Partagez | 
 

 #INTRIGUE ▬ Serais-tu claustrophobe ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 27
■ Messages : 482
■ Inscrit le : 31/03/2008

■ Mes points : 596

PNJ
« Non validé ; bouhouhou »
(#) #INTRIGUE ▬ Serais-tu claustrophobe ?  Ven 27 Jan 2017 - 16:55


#Intrigue ; quand la terre tremble !

Vendredi 17 octobre 2014. Ça y est, les cours du matin sont enfin terminés et c’est tant mieux parce qu’il commence à faire un peu faim ! Aujourd’hui, la nourriture de la cantine ne vous intéresse pas vraiment et vous avez décidé de retourner chez vous pour aller vous préparer un bon petit plat. Après tout, vous ne reprenez pas les cours avant un petit moment et vous avez donc largement le temps de rentrer pour déjeuner avec vos deux collègues. Parce que oui, vous n’êtes pas seul à entrer dans l’ascenseur de l’immeuble B !

Quelques informations :


▬ Nous sommes donc vendredi 17 octobre 2014 et il est 11h40 environ. Tout est normal, c’est une journée comme les autres pour l’instant.
▬ Vous êtes donc dans le hall de l'immeuble B, où vivent Sakura et Ryosuke. Isley devra trouver une raison à sa présence dans cet immeuble.

▬ Il n’y a pas d’ordre pour vos réponses.
▬ Le premier tour sert à mettre vos personnages dans le jeu. Le MDJ passera reposter après vous lorsque vous aurez posté une fois chacun dans le sujet.
▬ Vous avez une semaine pour répondre dans le sujet. Privilégiez les "petits" rps, évitez les pavés de 80 lignes xD.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 1066
■ Inscrit le : 22/08/2012

■ Mes points : 0

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 31 ans
❖ Chambre n° : B-203
❖ Arrivé(e) en : Oct. 2012
Sakura Iroka
« Personnel ; infirmière »
(#) Re: #INTRIGUE ▬ Serais-tu claustrophobe ?  Sam 28 Jan 2017 - 20:55

Ils seront bientôt là du coup hop ! Je mets en route l’auto-cuiseur pour que le riz soit nickel quand on se mettra à table. Ensuite, je fais pareil avec mon curry japonais, que je fais réchauffer doucement sur ma plaque à induction. Fini les flammes, j’en ai assez vu durant l’incendie… Quand on collectionne les instants de pures poisses et qu’on a des enfants en bas âges, on évite de tenter le diable. Comme c’est mon cas, j’évite !

En parlant de bébés, j’entends mes adorables bambins gazouiller dans le salon. Ils appellent leur maman adorée, c’est sûr~


« Maman arrive mes amours ! »

Je me lave les mains, les sèchent et accourent auprès de mes oisillons.

« Coucouuuu~ Je suis là~ Woow ! Des sourires ! Je suis gâtée~ » Je leur sourit et reprends. « Alors ? Qui s’est qui vont être les enfants les plus adorables du Japon pour accueillir Tonton Ryosuke et Tata Isley ? C’est Yukio et Ryoma ! Allez, on y va ! »

Doucement, j’attrape les anses de chacun de leur cosy et file dans leur chambre pour les préparer chacun leur tour. Yukio, grâce à son merveilleux cadeau odorant dans la couche, est un peu plus long à préparer mais ça ne me permet de leur expliquer pourquoi nous allons avoir de la visite et de présenter le programme.

« Maman a invité Tata Isley, vous savez la dame qu’on a vu là où maman travail, les rues commerçantes et au centre commercial ! mais aussi Tonton Ryosuke, celui chez qui vous avez faillis naître. Haha ! Ils vont manger avec nous avant de retourner enseigner la biologie et la musique aux grands enfants. Comme ils sont là bientôt, on va descendre dans la super poussette et attendre qu’ils arrivent pour leur faire la surprise ! »

Bébés prêts, je check dans le miroir que je suis présentable et que mon maquillage est toujours correct, puis j’emmène les Mini-Iroka vers leur super poussette ! Oui, je l’aime cette poussette, je ne vanterais jamais assez ses louanges ! Cosys clipsés, nous partons vers l’ascenseur, direction le hall de l’immeuble.

HRP:
 

---------------------------------

Japonais: indigo  « Langage des signes»
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 169
■ Inscrit le : 25/10/2016

■ Mes points : 28

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge :
❖ Chambre n° : C-602
❖ Arrivé(e) en : sept. 2014
Isley I. Rosenthal
« Personnel ; prof de biologie »
(#) Re: #INTRIGUE ▬ Serais-tu claustrophobe ?  Dim 29 Jan 2017 - 13:47

La cloche sonne et Isley soupire de soulagement, elle commençait vraiment à avoir faim. Et en plus, ce midi est un peu spéciale. Lors d'une visite au centre commerciale pour faire les courses, elle avait croisé l'infirmière scolaire, Sakura Iroka. Cette dernière l'avait inviter à partager un repas en sa compagnie et celle de son collègue, Ryosuke Ogawa. Depuis son arrivée, la professeure n'avait pas beaucoup eût le temps ou l'occasion de faire connaissance avec ses collègues, elle essayait surtout de prendre son rythme. Elle pensait qu'être professeur n'était pas aussi épuisant. A tord. Enfin, la jeune femme alla retrouvé son collègue.

- Ogawa-san, bonjour. On peut partir quand vous voulez.

Ils partirent peu après pour l'appartement de l'infirmière et arrivèrent plutôt rapidement. Isley se laissa guider par son collègue, elle ne connaissait pas très bien les lieux. Elle fut surprise de voir que Sakura les attendais dans le hall en compagnie de ses enfants, évidemment. La jeune femme alla la saluer, contente de la revoir.

- Bonjour Iroka-san ! Ravie de vous revoir. Bonjour les petits bouts de choux ! Toujours aussi mignon !

---------------------------------

Poison discute en :
- Japonais en #A10684
- Anglais Américain en #77B5FE
- Allemand en #FF69B4




Kinoko t'insulte en #3AF24B.


La chimie, c'est vraiment pas facile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 779
■ Inscrit le : 15/08/2015

■ Mes points : 0

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : B-504
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Ryosuke Ogawa
« Personnel ; prof de musique »
http://www.sanger.dk/
(#) Re: #INTRIGUE ▬ Serais-tu claustrophobe ?  Dim 29 Jan 2017 - 17:18

"Il y a des jours où j'aimerais être mort"

Voilà ce que me traversa l'esprit à l'instant même où Isaak avait porté la flûte à bec à sa bouche. Je ne pense pas devoir décrire ce à quoi j'assistais et pour tout dire je préférais épargner les âmes innocentes qui avait eu la chance de ne pas entendre ça. Je me demande si Itashi-san serait prêt à m'accorder une prime de risque s'il voyait ce à quoi je devais faire face tout les jours ou du moins, me permettre de virer les cours de flûte du programme jusqu'à ma retraite. Bon je l'avoue, j'extrapole peut-être un petit peu mais ça ne m'empêchait pas d'avoir les oreilles qui sifflaient à la fin du cours.

Une fois les élèves dehors et mes affaires rangées je parti à la rencontre de la prof de biologie, présente depuis peu parmi nous, pour l'accompagner à un repas auquel Sakura nous avait convié tout les deux. Honnêtement, je ne disais pas non à ce genre de petites pauses. Je n'avais pas de cours harassants après le temps de table mais j'appréciais les moments de calme où l'on pouvait discuter simplement entre collègues. Enfin calme, faut pas oublier la présence des deux mogwaïs de l'infirmière tout de même. Et puis soyons clairs, je préférais profondément la cuisine de Sakura à celle de la cantine de l'école.

« Ogawa-san, bonjour. On peut partir quand vous voulez. » Dis la jeune femme à l'instant où l'ont se croisa.

« Et bien allons-y alors. On va prendre ma voiture ça sera plus rapide. » Lui répondis-je après l'avoir salué à mon tour.

La route jusqu'à l'appartement se fit plutôt rapidement. Il faut dire que je connaissais très bien le chemin vu que je le faisais presque tout les jours pour aller travailler. Ce n'est qu'après avoir garé la voiture et montrer le chemin à Isley-san qui me semble t-il, venait ici pour la première fois que nous tombions nez à nez avec Miss sucrette et ses deux petits monstres qui nous attendaient sagement dans le hall de l'immeuble.

« Bonjour Iroka-san ! Ravie de vous revoir. Bonjour les petits bouts de choux ! Toujours aussi mignon ! » Dis notre nouvelle collègue en allant saluer l'infirmière.

« Hello Miss » ajoutais-je simplement en rejoignant tranquillement les deux femmes.

---------------------------------


► Ryosuke s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 27
■ Messages : 482
■ Inscrit le : 31/03/2008

■ Mes points : 596

PNJ
« Non validé ; bouhouhou »
(#) Re: #INTRIGUE ▬ Serais-tu claustrophobe ?  Sam 4 Fév 2017 - 10:56


#Intrigue ; quand la terre tremble !

C'est l'heure des retrouvailles avec Sakura - et ses deux monstres - et après de rapides salutations, vous montez tous ensemble dans l'ascenseur. Même si Sakura vit au deuxième étage, c'est quand même bien plus pratique de prendre l'ascenseur que de se taper la poussette double dans les escaliers, non ? Mais voila, tandis que vous entamez la discussion, les premières secousses se font ressentir et d'un coup, la lumière vacille puis l'ascenseur se stoppe net entre le premier et le second étage. Cet ascenseur est censé fonctionner en cas de tremblement de terre mais, évidemment, ça n'est pas le cas...


Quelques informations :


▬ Nous sommes donc vendredi 17 octobre 2014 et il est 11h45 environ. Les premières secousses se font ressentir et vous coincent dans cet ascenseur. Vous, les deux autres et la poussette double.

▬ Il n’y a pas d’ordre pour vos réponses.
▬ Vous avez une semaine pour répondre dans le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 1066
■ Inscrit le : 22/08/2012

■ Mes points : 0

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 31 ans
❖ Chambre n° : B-203
❖ Arrivé(e) en : Oct. 2012
Sakura Iroka
« Personnel ; infirmière »
(#) Re: #INTRIGUE ▬ Serais-tu claustrophobe ?  Lun 6 Fév 2017 - 13:10

Ding ! Les portes de l’ascenseur s’ouvrent et me voilà dans le hall. Mon timing étant presque parfait, j’ai à peine le temps de checker si j’ai du courrier que les invités poussent la porte de l’immeuble. En voyant l’expression de Isley, je comprends tout de suite que mon effet de surprise est un succès ! Bon, pas vraiment réussi pour la cafetière sur pattes mais pas grave !

« Bonjour Iroka-san ! Ravie de vous revoir. Bonjour les petits bouts de choux ! Toujours aussi mignon ! »

« Bonjour Rosenthal-san ! Ils sont mignons hein ? J’en suis tellement fière ! »

Je sais que je ne suis pas la seule à les avoir conçu, le fait qu’ils ressemblent à leur père me le rappelle assez, mais ils sont tellement beaux que je ne peux qu’être fière d’être leur mère. J’ai bien fait de me battre pour eux !

« Hello Miss »

« Hi Mister ! »

J’ai peut-être pas un aussi bon accent que toi mais je sais parler anglais ! Bon ok, c’est pas dur de dire bonjour MAIS j’ai déjà eus des conversations plus longues ! Après tout, il y a pas mal d’étranger à l’école, heureusement que j’arrive à les comprendre !

« Allez ! Ne trainons pas ici ! Il y a du kare rice qui nous attend dans l’appartement ! »

J’espère que ça va leur plaire ! Depuis le départ de Alessio, je me suis mise sérieusement à la cuisine. Avant, je tombais toujours avec un ou une coloc qui savait cuisiner donc… Autant bien mangé non ? Heureusement, j’ai vite pris mes marques et il faut dire que c’est un plaisir de faire la popote ! J’ai hâte de pouvoir en faire profiter mes bouts de choux !

Poussette bien calée au fond de l’ascenseur, histoire que tout le monde puisse y rentrer, je laisse le soin à Ryosuke de sélectionner l’étage. Il le connait aussi bien que moi, vu le nombre de fois où il passe à l’appartement. Les portes se ferment, l’ascenseur commence à bouger.


« Les cours de ce matin se sont bien passé ? Les élèves n’étaient pas tr… Ah ! Qu’est-ce qu- ?! »

Qu’est-ce qu’il se passe ?! L’ascenseur fait un bruit et bouge anormalement, la lumière de l’ascenseur vacille, mes bébés se mettent à pleurer et soudain plus rien… Un peu paniquée, j’essaie de calmer mes enfants qui doivent sentir mon état de stress…

« C-c’est rien… C’est rien… Shhhht… Shhht… Doucement ! Ça va aller… »

Mon regard se tourne vers mes collègues avant de se poser sur Ryosuke. Dis-moi que tout va bien et qu’on est pas coincé ici !

---------------------------------

Japonais: indigo  « Langage des signes»
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 169
■ Inscrit le : 25/10/2016

■ Mes points : 28

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge :
❖ Chambre n° : C-602
❖ Arrivé(e) en : sept. 2014
Isley I. Rosenthal
« Personnel ; prof de biologie »
(#) Re: #INTRIGUE ▬ Serais-tu claustrophobe ?  Lun 6 Fév 2017 - 23:14

« Allez ! Ne trainons pas ici ! Il y a du kare rice qui nous attend dans l’appartement ! »

Oh du curry ! Voilà un plat qu'Isley affectionne. Sans vraiment connaître les talents de cuisinière de l'infirmière, la prof de bio fut quand même pressée de manger. Elle avait faim, en plus, et rien qu'à l'idée de manger du riz au curry, elle sentais la bave envahir sa bouche. La jeune femme se froça à déglutir pour éviter la bave ressorte de son bec.

« Les cours de ce matin se sont bien passé ? Les élèves n’étaient pas tr… Ah ! Qu’est-ce qu- ?! »

Isley se figea tant dis que l’ascenseur se mit à trembler. Elle s'aggrippa à la barre dans son dos et pâlit légèrement quand elle compris ce qui venait de se produire. Parce que oui, elle avait compris, elle n'était pas professeur de biologie pour rien. Et elle espérait sincèrement que ce n'était pas ça.

- Je crois que les plaque tectoniques on eût une soudaine envie de zouker. Plus qu'à attendre qu'elles se calment. Enfin, c'est qu'une supposition. L’ascenseur est peut-être tout simplement en panne.

---------------------------------

Poison discute en :
- Japonais en #A10684
- Anglais Américain en #77B5FE
- Allemand en #FF69B4




Kinoko t'insulte en #3AF24B.


La chimie, c'est vraiment pas facile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 779
■ Inscrit le : 15/08/2015

■ Mes points : 0

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : B-504
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Ryosuke Ogawa
« Personnel ; prof de musique »
http://www.sanger.dk/
(#) Re: #INTRIGUE ▬ Serais-tu claustrophobe ?  Mar 7 Fév 2017 - 19:18

Après de rapides salutations et une énième séance de kyatage devant les bambins de Sakura de la part des deux femmes, L'infirmière nous invite à quitter le hall non sans omettre la nature du plat qu'elle a mijoté pendant que nous autres étions au boulot. Du kare rice ? Et bien pour tout dire, ça fait longtemps que je n'en ai pas mangé. Il faut dire que moi et la cuisine … Ce n'était pas vraiment une histoire de cœur. Je ne suis pas le cas le plus catastrophique du monde entendons nous bien mais si une quelconque recette demande plus de cinq minutes de cuisson là c'est le drame. Oui, je n'ai aucune patience pour ça et rien que l'idée de rester plus de trente secondes devant une casserole à ne rien faire me saoule. Alors qu'est-ce que je fais dans ces cas-là ? Et bah je m'absente un moment et bizarrement quand je reviens il ne reste plus rien de mangeable. J'ai bien essayé une fois de travailler dans la cuisine en même temps mais mon intense concentration sur ma paperasse m'a mené au même résultat lamentable … Ouep, la cuisine je préfère la manger que la préparer et ce n'est pas ma carte de fidélité presque remplie d'un kiosque du coin qui dira le contraire. Enfin soit, on s'en fou.

Une fois arrivé à l'ascenseur, la miss Sucrette entre la première pour y garer son encombrant bolide suivi de la prof de bio et de moi qui referme la marche. Certainement par habitude, j'appuis tout d'abord sur le bouton du cinquième étage avant de remarquer mon erreur « oups » sans attendre je presse de suite celui du deuxième comme si de rien n'était.

« Les cours de ce matin se sont bien passé ? Les élèves n’étaient pas tr… Ah ! Qu’est-ce qu- ?! »

Avant même que Sakura ne termine sa phrase, l'ascenseur se mit vibrer anormalement et je ne parle de la lumière grésillante digne d'un film d'horreur et du bruit suspect que faisait l'habitacle. Rajouter à ça les pleures des deux petits et un dernier bruit sourd qui marqua la fin de notre progression dans les étages et vous aurez le tableau.

« Je crois que les plaque tectoniques on eût une soudaine envie de zouker. Plus qu'à attendre qu'elles se calment. Enfin, c'est qu'une supposition. L’ascenseur est peut-être tout simplement en panne »

Isley semble avoir rapidement analysé la situation malgré l'air peu rassuré qu'elle arborait. En temps normal l'expression qu'elle avait employée m'aurait tiré un sourire mais là … Un tremblement de terre ou une simple panne … je ne sais pas si je préférais l'un ou l'autre car dans les deux cas nous étions bloqués ici. Tsss, je n'aime vraiment pas ça.

Sans attendre, je me retourne vers le panneau et tente d'appuyer sur le bouton d'ouverture des portes. Si au moins celui là fonctionne on pourrait essayer de sortir sans trop de problèmes. Je le presse une fois, puis deux, puis une bonne dizaine de fois non sans légèrement m'énerver.

« Putain merde saloperie, ouvre-toi » dis-je tout en continuant de m'acharner pour rien.

Voyant que le bouton ne prend même pas la peine de s'allumer comme ils le faisaient tous d'habitude, j'appuis un peu au hasard sur le tableau de commande mais rien… aucune petite lumière à l'horizon.

« L'ascenseur est complètement Hs » dis-je finalement en détournant le regard vers Sakura. J'aurais bien voulu te rassurer mais là je ne peux rien faire Miss.

---------------------------------


► Ryosuke s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 27
■ Messages : 482
■ Inscrit le : 31/03/2008

■ Mes points : 596

PNJ
« Non validé ; bouhouhou »
(#) Re: #INTRIGUE ▬ Serais-tu claustrophobe ?  Mar 13 Juin 2017 - 0:04


#Intrigue ; quand la terre tremble !


Coincés dans l’ascenseur, les membres du personnel - et les marmots - se retrouvent sans la moindre possibilité d’en sortir. Et comme si ce n’était pas déjà assez, les premiers tremblements ont abimés le système électrique, les plongeant ainsi dans le noir. Heureusement, une lumière d’urgence rouge leur offre un minimum de visibilité. Mieux que rien. Quelques minutes se passent avant qu’une seconde secousse, plus violente que la précédente, se fait ressentir. Étant tout sauf fixe, l’ascenseur descendit de quelques mètres, soit jusqu’au rez-de-chaussée, terrorisant davantage ses passagers. Le bon côté des choses est que le module ne descendra pas plus loin, mais qu’en est-il pour les portes toujours fermées?


Quelques informations :


▬ Nous sommes donc vendredi 17 octobre 2014 et il est 12h20 environ. Vous êtes plongé dans le noir lorsque les secondes secousses provoquent une descente de quelques mètres de l'ascenseur.

▬ Il n’y a pas d’ordre pour vos réponses.
▬ Vous pouvez terminer le sujet comme vous le souhaitez.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 1066
■ Inscrit le : 22/08/2012

■ Mes points : 0

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 31 ans
❖ Chambre n° : B-203
❖ Arrivé(e) en : Oct. 2012
Sakura Iroka
« Personnel ; infirmière »
(#) Re: #INTRIGUE ▬ Serais-tu claustrophobe ?  Mar 13 Juin 2017 - 11:36

« Je crois que les plaque tectoniques on eût une soudaine envie de zouker. Plus qu'à attendre qu'elles se calment. Enfin, c'est qu'une supposition. L’ascenseur est peut-être tout simplement en panne. »

C’est un peu mon ressentit que les secousses n’étaient pas… normales même pour un ascenseur qui tombe en panne mais je ne voulais tout simplement pas y croire. J’essaie de ne pas céder à la panique mais j’ai un peu de mal avec les cris de mes enfants qui résonnent sur les murs en métal.

« C-c’est rien… C’est rien… Shhhht… Shhht… Doucement ! Ça va aller… »

Ryosuke appuie frénétiquement sur les boutons mais rien à faire… Il se tourne vers moi et m’annonce la pire chose qu’il pouvait faire à cet instant que l’ascenseur est complètement HS. Pitié non… Et nous sommes censés faire quoi maintenant hein ? Je berce comme je peux mes enfants, cherchant silencieusement une solution. C’est à ce moment-là que les lumières s’éteignent et nous laisse simplement une petite lumière rouge…

« C’est de pire en pire… Il n’y a pas de bouton d’appel d’urgence ? »

Je cherche par reflexe mon portable mais, je me vois le laisser sur la table car je « revenais tout de suite » à la base…

« Un portable ? J’ai laissé le mien dans l’appart… »

Les minutes passent à chercher une solution sans rien trouver et j’ai l’impression que tout ça dure depuis une éternité lorsque le cauchemar reprend vie, avec plus d’intensité. La cabine tremble, je tiens fermement la poussette par instinct et je sens que nous descendons. Je ne sais plus si j’ai crié ou non, mais après un choc violent, symbole de l’arrêt de la descente, je suis au sol. Je ne sais plus quoi faire, mes enfants pleurent et si ça continue, je sens que je vais faire pareil.

---------------------------------

Japonais: indigo  « Langage des signes»
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 169
■ Inscrit le : 25/10/2016

■ Mes points : 28

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge :
❖ Chambre n° : C-602
❖ Arrivé(e) en : sept. 2014
Isley I. Rosenthal
« Personnel ; prof de biologie »
(#) Re: #INTRIGUE ▬ Serais-tu claustrophobe ?  Mar 13 Juin 2017 - 15:49

C’était devenu l’horreur dans la cabine de l’ascenseur. Les cris des bébés paniqués résonnaient. Mais ils avaient de quoi être paniqués. Peu après la secousse, Ryosuke essayait de remettre en marche l’ascenseur, sans grand succès et ce n’est pas en l’insultant que ça fonctionnerait. Isley essayait de conserver son calme et de rester positive. Ils ne pouvaient pas finir bloqué très longtemps. De toute façon, la jeune femme ne le supporterait pas. A l’heure actuelle, sa fille été peut-être coincée sous des gravas ou autre. Et évidemment qu’elle voulait la revoir. Mais elle se forçait à ne pas y songer pour ne pas céder à la panique.

- Gardons notre calme ! On ne restera pas bloqué longtemps, je pense, et pis, ça ne pourras pas être pire !

Ou pas. Les lumières viennent de vaciller méchamment puis de s’éteindre. Mais bon, ça va, ça encore. Ils étaient juste dans le noir, éclairé par une ampoule rouge indiquant que l’ascenseur était en panne. C’est pas méchant. Le pire, c’était après.

L’infirmière avait demandé un téléphone, puisqu’elle n’avait pas le sien sur elle. La jeune femme lui proposa le sien, qui était quelque part au fond de son sac. Bah oui, elle n’a pas de poche dans sa jupe ou son gilet. Ne trouvant pas son téléphone, la jeune femme renversa le contenu de son sac et le rangea petit à petit jusqu’à trouver le Saint Graal qu’elle tandis à un de ses collègue pour appeler les secours. Ils connaissaient l’adresse bien mieux qu’elle.

Mais c’est là que le problème survient. Isley avait prêté son téléphone à un collègue et au moment où elle se redressa, les secousses reprirent mais encore plus violemment cette fois. Isley avait bien crié de panique tandis que la machine redescendait. Comme sa collègue, elle avait perdue l’équilibre lors de la chute et s’était cogné le poignet contre une roue avant de la poussette. Elle avait juré en allemand, comme elle aimait bien le faire et grâce à l’ampoule rouge elle pouvait vaguement apercevoir un énorme bleu sur son poignet qui lui fit ouvrir grand les yeux. Mais les secousses avait cessé et la jeune femme commençait vraiment à en avoir marre de cette situation.

- J’vais les ouvrir moi, ces portes, par la force s’il le faut ! Foi de Rosenthal !

Ouais, bah elle vaut pas grand-chose ta foi… En même temps, si elle avait utilisé un peu plus ses neurones, elle aurait dut se douter que frapper dans les portes de l’ascenseur, c’était peut-être pas l’idée du siècle. Surtout avec sa force de mouche. Donc oui, elle a essayé d’ouvrir les portes en les défonçant avec son pied. Le résultat ? Elle s’est fait mal. Rien de grave, heureusement. Mais elle s’est quand même bien fait mal. Et si on regarde bien, elle a des petites larmes au bord des yeux.

- Ça fait mal…

HRP:
 

---------------------------------

Poison discute en :
- Japonais en #A10684
- Anglais Américain en #77B5FE
- Allemand en #FF69B4




Kinoko t'insulte en #3AF24B.


La chimie, c'est vraiment pas facile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 779
■ Inscrit le : 15/08/2015

■ Mes points : 0

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : B-504
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Ryosuke Ogawa
« Personnel ; prof de musique »
http://www.sanger.dk/
(#) Re: #INTRIGUE ▬ Serais-tu claustrophobe ?  Mer 28 Juin 2017 - 23:37

« Gardons notre calme ! On ne restera pas bloqué longtemps, je pense,  et puis, ca ne pourrait pas être pire »

A la remarque de ma collègue enseignante, je calme un peu mon acharnement sur le panneau de contrôle. C’est bien pour éviter la panique inutile que je le fais parce je ne cache pas mon envie d’insulter ce foutu ascenseur dans toutes les langues que je connaissais.

« T’as raison, cela dit c’est toujours quand on dit ça que ça merde encore plus »

La phrase porte-malheur par excellence. Je ne suis pas superstitieux ou quoi que ce soit mais je dois avouer que l’idée que les choses pourrait être pire me foutait légèrement les ch’tons. Déjà que nous étions enfermé à cinq dans quatre mètre tout au plus, voilà que les petits reprenaient de plus belle leur complaintes incessantes. Vous inquiétez pas les mogwais, d’ici une vingtaine de minutes vous serez en haut en train de réclamer votre pause repas à maman Sakura. Enfin, j’espère. Peut-être aurais-je été plus à l’aise si les enfants se trouvaient tranquillement installé à l’étage et non bloqué ici avec nous ? Je l’ignore. Pour tout dire, je crois que le fait de les savoir seuls m’aurait complètement paniqué.

Tout a coup, les lumières s’éteignent dans l’ascenseur et nous voilà plonger dans la pénombre à peine éclairée par une petite loupiotte rouge de sécurité. Si la situation n’était pas encore assez clair, là tout à coup elle ne pouvait que nous sauter au visage.

« C’est de pire en pire… il n’y a pas un bouton d’appel d’urgence ? »

S’il y en a un, je l’avais certainement déjà enfoncé avec les autres boutons mais bon, autant réessayer, je n’avais rien à y perdre alors …

« Un portable ? J’ai laissé le miens à l’appart… »

Je palpais vite fais mes poches à la recherche de mon téléphone mais en voyant Isley vider son sac à la recherche du siens j’abandonna l’idée. Je fis juste quelques coup d’œil au panneau en espérant que le bouton d’urgence s’allume enfin.

Isley à terre en train de fouiller son sac, Sakura toujours accrocher à sa poussette en attente du portable et moi en train d’appuyer de manière régulière sur le bouton d’urgence, voilà le tableau dans lequel nous nous trouvions à l’instant où une nouvelle secousse, plus violente cette fois, se fit sentir. Et la … en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, l’habitacle chuta de plusieurs mètre avant de s’immobiliser brutalement. J’eu du mal à tenir sur mes jambes mais en m’appuyant de tout mon poids contre la paroi je pu un minimum rester sur mes jambes. Ce qui ne fut pas le cas de mes deux collègues.

« Ca va, rien de casser ? » Dis-je sans cacher mon inquiétude en essayant de distinguer l’état de tout le monde.

En voyant Sakura au sol, je ne pu m’empêcher de vite lui porter secours. Vu ce que j’imaginais être un juron de la par de l’autre prof, j’en déduis qu’elle allait plutôt bien. Enfin, aucun risque qu’elle n’ai perdu connaissance en tout cas.

« Hey miss … » Continuais-je toujours pas à l’aise.

« J’vais l’ouvrir moi, ces portes, par la force s’il le faut ! Fois de Rosenthal ! »

S’énerva tout à coup la dite Rosenthal avant de frapper dans la porte de toute ses forces. C’est fou ce que ça allait nous aider ça ! Non mais ! … laisse moi t’aider voyons, j’ai bien plus de force.  J’étais à la limite de la rejoindre dans cette vengeance contre les portes et je l’aurais très certainement fais si je n’étais pas en train d’aider la miss sucrette à se relever.

« ca fait mal.. »

« Ah bah ça … »

C’est le risque quand on frappe un truc dur ouep.
Sans prêter plus attention à notre apprentie sauveuse de la journée, je vérifia rapidement si les gamins n’avaient pas trop souffert de la chute. Ils n’appréciaient pas d’avoir été autant secoué, ça ils nous le faisait bien entendre mais rien n’indiquait qu’ils ai été blessé. Ouf. Si tout allait bien, nous pouvions maintenant essayer de contacter l’extérieur avec le portable.

« Où est passé le phone ? Il vaut mieux essayer de contacter les secours avant que ça ne bouge à nouveau »

Je ne savais pas vraiment si c’était possible ou bien si nous avions atteint le rez-de-chaussée mais j’avoue que quelque soit la situation, je préférais passer le moins de temps possible ici.

---------------------------------


► Ryosuke s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 1066
■ Inscrit le : 22/08/2012

■ Mes points : 0

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 31 ans
❖ Chambre n° : B-203
❖ Arrivé(e) en : Oct. 2012
Sakura Iroka
« Personnel ; infirmière »
(#) Re: #INTRIGUE ▬ Serais-tu claustrophobe ?  Jeu 29 Juin 2017 - 11:22

Ma tête… J’ai mal… J’entends mes enfants pleurer et je crois que je ne suis pas loin de faire comme eux. Il faut que je me relève mais j’en suis incapable, sonnée il faut croire… Ca expliquerait pourquoi j’ai autant mal à la tête… Une main réconfortante sur mon épaule me fait tourner mon regard. Ah Ryosuke, malgré la pénombre, je peux dire à son expression et son timbre de voix qu’il est inquiet. J’aimerais sourire et répondre à son « Hey Miss… » mais j’y arrive pas. Je ne sais pas trop ce qu’il m’arrive mais va falloir que ça passe…

Pendant que je regarde Isley se battre avec la porte et… perdre… Appuyée sur Ryosuke, je veux aller l’aider, voir si elle n’a rien mais ma tête me fait encore mal… Je lève ma main vers la douleur et sens que c’est humide… Je regarde ma main et vois qu’elle est plus sombre, ce qui me fait comme un choc et m’aide à revenir un peu sur terre.


« Merde… Je crois que… ma tête a heurté un truc… »

Tout en posant ma main libre sur la poussette pour bercer un peu mes enfants, je lève doucement mes yeux vers Isley pour lui demander son état.

« Où… Avez-vous… mal Rosenthal-san ? »

Rien de grave apparemment mais il faudra que je vérifie tout de même, on ne sait jamais.

« Où est passé le phone ? Il vaut mieux essayer de contacter les secours avant que ça ne bouge à nouveau »

Je hoche simplement la tête, qui me permet de le faire qu’une fois en me rappelant douloureusement l’impact, et tente de lâcher Ryosuke. Il aura du mal à chercher son téléphone s’il m’aide à tenir debout…

HRP:
 

---------------------------------

Japonais: indigo  « Langage des signes»
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 169
■ Inscrit le : 25/10/2016

■ Mes points : 28

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge :
❖ Chambre n° : C-602
❖ Arrivé(e) en : sept. 2014
Isley I. Rosenthal
« Personnel ; prof de biologie »
(#) Re: #INTRIGUE ▬ Serais-tu claustrophobe ?  Ven 30 Juin 2017 - 10:31

Bon, on peut pas tout réussir dans la vie et Isley le prouve bien. Elle n’a rien, elle aura juste un bleu sur la voute plantaire quelques jours. Ça lui apprendra à faire usage de sa force. La jeune femme se tourna vers ses collègues, l’infirmière semblait vraiment mal à l’aise et le professeur de musique ne semblait pas en mener plus large qu’elle.

« Merde… Je crois que… ma tête a heurté un truc… »
- Ça va aller Iroka-san ? Si vous faites un malaise, j’ai du sucre dans mon sac.

C’est pas grand-chose, mais c’est déjà mieux que rien.  Ça part d’une bonne intention. Mais, ce qui impressionne Isley, c’est que Sakura s’inquiète plus pour la professeur de bio que pour elle-même. La jeune femme s’empresse de la rassure en lui disant que ce n’était que quelques bleus et que ça passerait très vite.

« Où est passé le phone ? Il vaut mieux essayer de contacter les secours avant que ça ne bouge à nouveau »

Le téléphone à dut tomber dans la cabine, la professeur de biologie se mit à quatre pattes jusqu’à mettre la main sur son téléphone et le tendre au professeur de musique, lui indiquant qu’elle le laissait appeler, puisqu’il connaissait l’adresse. La jeune femme alla près de la poussette pour essayer de calmer les bambins, leur cris résonnaient dans la cage de l’ascenseur, c’est moyen pour appeler en urgences.

- En espérant que les lignes ne soient pas surchargées.

N’y pense pas, Isley, n’y pense pas. Reste calme, ne commence pas à paniqué, ce ne serait clairement pas bon pour vous. Mais en vrai, elle était à deux doigts de craquer. Elle mourait d’envie d’appeler l’école pour connaître l’état de santé de sa fille, voire la baby-sitter si elle l’avait récupérer. Mais elle se retint, il y avait plus urgent, comme sortir de l’ascenceur.

- Vous avez réussi à avoir quelqu’un Ogawa-san ?

---------------------------------

Poison discute en :
- Japonais en #A10684
- Anglais Américain en #77B5FE
- Allemand en #FF69B4




Kinoko t'insulte en #3AF24B.


La chimie, c'est vraiment pas facile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 779
■ Inscrit le : 15/08/2015

■ Mes points : 0

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 36 ans
❖ Chambre n° : B-504
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Ryosuke Ogawa
« Personnel ; prof de musique »
http://www.sanger.dk/
(#) Re: #INTRIGUE ▬ Serais-tu claustrophobe ?  Sam 30 Sep 2017 - 19:15

« Merde… Je crois que… ma tête a heurté un truc… »

« Ça va aller Iroka-san ? Si vous faites un malaise, j'ai du sucre dans mon sac »

Un rapide coup d'œil en direction de l'infirmière me confirme rapidement ses dires vu qu'un peu de sang commença à s'écouler de son crâne. Elle ne semblait pas avoir de plaie profonde mais il ne faudrait pas pour autant tarder à s'occuper de ça une fois que nous serions sortis tous ensemble de l'habitacle. Par la suite, et j'ignore si cela venait d'une déformation professionnelle ou d'une autre quelconque raison de sa part mais avant même de s'inquiéter de son propre état, elle s'inquiéta avant tout pour notre collègue qui ne tarda d'ailleurs pas à la rassurer.

« Où est passé le phone ? Il vaut mieux essayer de contacter les secours avant que ça ne bouge à nouveau » Dis-je après avoir vérifié que les enfants allaient bien.

En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, la Isley repart instantanément à sa recherche sur le sol alors que de son côté, Sakura tenta de me lâcher petit à petit.

« Doucement Sakura, appuie-toi un peu sur la poussette ou assied toi si tu as braiment du mal. Il vaudrait mieux éviter que tu ne tombes dans les pommes »

Elle n'avait pas beaucoup de place pour s'installer certes mais c'était mieux que de la voir dégringoler sans crier gare ou de la laisser faire du forcing pour rester debout avec peine.

Au moment où j'allais à mon tour me baisser pour aider la prof de bio dans sa recherche du portable, cette dernière se releva en me tendant le petit appareil.

« En espérant que les lignes ne soient pas surchargées » Dit elle avant de partir à son tour calmer les enfants pour que je puisse sonner plus aisément.

Je la remercia avant de rapidement composer le numéro d'urgence dans l'espoir d'entendre une voix à l'autre bout du fil le plus vite possible. Attendre, attendre, … restez en ligne … J'veux bien mais ils ne pourraient pas se grouiller un peu quand même ? Je sais qu'on est pas dans une situation facile et que ça doit être le cas pour bon nombre de personnes mais ce n'est pas dans des moments comme celui-ci que le message automatique des urgences réussissaient à me faire garder mon calme. Non mais sérieux ? On ferait quoi si on avait un mourant sur les bras ? Tsss … Tout en "patientant gentiment", je continuais de pianoter sur le bouton d'urgence de l'ascenseur. Il y en a bien un qui allait réagir avant l'autre non ? Autant doubler ses chances pour chopper le plus rapide des deux. Après un moment, j'eus l'impression que quelqu'un décrocha le téléphone. Plus de message d'attente, un genre de bruit de frottement dans l'appareil et puis … plus rien... Nan mais sérieux ?! En regardant l'écran, je vis que l'appel était bel et bien terminé... Mais what the …

« Vous avez réussi à avoir quelqu'un Ogawa-san ? » Me demanda ma collègue, certainement surprise de me voir éloigner l'appareil de mon oreille pour l'inspecter.

« Peut-être … enfin là je crois qu'on vient de me raccrocher à la gueule... » Dis-je mécontent tout en essayant tant bien que mal de garder mon calme. Honnêtement, je ne sais pas ce qui me retenait de traiter la personne ayant raccroché de tous les noms.

Je m'apprêtais à recomposer le numéro finit par se faire entendre de l'interphone de l'ascenseur. Miracle, au moins l'une des deux options qui fonctionne … Tout en tendant le phone à sa propriétaire pour qu'elle le récupère, je commençais à expliquer le soucis à celui que j'imaginais être une agent de sécurité ou je ne sais quoi d'autre du bâtiment. Un tremblement de terre, bla bla bla, coincé dans l'ascenseur, plus de courant, des enfants avec nous, … Je lança par moment des coups d'oeil aux deux femmes et c'est en m'arrêtant une fois de plus sur la blessure de Sakura que j'ajouta qu'on avait aussi des blessés dans l'habitacle. Certes, elles avaient toutes les deux définis leurs douleurs comme passables mais autant tout dire, surtout si ça forçait le type à se bouger l'cul plus vite pour nous faire sortir.


Hrp:
 

---------------------------------


► Ryosuke s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: #INTRIGUE ▬ Serais-tu claustrophobe ?  

Revenir en haut Aller en bas
 
#INTRIGUE ▬ Serais-tu claustrophobe ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; centre ville :: Les logements-
Sauter vers: