'est vraiment pas mon truc. Enfin, je ne m'y suis jamais intéressé au point d'y connaître vraiment quelque chose. »

L'un des serveurs s'approcha de leur table, demandant s'ils s'étaient décidés. Thomas fit un signe de la tête à l'étudiante, pourquoi qu'elle choisisse en premier - galanterie et politesse obligent. Une fois chose faite, il fit de même.

« Un thé noir, pour ma part... Au citron. » Fit-il, lisant la carte en même temps.

Une fois leurs commandes notées, l'homme s'éclipsa après moultes déclarations de politesse.

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1534
■ Inscrit le : 11/12/2014

■ Mes points : 120

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Lutecya Landa
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminè] Les navets sont des envahisseurs  Mar 24 Mai 2016 - 23:50



Les navets sont des envahisseurs.

« Un bon film est celui qui vous fait voyager dans un autre univers. »
THOMAS HARPER


Ha, il a en effet un tour de garde. J'avoue que j'avais été tentée sur le coup de lui demander ce qu'il avait de prévu mais c'est sans doute quelque chose qui ne me regarde pas vraiment. D'ailleurs, cela aurait été vachement bizarre qu'une simple élève s'intéresse à la vie privée de son surveillant, non ? Hum... sans doute que oui ! Et c'est bien pour ça que je ne posai pas la question à mon interlocuteur. Au final, je préférai lui demander quel domaine l'intéressait vraiment, cela me paraissait être le plus correcte et le plus en adéquation avec la conversation que nous avions depuis la fin du navet.

" - J'aime lire. Je ne suis calé qu'en lecture à vrai dire, l'art n'est vraiment pas mon truc. Enfin, je ne m'y suis jamais intéressé au point d'y connaître vraiment quelque chose. "

J'hochai légèrement de la tête tout en me penchant légèrement au-dessus de la table, posant mes bras dessus.

" - J'aime lire aussi mais je ne m'y connais que très peu en dehors de ce que l'on a appris en cours. Il faut dire que ce n'est pas mon domaine de prédilection... je suis plus encline à lire des pièces de théâtres qui plus est que de véritable roman. " répondis-je simplement, quelques secondes avant qu'un serveur vienne prendre notre commande.

Il prit un thé noir au citron tandis que je me contentai d'un cappuccino avec de la chantilly. Haaa.... la chantilly, quel douce nectar pour mes papilles. M'enfin, ne partons pas dans un délire étrange ! Restons concentré.

" - Si vous deviez me conseille un roman... lequel serait-il ? " demandai-je alors, curieuse de savoir quel était son livre préféré en un sens.

Si je devais en citer un que j'avais adoré et conseillerai à quelqu'un, ce serait Orgueil et Préjugé de Jane Austen. J'avais adoré sa plume, tout comme le langage employé. Etrange car c'était une vieille langue comme on pourrait le dire aujourd'hui car le vocabulaire y ait assez soutenu.

CODAGE PAR MADOUCE SUR EPICODE

---------------------------------

Lucky Lute, amazing little womanLutecya parle en [#330033].
She's an innocent woman.
Don't be afraid of your darkside
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 846
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes points : 43

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 28
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminè] Les navets sont des envahisseurs  Mer 25 Mai 2016 - 4:27

« J'aime lire aussi mais je ne m'y connais que très peu en dehors de ce que l'on a appris en cours. Il faut dire que ce n'est pas mon domaine de prédilection... Je suis plus encline à lire des pièces de théâtres qui plus est que de véritables romans. »

L'australien plissa le regard. Depuis tout jeune, on lui avait enseigné que le théatre était bien préférable lorsqu'il était vu que lorsqu'il était lu. Cependant, il savait qu'il avait toujours préféré le lire, encore une fois, car sa vision des choses était bien différente de ce qu'un réalisateur ou un metteur en scène.

« Je vois. Je peux comprendre que tout le monde n'ait pas la patience ou l'envie de lire après tout. » Il prit un moment pour réfléchir. « Pour ce qui est du théatre, je préfère également le lire... Je ne m'intéresse qu'au théatre antique - Antigone de Sophocle, par exemple. » C'était même sa pièce de théatre favorite.

L'étudiante commanda à son tour - commande qui amusa légèrement le brun qui lui était facilement écoeuré par la chantilly et tout ce qui est sucré en général.

Puis vint la question fatidique.

« Si vous deviez me conseille un roman... Lequel serait-il ? »

Ah. Thomas ne pouvait pas lui conseiller « un » roman. Enfin, si, il pouvait et ce serait inévitablement son bien-aimé, son privilégié : La Vague de Todd Strasser. Sauf qu'il savait à quel point cela reposait sur ses goûts à lui. Il connaissait bien quelques titres à lire, mais n'en donner qu'un seul et unique ? Impossible.

« Je... C'est dur de n'en choisir qu'un seul, j'ai bien quelques titres qui me viennent mais... Je n'arrive pas vraiment à choisir, à vrai dire. La série des Agatha Christie est culte, enfin, je vous conseille surtout Le meutre de Roger Ackroyd - même s'ils valent tous le coup. Il y a également Sa Majesté des mouches de Golding. » Il passa sa main sous son menton, l'air réfléchi. « Le Prestige de Christopher Priest. Côté fantastique, je peux vous conseiller À la croisée des mondes de Pullman. »

Sentant qu'il s'emportait, l'australien se coupa de lui-même, pensant même qu'il en avait trop dit. Il passa sa main dans ses cheveux, tentant de dissiper la gêne.

« Désolé, je m'emballe. » Déclara-t-il, le sourire maladroit et embarrassé. « Enfin, je préfère vous donner plusieurs titres qu'un seul ou encore que des auteurs. » Il se redressa. « Beaucoup de gens ne se réfèrent qu'aux auteurs. Je n'y fais jamais vraiment attention - sauf pour Agatha Christie, car ses univers concordent - puisque chaque livre est très différent. »

À ce moment-là, le serveur arriva - assez rapidement par ailleurs - avec leurs boissons sur un plateau argenté. Il déposa d'abord le cappuccino du côté de l'étudiante puis servit son thé à Thomas.

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1534
■ Inscrit le : 11/12/2014

■ Mes points : 120

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Lutecya Landa
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminè] Les navets sont des envahisseurs  Jeu 26 Mai 2016 - 1:13



Les navets sont des envahisseurs.

« Un bon film est celui qui vous fait voyager dans un autre univers. »
THOMAS HARPER


" - Je vois. Je peux comprendre que tout le monde n'ait pas la patience ou l'envie de lire après tout. Pour ce qui est du théatre, je préfère également le lire... Je ne m'intéresse qu'au théatre antique - Antigone de Sophocle, par exemple. " m'expliqua-t-il avec sincérité.

D'une certaine façon, je n'étais pas étonnée qu'il préfère lire une pièce plutôt que de la regarder vu que c'est aussi pour ça qu'il n'est pas un fan de cinéma non plus pour raison de soucis avec l'interprétation faite et la coupure de l'imagination.

" - J'ai eu l'occasion de réaliser un acte de cette pièce pour mes cours, c'était très agréable à jouer. " me rappelai-je à haute voix, me rappelant les costumes qu'on avait créé pour l'occasion.

Le serveur prit nos commandes, interrompant notre conversation qui me paraissait bien enrichissante. D'ailleurs, pour la première fois je pense, j'arrivais même à me contenir. D'habitude, j'étais une vraie petite furie, pleine de vie, s'exprimant tellement fort que tout le café m'entendait. Ici, j'étais zen, reposée, sereine, et surtout, vu qu'il ne me connaissait que très peu - d'ailleurs connait-il mon nom ?- je n'ai pas l'impression d'être jugée de ne pas agir comme à mon habitude et d'être calme. Mes amis me regardent toujours avec de grands yeux quand je le suis et c'est assez triste de le remarquer car cela signifie que mon image n'est peut-être pas aussi bien que je le pense.

Enfin, bon, Lute, arrête de te perdre dans tes pensées, sinon il va finir par croire que tu t'ennuies.

" - Si vous deviez me conseiller un roman... Lequel serait-il ? " demandai-je.

Je suppose que le premier qu'il sortira se sera son préféré. En tout cas, c'est souvent ainsi que les gens réagissent, surtout lorsque la réponse est spontanée.

" - Je... C'est dur de n'en choisir qu'un seul, j'ai bien quelques titres qui me viennent mais... Je n'arrive pas vraiment à choisir, à vrai dire. La série des Agatha Christie est culte, enfin, je vous conseille surtout Le meutre de Roger Ackroyd - même s'ils valent tous le coup. Il y a également Sa Majesté des mouches de Golding. Le Prestige de Christopher Priest. Côté fantastique, je peux vous conseiller À la croisée des mondes de Pullman. "

" - J'ai lu quelques livres d'Agatha et Sa majesté les mouches. J'avais vraiment apprécié, je l'avoue. Particuliers, il va s'en dire, mais agréable. Agatha était une écrivaine hors paire. J'adore ses polars ! Une tuerie ! " m'exprimai-je, complètement emballée par certains des livres conseillés.

" - Un que j'ai lu d'Agatha, c'est Les dix petits nègres. Vraiment un bon livre, prenant du début à la fin. Je l'ai lu en deux petite heures tellement il m'a absorbé. " continuai-je, tout sourire. Je suis certaine que je devais avoir les yeux pétillants.

Il s'excusa de s'emballer et je secouai la main.

" - Aucun problème, je préfère ça que quelqu'un de morne. Ce serait d'un ennui mortel. " expliquai-je.

Bon, finalement, peut-être que mon côté un peu franche tout ça avait du mal à être freiné lui m'enfin, ce n'était pas bien grave je crois.

" - Et vous avez raison, un auteur peut très bien avoir écrit un très bon roman sans pour autant que les suivants soient tout aussi intéressant. "

CODAGE PAR MADOUCE SUR EPICODE

---------------------------------

Lucky Lute, amazing little womanLutecya parle en [#330033].
She's an innocent woman.
Don't be afraid of your darkside
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 846
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes points : 43

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 28
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminè] Les navets sont des envahisseurs  Jeu 26 Mai 2016 - 2:25

L'étudiante avait fini par s'emballer tout autant que le surveillant. Au moins, ce dernier était excusé mais il sentait que quoi qu'il puisse dire, elle l'accepterai avec une ouverture d'esprit peu commune. D'un côté, Thomas trouvait cela troublant, de l'autre, ça lui plaisait énormément. Elle lui fit part de son avis sur Agatha Christie - avis que l'australien accepta en hochant la tête à chaque fois. Les dix petits nègres étaient aussi l'un des plus grands chef-d'oeuvre de cette dame, le surveillant ne fut pas étonné qu'elle connaisse particulièrement bien cet ouvrage-ci.

« Et vous avez raison, un auteur peut très bien avoir écrit un très bon roman sans pour autant que les suivants soient tout aussi intéressant. »

Thomas murmura un « Exactement » en voyant la brune le rejoindre sur ses dires. Ce dernier prit une gorgée de thé avant de reprendre. Elle lui avait demandé un seul roman et il n'avait pas été capable de répondre, alors à défaut d'imagination, il répondit ce qui était le plus prévisible, le plus logique.

« Enfin, j'en reviens à vous conseiller un seul roman. » Il s'arrêta, hésitant encore. « Ce n'est pas de la grande littérature, mais c'est un livre que je me suis plu à lire des dizaines et des dizaines de fois. » Deuxième pause, comme pour marquer le suspens - et reprendre une gorgée de thé au passage. « La Vague, de Todd Strasser. »

Sans préavis, mais attendant quand même que l'étudiante donne son opinion, il enchaîna.

« C'est un roman basé sur une histoire s'étant passée aux États-Unis, en 1970. Un professeur veut illustrer les proportions et les mécanismes du système totalitaire à ses élèves, et il met en place un mouvement politique factice au sein de sa propre classe en n'omettant aucun détail : Slogan, hiérarchie, plafond de verre... Mais ses expériences se répandent au lycée entier, les élèves sont dociles et le professeur est pris à son propre jeu. » Il se coupa automatiquement, sentant qu'il en disait un peu trop. « Comme je l'ai dit, ce n'est pas le livre le mieux écrit que vous trouverez dans une bibliothèque, mais j'aime beaucoup cette littérature-là. »

L'australien appréciait les histoires réalistes qui changeaient sa perspective du monde, qui le faisaient réfléchir, qui le faisaient grandir.

« C'est une façon de se rendre compte à quel point on peut être vulnérable à l'autorité. Ce bouquin fait prendre du recul, c'est une des meilleures qualité qu'on peut trouver à l'art en général, je pense. »

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1534
■ Inscrit le : 11/12/2014

■ Mes points : 120

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Lutecya Landa
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminè] Les navets sont des envahisseurs  Ven 27 Mai 2016 - 22:26



Les navets sont des envahisseurs.

« Un bon film est celui qui vous fait voyager dans un autre univers. »
THOMAS HARPER


" - Enfin, j'en reviens à vous conseiller un seul roman. "

Je le vis hésiter à me le dire, ce que je trouvais assez drôle. Ce n'est pas comme si j'allais juger son choix après tout vu mon manque de connaissance dans le domaine.

" - Allez-y " finis-je par dire, histoire de le motiver un peu.

" - Ce n'est pas de la grande littérature, mais c'est un livre que je me suis plu à lire des dizaines et des dizaines de fois. "

Et voilà, hop, il s'arrête de nouveau et boit son thé comme ça. Je suis persuadée qu'il le fait exprès, m'enfin, cela me permet de prendre une cuillerée de ma crème fouettée qui est vraiment délicieuse d'ailleurs.

" - La Vague, de Todd Strasser. " annonça-t-il finalement.

Je le regardai tout en avalant ma bouchée.
" - Je ne connais absolument pas. Même pas l'auteur. De quoi cela parle ? " demandai-je alors, curieuse de savoir ce qu'il avait de si intéressant pour qu'il me le conseille.

" - C'est un roman basé sur une histoire s'étant passée aux États-Unis, en 1970. Un professeur veut illustrer les proportions et les mécanismes du système totalitaire à ses élèves, et il met en place un mouvement politique factice au sein de sa propre classe en n'omettant aucun détail : Slogan, hiérarchie, plafond de verre... Mais ses expériences se répandent au lycée entier, les élèves sont dociles et le professeur est pris à son propre jeu. "

J'étais limite accrochée à ses lèvres, ressentant presque tout l'intérêt qu'il avait pour ce livre. Au vue de l'histoire, cela devait être assez spéciale mais je pense que je me laisserai facilement tentée à le lire. Après tout, je lui ai demandé un conseil. Ne serais-ce pas mal d'en faire fit et de lire tout à fait autre chose ?

" - Comme je l'ai dit, ce n'est pas le livre le mieux écrit que vous trouverez dans une bibliothèque, mais j'aime beaucoup cette littérature-là. "

J'hochai la tête à ses dire avant de murmurer un petit " Je comprends. " J'avais un peu la même chose avec les pièces de théâtre après tout. J'adore les lire, tout le temps. Dès que je peux en lire une nouvelle, je me laisse fondre dans l'univers, imaginant les scènes et les personnages dans mon petit esprit.

" - C'est une façon de se rendre compte à quel point on peut être vulnérable à l'autorité. Ce bouquin fait prendre du recul, c'est une des meilleures qualité qu'on peut trouver à l'art en général, je pense. " ajouta-t-il.

" - Je pense aussi oui même si c'est peut-être parfois plus difficile pour moi au vu de mon jeune âge. Il y a certains livres qui ne doivent être lu que lorsqu'on a acquis une certaine maturité. Ce n'est pas moi qui lirait du Balzac aujourd'hui par exemple mais je n'hésiterai pas d'ici une dizaine d'année, quand j'aurai muri et appris. " m'exprimai-je, presque à moi-même.

Je devais paraître vraiment étrange en disant cela. J'avalai une gorgée de mon cappuccino, n'osant pas ajouter plus pour ne pas paraître trop mûre pour mon âge vu qu'en réalité j'étais encore une véritable gamine dans l'âme.

CODAGE PAR MADOUCE SUR EPICODE

---------------------------------

Lucky Lute, amazing little womanLutecya parle en [#330033].
She's an innocent woman.
Don't be afraid of your darkside
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 846
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes points : 43

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 28
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminè] Les navets sont des envahisseurs  Sam 28 Mai 2016 - 1:16

« Je pense aussi oui même si c'est peut-être parfois plus difficile pour moi au vu de mon jeune âge. Il y a certains livres qui ne doivent être lu que lorsqu'on a acquis une certaine maturité. Ce n'est pas moi qui lirait du Balzac aujourd'hui par exemple mais je n'hésiterai pas d'ici une dizaine d'année, quand j'aurai muri et appris. »

La remarque fit sourire Thomas, amusé. Il n'avait que peu apprécié la grande littérature - même française, il ne pouvait se résigner à se mentir à lui-même : Ses goûts l'amenaient souvent à apprécier les thrillers, les romans policiers plus que le reste. Des goûts qu'il n'avait pas honte d'avoir.

« J'ai vingt-sept ans et je ne suis pas un adepte de grande littérature. » Son air fut pensif le temps d'un instant. « Je pense que c'est surtout une histoire de goûts. Même si je n'aime pas spécialement ce genre d'ouvrage je dois avouer que c'est un art à part entière. Justement, je préfère la lecture fluide, simple. Parfois les grands auteurs sont un peu lourds. »

C'était l'une des raisons pour lesquelles il aimait les pièces de théatre. Pas besoin d'en écrire des tonnes pour faire passer un message, une histoire.

L'australien continua de boire son thé, retournant un peu dans son silence, réfléchissant. La discussion qu'il venait d'avoir avait été agréable, il n'avait pas l'habitude de parler de ce genre de sujet sans se sentir exclu par son manque de culture.

Sans vraiment penser au fait qu'elle était étudiante et en la considérant comme une nouvelle connaissance qu'il appréciait, il finit par reprendre.

« Cela fait plus d'une heure que l'on parle et je pense que je vais m'en vouloir si je pars sans savoir qui vous êtes. Pour ma part, je m'appelle Thomas. » Fit-t-il, esquissant un sourire amical, pensant également à la liste qu'elle avait proposé de lui faire.

HRP:
 

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1534
■ Inscrit le : 11/12/2014

■ Mes points : 120

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Lutecya Landa
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminè] Les navets sont des envahisseurs  Lun 30 Mai 2016 - 2:35



Les navets sont des envahisseurs.

« Un bon film est celui qui vous fait voyager dans un autre univers. »
THOMAS HARPER


" - J'ai vingt-sept ans et je ne suis pas un adepte de grande littérature. Je pense que c'est surtout une histoire de goûts. Même si je n'aime pas spécialement ce genre d'ouvrage je dois avouer que c'est un art à part entière. Justement, je préfère la lecture fluide, simple. Parfois les grands auteurs sont un peu lourds. "

J'acquiessai sagement, en accord avec lui même si j'avais l'impression que pour comprendre la littérature actuelle, il était intéressant de lire celle d'époque différente de la nôtre.

" - Je vous comprends, mais personnellement, je serai tentée de voir un jour, enfin lire devrai-je dire, ce type de littérature. Pour mieux comprendre cette époque mais aussi la littérature d'aujourd'hui. " conclus-je, heureuse de pouvoir parler sans paraître idiote.

Mon interlocuteur se perdit dans ses pensées, ce qui me poussait presque à lui demander ce à quoi il réflechissait. Mais je pense que cela serait trop demander pour l'heure. Après tout, nous avions déjà tellement parlé de choses et d'autres que le poussait à me dire ces réflexions pourraient vite paraître un peu trop direct. Je pris donc le temps de finir mon cappuccino qui était un véritable délice pour mes papilles d'ailleurs. En tout cas, j'en profitai jusqu'au moment où mon camarade de discussion m'interrompit pour me signaler que l'heure s'était déjà écoulée tout en me donnant son nom.

" - Déjà ? Je n'ai pas vu le temps passé, c'est incroyable. Je suis Lutecya pour ma part et heureuse d'avoir discuté autant avec vous sans vous ennuyer. " m'exprimai-je alors.

Je fis signe au serveur pour payer l'addition avant de me redresser et de prendre mes affaires.

" - Je ne vais pas vous ennuyer plus longtemps je pense, surtout si vous avez un tour de garde à prendre. Et je dois aller travailler en plus, donc je vous laisse, si cela ne vous gêne pas ? Je vous déposerai la liste dans votre casier prochainement ! A bientôt j'espère. " annonçai-je tout en enfilant un fin gilet.

Je fis signe une dernière fois de la main puis sorti dans la rue, en direction du restaurant à sushi où je servais depuis quelques temps déjà.


HRP:
 

CODAGE PAR MADOUCE SUR EPICODE

---------------------------------

Lucky Lute, amazing little womanLutecya parle en [#330033].
She's an innocent woman.
Don't be afraid of your darkside
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 846
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes points : 43

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 28
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminè] Les navets sont des envahisseurs  Lun 30 Mai 2016 - 4:59

« Je vous comprends, mais personnellement, je serai tentée de voir un jour, enfin lire devrai-je dire, ce type de littérature. Pour mieux comprendre cette époque mais aussi la littérature d'aujourd'hui. »

« Les goûts et les couleurs » Pensa Thomas. Ces choses-là ne se discutent pas, il espérait que son interlocutrice ne soit pas déçue en ne se retrouvant pas à travers cette littérature-là. Tout le monde était libre de parcourir les pages de tels ouvrages, mais tout le monde n’avait pas goût aux techniques utilisées dans ces derniers.

Le surveillant continuait de boire son thé – et fut bien vite déçu en voyant qu’il l’avait presque fini – tout en écoutant l’étudiante. Il hocha la tête après sa déclaration, enchaînant.

« C’est ce qu’on peut appeler « culte ». Personnellement je ne donne pas beaucoup d’importance à ce terme puisque je lis uniquement ce qui m’intéresse. Cependant, si vous voulez enrichir votre culture ou tout simplement essayer, vous êtes sur la bonne voie. La grande littérature même si elle n’est pas toujours appréciée dans son intégralité, fait découvrir des histoires uniques en leur genre et des styles d’écriture très intéressants. »

C’était ce que l’australien avait le plus aimé dans de ce côté-là : Découvrir les différents styles des auteurs. Il prenait un malin plaisir à comparer les tournures d’un même livre, à découvrir, comprendre la matière littéraire de chaque écrivain.

« Déjà ? Je n'ai pas vu le temps passer, c'est incroyable. Je suis Lutecya pour ma part et heureuse d'avoir discuté autant avec vous sans vous ennuyer. »

Lutecya. Thomas avait beau cherché dans les abîmes de sa mémoire, rien ne venait. Il n’avait aucun souvenir d’un tel nom – pourtant original et peu ordinaire. S’il l’avait déjà rencontrée, il se serait au moins souvenu de la sonorité d’un tel prénom. Ils ne s’étaient limités qu’à la vue. Le temps le reprit à l’ordre, et il se redressa légèrement – finissant son thé.

« Ravi d’avoir pu en apprendre un peu plus et d’avoir pu vous conseiller quelques livres, Lutecya. »

Suivant les gestes de sa cadette, il paya sa part de l’addition et se leva, lissant les pans de sa chemises et son pantalon.

« Je ne vais pas vous ennuyer plus longtemps je pense, surtout si vous avez un tour de garde à prendre. Et je dois aller travailler en plus, donc je vous laisse, si cela ne vous gêne pas ? Je vous déposerai la liste dans votre casier prochainement ! A bientôt j'espère. »

L’australien lui adressa un sourire apaisé.

« Vous ne m’ennuyez pas. » Il se racla la gorge, marquant une pause. « Non, je comprends. Ça me laissera le temps de me préparer. Encore merci pour la liste, à bientôt. »

Certes, Thomas ne s’attendait pas à sympathiser avec une étudiante – encore moins une étudiante en cinéma – mais il n’était pas déçu de cette rencontre. Cela lui avait permis d’ouvrir un peu plus son esprit côté grand-écran. Depuis le temps que sa sœur le lui demandait, voilà qu’il s’y mettait enfin.

HRP:
 

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: [Terminè] Les navets sont des envahisseurs  

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminè] Les navets sont des envahisseurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: