Partagez | 
 

 Bloqués c'est trop bien.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
■ Age : 18
■ Messages : 248
■ Inscrit le : 11/06/2016

■ Mes points : 0

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Effie Dovick
« Elève ; en 4ème année »
http://weheartit.com/InoxIdable
(#) Bloqués c'est trop bien.  Sam 20 Aoû 2016 - 16:23



Bloqués c'est trop bien.
Avec Shun Aster

Vendredi 10h15.

Le vendredi et le lundi sont des jours qui m'emplissent de bonheur, vraiment. En plus du jeudi où je vais au karaté, je commence et fini la semaine par le sport. Bon ce n'est que le matin. Mais mis à part les deux heures qu'on a le vendredi, j'aime énormément cette journée. Vraiment ! Bon, ok, c'est peut-être un peu parce qu'après c'est le week-end, et qu'en général, je vais chez Sergei pour manger, dormir, manger et dormir. En plus de ça je peux voir CotonBall, et je ne vois plus ces boulets qui me servent de colocs.

L'heure de Japonais est passé plutôt vite, perso j'aime bien cette matière, donc ça me va. Mais après, là commence les choses sérieuses. Le sport. En générale dans cette matière je suis plutôt volontaire. J'aime quand tout le monde participe. Non pas que la cohésion d'un groupe me remplisse le cœur d'une joie intense hein, non, faut pas déconner. Mais j'aime bien voir la petite fourmilière s'activer. Rien à voir à la Russie, ou seuls les premiers de la classes et les sportifs ne s'investissent, pendant que les filles préservent leur manucures. J'ai toujours eue une sainte horreur de ce genre de nana d'ailleurs. Quand j'y pense les japonaises aussi sont un peu comme ça. Elles participent, mais se font passer pour faible pour éviter d'avoir à faire quelque chose. C'est encore plus exaspérant d'ailleurs. Mais heureusement, il y a Summer qui participe. Bon j crois qu'elle est du genre à participer à tout, mais ça me va bien. Elle est un peu relou mais ça va. Le reste, il y a Yuichi et Miyako aussi. Ces derniers je les aime bien sans vraiment les aimer. Enfin, arrêtons de faire des analyses inutiles sur les gens de ma classe, parce que j'ai pas fini sinon.

Aujourd'hui c'était le volley-ball. Concrètement, on porte un t-shirt avec une espèce de culotte. C'est vraiment, mais alors vraiment pas confortable. D'ailleurs j'ai toujours été étonnée de voir que les japonais sont tous très coincés, mais que pour le volley, on peut se mettre ne culotte sans problème. C'est assez illogique non ? Enfin, toute façon pas le choix. Du coup, bien-sûre je me suis mise avec Sergei. Il me porte pour les smatch, on se fait crier dessus. C'est amusant. L'heure passe vite de cette manière. Mais je suis de corvée pour aller chercher les balles, vue que je suis la plus rapide.

Cette fois, vers la fin de l'heure, elle était partie dans la réserve. Donc j'ai courue jusque dans la petite pièce sombre. C'est assez oppressent comme pièce je trouve. Surtout que je n'ai jamais réussi à trouver l'interrupteur. J'entends le prof siffler la fin des match. Les filets se font désinstallés, les balles vole jusque dans la réserve. Attaquée de partout, je me cache dans un coin, les maudissant tous autant qu"ils sont. Sergei m'a sûrement oublier. Il peut être très contradictoire quand même, et j'entends son rire partir au loin. Super. Je trébuche et le rattrape au mur. C'est ma balle. Je range toutes les autres dans le sac à balle. Il ne m'en reste plus que 3 quand... *PLAC* La porte se ferme. *CLIC* A clé ?! Ah, mais non, pourquoi ce petit bruit là, ça veut dire quoi, je veux pas.

Je me précipite vers la porte, mais la personne semble déjà partie. Mécaniquement je fais ce que tout le monde fait dans ces cas là : s'exciter sur la porte. Certes c'est inutile mais.... ouais nan, c'est inutile. Je me retourne, tâte mes fesses. Bah, non pas de téléphone puisque je suis en culotte. En culotte en plus... J'observe ce qui se trouve autour de moi. Il y a pas une fenêtre comme dans les films ?

- Rah, et merde hein !

Codage par Jibunnie sur LIBRE GRAPH

---------------------------------

Japonais : #7f3f3f, Russe : #336633.

Les feux
de l'amour.


     

© by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 14
■ Messages : 432
■ Inscrit le : 23/07/2015

■ Mes points : 55

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Shun Aster
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Bloqués c'est trop bien.  Sam 20 Aoû 2016 - 18:08

Vendredi - 08h30

Je venais de sortir de l'administration de l'Aster Japan Enterprise car j'y étais depuis ce matin pour y remplir des papiers pas trop importants mais nécessaires. Des papiers par rapport a l'entreprise de mon père pour des fonds déversé ou je sais pas quoi, et comme je touche un quart des actions secondaires de l'AC je pouvais signer tout ce qui était en rapport avec l'investissement et la bourse tout ça. Bref, je quittais donc les bâtiment et me rendais vers Kobe, j'avais cours dans l'instant mais je ne pouvais pas m'y rendre pour des raisons claires : Loin - Anglais - Pas envie.

L'administration se situais au centre-ville, donc a plus de 40 minutes de Kobe, le temps d'arriver il sera 09h30. Vu que j'ai pas envie d'aller en cours mais que je dois me présenter a l’accueil pour 09h40 bah je suis obliger de partir. Je remis donc correctement ma veste noire en cuir et arrangea mon polo rouge et me mit en route.

Vendredi - 09h30

J'étais arrivé devant l’accueil de l'établissement, je me recense donc a l'entrée et le gardien me laisse passer et je fonce vers ma claaas...non. Je vais au gymnase. Pourquoi ? Parce qu'un groupe de potes sèche souvent le cours d'Anglais et viens voler des balles dans le local gymnase après le cours des 4ème année. Je comptais donc me cacher dans le local ou ils viendraient et ensuite leur faire une petite blague parce que j'avais que ça a faire, et leur réaction pourrait être marrante. Je fis donc ce que j'avais a faire et mit sereinement en route vers le gymnase.

Avec chance, j'étais arrivé avant les 4ème année qui étaient entrain d'arriver, je me mit a courir rapidement le long du gymnase pour me cacher ensuite dans le local. Une fois dedans il y fit noir donc j'allumais la lampe torche de mon téléphone afin de trouver une cachette, je vit directement un placard avec des cintres inutiles et en fit mon repaire.

...

Je pensais que le groupe allait arriver dans les minutes suivantes, mais en fait non, ils n'étaient mêmes pas arrivés et j'avais passé mon temps a jouer a des jeux sur mon téléphone ou a regarder des anime. Le temps passait et personne ne venait, de plus, j'entendais les bruits gênants des élèves qui faisaient un boucan incroyable... Je voulais mettre mon casque et rester a attendre sans écouter leur vacarme. Surtout que quand j'essaye de comprendre ce qu'ils disent, je comprend pas. Ça donne un truc du style : Ablabla demo koi shinshinshin. Parce que oui, j'entend souvent le mot "Shin" quand il y'a un boucan comme a la cantine.

Après un temps d'attente plus long que l'installation de World of Warcraft, quelqu'un entra dans le local, j'éteignis mon téléphone et attendit doucement tout en me préparant mentalement. L'inconnu commença a ranger des balles et fut submergé de tirs de balles incessant provenant de ses camarades. Mais alors qu'elle n'avait pas finie de ranger que la porte se ferma derrière elle et fut fermée a double tour, la voici enfermée...seule... TIN TIN.

Son temps d'attente entre la fermeture de la porte à clé et sa réaction fut plutôt gros, et elle violentais la porte comme une malade en plus alors que c'était inutile. Bien, il était temps pour moi de voir qui était cette inconnue.

Je sortais donc discrètement du placard sans faire de bruit et alluma le flash de mon téléphone pour le mettre en dessous de mon menton, je m'approchais discrètement d'elle et lui souffla a l'oreille droite tout en griffant doucement son épaule gauche et lui dit :

<< On va être ensembles...pour l'éternité...>>
dis-je en prenant une voix douce et aiguë.

J'en profitais aussi pour resserrer mon étreinte sur elle pour accentuer l'effet de peur.

---------------------------------

• Japonais #ff6600 •• Anglais #00ccff •
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 18
■ Messages : 248
■ Inscrit le : 11/06/2016

■ Mes points : 0

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Effie Dovick
« Elève ; en 4ème année »
http://weheartit.com/InoxIdable
(#) Re: Bloqués c'est trop bien.  Lun 22 Aoû 2016 - 16:52



Bloqués c'est trop bien.
Avec Shun Aster

Franchement je commençais à croire que j'allais restée seule dans cette reserve jusqu'à ce que ma peau de détache de mon corps. Mais apparemment, ma peau ne sera pas la seule à se détacher de son propriétaire. J'étais tranquillement entrain de chercher une solution, quand un... truc, viens me griffonner l'épaule. Une sorte de lumière s'allume, et alors je sens le souffle de quelqu'un sur mon oreille.

- On va être ensembles...pour l'éternité...

Réflexe basique pour une Effie sauvage, je suis fout ma mains en pleins visage. Une sorte de facepalm super voilent si vous voulez. -Pourquoi je dis "vous" moi ? J'deviens schizo'... Bref, on verra ça plus tard.- J'ai pas vraiment eue le temps de voir le visage du débile qui voulait me faire peur, car il est tombé à la renverse. Ah, bon, bah, bien fait. Voilà. A jouer avec feu on se brûle. Je regarde mon agresseur, pour découvrir des cheveux blonds roux bizarres. Ça me dit quelque chose ça tiens. Son téléphone avec la lumière allumé était tombé par terre et ne l'éclairait pas totalement, du coup je le prend et point la lumière droit sur sa tête. Ah mais oui, je le reconnais, c'est le relou du karate. Le vrais schizo qui veut d'abord complimenter quelqu'un et ensuite se battre avec. Curieux personnage.

- Ça t'arrive souvent de grattouiller les gens ? Je marque une pause, en fait je crois que c'est peut-être exactement le genre de truc qu'il doit faire. Hum, oublie ça en fait... Nouvelle pause, je regarde autour de moi, puis soupçon. C'est toi qui à manigancé ça ?

Ok, j'avoue c'est un peu prétentieux de ma pare de croire qu'il a fait une mise-en-scène pour faire je ne sais quoi en rapport avec moi, et à bien y réfléchir, c'est peut-être le cas, mais je n'étais sûrement pas ça victime. Vue comme ça c'est déjà moins flippant, même si l'idée qu'il soit capable de faire un truc comme ça est très bizarre, je préfère me dire que je ne suis pas la victime.

Fixée dans mon idée qu'il à manigancé tout ça, je suis persuadée qu'il à les clés de la porte. Je tend donc la mains pour l'aider à se relever, une fois debout, je tend mon autre main pour demander les clés. C'est pas le tout, mais j'ai cours moi après, et avec le grand manitou en plus de ça. Faut pas déconner.

- Allez, donne, faut qu'on sorte d'ici. Enfin, j'ai pas envie de rester avec toi en tout cas.

Codage par Jibunnie sur LIBRE GRAPH

---------------------------------

Japonais : #7f3f3f, Russe : #336633.

Les feux
de l'amour.


     

© by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 14
■ Messages : 432
■ Inscrit le : 23/07/2015

■ Mes points : 55

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Shun Aster
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Bloqués c'est trop bien.  Lun 22 Aoû 2016 - 18:06

Boum, je me suis pris un gros coup de paume sur le visage qui me fit tomber au sol, mon nez me piquait et mon téléphone tomba par la suite au sol, je me tortillais un peu de douleur car mon nez était une zone sensible... Je sais pas qui venait de m’agresser mais vous pouvez être sur que j'avais la haine contre lui, c'était surement une fille vu l'odeur de ses cheveux mais son attaque était plus puissante que celle d'un garçon. En tout cas si c'était un mec, j'allais lui refaire sa tête a l’extérieur ou même ici qu'importe.

Alors que j'étais en pleine réflexion, l'individu ramassa mon téléphone et pointa le flash sur moi, elle avait donc une idée de mon idée mais moi je ne pouvais pas la voir vu que c'était la pénombre autour d'elle. Je fronçais alors les sourcils pour lui montrer mon désaccord, quelques fois je peut être ouvert d'esprit et accepter les conséquences mais la j'étais pas trop en communion.

<< Ça t'arrive souvent de grattouiller les gens ?
Je profite de la pause qu'elle laissa pour lui couper la parole
- Ça t'arrive de frapper les gens ?
Dis-je directement après qu'elle aie terminée sa phrase.
-Hum, oublie ça en fait...
fit elle en laissant une nouvelle pause tout en regardant autour d'elle
- T'a pas a décider ce que je compte oublier...
elle me dit alors un truc qui me dégoûta
- C'est toi qui à manigancé ça ? >>

Je laissais alors un blanc dans la conversation et baissa la tête, je ne savais pas ce que j'étais entrain de faire, je pensais juste au coup qu'elle m'avait mise et ensuite a ses fausses accusations. Je ne savais pas non plus a quoi elle pouvais penser en attendant une réponse de ma part mais je ne comptais rien lui donner, j'attendais juste quelque chose.

Elle s'approcha alors de moi, je pouvais voir sa tête vu qu'elle était juste au dessus de moi, elle me disais quelque chose. L'inconnue me tendit sa main...

Putain mais elle était de quelle espèce pour être aussi conne ? Je lui dégageais sa main en lui mettant un grand coup de paume pour la décaler, son autre main était aussi tendue vers moi, surement pour... Si elle me sortait la phrase que je pensais...

- Allez, donne, faut qu'on sorte d'ici. Enfin, j'ai pas envie de rester avec toi en tout cas.

Je lui arrachais violemment mon téléphone des mains alors que j'était encore au sol, je me relevais alors et la poussa sur le coté sans trop forcer et laissa ma colère s'exprimer.

<< Je vais pas te récapituler tout le chemin parcouru hein ? Mais c'est quand que tu saura qu'il faudrait peut être fermer ta gueule ? Moi j'ai une petite idée. Faudrait peut être commencer par montrer un peu de respect au gens que tu connais pas et pas les traiter comme tu viens de le faire. Tu dois peut être une de ces personne qui se croit tout permis et qui marche sur les autres mais bordel de merde tu m'a envoyé un flash sur les yeux et tu me met sur les épaules un truc que j'ai même pas fait. Visiblement t'a pas envie de rester avec moi, j'ai ma clé, c'est mon téléphone, il me suffit d'appeler quelqu'un pour sortir d'ici, j'ai pas spécialement envie de quitter cette pièce mais ça a l'air d'être le cas pour toi.
dis-je en crescendo.

Je profitais d'un court blanc pour m'éloigner d'elle, elle m'avais énervé, et je m'en foutais de ce qu'elle pouvait dire ensuite, quelques excuses pouvaient me faire changer d'avis.

<< Ah au fait, je suis pas sur que tu sois grande, du coup comme t'est une gamine je joue au gamin avec toi. Excuse toi et on sort. >>
dis-je en souriant tout en jouant a un jeu sur mon téléphone.

---------------------------------

• Japonais #ff6600 •• Anglais #00ccff •
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 18
■ Messages : 248
■ Inscrit le : 11/06/2016

■ Mes points : 0

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Effie Dovick
« Elève ; en 4ème année »
http://weheartit.com/InoxIdable
(#) Re: Bloqués c'est trop bien.  Lun 22 Aoû 2016 - 18:53



Bloqués c'est trop bien.
Avec Shun Aster

J'y ai peut-être été un peu fort pour le coup, mais en même temps c'était un réflexe, j'y peux rien. Et il ne semble pas comprendre vue sa tête. Après avoir reconnue hum... Sh-truc, je lui tend la main, pour l'aider. Chose qui est visiblement très mal reçus et à la quelle je reçois une réponse des plus puériles et ridicules. Il me tape bêtement la main, comme un enfant qui à été touché dans sa fierté devant ses copains d'école. Ce qui doit être le cas. Se prendre un coup par une fille est en tomber doit pas être la situation la plus valorisante, mais en même temps, avant d'agir comme ça, il aurait due réfléchir.

- Ça t'arrive de frapper les gens ?

Bah je viens de le faire.

- T'a pas à décider ce que je compte oublier...

C'est vraiment pitoyable. Vraiment elles sortent d'où ces répliques, plus ça va et moins il montre de maturité. Mais en même temps, ça à pas l'air d'être une spécialité chez lui. Déjà au club il avait pas brillé grâce à ça. Mais passons, lorsque je lui pose ma dernière question et lui demande de me donner les clés, il reprend son téléphone. J'avais oublié de lui rendre, du coup je comprend, mais le fait qu'il me pousse n'est pas vraiment justifié. Je ne m'énerve presque pas et le regarde faire.

- Je vais pas te récapituler tout le chemin parcouru hein ? Mais c'est quand que tu saura qu'il faudrait peut être fermer ta gueule ? Moi j'ai une petite idée. Faudrait peut être commencer par montrer un peu de respect au gens que tu connais pas et pas les traiter comme tu viens de le faire. Tu dois peut être une de ces personne qui se croit tout permis et qui marche sur les autres mais bordel de merde tu m'a envoyé un flash sur les yeux et tu me met sur les épaules un truc que j'ai même pas fait. Visiblement t'a pas envie de rester avec moi, j'ai ma clé, c'est mon téléphone, il me suffit d'appeler quelqu'un pour sortir d'ici, j'ai pas spécialement envie de quitter cette pièce mais ça a l'air d'être le cas pour toi.

Donc, là, on est sur de refoulage d'émotions, exprimé d'une manière totalement désordonnée et à peine justifié.

- Alors, sans faire de remarque sur ta vulgarité, le respect ça va dans les deux sens, et tu n'en as pas manifesté en premier. De plus, tu aurais due comprendre que c'était un réflexe d'auto défense, et compte tenue de la situation dans la-quelle j'étais c'est parfaitement compréhensible. Ensuite, tu ne me connais pas donc tu ne sais pas quel genre de personne je suis. Et enfin c'était une question, pas une affirmation. Maintenant, si tu veux appeler quelqu'un vas-y, si par malheur tu ne veux pas, je peux me débrouiller.

- Ah au fait, je suis pas sur que tu sois grande, du coup comme t'est une gamine je joue au gamin avec toi. Excuse toi et on sort.

Je lève les yeux au ciel, ce qu'il ne peut pas voir, tant mieux, il l'aurait peut-être prit comme un crime ou une déclaration de guerre. Ce gamin ne se souvient pas des personnes qu'il agresse. J'explore du regard la salle pour savoir s'il y a une fenêtre ou n'importe quoi, puis fini par m'avancer dans la pénombre.

- Et on s'est déjà croisés, karate tout ça, ça te rappelle un truc ?

Je sors maintenant de la pénombre pour regarder par la petite fenêtre le porte. Il n'y a encore personne. Est-ce que quelqu'un à sport au moins à cette heure là ? J'ai encore une fois le réflexe de lisser ma jupe, mais me rend compte que je suis en culotte. Cette tenue est vraiment ridicule. Je regard mon camarade de chambre de prison, tiens il saigne du nez. C'est con, si j'avais un tissue je lui aurais passé mais bon, à part mon t-shirt... Et je vais pas me mettre à poil devant lui, non non. Le seul qui peut c'est Sergei et il... Eh mais, moi aussi j'ai ma clé. Elle est peut-être moins rapide, mais tout aussi efficace, et sûrement plus amusante.

Codage par Jibunnie sur LIBRE GRAPH

---------------------------------

Japonais : #7f3f3f, Russe : #336633.

Les feux
de l'amour.


     

© by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 14
■ Messages : 432
■ Inscrit le : 23/07/2015

■ Mes points : 55

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Shun Aster
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Bloqués c'est trop bien.  Mar 30 Aoû 2016 - 22:46

Alors que ma camarade de prison répliquais a mon déchainement de colère, je l'observais exprimer son art de la parole d'un regard qui quittait a peine son écran, comme si je la surveillais, tout ce que j'avais entendu dans son blabla était "Je peux me débrouiller". Intéressants, elle se pensait responsable et n'avais pas besoin de moi, dans ce cas, autant ne pas lui accorder de l'importance, j'ajoutais au passage une remarque désobligeante et "maternelle". Je pointais mon écran de téléphone vers elle pour observer sa réaction, elle levais les yeux au ciel, vengeance sublime mademoiselle. Pendant que je jouais, la jeune demoiselle enfermée dans une tour me fit savoir qu'on s'était déjà rencontré dans un club de karaté et tout ça. Je dois vous avouer que sa tête me disais quelque chose, je vous assure que je l'ai vue a la télé, celle qui présente la TV-Tokyo le matin à 8h et qui me déprime quand je vois que l'heure a coté de Jojo's Bizarre Adventure arrive a 8h30 et qu'il faut aller en cours.

Non
répondis-je en restant scotché a mon téléphone comme si il y avait quelque chose d'intéressant.

En lui répondait, je remarquais que je saignais du nez, comment gâcher toute crédibilité déjà perdue en quelques secondes, il vous faudra saigner du nez comme un boxeur polonais. Ce qui me saoulais dans mon moment de solitude blessée, c'est que Effie m'avait fait super mal et mon nez picotais un peu, mais je refusais de l'admettre, et j'avais une douleur étrange quand je respirais comme si il y'avait un trou dans mes narines. Pff, un peu de mental et c'est bon. Quand même le sang coulait lentement et c'était lourd, j'avais l'air d'un blond complétement con comme ça, il fallait que je sorte d'ici et que je me fasse soigner. J'arrêtais soudainement de jouer a mon jeu et la musique se coupa d'un coup, je me rendis sur mon journal d'appel et contacta rapidement mon garde du corps Tenma, il me répondit très rapidement.

Yooo Tenma, ça va ?
Je vais bien, puis-je vous aider ?
Ouais, je suis coincé avec quelqu'un dans le local du gymnase de mon Lycée, tu peut venir rapidement me ramener un mouchoir et de quoi manger s'il te plait ? Te force pas si t'a la flemme.
Je suis déjà dans la voiture.
Okk, bah prend moi deux boites de chips, deux bouteilles d'eau et un yakisoba et...

Je baissais le téléphone au niveau de mon cou et demanda a Effie :

- Tu veut manger un truc avant de retourner en cours ? Je mange pas avec toi bien sur mais pour que tu te sente pas seule sur le chemin en conflit avec ton estomac.
lui dis-je en la fixant.

J'étais bien gentil avec elle, mais vu qu'on était deux ça servait a rien d'entrer en conflit permanent.

---------------------------------

• Japonais #ff6600 •• Anglais #00ccff •
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 18
■ Messages : 248
■ Inscrit le : 11/06/2016

■ Mes points : 0

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Effie Dovick
« Elève ; en 4ème année »
http://weheartit.com/InoxIdable
(#) Re: Bloqués c'est trop bien.  Mer 31 Aoû 2016 - 23:29



Bloqués c'est trop bien.
Avec Shun Aster

Au moment où je lève les yeux au ciel je me prend une lumière en pleine tronche, et bien, j'imagine qu'on est a égalité maintenant. Ça me fait pas plaisir et j'ai envie de lui écraser la tête mais je comprend, même si je ne vois pas pourquoi il a fait ça, et que ça semble juste être une sorte de vengeance. Son téléphone émettait un petit bruit style jeu. Et alors là, je ne comprend pas pourquoi il ne l'utilise pas pour appeler quelqu'un. Si c'est juste pour me punir c'est complètement stupide, je ne comprend vraiment pas pourquoi il fait ça. Il est loin de remonter dans mon estime. Même si au font ça ne doit pas vraiment lui importer. Mais mine de rien, je ne dis pas ça pour me vanter, mais je peux être une alliée de taille. D'ailleurs il avait semblé le comprendre par lui même lors de notre première rencontre... Drôle de personnage. Soudain, le bruit de font cessa.

- Yooo Tenma, ça va ? (...) Ouais, je suis coincé avec quelqu'un dans le local du gymnase de mon Lycée, tu peut venir rapidement me ramener un mouchoir et de quoi manger s'il te plait ? Te force pas si t'a la flemme.

"me ramener un mouchoir", cette phrase veut-elle dire qu'il veut juste faire venir quelqu'un pour avoir à manger, sans forcément sortir d'ici ? J'attends la suite avant de faire une remarque, au cas où.

- Okk, bah prend moi deux boites de chips, deux bouteilles d'eau et un yakisoba et... Il se tourne vers moi, bizarrement je le sens pas, j'attends de voir l'aire méfiante. Tu veut manger un truc avant de retourner en cours ? Je mange pas avec toi bien sur mais pour que tu te sente pas seule sur le chemin en conflit avec ton estomac.

là je suis surprise. Je l'avoue. Je vais faire l'impasse sur la démonstration d'immaturité, mais dans l'ensemble, c'est plutôt attentionné. D'un côté, je ne veux rien, parce que je n'ai plus faim que ça, et que j'ai toujours un truc dans mon sac, mais de l'autre, si je refuse il va penser que ma fierté m'en empêche. Alors que ce n'est pas le cas.

- Hum... Une bouteille d'eau ça me suffit, merci.

Je le laisse terminer sa conversation en me demandant qui est cette personne qu'il se permet de déranger avec autant de désinvolture. Il m'avait parler de garde du corps au club, peut-être que c'est lui. Et s'il a une garde du corps, c'est qu'il doit avoir de l'argent, alors c'est peut-être juste une sorte de majordome. Mais quel genre de majordome laisse son client seul, si je ne me trompe pas ils n'ont pas le droit d’obéir à ce genre d'ordre... Je secoue la tête. Pourquoi je me pose toutes ces questions moi ? N'importe quoi. Bref.

- Et du coup, qu'est-ce que tu faisais là ?

Je m'assoie en tailleurs sur le sol, sans prévenir. Dans le noir il n'aura peut-être pas remarqué que je suis à moitié nue finalement. Bon c'est peut-être un peu exagéré de dire que je suis à moitié nue, mais finalement, c'est l'effet que ça me fait. J'attends sa réponse. Je n'ai rien d'autre pour faire la conversation de toute manière, non pas que je sois vraiment intéressée, mais c'est point que j'aimerai éclaircir.

Codage par Jibunnie sur LIBRE GRAPH

---------------------------------

Japonais : #7f3f3f, Russe : #336633.

Les feux
de l'amour.


     

© by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 14
■ Messages : 432
■ Inscrit le : 23/07/2015

■ Mes points : 55

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Shun Aster
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Bloqués c'est trop bien.  Jeu 1 Sep 2016 - 12:35

J'attendais bien sagement qu'elle me réponde, j'essayais d'être gentil avec elle et il suffisait juste qu'elle me rende la pareille, rien de plus. Oeil pour oeil dent pour dent like we said. Ma partenaire de prison me demanda une bouteille d'eau, ah, elle savait se montrer mature, si elle était conne et immature elle m'aurait rien demandée ou dit d'aller me faire foutre. Vu le contexte un peu compliqué, c'est sur que chacune de nos réponses/questions pouvait être mal prise par l'autre, donc il fallait mieux jauger ses phrases avant de dire ce qu'on pensait.

- C'est bête, la deuxième bouteille était déjà pour toi. Bah c'est pas grave.

Je repris mon téléphone pour dire a Tenma que c'était bon, il raccrocha de lui même et me laissa avec mes difficultés, tout ce qu'il restais, c'était d'attendre vu que Tenma était a l'autre bout de Kobe. Ce type est vraiment génial et en plus il est super fort, en même temps c'est un "ninja". Je me levais de la ou j'étais assis et opta pour faire quelque chose car la pièce était pas vraiment super pratique dans l'obscurité. Effie me posa alors une question, mais la voix venait du sol, bizarre, je crois qu'elle était assise par terre.

- J'attendais des amis pour leur faire peur, ils ont l'habitude de sécher et passer par ici. Je trouve bizarre qu'on ne t'ait pas remarquée absente, personne ne viendra ? Ou peut être que t'est un membre fantôme je sais pas.

Je m'avançais vers Effie pour ensuite m'abaisser a son niveau, j'avais activé le plus puissant flash de mon téléphone, je posais ensuite celui-ci au sol afin d'éclairer une partie de la pièce. Ah, je pouvais enfin observer son visage clairement, je me rappelais bel et bien d'elle, mais plus de comment je l'avais rencontré. Elle pourrait m'éclairer... éclairer ? lumière ? flash ? vous avez compris ?

- En fait, tu semble me connaitre, mais pas moi. Je parie que j'ai fait quelque chose de stupide.

400 MESSAGES:
 

---------------------------------

• Japonais #ff6600 •• Anglais #00ccff •
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 18
■ Messages : 248
■ Inscrit le : 11/06/2016

■ Mes points : 0

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Effie Dovick
« Elève ; en 4ème année »
http://weheartit.com/InoxIdable
(#) Re: Bloqués c'est trop bien.  Sam 3 Sep 2016 - 22:14



Bloqués c'est trop bien.
Avec Shun Aster

- C'est bête, la deuxième bouteille était déjà pour toi. Bah c'est pas grave.

Donc si j'en suis sa logique, le paquet de chips aussi. C'est plutôt attentionné. Je ne peux pas dire que je ne trouve pas le geste appréciable, même si la remarque gâche un peu la chose. Je dois reconnaitre que le petit est plein de ressources, je ne sais pas sur quel pied danser avec lui.

- J'attendais des amis pour leur faire peur, ils ont l'habitude de sécher et passer par ici. Je trouve bizarre qu'on ne t'ait pas remarquée absente, personne ne viendra ? Ou peut être que t'est un membre fantôme je sais pas.

Tout est parfaitement logique. Je fais ça tout les jours, tout le monde fait ça tout les jours. Le pire c'est qu'il a dit ça avec tellement de naturel. Comme si tout était normale. Mais il n'a pas de bonnes fréquentations, je ne peux pas juger parce que well, Sergei n'est pas un exemple de sainteté, mais sécher pour faire rire ses potes. Est-ce vraiment raisonnable ? Je suis peut-être un peu trop strict, mais à en voir la situation, ça n'apporte rien de bon, alors autant ne pas le faire. Je ne peux donc pas m'empêcher au plus profond de moi, de lui conseiller de changer d'amis. C'est pas compliqué en plus. Bref.

- Hum, je vois... Je me force pour ne pas lui faire la moral en pinçant les lèvres, et discute donc de son deuxième sujet. Je crois que oui, peu de me remarques. Mais Sergei à due s'en rendre compte, il ne devrait pas tarder.

J'esquisse un sourire en coin, et joue avec mes doigts. Nous n'avons plus rien à nous dire maintenant je pense. Outch. Lumière. Je plisse les yeux et lève la tête, en grimaçant. *pourquoi ?* Quel était l'objectif ? Tu veux me rendre aveugle ? Se venger une fois ça passe mais deux, c'est encore plus débile que ce qu'il aurait pue faire avant. Mais en fait, il s'assoit. Enfin presque. On dirait qu'il se met juste à mon niveau pour m'observer, bizarre... D'ailleurs, la lumière façon interrogatoire de SS s'estompe quand il pose son téléphone de façon à éclairer la pièce. Mouais, bon, j'ai rien dis.

- En fait, tu semble me connaitre, mais pas moi. Je parie que j'ai fait quelque chose de stupide.

Je pouffe brièvement, avant de lui répondre un sourire aux lèvres.

- Ouais. Tu es venue soit disant pour me complimenter, puis tu as fini par vouloir te battre avec moi pour je ne sais plus quelle raison. Enfin, encore faut-il que je l'ai su un jour... Je pose ma main sur mon menton pour me souvenir, sans succès. Après, tu as fini pas partir. Ah, tu m'avais parlé d'un garde du corps aussi...

J'ai un peu envie d'en savoir plus, mais peut-être que pour une raison incertaine, il n'aimerai pas... Je m'abstiens donc de poser des questions.

Le manque de discussion ne me gêne pas le moins du monde. Je ne cherche donc aucun sujet, et m'allonge sur le dos en poussant un soupire de satisfaction, les mains sous la tête.

Codage par Jibunnie sur LIBRE GRAPH

---------------------------------

Japonais : #7f3f3f, Russe : #336633.

Les feux
de l'amour.


     

© by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 14
■ Messages : 432
■ Inscrit le : 23/07/2015

■ Mes points : 55

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Shun Aster
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Bloqués c'est trop bien.  Ven 9 Sep 2016 - 21:07

Un petit moment de réflexion pour ma camarade accompagné d'un petit pincement des lèvres, elle mentionna ensuite un type nommé Sergei, c'était qui ce gars ? Ma première image de lui qui m'était venue c'était un gros balourd russe qui cognait sur les murs et qui portait la brunette sur ses épaules, je ne savais plus ou j'avais déjà vu ce type de personnage... Je décidais de ne pas poser de questions sur son sauveur et me contentait d’acquiescer de la tête.

En fait, ma petite partenaire était en culotte, ou en slip, j'en avais aucune idée mais c'était la honte Mademoiselle, je ne put m’empêcher de plisser des yeux a la vue de ce spectacle. D'ailleurs chez les japonais classique, cette vision les aurait rendu fous et excité, mais moi ça me laissait indifférent, et en plus certains saignent du...nez. C'était la cas, la flotte retombait, c'était assez puissant ce coup-ci, je plaçais ma main sur la cavité et me contentait d'attendre. Quel bon moment espèce d'enfoiré.

Pour couper court a cette situation gênante, je lui posais une question qui me taraudait, d'ou me connaissait elle ? Moi, je n'avais qu'un vague souvenir de son existence, probablement un truc complètement con genre je lui ai emprunté son sac pour débloquer ma balle de foot ou on a failli se battre a la cantine, ah, ça c'était deux autres cons. Ma camarade se mit a pouffer de rire, ok j'ai fait un truc con. J'étais venu la complimenter et puis j'ai voulu me battre contre elle, et ensuite j'ai parlé de garde du corps. Ok deux possibilités, j'ai bu, ou on était vendredi soir. Je pense avoir bu. Un bon Saké ultime des familles.

Je me mit a rire et ensuite a soupirer en regardant le sol, en ne visant pas le flash bien sur.

- C'est beaucoup pour un individu, en tout cas, je m'excuse pour ce que j'ai pu faire. Ça a du te déranger, mais des fois je sais pas ce que je fait. A croire que j'aurais pu boire quelque chose de pas très bon ce jour la, désolé...
Je me gratte l'arrière du crâne et marque une pause avant de reprendre au sujet du garde du corps.
- Garde du corps ? Tenma peut être le type avec qui j'étais au téléphone. Nop, lui c'est un ninja, il ne devrait pas tarder d'ailleurs.

J'attrape mon téléphone en cachant le flash avec ma paume de main et baisse toute ses capacités telle que la luminosité, la connexion des données, le pair à pair et la localisation afin de pouvoir être apte a recevoir l'appel de Tenma. Nous revoici dans le noir total, Effie s'était couchée un peu avant.

- Hé.

Je sers mon téléphone et me couche au sol avec mon bras comme oreiller.

- T'a un rêve dans la vie ?
Fis-je sans regarder Effie, je repris directement après en ajoutant
- Tenma ne va pas tarder, je te ferais pas plus chier après ça.

---------------------------------

• Japonais #ff6600 •• Anglais #00ccff •
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 18
■ Messages : 248
■ Inscrit le : 11/06/2016

■ Mes points : 0

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : avril 2014
Effie Dovick
« Elève ; en 4ème année »
http://weheartit.com/InoxIdable
(#) Re: Bloqués c'est trop bien.  Jeu 15 Sep 2016 - 20:06



Bloqués c'est trop bien.
Avec Shun Aster

Alors que je pense au sens de la vie confortablement installé sur mes bras je l'entends s'activer. J'ouvre un œil pour voir ce qu'il fait quand je remarque qu'il saigne du nez. Je m'en veux un peu. Juste un peu. C'est vrais que j'y suis peut-être allé un peu fort, mais je continue de penser que j'étais dans mon droit. Au fait, je me suis excusé moi ? Je crois pas. Je devrais ? Sûrement. J'en ai envie ? Absolument pas. Je vais le faire ? Bah ouais, chui pas une sauvage quand même.

- Déso pas déso pour ton nez, si ça saigne trop tu peux appuyer sur ton nez si tu le sais pas déjà.

J’esquisse sourire pour lui faire comprendre que je l'agresse pas. On sait jamais, parfois les gens trouve que je suis froide. Je vois pas pourquoi, je ne m'épuise pas à fausser les choses où à rajouter de l'attention là où ce n'est pas nécessaire, tout simplement. Enfin, toujours est-il que je lui raconte maintenant comment on s'est rencontrés. Et, je ne peux m'empêcher de remarquer que, j'ai beau être la personne qui semble ne pas s'intéresser aux autres, je retiens des choses sur eux, comme un basique : notre rencontre. Je trouve ça plutôt ironique, voir même très hypocrite. Comme quoi, les personnes les plus extraverties ne sont pas forcément les plus attentionnés ou ne se souviennent pas autant que les introvertis. Normal, on ne parlent pas à tout le monde et on ne s'éparpillent pas socialement, donc on retiens plus. Enfin, je vais pas me lancer dans un discourt moralisateur intérieur. C'est pas le moment.

- C'est beaucoup pour un individu, en tout cas, je m'excuse pour ce que j'ai pu faire. Ça a du te déranger, mais des fois je sais pas ce que je fait. A croire que j'aurais pu boire quelque chose de pas très bon ce jour la, désolé...

Je hausse les épaules. Honnêtement, c'est une rencontre comme une autre. J'avoue qu'il m'avait bien casser les pieds sur le moment, mais quand j'y repense c'était un peu drôle. Pour moi. Parc que ça à pas dut être la joie de son côté, une fois de plus, j'ai été un peu dure. Borf, il s'en est remit visiblement.

- Garde du corps ? Tenma peut être le type avec qui j'étais au téléphone. Nop, lui c'est un ninja, il ne devrait pas tarder d'ailleurs.

Un ninja ? Il se fout de mal gueule c'est pas possible. Un ninja ? Vraiment ? Je me contente d'une moue bizarroïde pour exprimer une sorte de lassitude méprisante. C'est bien malgré moi, un ninja quand même. Dans le too much, on a dépassé un cap ! Enfin au moins, je ne lui fais pas de commentaire, c'est bien non ? Bref. Ce qui se passe à présent me déplait quelque peu. En effet, la lumière me convenait bien, je savais où il était et ce qu'il se faisait, mais ce jeune homme prend la décision d'éteindre toute source de lumière, ce qui a pour effet de nous mettre dans le noir complet. Non pas qu'être dans le noir ne me plaise pas, même si j'ai un peu peur du noir, mais c'est surtout que rester avec un monsieur dans le noir, ça me fait moyen moins plaisir. Certes il a l'air un peu inoffensif, mais on n'est pas à l’abri d'avoir une mauvaise surprise. Mais en fait non, il n'a pas l'air d'être assoiffé de sang, à défaut d'en être recouvert.

- T'a un rêve dans la vie ? Tenma ne va pas tarder, je te ferais pas plus chier après ça.

Mais que quoi donc ? C'est ça encore ? Il me sort ça comme ça lui. En plus d'être ultra cliché et drama, c'est super intrusif comme question. Sérieux, seuls, allongés, dans le noir, il ne manquerait plus qu'un ciel étoilé et on était bon pour tourner dans un film romantique bas de gamme. Je le dévisage un moment. Le pire c'est qu'il à l'air sérieux le coco ! Mais c'est vrais qu'a bien y réfléchir, la question est pas bête, je n'y ai jamais vraiment pensé je crois. je réfléchis un moment en la tête tourné vers lui. J'ai un rêve moi ? Ah, oui, si j'en ai un. Mais. Non, je vais pas lui sortir ça, ça fait vraiment ado torturé en pleine crise. M'enfin en même temps, j'ai rien d'autres dans la vie qui me motive... Puisque de base, j'aurai préféré ne pas vivre. Voyez la logique. Je vais tourner ça autrement, pour pas trop le choquer, mais si ça peut quand même lui passer l'envie d'en savoir plus, c'est pas si mal.

- C'est pas un rêve qu'on peut atteindre, mais, j'aurais voulue que mes parents ne se rencontrent jamais, et pas conséquent, ne m'aient jamais.

Ça aurait pue passer plus facilement si j'avais pas eue mon intonation habituelle, mais bon, j'y peux rien au fond.

- Et toi ?

Ouais c'est vrais que je m'en fout un peu et que je préfèrerais dormir mais c'est peut-être impolis. Mais. Depuis quand je suis polis moi ? Putain ! Je vais regretter ça encore je le sens. En plus il va sûrement me raconter son rêve dans les détails et qu'il l'a depuis qu'il a 3 ans, et que wouaw, c'est trop cool. Quoique, vue qu'on est dans le noir, je peux peut-être m'endormir sans qu'il s'en rende compte. Du coup, je ferme les yeux, en attendant qu'il parle pour me bercer.

Codage par Jibunnie sur LIBRE GRAPH

---------------------------------

Japonais : #7f3f3f, Russe : #336633.

Les feux
de l'amour.


     

© by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
 
Bloqués c'est trop bien.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps-
Sauter vers: