Partagez | 
 

 [Terminé] De l’art d’assumer les conneries qu’on fait.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 141
■ Inscrit le : 30/05/2016

■ Mes points : 22

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Alina Cuesta
« Elève ; en 5ème année »
(#) [Terminé] De l’art d’assumer les conneries qu’on fait.  Mer 15 Juin 2016 - 16:21

Les entraînements de Basketball étaient la seule échappatoire qu’avait Alina à la vie réelle. Elle n’aimait pas spécialement les cours – probablement parce qu’elle galérait comme personne – et n’était pas nécessairement intéressée par tout ce qu’il s’y faisait. Même si le Japon l’avait un peu plus motivée que l’aurait fait un nouvel établissement privé brésilien.

Alors quand un entraînement ne se passait pas aussi bien qu’il l’aurait dû, la brésilienne n’était clairement pas de bon poil, oh que non. Elle avait eu l’immense plaisir de plier trop brusquement sa main en arrière en tentant de réceptionner un ballon. Si ce genre de micro-blessures étaient récurrentes en Basketball et vraiment minime comparées à ce qu’elle avait pu se faire en boxe – comme en témoigne son nez pas tout à fait droit – le fait même de se blesser la faisait systématiquement bouder et râler.

Histoire de tartiner une nouvelle couche sur ses nerfs, on lui avait très gentiment demandé d’aller ranger le matériel avec Lavender, un autre membre du groupe. Pas que Lavender en lui-même soit un grand problème – à vrai dire elle n’avait jamais réellement noué de liens avec les gens du club – mais le simple fait de devoir ranger rendait Miss Colgate hargneuse.

Elle ramassait tranquillement les ballons, attrapant ceux qu’on lui envoyait pour les laisser tomber dans les chariots et passait entre les autres membres pour récupérer les dossards – pleins de transpiration – attendant également que Lavender finisse sa part de la tâche.

Quand il fallut pousser l’espèce de caddie jusqu’au sellier de rangement – qui lui semblait presque lourd en sentant les tendons de sa main tirer désagréablement – la brune était si pressée qu’elle avait juste envoyé balader le caisson à roulette dans la pièce, sans vraiment faire attention et sans mesurer la force qu’elle y avait mis. Le fracas la fit revenir à la réalité alors qu’elle avait déjà tourné le dos, et lorsqu’elle prêta enfin attention aux dégâts qu’elle avait causés… Elle écarquilla les yeux et son visage fit de vifs aller-retours entre Lavender et son art.

« Merde. » Elle soupira longuement avant de passer une main dans ses cheveux et de recommencer à faire la tronche – en y ajoutant un sourire mesquin en prime. « Si notre prof voit ça, elle va nous accuser tous les deux. Du coup t’es obligé de m’aider. »

Il y avait cette lueur suppliante dans son regard qui voulait un peu tout dire et trahissait sa détresse. Ses paroles n’étaient pas foncièrement méchantes mais plus dans le thème du « Tu peux pas m’laisser seule Lavi, tu n’peux pas. Pas après tout c’qu’on a vécu Lavi. »

---------------------------------

Bonjour, je suis un code couleur rajouté à l'arrache.
Je parle japonais en #504F92, espagnol ou portugais en #CC5494 et je m'essaye à l'anglais en #65895E quand j'ai pas le choix.


Dernière édition par Alina Cuesta le Jeu 11 Aoû 2016 - 18:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1926
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes points : 60

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Terminé] De l’art d’assumer les conneries qu’on fait.  Jeu 16 Juin 2016 - 9:19

- Lauder, aujourd'hui tu fais le ramasseur de balles !
- Je vous demande pardon ?

J'avais aucune envie de ramasser le matériel. Mais vraiment aucune. Je grogne de mécontentement et je tire la gueule pendant tout l'entrainement, n'y mettant pas vraiment de la bonne volonté. Vraiment aucune. Même à la fin de l'entraînement où je dois commencer à ranger le matériel avec Alina Cuesta, une cinquième année. Enfin, il faut le faire alors je vais essayer de mettre un peu de bonne volonté, même si je n'ai aucune envie de le faire.

Au final, je prends mon travail très au sérieux et je m'applique assez pour ranger. Je termine de ranger le tableau à score de l'entrainement dans la remise et je m'apprête à en sortir quand je vois le caisson à ballon me foncer dessus. Je m'écarte et j'évite la collision de peu.

- Cuesta-san ! Vous auriez pus regarder avant de lancer le caddie ! J'ai faillit me le prendre !

Moi j'ai éviter la collision mais pas le placard de rangement. Le bordeeeeeeel que ça mets ! tout se renverse et on est bons pour un deuxième rangement. Je lâche un soupire avant de regarder ma camarade qui semble enfin réalisé que oui, elle vient de rallonger notre temps de travail. On avait finit, pourtant !

« Si notre prof voit ça, elle va nous accuser tous les deux. Du coup t’es obligé de m’aider. »
- Cuesta ! Lauder ! C'était quoi ce bruit !
- C'est rien ! Rien du tout, Madame ! On termine le rangement !
- N'oubliez pas de fermer la salle en partant !

Ouais, ouais. On est dans de beaux draps. Si on traîne trop pour ranger la prof va nous engueuler. J'ai pas très très envie de ça, moi. Surtout que j'ai rien fait au final. A part ranger, je veux dire. La première chose que je fais déjà, c'est m'extirper de mon coin et de redresser le caddie qui est tombé avec le choc.

- Faites pas cette tête, Cuesta-san, je vais vous aider à ranger.

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #884DA7, Anglais en #318CE7, Français en #40826D, Allemand en #A42424

Snaily Cookie | | Family Swag ! | Hopeless| Too much salt !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 141
■ Inscrit le : 30/05/2016

■ Mes points : 22

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Alina Cuesta
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé] De l’art d’assumer les conneries qu’on fait.  Jeu 16 Juin 2016 - 17:09

Donc en plus d’avoir tout cassé, Alina a failli tuer Lavender. C’est du joli. Et en plus de ça, ils se sont agréablement fait engueuler parce qu’elle a entendu le bruit, de loin. Ehm. Heureusement pour la brune, l’argenté semblait avoir quelque chose dans la cervelle et lui répliqua quelque chose assez rapidement pour ne pas éveiller les soupçons. Quelque chose lui fit croire qu’elle n’était pas tombée avec un idiot du genre à fuir en courant lorsqu’un imprévu se présentait. Une bonne nouvelle en soi.

« Faites pas cette tête, Cuesta-san, je vais vous aider à ranger. »

Alina sourcilla en entendant la formule de politesse. Elle avait beau ne pas être japonaise et avoir suivi des cours intensifs pour s’adapter à la culture, elle n’y arrivait juste pas. Surtout que pas mal d’élèves faisaient l’impasse sur les suffixes et tout le reste. Elle secoua vivement la tête alors que sa main suivit le mouvement.

« Ça va me mettre mal à l’aise si tu continues à être aussi poli avec moi. Alina, tu, ces choses-là, c’est un peu plus mon truc, tu vois ? »

Ses mots furent suivis de très près par son éternel sourire qui ne s’en allait presque jamais. Elle prit une grande inspiration et posta ses poings sur ses hanches avant d’inspecter à quel point ils étaient dans la merde. Bien qu’elle avait un peu plus de force que la plupart des gens lambda, relever plusieurs placards remplis de matériel – et fermés, heureusement pour eux, sinon le travail aurait sûrement été triplé – n’était pas qu’une question de force. Elle allait clairement avoir besoin d’aide et ne comptait pas s’en cacher.

« En plus le caddie s’est renversé… » La brésilienne soupire, exaspérée et saoulée d’elle-même. « Faudrait qu’on enlève tout ce qui est tombé par terre, là. C’est bon pour se casser la figure sinon. »

Aussitôt dit, aussitôt fait. Elle s’accroupit pour commencer à ramasser tout le bazar et relever le caddie pour le sortir de là. Ils avaient clairement du boulot mais les cours étaient finis alors quelque part, ce n’était pas si grave. Ça bouffait juste un peu de leur temps libre – temps libre qu’Alina passait seule dans sa chambre à réviser, à s’entraîner sur son mini sac de frappe ou à courir sur les terrains. Donc quelque part, ça ne l’embêtait pas plus que ça.

---------------------------------

Bonjour, je suis un code couleur rajouté à l'arrache.
Je parle japonais en #504F92, espagnol ou portugais en #CC5494 et je m'essaye à l'anglais en #65895E quand j'ai pas le choix.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1926
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes points : 60

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Terminé] De l’art d’assumer les conneries qu’on fait.  Lun 20 Juin 2016 - 15:00

« Ça va me mettre mal à l’aise si tu continues à être aussi poli avec moi. Alina, tu, ces choses-là, c’est un peu plus mon truc, tu vois ? »

Qu'elle me dit dans un grand sourire. Je vais essayer de m'en souvenir. Je vais avoir du mal, j'aurais l'impression de lui manquer de respect alors que je n'aime pas vraiment ça. enfin,ça, on va dire que ça dépends de la personne, de la situation et de mon état d'esprit. Mais je suis plutôt bien luné aujourd'hui, alors pas de risque que j'envoie voler un livre ou que j'insulte Alina.

- J'essayerais de m'en rappeler.

Comme ma camarade de club, je constate l'étendue des dégâts avant de soupire devant le travail. Ça me fera moins de temps pour réviser avec Tessa. D'ailleurs, j'envoie un message pour la prévenir que j'arriverais en retard pour réviser. Qu'elle ne s'inquiète pas, je ne sèche pas mes cours particuliers. J'en ai beaucoup trop besoin pour ça.

« En plus le caddie s’est renversé… Faudrait qu’on enlève tout ce qui est tombé par terre, là. C’est bon pour se casser la figure sinon. »
- Ouais, je suis bien d'accord.

Suivant l'exemple de ma camarade, je m'accroupis également pour commencer à ramasser les objets tombés au sol. Je l'aide également à ramasser le caddie de balles pour le mettre en dehors du sellier de rangement. au bout d'un moment, je ramasse une boite de balles de tennis ? C'est pas le rangement des objets du club de basket ? Attends, j'ai trouvé un ballon de foot avec. C'est quoi ce coin ? Un dépotoir ou bien ?

- Je croyais que les affaires du club et uniquement celles du club étaient ranger ici. Vous... Tu saurais m'expliquer pourquoi je viens de trouver un ballon de foot et des balles de tennis ? C'est un dépotoir ici ou bien quoi ?

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #884DA7, Anglais en #318CE7, Français en #40826D, Allemand en #A42424

Snaily Cookie | | Family Swag ! | Hopeless| Too much salt !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 141
■ Inscrit le : 30/05/2016

■ Mes points : 22

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Alina Cuesta
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé] De l’art d’assumer les conneries qu’on fait.  Lun 20 Juin 2016 - 17:59

« Je croyais que les affaires du club et uniquement celles du club étaient rangées ici. Vous... Tu saurais m'expliquer pourquoi je viens de trouver un ballon de foot et des balles de tennis ? C'est un dépotoir ici ou bien quoi ? »

Alina haussa un sourcil, ses yeux firent l’aller-retour entre le matériel en question et Lavender en lui-même. Elle ne put retenir un souffle amusé avant d’hausser les épaules.

« Normalement ouais. Mais j’ai pas l’impression que les gens en ait quelque chose à faire malheureusement… » La brésilienne sourcilla un moment avant qu’une idée amusante lui traverse l’esprit. « Tu serais pas un peu maniaque, toi ? »

Elle n’attendit pas de réponse négative ou positive, elle savait déjà qu’elle avait raison. Enfin, elle se trouvait raison, la vérité était peut-être différente après tout. Elle termina rapidement de ranger son coin après avoir tout remis correctement dans le chariot puis se tourna vers son camarade, attendant qu’il ait également fini de son côté. Heureusement pour eux, tout était dans ses sacs alors les dossards et les ballons ne s’étaient pas vraiment éparpillés.

Elle lui fit gentiment signe, souriante.

« Vais avoir b’soin de toi pour relever les placards. » Elle n’avait pas franchement honte de l’avouer, au contraire elle était presque enjouée par un travail d’équipe. « Faudrait juste que tu les fasses basculer pendant que je pousse. »

L’autre solution aurait été de les vider au préalable. Sauf que ça leur aurait pris beaucoup trop de temps et… Alina n’avait pas de temps à perdre avec ça. Elle devait retourner à sa chambre pour réviser un peu – enfin, beaucoup en fait – et avait surtout envie de savourer le goûter dans son sac à dos. Elle venait de se donner à fond pendant une séance pas super agréable, alors il lui fallait bien une petite récompense.

---------------------------------

Bonjour, je suis un code couleur rajouté à l'arrache.
Je parle japonais en #504F92, espagnol ou portugais en #CC5494 et je m'essaye à l'anglais en #65895E quand j'ai pas le choix.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1926
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes points : 60

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Terminé] De l’art d’assumer les conneries qu’on fait.  Mar 21 Juin 2016 - 9:40

« Normalement ouais. Mais j’ai pas l’impression que les gens en ait quelque chose à faire malheureusement… »

Ouais, je remarque ça. Un peu de respect pour le travail des autres, bon sang ! Ça ne coute rien ! Ça m'énerve ce genre de chose ! Comme si on allait foutre le bordel dans leur réserve, nous ?! Pas convaincu que ça leur plaise des masses, moi.

« Tu serais pas un peu maniaque, toi ? »

Heeeeu... En réalité, peut-être bien. C'est pas si grave que ça d'être maniaque, si ? Je sais pas si je suis manique, je dirais plus que j'ai l'amour du travail bien fait. Vous êtes sûrs que c'est pareil ? Je dirais pas, moi.

- J'ai l'amour du travail bien fait, nuance. Avec peut-être une pointe de maniaquerie, oui.

Je l'ai avoué, vous êtes contents ? Je peux me remettre au travail, maintenant ? Oui ? Tant mieux. Je termine de ranger mon côté, tout en grognant un peu que j'ai mal au dos. Parce que oui, j'ai des douleurs au dos, ça m'arrive, sans déconner. Croissance fulgurante, m'voyez ?

« Vais avoir b’soin de toi pour relever les placards. Faudrait juste que tu les fasses basculer pendant que je pousse. »
- Pas de problème.

J'aurais pas pus les relever tout seul non plus, je pense. Et il n'y a pas de honte à l'avouer. Ils sont remplis, je rappelle. Vous me direz, on peut toujours les vider, hein ? Mais déjà, ça nous ferait perdre un temps énorme, et même si j'aime bien ranger, je préfère laaargement réviser. En plus, vu comment les placards sont penchés, les objets à l'intérieur ne résisterons pas à l'appel de la gravité. Et c'est un coup à nous blesser. Et j'ai pas envie, du tout.

Je m'avance vers les placards et j'attends qu'Alina se mette en place avant de tenter de basculer le placard. La vache ! Je le pensais pas si lourd ! Y a quoi dedans ? Et y en a encore trois comme ça ? On va se faire mal, en plus d'avoir la professeur sur le dos car on mets trop de temps pour finir un rangement. Elle doit nous attendre dehors, à l'heure qu'il est, tapant du pied, tel Pampan, le p'tit lapin dans Bambi. Quoi ? Ma référence vous emmerde, okay ? Enfin, on arrive à faire basculer le placard et à le remettre à sa place d'origine. Eh beh, on est pas sortis de l'auberge.

- La prof doit nous attendre dehors, si elle rentre, on est foutus. De plus, je voyais plus léger ce placard. On va mettre un temps de malade à remettre ça en place.

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #884DA7, Anglais en #318CE7, Français en #40826D, Allemand en #A42424

Snaily Cookie | | Family Swag ! | Hopeless| Too much salt !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 141
■ Inscrit le : 30/05/2016

■ Mes points : 22

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Alina Cuesta
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé] De l’art d’assumer les conneries qu’on fait.  Mer 22 Juin 2016 - 20:54

Lavender corrigea les mots de la brésilienne par quelqu’un d’un peu moins caricatural. « L’amour du travail bien fait » hein ? L’expression fit doucement rire la brune qui secoua légèrement la tête. Elle ne voyait pas franchement de différence entre les deux traits de caractère, mais soit, elle acceptait sa justification. De plus gros problèmes les attendaient. Ils allaient devoir pousser ces casiers et… Quand bien même Alina avait un peu plus de force que les gens de son âge, elle se situait très loin de Wonder Woman et toutes ces conneries là.

Elle plaça ses mains contre l’immense boîte en fer et s’assura qu’il fut bien fermé avant cela. Pendant que Lavender se plaçait, elle commença à pousser de toutes ses forces, bras tendus et contractant ses muscles au possible. Le placard bougea d’un centimètre avant de revenir à sa place basculée initiale. Alina s’écarta alors, soupirant. Elle n’était pas prête de laisser tomber, loin de là.

« La prof doit nous attendre dehors, si elle rentre, on est foutus. De plus, je le voyais plus léger ce placard. On va mettre un temps de malade à remettre ça en place. »

La brésilienne posta ses mains sur ses hanches, attirant son attention sur Lavender puis sur le placard. Est-ce que… Est-ce que c’était de la panique ? Ou quelque chose du genre, qu’elle avait vu dans les yeux de Lavender ? Probablement que non. Sûrement quelque chose lié à l’inquiétude et à la fatigue. Elle ne s’arrêta pas là-dessus et lui fit un grand sourire.

« T’inquiètes. On va y arriver. Y en a quatre en tout, j’pense qu’on peut le faire si on y met du notre. »

Son ton était presque encourageant, elle ne voulait pas que son camarade l’abandonne là. Elle y arriverait avec un coup d’adrénaline, quoi qu’il arrive. Mais se retrouver seule contre quatre placard, très peu pour elle. Elle prit une très grande inspiration et plaça son épaule contre le placard. Pousser ainsi lui donnerait plus de force.

« Ok on pousse à trois. Un… Deux… Trois… »

Alina concentra sa force pour pousser, expirant au même moment – comme elle l’avait appris en sport, pour donner plus de puissance à ses coups – et le casier bougea doucement, centimètre par centimètre jusqu’à revenir après quelques secondes d’efforts, à sa position initiale.

« Ok… C’est faisable… Mais qu’est-ce que c’est chiant… »

L’avantage, c’est qu’il n’en restait plus que trois.

---------------------------------

Bonjour, je suis un code couleur rajouté à l'arrache.
Je parle japonais en #504F92, espagnol ou portugais en #CC5494 et je m'essaye à l'anglais en #65895E quand j'ai pas le choix.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1926
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes points : 60

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Terminé] De l’art d’assumer les conneries qu’on fait.  Lun 27 Juin 2016 - 10:55

Alina me souris, sans doute pour me rassurer et elle me dit qu'on va y arriver. Je ne demande que ça, la croire et y arriver. Je soupire légèrement et vais me remettre en position. Alina entame un décompte.

« Un… Deux… Trois… »

Je pousse le placard avec l'aide d'Alina, mais franchement, c'est pas facile du tout. Il est lourd, bordel de merde. Tremblant légèrement sous l'effort, je continue de pousser et enfin, un poids se libère de mon dos. Le placard bascule et retourne sur ses pieds. Moi, j'en profite pour reprendre mon souffle.

« Ok… C’est faisable… Mais qu’est-ce que c’est chiant… »
- M'en parle pas... Voyons le bon côté des choses, il n'en reste plus que trois.

Et j'espère juste qu'ils sont pas aussi lourds que celui-là, sinon, on est pas sortis de l'auberge. Je veux retourner dans ma chambre, moi, et me reposer et étudier. Je prends place près du deuxième placard et cette fois-ci, c'est moi qui lance le décompte.

Ce placard est bien plus léger. Je ne sais pas ce qu'il contient mais, il est plus simple à pousser que le précédent. Honnêtement, ce n'est pas plus mal. Ce placard retrouve aussi ses quatre pieds, bon, on a déjà fait la moitié !

- Plus que deux maintenant. On y est presque !

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #884DA7, Anglais en #318CE7, Français en #40826D, Allemand en #A42424

Snaily Cookie | | Family Swag ! | Hopeless| Too much salt !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 141
■ Inscrit le : 30/05/2016

■ Mes points : 22

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Alina Cuesta
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé] De l’art d’assumer les conneries qu’on fait.  Lun 27 Juin 2016 - 17:54

Lavender était quelqu’un d’optimiste. Bonne chose en soi, puisqu’Alina l’était aussi. Ça leur donnait un point commun et un peu de courage pour relever le reste des casiers. La brésilienne restait sur ses gardes, n’ayant pas très envie d’être collée pour une connerie pareille. Quoi qu’il fallait vraiment être quelqu’un de mauvais pour coller des élèves pour une erreur qu’ils réparaient.

La brune prit place à côté du deuxième casier et Lavender fit le décompte. Celui-ci était bien moins lourd que le précédent – et Alina espéra de tout cœur que ce soit une suite décroissante – puisqu’il était déjà sur ses quatre pieds. Elle posta ses poings sur ses hanches et souffla un coup.

« Plus que deux maintenant. On y est presque ! »

Elle releva le menton, amusée par sa remarque et hocha doucement la tête.

« Si tu mettais autant d’volonté pour mettre des paniers, j’te prendrais tout le temps dans mon équipe. » Fit-elle en haussant les épaules. Elle en profita pour regarder autour d’elle. L’argenté avait raison sur un point : C’était le bazar ici. Alina n’avait jamais été quelqu’un de perfectionniste ou de maniaque mais… Elle aimait les choses un minimum ordonnées. « T’avais raison, j’avais pas fait attention mais c’est vraiment le bazar ici. M’enfin, si personne ne s’occupe de ranger tout ça, je le ferai un autre jour. »

Elle s’appuya sur le troisième placard et fit de nouveau le décompte. Celui-ci non plus n’était pas très lourd et le dos d’Alina l’en avait remercié, par ailleurs. Elle prit une grande inspiration se tourna vers Lavender.

« Le dernier ! »

---------------------------------

Bonjour, je suis un code couleur rajouté à l'arrache.
Je parle japonais en #504F92, espagnol ou portugais en #CC5494 et je m'essaye à l'anglais en #65895E quand j'ai pas le choix.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1926
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes points : 60

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Terminé] De l’art d’assumer les conneries qu’on fait.  Mer 29 Juin 2016 - 12:26

« Si tu mettais autant d’volonté pour mettre des paniers, j’te prendrais tout le temps dans mon équipe. »
- J'étais de mauvaise volonté parce que j'ai jouer au ramasseur de balle aujourd'hui, au lieu de m'entraîner. Je préfère clairement jouer ! Et je suis très doué pour les paniers de ce qu'on m'a dit, même si lancer des trois points est loin d'être mon fort.

Alina peut constater que j'ai au moins raison sur un point : c'est vraiment le bordel ici. Et celui-là ne vient pas de nous ! Nous renversons le troisième placard plutôt facilement et ma camarade de galère m’annonce avant enthousiasme qu'il ne nous reste plus qu'un placard à renverser pour avoir fini. enfin presque, encore deux-trois choses à ranger, mais rien de grave, en somme. Enfin une bonne nouvelle.

On s'attaque au dernier placard et je lance le décompte quand une voix fort désagréable me fait sursauter de surprise. Tout ce que j'ai gagner, et de me cogner, et pas vraiment discrètement dans le placard. Je me frotte le haut de la tête en râlant légèrement.

- Cuesta ! Lauder ! C'est quoi ce bazar ? Je trouvais que vous mettiez beaucoup de temps à "terminer le rangement". Je comprends mieux pourquoi maintenant.
- Aiheu ! Vieille pie hargneuse ! Elle m'a fait peur !
- Lauder ! J'ai compris je te signale !
- Shit...

C'est le cas de le dire ouais, je suis dans la merde. On est dans la merde !

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #884DA7, Anglais en #318CE7, Français en #40826D, Allemand en #A42424

Snaily Cookie | | Family Swag ! | Hopeless| Too much salt !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 141
■ Inscrit le : 30/05/2016

■ Mes points : 22

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Alina Cuesta
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé] De l’art d’assumer les conneries qu’on fait.  Jeu 30 Juin 2016 - 1:52

Lavender lui apprit qu’il était bon aux paniers. Certes, certes. De toutes façons, Alina ne faisait du basketball qu’en guise de remplacement et clairement pour s’amuser. Elle n’y mettait pas énormément de cœur et de discipline mais au moins, elle avait un bon niveau. Loin d’être excellent, mais vraiment acceptable.

Quand Lavender commença le décompte, une voix qu’Alina ne connaissait que trop bien fit son entrée, aussi peu glorieuse soit-elle. Oh, que non. Tout ce bordel n’était pas de leurs fautes. Lavender baragouina quelque chose en anglais qu’Alina ne s’acharna pas à comprendre. Dans un élan d’adrénaline mélangée à de la colère, elle remit le placard d’un seul coup d’épaule et se tourna vers sa cible.

« P’têtre que si vos vieux placards avaient plus d’appui, on serait pas en train d’se casser l’dos dessus. Et tout ça, c’pas nous. On a juste ramené le chariot. R’gardez, c’est des affaires de football. Ça devrait être dehors. On a presque failli se faire écraser, hein. » Au moins, elle prendrait pour Lavender. Après tout, c’est elle qui avait tout renversé. Inutile de lui faire payer les frais de ses conneries.

Les mensonges. Alina n’en était pas friande, sauf pour sauver sa peau. En l’occurrence, elle n’allait rien sauver du tout vu l’arrogance dont elle avait fait preuve. Mais au moins elle s’était faite entendre.

« Cuesta, tu as un rapport. Vous avez deux minutes et vous sortez. »

La brune leva les yeux au ciel, complètement exaspérée et replaça le chariot dans un coin, murmurant quelque chose comme « C’bon on a déjà fini t’façons. ». Elle fit attention à ce que Lavender la suive et se dirigea vers l’extérieur, recalant son sac de cours sur ses épaules. Un rapport pour avoir rangé ? Très bien. Dorénavant, elle la fermerait mais… La brésilienne ne pouvait s’empêcher de trouver le traitement injuste. Elle soupira en sortant une petite brioche de son sac ainsi qu’une brique de jus. Elle sépara sa brioche en deux et tendit un bout à l’autre basketteur en herbe, souriante.

« T’en veux ? »

---------------------------------

Bonjour, je suis un code couleur rajouté à l'arrache.
Je parle japonais en #504F92, espagnol ou portugais en #CC5494 et je m'essaye à l'anglais en #65895E quand j'ai pas le choix.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1926
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes points : 60

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Terminé] De l’art d’assumer les conneries qu’on fait.  Jeu 30 Juin 2016 - 9:10

Sans que je ne puisse rien faire, Alina renverse le placard d'un bon coup d'épaule. Au moins une bonne chose de faite. Mais l'arrogance dans les mots d'Alina ne me disent rien de bon. La prof est déjà bien assez en colère comme ça, il n'y avait pas besoin d'en rajouter. Après, ce qu'elle dit, c'est pas tout à fait faux. Faut avouer que si c'était pas autant le bordel dans cette réserve, ça serait pas arriver. Faut que ce soit ranger, c'pas compliqué.

- Cuesta, tu as un rapport. Vous avez deux minutes et vous sortez.
- Pourquoi seulement Alina ?

Mais j'ai juste été ignoré royalement. C'est pas sympa pour moi, ça. Mais encore moi pour Alina. On aurait pus se barrer comme des voleurs après avoir vu le bordel monstre que ça avait été. Mais non, on a pris de notre temps pour ranger. Un rapport pour avoir ranger. Franchement, c'est n'importe quoi. Dans un soupir agacé, j’attrape le mon sac de cours et je le pose sur mon épaule, suivant Alina. Une fois dehors, mon aînée sort une brioche de son sac et la coupe en deux, me proposant l'autre moitié dans un sourire. J'accepte en la remerciant.

- Pourquoi c'est toi qui prends tout ? On aurait pu se barrer comme des voleurs après avoir vu les dégâts et pourtant, tu t'es toi-même proposée de tout ranger. C'est pas juste.

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #884DA7, Anglais en #318CE7, Français en #40826D, Allemand en #A42424

Snaily Cookie | | Family Swag ! | Hopeless| Too much salt !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 141
■ Inscrit le : 30/05/2016

■ Mes points : 22

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Alina Cuesta
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé] De l’art d’assumer les conneries qu’on fait.  Ven 1 Juil 2016 - 3:01

Lavender avait râlé lorsqu’Alina avait reçu sa sentence. Il avait même demandé justice et s’était complètement fait ignorer. La brune sourit devant son geste. C’était attentionné et presque mignon de sa part. Même si elle n’avait pas de problème avec le fait de se prendre un rapport – elle n’était pas spécialement turbulente alors ça ne pèserait pas dans son dossier qui était plus propre que la cravate de Schwartz. C’est pour dire. L’anglais accepta la moitié de pâtisserie tout sourire et revint sur l’accrochage.

« Pourquoi c'est toi qui prends tout ? On aurait pu se barrer comme des voleurs après avoir vu les dégâts et pourtant, tu t'es toi-même proposée de tout ranger. C'est pas juste. »

La brésilienne haussa les épaules en souriant, l’air insouciante.

« C’qu’un rapport. Et j’suis du genre à pas m’attirer d’ennuis donc c’pas grave, y aura pas de suite. » Elle prit une bouchée de sa brioche et continua quelques secondes plus tard. « C’moi qui ait envoyé le chariot dans le cellier comme une idiote et j’t’ai presque forcé à ranger avec moi. Meh. T’avais pas à prendre tarif à ma place. »

Une fois sa brioche terminée, elle s’étira. Lavender n’avait sérieusement pas à prendre pour elle et même s’il allait peut-être lui en vouloir par solidarité, elle ne regrettait absolument pas son geste. Elle prit une expression amusée avant de lui donner un petit coup dans l’épaule, l’air de le taquiner.

« En plus j’ai entendu dire que t’étais du genre à te battre alors faudrait pas rajouter une couche sur le dossier. » Elle se redressa avant d’hausser de nouveau les épaules. « M’enfin j’dis ça mais c’est p’têtre pas vrai. Heureusement que t’es là pour me le confirmer. »

Sa dernière phrase empestait la curiosité mais il ne fallait se leurrer, Alina voulait savoir. L’information avait circulé et elle l’avait entendu de la bouche de ses camarades dans les vestiaires, plus d’une fois. Par contre, pas moyen de savoir avec qui. Probablement un autre gars de sa classe. Les embrouilles arrivent vite. Cependant, la brésilienne n’imaginait absolument pas Lavender se… « battre » avec quelqu’un. Il avait l’air un peu trop gentil pour ça. Enfin bon, la seule chose que la brune voulait apprendre, c’était le nom de son super adversaire et surtout, si c’était véridique.

---------------------------------

Bonjour, je suis un code couleur rajouté à l'arrache.
Je parle japonais en #504F92, espagnol ou portugais en #CC5494 et je m'essaye à l'anglais en #65895E quand j'ai pas le choix.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1926
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes points : 60

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Terminé] De l’art d’assumer les conneries qu’on fait.  Ven 1 Juil 2016 - 10:35

« C’qu’un rapport. Et j’suis du genre à pas m’attirer d’ennuis donc c’pas grave, y aura pas de suite. C’moi qui ait envoyé le chariot dans le cellier comme une idiote et j’t’ai presque forcé à ranger avec moi. Meh. T’avais pas à prendre tarif à ma place. »

Si ça, c'est pas de l'honnêteté, je veux bien être changé en vache. *pouf* Non, je rigole. Ça n'arrivera jamais, c'est que dans les contes de fée, ça. Personne n'est changé comme ça par magie. La magie n'existe pas dans ce monde, y a toujours une astuce ! Quoi ? Ça vous gêne que je sois une personne plutôt terre à terre malgré mes projets d'écrivain ? Bah faut de tout pour faire un monde.

- Peut-être mais je ne t'aurais pas laisser ranger tout ça, toute seule, c'était vraiment le bazar et je pense que t'aurais fini par avoir mal à l'épaule avec les placards à remonter.

Alors que je commence à grignoter la brioche que m'a offert Alina, cette dernière me mets un petit coup dans l'épaule avant d'enchérir sur un sujet qui me fait m'étouffer quelques secondes.

« En plus j’ai entendu dire que t’étais du genre à te battre alors faudrait pas rajouter une couche sur le dossier. »

Beh ! Alors comme ça, ça s'est ébruité partout ? En même temps, on s'est bagarrés dans la bibliothèque à l'heure de pointe. Pis bon, si mes souvenirs sont bons, la barrique fait parti de la classe d'Alina, donc le voir absent, ça dut faire un vide. Un gros vide. Gros au sens propre, hein ?

«M’enfin j’dis ça mais c’est p’têtre pas vrai. Heureusement que t’es là pour me le confirmer. »

Ok, donc c'est qu'une rumeur. Je sais pas à quel point ça à enfler, enfin, vaux mieux arrêter les rumeurs tout de suite. Ma camarade de club semble juste attendre ma version de l'histoire. Je grignote ma brioche et la termine, tout en réfléchissant à ce que je peux dire à Alina. Peut-être qu'elle est en très bons termes avec l'autre. Quoique, vu les caractère opposés et les centres d'intérêt pas DU TOUT commun, j'en doute fort.

- Je sais pas si on peut vraiment appeler ça une bagarre, c'est l'autre barrique à biè... Heu... Isaak truc, Schwartz, je crois, bref le gros dans ta classe, qui m'a provoqué. J'ai perdu mon sang froid et il a prit un livre dans la tête. Le ton est monté et fin de l'histoire puisque le surveillant est arrivé pour nous arrêtés. En fait, c'était bien une bagarre. Mais en vrai, je suis pas comme ça ! Va pas croire ! Je suis calme en temps normal !

Cette justification sonne juste faux. Maintenant que j'y repense, baaaah, j'ai un peu honte de mon comportement. M'enfin, sur le coup ça à bien défouler. et je me rends que je n'ai pas parlé en termes très élogieux du camarade d'Alina. Je suis sûr que lui non plus, ne doit pas parler super de moi, de toute façon. Je verrais bien ce que me dira Alina à ce propos.

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #884DA7, Anglais en #318CE7, Français en #40826D, Allemand en #A42424

Snaily Cookie | | Family Swag ! | Hopeless| Too much salt !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 141
■ Inscrit le : 30/05/2016

■ Mes points : 22

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Alina Cuesta
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé] De l’art d’assumer les conneries qu’on fait.  Lun 4 Juil 2016 - 19:44

Lavender lui avoua que dans tous les cas il ne l’aurait pas laissé seule. Une attention à laquelle la brésilienne ne se serait pas attendu. Après tout, elle ne connaissait pas très bien l’argenté et peut-être se comportait-il ainsi avec tout le monde. Qui sait ? Ce dernier finit par lui répondre non sans être surpris qu’Alina soit au courant. Dans les vestiaires des filles, rien ne passait inaperçu.

« Je sais pas si on peut vraiment appeler ça une bagarre, c'est l'autre barrique à biè... Heu... Isaak truc, Schwartz, je crois, bref le gros dans ta classe, qui m'a provoqué. »

La brésilienne hocha doucement la tête n’écoutant que d’une oreille avant d’écarquiller les yeux en entendant les patronymes de son ami. Isaak, se battre ? Il devait y avoir quelques centaines d’élèves dans ce lycée et il fallait qu’elle tombe sur celui qui s’était battu avec Isaak. Elle ne put s’empêcher de pouffer de rire en écoutant le plus jeune.

« J'ai perdu mon sang froid et il a pris un livre dans la tête. Le ton est monté et fin de l'histoire puisque le surveillant est arrivé pour nous arrêter. En fait, c'était bien une bagarre. Mais en vrai, je suis pas comme ça ! Va pas croire ! Je suis calme en temps normal ! »

Alina haussa les épaules en rigolant. Elle hésitait entre simplement dire ce qu’elle en pensait et défendre le brun. Malgré les apparences, elle l’appréciait. L’image de Lavender en train de lancer un bouquin sur sa tête l’amusait plus qu’elle ne voulut l’admettre. Cependant, ça ne l’empêchait pas de trouver ce genre de comportements puérils. Pourtant, la brune était prédestinée à se battre – peu étonnant lorsqu’on fait de la boxe anglaise – mais… Il y a des lieux et des conditions pour ça. Être pacifiste et amatrice de sports de combats ? Paradoxalement possible, oui. Enfin bon, il avait omis pas mal de détails, donc ceux où Isaak s’était défendu – pas étonnant, il faut bien garder son honneur intacte – et pour ça, Alina ne lui en voudrait pas. Elle prit une grande inspiration.

« Et vous avez pris tarif ? Ou il vous a laissé partir comme ça, l’air de rien ? » Fit-elle simplement. Elle ne voulait pas trop donner son opinion sur le sujet bien qu’elle en avait envie. « Enfin bon… J’étais même pas au courant que c’était avec Isaak que tu t’étais battu. J'crois qu'il m'a rien dit là d'ssus. Il doit être passé à autre chose ou avoir honte, va savoir. »

Sur le moment, elle savait que ce qu’elle disait n’avait pas de sens. Isaak avoir honte ? Elle n’arrivait même pas à se l’imaginer. En revanche, il aurait été capable d’oublier l’incident. Ce mec était tellement laxiste concernant ce qu’il trouvait futile… Ça ne l’aurait absolument pas étonnée.

« Tu passes par le bâtiment du campus ? Faut que j’aille récupérer un truc dans ma chambre donc si tu vas par-là. » Fit-elle à titre de renseignement.

---------------------------------

Bonjour, je suis un code couleur rajouté à l'arrache.
Je parle japonais en #504F92, espagnol ou portugais en #CC5494 et je m'essaye à l'anglais en #65895E quand j'ai pas le choix.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1926
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes points : 60

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Terminé] De l’art d’assumer les conneries qu’on fait.  Mar 5 Juil 2016 - 9:49

Elle rigole lorsque que je lui raconte ma mésaventure ? Toute façon, on ne peut pas s'entendre avec tous le monde, ce serait trop demandé. Main la curiosité d'Alina vis à vis de l'histoire ne semble pas se tarir puisqu'elle en rajoute une petite couche.

« Et vous avez pris tarif ? Ou il vous a laissé partir comme ça, l’air de rien ? »
- J'ai récolté quatre heures de colles et j'ai ramassé le plus gros savon de ma vie auprès de mon père. Quant à Isaak, j'ai entendu dire qu'il avait été renvoyé quelque jours.

En fait, j'avoue que c'est pas le savon de mon père qui m'a le plus inquiété mais le fait de croiser ma jumelle en heure de colle. Je n'aurais pas oser croiser son regard. Je suis plutôt doué pour lui faire des remontrances lorsqu'elle est collée, alors je pense que me voir sur une chaise de colle, ça ne l'aurait certainement pas laissée indifférente. Oui, je crains plus la réaction de mon double plutôt que celle de mon paternel.

Enfin, Alina m'avoue qu'Isaak ne lui en avait pas parler. C'est pas non plus le genre de truc que tu cries sur tous les toits non plus. Moi-même, je n'aurais pas abordé le sujet si Alina ne l'aurais pas fait remarqué. Je me contente donc de hausser les épaules, ne rajoutant rien sur le sujet. Pour moi, il est clos et ce serais bien qu'il le reste à présent.

« Tu passes par le bâtiment du campus ? Faut que j’aille récupérer un truc dans ma chambre donc si tu vas par-là. »
- Faut que je passe également à ma chambre. Alors, je te suis.

Je marche à côté d'Alina, mais j'aime pas trop le silence qui s'installe. Faut que je trouve un sujet de conversation. J'aime pas ce silence, bordel.

- J'y pense, t'as quand même une sacrée force. T'as fait de la musculature pour ça ou autre chose ?

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #884DA7, Anglais en #318CE7, Français en #40826D, Allemand en #A42424

Snaily Cookie | | Family Swag ! | Hopeless| Too much salt !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 141
■ Inscrit le : 30/05/2016

■ Mes points : 22

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Alina Cuesta
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé] De l’art d’assumer les conneries qu’on fait.  Jeu 7 Juil 2016 - 5:10

« J'ai récolté quatre heures de colles et j'ai ramassé le plus gros savon de ma vie auprès de mon père. Quant à Isaak, j'ai entendu dire qu'il avait été renvoyé quelques jours. »

Voilà qui expliquait bien des choses, dont l’absence de Schwartz pendant un moment. Elle n’en revenait toujours pas. La brésilienne comptait à coup sûr emmerder son camarade allemand à ce sujet. Elle lui demanderait même des détails, à l’occasion. Même si elle-même, elle n’était pas violente, elle voudrait savoir. Alina n’était pas du genre commérage, mais quand on lui disait quelque chose, elle voulait savoir cent pourcents de l’affaire. Pas pour répandre des rumeurs ou le raconter à sa bande de copine, mais uniquement pour satisfaire sa curiosité un peu trop gourmande. Finalement, Lavender lui fit savoir qu’il passait également par les dortoirs. Bingo.

« Eh bien. C’beaucoup pour une p’tite bagarre comme ça. Le pion devait pas être content d’voir vos têtes. Ou être de mauvais poil. Ou alors vous l’avez insulté. Vous l’avez pas insulté, hein ? Quand même ? » Elle marqua une pause pour réagir à la seconde information. « Ah et, cool. On va pouvoir faire le trajet ensemble comme ça. »

Elle attrapa sa petite brique de jus et planta la paille pour en boire le contenu petit à petit. C’était du jus d’ananas – la seule chose qu’elle aimait en jus quand elle avait le choix – et ça avait la faculté spéciale de la garder de bonne humeur. Deux bonnes choses en une. Lavender enchaîna alors sur un sujet complètement différent.

« J'y pense, t'as quand même une sacrée force. T'as fait de la musculation pour ça ou autre chose ? »

La brésilienne pouffa doucement de rire. De la musculation. Ce n’était pas la première personne à lui dire ça – surtout quand elle allait à la plage en fait, où les gens pouvaient se rendre compte qu’elle n’était pas rondelette mais tout juste trop musclée pour avoir un joli corps féminin comme les magazines les apprécient – et elle ne le prenait absolument pas mal. Elle secoua la tête de droite à gauche avant de répliquer.

« Merci, hein. Et nah. J’ai fait de la boxe anglaise pendant super longtemps. Genre, à coup de douze heures par semaine, t’sais. Du coup j’pense que ça doit être dû à ça. » Elle s’arrêta cependant, la modestie la rattrapant bien vite. « Mais j’ai pas tant d’force que ça hein. Enfin, j’connais des nanas de mon ancien club qui était tellement balèzes que ça faisait peur à voir. » Fit-elle, à titre comparatif. « Et toi tu fais du basket depuis longtemps ? Ou tu fais juste ça pour remplacer autre chose, comme moi ? »

Même si Alina avait un jour pensé à demander l’ouverture d’un club de boxe, elle ignorait si la chose était possible. Surtout lorsqu’on est nouveau dans un établissement. Lavender, quant à lui, semblait plutôt frêle – de ce qu’elle avait pu voir en tout cas – mais était assez grand. Ça aidait pas mal, au basket.

---------------------------------

Bonjour, je suis un code couleur rajouté à l'arrache.
Je parle japonais en #504F92, espagnol ou portugais en #CC5494 et je m'essaye à l'anglais en #65895E quand j'ai pas le choix.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1926
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes points : 60

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Terminé] De l’art d’assumer les conneries qu’on fait.  Jeu 7 Juil 2016 - 9:28

« Eh bien. C’beaucoup pour une p’tite bagarre comme ça. Le pion devait pas être content d’voir vos têtes. Ou être de mauvais poil. Ou alors vous l’avez insulté. Vous l’avez pas insulté, hein ? Quand même ? »
- Un petit mix de tout ça, en fait. En plus, c'est Minori, qui s'est occupé de notre cas. Il est un peu sadique avec les élèves, lui.

Ouais, un sacré mix. Déjà qu'on est tombé sur le pion sadique, mais en plus, la petite remarque qu'à pus faire Isaak n'est vraiment pas passée. Ce que je comprends, mais qu'est ce que c'était drôle. Faut quand même l'avouer. Après, le pion l'avait bien cherché. On fourre pas son nez dans les affaires des autres.

Alina pouffe doucement à ma remarque avant de secouer la tête. Ah elle ne fait pas de musculation ? Eh bien la vache, je connais pas encore le sport qu'elle pratique, mais en tout cas, c'est vachement efficace.

« Merci, hein. Et nah. J’ai fait de la boxe anglaise pendant super longtemps. Genre, à coup de douze heures par semaine, t’sais. Du coup j’pense que ça doit être dû à ça. »

J'ouvre grands les yeux de surprise. Douze heures par semaines ? Rien que ça ? Note à moi-même : Ne pas compter Alina dans ses ennemis. Je pense que rien qu'un pain de sa part me laisse coucher au sol. Vaut mieux que je reste en très bon termes avec Alina. Puis bon, faut avouer que merde, elle est quand même vachement sympa comme fille. Ça me viendrait pas à l'esprit d'aller lui chercher des poux.

- Ah ouais quand même.
« Mais j’ai pas tant d’force que ça hein. Enfin, j’connais des nanas de mon ancien club qui était tellement balèzes que ça faisait peur à voir. »

J'appelle ça un monstre à ce rythme là. J'essaye d'imaginer le genre que ça peut être maaais... Non, c'pas une bonne idée. Arrête ça tout de suite. Tu ne vas pouvoir t'empêcher de les comparer avec la seule figure féminine qui t'es familière et... Oui, tu avoueras que c'est parfaitement différent. Ton double est loin d'être sportif.

« Et toi tu fais du basket depuis longtemps ? Ou tu fais juste ça pour remplacer autre chose, comme moi ? »

Heureusement, les questions d'Alina me coupent mes pensées. Merci à toi.

- À Londres, j'y jouais surtout avec des amis pour m'amuser, quoi. Ici, c'est surtout pour ne pas aller faire deux footing d'une demi-heure tous les jours, ce qui me laisse plus de temps pour réviser mes cours. Ou pour lire, tout simplement. Mais si tu te demande pourquoi je n'arrête pas tout simplement de courir, c'est parce que je cours tous les jours avec mon père depuis petit et que j'ai finis par apprécier ça malgré moi.

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #884DA7, Anglais en #318CE7, Français en #40826D, Allemand en #A42424

Snaily Cookie | | Family Swag ! | Hopeless| Too much salt !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 141
■ Inscrit le : 30/05/2016

■ Mes points : 22

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Alina Cuesta
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé] De l’art d’assumer les conneries qu’on fait.  Ven 8 Juil 2016 - 3:44

Il fut plutôt impressionné par ses propos. Alina n’y prêta pas vraiment attention par simple modestie et se concentra sur la réponse de Lavender à sa question.

« À Londres, j'y jouais surtout avec des amis pour m'amuser, quoi. Ici, c'est surtout pour ne pas aller faire deux footing d'une demi-heure tous les jours, ce qui me laisse plus de temps pour réviser mes cours. Ou pour lire, tout simplement. Mais si tu te demandes pourquoi je n'arrête pas tout simplement de courir, c'est parce que je cours tous les jours avec mon père depuis petit et que j'ai finis par apprécier ça malgré moi. »

Elle hocha la tête. Beaucoup de gens ne comprenaient pas les motivations des personnes sportives mais Alina en était capable, elle-même happée par un sport à tel point qu’elle en avait sacrifié sa vie sociale. Apparemment, le fait de courir faisait le même effet. Les dires de Lavender confirmèrent rapidement ses interrogations.

Elle aimait particulièrement courir. Ça lui arrivait fréquemment d’aller faire quelques tours de terrains après les cours – en fait ça lui arrivait tous les jours –, simplement pour se vider la tête avant de retourner dans sa chambre réviser. Le sport lui permettait d’évacuer beaucoup de choses que la vie en elle-même lui empêcher d’extérioriser. C’était pour ça qu’elle avait continué la boxe. Frapper dans du mou, c’était un peu cette impression qu’elle avait toujours eu vis-à-vis de ses amitiés, de sa famille. Essayer pour ne jamais y arriver. Même si aujourd’hui elle ne pouvait pas nier qu’elle était heureuse et avait fièrement accompli ses objectifs. Ça lui allait. Le sport était devenu une sorte d’addiction dont elle ne se passait plus et ne voudrait plus jamais se passer. Elle avait déjà renoncé à la boxe anglaise, alors personne ne l’empêchera d’aller courir. Le fait d’avoir ainsi arrêté la boxe anglaise la préparait en quelques sortes aux études un peu trop lourdes qui allaient lui tomber sur les épaules. Si elle ne pouvait pas continuer à être une boxeuse professionnelle, elle voulait au moins pouvoir compter sur un bel avenir où elle pourrait y mettre au moins autant d’énergie.

« Ça défoule le basket, mais c’est pas le top non plus. Enfin, moi ça m’amuse, sans plus. » Elle soupira, s’étirant au passage. « J’aurai dû prendre foot. Mon frère en fait alors j’ai les bases et puis les terrains sont plus grands. Faut bouger plus. » Elle haussa les épaules. « J’aurai bien aimé créer un club de boxe anglaise, à vrai dire. Mais je ne sais même pas si c’est possible en fait. »

---------------------------------

Bonjour, je suis un code couleur rajouté à l'arrache.
Je parle japonais en #504F92, espagnol ou portugais en #CC5494 et je m'essaye à l'anglais en #65895E quand j'ai pas le choix.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1926
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes points : 60

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Terminé] De l’art d’assumer les conneries qu’on fait.  Lun 11 Juil 2016 - 23:35

« Ça défoule le basket, mais c’est pas le top non plus. Enfin, moi ça m’amuse, sans plus. »

Chacun sa vision des choses. Pour moi, c'est le sport parfait. De plus, avec un physique comme le mien, c'est plus facile de jouer. Et même si je ne rentre pas tous mes paniers, je peux toujours sauter pour aller le mettre moi-même. Non, franchement, le basket, ça me semble être le sport parfait. En plus, ça m'amuse.

« J’aurai dû prendre foot. Mon frère en fait alors j’ai les bases et puis les terrains sont plus grands. Faut bouger plus. »

Aaaah. Le foot. Sans doute le sport le plus populaire. Honnêtement, je n'aime pas. J'ai regardé une fois et je me suis demandé si je n'étais pas en train de regarder une pièce de théâtre. Les joueurs de foot font tellement semblant de tomber et de se blesser qu'on pourrait sans problème leur donner l'oscar du meilleur comédien de l'année. J'ai presque envie de les applaudir pour ça quand même.

- Je n'aime pas le foot. Mais mon père en est très fan, il en faisait dans sa jeunesse, avant d'intégrer l'armée. Enfin, il est toujours resté supporter du club de la ville où il a passé son enfance : les Blackburn Rovers.

Ouais, je me rappelle qu'il avait bien râler après leur relégation en 2011, je crois. On n'osait plus lui adresser la parole avec Alexy, il nous avait même confier à notre grand-mère à l'époque. Il devait s'en remettre, je suppose.

« J’aurai bien aimé créer un club de boxe anglaise, à vrai dire. Mais je ne sais même pas si c’est possible en fait. »
- J'ai entendu dire que les cinquième pouvait présider un club, donc pourquoi ne pourrais-tu pas en créer un ? Ça ne te coûte rien d'essayer, après tout, non ?

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #884DA7, Anglais en #318CE7, Français en #40826D, Allemand en #A42424

Snaily Cookie | | Family Swag ! | Hopeless| Too much salt !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 141
■ Inscrit le : 30/05/2016

■ Mes points : 22

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Alina Cuesta
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé] De l’art d’assumer les conneries qu’on fait.  Mar 19 Juil 2016 - 1:58

Lavender lui apprit qu’il n’aimait pas vraiment le football mais que son père en était fan. Il devait probablement en avoir bouffé de la même façon qu’Alina avec son frère. Les fans de football sont impitoyables avec leur entourage, néanmoins la brésilienne avait toujours appréciait l’engouement qui se crée autour d’un sport, alors elle avait appris à aimer ça malgré elle.

« Au moins c’est un vrai supporter ton papa. Mon frère supporte Liverpool, c’est un club anglais mais avec de l’argent et mondialement connu, j’sais pas si tu connais. Mais j’ai l’impression qu’il change d’avis chaque année. »

Parenthèse sur le foot fermée, Lavender lui répondit à propos du club de boxe. Apparemment, elle aurait le droit de demander à créer un club et à en avoir la présidence. L’idée lui plaisait – et pas qu’un peu en fait – mais lui faisait presque peur. Et si personne ne s’inscrivait ? Ou pire encore. Elle en prendrait la présidence. Ce qui signifierait, faire l’entraînement elle-même. Chose qu’elle serait tout à fait capable de faire, en y réfléchissant bien. Mais serait-elle réellement à la hauteur ? Ça, Alina ne pouvait pas le jauger.

« J’sais pas. » Elle bailla, puis reprit. « J’sais pas si j’suis assez responsable pour un truc pareil en fait. Et puis, la boxe anglaise c’est spécial, genre c’est juste les mains. La plupart du temps les gens veulent mettre des coups de pieds, tout ça. J’y connais pas grand-chose mais en me renseignant bien… »

Une idée lui vint. Créer un club de boxe, juste de boxe. Là, elle essayerait d’entraîner des élèves plus jeunes – ou plus vieux, voire du même âge – qu’elle sur la boxe anglaise, et apprendrait à manier ses deux jambes en même temps que tout le monde. Ça pourrait être un bon enrichissement.

« Tu penses que genre… Un club de boxe, juste de boxe, pas anglaise ni française, ça pourrait être sympa ? Genre, j’aiderai les novices avec la boxe anglaise et j’apprendrai en même temps que tout le monde à utiliser les jambes. Ou même, quelqu’un d’extérieur qui s’y connait pourrait m’épauler pour apprendre aux autres. » Demanda-t-elle, comme si elle attendait un avis sincère.

En fait, l’idée lui plaisait vraiment. Pouvoir de nouveau faire de la boxe lui permettait de pallier au problème numéro un qu’elle avait rencontré en arrivant : Perdre son sport favori. Là, tout s’arrangeait d’un coup. C’était de la magie. Enfin, pour le coup, Lavender l’avait aidée en lui apprenant qu’il était possible de proposer des idées de clubs. Les responsabilités, le coaching… Elle apprendrait sur le tas. Comme pour les jambes. La brésilienne était autonome, elle s’y ferait, elle s’adapterait et elle réussirait.

---------------------------------

Bonjour, je suis un code couleur rajouté à l'arrache.
Je parle japonais en #504F92, espagnol ou portugais en #CC5494 et je m'essaye à l'anglais en #65895E quand j'ai pas le choix.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1926
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes points : 60

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Terminé] De l’art d’assumer les conneries qu’on fait.  Mar 19 Juil 2016 - 12:53

« J’sais pas. J’sais pas si j’suis assez responsable pour un truc pareil en fait. Et puis, la boxe anglaise c’est spécial, genre c’est juste les mains. La plupart du temps les gens veulent mettre des coups de pieds, tout ça. J’y connais pas grand-chose mais en me renseignant bien… »

Ah ça, les sports de combats, c'est pas vraiment ma tasse de thé, si vous me passez l'expression, donc je ne saurais pas vraiment l'aider, mais je pense qu'une personne passionnée est capable de tout avec un peu de motivation. Et un peu d'aide aussi, il faut au moins ça. Mais Alina semble plutôt réfléchir à une autre solution.

« Tu penses que genre… Un club de boxe, juste de boxe, pas anglaise ni française, ça pourrait être sympa ? Genre, j’aiderai les novices avec la boxe anglaise et j’apprendrai en même temps que tout le monde à utiliser les jambes. Ou même, quelqu’un d’extérieur qui s’y connait pourrait m’épauler pour apprendre aux autres. »
- Ah oui, c'est une bonne idée ça, je pense. Après, je ne pense pas que tu sois la seule passionnée de boxe dans ce lycée. Si tu veux, je pourrais faire de la pub pour ton club, quand tu l'aura créer, je suis un des nombreux rédacteurs du journal du lycée, caser un petit encadré pour faire de la pub à un club, c'est faisable, je pense. Faudra que je vois avec le rédacteur en chef, si tu es d'accord.

Attention, ne vous méprenez pas. Je ne demande pas ça pour qu'Alina me doive quelque chose. Je veux juste l'aider. Je suis curieux de savoir ce que donnerais son club, même si je ne suis pas intéressé par les sport de combat. C'est la curiosité qui parle, on est bien d'accord.

HRP:
 

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #884DA7, Anglais en #318CE7, Français en #40826D, Allemand en #A42424

Snaily Cookie | | Family Swag ! | Hopeless| Too much salt !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 141
■ Inscrit le : 30/05/2016

■ Mes points : 22

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Alina Cuesta
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé] De l’art d’assumer les conneries qu’on fait.  Jeu 21 Juil 2016 - 19:08

Chaque mot qui sortait de la bouche de Lavender encourageait Alina à aller au bout de ses idées comme jamais. Elle fut prise d’un certain embarras – bien que positif – quand il mentionna le journal. Un article serait vraiment quelque chose d’exceptionnel et peut-être que son idée serait rentabilisée. Cela lui prendrait du temps, mais c’est un temps qu’elle était prête à accorder plus qu’à n’importe quoi d’autre. Quand le plus jeune approuva son idée, elle ne put retenir un sourire sincère.

« Wah. » Elle se frotta l’arrière du crâne. « Tu n’as pas à te démener pour quelque chose comme ça. Tu m’as motivée à faire la demande, c’est d’jà gros pour moi, alors merci. » Reprit-elle avec modestie.

Le journal du lycée avait probablement mieux à parler. Certes il s’agissait d’un club mais parler d’évènements ou d’éventuelles sorties scolaires serait probablement plus intéressant. Elle balaya l’idée en question pour ne pas que la discussion se centre sur elle et pencha la tête sur le côté.

« Alors t’fais partie du club de journal, c’est ça ? » Elle sourit, avançant vers l’intérieur du bâtiment – lui tenant la porte au passage. « J’suis une bille en japonais, à l’écrit j’veux dire. Sinon, j’y aurai peut-être été inscrite. Puis avec toutes mes activités et mes heures de révisions, j’aurai pas eu le temps, j’pense. »

Sauf pour faire une traduction espagnole – et encore, elle doutait de pouvoir y arriver – elle ne serait pas franchement très utile. Certes elle avait une petite curiosité qui l’arrangeait pour fouiner, trouver des sujets mais… Elle n’avait pas trop de temps pour ça et aucune expérience.

« C’est où qu’on peut lire vos articles ? Y a un site ou c’est sur du papier ? » Demanda-t-elle simplement.

Elle passait pas mal de temps sur son téléphone avant de se coucher, s’il s’agissait d’un site, elle pourrait y faire un tour à l’occasion. Si écrire n’était pas son fort, lire un peu de japonais exercerait ses neurones et l’intéressait plus que le reste. Surtout qu’il s’agissait d’informations à propos de son lycée alors passer à côté ne serait pas malin de sa part. Alina n’était pas née curieuse pour rien.

HRP:
 

---------------------------------

Bonjour, je suis un code couleur rajouté à l'arrache.
Je parle japonais en #504F92, espagnol ou portugais en #CC5494 et je m'essaye à l'anglais en #65895E quand j'ai pas le choix.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1926
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes points : 60

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Terminé] De l’art d’assumer les conneries qu’on fait.  Dim 24 Juil 2016 - 19:35

« Wah. Tu n’as pas à te démener pour quelque chose comme ça. Tu m’as motivée à faire la demande, c’est d’jà gros pour moi, alors merci. »

Bah si je te propose ce service, c'est que ça ne me gène pas. Mais bon, puisque tu refuse, je ne vais pas insister davantage. Quand on dit non, c'est non. Tout en tenant la porte, Alina m'avoue n'être pas très douée en japonais. Bah moi non plus, en fait.

- Si ça peut te rassurer, je ne suis pas très doué, moi non plus. Heureusement que le rédacteur en chef relis toujours mes articles pour trouver les coquilles. En fait, je me suis inscrit à ce club sur une idée d'un ancien professeur stagiaire d'ici. Il était prof de japonais et m'avait proposé de participer à la rédaction du journal pour combler mes lacunes. Et comme je veux devenir écrivain, je me suis dis que ça pourrait m'aider aussi.

Après être entré dans le bâtiment, j'écoute la question d'Alina qui veut savoir où trouver les articles. Enfin, sur quels supports. C'est sympa de savoir qu'une personne s'intéresse à notre travail. Bon, je suis sûr qu'il y en a d'autres, mais voilà.

- Les deux en fait, on a un site Internet, mais il n'est pas beaucoup visité. Et on fait plusieurs tirage papier. J'ai le journal du mois dernier dans ma chambre si tu veux, je peux te le prêter le temps que tu le lise. Ou sinon, j'ai ça.

De mon sac, je sors un petit paquet de feuilles, rédigées à la main pour la plupart et je le tends à Alina pour qu'elle puisse jeter un oeil.*

- C'est l'esquisse de ce mois-ci. Il sort la semaine prochaine normalement, mais on a pris du retard, un des rédacteur s'est fait une tendinite et ne peu plus écrire pour les prochaines semaines. Il a fallut rédiger ses deux derniers articles alors on a un peu de retard. Si ça t'interesse tu peux y jeter un oeil.

HRP:
 

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #884DA7, Anglais en #318CE7, Français en #40826D, Allemand en #A42424

Snaily Cookie | | Family Swag ! | Hopeless| Too much salt !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 141
■ Inscrit le : 30/05/2016

■ Mes points : 22

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Alina Cuesta
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé] De l’art d’assumer les conneries qu’on fait.  Jeu 28 Juil 2016 - 6:00

Finalement, il ne s’agissait pas vraiment de problèmes de langue. En fait, le club semblait même plutôt bien pour ceux qui ont des problèmes avec le japonais. Une bonne chose en soi et Alina s’y serait probablement intéressée si elle avait eu plus de temps libre. Mais comme elle l’avait dit, elle y jetterait un œil. Elle haussa un sourcil lorsqu’il évoqua son souhait d’avenir. Elle voulut en parler mais ne le coupa pas dans son élan alors qu’il lui tendit le journal – l’esquisse du mois, disait-il – tandis que la brésilienne y jeta un coup d’œil, intéressée. Elle butait sur certains mots mais comprenait plutôt bien la plupart des phrases. Ne souhaitant pas installer un blanc trop pesant trop longtemps, elle leva le regard vers Lavender.

« Ça a l’air d’être un sacré boulot, tout ça. Enfin, c’est cool en tout cas. » Elle marqua une pause, prenant un air de chien battu. « J’peux le garder pour le lire tout à l’heure ou t’en as besoin ? J’te le rendrais ce soir. Promis. T’es dans quelle chambre ? »

Elle n’avait pas eu le temps de tout lire et n’avait fait que survoler la plupart des articles, lisant les grandes lignes. Même si elle en avait envie, c’était une discussion et elle ne pouvait pas simplement se mettre à lire comme ça, là, maintenant. C’était incorrect. Enfin, ça ne l’aurait pas été avec un de ses amis mais avec Lavender, c’était autre chose.

« J’irai jeter un œil au site internet à l’occasion, avec mon téléphone. »

Le lien devait probablement se trouver sur le journal en lui-même, ou elle le lui demanderait plus tard – n’ayant rien sous la main pour noter – pour ne pas le déranger. Lavender était déjà gentil de lui donner les esquisses en avant-première entre les mains – même pour quelques secondes, voire une soirée s’il acceptait. Elle haussa un sourcil et se rappela.

« T’as dit que tu voulais être écrivain ? » Elle marqua une pause, comme pour le laisser répondre et reprit. « T’écris quoi comme histoires ? »

Alina n’avait jamais été très friande de vraie lecture, même dans sa langue natale. Lire du japonais était une sorte d’exercice à ses yeux. Même si elle trouvait un certain plaisir dans l’apprentissage de nouvelle chose, dans l’exercice, il ne s’agissait pas d’une de ses passions. Elle n’y connaissait pas grand-chose en littérature. La brune reprit, toujours aussi souriante.

« T’écris en japonais ou en anglais ? »

---------------------------------

Bonjour, je suis un code couleur rajouté à l'arrache.
Je parle japonais en #504F92, espagnol ou portugais en #CC5494 et je m'essaye à l'anglais en #65895E quand j'ai pas le choix.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1926
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes points : 60

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Terminé] De l’art d’assumer les conneries qu’on fait.  Ven 29 Juil 2016 - 13:22

« Ça a l’air d’être un sacré boulot, tout ça. Enfin, c’est cool en tout cas. »

Alina avait pris le paquet de feuille et avait regarder vite fait, franchement intéressée par le contenu. Tant mieux, si ça plait à plus en plus de monde. Au moins, on sait que notre travail est apprécié et qu'on ne le fait pas pour rien. Puis le regard d'Alina change, elle prends un air de chien battu avant de me demande si elle pouvait le garder. Ce qui me fait doucement rire, mais ce n'est pas pour me moquer.

-Pas la peine de me regarder comme ça. Si je l'ai sortit de mon sac, c'était pour te le prêter. Et t'inquiète pas, prends ton temps pour lire. C'est la phase de relecture, avant l'écriture finale et la mise en page. Pour ma chambre, je suis en L-3. Avec Tessa Yorke, dans ta classe et un autre gars de ma classe, des fois que tu vienne le rendre au moment où je suis pas là.

La jeune fille me dit qu'ele irait jeter un oeil au site à l'occasion et je reprends le paquet pour y écrire l'adresse internet. J'ai toujours un crayon ou un stylo dans mon sac. Surtout un crayon. Une fois l'adresse écrite, je lui rends le paquet de feuille. J'espère que ça l'aspect du site la dérangeras pas, nous ne sommes pas les plus doués pour ce qui est de la mise en page internet.

« T’as dit que tu voulais être écrivain ? »
- Oui.
« T’écris quoi comme histoires ? T’écris en japonais ou en anglais ? »
- J'écris des contes pour enfants. Je sais que ça peut paraître bizarre à mon âge, mais je me souviens de ceux que ma mère nous racontait à ma jumelle et moi quand on était petits et voilà. Et sinon, j'écris dans ma langue natale, soit en anglais.

J'ai dit ma mère, mais je le pense pas. Elle reste quand même la femme qui m'a donné la vie. Mais c'est mon père qui nous élevé seul.

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #884DA7, Anglais en #318CE7, Français en #40826D, Allemand en #A42424

Snaily Cookie | | Family Swag ! | Hopeless| Too much salt !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 141
■ Inscrit le : 30/05/2016

■ Mes points : 22

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Alina Cuesta
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé] De l’art d’assumer les conneries qu’on fait.  Sam 30 Juil 2016 - 5:21

Lavender accepta sans broncher sa requête. C’était ce qu’il s’apprêtait à faire depuis le début, semblait-il. Ce dernier l’informa d’ailleurs du numéro de sa chambre – évoquant Tessa, une nana de sa classe – même si le numéro lui suffisait déjà. Mais au moins, s’il n’était pas là, elle pourrait se référer à elle.

« C’est cool, merci. » Fit-elle en souriant de plus belle. « L-3 ; m’en souviendrais. »

Sa mémoire ne lui faisait pas souvent défaut, c’était une de ses qualités. Et puis, ça lui semblait trop importer de lui rendre ses esquisses à temps qu’elle ne pourrait tout simplement pas oublier le numéro en question.

L’argenté reprit les papiers pour y noter le site internet, ça lui ferait quelque chose d’autre à aller voir pendant son temps libre. Elle s’y mettrait probablement en rentrant dans sa chambre donc juste après sa conversation avec Lavender. Le sujet dévia naturellement sur son souhait d’avenir puisqu’elle lui avait posé la question.

« J'écris des contes pour enfants. Je sais que ça peut paraître bizarre à mon âge, mais je me souviens de ceux que ma mère nous racontait à ma jumelle et moi quand on était petits et voilà. Et sinon, j'écris dans ma langue natale, soit en anglais. »

Alina pencha la tête sur le côté, réfléchissant. Elle ne trouvait pas l’idée bizarre. Ce sont les adultes qui écrivent les fables, les contes, les histoires pour les enfants. Et puis, même lorsqu’il s’agissait de lire ces derniers, elle ne trouvait pas cela réservé aux enfants. Souvent, il y avait une morale derrière, un apprentissage. On n’est jamais trop vieux pour apprendre.

« Oh, dommage que ça soit en anglais. J’suis une vraie bille en anglais, j’me débrouille assez bien en japonais mais après je ne maîtrise que l’espagnol et le portugais. » Elle haussa les épaules. « Et c’est pas bizarre. C’est même cool. »

Elle s’arrêta un moment, comme pour réfléchir aux livres pour enfant qu’elle avait lu pendant sa jeunesse mais reprit sur un autre détail.

« Hé ! J’savais pas que t’avais une jumelle. Elle est ici ? Moi aussi j’ai un frère mais il a vingt-et-un an et il est sacrément con. Mais j’l’aime bien quand même. » Fit-elle sur un ton amusé.

---------------------------------

Bonjour, je suis un code couleur rajouté à l'arrache.
Je parle japonais en #504F92, espagnol ou portugais en #CC5494 et je m'essaye à l'anglais en #65895E quand j'ai pas le choix.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1926
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes points : 60

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Terminé] De l’art d’assumer les conneries qu’on fait.  Lun 1 Aoû 2016 - 16:14

Alina trouve dommage que j'écrive en anglais. Peut-être, mais comme c'est la langue que je maîtrise le mieux, bah voilà. De toute façon, je ne compte pas rester au Japon pour le restant de mes jours. Dès que je le peux, je retourne en Angleterre, dans ma bonne vieille Londres. Le compliment d'Alina me fait sourire. Elle trouve ça cool, l'écriture de contes pour enfant. Je lui proposerais bien d'y jeter un coup d'oeil, mais je n'ai montré mes textes à personnes à part Alexy, et elle même n'est pas intéressée par la lecture. Enfin, tout ça pour dire que personne ne les a lus et qu'ils ne le seront probablement pas dans l'immédiat.

« Hé ! J’savais pas que t’avais une jumelle. Elle est ici ? Moi aussi j’ai un frère mais il a vingt-et-un an et il est sacrément con. Mais j’l’aime bien quand même. »
- Ha ha ! Oui, ma soeur étudie ici aussi. Sinon, j'ai une demi-soeur de 19 ans. Enfin, je dis demi-soeur, mais c'est juste la fille de la seconde femme de mon père. Mais bon, elle et moi on se parle pas beaucoup. On reste en bon terme, mais ça va pas plus loin.

Et je crois que je peux m’asseoir sur le fait d'avoir un petit frère ou une petite soeur. M'enfin si c'est pour avoir un caractère comme le mien ou celui d'Alexy, bonjour le carnage. Oui, je commence à me rendre compte caractère devient de moins en moins simple. Enfin, je suis comme ça. Je crois que ça ne changera pas. Et dommage pour ceux qui me trouve insupportable. Sachez qu'il y aura toujours pire que moi.

- Enfin, je parlais de ma demi-soeur, hein ? J'ai une entente parfaite avec ma jumelle.

HRP:
 

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #884DA7, Anglais en #318CE7, Français en #40826D, Allemand en #A42424

Snaily Cookie | | Family Swag ! | Hopeless| Too much salt !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 141
■ Inscrit le : 30/05/2016

■ Mes points : 22

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Alina Cuesta
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé] De l’art d’assumer les conneries qu’on fait.  Jeu 11 Aoû 2016 - 4:41

Une demi-sœur ? Alina avait aussi connu ça par le passé. Son père avait passé un ou deux ans dans les bras d’une autre femme que sa mère – et Alina était bien jeune à cette époque, alors l’image l’avait dégoutée pendant longtemps – mais… Elle n’était pas si méchante, si mauvaise. Lorsque la brésilienne avait accepté de briser la glace, elle s’était rendue compte que c’était quelqu’un d’agréable et de bon-vivre. Elle trouvait même que sa passion pour le sport était cool et il lui arrivait de regarder les matchs de boxe professionnelle à la télévision avec elle. Cette « nouvelle » avait une fille mais… Cette dernière était trop discrète, trop peu présente. Du coup, Alina n’avait pas eu le temps de se faire un vrai avis. Elle ne la voyait qu’à certains repas de famille mais elle avait un look branché, utilisait des expressions à la mode, fumait et sortait tard le soir. Et tous ces éléments avaient suffi à Alina pour ne pas s’approcher de plus près – même si Hélène était un peu comme ça, finalement. Mais Hélène a toujours été l’exception de la vie d’Alina alors bon. Elle se ressaisit et balaya ses souvenirs pour revenir à la conversation avec Lavender.

« T’inquiètes, je vois ce que tu veux dire pour ta demi-sœur. J’ai connu ça au Brésil aussi. J’avais l’impression de ne pas vivre sous le même toit qu’elle, c’était un peu extrême, j’crois. »

Il avait repris à propos de sa jumelle, d’ailleurs. Elle était ici, donc ? Alina était curieuse. Elle voulait simplement voir à quoi ressemblait cette dernière. Ils étaient jumeaux, donc ils devaient se ressembler mais… Elle n’arrivait pas à imaginer Lavender en tant que fille. Elle reprit.

« C’bien plus important que tu t’entendes avec elle plutôt que tu t’entendes avec ta demi-sœur. » Fit-elle avec sa franchise habituelle. « Faut que j’la vois un jour. J’arrive pas à me faire une idée de toi en nana. » Continua-t-elle avec une touche d’humour.

Enfin, il arrivait que des jumeaux ne se ressemblent pas tant que ça. Peut-être étaient-ils faux jumeaux, et donc ne se ressemblaient pas.

« Enfin, p’têtre que vous vous ressemblez pas. Moi j’ressemble pas à mon frère, même si tout le monde me dit que si. »

Et ça, elle en était sûre à cent pourcents. Elle détestait qu’on lui dise qu’elle lui ressemble. Thiago était immense – une vraie perche – et avait un visage plus carré que le sien. Et il avait trois ans de plus qu’elle – même s’il paraissait plus vieux que son âge – donc il n’y avait pas de débat possible. Alina aperçu la porte qui menait aux dortoirs de loin et fixa de nouveau son attention sur l’argenté, lui laissant le temps de répondre à ses remarques sans le couper.

« Ah bah. J’vais devoir te laisser là, du coup. À… euh… » Elle fit mine de réfléchir. « À dans trois jours, pour le club ! Et merci de m'avoir aidée à ranger, quand même. »

Elle n’arrivait jamais à se souvenir des dates exactes.

HRP:
 

---------------------------------

Bonjour, je suis un code couleur rajouté à l'arrache.
Je parle japonais en #504F92, espagnol ou portugais en #CC5494 et je m'essaye à l'anglais en #65895E quand j'ai pas le choix.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1926
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes points : 60

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Terminé] De l’art d’assumer les conneries qu’on fait.  Jeu 11 Aoû 2016 - 16:04

« T’inquiètes, je vois ce que tu veux dire pour ta demi-sœur. J’ai connu ça au Brésil aussi. J’avais l’impression de ne pas vivre sous le même toit qu’elle, c’était un peu extrême, j’crois. »

Je vois ce qu'elle veut dire. Quand Karin et Alicia se sont installées avec nous dans la maison à Londres, pendant plusieurs mois, je n'avais plus vraiment l'impression d'être chez moi. Alexy aussi avait cette impression. On a mis du temps à les accepter. Et encore, elles ne le sont pas encore totalement. Je pense pas qu'elles le soient vraiment un jour, d'ailleurs.

« C’bien plus important que tu t’entendes avec elle plutôt que tu t’entendes avec ta demi-sœur. »

Ah ça. Elle ne peut qu'avoir raison. Je suis bien content d'avoir Alexy comme soeur. Et surtout qu'elle soit avec nous. Parait que ma mère avait hésité à nous séparés et à faillit partir avec ma jumelle dans les bras.

« Faut que j’la vois un jour. J’arrive pas à me faire une idée de toi en nana. »
- Bah, c'est mon portrait craché sauf qu'elle fait 10 centimètres de moins. Et qu'elle a de longs cheveux blonds.

Ceci dit, sa remarque m'a tout de même bien fait rire. Nous sommes de vrais faux jumeaux. Des portraits crachés de sexe différents, voilà. Des jumeaux en sommes. Alina me dit qu'elle ne ressemble pas à son frère et que je ne ressemble peut-être pas à ma soeur. Mais si, je ressemble bien à ma soeur.

- Tant que je ne le verrais pas, je ne pourrais pas juger.

Au loin, il y a la porte des dortoirs et Alina me dit qu'elle me laisse ici.Qu'on se retrouve dans trois jours et qu'elle me remercie pour mon aide. Je hoche la tête, acceptant le salut pour le lui rendre.

- A la prochaine, Alina. Et pas de soucis pour le rangement, je pense que si c'est moi qui aurait tout renversé, je pense que tu m'aurais aidé aussi. Du moins, j'espère. Passe une bonne soirée.

HRP:
 

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #884DA7, Anglais en #318CE7, Français en #40826D, Allemand en #A42424

Snaily Cookie | | Family Swag ! | Hopeless| Too much salt !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: [Terminé] De l’art d’assumer les conneries qu’on fait.  

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] De l’art d’assumer les conneries qu’on fait.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: