Partagez | 
 

 *Flashback début décembre* Le jeu du chat et de la souris [PV Shun]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 16
■ Messages : 32
■ Inscrit le : 23/05/2017

■ Mes points : 111

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Luna Slowinski
« Elève ; en 3ème année »
(#) *Flashback début décembre* Le jeu du chat et de la souris [PV Shun]  Dim 4 Juin 2017 - 22:03




L’installation au Japon se passe plutôt bien. J’arrive à suivre plus ou moins bien en cours, les gens ont l’air sympa et les installations du campus sont plutôt chouettes. Bref, tout est aussi bien que ce que je pouvais espérer. Si on enlève un tout petit, minuscule, insignifiant détail : la raison de ma venue dans ce pays n’était même pas fichu d’être présent le jour de mon arrivée ! J’ai passé ma journée à le chercher et ce nullos a décidé que c’était LE jour pour disparaître de la surface de la Terre. Dès que je trouve l’endroit où il s’est niché, je vais l’étrangler avec les lacets de ses chaussures ! Et s’il n’en a pas, ça sera la corde à linge de la laverie. Foi de Slowinski il va m’entendre !

C’est ma deuxième journée ici et toujours aucune trace de ce blond de mes deux. C’est tout simplement scandaleux ! Je vais me venger en le dénonçant à son père tient, ça lui apprendra les bonnes manières ! Comment voulez-vous surprendre quelqu’un quand il est absent ? Tout mon joli plan, tout mignon, tout sympathique, par terre ! Détruit ! Kaput ! Oui monsieur, je baragouine des mots en allemand quand je m’énerve, parfaitement monsieur !
Je tente tout de même de garder mon calme, histoire de ne pas effrayer ma classe. Déjà que niveau communication, ce n’est pas gagné avec mon Japonais bancal, on va tenter d’occulter que je suis un peu tarée sur les bords. Ils le découvriront bien vite de toute façon. Je me concentre donc sur mes cours et je planifie dans un coin de ma tête le meurtre de mon ex-meilleur ami. Planification qui devient de plus en plus vicieuse au fur et à mesure que la journée avance.

La journée est d’ailleurs bientôt terminée, on est dans la dernière période. Période à laquelle un élève décide de se pointer comme une fleur. Je ne m’en préoccupe même pas, déjà que je dois me concentrer à fond pour suivre le cours en temps normal mais là c’est la leçon de mathématiques. C’est une langue étrangère enseignée dans une autre langue étrangère. Et je maîtrise mieux le Japonais que ce charabia alors je pense que vous pouvez cerner mon degré de panique actuel. Donc Monsieur/Madame le/la retardataire, ne comptez pas sur moi pour vous souhaiter la bienvenue, j’ai assez à faire ! C’est limite si je lève mon nez de mes notes pour voir si c’est un garçon ou une fille. D’après la vague forme que j’ai aperçu, ça m’avait tout l’air d’être un mec. Ou pas. Je m’en tamponne en fait.

Finalement, la cloche nous prend en pitié et décide de nous délivrer de cette torture. Ni une ni deux, je balance pratiquement mes affaires dans mon sac et manque de temps pour sortir de cette salle. J’ai besoin d’air, peu m’importe s’il est glacial et que je risque d’embrasser la mort avec une pneumonie de cheval.

Cependant, dans ma hâte, je sens une sorte de regard posé sur moi. Intriguée, je me retourne mais je ne vois rien de particulier dans la foule de lycéens. Bah, je suis tellement stressée par toute cette nouvelle vie que je commence à m’imaginer des trucs. Je retourne donc à mes occupations en secouant la tête devant ma propre bêtise.

Mais à peine quelques pas plus tard, je ressens de nouveau cette sensation bizarre. Agacée (oui, j’ai pas beaucoup de patience en ce moment), je jette un coup d’œil par-dessus mon épaule mais je ne vois rien qui attire mon attention. Okay, Luna, on respire un bon coup et on pense à autre chose. Comme partir à la chasse du serpent invisible qu’est devenu Shun par exemple. Alors, il doit forcément être quelque part sur le campus, cela m’étonnerait que le corps enseignant l’ait laissé filé sans un mot. Peut-être que si je file au secrétariat, ils pourront me donner plus de précisions ? Le numéro de sa chambre par exemple. En voilà une bonne idée ! Direction mon casier pour récupérer quelques affaires et après on est parti pour le secrétariat. Mais malgré mon super plan d’attaque, la sensation d’être suivie ne passe pas. Bizarre…



Le jeu du chat et de la souris [PV Shun]



---------------------------------

Luna parle Anglais (#003300) et Polonais (#990000), et se défend en Japonais (#333399)- blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 15
■ Messages : 473
■ Inscrit le : 23/07/2015

■ Mes points : 20

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-2
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Shun Aster
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: *Flashback début décembre* Le jeu du chat et de la souris [PV Shun]  Lun 5 Juin 2017 - 15:33



Deux jours que je suis absent, vous allez surement me demander pourquoi, et d'ailleurs la réponse se trouve dans l'endroit ou je suis actuellement. Dans ma chambre. Bah oui, laissez moi vous expliquer rapidement et concrètement pourquoi je n'étais pas la durant ces deux jours. Alors, pour commencer je suis malade. J'ai la maladie des cours, donc mon bouclier magique me permettant de réfléchir en cours s'est désactivé donc je ne peut plus écouter en classe. Deuxièmement, j'ai la flemmage, une maladie semblable à du fromage dans mes jambes, donc qui m'empêche de marcher. Et j'en suis le patient zéro. Je mériterais un trophée d'ailleurs pour être le patient zéro d'UNE MALADIE QUI N'EXISTE PAS.

Il est temps pour moi de retourner en cours, la tête haute car en tant que héros de la classe de 3ème année je dois être présent. Et je ne nie pas le fait d'être l'éleve le plus charismatique et le plus puissant de la classe. De toute façon, personne d'autre ne peut me vaincre, mis à part Luna, mais ce serais un coup de maître qu'elle soit présente dans la classe pour me voler ma place de chef de 3ème année. De toute façon, je peut la vaincre facilement si je charge mes pouvoirs, BREF ON EN A MARRE DES POUVOIRS LA !
Je me lève de mon lit en sautant tel un ninja mit au sol et je vais vers mon armoire, la ou il y'a donc mes hab...Camouflage. D'ailleurs, j'ai l'impression d'avoir hiberné pendant plusieurs mois d'affilé car je ne savais même pas qu'on était en été, heu en hiver. Parce que bon on est en décembre c'est pas la saison des pluies la. Donc j'enfile un t-shirt blanc par dessus mes PECS et un pull bleu foncé en laine. Je change ensuite de pantalon pour un jogging dri bleu foncé de la marque ***, pas de placements de produits ici. Et je met mes plus belles paires de baskets de couleur assez prononcée, genre du violet foncé blanc neige. Je termine ensuite ma tenue par une veste d'officier légere, vous savez, ce genre de veste que mettent les inspecteurs. Bon j'avoue ça s'appelle un manteau long sinon. Mon sac est sur mon dos et je suis prêt a partir en cours un peu en retard de 15 minutes.

J'arrive enfin devant le lycée en me rendant compte que c'est la dernière heure des cours. Et j'ai pas du tout d'excuses ni de mots d'absence... C'est pas grave, je vais improviser, en plus on a un prof plutôt cool la, je dis ça sans en profiter pour autant. Enfin si. Je parviens donc à la salle du cours et je souffle doucement, j'arrange un peu mes cheveux en y passant un coup de peigne, ma mèche était dans son meilleur état.
J'ouvre la porte coulissante lentement comme quelqu'un qui savait ce qu'il faisait, mais la, c'était pas du tout le cas. Quand t'est absent pendant deux jours tu peut pas te permettre la plus grande des classes. C'est comme si tu à 1% sur ton téléphone et tu te permet des priviléges, comme par exemple ouvrir une application.

- Bonjour !
- Bonjour Aster-Kun, c'est pour quoi ?
- Pour venir en cours Sensei.
- Tu étais absent au heures précédentes, un coup de fil à été passé à ton tuteur. Tu as de la chance que je t'accepte à cette heure-ci.  Va t'asseoir.
- Je valide.
- Pardon ?
- Je vais m'asseoir.

C'est pas passé loin, j'ai encore essayé de faire le malin qui contrôle la situation. J'ai déjà eu de la chance d'avoir été accepté donc c'était pas le moment de rajouter de la peinture sur le sceau plein.
Je marche donc vers ma place, qui est au fond de la salle a coté de la fenêtre. La seule place de libre, et en plus c'est la place de délinquant ou du héros d'anime. Je marche donc tranquillement vers ma place et soudainement, je sens une odeur connue, une odeur que je connaissais même très bien. Mais c'était impossible de la sentir ici. Je baisse alors les yeux et je vois une chevelure blonde, mais...

- Vous avez une jambe en moins Aster ? C'est ce qui explique votre absence.

J'entend des rires dans la classe, haha, pas mal enfoiré.

- Je pense que cette jambe finira dans votre tête.
Pardon ?
- Je vais m'asseoir.

L'heure passe donc a la vitesse de l'éclair vu que j'ai dormi. A mon réveil, je vois la chevelure blonde quitter la salle en hâte. Je la fixe du regard et je décide de la suivre au pas de voleur. Après tout, j'avais que ça a faire.
Je me mis a la suivre discrètement, mais je n'avais pas mis à jour mes techniques d’assassinat, du coup, la blonde se sentais observée et ça se voyait dans ses mouvements. D'un coup, elle se retourna subitement. Mais dans la foule, elle ne me repéra pas vu que je fis semblant d'être sur mon téléphone.

Ce qui m'énerve, c'est que je ne voyais pas son visage alors que c'était simple de le voir. Mais si c'était la personne à laquelle je pensais, alors les retrouvailes ne pouvaient pas se faire au milieu de tous les lycéens. Je continuais donc à la suivre jusqu'au casier et je me cachais donc devant le mien et fis semblant de l'ouvrir. Visiblement, elle avais les yeux bleus. Je crois bien que c'est elle. Mais j'ai tellement peur de lui dire : - Hey ! Qu'est-ce que tu fous la ?!
Imaginez si c'est quelqu'un d'autre...la honte que je me prendrais...le malaise...Mon dieu, mieux vaut ne rien faire et continuer à la suivre. Comme ça, on ne me prendra pas pour un taré stalker un peu bizarre. Les enfants, il faut suivre les personnes au lieu de leur demander quelque chose directement.
La blonde quitta donc les casiers d'un pas surveillé, bizarre, c'était à cause de moi ? Rien a battre, je continue de la suivre. Peut être que c'est Luna.

---------------------------------

• Japonais #ff6600 •• Anglais #00ccff • SHUN EST BLOND AUX YEUS BLEUS !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 16
■ Messages : 32
■ Inscrit le : 23/05/2017

■ Mes points : 111

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Luna Slowinski
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: *Flashback début décembre* Le jeu du chat et de la souris [PV Shun]  Jeu 8 Juin 2017 - 21:51





La tête pratiquement engloutie par mon casier, je peste dans ma barbe inexistante à la recherche de mon cahier de physique. Comment j’ai réussi à avoir du désordre en à peine deux jours dans un si minuscule espace est digne d’une étude scientifique. La magie Slowinski dirait ma mère : une capacité à avoir un cerveau très organisé tout en étant incapable de refléter cet ordre dans le monde physique. Bref, je continue à farfouiller jusqu’à mettre la main sur mon précieux. Enfin, l’outil qui me permettra de ne pas avoir l’air débile en cours demain.

Normalement, je ferai une petite danse de la joie après une mission accomplie. Pourtant, je n’ai pas envie de me faire remarquer. L’agaçante impression d’être épiée ne m’a pas quitté ne serait-ce qu’une seconde et je commence à penser que ce n’est pas de la paranoïa. Je n’ai pas les instincts aussi rouillés que cela, Japon ou pas. Du coup, je me fais petite pour pouvoir capter le maximum d’informations sur mon environnement. Mais je dois vite me rendre à l’évidence que l’environnement dans lequel je me trouve n’est pas du tout coopératif. Il y a bien trop de monde, c’est pratiquement impossible de détecter la moindre trace d’un début de comportement suspect. Donc à moins que mon stalker (oui, on va le nommer ainsi dorénavant) ne décide de se promener avec une immense pancarte lumineuse intitulée « Coucou Luna, je te suis », je ne suis pas prête de le trouver.

Agacée par la situation, je referme mon casier d’un claquement un poil plus violent que ce qui est nécessaire. Réfléchis Luna. Tu ne vas quand même pas te laisser faire sans donner un peu de fil à retordre à Monsieur-je-suis-trop-lâche-pour-te-parler-en-face. Visiblement il veut faire une sorte de jeu de filature grandeur nature. Tu ne vas pas le décevoir tout de même. Un sourire machiavélique traverse mon visage l’espace d’un instant. Tu veux jouer stalker ? Très bien, jouons.

Je continue mon chemin comme si de rien était vers le secrétariat (après tout, c’est ma destination), en essayant « comme par hasard » de croiser le chemin d’autant d’élèves que possible. Je sais, c’est vieux comme le monde, mais la technique « disparaître dans la foule » a fait ses preuves. Pas de raison de déprécier le travail de nos ancêtres. Une fois que je suis sûre de m’être pris un bon bain de foule, j’accélère brusquement le pas et m’engouffre dans un autre couloir à droite. Une fois dans ce nouveau couloir je fonce comme si j’avais le diable aux trousses et me planque dans la première salle de classe ouverte que je croise.

Je ferme rapidement la porte derrière moi. J’attrape à la hâte le bidule en plastique qu’on utilise pour essuyer le tableau noir et me place à côté de la porte. Si tout va comme je l’espère mon petit parasite va ouvrir la porte pour voir discrètement ce que je fabrique et là…

PAN !

Un bon coup sur la tête devrait le sonner suffisamment pour que j’aie le temps de le maîtriser et lui enlever l’envie de suivre des jeunes filles dans les couloirs. Je me mets donc en position d’attaque, bien collée contre le mur, prête à lui sauter dessus.

La chatte est prête à attraper sa souris !



Le jeu du chat et de la souris [PV Shun]



---------------------------------

Luna parle Anglais (#003300) et Polonais (#990000), et se défend en Japonais (#333399)- blackheart & crédits.  
Revenir en haut Aller en bas
 
*Flashback début décembre* Le jeu du chat et de la souris [PV Shun]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe High School ; le lycée :: Le bâtiment principal :: Couloirs & casiers-
Sauter vers: