Partagez | 
 

 Et de l'ombre naquit la lumière ~ PV Alexy Lauder

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 25
■ Messages : 325
■ Inscrit le : 11/01/2016

■ Mes points : 108

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : juillet 2014
Anoki Campbell
« Elève ; en 2ème année »
(#) Et de l'ombre naquit la lumière ~ PV Alexy Lauder  Jeu 12 Jan 2017 - 0:37

Mercredi 15 octobre – 18h

Ça fait à peu près une heure que j'essaie de faire mes devoirs, mais je n'arrive à rien. Le temps passe lentement autour de moi et je n'y fais pas attention. Je remarque à peine la présence de mes colocataires. Pourtant, mon boulot n'avance pas d'un pouce. J'ai l'esprit complètement vide, et je suis incapable de me concentrer.

La raison est très simple. Tout à l'heure, en rentrant de mon club de traditions, j'ai vu que j'avais reçu un e-mail de ma mère. Ça m'a énormément surpris, d'abord parce que ça ne lui arrive que très rarement de me contacter comme ça, et ensuite parce qu'il est très tard au Canada (plus d'une heure du matin). Mais je n'ai pas tarder à comprendre pourquoi elle m'a envoyé ce message exceptionnel.


Nouveau message aujourd'hui à 16h49:
 


Ce message était tellement inattendu que mon cerveau a cessé de fonctionner. J'ai dû relire le mail plusieurs fois avant d'en comprendre le sens, et de réaliser ce qu'il veut dire. Hana va bien. Ça fait presque... deux ans qu'on a aucune nouvelle d'elle, et aujourd'hui, enfin, on a quelque chose ! Le soulagement a commencé à monter en moi, et l'inquiétude que j'accumulais depuis le départ de ma sœur a commencé à se dissiper.

Mais alors... pourquoi est-ce que je me sens si mal ? Pourquoi mon esprit est-il si perdu, et ça depuis plus d'une heure ? C'est en repensant au contenu du mail que je me suis rendu compte de ce qui n'allait pas. Dakota. Ma mère a dit qu'elle avait des nouvelles depuis plusieurs semaines. Et elle ne nous en fait part que maintenant ? Alors qu'on est tous mort d'inquiétude ? Et Kohana, elle n'a pas pensé qu'on aurait aimé savoir qu'elle allait bien ? Ok, elle ne veut pas encore parler aux parents, elle est toujours énervée contre eux, mais ce n'est pas compliqué d'envoyer un petit mail, non ? Elle a bien contacté Dakota, pourquoi elle n'a pas contacté Chiyo, par exemple ?

Pourquoi elle ne m'a pas contacté, moi ?

La gorge nouée, je décide que ça ne sert à rien d'essayer de bosser dans mon état. J'abandonne tout sur mon bureau, prends un pull, descend la capuche sur ma tête et sors de la chambre. Je marche à travers les couloirs du dortoir, sans savoir où je vais. Tout ce que je cherche, c'est un peu de tranquillité. Au bout d'un moment, je finis par tomber sur une porte, sans pancarte, et qui n'est pas verouillée. Sans hésiation, je l'ouvre et m'engoufre à l'intérieur.

Un escalier, et je débouche sur le toit. Je ne suis pas habitué à me retrouver dans ce genre d'endroit, ça ne se fait pas vraiment, dans les écoles au Canada. Mais ça a l'air d'être un gros cliché des écoles nippones – pas si cliché que ça, finalement. Un haut grillage entoure tout le périmètre, et il semble n'y avoir personne. C'est parfait. Je m'éloigne de la porte, vers le bord du bâtiment, puis je m'assois à même le sol. Les jambes repliées sur ma poitrine, je les entoure de mes bras et pose ma tête sur mes genoux.

Ainsi recroquevillé, j'essaie de remettre de l'ordre dans ma tête, de chasser mes pensées sombres. J'observe les gens en bas, la ville au loin, le ciel au-dessus de moi. Tout semble paisible. Mais la paix ne vient pas. Pour le moment, j'ai simplement le regard dans le vide et les mâchoires serrées. Et, comme tout à l'heure, je ne fais pas attention au temps qui passe.

---------------------------------

Anoki parle anglais (#6d9a49), français (#79452e) et japonais (#cc6600)


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Et de l'ombre naquit la lumière ~ PV Alexy Lauder  Lun 30 Jan 2017 - 22:43

Et de l'ombre naquit la lumière

Alexy avait l'impression que son cerveau allait exploser. Cette journée avait été drôlement bizarre. Elle n'arrêtait pas de repenser à cette personne qu'elle avait repéré sur le campus. Et cela avait la double incidences d'illuminer sa journée, et de la rendre particulièrement maladroite. Elle n'avait pas arrêté d'enchaîner les bêtises, mais elle se sentait bien malgré tout !
En rentrant après le club elle n'avait pas voulu rester dans le dortoir, cet espace minuscule qu'on lui accordait n'était pas à la hauteur pour laisser exploser son immense joie. Aussi, était-elle allé faire un tour sur le campus (au alentour de la bibliothèque, là où elle l'avait croisé pour la première fois). Gambadant joyeusement elle avait eu l'idée d'arriver sur le toit !

Le soleil commençait à perdre beaucoup de hauteur. Un bleu claire, cristallin avait emplit le ciel. Et les quelques nuages brillaient d'un blanc immaculé. L'atmosphère était féerique, irréel. Tout semblait figer, seul le bruissement des arbres lui parvenait. Monter sur le toit était possible ici, mais la blondinette n'en avait jamais réellement profité. Ce qui lui sembla un peu stupide maintenant.

Soudain, elle remarqua une silhouette. C'était une tâche noire face au soleil.
Alexy ne pouvait dire si elle fut heureuse d'avoir de la compagnie ou si elle aurait bien voulu exprimer sa joie en toute intimité - mais à la vue de tous quand même.
Lorsqu'une révélation la décida : il s'agissait peut-être de cette personne qu'elle rêve de revoir ?
Il fallait tenter le coup ! Et puis si ce n'est pas lui, je pourrais m'enfuir en prétextant une envie pressante !
Alexy arrangea sa chevelure, se lissa le visage, observa discrètement son sourire dans son téléphone. OK, elle était radieuse !
Elle contrôlait sa démarche, son allure, se sentait tout feu tout flamme.

« Excuse-moi ? » lança-t-elle sur un ton qui ne se voulait pas trop excité pour ne pas passer pour une folle devant l'amour de sa vie (elle en était convaincue, cette fois-ci c'était le bon !)

« Oh mais ! » lança Alexy lorsqu'elle croisa le regard de la silhouette. « Ah (elle eu une hésitation) Anoki ! Comment vas-tu ? Ça faisait un moment que l'on ne s'était plus croisé ! »

Alexy se souvenait d'Anoki comme quelqu'un avec qui elle était vraiment à l'aise mais ils ne se croisaient que rarement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 25
■ Messages : 325
■ Inscrit le : 11/01/2016

■ Mes points : 108

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : juillet 2014
Anoki Campbell
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Et de l'ombre naquit la lumière ~ PV Alexy Lauder  Jeu 2 Fév 2017 - 22:31

Je suis tellement coupé du monde, ainsi recroquevillé face au Soleil, que je n'entends pas que quelqu'un est arrivé sur le toit et s'approche de moi. Ce n'est qu'au moment où sa voix parvient à mes oreilles que je redescends sur Terre et que je remarque sa présence. Je ne peux pas m'empêcher de faire une moue d'agacement. Qu'est-ce que tu me veux, toi ? Je me tourne vers le nouveau venu, le regard vide et les lèvres pincées.

Ah, c'est une nouvelle venue, en fait. Pendant une fraction de seconde, je ne la reconnais pas. La seule chose qui me vient à l'esprit, c'est : hey, elle est mignonne. Ses cheveux dorés sont bien coiffés et brillent dans la lueur du soir, elle a un sourire éclatant, ses yeux bleus semblent pétiller...

Ce n'est qu'au moment où je vois son expression changer que je me rappelle. C'est Alexy Lauder, la sœur de Lavender, que j'ai rencontrée pendant mon heure de colle du mois dernier. Je décide de ne pas rester assis par-terre et me relève pour lui faire face.

« Oh, salut, Alexy. Ouais, ça fait un bail... Qu'est-ce que tu deviens ? »

Même si on avait bien accroché pendant l'heure de colle, on n'a jamais vraiment eu l'occasion de rediscuter, elle et moi. On ne se voyait pas tant que ça dans les couloirs, on n'est pas dans la même classe, on n'a pas les mêmes clubs... enfin, bref. Du coup, ça me fait plaisir de la voir, mais... je suis vraiment pas d'humeur à discuter, là.

« Qu'est-ce que tu viens faire ici ? »

Ça m'étonne un peu qu'elle ait eu envie de s'isoler, elle aussi. Elle a plutôt l'air ravie, alors pourquoi venir se planter sur le toit du dortoir ? Ce n'est qu'après quelques instants que je me rends compte que ma question peut être assez mal prise. J'essaie de rectifier le tir.

« T'es venue admirer la vue, toi aussi ? »

Je fais un geste vers le Soleil qui commence à se coucher, comme si j'étais monté ici exprès pour voir ce spectacle. Je ne suis pas certain qu'elle va gober mes bobards. D'ailleurs, j'ai dû mal à soutenir son regard. Peur de me faire griller, sans doute. Je joue avec des mèches de cheveux tandis que mon regard se perd à l'horizon.

---------------------------------

Anoki parle anglais (#6d9a49), français (#79452e) et japonais (#cc6600)


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Et de l'ombre naquit la lumière ~ PV Alexy Lauder  Jeu 23 Mar 2017 - 21:39

Anoki semblait avoir quelque chose de différent en lui, sans qu'Alexy ne su ce que cela pouvait être. Dans son souvenir, il était plus... présent. Peut-être était-il fatigué ? Peut-être était-il assez moue en règle générale ?

Sa bonne humeur, sans totalement s'évaporer, se fit moins présente. Peut-être qu'il s'agissait de l'ambiance du soir qui apaisait son énergie. Les milles nuances du ciel étaient indescriptibles. Attends-moi, mon beau rat de bibliothèque !

«Je vais très bien, et toi ? Pas trop fatigué ?» demanda-t-elle maladroitement.

Son ton de voix calme laissait penser qu'il avait du beaucoup rester sous le Soleil, c'est forcément épuisant à force. Cette attitude reposante lui fit énormément de bien en réalité, aussi Alexy décida de rejoindre Anoki un court instant. Elle alla s'asseoir près de sa place et lui  l'invita à la rejoindre.

« Je suppose qu'il n'y a pas beaucoup de monde sur le toit à cette heure là !» dit elle après avoir rit.
Comme elle ne profitait pas réellement de ce privilège, elle ne connaissait pas la fréquence de passage par le toit des élèves.
La blonde dû tourner sa langue sept fois dans sa bouche pour ne pas annoncer haut et fort qu'elle espérait trouver quelqu'un qui l'intéressait ici.

«J'avais besoin de calmer mon énergie débordante aujourd'hui !» répondit-elle en souriant à la question d'Anoki.

Après un moment de silence elle ajouta « Tu es venu admirer la vue c'est cela ?»

La gestuelle presque théâtrale d'Anoki la fit sourire. Il ne semblait pas être du genre à monter sur le toit pour admirer la vue, c'était comme découvrir quelque chose de très intime à propos d'une personne, son jardin secret, lorsqu'il souhaite être tranquille.
Soudain, ce fut comme une révélation. Peut-être, qu'il avait besoin d'être seul justement ? Et si elle le dérangeait ? Ce ne serait pas trop bizarre de partir tout à coup ?
L'expression d'Anoki lui sembla indéchiffrable. Après tout, elle s'imaginait peut-être tout, et peut-être qu'il aimait venir se ressourcer ici, sous les derniers rayons de soleil.

«C'est toujours agréable, lorsque le Soleil se couche et qu'il n'y a plus beaucoup de monde dehors, pas vrai ?» demanda-t-elle, toujours souriante, les yeux fermés.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 25
■ Messages : 325
■ Inscrit le : 11/01/2016

■ Mes points : 108

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : juillet 2014
Anoki Campbell
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: Et de l'ombre naquit la lumière ~ PV Alexy Lauder  Sam 25 Mar 2017 - 18:35

Alexy m'assure qu'elle va bien, avant de me retourner la question. Je réfléchissais à comment éluder quand elle me demande si je ne suis pas trop fatigué. Je hausse les sourcils, surpris de sa question. J'ai l'air si crevé que ça ? Puis je comprends : c'est comme ça qu'elle interprète mon air éteint, absent. Sans le vouloir, elle me donne là une bonne excuse pour me défiler et éviter de parler de mon problème. « Ouais, je dors mal en ce moment, je me réveille la nuit, je fais des cauchemars, tout ça »... Mais ça me gêne de lui sortir des bobards comme ça. De jouer avec sa crédulité. Alors j'essaie de lui répondre le plus franchement possible, mais je n'arrive pas à aborder le vrai problème.

« Non, non, ça va, je suis pas fatigué. Juste... préoccupé, c'est tout. »

La blondinette semble se plaire ici, puisqu'elle s'assoit juste à côté de l'endroit où je me trouvais, en me faisant signe de faire de même. J'hésite un très court instant. Est-ce que je vais le faire ? Est-ce que je veux rester en sa compagnie, alors que j'ai la tête complètement ailleurs ? Est-ce que je ne serais pas mieux dans ma chambre, ou à un autre endroit du lycée où je serais complètement seul ?... Non, je ne crois pas. La bonne humeur d'Alexy calme légèrement ma douleur, alors je préfère venir m’asseoir près d'elle. Sans surprise, c'est elle qui mène la conversation, supposant à haute voix que peu de gens doivent venir ici, à cette heure-ci. Je hausse les épaules.

« Aucune idée, c'est la première fois que je viens ici. »

Et je n'ai pas l'impression que la présence d'élèves ici soit autorisée à vrai dire, mais je m'en fous royalement à l'heure actuelle. Si un pion passe par là, qu'est-ce qu'il pourrait faire ? Nous coller tous les deux ? Ça ne serait peut-être pas si mal.

La raison de la présence d'Alexy tire très légèrement le coin de mes lèvres. Calmer son énergie, hein ? Ça ne m'étonne pas, elle ne tient pas en place depuis tout à l'heure. Je ne sais pas ce qui la met dans cet état, mais ça doit être vraiment quelque chose d'énorme pour qu'elle ait besoin de s'isoler comme ça.

Bien sûr, elle me retourne ma pauvre question. Si je suis venu pour la vue ? Non, bien sûr. Je regarde fixement l'horizon avant de finalement lui répondre. Toujours quelque chose de vague.

« Plus ou moins. »

Je reste les yeux fixés dans le vide un moment, mais la voix de miss Lauder me tire de mes pensées sombres. Je me tourne vers elle et je la vois, les yeux fermés, comme si elle se baignait dans les rayons du Soleil. Elle a vraiment l'air apaisée, heureuse, plus calme que tout à l'heure. Je voudrais tellement être dans le même état qu'elle, en ce moment. J'hésite encore quelques instants, et finalement ma langue se dénoue, maladroitement.

« Dis, Alexy. Tu... tu es très attachée à Lavender, non ? Tu l'aimes beaucoup ? »

Les mots ont du mal à sortir, je n'arrive pas vraiment à poser les questions que je veux. Alexy doit me prendre pour un débile, à poser des questions comme ça. Après sa réponse, j'essaie de clarifier mes idées.

« Est-ce que... est-ce qu'il t'arrive de lui cacher des choses ? De ne pas lui parler ou... de ne pas avoir envie de le voir ? »

Je ne sais pas si Alexy comprend ce que je veux dire, mais en tout cas je sens que ces questions me font mal. Pour le moment, c'est juste la surface, mais qui sait ce qui va arriver ensuite...

---------------------------------

Anoki parle anglais (#6d9a49), français (#79452e) et japonais (#cc6600)


Revenir en haut Aller en bas
 
Et de l'ombre naquit la lumière ~ PV Alexy Lauder
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps-
Sauter vers: