Partagez | 
 

 [Terminé] L'art de faire fonctionner un photocopieur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) [Terminé] L'art de faire fonctionner un photocopieur  Mer 27 Avr 2016 - 6:16




L'art de faire fonctionner un photocopieur



C’était fin août, la journée était chaude, il n’avait donc revêtu qu’une chemise claire et un pantalon d’habit plus léger afin de survivre à la température japonaise, qui n’était pas si différente de celle de son pays natal. Il s’agissait d’une adaptation subtile, parmi tant d’autres. Un défi que l’Allemand relevait avec plaisir.

Il ne suffit pas de bien connaître la langue et la culture d’un pays dans lequel on déménage, pour s’y sentir à l’aise. Jakob allait l’apprendre un peu à ses dépens, alors qu’il se dirigeait sagement vers le photocopieur destiné à l’usage des membres du personnel dont les bureaux se situaient dans les parages. Après tout, nul besoin de se presser, les lieux étaient encore tranquilles malgré le retour de ceux partis en voyage. Dossier à la main, l’homme s’était posté devant l’appareil, repérant les symboles du regard, indices clés qui lui permettraient de la faire fonctionner. Il sortit la feuille dont il souhaitait faire des copies, la posant bien à plat sur la surface vitrée. Il s’agissait d’un court questionnaire destiné à ses futurs clients, en japonais, afin de faciliter l’ouverture de leur dossier lorsqu’ils viendraient consulter.

Il referma le couvercle par-dessus la feuille, puis l’aventure commença. La machine n’était pas bien différente de celle qu’il avait l’habitude d’utiliser, mais l’art de faire fonctionner un photocopieur n’est pas de tout repos. Malgré ses connaissances de la version allemande, les subtilités du fonctionnement de l’engin étaient tout à fait mystérieuses pour Jakob, et il le comprit quand l’appareil ne se mit pas en marche après qu’il ait appuyé sur le bouton marche. Le sourcil haussé, le psychologue vint pour chercher ce qui n’allait pas… mais  enfin, quelque chose se produisit. Ah, peut-être était-il un peu plus lent au démarrage. Le photocopieur fit du bruit, on entendit clairement du papier bouger à l’intérieur, et une feuille sortit… blanche. Blanche recto-verso. Jakob avait également demandé une dizaine de copies, mais rien d’autre ne venait.

Ce ne fut qu’à ce moment qu’il remarqua que le minuscule écran de l’appareil, s’il en était un avec son 5 cm sur 3 cm, affichait un message défilant. Il se pencha un peu pour voir ce que racontait la machine, mais le message disparut avant même qu’il puisse en attraper plus qu’une bribe. Ne souhaitant pas risquer de recommencer et se retrouver avec 20 copies, Jakob attendit de voir si la machine allait recommencer, mais rien. Décidément, quelque chose clochait. Il rouvrit le couvercle pour vérifier sa feuille, qui était pourtant du bon côté et dans la bonne position. Le papier peut-être? L’Allemand ouvrit le compartiment… mais tout semblait en ordre.

C’était un bien drôle de message de bienvenue que lui servait la machine. Décidément, ils allaient se lier d’amitié dès le départ.




Dernière édition par Jakob Müller le Jeu 19 Mai 2016 - 4:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 857
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 28
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminé] L'art de faire fonctionner un photocopieur  Jeu 28 Avr 2016 - 16:44

Depuis le retour des vacances, Thomas avait été servi en bonnes nouvelles. Les radiographies lui avaient révélé une fracture de trois de ses côtes et une quatrième vachement amochée. Ça allait être sympathique d'aller bosser ainsi, mais bon, le brun n'avait pas le choix. Son médecin lui avait demandé de se reposer un maximum et de ne pas trop forcer pendant la journée. Ce n'était déjà pas dans les moeurs de l'australien de se tuer au travail, alors ça ne serait pas compliqué pour lui de se reposer. Surtout qu'il n'y avait pas de rééducation et rien qui permettait de guérir plus vite. Les côtes quoi.

Du coup, Thomas s'était converti en surveillant-stagiaire-au-repos. Il passait beaucoup de temps à l'administration à boire du thé et à tamponner des retards. Puis il s'était dévoué pour surveiller la permanence. Une des seules choses qu'il aimait bien faire au lycée, parce qu'il avait l'habitude de discuter avec les élèves lorsqu'il y était - parfois même de jouer avec eux aux cartes. D'ailleurs, la permanence manquait cruellement de thé. L'australien se leva de sa chaise - non sans difficultés - et confia la permanence à la surveillante qui était avec lui.

« Je reviens, je vais me chercher un truc à boire. »

Thomas se dirigea donc vers l'administration où il y avait le nécéssaire des glandeurs - enfin, le nécéssaire pour faire du thé et du café plutôt. Quand il posa le pied dans la pièce, il se rendit compte que quelqu'un était déjà là. Le nouveau psychologue. Thomas n'avait pas eu l'occasion d'apprendre à connaître ce dernier qui était arrivé quelques mois après lui. Le brun salua brièvement son collègue et commença à se faire chauffer de l'eau. Sauf que la photocopieuse attira vivement son attention - et son collègue en train d'essayer de comprendre son fonctionnement aussi. Il resta sans intervenir quelques secondes mais c'est en voyant la feuille vierge ressortir de nouveau vierge qu'il tilta.

« Oh, j'ai eu le même problème en arrivant... Besoin d'aide ? »

Est-ce que Thomas était en train d'essayer de sociabiliser ? Ou était-il simplement gentil ? Dans tout les cas, ça ne lui correspondait pas vraiment. Mais bon, il fallait s'occuper pendant que son eau chauffait alors...

« Enfin, je suis pas sûr d'être très utile, j'utilise pas souvent cette machine. »

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] L'art de faire fonctionner un photocopieur  Mar 3 Mai 2016 - 6:10




L'art de faire fonctionner un photocopieur     p.2



L’Allemand entrevit le surveillant qui venait d’entrer dans la pièce, lui adressa un petit sourire sympathique, croyant qu’il ne faisait que passer pour sortir de l’administration. Ainsi, il referma le couvercle de la machine, prêt à l’inspecter à nouveau, voire la tester encore.

Tellement préoccupé par son souci de photocopieur, Jakob ne remarqua donc pas tout de suite que Thomas l’observait. En fait, il ne remarqua pas du tout. Il commençait à se dire qu’il allait attendre un autre jour pour tester si la machine n’était pas de meilleure humeur à d’autres moments de la semaine. Après tout, il ne voulait rien briser, et il préférait ne pas risquer de rendre l’appareil encore plus confus qu’il ne l’était déjà.

Peut-être même que quelqu’un avait déjà essayé de s’en servir avant lui, sans succès, et l’avait laissé comme ça, avec un bug dans le ventre? Toutes sortes de scénarios commençaient à envahir l’esprit de Jakob, qui secoua la tête. Il devait admettre qu’il n’avait pas vérifié avant, qu’il avait jugé que l’appareil était en état de fonctionner… enfin il semblait bien capable de fonctionner, la feuille vierge était bien passée par quelque part.  La voix du surveillant retentit derrière lui, et il ne put retenir un léger sursaut, qu’il camoufla en se retournant, les paupières papillonnantes de surprise. Son sauveur?!

« Oh! Vraiment? Je t’en prie, jette un coup d’oeil. »

Le psychologue lui servit un sourire un peu plus marqué, lui laissant ainsi toute la place devant l’appareil, dossier à la main. En bon élève, il était prêt à voir comment l’autre homme se débrouillait avec le photocopieur japonais. Pour rassurer son collègue, il ajouta en réponse à son commentaire :

« Tu as déjà une longueur d’avance, si tu l’as déjà fait fonctionner. Cette machine n’aura peut-être pas raison de moi aujourd’hui! »

Peut-être que Jakob obtiendrait les copies tant convoitées de son document, après tout. Le photocopieur se mit à faire du bruit, comme ça, un peu comme tous ceux de son espèce aimaient bien faire.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 857
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 28
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminé] L'art de faire fonctionner un photocopieur  Jeu 5 Mai 2016 - 0:31

Son collègue accepta finalement son aide - et avec enthousiasme ! -, pour le plus grand malheur du concerné. Une pression folle sur les épaules, il s'imaginait déjà l'image qu'aurait le nouveau psychologue de lui s'il se viandait. Bon. Il appuya sur la branche centrale de ses lunettes pour les remettre en place et s'avança vers l'appareil. À peine approcha-t-il sa main du bouton pour ouvrir le boîtier à encre que la machine gronda. Ils avaient affaire à un photocopieur non seulement capricieux mais suceptible qui plus est. Le surveillant soupira puis appuya sur le bouton en question. Sauf qu'il avait omis un détail.

« Je pense qu'il n'y a plus d'encre. Du coup j'ai ouvert le boîtier mais... » Ok, comment dire ça sans être ridicule ? « Je ne sais pas où il est. »

L'australien pensait qu'en appuyant sur cette touche, une capsule visible s'ouvrirait mais... Il avait beau regarder de chaque côté de l'appareil, rien ne s'était ouvert. Un bug ? Ça il n'en savait rien, mais maintenant qu'il avait mis les pieds dans le plat, il ne s'avouerait pas vaincu. Peut-être que c'était comme une porte ? Genre, le boîtier était en fait « fermé à clé » et il fallait l'ouvrir de soi-même.

Finalement, un bruit métallique se fit entendre et le boîtier s'ouvrit de lui-même, sur le devant. Thomas sursauta presque.

« Ah, il est juste un peu long à la détente. »

Le surveillant s'essaya à la tâche délicate de retirer la cartouche vide. Il fallait faire pression sur un petit bout de plastique mais Thomas n'osait pas tirer trop fort, de peur d'emporter le boîtier entier - et monsieur n'avait clairement pas les moyens de racheter un photocopieur au Lycée. Il s'agenouilla face à la machine - non sans une douleur naissante dans l'abdomen -, histoire d'y voir un peu mieux puis releva la tête vers son collègue, tentant de ne pas grimacer.

« Ehm. Tu pourrais regarder sur l'étagère à côté s'il reste des cartouches d'encre s'il te plaît ? »

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] L'art de faire fonctionner un photocopieur  Ven 6 Mai 2016 - 0:27




L'art de faire fonctionner un photocopieur     p.3



Jakob prit soin d'observer comment le surveillant s'y prenait. Il appuya sur le bouton qui semblait servir à ouvrir le boîtier pour l'encre. L'Allemand n'avait même pas pensé à cette option, pourtant presque évidente vu la feuille vierge ressortie plus tôt. Il plissa légèrement les paupières en entendant le grondement de l'appareil, se demandant bien ce qui allait se produire cette fois.

Un nouveau sourire s'afficha cependant sur son visage lorsqu'il entendit son collègue confirmer ce qu'il venait de faire, mais surtout parce qu'il avouait ne pas savoir où était le boîtier. Le psychologue ouvrit la bouche pour lui répondre, espérant tout de même que la machine allait coopérer :

« Je t'assure qu'à deux, on trouvera la solution. »

Et voilà qu'au moment même où il finissait sa phrase, le boîtier s'ouvrait, pour son plus grand bonheur. Ils allaient bien finir par régler le problème!

« Ça semble être effectivement dans ses habitudes, je retiendrai. »

Jakob le laissa prendre les devants tout en examinant comment c'était fait, en somme pas si différent que les autres photocopieurs auxquels il avait eu affaire par le passé. Thomas lui demanda s'il pouvait vérifier s'il restait des cartouches d'encre, alors il s'exécuta aussitôt, s'éloignant pour voir ce qu'il s'y trouvait.

Par chance, il restait un paquet entamé, le comble aurait bien été qu'ils soient forcés de partir en quête d'une cartouche pour dix misérables photocopies recto-verso...

« Victoire! Il y en a. Je peux t'aider? »

Ce serait l'occasion pour lui de déjà mettre en pratique les «techniques de soin» de l'appareil, tout en ne laissant pas son collègue tout faire. Après tout, c’était lui qui avait besoin des services de la machine.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 857
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 28
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminé] L'art de faire fonctionner un photocopieur  Ven 6 Mai 2016 - 1:29

« Victoire ! Il y en a. Je peux t'aider ? »

Bon, ça faisait un point positif dand leur camp. Objectif suivant : Faire des photocopies. Ça paraissait être une vraie mission, et ça occupait Thomas pendant que son eau chauffait. Certes, il existait de meilleures occupations mais on fait avec ce qu'on a. L'australien observa le boîtier puis la cartouche - de loin.

« Ah, je veux bien. » Il posta sa tête au dessus de boîtier ouvert pour essayer de trouver le sens dans lequel la cartouche devait être enfoncée. Son regard fila alors sur la cartouche. Une flèche était gravée sur le plastique. « T'as juste à la rentrer dans le bon sens. » Pendant ce temps, Thomas tenait l'embout en plastique pour laisser passer la cartouche. Bon, il aurait pu le faire seul, mais puisque son collègue s'était proposé, il ne broncha pas.

Une fois la cartouche remplacée, le surveillant se releva - s'empêchant presque de couiner de douleur et maudissant ses côtes dans la foulée - et s'appuya contre une table, pas très loin.

« Bon, plus qu'à attendre qu'elle fasse l'alignement de couleur et c'est bon. » Ah, oui, son collègue n'avait jamais touché à cette imprimante. « Elle va juste imprimer deux ou trois feuilles avec des tests d'encre dessus et tu devrais pouvoir faire tes photocopies. Je pense. »

Thomas se mit à fixer un point imaginaire de la pièce, ne sachant absolument pas quoi dire ni quoi faire. Certes, le brun avait fait quelques progrès côté « sociabilité » ces derniers temps mais... Rien de bien fou à vrai dire. Sa timidité l'avait pourri toute sa vie et elle n'était pas prête de s'en aller de si tôt. Cependant, une discussion commençait généralement par des présentations non ?

« Désolé, avec le photocopieur j'ai oublié de me présenter. Je suis Thomas Harper. On s'est probablement déjà croisés avant mais je ne reste jamais longtemps dans les salles communes. » Esquivant encore et toujours le contact visuel - Thomas quoi, il reprit. « Je suis surveillant depuis quelques mois ici. »

Cependant, l'australien avait affaire à un psychologue. Il ne savait pas encore quel « genre » de psychologue. Celui qui analyse son entourage, ou celui qui est bienveillant ? Si Thomas n'avait pas brillamment abandonné ses études de psychiatrie plus jeune, probablement se serait-il retrouvé dans la première case. Ouais, le brun n'avait rien de bienveillant... Plutôt un genre de curiosité pour l'être humain qu'il n'arrivait pas à repousser.

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] L'art de faire fonctionner un photocopieur  Ven 6 Mai 2016 - 5:20




L'art de faire fonctionner un photocopieur     p.4



Jakob attendit la réponse de son collègue avant de s’approcher suffisamment pour agir, en profitant pour examiner la cartouche et retirer la petite protection qui la scellait. Il hocha la tête avec un sourire lorsque Thomas lui annonça qu’il ne restait plus qu’à insérer la cartouche pour compléter leur mission. Il s’exécuta et la plaça du bon sens, avant de laisser l’autre brun refermer le boîtier de la machine.

Il ne manqua pas de remarquer que l’homme semblait mal en point, mais ses interrogations furent interrompues par son commentaire à propos du fonctionnement de l’appareil, qui s’avéra vrai alors que le photocopieur grondait et reprenait vie, des bruits internes montrant bien que celui-ci s’apprêtait à faire quelque chose d’utile.

« Ah, merveilleux. Merci! »

Il constata avec grand plaisir que les feuilles sortaient bel et bien imprimées cette fois, et attendit patiemment que la feuille ressorte de l’autre sens, la machine faisant un petit bruit pour demander la confirmation des tests d’impression. Jakob appuya sur le bouton qui clignotait et remit son attention sur Thomas, lui adressant un autre sourire.

« Oh, ce n’est pas bien grave, voilà une rectification qui n’a rien à envier à une présentation classique. »

Jakob, lui, le regardait sans malice, notant les nouvelles informations sur son collègue.

« Jakob Müller, psychologue. Je viens d’arriver, mais ça… tu dois sans doute déjà le savoir! »

Il rit légèrement de sa propre affirmation, sa mésaventure avec le photocopieur prouvant bien qu’il n’était pas là depuis longtemps.

L’Allemand semblait bien faire partie de cette catégorie de gens bienveillants, bien qu’il soit capable de déceler les signes et les comportements d’autrui. Il n’était toutefois pas du genre à mêler sa profession avec la vie de tous les jours, ainsi il redevenait un homme comme les autres en-dehors de ses heures de bureau, à travailler pour ses clients.

La position de Thomas, toutefois, ne pouvait faire autrement que de l’intriguer, et c’est avec une certaine prudence qu’il avança une question toute poliment formulée, digne de ses habitudes :

« Je ne voudrais pas être indiscret, mais est-ce que tout va bien? J’ai cru voir que ta poitrine te fait souffrir. »

Enfin, poitrine… il avait cru comprendre que le mal se dissimulait dans cette zone, il ne pouvait évidemment pas déceler que le surveillant avait des côtes cassées. Jakob avait à peine posé la question qu’il le regrettait presque. Ce n’était pas de ses affaires, mais il ne pouvait pas s’empêcher de s’inquiéter pour son entourage, aussi récent soit-il. Après tout, ils allaient bien travailler ensemble et se croiser souvent, non?






Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 857
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 28
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminé] L'art de faire fonctionner un photocopieur  Ven 6 Mai 2016 - 16:49

Il n'y avait plus d'hésitation possible, « Jakob » - comme il s'appelait - était parfaitement le type de psychologue bienveillant. Le brun voyait souvent juste de ce côté-là. Probablement car il était de ceux qui abritaient une curiosité malsaine - et Dieu sait qu'il voulait s'en débarasser. Son hypothèse s'affirma de plus belle lorsque le psychologue demanda après sa santé. « Merde » fut la première chose qui vint à l'esprit de l'australien. Parce que oui, même si c'était compliqué à dissimuler, il ne voulait pas nécéssairement que tout ses collègues soient au courrant. En particulier, ceux qu'il venait de rencontrer. Par politesse - et surtout par obligation - il avait décidé de répondre à Jakob.

« J'ai eu un petit accident pendant le voyage scolaire. Plus de peur que de mal, je présume. »

La fin de sa phrase recelait à la fois une part de vérité mais aussi de mensonge. L'australien avait surtout eu très peur pour sa collègue et préfèrait se briser mille côtes plutôt qu'elle s'égratigne. Pas forcément par affection, surtout à cause de sa fille. Le boulot d'une mère avait toujours fasciné - et apeuré - Thomas. Et celui de père ? N'en parlons pas.

« Mais bon, heureusement ça m'est arrivé au terme des vacances. J'ai quand même pu profiter du camping et de la bonne humeur. »

Le brun repensa à la soirée alcoolisée avec les élèves. Ah. Ah. Thomas ne buvait pas seul, ne buvait pas entre amis, mais il arrivait à se faire entraîner à boire avec des gosses. Ce voyage scolaire lui avait vraiment paru... Bizarre, après coup. Son regard fit quelques aller-retours vers le photocopieur puis son attention se focalisa de nouveau sur son collègue.

« Pourquoi ne pas avoir participé au voyage scolaire ? »

Tenez, le retour du roi de l'indiscrétion et de la curiosité mal placée. Il n'avait même pas réfléchi avant de poser sa question, elle s'était échappée de sa bouche comme un oiseau de sa cage. L'australien se trouva presque à prier pour qu'il n'y ait pas de raison trop personnelle. Auquel cas... Jakob pourrait avoir un aperçu de la personnification de la gêne elle-même : Thomas Harper.

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] L'art de faire fonctionner un photocopieur  Ven 6 Mai 2016 - 20:22




L'art de faire fonctionner un photocopieur     p.5



Un court instant de silence passa entre eux, pas suffisant pour causer un malaise, mais Jakob comprit que son collègue hésitait peut-être à lui dire ce qu'il avait. Si le surveillant n'avait pas osé parler, Jakob n'aurait pas insisté et il aurait changé de sujet. Mais l'autre brun avait parlé, et le psychologue eut l'occasion de constater qu'il avait vu juste.

Heureusement, le surveillant ne semblait pas avoir eu de gros problèmes et avait l'air en état de travailler, puisqu'il était présent au bureau. S'il était encore un peu amoché, c'était tout de même une bonne nouvelle qu'il puisse quand même travailler. L'Allemand hocha la tête à sa seconde affirmation, mais il le laissa finir avant de répondre.

« Hum, tant mieux, j'espère que tu seras sur pied pour la rentrée! »

Il se doutait que le métier de son collègue n'était pas de tout repos s'il ne faisait que penser à son filleul, qui pouvait être bien espiègle quand il s'y mettait. Et d'ailleurs, ses pensées glissèrent un peu dans cette direction alors qu'il se disait qu'il devrait bien en profiter pour faire une dernière activité estivale avec lui avant la reprise des cours, jusqu'à ce que Thomas le tire de là avec sa question.

Il agrandit un peu le regard, se demandant ce qu'il avait bien pu manquer pendant le fameux voyage, du côté du personnel, mais il avait une bonne raison de ne pas être allé.

« Oh, ma foi, je serais volontiers allé, mais une visite de mes parents était prévue depuis avril. Disons que nous en avons tous profité pour prendre des vacances des enfants tout en leur faisant visiter les environs, c'était la première fois qu'ils venaient à Kobe. »

Il souriait, mais se rendit vite un peu compte que Thomas ne connaissait pas vraiment sa situation familiale, alors il s'empressa d'ajouter :

« Les enfants de ma soeur, le plus vieux était à Kamikôchi avec vous, la plus jeune est allée passer quelque jours chez une amie. »

Enfin, Jakob n'en dit pas trop non plus, ce n'était pas le moment de tout raconter alors que son collègue ne faisait qu'être curieux un peu. Il reprit donc, pour poursuivre dans la lignée des vacances :

« J'espère que je n'ai rien raté de gros? Kamikôchi m'a l'air d'être un endroit magnifique. »





Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 857
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 28
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminé] L'art de faire fonctionner un photocopieur  Sam 7 Mai 2016 - 18:51

Devant les encouragements et l'air compréhensif de son collègue, Thomas inclina la tête comme pour le remercier. Jakob fut d'abord pensif - pas de signe de gêne, tant mieux pour l'australien - puis répondit finalement à sa question.

« Oh, ma foi, je serais volontiers allé, mais une visite de mes parents était prévue depuis avril. Disons que nous en avons tous profité pour prendre des vacances des enfants tout en leur faisant visiter les environs, c'était la première fois qu'ils venaient à Kobe. »

Ah, la famille. Thomas eut un énorme pincement au coeur sur le coup. Sa famille lui manquait terriblement et plus les jours avançaient, moins il se faisait à l'idée qu'il n'allait pas les revoir avant un long moment. Cela faisait déjà quelques années qu'il n'avait pas pu les avoir face à lui et malgré sa réticence à poser de nouveau le pied sur le sol de l'Australie, il devait bien avouer que la nostalgie le prenait aux tripes.
Il se focalisa de nouveau sur ce que son collègue lui disait, tentant de faire s'évader les idées noires. Par ailleurs, ce dernier lui apprit que son filleul s'était rendu à Kamikôchi également - bien qu'il n'avait aucune idée de l'élève dont il pouvait s'agir.

« J'espère que je n'ai rien raté de gros ? Kamikôchi m'a l'air d'être un endroit magnifique. »

La question de Jakob renvoya Thomas sur une note un peu plus joyeuse, il croisa ses bras et s'appuya contre la table derrière lui, un sourire léger accroché aux lèvres.

« Ça l'était vraiment. Même si j'ai eu quelques mésaventures, l'ambiance et les activités étaient super. Pourtant je ne suis pas fan des classes vertes, mais on va dire que celle-ci s'est vraiment bien déroulée. »

Le surveillant avait un mal fou avec les sorties de groupe, alors des vacances ? Meh. Il s'était adapté et ça l'avait... plutôt bien réussi. Puis, il avait passé du bon temps avec quelques-uns des ses collègues, s'était libéré d'un poids pour la première fois de sa vie et avait... changé sa façon de voir certaines choses et personnes ? Si l'on peut dire ça comme ça. Ça lui avait coûté trois côtes, mais il n'était pas si déçu que ça finalement.

L'imprimante sortit cracha la dernière feuille de test et au même moment, l'eau était prête. Le brun se redressa pour marcher en direction de la théière et désigna l'appareil d'un signe de tête.

« Le bouton bleu tout à droite pour faire des photocopies couleur, le bouton noir en dessous pour celles en noir et blanc. »

Il tourna alors le dos à Jakob, histoire de finir son thé et de retourner bosser en permanence - car sa collègue surveillante devait probablement l'attendre, et il espèrait qu'elle n'avait pas soucis avec les élèves présents. Puis une idée traversa l'esprit de Thomas, pendant qu'il versait son thé dans un gobelet.

« J'ignore si tu aimes le thé - enfin le thé blanc plus précisément, mais j'en ai un thermos plein. Tu en veux ? »

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)


Dernière édition par Thomas Harper le Mar 14 Juin 2016 - 5:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] L'art de faire fonctionner un photocopieur  Jeu 12 Mai 2016 - 16:30




L'art de faire fonctionner un photocopieur     p.6



Jakob sentit l'amusement dans la voix de son collègue lorsque celui-ci répondit à sa question. En un instant, il savait déjà qu'il avait envie d'aller à la prochaine sortie de ce genre. Une occasion unique de profiter d'une activité en-dehors du boulot avec les collègues, mais aussi avec les jeunes, qu'il aurait l'occasion de connaître cette année. L'Allemand lui renvoya un sourire en hochant la tête, ajoutant ainsi :

« Oh, tant mieux! Je compte bien être présent pour la prochaine. C'est une fois par année? »

Son attention fut détournée l'ombre d'un instant quand le photocopieur cessa d'imprimer, et lorsqu'il ramena les yeux sur Thomas, celui-ci était déjà en train de s'éloigner . Il lui lança un merci le temps de relancer la machine sur les photocopies.

« Merci! »

Il s'assura que la machine avait encore en mémoire l'image de son formulaire, puis il sélectionna à nouveau le nombre de copies pour confirmer, puis il appuya sur le bouton. La voix du surveillant lui parvint et il afficha un sourire en entendant le commentaire, puis la question.

Jakob était un grand fan de thé, alors une telle proposition n'allait certainement pas passer sous silence. Il délaissa la machine pour rejoindre son collègue, tout sourire.

« Aimer le thé? Non, adorer le thé s'applique un peu plus pour moi. Je t'en prendrais volontiers! »

D'ailleurs, dans l'un des tiroirs de son bureau, il y avait un petit coffret dans lequel il gardait quelques petites boîtes de thé. Peut-être pourrait-il lui proposer de partager de temps en temps. Le psychologue attrapa un gobelet et vint «faire la file» pour avoir le droit de se servir.

Il sentait qu'il allait bien s'entendre avec le surveillant, au moins pour cet intérêt commun. Belle façon d'illuminer sa journée avec une telle surprise.

« Je garde un petit stock dans mon bureau, si jamais ça t'intéresse! Le thé blanc est-il ton favori? »

La conversation était facile avec Jakob lorsque le sujet versait vers le thé. Il savait cependant que son collègue n'était pas venu pour ça, alors il se dit qu'il ne devait pas non plus se montrer trop enthousiaste. Ils auraient bien le temps d'en parler une autre fois si l'intérêt pour le sujet était réciproque.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 857
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 28
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminé] L'art de faire fonctionner un photocopieur  Dim 15 Mai 2016 - 1:04

« Oh, tant mieux ! Je compte bien être présent pour la prochaine. C'est une fois par année ? »

Thomas haussa les épaules et lui fit savoir qu'il n'était pas encore au courrant de ce genre de chose, lui-même arrivé depuis seulement quelques mois dans l'établissement. Puis son collègue le remercia - très probablement à cause du photocopieur et rebelotte, Thomas haussa les épaules et lui adressa un sourire bienveillant.

Pendant qu'il se servit du thé, il cogita longuement se faisant la réflexion qu'il devrait peut-être apprendre à parler aux gens. Et à passer du temps avec eux. Il avait eu de bonnes surprises. Son collègue semblait bien paisible, très serein et calme en lui-même. Une sorte d'opposé de Thomas, qu'il appréciait avoir dans son entourage.

Ce dernier lui fit - par ailleurs - savoir qu'il aimait le thé. C'était une sorte de « bon point » pour Jakob. Le psychologue accepta alors - et avec enthousiasme - la proposition de l'australien et le suivit pour se servir. Pendant que le surveillant tournait la cuillère en plastique dans son gobelet et soufflait doucement sur l'eau aromatisée, son collègue lui fit savoir qu'il gardait quelques réserves de thé, et lui posa par la même occasion, une question sur son genre favoris. Thomas leva les yeux au ciel, réfléchissant.

« Ça dépend, j'aime un peu tout. Mais j'ai été élevé au thé noir, alors j'ai une préférence pour celui-là. »

Il savait bien que le thé noir n'était pas... La tasse de thé de tout le monde pour son goût plus fort, mais c'était celui qu'il avait toujours eu l'habitude de boire. C'était le thé britannique, et ayant fait de nombreux aller-retours en Angleterre, il avait passer le plus long de sa vie à boire de ce dernier. Il cessa de penser un instant pour répondre à l'autre partie de la question du psychologue.

« J'ai mon petit caisson de sachets de thé dans mon casier. Nul besoin de te dépouiller de ce côté là. » Fit-il, sur le fil de la plaisanterie. Enfin, essaya-t-il plutôt.

Ses yeux allèrent et venèrent sur l'horloge fixée au mur, alors qu'il savourait sa boisson. Il ne pouvait pas partir immédiatement, au cas où ses petites réparations approximatives s'avéraient inutiles - il voulait au moins être là pour aider à nouveau, bizarrement. Alors, il attira son attention sur l'imprimante.

« J'attends que tu aies plus ou moins fini, il est un peu capricieux alors je ne voudrais qu'il retombe en panne et que personne ne puisse t'aider. »

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)


Dernière édition par Thomas Harper le Mar 14 Juin 2016 - 5:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] L'art de faire fonctionner un photocopieur  Mar 17 Mai 2016 - 19:34




L'art de faire fonctionner un photocopieur     p.7



Jakob entrevit la réponse haussée des épaules de son collègue, se disant qu'il allait demander à d'autres le moment venu. En Allemagne, il travaillait dans un établissement public qui ne comportait pas d'hébergement pour les jeunes, alors les activités de ce type étaient différentes. Souvent, c'était un seul niveau et leurs enseignants qui allaient faire ce genre de sortie, ainsi le grand brun trouvait le concept des voyages estivaux très rafraîchissant et original.

Alors qu'il se versait un peu du thé de Thomas dans un autre gobelet, il referma soigneusement le thermos de son collègue et le posa pour que l'homme puisse le reprendre. Il écouta attentivement sa réponses sur ses préférences sur le thé, et hocha la tête. Élevé au thé noir? Cela piquait la curiosité de Jakob, mais la phrase suivante que son vis-à-vis lui lança à la blague lui fit un peu oublier sa question alors qu'il se mettait à rire de bon coeur.

« Oh, ma foi, ne t'en fais pas pour ça! Partager c'est bien, il me fera plaisir de te rendre la pareille prochainement avec ma théière. »

La machine derrière eux semblait faire son boulot comme il se doit, les feuilles sortant une à une après avoir été imprimées recto-verso. Jakob avait l'air d'être en sûreté de ce côté-là, pas de risque que le photocopieur ait une défaillance. Enfin, même si tout était possible, cette fois ça semblait bon.

L'homme tourna les yeux vers l'appareil lorsque Thomas lui fit un petit signe pour la désigner, avant d'afficher un large sourire.

« Merci, c'est gentil. Par contre, je crois bien que c'est au point cette fois, c'est presque terminé sans encombres. »

Jakob ne voulait pas non plus le retenir puisque son collègue, après tout, avait dû arrêter ses propres activités pour lui venir en aide. Il lui était déjà très reconnaissant de ses conseils et allait retenir l'emplacement de l'encre et la façon de procéder si ce problème survenait encore.

La machine s'arrêta et l'Allemand posa son gobelet pour aller chercher les copies, les vérifiant rapidement avant de lancer, content:

« Je crois que tu peux avoir l'esprit en paix! »


Victoire, tout était en ordre.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 857
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 28
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminé] L'art de faire fonctionner un photocopieur  Mer 18 Mai 2016 - 16:10

« Oh, ma foi, ne t'en fais pas pour ça ! Partager c'est bien, il me fera plaisir de te rendre la pareille prochainement avec ma théière. »

L'australien lui adressa un sourire démuni, n'ayant pas la force de lutter. Puis en y réfléchissant, il aurait probablement eu la même réaction, souhaitant toujours traîter les gens de la même façon qu'ils le traîtent.

Pendant qu'ils parlaient, l'imprimante avait plus ou moins arrêté d'être capricieuse - même si elle était toujours aussi bruyantee. Puis Jakob reprit.

« Merci, c'est gentil. Par contre, je crois bien que c'est au point cette fois, c'est presque terminé sans encombres. »

Le surveillant quitta son appui pour se redresser, s'apprêtant alors à partir. Lui qui n'avait pas l'habitude de passer du temps avec ses collègues hors obligation - en permanence ou en colle par exemple, le brun avait apprécié faire cette rencontre. Le nouveau psychologue semblait calme et toujours serein. Évidemment, le fait d'être aussi impeccable s'arrête aux apparences. Dieu sait que Thomas envoie les apparences au Diable. Sa curiosité reprenait toujours le dessus et il avait envie de savoir ce qui se cachait sous cet archétype de psychologue. Mais bon, ça, ce serait probablement pour plus tard, car le concerné venait de brusquement le sortir de sa bulle.

« Je crois que tu peux avoir l'esprit en paix ! »

L'australien sourit de plus belle, hochant légèrement la tête.

« Bien. Je te laisse là, j'ai laissé l'autre surveillante seule avec trente gamins en permanence et je me suis absenté un peu longtemps. » Il marqua une pause puis tenta une expression rassurante, histoire de ne pas susciter de culpabilité chez son collègue - oh non, il l'a vexé ? « Bonne journée. »

Thomas avait brillamment réussi à ne pas paniquer ni à être gêné de toute la conversation, mais il fallait qu'avant de partir, il se plante. Peut-être que Jakob n'aurait même pas remarqué, peut-être qu'il n'y aurait même pas songé, mais c'était plus fort que lui. Maintenant qu'il était dans le couloir, plus aucune possibilité de se rattraper. L'adulte soupira, lassé de lui-même.

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)


Dernière édition par Thomas Harper le Mar 14 Juin 2016 - 5:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé] L'art de faire fonctionner un photocopieur  Jeu 19 Mai 2016 - 4:03




L'art de faire fonctionner un photocopieur     p.8



Évidemment, tout danger écarté, son collègue se permit de quitter les lieux, non sans le saluer d’une drôle de façon. Jakob ne le prit pas du tout mal, mais en fut plutôt amusé et désolé à la fois, sachant que Thomas n’était pas au meilleur de sa forme. Le pauvre devait quand même gérer une trentaine d’élèves avec une autre surveillante! C’était là que le psychologue se rendait compte à quel point il appréciait sa place au sein d’un établissement scolaire, avec ses rencontres individuelles et ses rares séances de groupe. Les ateliers c’était bien, mais Jakob n’avait pas les talents d’un surveillant qualifié pour garder la discipline. Heureusement qu’il tenait les jeunes bien occupés pour éviter les débordements d’énergie, lorsqu’il avait affaire à eux.  

Le moment de se dire au-revoir était toutefois venu, et Jakob voyait d’un bon œil une future conversation avec l’homme qui l’avait aidé. D’un sourire et d’un geste de la main, l’Allemand lui souhaitait également une bonne journée et tentait de lui indiquer que son départ ne l’incommodait pas, compte tenu des circonstances.

« Ah! Pas de soucis! Au plaisir de se recroiser, bonne journée! »

Jakob trouvait bien normal que son collègue retourne vaquer à ses affaires après l’avoir aidé, puisqu’à la base, rien ne l’avait obligé à lui donner ce coup de main. C’était d’ailleurs très généreux de sa part et le psychologue finirait bien par trouver une façon de lui rendre son service.

Il réunit tranquillement ses feuilles et les glissa dans le dossier qu’il avait apporté avec lui. Jakob chercha de quoi laisser un petit mot sur la machine, bien en vue pour que le responsable puisse le voir, pour indiquer que l’achat d’encre devrait être fait prochainement. Il ramassa son gobelet de thé, en route pour son bureau avec le dossier sous l’autre bras.

Sa mésaventure n’avait décidément pas gâché sa journée, bien au contraire!


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: [Terminé] L'art de faire fonctionner un photocopieur  

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] L'art de faire fonctionner un photocopieur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: