Partagez | 
 

 [L-12] Nouvel arrivant *Flashback*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 19
■ Messages : 17
■ Inscrit le : 01/06/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-12
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Erena Laykh
« Elève ; en 4ème année »
(#) [L-12] Nouvel arrivant *Flashback*  Lun 19 Juin 2017 - 14:39

Erena Laykh & Nobuo Inu
Nouvel arrivant
 

Erena était d’une humeur particulièrement bonne. La journée s’était passée sans encombre et une fois la fin des cours sonnée, elle s’était rendue directement au club de football afin de dépenser son énergie restante. De retour au dortoir, décoiffée et en sueur, elle apprit par hasard qu’un nouvel élève devrait s’installer dans sa chambre le soir même. Plongée dans ses pensées, la jeune fille fila sous la douche, se demandant si elle devait se réjouir ou se plaindre de cette nouvelle.

Erena avait suivi les cours des dernières années par correspondance et depuis son arrivée à Kobe, elle avait appris à distinguer différentes catégories d’élèves qu’elle jugeait plus ou moins fréquentable, la plus détestable étant - selon elle - celle qui regroupait toutes ces filles et ces garçons populaires et superficiels qui n’avaient pour eux qu’une plastique avantageuse et un don certain pour les belles paroles, et dans laquelle on la plaçait souvent à tord à cause de son physique ; aussi la jeune fille espérait-elle vivement que son nouveau colocataire n’en ferait pas partie. Elle se laissa tomber lourdement sur son lit et ferma les yeux. C’était la première fois qu’elle vivrait en chambre commune ; elle avait toujours habité avec ses parents auparavant, et elle se savait chanceuse d’avoir eu la chambre pour elle seule jusqu’à maintenant. Elle avait fini par s’habituer à ce nouveau train de vie, mais l’arrivée d’une nouvelle personne allait sûrement changer pas mal de choses, et Erena se surprit déjà à regretter cette chambre en solitaire.

Toujours allongée sur son lit, les bras croisés derrière la tête, la jeune fille se remémora son arrivée au dortoir. Elle s’était sentie à la fois anxieuse et impatiente et se souvenait avoir été légèrement déçue d’être la première à emménager, avant de se réjouir des libertés que cela lui permettait de prendre. Erena prit une profonde inspiration et secoua vigoureusement la tête, comme pour chasser ses pensées négatives, et attrapa son carnet de dessin. Elle avait décidé de bien s’entendre avec ses camarades de chambre, peu importe s’ils faisaient partie des gens qu’elle aurait aimé côtoyer ou non. Elle s’était promis de faire attention à ses paroles - du moins seulement avec ses colocataires - les sachant parfois blessantes et crues, afin de se faciliter la vie sur le campus. Et puis, qui sait ; peut-être s’entendrait-elle bien avec le nouvel arrivant ?
GOTHEIM sur Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 80
■ Inscrit le : 28/05/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-12
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Nobuo Inu
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [L-12] Nouvel arrivant *Flashback*  Sam 24 Juin 2017 - 22:42

Je me rappelle ce jour comme si c’était hier, c’était le 2 décembre 2014. J’avais eu le droit à un long covoiturage de 4h entre mon petit village Tsumago et Kobe. La ville de Kobe était bien plus grande que celle de mon lycée non loin de Tsumago ce qui la rendait d’autant plus impressionnante et intéressante. Loin de ma campagne je sentais que je pourrais peut-être tourner la page. Les retours à la maison allaient être beaucoup plus rares et je quittais ainsi les disputes et les reproches concernant l’accident de mon frère. De plus cette école internationale me promettait de belles rencontres et de très bon cours.

Je fus accueilli par un membre du personnel en début d’après-midi, je ne cherchais pas vraiment à savoir qui il était, il me félicita pour avoir choisi cette école et pour mes résultats précédents. Puis nous avons fait un tour du campus alors qu’il m’expliquait les règles. Voyant mon paquet de cigarette dans ma poche l’homme souligna particulièrement l’interdiction de fumer dans l’enceinte de l’école sous peine de sanctions. Ne cherchant pas les problèmes je notais cela dans un coin de ma tête et cachait immédiatement le paquet au fond de mon sac. Cette balade n’était pas vraiment la plus intéressante, j’avais juste envie de me poser dans ma chambre tranquillement, faire un peu de peinture, de dessin ou encore étudier. Une fois la visite terminée, l’homme me donna un plan de l’établissement ainsi que le numéro de ma chambre « L-12 ».

Je récupérais mes affaires dans son bureau, ma toile et mes différents sacs étaient plutôt encombrant. Pendant mon trajet jusqu’à ma future chambre j’eus le droit à l’étonnement de nombreux élèves qui s’étonnaient de voir un nouvel élève et m’observaient surtout de la tête au pied avec un regard méfiant. C’est vrai que j’ai des cheveux rouges, mais quand même pas besoin de me dévisager, j’aurais préféré qu’on m’aide plutôt à porter mes affaires jusqu’à ma chambre…

Une fois celle-ci trouvée, je glissais la clé dans la porte, je découvris qu’elle n’était pas verrouillée. Je me glissais à l’intérieur et observait les lieux. Il y avait quatre lits, un dans chaque coin de la pièce. La pièce était plutôt spacieuse et lumineuse grâce aux deux fenêtres. Soudain je découvris qu’une personne était présente dans les lieux, un carnet à la main, ce qui était logique puisque la porte était déjà ouverte. Je restais sans bouger, la bouche ouverte. On m’avait prévenu que j’allais partager ma chambre avec d’autres élèves, mais on ne m’avait jamais évoqué le fait que les dortoirs soient mixtes. Je lâchais mes sacs et retournais voir l’inscription sur la porte, c’était bien écrit « L-12 », je ne m'étais pas trompé de chambre, je retournais donc auprès de mes affaires. Je retrouvais enfin la parole et tout en posant mes affaires sur un lit proche d’une fenêtre je lâchais d’une voix traduisant grandement ma surprise :

-Enchanté, moi c’est Nobuo Inu, 5e année, je crois que je partage cette chambre.


J’observais la jeune femme allongée avec un carnet entre les mains, elle avait des cheveux châtains et le peu que je voyais de son visage la rendait vraiment jolie. Réfléchissant à voix haute malgré moi je lançais :

-Si j’avais su que je serais avec une si jolie fille dans le dortoir je serais venu avant…

Peut-être la remarque de trop, je me tournais pour observer la vue depuis la chambre, les joues rosies par ma remarque et ne sachant pas vraiment quoi faire, ayant peur d’empirer la situation. A peine arrivé j’avais déjà réussi à faire une connerie… J’avais déjà été à l’internat mais ce n’était pas mixte, cette nouvelle m’avait tellement surpris que mon cerveau avait dû se déconnecter pour me laisser dire une chose pareil.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 19
■ Messages : 17
■ Inscrit le : 01/06/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-12
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Erena Laykh
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: [L-12] Nouvel arrivant *Flashback*  Lun 26 Juin 2017 - 14:39

Erena Laykh & Nobuo Inu
 

Toujours allongée sur son lit, Erena entendit des premiers bruits de pas dans le couloir, accompagnés de tintements métalliques. Des clés tournèrent dans la serrure en face d’elle, et un visage étonné apparut dans l’encadrure de la porte. Le nouvel arrivant ne sembla pas s’apercevoir immédiatement de la présence de la jeune fille, aussi cette dernière se contenta-t-elle d’observer la scène d’un oeil amusé. Lorsqu’il l'aperçut enfin, son étonnement s’accentua ; il ne s’attendait visiblement pas à ce qu’une fille soit présente ici. Ayant vérifié une dernière fois la plaque clouée sur la porte de la chambre, il s’avança et se présenta, toujours aussi étonné :

- Enchanté, moi c’est Nobuo Inu, 5e année, je crois que je partage cette chambre.

Un sempai alors… intéressant. Erena allait répondre lorsqu’une deuxième phrase, presque inaudible, atteignit ses oreilles.

- Si j’avais su que je serais avec une si jolie fille dans le dortoir je serais venu avant…

L’intéressée se redressa sur les coudes et soupira.

- La première phrase suffisait largement, répondit-elle sur un ton qui se fit plus tranchant qu’elle ne l’aurait voulu.

Elle se mordit aussitôt les lèvres, regrettant d’avoir laissé échapper une réponse si rugueuse dès leur première rencontre. Elle prit quelques minutes pour observer son nouveau colocataire. Nobuo Inu… Il s’était dirigé vers la fenêtre et regardait au-dehors, visiblement gêné par la remarque qui lui avait échappé. Le visage d’Erena se détendit légèrement devant le comportement du jeune homme, et elle le remercia en s’excusant. Pour une raison encore inconnue, Erena se sentait presque soulagée. Nobuo était totalement différent de tous les portraits qu’elle s’était faite de ses possible futurs colocataires, et cela lui convenait d’autant plus. Son style certes particulier ne la dérangeait nullement, mais elle ne put s’empêcher d’imaginer le nombre de filles pourries-gâtées et de fils à papa qu’il avait du effrayer en arrivant jusqu'au dortoir, et elle éclata d’un rire franc. Reprenant ses esprits, et de peur que son rire ne soit interprété de la mauvaise manière, elle se leva énergiquement, s’étira et tapa amicalement sur l’épaule de son nouveau colocataire.

- Très bien, j’espère qu’on pourra s’entendre ! Je m’appelle Erena Laykh, en 4e année.

Le visage toujours éclairé d’un grand sourire, elle désigna d’un revers de main les bagages que le jeune homme avait laissé au milieu de la pièce.

- Je suppose que tu as porté ça jusqu'ici tout seul, hein ? (elle grommela) Pas comme si les gens ici étaient prêts à aider de toutes façons. Enfin, j'te file un coup de main pour ranger si tu veux !

GOTHEIM sur Never Utopia

---------------------------------

Japonais : #85A505
Anglais : #C38C2C
Norvégien : #008998
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 80
■ Inscrit le : 28/05/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-12
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Nobuo Inu
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [L-12] Nouvel arrivant *Flashback*  Ven 30 Juin 2017 - 13:33

Observant par la fenêtre, la réaction de ma nouvelle colocataire ne tarda pas à arriver. Un ton froid m'indiqua qu'elle avait très mal pris ma boulette et que notre relation allait surement être plutôt tendue. Une moue de déception parcouru mon visage, l'idée de ne pas m'entendre avec ma colocataire n'était pas des plus réjouissante. Je me tournais vers elle en m'excusant avant de reprendre mon observation du paysage extérieur. Je restais silencieux, admiratif face à la vu du grand parc qui rendait encore plus agréable la chambre et me faisait oublier que nous étions en plein centre d'une grande ville. Je cru entendre des excuses de la part de la jeune femme, mais je reliais ceci à une hallucination, elle n'avait aucune raison de s'excuser, c'était moi qui était passé pour un goujat après seulement quelques secondes dans la même pièce qu'elle, normal qu'elle ne m'apprécie pas.

Elle se leva et s'approcha de moi, tapant sur mon épaule en se présentant. Ainsi la jolie demoiselle s'appelait Erena Laykh, pas très japonnais tout ça, sûrement une origine étrangère. Je me tournais vers elle avec un sourire et un air un peu surpris de la voir aussi amicale. Elle montra mes affaires encore au milieu de la pièce, me rappelant qu'il fallait peut-être commencer à m'installer. Elle grommela :

- Je suppose que tu as porté ça jusqu'ici tout seul, hein ? Pas comme si les gens ici étaient prêts à aider de toutes façons. Enfin, j'te file un coup de main pour ranger si tu veux !

Je laissais échapper un rire avant d'ajouter :

-Ils sont très doués pour fusiller les nouveaux élèves du regard mais pour proposer de l'aide ça c'est pas leur truc. C'est comme si je les effrayais... soupirai-je

A ce moment là j'avais complètement oublié mon physique, surtout mes piercing et mes cheveux rouges qui pouvait en effet repousser les autres à m'approcher. J'ajoutais content qu'elle me propose de l'aide :

- Oui je veux bien que tu m'aide, tu peux t'occuper du sac bleu, il y a mes affaires de dessin dedans, tu peux tout mettre sur le bureau.


Je m'approchais des sacs et lui tendit le sac en question avant de prendre un autre sac et commencer à ranger mes vêtements dans l'armoire. J'essayais d'être consciencieux afin de ne pas trop froisser mes vêtements. Je devais avouer être un peu gêné au moment de ranger mes caleçons dans l'armoire. Après tout je pourrais peut-être la choquer en lui montrant mes sous-vêtements, et puis c'est personnel, aucune personne du sexe féminin en dehors de ma mère ne les avaient vu jusqu'à présent. Un peu perdu dans mes pensées, je trébuchais... La pile de caleçon s'envola dans les airs et mon caleçon aux motifs pikachu (mon préféré) arriva sur la tête de ma colocataire.

Je m'empressais de les ramasser en pestant :

-Satanée maladresse... Je suis vraiment désolé, je ne voulais pas j'ai pas fais exprès... Si les maladroits avait un roi, ce serait moi à coup sur...

---------------------------------

Ce mâle aux cheveux rouge parle en japonnais (3333cc) et en anglais (ff3300)

Merci meyu câlin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 19
■ Messages : 17
■ Inscrit le : 01/06/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-12
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Erena Laykh
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: [L-12] Nouvel arrivant *Flashback*  Sam 1 Juil 2017 - 23:29

Erena Laykh & Nobuo Inu
  

Le jeune homme sembla visiblement surpris du changement d’humeur d’Erena, mais le léger malaise qui persistait sembla se dissiper lorsque la jeune fille lui proposa de l’aide. Il laissa échapper un petit rire.

- Ils sont très doués pour fusiller les nouveaux élèves du regard mais pour proposer de l'aide ça c'est pas leur truc. C'est comme si je les effrayais...

Il soupira, visiblement habitué à ce genre de comportement. Il faut dire que son style un peu voyou et ses cheveux teints pouvaient facilement donner lieu à des conclusions hâtives, et Erena savait sûrement tout autant que lui que le regard des autres s’arrêtait bien trop souvent au physique, sans jamais chercher à aller plus loin ; elle-même ne pouvant parfois s’empêcher de juger un peu trop vite sur les apparences. Nobuo s’était approché à son tour de ses affaires et remercia Erena avant de lui tendre un sac bleu qu’il présenta comme ses affaires de dessin. La jeune fille l’attrapa aussitôt et se dirigea vers le bureau, prenant soin de disposer convenablement le contenu du sac sur celui-ci. Elle ne put s’empêcher de jeter un coup d’oeil à l’intérieur des carnets, détaillant rapidement les quelques dessins et peintures qu’elle apercevait. Aucune n’était semblable, mais toutes les oeuvres semblaient pourtant similaires ; comme si elles provenaient d’un univers sombre, glauque, presque inquiétant.

Craignant d’être prise pour une fouineuse, elle préféra contenir sa curiosité et se retourna vers Nobuo. Celui-ci avait entreprit de ranger ses vêtements, et semblait y prêter une attention toute particulière qui amusa Erena ; cette dernière esquissa un sourire en pensant au bazar monstre qui se cachait dans ses tiroirs, et elle se promit d’y mettre un peu d’ordre plus tard dans la semaine, si elle trouvait le temps, et surtout la motivation de s’y atteler. La jeune fille décela une gêne lorsque Nobuo entama une pile qu’elle identifia comme étant celle de ses sous-vêtements. Il essayait tant bien que mal de garder un air et une démarche naturelle, mais son léger malaise ne passa pas inaperçu. D’humeur taquine, Erena s’avança et s’apprêtait à lui proposer son aide d’un ton railleur lorsque le jeune homme trébucha en avant. Dans sa chute, il lâcha les caleçons qu’il tenait entre ses mains et ceux-ci volèrent dans la pièce. Erena, qui s’était arrêtée net de surprise, eut juste le temps de voir l’un d’eux tomber sur sa tête sans pouvoir l’esquiver. Un court moment de silence gêné s’installa, et Nobuo se précipita pour ramasser ses sous-vêtements.

- Satanée maladresse... Je suis vraiment désolé, je ne voulais pas j'ai pas fais exprès... Si les maladroits avait un roi, ce serait moi à coup sur…

Erena n’était pas ni du genre à être gênée, ni du genre à aimer regarder la gêne des autres. Elle explosa de rire et retira sa coiffe improvisée avant de la regarder de plus près.

- Eh bien, monsieur le roi, des motifs Pikachu, hein ? Tu penses qu’on trouve les mêmes pour femme ? Ils sont plutôt jolis.

Toujours hilare, Erena lança à son tour le caleçon sur la tête de son colocataire.

- Allez, pas la peine d’être gêné pour ça, on va partager cette chambre pour un bout de temps, et même si j’ai l’air jolie, je ne suis pas une de ces princesses superficielles qui crient quand elles croisent un gars dans ton genre... pas la peine de faire les coincés.

Cela sonnait peut-être un peu prétentieux, hautain et hors contexte, mais rien n’était plus vrai. Cohabiter avec une personne du sexe opposé était une première pour elle également, mais ce n'était pas quelque chose dont elle comptait s'inquiéter. Comme souvent, ses mots étaient peut-être un peu bruts et mal choisis, mais elle préférait montrer dès maintenant au jeune homme qu'il pouvait se comporter avec elle comme il le ferait avec quelqu'un de sa famille, sans se soucier des bonnes manières. Elle était certaine que Nobuo comprendrait ce qu’elle voulait dire ; et elle saurait s’expliquer dans le cas contraire. Elle s’arrêta un court instant, puis continua :

- Au fait, j’ai pas pu m’empêcher de regarder tes carnets de dessins. J’aime beaucoup ton style ! Tu as rejoint  le club d’arts ? J’y suis aussi.

Elle se dirigea vers son lit et ramassa le carnet qui y était resté. Son style était très différent, plus caricatural, plus flou, plus crayonné, mais échanger avec d’autres membres du club était toujours intéressant, et elle était plutôt contente de s’être trouvé un point commun avec son nouveau colocataire.

GOTHEIM sur Never Utopia

---------------------------------

Japonais : #85A505
Anglais : #C38C2C
Norvégien : #008998
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 80
■ Inscrit le : 28/05/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-12
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Nobuo Inu
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [L-12] Nouvel arrivant *Flashback*  Mar 4 Juil 2017 - 23:36

Je n’arrive pas à croire ce qui vient de se passer, mes caleçons viennent de voler. J’ai beau me précipiter pour les ramasser ma colocataire s’en est forcément rendu compte. Je ne veux en aucun cas la mettre mal à l’aise en voyant mes sous-vêtements. Je l’entends rire, apparemment la situation l’amuse, ce qui me rassure aussitôt. Elle a beau avoir l’air d’être une de ses filles à papa venant d’une famille riche et faisant parti du groupe des populaires elle n’en a peut-être pas le caractère. J’ai surement mal jugé ma colocataire, la cohabitation allait être plus simple si nous ne nous basons pas sur des préjugés.

Je me relève vers elle, les bras pleins de mes caleçons en boules alors qu’elle s’exclame :

-Eh bien, monsieur le roi, des motifs Pikachu, hein ? Tu penses qu’on trouve les mêmes pour femme ? Ils sont plutôt jolis.


Je la regarde avec un grand sourire, heureux qu’elle réagisse ainsi. Elle me lance même le caleçon sur la tête. Je lui réponds aussitôt sur le ton de la plaisanterie :

-Si un jour je trouve ce modèle pour femme, je te l’achète et je te l’offre promis. Et merci, maintenant j’ai ma couronne de roi.

Je repositionnais fièrement le caleçon sur ma tête tel une couronne, après tout le ridicule n’a jamais tué personne. Je n’ai jamais fait attention aux regards des autres, je ne vais pas commencer aujourd’hui. J’ai plus peur de la gêné qu’autre chose, mais peu à peu mon inquiétude et l’embarras qui en découlait disparaissaient. Elle finit de me rassurer en lançant :

-Allez, pas la peine d’être gêné pour ça, on va partager cette chambre pour un bout de temps, et même si j’ai l’air jolie, je ne suis pas une de ces princesses superficielles qui crient quand elles croisent un gars dans ton genre... pas la peine de faire les coincés.


Je soupire de soulagement, elle ne s’en rend peut-être pas compte mais elle vient de m’enlever une sacrée épine du pied. Je finis par retirer ma coiffe et la dépose avec les autres caleçons dans un tiroir de l’armoire. Je finis de ranger les quelques vêtements qu’il me reste en lui répondant par la même occasion :

-C’est surtout que je n’ai jamais partagé ma chambre avec une autre fille. J’ai toujours vécu avec mon frère et mes parents à me balader en caleçon dans toute la maison. Alors cohabiter avec une fille ça me fait peur j’ai peur de te choquer ou faire quelque chose de travers. Mais j’avoue que ça me rassure que tu ne sois pas une de ses pimbêches qui te reluque de haut en bas si tu t’éloignes un peu de la norme.

Je finis de ranger mes vêtements et commence à mettre sur le lit les draps et tout le nécessaire pour faire un lit et pouvoir dormir dedans le soir. Pourtant j’aurais bien préféré discuter avec elle tranquillement assis dans un coin. Elle continue d’ailleurs de me parler :

-Au fait, j’ai pas pu m’empêcher de regarder tes carnets de dessins. J’aime beaucoup ton style ! Tu as rejoint  le club d’arts ? J’y suis aussi.

Je me retourne vivement vers elle un peu surpris qu’elle ai fouillé dans mes affaires mais surtout le fait d’entendre qu’elle apprécie mon style. Je m’approche d’elle, prend mon carnet de dessin et m’assoie déçu en le feuilletant comme pour vérifier que c’était bien le mien. Tout éteint glauque, sombre, même les paysage avaient quelque chose de triste bien qu’ils montrent de jolies choses. Je m’exclame en continuant à tourner les pages du carnet :

-Je ne vois pas trop ce que tu peux bien trouver d’agréable et à aimer dans ce style. C’est étrange, triste, sombre. Même les dessins en couleurs j’arrive à les rendre morose sans le vouloir j’ai toujours une idée noir qui vient tout gacher… Moi aussi je fais partis du club d’art, on pourra y aller ensemble.


Une feuille dépasse de mon carnet, je la prends et l’ouvre, je découvre alors un dessin de mon frère et moi. J’avais copié une photo de nous deux, c’était avant l’accident, avant que je commence à changer de couleur de cheveux et que tous mes dessins deviennent ce qu’ils sont. Je replis le papier aussi tôt et le range au fond d’un tiroir du bureau que je referme aussitôt. Mon visage s’est refermé et je tente de changer de sujet tout en faisant connaissance avec ma camarade de chambre :

- Tu fais parti d’autres club ? Tu as des dessins à me montrer si tu dessines ou des toiles si tu peins ? C’est cool qu’on soit dans la même chambre et qu’on partage déjà une passion en commun. Tu es ici depuis longtemps ?

Je tente de faire un sourire de façade alors que je me relève pour faire le lit histoire de lui tourner le dos le temps que je reprenne mes esprits un peu tourmenter. Aujourd’hui en allant à cette école j’ai décidé que tout allait changer et tourner la page, mon jumeau me manque peut-être mais il faut que je m’éloigne de cette famille oppressante et dénigrante. Si elle pose des questions concernant le dessin je lui répondrais, la sincérité est la base d’une bonne entente et puis je n’ai pas l’intention de créer une tension, un froid ou une quelconque ambiance néfaste dans cette pièce et puis Erena a l’air d’être une fille bien.

---------------------------------

Ce mâle aux cheveux rouge parle en japonnais (3333cc) et en anglais (ff3300)

Merci meyu câlin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 19
■ Messages : 17
■ Inscrit le : 01/06/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-12
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Erena Laykh
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: [L-12] Nouvel arrivant *Flashback*  Dim 9 Juil 2017 - 0:25

Erena Laykh & Nobuo Inu
 

Erena avait vu dans l’épisode des caleçons l’occasion de détendre un peu l’atmosphère, et elle ne s’était pas trompée. Nobuo se releva tout sourire lorsqu’elle lui lança à son tour le caleçon sur la tête et il lui répondit sur un ton amusé qu’il se ferait une joie de lui offrir des sous-vêtements avec les mêmes motifs pikachu s’il en trouvait. Il continua dans sa lancée et arrangea sa nouvelle coiffe en couronne. Erena éclata de rire de nouveau, rassurée de voir la communication plus facile que prévue. Reprenant un semblant de sérieux, Nobuo reprit la parole et expliqua à la jeune fille que c’était la première fois qu’il allait cohabiter avec une fille dans une même chambre, comme pour justifier sa maladresse. Il semblait nettement rassuré par le comportement désinvolte et enjoué d’Erena, et celle-ci l’était tout autant. Erena apprit donc qu’il avait un frère, et ne put s’empêcher de s’imaginer ce que cela faisait d’avoir un frère ou une soeur, étant elle-même fille unique. Lui ressemblait-il ?
Lorsqu’elle aborda finalement le sujet des dessins, le jeune homme parut étonné, mais lui répondit sans hésitation.

- Je ne vois pas trop ce que tu peux bien trouver d’agréable et à aimer dans ce style. C’est étrange, triste, sombre. Même les dessins en couleurs j’arrive à les rendre morose sans le vouloir j’ai toujours une idée noir qui vient tout gacher… Moi aussi je fais partis du club d’art, on pourra y aller ensemble.


Il s’était assis sur son lit et feuilletait tristement les pages du carnet qu’Erena venait de lui tendre. La jeune fille ne comprenait pas vraiment les état d’âme de son interlocuteur ; chacun avait son style, sa vision des choses, et elle était convaincue que chaque dessin, de quelque univers qu’il soit, pouvait réussir à toucher le coeur d’une personne, et l’univers sombre et glauque de Nobuo lui paraissait étrangement familier, comme si elle arrivait à se l’imaginer, à rendre réel les traits de crayon et les touches de couleurs qui s’y trouvaient. Il était évident que ces dessins reflétaient des sentiments, des souvenirs, qui avaient réussi à atteindre le coeur de la jeune fille.

- Tu sais, ce que tu dessines n’a pas vraiment d’importance. Ce qui est important, c’est la raison pour laquelle tu le dessines. On n’aime jamais vraiment ses propres dessins, mais il y aura toujours quelqu’un pour les comprendre et les apprécier.


Perdue dans sa réflexion, Erena ne remarqua pas tout de suite le changement d’humeur de son colocataire. Ce dernier avait attrapé une feuille qui dépassait légèrement de son carnet et l’avait aussitôt cachée, comme pour l’oublier le plus vite possible. Intriguée, Erena haussa légèrement les sourcils, mais l’expression fermée, presque douloureuse de Nobuo la dissuada de poser une quelconque question. La jeune fille avait beau parler haut et fort parfois, elle avait appris à comprendre les gens et elle sentait que ce sujet était délicat et nullement approprié pour une première discussion ; peut-être lui en parlerait-il un jour par besoin ou par envie, mais elle se promit intérieurement de ne jamais aborder la question elle-même, et l’effort visible de Nobuo pour changer de sujet la conforta dans sa décision.

- Tu fais parti d’autres club ? Tu as des dessins à me montrer si tu dessines ou des toiles si tu peins ? C’est cool qu’on soit dans la même chambre et qu’on partage déjà une passion en commun. Tu es ici depuis longtemps ?


Décidant de faire comme si de rien n’était et ne souhaitant pas installer de malaise en forçant le jeune homme à parler de choses dont il n’avait pas envie, elle se dirigea à son tour vers ses propres affaires de dessin et tendit à son colocataire un de ses carnets. Son style plus caricatural offrait un contraste surprenant avec les oeuvres de Nobuo. La jeune fille aimait utiliser des couleurs pastel et aimait surtout dessiner le mouvement, jouer avec les contrastes et les ombres, pour donner une dimension irréaliste et familière à la fois à ce qu’elle dessinait. Au cours de ses voyages, elle avait dessiné chacun des endroits qui l’avaient marquée, des couchers de soleil aux chambres d’hôtel qu’elle avait visité. Voyager lui manquait vraiment, et ses dessins étaient devenu un moyen pour elle de se remémorer chacune des étapes de ses voyages à travers le monde et les émotions qu’elle avait ressenti.

- Ce n’est pas grand chose, mais cela me permet d’imprimer les souvenirs importants. J’ai beaucoup voyagé jusqu’à maintenant, et le dessin est un peu devenu mon carnet de route. Oh, et sinon je fais aussi partie du club de football. C’est assez peu commun comme combinaison je sais, une footballeuse qui aime l’art… La plupart des autres filles pensent que j’ai rejoint le club de foot simplement pour les beaux garçons, mais j’aime vraiment ce sport, alors elles peuvent bien parler, il n’y a que leur salive qu’elles gaspillent ces sales…

Réalisant qu’elle s’était emportée dans ses propos, Erena s’arrêta net.

- Ah, excuse-moi. C’est dur ne pas les insulter quand on les a sur le dos…

GOTHEIM sur Never Utopia

---------------------------------

Japonais : #85A505
Anglais : #C38C2C
Norvégien : #008998
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 80
■ Inscrit le : 28/05/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-12
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Nobuo Inu
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [L-12] Nouvel arrivant *Flashback*  Mar 22 Aoû 2017 - 14:38

La bonne humeur a décidé de s’installer dans la chambre et je ne vais pas m’en plaindre, j’étais plutôt heureux de bien m’entendre avec ma colocataire. Elle apprécie mes dessins mais j’ai du mal à comprendre pourquoi. J’espère juste que ce n’est pas un faux compliment. Ses mots me font réfléchir, je n’avais jamais pensé jusqu’à maintenant. J’ai toujours cherché à rendre mes dessins réalistes mais peut être que mon univers glauque ne fait que révéler mes vrais sentiments. Peut-être que je vais commencer à apprécier un minimum mes dessins, ou au moins ne plus les détester.

Je range le dessin de mon frère, espérant ne pas avoir mis un froid dans l’ambiance. Un jour je lui montrerai peut-être, elle a l’air super sympas après tout. Elle semble comprendre que je veux changer de sujet et je la remercie de venir me montrer ses dessins. Dès que je découvre le premier dessin je suis heureux de découvrir que nous avons un point commun, nous dessinons tous les deux les paysages, ce qui nous entoure. Je m’extasie devant plusieurs dessins, il y en a un qui représente une plage paradisiaque avec de l’eau turquoise, on dirait presque une photo, je m’y projette facilement, ça donne envie d’y aller.

-Tu dessines super bien ! ça doit être génial de voyager autant, je t’envie.

Je l’écoute se plaindre des personnes qu’elle a pu croiser ici. A vrai dire cela ressemble fortement à ce que j’ai pu observer en arrivant ici. Je ris quand elle s’excuse d’avoir casser du sucre sur leur dos. Je lui réplique avec un grand sourire bien que ma voix laisse échapper du mépris pour toutes ces personnes qui avaient chuchoté dans mon dos à mon arrivée :

-Pas besoin de t’excuser, ils le méritent à juger tout le monde sur l'apparence et sans les connaître. Et puis on est entre nous, pas besoin de se prendre la tête. C’est cool que tu fasses du football, moi je suis plutôt basketball. On pourra se faire un match un jour si tu veux… Et puis aller au club de foot pour draguer je ne sais pas si c’est une si bonne idée à moins que tu veuille draguer un mec plein de sueur qui pue la transpiration.

Je l’observe un moment avant d’ajouter :

-ça fait vraiment plaisir de tomber sur une fille comme toi comme coloc, je sens qu’on ne va pas s’ennuyer les soirs à discuter. Je me sens comme libéré, j’avais un peu peur d’être en tête à tête avec un fille et ne pas savoir comment agir.


Je suis content de l’avoir rencontré et heureux que toutes mes affaires soient rangées grâce à l’aide de ma colocataire. Je continue à observer ses dessins que j’avais toujours dans les mains, les yeux pétillants, ils me donnaient envie de voyager, de voir autre chose que la campagne du Japon.

---------------------------------

Ce mâle aux cheveux rouge parle en japonnais (3333cc) et en anglais (ff3300)

Merci meyu câlin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 19
■ Messages : 17
■ Inscrit le : 01/06/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-12
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Erena Laykh
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: [L-12] Nouvel arrivant *Flashback*  Lun 4 Sep 2017 - 22:57

Erena Laykh & Nobuo Inu
 

Erena attendait patiemment que Nobuo ait terminé de feuilleter son carnet de dessins. La mauvaise humeur qu’elle avait cru percevoir quelques minutes plus tôt semblait être totalement partie, et le jeune homme avait retrouvé la mine joyeuse et la bonne humeur qu’il avait montré leur de leurs premiers échanges.

- Tu dessines super bien ! ça doit être génial de voyager autant, je t’envie, dit-il en levant vers elle des yeux pétillants.

Amusée par l’enthousiasme soudain de son colocataire, Erena s’assoit à ses côtés. Nobuo enchaîne sur les plaintes qu’elle venait de proférer sur les élèves superficiels du campus, lui faisant clairement comprendre qu’il pense plus ou moins la même chose qu’elle. Il la rassure également sur le club de foot en évoquant la transpiration abondante des joueurs, ce qui la fait sourire intérieurement, repensant aux dures heures d’entraînement qu’elle-même avait dû subir et desquelles elle était ressortie dégoulinante, collante et puante tout autant que ses collègues masculins. Elle préféra toutefois éviter de mentionner ses efforts physiques lors d’une première conversation, non pas qu’elle doutait de la réaction de son interlocuteur, mais plutôt par respect pour sa propre personne ; inutile de passer pour une porc dès le premier jour. Ayant perdu le fil de la conversation, Erena marqua une pause et leva les yeux vers Nobuo. Celui-ci la dévisageait d’un air calme, presque heureux.

- ça fait vraiment plaisir de tomber sur une fille comme toi comme coloc, je sens qu’on ne va pas s’ennuyer les soirs à discuter. Je me sens comme libéré, j’avais un peu peur d’être en tête à tête avec une fille et ne pas savoir comment agir.

Erena lui rendit son sourire lorsqu’il évoqua ses craintes.

- Le plaisir est partagé, répondit-elle du ton enjoué dont elle ne se séparait jamais. Je sens qu’on va bien s’entendre ! Et puis entre nous, la plupart de mes amis me considèrent plus comme un “pote” que comme une fille… N’hésite pas à venir me voir si tu as le moindre problème, et sache que je n’hésiterais pas non plus à en faire de même !

La jeune fille se sentait tout aussi soulagée que son colocataire. La première rencontre s’était passée sans encombres, et même mieux qu’elle n’aurait jamais pu l’imaginer. Nobuo était tout à fait le genre de personne qu’elle aimait côtoyer, ni trop insistant ni trop réservé, et elle se réjouissait d’avance à l’idée de partager la chambre avec lui. Certes, deux lits restaient encore disponibles, mais peu lui importait désormais. Sa vie sur le campus n’allait peut-être pas être si fatigante...

GOTHEIM sur Never Utopia

---------------------------------

Japonais : #85A505
Anglais : #C38C2C
Norvégien : #008998
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: [L-12] Nouvel arrivant *Flashback*  

Revenir en haut Aller en bas
 
[L-12] Nouvel arrivant *Flashback*
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps-
Sauter vers: