Partagez | 
 

 [TERMINE] Guerre et pets [Pv Isaak]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 601
■ Inscrit le : 12/02/2017

■ Mes points : 116

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : novembre 2014
Emiri Itashi
« A l'université ; section artistique »
(#) [TERMINE] Guerre et pets [Pv Isaak]  Mar 21 Mar 2017 - 23:04



「L'histoire d'une chaussette」

Emiri & Isaak



Jeudi 13 novembre 2014 - Début de soirée

En ce début de soirée une bataille se préparait. La rencontre interdite que dis-je... LE CHOC ! Entre... Une femme et une machine a laver. Avoue, ça te vend du rêve et tu veux savoir la suite, hein ? Bah, en fait, il n'y a rien de bien épique ou de palpitant. Emiri fait son linge. Ouep, ça ne lui arrive pas si souvent qu'elle aimerait. Non pas qu'elle ne sache pas se servir de cet engin des ténèbres, non. Juste que... Ça la fait chier. Bah, oui, globalement... Ce n'est pas la grosse ambiance à la laverie. Tu te fais chier. Et jusqu'à maintenant, l'étudiante n'avait pas eu la présence d'esprit de prendre quelque bidules pour s'occuper. MAIS PAS CETTE FOIS ! Cette fois-ci... ELLE ÉTAIT PRÊTE !

En cette soirée de folie (mouhahahahah lol) Emi s'était muni du dernier Shonnen Jump sorti. Si d'habitude, elle le dévore, pour une fois, la demoiselle avait su retenir ses pulsions de droguer en manque pour garder sa dose de lecture non assumée avec elle. Lui tenait également compagnie, son fidèle mp3 avec ses centaines de morceaux et son énorme bac à linge.  

Vu la taille de bousin, elle en aurait bien pour deux passages. Bordel que ça allait être long. Enfin. Elle lança la première machine.

Ah, mais toi, oui toi. Je te vois venir. Tu te dis "elle porte quoi la Emi"... On ne fouille pas le panier à linge d'une demoiselle, mais comme je suis une auteure sadique je vais te balancer les dessous vestimentaires un peu chelou de la demoiselle. Alors, dans la catégorie "personne ne doit savoir" nous pouvons noter de présent dans le linge une culotte Winnie L'ourson, un t-shirt d'un groupe de visual kei un peu beauf, un soutif Pokémon, une culotte star fox (ça existe, j'vous jure), un t-shirt Gollum et un pyjama... Tenez-vous bien... Un pyjama panda parce qu'elle n'a jamais vraiment grandi mentalement parlant. Mention spéciale pour sa paire de chaussettes renard, absolument ridicule mais bon... On l'aime quand même.

La machine était lancée et pendant toute la durée du lavage Emi se tourna les pouces en se plongeant dans son shonnen jump. Malheureusement pour elle, la musicienne ne fut absolument raisonnable et le termina d'une traite avec la vitesse caractéristique aux groupies en manque. Elle se retrouva bien conne à devoir attendre dix minutes la fin du programme. Enfin, la machine finit par se terminer et alors qu'elle en avait lancé une autre et qu'elle étendait son linge pour le sécher, elle se rendit compte d'une perte... Incommensurable.

- Ma chaussette....

Plus là, plus de chaussette droite renard. Oh my... Elle se mit à quatre pattes pour regarder au sol... Rien. Dans la machine peut-être ? Elle l'ouvre alors qu'elle était en cours de route, plonge la tête et les mains dedans pour fouiller mais rien encore. La porte s'ouvre dans un bruit pas discret. Emi tente de sortir la tête du lave-linge, elle se cogne, elle peste... Puis elle chouine.

- Ma chaussette...

Ce rp n'a aucun sens

---------------------------------



Emiri parle en Black pour le Japonais et en #3333ff pour l'anglais


Dernière édition par Emiri Itashi le Mar 18 Avr 2017 - 16:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 656
■ Inscrit le : 05/11/2015

■ Mes points : 83

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Isaak Schwartz
« Elève ; en 5ème année »
http://enolaisland.forumsactifs.com/
(#) Re: [TERMINE] Guerre et pets [Pv Isaak]  Mar 21 Mar 2017 - 23:48

Guerre et pets.
√ Jeudi 13 novembre 2014 - Début de soirée.
√ Où Isaak est dans une phase d'ado frustré vénère, et n'aime pas les chaussettes.
Avec Emiri Itashi
Hé, saluuuut, Isaak-Helmut, c’est moi, ton bon pote le malaise ! Ça va aujourd’hui, gros ? Oh, non, je compte pas t’ennuyer, juste te tenir un peu compagnie le temps que tu fasses une bourde, car c’est généralement ce qui arrive quand tu n’est pas de très bonne humeur et… Eh ! On a dit pas de lancer mental de missiles ! Épargnes-moiiii!

C’est ça. Foutue voix dans ma tête, tu ferais mieux de te taire, car je suis plus où moins d’humeur aller lancer des yorkshire sur des cactus, après le coup de fil que vient de me passer maman dragon. Je me fiche bien d’avoir à faire mon linge à la laverie du campus, et je peux passer au dessus du « oh c’était pas prévu mais ne venez pas toi et tes frères à la maison ce week-end, nous invitons des gens importants pour le travail à diner » (même si c’est toujours moyennement agréable de s’entendre, toi et tes frangins, se faire traiter par du tout subtilement de boulets qui ne savent pas se tenir). Non, ce qui me gonfle, c’est son ton passif agressif, et sa manière de nous prendre pour des abrutis, de parler à notre place alors qu’elle ne nous voit qu’une fois par dimanches. Tout ça pour nous rappeler ce que l’on est censé faire, à savoir, décrocher les meilleures notes et être meilleur que les autres pour moi, être moins timide pour Kuro, et Hanz… C’est à peine si elle s’en soucie encore. Le pauvre, on a beau se plaindre avec Klaus, c’est lui le plus courageux, à faire comme si ne rien était. Je ne sais pas comment il parvient autant à prendre sur lui. Enfin, non, il ne prend pas sur lui, il compense avec son besoin d’attention intarissable.

Enfin. Allons-nous retirer ça de la tête en regardant nos calebuttes tourner dans un tambour qui vibre. Ouh. Après ils vont être propres et sentir bons (mais non, même si vous avez certainement déjà une image mentale bien dérangeante en tête, je n’irais pas les sniffer pour de vrai), et je crois que ça pourra déjà améliorer mon humeur d’un petit cran. Après avoir rempli un sac de mes affaires sales que je referme hermétiquement, je m’en vais vers la laverie, en prenant soin de fermer mes oreilles avec des écouteurs, étant plutôt enclin à m’isoler (c’est la meilleure chose à faire, quand on sait les gaffes que je fais bien trop facilement quand mon humeur n’est pas au top). A cette heure, en milieu de semaine, les gens ne doivent pas se précipiter aux machines à laver (et beaucoup laissent juste tourner pendant qu’ils partent faire autre chose), je devrais donc avoir la paix. Alors que j’arrive au couloir qui va me conduire à ma destination, je pensais vraiment que Monsieur Malaise-à-la-voix-agaçante-qui-résonne-encore-dans-ma-tête allait me laisser en paix, et que tout se passerait sans embuches mais.. Bah, parfois, la Loi de Murphy vient te claquer la tronche parce que euh… Parce que voila. La réponse à tout. Sauf que la causalité à de l’humour des fois. Je pensais pas qu’elle serait aujourd’hui déguisée en vieille chaussette qui pue à l’effigie d’un renard moche merdique de merde et… Isaak, voyons, les renards ne t’ont rien fait, laisses-les en dehors de tout ça. Bref. Au diable les bonnes manières, car cette fichue raclure de chaussette qui trainait au milieu du chemin.. Je glisse dessus, et finis par me ramasser dans le couloir, et laissez-moi vous dire que j’espère n’avoir choqué les oreilles d’aucun enfant, car je n’aurais pas voulu assumer ce qu’ils auraient cru que je pensais de leurs mères et de leurs grands-mères. Je jure une dernière fois alors que je suis par terre et… « chaussette » ? Qui est en train d’appeler « chaussette » ?! JE L’AI TROUVE MOI TA CHAUSSETTE, JE VIENS DE ME RÉTAMER LE CUL A CAUSE D'ELLE ! Calme, Isaak, calme, va prendre ton prozac. Et comme je suis trop débile pour reconnaitre cette voix qui semble raisonner dans je ne sais quel genre de compartiment vide, je me lève et empoigne la chaussette à terre d’un air involontairement furieux, pour finalement franchir les dernières mètres qui me séparent de la laverie.

« Eh, c’est ça que tu cherches ?! Mais que… !! » ..Par le fion de Papy Olaf, c’est quoi ces tas de tissus qui prennent toute la place sur les fils à étendre ?! « …C’quoi ce bordel ?! T’es pas tout seul ici et—»

MAIS TA GUEULE ESPÈCE D’ABRUTI ! Quel con de me défouler sur le premier venu. En plus, c’est là que je commence à scruter la brunette avec sa tête plongée dans le tambour. Ah. Sandwich de merde couvert de merde avec son coulis de merde dessus et sa salade de merde dedans.

« ..Em- Itashi… ?! C’est toi qui a foutu tout… Rah. » Au risque de me répéter : merde. D’habitude je la nomme par son prénom, mais comme mes couilles sont parties bronzer au Texas, me voila revenu au nom de famille. C’est le bug. « … C’est pas grave. Bref… Euh.. Ta chaussette. Voila. »

En lui déposant la chaussette trouvée dans le couloir sous le nez, je fais volte-face et m’en vais charger une machine, tout en me maudissant intérieurement d’avoir été si désagréable. Au même titre que n’importe qui d’autre, comment ai-je pu m’en prendre à elle pour décharger ma frustration ? J’inspire profondèment, tout en calmant mon irritation et mon embarras, à masure que je remplis la machine dans mon coin, tournant honteusement le dos à mon.. bah, mon amie. Si tant est qu’elle le soit toujours, après ça (oui oui, vous pouvez vous facepalmer 15 fois face au Sud-Est, et soupirer sur mes conneries, moi aussi, JPP).


---------------------------------

#9999cc japonais #66cccc allemand

Fatty
Cookie!
Ptisaak, les origines - par Lavi ♥
"Fuyons.", la prophétie  - Exclu' Toto ♥
Noraj de mon sex appeal - merci Toto ♥
Merci Meyu o/:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 601
■ Inscrit le : 12/02/2017

■ Mes points : 116

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : novembre 2014
Emiri Itashi
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [TERMINE] Guerre et pets [Pv Isaak]  Mer 22 Mar 2017 - 0:52



「PLS」

Emiri & Isaak



- Eh, c’est ça que tu cherches ?! Mais que… !!…C’quoi ce bordel ?! T’es pas tout seul ici et—

Shit. Merde. Zut.

Emi sort sa tête du lave-linge. Bon, on ne va pas se mentir, mais, là, tout de suite, la demoiselle se chie dessus. D'une part parce que le type qui vient d'entrer à l'air aussi furax que Monsieur le beau-père après une réunion (soit quelque chose que vous ne voulez pas voir)... Et d'autre part parce que le type en question bah... C'est Isaak. Et, sincèrement, si vous lui aviez dit que l'Allemand était capable de tirer une tronche pareille la musicienne ne vous aurait pas cru. Même, elle vous aurait ri au nez comme une baleine en mode "Isaak ? Naaaaan il trop gentil pour avoir l'air d'un tueur sanguinaire et... Oh... Wait.". Emiri ne savait pas où était passé son bon pote qu'elle gagatait H24 parce que c'était son premier ami et que voilà (cherchez pas loin, c'est Emi après tout) mais une chose était sûre... Là, maintenant, il n'était plus là.

Elle le regarda avec des yeux de merlan fris à effrayer par l'aura "destruction" massive qu'il avait et a demi-surpris parce que bon... Il venait tout de même de la surprendre la tête dans un lave-linge et ça... C'était la honte. Elle allait ouvrir la bouche, esquisser quelques mots ou du moins en bredouiller quand la bombe fut larguée.

- ..Em- Itashi… ?! C’est toi qui a foutu tout… Rah.… C’est pas grave. Bref… Euh.. Ta chaussette. Voila.

....

Ita.... Ita.... Itashi ?


Le choc.

Il.... Venait de l'appeler par son nom de famille là.... Non ? Parce que.... Who, c'était jamais arrivé. Bordel, même pendant la soirée de la bâche il l'avait tout de suite appelé directe "Emi".... Mais... Mais... WHAAAAAAT ?

C'est à peine si elle rattrapa la chaussette. Elle resta là, sur le cul, à regarder son ami partir foutre son linge à laver. Il était fâché... ? Non ? Bordel, le boum dans le couloir... C'était lui ? Oh merde... Il lui en voulait, c'était clair qu'il devait être furieux contre elle... Fin, c'était qu'une chaussette et beaucoup de bordel, mais... Mais... Fin de la logique d'Emiri.

- Je... Je suis désolée ! bredouilla-t-elle avec la voix qui flanche Je... Je vais te faire de la place...

Et elle se leva un peu perdue pour aller ranger son bordel... Et ce n'était pas gagné. Faut le dire, c'était du travail de la nana pas habituée à étendre son linge correctement. Après... Emiri n'était pas la fille la plus soigneuse qui soit. Hormis avec ses guitares, son PC et quelques trucs auxquels elle donnait beaucoup d'importance le rangement... Bah, ce n'était pas sa tasse thé. Aussi, la session "j'étends collé serré mon linge" fut quelque chose d'assez compliqué. Bien évidemment, c'est à peine si elle osait faire du bruit, trop peureuse à l'idée qu'Isaak hausse la voix de nouveau.

Ptin... Elle était toute retournée. C'est à peine si elle était capable d'étendre son jean par la taille. Et bah. Il a du poids sur elle le Isaak. Ce n'était pas bon cette histoire, s'il avait l'habitude de piquer des crises à chaque culotte par terre ça s'annonçait compliqué. Pourtant... Et malgré toute la culpabilité qu'Emiri est capable d'amasser en dix secondes, il lui semblait étrange que son ami s'énerve aussi violemment. Il devait y avoir quelque chose derrière son ton agressif et son regard de killer du jeudi. Mais... Poser la question, c'était prendre le risque de se prendre un stop violent des familles et d'achever son petit cœur si fragile sur la question de "Garder un pote plus d'un mois t'est cap ?". Et pourtant...

- Il... Heu... Il c'est passé quelque chose ? Assurance dans la voix 0 pourtant elle se tourne vers lui Je ne sais pas... Heu... Ce qui c'est passé mais... On peut en parler tu sais... ? Fin, j'veux dire on est amis du coup... Enfin, voilà... J'suis là quoi.

Ok. Tu viens de ruiner ton seul lien à peu prêt solide dans le bahut... YOUHOUUU. Non, sérieux, s'il t'étrangle pas c'est qu'il tien à toi ma vieille. Parce que là, niveau "j’apaise mon prochain" tu tape dans le lourd. Avec ta voix qui se casse sur la fin, tes yeux de chien battu et ta posture du "Je suis désolée, je suis un déchet ma place est donc parmi les déchets" il y a de quoi péter un plomb.

Ce rp n'a aucun sens

---------------------------------



Emiri parle en Black pour le Japonais et en #3333ff pour l'anglais
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 656
■ Inscrit le : 05/11/2015

■ Mes points : 83

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Isaak Schwartz
« Elève ; en 5ème année »
http://enolaisland.forumsactifs.com/
(#) Re: [TERMINE] Guerre et pets [Pv Isaak]  Mer 22 Mar 2017 - 2:01

Guerre et pets.
√ Jeudi 13 novembre 2014 - Début de soirée.
√ Où Isaak est dans une phase d'ado frustré vénère, et n'aime pas les chaussettes.
Avec Emiri Itashi
« Ne t’excuses pas Emiri, c’est pas ta faute. » Devrais-je lui dire immédiatement, calmement, d’une voix posée et assurée, droit dans les yeux. Je l’entends s’excuser alors que je remplis la machine, et je me ficherais bien des baffes.. Je ne me suis pas excusé, moi, hein ? Non, bien sur. Pas assez de bollocks pour ça, hein ? Qui a dit que les excuses, c’était pour les faibles ? Probablement quelqu’un de monumentalement stupide. Mais passons. Je n’ose pas me retourner, mais je l’entends se lever et il me semble qu’elle s’approche, ou du moins, qu’elle s’en va dans la pièce pour faire je ne sais pas quoi avec ses affaires.

« Nan ! Euh ! »
Ça se voir assez que je suis en PLS de nervosité, dans ma voix, là ? C’est bon ? Ok, parfait, ça me rassure. « … J’ai bien assez de place. T’inquiètes. »

ET QUAND EST-CE QUE TU T’EXCUSES ?! Crétin. Pourquoi tu ne fais pas preuve d’un peu de courage avec les gens que tu apprécie ? Probablement car tu te cherches encore des moyens pour décevoir ceux qui pourraient s’attacher à toi. Emiri ne semble pas avoir remarqué, heureusement, que dans mes insécurités, il m’arrive de chercher, elle comme d’autres, comme Kyoya ou Alina, de l’éviter, de peur d’être une agace. Enfin. Je me donne certainement trop d’importance. Alors qu’elle se remet à parler, et que je dois bien reconnaitre que sa voix fait plus de bien que le silence, je me force à me calmer, bien que je flippe un peu du fait que je ne sache pas du tout ce que je pourrais bien répondre pour la rassurer ou… J’en sais rien.

Dans tous les cas, j’ai fini de remplir ma machine, et la mets en marche avec la lessive. Je fais ensuite volte-face vers mon amie (bah, oui, et d’ailleurs, elle m’a nommé ainsi également), en me massant machinalement le bras droit avec ma main gauche.

« C’est pas ta faute, hein. »


M’ouais. Peut mieux faire. Mais parler de quoi au juste ? Je sais que les amis peuvent se dire les choses s’ils en ont besoin, à ce qu’il paraît mais, pas si ça doit accabler l’ami en question (oui, facepalmez-vous). Et là je vais juste la faire se sentir plus mal, avec ma maladresse légendaire.

« C’est, euh… Je veux pas t’ennuyer avec mes histoires. Y’a pas grand-chose à dire, j’ai juste eu un… Bah, c’est vraiment chochotte, mais.. un coup de fil pénible, avant de venir ici. »
Wow alors là. Je pensais pas que je pouvais m’étaler comme un caca liquide à ce point. Enchaines ? « J’aurais pas du m’en prendre à toi, donc... J-J’espères que euh.. » Qu'on peut rester potes. Aurais-je voulu dire, mais je bloque, là. Fallait pas trop espérer, non plus. « Fin, euh, quand j’m’énerve tout seul, eh bah.. bah, ça m’énerve. »

Je soupire. On va dire que y’a peut-être un léger progrès. Peut-être. Ou pas. Accessoirement, j’espère ne pas avoir à trop entrer dans les détails. Je veux dire, ça ne donne aucune circonstance atténuante à mon attitude. Voila, j’ai ruiné l’ambiance. Je lève les yeux vers le linge suspendu, et penche la tête sur le côté, en arquant un sourcil.

« …Euh, je peux ? »
Dis-je en désignant un pantalon qui pend au fil. « Nah, c’est, euh, c’est juste que c’est mieux d’les mettre à l’envers pour bah, euh, pour qu’ils sèchent mieux. Tu permets ? »

Je m’en vais replacer le pantalon, sauf que j’avais momentanément oublié que j’avais deux mains gauches, et j’imagine que j’ai un peu trébuché en arrière, me suis retenu au fil, que j’ai ensuite lâché, et par élasticité, les affaires sont parties en l’air, pour atterrir par terre partout dans la pièce, à la suite d’un « zbouiiiing » très gracieux à la Mario Bros. Oh. Zut. Oh bah. Oh.

« Olala… Oups. » Bah restes pas planté là. « …Merde, désolé, j’vais t’aider à ramasser, c’est… » Dis-je en attrapant le premier truc tombé sur ma tête, pour le mettre, par réflexe, devant mes yeux. « ..C’est une chaussette Pokémon ça.. ? »

Commentais-je, incrédule, en observant tout à tour la chaussette, puis Emiri. Puis, je retiens soudain un gloussement.

« …T’as des chaussettes Pokémon, toi ?! »

Je laisse échapper un bruit guttural en retenant mon rire. Bon au moins, on a de quoi s’occuper avec ces fringues qui sont parties dans tous les coins de la pièce.


---------------------------------

#9999cc japonais #66cccc allemand

Fatty
Cookie!
Ptisaak, les origines - par Lavi ♥
"Fuyons.", la prophétie  - Exclu' Toto ♥
Noraj de mon sex appeal - merci Toto ♥
Merci Meyu o/:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 601
■ Inscrit le : 12/02/2017

■ Mes points : 116

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : novembre 2014
Emiri Itashi
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [TERMINE] Guerre et pets [Pv Isaak]  Mer 22 Mar 2017 - 19:20



「L'histoire d'une chaussette 2」

Emiri & Isaak



Bon bah faut croire qu'il tient à nous... Hein ma vieille ? Rassurée ? Non ? Tu ne sais pas ? Tu bug encore peut-être ? Aaaah, le cerveau me dit que ça monte, tu commences à capter ah ! Attendez, on y arrive... Ah ... Ah... Ah ! C'est bon.

Tout au fond, dans le subconscient d'Emi, il y eut un "Fiouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu gars, on est sauvé". Un soupir de soulagement intérieur à en faire pâlir de jalousie la respiration d'une nana en passe d'accoucher. Elle ne saurait dire si elle était pleinement satisfaite de la réponse d'Isaak cependant. Il y avait... Je ne sais pas... Un petit goût d'inachevé dans sa phrase qui faisait tiquer la musicienne. C'était quoi son excuse déjà ? Un mauvais coup de fil ? Fin', c'était une explication en soit, mais la demoiselle aurait aimé avoir plus de détails. Quoi que, c'était surement une mauvaise idée. Si le matheux ne voulait pas en parler de base, c'est qu'il devait bien y avoir une raison. Retourner le couteau dans la plaie ce n'était pas top et Emi ne se sentait pas de risquer un nouveau "Thug Isaak" dans la tronche.

Alors, la musicienne se contenta d'un simple sourire timide et d'un hochement de tête. Qu'est-ce qu'elle pouvait ajouter d'autre après tout ? On allait pas jouer les journalistes en manque.

Bon... Après ça par contre... Gros silence. Emi ne voyait pas quoi ajouter et apparemment Isaak non plus. c'était gênant. Fin', non pas que se regarder dans le blanc des yeux était désagréable, il a de beaux yeux Isaak, mais... Arf. C'était gênant. Fort heureusement pour elle, son ami eu la décence d'esprit d'enchaîner sur autre chose.

- …Euh, je peux ? Nah, c’est, euh, c’est juste que c’est mieux d’les mettre à l’envers pour bah, euh, pour qu’ils sèchent mieux. Tu permets ?

Ah ça, Emi regarda l'espèce de tas informe de linge qu'elle avait tenté de ranger et... Un peu honteuse, faut le dire, hocha la tête. Elle se sentait un peu mal alaise de laisser un garçon s'occuper de son propre linge, mais bon... Ce n'était pas ses petites culottes non plus qu'il allait tripoter et puis bon, elle n'avait pas envie de lui refuser quelque chose de plomber encore plus l'ambiance. Mais ! Parce qu'il y a toujours un mais dans les histoires, Isaak se gamela. Méchamment. Emportant avec lui une bonne partie du linge étendu... Whut ?

- I... Isaak ! Tu t'es fais mal ?! fit-elle en se précipitant à sa rescousse Rien de cassé ?

Apparemment non. Le pauvre était sur cul avec un dizaine de vêtement féminin (insérer blague de beauf ici) sur lui mais... Apparemment ça allait bien.

- …Merde, désolé, j’vais t’aider à ramasser, c’est…

- Non, te dérange pas, c'est rien je...

- ..C’est une chaussette Pokémon ça.. ?

- Hein ?


En effet, il avait une de ses chaussettes "Shame on you" entre les mains. Ce petit bout de tissu totalement ridicule ayant des dizaines de petits ronflex en guise de motif était une perle de la collection vêtement osef d'Emi. Pour autant, la demoiselle n'assuma pas... MAIS PAS DU TOUT de voir Isaak glousser et se retenir de rire. Elle s’empourpra... Vraiment, et reprit la chaussette avec ce petit air "Me juge pas" qu'elle avait lorsque qu'elle s’embarrassait.

- E... Et alors ? C'est très bien Pokémon ! c'est ça enfonce toi tronche de tomate Puis, c'est des chaussettes c'est pas si... Pu...Puis, je veux pas entendre ça du mec qui porte des caleçons racines carrés !

Bon, on se calme ma grande, on respire, on essaye de rester digne... Et merde.

- Je rougis là... non ?


Ce rp n'a aucun sens

---------------------------------



Emiri parle en Black pour le Japonais et en #3333ff pour l'anglais
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 656
■ Inscrit le : 05/11/2015

■ Mes points : 83

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Isaak Schwartz
« Elève ; en 5ème année »
http://enolaisland.forumsactifs.com/
(#) Re: [TERMINE] Guerre et pets [Pv Isaak]  Mer 22 Mar 2017 - 20:45

Guerre et pets.
√ Jeudi 13 novembre 2014 - Début de soirée.
√ Où Isaak est dans une phase d'ado frustré vénère, et n'aime pas les chaussettes.
Avec Emiri Itashi
La juger, moi ? Non, vraiment pas. Mais au vu de ses joues qui rosissent et de son geste furieux pour reprendre son bien, je crois bien que j’ai découvert un truc un peu honteux. Eh, certes. Mais je trouve ça plutôt rigolo, et ça a le mérite de détendre l’ambiance, enfin, je crois. Je prefère largement ça (et c’est pas pour s’amuser à ses dépens, hein, mais j’étais obligé de relever la chose, c’était sous mon nez) au climat d’avant, j’ai au moins la sensation que mon amie ne m’en veut pas trop. Certes, je n’ai pas osé me confier complètement et ait omis des choses dans mes explications, et je m’en veux encore un peu, mais voila, on passe à autre chose naturellement. Et ça me fait plaisir, je crois. C’est d’ailleurs pour pour ça que je commence à rire de son attitude à la Gollum de « GNIIIIHH ! Ne touches pas mon précieux ! », c’est un peu le rire du soulagement. Cependant, je veux m’expliquer entre deux gloussements et lèves les mains en mode « je suis innocent, je ne suis pas armé » pour lui répliquer :

« Eh, je dis pas le contraire ! C’est juste marrant, je savais pas que tu… QUOI ?! »

Je pensais pas hausser le ton comme un gamin à qui on vient d’apprendre que la petite souris n’existe pas, mais je l’ai fit, sous le coup de la surprise. Par réflexe, je jette un œil vers la machine à laver, histoire de vérifier si mon glorieux calebutte racine carrée (eh oui, il existe), ne traine pas par terre. Mais non… Comment sait-elle, alors ?!

« Mais… !! Mais qu’est-ce que t’en sais d’abord ?! T’as jamais vu mon calebar, et je vais surement pas te le montrer ! »
Nah mais, ça part loin, cette histoire, là, ou c’est moi ? « Parce que… !! Toute façon, j’ai pas ce genre de caleçons, je sais que j’aime les maths, mais pas à ce point, ahahaha… Ah, ce serait le comble, hein ! »

Mec, t’es totalement grillé. Et pour répondre à la question d’Emiri, je hoche la tête. Oui, ma grande, tu rougis carrément.

« Meh. J’me moquais pas, en plus, c’était juste que je trouvais ça euh… bah, surprenant. » C’est ça, changes de sujet maintenant qu’on a parlé de ce que tu colles sur ton cul ! « Ah, du coup j’imagine que je vais apprendre des trucs, en regardant tes vêtements genre… Oh, y’a Gollum ! Tu kiffes Le Seigneur des Anneaux ! »

Bon, d’accord, c’est nul, on dirait que je la prends pour un parc d’attraction d’un, coup, en montrant ses affaires du doigt.

« Euh, mais.. J’trouve ça bien ! Enfin, j’adore aussi, même si j’ia pas de T-Shirt et… Bref, c’est pas un spectacle, tes fringues, t’as raison. Euh. Désolé. Héhé. »

Je commence tout de même à ramasser les quelques jeans tombés par terre, pour les accrocher tranquillement. Je ne vais pas commencer à regarder tous ces sous-vêtements de trop près non plus et.. Ah, voila, j’aurias pas du y penser, aux culottes, mais me voila rouge aussi. #TeamCassos


---------------------------------

#9999cc japonais #66cccc allemand

Fatty
Cookie!
Ptisaak, les origines - par Lavi ♥
"Fuyons.", la prophétie  - Exclu' Toto ♥
Noraj de mon sex appeal - merci Toto ♥
Merci Meyu o/:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 601
■ Inscrit le : 12/02/2017

■ Mes points : 116

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : novembre 2014
Emiri Itashi
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [TERMINE] Guerre et pets [Pv Isaak]  Jeu 23 Mar 2017 - 17:50



「Confession du saint caleçon」

Emiri & Isaak



Intérieurement, elle jubilait. On ne va pas se mentir, pour une fois que c'est elle qui déballait les dossiers, elle en profitait... À mort. Fin', sur le coup, elle n'avait pas prévu qu'Isaak réagirait de cette façon. L'histoire du caleçon avait été un réflexe purement défensif dans un premier temps. Une petite pique discrète, une attaque de circonstance, vous comprenez un peu l'esprit du machin. Sauf que... Bah... Il n'avait pas fait que marcher Isaak... Il avait carrément sprinté. Et en voyant l'embarras dans lequel il était... Le même embarra qu'elle quelques secondes bah... Elle se sentait, étrangement, bien.

- Mais… !! Mais qu’est-ce que t’en sais d’abord ?! T’as jamais vu mon calebar, et je vais surement pas te le montrer ! Parce que… !! Toute façon, j’ai pas ce genre de caleçons, je sais que j’aime les maths, mais pas à ce point, ahahaha… Ah, ce serait le comble, hein !

Owii... Jouissance. Mouhahahahaha. Laisse tomber bout de chou, t'es grillé.

À cette réplique, Emi eut un large sourire en coin. Puis, avec toute l'innocence dont elle était capable, la demoiselle le regarda avec ses grands yeux bleus et prit une toute petite voix histoire de bien lui rendre la monnaie de sa pièce. C'est fou ce qu'elle pouvait se montrer joueuse quand elle se sentait à l'aise.

- Ton magnifique caleçon dépassait de ton pantalon le soir où on s'est fait notre opération casse-dalle. elle eu un sourire triomphant, elle l'aurait presque pat-pat sur le coup Enfin, t'as de bons goûts. J'aime bien les couleurs.

Puis il y eu un silence... Et Emi explosa de rire en constatant que sa petite pique avait marché.

- Tu verrais ta tronche ! Hahahaha ! elle mit quelques secondes à se clamer Mais t'en fais pas. Je dirais rien.

Ouep, c'était une info trop précieuse pour être partagé avec quelqu'un... Puis, fallait toujours garder un moyen de pression avec les hommes. Si elle se souvenait bien, c'était une réplique d'une de ses tantes. Enfin, même si elle avait une envie furieuse de retourner le couteau dans la plaie, Emi décida de laisser tranquille Isaak... Pour cette fois. Pour le moment, il y avait nettement mieux à faire. Si un surveillant entrait et voyait la pagaille qu'ils avaient mise dans la laverie, j'ne vous raconte même pas l'engueulade. Alors Emi lui fit un grand sourire du genre "ne m'en veux pas, c'est de bonne guerre" puis commença à ressembler ses vêtements.

Rapidement, le jeune homme attira son attention sur son t-shirt Gollum... Une fierté ! Bon... Il se bredouilla en excuse ensuite, mais pour le coup, elle n'eut pas le cœur à faire sa chieuse et sourit de bonne grâce a la remarque de son ami.

- J'adore l'œuvre de Tolkien en général ! fit-elle enjouée Par contre, je t'avoue que l'achat compulsif de goodies c'est un peu mon gros problème... Plus pigeon que moi c'est compliqué à trouver. Mais, pour le seigneur des anneaux, j'ai aussi un T-shirt Gimli... J'crois juste qu'il est resté dans ma chambre. Je te le montrerais un de ces quatre, il est cool.

Son porte monnaie continuellement en pls attestait de cette fâcheuse tendance à dépenser dans des acquisitions douteuses et merdiques. M'enfin.  

Franchement, elle ne l'avait jamais réalisé mais avec toutes ses conneries la demoiselle avait une masse non négligeable de truc à se mettre sur le dos... C'était surprenant. Alors qu'elle ramassait un autre T-shirt elle tomba sur son soutif "pokeball" et le ramassa avec une rapidité digne d'un ninja. OH PUTAIN ! C'EST VRAI QU'ELLE AVAIT UN TRUC AUSSI HONTEUX QUE CA. Du coup, Emi cacha sa trouvaille derrière son dos et en se retournant découvrit le visage d'Isaak rouge... Wait.

- Tu... Tu te sens bien ? pitié, il est pas tombé sur un truc cassos au moins ? T'es pas tombé sur un autre vêtement... Bizarre, hein ?

Ce rp n'a aucun sens

---------------------------------



Emiri parle en Black pour le Japonais et en #3333ff pour l'anglais
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 656
■ Inscrit le : 05/11/2015

■ Mes points : 83

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Isaak Schwartz
« Elève ; en 5ème année »
http://enolaisland.forumsactifs.com/
(#) Re: [TERMINE] Guerre et pets [Pv Isaak]  Jeu 23 Mar 2017 - 23:24

Guerre et pets.
√ Jeudi 13 novembre 2014 - Début de soirée.
√ Où Isaak est dans une phase d'ado frustré vénère, et n'aime pas les chaussettes.
Avec Emiri Itashi
Ouaip, j’ai surement tiré une sale gueule, sur le coup du calebutte, avant d’enchainer en grognement et en « gnagnagna ! » immatures. Saleté de jean qui descend quand j’ai pas mis ma ceinture, hein ! Mais l’incident est clos, passons à autre chose ! A savoir, bah, Tolkien. Ah, mais je confirme, son œuvre est géniale ! Et je ne peux que hocher la tête quand Emiri me parle de son amour pour la franchise du Seigneur des Anneaux, et pour Gimli.

« J’adore aussi ! Bon, je vais pas me faire que des amis en disant ça, mais même si j’ai lu les bouquins, bah, je préfère les films… Surtout pour les personnages. Je trouve qu’ils sont mieux réussis au ciné que dans les livres. Enfin, j’ai été un peu déçu par les films du Hobbit, même si ça reste vachement cool à regarder. T’auras qu’à mettre ton T-Shirt un de ces 4, je le raterais pas, comme ça. »


Elle qui est fan de Gimli et de Gollum… Tiens, c’est marrant, mais entre eux, et les catcheuses dont elle m’avait parlé le soir de notre descente, Emiri me donne vraiment l’impression d’avoir quelque chose pour les personnages au physique un peu particuliers.. Les gens atypiques, en tout cas. La chose me fait sourire, sans que je sache trop pourquoi. Enfin, si, disons que je me demande si euh.. bah, en admettant qu’elle m’apprécie au moins un peu, est-ce que  c’est parce qu’elle me pense atypique ? J’espère que non (même si faut admettre que notre rencontre n’a pas été des plus ordinaires) ! Mais paraît-il que plus on fait d’effort pour paraître autrement que ce qu’on est en réalité, plus on paraît à côité de ses pompes. Efforts que je n’ai pourtant pas l’impression de devoir faire avec elle. Du moins, je ‘ny pensais pas, jusqu’à maintenant… Bah, continuons de pas y penser alors !

Je m’égare donc dans mes pensées, et dans ces histoires de vêtements et de sous-vêtements, et je m’emballe tout seul et.. Qu’est-ce qu’elle dit ? SI je vais bien ? Quoi, j’ai encore tiré une gueule de dépressif ? Je saigne du nez ? Je veux bien être entouré de quelques culottes tout en ayant 18 ans, mais il m’en faut quand même un peu plus pour que le sang me monte à la tête et ailleurs. Bon, non je pense que je suis juste légèrement rouge.

« Euh… non, ça va… ? »


L’air interrogatif, j’écoute ce qu’elle me dit par la suite, et émets un rire bref. Si elle me tend la perche pour que je me « venge » imaturement (oui j’ai inventé ce mot, mon domaine c’est pas les belles lettres, je suis un type pratique, moi) de tout à l’heure, alors qu’elle ne s’étonne pas que je la saisisse.

« Oh-oh… Donc tu en as d’autres… ? Je n’ai rien vu, mais sans regarder, qu’est-ce que tu pourrais bien avoir en stock ? » Je fais mine de réfléchir, avec un sourire en coin. « Un débardeur MyuMyu Power ? Non, trop rose… Oh, je sais.. Une culotte Kirby. Encore trop rose… Un short R2 D2 ? Un soutif Mario et Luigi, c’est ça ?! Ou un autre pour aller avec tes chaussettes de tout à l’heure, et… » Comment j’en suis venu à parler de sous-vêtements féminins, moi ? Je vais la gêner. Genre. C’est surtout moi qui m’embarrasse tout seul, là. Non, je rougis pas. « Tout ça ne vaut pas mes T-Shirt Street Fighter et mon calebutte Batman ! »

Fis-je, en croisant les bras d’un air mesquin, un peu histoire de me racheter, et pour une raison quelconque, je me permets aussi de dévoiler ça histoire qu’elle ne se sente pas trop seule. Une façon détournée de dire, sans tomber dans de la mièvrerie extrême (car, non, ce RP est pas encore assez niais), que c’est pas honteux d’avoir ce genre de vêtements.. Si elle avait rempli la pièce de jupons, de bas à froufrous, et de portes-jaretelles, je dois dire que faire l’inventaire aurait été bien moins intéressant. Maintenant que j’ai raccroché les pantalons, je m‘en vais m’asseoir sur une des machines à l’arrêt, en attendant que mon lavage se termine. Je pensais partir au parc en attendant que ça se finisse, mais comme j’ai une amie (je suis toujours aussi perplexe quand je dois m’avouer ça mentalement, mais un peu fier, aussi), je vais rester ici. Je fouille dans l’autre poche de mon sac, histoire de vérifier que j’ai REELLEMENT pensé à tout. Et, bingo.

« Tiens, au fait, j’ai des barres chocolatées en rab. T’en veux une ? »

Lui proposais-je, tout en en ouvrant une pour moi, et en posant une autre à mes côtés, à disposition de l’étudiante.


---------------------------------

#9999cc japonais #66cccc allemand

Fatty
Cookie!
Ptisaak, les origines - par Lavi ♥
"Fuyons.", la prophétie  - Exclu' Toto ♥
Noraj de mon sex appeal - merci Toto ♥
Merci Meyu o/:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 601
■ Inscrit le : 12/02/2017

■ Mes points : 116

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : novembre 2014
Emiri Itashi
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [TERMINE] Guerre et pets [Pv Isaak]  Sam 25 Mar 2017 - 14:04



「Comme quoi, les culottes ça rapproche」

Emiri & Isaak



Mouais... C'est de bonne guerre. C'était bien joué, Isaak maîtrise, cela annonçait de bons débats tout ça. M'enfin, en temps normal, Emi se serait quelque peu offusquée de la situation. On ne va pas se mentir, la musicienne n'avait pas tellement l'habitude qu'on parle de ses sous-vêtements et au vu de son incroyable capacité à finir les conversations en pls sur le sol ce n'était un fait étonnant. Mais... Avec l'Allemand, ce n'était pas le cas. C'était tout con à dire, mais avec Isaak, Emi se sentait bien. Elle n'avait pas cette impression de fossé entre eux comme elle en avait l'habitude avec ses autres camarades. L'étudiant avait cette vague impression d'être l'égal de son ami et de ne pas être entravé par ces concepts cons de "tenue", du "politiquement correct" ou encore du "relationnel homme/femme". C'était aussi sans doute pour cette raison que notre demoiselle se permettait autant de choses et d'écart avec son compagnon. N'importe qui, qui connaissait Emiri en temps normal, se montrerait surpris voir choqué de voir l'étudiante rire sur ses sous-vêtements. C'est vrai, il y avait de quoi. Mais là, tout de suite, Emi n'avait pas l'envie de faire sa sainte et sa pucelle de service coincée du cul. Là, tout de suite, elle était bien et elle avait envie que ce bien-être si rare à sa petite vie d'ados cassos continu encore et encore.

Alors, Emi avait ri. Elle avait ri de façon franche en entendant Isaak énoncer ses suppositions sur les potentiels vêtements honteux qu'elle avait. Elle ria encore plus fort quand il se montra fier de son calbutte Batman. Bordel, qu'est-ce qu'elle aimait ce mec ! Il lui fallut, d'ailleurs, beaucoup de volonté pour retrouver un minimum de vocabulaire et une respiration à peu près normal. Sur le coup, la musicienne eut l'envie de brandir fièrement son soutif Pokémon mais se retint. Après tout, bon, il fallait se montrer raisonnable.

- Oooooh. Si tu savais. Le placard à vêtements d'une fille, c'est une véritable caverne aux merveilles ! fit-elle en reprenant son souffle C'est comme ça que tu découvres des choses un peu étrange, comme ta grand mère groupie d'un chanteur métalleux par exemple.

Bon, ça, c'était un exemple. Les seules merveilles qu'elle connaissait du placard de sa grand-mère étaient les grands draps blancs qu'elle volait pour jouer en fantôme à la maison... Ah, jeunesse quand tu nous tien. Enfin, Isaak alla poser ses royales fesses sur une machine et quand il proposa une barre de chocolat (et après avoir discrètement accroché son soutif Pokémon) Emi alla le rejoindre. Elle prit la barre, croqua dedans et le goût approuver alla s'asseoir à côté de son ami.

- C'est vrai que c'est un bon jeu de baston, Street Fighter. Les personnages sont cools et Bison pète la classe ! Fin', je trouve qu'il y a pas mal de similitude entre certains persos de Street F et de Jojo. Je ne sais pas si tu connais, c'est un manga vachement bien.  

Pour développer son propos, la musicienne dégaina son portable et tapota sur le clavier pour lancer une petite vidéo Youtube présentant le manga et l'animé. Généralement face à Jojo il n'y avait que deux réactions possibles... La hype ou le "trolololo ils sont gay ?". Pour Emi, c'était la hype, et ce, depuis qu'elle avait ouvert un tome au hasard dans une librairie il y a quelques années de ça.

- Ce qui est cool c'est que tu suis pas le même perso pendant des centaines d'épisodes comme dans One Piece. Chaque arc se centre sur un membre de la famille Joestar et l'intrigue se déroule sur plusieurs générations et dans des pays différent. La narration est vachement sympa et c'est vraiment poussé à l'extrême du style shonnen. Puis, pas mal de perso ont des noms faisant référence à la culture rock voir metal et ça... C'est cool.

On se hype peut-être un peu trop mais osef. Jojo quoi.

-S'tu veux on peut se voir le premier épisode, je dois l'avoir sur mon portable.

Gros sourire qu'on pourrait traduire par "S'iiiiiiil te plaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiit diiiiiiiiit ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ! J'ai trop envie de te faire découvrir ça ;w;" yeux de biche histoire de mettre toutes les chances de notre côté et on croise les doigts.
Ce rp n'a aucun sens

---------------------------------



Emiri parle en Black pour le Japonais et en #3333ff pour l'anglais
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 656
■ Inscrit le : 05/11/2015

■ Mes points : 83

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Isaak Schwartz
« Elève ; en 5ème année »
http://enolaisland.forumsactifs.com/
(#) Re: [TERMINE] Guerre et pets [Pv Isaak]  Dim 26 Mar 2017 - 1:11

Guerre et pets.
√ Jeudi 13 novembre 2014 - Début de soirée.
√ Où Isaak est dans une phase d'ado frustré vénère, et n'aime pas les chaussettes.
Avec Emiri Itashi
Mes blagues la font marrer, et elle ne se retient pas. Ca me fait bizarre, tant de spontanéité, mais je crois que je peux finir par accepter le fait, bah, que j’ennuie pas Emiri. Ouaip, je crois que petit à petit, je pourrais vivre avec et peut-être bien être aussi naturel moi aussi.. Quoique, honnêtement, j’ai l’impression de l’être aussi pour une fois. Dans tous les cas, je garde cette petite victoire pour moi, sans vraiment pouvoir m’empêcher de tirer un discret sourire satisfait. Faut bien dire que c’était pas gagné, vu mon entrée en matière peu réjouissante de tantôt. Mais bon, il vaut mieux oublier, pour une fois, éviter de s’en vouloir des années, après tout, à quoi ça sert, hein ? Puis j’ai bien autre chose à penser actuellement, non pas à ce que pouvait contenir le reste du tiroir de sous-vêtements d’Emiri, mais plutôt à imaginer une mamie en sous-vêtements Metallica. Et je crois que cette image mentale vaut bien toutes les réserves de lingerie du monde. Ma grand-mère, à moi… Bah, je les ai pas connues, en fait, Mamie Satsuki est morte, et Mamie Ida s’est barrée en « croisière » est n’est jamais revenue chez Papy Olaf,  mon grand père paternel. Celui-ci n’étais pas encore assez aigri, apparemment, et la disparition de son épouse n’a pas amélioré les choses… Pour être honnête ce vieux a toujours nourri mes pires cauchemars (quand on sait qu’il ressemble au Pingouin dans Batman.. ouais, vous pigez pourquoi j’en ai peur, maintenant). Enfin, passons.

« …Ta grand-mère a l’air plutôt cool. »


Dis-je histoire de réagir, pince sans rire, à son anecdote. Est-ce vrai ou non, je ne saurais probablement jamais. Quoique, seul l’avenir nous le dira. Pendant que je médite sur le sujet, Emiri me rejoint, grâce à l’appât de la barre chocolatée, et revient sur le thème de Street Fighter. J’avoue ne pas être très geek, mais je gagate comme un fanboy sur cette franchise.. Si elle m’avait vu devant les figurines d’Aster, il y a des semaines, je pense qu’elle aurait compris. Et en effet, Monsieur Bison est un de mes favoris, et je me mets à hocher frénétiquement la tête quand l’étudiante invoque son nom. Bah, oui, si je me mets à gueuler la bouche pleine je vais lui envoyer des miettes à la figure. Avouez que c’est pas très très propre. Elle profite de l’occasion pour parler d’un manga.

« Tu parles de Jojo’s Bizarre Aventure ? Je connais juste de nom, en fait. Enfin, difficile de pas connaître tout en étant au Japon, en même temps. En plus, je crois qu’ils sont en train de sortir un nouvel anime, en ce moment, c’est ça ? C’est là dedans qu’il font des poses  bizarres, genre, euh… »

Je tente de passer mon bras derrière mon dos, sans grand succès avec ma barre chocolatée en mais, enfin, elle a bien vu ce à quoi je faisais référence. Quand à elle, je vois où elle veut en venir, car c’est vrai que l’esthétique avec les gros muscles virils et les poses improbables, ça relie assez bien Street Fighter et Jojo’s. J’hoche la tête quand elle se lance dans son monologue d’amour dédié aux shonen.. Je ne pensais pas qu’elle aimait tant ce genre de chose. Elle semble plutôt passionnée comme je pourrais être en parlant de Star Trek ou d’autres certaines saga de S-F, et je l’écoute donc avec grande attention tout en mangeant. De manière générale, même si je ne suis absolument pas aussi pointu qu’Emiri, j’accroche assez bien aux shonen, je connais bien entendu One Piece (au niveau « je lui un Jump de temps en temps »), ça relie assez bien avec l’attachement que j’ai à certains comics. Niveau manga, j’ai notamment beaucoup accroché à Fullmetal Alchemist, à Code Geass et quelques séries mecha (Gundam Wing, notamment), et à Gintama, aussi. Enfin. Je suis loin de m’y connaître autant que la brunette qui part pour me montrer une vidéo parlant de Jojo’s.

« Ça a l’air sympa. »


Certainement n’ai-je pas eu l’air aussi hypé qu’elle, n’empêche que je suis réellement intéressé d’en savoir plus. D’ailleurs, elle me propose de regarder un épisode, et son regard de merlan frit me laisse un instant perplexe. Je ne sais si je dois trouver ça adorable ou me foutre de sa gueule. Dans le doute, je souris en coin, tout en haussant les épaules spontanément.

« Ouais, bien sûr, montres. Si tu dis que c’est bon, et que tant de gens le disent, c’est forcément que y’a de la qualité. Puis j’avoue que t’as réveillé ma curiosité, là, avec ta série avec des persos qui pourraient s’appeler Rammstein ou AC/DC. »

Pas je connaisse ces deux groupes, mais imaginer une scène kitsch à la "Par l'attaque ancestrale du solo de guitare à la Hendriiiiiiix", c'est rigolo. Toujours d’humeur tranquille mais pas moins captivé par ce qu’elle va me montrer, je laisse ma camarade de lavage lancer l’épisode sur son téléphone tout en m’installant le dos contre le mur, histoire d’être plus confortable. L’épisode commence avec un blondin qui perd son papa, et des riches qui se font voler, et il se trouve que quelques secondes plus tard, le blondinet en question se ramène, hyper venère, et COMME PAR HASARD, chez la famille riche pour… J’ai pas trop compris pourquoi en fait parce que…

« …. Mais… Il a tué le chien cet enculé !! Salaud de blondasse ! »


On avait dit, pas les toutous ! Je regarde l’écran, sincèrement attristé par la mort du pauvre chien de Jonathan Joestar. Bah, oui, c’est pas juste, les toutous, c’est la vie ! Bouh. Méchant, le Dio. Le tout s’enchaine avec des scènes de rivalité avec les deux types, et des doublages plus mythiques les uns que les autres et… Ouais, ce truc a un sacret cachet esthétique et aussi niveau animation, faut bien l’avouer. Je comprends pourquoi Emiri s’y intéresse à ce point, et moi-même je me laisse totalement aller.

« Pauvre Jonathan, quand même... D’abord son chien, maintenant il se salement humilier»

Ah, pauvre Isaak, si tu savais comme tu étais naïf et loin d’être au bout de tes peines.


---------------------------------

#9999cc japonais #66cccc allemand

Fatty
Cookie!
Ptisaak, les origines - par Lavi ♥
"Fuyons.", la prophétie  - Exclu' Toto ♥
Noraj de mon sex appeal - merci Toto ♥
Merci Meyu o/:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 601
■ Inscrit le : 12/02/2017

■ Mes points : 116

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : novembre 2014
Emiri Itashi
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [TERMINE] Guerre et pets [Pv Isaak]  Dim 26 Mar 2017 - 22:40



「JOJOOOOOOOOOOOOOOOOO」

Emiri & Isaak



Bon, d'accord. C'est vrai, anéfé, il y a moins connu que Jojo. Puis, on ne va pas se mentir, depuis l'arrivée de l'animé le monde entier carbure à Jojo. Donc ouais, qu'Isaak connaisse n'avait rien de surprenant, mais... JOJO quoi ! C'est de la culture, que dis-je, du patrimoine ! Fin', avec la tronche que tirait actuellement Emi, il y avait peu, mais alors, vraiment peu de chance pour que l'Allemand ne capte pas le signal "Jojo, c'est la vie" qui émanait de la demoiselle.

Alors, quand Isaak lui donna son feu vert, elle dégaina son portable et avec une vitesse impressionnante lança le premier épisode. En l'état actuelle des choses, Emi avait plus l'air d'une gamine qu'autre chose. Les yeux pétillants devant son téléphone, elle aurait pu vous faire la récitation des dialogues du premier épisode. Mais comme elle a un minimum de respect, elle se contenta juste de se balancer de gauche à droite comme une attardé avec le sourire jusqu'au oreille.

De son avis, le premier épisode était loin d'être le meilleur. Il posait les bases mais dans un sens, ça restait le moins bon... Dio est plus badass dans d'autres. Ah, oui, parlons en de Dio parce que bon, la mort du chien ? Maiiiiiis c'est que dalle ça... Attends de voir la fin mon coco, attends ! Bien d'ailleurs, la mort du chien c'est pour la fin de l'épisode.

- T'inquiète il n'est pas totalement mort, juste bien amoché

Ouep, le pauvre toutou se relève, par contre, ouais, c'est sale. Mais attends, attends, Dio c'est LE fils de pute. Regarde, ce sadisme... C'EST DE L'ART A CE NIVEAU MESSIEURS DAMES ! Fin', l'épisode continu et plus on progresse plus ça devient sale pour Jojo, tellement sale qu'il finit par se faire piquer sa gonzesse par Dio. Duuuuuuur.

- Ça, par contre, ça ne se fait pas...

En fait, le premier épisode, c'est un peu du lynchage intensif quoi. En fait, le premier épisode, c'est un peu le résumé de la vie d'Em.... /PAN/ Stop le l'auto-bâchage. Ouep, je t'invente des expressions merdiques, problème ? Hmhm. Pour le coup, l'épisode se termine sur la VRAIE mort du toutou... Celle bien sale où le pauvre clebs termine brûlé vif parce que Dio s'est fait punir à cause de Jojo. J'vous avait dit que ce gars là était LE fils de pute ultime ?

- Whouaaaa ça faisait des lustres que je ne l'avais pas mater celui là ! Dio est un enfoiré mais bordel qu'est-ce que j'aime ce méchant ! puis parce qu'elle se rendit compte qu'elle avait presque oublié regarder son bordel avec quelqu'un Alors, verdict ? J'ai les coffrets DVD à la maison, tu veux que je te les ramène lundi ?

Ceci n'est ABSOLUMENT PAS, du forcing. Et non, ce n'est pas parce qu'elle était trop contente d'avoir quelqu'un avec qui parler de ses animes, films et séries. NON MONSIEUR. Enfin, ce poste n'a plus de sens, il est 22h30 les gars, franchement. Fin bref.

Emi jeta un rapide coup d’œil au programme de la machine. Bwof, encore dix minutes et on sera bon. Ça laisse le temps de discuter. Il y avait un truc qu'elle voulait lui demander c'était quoi déjà... AH OUI !

- AH ! Oui ! J'ai croisé Kuro à la bibliothèque lundi. Il m'a confié que tu jouais pas mal, ça m'a surprise... Je ne t'imaginais pas joueur de jeux-vidéos. Et... Il y avait un autre truc aussi... Heu... Tu te souviens, tu m'avais parlé de ton grand frère. Il me semble qu'il y a un Hanz dans mon cours de musique... C'est lui ton frère ?

Bon, elle avait dit ça un peu dépité parce qu'après sa conversation avec Kuro, Emi avait fouillé un peu partout pour mettre une tête sur le nom du fameux grand frère briseur de couple. Et... Bah, le seul qu'elle avait trouvé répondant à la description était une espèce d'énergumène en cours de musique qui avait déjà tenté de draguer pas mal de nana... Fin' il avait l'air gentil... Juste que son comportement un peu trop détendu du slip avait tendance à lui foutre la trouille.

Ce rp n'a aucun sens

---------------------------------



Emiri parle en Black pour le Japonais et en #3333ff pour l'anglais
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 656
■ Inscrit le : 05/11/2015

■ Mes points : 83

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Isaak Schwartz
« Elève ; en 5ème année »
http://enolaisland.forumsactifs.com/
(#) Re: [TERMINE] Guerre et pets [Pv Isaak]  Dim 26 Mar 2017 - 23:31

Guerre et pets.
√ Jeudi 13 novembre 2014 - Début de soirée.
√ Où Isaak est dans une phase d'ado frustré vénère, et n'aime pas les chaussettes.
Avec Emiri Itashi
Ca se laisse regarder, cet épisode. Le scénar et les intrigues qui sont posées me semblent intéressantes, et les personnages sont plutôt sympas… Enfin, surtout le design, car sinon, plus manichéen, tu meures : Dio est michant et c’est tout, et Jonathan est naïf et gentil, et c’est tout. Enfin, c’est aussi ça qui donne son cachet kitsch à la série, et je sens bien que c’est un argument pour mettre de l’action, du drama, et de la baston gratis. En fait, j’ai la sensation que ça ne se prend pas tant au sérieux non plus, tant ce qui se passe est « over the top », comme disent les anglophones. Donc, oui, déconnecter son cerveau pour regarder ça, c’est noté.

« …Ah okay, donc quand on dit que ce mec a une vie de merde, c’est même pas un euphémisme. »

Oui parce que ce gros con de Dio veut lui piquer sa zouz’, maintenant. Rahlalala. Pitié, nous faitres pas un triangle amoureux, la série était cool, jusqu’à cet instant ! Bon, je vanne, mais pour le coup, ça me fait plus rire qu’autre chose, surtout avec le « KONO DIO DAAAA » qui sort derrière cette foutue scène de bisou volé.

« M’ouais, il est juste méchant pas beau, quoi, pour le moment. Il a un certain swag, dans son genre. » En un sens, les méchants assumés juste comme des connards sur lesquels l’auteur cherche pas à attirer de sympathie, c’est toujours plus drôle, et des milliards de fois mieux, que les caricatures d’enfoiré beau gosse à la Christian Grey. « C’est marrant. » Dis-je pour donner ma première impression. Emiri semble vraiment vouloir que je regarde la série entièrement. Je souris en coin en hochant la tête. « Bah, écoutes, passes-moi la première saison, si tu veux. Je me materais peut-être ça quand j’aurais du temps. »

Et j’ai bien dit que je voulais voir la suite, après tout. Emiri range son portable et va surveiller son lavage. Je fais de même, et constate avec une mine plus réjouie que je ne voudrais bien l’avouer, qu’il nous reste encore du temps à passer avant de ranger notre linge à nouveau. Mon amie me parle par la suite de sa rencontre récente avec Klaus. Je suis tout fier du fait que mon petit frère parle avec les gens beaucoup plus spontanément qu’avant… surtout si c’est  avec quelqu’un que j’apprécie, en plus de ça. Il me semble de mieux en mieux dans sa peau, et, ouaip, ça fait plaisir.

« Je joue pas tant. C’est vrai que j’ai toujours adoré Street Fighter, et je joue beaucoup à Fire Emblem aussi. Puis, avec Hanz, on a joué à pas mal de Zelda, mais ça s’arrête là, hein, c’est rien de folichon, et je suis certainement pas aussi pointu que toi sur le sujet. » Rectifiais-je, avec un sourire modeste. « Hanz va au cours de musique… ? Enfin, euh, j’imagine que y’a pas 14 Hanz dans le coin, alors ce serait logique que ce soit lui. »

Première nouvelle. Mais comme il va de temps à autre au club de musique pour jouer un peu de piano, ça ne serait pas très étonnant.. Surtout si certains de ses ami-e-s vont à ce genre de cours, je l’imagine facilement suivre le mouvement histoire d’être bien accompagné. Ou alors, il aura pu prendre ce cours récemment dans ses programmes, car il aime bien suivre différents cours, même sans y être inscrit. Raaah… L’université ça a l’air tellement bien. Ze veux y aller.

« Mais, du coup, quel rapport.. ? Hanz t’a ennuyée, ou dit quelque chose ? Ou c’est juste que vous parliez de lui avec Klaus ? »


Au fond de moi, j’espère que cet andouille n’est pas allé dragouiller ou faire du rentre-dedans à Emiri. Même si je sais bien qu’il ne fait pas que ça à longueur de journée.. Mais il a cette tendance à flirter sans s’en rendre compte qui… plait à certains, mais qui personnellement me hérisse singulièrement le poil. J’ai l’habitude d’ignorer plus ou moins ce qu’il fait à cet égard, mais j’aimerais qu’il ne mette pas mal à l’aise mes potes. Et par ailleurs, je me demande bien de quoi ils pouvaient parler pour que Hanz entre dans la conversation.

« Enfin, c’est cool, si tu t’entends bien avec Klaus, en tout cas. Il communiquait pas aussi bien, y’a encore un an ou deux. C’est cool qu’il s’ouvre aux gens, parce que avec ce que lui rabâche maman, c’est pas forcément gagné et— »
Je m’interromps au milieu de ma phrase. Qu’est-ce que je suis en train de la bassiner avec ma vie familiale, là ?! « …Euh.. Désolé, je t’ennuie avec mes histoires de famille… euhm… c’est juste que.. arhem… bah.. J’suis fier de lui, en fait. »

Pourquoi je me sens obligé de terminer ma phrase, là ? Elle a rien demandé, elle ! Et je ferais mieux de m'occuper de moi, car en ce qui me concerne, la communication... Greuh. Je commence a rougir, quelque peu honteux… T’épancher sur ton drama familial, Isaak, meilleure idée du monde…

« Ahah ! Désolé, c’est con ! Oublies, ça devait être super gênant ! ‘Scuse pour l’étalement ! Euh, oh, sont jolis mes caleçons qui tournent dans la machine, héhé ! »


Je m’enfuis vers la machine pour regarder tourner le tambour. Lalala, je veux disparaitre, je suis trop mièvre !


---------------------------------

#9999cc japonais #66cccc allemand

Fatty
Cookie!
Ptisaak, les origines - par Lavi ♥
"Fuyons.", la prophétie  - Exclu' Toto ♥
Noraj de mon sex appeal - merci Toto ♥
Merci Meyu o/:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 601
■ Inscrit le : 12/02/2017

■ Mes points : 116

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : novembre 2014
Emiri Itashi
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [TERMINE] Guerre et pets [Pv Isaak]  Dim 2 Avr 2017 - 0:20



「Maman Schwartz = big boss final」

Emiri & Isaak



- Mais, du coup, quel rapport.. ? Hanz t’a ennuyée, ou dit quelque chose ? Ou c’est juste que vous parliez de lui avec Klaus ?

Ennuyée ? Cette chose-là ? Ce petit bidule qui se liquéfie dès qu'elle fait une bourde ? Naaaaaaaaan, Isaak, Hanz se respecte un minimum LUI. Hmhm. Bon, par contre, on ne va pas se mentir, elle l'avait déjà vu à l'œuvre Hanz, pour le coup, et... Bordel, ce mec à un don. Fin', les dramas devraient prendre de la graine, avec lui, on attendait 4 saisons de 36 épisodes pour avoir un dénouement. D'ailleurs, rien à voir, mais Emi ne comprenait pas très bien pourquoi toutes les filles de sa classe l'appelaient "Charmant". Fin, elle, dans sa petite tête, elle avait l'image de Charmant de skreck 2 du coup ça la faisait rire, mais... Quoi, je m'étale ? Oh. Shit.

- Ah, non, du tout. et on se demande bien pourquoi, hein Je ne savais pas trop qui c'était avant que ton frère m'en parle ! Fin', le sujet "Hanz" est venu dans la conversation, quoi. Kuro m'a dit qu'il était bien content de ne pas encore s’intéresser à l'amour parce que ton frère pouvait être un sacré motif de rupture... En gros.

Sur le coup, elle eu la décence de se retenir deux secondes avant de rire de bon cœur. L'image qui lui avait dépeint Kuro n'était, en effet, pas très joyeuse mais, même si de loin Hanz lui faisait un peu peur (ce type est trop sociable c'est dingue), elle se doutait bien que pour être le grand frère d'Isaak ça devait sans doute être, lui aussi, une crème.

- Enfin, c’est cool, si tu t’entends bien avec Klaus, en tout cas. Il communiquait pas aussi bien, y’a encore un an ou deux. C’est cool qu’il s’ouvre aux gens, parce que avec ce que lui rabâche maman, c’est pas forcément gagné et—…Euh.. Désolé, je t’ennuie avec mes histoires de famille… euhm… c’est juste que.. arhem… bah.. J’suis fier de lui, en fait.

Alors, primo : Emi ne savait pas trop si elle pouvait dire qu'elle s'entendait bien avec Klaus. Fin', soyons francs, ce qui s'était passé à la bibliothèque était assez awkward en fait. Elle avait eu l'impression de parler à un bloc de glace et quand Alexander disait qu'Isaak était froid alors son petit frère. Elle s'était même, en cours de conversation, sentie vachement conne face à Kuro. Sur le coup, elle s'était dit qu'elle était aussi bête qu'elle le pensait pour se faire rectifier par un gamin de première année. Enfin, Isaak avait l'air plutôt content alors autant se taire et... Attends. Whut ?

LES DOSSIERS ! VAS Y BALANCE FRANKY !

Décidément, maman Schwartz on en attendait pas mal parlé. C'était plutôt une bonne chose, Emi était assez curieuse de connaître un peu le cadre dans lequel évoluait Isaak. En tout cas, la mère n'avait pas l'air d'être une tendre. Du peu qu'elle avait compris, la petite dame devait être plutôt sévère. Et à voir Isaak fuir tel un troll de level 10, Emi comprenait vaguement que c'était un sujet assez sensible.

- Tu veux en parler ? proposa-t-elle sobrement Ça ne me dérange pas, tu sais. Puis, c'est pas moi qui vais te juger sur ce que tu pourrais dire... Vu mon propre cas.

Ouep, ouep. Si tu savais.

- Fin', c'est comme tu veux, hein ? Mais vu que tu m'en parles pas mal aujourd'hui... Autant vider ton sac ça te feras du bien !

Ce rp n'a aucun sens

---------------------------------



Emiri parle en Black pour le Japonais et en #3333ff pour l'anglais
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 656
■ Inscrit le : 05/11/2015

■ Mes points : 83

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Isaak Schwartz
« Elève ; en 5ème année »
http://enolaisland.forumsactifs.com/
(#) Re: [TERMINE] Guerre et pets [Pv Isaak]  Dim 2 Avr 2017 - 11:13

Guerre et pets.
√ Jeudi 13 novembre 2014 - Début de soirée.
√ Où Isaak est dans une phase d'ado frustré vénère, et n'aime pas les chaussettes.
Avec Emiri Itashi
Je suis rassuré que Hanz ne soit pas allé embêter Emiri comme le type un peu trop « galant » qu’il est.. Quoique je ne doute pas que quand on lui dit « non », il comprend plutôt bien. J’espère, du moins ? Je ne fais que hausser les sourcils d’un air vaguement irrité lorsqu’elle me rapporte les paroles de Kuro. Pourrait-il considérer Hanz autrement qu’à travers ses yeux de jeune ado coincé du bulbe, celui-là ?! Hanz n’est pas un dangereux prédateur psychopathe qui brise des couples, Klaus ! Et s’il arrive à briser le tien (simple théorie), c’est que ton couple ne tenait vraiment à rien ! Nah mais. Enfin, passons, je secoue la tête en ricanant un peu jaune et en haussant les épaules. Klaus est quand même bien loin de la réalité à mon avis, mais il n’y que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, et il se fera son idée sur la question avec le temps. Après tout, il n’a pas tant fréquenté notre grand frère, ces dernières années, avant d’entrer sur le campus lui aussi.

Mais, si seulement je m’étais tu sur le cas de Kuro et de Maman Dragon. J’ai encore foutu l’ambiance en l’air et… Oh. On dirait que ça ne dérange pas tant Emiri.. ? Enfin, elle est polie, et plutôt intelligente, alors, bien sûr, qu’elle ne va pas me demander de la fermer.. Quoique j’en sais rien, en fait. Enfin, ce qui me surprend, là, c’est qu’elle n’a pas l’air de se forcer à poser des questions, ni de faire ça sous le coup de la pitié ou de quelque excuse que ce soit. Après tout, à part les Lauder qui ont eu un « aperçu » de la chose, je n’en ai jamais parlé à personne et je dois dire que ça me pèse, parfois. J’imagine qu’après avoir vu Emiri plusieurs fois et passé des bons moments, dont un sous une bâche, elle est loin d’être une inconnue qui serait potentiellement ennuyée par mes conneries. A défaut d’être plus accablé par sa demande comme c'est souvent le cas avec d'autres, j’ai l’envie de sourire sincèrement devant son naturel et sa gentillesse. Autant j’apprécie Alina et Kyoya, autant il n’y a jamais ce genre de moments, avec eux, ou je me sens vraiment « à ma place », ou pas un peu à côté de mes pompes, quoi. Pas que ce soit anormal de devoir « jouer un rôle » devant certaines personnes. Mais, c’est étrange, comme impression, de pas avoir la sensation de ne pas être totalement moi. De plus, j’ai l’impression que refuser de m’ouvrir ici, ce serait me braquer, et cracher sur les bons sentiments de mon.. mon amie, oui. Comme je l'ai un peu fait tout à l'heure.

« Hm.. Y’a pas grand-chose à dire, en fait.. Enfin, je peux pas parler pour Klaus, mais, disons que notre mère est sévère. Elle aime décider à la place des gens et c’est difficile de la faire changer d’avis. »
Oh, miracle, j’ai pas totalement fui le regard de mon interlocutrice. C’est fou. Ce doit être l’effet des caleçons magiques, ça ! « Enfin, elle est pas méchante, hein. C’est pas, genre, la grosse dominatrix de service ! Non, non, elle pense pas à mal c’est juste que… Bah, voila. »

« Elle nous tient par les couilles », j’aurais pu dire finir, mais bon, je crois qu’Emiri a bien compris l’idée. Étrangement, je n’ai pas l’impression d’en avoir trop fait, pour une fois. Je repense aux propos de l’étudiante qui a eu la générosité de l’écouter.. Oui, j’imagine bien qu’elle a ses propres soucis familiaux, comme tout le monde, à plus ou moins haute et grave dose. Je dis pas ça pour banaliser la situation de certains par rapport à la mienne, hein. Je considère d’ailleurs souvent que je me plains beaucoup pour peu de choses, alors que j’ai quand même la belle vie. Hanz, lui, au moins, ne se plaint jamais, alors qu’il pourrait largement plus… Enfin, passons.

« ..C’est sympa, de demander, mais t’en fais pas. »
Je devrais juste cesser de concentrer toute mon attention sur les soucis de Klaus, Hanz, et des autres, et penser un peu à moi, des fois. Mais bon. « Enfin, je sais que t’es pas du genre à juger. Mais, finalement, c’est assez rare, les gens qui savent se mettre au niveau des autres, sans…  et.. Bref, c’est cool. »

Nouveau sourire, un peu plus gêné cette fois-ci. Je ne voudrais pas avoir l’air d’un ingrat. Mais, la concernant… A-t-elle des soucis avec son oncle le dirlo ou.. ? Je ne crois pas, vu comme elle m’a déjà parlé de lui en l’idolâtrant presque. Mais, alors, qu’en est-il de ses parents biologiques ? Je ne me souviens pas qu’elle ait abordé le sujet. Je ne devrais pas être aussi curieux sans poser directement la question, mais j’imagine que je n’ai pas les couilles pour ça.

« Ehéh. Pas facile, la famille, hein. »


Ajoutais-je, en me forçant à avoir l’air plus ou moins léger, ouvert, et pas trop cynique. Pas de drama, quoi, tout baigne. Ça va même vachement mieux, d'un coup. Je dis un peu ça au cas où elle voudrait elle aussi se confier, car, je sais pas, j'ai le sentiment que... Je sais pas, mais pourquoi pas, après tout?

« M’enfin j’préfère quand même laver mes affaire avec tes T-Shirt de geek,  qu’à la maison avec  la lessive que mes parents achètent depuis 15 ans et qui sent la barpapapa ! »

True Story. Un autre dossier pour désamorcer le drama. Mais, oui, on aimait cette lessive quand on était gamins, du coup, il en ont pas changé. Meh. Comme le glas, un « ting », se fait entendre. Je crois que c’est ma machine. Ou la sienne ? Dans tous les cas, je m’en vais décharger mes affaires, en songeant à utiliser le séchage rapide ou non. Meh. Je préférais parler de famille, et de lessive à la barbapapa.


---------------------------------

#9999cc japonais #66cccc allemand

Fatty
Cookie!
Ptisaak, les origines - par Lavi ♥
"Fuyons.", la prophétie  - Exclu' Toto ♥
Noraj de mon sex appeal - merci Toto ♥
Merci Meyu o/:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 601
■ Inscrit le : 12/02/2017

■ Mes points : 116

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : novembre 2014
Emiri Itashi
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [TERMINE] Guerre et pets [Pv Isaak]  Dim 2 Avr 2017 - 13:04



「So much feels」

Emiri & Isaak



D'une certaine façon, voir Isaak se confier comme il le faisait à ce moment-là faisait poindre en Emi un immense sentiment de fierté. Elle connaissait son ami pour son côté pudique, pour ce petit côté "Nop, ma vie ne mérite pas qu'on s'y attarde". On lui avait déjà dit qu'elle connaissait Isaak pour des aspects que peu de gens avaient vu dans l'académie, mais elle ne se serait jamais doutée qu'elle le verrait se confier avec autant de naturel. Et pour cause, quand il avait commencé à parler, Emi n'avait pas eu l'impression qu'il se forçait ou qu'il le faisait par purs respects pour ses propres sentiments. Non, elle avait l'impression qu'il se confiait comme n'importe quel ami se confirait à un proche. Et ça, bah, ça lui faisait plaisir.  

Elle l'avait écouté avec sérieux et attention, tout du long, ponctuant le récit d'Isaak par quelques hochements de tête compréhensif. En effet, la dame avait l'air d'être un personnage quelque peu sévère et a cheval sur l'éducation et la vie de ses enfants. Si Emi comprenait un peu, les sentiments d'Isaak elle ne pouvait s'empêcher de voir dans le comportement de maman Schwartz une profonde forme d'amour pour ses enfants. Fin', elle n'y connaissait pas grand chose, mais dans son imaginaire de la famille, une maman concernée par la vie de ses enfants était une maman aimante. Du moins, c'était comme ça qu'était Kimiko avec les jumeaux et Clara.

- Je vois. C'est aussi pour ça que tu étais sur les nerfs tout à l'heure, non ?

Merci Captain Obvious. Mais, dans un sens, elle était plutôt contente de pouvoir relier tous les points et de ce dire "TOUT EST LIÉ !!!!". Elle avait offert à Isaak un sourire conciliant. On ne pouvait pas dire qu'elle comprenait ce que ça faisait d'avoir ses parents sur son dos H24 mais elle pouvait comprendre et imaginer l'espèce de rancœur qu'on pouvait avoir face à ses parents. D'une certaine façon, Emi avait la même.

Il la remercia d'avoir été à l'écoute et sur le coup, Emi le regarda avec du grands yeux un peu comme ça : O____O. Mais... C'était pas normal ? Fin', c'était pas ce que n'importe quel ami ferait ? Non ?

- Ah mais... T'en fais pas, hein ? Fin', c'est normal non ? Je veux dire, je te forcerais jamais à parler d'un truc dont tu n'as pas envie mais si tu as besoin je suis là... Fin', normal quoi.

Ouep, la communication c'était pas encore ça. Mais bon, on progressait. L'étudiante ria de bon cœur à la réflexion d'Isaak sur la lessive et imagina une espèce de lessive rose, mousseuse et qui faisait des peluches sur les vêtements.

- C'est gentil, mais c'est le T-shirt seigneur des anneaux, ça fait toujours cet effet là !

Elle rigola encore et alla voir au signal où en était son linge. Ah, finit. Elle commença à mener sa petite affaire. Bon, pour le coup, elle allait surement utiliser le programme de séchage parce que les étendards étaient un peu full occupés mais bon, soit.

- M'enfin, tu sais ? Bon, je marche sur des œufs en te disant ça, mais je pense que votre mère doit beaucoup vous aimer. Fin'... C'est... Heu, c'est normal pour une mère d'être ultra concerné par la vie de ses gosses. Fin', c'est comme ça qu'est ma mère avec mes demi-frères et sœurs donc bon... Je suppose que... Voilà.

Bon, ok... Non, en fait, Emi tu dis n'importe quoi. T'es nulle quand tu t'y mets.

- Fin', je dis ça mais j'y connais pas grand chose sur ce sujet là. Fin', c'est un peu awkward chez moi.

On se gratte la tête et on cherche une blague, c'est urgent.

Ce rp n'a aucun sens

---------------------------------



Emiri parle en Black pour le Japonais et en #3333ff pour l'anglais
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 656
■ Inscrit le : 05/11/2015

■ Mes points : 83

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Isaak Schwartz
« Elève ; en 5ème année »
http://enolaisland.forumsactifs.com/
(#) Re: [TERMINE] Guerre et pets [Pv Isaak]  Dim 2 Avr 2017 - 13:47

Guerre et pets.
√ Jeudi 13 novembre 2014 - Début de soirée.
√ Où Isaak est dans une phase d'ado frustré vénère, et n'aime pas les chaussettes.
Avec Emiri Itashi
Ce que j’apprécie vraiment, en fait, c’est que Emiri ne va jamais dramatiser les choses. Au contraire, elle essaie toujours d’alléger le poids que pourrait ajouter une conversation un peu « difficile » comme celle-ci. C’est rafraichissant, et franchement, je trouve ça vraiment mature.. Modeste, aussi. Elle pense qu’être ce genre d’amie est ordinaire, et je suis tout fait d’accord avec elle (même si j’ai du mal à être au niveau), mais avant elle, je n’avais jamais vraiment rencontré quelqu’un qui pense cela sans se poser aucune question. Je n’ajoute rien et me contente de hocher la tête, un peu timide. Après tout, si nous sommes d’accord, inutile de souligner la chose. J’émets un rire quand elle parle de l’effet de ses T-Shirt. Elle devrait sortir de mon cerveau, je pensais à la même chose vis-à-vis des caleçons, que ça aidait à foutre une bonne ambiance et à vider son sac. Enfin. Je pensais avoir été très mal habile pour dire à l’étudiante qu’elle pouvait également se confier à moi mais.. Merde, si elle comprend en plus mon langage crypté, on s’en va où, là ?

J’ai déjà dit que je trouvais Emiri mature mais.. Oui, je me permets d’insister sur ce point, car ses propos forcent le respect et l’admiration. Je ne doute pas que nos parents nous aiment, en soi. Simplement, je suis souvent mis mal à l’aise par ma mère, mais c’est aussi car je n’ai pas le courage de respecter ce que je veux vraiment, et de lui en faire part. Mais, je trouve qu’elle parvient à voir la situation avec du recul, et pour être honnête, ça me met au clair avec certains trucs.

« Ah, ça, j’en doute pas vraiment… On est pas vraiment à plaindre, avec mes frangins. Enfin, c’est… »


Je me gratte la tête. Je crois que je n’ai pas grand-chose à ajouter, en fait. Aussi surprenant que ça puisse paraître, j’ai réussi à me faire comprendre. EN revanche, je cligne des yeux en entendant la suite. Effectivement, Emiri parvient à être détachée sans avoir l’air non-concernée, un juste milieu, mais là.. Je sais pas, c’est différent. Comme si elle tentait d’être au dessus de ses soucis tout en étant blessée intérieurement. Peut-être que je comprends de travers, et que sa mère est pareille avec elle qu’avec ses demi-frères et sœurs.. Mais pourquoi ne pas le dire, alors. J’ai un mauvais pressentiment.

« On s’en fout, de ça. Sérieux, personne ne sait comment bien se comporter avec sa famille, j’espère que tu ne penses pas que t’as pas ton mot à dire car tu sais pas tout ! »
Je me reprends immédiatement, quand je comprends que ça pourrait être mal compris. « Enfin, on s’en fout pas de tes histoires de famille, hein ! Je dis pas ça, euh… Du coup, tu vis dans une famille recomposée, c’est ça ? »

On apprend des choses. Hm. J’imagine les bails que je n’ai pas connu, et que je ne connaîtrais probablement jamais avec mes parents, à savoir, la séparation, la perte d’un des deux parents biologiques, des nouveaux frères et sœurs. Du coup, je ne sais pas du tout ce que ça doit être, ce genre de contexte. Et je ne juge pas. Ce n’est pas de la curiosité malsaine non plus. Aucune fichue idée de si c’est difficile à vivre ou non. J’imagine que ça enclenche simplement une évolution différence quand les individus viennent à grandir.

« Je t’avoue que, je sais pas du tout ce que ça doit être.. C’est.. Enfin, ça se passe bien ? Enfin, euh, je veux pas faire le psy de comptoir chelou qui pose des questions indiscrètes, hein ! Pardon si je suis trop curieux. »

Sourire en coin un peu gêné, une fois de plus, tout en m’en allant mettre mon linge dans le séchoir. Wah. Mon calebutte Batman il va s’envoler.. Comme la chauve-souris ! Swag.


---------------------------------

#9999cc japonais #66cccc allemand

Fatty
Cookie!
Ptisaak, les origines - par Lavi ♥
"Fuyons.", la prophétie  - Exclu' Toto ♥
Noraj de mon sex appeal - merci Toto ♥
Merci Meyu o/:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 601
■ Inscrit le : 12/02/2017

■ Mes points : 116

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : novembre 2014
Emiri Itashi
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [TERMINE] Guerre et pets [Pv Isaak]  Dim 2 Avr 2017 - 15:24



「So much feels x2」

Emiri & Isaak



Sur le coup, elle avait regardé Isaak franchement surprise. Comment ça on s'en fout ? Parce que, bah, non en fait, on s'en fout pas. Fin', c'est pas un sujet intéressant, je sais, mais mec sérieux et... Ah... Oh... Autant pour moi.

En voyant son ami s'embrouiller dans la reformulation de sa phrase, la musicienne eut un sourire amusé. C'était bon d'avoir quelqu'un d'aussi maladroit que soit en face. Généralement, Emi avait l'impression d'être un gros boulet incapable de communiquer. Ce défaut qu'elle avait, la rendait folle, mais lorsqu'elle était avec Isaak, étrangement, elle en venait à apprécier ce trait caractéristique de sa personne. Elle lui fit un petit geste du poignet en mode "Tkt poto j'ai compris" et lança le programme de séchage.

- En gros, oui. elle ne savait pas très bien si elle devait continuer mais bon Maman s'est marié avec une... Chose, un bidule apparemment humain et a eu des jumeaux et une petite fille avec.

C'est fou comment parler d'Issac la rendait malade. Elle DÉTESTAIT ce gars et doutait de détester quelqu'un d'autre de cette façon. Elle n'arrivait même pas à prononcer son prénom sans montrer un rictus douloureux. Enfin, tout le long de son discours, Emi était resté profondément détaché. L'étudiante n'arrivait pas à voir le clan Carter comme étant sa famille. Cet appartement, Clara, les jumeaux, Isaac et même Kimiko, il y avait une sorte de fossé entre cet univers et le sien. Quand bien même, Emi aimait sa mère, elle n'arrivait pas à la voir autrement que comme sa "génitrice". Ses vrais parents, c'était Zahn, mamie et papy Itashi. C'était tout. Elle avait un peu honte du ressentiment qu'elle éprouvait envers sa famille, elle aurait voulue comme tout le monde avoir une vie à peu près stable et normal. Mais, malgré des années à essayer de joindre les deux bouts elle n'avait jamais réussi à s'intégrer chez elle. Ce fait qu'elle qualifiait d'échec lui laissait un arrière-goût amer. Alors, quand Isaak lui demanda si ça se passait bien, elle n'eut même pas la force de retenir un sourire qu'on pouvait traduire par "haha, si tu savais". Elle n'eut même pas la force de détourner la conversation sur autre chose. Sa famille, c'était sa fierté comme sa plus grande honte. Son point fort comme sa plus grande faiblesse.

- C'est compliqué. Avec mes "parents" du moins. elle se redressa mollement et se cala dans un coin Ma mère m'a eu très jeune... Fin', je ne sais pas grand chose des circonstances de ma naissance, je sais juste qu'à l'époque, elle ne se sentait pas prête à assumer le rôle de mère et elle est partie comme une voleuse me déposer à la porte de ma grand-mère. On respire, on reprend Plusieurs années après, elle est revenue me chercher, elle était déjà mariée à mon beau-père à ce moment-là. Ça a toujours été assez... Étrange, entre nous trois. En épousant mon beau-père, ma mère a mit un pied dans la haute société et bon, tu sais ce que c'est là-bas, tout dans le paraître. Si elle m'a reprise, c'est uniquement pour bien se faire, voir et se donner bonne conscience. Puis, quand elle est tombée de nouveau enceinte bah... Je suppose qu'elle a compris la différence entre avoir un enfant en mode random et mettre au monde des marmots qu'on a désirés.  

Elle aurait pu s’étaler plus longuement sur Isaac, encore plus longuement sur ces soirées mondaines où on la présentait tel une poupée bien élevée avant de la coucher sans un geste de tendresse. Elle aurait pu parler plus longuement de l'isolement, des prises de becs, des soirées au téléphone avec mamie et Zahn. Mais, tout ça, c'était encore bien trop douloureux pour elle. Et, elle avait le sentiment que trop en dire mettrait mal à l'aise Isaak. De plus, elle ne voulait pas se faire plaindre, dans un sens, sa vie n'était pas si nulle que ça. Puis, malgré tout ça, elle aimait sa mère, Emi, elle était juste trop fière et trop maladroite pour assumer pleinement ce fait là.

- Fin', il y a pas mort d'homme. Je ne suis pas à plaindre. J'ai été élevée dans de bonnes conditions et j'ai étudié dans des bonnes écoles avec l'argent de mes parents. fit-elle avec un sourire Puis, j'ai mon oncle et ma grand-mère, puis Kobe maintenant. Donc bon, même si ce n'est pas toujours ultra joyeux chez moi ça reste ma famille et elle est pas à pointer du doigt, y a pire après tout.

"Il y a pire"... Bordel, combien de fois on se l'est répété celle-là ? Hein ?

Fin', trop de drama. Puis, il y avait cette espèce de fierté qui lui disait qu'elle en avait trop dit et qu'elle avait tout intérêt à changer rapidement de sujet sans quoi ça allait tourner de façon pas très réjouissante.

- Il te reste des barres de chocolat ?
Ce rp n'a aucun sens

---------------------------------



Emiri parle en Black pour le Japonais et en #3333ff pour l'anglais
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 656
■ Inscrit le : 05/11/2015

■ Mes points : 83

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Isaak Schwartz
« Elève ; en 5ème année »
http://enolaisland.forumsactifs.com/
(#) Re: [TERMINE] Guerre et pets [Pv Isaak]  Dim 2 Avr 2017 - 17:58

Guerre et pets.
√ Jeudi 13 novembre 2014 - Début de soirée.
√ Où Isaak est dans une phase d'ado frustré vénère, et n'aime pas les chaussettes.
Avec Emiri Itashi
En réalité, j’ai une version plutôt idéaliste du concept de famille. Pour moi, dans tous les cas, une famille se serre toujours les coudes, et les problèmes se résoudront par le force de l'amuuuur et de l'affection fraternelle. Oui, oui, ça pourrait être dans un scénar de shônen. Dans le cas de ma famille, malgré ses dysfonctionnements, on est pas moins unis, de ce que je crois. Mais la vérité c’est qu’il y aussi des familles qui s’entre-détruisent, qui font des mauvais choix aux mauvais moments, qui tombent de haut, et qui finalement se brisent. Je m’attendais à ce que Emiri puisse éventuellement évoquer des côtés négatifs de sa vie familiale, mais qu’elle termine comme je l’ai fait sur un aperçu global optimiste. Mais non, là, ça pue, ça pue vraiment. Et je me sens aussi impressionné par son self control, qu’honteux de m’être plaint de ma mère. Et aussi plutôt mauvais de me sentir tout d’un coup extrêmement chanceux. C’est plutôt injuste, tout ce qu’elle me raconte, si elle me dit la vérité. Mais je ne vois pas du tout Emiri mentir pour attirer l’attention ou dramatiser les choses plus qu’il ne le faudrait.

Enfin, voila, programme des réjouissances chez Itashi, déjà, on a un beau-père qu’elle ne nomme même pas, et je sais pas dans votre cas, mais personnellement ça ne me donne pas l’impression qu’il soit très sympathique. Ensuite, la suite du menu.. urh.. c’est pas tant une situation vraiment merdique qu’une accumulations de trucs merdiques, toute cette histoire, en fait. Emiri a été refilée à sa grand-mère puis reprise par sa mère remariée à « Machin-Bidule » (bah, oui no offense, monsieur, mais je connais pas votre vrai nom, moi, puis c’est pas que vous m’avez l’air antipathique, mais si, en fait), qui de surcroît est à ce qu’il paraît un gros richard. Les gens qui n’ont pas assez de couilles et se cachent derrière les thunes, l’élitisme, leur pseudo-mérite, et assument que c’est une raison suffisante pour que l’argent leur permette d’acheter même leurs responsabilité.. Oui, c’est exactement ce qui me met hors de moi. D’accord, ma famille est bien nantie. Mais ça n’a jamais été une raison pour me cacher derrière leur thunes, ou me reposer sur mes lauriers en attendant qu’on me donne ce qui pourrait me tomber dans le bec. Mais passons, c’est un autre sujet. Si je l’écoute avec attention, et en me mordant l’intérieur des joues, ne sachant vraiment pas quoi dire qui n’alourdirait pas l’ambiance.

Et après tout ça, elle persiste à dire qu’il n’y a pas mort d’homme. Certes j’imagine que quand ce genre de chose t’arrive, tu juges juste ne pas avoir le choix, et tu fais avec. Bien sûr, elle considère ne pas avoir à se plaindre mais…

« Tu dis ça mais— Y’a toujours pire, certes, mais, c’est pas… »

Ce n’est pas mes affaires. Je ne peux pas parler pour elle ni pour sa famille, ce serait mettre d’avantage les pieds dans le plat.

« Euh, je sais pas quoi dire, j’ai pas trop les mots pour… » J’ai vraiment honte. Là où elle trouve les bonnes paroles comme elle l’a fait tout à l’heure, j’en suis personnellement incapable. Je me mord la lèvre. « C’est.. Enfin, si avec l’internat tu peux prendre un peu d’indépendance, c’est une bonne chose, j’imagine. » Je devrais pas tant m’inquiéter. C’est déplacé, non ? Je ne suis pas « dans » sa vie, alors qu’est-ce que je peux bien avancer, là ? « En tout cas, je sais que j’suis immature sur le sujet m’enfin, j’espère que tu pourras être un peu.. finir par te détacher de tout ça et.. Ouais, non, je parle vraiment sans connaissance de cause, en fait. »

A force d’essayer, je me foire. Hmph. Je dois me résigner au fait que je ne peux pas vraiment trouver de solutions à tous les problèmes. Dieu que j’aimerais que ce soit aussi facile qu’un cours de maths, pourtant. Enfin. Je soupire, plutôt piteux et frustré de n’avoir pas « réussi » à soulager Emiri comme j’aurais voulu. Mec, tu sers à quoi, sérieux ? Heureusement, c’est visiblement elle la moins inquiète, pour demander d’autres barres chocolatées. Au même moment, la sécheuse émet un « Diiiing ! » et je sursaute comme un crétin. Oops !

« Ah ! Euh ! Des barres de… Euh, non, pas ici, mais, par contre, si tu veux, j’en ai surement  encore dans ma chambre, avec des restes de chips, et il me reste un peu de mon repas d’hier.. Et j’ai du café, aussi.. M’enfin, il est peut-être un peu tard pour le café, non.. ? Ahah. L’est quelle heure, d’ailleurs ? Ça passe vite, hein.. ? Héhé. »

Fis-je, en souriant en coin, désireux de détendre l’ambiance, même si je m’embarrasse comme un crétin dans mes propres mots. Mais c’est vrai que c’est passé vite, en fait. Je descends vite fait de la machine ou nous étions assis, et m’en vais remplir mon sac avec mes vêtements secs. Ah, j’aimerais bien les repasser aussi. C’est tellement chouette, le repassage. *insérez un soupir de vieille ménagère gâteuse* En me retournant vers Emiri, je fais un pas, et je reprends un air plus concerné.

« Dis, euh.. Ça va aller… ? »
Je pince les lèvres et regarde un peu mes pieds. Je n’ai pas envie de la laisser là (d’ailleurs je ne compte pas partir, car on est bien, hein). « Enfin, j’voudrais pas t’avoir accablé ou rien, donc.. »

Donc, bah, je m’inquiète probablement un peu trop. Bah, oui. Écoutez, on se refait pas.


---------------------------------

#9999cc japonais #66cccc allemand

Fatty
Cookie!
Ptisaak, les origines - par Lavi ♥
"Fuyons.", la prophétie  - Exclu' Toto ♥
Noraj de mon sex appeal - merci Toto ♥
Merci Meyu o/:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 601
■ Inscrit le : 12/02/2017

■ Mes points : 116

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : novembre 2014
Emiri Itashi
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [TERMINE] Guerre et pets [Pv Isaak]  Dim 2 Avr 2017 - 22:45



「So much feels épisode trois : la vengeance des Sith」

Emiri & Isaak



Et voilà, encore une fois, elle en avait trop dit. Fin', fallait s'y attendre. Honnêtement, Emi, tu t'attendais à quoi ? Qu'il saute de joie ? Non, on ne va pas se le cacher, l'histoire de la petite famille Itashi n'était des plus joyeuse non plus et... Évidement que ton pote n'allait pas se taper la crise de fou rire de sa vie en entendant que t'étais pas une gosse désirée et qu'en plus de ça, tu souffrais d'un délaissement assez violent de la part de tes propres parents. Mais bon, malgré tout, elle devait bien l'avouer Emi, ça la faisait chier. Elle avait, d'un coup, peur qu'Isaak la prenne en pitié... Ou pire, qu'il s'en veuille d'avoir abordé le sujet. Sa vie n'était, certes, pas toute rose, mais la demoiselle avait appris à faire avec. Au final, même si elle en souffrait, sa situation n'était pas plus mauvaise qu'une autre puis... Fin, elle l'avait déjà dit, mais elle n'était, au final, pas toute seule.

Mais, à voir la tronche que tirait Isaak... Meh, il était pas bien. Arf, le mettre dans le mal c'était pas son objectif... Arf. Emi eu l'envie de lever les bras et de crier "C'EST UNE BLAGUE !" mais non. Ça marcherait pas, hein ?

Arf, ça l’embattait de voir Isaak comme ça... Trop même. Elle se tortilla maladroitement, se frotta l'arrière du crâne, chercha bien plusieurs minutes quoi lui dire puis, au final, se lança.

- Tu sais... Je... Je ne veux pas que tu te sentes mal par apport à tout ça, hein ? En vérité, ça me gênerait de te voir affecter ou que tu te dises que ne t'es pas en droit de te plaindre ou autre.  

Bordel, oui. Le pire truc que tu pourrais lui faire c'est de te braquer parce que ton histoire n'est pas assez dark par apport à la sienne. Bordel oui, elle veut t’entendre te plaindre.

- C'est vrai que ma situation est assez compliquée et je ne te cache pas que j'en souffre, mais tu l'as dit toi-même, Kobe me permet de prendre du recul et une certaine distance avec toute cette histoire. Aujourd'hui, j'ai une vie sociale, des études, des projets, un contexte familial moins awkward parce que mes parents ne sont pas en ville... Fin, c'est loin d'être désespéré. Je veux juste que... Que ça ne change rien entre nous, d'accord ? Si tu veux te plaindre ou vider ton sac, je veux que tu le fasses. Je ne veux pas... Avoir cette sensation bizarre qu'il y a un fossé entre toi et moi. On est ami et... Entre amis, il n'y a pas de compétition à coup de qui a la vie la plus merdique.  

Elle avait sorti ça un peu gênée en se tortillant sur ses pieds parce que bordel de couille... Ce n'était pas simple à dire. Et elle avait cette sensation étrange de dire que de la merde et cela du début à la fin. Au final, c'était le regard fixé sur le sol qu'elle avait fini sa tirade, comme une gamine qui se confond en excuses après avoir fait une bêtise.

- Je... Heu... Ça te dérange si je noie pas gêne dans de la bouffe ou... ?


Ce rp n'a aucun sens

---------------------------------



Emiri parle en Black pour le Japonais et en #3333ff pour l'anglais
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 656
■ Inscrit le : 05/11/2015

■ Mes points : 83

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Isaak Schwartz
« Elève ; en 5ème année »
http://enolaisland.forumsactifs.com/
(#) Re: [TERMINE] Guerre et pets [Pv Isaak]  Lun 3 Avr 2017 - 0:56

Guerre et pets.
√ Jeudi 13 novembre 2014 - Début de soirée.
√ Où Isaak est dans une phase d'ado frustré vénère, et n'aime pas les chaussettes.
Avec Emiri Itashi
Bon, bon,  bon, j’ai l’impression que si on se laisse aller, tous les deux, on peut passer toute la soirée à culpabiliser et à s’excuser d’être gênés ou même curieux ou inquiets. Il va falloir que j’apprenne à dire « stop », et ce n’est rien contre Emiri, ni personne d’autre, d’ailleurs. Néanmoins, j’agite une main en signe de négation pour lui faire comprendre que je ne suis pas en PLS mentale après avoir écouté ses histoires comme si je venais de re-regarder Requiem for A Dream tout seul dans le noir et sous la pluie. Pourtant, je me sentirais toujours mal de me plaindre avec qui que ce soit, malheureusement, on n’y peut pas grand-chose. Enfin, tout ça donne sur quelques nouvelles confessions d’Emiri sur sa situation. Ou plutôt, elle poursuit ce que j’avais pu dire avec un certain optimisme. Mais.. Que ça change quelque chose entre nous ? Là, j’avoue que suis surpris, et je lui lance un regard des plus curieux. Pourquoi ce qu’elle dirait changerait le moindre truc.. ? Elle n’a pas souhaité la mort de ma famille gratuitement et pour le plaisir, non plus ! Enfin, mauvaise blague à part, je vois ce qu’elle veut dire.. J’ai l’impression qu’elle tente un peu de me dire qu’elle comprend et sait ce que je peux ressentir quand je dois vider mon sac et me confier, car elle vit un peu la même chose en ce moment, apparemment. J’ai toujours peur d’en faire trop et d’avoir l’air de me donner trop d’importance, d’être indécent en me plaignant comme un bébé. Et j’ai envie de lui faire confiance quand elle me dit que ce n’est pas ce qu’elle a ressenti, et qu’elle reste ouverte malgré tout, que ça change rien entre nous et.. Oui, je comprends mieux. Et même si je ne suis pas convaincu d’en être capable, de faire comme elle espérerait que ce soit entre nous, je hoche la tête, un peu réservé et hésitant. Ce n’est pas une compétition… Oui, c’est vrai. Ce n’est pas parce qu’une vie est plus « merdique » qu’une autre sur certains aspects qu’elle en tirera plus ou moins de mérite. Je sens qu’Emiri est embarassée d’avoir dit tout ça, aussi, je prends à mon tour la parole, en espérant un peu la rassurer, et aussi clôre ce sujet un peu pesant.

« Je vois.. T'es courageuse, en tout cas. Mais je me sens pas mal, pour tout ça. Mais j’t’avoue que je m’inquiète. Et, pour ce que tu as dit… J’y penserais. »


Car oui, vider mon sac spontanément, c’est pas gagné. Mais bon, on verra bien. C’est déjà suffisamment rare de rencontrer quelqu’un qui est aussi ouvert et à l’écoute qu’Emiri, du coup, je voudrais pas la faire fuir en en disant trop sur ma personne, et certaines choses resteront bien, bien cachées jusqu’à dernière ordre. Maintenant que la laverie est redevenue silencieuse, j’hoche la tête à la demande de l’étudiante.

« Nan, bien sur que non. Faut bien finir les restes, et si je te propose, c’est que ça m’ennuie pas. »
Je reprends mon sourire un peu timide qui avait disparu depuis tout à l’heure, puis finis de charger mon sac et attend qu’Emiri rassemble elle aussi ses affaires avant de partir. « Eh, Emiri. » Fis-je pour attirer son attention. « …Euh.. Merci, hein. »

Pour tout ça. Je n‘ai pas encore tout digéré, mais je crois que ça va me faire progresser un peu.. Enfin, j’ai la sensation de progresser, avec elle, assez souvent. Probablement car je ne joue pas la comédie comme avec pas mal de gens.

« Ah, par contre, y’a un reportage que je voulais mater, en revenant au dortoir. Ça te dérangera pas si je regarde ça pendant qu’on bouffe ? »

Nah parce que moi, les reportages de la NASA, je veux rien louper. Jamais de la vie. En attendant, je me place dans l’entrebâillement de la porte en patientant après Emiri, lui demandant si elle aurait besoin d’aide avant qu’on y aille.


---------------------------------

#9999cc japonais #66cccc allemand

Fatty
Cookie!
Ptisaak, les origines - par Lavi ♥
"Fuyons.", la prophétie  - Exclu' Toto ♥
Noraj de mon sex appeal - merci Toto ♥
Merci Meyu o/:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 601
■ Inscrit le : 12/02/2017

■ Mes points : 116

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : novembre 2014
Emiri Itashi
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [TERMINE] Guerre et pets [Pv Isaak]  Lun 3 Avr 2017 - 17:45



「HAAAAANW LE MERCI DU SHOJO ULTIME」

Emiri & Isaak



J'sais pas si vous êtes des habitués du genre Shojo ou de ces conneries roses pour fille qu'on appelle "série à l'eau de rose" (Pourquoi eau de rose ? Ça fait de l'eau une rose ? Genre, c'est sa transpi ? Sérieux ? Whut) mais généralement dans ce genre d'œuvre il y a des moments à ne pas louper. Des moments qui vous vont battre le kokoro puissance maximal. Des moments grandioses récompensés par des screen intensif sur tumblr avec des commentaires de fangirls hystérique pendant des mois. Aaaah... Ce que je les haïe. Hmhm, enfin, bref, pourquoi je vous parle de ça ? Bah, c'est simple. Là, tout de suite, un gros moment Shojo, il y en a un.

Bon, ce n'était pas la grosse teuf mais, au moins, Emi était rassurée de voir qu'Isaak n'était pas en pls. Se confier comme elle l'avait fait... Ouep, ça l'avait un peu déstabilisée. On ne peut pas dire que l'étudiante était une grosse bavarde sur ses affaires familiales, elle était même assez pudique sur le sujet. Elle ne voulait pas que sa situation gêne son oncle ou sa grand-mère... Fin, ses parents elle s'en foutait un peu mais bon, sa mère restait sa mère et elle ne voulait pas lui apporter tant d'ennui que ça. Pourtant, avec Isaak la discussion était venue presque naturellement. D'une certaine façon, même si ça avait été effrayant d'en parler, elle sentait qu'elle avait un poids en moins sur le cœur. Même plus, elle se sentait bizarrement... Beaucoup plus en confiance qu'elle ne l'était auparavant. Il était cool Isaak pour ça. On pouvait lui parler de tout, c'était vraiment un type bien.

Mais, il est où ton moment shojo ? ATTENDS ATTENDS Meyu/Koya jeune lecteur intrépide et un peu chelou (faut être bizarre pour plus se sentir sur ce rp mais ok... D'accord. Soit) il arrive, il est là même, regarde. 3... 2... 1

- Eh, Emiri …Euh.. Merci, hein.

HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAANW *BRUIT DE LA HYPE* TU LA SENS LA HYPE GAMIN ? TU LE VOIS LE FILTRE ROSE FLOU DÉGUEULASSE AVEC LES YEUX QUI BRILLE ET LA MUSIQUE DRAMA HEIN ? HEIIIIIIIIIIN ?!!!!!!!!!!

Hmhm.

Bref.

Pardon.

Whoua. Fiou, on a satisfait le public pour au moins 3 rps. Hmhm. Fin.

Emi ouvrit de grands yeux un peu surprises... Merci... De ? Non, parce qu'on est bien d'accord que c'était une réaction normale, non ? On lui avait menti ? On ne s'écoute pas entre amis ? Well... Fin, on ne va pas se mentir ça lui faisait tout de même plaisir. Elle offrit un sourire franc et un petit coup de coude complice avant de lui sortir plutôt joyeusement :

- T'en fais pas ! Je te fais économiser le psy comme ça !

"Et tu me fais économiser le mien" mais ça, on ne va pas le dire. On va être sympa et pas faire lâcher le cœur des fangirl tout de suite. Pour le moment Emi se contenta d'hocher la tête.

- Nan, t'en fais pas ! Je veux pas bousculer ton programme.

Quoique manger avec quelqu'un plutôt que de se faire une session alone c'était déjà un sacré bousculement en soit mais bon. On ne va pas dire non, c'était toujours sympa de passer du temps (dont la bouffe time) avec le matheux. Alors Emi fourra rapidement ses affaires dans sa corbeille et le suivit.

- C'est quoi comme reportage ? Je me doute que ça ne doit pas être celui sur les ornithorynques qui passe sur la chaîne science et nature, donc bon.

Ce rp n'a aucun sens

---------------------------------



Emiri parle en Black pour le Japonais et en #3333ff pour l'anglais
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 656
■ Inscrit le : 05/11/2015

■ Mes points : 83

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Isaak Schwartz
« Elève ; en 5ème année »
http://enolaisland.forumsactifs.com/
(#) Re: [TERMINE] Guerre et pets [Pv Isaak]  Lun 3 Avr 2017 - 22:28

Guerre et pets.
√ Jeudi 13 novembre 2014 - Début de soirée.
√ Où Isaak est dans une phase d'ado frustré vénère, et n'aime pas les chaussettes.
Avec Emiri Itashi
Economiser le psy… ? Gné ? J’espère qu’elle ne se sent pas comme une psy, ce serait moche, non ? Enfin, en plus, j’ai pas assez de Yen avec mes petites économies pour payer des séances régulières (c’est cher ces saloperies). Enfin, bien entendu, c’est juste une blague pour finir de désamocer le drama, et me rappeler qu’elle est bien à l’écoute en cas de besoin, pas tant en tant que psy, mais juste comme amie. J’hoche la tête, plus avenant, et sors donc de la laverie avec elle, tandis qu’elle me demande sur quoi porte mon documentaire. Toujours un peu perplexe quand il me faut parler de ce que j’aime, je me fais comme discret pour lui répondre, en tentant d’avoir l’air détaché genre « meeeeh, c’est pas si incroyable, y’a rien de dingue, puis moi-même tu sais j’y pige pas grand-chose ! ».  Et puis… C’est vachement cool les ornithorynques, non ?! Enfin, ce truc est tellement étrange dans son existence même sur terre que ça le rend juste pimp.

« Ah, effectivement, c’est pas ça, même si j’aime bien ces bestioles… Enfin, c’est des saloperies qui ont des griffes venimeuses et ça semble teigneux, mais, ils ont l’air tellement cons ! Enfin, c’était quoi la question.. ? »
Ah, oui, le reportage. « Euh, bref, donc, non, c’est un reportage de la NASA. Sur des nouvelles étoiles, enfin, un truc d'astrophysique, quoi. »

Parce que je… J’ADOOOORRRRRRREUH l’astrophysique, ma bonne dame. Aurais-je certainement gueulé si j’avais mis le masque de The Mask sur ma tronche. Mais je vais garder mon plaisir de fanboy pour moi. Héhé. Comme il m’a semblé que c’était plus commode ainsi, nous sommes passés, en parlant d’un certains nombre de trucs derpy et inutiles (genre, le fait qu’avec Hanz, quand on avait 8 et 10 ans, on se repassait les vidéos de style « Science et Nature spécial félins les rois de la jungle », et on regardait les moments ou le jaguar coursait l’antilope au ralenti, et c’était trop stylé), par l’internat de la Fac avant de nous diriger vers celui du lycée où nous attendait, bah, la bouffe, pardi. Bref, à force d’aller et venir pour ses cours, Emiri commence à connaître la maison, et comme d’habitude, je l’invite à s’asseoir où elle veut dans la chambre pour le moment déserte (j’aurais pensé que Summer serait dans le coin, mais non, elle doit être en vadrouille), tout en sortant des chips d’un tiroir, en allumant l’ordinateur, et en remettant un peu d’ordre par réflexe plus qu’autre chose (je fais aussi mon lit que j’avais oublié en partant à la laverie, car il m’avait fallu y chercher mon T-Shirt « Keep Calm ans Do Maths » qui me sert de haut de pyjama).

« Attrapes ! »


Dis-je en lançant le paquet de chips à la Itashi qui pourra désormais se mettre vraiment à l’aise. Je continue de fouiller dans mes affaires, et finis par sortir un reste de gâteau roulé chocolat-amande-menthe (oui) que j’avais fait, et qui si conserve très bien en tupperweare.

« Eh, j’ai même du dessert pour t’engraisser encore plus, regarde. »

Fis-je en lui présentant le gâteau, puis en transportant l’ordi sur une chaise en face du lit, histoire de démarrer mon reportage. C’est an anglais, mais heureusement, c’est sous-titré en japonais.. Non, parce que moi et l’anglais, hein. Je tend la main vers le paquet pour qu’Emiri me laisse quelques chips.

« Pour le gâteau, sers-toi, hein, y’a un couteau suisse sur le bureau, puis y’a aussi une bouteille d’eau qui traine. D’ailleurs je t’ai aussi mis tes cours que j’ai fini de voir dans la pochette violette, comme d’hab, si tu veux les récupérer. »

Je voudrais pas avoir l’air d’un mauvais hôte, et j’espère que je ne vais pas ennuyer ma pote avec mon documentaire à la con.. Enfin, je respecte la NASA, hein !! Il ne me faut d'ailleurs pas longtemps pour être totalement absorbé, et j’ai sorti un carnet pour prendre des notes, comme d’habitude. #NerdAlert


---------------------------------

#9999cc japonais #66cccc allemand

Fatty
Cookie!
Ptisaak, les origines - par Lavi ♥
"Fuyons.", la prophétie  - Exclu' Toto ♥
Noraj de mon sex appeal - merci Toto ♥
Merci Meyu o/:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 601
■ Inscrit le : 12/02/2017

■ Mes points : 116

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : novembre 2014
Emiri Itashi
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [TERMINE] Guerre et pets [Pv Isaak]  Mar 4 Avr 2017 - 13:19



「Oklm」

Emiri & Isaak



Un documentaire sur la NASA ? Ouch, le sujet semblait être assez pointu, bien trop pour elle en tout cas. Non pas qu'Emi était une fille particulièrement bête, mais le blabla scientifique se relevait être un langage qu'elle avait un mal fou à comprendre. Fin' ça devait être la même chose pour Isaak quand elle lui parlait musique. Enfin, on verra bien, ça se trouve, ce serait un documentaire super intéressant et... Ça se sent qu'on doute ?

Ils firent, ensemble, un détour par le dortoir de l'unif. C'était un bon plan, le détour, parce qu'Emi se voyait mal se balader avec son énorme panier à linge partout sur le campus. Elle en profita aussi pour poser son shonnen jump et embarquer sa DS avec elle. Ce n'était pas tout, mais elle avait des donjons à passer sur Pokémon Donjon Mystère. Puis, c'était l'occasion, vu la tronche que tirait Isaak en parlant de son documentaire l'étudiante se doutait bien qu'elle n'allait avoir des échanges de tirades de trois mètres de long à balancer. Du coup, une fois prête elle le suivi jusqu'au dortoir du lycée, à force de faire des allées retour entre son dortoir et le sien pour lui passer ses cours, elle commençait à connaître par cœur le chemin. Une fois arrivée, elle prit... Bah faut le dire, naturellement ses aises. Fin ', c'était assez fou cette tendance au naturel qu'elle avait lorsque qu'elle était avec Isaak. L'habitude de le fréquenter surement ? Ouais, suremen àforce de voir quelqu'un la gêne diminue, surement ? Enfin, bref... LA BOUFFE ! Tien, en parlant de bouffe.

- Attrapes !

Malgré ses réflexes merdiques, Emi parvint à rattraper le paquet. Elle eut un mince sourire en voyant les chips entre ses mains. Whoua on en salivait d'avance qu'est-ce que ça lui manquait les chips. Si elle ne dépensait pas tout son argent dans des conneries aussi... Enfin, la session salivage intensif continua et même, ce n'est pas si le filet de bave coulait entre ses lèvres, en voyant un peu la gueule du gâteau.... OMG MAIS C'EST BON CA !

- Whoua... C'est du fait maison ? Il a une sacré tronche en tout cas !

Et elle ne se fit pas prier pour aller s’emparer du couteau suisse et se découper une part. Elle hocha la tête en voyant la pochette. C'est fou ce qu'il pouvait être rapide. Emi était admirative face aux facilités qu'avait son ami avec les études.

- Je vois, je te ramène la suite demain dans la journée. Je part chez Harada demain soir.

Elle se découpa donc une part, puis une pour Isaak qu'elle déposa devant lui avant de se jeter sur les chips. En faisant régulièrement tourner le paquet, la demoiselle dégaina sa DS mais resta quand même bien attentive à ce qui se passait à l'écran. Elle ne comprenait pas grand chose au documentaire et au vocabulaire employés. Elle avait un peu l'impression d'être devant un reportage en étant gosse. Vous savez ce genre de documentaire où, gamin, on ne comprenait rien, mais on était en extase devant les zolies images qui défilaient.

Elle resta comme ça, la DS entre les mains en tentant de comprendre  ce qui se passait à l'écran. Whoua, Isaak devait être vraiment calé pour comprendre tout ce charabia. Mais, bizarrement, c'était intéressant. Emi piocha dans sa part de gâteau et...

- Hmmmm ! C'est trop bon ! Il y a de la menthe, nan ? Hmmmm, c'est trop booooon !

Extase totale, bordel ce machin était divin mais... Attends, à merde. T'as pas dit ça un peu trop fort ?

- Désolée ! Je me suis laissée emporter ! fit-elle la bouche à moitié pleine.

Bon, elle était un peu ridicule là : rougissante, les joues à moitiés gonflée par la bouche en tentant d'articuler des excuses alors qu'elle n'y arrivait pas.



Ce rp n'a aucun sens

---------------------------------



Emiri parle en Black pour le Japonais et en #3333ff pour l'anglais
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 656
■ Inscrit le : 05/11/2015

■ Mes points : 83

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Isaak Schwartz
« Elève ; en 5ème année »
http://enolaisland.forumsactifs.com/
(#) Re: [TERMINE] Guerre et pets [Pv Isaak]  Mar 4 Avr 2017 - 17:15

Guerre et pets.
√ Jeudi 13 novembre 2014 - Début de soirée.
√ Où Isaak est dans une phase d'ado frustré vénère, et n'aime pas les chaussettes.
Avec Emiri Itashi
Le gâteau  roulé, ou le meilleur dessert en terme de relation facilité de préparation VS esthétique qui fait baver. Sérieux, ces machins, c’est littéralement des gros pancakes avec du Nutella étallé dessus, puis roulé en escargot. J’ai un sourire modeste quand Emiri se jette sur le gâteau, et ses yeux semblent s’éclairer à l’idée qu’il puisse être fait maison. Je ne pensais pas déclencher une telle réaction, et quelque part, je m’en sens un peu fier, je crois. Je secoue la tête négativement, avec un discret sourire, pour lu iexpliquer qu’il n’y a pas tant de quoi s’émerveiller.

« Ouaip, je l’ai fait. Et y’a rien de plus simple à faire. C’est un gros pancake roulé que t’agrémentes comme une crêpe, finalement.. Sauf que comme c’est roulé, ça présente toujours bien, même si t’as trois mains gauches. »


Oui, oui, c’est les vraies strats du glandeur cuisto qui veut juste s’en mettre plein la panse, ça. Apprenez la cuisine du goinfre assumé grâce à Isaak, mais c’est quand même vachement moins bien que Gordon Ramsay et Cyril Lignac ! Comme Emiri reprend le cours de la conversation, je repense aux SMS qu’elle m’avait envoyé pour sa fameuse pyjama party. Oui, oui, j’avais été d’une grande aide. Mais quel interêt à une pyjama party, si ce n’est pas juste pour être confortable en pyjama, et se remplir le bide ? Enfin, ça me semblait évident, que faire d’autre, à part ça ? Bon, là, les mauvaises langues ont bien raison de dire que je ne pense qu’au dernier point, de toute façon. Pour les Pyjama parties, Hanz dirait certainement un truc du genre « aaaarhhh c’trop sexy les nanas elles sont toutes en nuisettes, elle regardent des films à l’eau de rose toute la nuit, font des batailles d’oreiller, puis elles se douchent ensembles… »… Bordel, j’espère que c’est pas vraiment ça, hein. Berk. Hanz a vraiment des fantasmes chelous, des fois. Enfin, no kinkshame. Passons.

« Tu me les rapporte quand tu veux.  Profites plutôt d’être avec ta pote, les cours peuvent largement attendre, en plus, j’ai pleins de trucs à réviser, demain, déjà. »


Pas que ça me ferait pas plaisir de croiser Emiri quand même, hein, mais bref, là n’est pas la question. On sait très bien que je préfèrerais qu’elle s’amuse avec quelqu’un d’autre que moi car « gnagnagna insérez une justification débile de fragile pas confiant en lui et insécure ici ». Pendant que le reportage avance, je jette un œil à l’écran de la console de l’étudiante, affichant un jeu que je connais vite fait. Les Donjon Mystère sont sympas même si je préfère les jeux principaux, chez Pokémon. Bien que Diamant/Platine/Perle et Noir/Blanc étaient un peu vides, X/Y a clairement rattrapé le niveau, notamment avec le retour des scénars et des dialogues qui se prenaient moins au sérieux. Mais, là, je diverge complètement, et toute manière, je suis rappelé à la réalité par Emiri qui.. bah, qui gueule carrément en goutant le gâteau. J’en ai sursauté candidement, et je l’observe avec des yeux comme des assiettes, dans un silence awkward et cocasse.

« La prochaine fois, préviens que la menthe te fait cet effet. J’en mettrais moins, histoire de protéger mes tympans.. ! »

Parce que wow. Évidemment, je dis ça d’une manière pince-sans-rire, puis me redresse tout en piquant une autre part.

« C’est rien. »
J’émets un très court rire guttural. « Content que ça te plaise, c’est vrai que t’aimes bouffer, toi. Ça faisait un bail que je voulais essayer de mettre de la menthe. Parce que, euh, bah, la menthe, c’est bien et ça va avec tout. »

Pendant ce temps, elle s’était arrêtée de pianoter sur sa console, et un son caractéristique attire mon attention sur son écran. J’ai un sourire mesquin en voyant que ce son qui avait tout l’air d’un Game Over confirme mes soupçons.

« Héhé, t’as perduuuuu ! Trop moche, en plus, les Donjon Mystère, y’a des gosses de 5 ans qui les finissent les doigts dans le nez ! »

Oui, d’accord, là, par contre, je vais me prendre un oreiller dans la face, j’en suis sûr. J’ai beau ne pas croire un seul de mes mots, je pense que c’est assez visible que j’ai simplement dit ça pour taquiner mon amie. Et ça se voit aussi que je suis pas désolé.. Ouais, regardez donc cette face de petit connard fier de son coup, tout sourire en mode « ouais, tu vas faire quoi ? Allez viens, je t’attends ! ». Bon, je protège quand même le gâteau au cas où, tout en fixant l’autre d’un air provocateur. Vas-y, fais voir ta répartie, on va s’marrer.


---------------------------------

#9999cc japonais #66cccc allemand

Fatty
Cookie!
Ptisaak, les origines - par Lavi ♥
"Fuyons.", la prophétie  - Exclu' Toto ♥
Noraj de mon sex appeal - merci Toto ♥
Merci Meyu o/:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 601
■ Inscrit le : 12/02/2017

■ Mes points : 116

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : novembre 2014
Emiri Itashi
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [TERMINE] Guerre et pets [Pv Isaak]  Mar 4 Avr 2017 - 19:38



「Des gamins」

Emiri & Isaak



Il y a des moments dans la vie où tout pars en couille. Des moments où vous cessez de réfléchir, de penser ou même de faire appel à votre logique pour réagir... Comme des gamins. C'est ni méchant, ni vraiment intentionnel. Vous pouvez traduire ça par un quart d'heure de folie random qui s'installe oklm dans votre en mode "coucou, je vais foutre la merde". Et ce soir-là, c'est exactement ce qui se passa.

On ne peut pas vraiment dire qu'Emiri Itashi était une mauvaise perdante. En fait, c'était même quelqu'un de plutôt humble face à la défaite. Il était rare de voir l'étudiante ragequit un jeu parce qu'elle n'y arrivait pas. Après tout, c'était bien normal de ne pas réussir du premier coup. Mais là, face à quelqu'un, quelqu'un qu'elle aimait bien en plus de ça, le game over eu un goût assez amer. Emi avait lâché son gâteau de regard pour poser les yeux incrédule sur sa console... En effet, le jeu était revenu à l'écran de sélection en demandant si nous voulions recommencer ou pas la partie. C'était con, parce qu'en plus ce donjon elle y était depuis un petit bout de temps. Et... Isaak qui fait son chieur derrière... AAAAARG celui-là j'vous jure. Puis, bon, entre nous ? C'est pas de sa faute, si ?

- Héhé, t’as perduuuuu ! Trop moche, en plus, les Donjon Mystère, y’a des gosses de 5 ans qui les finissent les doigts dans le nez !

"C'EST PAS DE MA FAUTE DÉJÀ C'EST DE LA FAUTE DU GÂTEAU ! D8" C'était, un peu, ce qu'elle avait envie de hurler. Mais, dans l'adversité il faut resté digne. Puis... C'était même pas vrai en plus, c'est vachement tactique sur la fin les donjons mystères... CA SE VOIT QUE C'EST UN NOOB ISAAK ! (Cette rage gratuite vous est offert par le ministère des relations humaines /PAN/) Puis, puis... Bordel qu'est-ce qu'on rage.

Isaak, intérieurement, il doit être tellement heureux... Et en temps normal, Emi n'aurait même pas pensé à répliquer. Emi, c'était plus la nana qui se mettait en pls dans un coin en pleurant qu'elle était un déchet et que sa place était donc avec les déchets. Emi, d'habitude, elle serait retournée sous la bâche qui pue le pipi de chien et aurait attendu l'heure de sa mort en silence... Mais là, non. Non ! Parce qu'elle avait été blessée dans sa fierté de joueuse ! Parce qu'on l'avait attaqué sur une de ses passions... PARCE QU'ELLE AVAIT SES RE..... C'est une blague, elle les a eu la semaine dernière. Hmhm. Bref.

Ce qui suivi... Même Emi vous dirait "WTF". Était-ce par pur jeu ? Par envie de faire chier ? Par vengeance mesquine ? Personne ne le saura jamais. Mais... Cet acte héroïque fut, de mémoire de femme, un des plus glorieux de notre temps... Emi, telle un ninja de level 100 s'empara de la part d'Isaak et du reste du gâteau et traversa la pièce avec une rapidité dont elle-même fut surprise. Elle avala la part d'Issak goulûment et avec le sourire, le plus, triomphant qu'elle fut capable de faire elle le regarda.

- Héhé t'as perduuuuu ! Trop moche, en plus, les gâteaux, t'as des gosses de 5 ans qui sont capables de les bouffer sans se les faire voler !

On tire la langue, on fait un large clin d’œil joueur et on sprint hors de la pièce en riant trop fière de la réaction de gamine de.. Ouais... 5 ans.

Ce rp n'a aucun sens

---------------------------------



Emiri parle en Black pour le Japonais et en #3333ff pour l'anglais
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 656
■ Inscrit le : 05/11/2015

■ Mes points : 83

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Isaak Schwartz
« Elève ; en 5ème année »
http://enolaisland.forumsactifs.com/
(#) Re: [TERMINE] Guerre et pets [Pv Isaak]  Mar 4 Avr 2017 - 23:26

Guerre et pets.
√ Jeudi 13 novembre 2014 - Début de soirée.
√ Où Isaak est dans une phase d'ado frustré vénère, et n'aime pas les chaussettes.
Avec Emiri Itashi
Aller, après tout , je sais choisir mes amis, Emiri, alors tu dois être capable de trouver une bonne gros répartie qui pique les fesses ! Bon, non, je n’attend rien de spécial, mais après tout, mon interlocutrice a du répondant, alors je l’imagine facilement… Me lancer un regard qui tue. Oh, serait-elle mauvaise perdante ? Je retiens, ce peut-être amusant d’être taquin sur le sujet. Sans exagérer, bien sur, rire aux dépens des gens c’est drôle à petite dose pour se chamailler. Un peu comme quand je me mets devant la télé quand Hanz regarde ses séries favorites (genre, quand il mate « Le Cœur a ses Raisons » pour la 20ème fois, même s’il connaît toutes les répliques par cœur). Enfin, voila, c’est le silence, et je sens qu’Emiri est offensée dans son petit orgueil de joueuse. Mon sourire s’élargit à mesure que le suspense s’allonge.. A court de répartie, donc… ? Roooh, dommage..

Mais non.

Car, là, ce fut le drame.

Oui, oui, tout ce qui touche à la bouffe, c’est forcément dramatique, mes chers concitoyens, laissez-moi vous le dire ! Il faut en parler, vous rendez-vous compte qu’il y a des malades dans ce monde qui… QUI QUI QUI… ??? Mais qu’est-ce qu’elle fout ?! MON MORCEAU DE GÂTEAU !

« Eeeeeeeeeh ! Mon gâteau-euh ! »

Le cri du cœur du gamin à qui ont vient de prendre son goûter. Eh, non, je retourne pas au collège ! C’est pas sympa et… Oui, alors, autant, la mine du gamin triste aura duré une fraction de seconde, autant, ce qui suit, mon humeur a fait un 180°. Car oui. Là, c’est un cas de force majeure, je sors les big guns, la kalach, le concombre, la peluche requin et mon celçon Batman, tout ce que vous voulez mais… Elle a pris MON GÂTEAU en OTAGE !!! Comment peut-on avoir si peu de cœur ?! Et la voila qui lâche sa console pour s’enfuir avec son prisonnier en pâte moelleuse. Alors qu’elle m’envoie un clin d’œil, je lève un doigt autoritaire, avec un ton menaçant mais pas moins joueur, totalement emporté dans son jeu, et galvanisé par la répartie qu’elle vient de m’envoyer dans la face.

« Ouhla, t’aurais pas dû, là, ma grosse… »

Lui-dis, en la défiant du regard, mais, hop hop hop, la musicienne ne perd pas le nord, saute du lit, et s’en va vers la porte avec un air malicieux. ELLE S’ENFUIT !!!

« REVIENS ICI ! TU VAS PAS T’EN TIRER COMME CA !! J’VAIS TE FAIRE BOUFFER TES BÉBÉS ORNITHORYNQUES !! »


Oui, oui, c’est une menace convaincante improvisée. Bref. POUR LE GÂTEAU ROULEEEEEEE ! Je me lève à mon tour et je (attention, plot twist) m’élance pour courir (je vous avais prévenu que ce serait le choc) derrière la brunette preneuse d’otage gastronomique. Je vais l’avoir, même si je courre comme une limace, je vais demander à mon cerveau zébré de nous venir en aide avec mon QI supérieur et.. rien, j’ai pas de plan, alors, je cours, et c’est déjà pas mal (spoiler : oui, j'ai un plan, et il est michant pas beau, et je suis sûr que je vais pas le tenir). Mais va falloir que je trouve une opération pour… Non, oui, on va gueuler et pas se faire chier, en fait.

« EMIRIIIII ! JE SAIS OU TU CACHES LE GÂTEAU ! VIENS ICI QUE J’TE BUTE !! Enfin, euh, gentiment, hein... ! MAIS J’TE BUTE SI TU L’MANGES !! »

Pas très diplomatique. J’en ris intérieurement. Aucune crédibilité. J’attends qu’elle s’arrête pour faire de même, à une dizaine de mètre de moi, et je commence les pourparlers. Hmm…

« Ok, j’sais que la situation est tendue, mais tu vas laisser, euh… Conrad, tranquille ! Faut-il vraiment en arriver là pour un...  UN PITOYABLE GAME OVER ? HAHAHA ! »
Oui j’ai donné un nom à mon gâteau, j’espère attirer les bon sentiments et faire pleurer dans les chaumière avec le faux attachement qui me lie à lui. Mais ça aurait marché si j'en aurais pas remis une couche. Oops. « Donc, tu le bouffes pas toute seule, tu t’approches doucement, tu me rends Conrad, et tout se passera bien ! » Et là, je croire les bras, me redresse, et prend un air de princesse prétentieuse, qui, j’espère n’a pas l’air sérieux vu les conneries que je vais enchainer. « Parce que quand même, c’est vraiment totalement immature-euh ! Puis si tu n’acceptes pas bah… BAH JE RECUPERERAIS CONRAD QUAND MEME !! J'te préviens, j'ai ta DS dans la chambre, et j'hésiterais pas à m'en servir et... Oh, mais non, regarde qui voila ! »

Tout sourire, et avec un air des plus mesquins, je sors de derrière mon dos la DS d'Emiri en question. Héhé. Retournement de situation ! Alors, c'est qui le Boss ?! J’ai déjà dit que je voulais faire de la politique diplomatique, plus tard ? Non ? C’est normal. Je lui montre sa DS et l'agite dans l'air pour la narguer. Les négociations ont commencé !


---------------------------------

#9999cc japonais #66cccc allemand

Fatty
Cookie!
Ptisaak, les origines - par Lavi ♥
"Fuyons.", la prophétie  - Exclu' Toto ♥
Noraj de mon sex appeal - merci Toto ♥
Merci Meyu o/:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 601
■ Inscrit le : 12/02/2017

■ Mes points : 116

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : novembre 2014
Emiri Itashi
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [TERMINE] Guerre et pets [Pv Isaak]  Mer 5 Avr 2017 - 22:44



「Fait pas le con Jonhson」

Emiri & Isaak



Qu'est-ce qu'elle était en train de faire ? Était-ce bien Emi qui sprintait à travers les couloirs du dortoir du lycée un gâteau à la main avec un taré matheux qui hurlait juste derrière ? On dirait, oui. Du moins cette être humanoïde brune, fine et avec un gros sourire aux lèvres semblait correspondre à la définition d'Emi... Sauf le sourire. J'avoue. Mais que voulez-vous ? Elle s'amuse. Mais genre, vraiment.

Sur le coup, l'étudiante n'avait absolument pas réfléchi. Ce qu'elle avait fait relevait plus d'un coup de tête soudain et random que d'un véritable plan "prend toi ma sainte répartie dans ta gueule bb ♥" . Mais... Méh, elle était fière. En voyant Isaak la poursuivre en hurlant, elle avait ri ! Ri aussi fort que lui hurlait. C'était étrange, la situation était ridicule et Isaak aurait de bonnes raisons de lui en vouloir mais... Elle s'amusait... Comme elle ne s'était jamais amusée avant. On ne peut pas dire qu'Emi avait un carnet plein a craqué de souvenirs d'enfance un peu débile. Elle n'avait jamais réellement partagé ses jeux d'enfant avec quelqu'un. Du moins, jamais avec quelqu'un de son âge. Zahn et mamie Itashi avaient été les deux seules personnes à partager ses délires, ses histoires de chevalier et de shérif. Ses jeux de maître Jedi et de Bowser qui enlève Peach. Emi jouait seule, avec sa tête, ses peluches et ses mélodies. Elle en avait été très heureuse à l'époque... Mais aujourd'hui elle se rendait compte d'à quel point la présence d'un ami lui avait fait défaut. Elle se fit la réflexion qu'elle n'avait jamais été aussi libre et bien qu'aujourd'hui. Elle se fit la réflexion que finalement, tous ses moments qu'elle pensait perdu ne l'était peut-être plus maintenant. Ces pensées eurent pour effet de redoubler son sourire et son envie de jouer. Alors, comme une gamine elle ria encore et accéléra en hurlant après Isaak.

- ESSAYE TOUJOURS MON PETIT PÈRE ! COURS FOREST COURS !

Et elle continua ainsi sur plusieurs mètres. Bon, elle commençait en ne plus sentir ses jambes et à avoir la tête qui tourne à force de rire, courir et hurler non-stop et au vu du boucan que les deux adolescents faisaient dans tout le dortoir, il était clair et net que déjà plusieurs personnes devaient être en mode "WTF, mais qu'est-ce qu'ils branlent ?". Isaak et Emi allaient probablement entendre parler de cette histoire après coup... Mais pour le moment qu'est-ce qu'ils en avaient à foutre ? Pas grand chose. Pourtant, Emi s'arrêta pour reprendre son souffle et fit face à Isaak avec un petit sourire en coin.

- Au bout de sa vie ? Tu veux une petite part pour te requinquer peut-être ?

Houuuuuu sale Emi... Sale. Je dirais même popopopopopoooooo ! Bordel c'est qu'elle se prend au jeu la gamine. Mais, tu me diras, Isaak aussi. Ce qui s'en suit ne fit que d'avantage sourire la musicienne. Voir son ami rentrer dans son délire et y participer avait pour effet de la galvaniser. Elle n'avait aucune envie que le jeu s'arrête, pas maintenant, pas alors qu'elle riait aussi franchement.

MAIS... Le jeu ne prit que toute son ampleur quand... L'affrontement final arriva.


Isaak avait sa DS entre les mains. Ambiance, lumière, musique classe, gros plan fixe sur leurs gueules et battle de regard. Ce gars était fort. Très fort. Une minute la volonté d'Emi fut ébranlée.

- Tu as du culot de me faire du chantage Schwartz alors que c'est toi quoi qui a ouvert les hostilités. Mais soit... Négocions.

Si elle n'avait pas un sourire qui faisait trois fois le tour de son visage on aurait presque plus la prendre au sérieux. Bordel, si quelqu'un passait ça n'étonnerait personne qu'il appel l'hosto le plus proche en disant "Je crois que deux de mes camardes se sont vraiment surmenés... Ils nous font un remix du bon, la brute et le truand dans le couloir... Venez vite j'ai peur."

- Ne fais pas le con Schwartz. Voilà ce qu'on va faire. À trois je pose le gâteau et tu poses la DS. Double moi et je te bute compris shérif ?  

Battle de regard n°2. BORDEL CETTE EPICNESS ! C'est trop bon, trop beau et... Bordel c’est limite si la musique n'est pas là, en fond. A force de fixer Isaak Emi se pinça l'intérieur de joue... Essaya de ne pas rire face au comique de la situation... Se retient 10... 20... 30 secondes puis éclate de rire en posant le gâteau et en si pliant en deux ensuite.

- MAIS EST-CE QU'ON EST SÉRIEUX LA ? Houhou respire ma grande Mais qu'est-ce qu'on est cons des fois ! Hahahahaha !



Ce rp n'a aucun sens

---------------------------------



Emiri parle en Black pour le Japonais et en #3333ff pour l'anglais
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 656
■ Inscrit le : 05/11/2015

■ Mes points : 83

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Isaak Schwartz
« Elève ; en 5ème année »
http://enolaisland.forumsactifs.com/
(#) Re: [TERMINE] Guerre et pets [Pv Isaak]  Mer 5 Avr 2017 - 23:37

Guerre et pets.
√ Jeudi 13 novembre 2014 - Début de soirée.
√ Où Isaak est dans une phase d'ado frustré vénère, et n'aime pas les chaussettes.
Avec Emiri Itashi
Mais qu’est-ce que je fous ? Qu’est-ce QU’ON fout ?! Ils ont raison, les gens dans les couloirs, de nous mater avec des faces de « mindfuck » le plus total, sérieux, mais.. On s’en fout ! Putain, ce qu’on s’en fout ! J’en ai fait des conneries en me laissant aller, mais, seulement avec Ludmilla, en famille, avec des gens que je connais depuis que je suis bébé. Je pourrais dire des mièvreries convenues, là, du genre « ah, par la barbe de moi-même et que je n’ai point, je retombe en enfance » ou « oh, bigre, suis-je en train de rêver ?! », mais pas la peine, je crois que c’est assez évident. Et même, ce n’est même pas ça. C’est juste un moment de délire comme il en arrive une fois par décennie, je crois. Je me rappelle pas de la dernière fois ou je me suis senti aussi vivant, en fait. Oh, bien sur, ma vie n’est pas ennuyeuse, ni triste, même si certains, qui me verraient si assidus à étudier des trucs d’intello à chiffre, me diraient « roh, mais t’es vraiment un vieux garçon, vis un peu ». Eh, je vous remercie, je vis vraiment, vraiment très bien, en cet instant ! Et honnêtement, je vois pas pourquoi je dois mettre des mots là-dessus ou me justifier sur le pourquoi du comment. C’est unique, c’est intense, je crois pas que j’en parlerais à quelqu’un, ni même à Hanz avant un bout de temps. Ouais, j’ai envie de garder ce moment jalousement, là, ce qui est franchement paradoxal vu qu’au moins 20 personnes nous ont vu, mais… Boaaaff, c’est des broutilles, je les connais même pas, ces tarlouzes !

Bref, j’ai un pourparler à régler, moi, et ça va pas se faire tout seul… De la ruse, Isaak, beaucoup de ruse. Prends ton regard et son sourire mesquin d’enfoiré, oui,  oh, oh ouiii, bien, bien ! Tu ferais presque peur à un enfant de 4 ans paranoïaque, avec ça ! Pour tout avouer, ouais, je suis au bout de ma vie, et je dois être rouge comme le cul d’un macaque, à me retenir de m’effondrer pour bien respirer, au profit de rester debout, droit, le sourire aux lèvres. Mais elle abandonnera la première ! Je le sais !

« Ha ! Pas de part avant d’avoir tes larmes pour me l’assaisonner, poulette ! »

Bah, quoi, oui, elle a des bras de poulets, la grosse, là ! Ça s’engraisse, tout ça ! Bref. Sa tête quand elle voit que j’ai sa DS en main, je la photographie mentalement pour toujours la garder bien vive dans ma tête, car bordel, c’est magique. Sa mine se décomposa, puis elle reprit contenance et crédibilité, en prenant une attitude encore plus défiante que tantôt.

« Tu devrais voir ta tête ! On s’inquiète pour son petit bébé.. ? » Elle accepte de négocier, et je hoche la tête. « Sage décision, Itashi… Saches que je tiens toujours ma parole… Sauf si tu oses abuser du repas que j'ai préparé religieusement pour les invités… »

Dis-je, avec un air de mafieux. La Cosa Nostra ne tolérera pas qu’on ne respecte pas les lois de l’hospitalité, très chère. Alors, tu n’as pas interêt à faire de connerie avec ce gâteau roulé, il fait partie de la famille après tout, non ? Héhéhé… Mais, oui, j’admets, ne faisons pas trop les cons (avouez que ce serait dommage de ne pas empirer notre cas, HAHA !). Alors j’hoche la tête, lentement, très lentement, je me prépare à avancer d’un pas, histoire de procéder à l’échange. Par contre, malgré tout ça, faut bien admettre que y’a un léger soucis qui commence à me donner le tournis..

J’ai.
Putain.
De.
Besoin.
De.
RESPIRER.

Je suis déjà à bout de souffle après avoir courru, alors cet échange a vraiment interêt à se goupiller rapidement pour que je.. Oh, très bien  je vais tourner de l’œil, et l’autre est tout aussi rouge que moi. Le gâteau s’approche de la DS, la DS s’approche du gâteau, le gâteau s’approche de la DS, la DS s’approche du gâteau, le gâteau s’app—AH ! LE GÂTEAU S’ÉCHAPPE VERS LE SOL, ET L’ENNEMI SE PLIE SUR ELLE-MÊME MAIS, QUE... !! ELLE PRÉPARE CERTAINEMENT UNE ATTAQUE SPÉCIALE !

« Aaaaah ! » Ce n’était pas un cri aucunement viril de surprise et de peur devant le changement d’attitude soudain de la Itashi. Même pas vrai. Allons, Isaak, elle rit, mais c'est certainement un subterfuge !! « Je ne me laisserais p- » Au moment de la surprise, je m’étais reculé en arrière, et là, le tournis termine de faire son office.. « Aaaaah ! Merdeuh ! »

Merde merde merde ! La tête me tourne, je recule d’un pas, et me voila par terre, sur les fesses, pendant que l’autre se roule presque par terre de rire. Un large sourire gagne mon visage, et entre deux toussotements, et des longues inspirations, qui vont commencer à me faire faire le cochon avec ma respiration mêlée de gloussements. Je tente de me reprendre et de faire dé-rougir mon visage exténué par l’effort. Oh bordel, j’ai jamais été aussi bien les dernières années que là, le cul par terre sur le carrelage, à presque crever dans ma bave et les larmes aux yeux, entre étouffement et rires incontrôlables.

« Maiii-… aiiiis.. ! … Arrêtes de.. rire… peux.. pu… RESPIRER !! Pff-… PFRT GHHRRH !! »

Mon rire se transforme en sons gutturaux du plus bel effet de ridicule, et je m’emporte de plus belle, prêt à me rouler par terre dans la poussière du couloir s’il le faut, mais ça ne sera pas nécessaire. Eh. Les gros mafieux michants cruels intrépides n’auront pas fait long feu. Mais c’était bien. Je me rapproche, et pose la DS dans les mains d’Emiri, du moins je lui tends, pas sûr qu’elle puisse attraper grand-chose dans son état actuel.

« Tiens, aller, tu l’as mérité, espèce de… de je sais pas quoi, putain, tu coures trop vite, comment j’ai fait pour tenir derrière ! Tu m’as fait dépasser mes limites, je peux maintenant crever en paisxet te dire où est caché le trésor mais d’abord… »
Mon regard se penche vers le tupperweare contenant le gâteau. « … Bouffer mon gâteau en paix ! »

Je m’en saisis, et me relève pour m’adosser à une fenêtre du couloir, reprenant encore mon souffle histoire de manger un morceau. J’inspire profondément tout en mastiquant, et en essuyant une goutte de sueur contre ma tempe.

« Mais..Wow. »


Ouaip, je sais pas quoi dire, là. Wow. Je me sens tellement bien, que je ne veux rien ajouter sur cette histoire, si ce n’est éventuellement continuer le délire. Les gens qui passent dans le couloir nous observent bizarrement, tandis que je tends le plat à Emiri, au cas où elle voudrait se resservir.


---------------------------------

#9999cc japonais #66cccc allemand

Fatty
Cookie!
Ptisaak, les origines - par Lavi ♥
"Fuyons.", la prophétie  - Exclu' Toto ♥
Noraj de mon sex appeal - merci Toto ♥
Merci Meyu o/:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 601
■ Inscrit le : 12/02/2017

■ Mes points : 116

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : novembre 2014
Emiri Itashi
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [TERMINE] Guerre et pets [Pv Isaak]  Jeu 6 Avr 2017 - 15:49



「De toute beauté」

Emiri & Isaak




Nul doute que leurs visages rouges, le bruit de leurs rires et l'odeur de transpi/Gâteau menthe-chocolat-noisette/Chips resteront longtemps présent dans les couloirs du dortoir. Si au départ Emi s'était mise à rire en réalisant le comique de sa situation, très rapidement, en voyant Isaak finir sur le cul, la demoiselle avait pointé du doigt son ami qui était devenu l'objet de sa crise de trololol. Nan sérieux... Vous savez on aurait dit un bébé qui se pose sur son derrière. Aucune délicatesse. On aurait pu mettre un "boum" en fond sonore ça l'aurait fait. L'espace d'une seconde, son esprit un peu trop oklm à cause de la bonne dose de joie qui sévissait en elle lui transmit une image un peu fantasmé de bébé Isaak, en couche, rencontrant le sol pour la première en mode "Oh... Mais... Bah alors... Qui que quoi ? o_o" et, comparant cette image à la dégaine actuelle de son poteau, elle ria de plus belle.

Ce ne sont même pas les supplications d'Isaak qui arrêtèrent ses rires. Au contraire même, faut dire qu'elle en pleurait maintenant alors bon. En même temps, qui ne rigolerait pas devant un gars qui s'étouffe en riant avec le visage couleur "je suis resté trop longtemps au soleil sans crème solaire, lol" ? Personne ? Whoua, vous n'êtes tellement pas drôle les gens. Enfin, elle tenta de se contenir... Ce fut un échec.

- Te... T'es ma... Marrant toi ! Je suis sen... sensée faire comment ?

Et pour cause, ça ne s'arrêtait pas. Au final, ce sont le manque de souffle et la température de son visage qui devait bien avoir frôlé les quarante degrés qui mirent fin aux éclats de rire de la musicienne. Elle était, comme dirais, rincée. Piouuuf, on allait bien dormir ce soir !

Elle eut assez de force pour reprendre sa console portable dans un "merci" et s'adosser au mur. Bordel please de l'eau ! A force de courir comme une débile, de crier et de rire elle avait la gorge sèche... Mais alors c'était quelque chose ! Elle reprit difficilement son souffle, sa poitrine se soulevant, un peu douloureusement, au rythme de sa respiration.

- Je te retourne la question... Pfff, bordel, t'as plus d'endurance que je ne le pensais ! Mais c'était fun, j'avoue.

Nan, nan, ce n'était pas "juste" fun, c'était grandiose et tu le savais ma grande. Mais bon, ce serait bête, après ce bon moment, de passer pour une taré de dix-huit piges qui s'éclate à partir dans des délires pour les huit-dix ans, hein ? Quoi que, si Isaak avait suivi, c'était que, dans un sens, lui aussi avait dit s'amuser.

- Fiou, ça faisait... Trop longtemps, je crois, que je n'avais pas ri comme ça. Merci, en fait, ça m'a fait du bien. T'es cool tu sais ?

Et là, Emi ose, Emi est grande, Emi est naturelle, Emi est bien alors Emi lève son point et se permet un petit check shonnen des familles histoire de graver dans la pierre ce moment "nakama" de sa vie. Elle s'autorise même un petit bout de gâteau, parce que bon, fallait bien s'engraisser après un sprint pareil ! Mais avant, il lui fallait de l'eau... Beaucoup d'eau. Alors, l'étudiante tenta de se lever, ce fut une mauvaise idée, elle resta donc sur son postérieur contre le mur.

- Mauvaise idée de se lever. Très mauvaise idée. T'as de l'eau ?



Ce rp n'a aucun sens

---------------------------------



Emiri parle en Black pour le Japonais et en #3333ff pour l'anglais
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 656
■ Inscrit le : 05/11/2015

■ Mes points : 83

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Isaak Schwartz
« Elève ; en 5ème année »
http://enolaisland.forumsactifs.com/
(#) Re: [TERMINE] Guerre et pets [Pv Isaak]  Jeu 6 Avr 2017 - 20:50

Guerre et pets.
√ Jeudi 13 novembre 2014 - Début de soirée.
√ Où Isaak est dans une phase d'ado frustré vénère, et n'aime pas les chaussettes.
Avec Emiri Itashi
J’ai de l’endurance, moi ? Première nouvelle. Cette remarque me fait hausser les sourcils, et un tressautement d’épaule me prend tout en gloussant en silence. Elle doit dire ça ironiquement, je ne vois pas d’autre explication ! Si tant est qu’il y avait besoin d’une explication à la base. Je recommence à être plus nerveux quand elle dit avoir passé un bon moment… Mais bordel, Isaak, détends-toi un peu les sphyncters, bon sang ! Elle ne va pas t’attaquer en disant qu’elle a passé un bon moment, ou commencer à te demander de renvoyer l’ascenseur. Voui. C’est vrai. Merci petite voix à la sagesse un peu bizarre. Bref, tout va bien. Contente-toi de sourire, tu n’as pas à commencer à faire des discours lyriques pour répondre à ça, après tout, un air sincère suffit amplement. Pas moins nerveux et touché par les paroles de l’autre, étant donné que ce genre de situation ne m’arrive (soyons honnêtes) jamais, je souris faiblement pour répondre aux « remerciements » d’Emiri. Allons, mais elle n’a pas à me remercier, après tout, c’est elle qui a commencé, et je n’ai eu qu’à la suivre. Mais c’était fun, c’est vrai. Je me mets à hocher la tête discrètement, avec un sourire narquois, plutôt satisfait, qui se fait plus franc que l’expression timide qui l’avait précédé.  Je suis cool ? Vraiment ? Pas vraiment l’adjectif auquel j’ai droit de manière générale, mais passons. Je sais pas, je sens une petite fierté m’envahir, d’un coup. Mine de rien, quelqu’un qui ne s’étonne pas de manière excessive de « OOOOOH MAIS ALOOORS EN FAIT TU ES PAS MECHANT OLALAALAAL JE DOIS TWEETER CA IMMEDIATEMENT LOL ! ».. Oui, d’accord, j’exagère, mais vous avez saisi l’idée.

Bref, tout ce paragraphe de sodomie de mouche, là, au dessus de celui qu’on est en train de débuter, ça en dit long sur l’aise que j’ai avec Emiri. Au final, plutôt que d’entreprendre de lui répondre en bafouillant au compliment, j’avance mon poing contre le sien pour la suivre dans son check. Du moins j’essaie, et je rigole bêtement en me voyant me foirer et au final faire un truc totalement HS par rapport à ce que mon amie espérait faire, et j’agite la main comme un débile en faisant « weee hop là boum ». Ce qui compte c’est de participer. L’instant d’après, Emiri reprit un morceau de gâteau, et entreprit de se lever pour… Retomber par terre.  

« Ouhla. Eh. Ça va ?! »


C’est quoi ce ton de flippé catastrophé parano de la vie, là ? Mais c’est elle qui a dit que c’était une mauvaise idée ? Peut-être qu’elle est asthmatique ou je ne sais quoi… ? Non, elle serait bien plus en en PLS, si c’était le cas.

« Euh… Tu veux que je t’aide à marcher jusqu’aux toilettes ? Pour boire, hein. »

Rohlala, moi et les petites blessures des autres, quand pour ma part je refuserais tout aide si un alligator était en train de me bouloter la jambe. Oui, ce paragraphe sera marqué du sceau de l’hypocrisie. En tentant de prendre la boite du gâteau ouverte sous mon bras de manière à ne pas le renverser par terre, je me baisse finalement vers l’étudiante assise par terre.

« Tiens, euhm, tu peux t’appuyer sur moi si tu.. bah, si t’as besoin d’aide pour te lever, quoi. »

Lui expliquais-je, maladroitement, avec un air coincé. Elle va penser que je la considère comme obsolète, si je la ménage à ce point… Non, peut-être pas, mais je sais pas, moi, je veux pas en faire trop. En plus, je suis pas trop à l’aise avec les contacts tactiles, mais je ne vais pas la laisser se déshydrater sur le sol, tout de même. Un mal pour un bien, c’est mieux que rien (oh la rime digne d’une pub de chaine Franco-Allemande). Je la laisse donc remonter grâce à mon bras et commence à avancer vers les toilettes, où nous aurons accès à de l’eau potable. Oui, bon, ça fait clodo, mais dans un contexte pareil, je préfère aller au plus proche, plutôt qu’attendre de rentrer au dortoir.

« J’vais finir par te croire, sur l’endurance.. Tu manques d’exercice ! En plus, j’avais sorti de l’eau, dans la chambre, il faut toujours boire après avoir consommé ! » Oui, oui, le voila, le vieux discours de mémé radoteuse.  Les plus malicieux d’entre nous glousseront derrière leur écran, et dans les couloirs, sur le deuxième sens de mon affirmation, mais bon. « Mais, toi, t’as préféré courir dehors à toute vitesse, peuh ! »

Bien entendu, je dis ça avec mon second degré pince sans rire habituel. Je crois aussi que je tente de dissiper le certain malaise que j’ai de mon contact physique « prolongé » (va falloir que je m’habitue, en dehors de Hanz, un jour, sait-on jamais, ça pourrait servir, enfin, pas forcément avec Emiri, hein, c’est pas le point, et.. OH REGARDEZ UN PTERODACTYL ORANGE !).Hem. Y’a pas mort d’homme, c’est juste une question d’absence d’habitude. Bref, voila, on est devant les toilettes.

« Bon, vas te rehydrater, moi j’reste là. »


Non, parce que j’ai déjà dépassé mon quota de passage dans les sanitaires des filles pour l’année.


---------------------------------

#9999cc japonais #66cccc allemand

Fatty
Cookie!
Ptisaak, les origines - par Lavi ♥
"Fuyons.", la prophétie  - Exclu' Toto ♥
Noraj de mon sex appeal - merci Toto ♥
Merci Meyu o/:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: [TERMINE] Guerre et pets [Pv Isaak]  

Revenir en haut Aller en bas
 
[TERMINE] Guerre et pets [Pv Isaak]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps-
Sauter vers: