Partagez | 
 

 (U-7) Keep calm and do maths

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 655
■ Inscrit le : 05/11/2015

■ Mes points : 73

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Isaak Schwartz
« Elève ; en 5ème année »
http://enolaisland.forumsactifs.com/
(#) (U-7) Keep calm and do maths  Lun 5 Sep 2016 - 15:05

Keep calm and do maths.
√ Après les cours, internat de Kobe Daigaku.
√ Où Isaak arrête de faire le prof deux secondes pour aller apprendre des trucs, pour changer.
Avec Ryan Caldwell
Y’a pas à dire, le bâtiment de l’internat de l’université, est carrément plus tranquille que ceux du lycée. C’est même sans comparaison, quand c’est au calme. Au point que je trouve n’importe quel argument facile pour que Hanz me laisse squatter. Cela depuis qu’une hystérique, une madame qui se prend pour le nombril du monde, et une nana amoureuse me servent de colloques de chambre. Comprenez que quand la bibliothèque est pleine a craquer de gens qui révisent, que la chambre est prise d’assaut par Summer, Effie et Aoi, et qu’on est pas forcément tenté par la salle commune parfois bruyante, eh bah, avoir un frangin à l’université, c’est quand même rudement cool. Tout n’est pas parfait, évidemment, pour peu que les étudiants s’enjaillent également en cachette et bruyamment. Je ne sais quelle véracité approprier aux bruits de couloir, enfin, ça doit être la foire, à certaines heures. Bref, tout ça pour dire que j’ai hâte de pouvoir profiter de cet endroit. Et avoir la paix.  

Après être passé rapidement voir Hanz, qui fut ravi de me baragouiner des trucs en italien approximatif auxquels je n’ai rien compris (« pour s’entrainer », il paraît, à quoi, j’en sais rien), je m’en vais vers un autre secteur de l’internat. Maintenant que j’y pense, et si je n’étais pas aussi socialement handicapé, j’aurais peut-être osé aller m’informer si Tanaka avait survécu à sa terriiiible morsure d’écureuil. Mais euh, non, un autre jour, hein…? Bref. Ce n’est pas mon objectif aujourd’hui. J’ai un truc plus important à aller chercher, à savoir, des cours. Bah, oui, faut pas déconner, à force de raconter des trucs presque sympas, faut revenir aux vrais bails de l’intello détestable, nan mais. Avec en main quelques cours qu’il me faut rendre à leur propriétaire. Je sais pas si Caldwell est là à cette heure-ci, au pire j’iras lui déposer dans son casier. Mais j’avais quelques trucs à demander au passage, du coup, je me risque à frapper à la porte fermement. Téméraire, le gars, hein. Je sais. N’empêche que j’ai toujours assez hâte de savoir l’avancement des cours de la filière maths de l’université, et connaître quelqu’un dans cette section m’arrange bien, pour ça.


---------------------------------

#9999cc japonais #66cccc allemand

Fatty
Cookie!
Ptisaak, les origines - par Lavi ♥
"Fuyons.", la prophétie  - Exclu' Toto ♥
Noraj de mon sex appeal - merci Toto ♥
Merci Meyu o/:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: (U-7) Keep calm and do maths  Jeu 8 Sep 2016 - 14:39

J’ai vraiment besoin de vacances… Je sais bien qu’on revient d’un voyage scolaire mais franchement, ce voyage n’a pas été de tout repos. Entre Mariko et Junji, j’ai dû faire de gros efforts pour ne pas en égorger un durant la semaine de vacances. J’ignore pourquoi, mais Junji ne semble pas apprécier ma petite sœur et ça m’agace de ne pas savoir pourquoi. Oh, j’ai bien essayé de le questionner mais il n’a rien voulu me dire. Après ça, j’ai dû aller passer quelques jours chez mon père dans sa maison sur la base de Yokohama et j’ai détesté ça. Il a passé son temps à me présenter à tous ses camarades militaires comme étant son « fils chéri » et à sous-entendre que j’allais m’enrôler à mon tour. Ça, il peut toujours courir. J’ai profité de mon séjour là-bas pour le questionner sur Mariko et surtout sur le fait qu’il ne m’ait jamais dit que j’avais une demi-sœur. Et malgré le fait qu’il hausse le ton sur moi, je ne me suis pas laissée faire et je l’ai questionné. Encore et encore, jusqu’à ce qu’il m’explique tout ça et que j’entende, de sa bouche, que Mariko était bien sa fille. Bon, je le savais déjà mais ça m’a fait un bien fou de l’entendre prononcer qu’il avait une fille. J’en ai profité pour remettre sur le tapis le fait que je n’étais pas son fils adoré qu’il pensait avoir, que moi aussi j’étais une fille. Mais j’ai gagné une baffe. C’est tout. Je pense qu’il n’y a rien à tirer de mon père de ce côté-là et que pour lui, je serais toujours la tâche dans l’arbre généalogique, la gamine qui aurait dû naître avec un zizi. Et dans sa tête, je suis toujours son fils. Même si j’enfile une robe, que je me maquille, me coiffe et porte des talons aiguilles. Il arriverait presque à se persuader que son fils se travesti…

Du coup, ça m’a un peu miné le moral et j’ai refait une rentrée scolaire en oubliant un peu tout ce que je m’étais dit plus tôt. Je garde mes vêtements de fille uniquement pour ma chambre et j’ai rangé le maquillage dans le placard. Cependant, je ne suis pas retourné chez le coiffeur depuis un bail et je commence à avoir les cheveux un peu longs. Mais je m’en fous, je passe juste pour un type qui aime bien ressembler à une nana, à un gay qui se cache derrière de grandes mèches. Y’en a beaucoup sur le campus, donc je passe plutôt inaperçu. Et ça me va très bien. Surtout qu’avec Junji, même si ça semble être mieux entre nous qu’au début des vacances, je préfère éviter d’être trop proche de lui lorsque nous sommes en public. Il y en a déjà beaucoup qui nous pensent gays, j’aimerais éviter que cela ne remonte aux oreilles de mon père. Du coup, je passe pas mal de temps dans ma chambre à réviser mes cours ou à dessiner. C’est d’ailleurs ce que je suis en train de faire quand quelqu’un frappe à ma porte. Je n’attends personne en particulier et je sais que Junji n’est pas sur le campus aujourd’hui, alors, surprise, je me lève pour aller ouvrir et me retrouver face à Schwartz, cet élève de lycée qui m’a emprunté quelques cours il y a peu. Le genre petit intello qui veut s’avancer sur le programme scolaire en empruntant des cours d’une classe supérieure, comme ça, pour le fun. Mais c’est plutôt cool de discuter des cours avec quelqu’un qui n’est pas dans la section.

« Schwartz, salut ! Entre, je t’en prie. » Je m’écarte un peu de la porte pour lui laisser la place de rentrer. « Qu’est-ce qui t’amène ? » Des maths sans doute, ou alors il va me surprendre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 655
■ Inscrit le : 05/11/2015

■ Mes points : 73

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Isaak Schwartz
« Elève ; en 5ème année »
http://enolaisland.forumsactifs.com/
(#) Re: (U-7) Keep calm and do maths  Sam 10 Sep 2016 - 20:11

Keep calm and do maths.
√ Après les cours, internat de Kobe Daigaku.
√ Où Isaak arrête de faire le prof deux secondes pour aller apprendre des trucs, pour changer.
Avec Ryan Caldwell
Il s’avère que Caldwell est dans sa chambre et m’ouvre donc quelques secondes plus tard. Ca change des « SENPAIIII VIENS CHASSER L’ARAIGNÉE DANS LA CHAMBRE » de Summer et Aoi, je dois dire, ce calme qu’emploie l’étudiant pour s’adresser à moi et m’autoriser à entrer. J’hésite bêtement une bonne seconde sans rien dire avant de franchir le pallier. Puis je mets un peu de côté les politesses japonaises à la « ojamashimasu », que ne force pas devant un autre occidental (et ça fait du bien), employant à la place un simple « Merci. ». Je vais me contenter d’aller droit au but en fouillant brièvement dans mon sac. C’est un peu bizarre et pas franchement dans mes habitudes de débarquer ainsi chez les autres, mais il faut croire que je me suis détendu, depuis deux mois, avec ça. Bon, c’est aussi qu’on a pas vraiment le choix, et je ne tiens pas à passer pour un stalker en attendant Caldwell à la sortie de ses cours, après m’être renseigné en détail sur l’emploi du temps (… ce que j’ai fait, mais jus te pour évaluer les matières enseignées et le quota d’heures pas semaine, hein, qu’on se rassure). Bref, même si je viens de perdre toute crédibilité en parlant au conditionnel (mais je soutiens que je ne stalke personne, je passais dans le coin et… roh, et puis zut, à la fin), revenons à nos moutons.

« Je venais te rapporter tes cours de la dernière fois. Merci encore, d’ailleurs. »

Fis-je en lui tendant une pochette plastique contenant lesdits cours bien triés dans l’état où on me les avait filé au départ. Et sinon, faut que je me détende, c’est qu’une discussion de courtoisie, pour le moment –faut bien admettre que c’est pas du tout ma spécialité..–, mais bon, ça aussi, j’ai prévu le coup.

« J’ai apporté du café, aussi. »
Je sors de mon sac un thermos contenant du café chaud pour appuyer mes dires. « ..Ouais, parce qu’en fait, si t’as le temps, je voulais te demander deux-trois trucs, à propos de la fac. Enfin, euh, si ça te dérange pas. »

En un sens, quand je viens ici, c’est toujours avec des questions à la con. Caldwell doit être habitué, à force.  



BLEB:
 

---------------------------------

#9999cc japonais #66cccc allemand

Fatty
Cookie!
Ptisaak, les origines - par Lavi ♥
"Fuyons.", la prophétie  - Exclu' Toto ♥
Noraj de mon sex appeal - merci Toto ♥
Merci Meyu o/:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: (U-7) Keep calm and do maths  

Revenir en haut Aller en bas
 
(U-7) Keep calm and do maths
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: