Partagez | 
 

 [B-2] Une visite pleine de courtoisie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
■ Age : 22
■ Messages : 198
■ Inscrit le : 12/07/2015

■ Mes points : 10

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge :
❖ Chambre n° : A-306
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Mila Horime
« Personnel ; prof de photographie »
(#) [B-2] Une visite pleine de courtoisie  Sam 30 Avr 2016 - 15:42


Ft. Sakura Iroka

Une visite pleine de courtoisie

Tout est bon dans le chocolat !





C’était la fin du mois d’août, qui sonnait également comme la fin des vacances scolaires. Dans deux jours, elle devrait reprendre doucement le chemin de l’école pour donner cours à des élèves qui parfois ne semblaient pas vraiment intéressés par ce dernier. Surtout depuis que deux de ses élèves étaient en froid. Eux qui avaient mis beaucoup d’ambiance de manière générale en classe avaient réussi à tourner le tout en quelque chose de froid et vide. Le bruit de fond lui manquait, parce que cela prouvait qu’il y avait un intérêt pour ce qu’elle faisait. C’est en partie pour ça qu’elle avait apprécié cette période de vacances. Plus d’ambiance maussade autour d’elle, juste le calme et la fraîcheur de la mer à proximité. Le seul inconvénient, c’est qu’elle n’avait pu discuté qu’avec Akita la semaine précédente au détour d’un trajet en train. Elle était revenue deux jours plus tot de Kyoto et n’avait rien fait d’autre qu’aménager son appartement et s’occuper des clichés qu’elle avait fait durant son séjour.

En rentrant ce matin de ses courses hebdomadaires, elle avait vu sur l’une des sonnettes le nom de Sakura, sa collègue infirmière qu’elle n’avait plus vu depuis un bon moment, cette dernière étant en congé pour que sa grossesse se passe au mieux. Il faut dire que lorsqu’on attend des jumeaux, il vaut mieux rester chez soi et se reposer. Bien que Mila doutait un peu sur le fait que Sakura puisse se reposer, elle qui était toujours aussi dynamique et détestait presque ne rien faire. C’est en pensant à elle qu’une idée lui traversa l’esprit. Elle monta d’abord dans son propre appartement où elle rangea les courses qu’elle venait de faire dans les placards adéquats et alla prendre une douche. La chaleur de l’été avait l’art de l’incommoder et elle avait besoin d’un rafraîchissement avant de rendre visite à son amie.

En sortant de la douche, elle se vêtit d’une simple robe blanche évasive dont la taille était marquée par un ruban bleu tout simple. Bien que ne descendant que d’un étage, elle avait quand même enfilé une petite paire de ballerine bleue s’accordant parfaitement avec sa tenue. Elle alla fouiller dans ses placards, cherchant quelque chose de sympas à apporter à son amie, histoire de ne pas arriver les mains vides. Elle trouva deux choses totalement intéressantes : une boite de praline qu’elle n’avait pas encore dégustée et une bouteille de jus de fraise dans le frigidaire. Pensant que cela ferait l’affaire, elle les glissa sous son bras et sortit de son appartement. Pour ne pas tenter le moindre voleur, elle ferma sa porte à double tour et descendit chez son amie. Une fois devant la porte, elle vérifia qu’elle n’avait rien laissé derrière elle avant de frapper à l’entrée de Sakura-san.

« - Hola Sakui ! C’est Mila, je venais voir comment tu allais. » annonça-t-elle avant qu’on vienne lui ouvrir.

© Yamashita  épicode


---------------------------------

Mila parle en anglais en #990000 et en japonais en #333399
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 26
■ Messages : 1010
■ Inscrit le : 22/08/2012

■ Mes points : 10

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 30 ans
❖ Chambre n° : B-203
❖ Arrivé(e) en : Oct. 2012
Sakura Iroka
« Personnel ; infirmière »
(#) Re: [B-2] Une visite pleine de courtoisie  Lun 9 Mai 2016 - 19:45


[Fin août 2014]

Revenant de mon échographie, je descends du taxi, paie ma charge en remerciant le brave homme, puis me dirige vers la porte de l’immeuble. D’une main, je rentre le code puis m’appuie sur la porte pour l’ouvrir car mon autre main se trouve sous mon ventre. Ils pèsent vraiment leur poids… J’ai le dos en bouilli… Vivement l’accouchement ! Que je les porte dans mes bras plutôt que dans mon ventre, les serrer contre moi…

« Maman vous attends avec impatience… » dis-je doucement dans l’ascenseur, tout en caressant mon abdomen.

Je ne sais toujours pas comment je vais les appeler… Honnêtement, je ne m’attendais pas à ce que ce soit aussi difficile de choisir les prénoms de ses enfants… Dois-je choisir un prénom que j’aime ? Un prénom avec une signification ? Moderne ? Japonais ou Occidental ? Qu’est-ce qu’il leur plaira le plus ? Ils vont vivre avec tout au long de leur vie alors ce n’est pas à prendre à la légère…

Alors que j’entre chez moi, je retire mes sandales et reste pieds nus. Il fait encore trop chaud pour remettre mes chaussons, beaucoup trop ! Je pose mon sac sur la table du salon et remarque un mot de ma colocataire, partie faire les courses. Elle est gentille, ça fait du bien de ne pas vivre seule et de partager les tâches. Même si je suis limitée dans ce que je peux faire… La cuisine c’est devenu compliqué mais je m’accroche. Sauf quand je suis vraiment fatiguée ou que j’ai mal au dos, ce qui m’arrive de plus en plus et ça m’énerve ! Mais bon, c’est bientôt terminé et je ne vais pas profiter de la gentillesse de Kiyomi-san plus longtemps. Elle m’aide beaucoup au quotidien, et je le lui rendrais lorsque je le pourrais, il faut vraiment que je me trouve un appartement. Hors de question que je lui impose deux bouches de plus et des nuits incomplètes… Déjà que ça va être dur pour moi, la mère des enfants, alors pour tierce personne… Non non non ! Je ne resterais pas ! Dans deux jours, j’ai rendez-vous pour des visites d’appartements avec une nouvelle agence immobilière, Ryosuke s’est proposé – ou devrais-je dire « imposé » - pour faire le taxi. À croire que je ne suis pas assez grande pour le faire seule, ralala ! Mais bon, c’est quand même gentil de sa part et en plus, s’il s’ennui, je le prendrais comme sa punition pour l’incendie.

L’incendie… Je le revois encore entrer dans le bâtiment en flamme pour aller jouer au héros et l’inquiétude qui m’a rongé le sang. Lorsque je l’ai vu arriver dans la zone de soin, inconscient, j’ai vraiment craint le pire… Mis sous oxygène, il a été envoyé à l’hôpital et je suis restée à son chevet, jusqu’à ce qu’il se réveille et… que je l’engueule au lieu de lui dire à quel point j’étais rassurée… Par pour autant qu’il s’est excusé le bougre ! Il a même osé se foutre de ma gueule ! "La seule chose que je regrette c'est de ne pas avoir pu sauver ton canapé. On commençait à être bon ami lui et moi." Je me suis tellement retenue de lui en mettre une… Je crois que si je n’étais pas infirmière et que je n’avais pas déjà exercé dans un hôpital durant ma formation, je crois que je l’aurais vraiment giflé. Mais bon, à mon avis, c’est aussi un peu sa façon de me dire « Je vais bien, ne t’en fais pas pour moi ». C’est bête à dire, mais ça m’a rassuré de voir qu’il avait toujours son humour à la noix.

Bref ! On arrête de penser au sauveur et on cherche quelque chose à faire. Dans un premier temps, je me pose dans le canapé et admire la dernière photo de mes enfants.
« On se verra bientôt~ » Il va falloir que je trouve comment m’organiser pour reprendre mon activité professionnelle, tout en m’occupant d’eux. Les congés payés ne vont pas duré éternellement et sans salaire… Seule je n’y arriverais pas. Ça va être très dur mais j’y arriverais ! Et puis, j’ai hâte de reprendre. Revoir mes petits malades imaginaires et mes aventur- Ah ! Les missions ! Je ne leur en ai pas donné depuis un moment. Raaaaah ! J’avais complètement zappé ‼

Je réfléchis rapidement à ce que je pourrais leur faire faire, puis je me mets au travail. Un peu de travaux manuels, c’est toujours agréable. Plusieurs minutes après, j’ai fini de faire mes petits mots et je les place dans des enveloppes blanches. Comme je ne sais pas s’il y a de nouveaux aventuriers, j’en ai fait beaucoup, on ne sait jamais !

Soudain, quelqu’un toque à la porte et je tourne la tête vers elle, surprise. Serait-ce pour…


«  Hola Sakui ! C’est Mila, je venais voir comment tu allais. »

Je me lève rapidement, enfin… rapidement… aussi vite que mon état me le permet et laisse mes enveloppes sur la table. Même si nous habitons à nouveau dans le même immeuble, je n’ai pas l’occasion de la croiser souvent. Nous n’avons pas le même rythme de vie après tout. Je lui ouvre la porte avec un grand sourire et l’invite à entrer.

« Bonjour Mila ! Entre je t’en prie ! Ça me fait plaisir de te voir ! Je vais bien et toi ? » dis-je assez énergiquement, quand je suis contente, j’ai toujours du mal à contrôler mon énergie. Quoi que, je crois que je ne l’ai jamais vraiment contrôlée un jour… Boarf ! C’est pas grave ! Ça prouve que je suis en pleine forme et jeune. Oui oui ! J’ai bien dit jeune ! Non mais !

HRP:
 

---------------------------------

Japonais: indigo  « Langage des signes»


Dernière édition par Sakura Iroka le Sam 12 Nov 2016 - 17:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 22
■ Messages : 198
■ Inscrit le : 12/07/2015

■ Mes points : 10

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge :
❖ Chambre n° : A-306
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Mila Horime
« Personnel ; prof de photographie »
(#) Re: [B-2] Une visite pleine de courtoisie  Mar 24 Mai 2016 - 15:50


Ft. Sakura Iroka

Une visite pleine de courtoisie

Tout est bon dans le chocolat !





«  - Hola Sakui ! C’est Mila, je venais voir comment tu allais. » annonça-t-elle avant qu’on vienne lui ouvrir.

Elle entendit un peu de bruit dans l'appartement, prouvant que quelqu'un s'y déplacer. La porte s'ouvrit finalement sur l'infirmière qui semblait en pleine forme malgré qu'elle était enceinte jusqu'aux os.

«  - Bonjour Mila ! Entre je t’en prie ! Ça me fait plaisir de te voir ! Je vais bien et toi ? » s'exclama la jeune femme, toujours aussi énergétique que d'habitude. Chose qui rassurait beaucoup Mila. Si Sakura venait un jour à être trop calme, il y aurait vraiment de quoi s'inquiéter au fond.

La jeune femme entra dans l'appartement, assez grand pour pouvoir accueillir deux futurs petits monstres. Elle était contente de voir que l'infirmière s'en sortait malgré le fait qu'un incendie avait tout ravagé dans l'ancienne résidence.

«  - Comment vas-tu ? Tu n'es pas trop fatiguée dans ton état ? » demanda la photographe, soucieuse de savoir si son amie s'en sortait. Elle s'en voulait un peu de ne pas avoir été très présente ces derniers temps faute du travail qui lui prenait un temps considérable. Enfin, elle avait décidé de prendre un peu plus soin de ses amis que de son travail ou futurs expositions afin de rattraper un peu le coup.

«  - Ah ! Je t'ai apporté du chocolat et du jus de fraise.» annonça-t-elle finalement.


© Yamashita  épicode


---------------------------------

Mila parle en anglais en #990000 et en japonais en #333399
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 26
■ Messages : 1010
■ Inscrit le : 22/08/2012

■ Mes points : 10

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 30 ans
❖ Chambre n° : B-203
❖ Arrivé(e) en : Oct. 2012
Sakura Iroka
« Personnel ; infirmière »
(#) Re: [B-2] Une visite pleine de courtoisie  Mar 5 Juil 2016 - 18:26

« Comment vas-tu ? Tu n'es pas trop fatiguée dans ton état ? »

Elle s’inquiète pour moi, elle est mignonne ! C’est sûr que quand on me voit, je peux faire peur, surtout quand on m’a connu AVANT tout ça. « Madame Baudruche » comme m’appelle un certain prof de musique dont je ne citerai pas le nom. Je lui souris et m’apprête à lui répondre lorsqu’elle s’exclame et reprend la parole.

« Ah ! Je t'ai apporté du chocolat et du jus de fraise. »

« Oh ! Merci c’est gentil ‼ »

Je mentirais si je disais que je ne l’avais pas remarqué en lui ouvrant la porte – radar à nourriture power – et je trouve ça adorable comme attention. Un sourire sincère se peint sur mes lèvres et je ferme la porte avant de répondre à sa question.

« Je vais bien comme tu vois. Ils prennent de la place et mon dos le sens passé mais ça va dans l’ensemble. »

Le pouce levé, je lui fais un clin d’œil complice.

« Je tiens le coup ! »

Je ponctue cette affirmation avec un petit rire, avant de lui montrer l’endroit où elle peut ranger ses chaussures et aller m’installer devant mon atelier travaux manuels sur la table du salon. Il me reste à faire le petit cachet en cire rouge et ça sera bon.

« Assied toi je t’en prie ! » dis-je en lui indiquant une chaise et poussant un peu mes affaires. « Désolée pour le petit bazar ! Comme tu peux le voir, je m’occupe comme je peux haha ! »

---------------------------------

Japonais: indigo  « Langage des signes»
Revenir en haut Aller en bas
 
[B-2] Une visite pleine de courtoisie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: