Partagez | 
 

 Retour de Vacances

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) Retour de Vacances  Dim 10 Juil 2016 - 14:21



   

Et voilà. Le voyage était achevé. Oh, il n'en avait pas fait grand chose mis à part en profiter pour faire un peu plus le malin que d'habitude, s'essayer au kayak et en profiter pour découvrir les joies des ballades en forêt. Il avait apprécié le voyage, autant que possible. Il était du genre à s'adapter plutôt facilement. Et à tel point qu'il avait passé tout le voyage du retour à dormir.

Mais il y avait une chose qu'il n'avait pas oublié, et cette chose la c'était le souvenir qu'il avait promis à une certaine demoiselle qui manquait autant de courage qu'elle n'en dissimulait en réalité. Il ne l'avait pas recontactée directement en arrivant, il n'était pas du genre pressé, plutôt tacticien, il prenait son temps. Pour la re-contacter, ne pensant pas la croiser par hasard, il avait laissé un petit mot dans son casier. Le papier était de bonne qualité, l'écriture soignée, et signée de son prénom. "J'ai un petit quelque chose pour toi, pourquoi ne pas se retrouver dans le parc après les cours - Shingo"

Et voila pourquoi au lieu d'aller avec ses amis faire n'importe quoi, il était seul dans le parc, attendant une demoiselle qui ne viendrait peut être pas si elle n'avait pas pris la peine de vérifier son casier. Il se saisit d'une marguerite qu'il entreprit de déshabiller.

"Elle viendra. Elle ne viendra pas. Elle viendra. Elle ne viendra pas. Elle viendra. Elle.. "

Il arrivait aux dernières pétales, et..


   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Retour de Vacances  Dim 10 Juil 2016 - 22:47

La sonnerie retentit pour la deuxième fois consécutive. Meurtre auditif, certes, mais signe de la fin de journée. J’aurai aimé dire « libération », mais le mot est bien trop abrupt pour décrire cela. Ah, Eva. Tu n’as pas changé ta vision des choses, le sérieux avant tout, même si les résultats de certains efforts scolaires - souvent acharnés sur des livres incompréhensibles - semblent encore loin, très loin. Mais, comme le dit tout le monde : le temps ne manque à personne. Me voici à quelques jours passés de la rentrée des classes. Soleil, retours, voyages et détente infinie sont maintenant terminés.

Mes vacances ont été séparées en deux comme par une barrière interdisant toutes ressemblances entre quelconque événement. Le temps passé au domicile parental, à Himeji, était selon moi, d’une jouissance absolue. Tout semblait neuf, et je revivais de l’intérieur avec les meilleurs souvenirs que l’on puisse conserver. La bâtisse n’avait pas vraiment changée en elle-même, ni les habitudes de ses propriétaires. Il y’avait toujours cette habitude de sourire en passant dans la pièce à vivre quand quelqu’un y était, et celle aussi de fredonner une citation hasardeuse sur une mélodie inventée dans la salle de bain. Tout était spacieux. Clair. Vivant. Sauf peut-être le couloir du rez-de-chaussée, où l’on se baignait mécaniquement dans le silence. Il y’avait la photo encore intacte de J.O, dans un costume de soirée en noir et blanc, encadrée et posée sur un guéridon en bois laqué. On pourrait penser à un présentoir funéraire – ce qui intérieurement me donne la nausée – mais là n’était que photo sur photo de famille. Rien de très original, mise à part le silence que l’on s’empresse de respecter pour mes parents, ou d’oublier pour moi.
La deuxième partie était celle du retour à l’école, puisque tout a une fin. Je profitais du calme qui avait envahi le campus, de la vue sur chaque bâtiment et des détails de la floraison du parc. Inutile de s’initier au sport, je m’essayais déjà à la compréhension des livres de classe, et je m’angoissais sur les notes de certaines matières. Rien de trop extravaguant, de trop changeant non plus. La réalité et la routine reprenaient de plus belle, dans un cadre à la fois idyllique et à la fois habituel, pour une Eva qui avait grandi au fil des jours. La vingtaine ce n’est pas rien, je ne me résigne en aucun cas à l’oublier. J’estime avoir grandi et cette année ne devra pas être la même que la précédente. Il me faut prendre confiance et conscience des choses, de maturité peut être. Difficile de ne pas se dire que tout dépendra du futur.

Légèrement prise par la fatigue, je m’empresse de sortir de la salle non loin des autres. Comme si je venais de me réveiller d’un sommeil trop lourd, je m’étire discrètement avant d’aller vers mon casier. C’est non sans peine à cause de la foule que j’ouvre le portillon de fer pour y déposer mes affaires. Cinq secondes plus tard et à cause de mon attention tardive, je découvre un petit bout de papier épais, un peu chiffonné sous le poids des livres. Il est joliment décoré d’une écriture bleue foncée, avec pour auteur, le nom très significatif de Shingo. Mes lèvres se rehaussent alors d’un sourire, tandis que les souvenirs viennent caresser ma mémoire : La bibliothèque, la langue anglaise, le souvenir du voyage. Amusée, et peut être un peu en retard, je file d’un pas léger vers le parc, là où le monde se fait malin plaisir à prendre l’air.
C’est à quelques bancs plus loin qu’il est là, avec une tige verte dans la paume des mains. Il ne semble pas avoir changé avec sa peau claire, son goût vestimentaire et sa chevelure blonde soyeuse et inhabituelle. Je me fais surprise de revoir encore sa manière de s’exprimer, telle qu’elle était avant les vacances.

« Vous n’auriez pas vu un garçon blond distribuant de petits mots assis sur un banc, par tous les hasards ? » dis-je en anglais d'un air plaisantin.

Le fait d’avoir ris à notre dernière rencontre était encore si clair dans mon esprit, avec tout ce qu’il a apporté en plus intérieurement, que j’en étais encore un peu joyeuse. La rentrée n’est finalement pas si fatigante et routinière qu’elle le laisse paraître.

« Bonsoir ! »
Revenir en haut Aller en bas
 
Retour de Vacances
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: