Partagez | 
 

 Weee, des glissades dans les couloirs !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 23
■ Inscrit le : 02/04/2017

■ Mes points : 10

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 24 ans
❖ Chambre n° : B-705
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Katsura Yoshida
« Personnel ; concierge »
(#) Weee, des glissades dans les couloirs !  Dim 30 Avr 2017 - 1:35


Wee, des
glissades dans
les couloirs !
      RP Libre      
Un vendredi, vers 17-18h
Meh. Etre concierge c’est cool pour regarder passer les gens et faire des sudoku entre deux ragots, mais quand cela fait une heure que personne n’est venu dire bonjour ou demander ou se trouvaient les toilettes, ça devient long. Après avoir perfectionné mon skill de pen spinning et fait tenir une canette de bière vide sur mon nez, je me suis rendu compte d’un truc vachement fâcheux : ce bureau de concierge (c’est quand même un des premiers trucs que les gens voient en entrant, merde à la fin !) est totalement DEGOLASSE. En sautant de ma chaise et en retournant la pancarte de présence sur ma vitre vers « Coucou je suis pas là mais je reviens, weche », je m’empresse d’aller jusqu’au cagibi pour prendre le matériel approprié pour nettoyer mon lieu de travail.

Ainsi muni d’un sceau d’eau, d’un bon produit nettoyant (qui pue et dont je vais certainement me plaindre toute la semaine à venir mais chut, les spoils c’est pas très zentil), d’une serpillère (qui pue, déjà fait la blague, fermes bien ta gueule, Katsura-kéké), et d’un balais, me voila changé en vieille ménagère. Une fois tout ça rapporté dans le bureau, je retire tout ce qui se trouve sur le sol pour les ranger ou les poser sur les tables, ainsi que jeter le superflu (meh, ma collection de canettes bien alignées… bah , j’imagine que ça fait pas non plus trop trop sérieux) dans la poubelle. Maintenant qu’il n’y a plus rien par terre… Il faut que je nettoie… Mais j’ai pas l’habit d’un bon technicien de surface, là, j’ai pas l’air assez clodo ! Tous mes respects aux techniciens de surface et aux clodos hein. Y’a pas de sous-métier. J’suis bien concierge. Héhé ! Je vais quand même pas être con au point de retourner me changer à l’appart (et risquer de supporter mon colloc débile qui va encore me parler des bébé phoques tués pour que je mange tranquille mes okonomiyaki arrosés à la bière), alors… Ouais, je vais faire comme dans les films. Relever mon pantalon, relever mes manches, mettre un linge dans les cheveux… Wazaaaaaah ! J’ai trop la classe ! Et maintenant que j’ai fini de m’admirer avec mon foulard dans les cheveux, je vais pouvoir commencer… mais pas sans de la bonne zik ! (Pour information il s’est déjà écoulé une bonne demi-heure entre le moment ou j’ai décidé de nettoyer et l’instant présent)

Je fonce chercher une vieille chaine hi-fi qui traîne sur le bureau, et allume la première chaîne de J-Pop/J-Rock à la con qui passe. Je connais les chansons de ce top 50 pour les avoir entendues déjà plusieurs fois, et je vais donc pouvoir chanter et siffler en travaillant. #LaJoieEtLeSwag. C’est parti mon kiki, je prends le balais, et.. euh, non… Je prends la serpillère, je la trempe et l’essore et je… Elle est où cette serpillière, d’ailleurs ? C’est alors que je me posais cette question si pertinente que je fis le pas en arrière de trop.. Et là, ce fut le drame. Le pas en arrière attérit naturellement sur la serpillière, elle-même coincée sur le sceau  rempli d’eau et de produit qui pue, dans un équilibre incertain. J’ai été surpris, j’ai glissé, la serpillière aussi, le sceau aussi, et là…

« AH SALOPERIE DE BON SANG DE FILS DE… »

Et beaucoup d’autres insultes. Je m’excuse à toutes les mamans du monde. MAIS FAIT CHIER, QUAND MÊME ! J’ai glissé, zlagadabardane, le sceau s’est aussi cassé la gueule par terre, et s’est tout renversé dans le couloir et l’entrée ! Oh noooooooooooon ! Et au passage, la serpillère est bien mouillée, et me sert de nouveau couvre-chef, maintenant, mais moi aussi je commence à m'imbiber, comme je suis dans cette putain de flotte mousseuse...

« …POUAH !! Eurk ! »

J’en ai dans la bouche, de leur produit à la con, en plus. Vite, de l’eau ! Je me précipite vers le bureau, en glissant une ou deux fois supplémentaires, histoire de boire de l’eau pour faire passer le gout… Et c’est maintenant que quelqu’un choisit d’entrer ?! Merde j’ai pas eu le temps de mettre la pancarte jaune moche « sol glissant » !!

« HEEEE, ATTENDS, TU VAS TE CASSER LA G--- Ah bah voila !! »

Trop tard, la personne s’est cassé la gueule. Et moi, j’ai ri, en plus. Alors qu'avec ma serpillère sur la tête, je devrais même pas me moquer une seconde. Tant pis. La musique de la radio reprend de plus belle comme pour couronner cet enchaînement de gamelles. Gnéhéhé. C’était l’art du fail par Monsieur kéké et son guest inconnu… Que je ne vais pas tarder à connaître, apparemment. Enfin, si j'arrête de rire et me bouge le derrière.




---------------------------------




( ͡° ͜ʖ ͡°)


Dernière édition par Katsura Yoshida le Dim 28 Mai 2017 - 22:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 175
■ Inscrit le : 20/02/2017

■ Mes points : 35

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Fin Octobre
Emma Walker
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: Weee, des glissades dans les couloirs !  Dim 30 Avr 2017 - 4:37


Weee, des glissades dans les couloirs!
Du bon manger. Nomnomnom de la bonne bouffe. Oui, mon cerveau chantonne ce petit truc depuis un instant mon ventre me cri un : GROUILLE-TOI J’AI FAIM !!! Et mon corps était fatiguée par la nouvelle chorégraphie que Toshi et moi et le reste du club de danse nous étions en train d’apprendre. Les choses banales des vendredis après-midi après les cours quoi! Bon. Je me dépêchai alors d’aller rejoindre la cafétéria. Mais en tournant le coin de l’un des couloirs, mon pied perdit joyeusement pied (oui, oui, c’est possible un pied qui a un pied) et je me ramassai tout aussi joyeusement sur le sol. On aurait dit une scène au ralenti, un peu comme ce dude dans la matrix (que je n’ai pas vu d’ailleurs… Il le faudrait!). Bon. À première vu ce n’était pas grave. Sauf que ça…FUCK QUE ÇA FAIT MAAAL!  J’étais sur le sol froid et collant, mouillé, je ne saurais dire exactement, mais il sentait particulièrement fort. Le deuxième problème c’était que mes lunettes avaient comme disait mes chères amies québécoises crisser le camp… Ainsi je ne voyais absolument rien, me permettant de lâcher un :

- Bordel de merde de cul de tabarnak d’ostie de câliss.

Oui. C’était particulièrement senti. Aussi senti que le plancher mouillé sur lequel je me trouvais actuellement. Bon Emma, respire, tout va bien. C’est marrant, quand j’ai tourné le coin un peu trop rapidement, j’avais entendu quelqu’un dire un truc… du genre : attend tu vas te casser… » la gueule. Merci bien. C’était un peu trop tard. Mais je n’étais pas fâchée. Seulement embarrasser. Ce n’était pas bien de dire d’aussi gros mots devant quelqu’un. J’essaie de me relever, ne voyant pas grand-chose que le bout de mon nez, mais je tombai une nouvelle fois, cette fois-ci de face.

- FUUUUUH! Je ne vois rien, où sont mes lunettes, quelqu’un ne les aurait pas vues ? … Quelqu’un peut m’aider ?

J’avais l’impression d’être Bender de Futurama  lorsqu’il tombait sur le dos. En gros : d’une vraie idiote. Au moins, à la suite de la séance de danse, je portais toujours mes joggings et non une jupe comme s’en était habituellement mon habitude. Alors je m’agitais comme une loser sur le sol, en mode : HELP ME PLZ! Cherchant du bout de mes doigts mes lunettes comme une Harry Potter maladroite… genre un Harry mélangé avec un Neville en somme…

Je ne ship pas ça.

---------------------------------


Coeur Merci Toshi, c'est super beau! Coeur
Je parle en japonais en #990066. Je sais également parler en anglais (#136F9C) et un peu le français (#F68D14)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 74
■ Inscrit le : 14/04/2017

■ Mes points : 10

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16
❖ Chambre n° : L-11
❖ Arrivé(e) en : Octobre 2014
Ryu Hatori
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Weee, des glissades dans les couloirs !  Dim 30 Avr 2017 - 17:32

Piège de flotteRyuko & Katsura & Emma (& autres ?)- Grmbl, foutue matière pour élitistes de mes deux.

Ouais, je suis en train de grogner et il y a de quoi. 23/100 en littérature, j’ai battu mon record de nullité dans cette matière en réussissant à ne pas atteindre la moitié de la moyenne. Et le pire, c’est que même après avoir passé une heure et demie à la bibliothèque du campus pour essayer de comprendre les questions auquel je n’ai pas pu répondre, toujours rien, j’ai à peine pu donner une réponse potable pour une seule du lot. Il faudrait sérieusement que je demande à Mister Pendragon de me donner des cours particulier dans sa matière mais bon, est-ce que j’ai vraiment envie de sacrifier régulièrement une partie de mon temps libre pour ça ? Sincèrement, non. Surtout qu’on vient d’entrer dans la période d’hiver en terme d’animé et que ça va donc être la période où toutes les séries qu’ont commencé la saison précédente vont arriver dans les arcs les plus importants et les plus prenants. Et bon, vu la dose de séries que je suis en ce moment (faut dire qu’ils ont déconné sur le nombre de bonnes séries commencées  en même temps), je ne peux pas me permettre de m’occuper d’une matière dans laquelle je vais forcément foirer quoi que je fasse. Donc ouep, au diable les révisions, j’ai des épisodes à mater ce soir en plus.

Du coup, direction le réfectoire pour aller manger rapidement et on partira ensuite directement vers ma petite chambre pour une soirée animés et chips. Sauf que bien sûr, le destin (et mon joueur) prend visiblement plaisir à m’emmerder en plaçant des petites péripéties bien fatigantes dans mon quotidien que j’aimerais tranquille. Surtout un vendredi soir quoi. Donc ouais, vous l’aurez compris, en traversant le couloir d’un pas tranquille, voilà que mon pied glisse sur je ne sais quoi au tournant, entraînant un mouvement de chute qui se termine par une rencontre fracassante avec le mur en face de moi avant de me ramasser le cul dans la flotte.

- Arg ! Qui est l’enfoiré qui-

Un petit regard à ma droite, dans la partie du couloir caché précédemment par le virage, me suffit pour voir que je ne suis pas la première victime de ce piège honteux au vu de la pauvre fille à terre en train de chercher je ne sais quoi, sur fond de musique du top 50 et d’un rire bien bruyant qui ne semblant pas vouloir s’arrêter.  Le petit farceur à l’origine de cette farce doit être bien fier de lui à l’idée que deux pauvres filles soit tombées dedans. Heureusement d’ailleurs que j’ai préféré porté un jean aujourd’hui au lieu de l’habituel jupe-short, le résultat une fois trempée aurait pu être bien pire dans le second cas. Là, j’ai simplement le derrière trempé quoi.  J’espère pour la pauvre autre victime que le résultat n’est pas plus grave.

- Hey, ça va toi, pas de gros dégâts ?

Je m’arrête deux secondes de lui parler, traversée par une idée pour tenter de faire flipper un peu le petit malin à l’origine de cette farce.

- Dans le cas contraire, j’espère que le crétin qui s’est amusé à mettre en place ce piège est prêt à assumer que tu puisses porter plainte contre lui.

J'hausse de façon un peu exagérée ma voix, histoire d'être bien sûr que celui qui se marre dans son coin m'entende bien de là où il est malgré la musique.
© 2981 12289 0

Spoiler:
 

---------------------------------

Ryuko parle japonais en #990000 et fait des références en anglais en #ff6600


Ryuko's Theme - Voice
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 23
■ Inscrit le : 02/04/2017

■ Mes points : 10

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 24 ans
❖ Chambre n° : B-705
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Katsura Yoshida
« Personnel ; concierge »
(#) Re: Weee, des glissades dans les couloirs !  Dim 30 Avr 2017 - 18:02


Wee, des
glissades dans
les couloirs !
      RP Libre      
Et merde, encore une bonne occasion ratée de faire des millions de vue sur Youtube… Meh, pas grave. Et surtout, c’est pas tout ça de se moquer mais ce n’est pas une mais bien deux personnes qui viennent de tomber dans mes conneries ! Pouhahaahahaa ! Ah, non pas bien, pas rire. Méchant Katsura. Pfrt. C’est quand même foutrement drôle. Surtout que dans cette école internationale, tout le monde semble y aller de ses propres insultes natives, et même si je comprends que dalle, bah, c’est rigolo. Voila donc une petite blonde qui remue dans le produit nettoyant et qui appelle pour ces lunettes et au moment ou je commence à avancer prudemment sur le terrain pour aller récupérer des lunettes, eh bien… Oups, une nouvelle victime.

« Pfffrtt ! Hahaahaaaaaa ! »

MAIS ARRETES  DE RIRE ANDOUILLE ! Héhéhééééé ! C’est plus fort que moi, je me fais engueuler, mais bordel, je suis dans le même cas, et malgré ma (très très très bonne) idée de tendre le balais aux deux rescapées du produit nettoyant de l’enfer pour les aider, je glisse à nouveau, et tombe pile en face des lunettes de la première demoiselle. Je finis par mettre la main dessus et tente de me relever tandis que la seconde arrivée geint à son tour, visiblement plus agacée que la precèdente.

« C’est boooon ! On se calme, pas de drama, le crétin, c’est moi, pas la peine de gueuler, hé ! »


Je le lève et fais « coucou » de la main à la seconde blondine qui m’avait traité de crétin. Meh. Elle comprendra bientôt à quel point je suis génial et que les premières impression trompent bien souvent !

« On se détend, les filles, j’ai une super idée.. Oh, et j’ai tes lunettes, blondinette numéro 1 ! »
Fis-je en agitant les lunettes à la vue de la première « rescapée ». « J’ai un plan d’urgence !  Attrapez le balais, j’vais vous sortir de là ! J’suis l’Agent Kat, j’suis habitué aux situations d’urgences ! Dans tous les cas, ne paniquez suuuurtout pas ! »

Sur ces mots, et entre deux rires toujours incontrôlés, je leur tend le manche à balais pour que les deux jeunes filles s’y agrippent. Oui c’est foutrement ridicule, tout ça, et en plus, je dandine à moitié des fesses en rythme avec la musique, mais je compte bien me faire pardonner en… J’ai le droit d’offrir de la bière à des mineurs ? Je crois pas. Mais j’ai certainement des vieilles fringues dans les objets trouvés, et des biscuits dans un tiroir. Meh, on verra.

« C’est parti, à la une, à la deux, à la trois ! »

Fis-je en tirant sur le balais pour trainer les filles vers un endroit « sec » du sol, mais voila, j’étais aussi en terrain glissant… Et me voila donc qui glisse en arrière, puis dérape jusq’en bas de la flaque…

« Weeeee ! »
Mais c’est rigolo cette glissade en fait ! Mis à part que j'ai entrainé les deux autres quelques mètres plus loin, et je me prends un mur. Yes. Mais.. « Ouille. Rien de cassé ? »

J’en profite pour tendre ses lunettes à la première blondine. Bon bah, pour le moment, tout va bien !




BLBLBLB:
 

---------------------------------




( ͡° ͜ʖ ͡°)


Dernière édition par Katsura Yoshida le Ven 5 Mai 2017 - 23:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 175
■ Inscrit le : 20/02/2017

■ Mes points : 35

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Fin Octobre
Emma Walker
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: Weee, des glissades dans les couloirs !  Jeu 4 Mai 2017 - 15:01


Weee, des glissades dans les couloirs!
Finalement, à ce que j’entends et la forme plus ou moins définie étant proche de moi, me disaient que quelqu’un d’autre avait joyeusement rencontrer le plancher comme je venais de le faire il y a quelques instants. Bon. Il paraît même qu’il y a un certain monsieur fou avait causé tout ce truc. Merci ? Je ne sais pas si je devais en rire ou en pleurer. Pleurer c’était exagéré, mais j’avais peur pour mes lunettes. Ces trucs-là, ça coûte cher et si je les brisais pour x raison, je savais déjà que papa ne serait pas content… Du moins, à sa place je ne serais pas contente. Au moins je m’étais arrêtée de m’agiter, parce que ça ne servait strictement à rien de le faire et j’avais peur aussi de rencontrer un mur avec mon nez.

- Hey, ça va toi, pas de gros dégâts ?
J’hochai de la tête, à la première vue, à part mon orgueil qui avait quelques dégâts, le reste semblait plutôt bien en forme. La demoiselle, semblait vraiment fâché par ces évènements, je croyais plutôt à un accident. Parce que sinon la personne qui avait fait ça, ne serait pas là, dans le même état que nous et il en aurait plutôt profiter pour filmer tout cet évènement.

Par contre, je vis un objet qu’on me tendait, je réussis à l’agripper afin de me sortir de cette chose gluante qu’on appelle maintenant le sol. Avec le ton trop joyeux du monsieur, je dois avouer que je ne pouvais m’empêcher de rigoler à cette glissade. En fait, ça m’a donné le fou rire. Parce que personne ne peut vraiment s’imaginer se retrouver dans une situation comme celle-ci qui semble même pas arriver dans des films. C’est un truc trop con, trop drôle en même temps. Du coup… c’est hilarant. J’allais devoir raconter ça à Toshi lorsque j’aurais deux petites minutes. Je sais déjà qu’elle allait se marrer. En reprenant tranquillement mon souffle je repris mes lunettes que je lavai… que j’essaie de laver (sans grand succès d’ailleurs parce que mes vêtements étaient trempés) avant de les remettre sur mon nez.

- Je vais bien, je ne crois pas avoir quelque chose de casser. Merci pour mes lunettes agent Kat, dis-je en souriant. J’espère que je ne vous ai pas trop écrasé avec cette glissade par contre.

Très, très tranquillement, je me permis de me relever. J’avais un peu mal au derrière à cause de l’impact du sol, mais rien de très grave j’imagine. Sinon j’irais voir l’infirmière… Mais pour le moment, j’avais réussi à me relever, ce qui était pratiquement un exploit, que je célébrais en levant mes deux bras dans les airs.

- Yes !

Comme mes pieds sont heureux de retrouver le plancher!


---------------------------------


Coeur Merci Toshi, c'est super beau! Coeur
Je parle en japonais en #990066. Je sais également parler en anglais (#136F9C) et un peu le français (#F68D14)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 74
■ Inscrit le : 14/04/2017

■ Mes points : 10

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16
❖ Chambre n° : L-11
❖ Arrivé(e) en : Octobre 2014
Ryu Hatori
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Weee, des glissades dans les couloirs !  Lun 8 Mai 2017 - 19:40

Piège de flotteRyuko & Katsura & Emma (& autres ?)Effectivement, le crétin avait la tête de l’emploi. Entre sa coupe de cheveux improbable couplée à une paire de lunettes dorées et à ses accessoires têtes de morts, on avait là un bel exemple de cassos monumental. Parce que bon, on a beau dire que ce n’est pas l’extérieur qui compte, que l’apparence reflète pas le mental, il y a des moments où ça trompe pas. Quand t’es habillé de cette façon, c’est forcément par choix, à moins qu’on t’est forcé avec un pistolet sur la tempe. Puis bon, ce mec c’est le concierge de l’établissement, il ne doit pas être à ce poste pour rien. Je veux dire, tu ne te retrouves pas concierge quand t’as réussis correctement ta vie, il y a forcément eu un moment où t’as foiré dans le lot. Mais bon, je ne fais pas trop la maligne non plus, si ça se trouve je serais à sa place dans quelques années.

L’idiot en question nous sort donc son « plan d’urgence », plan qui consiste en moi et ma compagnonne d’infortune nous agrippant à son balai pour nous sortir de là. Sauf que ce qui devait arriver arriva et notre fuite de la zone aqueuse se transforme en glissade en avant jusqu’à la zone sèche. Et en vrai, cette partie était plutôt fun et je n’aurais peut-être pas trouvé cette idée  si idiote si je ne m’étais pas ramassée pour la deuxième fois à la zone d’arrivée, mon corps porté vers l’avant s’étant écrasé par terre. Heureusement que mes réflexes de libéro ont pris le dessus pour m’éviter le grand plat, plaçant mes deux mains sur le sol pour me rattraper comme je peux avec un plongeon, augmentant du coup ma stat de charisme temporairement. Ce ne fut bien sûr pas parfait, je rappelle qu’à la base j’étais dans une chute pas prévu et du coup, ça me fait une petite douleur dans le poignet droit, celui sur lequel je me suis le plus appuyé durant l’atterrissage. Donc forcément, quand j’entends la blondinette remercier l’idiot qui nous a sorti des ennuis qu’il a lui-même causé, je suis un peu moins bienveillante.

- Mouais, merci agent Kat de nous avoir sauvés du déluge que vous avez lancé. Vous auriez un truc rapide pour une petite douleur au poignet par contre ?

Parce que j’ai aucune envie de passer à l’infirmerie et tout, je préfère régler ça rapidos avec un peu de glaçons où je ne sais quoi… même si je doute que le concierge est de quelconques connaissances en soins.
© 2981 12289 0

Spoiler:
 

---------------------------------

Ryuko parle japonais en #990000 et fait des références en anglais en #ff6600


Ryuko's Theme - Voice
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 23
■ Inscrit le : 02/04/2017

■ Mes points : 10

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 24 ans
❖ Chambre n° : B-705
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Katsura Yoshida
« Personnel ; concierge »
(#) Re: Weee, des glissades dans les couloirs !  Ven 12 Mai 2017 - 22:54


Wee, des
glissades dans
les couloirs !
      RP Libre      
Après avoir glissé, dégringolé, et ricané une nouvelle fois comme un débile sur mon sort (eh, je n’allais pas pleurer, quand même, vu l’absurdité de la situation), notre petit trio composé de moi-même et des deux élèves a fini par réussir à se relever de ce sol incroyablement glissant. Je commence à me demander si j’ai pas déclenché une réaction chimique zarbe avec ce produit nettoyant, pour que ce soit si casse-fion… Meh, je dormais en cours de physique, mais faudrait que je me renseigne. Si on m’explique bien, et avec beaucoup, beaucoup de patientes, je pourrais peut-être entraver quelque chose ! Bref, à la fin de toutes ces aventures, j’ai le droit à deux réactions radicalement opposées. Heureusement que j’ai un minimum stratégique et vital dans mon skill de sociabilisation, sinon, mon cerveau aurait surement tout mélangé et surinterprêté… Meh, non, ça, c’est ce qu’on fait quand on a un QI inconvenant. Et c’est pas mon cas, avouez que je l’ai échappé belle.

Bref, pendant que la blondinette à lunettes me remercie avec entrain et me nomme par mon surnom fétiche, me faisant me tortiller de flatterie comme une collégienne au passage, l’autre blondinette, elle, est plus grognonne, car elle a eu mal à son petit poignet.

« L’agent Kat a fait son devoir, les blondinettes ! » Lançais-je à  mon audience avec une mimique swaggante d’un doigt posé sur mon front. Boom. Puis, je me tourne vers l’autre. « Ouais, ouais, je plaide coupable ! J’vais nettoyer ça, j’suis pas si ingrat. Bref. T’inquiètes, j’ai ce qu’il te faut dans le bac  à bières ! »

Non, non, vous m’prenez pour qui, là ? Elle est mineure, je suis pas débile au point de faire boire quelqu’un qui n’en a pas l’âge légal ! Mais j’ai juste un sac bien frais dans ce bac, pour aider à garder les boissons encore plus froides. J’invite les deux jeunes à entrer dans le bureau, et leur offre des chaises, au moins pour la blondinette au poignet douloureux, pour qu’elle se pose en faisant refroidir son muscle et ses tendons. Pendant ce temps là, je reprends mon balais brosse et m’en vais essuyer le bordel au dehors, au moins pour éviter que d’autres clampins, comme, à tout hasard, le doyen octogénaire ou même le dirlo, ne se cassent une guibolle, et me foutent à la porte.

« Bon, sinon, les jeunes, c’est quoi vos noms ? Vous êtes en quelle classe, et vous v’nez d’où ? Moi j’suis un pur produit du terroir Kobéen… D’ailleurs des fois je me demande si ce qu’il y a en dehors de Kobe existe vraiment, tant j’en suis jamais sorti ! Wah, c’est hyper profond, ce que je viens de dire. Yeah, baby, je note, ça se met dans un rap, ça. »
Discours de bouseux beauf qui se la pète/20. Je ricane sur mes propres blagues, et continue mon ouvrage. « Au fait, y’a surement des vieux bonbecs à bouffer dans la boite sur la table, si vous voulez. »

Je les laisse se mettre à l’aise, tout en espérant qu’elle ne se sentiront pas obligées de rester. Nah parce que séquestration plus détournement de mineures… m’voyez, le drama ?




---------------------------------




( ͡° ͜ʖ ͡°)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Weee, des glissades dans les couloirs !  Sam 13 Mai 2017 - 15:39

En retard ! C'est ce qui me vient à l'esprit alors que je suis tranquillement entrain de déchiffrer des partitions de piano dans la bibliothèques dont les écritures ont disparues avec le temps. Faut dire que le type qui me les a passé était d'un âge pas mal avancé. Pourquoi il me les a passées ? Aucunes idées, je ne sais même pas qui c'était à vrai dire !
Toujours est-il que je me suis levé le plus vite possible, me cognant le genoux contre le coin de la table devant laquelle j'étais assis, m'arrachant un cri de douleur plus ou moins maîtrisé, vu le regard noir que je reçois des quelques personnes ici.
Je boîte jusque dehors et, la douleur passée, commence à trottiner dans les couloirs. Raaah y a pas plus court ! Plus vite j'y serais, mieux je me sentirai ! Qui y pense, venir autant en retard pour voir quelqu'un dont on est si proche et responsable hein ?!
Alors que je m'engage dans un couloir dont je ne me rappel pas avoir emprunter la direction depuis mon arrivée, j'ail'impression de marcher sur un patinoire et me prend la plus grosse gamelle de tous les temps. J'ai commencé par patiner sur place, essayant tant bien que mal de rester debout et, finalement, alors que je me croyais sorti d'affaire car j'avais réussi à reprendre mon équilibre, l'un des produits qui a été utilisé pour humidifier le sol mes fait violemment éternuer et me brûle le conduit nasal, me faisant à nouveau éternuer, je perd à nouveau l'équilibre et tombe tête la première au sol. Je me frotte le nez en grognant de douleur, bon ça fait mal, c'est sûr, mais pas autant que quand je me suis cogné le genoux. Je reste au sol, divagant sur ma douleur et la comparant à certains épisodes de mon enfance en me demandant si ça faisait plus ou moins mal. Je suis sorti de mes pensées en me rappelant le pourquoi du comment j'ai couru et suis tombé. Merde ! Onigri j'arrive !
Je me relève et glisse à nouveau, retombant.
Bon, je vais attendre que le produit sèche... Je m'étale à terre et ferme les yeux. Je ferai bien une petite sieste. En plus j'ai mal à la tête...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 175
■ Inscrit le : 20/02/2017

■ Mes points : 35

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Fin Octobre
Emma Walker
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: Weee, des glissades dans les couloirs !  Mar 23 Mai 2017 - 1:30


Weee, des glissades dans les couloirs!
Alors que l’agent Kat nous proposait gentiment d’aller dans son « bureau » afin de soigner l’autre personne (ok. Mon cerveau est totalement ignorant, étant beaucoup trop partagé à savoir si c’est un garçon ou une fille actuellement… Aaaarrrg ! Du coup, l’appeler « cette personne » semble le plus approprié quoi que vraiment moche. De toute façon… Elle (la personne) ne le saurait pas, ce n’est juste que dans ma tête après tout.) Mais voilà qu’elle était entré dans le bureau et que j’allais faire de même, alors que l’agent Kat était déjà en train de nettoyer le plancher pour le rendre potable, un garçon tourna le coin pour nous faire face dans le couloir, je me tournai la tête vers lui au meilleur moment qu’il soit… Soit lorsqu’il décida lui aussi d’aller dire bonjour au plancher.

Il n’y avait un seul problème. Un tout petit problème. Un minuscule problème…

Genre que l’agent Kat venait de nettoyer cette partie, qui… en théorie, était seulement plus glissante ? Du coup, j’étais super partagé. Il y avait une peau de banane à la Mario Kart qu’aucun de nous trois n’avait vu auparavant ? Ou… Je ne sais pas, c’est juste trop étrange… Du coup, bah… Je me suis dit que ce serait une bonne idée, de lui donner un coup de main, du moins savoir s’il va bien, ce serait la moindre des choses, je n’ai pas eu le temps de lui dire de faire peut-être attention. Je veux dire… le plancher n’est peut-être pas sec, ok, mais au point d’en tomber ? Du coup, pas certaine du tout, je m’approchai du jeune homme, m’accroupi à côté de lui et lui fit un « poke » amical sur le bras rien de méchant.

- Euh ? Ça va ? Rien de cassé ? Comment ça fait que tu as glissé ? Ce n’est plus si glissant il me semble…

Je n’ai même pas eu le temps de répondre à toutes les questions de l’univers que l’agent Kat nous posait, j’eus tout simplement le temps de lui lancer un regard du genre « bah, ça ne sera pas long, ce dude vient de se péter la gueule pour je ne sais quelle raison… » L’avantage c’est que je pouvais dire que les vieux bonbons du concierge ne me rassuraient pas du tout, que c’était un truc de pédo (désolé pour Kat), mais quand même. Pour le moment je restai accroupie près du garçon en me demandant s’il n’était pas mort.

Ah non, il respire.


---------------------------------


Coeur Merci Toshi, c'est super beau! Coeur
Je parle en japonais en #990066. Je sais également parler en anglais (#136F9C) et un peu le français (#F68D14)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 247
■ Inscrit le : 23/05/2017

■ Mes points : 239

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mina Aranako
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Weee, des glissades dans les couloirs !  Dim 28 Mai 2017 - 11:59

Bon, c'est un jour comme les autres, j'ai terminé mes clubs. Je retourne dans ma chambre quand je me rends compte que j'ai beaucoup plus de vêtements sales que de vêtements propres. Et mince! Bon, c'est pas grave, je vais prendre mes vêtements sales et je les mets dans un sac afin d'éviter qu'il n'y en ait un qui tombe. Je vais donc en direction de la laverie, dans le bâtiment Yamanaka. Mais malheureusement, je sens que mon pied a glissé et... ben devinez. Je me retrouve donc sur le dos avec un mal de dos, et mon sac à la figure. Et ce qui est prononcé et bien masqué par le sac dans la figure, c'est:

"Mais putain de bordel! C'est qui la tête de merde qui a rendu le terrain glissant?!"

Je prends donc mon sac à affaires sales et je sais que mes vêtements que je porte en ce moment sont sales aussi, maintenant, du moins encore plus qu'après ma séance de club! Super! Et je vois que je ne suis pas la seule à avoir glissé: il y a aussi un garçon que je vois de temps en temps. Et au loin, je vois Katsu... urgh! C'est peut-être lui qui a rendu ce terrain glissant. Il y a aussi Ryuko et une fille que je ne connais pas.

Bon, maintenant que je me retrouve allongée, sur un terrain glissant, qui va m'aider?

"Quelqu'un peut m'aider?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 23
■ Inscrit le : 02/04/2017

■ Mes points : 10

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 24 ans
❖ Chambre n° : B-705
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Katsura Yoshida
« Personnel ; concierge »
(#) Re: Weee, des glissades dans les couloirs !  Dim 28 Mai 2017 - 22:00


Wee, des
glissades dans
les couloirs !
      RP Libre      
Bon, j’vous avoue que j’suis pas totalement satisfait de la tournure des évènements, là. Et je parle pas des deux blondinettes qui ont l’air fort sympa, hein. Non, je parle du fait que je comprends soudainement l’énervement des techniciens de surface quand on fait des commentaires sur leur boulot, ou qu’on  marche sans aucune gêne dans ce qu’ils ont fait.. Alors qu’ils ont bien installé le panneau « attention sol glissant » 10 mètres plus tôt. C’est donc d’un air blasé, alors que je viens de finir de nettoyer, que je regarde deux nouveaux gugusses se casser la figure. Ils ont glissé sur quoi ? Une peau de banane, un skate board miniature qui trainait dans le coin.. ? Tandis que la blondine à lunette se rue sur le premier glisseur, je reconnais les jurons de la deuxième.

« Eh ben, ma ptite Mina, tu courrais mieux sur le terrain, hier ! Tu travailles tes dérapages pour la prochaine compet ? »

Fis-je à ma « kohai » de club de baseball, sur un ton moqueur. Puis je reprends, d’un ton plus grognon.

« Bon, sinon, j’ai fichu un panneau plus loin, là-bas : « sol glissant ». » Je design ledit indicateur avec insistance. « Regardez devant vous, et faites gaffes où vous marchez au lieu de foncer. J’vais pas vous emmerder, mais si vous étiez tombés sur un type moins cool, genre, sur Harper.. bah… Voila ! »

Enfin, je peux ranger mon matériel de nettoyage. Et je m’appuie sur la porte de mon bureau, tout fier.

« Bon, franchement, il est beau mon sol bien nettoyé, hein ?! »




LISEZ MOIIIII:
 

---------------------------------




( ͡° ͜ʖ ͡°)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 74
■ Inscrit le : 14/04/2017

■ Mes points : 10

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16
❖ Chambre n° : L-11
❖ Arrivé(e) en : Octobre 2014
Ryu Hatori
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Weee, des glissades dans les couloirs !  Dim 25 Juin 2017 - 17:28

Piège de flotteRyuko & Katsura & Emma (& autres ?)Du stade de grosse râleuse un peu soûlée par le gros contretemps infligé par le concierge cassos, je suis passée petit à petit à celui d’une profonde empathie pour le pauvre mec qu’essaie simplement de faire son travail et qui se fait insulter de tous les noms pour cela. ‘Fin, nous on avait nos raisons de balancer quelques insultes puisque rien n’indiquait la dangerosité de la zone quand on s’y est ramassé mais maintenant que le concierge a placé son petit panneau pour prévenir et qu’il a fait son boulot de nettoyage pour que le sol soit impeccable, les insultes envers sa personne sont injustifiées, les victimes de la flotte, ou en tout cas le peu qu’il en reste, ne peuvent s’en prendre qu’à elles-mêmes. Puis bon, même si l’homme n’avait pas l’air franchement malin, il semblait avoir bon fond et ne cherchait pas à emmerder son monde, juste à faire sa p’tite vie tranquillement à Kobe. Il me rappelle un peu ma sœur par moment, quand elle se lâche dans son côté gamine grosse cassos, avec une once de beauferie en plus. Du coup, je dois avouer que je ne peux pas trop avoir les nerfs contre lui, j’aurais plus eu envie de continuer à taper la discussion avec lui. Parce que ouais, cela m’arrive de temps à autre de sortir de mon statut d’associable et d’avoir envie de faire plus ample connaissances avec certaines personnes, surtout quand celles-ci ont l’air tout sauf prise de tête et peuvent être des bonnes idées pour venir un peu glander avec.

- Pas facile tous les jours la vie de concierge visiblement.

P’tite phrase de compassion adressée à l’Agent Kat avant de me lever et d’aller donner un coup de main à Mina, une camarade de classe qui a elle aussi réussie à glisser miraculeusement sur une des petites zones non séchées du coin. Je l’aide à se relever rapidement, avant de retourner m’asseoir dans le bureau et continuer à refroidir mon poignet, écoutant le concierge se vanter du travail qu'il a accompli pendant qu'on squattait son bureau.

- Effectivement, joli boulot Agent Kat.

Comme quoi, je peux également être agréable par moment, faut pas croire. La légende dit même qu’il m’arrive de sourire quelques fois dans le mois. Mais welp, même moi j’ai du mal à y croire, je vous l’avoue.
© 2981 12289 0

---------------------------------

Ryuko parle japonais en #990000 et fait des références en anglais en #ff6600


Ryuko's Theme - Voice
Revenir en haut Aller en bas
 
Weee, des glissades dans les couloirs !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps-
Sauter vers: