Partagez | 
 

 Lost // Shûhei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
■ Age : 14
■ Messages : 69
■ Inscrit le : 28/11/2016

■ Mes points : 80

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15
❖ Chambre n° : L-4
❖ Arrivé(e) en : oct. 2014
Ketsuki Iwasaki
« Elève ; en 2ème année »
En ligne
(#) Lost // Shûhei  Sam 10 Déc 2016 - 13:45

Lost

ketsuki & shûhei

Je me baladais seul, prenant connaissance des lieux. J'avais envie de me prouver que je pouvais être indépendant et me débrouiller. La vérité était que je ne le pouvais pas. J'avais été un assisté , dès ma naissance . Je sortais rarement de l'enceinte du manoir et mettre un pied dehors était toujours une épreuve pour moi . Alors me repérer dans un endroit pareil ! Les immenses couloirs semblaient n'avoir aucune fin. J'étais perdu, perdu face à cette immensité. C'était la première fois que je fréquentais une école publique et j'avais sans doute surestimé mes capacités d'adaptation. Tout autour était si bruyant, si désordonné , si chaotique. Les élèves allaient et venaient au gré de leur envie , éclataient de rire , s'exclamaient . Cela m'était presque insupportable . J'avais l'impression d'être un marin en perdition allant à l'encontre de cette marée humaine.

Et dire que tout le monde ici semblait y être habitué. Ils évoluaient en petits groupes comme des poissons dans l’eau. J'avais l'impression que chacun d’entre eux attardait son regard sur moi, me jugeant silencieusement. J'avais voulu m'affirmer en portant une tenue en adéquation avec mes goûts originaux . Si j'avais su , j'aurais enfilé un jean et un t-shirt , histoire de me fondre dans la masse . Je baissais les yeux , observant avec désarroi mon trench-coat pourpre , ma chemise blanche , mon pantalon en toile noire et mes chaussures en cuir . Moi qui pensait faire bonne impression , j'avais juste l'air ridicule . J'étais beaucoup trop habillé . A chaque chuchotement ou rire, j'avais l'impression d'être le dindon de la farce. Les cours particuliers que j'avais suivis jusque-là me manquaient presque ... Mais cette école était ma chance de m'ouvrir au monde, d'être libre ... Il fallait que je la saisisse, je le savais.

Pourtant, la peur me paralysait. La peur de déplaire, d'être seul, rejeté, mis de côté . Comment étais-je censé interagir avec les autres ? Et s’ils ne m’aimaient pas ?  J'avais certes rencontré quelques jeunes de mon âge jusqu’ici. Mais c'était lors de réunions de famille ou de dîners formels. Je m'en étais tenus à quelques formules de politesse avec eux . Ceux que j'avais pu observer ici étaient bien différents. Ils riaient avec leurs amis, s'amusaient , s'investissaient corps et âme dans leurs clubs , faisaient preuve de familiarité entre eux. Ils vivaient, tout simplement. J'avais l'impression de n'être rien face à eux, sinon une entité inférieure. Je rasais les murs d'un pas incertain, jetais des coups d’œil craintifs autour de moi, n'osais pas demander mon chemin. Je soupirais, désespéré. J'ignorais depuis combien de temps j'errais ainsi mais c'était plus que trop. J'étais sur les nerfs et fatigué. Il fallait que je me calme et que je retrouve mon dortoir au plus vite. Je sentais déjà mes yeux me piquer. Je me maudissais d'être si faible, si fragile. On pouvait m'ébranler si facilement. Je serrai les poings afin de contenir mes larmes, mélange de colère et de d’anxiété.  

C'est alors que je l’aperçus. Un garçon assez petit, qui ne semblait pas plus âgé que moi. Il n'avait rien de particulier , à un détail près : sa tignasse rouge avait tout de suite capté mon attention . Je ne sais pas ce qui m'attirait chez lui. Peut-être son visage sympathique. Peut-être le fait qu'il soit également seul. Il me semblait plus facile à aborder que les autres.  La gorge nouée, je m'approchais de lui. En quelle langue devrais-je lui parler ? J'optais pour le japonais, la langue la plus courante ici.

Euh ... excuse-moi de te déranger. En fait, je suis nouveau ici et je suis un peu perdu. Tu voudrais bien m'aider ? »

J’avais envie de me baffer. Qu’est-ce qui m’avais pris de débiter des inepties pareilles. Je devais avoir l’air d’un c*n. Mon élocution était maladroite, sans parler de… pas besoin de prolonger l’agonie, je venais juste de bousiller ma première interaction sociale. Qu’allait-il penser de moi ? Pourquoi ne pouvais-je pas être détendu, décontracté et à l’aise, me faire des amis en un claquement de doigts, m’intégrer tout simplement ?  Moi qui étais si excité à l’idée d’apprendre ici, en ce moment même je donnerais tout pour être ailleurs. Que la Terre m’avale !

DEV NERD GIRL


---------------------------------

Spoiler:
 

Japonais:#0066ff // Anglais:#000000 // Français:#66cc00
Revenir en haut Aller en bas
 
Lost // Shûhei
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe High School ; le lycée :: Le bâtiment principal :: Couloirs & casiers-
Sauter vers: