Partagez | 
 

 [U-6] Réconciliation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
■ Age : 22
■ Messages : 868
■ Inscrit le : 11/12/2014

■ Mes points : 0

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Lutecya Landa
« A l'université ; section artistique »
http://manoireuston.tropfun.net/
(#) [U-6] Réconciliation  Sam 30 Avr 2016 - 11:31



Réconciliation

« En amitié, il faut savoir s'excuser et pardonner. »
RIKUO MORISADA


Il y a un mois…
On était en salle de retenue à ce moment-là à cause de l’une de mes erreurs. Pas évident de devoir tenir le secret de quelqu’un même s’il s’agit d’une personne qui est presque un frère pour vous. J’avais donc discuté avec Akihito, que j’avais enfermé sur le toit pour qu’il m’écoute et au final, nous nous étions retrouvés réellement enfermer sur ce dernier quand la clé s’est brisée dans la serrure. Horime-sensei nous avait tout deux puni tout en ajoutant Rikuo dans le tas car ce dernier venait régulièrement fumer sur le toit et qu’elle voulait faire un exemple.

Bon, au final, la fin de la retenue a été un véritable calvaire et je n’étais plus qu’une boule de nerfs à vifs. Tout s’était d’ailleurs passé assez rapidement. Rikuo et moi n’avions pas arrêté de se lancer des piques, d’un côté pour dénoncer le fait qu’un secret est fait pour être gardé, de l’autre pour exprimer le fait qu’il est peut-être temps d’assumer qui il est réellement que ce soit pour lui voir même son couple. Akihito lui était resté silencieux tout du long alors que mademoiselle Horime avait essayé une bonne dizaine de fois de calmer le jeu. Au final, je ne sais plus ce que Morisada a dit à ce moment-là mais j’ai littéralement explosé de rage, balancé ma farde devant lui et je suis partie en courant de la classe. Je m’étais alors dirigée dans ma chambre où Plum se trouvait encore à l’époque. J’avais les nerfs et mon premier réflexe fut de taper dans le mur avec mon poing. Main en sang, certes, mais au moins cela avait eu le mérite de me calmer. J’appliquai ensuite un bandage sur ce dernier avant de m’allonger et d’essayer de me reposer.

Aujourd’hui

Cela fait un mois pile presque que Morisada et moi sommes en froid. J’ai bien tenté à plusieurs reprises de reprendre contact avec lui ou de lui parler en cours de photographie mais le silence avait toujours été la seule réponse dont j’avais le droit. C’est trop triste l’air de rien parce qu’au fond, ce n’est qu’une petite dispute de pacotille. Certes, cette dernière l’a un peu forcé à avouer qui il était réellement mais est-ce si horrible que ça ? Au fond, dans l’école, il n’y a eu aucune répercussion sur la nouvelle. Il semblerait même que Horime-sensei n’en ait parlé à strictement personne. Donc au final, y avait-il réellement un problème ou était-ce juste pour le principe de me faire la tête ?

Enfin, cela faisait un mois que je me torturais l’esprit pour essayer de savoir comment je pourrais me faire pardonner. Il faut dire que le petit Morisada a l’art d’être une vraie tête de mule. Et c’est peu dire je trouve même. En tout cas, en sortant un jour boire un verre dans ma triste solitude perpétuelle de ce mois, j’avais vu l’affiche d’un groupe de la région qui avait un concert ce vendredi soir. Nous étions déjà mercredi, mais j’avais peut-être encore mes chances pour l’emmener avec moi. Et puis, au moins, cela serait la meilleure excuse possible pour tenter de lui adresser la parole et de voir pour mettre les points sur les I concernant toute cette histoire. S’il m’apprécie vraiment, il ne pourra pas me faire la tête indéfiniment.

Je pris donc mon courage à deux mains et me dirigea vers l’entrée de sa chambre. J’y restai bien une bonne demi-heure, fixant cette dernière, remarquant une fissure prés de la clinche, ainsi que la peinture qui s’écaille légèrement. Moi qui d’habitude suis une vraie tête brûlée, je ne savais pas vraiment quoi faire. Devais-je toqué à la porte ? Et s’il n’était pas là ? Ou simplement, en entendant ma voix, est-ce qu’il ne sortirait pas par la fenêtre pour m’éviter ? Ou grâce au judas, en voyant que c’est moi, fera-t-il le mort ? Ou s’il arrive et me voit devant sa porte, fera-t-il demi-tour ? Tant de questions me trottaient dans la tête et aucune action ne se faisait par crainte que mes tourments s’avèrent être exacte. Au final, par je ne sais quelle force, je parvins à lever mon bras, serrer le poing et toquer à cette fameuse porte. Il ne me restait plus qu’à attendre une réaction de la part de Morisada.

CODAGE PAR MADOUCE SUR EPICODE

---------------------------------

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 22
■ Messages : 1979
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes points : 20

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [U-6] Réconciliation  Sam 30 Avr 2016 - 22:15

Une fois de plus, les vacances étaient tombées à point nommée. C'est à croire qu'elles arrivent toujours pour me sauver dès l'instant où je me dispute violemment avec quelqu'un. Et pour une fois ce quelqu'un n'était pas Akihito mais Lutecya.C'était une première d'ailleurs car elle et moi avions l'habitude d'être sur la même longueur d'onde en temps normal mais depuis cette histoire sur le toit et la dispute qui a suivi pendant la retenue ... Je n'arrive toujours pas à croire qu'on en soit venue à se disputer devant Horime-sensei sans même faire attention à sa présence et à ses remarques mais sur le moment, que ce soit de mon côté ou de celui de la mini-prof, aucun de nous n'était en état de se calmer. Je me demande comment cela se serait terminé si Lutecya n'avait pas décidée de me balancer ses affaires à la figure et de fuir la pièce. Enfin, je dis ça mais je ne vois pas comment cela aurait pu finir plus mal à moins d'en venir aux mains. Ce jour-là, après qu'elle ait déserté la salle de colle, je n'ai même pas cherché à la retenir ou quoi que ce soit. La seule chose que je me disais à son sujet c'était "bon débarra !". Par contre j'étais inquiet sur ce qu'Akihito allait penser après avoir assisté à tout ça. Déjà qu'il ne m'avait presque pas parlé depuis la réunion improvisée sur le toit ... Enfin quoi qu'il en soit lui et moi avions réussi à renouer par la suite donc je préfère ne plus y penser.

Par la suite, alors que j'étais décidé à éviter Lutecya du mieux que je le pouvais pour ne pas m'énerver une fois de plus, cette dernière avait prit la décision de reprendre contacte en profitant de nos heures de cours communes. N'ayant toujours pas digéré les derniers évènements, je préférais faire la sourde oreille à chacun de ses appels. Je ne sais pas si je ferais cela indéfiniment je dois dire. Ce n'est pas comme si elle avait commis un meurtre ou brisé mon couple après tout. Quoi que la seconde option aurait pu se produire si Akihito avait réagi autrement ... Bordel, Pourquoi elle ne m'avait pas tout simplement parlé avant de monter ses plans pour tout déballer à mon petit ami ?! C'est surtout ça que je ne pige absolument pas et qui me fou en rogne ! Je ne demandais pas qu'elle me fasse un exposé démontrant le pourquoi du comment elle devait tout dire mais au moins me prévenir de ses projets avant de les mettre en action ça aurait été un minimum ! Rah et puis zut ! Si je continue de me triturer l'esprit sur tout ça je vais me taper une migraine pour que dalle. Ce n'est pas en réfléchissant seul dans mon coin que je trouverais les raisons qui l'ont poussé à faire ça. Une petite voix dans ma tête me disait d'aller directement parler à la jeune fille pour avoir les réponses qui me manquaient mais je redoutais qu'un nouveau cataclysme se déclenche après ça. Quoi que, peut-être étais-ce seulement par fierté que je m'interdisais de le faire ? Allez savoir, je n'ai jamais été un fin psychologue.

Toute cette histoire datait de plus ou moins un mois il me semble et pourtant aujourd'hui rien n'avait vraiment évolué. Le cours de photographie d'aujourd'hui c'était encore passé dans le plus grand silence et on pouvait facilement sentir la tension qui régnait dans le fond de la classe depuis quelque temps. C'est peut-être bête à dire mais même en étant un grand fan de ce cours, j'étais bien content de voir la fin de celui-ci arriver. Sans attendre, je ressembla mes affaire et parti pour mon cours suivant.

Ce n'est qu'une heure après que je pu retrouver le confort de ma chambre. En temps normal je me serais installé à mon bureau pour relire les notes que j'avais pris pendant le cours de photo mais depuis les derniers évènements j'étais complètement démotivé. Sans trop hésiter, je me laisse tenter par une petite sieste tranquille tout en délaissant au passage mes révisions qui seront très certainement encore en stand by la semaine prochaine.

Je ne sais pas combien de temps j'ai réussi à dormir, une heure ? dix minutes ? cinq secondes ? Tout ce que je sais c'est que quelques coups contre la porte de ma chambre ont réussi à me réveiller. Enfin "réveiller" c'est beaucoup dire puisque que je somnole à moitié. Tout en essayant de remettre un minimum mes cheveux en place, je me dirige vers la porte. Je l'ouvre directement sans même prendre la peine de vérifier qui était l'intrus du jour et c'est bien entendu le jour où je ne vérifie pas que je tombe pile sur Lutecya sur le pas de ma porte. Bon, je dis ça en râlant mais honnêtement je ne suis pas vraiment fâché de la voir là. Je ne sais pas si c'est parce que j'ai du mal à immerger de mon sommeil ou autre mais en ce moment mon humeur à son égard était complètement neutre.

---------------------------------

Tu veux un bonbon mon p'tit ? ♥

► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 22
■ Messages : 868
■ Inscrit le : 11/12/2014

■ Mes points : 0

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 20 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Lutecya Landa
« A l'université ; section artistique »
http://manoireuston.tropfun.net/
(#) Re: [U-6] Réconciliation  Sam 30 Avr 2016 - 23:17



Réconciliation

« En amitié, il faut savoir s'excuser et pardonner. »
RIKUO MORISADA


J’avais des centaines de questions en tête, des centaines de situations différentes, bref une centaine de craintes différentes. Et l’idée de mettre ma main sur le judas de la porte me tenta. Evidemment, je préférai ne rien faire et juste attendre. J’avais l’impression que le temps s’écoulait encore plus lentement que lors des cours au point que j’étais presque prête à faire demi-tour et retournais dans ma chambre où le second lit avait été vidé il y a peu, Plum quittant Kobe. Au final, la porte s’ouvrit à la volée et je me retrouvai nez à nez avec un Rikuo qui semblait être sorti tout droit du monde des rêves.

Je ne sais pas à quoi je m’attendais réellement à ce moment-là. Peut-être un sourire ? un soupçon d’enthousiasme ? Ou.. je ne sais pas, un regard malfaisant, de la colère, de l’énervement, n’importe quoi. En tout cas, tout sauf cet état d’indifférence dans lequel il était. Et évidemment, ce silence persistant me tapait sur les nerfs. Je le fixais quelques instants, attendant de voir un peu de vie dans ce personnage, ou la moindre émotion qui pourrait me guider sur la conversation que je voulais avoir avec lui.

Bon, vu ce manque de réaction, le mieux est sans doute de le laisser retourner dans les bras de Morphée je pense. Surtout que je n’ai pas envie de me lancer dans un monologue sur lequel je récolterai sans doute un simple claquement de porte pour clôturer mon aparté. D’un air défaitiste, je commença à m’éloigner de sa porte.

« - Je… désolée… de t’avoir dérangé… je vais retourner dans ma chambre… » tentai-je d’exprimer clairement bien que je bafouillai plus qu’autre chose. Je devais vraiment avoir l’air ridicule face à lui. Mais je préférai ne pas l’enquiquiner plus longtemps. Ma chambre étant juste à côté, je n’aurai pas de mal à m’y cacher.. ou essayer d’y trouver un trou de souris où m’échapper.
« - J’espère… que tu vas bien… » ajoutai-je avant d’ouvrir la porte de ma chambre.


CODAGE PAR MADOUCE SUR EPICODE

---------------------------------

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
[U-6] Réconciliation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: