Partagez | 
 

 [RP Libre] Le Live Cacahuète

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 168
■ Inscrit le : 03/05/2017

■ Mes points : 99

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Yukiko Harada
« A l'université ; section littéraire »
(#) [RP Libre] Le Live Cacahuète  Dim 25 Juin 2017 - 4:04

Le Live Cacahuète

Aujourd'hui, Samedi 27 décembre ! Lutecya, cette choupinette, a daigné m'accompagner boire un verre pour marquer le coup. 19 ans, ça se fête ! Youhouuuuuu !

J'avais parlé vite fait de mon anniversaire au gens que j'avais croisé à l'école. Quel meilleur moyen que de se faire des amis ! J'ai finalement jamais eu de réponse. J'étais franchement déçue... Mais tu m'étonne, être née le 25 décembre, c'est la mort de l'anniversaire. Bah oui, déjà en France, en y passant deux ans, on ne les avait pas fêté. Quand je suis revenu au Japon, je pensais que ça irais mieux ! Bah, non. Noël et ses foutus poulets frits... M'enfin. Toujours est-il, que cette année pour fêter le retour des Harada au pays, on m'avait encore éclipsé. Retour de la famille, rassemblement au complet. La GRANDE Yukiko passée à la trappe. Oui, grande parce que j'ai 19 ans. Et que je veux être une Idole. Je vois bien les quelques cousins et autres membres un peu éloigné se moquer chaque année mais soit, un jour, j'aurais ma revanche.

C'est bientôt l'heure du rendez-vous et au lieu de retrouver aux dortoirs, Lutecya a décrétée que je devais l'attendre devant le campus. Quel idée saugrenue.
J'ai essayé de me faire jolie pour l'occasion et je porte une petite robe noire aux épaules dénudée, très classique mais qui fait son effet. Les parents m'ont offerts un assortiments d'objets de France dont de SUPERBES rouges à lèvres et ce soir j'en porte un plutôt clair pour pallier à la robe noire. Le reste du maquillage est quand à lui plus léger afin de ne pas  faire vulgaire et ajouter une pointe de classe à ma tenue. J'ai aussi opté pour des bijoux un peu plus tape à l'oeil : quelques bagues, deux trois bracelets sur un poignet et un ras de cou avec une pierre bleu vive.

J'aurais aimé qu'il neige... Malheureusement, le temps est plus proche de l'orage qu'autre chose. Quand on y pense, mon prénom est associé à la neige et j'adore ça. J'ai toujours aimé ce froid mordant qui traverse mes vêtements et qui me rappelle que je suis vivante. Enfin, bref. Parler de tout ça va me faire tomber en dépression et aujourd'hui, c'est pas le sujet !
Surtout que les parents à qui j'avais proposé de se réunir également m'ont littéralement snobés... Entre ma mère qui est préoccupé par son restaurant plus qu'autre chose, mon père et Meyuki qui ne jure que par le catch ce soir... Je pouvais pas être plus déçue que ça par ma famille....

Bon, toujours en train d'attendre ma chère Lutecya. Il commence à pleuvoir et j'ai horreur d'être sous la pluie. En plus avec l'orage, j'ai trop peur pour sortir mon parapluie. Alors je commence à m'avancer vers le konbini où j'ai revue Emiri et à m'abriter dessous. Mais où est Lutecya ?

Info Pour tout le monde:
 

Codage par Libella sur Graphiorum (modifié)

---------------------------------

Parlons peu, parlons japonais ! #0099ff
Parlons toujours peu, parlons anglais ! #00cc00
Parlons encore peu, parlons français ! #ff0000
Parlons beaucoup, parlons Espagnol ! #ff9900

Votre Idole est là !


Toshi's Art !
Yuko <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 22
■ Messages : 1426
■ Inscrit le : 11/12/2014

■ Mes points : 831

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Lutecya Landa
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [RP Libre] Le Live Cacahuète  Dim 25 Juin 2017 - 11:57

Landa
Lutecya
& YUKIKO
& ALL
Live cacahuète !

" Ahaha ! Suuuuurpriiiiiise !!!!  "




27 décembre – On va la faire sauter de joie !

Cela faisait quelques temps que j’avais concocté tout ça. Il faut dire qu’avec Yukiko qui me rappelait quasiment tous les jours, sans vraiment s’en rendre compte, que le 25 décembre était son anniversaire, difficile de passer à côté de ça. Et vu que je savais que ce jour-là, il était impossible de fêter sa naissance en ce monde parce qu’en fait, le jour de Noël tout le monde profite de sa famille… J’avais décidé d’organiser un petit truc deux jours plus tard. J’avais réservé un bar grâce au boulot de ma mère, j’avais contacté les gens par sms pour les mettre dans le secret et les inviter surtout en cachette. Même sa sœur était de mèche sans que la demoiselle ne soit au courant. Bref, alors que j’avais donné rendez-vous à Kiko, car je la surnomme ainsi, devant l’entrée du campus, les autres eux nous attendaient au bar « Le Chat Noir », dont le patron avait grandement apprécié la critique de ma mère dans un magazine et avait ainsi accepté avec plaisir qu’on profite de sa salle GRATUITEMENT. Même les boissons l’étaient.

La matinée, je l’avais passée en compagnie de ma mère et du patron pour décorer la salle, taper des petits plats de nourriture un peu partout dans la pièce, placer les tables de façon à avoir un espace pour danser. Il y avait un karaoké, et d’autres idées farfelues comme le twister étalé sur le sol dans un coin. Moi, Gaga ? un peu oui, mais que voulez-vous, pour mes amis je suis capable de faire BEAUCOUP de choses. Ainsi, j’avais tout préparé et j’étais plutôt fière du résultat. Une fois cela fait, j’avais dur courir au centre commercial lui prendre un cadeau, le cacher au fond de mon sac à dos et courir ensuite jusqu’à l’école où cette dernière m’attendait. J’étais entrée dans les dortoirs avant de la rejoindre pour me changer et enfiler une robe bleu pâle avec de la dentelle blanche, attaché rapidement mes cheveux en un chignon sauvage et ensuite prendre mes affaires pour repartir à nouveau en direction de l’entrée. Une furie ? Yep, je suis tout à fait ça mais quand on est pressé, on n’a pas trop le choix et puis c’est tout ! Ainsi, j’avais même pris la peine de coloré légèrement mes paupières de la même couleur que celle de ma tenue et le tour était joué. Devant l’entrée du campus, pouf voilà que la pluie commence à faire des siennes. Ah mais non… j’espère que Yukiko a de quoi se protéger ! En tout cas, moi j’ai un parapluie bulle en plastique pour éviter qu’un éclair tombe dessus. J’espérais que tout le monde était déjà au bar, histoire qu’ils ne soient pas tous trempés à cause de cette orage inattendu.

Une fois dehors, je me dirigeais vers le petit lieu de rendez-vous que j’avais donné. Bon, elle n’était pas là mais vu qu’il y avait de la pluie, elle avait dû s’abriter. Et là, je me dis qu’elle doit être au petit Kombini. En tout cas, je l’espère car sinon je ne sais absolument pas où je vais la trouver. Je me dirige donc vers ce dernier et la vois enfin en-dessous. Ouf, elle m’a quand même attendue. Du coup, je marche jusque près d’elle et je lui fais un grand sourire.

«  - Tu viens sous la bulle ? C’est que du plastique, y a pas de risque ! » Lui dis-je d’abord en guise de salutations. Puis tout haute, je lui explique que j’avais complètement zappé quelque chose et que c’est à cause de ça que je suis légèrement en retard.

«  - Maintenant que tout est réglé, suis moi ! on va aller se boire un verre entre filles. Et je paye ma tournée, pour ton anniversaire ! Je suis sûre qu’à deux, on va partir en total délire ! » lui dis-je alors, plaçant mon parapluie bulle au-dessus de nos deux têtes et me mettant en route en direction du bar réservé. Si elle savait la surprise qu’on lui faisait tous, je suis sûre qu’elle serait moins maussade qu’elle ne le paraissait de loin avant que je la rejoigne. J’ai presque mal au cœur de lui cacher qu’en réalité on sera un petit nombre à s’éclater ensemble pour ses 19 ans. Alala, Lute, tiens ta langue. Heureusement, t’a acheté deux cadeaux, histoire de la faire patienter sur le chemin. Du coup, je sors l’un d’eux de mon sac et lui tend. Emballé proprement, elle allait recevoir tout un dvd reprenant les meilleures comédies musicales jouaient sur Broadway. Vu qu’elle veut être une idole, j’espère que cela lui fera plaisir. Après tout, c’est assez pompeux de jouer là-bas non ? En tout cas, je lui fais un grand sourire, attendant qu’elle déchire le papier d’emballage.



---------------------------------

Lutecya parle en [#330033].
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 484
■ Inscrit le : 12/02/2017

■ Mes points : 165

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : novembre 2014
Emiri Itashi
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [RP Libre] Le Live Cacahuète  Dim 25 Juin 2017 - 21:50



「Je suis l'insécurité」

Emiri & du monde



Je me passerais de commentaire sur ces derniers jours parce que... Whoua. C'est la merde et les montagnes russes niveau émotion. Entre le fiasco de Noël, le séjour chez Isaak et maintenant l'anniversaire de Yukiko... Ouais, oui, non, en fait, fin oui, fin bref... C'est un peu trop pour moi. C'est fou, mais avec tout ça, tout le délire autour du beau-papa et de maman avait pratiquement disparu, c'est même comme-ci notre grosse prise de bec de Noël n'avait pas eu lieu. À la place, ne restait que ces sentiments confus et affreusement bons du temps passé avec mon ami... Quoi que, est-ce que je peux encore seulement l'appeler mon ami alors que j'en pince à mort pour lui ? Oui, parce que, la discussion avec Meyu avait eu le mérite de me faire pleinement assumer le fait que, oui, Emiri Itashi, 18 ans, était amoureuse. Maintenant, est-ce que j'étais sur un petit nuage ? Non. En fait, j'étais plus proche du pls que du "C'est beauuuuu l'amouuur". J'avais peur, j'étais même totalement flippé. Je ne savais où toute cette histoire allait me mener. Je ne savais pas non plus si j'arrivais à passer outre ce que je ressentais. Parce que bon, je fantasme, mais je me doute bien que niveau réciprocité... Fin, ce serait trop beau, on n'est pas dans un petit de shojo où, comme par hasard, les deux protagonistes s'aiment depuis le début. Nan, on est dans la vraie vie et dans la vraie vie, une cassos comme moi, ça se fait friendzone et ça se prend des râteaux. Puis, franchement... Je crois que je préférerais ne rien dire que d'être honnête et de le perdre complètement. Même si c'est lourd. Même si dans le fond, je me connais, je ne finirais pas ne plus pouvoir tenir ma langue. Et maintenant, il y avait cette espèce de rassemblement de jeunes dans le vent. L'anniversaire de Yukiko.

On s'était donné rendez-vous avec Meyuki près du bars, à la station de bus du coin. Pour être honnête, j'étais plutôt contente de ne pas débarquer seule au milieu de tout ces gens que je ne connaissais que de vu ou pas du tout. je me disais aussi, qu'avec un peu de chance, le stress de la fête me ferais oublier le foutoir sans nom qu'était mon cerveau depuis le départ de chez Isaak.  Le trajet ne dura pas extrêmement longtemps et je fut bientôt sur place, attendant Meyuki et avec elle, la promesse d'une potentielle "bonne soirée".

Ce rp n'a aucun sens

---------------------------------




Show must go on:
 

Emiri parle en Black pour le Japonais et en #3333ff pour l'anglais
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 26
■ Messages : 2581
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes points : 135

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« Elève ; en 5ème année »
En ligne
(#) Re: [RP Libre] Le Live Cacahuète  Lun 26 Juin 2017 - 11:55

Je me dirige vers le bar où l'anniversaire de Yukiko doit avoir lieu.
Cette année les Yorke sont de nouveau restés sur Kobe. Et c'est les frangins qui ont fait le déplacement. Alors, c'est un peu le bordel à la maison. Je dois dormir dans le salon parce qu'on laisse la place aux invités. Comme si mes frères auraient pas pû partager la chambre d'amis... non faut qu'ils aient une chambre chacun... Je vous jure de vraies princesses. Bref. Je ne suis déjà pas très bonne humeur et la bouteille qu'on a bu hier n'aide pas non plus à mon bien-être. Mais en plus de tout ça, je dois aller à l'anniversaire d'une fille que je n'apprécie pas plus que ça. Tout ça parce que Lutecya a fait un peu du forcing. Et puis, mes parents étaient ravi que je sois encore invitée à un anniversaire.

"Au moins, il y aura Lute, Emiri et Meyu. Enfin j'espère" que je me dis depuis que j'ai commencé à faire le trajet. Bien emmitouflée dans mon manteau noir, je n'ai pas froid malgré ma robe en dessous. Je manque de me manger le trottoir à cause de mes bottes haute  à talon mais ça, c'est un autre sujet.

Bientôt, j'arrive près d'un arrêt de bus pas loin et je reconnais une silhouette familière. Ooooh je n'aurais pas à débarquer toute seule, c'est cool.

"Hey! Emi!"

Je m'approche d'elle et lui fait un grand sourire.

"Tu attends Meyuki c'est ça?"

---------------------------------

Anglais: #cc33ff /Japonais: #9966ff
Kindy Cookie

Merci Meyu!:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 17
■ Messages : 351
■ Inscrit le : 01/11/2016

■ Mes points : 55

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-3
❖ Arrivé(e) en : sept. 2014
Yuki Leroy
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: [RP Libre] Le Live Cacahuète  Lun 3 Juil 2017 - 0:57

  Le Live Cacahuète


Libre




-----------------------------------------------

« ♪ Juste un bar qui éclaire le trottoir 
D'un néon rouge ♫ »


les paroles de cette chanson ne peuvent pas mieux tomber, c’est vrai quoi me voilà devant un bar qui éclaire le trottoir avec son néon. La seule vraie question à poser c’est pourquoi je suis devant ce bar écouteurs dans les oreilles avec LES DÉMONS DE MINUIT-IMAGES qui passe en boucle depuis dix bonnes minutes. La réponse est simple j’ai un anniversaire de prévu, en faite je ne sais plus vraiment comment ni pourquoi mais je me suis retrouvé embarqué dans l’anniversaire de Yukiko la sœur de binôme.

Enfin je m’égare comme je disais je suis actuellement devant un bar réservé pour un anniversaire et puisque je suis à l’avance j’attends dehors n’osant pas  entrer… Pourquoi être venu à l’avance dans ce cas me direz-vous et bien comment dire… J’ai passé toute la journée à essayer de trouver un cadeau pour la personne qui fête ses dix-neuf ans, tout ça parce que je ne connais pas grand choses d’elle. A vrai dire je ne sais vraiment pas ce que je fais là, je n’aurai peut-être pas dire venir mais bon. Il est un peu tard pour y réfléchir surtout que le cadeau que j’ai dans ma poche ne servirait à rien si je n’y vais pas et franchement vu le prix vaut mieux qu’il serve (vous comprendrez lors du déballage des cadeaux).

J’attends donc devant ce bar  qui éclaire le trottoir grâce à son néon, certains passants me dévisagent non pas à cause du lieu ou de mon tatouage bien visible mais sûrement à cause des mes habilles, faut dire que je ne suis pas très habillé pour cette période de l’année mais ce n’est pas ma faute c’est dans mes gènes, j’ai une grande résistance au froid. Je l’accorde quand même c’est pas banal de voir un mec avec une chemise ouverte manches repliées pour couvrir un maillot blanc à courte manches. Avec un simple jean noir et des baskets noires alors que nous sommes en plein hiver…  En plus mes cheveux bleus n’arrangent rien.

J’attends donc les premiers invités avant de rentrer et pour sa j’adopte ma posture habituelle à savoir mes deux mains dans mes poches de jean, enfin dans la limite du possible puisque dans ma poche droite j’ai mon téléphone et dans ma poche gauche j’ai la boîte du co… du cadeau. J'ai mon dos posé contre le mur qui me sert donc d’appuis pendant que je fixe devant moi comme un félin fixant sa proie…

---------------------------------

Français #ff0000
Anglais #660066
Japonais #0066ff
Espagnol #ff9900

Merci à Toshi pour le Yuko
attention véritable spoil xD
Spoiler:
 

Equipement basket Yuki :

derrière devant short
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 777
■ Inscrit le : 16/02/2017

■ Mes points : 53

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Meyuki Harada
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: [RP Libre] Le Live Cacahuète  Ven 7 Juil 2017 - 1:52




















Le live cacahuète ♫

Meyuki & plein de gens ♪

Happy birthdayyyyy ♪



Les fêtes de Noël chez Papi et Mamie avec toute la famille c’était super bien passées, même entre moi et Yukiko. Pas de tensions entre parents et oncles/tantes, que de la joie ! Et nous, on a bien profité de revoir les cousins cousines. Faut dire que ça faisait un bail que je ne les avait pas vu aussi, du coup avec ma sœur on a pas trop eu le temps de se prendre la tête et ça fait du bien. En plus elle passe une partie des vacances sur le campus pour finir un travail pour son cours de théatre si j’ai bien compris, avec une de ses camarades de classe. Ce dont elle ne se doute pas, c’est que la camarade en question m’avait envoyé un message pour organiser une fête surprise à Yukiko, et bien que notre relation ne soit pas au plus haut de sa forme, j’avais accepté tout de suite. Ca me faisait plaisir de voir qu’elle avait déjà tissé des liens sur le campus et tout ça.

Et voilà, le jour J était arrivé. J’ai profité que Yukiko soit sur le campus aujourd’hui et j’ai même prévenu cette dernière que je passais la journée chez Emiri pour éviter toute tentative de sa part de m’embarquer à faire je ne sais quoi aujourd’hui. J’avais la journée de libre et son cadeau se trouvait là, dans un de ces magasins. Après plusieurs heures à fureter dans les magasins du centre commercial, j’en était ressortie avec deux sacs et plusieurs cadeaux dedans. Même si on se frite ces temps-ci, je l’aime beaucoup et je compte bien la combler. En plus, les parents ne nous ont rien offert cette année pour l’anniversaire et Noël non plus bizarrement alors qu’avant que je leur fasse part de la fête surprise, ils prévoyaient de nous donner notre cadeau chez Papi et Mamie mais bon, même si on était un peu désapointé apres tout leur remue menage autour de ce cadeau, c’est pas grave, le plus important c’est qu’on ai passé les fetes tous ensemble cette année. Je rentre à la maison pour emballer les cadeaux de ma grande sœur quand maman arrive pour m’aider à le faire. Je réunis les trois cadeaux dans un sachet et maman y glisse une enveloppe assez épaisse, en me précisant de l’ouvrir avec elle ce soir. Je hoche la tête sans chercher à l’embêter pour savoir ce que c’est, parce que l’heure de la fête approche et que je dois me préparer.

J’enfile une jupe noire, un haut bordeaux et des chaussures à petit talons noires, laisse mes cheveux détachés aujourdhui, et me pare de mon manteau et mon bonnet pour sortir de la maison, sac à cadeaux en mains. Je prends le bus et arrive vite au point de rendez vous qu’on s’était fixé avec Emiri, dailleurs cette dernière est arrivée et Tessa est là également. Je m’approche vivement d’elles pour les saluer et leur propose d’y aller.

« Le trio de choc au complet ! On y va ? »

On parcoure alors les dernieres minutes qui nous séparent du bar et une fois arrivées devant je pousse la porte en laissant passer Tessa et Emiri devant moi. J’allais rentrer à mon tour mais je remarque la présence d’une tête que je connais bien là appuyé contre le mur, mon binôme de TP. Qu’est ce qu’il fait devant le bar où on fait l’anniversaire de Yukiko? Il est là par hasard ? Non, c’est pas possible, ce serait une trop grosse coincidence ca. Je m’approche de lui et lui tapote sur l’épaule pour le sortir de sa musique.

« Yuki ??? Mais, qu’est ce que tu fais ici ? Enfin,je veux dire, tu connais ma sœur toi ??? Jolie musique au passage !»

Je lui fait un grand sourire, parce qu’Emile et Images c’est trop bien comme groupe, papa adore la chanson, mais je retrouve vite mon air interrogatif et lui fait signe d’entrer avec moi dans le bar pour rejoindre Emiri et Tessa en attendant sa réponse.

« Regarde qui est là Tessa, j’ai trouvé ton colocataire tapi dans l’ombre ! »



Meyu Chat #kobe (Merci Flynnou :3)



---------------------------------

Meyuki parle Japonais en #cc66cc, Français en#00cc66 et galère en Anglais en cc0066


Montages en folies:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 168
■ Inscrit le : 03/05/2017

■ Mes points : 99

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Yukiko Harada
« A l'université ; section littéraire »
(#) Re: [RP Libre] Le Live Cacahuète  Lun 10 Juil 2017 - 1:10

Le Live Cacahuète

Lutecya finit par arriver. Ses sourires me réconfortent toujours quand je la vois. Je veux dire, elle à l'air bienveillante et, fin, je sais pas. Ce sourire me remet un peu dans le droit chemin ! Aujourd'hui, on fête mon anniversaire ! Et je dois faire honneur au fait qu'elle veuille bien passer de temps avec moi. Ce chignon lui va tellement bien, parfois elle me fait l'effet d'être une sorte de garde-fou, la sorte de "maman" qui prend soin de moi. Et cette impression ne fait que s'accentuer avec sa coiffure et son maquillage d'aujourd'hui.
Mon expression maussade a du s'adoucir en la voyant, je lui fais même un petit sourire timide, digne de mes cinq ans ! Emiri rigolerais je pense en revoyant ce genre de sourire. Moi qui n'en fais que des grands et francs. Emiri.. Encore quelqu'un qui est pas là. Je pensais que ses retrouvailles serait un recommencement à notre relation, mais, j'ai peur qu'en fait on ai trop changé pour pouvoir à nouveau s'entendre comme avant.

- Tu viens sous la bulle ? C’est que du plastique, y a pas de risque !

Sa remarque me fait rire et elle enchaîne rapidement sur les raisons de son retard. Tiens, elle était en retard ? Je fait pas attention à l'heure donc bon, seulement pour les castings et les cours ! Et encore !

- Toi ? En retard ? J'ai même pas remarquée ! De toute façon je sais que tu me laissera pas en plan toi !

Tout en lui répondant, je me dirige vers elle sous son parapluie et je regarde quand même d'un air soucieux le ciel. J'espère vraiment que l'orage démarrera pas pendant qu'on est dehors ! Ça mettrait tellement en l'air mon moral alors que Lutecya s'est donné du mal pour nous trouver un bon petit endroit où fêter mon anniversaire ! Après, vu qu'on est que deux, ça doit pas être difficile à organiser mais bon.. Lutecya s'y met à fond quand elle en a envie !

- Maintenant que tout est réglé, suis moi ! on va aller se boire un verre entre filles. Et je paye ma tournée, pour ton anniversaire ! Je suis sûre qu’à deux, on va partir en total délire !

Je rigole à sa remarque. Une tournée à deux, c'est ridicule, mais ça me fait rire. Je balbutie un petit merci en rougissant et je la suis. Elle a l'air d'avoir quelque chose derrière la tête et je vois bien qu'à sa tête, il y a quelque chose.
Toujours en train d'avancer, le vent se lève. Elle farfouille dans son sac un petit moment. Elle m'a pas acheté un cadeau quand même ?! Non mais oh, elle se fout de moi ! On a jamais parlé de cadeau ! On devait juste parler ensemble pendant une soirée. Elle devait juste me distraire un soir ! Pas m'offrir un cadeau... Non mais franchement, je vous jure ! Je peux pas me plaindre devant elle, ceci dit. Elle a un tel sourire que je peux pas m’empêcher de le prendre dans mes mains et de commencer à déballer son cadeau. Il est rectangle et assez léger. Je suis sure que c'est pas un livre... Peut-être un cadre ? Ou alors... Un DvD ? Bingo ! Seconde Option, c'est la bonne !
Ah ! C'est... c'est un DvD sur des comédies musicales de broadway. Wah... Je .. Je sais pas quoi dire.. Lutecya, même à travers tes cadeaux, tu m'encourage.. Tu es juste parfaite ! Comment j'ai fait pour trouver quelqu'un d'aussi génial que toi ?!
Je dois être en train de rougir, à moitié sous le coup de l'émotion, mes yeux commencent légèrement à s'embuer. Je m'attendais pas à avoir des gens aussi bien autour de moi. Surtout Lutecya en fait, puisqu'il n'y a qu'elle avec moi maintenant.

- C'est... C'est parfait Lute... J'ai, je... Merci beaucoup, il fallait pas ! Tu réalise qu'on va le regarder en rentrant ?! Après nos quelques verres, tu va te le coltiner avec moi, et celle qu'on préféreras, on chantera et on dansera dessus ! Tu en es consciente ?!

J'ai un grand sourire aussi à présent. J'ai le sentiment que cette soirée va être tellement mieux que ce que je pensais au départ ! Toujours sous cette bulle, j'ai l'impression qu'elle nous tiens hors du monde ambiant. J'aimerais graver ce début de soirée dans le marbre. Le jour où j'ai eu le sentiment que Lutecya resterait un long moment dans ma vie. Le vent continue à souffler. Les nuages autour de nous deviennent de plus en plus menaçant, mais la bulle nous protège et je me sens en sécurité ici.
On continue à avancer, je ne sais pas vraiment ou Lutecya m’emmène mais je lui fait confiance aujourd'hui plus que jamais. Quand même... Je suis curieuse. Elle m'emmène où d'abord ?! Et, bon elle est majeure, mais moi pas. Je pourrais quand même boire un verre ? Je me demande vraiment ce que Lute va pouvoir me faire faire ce soir...

- Au fait Lutecya, tu m'emmène où ? Et tu as prévu un truc en particulier pour ce soir ?

Codage par Libella sur Graphiorum (modifié)

---------------------------------

Parlons peu, parlons japonais ! #0099ff
Parlons toujours peu, parlons anglais ! #00cc00
Parlons encore peu, parlons français ! #ff0000
Parlons beaucoup, parlons Espagnol ! #ff9900

Votre Idole est là !


Toshi's Art !
Yuko <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 22
■ Messages : 1426
■ Inscrit le : 11/12/2014

■ Mes points : 831

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Lutecya Landa
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [RP Libre] Le Live Cacahuète  Lun 10 Juil 2017 - 11:01

Le Live cacahuète


«  - Toi ? En retard ? J'ai même pas remarquée ! De toute façon je sais que tu me laissera pas en plan toi ! » me répondit-il lorsque je m’excusais d’en avoir un léger. J’avais au fond l’impression qu’elle était déçue qu’il n’y avait que moi pour fêter son anniversaire. Enfin… que moi… pour le moment ! Mais du coup, je crois que si on traîne trop, elle va vraiment se mettre à détester les autres.

«  - Loin de moi cette idée, tu es mon amie après tout ! Et les amis, on les abandonne pas. » lui répondis-je, sachant pertinemment bien qu’il valait mieux que je joue dans son jeu. Il faut dire que si j’avais commencé à tenter de défendre les autres, elle aurait peut-être capté qu’il y avait un truc qui cloche. En tout cas, je lui proposais qu’on partage mon parapluie pour se mettre en route. J’espérais surtout que l’orage n’éclate pas. Je n’apprécie pas quand ce dernier a lieu lorsque je suis dehors, ça e fout la frousse. J’ai toujours eu la crainte de me faire atomiser par un éclair. Ridicule n’est-ce pas ? Du coup, pour essayer de passer le temps sur le chemin et de dévier sur autre chose que sur le fait que nous n’étions que nous deux, je me mis à fouiller dans mon sac en quête de l’un des deux cadeaux que j’avais prévu pour la soirée. Un dvd reprenant les meilleures comédies de Broadway. C’était un peu niais de la part de quelqu’un en cinéma théâtre mais je m’étais doutée que cela lui aurait fait plaisir. Du coup, avec une petite pointe au cœur, j’attendais qu’elle ouvre définitivement son cadeau. Et sa réaction me fit vachement plaisir.

«  - C'est... C'est parfait Lute... J'ai, je... Merci beaucoup, il fallait pas ! Tu réalise qu'on va le regarder en rentrant ?! Après nos quelques verres, tu va te le coltiner avec moi, et celle qu'on préféreras, on chantera et on dansera dessus ! Tu en es consciente ?! » me dit-elle tout en rougissant. Je ne pensais pas que cela lui ferait autant plaisir, je dois bien l’avouer. D’habitude, les gens se contentaient de me remercier puis placer le cadeau dans leur sac et je n’en entendais plus parler plus tard. Du coup, la voir aussi heureuse me donner du baume au cœur.

«  - J’en suis parfaitement consciente oui, et j’espérais bien que tu me le proposes ! » répondis-je en rigolant, tout en imaginant la scène. Cela allait être quelque chose, pour sûr ! Il faut dire que j’en avais déjà regardé quelques-unes sur internet, sous le bon conseil de ma mère, et j’avais adoré. Je m’imaginais moi-même sur les planches de ce grand théâtre, à new york, faisant vibrer des foules de gens. C’est peut-être une des nombreuses raisons qui m’avaient poussées à pousser mon rêve aussi loin. En dehors de mon adoration pour le cinéma bien sûr.

«  - Au fait Lutecya, tu m'emmène où ? Et tu as prévu un truc en particulier pour ce soir ? » me demande-t-elle alors et je réalise que je n’ai pas pensé à cette question. Qu’allais-je répondre ? Si y avait un truc particulier ? Bien sûr qu’il y en a un, mais je vais pas lui dire qu’en réalité on rejoint un groupe d’amies qui nous attend là-bas en guise de surprise ! Non non non, ça c’est juste mort ! Que dire donc ? Ha… je sais !

«  - Hé bien, je pensais commencer la soirée au bar Le Chat Noir et puis… aller au cinéma ou à la patinoire pour se taper des moments de rire. Tu en penses quoi ? » avais-je alors répondu. Au fond de moi, j’espérais que ma réponse lui conviendrait, par crainte qu’elle ne découvre le poteau rose. Par chance, au moment où j’allais essayer d’expliquer un peu mieux, la sonnerie de mon téléphone se mit à retentir pour me signaler un appel. Je le sortis de mon sac à main et constata qu’il s’agissait de ma mère.

«  - Excuse-moi, c’est important. Garde le parapluie, je reviens dans quelques secondes. » lui dis-je alors que je lui mis le manche du parapluie dans la main et que j’allais me réfugier plus loin sous le parvis d’une porte.

«  - Allo ? Maman ? » répondis je alors, espérant que ce n’était pas une mauvaise nouvelle.

«  - Bonjour ma chérie, excuse moi de te déranger mais il fallait que je te dise quelque chose. »
«  - ben, dis moi, je suis tout ouïe. »
«  - Bien, alors j’ai une mauvaise nouvelle. Au final, vous n’avez droit qu’à une table dans le bar et pas d’alcool, il craint trop pour sa licence tu comprends ? Par contre, les sodas sont gratuits, les adultes peuvent boire ce qu’ils veulent et vous aurez droit à un gâteau d’anniversaire malgré tout. » m’expliqua-t-elle alors et je devais tirer une sacré tête de déterrée. Moi qui avait pensé avoir chopé le bon filon, voilà que le patron faisait des siennes… Pff, comment allions nous faire maintenant ? Au pire, je prendrais discrètement l’alcool pour tout le monde.

«  - Ok, très bien, merci de l’info maman, je transmets à plus tard ! » et je raccrochai. Je ne pouvais pas trop tarder au risque de donner des indices à ma camarade. En tout cas, j’envoyais rapidement un texto aux autres pour expliquer la situation :

Patron a changé d’avis. On a une table. Soda gratuit, mais pas d’alcool pour les mineurs. Vous en faîtes pas, on va s’arranger. Yukiko et moi, on est là dans cinq minutes à peu près, soyez prêts !

Une fois le SMS envoyé, je retournai sous le parapluie en me dépéchant, la pluie ayant accéléré le rythme depuis tout à l’heure.

«  - Maman est malade, mais je sais pas l’aider, elle est à l’étranger. » lui dis-je alors pour expliquer la situation. Enfin, c’était plutôt un petit mensonge pour bien cacher la surprise qui l’attendait. Je reprenais la directive du parapluie et on se mit à marcher plus rapidement. On était bientôt arrivé, plus que deux rues à prendre.


Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Lutecya parle en [#330033].
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 484
■ Inscrit le : 12/02/2017

■ Mes points : 165

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : novembre 2014
Emiri Itashi
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [RP Libre] Le Live Cacahuète  Ven 14 Juil 2017 - 23:06

Le Live CacahuèteLe monde & EmiriYou just gotta ignite the light and let it shine just own the night like the Fourth of July (Katy Perry → Firework)- Mouhahahahaha, t’en fais pas, dans quelques années on sera ultraaaaaaa connues, genre, comme Ikki du phénix ! On sera tellement brillantes que le soleil, à côté, il ira chialer dans les jupes de sa maman !

Il était un peu plus de seize heures quand deux minimoys surexcitées et innocentes parcouraient les rues de la ville de Kobe en trottinant joyeusement. C’était une scène d’il y a douze ans. À cette époque, Yukiko Harada et Emiri Itashi étaient comme les deux doigts de la mains, inséparables et avec un fort potentiel à faire n’importe quoi et à se perdre dans des endroits hautement improbables. À cette époque il n’était pas question de départ en France, de maman surprise et de toutes ces choses qui vous gâche la vie quand vous êtes ados. À cette époque il n’y avait que nous et c’était foutrement simple et plaisant. À cette époque, aussi, on voulait devenir idole. OUAIS JE SAIS MOI IDOLE HAHAHAHAHA. J’étais jeune, c’était une époque sombre de ma vie toussa toussa.

- Brillantes comme le soleil ?
- Ouais, comme le soleil ! On fera autant de bruit qu’un gros feux d’artifice ! Genre on sera… KABOUUUUM, tu vois ?
- K… Kaboum… Oui ! Ça me plais bien ! KABOUM !
- Ouais ! Kaboum !
- Dis, dis, Emi ! On ira voir un feux d’artifice ensemble ?
- Hm ! Bien sûr ! Quand tu veux ! En plus, comme ça, je pourrais te montrer Zahn !
- Ton super tonton ?
- Ouais ! Même qu’il est trop beau et qu’il est super fort au jeu pour attraper les poissons !
- C'est vrai ?! Tu veux vraiment le faire avec moi ?!
- On ira !



Merde. Je ne sais pas pourquoi ça me revient en mémoire tout ça. Mais ça me fait penser que je n'ai pas de cadeau pour Yukiko. Il ne faudrait pas que je me ramène sans rien, tout de même, ce serait bâtard. Puis, bon, ce n'est pas que j'ai envie de lui montrer que je suis toujours là mais... Hmmm... Je devrais peut-être lui acheter quelque chose ? J'ai bien ma petite idée mais ce ne serait pas trop... Simple ? Je veux dire, à son âge je ne suis pas sûre que c'est ce qu'elle aimerait avoir puis ça ferait un peu cadeau trouver au dernier moment au kombini (même si c'est la totale vérité)... Hmmm. Mais je ne peux tout de même pas arriver sans rien non plus... AAAARF. Je me prends la tête toute seule, heureusement, Tessa arrive assez rapidement à ma hauteur et je vous avoue que voir une tête connue et amicale à quelques pas du bar me fait l'effet d'une bouffée d'air frais.

- Oh ! Tessa ! Je lui souris franchement pour le coup. Oui, elle ne devrait pas tarder, tu veux l'attendre avec moi ? Hm, si je veux acheter le cadeau de Yukiko c'était peut-être le moment ? C'était pas coincée dans le bar qu'il faudra bouger alors... Je peux te demander un service ? J'aimerais acheter quelque chose au kombini, pour la fête.

L'achat fut assez rapide. Meyu devant arrivée sous peu il n'était pas question que je m'y attarde puis, soyons francs, moins je passais de temps à me poser des questions sur la légitimité de mon cadeau et mieux je me portais. Ce fut donc avec plusieurs petits paquets de feux-d'artifice comme on en vendait partout que je sortis accompagnée de Tessa du kombini. Je ne lui ai pas donné plus d'explication que ça sur le pourquoi de mon achat et pour être honnête j'assumais moyennement de jouer sur la carte de la nostalgie pour recoller les morceaux avec Yukiko. Ma démarche était sincère mais j'avais l'impression qu'elle était... Meh... Un peu de trop. J'avais le désagréable sentiment de la manipuler en jouant sur la carte du "Youhouu tu te souviens comment on était proche avant ?". Mais, dans le fond, c'était moi qui avais merdé avec elle et c'était à moi de faire le pas. Peut-être qu'honorer une vieille promesse de douze ans sera un message suffisant ? Enfin bref ! Aheeeeem passons. On n'a pas eu à attendre très très longtemps. Bientôt Meyuki fut là.

- Hé ! Ouep, on bouge du coup ? Je ne sais pas si on est la bourre ou pas mais ce serait bête qu'on commence sans nous, nop ?

On progresse donc, récupérant au passage un mec aux cheveux bleu parce que... Japon, sans doute (enfin, maintenant que j'ai vu Kuro avec des cheveux verts je vous avoue que plus rien ne m'étonne) et au moment d'entrer je sens mon portable vibrer dans ma poche. Tien ?  Lutecya ? Je fais signe aux autres d'attendre et regarde le sms.

- Arf, c'est pas aujourd'hui qu'on pourra se bourrer la gueule les enfants. Regardez. Fis-je en tendant mon téléphone aux autres pour leur montrer. Bon dans un sens c'est légit mais du coup ça risque de gueuler chez les fêtards, nop ?

© 2981 12289 0

---------------------------------




Show must go on:
 

Emiri parle en Black pour le Japonais et en #3333ff pour l'anglais
Revenir en haut Aller en bas
 
[RP Libre] Le Live Cacahuète
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; centre ville :: Le centre ville :: Autres lieux-
Sauter vers: