Partagez | 
 

 Welcome Chibi ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 3485
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; section artistique »
(#) Welcome Chibi ~  Sam 11 Mar 2017 - 14:34



Welcome Chibi ~♪
Avec Lutecya Landa

Cela faisait longtemps que nous n'avions plus pris de temps pour nous comme à l'époque de notre rencontre. Entre notre longue guerre froide due aux histoires avec Akihito et nos cours et clubs respectif on avait à peine le temps de se croiser pour discuter alors bien évidemment, à l'instant même où ma mini-prof avait eu l'idée d'une soirée cinéma le week-end après sa journée de boulot j'avais sauté sur l'occasion. Vu ce qu'elle avait fait pour moi le mois passé, quand tout allait mal et que j'étais presque au bord du gouffre, j'avais une énorme dette envers elle. Je sais qu'elle n'était pas intervenue dans l'idée d'avoir quelque chose en retour, son défonçage de porte n'avait certainement pas été préméditer d'ailleurs mais j'avais malgré tout tenu à la rejoindre à son travail, quitte à l'attendre, et à payer les places de ciné pour nous deux. C'était peu cher payer pour le réconfort qu'elle m'avait apportée je trouve.

J'avais passé toute ma journée au club de Kyudo, prétextant une future compétition à mes parents pour ne pas devoir rentrer le week-end et le reste du temps à réviser mes cours de langues. Vu le mal que j'avais eu à terminer mes devoirs ces derniers temps, et ce malgré l'aide d'Heisuke à un moment, je me disais que ce ne serait pas plus mal d'enfin m'y remettre sérieusement. Installé à mon bureau, je révisais tranquillement tout en zieutant de temps à autre l'heure sur mon portable. Après un long moment de blocage sur une partie de la matière, je pris la décision de tout laisser en plan pour déjà me rendre au restaurant où Lutecya travaillait. Je serais bien à l'avance je le sais mais entre attendre dehors et étudier mes cours de français, étrangement je préférais rester dans le froid.

Sans attendre, je refermai mes cahiers, pris mes affaires et sortis de la chambre. Le trajet me parut long, peut-être parce qu'involontairement j'avais pris le mauvais chemin mais je réussis finalement à atteindre le restaurant. Je sais bien qu'elle m'avait une fois dit que je pouvais l'attendre à l'intérieur mais je ne me voyais pas entrer et l'attendre bêtement à une table dans un endroit qui devait certainement être bondé à cette heure. Bon, option habituelle, je m'installe à l'arrière et je l'attends là. Après tout c'est par la qu'elle sortait en général alors pourquoi changer.

Tranquillement installé sur des marches d'escalier, je vérifiais les heures des séances du film que nous avions tous les deux décidés d'aller voir et j'en profitais pour regarder le reste de la programmation par la même occasion. Enfin, c'est ce que je faisais jusqu'au moment où du bruit se fit entendre non loin de moi. Des genres de petits grattements je dirais. Intrigué par le bruit et curieux de voir d'où cela provenait, je relevai les yeux de mon téléphone à la recherche de son origine. Je ne le remarquai pas tout de suite mais, là en face de moi, près de la porte arrière du restaurant, une petite boule de poils noirs s'acharnait à gratter à surface en bois. De là où j'étais, je n'arrivais pas vraiment à distinguer s'il s'agissait d'un chien ou d'un chat mais ce que je pouvais dire c'était qu'il ne semblait pas en très bon état. Un animal errant devinais-je. Vu son poil ça devait faire un moment qu'il traînait dehors. De plus, j'imagine facilement que ce n'est pas par hasard qu'il se trouvait ici à quémander à l'arrière d'un restaurant de sushi. Je voyais déjà bien une certaine personne venir se débarrasser discrètement des restes ici.

Intriguer par cet invité inattendu, je rangeai mon portable dans ma poche et m'approcha doucement de lui.

« Hey chibi* »

La bestiole arrêta tout à coup ses gratouillements intempestif et sembla me dévisager avec attention. Au moins elle ne fuyait pas c'était déjà ça. Je pouvais maintenant aisément l'observer plus en détails. Contrairement à ce que j'aurais cru dans un premier temps, la petite boule de poils se trouvait être un chien. Assez petit, légèrement plus grand que le teckel de Lutecya je dirais mais sans plus. Par contre, j'étais incapable de dire de quelle race il était. Il faut dire que je n'avais jamais eu d'animal domestique et que je ne m'y connaissais absolument pas en la matière. La seule fois où je m'étais intéressé au animaux c'était le jour où j'avais été chercher Hikaru pour Akihito, c'est pour dire. Pour en revenir au chien, si ça ne tenait qu'à moi je le comparerais à un chihuahua avec plein de poils. Mouais, pas trop ça mais on va s'en contenter. Par contre, je ne m'y connais pas en chien mais c'est normal qu'il passe son temps à tirer la langue ? Il se l'est mordu ou … ?

Ce n'est qu'après un long moment à m'approcher doucement de lui sans l'effrayer que je pus finalement le caresser. Il n'était pas farouche en tout cas. Il avait certainement dû être habitué à la main de l'homme un jour où l'autre. Il s'était peut-être enfuit de quelque part et se retrouvait livré lui-même ? Qui sait. Quoi qu'il en soit, mes réflexions furent interrompues par l'arrivée de celle que j'attendais à l'origine.

© Jibunnie pour  Epicode

---------------------------------

Tu veux un bonbon mon p'tit ?
► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1592
■ Inscrit le : 11/12/2014

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Lutecya Landa
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: Welcome Chibi ~  Sam 11 Mar 2017 - 23:15



Welcome Chibi

« Qui ose abandonner un être derrière lui, mèrite d'être abandonné à son tour !  »
Rikuo Morisada



Cela faisait à peu près un mois maintenant qu’avec Rikuo, nous avions réussi à enterrer la hache de guerre. Il faut dire que j’étais passée outre notre guerre froide lorsqu’il avait été au fond du gouffre avec Akihito. Je ne sais même pas comment j’en suis venue à défoncer sa porte, mais en tout cas une chose était sûre : si je n’avais pas fait ça, on serait sans doute toujours en colère l’un contre l’autre. Et c’est pour continuer dans cette nouvelle ligne de notre amitié que je lui avais proposé quelques jours plus tôt d’aller voir un film ensemble au cinéma après ma journée de travail. Ce n’était pas la première fois, depuis notre réconciliation, que nous nous octroyons quelques moments ensemble même s’ils étaient assez rare faute des cours et des clubs, ainsi que de nos préoccupations respectives comme mon boulot par exemple.

De ce fait, je savais très bien qu’aujourd’hui, lorsque mon service serait terminé, je trouverai mon ami dans la ruelle derrière le restaurant. Je me demandais d’ailleurs si aujourd’hui encore il y aurait ce petit chien tout noir qui squattait les rues environnantes depuis plusieurs jours déjà. J’avais proposé à mes collègues et à ma mère de le récupérer car avec Lacie, je ne pourrais pas m’occuper d’un second animal mais aucune âme charitable n’avait pu le prendre pour des raisons diverses et cela m’outrait énormément. Comment pouvait-on se dire qu’on n’avait pas la place dans un appartement pour un si petit chien ? Moi qui n’avait qu’une toute petite chambre à l’université, c’était déjà limite avec lacie alors deux évidemment c’était impossible. En attendant de trouver un maitre à ce petit chien, j’avais pris l’habitude de récupérer les restes de nourriture dans un sac de congélation que j’apportais au jeune animal dès la fin de mon service. Ce qui expliquait en partie la raison pour laquelle je sortais par l’arrière du restaurant. L’autre étant que je voulais éviter certains clients quelque peu…. Collant.

Cette fois-ci, j’avais réussi à récupérer des morceaux de poulet qu’on avait utilisé pour les beignets du jour, sauf qu’on avait prévu un peu trop. De ce fait, pendant que tout le monde avait le dos tourné, j’avais récupéré une belle poignée de dés de filet de poulet et je le fourra dans un sac de congélation, ce dernier se trouvant par la suite tout aussi fourré dans mon sac à dos.

Je prévins mon patron que j’avais fini mon service et que l’on m’attendait dehors. Ce dernier me dit que de toute façon, celui qui devait prendre la relève était arrivé et que je pouvais, de ce fait, y aller sans m’inquiéter pour la clientèle. Je le remerciai vivement et sortis par la porte arrière. Une fois dehors, je remarquai Rikuo penchait sur quelque chose, je m’approchai de lui et posai une main sur son épaule.

«  Je vois que tu as rencontré mon ami boule de poils. Il est mignon n’est-ce pas ? » lui demandai-je tout en me penchant vers le chien.

Il me reconnut directement et s’approcha de moi pour me renifler, espérant que je ne l’avais pas oublié. Je lui fis un petit sourire et sortis de mon sac le paquet de poulet. Je le vidai devant lui. Il renifla la nourriture et commença à se nourrir goulument devant nous.

«  Ca fait une semaine facilement qu’il traine dans le coin. Je ne sais pas s’il a été abandonné ou non, mais il n’a pas peur des humains donc je suppose qu’il a vécu à un moment dans une vraie maison. Malheureusement, avec Lacie dans ma chambre, je ne peux pas le prendre avec moi et ça me fend le cœur. » expliquai-je alors à mon ami, en espérant que cela lui titillerait peut-être l’esprit pour qu’il le récupère chez lui.


CODAGE PAR MADOUCE SUR EPICODE

---------------------------------

Lucky Lute, amazing little womanLutecya parle en [#330033].
She's an innocent woman.
Don't be afraid of your darkside
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 3485
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: Welcome Chibi ~  Sam 8 Avr 2017 - 23:41



Welcome Chibi ~♪
Avec Lutecya Landa

A l'instant même où la porte arrière du restaurant s'ouvre, la petite boule de poil semble totalement se désintéresser de moi, bien trop intéressé par mon amie venant dans notre direction.

« Je vois que tu as rencontré mon ami boule de poils. Il est mignon n'est-ce pas ? » Dit-elle en posant sa main sur mon épaule.

Je détourne le regard vers elle un moment, la saluant vite fait un passage, avant de reposer les yeux sur le chien qui se régalait de la nourriture que ma mini-prof venait de lui apporter. J'avais bien raison tout à l'heure en pensant que quelqu'un entretenait le régime alimentaire de la petite bestiole par ici. Le contraire m'aurait étonné cela dit, je voyais mal Lutecya laisser un animal à fourrure mourir de faim dans une ruelle.

« Même si on dirait qu'il s'est méchamment mordu la langue, j'avoue qu'il a une bonne tête »

J'imagine que dans ses beaux jours il devait être vraiment adorable. Je veux dire, sans les poils encrasser et l'air miteux qu'il dégageait actuellement. A le voir, j'ai bien l'impression qu'un simple passage sous l'eau et un peu de savon en prime suffirait à lui donner une nouvelle vie. Je dirais bien qu'on ne risquait pas de le reconnaître mais je crois bien que sa langue pendante le trahirait jusqu'à la fin de ses jours.

«  Ca fait une semaine facilement qu’il traîne dans le coin. Je ne sais pas s’il a été abandonné ou non, mais il n’a pas peur des humains donc je suppose qu’il a vécu à un moment dans une vraie maison. Malheureusement, avec Lacie dans ma chambre, je ne peux pas le prendre avec moi et ça me fend le cœur »

J'avais du mal à concevoir que quelqu'un puisse abandonner volontairement un animal comme ça sur le bord d'un trottoir sans même se retourner et pourtant ce n'est pas le nombre d'articles à ce sujet qui manquaient sur internet. Cela dit, je n'avais pas entendu parler d'un animal égaré dans les parages. Ce n'est pas comme si je passais tout les jours dans le quartier mais j'avais encore en tête l'idée que les gens placardaient des affichettes dans ce genre de cas. C'était peut-être plus vraiment de notre temps mais c'est ce qu'on avait fait le jour ou ma cousine avait perdu la sale teigne qui lui servait de chat. On avait rameuté presque toute la famille pour le retrouver alors qu'il s'était tout bêtement fait son petit nid dans le grenier.... Enfin Soit.

« Si ça se trouve il s'est simplement enfui de chez lui ? » Dis-je en me redressant.

C'est ce qui me paraissait le plus plausible selon moi malgré son absence de collier. Un vétérinaire serait capable de nous dire s'il avait la moindre trace d'une puce ou d'un tatouage mais ce n'est pas en le laissant ici que nous en saurions plus.

« Dis Lut', je sais qu'on avait prévu de sortir mais j'ai pas le cœur à le laisser là, ça te va si on le ramène aux dortoirs et qu'on essai de retrouver son maître ? J'veux dire, on fait deux trois photos avec mon appareil et on les diffusent quelque part. Quelqu'un à l'école doit bien l'avoir déjà vu »

Il y a bien plusieurs centaines d'élèves rien qu'au lycée alors les chances étaient pas mal élevées et puis au pire, si personne ne venait le réclamer on aurait qu'à le confier à quelqu'un. Des élèves avec un petit animal dans leur chambre ce n'est pas ce qui manquant. Pendant ce temps-là je n'aurais qu'à le laisser dans ma propre chambre, je n'ai aucun colocataire que ça pourrait ennuyer de toutes façons.

© Jibunnie pour  Epicode

---------------------------------

Tu veux un bonbon mon p'tit ?
► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1592
■ Inscrit le : 11/12/2014

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Lutecya Landa
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: Welcome Chibi ~  Mar 11 Avr 2017 - 12:48



Welcome Chibi

« Qui ose abandonner un être derrière lui, mérite d'être abandonné à son tour !  »
Rikuo Morisada


" - Même si on dirait qu'il s'est méchamment mordu la langue, j'avoue qu'il a une bonne tête " répondit Rikuo et j’acquiesçai pour montrer mon accord.

La pauvre bête était très sale, et je voyais que cela attristait un peu mon ami. Il faut dire qu'il devait vraiment être beau sous cette couche de crasse. Malheureusement, avec Lacie, il était impossible pour moi de le récupérer et de m'en occuper. Un chien était accepté mais pas plus par personne. Sinon, je l'aurai accueilli avec grand plaisir.

" - Si ça se trouve il s'est simplement enfui de chez lui ? " supposa-t-il en se redressant.

" - Peut-être oui. Je l'espère pour lui, sinon les gens qui l'ont abandonnés sont des personnes ignobles. Je ne comprendrai jamais ceux qui achètent un chien et qui les abandonnent uniquement parce qu'ils trainent dans leurs pieds un peu trop à leur gout." me renfrognai-je un peu. J'avais vraiment du mal avec la maltraitance des animaux même si j'adore manger de la viande.

" - Dis Lut', je sais qu'on avait prévu de sortir mais j'ai pas le cœur à le laisser là, ça te va si on le ramène aux dortoirs et qu'on essai de retrouver son maître ? J'veux dire, on fait deux trois photos avec mon appareil et on les diffusent quelque part. Quelqu'un à l'école doit bien l'avoir déjà vu. " me demanda-t-il tout gentiment et je fis un grand sourire.

" - Sans problème, je vais vite prendre un grand carton pour le mettre dedans pour le transport. Il faudra le passer à l'eau aussi, histoire qu'il ne salisse pas tout. Par contre, en attendant, j'espère que tu as de la place pour le garder ? Avec Lacie, impossible de prendre un deuxième chien. L'école me tuerait je crois. " rigolai-je un peu tout en me dirigeant vers l'arrière boutique.

J'entrai dans celle-ci et trouvai un carton assez grand pour contenir le petit chien. Je saluai une dernière fois mes collègues avant de rejoindre mon ami. Je posai le carton à terre avant de soulever la boule de poils et la mettre à l'intérieur. Une fois dedans, il commença à renifler le carton, pensant qu'il y avait de la nourriture à l'intérieur. Il me regarda ensuite avec des yeux globuleux, comme s'il se demandait pourquoi il n'y avait rien à manger à l'intérieur.

" - Ne t'en fais pas, on va prendre soin de toi." lui dis-je finalement tout en caressant le haut de sa tête.

CODAGE PAR MADOUCE SUR EPICODE

---------------------------------

Lucky Lute, amazing little womanLutecya parle en [#330033].
She's an innocent woman.
Don't be afraid of your darkside
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 3485
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: Welcome Chibi ~  Mar 6 Juin 2017 - 0:29



Welcome Chibi ~♪
Avec Lutecya Landa

Comme je m'y attendais, il ne fallu pas longtemps à ma camarade pour accepter ma proposition. Je dirais même que, si je ne la connaissais pas, elle était depuis un bon moment dans l'idée de nous faire ramener le chien aux dortoirs. Peut-être pas tout de suite cela dit mais celui lui avait très certainement effleurer l'esprit.

« Sans problème, je vais vite prendre un grand carton pour le mettre dedans pour le transport. Il faudra le passer à l'eau aussi, histoire qu'il ne salisse pas tout. Par contre, en attendant, j'espère que tu as de la place pour le garder ? Avec Lacie, impossible de prendre un deuxième chien. L'école me tuerait je crois »

« Euh ok » commençais-je avant qu'elle ne parte chercher le dit carton.

Effleurer l'esprit hein ? Ouais ouais... Soit elle avait déjà bel et bien fait ses plans, soit elle réagissait au quart de tour à la moindre suggestion. Bah, les deux étaient tout à fait dans ses cordes je dois dire. C'est bien ce genre de choses que j'aimais chez elle. En comparaison à Akihito qui était l'une des personnes les plus calmes que je connaissais, lutecya quant à elle était un vrai raz-de-marée ambulant et ce, dans presque tous les domaines. Hum, même dans les disputes d'ailleurs. Soit, ne revenons pas la-dessus. Je préférais mettre cette partie entre parenthèse le plus longtemps possible.

Même si sur le moment je ne comprenais pas l'utilité du carton, c'est en essayant de soulever la bestiole du sol que je compris que le trimbaler à bout de bras risquait d'être plus laborieux que je ne le pensais. Il ne semblait pas très à l'aise par le manque de pesanteur et gigotait dans tous les sens à la moindre perte de contact avec le sol alors, avant même que ma mini-prof n'ai le temps de revenir, je le redéposa déjà tranquillement par terre. Ok ok mon grand, on va attendre ton taxi, pas besoin de te brusquer sans raisons.

Lutecya revint peu de temps après et en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, elle souleva le chien pour le placer directement dans le carton. Contrairement à moi, elle semblait savoir y faire avec les animaux. Pas le moindre signe de panique ni délicatesse inutile quand ce n'était pas utile. On reconnaît quelqu'un qui vit H24 avec un compagnon sur patte à ce que je vois.

« Ne t'en fais pas, on va prendre soin de toi » Lui chuchota même la jeune fille pour le rassurer.

« Et bah, tu sais y faire avec bêtes toi » dis-je en tentant tout comme elle quelques grattouilles à l'animal.

Après avoir eu la confirmation qu'il était à l'aise dans la boite et qu'il ne risquait pas de bondir sur un coup de tête, je fis signe à l'actrice en herbe de me laisser le porter. On avait pas si loin jusqu'à l'école mais quand même. De toute façon, même une fois debout sur mes deux jambes, le cartons en mains, le petit se penchait déjà du côté de Lutecya pour être sûr qu'elle ne l'abandonnait pas à un total inconnu.

« C'est dommage que tu ne sache pas le reprendre, il semble t'avoir déjà adopté lui » plaisantais-je sans le quitter des yeux. Alors que nous prenions le chemin du retour, je repris la parole pour soulever une question qui me taraudait depuis qu'on avait parlé de cette histoire d'eau. « Par contre euh, on va faire comment pour le nettoyer ? Pas … dans les douches quand même ? » ajoutais-je un peu stressé à cette pensée. C'était la chose la plus évidente vu le peu de moyens dont nous disposions sur le moment mais … et si on se faisait griller par un surveillant ? J'veux dire, les animaux sont totalement interdits dans cette partie de l'établissement alors …

« Je veux bien le garder dans ma chambre un moment mais j'ai rien pour le nettoyer dedans par contre »

Et je suis fermement opposé à l'idée de faire un salon de toilettage improvisé dans ma chambre avec un système vaseux à base de sceaux ou de bouteilles d'eau. A ça non ! J'avais déjà failli foutre le feu l'année dernière, pas besoin de tester l'inondation cette année-ci ! Je tenta quand même un regard dans sa direction, certain qu'elle allait évoquer la solution des douches

« Non, ne me dit pas que tu penses à ...»

© Jibunnie pour  Epicode

---------------------------------

Tu veux un bonbon mon p'tit ?
► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1592
■ Inscrit le : 11/12/2014

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Lutecya Landa
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: Welcome Chibi ~  Mar 6 Juin 2017 - 12:33



Welcome Chibi

« Qui ose abandonner un être derrière lui, mérite d'être abandonné à son tour !  »
Rikuo Morisada


« - Euh ok » me répondit-il. Je crois qu’il avait compris mon plan de base. Oui, j’avais envie qu’il l’adopte. Du moins, le temps que l’on retrouve le maître de cette merveilleuse petite boule de poils.

Je ne mit pas longtemps avant de revenir, tenant un assez grand carton pour qu’il y soit assez à l’aise le temps de marcher jusque l’école. Heureusement que celle-ci n’était pas loin d’ailleurs. Je ne suis pas certaine qu’il accepterait de rester plus de dix minutes dans cette boite. Il avait vite la bougeotte il faut dire.

« - Et bah, tu sais y faire avec bêtes toi » me dit-il alors qu’il tentait de faire des caresses à la petite boule de poils. Je fis un petit sourire, trouvant la scène particulièrement adorable. Je suis sûre que s’il décide de le garder, il le rendrait très heureux.

En tout cas, étonnamment, Chibi ne bougeait pas spécialement du carton. Il avait l’air assez heureux même, ce qui était d’autant plus étrange. En tout cas, Rikuo-kun se décida à porter le carton, pour ne pas que j’ai à le faire moi-même. Ce qui était très galant et honorable de sa part. On se mit donc en marche en direction de notre lieu de vie actuel avant qu’il m'interpelle sur une question à laquelle je n’avais pas encore vraiment réfléchi.

« - Par contre euh, on va faire comment pour le nettoyer ? Pas … dans les douches quand même ? » me demanda-t-il. Je fis un grand sourire à cette question.

Hum, où pourrions nous le laver sans risquer de se faire attraper par les surveillants. J’ai bien une grande bassine dans mes affaires, que j’utilise pour Lacie. Cela pourrait faire l’affaire, mais nous avions besoin de sceau pour remplir cette dernière et de shampoing. Ah mais non, c’est vrai ! Maman m’avait payé un tuyau d’arrosage pour le brancher au robinet de la chambre, pour avoir plus facile. Je suis sûre que cela ne gênera pas Riri qu’on l’utilise. En tout cas, Chibi était tenté de venir dans mes bras. Sauf que mon brave, tu es bien trop sale pour que je te prenne contre mes vêtements, tu devras attendre d’être propre pour avoir le droit à plus ! Sorry.

« - Non, ne me dit pas que tu penses à .. » me dit-il, sans finir sa phrase, me fixant du coin de l’œil.

« - Non, pas les douches. A cette heure-ci, il y a trop de risques qu’un surveillant y passe sa tête pour voir ce que l’on y fait. » lui répondis-je en traversant sur un passage piéton, gardant toujours un œil sur la petite bête qui nous tirait la langue, assise tranquillement dans son carton comme si ce qui lui arrivait était normal. Il est vraiment trop adorable, dommage qu’il y a Lacie…

« - En fait, j’ai le matériel dans ma chambre. Le même que j’utilise pour Lacie. Peut-être que cela fonctionnera pour lui aussi… Enfin, s’il a l’habitude de prendre un bain. » finis-je par expliquer, alors que l’on voyait déjà l’entrée de l’école.

Je préférai ne pas lui donner l’ensemble des détails, histoire de ne pas l’effrayer. Après tout, il allait déjà se poser assez de questions en voyant mon tuyau d’arrosage et ma bassine. Franchement, je devais parfois ressembler à une fille très étrange. M’enfin, en soit, cela ne me gênait pas spécialement. Je faisais juste les choses différemment de la moyenne. C’est tout. Rien de bien grave en soit, non ?

" - Soyons discrets, ce serait bête de se faire choper dès l'entrée sur le campus non ? "

CODAGE PAR MADOUCE SUR EPICODE

---------------------------------

Lucky Lute, amazing little womanLutecya parle en [#330033].
She's an innocent woman.
Don't be afraid of your darkside
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 3485
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: Welcome Chibi ~  Mer 28 Juin 2017 - 4:22



Welcome Chibi ~♪
Avec Lutecya Landa


« Non pas les douches. A cette heure-ci, il y a trop de risque qu’un surveillant y passe sa tête pour voir ce que l’on y fait »

Je ne pu m’empêcher de soupirer de soulagement en l’entendant dire ça. Ouf, pas d’infiltration en catimini pour nous cette fois-ci. Surtout que … s’infiltrer dans les douches … ok mais lesquelles ? Je préfère éviter de revenir sur le sujet mais bon, euh … disons que depuis ma mésaventure avec Leona dans une cabine de douche dans la partie des filles je préfère m’en tenir loin, très loin ! Je … j’en ai vu assez. Et puis, Lutecya chez les mecs hum … Le pire, c’est qu’elle en serait tellement capable en fait.

« En fait, j’ai le matériel dans ma chambre. Le même que j’utilise pour Lacie. Peut-être que cela fonctionnera pour lui aussi… Enfin, s’il a l’habitude de prendre un bain »

Habitude ou pas, à voir ça tête cela devait faire un moment que son poil n’avait pas touché l’eau savonneuse. Par contre j’étais plus qu’intriguer par ce « matériel » dont elle parlait. Il y avait des trucs particuliers rien que pour les chiens ? J’en sais rien mais dans ma tête, j’avais l’idée qu’un bon coup de tuyau d’arrosage dehors ou qu’un petit tour dans une fontaine publique et le tour était joué.

« Du matériel ? » la questionnais-je sans vraiment attendre une réponse, celle-ci m’apparaitrait dans peu de temps après tout alors … Et puis je connaissais assez ma mini-prof pour savoir qu’elle aimait entretenir le suspens. Déformation professionnel de son futur emploi d’actrice j’imagine.

Une fois proche de l’établissement, je ne pu m’empêcher de me poser mille questions. Est-ce que je vais réussir à le gérer dans ma chambre, est-ce que par chance son maitre se trouve être l’un des élèves de l’école, est-ce que quelques photos placés au hasard quelque part suffirait à ce que quelqu’un le reconnaisse ? Ou bien devions nous essayer de faire passer une photo dans le journal de l’école ? Je les vois mal refuser d’aider une si petite chose grâce à leur presse mais allez savoir.

« Soyons discret, ce serait bête de se faire choper dès l’entrée du campus non ? »

« se faire … choper ? » lui demandais-je, intriguer par ce qu’elle voulait dire par là.

Choper pourquoi ? C’est interdit de ramener une bestiole sans prévenir l’administration avant ? Ou bien y a-t-il un surveillant qu’elle préférait éviter de croiser ? Je ne sais pas mais en tout cas je préférais faire profil bas comme elle le demandait. Moi suiveur ? Hum… Disons juste que quand je ne capte pas je préfère faire confiance à ma mini-prof.

« Il faut vite rejoindre ta chambre pour le matériel et on s’occupera de lui dans la mienne pour éviter une confrontation avec Lacie »

Je ne pense pas que la petite chienne de Lutecya serait vraiment agressive avec le p’tit chibi mais ne tentons pas le diable. Et puis, Chibi était peut-être adorable en ce moment mais qui sait comment il réagirait face à un autre chien ? J’sais pas mais je n’avais pas trop envie de tester ça maintenant.
Nous déambulions dans les couloirs le plus discrètement possible jusqu’aux chambres universitaires mais pendant le trajet, notre petit protéger sembla très intrigué par les alentours à tel point qu’il se mit à gigoter de plus en plus dans le carton. J’avais presque peur qu’il passe par-dessus bord.

« Houla du calme chibi ! » Dis-je en le regardant se balader dans tout les sens.
Voyant que nous étions à deux pas de ma chambre, la solution a la bougeotte du petit me vint tout de suite à l’esprit.

« Lute, ça ne te dérange de passer seule par ta chambre ? Je vais le libérer dans la mienne avant qu’il ne s’échappe de la caisse »

Sans trop attendre sa réponse, j’ouvre comme je peux la porte de ma chambre et dépose le carton pour libérer le nouveau pensionnaire temporaire de la U-1. Par contre, alors que je m’attendais à ce qu’il fouine partout pour découvrir les lieux voilà que … la bestiole fonce sous mon lit … Euh, sérieusement ? J’veux pas dire mais il y a des choses sous mon lit quoi… Bon, essayons de le rattraper avant que Lute arrive …


© Jibunnie pour  Epicode

---------------------------------

Tu veux un bonbon mon p'tit ?
► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1592
■ Inscrit le : 11/12/2014

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Lutecya Landa
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: Welcome Chibi ~  Mer 28 Juin 2017 - 22:40



Welcome Chibi

« Qui ose abandonner un être derrière lui, mérite d'être abandonné à son tour !  »
Rikuo Morisada


« - Du matériel ? » me demande Rikuo sur le chemin, pendant que nous discutons de la façon dont nous allons nettoyer le petit Chibi. Je sais pas s’il allait garder ce nom par contre… même si je trouve que cela lui va plutôt bien. Après tout, il a une tête de lilliputien et je trouve ça trop adorable. S’il n’était pas aussi sale, je lui ferai un gros câlin et des papouilles à longueur de temps tellement je le trouve adorable. Sauf qu’en fait, il est vraiment pas très propre le loulou et je préfère attendre d’avoir utilisé le shampoing pour le chien.

«  - Oui, j’ai une bassine, un tuyau pour le robinet, du shampoing, tout le nécessaire quoi. » lui expliquai-je alors, même si je n’étais pas sûre que cela soit nécessaire d’expliquer l’ensemble de mes affaires. Au pire, il le verrait juste après et ce sera bien plus simple à ce moment-là. Par contre, je sens qu’il est en train de se poser milles et une question. Ben oui… il est hyper silencieux et je le force presque à garder la boule de poils parce que je ne sais pas l’accueillir moi-même. Du coup, le connaissant plutôt bien, je pari qu’il se demande limite s’il saura choisir les bonnes croquettes pour la croissance du petit. Ou quelle marque de pâté pour toutou acheter. Ouais, je suis sûre qu’il se demande tout ça au fond. Et encore plus maintenant qu’on est près de l’établissement. Et là, j’essaie de le faire paniquer en lui disant qu’il faut qu’on soit discret pour pas se faire attraper.

«  - se faire … choper ? » me demande-t-il, étonné par ma remarque. Du coup, je lui lance un regard dès plus sérieux au monde. Genre, j’essaie de ne pas montrer le fou rire qui commence déjà à venir taquiner mes viscères. En tout cas, je rigole déjà à l’intérieur de la réponse que je vais lui donner.

«  - Hé bien… tu sais… c’est des télépathes ici. Ils savent qu’on va…. Nettoyer Chibi dans les toilettes pour mec. » et bim, je continue de le regarder sérieusement. Je laisse écouler quelques secondes… puis je commence à éclater de rire. Franchement, il est parfois trop crédule mon riri. Parfois, on dirait un gosse de 5 ans qui croit encore que le père noël existe… et je trouve ça terriblement drôle.

«  - Il faut vite rejoindre ta chambre pour le matériel et on s’occupera de lui dans la mienne pour éviter une confrontation avec Lacie » me dit-il après que mon euphorie est passée. On est presque déjà au niveau des dortoirs, il n’y a plus un aussi long chemin que ça à faire et tant mieux. D’ailleurs, on commence à déambuler dans les couloirs, direction les chambres universitaires. Chibi, lui, il est intrigué par ce lieu étrange. Je pense qu’il n’est tout simplement jamais venu ici. On dirait qu’il a même envie de se balader partout et renifler tout ce qu’il pourra trouver. Qu’il est chou, par contre je sens que Rikuo craint que le petit ne saute par-dessus bord. Du coup, on accélère le pas, histoire d’arriver le plus rapidement possible.  

«  - Lute, ça ne te dérange de passer seule par ta chambre ? Je vais le libérer dans la mienne avant qu’il ne s’échappe de la caisse » me demanda gentiment mon meilleur ami alors qu’il ne nous restait que deux pas à franchir avant d’arriver devant la porte de sa chambre. ET il attend même pas ma réponse qu’il fonce déjà ouvrir le tout pour aller poser le chiot. Soit, pas de soucis, je me dirige vers ma propre chambre et récupère les ustensiles de toilettage. J’ai même un ciseau pour couper les poils trop long si cela s’avère nécessaire. En tout cas, je ne tarde pas à retourner dans la chambre U-1 pour y retrouver Rikuo… sous le lit, les fesses en l’air. Heuuu… What ?! qu’est ce qu’il se passe ici ? Je rentre dans la pièce et ferme la porte derrière moi. Je m’avance et dépose la bassine et le reste du matériel dans un coin de la pièce avant d’adresse la parole à riri.

«  - Tout va bien ? Il y a un soucis ? » demandai-je avant de remarquer un drôle de magazine sur le sol, un qu’il a du repoussé pour je ne sais quelle raison d’en-dessous du lit. Ou alors il était en train d’essayer de la cacher ? Allez savoir ! En tout cas, je me dirige droit vers le fameux magazine et le prend en main… heu… wait…. J’aurai peut-être pas du le prendre… surtout en voyant la … couverture ? Je savais pas que c’était son genre de magazine tiens… quoique… avec son orientation sexuelle… peut-être que si en fait ? Mais je redépose vite le bouquin par terre, me sentant d’un coup très gênée par la situation. Rouge comme une pivoine, je préfère me poser dans le second lit, attendant qu’il sorte de sa tanière.


CODAGE PAR MADOUCE SUR EPICODE

---------------------------------

Lucky Lute, amazing little womanLutecya parle en [#330033].
She's an innocent woman.
Don't be afraid of your darkside
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 3485
■ Inscrit le : 11/09/2014

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Rikuo Morisada
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: Welcome Chibi ~  Jeu 29 Juin 2017 - 2:28



Welcome Chibi ~♪
Avec Lutecya Landa

Le petit chibi toujours caché au fin fond du dessous de lit ne semblait pas très enclin à bouger de là. Il n’était pas apeuré mais avait décidé de commencer son exploration par les coins sombre de la pièce. Bon, c’est pas tout ça mais je le rattrape comment moi ? Sans plus de question, je me mets à quatre pattes sur le sol pour me glisser le plus possible sous le lit. Seulement, le problème qui ce pose c’est que … je ne suis pas vraiment d’une taille minipousse moi ! J’aurais bien attendu Lutecya pour qu’elle se faufile jusqu’au fond mais … les bouquins quoi. Il faudrait que je cache vite ça si je veux lui demander de l’aide.

Conscient qu’elle ne prendrait pas trois heures à revenir, je commence par attraper un premier magazine que je ramène près de moi avant d’en attraper un autre. Je n’en avais pas tant que ça, trois ou quatre, mais cela restait quand même … des magazines yaoi … réservé aux plus de dix-huit ans… Si possible je préférais que personne ne tombe sur ça par mégarde. Même si le nom n’était pas très explicite, la couverture de ceux-ci ne laissait que peu de place à l’imagination. Je… je n’achète pas souvent ce genre de chose c’est juste que… je suis tombé sur ça au konbini… quelques fois.
Alors que je ramenais le dernier à moi et que je m’apprêtais à sortir de la pour cacher mes lectures honteuses dans un tiroir de mon bureau la voix de Lutecya se fit entendre pas loin de moi.

« Tout va bien ? Il y a un souci ? »

Tout à coup, sur le coup de la surprise, je sursauta brutalement, me cognant au passage violement contre le bord de mon lit.

« aie ! » Laissais-je échapper avant d’enfin sortir la tête de là-dessous.

Et alors que je tourna le regard vers elle, je constata avec horreur qu’elle tenait l’un des magazines entre les mains. Oh my … J’avais envie de retourner sous le lit pour m’y cacher avec chibi et ne jamais en ressortir. Un souci ? Euh oui un petit la, enfin, sans compter le chien coincé sous le lit qui en plus s’était tranquillement couché comme si de rien n’était, il y avait aussi le fait que je venais de complètement perdre la face. En voyant l’expression qu’elle arborait, je pouvais en déduire qu’elle était tous aussi gêner que moi par la situation et sans attendre, elle redéposa sa découverte involontaire et partie s’asseoir sur le lit opposé en vitesse.

« Euh… Ne fais… Ne fais pas attention à ça » bafouillais-je, toujours pas remis de la surprise.

Riri, noies le poisson, passe à autre chose, change de sujet, MAINTENANT !

« Chibi s’est refugié sous le lit et je n’arrive pas à le sortir de là. Euh, tu n’aurais pas une technique pour l’attraper ? Je ne sais pas si Lacie t’a déjà fait le coup mais … Enfin voilà quoi » Dis-je en essayant d’éviter son regard le plus possible.

« Je… je vais ranger ça » marmonnais-je en emportant tout çà jusqu’au bureau pour tout cacher rapidement dans un tiroir.


© Jibunnie pour  Epicode

---------------------------------

Tu veux un bonbon mon p'tit ?
► Rikuo s'exprime en japonais (#669966) et en anglais (#ff9966)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1592
■ Inscrit le : 11/12/2014

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Lutecya Landa
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: Welcome Chibi ~  Jeu 29 Juin 2017 - 12:48



Welcome Chibi

« Qui ose abandonner un être derrière lui, mérite d'être abandonné à son tour !  »
Rikuo Morisada


Je bug. Je suis assise là sur le lit. Il a vu que j’ai vu. Mais je dis rien, je fixe. Je suis assise, une jambe au-dessus de l’autre, les mains posées sur les genoux. Et c’est même pas Rikuo que je fixe mais un point… au-dessus de sa tête. Je m’attendais pas mais vraiment pas à tomber sur ce genre de magazine chez lui. Je sais pas trop comment réagir en réalité. Et puis… la couverture… elle était si explicite. Heureusement que je connaissais déjà ses penchants sexuels… mais de là à avoir des magazines…. Et puis, il en fait quoi lui, de ça ? C’est un homme … ah oui… les hommes… ils font des choses grâce aux magazines… ils se… NOP NOP NOP LUTE ! è.é Ne pense pas à ça… retourne au milieu du champ des licornes cachés au fond de ton esprit pour retrouver un tant soit peu de ta naïveté… Oui… voilà, bonjour Monsieur Licorne, comment allez-vous aujourd’hui ? J’ai vu un drôle de magazine aujourd’hui … mais vous ne voulez pas savoir ce qu’il y a dedans… parce que votre pureté et votre innocence serait brisée, piétinée, compressée comme la mienne là tout de suite. Bon… je dois me reconnecter….

<< Tentative de reconnexion… Connexion des neurones en cours… téléchargement des dernières données… connexion échouée>>

J’arrive pas à me remettre en fait… trop dur… je laisse ma tête tombait sur mon épaule, les yeux dans le vague quand je commence à percevoir des paroles…. Pas faire attention… Chibi… Sous le lit… Bzz bzz…Ranger ça… Ca ? CA ! Le magazine… Bzz..Bzz.. Chibi ?! Un personnage sur le magazine ? Caché sous le lit ? comment ça ? Ha non, Chibi, le chien, la boule de poils. L’est où lui ?

«  - Chibi dans le magazine ? SOUS LE LIT !? » reconnexion établie. Je me redresse d’un coup du lit et je cherche après le jeune chiot. Ben, il se cache où la sale bête là ? Connaissant assez bien les animaux… je paris que c’est pour ça qu’il était sous le lit… ou bien il essayait de cacher … nop, y songe plus. Je secoue la tête pour essayer d’évacuer cette image de mon esprit puis je m’allonge sur le sol et passe la tête sous le lit de Rikuo pour voir si j’ai raison. Je tombe sur les yeux ronds et brillants du jeune chiot et je souris.

«  - Trouver, Chibi ! » je tends mes deux mains et l’attrape tout simplement pour le tirer vers nous. Je pensais qu’il allait essayer de se débattre mais par chance, il se laissa faire. Et tant mieux, j’avais pas envie de me mettre à courir à son cul… surtout que je venais de vivre ma dose d’émotions fortes pour aujourd’hui.

«  - Bon, on rempli la bassine d’eau et on le lave ? » ne pas revenir sur le moment de bug, ne pas le juger… chacun ses plaisirs ? Par contre, bizarrement, j’ai un peu de mal à croiser son regard. Surtout que j’ai une imagination tellement débordante que cela risquerait d’être dangereux de faire plus attention que ça à son corps, visage tout ça. Brrr… ARRETE LUTE ! me criai-je dessus au fin fond de mes pensées. C’est un homme… un homme a des besoins ! Tu dois faire avec et c’est tout !


CODAGE PAR MADOUCE SUR EPICODE

---------------------------------

Lucky Lute, amazing little womanLutecya parle en [#330033].
She's an innocent woman.
Don't be afraid of your darkside
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Welcome Chibi ~  

Revenir en haut Aller en bas
 
Welcome Chibi ~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps :: Anciens rps-
Sauter vers: