Partagez | 
 

 [Terminé] Les enfants sont des voleurs d'âmes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
■ Age : 23
■ Messages : 400
■ Inscrit le : 05/11/2015

■ Mes points : 50

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Isaak Schwartz
« Elève ; en 5ème année »
http://enolaisland.forumsactifs.com/
(#) [Terminé] Les enfants sont des voleurs d'âmes.  Mer 30 Nov 2016 - 15:46

Les enfants sont des voleurs d'âmes.
√ Samedi 11 octobre, vers 15h.
√ Où Isaak va aider une gamine a faire ses devoirs dans une ambiance pas du tout awkward.
Avec Isley I. Rosenthal
J’ignore ce que j’ai fait comme bonne action récemment, mais j’ai comme la sensation que mon karma a gagné en qualité, ces derniers temps. Pas qu’il ait jamais été franchement poisseux, du moins, j’en ai pas l’impression. Mais je sais me réjouir des belles opportunités quand elles se présentent. Les prendre s’avère être une toute autre paire de manches, en revanche. Et ça, c’est généralement totalement de la faute de mon manque de confiance. Enfin, pour sortir de ma tête et revenir à la réalité, je suis actuellement en marche vers le domicile de Madame Rosenthal. Pour faire court, la baby-sitter de sa fille, Kinoko, a quelques difficultés à aider la petite à faire ses devoirs, et la scientifique m'a donc proposé de passer chez elle pour donner un coup de main. Autant je suis encore atrocement flatté d'une telle proposition, venant de quelqu'un que je respecte franchement, autant ça me fiche une sacrée trouille. J’aurais aimé marcher plus longtemps pour que mon trac réduise un peu, plutôt que descendre à l’arrêt de bus qui n’est qu’à 5 minutes de ma destination. Mais bon, quand il faut y aller, il faut y aller. Disons que lorsque ma professeure de bio -qui m’a déjà rendu service quelques fois- a prononcé les mots « aide aux devoirs », c’était fichu, j’avais déjà dit « oui » d’office. Non seulement c’est mon dada, mais en plus, je dois bien ça à l’enseignante, pour son implication par rapport à mes futures études. Bon, j’ai jamais enseigné ou aidé aux devoirs d’une gamine de l’âge de la sienne, et je ne suis pas franchement doué avec les gosses mais bon, pour progresser il faut aussi savoir relever des défis. Maintenant que je suis un peu plus décidé dans cette voie, j’ai encore plus besoin de m’y impliquer. Ma mère n’a pas vraiment eu le temps d’arquer un sourcil avant de me voir partir en début d’après-midi, mais j’espère tout de même qu’elle ne posera pas trop de questions.

Bref, trêve de tergiversation, me voila arrivé devant la porte. Avec un réflexe pour le moins inhabituel, je me recoiffe nerveusement d’une main et m’assure de la propreté des verres de mes lunettes, puis appuie sur la sonnette. Si je pouvais suer pour si peu, je le ferais probablement pendant les quelques secondes d’attente qui suivent, mais heureusement, mon métabolisme m’évite encore cet inconfort (quelle chance). Lorsque la porte s’ouvre, je force un sourire approximativement poli pour saluer mon hôte.

« Bonjour Sensei. Merci encore de.. euhm.. Bref, me voila. »


Oh, non. J'avais oublié : c'est toujours moi qui parle.


---------------------------------

#9999cc japonais #66cccc allemand

Fatty
Cookie!
Ptisaak, les origines - par Lavi ♥
"Fuyons.", la prophétie  - Exclu' Toto ♥
Noraj de mon sex appeal - merci Toto ♥
High Kobe Musical - par Lavi ♥
DONKEY - par Hei ♥



Dernière édition par Isaak Schwartz le Lun 12 Déc 2016 - 10:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 22
■ Messages : 62
■ Inscrit le : 25/10/2016

■ Mes points : 0


Mon personnage
❖ Âge :
❖ Chambre n° : C-602
❖ Arrivé(e) en : sept. 2014
Isley I. Rosenthal
« Personnel ; prof de biologie »
(#) Re: [Terminé] Les enfants sont des voleurs d'âmes.  Mer 30 Nov 2016 - 17:11

- Maman ! Je m'ennuie !
- Tu n'as qu'à faire tes devoirs, ça t'occupera.

Isley soupira pour la énième fois de l'après-midi face à la lassitude de sa fille. La jeune mère commençait à désespéré de voir son élève arrivé. Il y a quelques jours, elle avait décidé de faire appel à son élève pour l'aide aux devoirs de sa fille. La baby-sitter que la professeur avait engagée avait préféré arrêté de vouloir faire les devoirs de Kinoko sous peine d'énervement. La petite fille avait cette manie de faire tourner tout le monde en bourrique lorsqu'il s'agissait des devoirs, faisant semblant de ne rien comprendre. La jeune femme elle-même avait arrêté, n'ayant pas cette patience, car elle s'énervait bien trop souvent. Mais elle devait avouer qu'elle se sentait soulager qu'Isaak ait accepté.

*ding dong*

Eh bien, quand on parle du loup, on en voit la queue. Isley se redressa, terminant de plier son t-shirt, avant de demander à Kinoko d'aller ouvrir. Son t-shirt plié, la jeune femme posa le vêtement avant d'entendre sa fille crier de peur ? Légèrement pâle, la jeune femme se précipita vers la porte.

- Kinoko ?! What's happens ?

La mère soupira en voyant que c'était bel et bien son élève sur le pas de la porte. Fronçant les sourcils, Isley se pencha sur l'enfant, les mains sur les hanches avant de sévèrement la gronder.

- Plus jamais tu hurle ainsi, Kinoko , c'est compris ? Tu m'as fait peur, bon sang ! Je suis désolée pour Kinoko, Schwartz-san, entre, je t'en prie fais comme chez toi.

Reculant, et faisant reculer sa fille, Isley laissa rentrer le jeune homme avant de fermer la porte derrière lui. Le remerciant à nouveau pour le coup de main, la jeune femme fit les présentations.

- Kinoko, le monsieur, c'est Isaak Schwartz. Je lui ait demandé de t'aider à faire tes devoirs, alors soit gentille avec lui, d'accord ?
- Mais pourquoi c'est lui et pas toi ?
- Parce qu'avec moi, tu fais l'idiote. D'ailleurs, je ne t'ai pas entendu le saluer, te présenter ni même le remercier. Schwartz-san prends sur son temps libre pour t'aider, tu sais ?

De très mauvaise grâce, la gamine s'exécuta mais marmonna à peine. Soupirant à nouveau, la professeur montra à Isaak l'endroit où il travaillerait avec Kinoko : la table de la salle à manger.

- Kinoko, va chercher tes affaires, je vous rejoint dès que j'ai fini de plier mon linge.

HRP:
 

---------------------------------

Poison discute en :
- Japonais en #A10684
- Anglais Américain en #77B5FE
- Allemand en #FF69B4




Kinoko t'insulte en #3AF24B.
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 23
■ Messages : 400
■ Inscrit le : 05/11/2015

■ Mes points : 50

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Isaak Schwartz
« Elève ; en 5ème année »
http://enolaisland.forumsactifs.com/
(#) Re: [Terminé] Les enfants sont des voleurs d'âmes.  Mer 30 Nov 2016 - 20:17

Les enfants sont des voleurs d'âmes.
√ Samedi 11 octobre, vers 15h.
√ Où Isaak va aider une gamine a faire ses devoirs dans une ambiance pas du tout awkward.
Avec Isley I. Rosenthal
Bon, bah, à moins que Rosenthal se soit changée en Shtroumph, ce n’est finalement pas elle qui a ouvert la porte. Mon regard a d’abord rencontré le vide et il m’a fallu regarder vers le bas pour comprendre que c’est bien Kinoko qui venait d’ouvrir. J’allais ouvrir la bouche pour me corriger, mais la gamine me devance en hurlant.. de peur, ou j’ai rêvé? Ca vallait bien la peine de me recoiffer avant d’arriver, si je fais quand même peur à la gosse. Ou alors j’aurais peut-être pas du sourire. Une derp-face plus tard, la mère de la petite débarque, peu rassurée par les cris de sa progéniture. Sans attendre, la professeure de bio lança un regard noir à Kinoko, et la corrigea d’un ton sévère. Penaud, je lève les yeux vers le plafond en tripottant la bretelle de mon sac, en attendant que l’orage ne passe. Serais-je arrivé au mauvais moment ou…? Enfin, la jeune mère s’excusa et m’invita à entrer. D’un bref hochement de tête un peu intimidé, je la salue et la remercie, et enlève mes chaussures avant d’entrer. Pendant ce temps, l’enseignante se charge de faire les présentations, ce qui me permit de remarquer que la petite ne semble pas spécialement ravie à l’idée de faire ses devoirs avec un inconnu plutôt qu’avec sa mère. Je peux comprendre, quelque part, pour peu qu’elle soit une enfant réservée, possessive ou méfiante. Pas du tout encline à se préoccuper des politesses, la brunette s’inclina légèrement en marmonnant un salut à peine audible. Loin de me vexer, je fus plutôt amusé par la persistance de Kinoko à être désagréable avec moi. Malheureusement pour elle, elle est tombée sur une autre tête de mule.

« Enchanté aussi, Kinoko. »


Fis-je d’un ton calme, un peu sarcastique (on ne se refait pas, même si Kinoko ne saisit peut-être pas encore le second degré), souhaitant au minimum rassurer la gamine sur le fait que je ne suis pas là pour l’attacher par les pieds au plafond. La Rosenthal prit alors momentanément congé pour nous laisser nous installer dans la salle à manger. Pendant que la gosse va chercher ses affaires, j’en profite pour observer brièvement les lieux et finir de bien comprendre où je me trouve. Puis je m’adresse à la gamine une fois qu’elle revient. Et je ne sais toujours pas bien quel ton employer pour m’adresser à un enfant de cet âge. Si j’ai l’air trop gentil, je vais avoir l’air d’un psychopathe, si je fais mon sévère, je ressemblerais un à connard! Bref, il me faut un juste milieu entre neutre et aimable. J’en profite pour lui tirer la chaise à côté de celle où je me suis assis pour sortir de quoi écrire.

« Alors, t’as beaucoup de devoirs à faire? »
Hmph, peut-être un peu sévère, encore. « Tu veux bien me montrer ton cahier, pour qu'on regarde ensembles? »

Je lui tends la main pour qu'elle me passe son cahier, n’osant plus vraiment sourire de peur de.. bah, de lui faire peur ; pour qu’elle me montre les devoirs qu’elle a à faire. Je n’ai pas trop de souvenirs de ce que je faisais à cet âge-là à l’école, mais j’imagine que la plupart des choses seront dans mes cordes (enfin, peut-être pas le dessin, surement pas le dessin). Et si c’est des maths, il va vraiment falloir que je me contrôle pour pas commencer à lui parler d’équations du second degré. Pas envie de faire surchauffer le cerveau d’une gamine.


---------------------------------

#9999cc japonais #66cccc allemand

Fatty
Cookie!
Ptisaak, les origines - par Lavi ♥
"Fuyons.", la prophétie  - Exclu' Toto ♥
Noraj de mon sex appeal - merci Toto ♥
High Kobe Musical - par Lavi ♥
DONKEY - par Hei ♥

Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 22
■ Messages : 62
■ Inscrit le : 25/10/2016

■ Mes points : 0


Mon personnage
❖ Âge :
❖ Chambre n° : C-602
❖ Arrivé(e) en : sept. 2014
Isley I. Rosenthal
« Personnel ; prof de biologie »
(#) Re: [Terminé] Les enfants sont des voleurs d'âmes.  Jeu 1 Déc 2016 - 10:14

Tandis qu'Isley retourne à sa salle de bain pour terminer de plier son linge, la jeune Kinoko alla dans la chambre pour chercher son sac d'école. Elle avait mis tous ses devoirs à faire à l’intérieur. Même si l'enfant ne semblait pas très emballée, elle obéissait quand elle recevait un ordre. Elle alla s'installer à côté d'Isaak et lui tendis son cahier quand il le lui demanda.

- J'ai un exercice de lecture et des calculs de maths. Et ainsi des exercices d'écriture. Je préfère que ce soit Maman qui me fasse mes devoirs. Ou Papa. Pas toi.
- Ton père ne t'as jamais aidée à faire tes devoirs puisqu'ils sont déjà faits quand tu le vois. Maintenant arrête de te plaindre et travaille.

La jeune mère était revenue sans faire de bruit et était arrivée pile à la remarque de sa fille. Elle demanda à Isaak s'il souhaitait boire quelque chose avant de faire bouillir de l'eau dans le but de se préparer un thé. Tandis que l'eau bouillait, la jeune femme alla prendre son livre de biologie ainsi que son ordinateur portable et s'installa prêt de sa fille et de son élève, sa paire de lunette sur le nez.

- Maman, tu fais quoi ?
- Concentre-toi plutôt sur ce que Schwartz-san t'explique.

HRP:
 

---------------------------------

Poison discute en :
- Japonais en #A10684
- Anglais Américain en #77B5FE
- Allemand en #FF69B4




Kinoko t'insulte en #3AF24B.
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 23
■ Messages : 400
■ Inscrit le : 05/11/2015

■ Mes points : 50

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Isaak Schwartz
« Elève ; en 5ème année »
http://enolaisland.forumsactifs.com/
(#) Re: [Terminé] Les enfants sont des voleurs d'âmes.  Jeu 1 Déc 2016 - 20:21

Les enfants sont des voleurs d'âmes.
√ Samedi 11 octobre, vers 15h.
√ Où Isaak va aider une gamine a faire ses devoirs dans une ambiance pas du tout awkward.
Avec Isley I. Rosenthal
Hmph. La réticence de la gamine va finir par devenir irritante si elle persiste pendant les heures à venir, mais je peux la comprendre. Aussi, je ne fais que hausser les épaules d’un air faussement embêté, mais conciliant. Le changement ne s’assimile pas de la même manière quand on est enfant. Bien sur, on préfère travailler avec ses parents adorés qu’un clampin sorti de nulle part (même si sa mère avait déjà du lui expliquer la situation d’avance), surtout si l’un d’eux est encore présent dans la pièce, à travailler. Néanmoins, Kinoko finit par me prêter son cahier quelques instants pour que je regarde ce qu’elle a à faire.

« Ok, tu préfères commencer par quoi? Et je prendrais un thé, sensei. Merci. »


En attendant que sa fille choisisse, je demande un thé à la maitre des lieux qui me propose, et s’installe à côté de nous pour aller à son propre ouvrage. Probablement la préparation de ses cours, ou d’un futur examen. Meh. Faire de l’espionnage industriel n’est pas mon style. Même si je crois que certains me paieraient cher pour que je le fasse. Mais non, il me reste encore un peu d’éthique. J’aurais pas mal de questions à poser, mais le moment est mal choisi et j’ai autre choses sur quoi me concentrer. Ce n’est pas le cas de la gamine, en revanche.

« Ta mère doit travailler, elle ne peut pas tout faire en même temps, et donc, c’est pour ça qu’elle m’a demandé de venir pour t’aider. »

Fis-je pour re-capter l’attention de mon « élève ». Mon propre calme me surprend un peu. Je me serais cru plus nerveux, mais dans le feu de l’action, le stress passe tout de suite mieux. Oh, bien sur, j’ai un trac terrible de dire une connerie ou de faire n’importe quoi sous le nez de ma prof, ou d’avoir l’air d’un salopard qui n’a aucune patience avec les gosses devant la jeune mère. Oui ça fait beaucoup. Autant ne pas y penser. Comme la gamine a décidé de commencer par la lecture, je la laisse sortir son texte écrit complètement en kana, à l’exception de quelques kanji. Surement que l’exercice lui servira à en apprendre de nouveaux, comme cela semble indiqué sur son cahier où est collé quelques fiches dédiés à la définition et aux différentes lectures de ces nouveaux kanji. Je glisse donc le livre sous les yeux de la petite.

« Bon, eh bah, je t’écoute. Dis-moi s’il y a des signes que tu ne connais pas. »



PWETTE:
 

---------------------------------

#9999cc japonais #66cccc allemand

Fatty
Cookie!
Ptisaak, les origines - par Lavi ♥
"Fuyons.", la prophétie  - Exclu' Toto ♥
Noraj de mon sex appeal - merci Toto ♥
High Kobe Musical - par Lavi ♥
DONKEY - par Hei ♥

Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 22
■ Messages : 62
■ Inscrit le : 25/10/2016

■ Mes points : 0


Mon personnage
❖ Âge :
❖ Chambre n° : C-602
❖ Arrivé(e) en : sept. 2014
Isley I. Rosenthal
« Personnel ; prof de biologie »
(#) Re: [Terminé] Les enfants sont des voleurs d'âmes.  Ven 2 Déc 2016 - 12:13

« Ok, tu préfères commencer par quoi? Et je prendrais un thé, sensei. Merci. »
- Je préfère la lecture. La maîtresse nous a donné à lire le conte du Coupeur de Bambou. Tu connais ?

Comme toute personne ayant un minimum de culture japonaise, sans doute. Le sifflement de la bouilloire indiqua à Isley que l'eau était chaude et elle alla servir deux tasses, prenant sa boîte à thé et laissa l'élève se servir sur le thé qu'il voulait. Isley en buvait beaucoup, donc elle avait toute sorte de thé. Ensuite, la jeune femme retourna en cuisine pour servir un verre de jus de fruit à sa fille avant de retourner à son ouvrage, écoutant sa fille et Isaak.

Kinoko, elle, lisait, certes doucement, mais sans trop faire d'erreur. Sauf au moment où elle butta sur un mot, essayant encore et encore, jusqu'à loucher sur le mot à force de concentration. Au final, elle se découragea et se tourna vers son professeur particulier.

- Dis, tu peux me dire comme ça se lit, s'il te plait ?

Levant la tête de son écran, Isley observa un instant le cours avant de retourner à son ordinateur, tapant de nouveau. Au bout d'un petit instant la professeur s'arrêta histoire d'aller chercher un des nombreux ouvrages de biologie qu'elle possédait personnellement, vérifiant qu'elle ne mettait pas n'importe quoi. Pendant ce temps, Kinoko se désintéressa de ses devoirs pour jeter un coup d’œil sur le manuel.

- Ça à l'air intéressant ce que fait Maman. Plus intéressant que mes devoirs. Mais ce qui est plus intéressant que le travail de Maman, c'est celui de mon Papa. Il m'y a emmené une fois, c'était un immense laboratoire. T'es déjà rentré dans un laboratoire, toi ?

---------------------------------

Poison discute en :
- Japonais en #A10684
- Anglais Américain en #77B5FE
- Allemand en #FF69B4




Kinoko t'insulte en #3AF24B.
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 23
■ Messages : 400
■ Inscrit le : 05/11/2015

■ Mes points : 50

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Isaak Schwartz
« Elève ; en 5ème année »
http://enolaisland.forumsactifs.com/
(#) Re: [Terminé] Les enfants sont des voleurs d'âmes.  Sam 3 Déc 2016 - 0:05

Les enfants sont des voleurs d'âmes.
√ Samedi 11 octobre, vers 15h.
√ Où Isaak va aider une gamine a faire ses devoirs dans une ambiance pas du tout awkward.
Avec Isley I. Rosenthal
Le conte du Coupeur de Bambous, et celui de la Princesse Kaguya, c’est des grands classiques, pas un gamin ne passe à côté, au Japon, ça fait partie intégrante de la culture traditionnelle. Au moins, je me sens un peu moins à la masse à cette annonce. De plus, la gamine semble plus encline que tout à l’heure à travailler, probablement car sa mère est dans le coin, et qu’elle se tient tranquille en conséquence. Elle est bien élevée, au final, et pas si terrible que ce que j’avais cru comprendre lorsque j’avais rencontré Madame Rosenthal au café, la dernière fois. Probablement me suis-je fait de fausses idées. Kinoko a commencé à lire avec application, et je n’ai presque rien à lui dire, jusqu’à ce qu’elle commence à hésiter sur un kanji, dont je m’en vais trouver la fiche dans son cahier pendant qu’elle se creuse les méninges. Au passage, je remercie mon hôte pour le thé, et commence à le siroter après avoir choisi un simple thé vert à la menthe.

« C’est un kanji qui se lit « Kyoo », dans ce mot, il indique.. euhm, comment t'expliquer ça... la surprise du coupeur de bambou qui vient de trouver Kaguya dans une pousse. Enfin, là, il est mis avec le kanji du verbe « kotomaru » que tu dois connaitre, qui signifie « être différent ». Mis ensembles, tu peux lire ce mot « Kyooi », ça veut dire « merveille ». Enfin, voila, ça veut dire que le bébé Kaguya est si.. euh, jolie, que c'est, bah... une merveille, quoi. »

Je lui tend la fiche du kanji pour qu’elle puisse y voir plus clair. Je ne sais pas si mes explications n'étaient pas embrouillées. Quelques utilisations illustrées de manière mémo-techniques sont listées en dessous de l’exercice de tracé du kanji, pour que les élèves retiennent plus facilement leurs signes. Il faut dire que l’éducation japonaise a toujours été douée pour ça : apprendre l’écriture aux enfants dès leur plus jeune âge, et les méthodes sont vraiment bien fichues.

« Je te laisserais t’entrainer au tracé une fois le texte fini. Tu peux continuer à lire. »

Pendant ce temps, la mère de la petite était partie chercher quelque chose et avait quitté la pièce. Aussitôt qu’elle fut partie, Kinoko se détacha de son étude pour commencer à me parler du travail de ses parents, vantant plus spécifiquement celui de son père. Hm. J’avais émis l’hypothèse que la Rosenthal élève sa fille seule, depuis la dernière fois, et cela semble se confirmer, aux dires de la gamine. Cela ne change pas grand-chose à mes yeux, si ce n’est une dose de respect supplémentaire de ma part pour l’enseignante, néanmoins.

« Biiin... J'suis allé dans les salles de chimie au lycée, mais bon, c’est pas aussi bien qu’un vrai laboratoire. Donc, non, jamais vu un labo en vrai. Mais ça doit être bien, hein! »

Meh. Je ne devrais pas commencer à faire la conversation, sinon, elle va se désintéresser de ses devoirs.

« Enfin. Te déconcentre pas. On arrive à la fin du texte. Et j'pense que ton papa sera hm.. content, oui. Il sera content quand tu lui raconteras que tu as bien lu jusqu’au bout. Hem. »

Bah, c’est vrai, en plus, elle s’est appliqué, il faut lui faire remarquer. Mais c'est niais, j'en rougirais presque. Et peut-être que j’en fais trop.


---------------------------------

#9999cc japonais #66cccc allemand

Fatty
Cookie!
Ptisaak, les origines - par Lavi ♥
"Fuyons.", la prophétie  - Exclu' Toto ♥
Noraj de mon sex appeal - merci Toto ♥
High Kobe Musical - par Lavi ♥
DONKEY - par Hei ♥

Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 22
■ Messages : 62
■ Inscrit le : 25/10/2016

■ Mes points : 0


Mon personnage
❖ Âge :
❖ Chambre n° : C-602
❖ Arrivé(e) en : sept. 2014
Isley I. Rosenthal
« Personnel ; prof de biologie »
(#) Re: [Terminé] Les enfants sont des voleurs d'âmes.  Lun 5 Déc 2016 - 9:25

La petite fille écouta avec attention son professeur particulier lorsqu'il lui expliqua comment lire le kanji. Elle hocha la tête et repris sa lecture jusqu'à ce que sa mère s'absente et qu'elle se déconcentra de sa lecture. Elle essaya d'engager la conversation, mais vite l'élève la rappela à l'ordre.

« Enfin. Te déconcentre pas. On arrive à la fin du texte. Et j'pense que ton papa sera hm.. content, oui. Il sera content quand tu lui raconteras que tu as bien lu jusqu’au bout. Hem. »
- Pffff... D'accord...

La jeune fille reprit sa lecture, tellement passionnée par sa lecture qu'elle en loupa la marque, lui signifiant qu'elle devait arrêter de lire. Ce fut Isley qui le lui fit gentillement remarqué, jugeant la lecture bien longue pour une enfant de son âge. Surtout en période de devoir.

- Mais Maman ! Je veux connaître la suite !
- Quand tu auras terminer tes devoirs, tu pourras terminer de le lire. Mais seulement quand tu aura finis tes devoirs, c'est compris ? Allez, fais donc tes exercices d'écriture, maintenant.

La gamine prit une mine boudeuse qui fit légèrement rire sa mère. L'enfant était véritablement intéressée par la lecture plus que par tout le reste. Gardant sa mine boudeuse, Kinoko commença ses exercices d'écriture, mais ne s'appliqua pas. Et si on fouille son cahier, on peut remarquer que l'écriture n'est pas vraiment son fort. L'enfant n'aime pas écrire, d'autant plus qu'elle a plutôt tendance à faire des pattes de mouches.

- Voilà, j'ai fini l'écriture.

Surprise de la rapidité de l'exercice, la jeune mère se pencha de son écran et observa le cahier de sa fille avant de soupirer bruyamment et de retourner à son écriture.

- Recommence Kinoko et en t'appliquant cette fois.
- Non.

---------------------------------

Poison discute en :
- Japonais en #A10684
- Anglais Américain en #77B5FE
- Allemand en #FF69B4




Kinoko t'insulte en #3AF24B.
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 23
■ Messages : 400
■ Inscrit le : 05/11/2015

■ Mes points : 50

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Isaak Schwartz
« Elève ; en 5ème année »
http://enolaisland.forumsactifs.com/
(#) Re: [Terminé] Les enfants sont des voleurs d'âmes.  Lun 5 Déc 2016 - 11:07

Les enfants sont des voleurs d'âmes.
√ Samedi 11 octobre, vers 15h.
√ Où Isaak va aider une gamine a faire ses devoirs dans une ambiance pas du tout awkward.
Avec Isley I. Rosenthal
Kinoko se remet à sa lecture, et faut bien reconnaître qu’elle lit très bien. Mieux que moi à son âge, en tout cas, même si les comparaisons, avec des gosses, c’est jamais la bonne idée. Mais je m’égare. Comme la gamine était passionnée par sa lecture et que les mots coulaient naturellement, j’en oublie de l’arrêter à la fin du passage demandé par les devoirs. C’est sa mère qui la rappelle donc à l’ordre, et la petite doit se mettre à l’écriture à contrecœur. N’ayant pas grand-chose à ajouter, je me gratte la nuque en surveillant la gamine en train de tracer rapidement ses kanji histoire de remplir le plus de cases possibles en peu de temps. J’ai pas une écriture très élégante, donc c’est l’hopital qui se fout de la charité, mais Kinoko ne s’applique pas du tout. On reconnaît à peine le kanji d’origine lorsqu’elle arrive à la fin de son recopiage, ce qu’elle nous annonce sans  réelle conviction. J’ouvre la bouche pour lui dire le fond de ma pensée mais Isley me devance en m’ôtant les mots que j’allais prononcer. Elle essuie alors un refus catégorique de la gamine très peu enjouée par l’exercice.

« Écoutes, Kinoko. On reconnaît à peine le kanji d’origine, dans ce que tu as fait. Comment veux-tu qu’on arrive à comprendre ton écriture, comme ça? En plus, tu n’as même pas respecté l’ordre des traits. Ta maman a raison, il faut recommencer. »


Je lui tends une gomme pour qu’elle efface et répète l’opération. Si elle prend ce genre d’habitude, elle va tout de suite oublier comment tracer ses kanji. L’ordre des traits est justement faite pour être intuitive, et pour retenir les signes plus facilement. Je soupire avec patience, en espérant que Kinoko ne persiste pas dans son refus catégorique.

« Si tu fais ça bien,  on fera la suite des devoirs plus vite, et tu pourras recommencer à lire ton livre plus tôt, en plus. »

Autant lui donner une carotte dans ces cas-là. Même si je me sens un peu mesquin (sans blague) d’agir ainsi, mais si je commence à avoir des remords sur ça, je ne suis pas sorti de l’auberge.


---------------------------------

#9999cc japonais #66cccc allemand

Fatty
Cookie!
Ptisaak, les origines - par Lavi ♥
"Fuyons.", la prophétie  - Exclu' Toto ♥
Noraj de mon sex appeal - merci Toto ♥
High Kobe Musical - par Lavi ♥
DONKEY - par Hei ♥



Dernière édition par Isaak Schwartz le Lun 5 Déc 2016 - 15:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 22
■ Messages : 62
■ Inscrit le : 25/10/2016

■ Mes points : 0


Mon personnage
❖ Âge :
❖ Chambre n° : C-602
❖ Arrivé(e) en : sept. 2014
Isley I. Rosenthal
« Personnel ; prof de biologie »
(#) Re: [Terminé] Les enfants sont des voleurs d'âmes.  Lun 5 Déc 2016 - 11:36

- Recommence Kinoko et en t'appliquant cette fois.
- Non.

La jeune femme hausse un sourcil et ouvre la bouche, s'apprêtant à sermonner sa fille. Mais son élève est bien plus rapide qu'elle.

« Écoutes, Kinoko. On reconnaît à peine le kanji d’origine, dans ce que tu as fait. Comment veux-tu qu’on arrive à comprendre ton écriture, comme ça? En plus, tu n’as même pas respecté l’ordre des traits. Ta maman a raison, il faut recommencer. »

Isley semble contente de ne pas avoir à se fâcher avec sa fille pour qu'elle recommence son exercice. L'enfant, elle, regarde son professeur en fronçant les sourcils. De la colère brille dans son regard qu'on pourrait presque entendre les pensées de l'enfant. Tu n'es pas mon père, tu n'as pas d'ordre à me donner. Ce qu'elle s'apprête à dire par ailleurs.

« Si tu fais ça bien, on fera la suite des devoirs plus vite, et tu pourras recommencer à lire ton livre plus tôt, en plus. »

Ah. Le regard de la petite fille change. Toute colère s'est évanouie et elle prends la gomme, effaçant son exercice et le recommençant de bon coeur, cette fois. Bon, son écriture n'est pas très belle à lire, mais cette fois-ci le kanji est clairement reconnaissable.

- C'est bon, comme ça ?
- C'est parfait, Kinoko-chan ! Je suis fière de toi !

Contente du compliment de sa mère, l'enfant rangea son cahier d'écriture et sortit celui de maths et afficha ses calculs à faire. Mais très vite, sa moue revint. Elle était encore moins douée en maths qu'en écriture. Isley se leva une nouvelle fois, retournant dans sa chambre, d'un pas un peu plus précipiter. Kinoko se retourna vers son professeur.

- T'es fort en maths, toi ? Moi non, j'y arrive pas. Je trouve ça compliqué.
- Encore en panne, saloperie de machine ?!!
- Ah. Maman a encore un problème avec son imprimante. C'est la deuxième fois ce mois-ci.

---------------------------------

Poison discute en :
- Japonais en #A10684
- Anglais Américain en #77B5FE
- Allemand en #FF69B4




Kinoko t'insulte en #3AF24B.
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 23
■ Messages : 400
■ Inscrit le : 05/11/2015

■ Mes points : 50

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Isaak Schwartz
« Elève ; en 5ème année »
http://enolaisland.forumsactifs.com/
(#) Re: [Terminé] Les enfants sont des voleurs d'âmes.  Lun 5 Déc 2016 - 15:45

Les enfants sont des voleurs d'âmes.
√ Samedi 11 octobre, vers 15h.
√ Où Isaak va aider une gamine a faire ses devoirs dans une ambiance pas du tout awkward.
Avec Isley I. Rosenthal
Ouhla. Cette gamine va me tuer seulement par le regard. Je sais que c’est pas la petite bête qui mangera la grosse (quoique le règne animal nous démontre souvent l’inverse en biologie), m’enfin, j’aime pas trop m’attirer les foudres des gamins. Avoir l’air d’être le méchant (même quand on est habitué) n’est pas jamais une expérience très gratifiante. Et puis, ma faute à ne pas mâcher mes mots. Néanmoins, Kinoko semble partiellement remotivée lorsque je lui annonce qu’elle pourra lire autant qu’elle voudra une fois les devoirs fini, et se remet au travail. Le résultat fait bien plus plaisir à voir et sa mère la félicite avant de nous quitter de nouveau. Je hoche la tête avec le sourire à mon « élève » avant de passer aux maths.

« Bah, euh… J’aime bien ça, les maths, en tout cas. »


Euphémisme du siècle. Et je n’oserais pas me le péter avec mes notes, encore moins devant une enfant. J’observe plutôt les exercices, qui sont un problème simple de multiplication, parlant de paquets de bonbons à acheter pour la fête d’une certaine Tamako (Osef/20), ainsi que d’un tracé géométrique à faire selon des dimensions données.

« Tu connais bien tes tables de multiplications? Ça ne devrait pas être trop difficile. Comme tu aimes la lecture, tu peux commencer par lire le problème et-- »

Je suis interrompu par ma prof en train de jurer dans ma langue paternelle.  Plutôt interpellé par les cris, j’arque un sourcil tandis que Kinoko m’explique la situation.

« Ah, ouais, la technologie, c’est chian- euh, c’est pénible… Tout va bien? Vous avez besoin d’aide, M’dame Rosenthal? »

Dis-je en élevant la voix et en me redressant, histoire qu’on m’entende. Même si avec mes piètres connaissances en informatique, je crois pas que je pourrais arranger grand-chose. Donc, en fait, c’est con, c’est juste de la politesse et du zèle, comme d’hab. Et tant qu’à faire, je préfère qu’Isley ne se retrouve pas avec une machine qui lui explose dans la figure.

« Enfin, euhm, continue de lire le problème, et marques à côté les nombres qui t’aideront à résoudre la question. »

Fis-je pour tenter de re-capter l’attention de la petite, qui semble pourtant habituée aux pannes d’imprimante. J’avoue que moi-même je tape souvent sur celle de papa. Mais bon, tant que ça marche, à quoi bon en changer, à part jeter encore des sous par la fenêtre? Nous sommes une famille de radins totalement assumés.

« Tu as trouvé l’opération qu’il faut faire pour trouver combien de paquets Tamako compte acheter? »


---------------------------------

#9999cc japonais #66cccc allemand

Fatty
Cookie!
Ptisaak, les origines - par Lavi ♥
"Fuyons.", la prophétie  - Exclu' Toto ♥
Noraj de mon sex appeal - merci Toto ♥
High Kobe Musical - par Lavi ♥
DONKEY - par Hei ♥

Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 22
■ Messages : 62
■ Inscrit le : 25/10/2016

■ Mes points : 0


Mon personnage
❖ Âge :
❖ Chambre n° : C-602
❖ Arrivé(e) en : sept. 2014
Isley I. Rosenthal
« Personnel ; prof de biologie »
(#) Re: [Terminé] Les enfants sont des voleurs d'âmes.  Lun 5 Déc 2016 - 17:04

« Bah, euh… J’aime bien ça, les maths, en tout cas. »

Kinoko semble surprise qu'une personne puisse apprécié cette matière. Mais elle essaye de se concentré sur ses devoirs et lit à voix haute son problème.

- Alors. "Tamako fête ses 7 ans et veut offrir des bonbons à ses amies. Elle veut donner deux paquets de bonbon à chacune de ses 13 amies. Sachant qu'un grand paquet possède 10 petits paquets de bonbons, combien de grands paquet doit acheter Tamako pour que ses amies aient leur paquets de bonbons." Oh lala ! Ça parait dur ! Pffff...

C'est à ce moment que la jeune mère râla et qu'Isaak lui proposa son aide. Quelques minutes de silence, un bruit de ferraille et de feuille se froissant et un nouveau juron sortirent de la chambre de la jeune femme.

- Schwartz-san, veux-tu bien venir m'aider s'il te plait ? Ma chambre se situe au fond du couloir à gauche. Je crois avoir découvert le problème. Si mon colocataire était là, je lui aurais demandé, mais il semblerait qu'Alsbach se soit absenté cet après-midi.

La jeune femme attendit patiemment que son élève le rejoignit avec de lui expliquer la source même du problème. Bourrage de papier et une cartouche mal mise. Du coup, faut tout remettre comme il faut.

- Donc, ce que je vais te demander, c'est de soulever le capot des cartouches d'encre, que je n'arrive pas à soulever, pour que je puisse replacer ma cartouche et ensuite on essayera de récupérer la feuille.

De son côté, la petite Kinoko n'avait pas encore remarqué que son professeur s'était absenté. Elle faisait déjà preuve d'une intense concentration pour son âge, qu'elle hérite sans doute de ses deux parents, tout deux experts dans l'art de la concentration. Suivant la méthode de son professeur, la jeune marqua tous les nombres. Non, non, elle les marqua tous. Même ce petit 7 inutile qui servait juste à tromper les esprits faibles. Donc pour elle, se fut tout naturellement qu'elle multiplia le 2 au 13 et le 7 au 10 avant d'additionner les résultats qu'elle avait obtenu. Ce qui lui donna un total de 96 paquets. Et non, ça ne la choque pas. Triomphante, l'enfant se redresse de sa feuille.

- Isaku-san, j'ai réussi ! Bah, il est où ?

Tournant la tête à gauche et à droite, ne le voyant nulle part. En entendant les bruits de ferraille de la chambre, l'enfant se redressa, percutant la table et renversant les boissons qui était dessus, Kinoko prit sa feuille et courut en direction de la chambre arborant fièrement le problème résolu à son professeur, sa mère trop occupée dans l'imprimante pour prendre la peine de jeter un coup d'oeil à son travail.

- Regarde Isaku-san ! J'ai réussi mon problème !

---------------------------------

Poison discute en :
- Japonais en #A10684
- Anglais Américain en #77B5FE
- Allemand en #FF69B4




Kinoko t'insulte en #3AF24B.
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 23
■ Messages : 400
■ Inscrit le : 05/11/2015

■ Mes points : 50

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Isaak Schwartz
« Elève ; en 5ème année »
http://enolaisland.forumsactifs.com/
(#) Re: [Terminé] Les enfants sont des voleurs d'âmes.  Mar 6 Déc 2016 - 17:57

Les enfants sont des voleurs d'âmes.
√ Samedi 11 octobre, vers 15h.
√ Où Isaak va aider une gamine a faire ses devoirs dans une ambiance pas du tout awkward.
Avec Isley I. Rosenthal
Kinoko se mit à lire studieusement son problème, lorsque j’entendis de nouveau sa mère crier. Cette dernière sollicita alors mon aide.

« Je vais aider ta mère, continue le problème, je vérifierais ensuite. »


Donc, je m’exécute jusqu’à arriver dans la chambre ou se trouve l’imprimante coupable. Apparemment, Monsieur Alsbach est d’ordinaire mieux habilité que nous à régler ce genre de soucis, mais son absence fait qu’il ne reste plus qu’Isley et moi pour nous en occuper. Je ne promets rien. Une fois dans la chambre, la prof m’explique la situation et à la suite d’un hochement de tête, je commence mes nouveaux « travaux » docilement en tentant de trouver l’ouverture du capot. Ce que je ne tarde pas à trouver, mais la suite s’avère plus difficile car le tout semble se bloquer tout seul. Meh. En forçant un peu, le capot s’ouvrit finalement en craquant de manière plutôt préoccupante. Pourvu que je n’ai pas tout pété… Je n’eus pas le temps de plus m’en soucier, car mon élève débarqua alors toute contente dans la chambre en me tendant fièrement mon cahier avec le problème résolu. Enfin « résolu »… Pas exactement.

« Hm… Au moins tu connais bien tes multiplications mais… En fait tu t’es trompée. Tu as fait les mauvaises opérations, et il y avait un piège. Enfin, je vais t’expliquer dans la salle à manger. Ça ira, Sensei? »

Après avoir eu l’accord de la Rosenthal, je raccompagne Kinoko dans la salle à manger, et lui ressort l’énoncé du problème.

« Alors, en fait, tu n’as pas besoin du « 7 », c’est juste l’âge de Tamako, rien à voir avec les bonbons. Ensuite, pour t’aider, tu n’as qu’à commencer par trouver le nombre total de petits paquets de bonbons que Tamako doit acheter. Ses amies sont 13. Donc, si chacune d’entre elles doivent avoir 2 petits paquets, combien faut-il de paquets en tout, à ton avis? »


Une simple multiplication par deux. J’attends que Kinoko s’y attèle et trouve le résultat tout en marquant les opérations sur son cahier, pour la guider vers la suite. C’est vrai que l’énoncé est un peu embrouillé, et qu’on peut s’y perdre. Une fois qu’elle a trouvé le bon résultat je continue mes explications.

« Super. Maintenant, tu sais qu’il faut trouver 26 petits paquets. Chaque gros paquets contient 10 petits paquets. Donc, combien faut-il de gros paquets? »

Je pense qu’en prenant les choses dans l’ordre, ce sera devenu plus clair, et le cerveau de la petite cessera de fumer à force d’overdose de chiffres.


---------------------------------

#9999cc japonais #66cccc allemand

Fatty
Cookie!
Ptisaak, les origines - par Lavi ♥
"Fuyons.", la prophétie  - Exclu' Toto ♥
Noraj de mon sex appeal - merci Toto ♥
High Kobe Musical - par Lavi ♥
DONKEY - par Hei ♥

Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 22
■ Messages : 62
■ Inscrit le : 25/10/2016

■ Mes points : 0


Mon personnage
❖ Âge :
❖ Chambre n° : C-602
❖ Arrivé(e) en : sept. 2014
Isley I. Rosenthal
« Personnel ; prof de biologie »
(#) Re: [Terminé] Les enfants sont des voleurs d'âmes.  Mer 7 Déc 2016 - 11:01

Isaak rejoignit la professeur et réussit à ouvrir le capot de l'imprimante dans un étrange craquement. Mais la professeur ne s'inquiéta pas le moins du monde. C'est pas la première fois que la machine craquait ainsi alors que le capot était forcé. Et ce serait surement pas la dernière. La jeune femme machina dans l'imprimante et réussit à remettre correctement sa cartouche. Elle soupira, une bonne chose de faite. C'est ce moment que choisit Kinoko pour débarquer brandissant fièrement son cahier. La mère ferma le capot des cartouches et ouvrit celui des feuilles.

« Hm… Au moins tu connais bien tes multiplications mais… En fait tu t’es trompée. Tu as fait les mauvaises opérations, et il y avait un piège. Enfin, je vais t’expliquer dans la salle à manger. Ça ira, Sensei? »
- Oui, oui, merci Schwartz-san.

Kinoko suivit son professeur particulier jusqu'à la salle à manger et se rassit à côté de lui, écoutant sagement ses explications. Sachant la fin de son calvaire proche, elle se remit au travail avec d'autant plus d'applications. Isaak lui expliqua que le 7, elle n'en avait pas besoin. Donc l'enfant le barra de sa feuille.

« Ensuite, pour t’aider, tu n’as qu’à commencer par trouver le nombre total de petits paquets de bonbons que Tamako doit acheter. Ses amies sont 13. Donc, si chacune d’entre elles doivent avoir 2 petits paquets, combien faut-il de paquets en tout, à ton avis? »
- Heeeeu... 26 ?
« Super. Maintenant, tu sais qu’il faut trouver 26 petits paquets. Chaque gros paquets contient 10 petits paquets. Donc, combien faut-il de gros paquets? »
- Heeeu... 3 ? Mais c'est pas préciser qu'il va en rester ! Tamako va faire quoi des 4 petits paquets restant ? Elle va les donner à ses meilleures copines ? C'est pas très gentil, ça !

Ce n'est pas de la stupidité, c'est de la candeur. Kinoko est juste une enfant un peu candide et ignorante. Enfin, Isley revint avec son paquets de feuilles imprimées, mais quand elle vit les boissons renversées sur la table, elle fit une de ses grimaces.

- Qui est le lourdaud qui a percuté la table ?

Heureusement, le liquide ne semblait pas avoir touché quoi que ce soit. La jeune femme enleva tout ce qui était susceptible d'être touché et le mis par terre tandis qu'elle épongea le liquide. On voit à ses gestes mécaniques et rapides qu'elle semble habituée à ce genre de choses. Une fois le tout nettoyer, la jeune mère se tourna vers son enfant.

- C'est toi, ça, Kinoko, non ?
- Non, c'est Darwin.

Un long silence se fit sentir tandis qu'Isley plissait les yeux en regardant sa fille. Elle ne sut que répondre et préféra hausser les épaules, retournant à son travail. Kinoko ricana devant sa victoire.

- Darwin, c'est le chat de Papa. Il est vieux ! Il a des poils tout gris partout !

Comme si la petite n'attendais pas de réponse, elle regarda son cahier de maths, cherchant son dernier exercice à faire, mais ne le trouvant pas, elle regarda Isaak.

- J'ai fini mes devoirs ? Je peux continuer ma lecture ?

---------------------------------

Poison discute en :
- Japonais en #A10684
- Anglais Américain en #77B5FE
- Allemand en #FF69B4




Kinoko t'insulte en #3AF24B.
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 23
■ Messages : 400
■ Inscrit le : 05/11/2015

■ Mes points : 50

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Isaak Schwartz
« Elève ; en 5ème année »
http://enolaisland.forumsactifs.com/
(#) Re: [Terminé] Les enfants sont des voleurs d'âmes.  Mer 7 Déc 2016 - 17:24

Les enfants sont des voleurs d'âmes.
√ Samedi 11 octobre, vers 15h.
√ Où Isaak va aider une gamine a faire ses devoirs dans une ambiance pas du tout awkward.
Avec Isley I. Rosenthal
Pour une fois, je suis d’accord avec Kinoko. La Tamako de l’exercice est une sacrée chipie, si elle fait ainsi du favoritisme entre ses amies.

« Peut-être aussi qu’elle veut garder tout le reste pour les manger après la fête. »
C’est ce que je ferais, à sa place. Mais là n’est pas la question. « Ils auraient pu faire un effort pour qu’on tombe sur un chiffre rond, quand même. »

Marmonnais-je avant de vérifier les devoirs restants à la petite, tandis que sa mère revenait dans le coin, visiblement de plus en plus irritée. Ce qui est assez ordinaire, vu que quelqu’un a apparemment renversé les boissons sur la table dans sa précipitation. Même si je n’y suis pour rien, je rougis légèrement de n’avoir rien vu avant cet instant. J’aurais du prendre l’initiative de nettoyer avant que la Rosenthal n’ajoute encore ça à ses ennuis « techniques ». Honteux, je ne la ramène pas plus, contrairement à Kinoko qui semble assurer qu’un chat est passé par là. Darwin? Le père de la fillette à environ des gouts aussi étranges que moi pour nommer ses animaux de compagnie, on dirait. Mais là n’est pas la question. Cette histoire de gros chat m’a tout l’air d’un mensonge destiné à échapper à d’autres remontrances de sa mère pour la gamine. Tout aussi sceptique que l’enseignante, j’arque un sourcil, cherchant le chat en question, en attendant que l’incident soit clos.

D’ailleurs, Kinoko saute sur l’occasion pour me demander si ses devoirs sont finis. Et effectivement, la feuille volante contenant les quelques multiplications posées à résoudre semble avoir disparu de la circulation. Je ne compte pas accuser l’écolière de l’avoir planqué, le polycopié à certainement juste volé plus loin lorsque la table s’est vue bousculée.

« Attends, tu es sûre de toi? Il me semble que tu avais des multiplications à résoudre. C’tait sur une feuille qui était dans ton cahier, tu ne l’as pas vue trainer? »

Je descend de ma chaise pour aller vérifier sous la table, et je découvre la fiche en question qui est allé faire un petit plongeon dans un reste de jus de fruit renversé.

« Ah mer— AIEUH! »


Et boum, la tête contre le coin de la table en me relevant, qui m’empêche de dire des grossièretés devant l’enfant. Je jure en grognant dans ma langue maternelle en me frottant l’arrière du crâne après avoir nettoyé le reste de jus et récupéré… Bah, ce qui reste du polycopié.

« … Merd- Zut, on y voit plus rien. »
Et impossible d’écrire sur une feuille aussi trempée. « J’crois que y’a rien à faire. Je vais recopier les opérations encore lisibles sur ton cahier, et tu les résoudras comme ça. »

Je soupire, ennuyé par l’accident. Enfin, Kinoko pourra s’en excuser à l’école lundi. Puis, comme je ne peux pas inventer des opérations en plus, elle devrait être contente, car ça lui fait du travail en moins. Personnellement, je suis au contraire très embêté, mais bon.

« Allez, plus que deux multiplications. Appliques-toi, hein? »


Même si je pense qu’elle a retenu le principe, désormais.


---------------------------------

#9999cc japonais #66cccc allemand

Fatty
Cookie!
Ptisaak, les origines - par Lavi ♥
"Fuyons.", la prophétie  - Exclu' Toto ♥
Noraj de mon sex appeal - merci Toto ♥
High Kobe Musical - par Lavi ♥
DONKEY - par Hei ♥



Dernière édition par Isaak Schwartz le Jeu 8 Déc 2016 - 11:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 22
■ Messages : 62
■ Inscrit le : 25/10/2016

■ Mes points : 0


Mon personnage
❖ Âge :
❖ Chambre n° : C-602
❖ Arrivé(e) en : sept. 2014
Isley I. Rosenthal
« Personnel ; prof de biologie »
(#) Re: [Terminé] Les enfants sont des voleurs d'âmes.  Mer 7 Déc 2016 - 17:55

- J'ai fini mes devoirs ? Je peux continuer ma lecture ?
« Attends, tu es sûre de toi? Il me semble que tu avais des multiplications à résoudre. C’tait sur une feuille qui était dans ton cahier, tu ne l’as pas vue trainer? »

Kinoko regarda Isaak chercher tandis que sa mère chercha elle aussi la fameuse feuille et la repéra en même temps que l'élève sous la table. L'enseignante le laissa ramasser, pile au moment où elle se redressa, le lycéen se cogna la tête dans la table et Isley se rabaissa pour le regarder.

- Tu vas bien, Schwartz-san ? Tu ne t'es pas fait mal ?

Une flopée de jurons plus tard, Isaak sortit une feuille trempée de sous la table. Isley soupira mais ne dit rien, pendant que son élève recopia les quelques multiplications encore lisibles avant de rendre son cahier à Kinoko. Fronçant les sourcils, la gamine reprit ses exercices, s'appliquant encore. Cinq minutes plus tard, elle redressa la tête et montra son cahier à Isaak.

- C'est bon, Isaku-san ?
- Montre-moi, Kinoko ? ... C'est parfait tu peux aller lire.
- J'ai réussis du premier coup ? Chouette ! On arrêtera de me dire que je suis stupide comme ça !

Sans un mot de plus, la gamine prit son livre et alla lire dans sa chambre. Isley ne dit rien non plus, mais je ne donne pas cher du stylo dans sa main qui finit par se briser par la pression exercée par la jeune femme. La mère se leva et alla ses mains pleine d'encre avant d’attraper son porte-feuille et d'en sortir 600 yens qu'elle tendit au jeune homme.

- Merci pour ton aide. J'ai jamais vu Kinoko travailler aussi vite et aussi bien. Sa baby-sitteur à essayer de lui faire les devoirs mais Kinoko est tellement entêtée qu'elle l'a insultée de tous les noms d'oiseau anglais qu'elle connaissait au bout de cinq minutes.

---------------------------------

Poison discute en :
- Japonais en #A10684
- Anglais Américain en #77B5FE
- Allemand en #FF69B4




Kinoko t'insulte en #3AF24B.
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 23
■ Messages : 400
■ Inscrit le : 05/11/2015

■ Mes points : 50

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Isaak Schwartz
« Elève ; en 5ème année »
http://enolaisland.forumsactifs.com/
(#) Re: [Terminé] Les enfants sont des voleurs d'âmes.  Mer 7 Déc 2016 - 19:48

Les enfants sont des voleurs d'âmes.
√ Samedi 11 octobre, vers 15h.
√ Où Isaak va aider une gamine a faire ses devoirs dans une ambiance pas du tout awkward.
Avec Isley I. Rosenthal
Certainement motivée par l’attrait de sa lecture, Kinoko termina bien vite ses multiplications, et je n’eux rien à redire sur les résultats ni les calculs parfaitement faits. Quand elle s’en donne le mal, elle n’a aucun soucis à réussir. Je souris malgré moi, plutôt satisfait de cette séance. C’était bien la peine de se mettre autant le trac pour ça.  

« C’est très bien et-- »


Je n’eus pas le temps d’en dire plus que la petite était déjà partie vers sa chambre pour être tranquille. Sachant que je n’allais certainement pas tarder à partir maintenant que ma « mission » ici est terminée, je me tourne vers Isley, sans avoir encore quoi dire cependant. Voir mourir en direct le crayon qu’elle tenait dans sa main fit assez rapidement disparaître mon sourire, et il se peut que j’aie légèrement blanchi au passage. Je n’ai pas envie d’être dans le coin quand cette femme est réellement en colère. Et j’ai pourtant vécu les colères de mon dragon de mère (et dans ces cas-là, j’aurais fait le mort si j’avais pu). Je me fige pendant que la Rosenthal s’en va se laver les mains et fouiller dans son porte-monnaie. Très honnêtement, en temps normal, j’aurias fait le gêné et aurais refusé poliment. Mais je n’ai aucune envie d’irriter plus encore l’enseignante, ni de voir mon cou subir le même sort que le pauvre stylo.

« ..Euhm. Merci. »

Fis-je d’une voix toute discrète, en prenant avec précaution l’argent qu’on me donne. Avec ce revirent d’humeur, je ne me doutais absolument pas de ce qui viendrait ensuite, et ne pus empêcher mes joues de devenir écarlates. Pas le temps de faire « subrepticement » glisser mon stylo pour me cacher, cette fois. Ouais, d’accord, il m’en faut bien peu, mais là, elle a tapé dans le mille.

« …J-J’ai fait que mon devoir. Et, merci à vous. »


Je tente d’articuler clairement malgré mon embarras évident (et le fait que je sois probablement mort de bonheur à l’intérieur). L'histoire de cette baby-sitter n'est pas franchement joli-joli à entendre. C'est assez flagrant d’immaturité, que d'insulter un enfant. Tu m'étonne que la gamine se soit méfiée. Je soupire, assez irrité par le simple fait de visualiser cette scène fort peu réjouissante.


« Hmph, la pauvre. Ça n'a pas du être agréable. »


Je me demandais ce que j’avais bien pu faire de plus que cette baby-sitter pour que la petite se tienne, mais j'ai la réponse. Je savais bien qu'il y avait pire que moi en ce monde, mais pas à ce point.

« Hm. Si vous n’avez plus besoin de moi, j’aimerais être rentré pour 18h, donc, je ne devrais pas tarder. C’est bon pour vous? »



---------------------------------

#9999cc japonais #66cccc allemand

Fatty
Cookie!
Ptisaak, les origines - par Lavi ♥
"Fuyons.", la prophétie  - Exclu' Toto ♥
Noraj de mon sex appeal - merci Toto ♥
High Kobe Musical - par Lavi ♥
DONKEY - par Hei ♥



Dernière édition par Isaak Schwartz le Jeu 8 Déc 2016 - 11:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 22
■ Messages : 62
■ Inscrit le : 25/10/2016

■ Mes points : 0


Mon personnage
❖ Âge :
❖ Chambre n° : C-602
❖ Arrivé(e) en : sept. 2014
Isley I. Rosenthal
« Personnel ; prof de biologie »
(#) Re: [Terminé] Les enfants sont des voleurs d'âmes.  Jeu 8 Déc 2016 - 9:50

L'élève prit la monnaie de l'enseignante et celle-ci lui fit un sourire de reconnaissance. Elle l'avait vu blêmir mais ne s'en était formalisé. La jeune femme se connaissait bien et savait que son soudain excès de colère avait effrayé l'étudiant. Ce qui se comprenait. Voir un stylo brisé dans les mains d'une femme à l'apparence si douce, ça ne doit pas être rassurant. Mais les compliments de la professeur firent rougir Isaak. Et elle devina une certaine timidité sous son apparence qui paraissait austère et ça le fit doucement ricaner.

- Je ne t'aurais jamais cru aussi timide.

Mais le sujet ne s'éternisa pas sur la timidité d'Isaak mais sur la baby-sitter. Oui, ça n'a pas dut être très agréable pour Kinoko qu'Isley à retrouvé en pleurs. Mais la jeune mère connait bien le caractère plutôt "explosif" de sa fille. Donc, elle n'en a pas voulu à la baby-sitter et ne l'a même pas renvoyée.

- Après, elle fait du bon boulot, elle s'occupe bien de Kinoko en mon absence et ce n'était qu'un petit incident comme il en arrive. Depuis qu'elle est petite, on n'a cesser de lui répéter que pour réussir dans la vie, il faut réussir à l'école. Que les autres ne sont que des déchets dans la société. Je ne lui en veux pas. Il m'arrive souvent de rentrer tard le soir et quand ça arrive, elle a généralement couchée l'enfant et prépare même mon repas. Elle n'a pas mauvais fond, elle a juste un peu craqué. En plus, ses examens approchait, donc double stress pour elle.

Enfin, elle parlait un peu de trop. Et l'élève lui fit subtilement savoir. Très subtilement.

« Hm. Si vous n’avez plus besoin de moi, j’aimerais être rentré pour 18h, donc, je ne devrais pas tarder. C’est bon pour vous? »
- Pas de soucis, je ne te retiens pas. Juste une question. Tu t'es bien débrouillé avec Kinoko, et il semblerait qu'elle t'apprécie. Accepterais-tu de devenir son professeur particulier ?

---------------------------------

Poison discute en :
- Japonais en #A10684
- Anglais Américain en #77B5FE
- Allemand en #FF69B4




Kinoko t'insulte en #3AF24B.
Revenir en haut Aller en bas
■ Age : 23
■ Messages : 400
■ Inscrit le : 05/11/2015

■ Mes points : 50

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Isaak Schwartz
« Elève ; en 5ème année »
http://enolaisland.forumsactifs.com/
(#) Re: [Terminé] Les enfants sont des voleurs d'âmes.  Jeu 8 Déc 2016 - 11:02

Les enfants sont des voleurs d'âmes.
√ Samedi 11 octobre, vers 15h.
√ Où Isaak va aider une gamine a faire ses devoirs dans une ambiance pas du tout awkward.
Avec Isley I. Rosenthal
Timide, moi? Ahaha. Mais non, ce n’est qu’une légende urbaine. Personne ne pense ça, on me croit simplement une tête de con qui fantasme sur les cahiers de maths. Ce qui n’est pas vraiment faux. Sauf pour les cahier des maths. Je ne fantasme pas sur des chiffres, bordel. Enfin, comme un nerd, mais ça s’arrête là, bande de dégueulasses! Mais bref. Je ne peux que rire nerveusement à ce que relève la prof, histoire de ne pas de nouveau me confondre en bafouillages et en camaieux écarlates que prendront mon visage. Ce qu’elle me dit sur la baby-sitter de Kinoko fait cesser mon rire assez nettement, cependant. Ah, la société a toujours de sages leçons à nous donner, hein. Toujours très formateur. Inutile de dire que tous ces discours dont les plus âgés rabâchent la jeunesse pour briser leur rêves me hérissent particulièrement le poil. Mais bon, qui trouverait ça normal, honnêtement? Personne, mais même si on a le recul suffisant pour admettre que ce sont des conneries, la pression est telle sur les ados qu’on a juste décidé de la fermer. Sauf que parfois, ça finit par imploser. Je n’ai pas vraiment hâte au jour où cela m’arrivera, face à mes vieux. Mais bon, inutile d’un penser maintenant.

« Je comprends. Je crois. »

Fis-je en soupirant, avant de demander à Isley pour mon départ. Cette dernière me donna congé, et je commence alors à ranger mes affaires. Sauf que la prof de bio a décidé de me faire crever en me faisant cracher des arc-en-ciel, depuis tout à l’heure.

« … Hein? »

Incrédule, je lui demanderais presque de répéter alors que j’ai très bien entendu la première fois.

« Prof particulier? … Moi? »
Bah oui, toi, abruti, elle n’est pas en train de parler au porte-manteau. « Enfin, euh, oui ça me… Enfin, ce serait très… Bah, ce serait génial quoi, mais euh… » Calmes-toi, Isaak-Helmut, sinon, tu vas finir par vomir un arc-en-ciel. Concentres-toi, et contentes-toi d’accepter, car c’est bien ce que tu veux, bordel. « Je- Oui. Merci. Oui, bien sûr. Avec plaisir. »

« Qu’il est niais ce garçon », doit-elle se dire. Meh. Oui.

« Et quand est-ce que vous… Vous savez déjà quand est-ce que vous aurez besoin de moi? Enfin, de toute façon, vous savez où me joindre. »


Dis-je, en reprenant un peu de confiance dans mon ton. Mais, oui, elle a mon numéro, de toute manière, et elle n’aura qu’à appeler lorsqu’elle.. Enfin, que Kinoko aura besoin de moi. Comme je suis probablement trop mis dans tous les sens avec ces nouvelles, je crois que j’ai besoin de m’enfuir de prendre l’air au plus vite. Je regarde ma montre un coup.

« Je dois y aller. Sinon, je vais rater mon bus. Merci encore, Isley-san. »


---------------------------------

#9999cc japonais #66cccc allemand

Fatty
Cookie!
Ptisaak, les origines - par Lavi ♥
"Fuyons.", la prophétie  - Exclu' Toto ♥
Noraj de mon sex appeal - merci Toto ♥
High Kobe Musical - par Lavi ♥
DONKEY - par Hei ♥

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] Les enfants sont des voleurs d'âmes.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps-
Sauter vers: