Partagez | 
 

 [Terminé]Le dîner de l'enfer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2054
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 201

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
(#) [Terminé]Le dîner de l'enfer  Mar 8 Nov 2016 - 14:26

Vendredi 26 Septembre, après les cours


Nous sommes dans le parc du lycée avec Keitô. Ce week-end, je dois retourner chez mes parents, alors j'en profite pour passer un peu de temps avec mon ami. Pour rattraper un peu le temps perdu à cause de cet été. Nous n'avons pas vraiment discuté depuis un moment et ça me manquait. Bref, on est bien tranquillement en train de parler -surtout moi comme d'habitude- quand je remarque une silhouette familière en approche. Je m'arrête en plein milieu de ma phrase et observe la personne qui est de plus en plus près. Oh non... oh non... Cette taille, cette démarche. Mais qu'est-ce qu'il fait là? il devait venir me chercher que dans trois heures! Ma valise, mes fringues, rien n'est prêt pour ce week-end!

"Alors, il semblerait que mon père soit déjà là..."

Si il ne s'était pas fait des fausses idées à la fin des vacances, ça m'aurait pas déranger mais là... Même pas le temps de m'éloigner qu'il arrive à notre hauteur.

"Tessa! Et Keitô! ça tombe bien que vous soyez ensemble! Vous êtes prêt?"

Je regarde mon père et je ne comprends pas du tout de quoi il parle.

"Salut papa et de quoi tu parles?"

"Et bien, le dîner bien sûr! vos mères ne vous ont rien dit? Ta mère m'a pourtant dit qu'elle t'avait prévenu!" nous dit-il étonné puis légèrement contrarié.

Et là, je percute, le fameux dîner. Celui qui devait avoir lieu mais où on avait pas de date... Malgré ma réalisation un "Whaaat?!" incrédule m'échappe.
Welcome to hell...

---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie


Dernière édition par Tessa Yorke le Dim 9 Avr 2017 - 16:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2005
■ Inscrit le : 06/07/2013

■ Mes points : 167

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Keitô Heiki
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminé]Le dîner de l'enfer  Sam 12 Nov 2016 - 14:51

« Je t’ai déjà dit que ce week-end je ne peux pas venir. J’ai pas mal de truc à bosser avec Heisuke… Non Maman, je ne peux pas ! Bye… »

Je raccroche sans attendre qu’elle réplique à nouveau et je laisse échapper un soupire alors que je me laisse tomber sur mon lit et éteint mon téléphone. Ce qu’elle me fatigue à insister comme ça… Depuis le début de la semaine, ma mère ne cesse de me demander de rentrer ce week-end mais, pour une fois, j’aimerais bien rester seul avec Heisuke. Nous commençons enfin à nous remettre de nos mésaventures et je veux pouvoir en profiter afin de nous recréer de nouveaux souvenirs et oublier les mauvais qui nous hantent encore. Surtout lorsque ma mère me « taquine » avec Tessa… Elle n’arrête pas depuis le centre commercial… Merde, je n’en ai toujours pas parlé à Heisuke… Je vais le faire maintenant, avant d’oublier à nouveau… Il ne va pas aimer mais il faut que je le fasse avant que ça n’arrive vraiment…

Comme je le pensais, la nouvelle est loin de le réjouir et je peux lire, malgré son sourire, de la tristesse dans son regard. Mon cœur se serre et je ne peux que le prendre dans mes bras, cherchant moi aussi du réconfort dans notre étreinte. Ce repas est inévitable, je n’arriverais jamais à faire oublier ça à ma mère et je doute que le père de Tessa lâche également l’affaire, et me fait l’effet d’un couteau remuant doucement dans une plaie à peine cicatrisée. Je l’embrasse tendrement et cherche à le rassurer, plus ou moins maladroitement, je ne suis pas le mieux placer pour réconforter les gens. C’est Tessa l’experte, pas moi…

Quelques minutes plus tard, alors que je jouais de la guitare en regardant Chenille s’amuser avec ses jouets, quelqu’un toc à la porte. Je vais ouvrir et souris en voyant Tessa. Un message ? Ah… Oui c’est vrai, j’ai éteint mon téléphone pour ne plus être dérangé par ma mère… Tant pis, elle est là donc je vais connaitre la raison de sa venue. Discuter ? Pourquoi pas ? Mais comme Heisuke bosse sur un dossier, je lui propose d’aller dans le parc afin de ne pas le déranger… En général, depuis que Tessa a recommencé à me parler « normalement », je discute avec elle en présence de Heisuke. Je n’ai rien à lui cacher et si je peux éviter d’être seul avec elle, ça m’arrange un peu… J’apprécie beaucoup Tessa mais avec ce qu’il s’est passé je suis devenu disons… plus méfiant envers le monde qui m’entoure. C’était déjà le cas avant mais maintenant, c’est pire on va dire. J’ai confiance en Tessa mais un Senji bis peut se cacher n’importe où et je ne veux pas reproduire la même erreur deux fois.

Je ne montre pas mon regret de quitter la chambre, histoire que Tessa ne s’en rende pas compte, et nous allons nous installer sur un banc du parc. Comme à son habitude, je l’écoute parler et lui donne quelques réponses courtes lorsqu’elle s’arrête ou que c’est un sujet auquel seul moi puisse réellement parler. Elle est reste toujours l’une de mes confidentes, Rikuo a également gagné ce rang à titre « honoraire », donc quand je dois lui parler de l’avancer de mon couple… Je dois parler plus que nécessaire…


« Alors, il semblerait que mon père soit déjà là... »

Je lève la tête et repère assez rapidement l’homme que je ne souhaitais pas revoir de sitôt… Il est gentil mais honnêtement, qu’il nous trouve ensemble, seuls, sur un banc du parc… Avec les idées que nos parents se font de notre « amitié », ça ne me plait absolument pas. Il ne devait pas se pointer que dans trois heures ? Je soupire et attends qu’il s’approche pour le saluer brièvement alors qu’il nous demande si nous sommes prêt… Ok… Prêt à quoi ? C’est quoi encore ce délire ? Tessa lui pose la question et je me fige à la réponse de Yorke-san.

« Whaaat ?! »

C’est aujourd’hui ?! Mais pourquoi ma mère ne m’a rien d-… Oh merde… Je comprends mieux maintenant pourquoi ma chère maman insistait tant pour que je rentre ce soir… Elle ne pouvait pas être explicite et m’expliquer CLAIREMENT les choses ? Franchement ! J’ai l’air de quoi maintenant à devoir annoncer à Heisuke que le fameux diner est aujourd’hui ?! Notre week-end est FOUTU ! Je suis mitigé entre le fait de hurler ma colère et de pleurer tellement je suis déçu et frustré de devoir abandonner Heisuke. Cherilyn Heiki, en ce moment, je vous déteste…

Silencieux, je me lève et m’incline face à Yorke-san, essayant de contenir mon ton froid et paraitre le plus neutre possible..


« Veuillez m’excuser, je n’étais pas au courant, je reviens aussi vite que possible. »

Je me tourne ensuite vers Tessa, visage impassible…

« Je vais me préparer. Tu devrais en faire autant… »

Nouveau salue face au père et je m’éloigne rapidement en direction des dortoirs… Heisuke… Je dois faire vite pour pouvoir profiter un maximum avant de visiter l’enfer… J’ouvre rapidement la porte, la referme derrière moi et ne réfléchit pas à mes actions. Sans prévenir, je prends Heisuke dans mes bras et le serre fortement contre moi, je ne veux pas y aller, le laisser seul ici en sachant où je me trouve. La gorge nouée, je réponds à ses interrogations justifiées au vu de mon « agression ».

« Hei-heisuke je… je suis désolé mais… il semblerait que ma mère m’a fait un sale coup aujourd’hui… »

Triste, je recule mon visage pour le regarder.

« Le repas chez les Yorke… C’est ce soir… Le père de Tessa vient d’arriver pour nous l’annoncer… »

Je me retiens de pleurer, j’ai mal et je ne veux pas y aller, je veux rester avec Heisuke, ne pas le laisser seul. Piégé, je me suis fait piéger par ma propre mère et celle de Tessa, que je ne connais pas encore…

Je caresse le visage de Heisuke et me mord l’intérieur de la lèvre inférieure.


« Je ne veux pas y aller… »

Murmurais-je malgré moi, dans ma langue maternelle, tout en fermant les yeux. Pourquoi devons-nous subir tout ça ?

---------------------------------

Japonais : Darkblue   /   Anglais : Darkred
~* Cookie MasKer *~      ♥~* KHK Love *~♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2054
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 201

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé]Le dîner de l'enfer  Sam 12 Nov 2016 - 19:47

Je suis complètement abasourdie, un regard à Keitô et je peux dire qu'il est aussi stupéfait que moi. Et merde... Keitô se lève et s'incline devant mon père avant de dire:

« Veuillez m’excuser, je n’étais pas au courant, je reviens aussi vite que possible. »

Il se tourne alors vers moi et me sert son visage impassible:

« Je vais me préparer. Tu devrais en faire autant… »

Je réponds par un bref hochement de tête et attend qu'il soit parti pour me lever à mon tour.

"Désolé Tessa, je pensais vraiment que tu étais au courant" dit mon père l'air désolé. Je soupire et me rends à l'évidence: ça ne servirait à rien de m'énerver contre lui. Ce n'est pas sa faute si il se fait des idées et que nos mères nous ont organisé un rendez-vous arrangé.

"C'était... inévitable de toute façon."

Je prends mon sac et me dirige vers les dortoirs. On se met d'accord pour qu'il nous attende à la voiture. Un peu de répit...
Il m'a quand même préciser de bien m'habiller. La dernière fois qu'il m'a demandé ça, c'était pour un dîner entre collègues... Brrr.

Retour L-3. Heureusement pour moi, personne à l'horizon dans la chambre. Je peux râler en préparant ma valise. Je n'ai vraiment pas envie de faire des efforts pour m'habiller. Si je suis mal habillée, alors les parents de Keitô trouveront peut-être que je ne ferais pas une jolie petite-amie? Non, mauvaise idée, ma mère me tuerait. RAAAHHHH je hais mes parents pour le coup!! Et puis... et puis... C'était pas ce week-end que Will est à la maison?
Non non et non!!! Horrifiée, je me fige devant mon armoire. Si il est là, il ne va pas pouvoir s'empêcher de vendre la mèche pour les dessins. Avec ce qu'il s'est passé récemment, ça serait une catastrophe, surtout devant nos parents!! Je crois que je vais mourir de honte.
En espérant de tout cœur qu'il ne soit pas là ce soir, je reprend ma fouille pour une robe potable. La noire que j'avais prévu de mettre fera très bien l'affaire. C'est sinistre mais ça colle parfaitement au thème de la soirée: l'enfer.

Un chignon fait à la va-vite, manteau sur le dos et valise en main, je suis prête à partir deux ou trois quart d'heures plus tard.
Je traine le plus possible pour laisser le temps à Keitô de dire au revoir à Heisuke. Je sais très bien qu'il n'avait pas du tout l'intention de retourner chez lui ce week-end. Quelle horreur, je crois que nos parents méritent la palme de la plus mauvaise idée au monde.
Bien trop vite à mon goût, j'atteins le parking. Mon père est garé pas loin de l'entrée du parc et je vois d'ici sa tête déçue vis-à-vis de ma tenue. Il ne dit rien en prenant ma valise mais il n'en pense pas moins. Tant pis, c'est un dîner, pas un défilé de mode. Je n'ai pas spécialement envie de me tuer les pieds avec des escarpins, je suis très bien avec mes converses, merci!


"Je vais attendre Keitô à l'entrée du parking, à toute de suite."

Sans attendre de réponse, je vais à l'endroit indiqué. Maintenant, je suis impatiente qu'il arrive. Plus vite arrivé, plus vite mangé et plus vite fini!!!

---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 1296
■ Inscrit le : 28/05/2013

■ Mes points : 173


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Heisuke Kodoku
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminé]Le dîner de l'enfer  Dim 13 Nov 2016 - 0:24

Fatigué, exténué… Il n’y avait pas de mot qui décrivait précisément à quel point j’avais l’impression que mon corps allait s’effondrer à tout moment. Cela m’apprendra à jouer aux ninjas au beau milieu de la nuit avec mon kouhai. Cela dit, malgré la fatigue, le weekend que j’avais prévu avec Keitô me donnait la motivation nécessaire à mes travaux de littérature. Ce n’était pas bien compliquer, mais j’avais envie de me débarrasser de ces derniers afin de profiter pleinement de mes jours de congés avec mon amoureux. Cela faisait maintenant un mois que nous étions revenus ensemble… Et je devais admettre que la situation avait bien évoluer depuis. Au tout début, j’avais peur et refusais de prendre la chance de le perdre à nouveau… J’avais eu si mal cet été et je ne voulais plus revivre cette souffrance encore une fois.

Toutefois, ce souper entre les familles de Keitô et Tessa ne me plaisait pas du tout… Même s’il tenta de me réconforter par la suite, ces maudites photos revinrent me hanter l’esprit. J’avais presque oublié que les parents de Keitô s’étaient fait ce genre d’idées à propos de Tessa… Mais maintenant que les parents de Tessa s’impliquaient aussi de leur côté, prenant même la peine de rencontrer les parents de mon bien-aimé et vice-versa… Ma blessure si fragile était à nouveau grande ouverte. Il y avait déjà eu Senji… Maintenant c’étaient au tour des parents… Comme j’étais un garçon, il était impensable que je puisse également être en jeu. Oui… notre couple était impensable, improbable… Insensé…

Tous ces doutes qui sommeillaient au plus profond de mon âme refirent surface, me donnant l’impression de complètement suffoquer. Encore une fois, je me retrouvais plongé de force dans ces eaux ténébreuses. Heureusement, la chaleur de son étreinte me rappela qu’il était bien là, avec moi. Il avait refusé de se rendre chez ses parents ce weekend malgré les complaintes de sa mère pour être avec moi… avec moi uniquement. Oui… j’étais sa priorité. Et puis ce souper n’était pas encore arrivé. D’ici là, j’aurais le temps de me faire à l’idée que même si je voulais, je ne pouvais rien y faire et lui non plus.

Un peu plus tard, Tessa vint chercher Keitô afin de discuter. Comme j’étais occupé par mes devoirs, ils quittèrent la pièce afin de me laisser tranquillement travailler. Bien qu’une petite partie de moi n’aimait pas les savoir tous seuls ensembles, je lui faisais confiance. De plus, il valait mieux que je me concentre sur mon devoir, me raccrochant à l’idée de notre weekend. Je ne devais plus penser à ce satané souper. Je ne devais plus réfléchir à toutes ces pensées qui tentaient reprendre le dessus sur ma conscience. Je devais penser positif… Ce weekend… Ce weekend... Juste tous les deux… Ce weekend… Il m’aimait moi et personne d’autre… Ce weekend… Lui et moi… Ce weekend… Ce weekend… Moi et Keit-

La porte s’ouvrit subitement et je sursautai. Keitô…? Pourquoi avait-il entré si brusquement ? Il savait que j’étais au beau milieu de mes travaux … Pourquoi il avait l’air si aba- Agrh! Il me serrait trop fort ! J’étouffais !! Mais qu’est-ce qu’il se passait à la fin ?

- Hei-heisuke je… je suis désolé mais… il semblerait que ma mère m’a fait un sale coup aujourd’hui…

Sa mère ? Il ne venait pas tout juste de l’avoir au téléphone non ? Elle avait envoyé son père le chercher ou quoi ? À moins que… non… Impossible que ce soit cela… Il m’en aurait parler bien avant sinon… n’est-ce pas ? Il se recula pour me regarder droit dans les yeux.

- Le repas chez les Yorke… C’est ce soir… Le père de Tessa vient d’arriver pour nous l’annoncer…

Ce petit fil, ce fil d’araignée sur lequel je me raccrochais depuis plusieurs minutes maintenant, céda. Ce que je craignais le plus arriva, sans même que je puisse m’y préparer. Alors que je maintenais ma tête hors de l’eau, on me tira vers le fond sans même que je puisse me débattre. Depuis un mois maintenant, je tentais de me convaincre que plus aucune épreuve ne nous résisterait, que plus personne ne se mettrait au travers de notre route… Que ces démons qui me murmuraient malicieusement à l’oreille n’étaient qu’illusion. Pourtant, cette douleur que je ne voulais plus jamais revivre était toujours là… Là et plus forte que jamais. Elle était si vive que je ne pouvais plus la sentir… C’était comme si elle m’avait déjà tuée de l’intérieur…

Je ne voyais plus, n’entendais plus, ne pouvait pas ressentir la chaleur de la main sur ma joue qui tentais de me rassurer une seconde fois. Pourquoi… Pourquoi je ne pouvais pas être heureux ? Pourquoi le destin s’acharnait-il à ce point sur nous ? Senji nous avait pousser à l’intérieur de ce gouffre, et maintenant qu’on tentait d’en sortir, que nous étions si près de la sortie, ses parents nous firent tomber à nouveau tout au fond… Mais bon… ce n’était pas comme s’ils étaient au courant pour nous… Nous étions différents… Nous devions cacher cette anormalité… Ce n’étaient pas eu en tort… mais c’était nous qui l’étions… Depuis le début… Nous… Je…

Dénudé d’émotion, je retirai la main de Keitô de mon visage et me dirigeai calmement vers la porte de notre chambre, sans mot. Cauchemar… Illusion… Tout n’était qu’un rêve…

- J’ai besoin d’air… ; répondis-je d’une voix neutre, une fois la main sur la poignée.

Je quittai la chambre en silence, me dirigeant vers les sanitaires. Keitô ne se douterait jamais que je suis venu ici s’il tentait de me poursuivre. J’entrai dans la dernière cabine du fond, m’enfermant à l’intérieur. Aussitôt seul avec moi-même, les larmes coulèrent à flot sur mes joues, dans le silence le plus total. Je m’appuyai contre le mur et m’y laissai glisser pour finir accroupis, dans un état complètement lamentable. Tout cela était beaucoup trop pour moi…

---------------------------------





Japonais #3333cc
Anglais #3399ff
Français #33cc99
Coréen #993399
KHK Love ♥

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2005
■ Inscrit le : 06/07/2013

■ Mes points : 167

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Keitô Heiki
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminé]Le dîner de l'enfer  Dim 13 Nov 2016 - 12:14

Par douleur et par peur de voir sa réaction, j’avais fermé les yeux, cherchant à fuir la réalité de notre monde. Etre seul avec lui, en ce moment, est tout ce qui peut me faire tenir. Je sens sa main sur la mienne et la chaleur de sa joue s’éloigner. J’ouvre les yeux et reçoit un coup de couteau en plein cœur en voyant son expression.

« Heisuke ? … »

Prononçais-je à peine alors qu’il s’éloigne de mon étreinte, en direction de la porte. Non… Ne pars pas !

« Heisuke j- »

« J’ai besoin d’air… »

Sa voix me tétanise complètement et je le regarde quitter la chambre, totalement impuissant face à sa réaction. Il était si froid… Il ne me voyait plus… Est-ce terminé ? Non ! Ça ne l’est pas ! Je ne laisserais pas tout ça nous arriver encore une fois ! Rien ni personne ne nous séparera, personne !

J’ouvre à mon tour la porte et arrive dans le couloir… vide… Non ! Par où est-il allé ? Je dois le retrouver ! Mais je dois me préparer pour ce satané dîner… Et s’il tentait quelque chose ? Qui va l’en empêcher ? Qui va l’aider à aller mieux ? Le père de Tessa m’attends, j’ai promis d’aller vite, mes parents m’en voudrais d’être en retard. Mes parents… Qu’est-ce qui a bien pu prendre à ma mère de m’imposer ce dîner ? Qu’est-ce qui lui a pris de ne pas me prévenir de ses plans et d’ainsi ruiner mon couple ? RaaAAA…


« …AAAAH ! CHIKUSHOOO* ! »

Le juron sort tout seul et je frappe le mur à côté de moi fortement avec mon poing. Je ressens à peine la douleur mais celle-ci me fait bouillir davantage. Je rentre à nouveau dans la chambre, l’esprit embué de colère et je tourne à l’intérieur comme un lion en cage, tapant du pied dans le moindre objet se trouvant sur ma route… Je m’assied sur mon lit, attrape ma guitare et commence à jouer quelques notes afin de m’apaiser… Tu parles ! Mes mains tremblent de colère, deux cordes se brisent et je fini par pousser brusquement l’instrument devant moi.



Le bruit de douleur émis par ma vieille amie, en tombant au sol, me fait l’effet d’un choc… Qu’est-ce qu’il me prend tout à coup ? … Comme si me venger sur les objets allaient arranger les choses. Je regarde autour de moi et remarque que la plupart de mon bureau est au sol… Un animal, voilà ce que je suis devenu l’espace de quelques minutes. Depuis combien de temps ? Un regard sur mon portable m’indique que j’ai bien passé au moins dix minutes ainsi… Pathétique… Je ressemble à tous ceux que je méprise car il cède si facilement à la violence. Lentement, je me lève et m’assois par terre, à côté de ma guitare, que je soulève. Mise à part les cordes cassées et un léger jeu entre l’une des mécaniques et la cheville, il n’y a pas trop de dégâts… Pas le temps de te réparer ce soir, ça devra attendre mon retour… Désolé…

Soudain, je sens une présence contre ma cuisse et je tourne la tête pour voir un chaton. Chenille… J’ai dû lui faire peur avec ma crise… Doucement, je le prends sur moi et le caresse. Il ne met pas longtemps à ronronner et à m’apaiser un peu. Je soupire puis le laisse filer au bout de quelques minutes car, malheureusement, je suis attendu ailleurs. Je me lève, dépose ma guitare sur mon lit, fais de même pour ce que j’ai fait voler à travers la pièce et attrape mon sac. Cette fois, j’y mets le strict minimum, hors de question que je passe tout le week-end là-bas. J’en veux à ma mère et elle va comprendre son erreur. Je rentrerais au plus tard Samedi soir et mes parents auront autant le choix que j’ai eu de liberté à décider d’une date correcte pour ce dîner, autrement dit, aucun. Niveau vestimentaire, mes beaux habits se trouvent chez mes parents, quel dommage pour eux, vraiment ! Alors je resterais dans ma tenue actuelle, que cela plaise ou non.

Je sors de la chambre en direction du toit, là où je pourrais fumer une cigarette avant de partir sans être emmerdé par qui que ce soit. Ce n’est pas souvent que l’envie d’en griller une me prendre mais, là, ce n’est même pas envisageable de ne pas céder à son appel. À moins bien sûr, de vouloir faire un massacre chez les Yorke ce soir… Nos paternels et Tessa ni sont pour rien, ou presque, alors évitons les drames supplémentaires.

Une fois mon besoin de nicotine parti en fumée, je retourne dans la chambre pour faire disparaître les preuves. Chewing gum, eau de toilette et c’est ok. Du moins, ça l’a toujours été jusque maintenant, personne ne m’a jamais emmerdé parce que je sentais la cigarette. Je laisse un mot à Heisuke pour lui dire que je rentrerais demain coûte que coûte avant de quitter la chambre.

Alors que je me dirige vers le parking, je ne sais pas qu’elle heure il est et je m’en fous complètement. Une main dans la poche, l’autre tenant mon sac, je vais à la rencontre d’une Tessa « bien habillée » sous les regards parfois surpris de certains camarades.

Illustration:
 

Une fois à la hauteur de Tessa, je m’arrête et ne trouve pas la force de sourire. Je crois bien que faire des efforts va être difficile ce soir.


« Nice style. Allons-y qu’on en finisse. »

---------------------------------

Japonais : Darkblue   /   Anglais : Darkred
~* Cookie MasKer *~      ♥~* KHK Love *~♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2054
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 201

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé]Le dîner de l'enfer  Dim 13 Nov 2016 - 14:35

Les minutes me semblent interminables et je sens que ça ne fait que commencer. Je suis sur le point de sortir mon portable pour envoyé un message à Keitô quand je le vois arrivé. Il n'a pas prit la peine de se changer et je le comprends. J'aurais bien fait pareil mais j'ai bien trop peur de me faire engueuler une fois le repas fini.

« Nice style. Allons-y qu’on en finisse. »

Je souris faiblement à son compliment. Il a l'air aussi enchanté que moi à aller à ce dîner maudit. J'ose même pas demander comment ça s'est passé avec Heisuke.

"Ouais, en espérant que ça ne dure pas trop longtemps..."

Je marche un poil plus vite que lui en direction de la voiture. Mon père est déjà installé. Il a surement guetter l'arrivé de Keitô aussi.
Je choisis de prendre la place du mort. Je compte bien montrer à nos parents qu'il n'y aucune romance entre nous, AUCUNE.

Tous le monde embarqué et c'est parti pour le trajet en voiture.
Pendant le court trajet, mon père fait des efforts pour lancer la discussion avec ses questions habituelles du style: ça s'est bien passé la semaine? Et la sortie en forêt en cours de sport? Par contre, contrairement à d'habitude, je lui répond par mono-phrase. Effort zéro. La seule question qui m'intéresse c'est:


"William, il est là ce soir ou il atterrit demain?"

Il ne mets pas longtemps à me dire la pire nouvelle de la soirée:

"Il est là ce soir, j'ai été le chercher il y a quelques heures, il faisait la sieste, sinon il serait venu avec moi vous chercher."

C'est un cauchemar, réveillez-moi s'il vous plait!!! Je me pince mais sans succès. Pourquoi nos parents nous fait subir ça?! Pas trop le temps de me lamenter qu'on arrive dans la rue. Je pense à m'enfuir. Le métro n'est pas loin...
A peine quelques minutes plus tard, nous voilà arrivé devant notre maison. Elle est assez banale pour le quartier. Sur deux étages et assez large, elle est très différente de notre maison traditionnelle à Londres. Qu'est-ce que je donnerais pour y être plutôt qu'ici en ce moment... Je pense mourir de stress en sortant de la voiture. Mon cher frère est là à nous attendre. Cependant quand il me sourit, j'en oublie presque le dîner. Je ne l'ai pas vu depuis des mois et il m'a manqué cet imbécile...


"My dear little sis!"

Il allait surement ajouter quelque chose quand son regard se porte sur Keitô. Oh non...

"Will! C'est pas trop tôt, tu aurais dû revenir plus tôt!!!"

Je le serre brièvement dans mes bras avant de me tourner vers Keitô.

"Keitô, je te présente un de mes deux grand-frère, William Yorke!"

"I see... et bien enfin on se rencontre!"

Coup de coude dans le côte pour le fils Yorke. Ma façon de lui dire de ne rien ajouter et de la fermer. Encore heureux, il semble avoir compris et ne développe pas plus. Malheureusement, je pense que ce n'est qu'un court répit...

---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2005
■ Inscrit le : 06/07/2013

■ Mes points : 167

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Keitô Heiki
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminé]Le dîner de l'enfer  Lun 14 Nov 2016 - 12:21

Aucune question ? Tant mieux, ça m’arrange. Il faut dire que, vu ma tête, elle a dû comprendre qu’elle n’aurait pas forcément eut de réponse. Elle espère que ça ne durera pas trop longtemps et je ne peux qu’être d’accord avec elle, malgré la petite voix qui me dit de ne pas trop me faire d’illusions.

Tessa marche vite en direction de la voiture, ce qui est loin d’être mon cas, je ne suis pas pressé d’y aller. Une fois à la voiture, je monte à l’arrière, pose mon sac à côté de moi, m’attache et fixe mon regard par la fenêtre. Elle discute de banalité avec son père ou, du moins, son père essaie de lancer des discussions avec elle mais en vain. Si je n’étais pas contrarié, j’aurais surement souris en pensant qu’elle m’imite en ce moment même.


« William, il est là ce soir ou il atterrit demain? »

Malgré le fait que leur histoire ne m’intéresse pas, je tends tout de même l’oreille à cette question. Si je ne me trompe pas, c’est le nom d’un de ses frères et me faire une idée du nombre qu’ils seront, me permettra de me préparer psychologiquement au pire.

« Il est là ce soir, j’ai été… »

J’ai ma réponse, la suite je m’en moque alors je n’écoute plus et continu d’observer l’extérieur. Je ne suis jamais venu dans ce coin de la ville alors je ne reconnais pas grand-chose. Dommage, si j’ai à fuir le lieu du massacre je ne saurais pas par où aller…

La voiture s’arrête et je retiens de soupirer. Nous y voilà… Je sors de la voiture et regarde Tessa se réjouir de retrouver son frère. Je ne peux pas la blâmer, elle ne l’a pas vu depuis longtemps. Le frère pose son regard sur moi et semble vouloir me saluer mais Tessa l’en empêche avant de me présenter d’un simple « Keitô » à « William Yorke ». Quand on présente les gens, on fait également dans le sens inverse…


« I see... et bien enfin on se rencontre! »

…À moins, bien sûr, que j’ai déjà été présenté à lui sans le savoir ? Le coup de coude de Tessa me le confirme et je commence à me demander pourquoi ce William semble heureux de me rencontrer « ENFIN ». Je pose mon regard sur la demoiselle et me dis qu’elle a dû beaucoup parler de moi, ce qui ne doit pas arranger l’image qu’ils ont de nous. Tessa, tu devrais apprendre à tenir ta langue parfois… Bref, le mal est fait alors ça ne sert à rien de lui en vouloir, autant subir tout ça à deux et voir ce qu’elle a bien pu dire.

« Nice to meet you too* »

Malgré le fait que je ne montre aucunement ma joie d’être ici, je ne compte pas manquer de respect à qui que ce soit. Même si j’en veux à ma mère et celle de Tessa, je n’ai pas été mal élevé et mon père m’en voudrais certainement. Je ne ferais pas vraiment d’effort pour être sociable, mais je ne serais pas « impoli ». L’hypocrisie n’est bon que pour les repas d’affaires, comme celui où mon père m’a emmené un jour, pas pour un dîner improvisé.


Traduction :
*Nice to meet you too* = Enchanté de faire votre connaissance

---------------------------------

Japonais : Darkblue   /   Anglais : Darkred
~* Cookie MasKer *~      ♥~* KHK Love *~♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2054
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 201

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé]Le dîner de l'enfer  Lun 14 Nov 2016 - 19:27

Keitô répond poliment à mon frère pendant que mon père arrive avec ma valise.

"Comme les invités sont tous là, je propose qu'on laisse ta valise en bas Tessa"

En disant cela, mon père confirme que notre petit répit va être, en effet, très court. J'acquiesce et le laisse entrer dans la maison.

"Et si je te montrais où est le métro hein Keitô?" dis-je en commençant à me diriger vers la sortie. "ça peut toujo-"

"Minute!!" une main vient se poser sur mon épaule. "Allons, un peu de courage!"

Will se plante, alors, devant moi et me sourit:

"Un Yorke ne recule pas devant les difficultés, je te l'ai déjà dit!"

"Oh ça va hein! Tu sais très bien ce qu'il se passe et tu t'en moque complètement."

Il hausse les épaules et me répond d'un ton neutre:

"Bah, j'y peux rien moi si maman se fait des idées hein, ça doit être dans son éducation japonaise et tout... bref, ils vont se demander ce que l'on fait, alors on y va?"

Qu'est-ce qu'on peut répondre à ça hein? En tout cas, là, moi, je sèche. Alors je me contente de lui lancer un regard noir. Dont il se fiche complètement. Il repart vers la maison et je le suis résignée.

En passant à côté du guitariste, j'essaie de lui montrer à quel point je suis désolée de la situation. C'était vraiment pas de bol de se rencontré au centre-commercial avec nos parents...
Je regrette aussi que ma mère se soit fait des films. C'est bien la première fois qu'elle me fait un coup pareil. Je comprends pas du tout pourquoi elle a agit de cette manière. Elle n'a certainement pas oublié de me prévenir. Et ils auraient très bien pu se faire leur dîner entre adultes, sans nous obligé à venir. Parce que si on avait eu le choix, croyez-moi qu'on en serait pas là!!

Nous sommes maintenant dans le hall d'entrée. La maison a une configuration assez banale: le hall d'entrée est assez large et a une porte de chaque côté. Le côté gauche mène au salon d'où proviennent les voix de nos parents. L'autre porte mène à la salle à manger. Au pied de l'escalier m'attend ma valise. Que j'aimerais aller la défaire dans ma chambre pour gagner du temps. Hélas, mon frère guette pour être sûr qu'on ne parte pas. Le sale type! Il prend mon manteau et le dépose sur le porte-manteau. Ici, pas de cérémonie pour les chaussures, on est pas obligé d'en changer avant d'avancer dans le reste de la maison. Ce qui est assez pratique pour fuir ce genre de dîner rapidement.

A peine nos manteaux débarrassés et sac posés à côté du porte-manteau, la porte de l'enfer, heu, du salon s'ouvre sur les personnes responsables de notre malheur actuel... Bloody Hell... Nos mères, le duo infernal.


"Bonsoir!" est le seul mot que j'arrive à sortir. Qu'est-ce que je leur en veut!

---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2005
■ Inscrit le : 06/07/2013

■ Mes points : 167

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Keitô Heiki
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminé]Le dîner de l'enfer  Sam 19 Nov 2016 - 14:03

« Comme les invités sont tous là, je propose qu'on laisse ta valise en bas Tessa »

Déjà là ? Ok… C’est encore pire que ce que je pensais. Elle avait prévu le fait que je refuse de venir ce week-end ou le fait que le père de Tessa vienne nous chercher, en avance, a été organisé à la dernière minute ? Dans les deux cas, c’est clair qu’elle m’a caché volontairement ce dîner et ça, ça n’est pas quelque chose que je vais laisser passer sans rien dire. Pas ici évidemment, mais une fois à la maison, ils devraient comprendre mon point de vue.

Tessa fais demi-tour et commence à marcher vers la sortie de la cour, me proposant de me montrer l’accès au métro. Bonne idée mais impossible à réaliser avec son frère dans le coin. Je les regarde s’échanger quelques mots, silencieux, afin d’identifier s’il est un allié ou un ennemi.


« Bah, j'y peux rien moi si maman se fait des idées hein, ça doit être dans son éducation japonaise et tout... bref, ils vont se demander ce que l'on fait, alors on y va ? »

Si l’éducation Japonaise y était pour quelque chose, ma mère n’aurait pas dû être touchée par cette idée. Non, c’est certain, ça doit être un syndrome qui se développe chez les mères de famille car celle de Heisuke n’est pas mal dans le genre non plus…

Tessa suit son frère et me lance un regard désolé, comme si c’était à elle de s’excuser, en passant à côté de moi. Intérieurement, je soupire mais extérieurement, je n’exprime rien de plus qu’une statue de pierre le ferait à ma place. Nonchalant, je suis la fille des maîtres de ce lieu et j’observe le tout, plongé dans mon mutisme. J’entends la meeerveilleuse voix de ma mère, toujours aussi énergique, qui couvre la plupart des voix qui résonnent jusqu’à nous.

Le frère Yorke nous débarrasse de nos manteaux et j’apprécie le style de vie occidentale, qui me permet de garder mes chaussures dans la maison. Ça me change de chez moi mais ça reste agréable dans une situation où, tout ce qui me vient à l’esprit, est de quitter les lieux au plus vite. Je dépose mon sac au sol contre le mur et là, le brouhaha devient soudain plus fort. Je me redresse et pose mon regard dans cette direction afin d’observer les coupables de mon état de nerfs.


« Bonsoir ! » dis ma compagne de galère aux deux démones qui nous servent de mères.

Personnellement, je fais seulement une inclinaison de tête et fixe ma mère avec un regard de reproche à peine dissimulé. Elle comprend immédiatement que je lui en veux et perd un peu son sourire, avant de le retrouver surement pour « cacher les apparences ».


« Bonsoir Tessa-chan ! Tu es adorable dans cette tenue ! »

Message pour me dire que j’aurais pu faire un effort moi aussi ? Si tu savais comme je m’en moque de savoir ce qu’ils pensent de moi. Si pour eux je suis le petit ami de leur fille, autant qu’ils me voient comme je suis réellement non ? En plus, ce n’est pas comme si Yorke-san ne m’avait pas déjà vu ainsi avant. Il n’y a que sa mère et son frère qui ne me connaissent pas encore. En parlant de frère, je me demande où est ma sœur, j’espère pour ma mère qu’elle l’a emmenée aussi sinon je crois qu’elle passera, vraiment, une très mauvaise soirée. Sans m’occuper de ce qu’elle pense de ma tenue, je prononce une question simple et courte afin de m’en assurer.

« Yumi est ? »

Mes yeux droits dans les siens, elle sait que je suis sérieux car lorsque je m’adresse à elle en Japonais c’est que, en général, quelque chose ne va pas. Ca a toujours été comme ça, une sorte de code entre nous qui est bien utile en ce moment.

« Ne t’inquiètes pas, elle est dans le salon avec ton père. »

Un simple mouvement de tête en signe de compréhension, je suis soulagé qu’elle n’est pas engagé une quelconque personne pour s’occuper de la petite. Si elle a besoin de quelqu’un pour ça, j’aurais largement pu m’en charger et afin de ne pas venir ce soir.

---------------------------------

Japonais : Darkblue   /   Anglais : Darkred
~* Cookie MasKer *~      ♥~* KHK Love *~♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2054
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 201

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé]Le dîner de l'enfer  Lun 21 Nov 2016 - 20:07

Après mon bonsoir, je ne peux m'empêcher de regarder ma mère avec un regard de reproche. Si elle ne se faisait pas des idées, ce dîner serait peut-être différent. Malheureusement pour moi, elle ne semble pas s'en offusqué. Genre, je suis sûre qu'elle ne sent pas coupable du tout et qu'elle est persuadée d'avoir raison.

« Bonsoir Tessa-chan ! Tu es adorable dans cette tenue ! »

Oubliant momentanément ma machiavélique de mère, je me compose un sourire.

"Merci Madame Heiki!"

Pour lui répondre, j'ai utiliser l'anglais mais un coup d’œil à ma mère me dit qu'elle désapprouve. J'ai bien envie d'utiliser l'anglais rien que pour la contrarié ce soir mais cela ne servira à rien. Mon frère s'éclipse pour rejoindre nos pères dans le salon et la petite sœur de Keitô il semblerait.
Poliment, ma mère attends que Keitô et sa génitrice ait fini de parler pour les inviter à entrer dans le salon pour l'apéritif. Si il y a un apéro, ça part mal pour la rapidité de ce dîner...
Alors que je m'apprête à suivre nos invités, Isuzu Yorke me retient par le bras. D'un air de reproche, elle me chuchote:


"Tu aurais pu faire un effort pour ta tenue, je suis un peu déçue."

Ce à quoi je rétorque en essayant de ne pas "faire un scandale":

"Ce n'est pas un rendez-vous, je vois pas pourquoi je devrais faire des efforts de tenue! Et puis, je n'ai pas eu le temps."

Remarque sarcastique pour finir. Pour toute réponse, j'ai le droit à un regard noir. Dégageant mon bras, j'entre à mon tour dans notre salon disproportionné. Pourvu d'une immense bibliothèque sur tout un pan de mur, le reste est assez vide niveau meuble (à se demander comme cela se fait avec une mère qui fait des meubles...). Un grand canapé d'angle fait face à la télé non loin. Avec une table basse pour bien faire. Le reste des murs est couvert de différentes peintures et photographies. Certaines sont mes œuvres, la majorité sont celle de mon frangin ici présent. Les photos, et bien, je n'ai pas envie d'en parler. La plupart ont ma pomme comme sujet et j'évite de les regarder de trop près. Pour finir, un chevalet de peinture traine dans un coin. Le pauvre n'est pas très utilisé vu que je ne suis pas là de la semaine...

En fille bien élevée, je vais saluer le père de mon ami. Ce n'est pas parce que j'en veux à mort à ma mère que je dois être impolie.


"Enchantée de vous rencontrer Monsieur Heiki."

C'est au même moment que ma chère maman ramène les petits-fours.
Oh my... on se croirait dans un mauvais feuilleton à la télé le dimanche...

---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2005
■ Inscrit le : 06/07/2013

■ Mes points : 167

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Keitô Heiki
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminé]Le dîner de l'enfer  Mar 29 Nov 2016 - 20:43

Après mon court échange avec l’une des sources de mon malheur, la deuxième source nous invite à entrer dans le salon pour… l’apéritif… Génial ! De mieux en mieux ! Elles n’ont pas fait les choses à moitié, ça, c’est sûr. Je ne soupire pas mais ce n’est pas passé loin… Tessa et sa mère reste en arrière, surement pour « régler des comptes », choses que je ne peux pas faire ici. Mon père m’observe et, dans un premier temps, fronce les sourcils en voyant mon visage renfermé. Il tente visiblement de me sonder et je croise son regard, cherchant à savoir s’il est aussi responsable de tout ce merdier. Il semble comprendre et un air désolé traverse son expression, avant qu’il ne se tourne vers Tessa, qui se présente à lui.

« Enchanté d’enfin faire ta connaissance Yorke-chan. C’est toujours un plaisir de rencontrer les amis de Keitô. »

Il aurait pu ajouter « merci de le supporter » ça aurait eu un peu le même effet… Il l’avait déjà fait avec Heisuke si je me souviens bien… Je ne suis pas si difficile à supporter si j’accepte qu’on m’approche… Bref, c’était sûrement un message pour me faire comprendre qu’il avait compris pour moi et Tessa. Il ne fait pas parti des conspirateurs. Un ennemi en moins à abattre… Bref, je m’approche de mon père et prends ma sœur dans les bras. Que ça leur plaise ou non, je veux câliner l’une de mes seules alliées certifiées de ce lieu. Jamais tu ne me feras un coup comme ça hein ? Oh ! Le joli sourire que tu me fais là ! Adorable créature innocente. Je te protégerais de notre dragonne de mère et ses idées de mise en couple ! Je te le promets !

Madame Yorke refait son apparition avec un plateau rempli de petits-fours… Ok… Là, c’est clair qu’on n’en a pas pour juste une heure. Elle s’est cru à une réception privée ou quoi ? Mon père me fait signe de les rejoindre et je n’ai pas vraiment d’autres choix… À contre cœur, je dépose ma sœur dans son cosi et me déplace nonchalamment jusqu’à eux. Motivation bonsoir ! Une fois arrivé, on me propose de me servir et j’en prends un par politesse, silencieux.


« Alors ? Comment tu les trouve Keitô ? »

Me demande ma mère en japonais devant la maîtresse de maison. Comme si j’allais dire «  Ils sont immondes ! » devant tout le monde. Elle me force à parler, elle ne va pas être déçue.

« Oeshii*. »

Ah si, elle semble déçue. Dommage, j’ai répondu pourtant~

Traduction :
*Oeshii. = Bons.

---------------------------------

Japonais : Darkblue   /   Anglais : Darkred
~* Cookie MasKer *~      ♥~* KHK Love *~♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2054
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 201

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé]Le dîner de l'enfer  Sam 3 Déc 2016 - 13:38

« Enchanté d’enfin faire ta connaissance Yorke-chan. C’est toujours un plaisir de rencontrer les amis de Keitô. »

C'est un soulagement d'entendre la fin de sa phrase. Au moins, il ne fait pas partie de ce complot. Si je compte bien, les seuls qui ne se font pas d'idées, c'est mon frère et son père. Mon paternel doit se douter aussi de quelque chose vu son air un peu pincé. Bon... C'est déjà ça. Qu'est-ce que j'ai hâte de dissiper le malaise bien caché par l'enthousiasme maternel omniprésent. Elles sont aveugle ou quoi? Bref...

« Alors ? Comment tu les trouve Keitô ? »

Je ne sais pas pourquoi elle pose cette question, il ne va quand même pas répondre que c'est mauvais. Je suppose que c'est par politesse.  Comme à son habitude d'économie de mots, il répond simplement "bon". Nos pauvres mères sont mal tombées ce soir, aucun de nous deux ne va faire des efforts. Ma mère allait le remercier en souriant quand mon frère lui coupe l'herbe sous le pied:

"Ahah! Bien sûr qu'ils sont bon! Je les ai ramener de la meilleure boulangerie de Londres. Fraichement fait de ce matin! C'était un peu compliqué de les garder frais mais rien n'est impossible n'est-ce pas?" explique-t-il avec sourire satisfait dans un parfait japonais.

Je le regarde un peu l'air de dire 't'es sérieux là?' Si on est tous malade demain, on saura à cause de quoi. Sentant une tempête de reproche maternel arrivé, je m'empresse de dire:


"La plupart sont quand même fait maison, et comment ça se fait que tu en ai ramener, tu étais au courant qu'on avait des invités?" le reproche dans ma voix est à peine dissimuler. Je suis désolé mais je suis une très mauvaise actrice

"Détrompe-toi, je ne l'ai su que quand j'ai atterris." me répond-t-il sans se démonter devant mon regard accusateur.

"Quoi qu'il en soit, reprenons, j'ai passé du temps en cuisine alors j'espère que tout vous plaira!" intervient ma mère pour changer de sujet.

Elle arrive à détourner l'attention des parents de Keitô et mon père en profite pour proposer à boire. Je ne me laisse pas distraire pour autant, il faut que j'arrive à bien rappeler à cet idiot, qui sourit à côté de moi, qu'il doit se taire sur mes dessins. Malheureusement, je ne pense pas que je vais y arrivé ici sans que ça se remarque…

L'apéritif se finit une bonne demi-heure plus tard, les conversations se déroulent entre nos parents sans qu'on ait vraiment besoin d'intervenir pour le moment. A se demander pourquoi on est là, Keitô et moi… Je suppose que le pire arrivera pendant qu'on mangera.
D'ailleurs, c'est maintenant l'heure de passer à table. Tous le monde passe dans la salle à manger et par je ne sais quel miracle, je me retrouve en face de Keitô. On se demande vraiment comment ça se fait hein… Je devrais peut-être m'estimer heureuse qu'elles ne nous ait pas placé un à côté de l'autre. Ce n'est pas que ça me dérange en temps normal, c'est juste que là, ça aurait trop… trop. Dans son plan de table mental, ma mère s'est arrangée pour mettre ma place entre mon frère et mon père. Je sais pourquoi elle a fait ça. Elle ne veut pas que je parte comme la dernière fois. Ici, si je veux m'enfuir, il y aura forcement quelqu'un pour me rattraper. Peuh! ça me ferait presque lever les yeux au ciel si ce n'était pas impoli.


"Et voici l'entrée!!" dit le diable en revenant de la cuisine.

Je soupire en voyant ce qu'elle ramène: des petits sandwich aux concombres. Elle s'est crue à l'heure du thé ou quoi?


"J'ai pensé qu'un repas typiquement anglais serait bien indiqué pour ce soir."

Typiquement anglais... j'ai un peu peur pour la suite maintenant...

---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2005
■ Inscrit le : 06/07/2013

■ Mes points : 167

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Keitô Heiki
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminé]Le dîner de l'enfer  Sam 10 Déc 2016 - 9:21

Non mais franchement, elle devrait me connaitre depuis le temps. Ce n’est pas comme si c’était nouveau que je n’aime pas parler à mes semblables. Il y a des exceptions, bien entendu, mais ils ont dû mériter leur « titre » d’ami/ de connaissance respectable. Je ne dis pas que la famille de Tessa n’est pas respectable juste que je ne les connais pas suffisamment pour retirer mes défenses. En plus, avec le coup de nos mères, je n’ai absolument pas envie de jouer au fils modèle, comme je l’aurais fait dans un contexte « normal ». Surement pour ça que ma mère est étonnée par ma réaction, elle doit se rendre compte à quel point elle a merdé ce soir.

« Ahah! Bien sûr qu'ils sont bon! Je les ai ramener de la meilleure boulangerie de Londres. Fraîchement fait de ce matin! C'était un peu compliqué de les garder frais mais rien n'est impossible n'est-ce pas? »

De Londres… Ça ne donne pas envie d’en manger davantage honnêtement. C’est un coup à tomber malade…

« La plupart sont quand même fait maison, et comment ça se fait que tu en ai ramener, tu étais au courant qu'on avait des invités? »

Qu’en sais-tu qu’ils sont faits maison ? Tu as aidé à les faire ? Tu étais au courant du dîner finalement ? Tss. Bien sûr que non qu’elle ne l’était pas, pas le genre de Tessa de me cacher ce genre de choses. Surtout en connaissant ma relation avec Heisuke. Bref, j’ai déjà assez d’ennemis ce soir pour m’en ajouter bêtement. Le frère répond qu’il a appris le dîner en atterrissant, tu parles d’une bonne surprise. Tu te tape je ne sais combien d’heures de vol et bim ! Un repas inutile avec des inconnus ! Quel merveilleux cadeau de retour…

« Quoi qu'il en soit, reprenons, j'ai passé du temps en cuisine alors j'espère que tout vous plaira! »

Ca n’était pas la peine d’organiser un banquet, un sandwich aurait fait l’affaire j’en suis sûr. Comment ça n’est pas convenable à proposer à des invités ? Alors pas la peine de nous inviter, nous sommes bien chez nous ou dans notre chambre avec la personne de notre vie… Ce que je peux vous détester pour tout ça… Je revois l’expression de Heisuke en quittant la pièce… Dites-moi qu’il va bien, je ne supporterais pas de le perdre pour une connerie pareille…

Silencieux, je subis la suite de l’apéritif, qui aurait largement pu se dérouler sans nous, avant d’être convié à m’installer à table… En face de Tessa… Ils sont sérieux dans leur délire là ? Même dans leur plan de table ils arrivent à me gonfler… Jusqu’où ça va aller ? Annonce des fiançailles arrangées à la fin ? Ils vont pas être déçus du voyage s’ils le font.


« Et voici l’entrée ‼ J'ai pensé qu'un repas typiquement anglais serait bien indiqué pour ce soir.

Des petits sandwich… Je n’étais pas si loin tout à l’heure finalement… Un repas typiquement anglais… Ça a dû coûter cher si elle a fait des plats européens, c’est bien une Japonaise, toujours à la recherche de la mise en valeur… Elle a sûrement voulu plaire à ma mère et faire plaisir à son mari mais bon, elle arrive à me désespérer tout de même. Je lève mes yeux vers Tessa et tente de lui transmettre le message suivant : Désolé Tessa, mais j’ai du mal à apprécier ta mère…

---------------------------------

Japonais : Darkblue   /   Anglais : Darkred
~* Cookie MasKer *~      ♥~* KHK Love *~♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2054
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 201

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé]Le dîner de l'enfer  Ven 16 Déc 2016 - 15:46

Mentalement, j'essaie de voir combien coute ce dîner. Maman... t'as touché une prime ou quoi? Je ne comprends pas pourquoi elle s'est donné autant de mal. D'habitude, elle ne se complique pas la vie pour la cuisine. Des trucs vite fait bien fait. Rien d'extravagant quoi. Tout le contraire de ce soir.
Mon père s'étonne du menu et s'en réjouit. Quoi? ce n'est pas toi qui a fait les courses? Qui êtes vous et qu'avez-vous fait à ma famille?!! Je dois être dans un monde parallèle.

Cependant en regardant en face de moi, le regard de Keitô me confirme bien qu'on est dans la triste réalité. Il ne semble pas beaucoup apprécier ma mère, je sens limite son agacement. Franchement, je ne la connaitrais pas... j'aurais dû mal aussi. Ce soir, elle incarne particulièrement la japonaise typique qu'il déteste...


"Sorry"

Je l'ai dit sur un ton normal mais personne ne semble l'entendre vu que les parents sont plongés dans leurs discussions. Au moins, ils nous laissent tranquille pour le moment!

Les petits sandwich finis, mes parents débarrassent les plats vides pour passer à la suite. Un petit silence s'en suit dans la salle à manger et je suis tellement déprimée que je ne sais pas quoi dire. Ce n'est certainement pas le guitariste en face de moi qui va lancer un sujet de discussion.


"Tess?"

Pour la première fois depuis qu'on est à table, mon frère parle.

"Il faut que je te parle à propos de l'exposition de l'autre jour, tu m'accompagnes dehors?" il pose ça comme une question mais son ton n'oppose pas vraiment d'objection. "Je suis désolé, je vous emprunte ma soeur pour quelques minutes!"

Sans attendre, il prend ma main et m'entraine avec lui. Bien joué, c'est presque pas malpoli. Elle va nous tuer...

"Maman va être furieuse Will... Tout ça pour fumer tranquillement, ça aurait pas pû attendre?" je lui demande une fois dehors. Il abuse, il est tranquillement là appuyer sur le mur à côté de la porte d'entrée, à fumer sa clope.

"Relax, c'est pas ce que tu voulais? sortir du dîner de l'enfer." répond-t-il en ricanant. "Plus... je me suis taper plusieurs heures de vol et j'étais tellement crevé que j'ai dormi en arrivant. Alors, je pouvais plus attendre."

"Mouais... En tout cas, je te préviens, pas un mot sur les dessins!"

"Sinon quoi?" dit-il en éclatant de rire. "C'est bon, pas la peine de me faire ce regard... Je dirais rien sur ton obsession."

"Ce n'est pas une obsession ok?! Et c'est passé depuis des mois!"

"Oui.. oui. Si tu le dis. Bon, on y retourne?"

Sans attendre de réponse, il écrase sa cigarette et la lance dans un buisson. Il retourne ensuite dans la maison. Avec un soupir, je le suis.
Dans la salle à manger, ma mère nous lance un regard noir à peine dissimuler. Ils ont fait vite...
Nouveau soupir quand je vois le plat principal. Fish and Chips, seriously?!!

---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2005
■ Inscrit le : 06/07/2013

■ Mes points : 167

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Keitô Heiki
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminé]Le dîner de l'enfer  Lun 2 Jan 2017 - 1:00

« Sorry »

S’excuser pour le comportement de quelqu’un d’autre n’a pas vraiment d’intérêt. Un parent pour son jeune enfant, à la rigueur, j’aurais pu le comprendre mais pas que l’enfant s’excuse pour sa mère… Pour moi, c’est comme si elle n’avait rien dit et, honnêtement, c’est pareil pour toutes les autres personnes ici présentes. Trop occupée à discuter et faire du bruit dans leur bout de la table. Pourquoi nous forcer à assister à ça ? Je me le demande encore et ce, de plus en plus.

Aussi silencieux que l’ambiance d’un cimetière en hiver, je mange les petits sandwichs et reste de marbre à tout ce qu’il se passe autour de moi. Le léger blanc qui s’installe après le débarrassage des plats est presque plaisant. Ma mère me jette quelques regards, plutôt insistants, et je l’ignore totalement car depuis que j’ai vu Heisuke quitter notre chambre presque sans un mot, j’ai enclenché le mode zéro effort. Un sourire ? Seule Yumi pourrait y avoir le droit dans cette pièce car elle est l’innocence à l’état pur. Heisuke… J’espère qu’il ne va rien faire de mal et qu’il va bien... Je ne pourrais jamais me pardonner d’être parti autrement.


« Tess ? Il faut que je te parle à propos de l'exposition de l'autre jour, tu m'accompagnes dehors? Je suis désolé, je vous emprunte ma soeur pour quelques minutes! »

Le frangin attrape la main de Tessa et ils disparaissent, rapidement, dans l’encadré de la porte menant au hall… Bien la fuite « discrète » et à peine remarquée par tout le monde. Pour une fois, je crois que j’aurais apprécié attendre parler d’une « exposition », sûrement très intéressant si ça peut m’éloigner de cet endroit. Les parents se remettent à parler un peu et là je serre les poings. Il me faut une raison d’aller prendre l’air, je commence à saturer de leurs salades à la sauce mielleuse.

Yumi émet un son significatif de pleurs à venir et je me lève quelques secondes avant ma mère. Dommage pour elle, je suis plus rapide à atteindre ma sœur et à la prendre dans mes bras. Je l’ai ma raison de m’esquiver, Yumi, tu es la meilleure.


« Je m’en occupe, puis-je emprunter la salle de bain ? »

J’attends d’avoir l’autorisation et l’endroit d’où elle se trouve avant d’attraper le sac de la petite et sortir de la pièce. Le timing est juste parfait, quand je disais que ma plus grande alliée ce soir, c’était ma sœur, je ne mentais pas.

« En tout cas, je te préviens, pas un mot sur les dessins! »

J’entends le frère Yorke rire derrière la porte d’entrée, amusée par le regard de tueuse de Tessa. Du moins, c’est ce que je pense vu ce qu’il vient de dire.

« Je dirais rien sur ton obsession. »

Dessins ? Obsession ? Passé depuis des mois ? Je continue mon chemin vers la salle de bain tout en me demandant de quoi il parle. Surtout lorsque j’entends la façon dont Tessa le menace… Est-ce que ça serait… Ca date pas mal mais je trouvais bizarre que de tous ses crayons le violet soit le plus usé de tous alors que cette couleur n’est pas si courante. D’ailleurs, son carnet semblant avoir pas mal de dessin avec cette couleur dedans et c’était quand… Non Tessa ne me dis pas que tu as des éléments compromettants qui aurait pu mettre des idées dans la tête de tes proches ? Ça expliquerait pourquoi son frère semblait me connaitre… Tessa…

Les émotions étant presque bannies de ma façon d’être, je ne soupire pas mais franchement, j’aurais largement pu le faire. Si j’ai fini par comprendre le fin mot de l’histoire, je remercie intérieurement quiconque ayant participé au fait que je ne l’apprenne pas sinon… Je crois que Tessa n’aurait jamais eus le droit à mon amitié. Elle m’aurait trop désespérée pour que je la vois autrement. Du coup… Elle ne m’aurait pas éclairé pour mes sentiments pour Heisuke, elle ne m’aurait pas aidé à me déclarer et… Je ne serais pas avec lui aujourd’hui… Je ne serais pas là, dans la salle de bain des Yorke, en train de changer la couche de ma sœur en espérant que mon petit-ami n’a pas fait une autre tentative de suicide…

Je me mords la lèvre inférieure et lève les yeux vers le miroir en face de moi. Heureusement que je suis seul, montrer ce visage à mes opposants me mènerais à ma perte. Les regards seraient tournés vers moi et je serais assaillis de questions pour savoir ce qu’il m’arrive… Un cauchemar… Non, je dois me ressaisir avant d’y retourner et affronter nos mères.

Le fait de penser à nos mères déclenche à nouveau mon état d’énervement et si je reste calme, c’est uniquement pour ne pas effrayer Yumi. Elle n’y ai pour rien elle, je le sais bien. Je l’habille à nouveau et retourne en enfer, où je suis attendu par tout le monde pour la suite du repas, des Fish and Chips… Je dépose ma sœur et ses affaires là où je les ai prises et retourne à ma place, face à Tessa qui est revenu de sa conversation avec son frère. Il sent la clope… Merde… Ça va être horrible à supporter avec ma nouvelle addiction…

---------------------------------

Japonais : Darkblue   /   Anglais : Darkred
~* Cookie MasKer *~      ♥~* KHK Love *~♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2054
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 201

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé]Le dîner de l'enfer  Jeu 5 Jan 2017 - 13:46

On est pas les seuls à s'être éclipsé. Keitô revient à peine quelques secondes après nous. Je l'aurais bien invité à nous suivre si je ne m'étais pas faite kidnapper de la sorte. On dirait qu'il aurait bien besoin d'un bol d'air lui aussi.

Ayant eu sa dose de nicotine, mon frangin est toute de suite plus bavard et lance la conversation avec les parents. Temps qu'ils nous laissent tranquille, ça ne me dérange pas. Même si je sens que ça ne va pas durer. Depuis notre petite conversation, je suis plus détendue. J'ai peur que si Keitô était au courant, il ne voudrait plus avoir affaire à moi. Je perdrais donc un de mes rares amis ici. Je crois que je n'aurais plus qu'à retourner en Angleterre. Je suis majeur, je pourrais même le faire maintenant si je voulais. Qu'est-ce qui me retient encore ici au fait? Il reste encore quelques mois avant la fin de l'année scolaire, c'est vrai.

Alors que je suis en train de compter les mois, le silence soudain me fait sortir de mes calculs. Les regards sont portés sur moi et j'ai aucune idée de pourquoi. La confusion doit se voir sur mon visage parce que mon père me demande:


"Tessa, ta mère te demande depuis combien de temps vous vous connaissez."

Quoi?

"Who?"

Le regard de mon père se dirige vers mon voisin d'en face et je comprends. Ils se sont enfin souvenu de notre existence et y retrouvent un intérêt soudain.
Pourquoi on me pose la question à moi et pas à lui?


"Un peu plus d'un an, pourquoi?"

"Les adultes s'inquiète du peu d'amis que vous avez, j'ai l'impression." réponds Will.

"Ma vie sociale va très bien merci."

Ma réponse est toute de suite suivie d'un:

"On en doute pas mais tu sembles avoir un peu moins d'amis qu'en Angleterre."

Mais what the hell? C'est quoi cette discussion? Pourquoi on me pose toutes ces questions?

"On se demande pourquoi." dis-je agacée.
Si on me pose encore une question sur ma vie sociale, je crois que je vais exploser et me tirer de ce dîner maudit.
"Si c'est pour qu'ils se retrouvent ici à dîner, c'est pas la peine que j'en parle."

J'ai réussi mon coup, si ma mère était contrariée avec mon attitude, maintenant elle est furieuse. Elle ne dit pas un mot mais je le sens à son regard meurtrier. Je n'avais pas l'intention d'être impolie mais c'est sorti tout seul. Ce dîner est devient une catastrophe.

"Oh? Pourtant tu n'as pas un ami qui habite près d'ici? ton colocataire pas vrai? Tu pourrais l'inviter les week-ends. Et puis, tu n'avais pas l'intention d'aller à la montagne, avec... mince je sais plus son nom."

Oh non, tais-toi!!

"Heisuke c'est ça?"

Et m... Je sens une vague de questions arrivé dans ma direction... Au secours!!!

---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2005
■ Inscrit le : 06/07/2013

■ Mes points : 167

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Keitô Heiki
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminé]Le dîner de l'enfer  Lun 9 Jan 2017 - 0:11

Alors que William Yorke me partage son haleine, saveur tabac froid, en discutant avec nos parents je mange le super repas anglais devant moi. Pas mauvais. Je peux au moins lui accorder ça. Dans le silence et sans insinuation sur le fait que nous sommes des enfants « renfermés », ça serait surement meilleur. Ils se rendent compte qu’ils parlent de nous en notre présence ? Personnellement, je m’en fou, mais ce n’est pas forcément le cas de Tessa qui fait une sale tête. Soit plus forte que ça, montre-moi que je n’ai pas choisis une alliée « fragile ».

Soudain, la mère de Tessa se souvient que nous sommes présents et demande à sa fille depuis quand on se connait. Pas besoin d’être précise, un simple « L’année dernière » suffira. Le silence, ça fait du bien ! Continue comme ça Tessa, c’est parfait. Je lève rapidement les yeux vers elle pour me rendre compte qu’en fait, elle n’avait juste rien écouter… Une façon comme une autre de se battre même si, en temps de guerre, elle serait déjà morte pour avoir été dans la lune…


« Tessa, ta mère te demande depuis combien de temps vous vous connaissez. »

« Qui ? »

Tessa… Jusqu’où étais-tu partie pour ne pas comprendre que nous serons TOUT LE TEMPS, le sujet de conversation ? C’est évident que la question me concernait, franchement…

« Un peu plus d’un an, pourquoi ? »

« Les adultes s'inquiète du peu d'amis que vous avez, j'ai l'impression. »

Et je me demande bien ce que ça peut leur faire. Tout en continuant de manger, j’écoute les échanges que Tessa a avec son père et son frère, blasé par les événements.

« Si c'est pour qu'ils se retrouvent ici à dîner, c'est pas la peine que j'en parle. »

Avec cette punchline, Tessa a failli me faire décrocher un sourire. Dommage, c’est pas passé loin car elle était vraiment bien trouvé. Sa mère est furieuse et je peux ressentir son aura meurtrière jusqu’ici. Les mères peuvent être effrayante parfois… En tout cas, ça n’empêche pas le frangin de l’ouvrir à nouveau et d’essayer de montrer que Tessa est sociable… Un colocataire qui n’habite pas loin ? Je crois connaitre qu’un seul de ses colocataires, Lauder-kun. Nous sommes dans le même club et du coup, Tessa m’a déjà parlé de lui quelques fois. Quand elle est lancée, peu importe ce qui lui passe par la tête, elle pourrait m’en parler pendant des heures…

« Et puis, tu n'avais pas l'intention d'aller à la montagne, avec... mince je sais plus son nom… Heisuke c’est ça ? »

Oh put- ‼ Surpris par l’arrivée soudaine du prénom de mon petit ami, j’avale de travers et commence à tousser afin d’éviter l’étouffement. Ça fait un mal de chien ! Merde ! Ma mère se tourne vers moi, inquiètes et je la « rassure » d’un geste de la main. C’est bon, j’ai beau continuer de tousser, je ne suis pas à l’article de la mort, tout va bien ou presque… Je lève mes yeux un peu larmoyant – normal après avoir manqué de s’étouffer avec un morceau de poisson – et les plante sur Tessa. Pourquoi est-il au courant de ça ? Tu lui racontes vraiment toute ta vie ou quoi ? J’en ai pas encore parlé à mes parents, qu’est-ce que ça sera la précision arrive ? Tessa, il va vraiment falloir qu’on revoie la fréquence de tes paroles ou qu’on mette certain sujet sous scellé.

Avec ce qu’il vient de m’arriver, toute l’attention est à présent sur moi et je crois que ça a eu pour effet de faire diversion. Je devrais m’en souvenir pour plus tard : Manquer de mourir peut vous sortir de situations délicates… On me propose de l’eau, que j’accepte d’un mouvement de tête et boit assez rapidement avant d’essayer de prendre de plus grande inspiration.


« C'est une bonne destination la montagne ! Vous y aller seulement à deux ou bien en groupe ? »

Vraiment, ce dîner finira par avoir ma peau… Ma mère a posé son regard inquisiteur sur moi et semble avoir parfaitement compris – suite à la tentative d'assassinat de la part du poisson – que cette affaire me concernait aussi… Plus d'autres choix que de lui dire à présent.

« Ce n'est qu'un projet pour l'instant. »

Grand sourire aux lèvres, ma mère reprends énergiquement.

« Toi aussi tu en ferais partie ? Quelle bonne nouvelle ! Mais pourquoi tu ne nous en as pas encore parlé ? Tu sais bien que sans notre accord tu ne pourrais pas y aller ! »

Je retiens de soupirer devant Captain Obvious et répète simplement mes mots précédents.

« Car ce n'est qu'un projet pour l'instant. »

Sachant parfaitement qu'elle n'obtiendra rien de plus de moi, elle se tourne vers Tessa, la victime idéale pour elle.

« Et où iriez vous durant votre simple projet ? »

---------------------------------

Japonais : Darkblue   /   Anglais : Darkred
~* Cookie MasKer *~      ♥~* KHK Love *~♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2054
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 201

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé]Le dîner de l'enfer  Lun 9 Jan 2017 - 21:00

Je me taperais bien la tête sur la table après la bombe que mon frère vient de lancer. Heureusement que je ne lui ai rien dit du fait qu'ils sont en couple!!
Keitô manque de s'étouffer avec le poisson. Je comprends son choc, j'aurais été pareille... Tous le monde s'inquiète de l'entendre tousser et ma mère s'empresse de lui proposer de l'eau. Au moins cet épisode fait oublier à ma mère sa colère, pour le moment...
Le répit est de courte durée parce que la mère de Keitô saute sur l'occasion pour demander:


« C'est une bonne destination la montagne ! Vous y aller seulement à deux ou bien en groupe ? »

Le sous-entendu est tellement clair... Je n'ai même pas envie de répondre.

«Ce n'est qu'un projet pour l'instant. »

Oui, c'est pour ça que l'imbécile est à côté de moi est au courant. Il cherchait une date pour venir où je serais disponible.

«Toi aussi tu en ferais partie ? Quelle bonne nouvelle ! Mais pourquoi tu ne nous en as pas encore parlé ? Tu sais bien que sans notre accord tu ne pourrais pas y aller ! »

Leur accord? ça m'a même pas effleurer l'esprit de demander la permission à mes parents avant.

« Car ce n'est qu'un projet pour l'instant.»

Keitô brille par son manque d'effort ce soir. Même si il a raison. Je ne sais même pas ce que lui a dit Heisuke.

«Et où iriez vous durant votre simple projet ? »

Elle abandonne son fils pour se tourner vers moi. Cela m’arrangeais bien moi qu'ils regardent tous Keitô, ils ne pouvaient pas voir mon visage décomposé.

"Euh..."

Reprend-toi Tessa, c'est quand même pas compliqué!

"Comme l'a dit Keitô, ce n'est qu'un projet. Je ne pense pas qu'il aura lieu finalement."

"Oh?! Pourquoi donc?"

Mais... que j'ai envie de le gifler là toute de suite!!!

"Parce que... depuis que j'ai pris la présidence du club d'Art Plastique, je n'ai plus beaucoup de temps pour les sorties."

Je me suis retenue de dire qu'avec ce dîner, c'était mort ce projet. Merci de nous avoir gâcher la vie... Si j'avais dit ça, je crois que je me serais faite assassiner.

---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2005
■ Inscrit le : 06/07/2013

■ Mes points : 167

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Keitô Heiki
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminé]Le dîner de l'enfer  Ven 27 Jan 2017 - 12:48

À la réponse de Tessa, ma mère semble si déçue. Elle s’attendait à quoi sérieusement ? Qu’elle allait lui donner tout un programme digne d’une grand compagnie touristique ? Elles nous emmerdent avec leur diner à la con et espèrent que derrière tout ira bien ? Surtout ma mère, elle savait que j’avais un « des choses » de prévu avec Heisuke ce week-end, je crois lui avoir répété suffisamment de fois pour que ça s’ancre dans sa tête. Elle doit bien se douter que le fait d’annuler, même si c’était une « séance de travail », n’allait pas faire plaisir à Heisuke.

« Oh?! Pourquoi donc? »

Il commence à me courir le frangin… Je ne le comptais pas dans mes ennemis mais, finalement, je vais peut-être reconsidérer la question.

« Parce que... depuis que j'ai pris la présidence du club d'Art Plastique, je n'ai plus beaucoup de temps pour les sorties. »

La présidence du club ? Ah oui… C’est vrai qu’elle m’en avait parlé rapidement une fois. Bonne excuse pour ceux qui ne sont pas élèves à Kobe High School, une excuse bidon pour ceux qui la connaissent. Cependant, la légère pause en début de phrase exprime clairement la recherche d’excuses. C’était pas suffisamment spontané pour ma mère qui laisse échapper un « Mmm ? Vraiment ? C’est dommage », pas convaincue du tout. Bien tenté Tessa mais on a pas fini d’entendre parler de cette affaire…

« Dites-moi William-san, nous discutons depuis tout à l’heure mais je me rends compte que je ne sais pas dans quel domaine vous travaillez à Londres ! »

Sentant sûrement que l’eau était en train de bouillir dangereusement, mon père décide de changer complètement de sujet et d’occuper le gros curieux de la famille Yorke. Vu sa capacité d’élocution, je pense que c’est un coup de maitre de la part de mon géniteur.

---------------------------------

Japonais : Darkblue   /   Anglais : Darkred
~* Cookie MasKer *~      ♥~* KHK Love *~♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2054
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 201

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé]Le dîner de l'enfer  Dim 29 Jan 2017 - 13:33

La mère de Keitô ne semble pas trop convaincue par ma réponse avec son: « Mmm ? Vraiment ? C’est dommage » tant pis, ce n'est pas vraiment mon problème. L'excuse semble contenter mon frère au moins. Mes parents, par contre, on dirait qu'ils veulent ajouté quelque chose. Cependant, le père de Keitô les devance miraculeusement en disant:

« Dites-moi William-san, nous discutons depuis tout à l’heure mais je me rends compte que je ne sais pas dans quel domaine vous travaillez à Londres ! »

C'est un coup de génie, mon frère adore parler de son "travail".

"Oh c'est vrai! Je possède une galerie d'art à Londres. Je me charge d'exposer les œuvres d'autres artistes, d'organiser des vernissages, ect. En échange d'une bonne commission." dit-il l'air très fier de lui.

Bien sûr qu'il prend une bonne commission vu qu'il veut payer 'la dette' qu'il a avec nos grand-parents.


"Nous sommes très fiers de son travail, c'est une chance de pouvoir commencer si jeune!"

Je me sens mal à l'aise pour mon frère, qui est un adulte quand même, d'être encenser par sa mère comme si c'était un jeune enfant prodige.

"Rien n'aurait été possible si je n'avais pas été aidé par nos grand-parents. Ils apprécient énormément mon travail.
En tout cas, d'ici quelques années, j'espère pouvoir ouvrir une autre galerie ...
"

Et il continue à expliquer ses projets aux parents de Keitô. Personnellement, j'arrête d'écouter après les mots grand-parents. Rien qu'à leur évocation, j'en perd l'appétit. Jamais je ne pourrais avoir une carrière comme lui. S'en est très frustrant et déprimant. C'est complètement irrationnel mais cette conversation me replonge dans ma déprime post-dîner avec eux.

Sentant peut-être mon changement d'humeur, mon père propose de passer au dessert dès que Will s'arrête de parler entre deux monologues. Avant qu'il se lève pour débarrasser, je propose:


"Et si je m'en occupait papa? Rester entre adultes, je vais m'occuper du reste."

J'ai le droit à des regards incrédules de la part de ma famille. Ils doivent se demander si je suis tombée sur la tête pour proposer de faire des tâches ménagères.

"Et puis, vous pourriez aller dans le salon pour être mieux installés!"

"Pourquoi pas, c'est le gâteau dans le frigo." il s'adresse ensuite aux parents de Keitô. "Je peux vous proposer un digestif pour finir la soirée?"

Je n'écoute pas la réponse et me dépêche d'aller dans la cuisine. Enfin un peu de répit! En entendant les bruits de chaises, je me devine qu'ils ont suivi mon idée. Fuite réussie!

---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2005
■ Inscrit le : 06/07/2013

■ Mes points : 167

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Keitô Heiki
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminé]Le dîner de l'enfer  Sam 4 Fév 2017 - 14:34

Pour un coup de maître, s’en est un ! Si je ne respectais pas déjà mon père, je crois qu’il l’aurait gagné en un instant. Il sait voir les opportunités et les saisir en un instant, un savoir-faire qui lui a été bien utile pour obtenir sa promotion. On n’obtient pas la tête d’une grosse entreprise sans rien faire après tout… Aux yeux de ses supérieurs, il a sacrifié le fait de vivre à Tôkyô, proche de ses parents, les meilleures écoles du pays pour son fils, en déménageant à Kobe, pour le bien de l’entreprise. En réalité, nous n’avions déjà presque plus aucun contact avec la famille paternelle, je détestais mon école et la société – ce qui n’a pas trop changer pour cette dernière – et mon père allait avoir une meilleure vie professionnelle… L’art et la manière de manipuler les gens pour le bien de sa famille, comment ne pas respecter un homme pareil, lorsque la plupart des pères Japonais « abandonnent » leur vie familiale pour leur travail ?

Sans m’occuper de ce que peut raconter le frangin aux chevilles enflées, je termine mon poisson meurtrier sans le moindre problème. Une fois fini, je relève la tête et remarque que Tessa ne l’écoute pas non plus et stagne sur son assiette. J’ai déjà vu cette expression une fois et c’était lors de sa fugue. Sa grand-mère l’avait humiliée lors d’un dîner familial et je l’avait retrouvée dans un sale état au parc… Senji en a d’ailleurs profité pour prendre une de ses maudites photos… Tss ! Rien que d’y repenser sa me donne des envies de meurtres !


« Et si je m'en occupait papa? Rester entre adultes, je vais m'occuper du reste. »

Je sors de mes pensées à la voix de Tessa et l’observe, avec un visage neutre. S’occuper de quoi ? Rester entre adultes ? Je dois suivre aussi ou pas ?

« Et puis, vous pourriez aller dans le salon pour être mieux installés! »

« Pourquoi pas, c'est le gâteau dans le frigo… Je peux vous proposer un digestif pour finir la soirée? »

En voyant Tessa filer vers la cuisine, je comprends vite qu’elle prend la fuite et que je ne suis pas convié. Tant pis, je vais les suivre dans le salon en silence et m’occuper de ma… Mm? Qui me touche l'épaule comme si…

« Laissons les discuter entre eux et restons entre jeune ! Haha ! »

Génial… J’ai le frangin sur le dos… Rester entre jeunes ? Ça va changer quoi exactement ? Je n’ai pas vraiment l’habitude de parler avec ceux de mon âge, à part quelques exceptions et ça ne s’éternise jamais. Mes conversations avec Tessa et Rikuo se résument, en général, à Heisuke et avec ce dernier… Autrefois c’était la musique, maintenant c’est à peine s’il me parle… le chat peut-être ? Je me retiens de soupirer alors que je m’assied à côté de William, qui me demande dans quoi je fais mes études.

« Section artistique, musique, option langues vivantes. »

Son visage semble s’illuminer à ma réponse et là je vois la même étincelle que celle de Tessa lorsqu’elle est inspirée… Le torrent de questions chiantes dans trois… deux… un…

---------------------------------

Japonais : Darkblue   /   Anglais : Darkred
~* Cookie MasKer *~      ♥~* KHK Love *~♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2054
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 201

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé]Le dîner de l'enfer  Sam 4 Fév 2017 - 17:28

Dans la cuisine, je respire un peu plus librement. Une petite pause dans ce dîner est bien venue. Un coup d’œil à l'horloge et je me dis que le calvaire est bientôt fini. Raison de plus pour me dépêcher à préparer le gâteau.

Dans le frigo, le beau gâteau chocolat ne demande qu'à être mangé. Le seul réconfort de la soirée! La crème anglaise est juste à côté, donc je suppose que ça a avec. Allez c'est parti pour le micro-onde!

Pendant ce temps là, du côté du salon:


« Section artistique, musique, option langues vivantes. »

Voilà de quoi piquer l'intérêt du frangin.

"Vraiment? Et la section artistique est bien? Les langues vivantes aussi? Les cours sont intéressants?
Je vois bien Tessa dans cette section, même si elle ne pas encore dit ce qu'elle voulait faire. Ça serait bien qu'elle décide sinon elle ratera les inscriptions pour les écoles en Angleterre. Il y a des débouchés dans ce pays tu crois?
" demanda-t-il d'un air légèrement inquiet.

On ne dirait pas comme ça mais il y a bien un but à ses questions banales, il veut savoir si sa soeur a une chance de faire carrière ici. Il ne veut pas que cette dernière se retrouve sans perspective d'avenir dans un pays qui n'est pas vraiment le sien. En fait, il préférait largement qu'à la fin de l'année scolaire, elle revienne à Londres mais il sait pertinemment que leurs parents ne donneront pas leur accord. Ou alors cela serait très difficile de les faire changer d'avis.
William avait encore plusieurs questions à poser mais il attendit que Keitô réponde déjà aux premières questions. Et oui, il semblerait que le gêne de la parlotte soit héréditaire chez les Yorke!

---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2005
■ Inscrit le : 06/07/2013

■ Mes points : 167

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Keitô Heiki
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminé]Le dîner de l'enfer  Sam 11 Fév 2017 - 18:38

… dans trois… deux… un…

« Vraiment? Et la section artistique est bien? Les langues vivantes aussi? Les cours sont intéressants? Je vois bien Tessa dans cette section, même si elle ne pas encore dit ce qu'elle voulait faire. Ça serait bien qu'elle décide sinon elle ratera les inscriptions pour les écoles en Angleterre. Il y a des débouchés dans ce pays tu crois? »

Il a fini là ? Non mais je demande parce que, si c’est un gêne héréditaire chez les Yorke, il peut faire une feinte et reprendre la parole. Il a l’air d’avoir terminé et d’attendre une réponse. Alors le « vraiment ? », je ne vais pas le prendre en compte car je ne vais pas me répéter. Je ne vais pas m’amuser à mentir là-dessus alors que j’ai pris la peine de répondre… Ça serait idiot de ma part.

« Les cours et les professeurs sont bien en général. Je suis en musique, Tessa serait plus arts plastiques. Elle est assez grande pour décider par elle-même de son avenir. »

J’ai failli ajouter un « non ? » mais j’ai déjà trop parlé en une fois donc je ne l’ai pas dit. En plus, je doute qu’il est besoin d’une pseudo-question pour se relancer… Ça se voit dans son regard qu’il n’en a pas terminé avec moi et la suite ne me dis rien qui vaille…

---------------------------------

Japonais : Darkblue   /   Anglais : Darkred
~* Cookie MasKer *~      ♥~* KHK Love *~♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2054
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 201

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé]Le dîner de l'enfer  Lun 13 Fév 2017 - 16:27

Du côté de Tessa:

Je surveille le réchauffage de la crème anglaise dans le micro-onde. Les bulles que se forment à la surface me disent rien qui vaille, du coup, j'arrête tout avant que ça explose dedans et salisse tout. Inutile de souligner que la cuisine, ce n'est pas mon truc non plus. Il faudra que j'apprenne un jour...
Bref, continuons les préparations. Je ne sais pas pourquoi mais je sens que Keitô doit subir un interrogatoire en règle.
Plateau en main avec les assiettes à dessert et couverts, je me dirige vers le salon.


"... Ça serait bien qu'elle décide sinon elle ratera les inscriptions pour les écoles en Angleterre. Il y a des débouchés dans ce pays tu crois?"

Cette question m'arrête net dans le couloir. Pauvre Keitô, il s'est fait attrapé et quand mon frère commence à avoir de l'intérêt pour vous, c'est difficile de s'échapper. Revenant rapidement sur mes pas, je trouve une solution toute simple...

« Les cours et les professeurs sont bien en général. Je suis en musique, Tessa serait plus arts plastiques. Elle est assez grande pour décider par elle-même de son avenir. »

Le sous-entendu était clair mais William ne le relève pas. Il répond à Keitô le plus simplement:

"Certes mais il y a pas de mal à vouloir l'aider, et puis, c'est ma petite sœur quand même! Je suis sûr que tu ferais pareil!"

Il allait ajouter quelque chose quand:

"Will, tu peux venir m'aider s'il te plait! J'ai pas assez de mains pour tout porté."

"J'arrive!" il se lève mais ne part pas toute de suite: "Et si on continuait notre conversation hein? Tu joues quel genre de musique?"
Son ton ne laissait pas trop le choix à l'objection et il était clair qu'il ne comptait pas lâcher le guitariste de si tôt. Il marque même un temps d'arrêt vers le couloir pour s'assurer que Keitô le suive.

Dans la cuisine, j'ai presque fini de préparer les plateaux sur le plan de travail central. J'aurais pu me passer de l'aide supplémentaire mais ça me donne une bonne excuse pour aider Keitô. Je ne peux m'empêcher de sourire, une fois le dessert manger, il n'y aura pas de raison pour qu'ils s'attardent ici plus longtemps!

---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2005
■ Inscrit le : 06/07/2013

■ Mes points : 167

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Keitô Heiki
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminé]Le dîner de l'enfer  Sam 4 Mar 2017 - 14:55

« Certes mais il y a pas de mal à vouloir l'aider, et puis, c'est ma petite sœur quand même! Je suis sûr que tu ferais pareil! »

Mon regard se déporte automatiquement sur Yumi et je me retiens de toute réaction pouvant attiser le frère Yorke. Mes parents m’ont souvent dis très protecteurs avec ma sœur mais je ne pense pas l’être à ce point… Je serais plus du genre à l’encourager dans ce quel veux faire et grogner sur ceux qui veulent l’en empêcher.

Je me prépare à la suite lorsque la voix de Tessa nous parvient, depuis la cuisine, pour demander de l’aide à William. À point nommé ! Je vais pouvoir m’occuper de ma s-


« Et si on continuait notre conversation hein? »

Ma sœur attendra visiblement… Vu son regard et le ton de sa voix, malgré sa question, je sens que je n’ai pas vraiment le choix. Je me lève et le suis alors qu’il me demande quel genre de musique je joue. Entre ce que je joue et le genre que je préfères, il y a de la marge car jouer du metal ou autre style classé « emo », par les non initié, à la guitare acoustique… Ça ne rend pas aussi bien qu’avec la guitare électrique.

« Pas de genre particulier. Je joue les mélodies qui me parlent. »

Nous entrons dans la cuisine, où Tessa a préparé plusieurs plateaux de service. Gâteau au chocolat et crème anglaise, ça va, je m’attendais à un vieux pudding ultra sucré… Avant que le frère ne continu son interrogatoire, je regarde ma compagne de galère sourire, surement en train de se dire qu’elle m’a sauvée et que le cauchemar touche bientôt à sa fin. C’est vrai pour la fin mais le sauvetage… Vu que son frère ne me lâche pas, c’est pas tout à fait ça…

« Besoin d’aide ? »

Plus court de le dire en anglais, comme beaucoup de chose dans cette langue d’ailleurs… Les japonais se compliquent vraiment la vie pour pas grand-chose. J’attends la réponse de Tessa et m’exécute avant de les suivre dans le salon histoire de mettre un terme à tout ça.

---------------------------------

Japonais : Darkblue   /   Anglais : Darkred
~* Cookie MasKer *~      ♥~* KHK Love *~♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2054
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 201

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé]Le dîner de l'enfer  Lun 6 Mar 2017 - 11:45

« Pas de genre particulier. Je joue les mélodies qui me parlent. »

"Oh vraiment? Je serais curieux d'écouter!"

Mon sourire s'efface un peu quand je vois et entends qui arrive dans la cuisine. Je ne m'attendais pas à voir Keitô débarquer en même temps que mon frère. Il a vraiment décidé de ne pas le lâcher. Raison de plus pour s'activer à finir le dessert.

« Besoin d’aide ? »

"Oui, merci, il faudrait prendre chacun un plateau pour les amener par là." dis-je en désignant les plateaux. "Même si je n'avais demandé l'aide que d'un personne" j'ajoute en marmonnant.

"Qu'est-ce que t'a dit Tess?"

"Rien, rien, allons-y."

Je soupire et prend mon plateau. On débarque au salon avec et la mère de Keitô semble enchantée par le dessert.

"Voilà, voilà, enfin le dessert!"

Suite à cela, mon père entreprit de découper le gâteau et servir les invités.

Le reste de la soirée se déroule sans encombre et nos parents semblent nous avoir de nouveau oublier. C'est un soulagement de ne plus être le centre de la discussion. Même si je pense qu'une fois nos invités partis, je vais entendre parler de mon "comportement".

---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2005
■ Inscrit le : 06/07/2013

■ Mes points : 167

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Keitô Heiki
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminé]Le dîner de l'enfer  Sam 18 Mar 2017 - 19:06

« Oui, merci, il faudrait prendre chacun un plateau pour les amener par là. »

J’entends Tessa ruminer sur le fait qu’une personne suffisait et je ne suis pas assez idiot pour m’en offusquer. En même temps, je la comprends, c’est à lui qu’elle a demandé de l’aide et non pas à moi. Généralement, les invités ont rarement accès à la cuisine, c’est plutôt mal vu mais bon… C’est limite s’il ne m’a pas tenu le bras pour que je le suive donc je ne me sens aucunement coupable de ma présence ici.

Après un bref échange de parole avec son frère, Tessa ouvre la marche et nous la suivons avec William qui est actuellement mon contraire absolu : Souriant et plein d’entrain…


« Voilà, voilà, enfin le dessert! »

Et ça rime avec « la fin du calvaire !». Je m’installe dans le salon et attends patiemment que le service soit fait pour tout le monde avant de commencer la dégustation. Même si elle m’a fait une mauvaise impression, avec cette soirée imposée, je dois avouer que la mère de Tessa n’a rien à envier à ma mère niveau cuisine. Je n’ai pas pu l’apprécier à sa juste valeur ce soir, vu mon humeur exécrable, mais je peux tout de même dire que c’était bon.

Dessert fini pour tout le monde, Yumi se mets à pleurer, signal sonore qu’il est temps de partir. Elle a beau somnoler de temps en temps, être dans la même pièce que nous avec les rires peu discrets des adultes… La pauvre ne peut pas vraiment dormir et la fatigue doit l’assaillir.

Mes parents disent au revoir, je fais de même en portant le cosy de ma sœur avant de jeter un dernier regard à Tessa. Je hoche doucement la tête, lui souhaitant silencieusement du courage pour la suite. Moi aussi je vais sûrement avoir le droit à une demande d’explications, sur mon attitude, mais je suis prêt à dire à ma mère le fond de ma pensée.

Une fois au domicile familiale, ma mère monte directement coucher la petite et je reste seul avec mon père, qui me dit simplement qu’on va attendre le retour de Mme Heiki pour commencer la discussion… Pas étonnant et, de toutes façons, je n’ai rien à reprocher à mon père, si ce n’est de ne pas avoir raisonné ma mère.

Cherilyn Heiki apparait dans le salon et débute le début des « hostilités ». Je la laisse s’agiter seule sur le fait que je n’ai pas été correct avec les Yorke, jusqu’à ce que mon père me demande de m’expliquer. Calmement, je lui réponds que j’avais prévenu, plusieurs fois dans la semaine, que je ne pouvais pas être à la maison ce week-end, malgré l’insistance de Madame ici présente. Forcément, il grimace et regarde sa femme, qui ne se sent pas réellement coupable car elle pensait bien faire. Je me retiens de lui dire qu’elle pense très mal et répond à la nouvelle question de mon père :


« Qu’avais-tu de si important à faire pour réagir aussi fortement ? »

Ne pouvant pas lui dire la vérité, je trouve une excuse bidon sur le fait de travailler sur un dossier avec Heisuke. Comme je l’ai laissé en plan, ce dernier l’a mal pris et je ne sais pas s’il va me pardonner. Mon père, ayant pour Heisuke l’image d’un élève studieux et très travailleur, soupire en disant qu’il comprend la situation. La discussion se prolonge et au final, mon père me propose de me déposer directement sur le campus. Craignant qu’il ne décide de me suivre jusqu’à ma chambre pour voir Heisuke, je préfère refuser prétextant vouloir marcher avant de quitter la maison en direction du métro.

Sur le chemin, mes pas sont rapides et je coure presque pour atteindre ma destination. J’ai à la fois hâte et peur de le revoir. Est-ce qu’il va bien ? Dort-il déjà ? Est-il resté à l’université ? Pourvu qu’il n’est rien fais d’insensé ! J’entre dans le métro et m’assied, attendant avec angoisse, le moment où je pousserais la porte de notre chambre.

---------------------------------

Japonais : Darkblue   /   Anglais : Darkred
~* Cookie MasKer *~      ♥~* KHK Love *~♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2054
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 201

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé]Le dîner de l'enfer  Sam 18 Mar 2017 - 22:01

Le gâteau est trop bon! La seule chose positive dans ce dîner. Même si j'étais pas mécontente du menu. C'est rare que mes parents cuisinent des plats typiquement de chez nous. C'est même rare qu'on ait droit à autant de plat d'ailleurs! Tous le monde fini le dessert assez rapidement et la petite commence à pleurer. Cela ne doit pas être facile pour un bébé de rester éveillé aussi longtemps. En plus, elle doit s'ennuyer.

Quoi qu'il en soit ça permet de mettre fin officiellement à ce dîner de l'enfer. On raccompagne les invités jusqu'à la porte et Keitô me lance un dernier regard. Je sais qu'il me souhaite bon courage et on va en avoir tous les deux besoin. Je lui souris faiblement en retour. J'espère que ce dîner ne va pas ruiner notre amitié. Si c'était le cas, je ne pardonnerais jamais à nos parents leur piège!

Le joli sourire de ma mère disparait la seconde où la porte d'entrée se referme.


"Tessa, il faut qu'on parle de ce soir!"

J'ai presque envie de lever les yeux au ciel mais ça ne rajouterait que de l'huile sur le feu brûlant. Mon frère commence à intervenir en appelant ma mère mais elle le coupe:

"Ne te mêle pas de ça Will, l'attitude de ta sœur mérite de sérieuses explications! Comment as-tu pu être aussi impolie pendant le repas?!

Je la laisse continuer de parler tout en me dirigeant vers les escaliers. Bien sûr, elle est furieuse que je ne reste pas là dans l'entrée à écouter ses reproches sur mon attitude. Quand le ton de sa voix commence à monter dans les aigus, je me retourne pour lui faire face.

"Tu me le demandes?! Je ne sais pas ce que tu pensais faire avec ce dîner... En fait si je sais! Keitô est mon ami, rien de plus! Vous nous avez coincés avec ce dîner en ne nous donnant pas d'autres choix que de venir! Et puis cette histoire sur ma vie sociale, c'était une grosse blague! D'ailleurs, je serais bien contente d'en avoir encore une après ce soir! Alors merci vraiment d'avoir peut-être tout gâcher!"

Furieuse à mon tour, j'attrape ma valise et commence à monter les escaliers. J'entends à peine ma mère qui m'appelle en disant que la conversation n'est pas finie. Quand j'arrive au sommet de l'escalier et que je pivote pour aller vers ma chambre, j'aperçois brièvement mon père tenant l'épaule de ma mère et je crois entendre: "vous en parlerez demain plus calmement"... Comme si j'avais envie de revenir sur le sujet! La bonne blague! Malgré cela, je n'entends personne monté à ma suite donc, je pense que sa tentative à fonctionner.

Une ou deux heures plus tard, après une bonne douche pour me calmer, je suis tranquillement en train de dessiner quand on frappe à ma porte. Je n'ai pas particulièrement envie de répondre mais le "fait pas semblant de dormir Tessie" me fait me lever pour ouvrir à mon frère. Je lui demande ce qu'il veut et c'est là qu'il me montre la bouteille d'alcool qu'il cache derrière son dos.


"Un petit verre? Je suis certain que ça t'aiderait à dormir!"

Je le regarde perplexe avant de le suivre jusqu'au salon, heureusement, vide de présence parentale. Avec un gros soupir, je m'assieds dans le canapé en attendant le verre promis. Je sens que je ne vais pas vraiment être capable de me lever demain. Merci gueule de bois!

---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 1296
■ Inscrit le : 28/05/2013

■ Mes points : 173


Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Heisuke Kodoku
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminé]Le dîner de l'enfer  Mer 29 Mar 2017 - 1:54

Je ne pouvais dire depuis combien de temps j’étais enfermé dans les sanitaires à silencieusement chialer. Vraiment, je ne me ressemblais plus. Pourquoi ce diner m’affectait autant? Ce n’était pas comme si c’était Keitô et Tessa qui l’avaient organisé… N’empêche que j’avais l’impression d’être constamment testé et re-testé. J’en avais marre, je voulais que tout ça s’arrête! Sérieusement… Senji nous avait égoïstement plongé dans un véritable enfer. Depuis cette histoire, plus rien n’allait entre moi et Keitô. Cependant, d’un certain côté, je lui avais pardonner ses actions mal intentionnées. Il avait cherché à être heureux lui aussi… J’avais ma part de responsabilité dans cette histoire. J’avais volontairement fermé les yeux sur ses sentiments, désirant maintenir notre amitié telle qu’elle était… Je lui demandais l’impossible. J’ai été con…

Je finis par me lever et quitta les sanitaires. Mes larmes avaient cessé depuis un bon moment déjà, mais à mon reflet dans le miroir, mais yeux étaient encore bien rougis et boursouflés. Sympa… Valait mieux baisser la tête et éviter les regards sur mon chemin vers la chambre. Je n’aimais pas attirer l’attention, surtout dans cet état. Heureusement, il n’y avait qu’une ou deux personnes dans le couloir et c’était à peine si elles m’avaient regardé. Je rentrai dans la chambre et constatai immédiatement le « bordel » sur le bureau du guitariste. Mes yeux se posèrent ensuite sur la guitare meurtrie, couchée sur le lit. Les cordes cassées me firent un pincement au cœur. Coupable de son état, je me rapprochai de l’instrument et le pris doucement dans mes mains. Mis à part les cordes, elle ne semblait pas brisée… probablement désaccordée, évidemment, mais pas inutilisable. Cela me soulagea énormément. Si elle avait été brisée par ma faute, je ne me le serais jamais pardonné. Elle lui était si précieuse…

Je la redéposai doucement sur le lit, heureux qu’elle ne soit pas complètement ruinée. En même temps, Chenille sorti de sous le lit et vint se frotter sur ma jambe. Le pauvre... Il a dû avoir peur tout à l’heure. Pour que Keitô ait jusqu’à endommager sa guitare, il devait être complètement furax… Je le pris délicatement dans mes mains et caressai sa petite tête. Ce ne prit pas de temps avant qu’il se mette à fortement ronronner.

- Tout va bien maintenant; marmonnais-je, Tu n’as plus rien à craindre…

Je déposai Chenille sur mon lit, sachant qu’il aimait bien y dormir. Pour ma part, je ramassai les quelques feuilles que Keitô avait oublié sous son lit et dans les recoins. Il devait partir pour ce souper, donc je me doutais bien qu’il n’ait pas pu tout ramasser. Bien sûr, coupable d’avoir provoqué cette réaction chez lui, je fis le ménage dans ses papiers et cahiers. Heureusement qu’il n’avait que deux cours, car ce fut beaucoup plus simple et rapide pour les trier. Je trouvai également une note de la part de Keitô, disant qu’il rentrerait au plus tard demain soir.

Ayant terminé, je pris place à mon tour sur mon lit et soupirai, fixant la note dans mes mains. Quoi faire maintenant? Je n’avais certainement pas la tête à continuer mon devoir de littérature… Les larmes coulèrent à nouveau tranquillement sur mes joues… Peut-être que, finalement, c’était vraiment une mauvaise idée de revenir ensemble… Même Keitô ne se ressemblait plus par ma faute… Jamais il n’aurait ainsi perdu son sang-froid auparavant… C’était beaucoup trop tôt. Nous avions besoin de plus de temps.

Chenille ayant retourné au sol, je fis de même en me laissant glisser doucement afin de continuer à le caresser. C’était peu, mais cela réussissait à me réconforter un peu. Il commençait d’ailleurs à faire plutôt sombre dans la chambre, mais je n’avais aucune envie de me lever pour allumer la lumière. En fait, j’étais plutôt bien, plongé dans le noir…

Les heures passèrent, mais je ne bougeai pas d’un poil. Je ne savais pas trop pourquoi, mais j’avais un quelconque espoir que Keitô rentre ce soir… Et puis, de toute façon, je n’arrivais pas du tout à fermer l’œil. C’était difficile en sachant qu’il était au domaine familial de Tessa… j’aimerais le voir… J’aimerais le savoir près de moi… Ne serait-ce pour le prendre dans mes bras une dernière fois… Juste une toute dernière... M’excuser d’être parti de la sorte tout à l’heure…

La porte s’ouvrit tranquillement, laissant la faible lumière du couloir pénétrer la chambre. Je relevai faiblement la tête, plissant les yeux au changement de luminosité. Je levai les yeux et reconnu immédiatement celui qui se tenait dans le cadre de la porte.

- Keitô…

Je serrai la note dans mes mains. Il était vraiment revenu... Du moins… Je crois. Était-ce un rêve? Avais-je fini par m’endormir? Je ne savais pas, mais illusion ou pas, j’étais content de le revoir. Ce dernier se rapprocha de moi et me prit fortement dans ses bras. S’il n’était qu’un rêve, sa chaleur, elle, semblait réelle. Trop fatigué, je n’écoutai pas ce qu’il me disait… Je me contentai de fermer les yeux et appuyer ma tête contre son épaule. J’étais bien… Si bien… Maintenant qu’il était là, je n’avais plus à m’en faire.

---------------------------------





Japonais #3333cc
Anglais #3399ff
Français #33cc99
Coréen #993399
KHK Love ♥

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2005
■ Inscrit le : 06/07/2013

■ Mes points : 167

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Keitô Heiki
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminé]Le dîner de l'enfer  Mer 12 Avr 2017 - 14:01

L’impatience et l’angoisse sont les sentiments qui m’accompagnent alors que je cours presque pour rejoindre celui que j’ai laissé derrière moi, pendant beaucoup trop longtemps à mon goût. La grille du campus est déjà close et je suis obligé de l’escalader pour pénétrer dans l’école. Heureusement pour moi, il n’y a pas d’alarme ou de chien pour m’accueillir… Ça aurait été le coup de grâce de cette soirée de merde.

Rapidement, je rejoints le dortoir et fais attention à ne croiser aucun surveillant. Je ne sais pas quelle heure il est actuellement mais je préfère me dire que je ne suis pas autorisé à me balader ainsi dans les couloirs… La main moite et le souffle court, j’ouvre la porte de notre chambre et cherche à distinguer si Heisuke est présent. Dort-il ?


« Keitô… »

Mon cœur se serre immédiatement lorsque mes yeux se posent sur lui et la panique commence à m’envahir. Sans allumer la lumière, je me rue à ses côtés et cherche à me rassurer. Il va bien n’est-ce pas ? Il n’a pas cherché à mettre fin à ses jours, n’est-ce pas ?

« Heisuke ! Heisuke ? Tu vas bien ? Tu ne t’es pas fais de mal hein ? Pitié réponds moi… »

Je vérifie rapidement en touchant ses poignets et je ne sens rien d’humide. Soulagé, je le serre fortement contre moi et lui dis à quel point je le suis.

« J’ai eu si peur de te perdre à nouveau… Ce diner ne signifie rien pour moi, il n’y a que toi que j’aime. Tu es le seul à mes yeux… Je suis tellement soulagé que tu aille bien Heisuke… »

Soudain le poids de Heisuke devient un peu plus lourd et je m’inquiète à nouveau pour sa santé, jusqu’à ce que j’entende son souffle paisible… Il s’est endormi dans mes bras… Il a dû s’épuiser à m’attendre pendant toutes ses heures… C’est en cherchant à le soulever pour le coucher sur son lit que je remarque la note que je lui ai laissé. Il n’était pas sûr que je sois de retour ce soir mais il a cru en moi… Heisuke… Je me mords la lèvre inférieure et le porte, avec facilité, dans mes bras. Il est si léger… A quel point toute cette histoire va-t-elle nous faire souffrir ?

Avec douceur, je dépose mon petit-ami sur son lit et me couche à ses côtés, afin de le serrer contre moi jusqu’au lever du jour… Nous en avons besoin pour surmonter cette nouvelle épreuve…

---------------------------------

Japonais : Darkblue   /   Anglais : Darkred
~* Cookie MasKer *~      ♥~* KHK Love *~♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: [Terminé]Le dîner de l'enfer  

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé]Le dîner de l'enfer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; centre ville :: Le centre ville :: Autres lieux-
Sauter vers: