Partagez | 
 

 Promenons-nous dans le parc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) Promenons-nous dans le parc  Ven 11 Nov 2016 - 0:16

Promenons-nous dans le parc
Pv Akihito Nagao


Ce jeudi matin avait paru très long à Iris. Pourtant, elle n'avait rien contre la littérature ou encore l'histoire et la géographie. Elle se débrouillait comme dans la plupart des matières pour avoir de bonnes notes. Le sport, en revanche, c'était un peu comme le théâtre. Iris n'en voyait pas l'intérêt. Premièrement, elle n'était pas sportive dans l'âme. Deuxième, ça ne lui servait à rien que de savoir courir sur telle distance ou encore d'essayer de battre des records de saut ou que-sais-je-encore. Impossible pour elle d'y échapper, malheureusement.

Après la pause déjeuner, les cours étaient passés à une vitesse folle. Iris avait été très active au cours d'anglais et espérait obtenir à nouveau de bonnes notes en expression orale. L'heure de japonais avait sonné la fin de cette journée. Là aussi, rien à signaler. La jeune fille se débrouillait sans trop de difficultés.

Si la plupart avait quitté la salle de classe à plusieurs, Iris était partie seule de son côté. Cette année, elle s'entendait bien avec tout le monde, selon elle. Pourtant, elle avait encore ce blocage, ce quelque chose qui ne la poussait pas à intégrer un groupe d'elle même. Elle papotait avec une bonne partie de sa classe, échangeait des répliques pendant les cours mais, mis à part ça, elle n'avait pas encore ce que l'on pouvait appeler une amie ou un ami proche. Ça ne la dérangeait pas pour autant. Iris continuait à se dire que les choses allaient se faire petit à petit et qu'il était encore trop tôt pour être bien intégrée quelque part. Certains étaient là depuis plus longtemps qu'elle, ils s'étaient connus les années auparavant, ce qui avait facilité leur regroupement. Donc, elle ne désespérait pas et se contentait de patienter.

En attendant, direction le club de photographie. Hier après-midi, elle avait traversé le parc et avait remarqué un buisson d'hortensia violette en fleurs. Le mois de Septembre était bien le dernier à pouvoir laisser contempler ces fleurs, si bien qu'Iris s'était dit qu'il ne fallait pas perdre de temps et en tirer quelques clichés. Ça tombait bien, elle n'avait pas de travail pour le lendemain et s'était débrouillée pour être tranquille cette après-midi. Son sac à l'épaule, elle s'était dirigée jusqu'à la salle du club de photographie. Par chance, le responsable du club était là et l'avait autorisé à utiliser un des appareils photo de l'établissement.

Après l'avoir remercié, elle était partie, satisfaite, en direction de son fameux buisson d'hortensia. Elle traversa une partie du parc, sans manquer de s'arrêter pour prendre un cliché d'un arbre qu'elle trouvait étrangement bien illuminé à cette heure-ci de la journée, avant d’atterrir devant l'objet de ses pensées. Quelle beauté ... Et ce parfum ! Iris prit une grande bouffée d'air pour savourer les notes délicates de ces fleurs.

« Vous êtes tellement belles ... »

Iris ne pouvait s'empêcher de vanter leur beauté même si elle avait bien conscience que ces fleurs ne lui répondraient pas. La jeune fille déposa son sac à terre et s'installa pour prendre quelques clichés. Un genou au sol, elle calait son coude pour soutenir l'appareil sans trembler sur son genou relevé et fit une petite mise au point. Elle s'installa au milieu de l'allée et commença ses clichés, se sachant tranquille dans ce coin-là du parc.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 25
■ Messages : 789
■ Inscrit le : 27/10/2014

■ Mes points : 0

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-4
❖ Arrivé(e) en : Nov. 2013
Akihito Nagao
« Elève ; en 5ème année »
http://hateshinai-no-sekai.forumactif.com/
(#) Re: Promenons-nous dans le parc  Sam 12 Nov 2016 - 3:31


Promenons-nous

dans le parc

Feat Akihito & Iris


La journée était belle. Le soleil était encore au rendez-vous malgré les temps qui se refroidissait. Pour sortir dehors, le lycéen devait à présent de couvrir de son manteau d’automne pour ne pas attraper froid. C’était bien la dernière chose qu’il souhaitait que ça lui arrive. Surtout avec tout ce qui s’est passé dans les derniers jours… Une séparation pour se retrouver complètement démoli à sa grande surprise. Pour ensuite tomber sur l’un de ses senpai, mais pas n’importe lequel, son jumeau. Bon c’est toujours mieux que le salaud qui lui servait de… non on va s’arrêter là. Le fait d’avoir parlé avec Kodoku Heisuke l’avait grandement soulagé, il ne fallait tout de même pas revenir à la case départ!

Bref, Akihito voulait retourner à l’un de ses endroits préférés; le parc. Oui encore pour s’extériorisé puisqu’il avait finalement compris à quel point cela faisait un très grand bien et que ça le libérait. Mais cette fois, ce n’était pas en parlant qu’il allait le faire, mais plutôt avec une méthode dont il avait un peu plus l’habitude, c’est-à-dire la musique. En sortant de sa chambre, il avait empoigné le coffre de son violon pour le traîner avec lui jusqu’à l’extérieur. Il marcha à travers les couloirs des dortoirs et s’aventura à l’endroit qu’il voulait aller. Les temps frais semblaient avoir chassé quelques habitués du parc, mais cela convenait davantage à ce cinquième année à lunette. Il s’engagea dans le chemin qui traversait le parc pour se rendre dans le recoin de ses entraînements musicaux en solo.

Sur son chemin, il s’arrêta. Une de ses camarades de classes était là. À genoux au sol, son sac non loin d’elle. Elle était là, son appareil dans les mains à admirer ces fleurs. Le fait que la jeune fille avait un appareil photo en main vint tout de suite chercher Akihito. Prendre des photos de tout… comme ce… Non, ce n’était pas Morisada-senpai qui se trouvait près d’Akihito, mais l’une de ses camarades de classe.

- Désolé, Fawkes-san, mais vous devriez porter plus attention à vos effets personnels. Il n’y a pas grand monde présentement, mais sait-on jamais. Quelqu’un pourrait passer et en profiter pour fouiller votre sac.

Il avait dit ça tout bonnement. Il ne s’inquiétait pas des affaires des autres habituellement… Mais la photographie, cela lui rappelait inévitablement cette personne dont il voulait effacer de sa mémoire.






HRP:
 

---------------------------------


#646B72 pour le japonais || #436492 pour le français || #4D426D pour l'anglais
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Promenons-nous dans le parc  Dim 13 Nov 2016 - 17:38

Chaque prise de vue était suivie d'un "clic" signalant la capture d'une image. Le processus se répéta plusieurs fois avant que la jolie photographe ne change d'emplacement. Elle voulait capturer à l'écran les nervures d'un des pétales d'une fleur qu'elle trouvait absolument magnifique. Des rainures blanches traversaient le pétale et semblaient dessiner les veines de la plante. Iris resta un moment à les contempler. Si seulement les jardiniers de l'école pouvaient accepter de lui en donner un pied. Elle était prête à le mettre en pot pour lui faire passer l'hiver dans sa chambre. Seulement, elle se demandait si ses colocataires accepteraient une plante de plus parmi eux.

Il fallait dire qu'Iris avait déjà une bonne armée avec elle. Un fuchsia rose, une oncidium jaune dont elle s'occupait à merveille et un jasmin qu'elle taillait suffisamment petit pour ne pas le laisser envahir la chambre. Cette cacophonie de senteurs pourrait devenir dérangeante pour les personnes qui n'appréciaient pas les fleurs si elle ajoutait à cela un hortensia. Il lui faudrait leur en parler avant d'entreprendre quoi que ce soit.

Une voix familière interrompit le cours de ses pensées :

« - Désolé, Fawkes-san, mais vous devriez porter plus attention à vos effets personnels. Il n’y a pas grand monde présentement, mais sait-on jamais. Quelqu’un pourrait passer et en profiter pour fouiller votre sac. »

Nagao Akihito. Plutôt bon élève, discret, solitaire mais il ne semblait pas pour autant tourner le dos aux gens. La belle Iris ne le connaissait pas plus que ça mais il ne lui paraissait pas être un mauvais bougre. A vrai dire, elle avait remarqué qu'il avait un peu de mal en anglais sans pour autant oser lui proposer son aide. Peut-être qu'elle en aurait l'occasion s'il lui adressait plus souvent la parole. Toutefois, sa crainte était d'être rejetée tout en étant considérée comme une intello sans modestie. C'est pourquoi, Iris veillait à ne pas agir sans réfléchir à ce que cela impliquerait vis-à-vis de son image.

Elle se redressa sur ses jambes et gratifia son camarade de classe d'un doux sourire.

« - Merci, Nagao-kun ! Ce n'est pas comme s'il y avait grand chose à voler, tu sais ... »

Quelques cours et deux-trois bricoles que personne n'aurait d'intérêt à voler mis à part pour lui nuire. Iris enleva la lanière de son cou et fut attirée par une forme qui se dressait vers les pieds de son interlocuteur qui semblait faire un pas en avant. La jeune fille au long cheveux vert sembla s'inquiéter pour la vie de quelqu'un en annonçant :

« - Fais attention, tu vas l'écraser ! »

Sa voix laissait paraitre une réelle inquiétude pour cette fleur qui avait quitté sa branche pour dépérir. Néanmoins, Iris ne supportait pas que l'on écrase une fleur, même détachée. Elle préférait les conserver dans un bocal, entre deux pages d'un livre ou d'un cahier ou même dans ses poches. Cela parfumait si bien qu'elle n'avait pas besoin d'acheter de senteurs artificielles. Tandis qu'une de ses mains fouillait la poche de sa veste noire à capuche, elle se dirigea vers la fleur posée au sol et s'en empara pour la glisser à l'intérieur. La voilà en sécurité pour finir sa vie. Iris parut plus sereine et soupira.

« - Elle l'a échappé belle... »

H-RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 25
■ Messages : 789
■ Inscrit le : 27/10/2014

■ Mes points : 0

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-4
❖ Arrivé(e) en : Nov. 2013
Akihito Nagao
« Elève ; en 5ème année »
http://hateshinai-no-sekai.forumactif.com/
(#) Re: Promenons-nous dans le parc  Lun 28 Nov 2016 - 1:17


Promenons-nous

dans le parc

Feat Akihito & Iris


Pas grand-chose à voler? Quand même, cela signifiait qu’il y avait quelques choses que quelqu’un pourrait trouver intéressant et partir avec. Il ne fallait pas penser de cette façon trop souvent… Jusqu’à ce que ça nous arrive. Du moins, le jeune homme préférait quand même prévenir plutôt que de guérir. Il ne souhaitait pas non plus que sa camarade de classe ne subisse un vol, même si c’est minime.

Mais sans même lui laisser continuer, elle l’arrêta dans son pas avant inconscient. Quelque peu sous le choc, Akihito baisse son regard bleu vers le sol sans plus oser bouger d’un centimètre. Il s’agissait d’une fleur. Il pensa que cela pouvait être un quelconque petit animal qui avait passé entre ses jambes, mais non, il s’agissait d’un végétal. Ne savant pas trop comment réagir, il recula de quelques mini pas pendant que la jeune fille s’avança pour s’approprier la fleur. Avoir une passion pour les fleurs, il pouvait comprendre, mais la passion pour sa camarade de classe le surprenait.

- N’aimez-vous pas un peu trop les fleurs, Fawkes-san?

Il la questionna. Pas pour paraître impoli, mais plutôt par curiosité. Il n’avait jamais vu quelqu’un aussi attentionné par les fleurs, mais il fallait bien toute sorte de personne pour faire un monde. Seulement, cela l’intriguait à connaître la raison de cet attachement que peu de personne avait. Cela ne le surprendrait aucunement que sa camarade de classe ait créer un club de botaniste ou quelque chose dans le genre.






HRP:
 

---------------------------------


#646B72 pour le japonais || #436492 pour le français || #4D426D pour l'anglais
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Promenons-nous dans le parc  Ven 2 Déc 2016 - 23:57

Iris esquissa un sourire à l'intention d'Akihito. Son camarade avait eu l'air quelque peu surpris par sa réaction et cela pouvait se comprendre. La jeune fille en était consciente. Sa passion avait mainte et mainte fois étonnée. Pourtant, ça ne l'empêchait pas de s'y tenir sans prendre en compte le fait que cela puisse plaire ou non. Après tout, son amour pour les fleurs ne faisait de mal à personne, non ?

« - N’aimez-vous pas un peu trop les fleurs, Fawkes-san? »

Iris baissa la tête et fourra sa main dans la poche où se trouvait la fleur. Elle pressait faiblement un des pétales entre son index et son pouce, comme pour en examiner la texture.

« - Je dirais ... que l'on aime jamais assez ? »

Sa réplique se perdit dans la brise légère mais non moins fraiche de ce mois d'Octobre. Qui pouvait-lui reprocher d'aimer trop les fleurs ? Après toutes les guerres, les luttes quotidiennes, les maltraitances, les oppressions, comment pouvait-on trop aimer ? Un souvenir vif traversa Iris comme une flèche en plein cœur. Elle ne laissa rien paraitre sur son visage. Son visage était totalement neutre. Et pourtant, ses souvenirs de scolarité ravivaient ce malaise qu'elle avait connu durant de longues années. De longues années de rejet. Parfois, la jeune fille se demandait si elle n'avait pas reporté son manque d'attention, de relation avec les autres sur les fleurs et les animaux. Elle avait comblé sa solitude de cette manière pour éviter de souffrir davantage.

Elle ne souhaitait pas s'arrêter là. Après tout, la flore était sa passion alors autant développer.

« - Je crois que j'aime les fleurs parce qu'elles sont silencieuses en apparence et sans qu'on s'en rende compte, elles sont capables de communiquer d'une manière que, nous humains, nous ne pouvons comprendre. Elles sont fortes et pourtant si fragiles. Mais quoi qu'il arrive, elles reviennent toujours et s'épanouissent. Et que ferait-on sans leur parfum. »

Beaucoup oubliait d'où venait les senteurs qu'ils portaient. Les fleurs en étaient à l'origine. Iris croisa ses bras dans son dos, toujours l'appareil photo dans une main, et reprit en continuant de sourire.

« - Les fleurs savent aussi s'entraider sans qu'on le sache. Ce serait bien que l'on soit tous comme les fleurs. »

Quoi de plus beau qu'un monde harmonieux et fait d'entraide. Iris savait bien que son utopie n'aurait jamais lieu mais sait-on jamais. Elle termina là-dessus et s'empara de son sac pour y ranger l'appareil. Elle balaya les alentours du regard pour être sûre de ne rien oublier et se redressa sur ses jambes. Son regard se tourna vers son interlocuteur. Prenant un instant pour le scruter, Iris se remémora son attitude des derniers jours. Étrangement, plus que d'ordinaire, elle avait eu l'impression que son camarade était comme ... abattu. Elle n'était pas suffisamment proche pour en savoir davantage mais, c'est vrai qu'elle était toujours intriguée quand elle ressentait un mal-être chez autrui.

Pourtant, elle prit l'occasion de se risquer à poser une question sans trop en demander. Se tournant bien en face d'Akihito, elle s'adressa à lui calmement.

« - Est-ce que tout va bien, en ce moment ? »

H-RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 25
■ Messages : 789
■ Inscrit le : 27/10/2014

■ Mes points : 0

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-4
❖ Arrivé(e) en : Nov. 2013
Akihito Nagao
« Elève ; en 5ème année »
http://hateshinai-no-sekai.forumactif.com/
(#) Re: Promenons-nous dans le parc  Ven 27 Jan 2017 - 18:36


Promenons-nous

dans le parc

Feat Akihito & Iris


Que l’on aime jamais assez? En effet, ça avait beaucoup de sens lorsqu’on était passionné par quelque chose en particulier. Akihito se sentit un peu mal à l’aise, non pas envers sa camarade de classe, mais plutôt envers lui-même. Il aurait probablement pu s’abstenir de ce commentaire. Chacun sa passion malgré tout. Il aimait le violon, elle aimait les fleurs. Il détourna son regard même si Iris ne le regardait pas. Mais avant qu’il puisse se rattraper, elle le devança.

Décidément, elle avait vraiment une vision des fleurs qui dépassaient toutes celles des autres élèves de l’école, même les adultes. M’enfin, si jamais Akihito devait faire un travail sur les fleurs, il savait maintenant vers qui se retourner si jamais il avait besoin d’informations supplémentaire. Lui que son niveau de connaissance ne dépassait pas plus que la base; il y a des fleurs qui poussent, c’est également vivant et les abeilles aiment tourner autour d’elles. Mais la jeune fille à la longue chevelure verte avait soulevé un certain point; le parfum. C’était vrai que ce type de végétation dégageait une senteur agréable, lorsqu’il n’était pas trop concentré du moins. Puis elle émit que ces êtres vivants immobiles d’entraidaient? Akihito haussa un sourcil. Comment cela était-il possible? Elles ne peuvent pas bouger…

Il s’enfouit dans ses pensées en repensant encore et encore à cette mystérieuse phrase de la cinquième année. Quelle hypothèse pouvait-il émettre pour rendre cette réflexion possible et logique? Les pétales ne se rendent pas jusqu’à une autre fleur, à moins que celle-ci ne soit à moins d’un centimètre d’elle… Mais avant de pousser plus loin, il fut ramené par Iris à la réalité. Par une question qui le chiffonna…

- Si tout va bien?

Il s’arrêta nerveusement. Est-ce que ça paraissait tant que ça qu’il déraillait depuis un moment? Ou bien ce n’était pas simple politesse qu’elle lui demandait? Mais il décida de lui répondre avant qu’il ne devienne plus suspicieux en refusant de répondre à la question.

- Juste un peu de difficulté à dormir.

Si ce n’était que par politesse, cela devrait être suffisant comme réponse. Autrement, si son état présent de « what the fuck pourquoi je me sens aussi incertain et déprimé » était vraiment visible, peut-être qu’elle cherchera à en savoir davantage. Mais pour éviter quelques mauvaises surprises, le sujet de fleurs n’était pas si mal après tout?

- Qu’est-ce qui vous intéresse autant chez les fleurs, Fawkes-san?




---------------------------------


#646B72 pour le japonais || #436492 pour le français || #4D426D pour l'anglais
Revenir en haut Aller en bas
 
Promenons-nous dans le parc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps-
Sauter vers: