Partagez | 
 

 [Cinéma] La fausse bonne idée... - PV Lavender Lauder

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 25
■ Messages : 344
■ Inscrit le : 11/01/2016

■ Mes points : 48

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : juillet 2014
Anoki Campbell
« Elève ; en 2ème année »
(#) [Cinéma] La fausse bonne idée... - PV Lavender Lauder  Mer 22 Mar 2017 - 0:08

Mercredi 5 novembre – Aux alentours de 16h

Aujourd'hui, en arts plastiques, notre prof nous a donné un exercice assez libre, pour une fois : faire un exposé à deux sur une œuvre, de n'importe quel type et de n'importe quelle époque. Alors moi, comme je suis un peu filou sur les bords, j'ai proposé à Lavender d'aller voir un film juste après les cours et de faire notre exposé dessus. Comme ça, on passe une bonne fin d'aprem et en plus, c'est pour le travail !

On se retrouve donc tous les deux devant le cinéma du centre-ville de Kobe. Y'a plein de types de films différents, on a l'embarras du choix : action, romance, dessin animé... On peut en trouver pour tous les goûts ! Je me tourne vers Lavender.

« Alors, y'a un film qui te botte plus qu'un autre ? »

Parce que oui, on n'a pas choisi le film en avance. Ce serait vachement moins drôle ! C'est une sortie qui s'est fait sur un gros coup de tête, je vous rappelle.

---------------------------------

Anoki parle anglais (#6d9a49), français (#79452e) et japonais (#cc6600)


Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1891
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes points : 70

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Cinéma] La fausse bonne idée... - PV Lavender Lauder  Jeu 23 Mar 2017 - 10:43

Mercredi 5 novembre – Aux alentours de 16h

Je déteste l’Art Plastique et je déteste les travaux de groupe. J’ai toujours trouvé ça particulièrement barbant car il y en a toujours un qui bosse plus que l’autre. M4enfin, je ne me plains pas, j’ai un bon partenaire pour travailler. Je suis tombé sur Anoki, quel coup de chance. D’ailleurs, il a eût une bonne idée pour l’exposé. Il a proposé d’aller voir un film et de faire l’exposé là-dessus. L’idée est bonne, donc, j’ai approuvé. Pas de club aujourd’hui, donc on peut y aller tranquillement.

Nous voilà devant le cinéma au centre-ville. C’est incroyable le choix qu’il y a ici, trop de choix même je dirais. A tel point qu’on sait pas trop quoi choisir. On a vraiment l’embarra du choix, c’est pourtant pas un choix bien compliqué. Je reste aussi hésitant, la tête aussi vide que celle d’un poisson. Boarf, le choix va être vite fait.

- On a qu’à aller voir celui qui fait un carton en ce moment, non ?

Je sais pas pourquoi, mais j’ai bizarrement l’impression que je vais regretter mon choix. On aurait vraiment du se décider avant de venir. On perdrait pas cinq minutes devant le cinéma comme deux demeurés. Même si l’idée a été choisie sur un coup de tête, c’est bien de réfléchir un minimum sur la chose quand même.

HRP:
 

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #884DA7, Anglais en #318CE7, Français en #40826D, Allemand en #A42424

Snaily Cookie | | Family Swag ! | Hopeless
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 25
■ Messages : 344
■ Inscrit le : 11/01/2016

■ Mes points : 48

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : juillet 2014
Anoki Campbell
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Cinéma] La fausse bonne idée... - PV Lavender Lauder  Sam 25 Mar 2017 - 17:48

Lavender a pas l'air de savoir quel film on pourrait aller voir. J'étais sur le point de proposer un titre au pif quand mon pote me propose de voir le film du moment. Yep, ça me paraît pas mal ! Je regarde vite fait les affiches et montre celle de Clover.

« Il est sorti il y a quelques jours et il marche vachement bien. J'crois que c'est une comédie ou un truc comme ça. On n'a qu'à tester ! »

J'ai entendu plein de gens en parler au lycée mais j'ai pas retenu de quoi ça parle. On verra bien !

Je vais à la caisse avec Lavender pour chercher nos places et, avant d'entrer dans la salle, j'en profite pour prendre un gros seau de pop corn. C'est pas parce qu'on est venu ici pour travailler qu'on peut pas se permettre de manger des sucreries !

Pendant qu'on cherche où se poser, je constate qu'il y a plein de monde dans la salle. Y'a beaucoup de jeunes, surtout des filles. Je les entends parler autour de nous avec leurs voix aiguës et surexcitées. Je ne me pose pas plus de questions que ça et prends place sur un siège un peu au fond de la salle. Une fois que Lavender est installé à côté de moi, je me tourne vers lui.

« C'est la première fois que je vais au ciné depuis que je suis au Japon, j'espère que je vais réussir à tout suivre ! »

Lavender est arrivé au pays depuis plus longtemps que moi, donc je suppose qu'il a déjà vu des films en japonais sans sous-titres. Je me demande si ça va être compliqué ? Avant que le film commence, je tends le seau de pop corn vers Lavender, histoire qu'on patiente en grignotant.


HRP:
 

---------------------------------

Anoki parle anglais (#6d9a49), français (#79452e) et japonais (#cc6600)


Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1891
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes points : 70

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Cinéma] La fausse bonne idée... - PV Lavender Lauder  Mar 28 Mar 2017 - 16:11

Anoki accepte mon idée du film du moment et me montre l’affiche d’un film intitulé « Clover » argumentant comme quoi plusieurs personnes ont été le voir et l’on trouvé bien. Ce serait donc une comédie. Eh bien allons voir ça.

Je suis Anoki jusqu’aux caisses, chacun paye sa place et mon ami profite de passer devant la confiserie pour prendre un seau de pop-corn. Bonne idée. Je m’en vais prendre des boissons pour ma part, un thé glacé pour moi et je laisse mon camarade choisir sa boisson. Même si c’est pour le travail, un rafraichissement, quand même, ça fait pas de mal.

On finit par gagner la salle et comme mon ami, j’observe autour de moi avant de chercher une place où m’assoir. Je constate qu’il y a beaucoup de filles et un peu de couple aussi. Pourquoi mon mauvais pressentiment se confirme ? Je crains le pire, là. Attention, je veux pas faire un truc misogyne en disant que les filles ont des goûts de merde ou quoi, hein ? Juste que généralement quand ce sont des filles et des couples principalement dans une salle de cinéma, c’est que tu vas tomber sur un truc à l’eau de rose. Je regrette mon choix. On finit par s’installer vers le fond de la salle

« C'est la première fois que je vais au ciné depuis que je suis au Japon, j'espère que je vais réussir à tout suivre ! »
- Moi non plus, je suis jamais allé au ciné depuis mon arrivée au Japon. J’imagine que ça doit être aussi intelligible qu’un cours.

Je pioche dans le seau tendu par Anoki. Fallait pas faire ça mec, avec moi, y en aura plus avant la fin des bandes annonces. Je ne sais pas résister à l’appel du sucre. Je m’étonne même de ne pas prendre de poids avec tout le sucre que j’ingurgite par jour.

Les bandes annonces passent et enfin le film commence. Par miracle, le seau de pop-corn n’est même pas à moitié vide. J’espère que mon pressentiment ne se confirmera pas.

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #884DA7, Anglais en #318CE7, Français en #40826D, Allemand en #A42424

Snaily Cookie | | Family Swag ! | Hopeless
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 25
■ Messages : 344
■ Inscrit le : 11/01/2016

■ Mes points : 48

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : juillet 2014
Anoki Campbell
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Cinéma] La fausse bonne idée... - PV Lavender Lauder  Jeu 6 Avr 2017 - 1:12

Une fois que j'ai acheté le paquet de pop corn, Lavender me propose de prendre des boissons pour accompagner. C'est une bonne idée ! Je lui lance un « Merci, mec ! » et j'opte pour un soda. On va être bien, pour notre petite séance de travail !

Je vois Lavender froncer les sourcils quand on arrive dans la salle, mais on trouve assez rapidement deux places. On s'installe, on prend nos boissons et on commence à grignoter notre pop corn.

Tiens, je suis étonné que Lavender ne soit jamais allé au ciné avant aujourd'hui. Peut-être qu'il n'est pas très fan ? Mais sa remarque me paraît bonne. En cours, j'arrive bien à suivre, sauf quand le prof sort des termes un peu spécifiques. Là, j'ai besoin qu'on m'explique le mot ou alors je me sers du contexte pour deviner le sens. Voir un film ne devrait pas être trop différent.

« Ouais, c'est vrai. Au pire, si je comprends pas tout, je te demanderais ! »

Le pop corn a pris un bon coup dans les dents quand le film commence enfin. À partir de là, je ralentis vachement ma consommation de maïs soufflé, sans m'en rendre complètement compte. Je ne veux pas faire trop de bruit pour les voisins mais je veux aussi être sûr de bien comprendre les dialogues. Bon, au début, rien de compliqué. On suit la vie d'une japonaise un peu niaise dans son boulot, avec ses amies, etc... Je murmure quelques commentaires à Lavender.

« Elle a l'air un peu cruche, la pauvre ! »

En tout cas, le film est plutôt sympa pour le moment. La musique est enjouée, les personnages sont un peu débiles mais parfois les situations sont marrantes... et je comprends presque tout ! J'attends juste le moment où l'action va vraiment commencer. Pour le moment, c'est assez calme.

---------------------------------

Anoki parle anglais (#6d9a49), français (#79452e) et japonais (#cc6600)




Dernière édition par Anoki Campbell le Lun 10 Avr 2017 - 22:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1891
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes points : 70

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Cinéma] La fausse bonne idée... - PV Lavender Lauder  Ven 7 Avr 2017 - 12:45

« Ouais, c'est vrai. Au pire, si je comprends pas tout, je te demanderais ! »

C’est pas particulièrement ce que j’avais en tête mais d’accord, pourquoi pas. Si j’y arrive disons. Parfois, ça parle bien trop vite pour que je puisse assimiler correctement les informations et les traduire dans ma tête. M’enfin, nous verrons bien. Je m’installe confortablement au fond de mon siège et continue de grignoter en attendant.

Enfin, le film commence et comme Anoki, je diminue ma consommation de pop-corn et de boisson. Il a l’air sympa pour le moment, c’est la vie d’une travailleuse japonaise avec ses amies, tout ça. Ouais, ça parait sympathique. C’est pratiquement la vie d’une personne normal, quoi. Sauf que j’ai un problème avec l’héroïne. Elle est genre, carrément conne, j’ai l’impression. Je sais bien qu’une fille, c’est pas particulièrement malin, mais quand même… Lavi ! A quoi viens-tu de penser ? Excuse-toi auprès de la gente féminine, tout de suite ! Désolé. Mais c’est la faute de cette cruchasse, aussi. Bonjour les clichés que ça donne.


« Elle a l'air un peu cruche, la pauvre ! »
- M’en parle pas. Je déteste ces putains de clichés. Parce qu’après, y a des crétins qui vont vraiment croire qu’une femme à encore moins de QI qu’une brique de lait.

Et je me viens de me prendre un « Chuuut ! Si t’es pas content, quitte la salle ». J’aime pas trop trop quand des inconnus puissent saisir mes conversations et comprendre ce que je peux dire. Faudrait que je puisse trouver une langue dans laquelle converser avec Anoki pendant sans qu’on puisse comprendre ce que je dis. Réfléchit deux minutes, Lavi. Il est canadien, non ? Certains canadiens parlent français, non ? Est-ce que c’est son cas ? Bonne question. Et en revenant dans la salle, je me rends compte que j’étais tellement plongé dans mes pensées, que j’ai loupé une dizaine de minutes.

- J’ai loupé quelque chose, Anoki ?

HRP:
 

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #884DA7, Anglais en #318CE7, Français en #40826D, Allemand en #A42424

Snaily Cookie | | Family Swag ! | Hopeless
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 25
■ Messages : 344
■ Inscrit le : 11/01/2016

■ Mes points : 48

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : juillet 2014
Anoki Campbell
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Cinéma] La fausse bonne idée... - PV Lavender Lauder  Mar 11 Avr 2017 - 1:25

Quand je fais part de mes commentaires à Lav, celui-ci acquiesce et va même plus loin : il pense que ce genre de personnages nuit carrément à l'image des femmes en général. Et il a pas tord ! Je suis sûr qu'il y a des gros relous qui doivent penser qu'une fille, c'est forcément fragile et débile. Je n'ai pas le temps de répondre à mon pote qu'un gars se met à râler, pas loin de nous. Roh, calme-toi un peu, mec ! On parle pas si fort ! Enfin bref, il vaut mieux se taire pour éviter de nouvelles remarques. Je reporte mon attention sur le film.

Si j'ai bien tout suivi, l'héroïne – qui s'appelle Saya – pense à son amour d'enfance, qu'elle a l'air d'avoir perdu depuis longtemps. Et son patron est... vraiment relou. Voire carrément chiant, en fait. Pour le coup, il a l'air de croire que l'héroïne est une débile incapable... Euh, est-ce qu'il vient de lui demander de sortir avec lui ? Sérieusement ? Alors qu'il passe ses journées à la clasher ?!

La voix de Lavender me tire de ma surprise. Oh, il parle français aussi ! Mais il connaît combien de langue, en fait ? C'est courant les anglais qui parlent français ou c'est juste lui qui est super bon ? Faudra que je lui demande plus tard. Mais pour le moment, je vais me contenter de répondre.

« Pas grand chose, Saya a un peu galéré pendant la préparation d'un repas et là son patron l'a convoquée dans les sous-sols pour lui demander de sortir avec lui ! Ça n'a aucun sens ! »

Ou alors c'est un truc culturel que je pige pas vraiment, je sais pas. Un peu comme les bruitages un peu cheap auxquels on a droit tout le temps dans le film. Au début, c'était plutôt marrant, ça donnait un effet manga au film, mais là je commence à trouver ça lassant. J'ai l'impression qu'il y en a de plus en plus et trop de bruitage tue le bruitage, vous voyez ?

Oh oh, voilà autre chose. On dirait que le premier amour de Saya, qu'elle avait perdu de vue, séjourne en ce moment dans l'hôtel où elle travaille. Ça commence à sentir mauvais. Est-ce qu'on va avoir droit à un triangle amoureux à la noix ?... Oh non, voilà qu'elle voit des petites étoiles de partout autour de son patron... Je le sens TROP mal.

« Lav... je crois pas que c'est une comédie, en fait. Ça ressemble plus à un film de romance. »

J'espère que j'ai tord, parce que franchement ça me ferait mal d'avoir payé ma place pour aller voir ça. C'est pas que je trouve ce genre de film pourri, mais... c'est pas pour moi, quoi ! J'accroche pas à ce genre d'histoire. C'est trop gnangnan, quelque chose comme ça.


HRP:
 

---------------------------------

Anoki parle anglais (#6d9a49), français (#79452e) et japonais (#cc6600)


Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1891
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes points : 70

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Cinéma] La fausse bonne idée... - PV Lavender Lauder  Ven 21 Avr 2017 - 11:15

« Pas grand chose, Saya a un peu galéré pendant la préparation d'un repas et là son patron l'a convoquée dans les sous-sols pour lui demander de sortir avec lui ! Ça n'a aucun sens ! »

Je vois. Et effectivement, je pense aussi que ça n’a aucun sens. Je remercie Anoki et essaye de me concentrer sur le film. Mais pas facile. C’est chiant et gnangnan à souhait. Les bruitages, qui étaient sympa au début, commencent à me taper sur le système. Et attends… Quoi ? C’est quoi ce scénario, là ? Comme si on l’avait pas vu venir, celle-là ? Trop prévisible. Je vous la fait en version fille conne adepte de trucs pourris à l’eau de rose.

Han là là, Josette, regarde ! Y a le premier amour de Saya qui a débarqué à l’hôtel ou elle travaille, nan mais quel hasard ! Comment elle va réagir Saya ? Elle hésite, elle est toujours amoureuse, comme c’est trop mignon. On va avoir un triangle amoureux, c’est trop génial ! Hi hi hi !

Et oh là là Mireille ! Encore un autre personnage féminin qui fait son entrée. Quoi ? elle s’intéresse à Susumu ! Elle a pas le droit cette sale conne ! Il appartient à Saya ! Mais Susumu qui se laisse faire ! Leur couple subit un grand moment de tourmente, j’espère qu’il y survivra.

J’irais fort probablement brûlé en enfer pour cette blague. Mais j’irais brûler en Enfers pour plein de trucs, alors un de plus ou un de moins. Je commence à me tasser un peu plus au fond de mon siège et à me laisser glisser histoire de me cacher un peu derrière les sièges. Ça fait mal au dos, mais c’est pas grave, j’ai déjà mal au dos.

« Lav... je crois pas que c'est une comédie, en fait. Ça ressemble plus à un film de romance. »
- Je veux crever… Je déteste ce genre de film. Je m’endors devant.

Je jette un œil sur mon portable et ça fait à peine vingt minutes qui viennent de passer. C’est une véritable horreur on mourra d’ennui avant la fin, c’est certain. Comment on va pouvoir faire un compte-rendu un truc pareil. On va passer pour des cons devant la classe. Je déteste le nouveau prof d’art. Vraiment, beaucoup. Je déteste l’art. Pardon Tessa, mais c’est l’œuvre qui vient de m’achever. Définitivement.

HRP:
 

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #884DA7, Anglais en #318CE7, Français en #40826D, Allemand en #A42424

Snaily Cookie | | Family Swag ! | Hopeless
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 25
■ Messages : 344
■ Inscrit le : 11/01/2016

■ Mes points : 48

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : juillet 2014
Anoki Campbell
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Cinéma] La fausse bonne idée... - PV Lavender Lauder  Mer 26 Avr 2017 - 2:58

Plus le film passe, plus Lavender se décompose sur sa chaise. Et je ne parle pas de son expression faciale hein, je le vois du coin de l’œil se ratatiner, jusqu'à être quasiment à l'horizontal. Faut dire, je suis pas beaucoup mieux, moi. Les bras croisés, je garde ma bouche cachée derrière une de mes mains, les yeux rivés sur l'écran. J'ai l'impression d'être en train de me noyer. Je pensais qu'on allait voir un film sympa et je vois la sortie semi-studieuse entre potes virer à l'hécatombe. Ça me gonfle...

Pour Lavender, c'est encore pire. Il me dit carrément qu'il déteste ce type de film et qu'il finit toujours par piquer un somme devant. Ça m'étonne pas... c'est pas le genre de film où t'as de l'action ou des beaux paysages ou des personnages cool, ça non. Si j'avais su, on ne serait jamais allé voir ce truc. Si je retrouve les mecs du lycée qui m'ont parlé de ce film, je crois que je les étrangle !

Malgré mon ennui, j'essaie de suivre le film, un peu par désespoir. Oh, super. SU-PER. Comme si le combo héroïne débile / patron gavant ne suffisait pas, on se retrouve maintenant avec un groupe de filles qui sont à fond sur Susumu. Et l'autre qui l'espionne là, et qui sait pas ce qu'elle veut ! Mais JETTE LE quoi ! Ton patron est aussi expressif qu'une porte de prison et il passe son temps à te bâcher, pourquoi tu te demande encore si ça vaut le coup de sortir avec lui ?? Mais non, Saya préfère espionner son ''chéri'' dans un pédalo... et elle tombe à l'eau... et l'autre vient la sauver... elle se réveille à l'hosto, il est là, ils discutent et... oh non... non, ne fais pas c- Ah ben si, il l'a embrassé. Génial. Sauf que elle, elle a pas bougé les lèvres, lui non plus... c'est trop bizarre, on dirait deux poupées qui se touchent les lèvres. C'est limite glauque. Ah et je parle pas des petits commentaires des filles dans la salle qui n'en peuvent plus... « Kawaii desu ne !! » Non, c'est pas mignon ! C'est juste chiant !

Mais le pire restait à venir, bien sûr. Et comme je sens que je perds des dizaines de neurones à la secondes en regardant cette... ce navet, je vous fais la version courte :
- Saya retourne au boulot, elle est devenue à fond sur Susumu mais lui l'ignore
- Elle se demande « ohlàlà, mais est-ce qu'il m'aime vraiment oui ou non screugneugneu ? »
- Il lui donne rdv à la librairie ; promenade sous les cerisiers en fleurs avec ''One day my prince will come'' derrière (pitié, je vais vomir...)
- Ils finissent chez lui et... bisous. Désabillage. Scène de fesses en approche... ah, en fait non. On les voit juste se tenir la main sur le lit et ensuite on passe direct au lendemain. Great.

Cette fois, je me fous un bon facepalm des familles, en soupirant dans la barbe que je n'ai pas. Putain, mais c'est possible de faire plus con que ça ? Ou plus coincé ?? Ça a vraiment rien à voir avec les films nord américains. Je crois que le Canada ne m'a jamais manqué autant que maintenant. Je me tourne vers Lavender, au bout du bout.

« Mec... qu'est-ce qu'on fait ? On se barre ?? Parce que si c'est comme ça pendant encore une heure, je vais devenir barge !! »

Je ne suis encore jamais sorti d'une salle de cinéma avant la fin d'un film, mais je crois que je vais inaugurer ce mouvement dès aujourd'hui.


HRP:
 

---------------------------------

Anoki parle anglais (#6d9a49), français (#79452e) et japonais (#cc6600)


Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1891
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes points : 70

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Cinéma] La fausse bonne idée... - PV Lavender Lauder  Mer 26 Avr 2017 - 10:12

Plus le film passe, plus j’ai l’impression de subir une lobotomie. Je suis pas un crack en médecine, mais je suis assez cultivé pour pouvoir facilement comparer ces deux pratiques barbares. Celui qui a inventé les films de romances devrait aller dire bonjour à Tonton Adolf, pour ça. Je vais peut-être un peu trop loin dans ma comparaison, là, non ?

Et les filles de la salle qui s’excitent un peu à cause d’un malheureux baiser. Je soupire. A l’heure actuelle, j’ai encore jamais embrassé personne, mais pourtant, je suis pratiquement convaincu que ça sert à rien de s’exciter pour aussi peu, surtout si tu n’es pas directement concerné par l’action. M’enfin bon. Ce sont des filles, hein. Ça s’excite souvent pour un rien. … Une raison de plus d’aller bruler en Enfer…

Et maintenant, il se passe quoi ? Après un baiser, Saya semble s’être rendue compte qu’elle était à fond sur son chef. Mouais, l'amour c'est comme les maths, ça commence par un Bézout et ça fini par un Gauss. Et je sais que quoi je parle, je l’ai vécu. Sauf que moi à la fin, y en a une qui s’est barré. Enfin bref. C’est stupide.

Après, y a un rendez-vous à la librairie qui se finit par la visite du lit de Susumu. Je l’avais dit que ça finirait par un gosse, voire deux. Méfies-toi Saya, s’il apprend que t’as un mini-lui dans le ventre, il va se barrer. Si je dis pas n’importe quoi, les familles monoparentales, c‘pas très bien vu au Japon. Faut que j’arrête de dire de la merde, moi, vraiment.

« Mec... qu'est-ce qu'on fait ? On se barre ?? Parce que si c'est comme ça pendant encore une heure, je vais devenir barge !! »
- Oui, on s'en va. Tu commences à avoir un entonnoir en aluminium sur la tête.

On se lève en même temps, sauf que y a une gonzesse qui râle qu’on lui cache l’écran et franchement, ça m’agace encore plus. C’est bon, on comptait pas s’éterniser, on passe une micro-seconde, pas la peine de nous gueuler dessus comme un porcelet égorgé.

- Ferme ta gueule, on passait juste devant pour aller pisser, grognasse.

Une raison supplémentaire d’aller bruler en Enfer. Mais je m’attarde pas et sort de la salle en vitesse. Non, je compte pas m’excuser pour mon coup de sang, j’ai rien fait, aucune raison de me faire gueuler dessus, donc. Tseuh, j’ai vraiment du mal avec la gent féminine, moi.

- On pourra jamais faire un exposé là-dessus, faudrait qu’on trouve un autre sujet.

HRP:
 

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #884DA7, Anglais en #318CE7, Français en #40826D, Allemand en #A42424

Snaily Cookie | | Family Swag ! | Hopeless
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 25
■ Messages : 344
■ Inscrit le : 11/01/2016

■ Mes points : 48

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : juillet 2014
Anoki Campbell
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Cinéma] La fausse bonne idée... - PV Lavender Lauder  Sam 6 Mai 2017 - 15:56

Je me retiens de pousser un soupir de soulagement en entendant la réponse de Lavender. Ça me fait un peu chier de sortir alors qu'on a payé nos places mais là, j'en peux vraiment plus. La petite blague de mon camarade me fait sourire, ce qui n'est pas rien quand on a passé une bonne demi-heure à se faire des facepalms !
Nous nous levons tous les deux d'un même mouvement et commençons à bouger, quand une nana derrière nous commence à se plaindre. Avant que j'aie le temps de dire quoique ce soit, Lavender déverse sa frustration sur elle – mais en anglais, histoire qu'elle ne comprenne pas, quand même. Je mets ma main devant ma bouche pour ne pas éclater de rire. Je crois qu'on a les nerfs bien usés, lui et moi !

Une fois dans le hall du ciné, je respire un peu mieux. Il n'y a personne, on a plus Saya et Susumu devant la gueule... bref, ça va mieux ! Je hoche la tête en entendant les paroles de Lavender.

« Ouaip, t'as totalement raison... Écoute, vu qu'on a quand même payé nos places, je te propose qu'on aille chercher un autre film. Avec un peu de chance, on trouvera quelque chose de moins mauvais. »

Je croise les doigts pour qu'on trouve un film d'action, ou un film policier, ou un film catastrophe, enfin n'importe quoi qui bouge un peu et qui n'a pas d'histoire d'amour à la noix dedans !

On commence donc à passer devant les salles. Je lis les titres des films affichés au-dessus des portes, mais c'est difficile de se faire un avis de la qualité d'un film juste avec le titre. Une ou deux fois, j'ose ouvrir la porte de la salle et jeter un œil à l'écran pour voir ce que ça donne, mais aucun film n'attire mon attention. Je commence à désespérer...

Quand soudain, dans une des dernières salles du ciné, j'aperçois un titre écrit en katakana – donc qui retranscrit un titre étranger, la plupart du temps. J'arrive à lire Shainingu... Shining ? Il passe The Shining dans un cinéma japonais ?? Plusieurs émotions me traversent : d'abord le soulagement d'avoir trouvé un film génial à regarder, ensuite l'agacement de ne pas l'avoir vu plus tôt, et enfin l'impatience d'entrer dans la salle. Je me tourne vers Lavender avec un grand sourire.

« Oh regarde, il passe The Shining dans cette salle ! Il faut qu'on aille voir ça, ça va faire un trop bon exposé ! En plus, il est trop bien ce film ! 'Pis si tu l'as pas vu, je t'expliquerai le début ! »

J'attends quand même l'approbation de Lavender avant de faire quoique ce soit. Même si je connais déjà le film et que je l'aime beaucoup, peut-être qu'il ne lui plait pas. Mais j'espère vraiment qu'il sera d'accord pour aller le voir, parce que je ne sais pas trop sur quoi on pourrait se rabattre après ça...

---------------------------------

Anoki parle anglais (#6d9a49), français (#79452e) et japonais (#cc6600)


Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1891
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes points : 70

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Cinéma] La fausse bonne idée... - PV Lavender Lauder  Jeu 18 Mai 2017 - 14:31

Anoki, je t’ai entendu ricaner dans mon dos quand j’ai insulté la gonzesse. Vraiment,  on pouvait plus, lui comme moi. Les comédies d’amour, c’est fini. Plus jamais de ma vie ! La prochaine fois, faudra me payer pour que j’aille voir un truc pareil. Merci de l’horreur !

« Ouaip, t'as totalement raison... Écoute, vu qu'on a quand même payé nos places, je te propose qu'on aille chercher un autre film. Avec un peu de chance, on trouvera quelque chose de moins mauvais. »

J’approuve totalement cette idée. Pis bon, vu la bouse qu’on vient de voir, ça m’étonnerais beaucoup qu’on trouve pire. Oui, je sais, en réalité je devrais que « je n’aime pas, bla bla bla », mais non. C’est un mauvais film, on va pas se mentir.

Je déambule dans le cinéma à la suite d’Anoki et jusque-là, notre recherche est plutôt infructueuse. Rien de vraiment intéressant pour le moment au cinéma. Sauf qu’on finit par le trouver notre bon film. Sur un des tableaux d’information des salles du fond, on peut voir un titre en katakana. J’arrive à lire Shining. J’ai les yeux qui brillent, je crois. Comme ceux d’Anoki à l’heure actuelle.

« Oh regarde, il passe The Shining dans cette salle ! Il faut qu'on aille voir ça, ça va faire un trop bon exposé ! En plus, il est trop bien ce film ! 'Pis si tu l'as pas vu, je t'expliquerai le début ! »
- J’ai jamais vu le film, parce que je suis pas trop film, mais je suis un grand fan de Stephen King.

Et tout le monde sait que  c’est Stephen King qui a écrit Shining. Ce chef d’œuvre, d’ailleurs. Le livre est vraiment bon. D’un commun accord, on rentre dans la salle et ouf ! C’est le début ! Ils en sont au moment de l’entretien d’embauche. Oh ? C’est Nicholson dans le rôle de Jack Torrance ? Ce film promet ! Ces talents d’acteurs ne sont plus à démontrer, et la pluparts des rôles qu’il joue sont ceux de tarés. Son visage peu engageant doit sans doute y être pour quelque chose.

- Je veux voir ce film. Allez, on s’installe bien, mon pote.

On réussit à trouver des places vers le fond de la salle. En même temps, c’est pas étonnant. On  est arrivé après le début du film, qui est extrêmement populaire, on va pas se plaindre de devoir s’assoeir dans l’escalier pendant toute la séance déjà. On est plutôt bien en face de l’écran, donc, c’est d’autant plus cool pour nous. On est pas à plaindre, vraiment.

HRP:
 

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #884DA7, Anglais en #318CE7, Français en #40826D, Allemand en #A42424

Snaily Cookie | | Family Swag ! | Hopeless
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 25
■ Messages : 344
■ Inscrit le : 11/01/2016

■ Mes points : 48

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : juillet 2014
Anoki Campbell
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Cinéma] La fausse bonne idée... - PV Lavender Lauder  Mar 23 Mai 2017 - 0:24

Lorsque Lavender approuve mon plan, mon abattement commence à s'envoler. Je me dis, à ce moment-là, qu'il y a une petite chance que notre aprem ne soit pas foutue complètement en l'air. Mais quand je vois le titre « Shining » au-dessus d'une des salles, je suis carrément surexcité. Non seulement on va se rattraper, mais en plus on va voir un très bon film !

Ah, j'aurais dû me douter que Lavender était plus bouquin que film. Après tout, je le vois souvent en train de bouquiner. Maiiiis... sa réponse m'inquiète très légèrement. Est-ce qu'il est le genre de personne à dire « hey, mais ça se passe pas du tout comme ça dans le livre » pendant qu'il regarde l'adaptation en film ? Je ne pense pas que ce soit son genre, même s'il n'a pas vraiment sa langue dans sa poche... Boarf, on verra bien !

En tout cas, on dirait que notre moral est revenu ! On entre dans la salle l'esprit léger, bien décidés à profiter du film, cette fois ! Lavender trouve assez vite deux places dans le fond, pile au centre de l'écran. Parfait !
En plus, on a pas loupé grand chose du film. On est encore au tout début, quand le gars fait son entretien pour son futur boulot dans l'hôtel. Oui, autant vous le dire tout de suite, je retiens très peu de temps le nom des personnages/lieux dans les films. Pour les deux bouffons du film d'avant, j'ai retenu leurs prénoms parce qu'on nous les martelait encore et encore et encore... Mais ça fait plus d'un an que j'ai vu Shining – on l'avait regardé avec des potes pour Halloween – donc je me rappelle plus de ce genre d'informations. Mais on s'en fout ! Place au film !

On a de la chance, parce que c'est une version anglaise sous-titrée en japonais que nous avons devant les yeux. Pas besoin de se creuser la tête pour tout comprendre ! Au début, j'ai le réflexe de lire les sous-titres, mais je le perds bien vite.
C'est marrant, je ne me rappelais pas à quel point le héros est flippant dès la scène de l'entretien. Bon, c'est Nicholson qui le joue, donc forcément c'est flippant. Je veux dire, ce mec respire la folie dans tout ce qu'il fait. Quand il parle, il est flippant. Quand il hausse un sourcil, il est flippant. Quand il sourit, il est flippant, putain ! C'est à se demander si...

« Tu crois qu'il est aussi flippant dans la vie de tous les jours ? »

Rien que l'imaginer aller réveiller ses enfants le matin avant d'aller à l'école me fout des frissons... Brrr !
Je ne continue pas trop mes commentaires cela dit. J'ai envie que Lavender profite du film, et je ne veux pas le déranger toutes les 5 minutes avec mes remarques. S'il a envie de discuter, ça me gêne pas, cela dit !

Aaah, on arrive à la scène bizarre avec le gamin, juste après l'entretien. J'ai pas trop compris ce qui se passe avec lui, la dernière fois. Peut-être que j'y verrai plus clair cette fois ? Ou que Lavender pourra m'éclairer ? Oh, y'a le passage avec l'ascenseur plein de sang aussi ! Je regarde Lavender du coin de l’œil, guettant sa réaction.


HRP:
 

---------------------------------

Anoki parle anglais (#6d9a49), français (#79452e) et japonais (#cc6600)


Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1891
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes points : 70

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Cinéma] La fausse bonne idée... - PV Lavender Lauder  Dim 11 Juin 2017 - 15:47

Ah oui, la fameuse scène de l'entretien où c'est quand même assez chelou, on va pas se mentir. Nicholson arrête de sourire, tu fais vraiment trop peur ! Pour l'instant, c'est un bon point, l'ambiance particulièrement creepy du film est très ressortie ici ! Kubrick à particulièrement bien retranscrit l'univers. Je suis fasciné.

« Tu crois qu'il est aussi flippant dans la vie de tous les jours ? »
- ... Well, je sais pas... Mais je crois que j'aurais encore des terreurs et des oublis nocturne si Nicholson venait me réveiller tous les matins pour aller à l'école...

Non, rien que d'imaginer la scène me file la chair de poule. Je préfère encore largement voir mon père venir me réveiller la matin, même si, il l'a jamais fait, c'était surtout la nourrice qui le faisait. Toute façon, mon père au réveil, il a jamais été très accueillant avec son haleine qui pue l'irish coffee, en prime. Beurk.

Ah ! On arrive à la discussion entre Wendy et Danny. Mais qu'est ce qu'elle à l'air cruche ! Je me rappelait pas qu'elle était ainsi dans le livre, tiens ! Et tu oses vraiment te demander pourquoi ton fils veut pas partir s'isoler dans un hotel tout l'hiver. Tu te pose VRAIMENT la question ? Mais lui dis pas qu'il va s'amuser ! Il va être tout seul dans un endroit creepy ! C'pas la montagne du fun, ça !

Danny va se laver les dents et insiste auprès de "Tony" pour savoir pourquoi il veut pas aller à l'hotel. Bah parce qu'il est isolé en plein montagne et qu'il est vieux ! Et quand c’est vieux et isolé, on s'approche rarement, instinct de survie, gamin. Mais visiblement, tu n'en a pas. Comme tout bon héro de film d'horreur d'ailleurs.

C'est quoi cette vision de Danny ? Les ascenseurs ont leur règles, maintenant ? Enfin, je suppose que c'est pour rajouter un peu de suspense à l'histoire et bien faire comprendre que Danny va vivre l'horreur. La conversation avec le médecin est sans intérêt, je trouve. Vraiment. Pis elle qui annonce ouvertement que son mari bat son fils. Non, c'est pas vraiment normal ma petite dame.

La scène du voyage en voiture n'est pas très intéressante non plus, il n'y aucun rapport avec les cannibales dans le film. Aucun. Mais la visite de l'hotel est sympa. Enfin, j'aime bien ce passage, parce que c'est à ce moment que tu comprends qu'ils sont dans la merde jusqu'au cou. Ne laissez pas l'enfant tout seul, il va se faire manger. Rien de bien inquiétant, si ce n'est la scène dans la salle de jeu avec Danny. Oui, tu viens de voir des jumelles fantomes et elles vont te poursuivre durant tout son séjour. Aie peur mon petit, aie peur.

- Je vois que comme dans le livre, l'intrigue est un peu longue à démarrer.

HRP:
 

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #884DA7, Anglais en #318CE7, Français en #40826D, Allemand en #A42424

Snaily Cookie | | Family Swag ! | Hopeless
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 25
■ Messages : 344
■ Inscrit le : 11/01/2016

■ Mes points : 48

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : juillet 2014
Anoki Campbell
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Cinéma] La fausse bonne idée... - PV Lavender Lauder  Mer 14 Juin 2017 - 18:09

Je souris de toutes mes dents en entendant la réponse de Lavender, tout en hochant la tête. Il a eu exactement la même pensée que moi !

Je crois le voir hausser un sourcil pendant le passage des ascenseurs. Ça m'étonne pas, c'est un peu sorti de nulle part et assez bizarre, quand même !
C'est marrant, je me rappelais pas du passage avec le médecin et toute la discussion avec la maman au début... D'un autre côté, je comprends vite pourquoi : y'a vraiment rien d'intéressant dans ce passage ! Ni dans les scènes qui suivent, d'ailleurs. Le seul truc qui me fait un peu tiquer, c'est la mention des ornements indiens. Ça me fait rapidement penser à mon père. Il apprécie pas particulièrement de voir des éléments des cultures amérindiennes éparpillés dans les films comme ça, en général. Je me demande ce qu'il en penserait, ici ?

Hum, comment dire les gars... On en parle, de votre gamin laissé tout seul dans un hôtel gigantesque qu'il découvre à peine ? Sur l'échelle de l'irresponsabilité, ça me paraît pas mal dans le top, là. Et forcément, il lui arrive des trucs chelous, à ce pauvre gosse. (D'ailleurs, pourquoi y'a toujours des petites filles flippantes dans les films d'horreur ? C'est genre une convention hollywoodienne ou un truc comme ça ?) Je reviens sur Terre en entendant la remarque de Lav'.

« C'est pas faux, mais ça met de la tension, tu sais pas quand ça va péter ! Je préfère ça aux films qui sont juste gores et qui jouent que sur les jump scare, tu vois ce que j'veux dire ? »

Voilà maintenant les parents qui visitent leur nouvel appartement pour les prochains mois à venir... Franchement, à leur place, je serais pas franchement enchanté. Tout dans l'appart (et dans le reste de l'hôtel, d'ailleurs) donne l'impression que c'est méga vieux. 'Fin, je sais que le film est vieux, mais quand même...
''Parfait pour un gosse'', la chambre ? Euuuh, t'es sérieux mec ? Ça ressemble à une putain de chambre d'hospice ! Mais bon, si t'es assez barré pour emmener ta petite famille dans un lieu flippant comme ça pendant des mois, peut-être que ça te fait marrer de faire dormir ton gamin dans une chambre glauque aussi...

La visite de l'hôtel continue (putain, j'avais oublié que c'était aussi long) et on nous donne quelques éléments qui font un bon film d'horreur : un labyrinthe géant, un cimetière indien... nickel, l'ambiance est posée !
Ah, on avance un peu plus, on voit ENFIN le chef de l'hôtel. Lui aussi, il est pas net du tout. Oh, quelqu'un a mis la main sur Danny ! Enfin ! Maintenant que tout le monde est réuni, on va peut-être pouvoir passer aux choses sérieuses ?

Wendy me tue, là... ''ça c'est la cuisine, hein ?''... Ben non, c'est une salle de sport, tu vois pas les haltères et les tapis de course dans le coin ?!

« Pwa, elle est aussi cruche que Saya... »

Désolé, 'pas pu m'en empêcher.

On avance encore dans le film, et on arrive finalement à la discussion entre le chef et Danny. Haha, il me fait bien rire, le chef. ''Non, j'ai pas peur'', ''non, y'a rien dans la chambre 237''. Mais oui, on y croit. Le gamin est pas si stupide, hein. Il a vu clair dans ton petit jeu !

« Héhé, il est tellement crédible ! »

Sarcasme, quand tu nous tiens... et puis quelle idée de dire à un gosse ''ne va pas là-bas'' ? Surtout en insistant à ce point ! Moi, si j'étais à sa place, je serais allé dans la chambre direct...


HRP:
 

---------------------------------

Anoki parle anglais (#6d9a49), français (#79452e) et japonais (#cc6600)


Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1891
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes points : 70

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Cinéma] La fausse bonne idée... - PV Lavender Lauder  Dim 25 Juin 2017 - 11:37

« C'est pas faux, mais ça met de la tension, tu sais pas quand ça va péter ! Je préfère ça aux films qui sont juste gores et qui jouent que sur les jump scare, tu vois ce que j'veux dire ? »
- Exact. C'est mieux. La peur n'en est que plus prenante, je trouve.

Ha ha ! Oui, la visite de l'appartement. La chambre "parfaite pour un gosse", hein ? Oui, non. C'est pas parfait pour un gosse, c'est juste putain de glauque. On dirait vraiment une foutue chambre d’hôpital. Il y a clairement mieux pour un enfant. Y a pire, mais y a surtout mieux.

C'est dingue, je pense la visite aussi longue. Dans le livre, elle est assez rapide. Oui, je vais souvent comparé avec le livre car c'est ma seule référence à ce propos. Qu'il remplace les buissons animaliers par le labyrinthe, je peux parfaitement le concevoir, les effets spéciaux n'étaient la même à l'époque, mais un cimetière indien ? Really ? Je veux pas faire mon gros rageux en mode "oué, cé nul sa respekt pa l'evre dorigin", mais le cimetière indien, c'était vraiment nécessaire de le rajouter ? Ce truc est pas assez flippant comme ça avec ses petites filles fantômes, sa chambre présidentielle et sa chambre 217 ? La comparaison d'Anoki entre Wendy et Saya me tire un sourire et j'approuve en hochant la tête.

- Je veux pas faire mon fan ardu de l’œuvre originale, mais vraiment, c'était pas obligé de rajouter un cimetière indien. Laissez-le à Amityville, celui-là.

Ah ! Hallorann ! Je t'aime comme personnage. T'es un gros flippeux à ce propos, mais tu as de quoi. Si je vivais dans un hôtel pareil, j'aurais peur aussi. La chambre 237 ? Tu dis ça comme s'il devait y aller justement !

« Héhé, il est tellement crédible ! »
- M'en parle pas. Si j'étais à la place de Danny, je serais déjà dans la chambre.

De quoi ? Un mois plus tard ? Mais ça commence directement après le départ ! Tout ça pour quoi, pour voir Danny rouler à travers le hall. Je m'attends presque à ce que quelqu'un arrive pour lui faire bouffer son vélo. Mais non rien de tel. Dommage. La scène du petit déjeuner de Jack ne me parait pas intéressante. Genre le mec s'est touché la nouille pendant un mois ? Amateur ! "Oh lala ! J'ai plein d'idées mais aucune de bonne !" Y en a toujours une de bonne. Branleur ! "Je vais essayé d'écrire" et au final, il joue à la balle dans le hall. J'hausse un sourcil, mais si t'arrive à rien, arrête d'être buté comme un âne et va dehors pour jouer avec ta femme et ton gosse. Bientôt, tu les aura plus ! Profites !

La scène du labyrinthe est pas intéressante, pas plus que les scènes avant ni même celle d'après. Y a juste la musique qui te fais croire qu'il va se passer un truc. Alors que non, c'est encore l'intrigue qui s'installe. Ça fait presque une demi-heure, ça devrait pas trop tarder à déménager, je pense.

Ah ! On est passé à Mardi. Pour encore voir Danny sur son tricycle. Oh wait ! Il est dans les couloirs, cette fois. Mais laissez pas votre gosse tout seul dans les couloirs, bande de parents indignes ! Il pourrait se perdre et ne jamais revenir ! Oh attends ! Il passe devant la chambre 237. Mais n'y va pas, gamin ! Passe ton chemin et tout ira bien pour toi. Vraiment, crois-moi. Je connais ton futur mieux que Tony, encore. Eh mais ! Descends pas ! Trace ta route ! Heureusement, la porte est fermée à clé ! Nan mais cherchez pas, le contenu de cette chambre est juste glauque. Ravi de voir qu'il a suivi mon conseil, au final.

On retrouve Jack qui s'est enfin mis à écrire. Eh bah, t'en a fallut du temps. Et y a Wendy qui arrive pour lui parler de la météo, mais il travaille ! T'étonne pas qu'il soit grognon si tu viens l'emmerder alors qu'il est inspiré, bordel ! Bon, franchement, il y a aussi d'autre moyen de le dire, hein ? Pas la peine d'être aussi virulent. On dirait ma génitrice dans les descriptions de mon père. Je sais qu'elle avait un bureau dans la maison de Londres et dans ma tête, il est toujours resté son bureau, et selon mon père, j'adorais la regarder bosser des heures durant. Mais selon elle ça la gênait et elle engueulait mon père à cause de ça. C'est stupide, mais bon. Du coup, je comprends la moue de Wendy. La pauvre, je la plains pour le coup, en fait.

Après, une autre scène chelou, je parle pas de la bataille de boule de neige entre Danny et sa mère, mais bien de la caméra plongeante sur Jack. Son regard me fait peur. On dirait mon père quand il contient un reproche, sauf que, je vais pas mentir, mais pour le coup, mon père à l'air d'un agneau à côté de Nicholson. Vraiment, cet acteur est génial dans son rôle. Un peu trop peut-être, en fait.

- Cette vision de Nicholson me hantera jusqu'à la fin de mes jours. Dire j'ai un sursaut quand mon père me regarde comme ça, mais Nicholson vraiment, s'il me regarde comme ça en vrai, je crois que je me pisse dessus...

La conversation de Wendy avec le garde-côte ne sert à rien, hormis apprendre qu'ils sont coupés du monde des mois durant. Ah bah oui, je voulais l'avait dit de pas partir dans un endroit aussi isolé en plein hiver. Pis vous aviez qu'à avoir des téléphone portable. Quoi que, je suis pas sûr que ça capte dans un coin comme celui-ci.

Par contre, ce qu'il se passe après, c'est plus intéressant. Danny qui joue encore, tout seul, Bon Dieu ce gosse à cinq ans ! Perso à cinq ans, je passais mon temps collé à Alexy et j'aurais jamais eût l'idée de jouer sans elle. Mais lui y fait que ça. T'as pas de parents ou quoi ? Et oh ! Surprise ! Les jumelles ! Elle veulent jouer avec et lui il se cache les yeux pour plus les voir. C'est pas très gentil pour elles. Alors oui, elles ont été hachées en petits morceaux et ça fait peur, mais pas la peine d'essayer de te convaincre que ça n'existe pas. Elles existent vraiment. T'es un peu jeune pour avoir des hallucinations aussi violentes, non ? A moins que... Ton papa, tu l'appelles "Tonton" par moment ? (Cette blague sera supprimée au montage et la joueuse s'excuse pour les consanguins, elle les aime beaucoup, car leur famille ne sont qu'amour)

HRP:
 

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #884DA7, Anglais en #318CE7, Français en #40826D, Allemand en #A42424

Snaily Cookie | | Family Swag ! | Hopeless
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 25
■ Messages : 344
■ Inscrit le : 11/01/2016

■ Mes points : 48

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : juillet 2014
Anoki Campbell
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Cinéma] La fausse bonne idée... - PV Lavender Lauder  Sam 8 Juil 2017 - 21:37

Même si Lavi n'a jamais vu ce film, il a l'air plutôt ouvert à la discussion, ce qui est chouette. Ma petite blague lourde sur Wendy lui tire même un sourire. Plus tard, il relance un commentaire qui me fait un peu peur – oh non, il va vraiment comparer le film au bouquin ?! – mais je dois bien admettre que je suis d'accord avec lui, sur ce point en tout cas.

« Non mais chuis d'accord avec toi, pour le coup. Ça fait un peu ''clichés des films d'horreur américains qu'on nous ressort tout le temps'' ! »

Pendant que le film continue, je jette de temps en temps de coup d’œil à mon collègue. Il a l'air complètement absorbé par le film, mais il fait des grimaces de temps en temps. Mmmh, mauvais signe ? Ou alors il se prend vraiment au jeu ? J'espère que c'est plutôt la deuxième solution !

Le film continue et on commence à avoir des scènes flippantes, genre Danny devant la Chambre de l'Enfer – ouais je sais, c'est pas son vrai nom mais on s'en fout – et Nicholson (enfin son personnage quoi) qui fixe sa femme et son gosse comme s'il allait les découper en rondelles. Ambiance ! Je souris en entendant Lavender.

« Tu m'étonnes mec, moi je ferais pareil. Moi non plus je fais pas le malin quand mon père se fout en rogne mais ce gars-là, il pourrait faire n'importe quoi que j'aurais quand même peur de lui. Même s'il était déguisé en Père Noël et qu'il donnait des cadeaux à tout le monde ! »

Haaaa, la scène avec les jumelles. , on commence à aller dans les profondeurs des limbes du gore. Et c'est ça ce qu'on veut ! Je crois qu'il y a quelques personnes dans la salle qui ont bien flipper en voyant les gamines...

Eeeet sans transition, c'est lundi, Danny et sa mère sont posés devant la télé. Aaah, j'avais oublié ce genre d'enchaînement ! C'en est presque frustrant : t'as une bonne scène de flipouille et juste après, une scène où il ne se passe rien. Mais je sais que les choses vont se corser, 'faut juste se montrer patient... Danny demande s'il peut aller chercher un jouet dans la chambre, et je ne peux pas m'empêcher de rebondir dessus.

« Il a pas peur quand même, Danny... imagine s'il réveille son père et qu'il est en rogne ? Moi à se place, je serais resté devant la téloche ! »

Wendy laisse finalement partir Danny et... Ah, ben il dormait pas en fait, papa Torrence. « Viens d'abord me voir un petit peu », qu'il lui dit. Euh, what about no ? Sérieux, c'est pas humain de faire flipper autant... D'ailleurs, Danny a hésité avant d'y aller... Et puis les questions du père en mode ''Je suis un robot psychopathe sans émotions mais j'aime mon fils'', c'est teeeellement flippant. Mais il est pas con Danny. Il sent que c'est la merde dans la tête de son père.

Et BAM, mercredi. En fait, il a quand même son lot de jump scare, le film... Ooooh, ça y est, Danny et la chambre 237 ! On va bien se marrer, héhé. Mais pour le moment, nous retrouvons Wendy-la-cruchasse qui n'est pas sûre de la marche à suivre si elle entend son mari hurler au milieu de l'hôtel. Alala, je t'aime tellement fort, Wendy !
Et quand elle retrouve son mari, elle se demande ce qu'il a ? Ben je sais pas, il était en train de dormir et de hurler en même temps, alors peut-être, PEUT-ÊTRE qu'il faisait un cauchemar ? Non ?!… N'empêche, ils font presque de la peine tous les deux, entre Jack qui se dit ''ma santé mentale a l'air d'être mal en point et j'aime pas ça'' et Wendy qui essaie de le rassurer alors qu'elle flippe à mort ! Mais Danny rapplique, et là elle change complètement de comportement, en mode ''quoiiiii, mais qu'est-ce que t'as faiiiit ? Salauuud !'' pendant que l'autre dit rien. Grosse ambiance dans l'hôtel, grosse ambiance.

On arrive à la scène du bar où Jack Torrance est en train de craquer complètement... Il demande à un barman sorti de nulle part de l'alcool – bah oui, sobre il était trop gentil, faut qu'il boive un peu le pauvre ! –, sort une grosse blague bien beauf sur Wendy et... Haha, le fameux ''j'ai jamais frappé le gosse''... "Excepté une fois au chalet", peut-être ? Je ricane tout seul à ma blague pourrie.

« À l'entendre, on dirait presque que c'est de la faute de Danny s'il s'est blessé... »

Ha, d'ailleurs, voilà Wendy qui déboule, un peu beaucoup paniquée. Enfin, je dis qu'elle est paniquée parce que ça s'entend dans sa voix, mais par contre ça se voit pas dans son comportement : elle trottine tranquillement dans les couloirs... Enfin bref, elle parvient finalement à mettre la main sur son mari – le barman a disparu, lui – et elle lui explique qu'il y a quelqu'un d'autre dans l'hôtel et tout. Et Jack... comment dire ? Il a l'air d'en avoir rien à faire. Et il ne la croit pas, en plus. ''Tu serais pas devenue folle, toi aussi ?'' OOOOOH, c'est méchant ça, mon p'tit Jack ! Il la laisse quand même continuer ses explications, et il lui demande dans quelle chambre ça s'est passé. Ah, ça se rapproche, ça se rapproche !

Et puis, sans transition, on arrive sur le chef cuistot, qui est posé pépère chez lui. C'est pas très gentil ça, film !... Attends, ils ont sérieusement censuré les tableaux dans sa chambre ? Roh, ils abusent quoi ! On a vu des gamines couvertes de sang, mais des peintures de nanas nichons à l'air ça passe pas ?! 'Sont fous, ces japonais... La scène en elle même n'est pas super intéressante – on a juste droit au bulletin météo, quoi – jusqu'à ce que... le bruit. Le bruit horrible qui t'indique qu'il y a un truc qui cloche. Au début, on dirait presque que le gars est en train d'avoir une attaque dans son lit, mais en fait c'est Danny qui essaie de le contacter avec le Shining.
Et là, on entre dans la chambre... ça va être glauuuque ! J'ai hâte de voir ce que va en penser Lavi ! On déambule dans la pièce, on arrive à la salle de bain, les rideaux s'ouvrent et... quoi, encore de la censure ? Roooh, mais c'est pas marrant ! C'est pas que je voulais faire mon pervers ou quoi hein, mais... ça dénature le film ! Enfin, Jack a l'air de bien profiter du spectacle, lui.

« Roh, la tête de pervers psychopathe qu'il a, quoi... »

Et puis il craint. C'est pas comme s'il était marié et que sa femme était dans l'hôtel avec lui ! ET son gosse !... D'ailleurs, est-ce que Danny est en train d'envoyer ces images à Hallorann ? Est-ce que ça veut dire qu'il voit ce que fait son père avec la nana ?… Allez, 10 ans de thérapie pour le petit monsieur, s'il vous plaît !


HRP:
 

---------------------------------

Anoki parle anglais (#6d9a49), français (#79452e) et japonais (#cc6600)


Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1891
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes points : 70

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Cinéma] La fausse bonne idée... - PV Lavender Lauder  Dim 9 Juil 2017 - 14:03

Après la scène des jumelles, on passe à lundi et à Wendy et Danny devant la télé. Mouais, rien de bien folichon en somme. Et le p'tit gars demander à avoir sa voiture de pompier. Sérieusement ? Ton père dort peut-être et tu insistes pour prendre un putain de jouet ? Mais t'étonne pas de te faire passer à tabac, même si bon, c'est exagéré. Ta mère t'as dit "non", n'insiste pas ! Mais le gosse obtient gain de cause et je hoche la tête à la remarque d'Anoki. Il a tout à fait raison, je serais aussi resté devant la télé. Mais la discussion entre Jack et Danny, c'est.... Bizarre et un peu forcé, on dirait. "Viens me voir un petit peu", qu'il dit sur un ton... Pendant un instant, j'ai eût l'impression que Danny avait fait une connerie.

Et on change à nouveau de jour pour voir Danny jouer, seul comme d'hab, près des chambres ? Je crois que ce garçon à un sérieux problème cognitif. Ne joue pas tout seul près des chambres ! Cet hôtel te veut du mal, si tu l'as pas encore compris. Et forcément, il voit une balle sait qu'il est tout seul et va dans la chambre 237 ouverte. La montagne du fun, donc.

Et nous voilà avec Wendy qui entends hurler son mari et qui se demande ce qu'il a. Bah réfléchis deux minutes, connasse. S'il dort et qu'il hurle, c'est surement pas parce qu'il gambade au milieu des licornes. Jack prends conscience que, oui, sa santé mentale en prends un petit coup. Fallait dormir au lieu de t'occuper de l'hôtel, tiens. Et y a Danny qui se ramène, blessée, évidemment. "Qu'est t'as fais ?" "On m'a jeté un caillou", tu le vois bien ce qu'on lui a fait ! Mais ! N'accuse pas Jack, tu viens de le trouver en train de cauchemarder ! T'es vraiment pas une lumière, toi... Nan mais, l'ambiance est à la fête dans cet hôtel... Vraiment, ça transpire la joie !

Oh tiens, la scène du bar. On va bien rigolé. Rien que dans le couloir, Jack me fait penser à un ivrogne qui se bat contre lui même parce qu'il voit double. Il va s’asseoir au bar et surprise, motherfucker, Lloyd, le mec qu'à joyeusement tuer sa p'tite famille à la hache. Jack, mec, tu as un problème. Soigne-toi, voir des gens qui sont morts, c'pas normal. Une blague bien beauf sur Wendy et il jure qu'il a pas frappé le gosse. Mais oui, bien sûr, on te croit mon gars, on te croit.

« À l'entendre, on dirait presque que c'est de la faute de Danny s'il s'est blessé... »
- C'est ça. Pauvre Danny.

Coucou Wendy ! On, elle vient dire à Jack ce qu est arrivé à Danny. Et les excuses, il se torche avec, grognasse ? Et la réplique de la gratuité qui vient. J'ai envie de dire qu'elle l'a bien mérité celle-là. Et sans transition, nous voilà devant Hallorann qui regarde la météo. Et y a un bruit strident qui se fait entendre. On dirait pas que c'est Danny qui communique avec lui, on dirait plutôt qu'il fait une crise cardiaque. Quelqu'un à un défibrillateur pour lui ?

Ah autant pour moi ! Il lui montre les horreurs de la chambre 237. Et ah non. C'est Jack qui va voir la chambre 237. Franchement, c'est bien foutu ! Je croyais réellement que c'était le point de vue de Danny. Mais ils étaient obligé de censuré ? C'est pas que je voulais me rincer l'oeil ou quoi, c'est sérieusement pas mon genre et je m'estime trop jeune pour ce genre de choses, mais ça fait parti du film. M'enfin, je vais pas critiquer, disons que ça passe. Ils ont un manche à balais dans le cul, dans ce pays.

Mais qu'est ce que c'est que ce sourire de vicelard, là. Oh, mec... T'es en train de rouler un patin à un fantôme avec ta FEMME et ton FILS DANS l'hôtel. Chapeau, mec. La fidélité, c'est pour les tapettes. Et oui, regarde dans le miroir, tu embrasse une morte noyée plein de mycose, nécrosée, je sais pas. Mais c'est dégueulasse, oui, ça c'est sur.

« Roh, la tête de pervers psychopathe qu'il a, quoi... »
- M'en parle pas. On sait même plus si c'est le personnage ou si c'est l'acteur. Nicholson est trop à fond dans ses rôles, je crois.

Et surprise ! La jolie femme se transforme en vieillarde sans dents et poursuit Jack, alors que Danny envoie tout ça à Hallorann. Charmant, dites donc. Y savent comment s'amuser dans cet hôtel ! Et en parlant d'Hallorann, on le retrouve en train d'essayer d'appeler, qui ou quoi, on sait pas, mais c'est sans succès.

Retour à Wendy qui chouine comme un chiot en attendant le retour de Jack. Justement le voilà qui revient et qui... Quoi ? Il a rien vu dans la chambre ? What the actual fuck ? ... Ah oui, je comprends, t'ose pas dire à ta femme que t'a été foutre ta langue ailleurs que dans sa bouche, donc tu mens et tu fais croire à Wendy que Danny à halluciné et qu'il s'est fait ça tout seul ? Même moi à l'heure actuelle, j'ai pas assez de force pour me faire de telles marques tout seul sur le cou, alors je parle même pas d'un gamin de cinq ans ! Clochard !

- Jack Torrance, élu père de l'année 2014 !

Et on a droit à une joli scène de ménage où Jack engueule Wendy parce qu'elle proposé de partir. Putain, enfin une proposition de censée chez elle. Mais Jack veut pas et se fâche. Cache-toi Wendy, il va chercher une hache. Et pendant ce temps-là, Danny à de superbes visions d'horreur et les ascenseurs ont encore leur règle. Youhou ! Et Jack qui pète un plomb et qui renverse tout sur son passage. Mon père aussi fait ça quand il est énervé, mais bon, c'pas très bien, tu vas casser des trucs. Eh attends, je rêve ou il entends de la musique. Encore une hallucination ? Mec, t'as un sérieux problème. (Entre temps, on trouve Hallorann qui appelle les garde-côte, mais on s'en fout, c'est pas intéressant.)

Jack se retrouve au milieu d'un gala de gens MORTS ! Ce mec à un problème, il est pas tout seul dans sa tête. Il retrouve le barman, Lloyd qui lui paye un whisky et Jack s'éloigne du bar, tiens, je croyais que c'était pas dans on habitude ? Et v'la le serveur le moins compétent au monde. Sérieux, qu'elle serveur évite une personne et renverse son plateau sur la personne juste après ? Boulet. Donc, s'ensuit une petite discussion où ça se termine aux toilettes. Alors oui, ils sont aux toilettes, mais surement pas pour faire tout ce que bon yaoiste imagine. Bande d'obsédés. Hey mais c'est Grady ! C'est lui l'ancien gardien de l'hôtel ! Bah c'est qui Lloyd alors ? Merde, j'ai confondu deux personnages !

Et donc viens une conversation tout à fait charmante. Well, c'est le pire moment, je crois. Grady qui annoncent que ses filles ont voulu brûler l'hôtel -sans blague- et qu'il les a "punis". J'ai déjà fais des connerie, je dis pas, mon mon père m'a jamais foutu une hache dans la gueule pour autant. A la limite, une grosse baffe dont la force n'est clairement pas contrôlée, moquez-vous, mais ça fais super mal ! Mais la hache, non. Et Jack qui approuve... What the hell... Enfin, oui, il approuve aussi dans le livre, mais, j'vais pas vous mentir, ça m'a toujours choqué.

- Les punitions de nos jours, c'est plus ce que c'était.

Je suis ironique, bien entendu. L'ambiance va complètement changer à présent. C'était glauque, mais là, ça va être glauque et vraiment faire peur. J'adore ce film.

HRP:
 

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #884DA7, Anglais en #318CE7, Français en #40826D, Allemand en #A42424

Snaily Cookie | | Family Swag ! | Hopeless
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 25
■ Messages : 344
■ Inscrit le : 11/01/2016

■ Mes points : 48

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : juillet 2014
Anoki Campbell
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Cinéma] La fausse bonne idée... - PV Lavender Lauder  Sam 29 Juil 2017 - 23:55

Ça me fait plaisir de voir à quel point Lav est à fond dans le film tout en faisant des petites remarques par-ci par-là. Je crois qu'on peut dire que mon plan B de film est bien réussi !
Sa blague du père de l'année me fait marrer. Mais ouiii, t'as raison Jack, dis pas à ta femme tout ce que t'as vu – et ce que t'as fait – dans l'hôtel, ça vaut mieux !
Cela dit, je peux pas m'empêcher de trouver Jack ''normal'' quand il parle avec Wendy, dans cette scène. Il a pas l'air hystérique ou quoi que ce soit... Enfin, jusqu'à ce que Wendy évoque la possibilité de partir de l'hôtel. Là, il vrille complètement, le petit Jack, et il se met à gueuler. Ha, et Danny est témoin de toute la scène aussi, et il a des visions mééééga chelou. J'vous l'avez dit qu'il allait avoir besoin d'un thérapeute !

Après une jolie petite démonstration de danse contemporaine, Jack arrive à la salle de gala, où y'a ENCORE du monde. Bon, il est quand même légèrement surpris quand il voit les décorations dans le couloir et tout ça, mais dès qu'on lui dit qu'il peut boire gratos, il se pose plus aucune question ! Un serveur pas très doué lui renverse une boisson quelconque à l'avocat sur son ''beau veston'' – d'ailleurs, ça me fait bien rire de voir Jack se venger en en mettant dans le dos du serveur aussi – et les voilà en plein nettoyage dans les toilettes. C'est là qu'on en apprend que le serveur est Grady, l'ancien gardien de l'hôtel... et c'est là que ça va vraiiiment partir en cacahuète. Genre flippant et glauque.
Lav réagit à la façon dont Grady a puni ses deux filles, et je peux pas m'empêcher de ricaner et d'ajouter quelque chose.

« Ah ben c'est sûr, t'as vachement moins de problème d'autorité si tu charcutes tes gosses à la moindre bêtise ! »

Mais je ne veux pas faire plus de commentaires, histoire de pas ruiner l'ambiance. Parce que c'est vraiment à partir de ce moment qu'on va avoir peur pour la survie des personnages, et je veux que Lav profite à fond de l'expérience.

Après ces joyeusetés, nous retrouvons Wendy dans l'appartement qui prépare son plan d'évasion. Je dois dire que j'ai un peu plus de sympathie pour elle là, parce qu'elle a quand même traversé des trucs vraiment pas sympas, la pauvre... Ha, et puis y'a Danny qui débloque aussi, ça aide pas ! Ça doit faire tout drôle d'entendre son gamin parler avec une voix bizarre en répétant ''Danny est parti''.
De son côté, Jack est pas bête, il sait que sa femme veut se barrer avec son fils, et il ne compte pas les laisser faire. Étape 1 : saboter la radio. Comme ça, ils peuvent pas appeler de l'aide. Enfin, niveau timing c'est un peu mal tombé, parce que le garde forrestier était justement en train de les appeler. Et, comme il a pas reçu de réponse, il a prévenu Hallorann, qui décide de partir dès le matin pour l'hôtel. Haaaa mec, t'es trop gentil pour ce monde... Le plan dans l'avion est flipant d'ailleurs, on dirait que des esprits sont en train de pleurer ou je sais pas quoi !

On a un rapide plan sur Jack en train de bosser à l'hôtel, puis on voit l'avion de Hallorann atterir. Mais c'est couvert de neige dehors, il va avoir du mal à aller jusqu'à l'Overlook ! Heureusement, il a un copain en ville qui peut lui prêter un véhicule. Attends... Hallorann est à 5 heures de route ? Plus le trajet jusqu'à l'hôtel ? Et il s'est déjà tapé toute une journée dans l'avion ?! Puuuurée, j'avais oublié ça ! Danny, tu t'es trouvé un copain vraiment sympa !

La scène avec Wendy et Danny est presque normale, mise à part la voix du gamin... et le fait qu'elle prenne une batte de baseball pour aller parler à son mari. Mais je la comprends complètement, j'aurais fait pareil à sa place ! Elle arrive dans le hall de l'hôtel mais pas de trace de Jack. Elle regarde alors les notes de son mari et... on arrive à une des scènes cultes du film, que j'aime beaucoup d'ailleurs. Je me demande ce que Lav va en penser ?
Elle tourne encore et encore et encore les pages de notes, mais quelque chose s'approche... ou plutôt quelqu'un ! Jack lui demande ''innocemment'' ce qu'elle en pense et Wendy se retourne en criant. Ouais, elle doit être lééégèrement à cran, là. Elle essaie d'engager la conversation avec lui, mais il s'en fout, il préfère s'amuser à lui faire peur et Danny observe tout grâce au pouvoir magique du Shining. Si la tension était pas aussi forte, ça m'aurait bien fait marrer de voir Jack se foutre de la gueule de sa femme, mais là... j'ai juste de la peine pour elle, la pauvre. Et c'est encore pire quand ils sont dans l'escalier. Il lui crache à la gueule, elle pleure, et il s'amuse à lui faire peur... voir à la menacer carrément ! Et là, ça part en couille. Il s'approche trop, elle lui frappe la main, il s'arrête sous le coup de la surprise, et elle en profite pour lui remettre un coup dans la tête.

Quand il reprend connaissance, Wendy est en train de le traîner vers la chambre froide. Aaaaah, elle galère tellement sur cette foutue porte, ça m'agace ! Mais elle arrive finalement à l'ouvrir et enferme Jack à l'intérieur. Oh, et elle prend un couteau de cuisine aussi, au passage. C'est bien, ma fille, continue comme ça ! Tu vas y arriver !
Et l'autre qui fait semblant d'être blessé pour jouer avec ses sentiments ! Mais Wendy a arrêté d'être cruche, maintenant – un peu. Elle veut partir avec Danny pour aller chercher un docteur, mais son cher mari lui fait comprendre que c'est peine perdue : la chenillette est morte, et on sait déjà ce qu'est devenu la radio...
Plus tard dans l'après-midi, on retrouve Jack endormi comme un sac à patate dans la chambre froide, et qui se réveille quand quelqu'un frappe à la porte... c'est Grady. Il fait comprendre à Jack qu'il est pas très content parce que Wendy et Danny n'ont toujours pas été ''punis'', mais notre gentil petit père de famille lui assure que ça va pas se passer comme ça. Et sur ce, Grady lui ouvre la porte, et on passe sur un plan de la chenillette de Hallorann qui arrive ENFIN. Je me penche vers Lav et me mets à chuchoter.

« Que la chasse commence ! »

C'est vraiment la partie du film que je préfère. J'ai hâte de voir ce qu'il va en penser !


HRP:
 

---------------------------------

Anoki parle anglais (#6d9a49), français (#79452e) et japonais (#cc6600)


Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 1891
■ Inscrit le : 29/12/2014

■ Mes points : 70

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Déc. 2013
Lavender Lauder
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Cinéma] La fausse bonne idée... - PV Lavender Lauder  Dim 6 Aoû 2017 - 14:21

Après la scène entre Grady et Jack, on retrouve Wendy qui prépare un plan d'évasion. Sans Jack. Très bonne idée. Lorsque Danny se réveille. Oui, il est bizarre en même temps avec ce qu'il a vu.... "Hihihi 10 ans de thérapie". Donc si j'ai bien un conseil à te donner, c'est de partir vite. Après, on découvre que Jack sabite la radio, et je paris mon dessert pendant deux semaines que Wendy va essayer de l'utiliser pendant au moins un quart d'heure avant de se dire "Tant pis, ça marche pas." Puis on retrouve Hallorann dans l'avion en joli costard ? T'es sûr que c'est ce que tu mets pour aider des gens ? T'as pas un vieux jogging troué ?

Kubrick adore faire monter la pression, non ? C'est tendu ! Entre JAck qui écrit on sait pas quoi et Hallorann qui doit aller à l'Overlook et qui va louer une moto-neige. Cinq heures de route ? Mais c'est énorme. Jack a le temps de commencer son carnage, là ! On retrouve Wendy à regarder Beep-Beep et Coyote avec Danny ? Oh ! Tu veux te barrer ou te faire frapper ? Généralement, quand on prépare un plan d'évasion, on l’exécute dans la foulée. Pas trois heures après ! Mais je remarque qu'elle s'arme d'une batte pour aller parler à son mari. Nan, mais c'est bien, la communication, telle qu'elle soit, au sein d'un couple, paraît que c'est important. Mais quand elle arrive à la salle de travail, personne mais elle remarque le "roman" de Jack et vient de comprendre qu'il devient dingue. Attends, c'est quoi ce cri qu'elle vient de pousser ? On dirait un chat qui se bat.

Je crois que Nicholson va devenir mon nouveau Dieu. Regarder-moi sa tête ! Elle va parfaitement avec l'ambiance. Ce mec doit avoir un vrai grain dans la réalité aussi. Tu fais pas une tête pareil seulement pour ton jeu d'acteur, impossible ! Bordel que ce mec est flippant ! Et Wendy qui perds ses ovaires et son courage car elle n'ose pas lâcher son sujet de conversation. Sérieux, il est désarmé ! Oui, bon, il a la machine à écrire tout prêt, mais en vrai, il est désarmé, tu crains rien, promis !

Oui, bon, il est intimidant je le conçois. Surtout quand il demande quoi faire de Danny. Non, le puni pas, il a rien fait le gosse. Putain, la tête de Nicholson me fait grave flipper. Dans cette scène, on pourra prendre n'importe quel arrêt sur image, il sera quand même flippant. Donc, ouais, je peux comprendre qu'elle ose pas trop parler de ce qui va pas. Mais sérieux, porte tes ovaires et joue de la batte, Wendy. Ça te sauvera. Sérieux, quel mari digne de ce nom intimiderai sa femme de cette façon ? En plus, il l'a menace ? Du coup, il a bien mérité les coups de batte, là. C'bien Wendy, tu remonte dans mon estime !

Là Jack, a bien mérité son isolement en chambre froide. Là qu'on ressent qu'on est vraiment à fond et bien dans la dernière ligne droite de l'horreur. Et C'est légal de jouer comme ça avec les sentiments de quelqu'un ? Heureusement qu'elle se laisse pas avoir. Mais une surprise de taille l'attends, car en plus d'avoir saboter la radio, Jack à aussi saboter la moto neige. Tu es dans la merde, tu n'as plus qu'à survivre avec un mari complètement fou. MAis le pire reste à venir. Jack est libéré de la chambre froide par Grady. Sérieux QUI dors comme ça yolo dans une chambre froide. Puis on voit Hallorann qui arrive aussi à l’hôtel. On dirait que la chasse commence. Enfin.

« Que la chasse commence ! »
- C'est exactement ce que je me disais.

Et on retrouve Wendy qui dort tranquillou dans son lit pendant que son fils prends le couteau. Sérieux ? Déjà, Danny, tu pose ce couteau, y va t'arriver des bricoles et de deux, Wendy, tu viens d'enfermer ton mari dans la chambre froide parce qu'il est FOU ! Explique-moi comment tu peux dormir ? Ton instinct de survie est-il aussi peu développé que ça ? T'as même pas cherché à un moyen de t'enfuir ? Non, non, toi t'abandonne. Heureusement qu'Hallorann arrive, hein. Espèce de bouse, va !

Nous avons Danny qui écrit son fameux "Redrum" sur la porte, face au miroir et c'est à ce moment que Wendy ce rends que ça veut dire "Murder". Bien. +1 point de QI pour la Madame. Et Jack arrive au même moent et "toque" à la porte. Avec une hache. C'est un moyen tout aussi efficace. Dans le livre, c'est un maillet de roque, mais je suppose que c'est remplacé par une hache parce que ça doit pas faire assez mal.

Wendy s'enferme dans la salle de bain avec son fils. T'iras loin avec ta petite fenêtre. Au moins, elle fait sortir le gamin avant elle, sauf que, elle est trop grosse pour passer. Fallait maigrir et être toute petite ! Comme notre prof de bio ! Elle a dit quoi ? "Danny ! J'peux pas sortir ! Chuis coincée !" On aurait dit Iago ! Mais si vous savez ! Ce Iago ! Celui avec Jafar qui dit "Chuis coincé !". En bref, c'est pas Danny et sa force de caramel mou qui va pouvoir l'aider à sortir de là. J'aime bien la référence aux petits cochons pendant qu'il défonce la porte. Et le fameux "Here's Johnny !" Nicholson, tu fais peur !

Cette fois, Hallorann arrive vraiment avec son véhicule. Et Wendy et Jack l'entendent. C'est cool pour Wendy, pas pour Jack. Et... Attendez ? Qu'est ce que c'est que ce faux raccord avec la porte, là ? Il avait cassé qu'un rectangle pas les deux ! Parce que dans ce cas, défoncer complètement la porte aurait été bien plus efficace ! Mais Jack part à la recherche du p'tit gars. Qu'à pas l'air pressé quand on en croit sa démarche. C'est comme Danny qui se cache DANS L’HÔTEL ! Cette hôtel veut ta mort gamin ! T'en sert pas comme cachette, putain !

Est-ce que Hallorann vient d'appeller dans le hall de l'hôtel alors qu'il sait bien que Jack est devenu fou ? Qu'est-ce que c'est que ça ? Tu cherche la mort ou quoi ? Ce film aussi à droit à son "Black qui s'fait buter rapidement" ? T'es censé être vivant à la fin, je te rappelle ! Tu lui apprends la pêche et tu lui sert de mentor plus tard ! Et y finit par prendre une hache dans le torse ? Bon bah ok. Hallorann est mort. C'est triste mais il est mort. En même temps, fallait pas gueuler dans le hall pour signaler ta présence sombre demeuré. Et je parle pas de sa couleur de peau, ok ?

Danny est recherché par sa mère et son père. Et je suis franchement persuadé qu'il aurait dut rester caché. Wendy monte tout en haut, on sait pas pourquoi. Alors qu'elle a fait sortir son gosse par la fenêtre. Pauvre conne, putain. Et attendez... Est-ce qu'on vient de voir un mec déguisé en ours penché sur l'entre-jambe d'un homme... Mouais, non, j'veux pas savoir ce qu'il se passe. Puis nous avons le droit à une merveilleuse course-poursuite entre Jack et Danny, dans le labyrinthe ? Sérieux ? C'est quoi le but ? Que Jack gagne, c'est ça ? Comment un gamin, même en pleine forme peut distancer un putain d'adulte furax ? Danny fait trois pas, le temps que Jack en fasse un ! Évidemment que Jack est plus rapide !

Retour à l'hôtel ou Wendy est descendue et cherche toujours Danny avant de trouver Hallorann étendu dans le couloir. Bah va l'aider couillonne ! Il est venu exprès pour vous ! Et puis peu après, c'est Grady la tête limite fendu en deux qu'on peut voir qui veut aussi sa peau. Elle va dans la salle de bal ou coucou les squelettes. C'est le festival de l'horreur ! Là, c'est juste pour faire peur ! Je suis un peu déçu, pour le coup.

Puis on retrouve Danny qui joue dans ses pas dans la neige. Ton père veut te transformer en viande hachée, ne joue pas dans la neige ! Ah non ! Au temps pour moi, il efface les preuves de son passage. Entretemps, on retrouve les ascenseurs q ui ont leur règles avec Wendy qui ne veut décidément pas sortir d'ici. Et donc, retour au labyrinthe. Attendez.... Danny à efface son passage au milieu du truc ? Et il attends à côté ? Est-ce que c'est sérieux, là ? Il est pas censé être intelligent le môme ? Ton père n'est pas un sombre abruti ! Il sait bien que t'es encore là et va juste chercher dans une coin ! Pauvre tanche !

Bon visiblement, il a de la chance, Jack s'éloigne et Danny retourne sur ses pas comme un brave garçon et sort du labyrinthe en même temps que sa mère sort de l'hôtel. Petit tour du côté de Jack qui en chie pour marcher et pour parler aussi visiblement. Il a sans doute dut oublier comment on fait. Est-ce que quelqu'un comprends ce qu'il dit ? Et y finit par s’asseoir et meurt d'hypothermie et on le retrouve sur une photo de bal à la fin. Et Fin.

... Je... Je sais pas quoi penser de cette fin. Oui, elle a été adapté et en soit est pas dégueu, mais par rapport à la fin du livre, elle est... Moins bien.

- Le film est pas mauvais, je dois l'avouer.

---------------------------------



Lavi-chan parle en Japonais en #884DA7, Anglais en #318CE7, Français en #40826D, Allemand en #A42424

Snaily Cookie | | Family Swag ! | Hopeless
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 25
■ Messages : 344
■ Inscrit le : 11/01/2016

■ Mes points : 48

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 15 ans
❖ Chambre n° : L-5
❖ Arrivé(e) en : juillet 2014
Anoki Campbell
« Elève ; en 2ème année »
(#) Re: [Cinéma] La fausse bonne idée... - PV Lavender Lauder  Mer 16 Aoû 2017 - 1:00

Haaa, le fameux ''redrum''... quand tu crois que tu as fini de gérer les membres dingos de ta famille, il faut que le fils se mette à faire des trucs chelous aussi ! Enfin, ça a pas l'air de beaucoup déranger Wendy, qui est tranquille en train de pioncer dans son lit pendant que son gosse se balade avec un couteau...
Enfin, elle finit par se réveiller et ça tombe plutôt bien, parce que Jack vient leur rendre une petite visite avec sa copine la hache ! Heureusement, la porte de l'appartement était fermée, ce qui laisse un peu de temps à Wendy et Danny pour s'enfuir... Enfin, Danny arrive à s'enfuir par la fenêtre de la salle de bain, mais pour Wendy c'est légèrement plus compliqué. Au moins, elle est armée du couteau qu'avait son fils juste avant – t'es bien contente qu'il ait joué avec, hein ? – et elle s'en sert pour taillader la main de Jack alors qu'il défonce la porte à la hache. C'est pas grand chose, mais ça lui fait gagner un peu de temps au moins !

Mais voilà que Hallorann arrive enfin... ce qui détourne l'attention de Jack. Il préfère s'occuper du nouveau venu et laisser sa chère femme d'amour là où elle est.
Pendant ce temps, Danny... se cache dans l'hôtel. Alors, je veux bien qu'il fasse froid dehors et qu'il y a sûrement plein de cachettes cool dans l'hôtel, mais se mettre dans un petit placard comme ça ? Je suis pas sûr que ce soit le meilleur plan pour ta survie, gamin...
D'ailleurs, dans la famille ''Mon instinct de survie a une panne momentanée'', je voudrais le cuisinier ! Bah oui, Hallorann entre dans l'hôtel en beuglant... Mec, t'es venu là parce que tu savais qu'il y avait un truc qui cloche, non ? Tu crois pas que ce serait une meilleure idée de te faire un touuuut petit peu plus discret ? Enfin, il a pas vraiment le temps de réfléchir à son erreur, car Jack l'accueille avec un joli coup de hache en plein cœur. Ce qui fait hurler Danny. Putain gamin, si tu sais où est ton père, vu qu'apparemment tu as vu toute la scène – + 4 ans de thérapie, c'est cadeau – tu ferais peut-être mieux de ne pas sortir alors que ton père est juste à côté, non ?!
Les choses deviennent chelous aussi pour Wendy, qui explore les étages et voit... hum... je comprends toujours pas ce que c'est mais je suis presque sûr que c'est un monsieur qui... ermh. Bref.

Jack poursuit Danny dans le labyrinthe – on me retirera pas de la tête que c'est une idée à la con de se cacher dans un endroit où y'a plein de culs-de-sac mais bon – et pendant ce temps-là, Wendy tombe sur le corps de Hallorann et voit des gens morts. Des gens ensanglantés, des squelettes couverts de toiles d'araignée... bref, bon programme !
Les choses évoluent ensuite un peu : Wendy se prend une tonne de visions horribles dans la gueule, et Danny essaie de semer son père en faisant demi-tour dans la neige. Et mine de rien, ça a l'air de fonctionner ! Je sais pas trop pourquoi Jack a pas essayé de chercher autour des traces de pas ou pourquoi il a pas fait demi-tour, mais on va pas se le cacher : si le petit enfant mignon arrive à s'en sortir à la fin, on va pas râler, hein !
Et là, ENFIN, Wendy se met à chercher son fils dehors et elle finit par le retrouver à la sortie du labyrinthe. Ils vont pouvoir monter dans la ''voiture'' de Hallorann et se barrer de cet endroit à la con sans demander leur reste – et sans récupérer leurs affaires, aussi.
Quant à Jack, ben... je pense que le froid commence à faire son effet sur lui – entre autres – et comme il ne peut pas vraiment bouger comme il veut avec sa cheville foulée, il commence à aller de moins en moins vite... jusqu'à finir par mourir de froid, assis dans la neige – cette vision m'a foutu des cauchemards la première fois que j'ai vu le film, on va pas mentir.

Ensuite, on a un tout dernier plan sur de vieills photos de gala de l'hôtel – où on voit Jack ! – et... fin ! Les crédits se mettent à défiler, et je me tourne vers Lavender pour voir ce qu'il en pense.
''Pas mauvais'' ? Oh, je pensais qu'il allait plus l'aimer que ça...

« Ah, c'est quand même mieux que Clover, hein ? »

Je sais, c'est vraiment deux films pas comparables, mais je veux juste le faire rire un peu. J'ai l'impression qu'il est un peu déçu.

« Ça t'a bien plu, alors ? J'avais un peu peur que tu sois moyennement emballé, vu que t'avais déjà lu le bouquin. »

Enfin, je dis ça, mais je connais pas du tout les différences entre le film et le livre. Si ça se trouve, ils sont très proches l'un de l'autre ! Mais ça m'étonnerait beaucoup.
On récupère nos affaires et on sort de la salle. Le soir est déjà bien entamé, il va falloir qu'on rentre au lycée. Mais je n'oublie pas la raison qui nous avait poussés à aller voir un film, à la base.

« Bon, tu penses que ça fait un bon sujet d'exposé ? Sinon, on peut toujours regarder un autre film un de ces quatre ! »

Ça nous ferait une excuse pour se faire une bonne petite soirée ensemble, alors pourquoi pas ? Même si j'avoue que ça serait vraiment chouette pour moi de bosser sur ce film...


HRP:
 

---------------------------------

Anoki parle anglais (#6d9a49), français (#79452e) et japonais (#cc6600)


Revenir en haut Aller en bas
 
[Cinéma] La fausse bonne idée... - PV Lavender Lauder
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; centre ville :: Le centre ville :: Autres lieux-
Sauter vers: