Partagez | 
 

 La faim justifie les moyens. [Meyuki / Flynn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 22
■ Messages : 271
■ Inscrit le : 05/03/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Jed Greyson
« Elève ; en 4ème année »
(#) La faim justifie les moyens. [Meyuki / Flynn]  Ven 7 Avr 2017 - 22:55

Le karaté, c'est pas toujours facile.
Ce jour-là Jed s'est pointé au club, prêt à en découdre et chaud comme la braise. Plutôt que de continuer à travailler les bases, l'ado a jugé meilleur de s'adonner à la pratique sportive de la discipline. En gros, au lieu de taper dans le vide ou contre une cible, il a voulu se frotter à un camarade en chair et en os. En bon novice qu'il est, Jed a d'abord ramé avant d'arriver à exécuter les enchaînements qu'il a répété lors des séances précédentes, mais au bout d'un certain temps, il y parvient. La séance de karaté est très dynamique. Il ne met pas longtemps avant de finir exténué.
Jed n'a rien mangé depuis la pause de midi. Il a pris l'habitude de toujours foncer aux clubs directement après les cours. Donc, forcément, il crie famine après tant d'efforts. À la fin de son entraînement, Jed se plaint.

« - J'ai trop la dalle... »

Fatigué et plein de sueurs, Jed tire le haut de son t-shirt et commence à le secouer pour se ventiler et évacuer l'air chaud de son corps. Il s'en va vite chercher du réconfort auprès de ses camarades de clubs, en particulier Meyuki, qu'il sait serviable et cool.

« - Harada, t'aurais pas quelque chose à manger ?

Il fixe Meyuki et fait une moue, comme si la demoiselle est la solution à tous les problèmes quand il s'agit de manger. D'ordinaire, Jed aurait manifesté un peu plus de retenue mais sa faim l'empêche de faire sa mijaurée alors il n'hésite pas à venir mendier auprès d'elle. Puis sans attendre qu'elle lui réponde, Jed continue dans sa lancée.

- Où je vais bien pouvoir trouver de quoi manger à cette heure-ci, moi... Tu crois que la cantine est ouverte là ? »

Il lève ensuite la tête vers l'horloge et grimace en voyant qu'il est à peine un peu moins de 17 heures. Il soupire face à ce constat, presque résigné. Tous ses espoirs reposent donc sur Meyuki.



H-RP:
 

---------------------------------


Merci, Kael fdp.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 999
■ Inscrit le : 16/02/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Meyuki Harada
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: La faim justifie les moyens. [Meyuki / Flynn]  Dim 9 Avr 2017 - 1:33




















La faim justifie les moyens ♫

Meyuki & Jed & Flynn ♪

J'ai un plan ! ♪



Tellement de stress s’était accumulé ces jours-ci entre les devoirs et les contrôles, que le jour de l’entrainement de karaté était marqué d’une grosse croix rouge sur mon calendrier, genre « A NE PAS RATER ». Ce jour là, on était quasiment tous présent et ça faisait vachement plaisir ! Du coup on avait fait quelques enchainements, et on est ensuite parti sur des combats pour s’entrainer aux compétitions, mais aussi pour se défouler tous ensemble ! Bon, on se défoulait mais on se contrôlait quand même hein, allez pas croire qu’on est pas des sauvages, on allait pas se blesser non plus !  Une fois la fin de l’entrainement arrivée, j’étais completement en nage… J’attrapa la petite bouteille d’eau que j’avais laissée sur le banc et me laissa tomber dessus, vidant la motiié de la bouteille d’une traite.

« - J'ai trop la dalle... »

Jed est dans le même état que moi on dirait, mais avec la faim en plus ! Oh.. ah bah non, le même état, à entendre le bruit qui vient de sortir de mon estomac… Jed se rapproche alors assez vite de moi, me fixant et faisant une tête de chat potté, super convaincant en plus:

« - Harada, t'aurais pas quelque chose à manger ? »

Alors… à manger…

« Attends je reg-... »

Pas le temps de lui répondre qu’il continue dans sa lancée, tout penaud :

«- Où je vais bien pouvoir trouver de quoi manger à cette heure-ci, moi... Tu crois que la cantine est ouverte là ? »

Je souris alors le voyant soupirer devant l’heure qu’il est, et lui faisant un petit patpat amical sur l’épaule accompagné d'un sourire compatissant :

« T’en fais pas, je dois bien avoir quelque-chose dans mon sac ! Je t’avoue que moi aussi j’ai un creux... »

J’attrape alors mon sac, et farfouille un peu partout dedans mais mon visage se décompose au fur et a mesure de ma recherche… Punaise, j’avais bien des biscuits aujorud’hui j’ai pas rêvé ! Ou est ce qu’ils sont ceux là… Oh wait … Je plaque alors une main sur mon front en signe de contestation… les biscuits, ils ont été avalé entre les cours de ce matin parce que j’avais pas déjeuné… Une solution vite… Oh, est ce que ça marcherait ça ? On va tenter !

« Je suis désolée Jed-kun, j’ai plus rien sur moi… Par contre j’ai une idée, mais je t’avoue qu’elle est pas fameuse. Le club de cuisine doit avoir fini, donc normalement toute la nourriture non utilisé retourne à la cantine. Peut-être qu’on pourrait aller voir le cantinier pour avoir un petit casse-croûte en se serrant les coudes à la Timon et Pumbaa ? »

J’ai les yeux qui brillent en lui demandant. Quel plan ! J’aurais jamais crû devoir faire ça un jour, aller soudoyer un membre du personnel… Bon après, c’est pour la bonne cause, on est affamé nous !! Est ce que Timon va accepter mon plan? J’attends sa réponse en commençant a mettre mes affaires dans mon sac, me demandant où est le cantinier à l’heure actuelle… Cantine ou réserve ?



Meyu Chat #kobe (Merci Flynnou :3)



---------------------------------

Meyuki parle Japonais en #cc66cc, Français en#00cc66 et Anglais en cc0066




Montages en folies:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La faim justifie les moyens. [Meyuki / Flynn]  Ven 14 Avr 2017 - 2:32


❝ Ennuie mortel ❞




Ft. Des gens♥

Presque 3 semaines ,  3 semaines que Flynn n'était pas sorti. Il ne s'était pas amuser. Il se s'était pas octroyer de pause , aucun jours de congé , sauf évidement ceux qu'il prenait  pour bosser sur autre chose. Entre le concours de peinture , qu'il préparait , la toile qui lui prenait tout son temps , les devoirs , le boulot , la photo et toutes les autres choses qu'il avait a faire. Parfois, l'australien remerciait le ciel d'avoir des problèmes d'insomnie. Sinon , jamais il n'aurait le temps de faire tout ce qu'il avait à faire. Donc, il était là , au boulot , crevé et de mauvaise humeurs. Il avait envie de prendre un peu le temps en rentrant de pouvoir se poser en terrasse , boire une bière. Enfin pouvoir décompresser un peu. Ne penser à rien , sauf à sa bière.
Il commence à s'ennuyer. Il est lassé du quotidien. Ça fait un moment que ça lui trotte dans la tête mais ces temps-si , c'est plus fort. C'est le signe . Le signe , qu'il est proche de pété les plombs. Il a l'habitude. Depuis qu'il est petit c'est comme ça. Quand il tombe dans la routine , il devient vite fou . Il a besoin de faire quelque chose de nouveau. Tu sais , genre une activité , un sport , un nouveau projet ? Il n'en sais rien. Il sait juste qu'il va falloir trouvé et vite , sinon , c'est l'explosion.

Il balaie machinalement la pièce ,pensif , en quête d'une nouvelle chose à expérimenté , essayant de s’échapper par l'esprit du réfectoire vide . Il aime bien le réfectoire vide pourtant . Et son boulot ,même s'il est chiant à crever , il se sent presque appartenir à quelque chose. Ce qui n'est pas forcement le cas , pourtant. Il aime bien ce boulot parce qu'il aime bien observé de loin , le monde et les gens. Avec ce boulot , il voit sans être vu. Même en étant au contacte de toute une école , qui passe systématiquement par lui , personne ne se rend compte qu'il est vraiment là . Les gens s'en foutent du cantinier. Le cantinier à toute l'aisance pour les observer , les gens . C'est une bonne position.
C'est peut-être pour ça qu'il a envie d'être photographe , plus que peintre. Même s'il aime plus la peinture. Quand on regarde le monde à travers un appareil , on est un peu caché , on a une excuse. Les gens ne voient que ce qu'ils veulent voir dans la photographie. Ils ne savent pas, ce que lui à vu. C'est ça , la beauté de la photographie. L'australien à peu de contacte avec les autres. Il s'est toujours senti comme un extraterrestre. C'est pour ça qu'il est toujours en train d'observer les autres. Dans un sens , il se cherche en eux . Alors , oui , ce boulot est chiant , mais il l'aime bien.

Il l'aime bien aussi parce que le réfectoire , c'est son endroit à lui. Il y fait tout , presque seul. Les cuisiniers sont là quelques heures mais, lui , il est là tout le temps. Alors il a un endroit à lui. Parfois , pendant les heures de pauses , le jeune homme vient pioncé ici , il vient dormir , lire , dessiner , parfois seulement s'asseoir et penser . En ce moment , il pense surtout au fait qu'il s'ennuie , qu'il a besoin de distraction. Que quelque chose se passe . Alors venez , vous les inconnus , vous les rencontres fortuites non désirée. Distrayez-le.



Flynn P #Kobe
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 22
■ Messages : 271
■ Inscrit le : 05/03/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Jed Greyson
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: La faim justifie les moyens. [Meyuki / Flynn]  Dim 16 Avr 2017 - 6:11

Jed a bon espoir quand Meyuki commence à fouiller son sac sans poser de question. Malheureusement, il déchante vite car son aînée n'a rien à manger pour lui. Jed fait une nouvelle moue. Il ne lui en veut pas et alors qu'il s'apprête à retourner dans son coin en traînant des pieds, sa camarade a soudain un plan.

« - Je suis désolée Jed-kun, j’ai plus rien sur moi… Par contre j’ai une idée, mais je t’avoue qu’elle est pas fameuse. Le club de cuisine doit avoir fini, donc normalement toute la nourriture non utilisé retourne à la cantine.

Son regard s'illumine autant que celui de Meyuki quand il entend ça. En fait, le plan sent le foiré mais la récompense finale en vaut le détour. Jed la laisse finir d'exposer ses projets en entier mais un mot en particulier lui fait prendre une mine inquiète.

- Peut-être qu’on pourrait aller voir le cantinier pour avoir un petit casse-croûte en se serrant les coudes à la Timon et Pumbaa ?
- Le cantinier ?

Il s'arrête une seconde puis il balade ses yeux dans tous les sens en relevant la tête, comme pour chercher l'erreur. Il reprend ensuite.

- Tu parles du cantinier à l'aura super négative et aux yeux de Jedi ?

Il penche ensuite légèrement la tête vers l'avant, plisse les yeux et regarde Meyuki avec suspicion. Il prend cet air douteux qui suggère un très vif : tu sais ce que tu fais au moins ? Ce jour-ci, c'est soit la gentille dame souriante, soit le cantinier semi-diabolique qui scrute le fond de ton âme. Jed s'interroge, donc il hésite un peu avant de répondre quoique ce soit. Cependant, les prétextes ne sont pas si nuls alors il se convainc de suivre le plan.

- On se retrouve dehors dans quelques minutes puis on y va ? »

Jed fonce se changer et prend une douche rapide pour se débarrasser de la sensation crasseuse de la sueur. Il attend Meyuki à la sortie du club. Ensemble, ils se préparent à mettre à exécution leur projet d'extorsion de nourriture version Timon & Pumba. Jed prend l'itinéraire habituel du gymnase jusqu'à la cantine. Il marche assez vite parce qu'il a très faim mais il vérifie quand même si Meyuki le suit.
Pour faire la conversation, il la questionne à propos de l'endroit.

« - J'ai oublié de te demander, Harada... tu connais les lieux ? Je veux dire, après le réfectoire. Je fais pas partie du club de cuisine donc si on doit aller plus loin, je pars en terre inconnue, moi.

Jed n'est pas inquiet mais il s'assure que l'idée de la jeune fille restera faisable quoiqu'il arrive. La cantine ne semble pas encore ouverte alors il s'en remet à Meyuki, ne sachant pas par où commencer. Après tout, c'est elle qui a les meilleures idées. Il tire quand même sur la poignée de la porte d'entrée pour voir si c'est ouvert.


H-RP:
 

---------------------------------


Merci, Kael fdp.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 999
■ Inscrit le : 16/02/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Meyuki Harada
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: La faim justifie les moyens. [Meyuki / Flynn]  Mer 19 Avr 2017 - 22:27




















La faim justifie les moyens ♫

Meyuki & Jed & Flynn ♪

C'est parti ♪



Je pouffe un peu de rire en l'entendant:

« Ahahah, oui, ce cantinier là ! Mais il a pas l'air si méchant, en tout cas il réponds toujours quand je le salue,quand je le remercie. Peut-être par simple politesse en fait. On verra bien, il est peut-être dans un bon jour !"

Il était comment ce midi d'ailleurs le cantinier ? Fatigué il me semble, mais il ne m'avait pas l'air si maussade que ça. J'acquiesa d'un signe de tête quand Jed me proposa de le retrouver dehors, et parti dans le vestiaire. je retira mon kimono, pris une petite douche, enfila mon jean, mes bottines noires, mon pull gris, veste, écharpe et rejoigna mon coéquipier d'aventure dehors. Je le suit alors en direction de la cantine, marchant sur ses pas.

« Tu peux m'appeler Meyuki si tu veux, ça m'embête pas! Bah en fait, le club cuisine a pas souvent lieu dans la cuisine de la cantine, du coup mes connaissances sont à peu près les mêmes que les tiennes, sauf que je sais ou se trouve la reserve vu qu'on est amenés à aller y chercher quelques trucs parfois, mais toujours avec Harper-sensei»

Je profite alors du peu de trajet qu'il reste pour parler un peu de tout et rien avec lui, lui exposer plan A (demander gentiment en faisant des tetes de chat potté) et plan B (diversion pour subtiliser ce qu'on peut, ou repli et aller au distributeur) et on arrive enfin à notre but : la cantine. Jed tire alors sur la poignée, et la porte s'entrouvre. Je lui murmure un "C'est parti Timon !" et passe la tête à travers l'entrebaillement de la porte :

« Hello ? Y'a quelqu'un ?»

Je tourne la tête a gauche à droite pour trouver le cantinier et l'aperçoit enfin, balayant l'endroit. Je fais signe à Jed de me suivre, entre dans le refectoire, et m'approche du cantinier avec un sourire :

« Excusez moi Senpai, vous auriez une petite minute ? »

HRP:
 


Meyu Chat #kobe (Merci Flynnou :3)



---------------------------------

Meyuki parle Japonais en #cc66cc, Français en#00cc66 et Anglais en cc0066




Montages en folies:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: La faim justifie les moyens. [Meyuki / Flynn]  Mer 17 Mai 2017 - 23:00


❝ Ennuie mortel ❞




Ft. Memechaton & Jedounet♥
Nettoyer , ballayer , astiquer... Kaz la toujou penpan.

Et donc , on nettoie , on nettoie. Le casque sur les oreilles , la charlotte sur la tête. L’insupportable sensation de déjà vue qui trotte dans la tête de Flynn. Il ne supporte plus la routine. C'est beaucoup trop pesant . Il faudrait qu'il pense à essayer de se trouver une copine ou autre occupation qui pourrait au moins lui occuper l'esprit. Il sentait bien qu'il s'enfonçait dans sa spirale de boulot et que si ça continuait il finirait par craquer et tout lâcher. Il avait envie de voyager ses temps si, malheureusement , les finances n'étaient clairement pas au beaux fixe et sa mère qui se retrouvait seule d'un coup après plus de 25 ans de mariage  avait du mal à s'acclimater. Du moins , elle avait du mal à vivre seule , financièrement , tout allait bien. Il savait qu'elle avait besoin de le savoir assez proche. Et puis , il n'avait pas encore le droit au congés payés. Alors il allait se rabattre sur la seconde solution , trouver une occupation qui ne le lasserait pas trop vite. Ou au moins qui lui permettrait de sortir de cette affreuse routine.  Ne serait-ce que deux jours. Alors , il le fait son boulot , hein. Même à reculons , il le fait et le fait bien. Mine de rien , il aime plutôt bien travailler là. Voir sans être vu. Regarder les gens passer , écouter sans être entendu , les petites histoires bien trop melo-dramatico-tragiques des adolescentes et adolescents qui se bousculaient à la cantine pour manger la nourriture qu'il s'efforçait de préparer avec les autres cuisiner. Bon, lui en vrai ne faisait que le service et donnait un coup de main lorsque c'était nécessaire, mais quand même. Il avait un rôle important là dedans.


Les gamins du club de cuisine ne devaient pas tarder à venir déposer les ustensiles , le matériels et tout le reste de nourriture, alors il les attendaient en balayant nonchalamment, sachant pertinemment que comme toutes les semaines ils seraient en retards , alors autant prendre son temps. Pourtant la porte du réfectoire avait été poussé. Bien trop tôt pour que ce soit les élèves de cuisines qui arrivent . Deux lycéens s'étaient avancer timidement vers lui. En troisième ou quatrième année à vu de nez. Une petite brune qui avait l'air typiquement japonaise et un brun pas des masses plus grand qui avait une mine plus européenne qui avaient prit une mine entendue et qui s'étaient avancer vers la partie vide de la pièce . Visiblement  ils ne l'avaient pas encore remarquer.


« Hello ? Y'a quelqu'un ?»  dit une petite voix timide.


L'australien fronce un sourcil à demi surpris de voir des élèves débarquer à cette heure-si. Quoi que , seulement à demi surpris parce que étrangement , ce n'était pas si rare qu'on vienne l'embêter pour quémander de la bouffe comme s'il travaillait à la soupe populaire , il n'arrivait cependant pas à comprendre ce qui poussait les gens à penser qu'il avait tout les droit sur les réserves de l'école. Sans doute que comme il était calme et assez jeune, les élèves pensaient pouvoir profiter de sa gentillesse. Les pauvres ne savaient franchement pas à qui ils avaient à faire. En matière de gentillesse , il pouvait repasser. Il ne répondit pas à son interrogation mais arrêta son nettoyage , s’appuyant sur le balais , attendant qu'ils s'approchent. Les deux complices s'approchent de lui tout sourire et Flynn sent déjà qu'ils vont être relous.




« Excusez moi Senpai, vous auriez une petite minute ? »



Il hausse les épaules , a-t-il franchement le choix ? Ça n'a pas l'air . Le garçon regarde autours de lui , l'air un peu stresser. Il a peur de lui ? C'est vrai qu'il avait sa petite réputation chez les plus jeunes. Vu qu'il ne sourit jamais et qu'il n'a pas franchement une gueule avenante , les gens sont pas franchement à l'aise. Surtout les plus jeunes. Il est grand , après tout, étranger -quoi que dans cette école , les étranger ne manquent pas - et il a un regard assez perçant. C'est sans doute pas évident pour les plus jeune de l'apprécier. Peu importe , c'est pas trop le genre à aimer la compagnie fortuite de toute façon.



« -Bonjour. Tu as besoin de quelques chose ? vous faites parti du club de cuisine ? »


Flynn P #Kobe
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 22
■ Messages : 271
■ Inscrit le : 05/03/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Jed Greyson
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: La faim justifie les moyens. [Meyuki / Flynn]  Jeu 1 Juin 2017 - 5:58

Meyuki dit explicitement à Jed qu'il peut l'appeler par son prénom. Jed n'aime pas les politesses japonaises et les suffixes honorifiques mais il a bien l'habitude de ne pas appeler des gens par leurs prénoms sans leur consentement. Du coup, ça rend tout de suite le plan Timon & Pumba plus crédible alors Jed n'est pas contre. Ensemble, ils ont bien discuté du plan d'extorsion alors ils n'hésitent plus !
Quand il tire la poignée, la porte de la cantine s'ouvre. Il laisse Meyuki s'aventurer en premier et suit derrière gentiment. Elle lui fait signe d'entrer alors Jed s'exécute. Le plan fonctionne bien pour l'instant. Jed entre dans le réfectoire et il se fige en voyant le cantinier qui balaie. Là il le sent tout de suite moins bien. Il évite de fixer le cantinier dans les yeux alors il sourit mais sans trop le regarder non plus.

« - Bonjour. Tu as besoin de quelque chose ? vous faites parti du club de cuisine ?

Jed répond en pensant bien faire.

- Oui c'est ça, on est du club de cuisine et on vient récupérer des ingrédients et du matériel pour, euh, pour le club... on a pas l'habitude de venir alors on ne sait pas trop si on peut aller dans la réserve comme ça. »

Jed essaie de se remémorer et d'utiliser tout ce que Meyuki lui a dit à propos du club de cuisine mais il n'arrive pas à rester cohérent ou à paraître naturel. Il n'a pas la gueule d'un mec qui est au club de cuisine et qui vient honnêtement. Il ne sait pas si c'est le cantinier qui le met mal à l'aise ou si c'est cette espèce de culpabilité liée au fait de gratter de la bouffe. Sûrement les deux. Jed décide rapidement de se taire et de passer le relai à Meyuki. Au final, même si elle pense le contraire, c'est elle le Timon du groupe !

---------------------------------


Merci, Kael fdp.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 999
■ Inscrit le : 16/02/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Meyuki Harada
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: La faim justifie les moyens. [Meyuki / Flynn]  Mer 7 Juin 2017 - 2:12




















La faim justifie les moyens ♫

Meyuki & Jed & Flynn ♪

Plan en action !♪



Il était là, notre adversaire dans ce duel contre la faim, le boss final des lieux : le cantinier ! Il était là, nous surplombant d'au moins 20 cm, AU MOINS !!! Voir 30 même !!! La taille d'un boss Final !! Et dans la situation actuelle, c'etait assez... imposant ! Je me sentais toute petite et ca me faisait un peu perdre ma confiance en moi pour le coup. Il froncait un sourcil, l'air un peu interloqué de nous voir débarquer , et s'appuyait sur son balai.


« -Bonjour. Tu as besoin de quelques chose ? vous faites parti du club de cuisine ? »


Il nous fixait de ses yeux clairs et perçants, il était beau, mais ne jamais le voir sourire c'etait déstabilisants et laissait penser qu'il était pas gentil, alors qu'il devait l'etre dans le fond, c'etait obligé ! Reflechissant à quoi dire pour ne pas se faire mettre dehors, je me fais surprendre par Jed, mon timon dans ce périple. Il prend les devants, et c'est courageux !

Oui c'est ça, on est du club de cuisine et on vient récupérer des ingrédients et du matériel pour, euh, pour le club... on a pas l'habitude de venir alors on ne sait pas trop si on peut aller dans la réserve comme ça.

Je regarde le boss des lieux en hochant la tête pour acquieser les dires de mon ami mais le sentant devenir mal à l'aise, je prend le relai. Et pour cela, j'essaye de l'attendrir avec une tête qui mettrai le chat potté hors compétition pour accompagner mes paroles.

Oui, du club cuisine, et il manque des ingrédients pour la recette d'aujourd'hui vu qu'on a des membres en plus, du coup, on s'est chargé du deplacement pour ne pas déranger les autres. Est ce que vous pourriez nous donner ce qui manque senpai ? "

Voilà, maintenant y'a pu qu'a attendre la réaction du cantinier. J'en profite pour chercher mon carnet de liaison ou il est bien écrit que je suis du club cuisine et je lui tends pour donner de la crédibilité à notre petit plaidoyer. Je croise les doigts et me plante juste à côté de Jed. On est gentil et tout, alors tout devrait bien se passer ! En esperant qu'il craque ...



Meyu Chat #kobe (Merci Flynnou :3)



---------------------------------

Meyuki parle Japonais en #cc66cc, Français en#00cc66 et Anglais en cc0066




Montages en folies:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 28
■ Messages : 515
■ Inscrit le : 31/03/2008

PNJ
« Non validé ; bouhouhou »
(#) Re: La faim justifie les moyens. [Meyuki / Flynn]  Ven 18 Aoû 2017 - 13:49

Spoiler:
 

Venant faire sa petite pause à la cantine, Futzo entra au moment où les élèves demandaient si ils pouvaient aller à la réserve. Vu que le cantinier en question fait aussi partie des étudiants partiellement, il n'est pas vraiment en droit de décider se dit Futzo. Alors, il se dirigea vers les élèves et prit le cahier de liaison de la jeune 4ème année.

"Allons bon, vous essayez de venir piller les réserves de l'école, sous un faux prétexte?" dit-il en haussant un sourcil.

"Je m'en occupe" ajouta-t-il pour le cantinier qui en profita pour partir. "Si il vous faut des ingrédients de plus, c'est au président du club de s'en charger. Harper-san, il me semble? Donc, désolé mais je ne peux pas vous autorisé à y aller. Imaginez, vous avez un accident à l'intérieur?"

Sorry but not sorry, il en connaissait des petits resquilleurs qui prenaient ce prétexte pour venir bouffer gratos. Et puis, ce n'est pas son genre de céder à un regard suppliant. Il parait...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 22
■ Messages : 271
■ Inscrit le : 05/03/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Jed Greyson
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: La faim justifie les moyens. [Meyuki / Flynn]  Mer 11 Oct 2017 - 5:16

Malgré la crainte que lui inspire le cantinier, Jed se sent mieux quand Meyuki prend la parole et commence son argumentation dans cette bataille pour la bouffe. Dès qu'elle tend son carnet pour prouver sa fausse bonne foi, Jed se dit que le cantinier n'y verra que du feu, qu'ils l'ont dans la poche. Il se tient droit aux côtés de Meyuki et s'efforce d'avoir l'air le plus sympathique possible. Malheureusement, avant que le cantinier ne puisse dire quoique ce soit, un surveillant les interrompt. Jed ne l'a pas vu venir alors au moment où celui-ci prend le carnet de son amie, il se crispe et la pression remonte en lui. Son cœur se serre quand il regarde l'homme qui observe les informations du carnet. Surtout que le surveillant semble direct comprendre la magouille des deux zinzins.

Sans le vouloir et par peur instinctive, il se rapproche de sa camarade et colle son bras tout contre celui de Meyuki, comme pour lui faire savoir sans mots qu'ils sont grillés et que ça marchera jamais. Le visage de ce surveillant ne lui dit pas grand chose, Jed en déduit alors qu'il doit être chargé de ce secteur ou bien qu'il ne travaille pas ici depuis longtemps.

« - Allons bon, vous essayez de venir piller les réserves de l'école, sous un faux prétexte? »

Dans le genre surveillant professionnel d'Alcatraz, Timon & Pumba sont tombés sur le bon. La logique voudrait que Jed réponde automatiquement par la négative mais sur le moment, il trouve ça déplacé et encore plus accusateur alors il essaie plutôt de lancer un regard innocent qui le place au dessus de tout soupçon, les sourcils relevés. Il laisse le surveillant parler, la politesse est de rigueur. Jed sent que s'il agit de manière ne serait-ce qu'un peu désinvolte, ça ne passera pas, donc il se fait tout petit pendant que l'adulte les questionne. En bref, il cherche à éviter d'attirer l'attention sur lui.

Sauf que ça ne fonctionne qu'un moment car Jed ne peut s'empêcher de vouloir prendre la parole pour la défense quand il sent que c'est à lui de s'expliquer, que le carnet de Meyuki ne résoudra pas tout !

« - Si il vous faut des ingrédients de plus, c'est au président du club de s'en charger. Harper-san, il me semble? Donc, désolé mais je ne peux pas vous autorisé à y aller.

Jed ravale un peu sa salive avant de lui sortir une explication bidon mais qui tient la route selon lui car assez pertinente.

- Meyuki-senpai n'est ici que depuis quelques mois et j'ai proposé de l'accompagner puisqu'elle n'a pas encore l'habitude.

L'ado parle sereinement et fait tout pour être le plus compréhensible possible car il sait que si le surveillant flaire davantage l'arnaque ils pourraient avoir des ennuis. Sa phrase parait longue et bien répétée comme dans un texte de théâtre. Au départ, Jed a pensé sortir un prétexte de fou pour expliquer le fait qu'ils se trimballent avec leurs sacs de sport ou quoi mais il passe au dessus de tout ça, dans l'inquiétude que ça paraisse encore plus suspect de sortir autant d'explications. Alors il va droit au but, de manière concise, de façon à ce que le surveillant n'y trouve rien à redire.
Coup de chance, sur la fin, le surveillant fait une réflexion intéressante qui incite Jed à demander l'impensable. En effet, le surveillant a semblé plein de sollicitude.

- Imaginez, vous avez un accident à l'intérieur?
- Si ça ne vous dérange pas, vous n'avez qu'à nous y accompagner, sensei ? »

Jed ne le réalise pas sur l'instant mais à la seconde qui suit, il s'en veut déjà d'avoir parlé et n'ose même pas tourner son regard sur Meyuki. Il espère toujours que celle-ci trouve autre chose pour rattraper le tout. Jed n'a plus de solutions, ne faisant pas partie du club de cuisine, il se retrouve vite à court d'idée mais ne lâche rien pour autant. Il fait une petite moue en s'adressant au surveillant, et se montre plus avenant que jamais.

---------------------------------


Merci, Kael fdp.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 999
■ Inscrit le : 16/02/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Meyuki Harada
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: La faim justifie les moyens. [Meyuki / Flynn]  Mar 5 Déc 2017 - 21:20




















La faim justifie les moyens ♫

Meyuki & Jed & Flynn ♪

Plan en action !♪



On était face au cantinier, LA personne a convaincre pour passer au gouter, et notre pretexte principal pour le convaincre venait d’être énoncé. J’avais même sorti mon carnet de liaison pour appuyer l’argument « club de cuisine » mais c’était sans compter sur ce qu’il se passait derrière nous. On était planté l’un à côté de l’autre, l’air plus ou moins décontracté et souriant au cantinier, quand tout à coup mon carnet se fit attraper par une main inconnue. Une personne de plus, une personne pas du tout prévue dans notre plan, du tout du tout… Jed ressentait la même chose que moi, son bras me faisant passer le petit signe d’alerte et qu’on devrait se replier en silence,

- Allons bon, vous essayez de venir piller les réserves de l'école, sous un faux prétexte?

Je l’avais déjà croisé une fois en allant voir Harper-san pour lui demander quelque chose. Je me racle la gorge discrètement en regardant la personne qui nous faisait desormais face. Minori-san, l’un des surveillants... Je connais moins sa réputation que celle de Mitsutada-san mais ils sont connus tout deux pour être intransigeants, et là il tapait dans le mille direct. Il haussait un sourcil et faisait signe au cantinier de vaquer à ses occupations. Jed et moi même prenions instantannément un air innocent et interrogateur, pour faire mine de ne pas comprendre où il voulait en venir. Piller les réserves ? Nous ? Noooon...

- Si il vous faut des ingrédients de plus, c'est au président du club de s'en charger. Harper-san, il me semble? Donc, désolé mais je ne peux pas vous autorisé à y aller.

Eh zut ! Qu’est ce qu’on fait maintenant, on se replie ou…

- Meyuki-senpai n'est ici que depuis quelques mois et j'ai proposé de l'accompagner puisqu'elle n'a pas encore l'habitude.

Je tournais le regard vers mon kohai de karaté, mais surtout là en l’instant, Timon. Un Timon parfait même, puisque comme celui du roi Lion, il avait un plan et il prenait encore une fois les devants.  Je décidais d’hocher la tête avec un petit sourire pour acquiescer ce qu’il vient de dire. En plus il ne ment pas, je suis bien là depuis uniquement quelques mois et j’arrive encore à me perdre parfois. Les propos de Jed me paraissait assez suffisant pour convaincre Minori-san, et sa réponse pour l’accident était juste parfaite, alors j’ajoutais juste une phrase pour justifier l’absence d’Harper-san et appuyer le reste :

- Harper-san surveillait les autres élèves du club vu qu’il en assure la présidence, et vu qu’il y a eu un petit souci au club, il a demandé a l’un de nous d’y aller pendant qu’il s’en occupait et c’est tombé sur moi. Heureusement que j’ai croisé Jed en route sinon je me serai peut-être encore perdue… Venez avec nous Minori-san, comme ça il ne nous arrivera rien !"

Je souriais et fit un pas en avant pour inciter les deux autres à nous dirigez vers la réserve. Si avec tout ça et nos têtes d’anges ça ne marche pas, je n’y comprendrais rien.. Mais bon, tout allait bien se passer, non ? Hakuna matata, ça veut dire pas de souci !


Meyu Chat #kobe (Merci Flynnou :3)



---------------------------------

Meyuki parle Japonais en #cc66cc, Français en#00cc66 et Anglais en cc0066




Montages en folies:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 28
■ Messages : 515
■ Inscrit le : 31/03/2008

PNJ
« Non validé ; bouhouhou »
(#) Re: La faim justifie les moyens. [Meyuki / Flynn]  Lun 11 Déc 2017 - 15:32

Spoiler:
 

Futzo ne voyait pas trop où le lycéen voulait en venir en disant que Meyuki-san n'était que depuis quelques mois et qu'il l'accompagnait. Peut-être essayait-t-il de justifier sa présence ?
Bref, le lycéen réponds à sa question :

« Si ça ne vous dérange pas, vous n'avez qu'à nous y accompagner, sensei ? »

Futzo tiqua, il s'était fait prendre à son propre piège et devait trouvé une autre raison de leur interdire l'accès à la réserve. Ce gamin était plus intelligent qu'il ne le pensait. La fameuse Meyuki-san enchaîne dans un blabla long et inutile en disant que Thomas doit surveiller le club parce qu'il y a eu un soucis là-bas. Pas étonnant quand on laisse des gamins jouer avec de la bouffe pensa Futzo. Il ne comprennait pas pourquoi son collègue voulait faire l'ingrate tâche d'être référent du club de cuisine. Surement la bouffe gratos ?

« Venez avec nous Minori-san, comme ça il ne nous arrivera rien ! »

Mais elle pense aller où là ? Se dit Futzo. Ce qu'il n'aimait pas (en plus des gamins désobéissant) c'était ceux qui se croient tout permis.

« Minute ! Où pensez-vous aller comme ça Harada ? Je n'ai pas dit oui ou non. » dit-il d'un air réprobateur. Rien que pour ça, il n'avait pas envie de dire oui tiens ! Il rendit son cahier à Meyuki.

« Si vous croyez que je vais vous autorisé à y aller que sur votre parole, vous vous trompez. Je veux la preuve que c'est bien Harper-san qui vous envoyer ici. » dit-il en fronçant les sourcils. Il gardait une tête réprobatrice mais il était fier intérieurement d'avoir trouver l'astuce pour dire non. Il ajouta :

«Écrite bien sûr. Sans ça, je ne peux pas vous autoriser à y aller, accompagnés ou pas. »

Et voilà, Jed et Meyuki 0, Futzo 1.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 22
■ Messages : 271
■ Inscrit le : 05/03/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Jed Greyson
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: La faim justifie les moyens. [Meyuki / Flynn]  Mer 20 Déc 2017 - 6:21

Meyuki est une super partenaire, le Pumba de la situation qui vient en force quand ça dérape. Jed la regarde essayer de convaincre le surveillant maléfique à son tour, le visage confiant, super fier d'elle parce qu'elle ne montre aucune hésitation dans ses explications. Ils sont innocents, mignons, gentils, aimables, ça devait passer !

Mais... voilà. Le monsieur ne fait pas dans la dentelle et ne tergiverse pas avant de couper leur élan. Dès l'instant où il arrête Meyuki, Jed sent tout de suite que ce mec cherche à refermer la faille. Il prend un air surpris pour ne pas trahir leur petit stratagème mais il se doute déjà que ce surveillant n'est pas décidé à se laisser faire. C'est loin d'être un pigeon. C'est même un vautour impitoyable.

Intérieurement, Jed se remet à paniquer. La bonne chose, c'est que l'homme rend le cahier de Meyuki mais ce qui suit est pire qu'avant. Ce sale vicieux sans vergogne a hyper bien pensé à sa stratégie à lui et leur impose une autorisation ÉCRITE de la main de Harper-sensei. Jed se mord la lèvre inférieure quand il comprend qu'ils sont au dos du mur. Il ne peut pas communiquer avec Meyuki pour repenser au plan et ça le stresse encore plus. Cela dit, il ne peut se résoudre à abandonner car sur le moment, ça lui semble vraiment mauvais. Certes, ils ne tireraient rien de tout ça mais qui dit que le surveillant ne va pas chercher à les coincer ensuite, même s'ils décident de renoncer à leur mission extraction de nourriture. Il manquerait plus que le gars décide de les accompagner jusqu'au club de cuisine pour être encore plus pervers que maintenant.

Le pauvre Jed a beau chercher une parade, il ne trouve rien qui serait concluant, ou qui les innocenterait, au moins le temps de se tirer en vitesse pour échapper aux griffes du surveillant. Finalement, Jed, en Timon de la situation, décide de tout miser sur la chance ! Il accepte de se rendre gentiment en espérant que le surveillant ne posera pas plus de questions. Leur situation est aussi délicate qu'une mauvaise main au poker. Maintenant, il faut bluffer !

« - Bon dans ce cas, nous retournons au club. Excusez-nous du dérangement, sensei. »

Jed fait ensuite une courbette pour témoigner son respect. Puis il jette un regard droit à Meyuki, espérant qu'elle comprenne qu'ils doivent tout donner pour réussir à s'échapper puisque c'est foutu pour la réserve. Il faut passer au plan B ! Go go go !


---------------------------------


Merci, Kael fdp.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: La faim justifie les moyens. [Meyuki / Flynn]  

Revenir en haut Aller en bas
 
La faim justifie les moyens. [Meyuki / Flynn]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Bâtiments communs :: Le bâtiment Yamanaka :: Cantine-
Sauter vers: