Partagez | 
 

 [Terminé][Couloir] Virée nocturne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2054
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 201

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
(#) [Terminé][Couloir] Virée nocturne  Ven 12 Aoû 2016 - 17:10

C'est mon grand jour. Je suis sur le point de faire le discours d'ouverture de ma galerie d'art à Londres. Je me place devant les gens présents. Les regards insistants me scrutent attendant que je parle. Dans l'assemblée, mes grands-parents me regardent d'un air désapprobateur, alors que mes frères et mes parents me regardent fièrement. J'ouvre la bouche pour remercier tous le monde d'être là et là... aucun mot ne sort. Je m'éclairci la gorge et réessaye. Un mot sort en anglais puis le suivant en japonais. Désespérée, je regarde mon père pour chercher un soutien et je vois le même regard que la mère de ce dernier.

Je me réveille en sursaut de cet horrible cauchemar. Quelle horreur! Voir une telle déception dans le regard de mes proches me fait mal au coeur.
Je regarde le réveil et vois qu'il est bien tard. Tant pis, on a dépassé le couvre-feu mais il faut que je sorte prendre l'air. Faisant le moins de bruit possible pour ne pas réveillé les garçons, qui eux dorment comme des bébés, j'enfile un gilet au-dessus de mon t-shirt et des chaussures. Aidée par la lumière de mon portable, je sors de la pièce sans me prendre les pieds dans les trucs qui trainent par terre.

Une fois dans le couloir, je regarde si il n'y personne. Je ne vois pas de surveillant. Parfait! Je n'ai pas envie d'expliquer ce que je fais dans les couloirs, vêtue d'un gilet et d'un simple short en coton, après le couvre-feu. Comme je ne vois personne pour le moment, je ne prends pas la peine de marché discrètement. Genre sur la pointe de pieds. Cela ne servirait à rien. Je veux juste atteindre la sortie pour prendre un bol d'air frais. D'ailleurs, elle est pas loin la sortie vu que je suis en L-3. J'aperçois presque la porte! Ce que je n'aperçois par contre, c'est l'ombre sur un des bancs à proximité.

---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie


Dernière édition par Tessa Yorke le Ven 14 Avr 2017 - 10:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 793
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes points : 54

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 27
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminé][Couloir] Virée nocturne  Sam 13 Aoû 2016 - 2:24

Ce long week-end – de cinq jours – fut plus éprouvant que n’importe quelle épreuve de sa vie. Serrer Sasha, ses parents, sa famille dans ses bras après deux longues années à ne pouvoir communiquer que virtuellement l’avait rendu heureux. Vint ensuite le mariage, la fête, devoir s’occuper de sa sœur complètement ivre à trois reprises. Ces cinq jours furent forts en émotions et l’avaient littéralement tué. Thomas était mort de fatigue. Il avait insisté pour reprendre le travail dès son retour, et quand on sait que son vol le ramenait sur le sol nippon dans la nuit du Lundi et qu’il devait pointer le matin-même… L’adrénaline l’avait tenu éveillé jusqu’à minuit pendant sa ronde jusqu’à qu’il s’endorme sur un banc. Au début il s’était dit qu’il ne dormirait que dix petites minutes… Qui s’étaient transformées en une heure.

Heureusement pour lui, quelque chose l’avait réveillé. L’australien n’avait jamais eu un sommeil très lourd – malheureusement pour lui – et le grincement de la porte couplé avec les bruits de pas avaient suffi. Il frotta ses yeux, encore somnolant et tenta de se relever, ne prenant même pas la peine de s’étirer. La silhouette s’éloignait doucement.

« E-Eh. Attends. » Il avança, baillant au passage.

Le brun passa sa main sous ses lunettes pour se frotter les yeux de nouveau et tenter d’y voir plus clair. Il éclaira son chemin avec la lumière de son téléphone et attendit d’être à côté de l’élève pour continuer de parler. Plus il s’avançait, plus il avait l’impression de reconnaître les traits de cette dernière. Pas moyen de mettre un nom sur son visage. Il fronça les sourcils, encore dans les vapes mais un peu plus lucides.

« Je te connais, toi… » Enfin, il l’avait déjà vue. Et pas simplement croisée. « Enfin… Qu’est-ce que tu fais hors de ta chambre à… » Il jeta un œil à son téléphone pour regarder l’heure. « À une heure du matin ? »

Bon, pour quelqu’un qui s’était endormi sur le banc des dortoirs, il n’était pas un très bon exemple. Il avait fini sa ronde depuis une heure déjà et devrait être rentré chez lui. À la place, il avait troqué son lit pour un banc inconfortable. Parce qu’il ne s’était même pas allongé, super idée. Heureusement pour la gamine, il n’avait clairement pas le cœur à l’engueuler pour ça ou à la coller, qu’importe. Le contexte s’y prêtait. Thomas était plutôt faible au réveil, il avait tendance à dire oui à tout et n’importe quoi – suffit de prendre exemple sur la nuit à Kamikochi où il a été réveillé pour un action ou vérité et qu’il les a laissés faire. Le fait d’avoir dormi un peu ne l’avait pas reposé, il était encore plus épuisé qu’avant. Et toujours de bonne humeur. Peut-être que les choses s’annonçaient bien pour elle, finalement.

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2054
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 201

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé][Couloir] Virée nocturne  Sam 13 Aoû 2016 - 12:11

L'air frais est bientôt à porté quand...

« E-Eh. Attends. »

Je suis tellement surprise que mon coeur manque un battement. Crap! Je sens mon visage se décomposer et je me fige sur place.
Je connais cette voix. C'est un surveillant. Je n'arrive pas à déterminer lequel cependant. De toutes les personnes dans ce pensionnat, il fallait que je tombe sur un surveillant!
La lumière de son téléphone m'éblouit un peu quand il approche.


« Je te connais, toi… »

Non, non, vous ne me connaissez pas monsieur. Vous m'avez juste vue saoule au camping. Maintenant qu'il s'est approché, je le reconnais enfin. Il nous avait surveiller pendant notre beuverie sponsorisée par le doyen.
Pas le temps de répondre qu'il me demande ce que je fais en dehors de ma chambre à une heure du matin. J'essaie de me recomposer un visage serein. Genre c'est tout à fait normal de se balader dans les couloirs pendant la nuit.


"Je voulais juste prendre le bol d'air après un cauchemar."

Je n'ai pas donné mon nom exprès. De toute façon, il a l'air tellement endormi qu'il s'en souviendrait même pas.

"Et vous monsieur? Vous ne seriez pas mieux dans votre lit?"

Tentative pourrie de changer de sujet. Je n'ai vraiment pas envie de découvrir les heures de colle. Alors, si j'arrive à faire semblant de rien, je m'en sortirait peut-être.

---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 793
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes points : 54

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 27
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminé][Couloir] Virée nocturne  Sam 13 Aoû 2016 - 19:22

« Je voulais juste prendre un bol d'air après un cauchemar. » Thomas fronça les sourcils. Elle avait l’air perturbée par sa présence. S’il n’avait pas été aussi fatigué, il aurait jugé cela suspect mais… Son cerveau ne coopérait pas normalement. Il la laissa s’expliquer mais… « Et vous monsieur ? Vous ne seriez pas mieux dans votre lit ? »

Il esquissa un sourire nerveux et embarrassé. En même temps, il n’avait rien fait pour avoir l’air réveillé et en pleine forme et ne pouvait s’en prendre qu’à lui. C’était quand même la deuxième fois qu’on le surprenait comme ça et… Ça ramenait sa gêne habituelle sur le tapis. Mais il tenta de ne pas y penser et se contenta de lui répondre sincèrement, sans lui demander de se mêler de ses affaires.

« Ma ronde est finie depuis une heure alors je suppose que si. Enfin, j’étais fatigué. » Il haussa machinalement les épaules. « Pas la peine de stresser. Je ne vais pas te coller ou quoi. De toutes façons je ne suis pas sensé t’avoir vu parce que je ne suis pas supposé être ici. »

C’était un peu comme un… donnant-donnant disons. Ils feraient comme s’ils ne s’étaient jamais croisés dans ce couloir le lendemain et tout irait mieux. L’australien avait du mal à se faire l’idée qu’il allait devoir prendre le volant ainsi, alors qu’il somnolait encore. C’était même hors de question. Thomas n’était pas très friand de risques et l’idée même de devoir prendre celui-ci lui faisait froid dans le dos. Il arrivait à s’attirer ses problèmes tout seul, pas besoin de sa voiture pour y ajouter une couche.

« Conduire en étant à moitié éveillé ne me tente pas trop, j’ai besoin de marcher un peu alors… » Il se tourna vers elle. « Tu es exceptionnellement autorisée à prendre ton bol d’air. »

Quand Lavender et Isaak n’étaient pas en train de l’emmerder, Thomas pouvait être sympa. Ça l’arrangeait aussi en un sens. Avec un peu de chance, peut-être que l’élève oublierait tout ça en marchant. Ça avait peu de chances de marcher mais… Autant espérer.

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2054
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 201

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé][Couloir] Virée nocturne  Sam 13 Aoû 2016 - 21:52

J'attends anxieusement si il va mal prendre mes questions et me coller ou alors passer au-dessus. J'ai déjà vu des pions mettre des colles pour moins que ça. Ou des adultes prendre la mouche et croire qu'on se fichait d'eux en posant ce genre de question.

« Ma ronde est finie depuis une heure alors je suppose que si. Enfin, j’étais fatigué. Pas la peine de stresser. Je ne vais pas te coller ou quoi. De toutes façons je ne suis pas sensé t’avoir vu parce que je ne suis pas supposé être ici.»

Un gros soupir de soulagement m'échappe. Je n'ai déjà pas notes exceptionnelles, alors on ne va pas rajouter des heures de colle en plus.
J'hoche la tête à sa dernière phrase, oui faisons comme si il ne s'était rien passé. Moi aussi, j'aurais dû être dans mon lit là. Quelle belle logique!


« Conduire en étant à moitié éveillé ne me tente pas trop, j’ai besoin de marcher un peu alors… »

C'est bien vrai, meilleur moyen d'avoir un accident.

« Tu es exceptionnellement autorisée à prendre ton bol d’air. »

Alors là... je m'attendais pas du tout à ça. Je reste un peu buguée face à autant de chance.

"Vraiment? Merci !" dis-je avec un grand sourire. Pas trop fort quand même pour ne pas faire de bruit.
"Vous êtes aussi gentil que l'autre fois au camping!"

Oh non... qu'est-ce que je viens de dire? Je suis certaine qu'il va faire le lien avec notre beuverie si il ne l'a déjà pas fait...Moi qui voulait cacher mon nom au cas où il changerait d'avis... Il n'était pas non plus utile que je lui rappelle que j'étais saoule et qu'avec mes camarades, on a fait presque nuit blanche.
Pour essayer de cacher mon effroi, je me tourne légèrement vers la porte.


"Vous m'accompagnez jusqu'à la porte?" dis-je d'une voix incertaine.

---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 793
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes points : 54

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 27
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminé][Couloir] Virée nocturne  Lun 15 Aoû 2016 - 14:46

Il rit un peu en voyant l’expression de la plus jeune. Elle avait l’air un peu surprise de sa réaction – et avait raison, il n’aurait probablement pas agis de la sorte dans d’autres conditions.

« Vraiment ? Merci ! » Il lui répondit par un nouveau sourire qui s’affaissa presque en entendant la suite de sa phrase. « Vous êtes aussi gentil que l'autre fois au camping ! »

Ses lèvres s’entrouvrirent pour que rien ne sorte… Au camping. Le doyen. La soirée. Il se souvenait. C’était là qu’il l’avait croisée, là qu’il l’avait vue – bien dans un état plus que second – ! Il fronça légèrement les sourcils et plissa les yeux.

« Je me disais bien que je te connaissais. » Un bref soupir sortit d’entre ses lèvres, laissant place à un Thomas à peine plus blasé mais toujours aussi crevé. « Enfin ça ne change rien. Mais ça me remet les idées en place. »

L’australien se rendit à peine compte à quel point sa phrase sonnait comme un avertissement alors qu’il n’en était rien. Il voulait juste se réveiller un peu pour mieux se rendormir une fois entre ses draps. La fatigue avait au moins la faculté de l’empêcher de penser à autre chose qu’au sommeil.

« Vous m'accompagnez jusqu'à la porte ? »

Il hocha la tête. Ça lui semblait suffisant. Ils feraient probablement un petit détour histoire de prendre son temps et ils feraient comme si leurs chemins ne se seraient pas croisés. En somme, elle s’en tirait plutôt bien. C’était une sorte de « Merci d’avoir essayé de transgresser le règlement, ça m’évite d’avoir à me faire réveiller par un de mes collègues ». Il se mit donc à marcher, le regard un peu vide avant de se souvenir des raisons qui l’avait poussée à sortir de sa chambre si tard.

« C’était si épouvantable, ce cauchemar ? »

HRP:
 

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2054
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 201

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé][Couloir] Virée nocturne  Lun 15 Aoû 2016 - 18:44

Il confirme qu'il me connait. Et damn! Je me maudis moi et mon enthousiasme démesuré. On m'a pourtant déjà dit que ça ne causerait que des problèmes un jour.

Alors que je le suis quand il se mets en marche pour la sortie, son « Enfin ça ne change rien. Mais ça me remet les idées en place. » m'empêche de relâcher un peu la pression. Je n'aime pas franchement laisser le souvenir que j'ai déjà été saoule après le couvre-feu à un surveillant. Que mes autres camarades de beuverie s'en souviennent passe encore. Là, on dirait que c'est plutôt une épée de Damoclès au-dessus de la tête. Si mes parents l'apprennent... je ne crois pas qu'ils seront laxistes que d'habitude. Je pourrais peut-être plaider l'incitation à boire de l'alcool par le doy-


« C’était si épouvantable, ce cauchemar ? »

Coupée net dans mes pensées, je suis un peu surprise par sa question. Ah oui, le cauchemar, j'avais presque oublier. Je soupire et répond:

"Non, enfin, ça dépends du point de vue. Pour moi, oui."

Je pense que si je le racontais de quelqu'un de complètement extérieur, ils ne comprendraient pas. En tout cas, sans connaitre toute l'histoire, c'est certain qu'on ne peut pas saisir

"J'étais devant une foule et j'ai complément perdu mes moyens. Ça vous est déjà arrivé? Je trouve ça particulièrement effrayant."

Le pire n'était pas de pouvoir rien dire, c'était la déception de mes proches qui était insupportable. Cette partie-là, je ne sais pas si je serais capable de l'exprimer correctement, alors je préfère me taire et attendre la réponse à ma question. Ça sera bien mieux pour tous le monde. Il est trop tard pour avoir une conversation comme ça de toute façon!

---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 793
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes points : 54

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 27
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminé][Couloir] Virée nocturne  Lun 15 Aoû 2016 - 21:28

« Non, enfin, ça dépends du point de vue. Pour moi, oui. J'étais devant une foule et j'ai complément perdu mes moyens. Ça vous est déjà arrivé ? Je trouve ça particulièrement effrayant. »

Il sourit en coin dans l’obscurité en entendant ses mots. C’était un peu l’histoire de son quotidien lorsqu’il devait faire face à quoi que ce soit d’imprévu. Et pourtant, il était conditionné pour ça. Il se savait impulsif, il avait l’habitude d’être dans de telles situations… Lorsqu’il perdait ses moyens, il se mettait à trop parler, à ne plus parler, mais il était incapable de fuir. Malheureusement.

« Plus d’une fois. En Australie, nous passons d’autres examens en plus des matières fondamentales, les examens d’expressions. Je m’en tirai toujours avec un F. » Fit-il sur un ton un peu plus détendu et amusé.

Il repensa à son long week-end en Australie et au mariage de sa sœur. Son discours avait été un peu bancal et maladroit, il avait eu du mal à lire sans bégayer – en fait, il avait bégayé – mais au moins, c’était venu du cœur. Il se frotta la nuque. Quitte à devoir marcher, autant ne pas faire ça dans le silence. Et puis, elle avait l’air sympa lorsqu’il ne se remémorait pas l’image d’elle complètement saoule. De toutes façons, il avait fait comme si rien ne s’était passé depuis la rentrée, alors il continuerait.

« Enfin peut-être que je me trompe mais, si c’est parce que tu as un exposé d’ici peu que tu fais un tel cauchemar, essaye de te changer les idées. Dans le feu de l’action, on ne pense pas vraiment au stress, on a pas le temps pour. »

Pour le coup, ce qu’il disait était véridique et vérifié. Il en faisait l’expérience chaque jour. Mais il s’agissait de faire le premier pas. C’était toujours le moment le plus dur et pourtant, le moins important. Il passerait les prochaines minutes peut-être essayer de l’aider à régler son problème de timidité. Parce qu’elle s’adressait à Mister Excusez-moi-d’exister ou l’introverti par excellence.

Et puis, si son expérience un peu ratée pouvait être mise à profit, il ne cracherait jamais dessus.

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2054
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 201

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé][Couloir] Virée nocturne  Mar 16 Aoû 2016 - 10:40

« Plus d’une fois. En Australie, nous passons d’autres examens en plus des matières fondamentales, les examens d’expressions. Je m’en tirai toujours avec un F. »

Quelle horreur des examens d’expression, c’est le genre de truc pour lequel je stresserais à mort. Déjà quand il fallait se présenter devant la classe en petite section, j’en étais incapable alors, un examen carrément ! Brr j’en ai des frissons. On le dirait pas hein ? Avec ma tendance au bavardage, on pourrait croire que je n’ai pas peur de m’exprimer devant une audience, alors que ce n’est pas du tout le cas.

«Enfin peut-être que je me trompe mais, si c’est parce que tu as un exposé d’ici peu que tu fais un tel cauchemar, essaye de te changer les idées. Dans le feu de l’action, on ne pense pas vraiment au stress, on a pas le temps pour. »

Je suis un peu mal à l’aise, il essaye de me conseiller mais vu que je ne lui ai pas expliqué tout, je ne peux suivre qu’une partie de ses conseils. Il faudrait que je m’explique un peu plus. Ce qui me fait un peu réfléchir à la raison pour laquelle j’ai fait ce cauchemar.

« Ce n’est pas un exposé. En fait, je pense que c’est à cause de l’exposition de mon frère qui a lieu bientôt. Il va exposer quelques-uns de mes dessins et j’ai un peu peur des critiques. »

Il compte tellement sur cette exposition pour gagner plus de succès. Il va y avoir des grands noms à cette exposition et des critiques d’art aussi. Je pense que la pression qu’il se met sur les épaules a déteint sur moi. Si il y a des critiques négatives, ça voudra dire que ma sorcière de grand-mère a raison sur mes « dessins médiocres invendable ».

« En fait, je me mets la pression toute seule. Il faudrait que je suive votre conseil de me changer les idées. »
Ça avait plutôt bien marché d’aller à la fête foraine, il faudrait peut-être que je m’organise une autre journée comme ça.

---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 793
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes points : 54

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 27
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminé][Couloir] Virée nocturne  Mar 16 Aoû 2016 - 16:48

« Ce n’est pas un exposé. En fait, je pense que c’est à cause de l’exposition de mon frère qui a lieu bientôt. Il va exposer quelques-uns de mes dessins et j’ai un peu peur des critiques. »

Il pencha la tête sur le côté. Thomas n’était pas un bon exemple, et il le savait – et l’assumait. Il avait passé sa jeunesse à jouer au sourd lorsqu’il s’agissait de critiques. Il manquait suffisamment de confiance en lui comme ça pour en plus essayer d’écouter ce qu’on avait à lui dire. Résultat ? Il avait laissé tomber l’athlétisme – aussi parce qu’il n’avait plus le temps avec ses études de médecine – en partie pour cette raison. Parfois, les critiques ont du bon.

« Ça peut t’apprendre à avoir du recul et à t’améliorer. Quand c’est constructif évidemment. » Parce qu’il y aurait toujours quelques jaloux pour venir plomber l’ambiance. « Et t’aider à faire le tri entre les idiots et ceux qui aiment ton travail mais qui veulent aussi te voir évoluer. »

L’exemple des parents était le meilleur. Ellen avait toujours été dure avec lui lorsqu’il s’agissait de son futur. Elle voulait qu’il puisse se construire l’avenir qu’il voulait et… Elle avait plus ou moins réussi, puisqu’il avait réussi jusqu’à intégrer une promotion en médecine. Jusqu’à qu’il foute tout ce travail en l’air sur un coup de tête, bien évidemment. Et Ellen avait respecté son choix. Ce n’était pas fait pour lui ? Très bien. Malgré la déception dans le fond de ses pupilles, elle l’avait soutenu.

« En fait, je me mets la pression toute seule. Il faudrait que je suive votre conseil de me changer les idées. »

Surtout qu’elle avait l’air ouverte. C’était probablement pour cette raison qu’il avait essayé de l’aider, de la conseiller.

« Si jamais tu venais à recevoir de mauvaises critiques, sers-t-en pour avancer, pas pour stagner. Même si elles partent d’un mauvais sentiment. »

Personne n’était vraiment à l’abris des mauvaises langues, ou même de l’échec en général. Ni les grands artistes, ni les grands sportifs. Tout le monde le craignait. Thomas lui-même. Mais si parfois ils pouvaient s’entraider.

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2054
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 201

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé][Couloir] Virée nocturne  Mar 16 Aoû 2016 - 21:12

« Ça peut t’apprendre à avoir du recul et à t’améliorer. Quand c’est constructif évidemment. Et t’aider à faire le tri entre les idiots et ceux qui aiment ton travail mais qui veulent aussi te voir évoluer. »

Oui, évidement, quand c'est constructif. Malheureusement, j'en ai jamais eu des constructives. Sauf de mon prof d'art particulier...

« Si jamais tu venais à recevoir de mauvaises critiques, sers-t-en pour avancer, pas pour stagner. Même si elles partent d’un mauvais sentiment. »

Le jour où j'arriverais ça, il est pas prêt d'arriver. Même si c'est un très bon conseil. En fait, je pense que je suis la pro de l’auto-apitoiement. Quoique, je connais quelqu'un qui est pire que moi dans ce domaine. Je souris faiblement en disant:

"Je trouve que c'est plus facile en théorie qu'en pratique. Je ne sais pas si j'en serais capable. Et puis, je n'ai pas envie de décevoir mes proches. Mon frère compte sur moi."

Et voilà, c'est sorti tout seul. Mince! Bon tant pis. On arrive quand dehors là? J'ai vraiment besoin d'air. En fait, je préférais le début de cette conversation. J'ai honte de déballer mes problèmes comme ça.

"Je suis désolée, je veux pas vous embêter avec mes problèmes existentiels. Surtout pas à cette heure."

C'est vrai, le pauvre obligé d'écouter une ado déblatéré ses problèmes alors qu'il a qu'une envie aller dormir, je le plains sincèrement!

---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 793
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes points : 54

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 27
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminé][Couloir] Virée nocturne  Jeu 18 Aoû 2016 - 4:34

« Je trouve que c'est plus facile en théorie qu'en pratique. Je ne sais pas si j'en serais capable. Et puis, je n'ai pas envie de décevoir mes proches. Mon frère compte sur moi. »

Le discours de la brune lui rappelait étrangement Isaak. Mais il supposa que chaque adolescent avait un peu peur de décevoir sa famille. Lui-même avait connu cela, même si aujourd’hui ses proches avaient arrêté de surveiller son parcours – bien que sa mère ne puisse s’empêcher de le comparer à sa sœur parfois, inconsciemment – et il avait toujours un peu peur de donner une mauvaise image de lui à ses parents, à sa sœur. En fait, ce n’était pas qu’une histoire d’adolescence.

« Si ton frère t’as fait une telle proposition, ça veut dire qu’il croit en toi et qu’il sait que tu t’en sortiras très bien. »

L’australien n’était pas vraiment au courant de sa situation mais il trouvait même cela mieux, d’un côté. Il n’avait en aucun cas envie de la juger – et même inconsciemment – alors en savoir le moins possible l’aidait à rester impartial sur ses conseils, même s’il s’agissait plus de quelques paroles d’encouragement que de vrais conseils, en fait.

« Je suis désolée, je veux pas vous embêter avec mes problèmes existentiels. Surtout pas à cette heure. »

Il haussa un sourcil.

« Si ça m’embêtait, je ne t’aurai pas posé la question. »

C’était l’une des raisons pour laquelle Thomas aimait son travail. Même s’il ne supportait pas les enfants en bas âge, il aimait beaucoup aider. Il savait lui-même à quel point les études pouvaient se révéler difficiles, à quel point on pouvait s’y perdre alors même s’il n’avait pas été au bout des siennes, son expérience pouvait être utile. Parfois, il aimerait remonter le temps pour secouer l’ancien « Lui » et lui dire de retourner dans son amphithéâtre sans tout abandonner.

« Parfois ça peut faire du bien d’extérioriser. Sur le plan moral mais aussi pour prendre du recul sur une situation qui nous effraie. » Il marqua une pause, et reprit, une idée un peu plus concrète en tête. « Pourquoi n’essayes-tu pas d’en parler à tes proches ? Peut-être qu’être rassurée et motivée par les concernés pourrait te faire passer à autre chose. »

C’était son père qui lui avait appris ça. Caleb n’avait jamais été du genre à crier sur ses enfants lorsqu’ils faisaient des bêtises, même très jeunes. Thomas se souvenait devoir s’asseoir sur le canapé du salon avec sa sœur alors qu’il leur expliquait calmement le problème et pourquoi est-ce telle ou telle chose n’était pas bien. Les aveux, les confessions marchaient de la même manière, sauf qu’elles étaient à sens unique.

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2054
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 201

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé][Couloir] Virée nocturne  Jeu 18 Aoû 2016 - 17:46

«Si ça m’embêtait, je ne t’aurai pas posé la question. »

Peut-être mais je me sens, quand même, coupable.

« Parfois ça peut faire du bien d’extérioriser. Sur le plan moral mais aussi pour prendre du recul sur une situation qui nous effraie. »

C'est vrai que la fois où j'ai craqué dans le parc et où j'ai tout raconter à Keitô, m'a fait énormément de bien. Je me sentais bien plus légère. Mais je pense qu'en d'autres circonstances, je n'aurais jamais osé dire tout ça à voix haute.

« Pourquoi n’essayes-tu pas d’en parler à tes proches ? Peut-être qu’être rassurée et motivée par les concernés pourrait te faire passer à autre chose. »

Ah, justement, je ne veux pas les inquièter pour rien.

"Je ne saurais pas comment aborder le sujet. Je sais qu'ils sont très compréhensifs et ne veulent que mon bohneur, et je suis sûre qu'ils accepteraient n'importe quel défaut. Mais je ne veux pas qu'ils s'inquiètent pour moi."

Je sais que Will balayerait mes craintes avec une vanne pourrie. Et en ajoutant que je ne devrais pas me faire de soucis sinon, j'aurais des cheveux blanc avant l'âge. Mon père ferait pareil. Par contre ma mère, je n'ai aucune idée de ce qu'elle pourrait dire...

"Et puis, ils sont un peu no stress, je ne pense pas qu'ils comprendraient bien mon angoisse.
Mon père a l'air tellement sûr de lui avant de plaider une affaire que je ne suis pas certaine qu'il ait déjà été stressé une fois dans sa vie.
"

C'est vrai quoi, je ne l'ai jamais vu angoissé en allant au tribunal quelque soit la gravité des affaires qu'il devait défendre. Ou alors, il est très bon comédien. Tout le contraire de moi en somme. Ce qui est ironique quand on pense à notre resemblance physique et d'autres traits de caractères qu'on partage. Je crois que le gène de la confiance en soi n'a pas atteint mon adn.

---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 793
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes points : 54

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 27
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminé][Couloir] Virée nocturne  Lun 29 Aoû 2016 - 13:12

Thomas n’aurait probablement pas craché sur une telle capacité. Réussir à ne pas angoisser pour un oui ou un non lui semblait hors de portée et du registre des rêves. Mais cela ne tenait malheureusement qu’à lui, il savait plus que n’importe qui d’autre qu’il n’était pas dans la barre verte de la norme. C’était dans sa nature de toujours être serviable et essayer d’apporter des solutions. Il était comme ça et la fatigue laissait cet aspect de sa personnalité intact. Alors même s’il n’était pas un expert en matière de zen, il essaierait comme il essaye à chaque fois. Ne passait-il pas sa vie à essayer ?

« C’est tout un travail moral. Et spirituel, je suppose. Je ne m’y connais pas tant que ça, mais c’est ce qu’ils répètent un peu tous à propos du trac, de l’angoisse. » Lui rétorqua-t-il, sur un ton détendu. « Les exercices de respiration, tout ça, tu sais. Et ne pas trop se préparer mentalement, ne plus y penser. »

Il se frotta la nuque, proche de l’embarras. Piètre conseiller était-il, pas capable d’appliquer ses propres résolutions lorsqu’il s’agissait de son stress.

« Enfin. Ça n’a jamais marché pour moi mais… » Il masqua sa gêne par un petit rire nerveux. « Ça vaut probablement le coup d’essayer. »

Essayer de détendre l’atmosphère était une chose. Y arriver en était une autre. Pour un million d’essai, Thomas réussissait peut-être deux fois. Trois si la chance lui souriait. Puis ça avait fini par devenir sa force plus que sa faiblesse. S’il ne savait toujours pas contrôler ses angoisses les plus enfouies, sa tendance à s’embarrasser pour moins que rien, il avait s’était rabattu sur d’autres choses. Sa bienveillance, son adresse. Il avait appris à réguler son impulsivité, avait appris à paraître peut-être plus stable qu’il ne l’était réellement. Bien que ça ne marche pas toujours. Mais ça, il n’en parlerait évidemment pas. Et comme pour ne plus y penser, il continua.

« C’est la première fois que tu montres tes dessins dans une exposition ? »

Et une réponse positive expliquerait bien des choses.

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2054
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 201

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé][Couloir] Virée nocturne  Mer 31 Aoû 2016 - 21:14

« C’est tout un travail moral. Et spirituel, je suppose. Je ne m’y connais pas tant que ça, mais c’est ce qu’ils répètent un peu tous à propos du trac, de l’angoisse. Les exercices de respiration, tout ça, tu sais. Et ne pas trop se préparer mentalement, ne plus y penser. »

Des exercices de respiration? On en a appris quelques uns au Kendo, c'est vrai que ça calme bien. Surtout quand je suis en colère, jamais tester sur le stress. Ca doit marcher aussi. En tout cas, je suis contente qu'il essaye de me donner des conseils même si il ne connait pas plus que moi. Il confirme ma pensée en disant:

« Enfin. Ça n’a jamais marché pour moi mais… Ça vaut probablement le coup d’essayer. »

"Oui vous avez raison! On perd rien à essayer."

dis-je en souriant. Bienvenue au club des gens qui donnent des conseils sans les appliquer!

« C’est la première fois que tu montres tes dessins dans une exposition ? »

Même pas besoin de réfléchir pour répondre:

"Non... enfin, oui... en fait, il a déjà exposé quelques dessins pour son exposition permanente. C'est juste que celle-là est la première aussi importante. C'est un peu sa chance d'avoir du succès et de pouvoir se développer plus. Si il a des critiques positives, il pourra avoir des commandes et se faire un nom."

La seule raison pour laquelle il peut garder sa galerie, c'est grâce au sponsor exorbitant de mes grand-parents paternel. Si il était dans le cas où il se lançait seul, il aurait mis des années avant de pouvoir faire une exposition comme ça.

"Si je peux l'aider en lui donnant plus de succès, j'en serais très contente! Mais si c'est le contraire, je m'en voudrais trop d'avoir plombé ses chances..." finis-je de dire avec un air piteux. Cette rencontre est en train de se transformer en entretien psy!

---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 793
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes points : 54

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 27
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminé][Couloir] Virée nocturne  Mer 7 Sep 2016 - 18:29

« Non… Enfin, oui… en fait, il a déjà exposé quelques dessins pour son exposition permanente. C'est juste que celle-là est la première aussi importante. C'est un peu sa chance d'avoir du succès et de pouvoir se développer plus. S’il a des critiques positives, il pourra avoir des commandes et se faire un nom. »

Le surveillant hocha doucement la tête. Elle avait déjà un avant-goût de ce que c’était, que d’être vue. Elle-même, son travail, d’être jugée. Probablement que sa propre expérience lui serait bien plus utile que ses propres conseils. Mais même après coup, à sa place, Thomas aurait aimé avoir peut-être un ou deux mots d’encouragement. Et il se tuait même à se dire que s’il quelqu’un l’avait poussé dans ce qu’il faisait, il serait peut-être en train de corriger des copies chez lui, plutôt que de faire une ronde ici. Sauf qu’on ne revient pas en arrière. Et puis, malgré les deux ou trois regrets qui ne cesseraient jamais de le tourmenter, il y avait du bon. Jamais il ne se plaindrait de sa vie. Oh que non. Balayant ses pensées un peu trop personnelle, il revint à elle.

« Si je peux l'aider en lui donnant plus de succès, j'en serais très contente ! Mais si c'est le contraire, je m'en voudrais trop d'avoir plombé ses chances… »

L’art était quelque chose de compliqué. Parfois plus compliqué que tout le reste, que les sciences, que la littérature, que les maths. En mathématique, vous avez un théorème, une propriété, une règle à suivre. En littérature, il existe des procédés, des styles, des obligations, des contraintes. En sciences, il s’agit d’un vocabulaire, de protocoles, de réactions. En somme, chaque domaine présente un appui qui, une fois appris, permet de se repérer, d’avoir un point de départ. L’art n’a ni règles, ni repère. Et l’imagination est infinie. Les scientifiques n’aiment pas l’infini, ils le disent eux-mêmes. Un calcul qui contient le signe infini est soit erroné, soit dérangeant. Alors Thomas n’avait rien entre les mains pour l’aider, pour lui apprendre à ne plus s’inquiéter, pour la faire progresser. Et ce sentiment d’impuissance lui semblait presque étrange. Il n’aimait pas ça, non.

« L’art est quelque chose de discutable, de très libre. Je pense que tu as peu de chance d’être mal critiquée par l’unanimité. C’est une histoire d’avis, d’opinion en quelques sortes. Celui qui veut te voir en tête de liste doit avoir plus d’importance pour toi que celui qui veut te descendre. C’est comme ça. Et je prends le risque de penser que ton frère partage mon avis. Je suis sûr qu’il saura tirer ce qu’il y a de plus positif de tes dessins. Et de toi. »

C’était presque niais. Et bordé de beaucoup, beaucoup, beaucoup d’illusions. Même s’il le pensait réellement, il le savait.

HRP:
 

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2054
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 201

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé][Couloir] Virée nocturne  Sam 12 Nov 2016 - 20:36

« L’art est quelque chose de discutable, de très libre.»

Je souris à cette phrase, c'est sûr que l'art est quelque chose de discutable. Le milieu artistique est différent que les autres domaines...

«Je pense que tu as peu de chance d’être mal critiquée par l’unanimité. C’est une histoire d’avis, d’opinion en quelques sortes. Celui qui veut te voir en tête de liste doit avoir plus d’importance pour toi que celui qui veut te descendre. C’est comme ça.»

Je dois bien admettre qu'il a raison. Si ça tombe, ils vont même pas remarquer mes dessins. Ça serait le meilleur scénario pour moi.

«Et je prends le risque de penser que ton frère partage mon avis. Je suis sûr qu’il saura tirer ce qu’il y a de plus positif de tes dessins. Et de toi. »

J'ai bien envie de dire: "si vous le dites" mais je commence à vraiment à être trop fatiguée pour argumenter.

"Oui sans doute."

Ton pas du convaincu bonjour. C'est le mieux que je peux faire pour le moment.

"En tout cas, vous avez surement raison pour la critique à l'unanimité, je le sais bien quelque part mais je n'arrive pas à m'en convaincre. Merci de m'avoir aidé à m'en souvenir..."

Je pense qu'on arrive à la fin de notre conversation. On a bien discuté et avec ses conseils, j'espère pouvoir lâcher du leste et dormir tranquillement. Je m'arrête de marcher et lui dit:

"Je vais vous laisser et retourner dormir, je vous ai retardé assez longtemps."

HRP:
 

---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 793
■ Inscrit le : 28/02/2016

■ Mes points : 54

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 27
❖ Chambre n° : A-204
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Thomas Harper
« Personnel ; surveillant »
(#) Re: [Terminé][Couloir] Virée nocturne  Lun 10 Avr 2017 - 15:05

Il ne pourrait pas la faire changer d’avis en un soir. On ne peut pas prendre confiance en soi aussi rapidement, c’est un travail compliqué, long et parfois même fatiguant. Il avait été le premier à en pâtir et fut bien content d’en être là aujourd’hui. Thomas était loin de pouvoir clamer être l’homme le plus confiant au monde, mais il tirait son épingle du jeu et d’une certaine manière, ça lui donnait de quoi être fier. L’adolescence n’était pas spécialement la meilleure période pour faire ce pas, on y passe plus son temps à se chercher qu’à se trouver.

Donc il n’argumenta pas plus. Les quelques mots qu’il lui avait glissés retentirait peut-être un jour lorsqu’elle en aurait besoin, espérait-il. Ou peut-être pas, qu’importe du moment que ça ne lui causait pas du tort.

« Tu n’as pas à me remercier. »

Il n’avait jamais craché sur les mains qu’on lui avait tendu. Il n’avait pas assez de fierté mal-placée pour ça, il n’avait peut-être même pas assez de fierté tout court. Mais ça avait eu le mérite de lui apporter quelque chose, ne restait plus que ses paroles l’aident. Même de façon infime.

Un rapide coup d’œil sur l’écran trop lumineux de son smartphone le rappela à l’ordre. Elle aussi, par ailleurs. Il ne regrettait pas de l’avoir laissée prendre l’air. Adolescents à l’internat ou pas, lui aussi avait besoin de souffler parfois, alors pourquoi pas eux ?

« Ne t’en fais pas pour moi. » Il éclaira le couloir pour qu’elle puisse regagner sa chambre. « Retourne sauver quelques heures de sommeil si tu ne veux pas somnoler demain. »

Le tout avec un sourire bienfaisant dénué de sévérité – pour une fois – car avoir moins de sommeil ne l’aiderait certainement pas à régler ses problèmes. Et puis, la nuit porte conseil.

---------------------------------

Bonsoir, je suis également un code couleur rajouté à l'arrache. Thomas perd son japonais en #A63F45 et s'exprime dans la langue de Shakespeare ou l'anglais en #669FBD.

Tu veux la guerre ? Tu vas l'avoir ♥ :^)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2054
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 201

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé][Couloir] Virée nocturne  Ven 14 Avr 2017 - 10:59

Il me dit que je n'ai pas à le remercier mais je pense le contraire. C'est rare, je pense, que les surveillants ne collent pas les élèves qui se baladent pendant le couvre-feu. Et je doute encore plus qu'ils prennent le temps d'écouter les petits soucis personnels des élèves.

Quand il regarde son portable, ça m’explose un peu les yeux aussi. Je commençais à m'habituer à la pénombre du couloir.


« Ne t’en fais pas pour moi. Retourne sauver quelques heures de sommeil si tu ne veux pas somnoler demain. » dit-il en éclairant le couloir.

"Merci et bonne nuit à vous! Faites attention sur le chemin" dis-je en souriant.

J'aurais préféré trainer encore un peu mais la fatigue me rattrape de plus en plus. Je me dépêche de rentrer dans ma chambre.
Une fois dans le lit, j'angoisse un peu de faire un nouveau cauchemar.
Quoiqu'il en soit, je sens que le réveil risque d'être compliqué!


HRP:
 

---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: [Terminé][Couloir] Virée nocturne  

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé][Couloir] Virée nocturne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe High School ; le lycée :: Les dortoirs-
Sauter vers: