Revenir en haut
Aller en bas


Partagez | 
 

 [Terminé][RP Libre] Le Live Cacahuète

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 274
■ Inscrit le : 03/05/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Yukiko Harada
« A l'université ; section littéraire »
(#) [Terminé][RP Libre] Le Live Cacahuète  Dim 25 Juin 2017 - 4:04

Le Live Cacahuète

Aujourd'hui, Samedi 27 décembre ! Lutecya, cette choupinette, a daigné m'accompagner boire un verre pour marquer le coup. 19 ans, ça se fête ! Youhouuuuuu !

J'avais parlé vite fait de mon anniversaire au gens que j'avais croisé à l'école. Quel meilleur moyen que de se faire des amis ! J'ai finalement jamais eu de réponse. J'étais franchement déçue... Mais tu m'étonne, être née le 25 décembre, c'est la mort de l'anniversaire. Bah oui, déjà en France, en y passant deux ans, on ne les avait pas fêté. Quand je suis revenu au Japon, je pensais que ça irais mieux ! Bah, non. Noël et ses foutus poulets frits... M'enfin. Toujours est-il, que cette année pour fêter le retour des Harada au pays, on m'avait encore éclipsé. Retour de la famille, rassemblement au complet. La GRANDE Yukiko passée à la trappe. Oui, grande parce que j'ai 19 ans. Et que je veux être une Idole. Je vois bien les quelques cousins et autres membres un peu éloigné se moquer chaque année mais soit, un jour, j'aurais ma revanche.

C'est bientôt l'heure du rendez-vous et au lieu de retrouver aux dortoirs, Lutecya a décrétée que je devais l'attendre devant le campus. Quel idée saugrenue.
J'ai essayé de me faire jolie pour l'occasion et je porte une petite robe noire aux épaules dénudée, très classique mais qui fait son effet. Les parents m'ont offerts un assortiments d'objets de France dont de SUPERBES rouges à lèvres et ce soir j'en porte un plutôt clair pour pallier à la robe noire. Le reste du maquillage est quand à lui plus léger afin de ne pas  faire vulgaire et ajouter une pointe de classe à ma tenue. J'ai aussi opté pour des bijoux un peu plus tape à l'oeil : quelques bagues, deux trois bracelets sur un poignet et un ras de cou avec une pierre bleu vive.

J'aurais aimé qu'il neige... Malheureusement, le temps est plus proche de l'orage qu'autre chose. Quand on y pense, mon prénom est associé à la neige et j'adore ça. J'ai toujours aimé ce froid mordant qui traverse mes vêtements et qui me rappelle que je suis vivante. Enfin, bref. Parler de tout ça va me faire tomber en dépression et aujourd'hui, c'est pas le sujet !
Surtout que les parents à qui j'avais proposé de se réunir également m'ont littéralement snobés... Entre ma mère qui est préoccupé par son restaurant plus qu'autre chose, mon père et Meyuki qui ne jure que par le catch ce soir... Je pouvais pas être plus déçue que ça par ma famille....

Bon, toujours en train d'attendre ma chère Lutecya. Il commence à pleuvoir et j'ai horreur d'être sous la pluie. En plus avec l'orage, j'ai trop peur pour sortir mon parapluie. Alors je commence à m'avancer vers le konbini où j'ai revue Emiri et à m'abriter dessous. Mais où est Lutecya ?

Info Pour tout le monde:
 

Codage par Libella sur Graphiorum (modifié)

---------------------------------

Parlons peu, parlons japonais ! #0099ff
Parlons toujours peu, parlons anglais ! #00cc00
Parlons encore peu, parlons français ! #ff0000
Parlons beaucoup, parlons Espagnol ! #ff9900

Votre Idole est là ! (Meyu's art)


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé][RP Libre] Le Live Cacahuète  Dim 25 Juin 2017 - 11:57

Landa
Lutecya
& YUKIKO
& ALL
Live cacahuète !

" Ahaha ! Suuuuurpriiiiiise !!!!  "




27 décembre – On va la faire sauter de joie !

Cela faisait quelques temps que j’avais concocté tout ça. Il faut dire qu’avec Yukiko qui me rappelait quasiment tous les jours, sans vraiment s’en rendre compte, que le 25 décembre était son anniversaire, difficile de passer à côté de ça. Et vu que je savais que ce jour-là, il était impossible de fêter sa naissance en ce monde parce qu’en fait, le jour de Noël tout le monde profite de sa famille… J’avais décidé d’organiser un petit truc deux jours plus tard. J’avais réservé un bar grâce au boulot de ma mère, j’avais contacté les gens par sms pour les mettre dans le secret et les inviter surtout en cachette. Même sa sœur était de mèche sans que la demoiselle ne soit au courant. Bref, alors que j’avais donné rendez-vous à Kiko, car je la surnomme ainsi, devant l’entrée du campus, les autres eux nous attendaient au bar « Le Chat Noir », dont le patron avait grandement apprécié la critique de ma mère dans un magazine et avait ainsi accepté avec plaisir qu’on profite de sa salle GRATUITEMENT. Même les boissons l’étaient.

La matinée, je l’avais passée en compagnie de ma mère et du patron pour décorer la salle, taper des petits plats de nourriture un peu partout dans la pièce, placer les tables de façon à avoir un espace pour danser. Il y avait un karaoké, et d’autres idées farfelues comme le twister étalé sur le sol dans un coin. Moi, Gaga ? un peu oui, mais que voulez-vous, pour mes amis je suis capable de faire BEAUCOUP de choses. Ainsi, j’avais tout préparé et j’étais plutôt fière du résultat. Une fois cela fait, j’avais dur courir au centre commercial lui prendre un cadeau, le cacher au fond de mon sac à dos et courir ensuite jusqu’à l’école où cette dernière m’attendait. J’étais entrée dans les dortoirs avant de la rejoindre pour me changer et enfiler une robe bleu pâle avec de la dentelle blanche, attaché rapidement mes cheveux en un chignon sauvage et ensuite prendre mes affaires pour repartir à nouveau en direction de l’entrée. Une furie ? Yep, je suis tout à fait ça mais quand on est pressé, on n’a pas trop le choix et puis c’est tout ! Ainsi, j’avais même pris la peine de coloré légèrement mes paupières de la même couleur que celle de ma tenue et le tour était joué. Devant l’entrée du campus, pouf voilà que la pluie commence à faire des siennes. Ah mais non… j’espère que Yukiko a de quoi se protéger ! En tout cas, moi j’ai un parapluie bulle en plastique pour éviter qu’un éclair tombe dessus. J’espérais que tout le monde était déjà au bar, histoire qu’ils ne soient pas tous trempés à cause de cette orage inattendu.

Une fois dehors, je me dirigeais vers le petit lieu de rendez-vous que j’avais donné. Bon, elle n’était pas là mais vu qu’il y avait de la pluie, elle avait dû s’abriter. Et là, je me dis qu’elle doit être au petit Kombini. En tout cas, je l’espère car sinon je ne sais absolument pas où je vais la trouver. Je me dirige donc vers ce dernier et la vois enfin en-dessous. Ouf, elle m’a quand même attendue. Du coup, je marche jusque près d’elle et je lui fais un grand sourire.

«  - Tu viens sous la bulle ? C’est que du plastique, y a pas de risque ! » Lui dis-je d’abord en guise de salutations. Puis tout haute, je lui explique que j’avais complètement zappé quelque chose et que c’est à cause de ça que je suis légèrement en retard.

«  - Maintenant que tout est réglé, suis moi ! on va aller se boire un verre entre filles. Et je paye ma tournée, pour ton anniversaire ! Je suis sûre qu’à deux, on va partir en total délire ! » lui dis-je alors, plaçant mon parapluie bulle au-dessus de nos deux têtes et me mettant en route en direction du bar réservé. Si elle savait la surprise qu’on lui faisait tous, je suis sûre qu’elle serait moins maussade qu’elle ne le paraissait de loin avant que je la rejoigne. J’ai presque mal au cœur de lui cacher qu’en réalité on sera un petit nombre à s’éclater ensemble pour ses 19 ans. Alala, Lute, tiens ta langue. Heureusement, t’a acheté deux cadeaux, histoire de la faire patienter sur le chemin. Du coup, je sors l’un d’eux de mon sac et lui tend. Emballé proprement, elle allait recevoir tout un dvd reprenant les meilleures comédies musicales jouaient sur Broadway. Vu qu’elle veut être une idole, j’espère que cela lui fera plaisir. Après tout, c’est assez pompeux de jouer là-bas non ? En tout cas, je lui fais un grand sourire, attendant qu’elle déchire le papier d’emballage.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé][RP Libre] Le Live Cacahuète  Dim 25 Juin 2017 - 21:50



「Je suis l'insécurité」

Emiri & du monde



Je me passerais de commentaire sur ces derniers jours parce que... Whoua. C'est la merde et les montagnes russes niveau émotion. Entre le fiasco de Noël, le séjour chez Isaak et maintenant l'anniversaire de Yukiko... Ouais, oui, non, en fait, fin oui, fin bref... C'est un peu trop pour moi. C'est fou, mais avec tout ça, tout le délire autour du beau-papa et de maman avait pratiquement disparu, c'est même comme-ci notre grosse prise de bec de Noël n'avait pas eu lieu. À la place, ne restait que ces sentiments confus et affreusement bons du temps passé avec mon ami... Quoi que, est-ce que je peux encore seulement l'appeler mon ami alors que j'en pince à mort pour lui ? Oui, parce que, la discussion avec Meyu avait eu le mérite de me faire pleinement assumer le fait que, oui, Emiri Itashi, 18 ans, était amoureuse. Maintenant, est-ce que j'étais sur un petit nuage ? Non. En fait, j'étais plus proche du pls que du "C'est beauuuuu l'amouuur". J'avais peur, j'étais même totalement flippé. Je ne savais où toute cette histoire allait me mener. Je ne savais pas non plus si j'arrivais à passer outre ce que je ressentais. Parce que bon, je fantasme, mais je me doute bien que niveau réciprocité... Fin, ce serait trop beau, on n'est pas dans un petit de shojo où, comme par hasard, les deux protagonistes s'aiment depuis le début. Nan, on est dans la vraie vie et dans la vraie vie, une cassos comme moi, ça se fait friendzone et ça se prend des râteaux. Puis, franchement... Je crois que je préférerais ne rien dire que d'être honnête et de le perdre complètement. Même si c'est lourd. Même si dans le fond, je me connais, je ne finirais pas ne plus pouvoir tenir ma langue. Et maintenant, il y avait cette espèce de rassemblement de jeunes dans le vent. L'anniversaire de Yukiko.

On s'était donné rendez-vous avec Meyuki près du bars, à la station de bus du coin. Pour être honnête, j'étais plutôt contente de ne pas débarquer seule au milieu de tout ces gens que je ne connaissais que de vu ou pas du tout. je me disais aussi, qu'avec un peu de chance, le stress de la fête me ferais oublier le foutoir sans nom qu'était mon cerveau depuis le départ de chez Isaak.  Le trajet ne dura pas extrêmement longtemps et je fut bientôt sur place, attendant Meyuki et avec elle, la promesse d'une potentielle "bonne soirée".

Ce rp n'a aucun sens
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 27
■ Messages : 3295
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminé][RP Libre] Le Live Cacahuète  Lun 26 Juin 2017 - 11:55

Je me dirige vers le bar où l'anniversaire de Yukiko doit avoir lieu.
Cette année les Yorke sont de nouveau restés sur Kobe. Et c'est les frangins qui ont fait le déplacement. Alors, c'est un peu le bordel à la maison. Je dois dormir dans le salon parce qu'on laisse la place aux invités. Comme si mes frères auraient pas pû partager la chambre d'amis... non faut qu'ils aient une chambre chacun... Je vous jure de vraies princesses. Bref. Je ne suis déjà pas très bonne humeur et la bouteille qu'on a bu hier n'aide pas non plus à mon bien-être. Mais en plus de tout ça, je dois aller à l'anniversaire d'une fille que je n'apprécie pas plus que ça. Tout ça parce que Lutecya a fait un peu du forcing. Et puis, mes parents étaient ravi que je sois encore invitée à un anniversaire.

"Au moins, il y aura Lute, Emiri et Meyu. Enfin j'espère" que je me dis depuis que j'ai commencé à faire le trajet. Bien emmitouflée dans mon manteau noir, je n'ai pas froid malgré ma robe en dessous. Je manque de me manger le trottoir à cause de mes bottes haute  à talon mais ça, c'est un autre sujet.

Bientôt, j'arrive près d'un arrêt de bus pas loin et je reconnais une silhouette familière. Ooooh je n'aurais pas à débarquer toute seule, c'est cool.

"Hey! Emi!"

Je m'approche d'elle et lui fait un grand sourire.

"Tu attends Meyuki c'est ça?"

---------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé][RP Libre] Le Live Cacahuète  Lun 3 Juil 2017 - 0:57

  Le Live Cacahuète


Libre




-----------------------------------------------

« ♪ Juste un bar qui éclaire le trottoir 
D'un néon rouge ♫ »


les paroles de cette chanson ne peuvent pas mieux tomber, c’est vrai quoi me voilà devant un bar qui éclaire le trottoir avec son néon. La seule vraie question à poser c’est pourquoi je suis devant ce bar écouteurs dans les oreilles avec LES DÉMONS DE MINUIT-IMAGES qui passe en boucle depuis dix bonnes minutes. La réponse est simple j’ai un anniversaire de prévu, en faite je ne sais plus vraiment comment ni pourquoi mais je me suis retrouvé embarqué dans l’anniversaire de Yukiko la sœur de binôme.

Enfin je m’égare comme je disais je suis actuellement devant un bar réservé pour un anniversaire et puisque je suis à l’avance j’attends dehors n’osant pas  entrer… Pourquoi être venu à l’avance dans ce cas me direz-vous et bien comment dire… J’ai passé toute la journée à essayer de trouver un cadeau pour la personne qui fête ses dix-neuf ans, tout ça parce que je ne connais pas grand choses d’elle. A vrai dire je ne sais vraiment pas ce que je fais là, je n’aurai peut-être pas dire venir mais bon. Il est un peu tard pour y réfléchir surtout que le cadeau que j’ai dans ma poche ne servirait à rien si je n’y vais pas et franchement vu le prix vaut mieux qu’il serve (vous comprendrez lors du déballage des cadeaux).

J’attends donc devant ce bar  qui éclaire le trottoir grâce à son néon, certains passants me dévisagent non pas à cause du lieu ou de mon tatouage bien visible  mais sûrement à cause des mes habilles, faut dire que je ne suis pas très habillé pour cette période de l’année mais ce n’est pas ma faute c’est dans mes gènes, j’ai une grande résistance au froid. Je l’accorde quand même c’est pas banal de voir un mec avec une chemise ouverte manches repliées pour couvrir un maillot blanc à courte manches. Avec un simple jean noir et des baskets noires alors que nous sommes en plein hiver…  En plus mes cheveux bleus n’arrangent rien.

J’attends donc les premiers invités avant de rentrer et pour sa j’adopte ma posture habituelle à savoir mes deux mains dans mes poches de jean, enfin dans la limite du possible puisque dans ma poche droite j’ai mon téléphone et dans ma poche gauche j’ai la boîte du co… du cadeau. J'ai mon dos posé contre le mur qui me sert donc d’appuis pendant que je fixe devant moi comme un félin fixant sa proie…


Dernière édition par Yuki Leroy le Mar 8 Aoû 2017 - 21:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 1207
■ Inscrit le : 16/02/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Meyuki Harada
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé][RP Libre] Le Live Cacahuète  Ven 7 Juil 2017 - 1:52




















Le live cacahuète ♫

Meyuki & plein de gens ♪

Happy birthdayyyyy ♪



Les fêtes de Noël chez Papi et Mamie avec toute la famille c’était super bien passées, même entre moi et Yukiko. Pas de tensions entre parents et oncles/tantes, que de la joie ! Et nous, on a bien profité de revoir les cousins cousines. Faut dire que ça faisait un bail que je ne les avait pas vu aussi, du coup avec ma sœur on a pas trop eu le temps de se prendre la tête et ça fait du bien. En plus elle passe une partie des vacances sur le campus pour finir un travail pour son cours de théatre si j’ai bien compris, avec une de ses camarades de classe. Ce dont elle ne se doute pas, c’est que la camarade en question m’avait envoyé un message pour organiser une fête surprise à Yukiko, et bien que notre relation ne soit pas au plus haut de sa forme, j’avais accepté tout de suite. Ca me faisait plaisir de voir qu’elle avait déjà tissé des liens sur le campus et tout ça.

Et voilà, le jour J était arrivé. J’ai profité que Yukiko soit sur le campus aujourd’hui et j’ai même prévenu cette dernière que je passais la journée chez Emiri pour éviter toute tentative de sa part de m’embarquer à faire je ne sais quoi aujourd’hui. J’avais la journée de libre et son cadeau se trouvait là, dans un de ces magasins. Après plusieurs heures à fureter dans les magasins du centre commercial, j’en était ressortie avec deux sacs et plusieurs cadeaux dedans. Même si on se frite ces temps-ci, je l’aime beaucoup et je compte bien la combler. En plus, les parents ne nous ont rien offert cette année pour l’anniversaire et Noël non plus bizarrement alors qu’avant que je leur fasse part de la fête surprise, ils prévoyaient de nous donner notre cadeau chez Papi et Mamie mais bon, même si on était un peu désapointé apres tout leur remue menage autour de ce cadeau, c’est pas grave, le plus important c’est qu’on ai passé les fetes tous ensemble cette année. Je rentre à la maison pour emballer les cadeaux de ma grande sœur quand maman arrive pour m’aider à le faire. Je réunis les trois cadeaux dans un sachet et maman y glisse une enveloppe assez épaisse, en me précisant de l’ouvrir avec elle ce soir. Je hoche la tête sans chercher à l’embêter pour savoir ce que c’est, parce que l’heure de la fête approche et que je dois me préparer.

J’enfile une jupe noire, un haut bordeaux et des chaussures à petit talons noires, laisse mes cheveux détachés aujourdhui, et me pare de mon manteau et mon bonnet pour sortir de la maison, sac à cadeaux en mains. Je prends le bus et arrive vite au point de rendez vous qu’on s’était fixé avec Emiri, dailleurs cette dernière est arrivée et Tessa est là également. Je m’approche vivement d’elles pour les saluer et leur propose d’y aller.

« Le trio de choc au complet ! On y va ? »

On parcoure alors les dernieres minutes qui nous séparent du bar et une fois arrivées devant je pousse la porte en laissant passer Tessa et Emiri devant moi. J’allais rentrer à mon tour mais je remarque la présence d’une tête que je connais bien là appuyé contre le mur, mon binôme de TP. Qu’est ce qu’il fait devant le bar où on fait l’anniversaire de Yukiko? Il est là par hasard ? Non, c’est pas possible, ce serait une trop grosse coincidence ca. Je m’approche de lui et lui tapote sur l’épaule pour le sortir de sa musique.

« Yuki ??? Mais, qu’est ce que tu fais ici ? Enfin,je veux dire, tu connais ma sœur toi ??? Jolie musique au passage !»

Je lui fait un grand sourire, parce qu’Emile et Images c’est trop bien comme groupe, papa adore la chanson, mais je retrouve vite mon air interrogatif et lui fait signe d’entrer avec moi dans le bar pour rejoindre Emiri et Tessa en attendant sa réponse.

« Regarde qui est là Tessa, j’ai trouvé ton colocataire tapi dans l’ombre ! »



Meyu Chat #kobe (Merci Flynnou :3)



---------------------------------

Meyuki parle :
Japonais en #cc66cc
Français en#00cc66
Anglais en cc0066

Hugging Cookie
calinou
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 274
■ Inscrit le : 03/05/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Yukiko Harada
« A l'université ; section littéraire »
(#) Re: [Terminé][RP Libre] Le Live Cacahuète  Lun 10 Juil 2017 - 1:10

Le Live Cacahuète

Lutecya finit par arriver. Ses sourires me réconfortent toujours quand je la vois. Je veux dire, elle à l'air bienveillante et, fin, je sais pas. Ce sourire me remet un peu dans le droit chemin ! Aujourd'hui, on fête mon anniversaire ! Et je dois faire honneur au fait qu'elle veuille bien passer de temps avec moi. Ce chignon lui va tellement bien, parfois elle me fait l'effet d'être une sorte de garde-fou, la sorte de "maman" qui prend soin de moi. Et cette impression ne fait que s'accentuer avec sa coiffure et son maquillage d'aujourd'hui.
Mon expression maussade a du s'adoucir en la voyant, je lui fais même un petit sourire timide, digne de mes cinq ans ! Emiri rigolerais je pense en revoyant ce genre de sourire. Moi qui n'en fais que des grands et francs. Emiri.. Encore quelqu'un qui est pas là. Je pensais que ses retrouvailles serait un recommencement à notre relation, mais, j'ai peur qu'en fait on ai trop changé pour pouvoir à nouveau s'entendre comme avant.

- Tu viens sous la bulle ? C’est que du plastique, y a pas de risque !

Sa remarque me fait rire et elle enchaîne rapidement sur les raisons de son retard. Tiens, elle était en retard ? Je fait pas attention à l'heure donc bon, seulement pour les castings et les cours ! Et encore !

- Toi ? En retard ? J'ai même pas remarquée ! De toute façon je sais que tu me laissera pas en plan toi !

Tout en lui répondant, je me dirige vers elle sous son parapluie et je regarde quand même d'un air soucieux le ciel. J'espère vraiment que l'orage démarrera pas pendant qu'on est dehors ! Ça mettrait tellement en l'air mon moral alors que Lutecya s'est donné du mal pour nous trouver un bon petit endroit où fêter mon anniversaire ! Après, vu qu'on est que deux, ça doit pas être difficile à organiser mais bon.. Lutecya s'y met à fond quand elle en a envie !

- Maintenant que tout est réglé, suis moi ! on va aller se boire un verre entre filles. Et je paye ma tournée, pour ton anniversaire ! Je suis sûre qu’à deux, on va partir en total délire !

Je rigole à sa remarque. Une tournée à deux, c'est ridicule, mais ça me fait rire. Je balbutie un petit merci en rougissant et je la suis. Elle a l'air d'avoir quelque chose derrière la tête et je vois bien qu'à sa tête, il y a quelque chose.
Toujours en train d'avancer, le vent se lève. Elle farfouille dans son sac un petit moment. Elle m'a pas acheté un cadeau quand même ?! Non mais oh, elle se fout de moi ! On a jamais parlé de cadeau ! On devait juste parler ensemble pendant une soirée. Elle devait juste me distraire un soir ! Pas m'offrir un cadeau... Non mais franchement, je vous jure ! Je peux pas me plaindre devant elle, ceci dit. Elle a un tel sourire que je peux pas m’empêcher de le prendre dans mes mains et de commencer à déballer son cadeau. Il est rectangle et assez léger. Je suis sure que c'est pas un livre... Peut-être un cadre ? Ou alors... Un DvD ? Bingo ! Seconde Option, c'est la bonne !
Ah ! C'est... c'est un DvD sur des comédies musicales de broadway. Wah... Je .. Je sais pas quoi dire.. Lutecya, même à travers tes cadeaux, tu m'encourage.. Tu es juste parfaite ! Comment j'ai fait pour trouver quelqu'un d'aussi génial que toi ?!
Je dois être en train de rougir, à moitié sous le coup de l'émotion, mes yeux commencent légèrement à s'embuer. Je m'attendais pas à avoir des gens aussi bien autour de moi. Surtout Lutecya en fait, puisqu'il n'y a qu'elle avec moi maintenant.

- C'est... C'est parfait Lute... J'ai, je... Merci beaucoup, il fallait pas ! Tu réalise qu'on va le regarder en rentrant ?! Après nos quelques verres, tu va te le coltiner avec moi, et celle qu'on préféreras, on chantera et on dansera dessus ! Tu en es consciente ?!

J'ai un grand sourire aussi à présent. J'ai le sentiment que cette soirée va être tellement mieux que ce que je pensais au départ ! Toujours sous cette bulle, j'ai l'impression qu'elle nous tiens hors du monde ambiant. J'aimerais graver ce début de soirée dans le marbre. Le jour où j'ai eu le sentiment que Lutecya resterait un long moment dans ma vie. Le vent continue à souffler. Les nuages autour de nous deviennent de plus en plus menaçant, mais la bulle nous protège et je me sens en sécurité ici.
On continue à avancer, je ne sais pas vraiment ou Lutecya m’emmène mais je lui fait confiance aujourd'hui plus que jamais. Quand même... Je suis curieuse. Elle m'emmène où d'abord ?! Et, bon elle est majeure, mais moi pas. Je pourrais quand même boire un verre ? Je me demande vraiment ce que Lute va pouvoir me faire faire ce soir...

- Au fait Lutecya, tu m'emmène où ? Et tu as prévu un truc en particulier pour ce soir ?

Codage par Libella sur Graphiorum (modifié)

---------------------------------

Parlons peu, parlons japonais ! #0099ff
Parlons toujours peu, parlons anglais ! #00cc00
Parlons encore peu, parlons français ! #ff0000
Parlons beaucoup, parlons Espagnol ! #ff9900

Votre Idole est là ! (Meyu's art)


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé][RP Libre] Le Live Cacahuète  Lun 10 Juil 2017 - 11:01

Le Live cacahuète


«  - Toi ? En retard ? J'ai même pas remarquée ! De toute façon je sais que tu me laissera pas en plan toi ! » me répondit-il lorsque je m’excusais d’en avoir un léger. J’avais au fond l’impression qu’elle était déçue qu’il n’y avait que moi pour fêter son anniversaire. Enfin… que moi… pour le moment ! Mais du coup, je crois que si on traîne trop, elle va vraiment se mettre à détester les autres.

«  - Loin de moi cette idée, tu es mon amie après tout ! Et les amis, on les abandonne pas. » lui répondis-je, sachant pertinemment bien qu’il valait mieux que je joue dans son jeu. Il faut dire que si j’avais commencé à tenter de défendre les autres, elle aurait peut-être capté qu’il y avait un truc qui cloche. En tout cas, je lui proposais qu’on partage mon parapluie pour se mettre en route. J’espérais surtout que l’orage n’éclate pas. Je n’apprécie pas quand ce dernier a lieu lorsque je suis dehors, ça e fout la frousse. J’ai toujours eu la crainte de me faire atomiser par un éclair. Ridicule n’est-ce pas ? Du coup, pour essayer de passer le temps sur le chemin et de dévier sur autre chose que sur le fait que nous n’étions que nous deux, je me mis à fouiller dans mon sac en quête de l’un des deux cadeaux que j’avais prévu pour la soirée. Un dvd reprenant les meilleures comédies de Broadway. C’était un peu niais de la part de quelqu’un en cinéma théâtre mais je m’étais doutée que cela lui aurait fait plaisir. Du coup, avec une petite pointe au cœur, j’attendais qu’elle ouvre définitivement son cadeau. Et sa réaction me fit vachement plaisir.

«  - C'est... C'est parfait Lute... J'ai, je... Merci beaucoup, il fallait pas ! Tu réalise qu'on va le regarder en rentrant ?! Après nos quelques verres, tu va te le coltiner avec moi, et celle qu'on préféreras, on chantera et on dansera dessus ! Tu en es consciente ?! » me dit-elle tout en rougissant. Je ne pensais pas que cela lui ferait autant plaisir, je dois bien l’avouer. D’habitude, les gens se contentaient de me remercier puis placer le cadeau dans leur sac et je n’en entendais plus parler plus tard. Du coup, la voir aussi heureuse me donner du baume au cœur.

«  - J’en suis parfaitement consciente oui, et j’espérais bien que tu me le proposes ! » répondis-je en rigolant, tout en imaginant la scène. Cela allait être quelque chose, pour sûr ! Il faut dire que j’en avais déjà regardé quelques-unes sur internet, sous le bon conseil de ma mère, et j’avais adoré. Je m’imaginais moi-même sur les planches de ce grand théâtre, à new york, faisant vibrer des foules de gens. C’est peut-être une des nombreuses raisons qui m’avaient poussées à pousser mon rêve aussi loin. En dehors de mon adoration pour le cinéma bien sûr.

«  - Au fait Lutecya, tu m'emmène où ? Et tu as prévu un truc en particulier pour ce soir ? » me demande-t-elle alors et je réalise que je n’ai pas pensé à cette question. Qu’allais-je répondre ? Si y avait un truc particulier ? Bien sûr qu’il y en a un, mais je vais pas lui dire qu’en réalité on rejoint un groupe d’amies qui nous attend là-bas en guise de surprise ! Non non non, ça c’est juste mort ! Que dire donc ? Ha… je sais !

«  - Hé bien, je pensais commencer la soirée au bar Le Chat Noir et puis… aller au cinéma ou à la patinoire pour se taper des moments de rire. Tu en penses quoi ? » avais-je alors répondu. Au fond de moi, j’espérais que ma réponse lui conviendrait, par crainte qu’elle ne découvre le poteau rose. Par chance, au moment où j’allais essayer d’expliquer un peu mieux, la sonnerie de mon téléphone se mit à retentir pour me signaler un appel. Je le sortis de mon sac à main et constata qu’il s’agissait de ma mère.

«  - Excuse-moi, c’est important. Garde le parapluie, je reviens dans quelques secondes. » lui dis-je alors que je lui mis le manche du parapluie dans la main et que j’allais me réfugier plus loin sous le parvis d’une porte.

«  - Allo ? Maman ? » répondis je alors, espérant que ce n’était pas une mauvaise nouvelle.

«  - Bonjour ma chérie, excuse moi de te déranger mais il fallait que je te dise quelque chose. »
«  - ben, dis moi, je suis tout ouïe. »
«  - Bien, alors j’ai une mauvaise nouvelle. Au final, vous n’avez droit qu’à une table dans le bar et pas d’alcool, il craint trop pour sa licence tu comprends ? Par contre, les sodas sont gratuits, les adultes peuvent boire ce qu’ils veulent et vous aurez droit à un gâteau d’anniversaire malgré tout. » m’expliqua-t-elle alors et je devais tirer une sacré tête de déterrée. Moi qui avait pensé avoir chopé le bon filon, voilà que le patron faisait des siennes… Pff, comment allions nous faire maintenant ? Au pire, je prendrais discrètement l’alcool pour tout le monde.

«  - Ok, très bien, merci de l’info maman, je transmets à plus tard ! » et je raccrochai. Je ne pouvais pas trop tarder au risque de donner des indices à ma camarade. En tout cas, j’envoyais rapidement un texto aux autres pour expliquer la situation :

Patron a changé d’avis. On a une table. Soda gratuit, mais pas d’alcool pour les mineurs. Vous en faîtes pas, on va s’arranger. Yukiko et moi, on est là dans cinq minutes à peu près, soyez prêts !

Une fois le SMS envoyé, je retournai sous le parapluie en me dépéchant, la pluie ayant accéléré le rythme depuis tout à l’heure.

«  - Maman est malade, mais je sais pas l’aider, elle est à l’étranger. » lui dis-je alors pour expliquer la situation. Enfin, c’était plutôt un petit mensonge pour bien cacher la surprise qui l’attendait. Je reprenais la directive du parapluie et on se mit à marcher plus rapidement. On était bientôt arrivé, plus que deux rues à prendre.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé][RP Libre] Le Live Cacahuète  Ven 14 Juil 2017 - 23:06

Le Live CacahuèteLe monde & EmiriYou just gotta ignite the light and let it shine just own the night like the Fourth of July (Katy Perry → Firework)- Mouhahahahaha, t’en fais pas, dans quelques années on sera ultraaaaaaa connues, genre, comme Ikki du phénix ! On sera tellement brillantes que le soleil, à côté, il ira chialer dans les jupes de sa maman !

Il était un peu plus de seize heures quand deux minimoys surexcitées et innocentes parcouraient les rues de la ville de Kobe en trottinant joyeusement. C’était une scène d’il y a douze ans. À cette époque, Yukiko Harada et Emiri Itashi étaient comme les deux doigts de la mains, inséparables et avec un fort potentiel à faire n’importe quoi et à se perdre dans des endroits hautement improbables. À cette époque il n’était pas question de départ en France, de maman surprise et de toutes ces choses qui vous gâche la vie quand vous êtes ados. À cette époque il n’y avait que nous et c’était foutrement simple et plaisant. À cette époque, aussi, on voulait devenir idole. OUAIS JE SAIS MOI IDOLE HAHAHAHAHA. J’étais jeune, c’était une époque sombre de ma vie toussa toussa.

- Brillantes comme le soleil ?
- Ouais, comme le soleil ! On fera autant de bruit qu’un gros feux d’artifice ! Genre on sera… KABOUUUUM, tu vois ?
- K… Kaboum… Oui ! Ça me plais bien ! KABOUM !
- Ouais ! Kaboum !
- Dis, dis, Emi ! On ira voir un feux d’artifice ensemble ?
- Hm ! Bien sûr ! Quand tu veux ! En plus, comme ça, je pourrais te montrer Zahn !
- Ton super tonton ?
- Ouais ! Même qu’il est trop beau et qu’il est super fort au jeu pour attraper les poissons !
- C'est vrai ?! Tu veux vraiment le faire avec moi ?!
- On ira !



Merde. Je ne sais pas pourquoi ça me revient en mémoire tout ça. Mais ça me fait penser que je n'ai pas de cadeau pour Yukiko. Il ne faudrait pas que je me ramène sans rien, tout de même, ce serait bâtard. Puis, bon, ce n'est pas que j'ai envie de lui montrer que je suis toujours là mais... Hmmm... Je devrais peut-être lui acheter quelque chose ? J'ai bien ma petite idée mais ce ne serait pas trop... Simple ? Je veux dire, à son âge je ne suis pas sûre que c'est ce qu'elle aimerait avoir puis ça ferait un peu cadeau trouver au dernier moment au kombini (même si c'est la totale vérité)... Hmmm. Mais je ne peux tout de même pas arriver sans rien non plus... AAAARF. Je me prends la tête toute seule, heureusement, Tessa arrive assez rapidement à ma hauteur et je vous avoue que voir une tête connue et amicale à quelques pas du bar me fait l'effet d'une bouffée d'air frais.

- Oh ! Tessa ! Je lui souris franchement pour le coup. Oui, elle ne devrait pas tarder, tu veux l'attendre avec moi ? Hm, si je veux acheter le cadeau de Yukiko c'était peut-être le moment ? C'était pas coincée dans le bar qu'il faudra bouger alors... Je peux te demander un service ? J'aimerais acheter quelque chose au kombini, pour la fête.

L'achat fut assez rapide. Meyu devant arrivée sous peu il n'était pas question que je m'y attarde puis, soyons francs, moins je passais de temps à me poser des questions sur la légitimité de mon cadeau et mieux je me portais. Ce fut donc avec plusieurs petits paquets de feux-d'artifice comme on en vendait partout que je sortis accompagnée de Tessa du kombini. Je ne lui ai pas donné plus d'explication que ça sur le pourquoi de mon achat et pour être honnête j'assumais moyennement de jouer sur la carte de la nostalgie pour recoller les morceaux avec Yukiko. Ma démarche était sincère mais j'avais l'impression qu'elle était... Meh... Un peu de trop. J'avais le désagréable sentiment de la manipuler en jouant sur la carte du "Youhouu tu te souviens comment on était proche avant ?". Mais, dans le fond, c'était moi qui avais merdé avec elle et c'était à moi de faire le pas. Peut-être qu'honorer une vieille promesse de douze ans sera un message suffisant ? Enfin bref ! Aheeeeem passons. On n'a pas eu à attendre très très longtemps. Bientôt Meyuki fut là.

- Hé ! Ouep, on bouge du coup ? Je ne sais pas si on est la bourre ou pas mais ce serait bête qu'on commence sans nous, nop ?

On progresse donc, récupérant au passage un mec aux cheveux bleu parce que... Japon, sans doute (enfin, maintenant que j'ai vu Kuro avec des cheveux verts je vous avoue que plus rien ne m'étonne) et au moment d'entrer je sens mon portable vibrer dans ma poche. Tien ?  Lutecya ? Je fais signe aux autres d'attendre et regarde le sms.

- Arf, c'est pas aujourd'hui qu'on pourra se bourrer la gueule les enfants. Regardez. Fis-je en tendant mon téléphone aux autres pour leur montrer. Bon dans un sens c'est légit mais du coup ça risque de gueuler chez les fêtards, nop ?

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 27
■ Messages : 3295
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminé][RP Libre] Le Live Cacahuète  Mar 25 Juil 2017 - 14:42

Emiri me confirme qu'elle attends Meyuki et que cette dernière ne devrait pas tarder à arriver. Elle me demande si on peut aller au konbini. J'approuve, bien évidement, je n'ai rien d'autres à faire de toute façon et on est en route.

Pendant qu'elle achète le cadeau de Yukiko, je me rends compte que j'ai complètement zappé de prendre un cadeau. Faut dire qu'avec les cadeaux de Noël, mon argent de poche en a prit un coup. Bon, on va faire semblant de rien et je trouverais bien quelque chose, au pire, je me rattraperais plus tard. On sort rapidement du magasin et on est rejoint par Meyuki. Elle a l'air en forme! Plus que moi en tout cas hahah.

"Hé ! Ouep, on bouge du coup ? Je ne sais pas si on est la bourre ou pas mais ce serait bête qu'on commence sans nous, nop ?"

"Allons-y" dis-je d'un ton neutre. Je crois que mon mal de crâne prend le dessus sur mes capacités sociales là. Bref, on est près du bar et Meyuki attire mon attention sur quelqu'un dans l'ombre près de l'entrée. Là pour le coup, je suis un peu choquée de le voir là.

"Yuki mais qu'est-ce que tu fais là?"

C'est bien une des rares personnes que je m'attendais à trouver ici. En fait, je ne savais même pas qu'il connaissait "la star" de la soirée. Je n'ai pas trop le temps de rester buggée sur sa présence qu'Emiri attire notre attention:

"Arf, c'est pas aujourd'hui qu'on pourra se bourrer la gueule les enfants. Regardez. Bon dans un sens c'est légit mais du coup ça risque de gueuler chez les fêtards, nop ?"

"Effectivement... On trouvera bien une solution."

Mineurs au Japon, ce n'est pas vraiment étonnant. Déjà en Angleterre, j'aurais eu du mal à consommer de l'alcool dans un bar, alors au Japon... Au pire, je pourrais toujours appelé Will pour qu'il achète de l'alcool mais... il risquerait de vouloir participer pour "surveiller" sa petite sœur. Et je n'ai pas vraiment besoin d'un grand-frère super protecteur pour la soirée.

"Au pire, il doit bien y avoir quelqu'un qui pourra acheter de l'alcool. Même si ce n'est pas obligatoire pour passer une bonne soirée."

Sentez la conviction de mes paroles... Ou pas.

---------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé][RP Libre] Le Live Cacahuète  Mar 8 Aoû 2017 - 22:08

  Le Live Cacahuète


Libre




-----------------------------------------------

un main sur mon épaule pour me faire sortir de ma musique puis une question :

« Yuki ??? Mais, qu’est ce que tu fais ici ? Enfin,je veux dire, tu connais ma sœur toi ??? Jolie musique au passage !»  

En effet la propriétaire de la main n’est d’autre que Meyuki la sœur cadette de la vedette de cette soirée, vedette qui sois dit en passant n’est pas encore là… Enfin je n’ai même pas le temps de répondre à sa question ou de la remercier  sur le compliments pour mes goût musicaux qu’elle  annonce à Tessa qu’elle m’a trouvée tapis dans l’ombre. Dis comme ça j’ai l’impression que ça fait gros stalkeur j’espère que c’est juste une impression…

Enfin je pensais pouvoir leur répondre mais une autre fille, sûrement une étudiante, m’en empêche en prenant la parole avant moi :

« Arf, c'est pas aujourd'hui qu'on pourra se bourrer la gueule les enfants. Regardez.  Bon dans un sens c'est légit mais du coup ça risque de gueuler chez les fêtards, nop ? »

Je la sens de plus en plus mal cette soirée, qu’est-ce que je fais ici déjà ? Peut-être devrais-je m’éclipser discrètement… Non c’est pas polie, je pense que je vais rester puis partir un peu plus tard prétextant un mal de crâne ça devrait suffire, j’ai pas envie de supporter des gens bourrés, c’est vrai quoi c’est chiant, en plus on a pas besoin d’alcool pour s’amuser… D’ailleurs Tessa vient de dire ce que je pensais même si elle n’a pas l’aire convaincu par ce qu’elle vient de dire… Sérieusement l’alcool est obligatoire pour passer une bonne soirée au Japon ?

« C’est cool les sodas » fis-je ironiquement avant d’ajouter d’un ton complètement convaincu « En plus comme Tessa l’a dit l’alcool c’est pas obligatoire pour s’amuser. Puis l’alcool n’apporte que des emmerdes non ? »

J’ai l’impression d’être l’adulte qui pourri la soirée en disant ça… Mais franchement j’ai raison non ? L’alcool y’a rien de pire en ce monde, à part la drogue mais bon, chipotons pas.


Dernière édition par Yuki Leroy le Dim 17 Sep 2017 - 21:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 1207
■ Inscrit le : 16/02/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Meyuki Harada
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé][RP Libre] Le Live Cacahuète  Jeu 17 Aoû 2017 - 16:44




















Le live cacahuète ♫

Meyuki & plein de gens ♪

Happy birthdayyyyy ♪



Yuki mais qu'est-ce que tu fais là?

Ouais, c’est bien ce que je me demande aussi. Attention j’ai rien contre, je m’entends bien avec lui, être binôme en biologie nous a permis de faire connaissance et puis, on a discuté un peu plus et on s’entend bien maintenant. Le club cuisine nous a rapproché et le basket aussi, à cause d’un certain Kyoya faut l’avouer. C’est juste sa présence à l’anniversaire de ma sœur qui me rend curieuse. Enfin bref, pas le temps de réflechir, ni de prolonger la discussion, parce qu’à peine entré dans le bar, Emiri nous arrête. Un message de Lutecya-san on dirait.

« Arf, c'est pas aujourd'hui qu'on pourra se bourrer la gueule les enfants. Regardez. Bon dans un sens c'est légit mais du coup ça risque de gueuler chez les fêtards, nop ?

« Effectivement... On trouvera bien une solution. Au pire, il doit bien y avoir quelqu'un qui pourra acheter de l'alcool. Même si ce n'est pas obligatoire pour passer une bonne soirée. »

«C’est cool les sodas.  En plus comme Tessa l’a dit l’alcool c’est pas obligatoire pour s’amuser. Puis l’alcool n’apporte que des emmerdes non ? »

« Perso, j’ai jamais vraiment bu d’alcool alors ça m’embête pas plus que ça. Le principal c’est qu’on passe une bonne soirée, surtout Yukiko vu que c’est la personne a l’honneur. On devrait se dépécher d’entrer, j’pense qu’elles vont vite arriver. »

L’heure sur le téléphone d’Emiri m’a fait tiquer, et on approche dangereusement de l’heure prévue par Lutecya. Je les pousse gentiment dans le bar, demande au barman quelle est notre table en précisant ce que nous avait dit Lutecya etc, et me dirige avec les autres vers la table. Merde, à coté de la fenêtre. Comment on est censé être discret nous ? J’enlève mon bonnet et mon manteau, défroisse ma jupe et m’asseoit sur l’un des sièges dos à la fenêtre.

« Mettez vous dos à la fenêtre si vous pouvez, je crois que c’est le seul moyen de pas être découvert tout de suite. Je crois que le barman a pas compris le principe d’un anniversaire surprise... »

Je glisse le sac avec les cadeaux entre mes pieds pour les cacher, et des doigts sur la table, jetant des coups d’œil vers la porte. Stréssée ? Nerveuse ? Noooooon pas du tout !



Meyu Chat #kobe (Merci Flynnou :3)



---------------------------------

Meyuki parle :
Japonais en #cc66cc
Français en#00cc66
Anglais en cc0066

Hugging Cookie
calinou
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 274
■ Inscrit le : 03/05/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Yukiko Harada
« A l'université ; section littéraire »
(#) Re: [Terminé][RP Libre] Le Live Cacahuète  Lun 21 Aoû 2017 - 0:10

Le Live Cacahuète

Bizarrement, que Lutecya soit là me réchauffe le cœur. Elle a envie d'être avec moi et ça me fais du bien. J'ai l'impression de retrouver une amitié, une vraie.
Elle met un moment avec de répondre à ma question. J'imagine que c'est parce qu'elle a prévue une petite surprise. Peut-être qu'elle veux me faire une Surprise ?! Elle a peut-être un autre cadeau dans son sac qui ne peux pas être ouvert en pleine rue ?! Ou alors... Une... un... Heu....

- Hé bien, je pensais commencer la soirée au bar Le Chat Noir et puis… aller au cinéma ou à la patinoire pour se taper des moments de rire. Tu en penses quoi ?

Cinéma !!!!!!!!!! Je me rappelle pas de ce qu'il y a de bien au cinéma ! J'ai tellement été absorbée par tout ce que j'avais à faire que j'en ai oubliée de lire mes rubriques habituelles ! La patinoire aussi, c'est vachement bien ! J'commence un peu à me dandiner sur place, j'ai trop envie d'arriver au bar ! Le Chat Noir, heureusement que je suis pas superstitieuse comme ces occidentaux ! J'aimerais tellement que ce bar ai un thème particulier... comme les chats noirs et les sorcières de France !

- J'en pense que... ça a l'air trop bien ! Espérons que si on va à la patinoire, ça ne parte pas en live cacahuète ! Je pouffe de rire sur mon choix de mot improbable et je continue..  Je sais pas ce qu'il a au cinéma... Tu sais toi ce qu'il y a ?

- Excuse-moi, c’est important. Garde le parapluie, je reviens dans quelques secondes.

D'un coup, le téléphone de Lutecya sonne et elle répond en s'éloignant de moi. Elle m'a laissé le parapluie entre les mains et je l'attend joyeusement. Je suis pressée maintenant d'aller au bar. J'ai hâte de voir les fabuleux cocktails qu'ils peuvent nous réserver ! J'observe Lute de loin, je vois son visage se décomposer au fur et à mesure et ça entame ma bonne humeur nouvellement retrouvée. Je la vois chercher des infos sur son portable et je me dit qu'il y a peut-être un vrai problème. Finalement, Lutecya pourra pas passer cette soirée avec moi, et on regardera pas le DVD ensemble, et, et, et, elle m'aimeras plus. Calme toi Yukiko. Ce que tu dit n'a aucun sens. Raisonne toi ! Elle reviens. Elle va m'expliquer et ça va aller !

- Maman est malade, mais je sais pas l’aider, elle est à l’étranger.

Je la sens plutôt inquiète. Je hoche la tête et je ne dis rien. De peur de la déranger peut-être. J'espère que ce n'est pas trop grave. Elle semble déterminée.
Au final, on a marché plutôt vite. J'ai rien dis sur le chemin, mais j'ai beaucoup observée autour de moi. J'aime Kobe la nuit. J'aime la nuit dans tout les cas. Je trouve que ça a un charme fou ! Il y a des gens partout et ça ressemble à une petite ruche. Mes yeux doivent pétiller alors que j'assiste au spectacle de la vie. Les gens vont et viennent, regardent autour d'eux, comme moi, ou alors restent concentrée sur leur objectifs, comme Lutecya.
L'enseigne du Chat Noir est au bout de la rue. Je me retourne vers mon amie et l'arrête un instant. Je me met devant elle et je la prend dans mes bras. Pas moyen de la lâcher. Hors de question qu'elle s'en aille.

- Je te suis extremement reconnaissante de passer du temps avec moi... Tu es une vraie amie...

Je lui ai chuchoté à l'oreille pendant le câlin forcé. Je la garde encore un moment près de moi et je la relâche. J'ose pas trop la regarder mais je pense pas qu'elle m'en veuille.
On continue notre route vers le bar et, théâtralement, je m'arrête d'un coup. J'attend que Lutecya me dépasse et je lui tend ma main d'un air noble. Je lui lance un petit sourire moqueur, je suis sure qu'elle va capter ma référence à la scène de théâtre qu'on a faite ensemble et me suivre dans mon délire. Et puis, elle me doit bien ça, après la danse.

Codage par Libella sur Graphiorum (modifié)

---------------------------------

Parlons peu, parlons japonais ! #0099ff
Parlons toujours peu, parlons anglais ! #00cc00
Parlons encore peu, parlons français ! #ff0000
Parlons beaucoup, parlons Espagnol ! #ff9900

Votre Idole est là ! (Meyu's art)


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé][RP Libre] Le Live Cacahuète  Jeu 24 Aoû 2017 - 11:46

Le Live cacahuète


« J'en pense que... ça a l'air trop bien ! Espérons que si on va à la patinoire, ça ne parte pas en live cacahuète ! » m’avait répondu ma camarade ce qui lui valut un regard plutôt bizarre. Je ne comprenais pas du tout cette expression. Peut-être qu’elle était typique des français ? mais perso, ça ne me disait rien. Elle me demanda si je savais ce qu’on pouvait voir au cinéma en ce moment, mais j’avoue… je n’en avais aucune foutre idée. Pourquoi j’ai parlé de cinéma moi ? Je suis dans la mouise là ! Comment je lui explique que je l’invite au cinéma alors que je ne me suis même pas renseignée pour rendre crédible mon mensonge jusque l’arrivée au bar ! « Heu….. » j’allais lui répondre un truc au hasard quand mon téléphone me sauva. C’était ma mère, je me doutais que cela signifiait problème. Bon, je m’éloigne, je réponds, blablabla… MERDE ! Le plan a changé, on va pas être seul dans le bar et pour les boissons… ben ce sera soda pour les mineurs ! SHIT.

Un air inquiet sur le visage, je retourne près de mon amie et lui explique que ma maman est malade. Oui, on sait, j’ai menti. Mais je pouvais pas lui dire que cela concernait son anniversaire au bar no ? Elle sait même pas que d’autres personnes nous attendent donc bon… En tout cas, pour marquer un peu le coup et continuait sur « la maladie de maman », je reste silencieuse, accélérant légèrement le pas pour ne pas qu’on nous attende trois heures non plus. J’espérais que tout le monde était bien présent, et qu’ils étaient prêts à crier un grand SURPRIIIIISE pour l’arrivée de Yukiko.

Ainsi, on arrive à proximité du bar, l’enseigne en forme de silhouette de chat était parfaitement visible maintenant. J’étais vachement contente d’y arriver, j’avais même envie d’y courir mais Yukiko m’arrêta d’un coup. Wait, qué passa ? Je me retrouve dans ses bras, ce qui m’étonne assez sur le coup mais je lui rends rapidement son étreinte, un sourire aux lèvres. « Je te suis extrêmement reconnaissante de passer du temps avec moi... Tu es une vraie amie... » me murmure-t-elle à l’oreille et une fois qu’elle me lâche, je lui fais un grand sourire. « C’est avec plaisir, les amis, c’est très important pour moi. » répondis-je. Si elle me fait un câlin rien que pour ma présence pour son anniversaire, je me demande si elle va pas tomber dans les pommes en voyant qu’on lui a réservé une surprise ? Bref, on se remet en route et alors que je la dépasse pour entrer, elle me tend la main comme une demoiselle. Chose qui me fait rire sur le coup, alors que je pousse la porte d’entrée et que je pénètre dans l’établissement. Je repère directement les gens sur le côté, ils étaient prêts de la fenêtre, heureusement que Yukiko ne les a pas remarqué en passant devant cette dernière. Du coup je me dirige vers eux, un grand sourire aux lèvres. J’avais hâte de voir la réaction de mon amie, tandis que je fais un signe discret de la main aux autres pour attirer leur attention.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé][RP Libre] Le Live Cacahuète  Dim 3 Sep 2017 - 20:28

Le Live CacahuèteLe monde & EmiriYou just gotta ignite the light and let it shine just own the night like the Fourth of July (Katy Perry → Firework)Je suis d’accord sur le principe, pas besoin de se retourner l’estomac à coup de pinte de bière pour passer une bonne soirée… Du moins pour moi. Jusqu’à maintenant, ma petite tasse de thé et mes donuts triple-Choco me suffisait. Les tripes à la project X où le type qui vomi dans la piscine c’est le héros de la soirée… Nop, très peu pour moi. Je n’ai jamais réellement compris l’attrait qu’avait certains pour se foutre mal et se taper la migraine du siècle. Il n’y avait rien de glorieux à se vider les tripes sur un tapis. Cependant, je trouve que le discours du gars aux cheveux bleu (je ne connais pas son nom, sorry) frôle quelque peu le ridicule. « L’alcool ça n’apporte que des emmerdes » damm, on croirait entendre la moral d’une série teenage dream où le champomy constitue la boisson le plus fofolle de la soirée. Meh, je dois avoirs mes règles qui se préparent… Ou c’est peut-être juste l’appréhension de la soirée qui s’annonce mais son discours moralisateur de Social Justice Warrior de 15 piges me fait un peu saigner des oreilles. L’alcool c’est pas « mal » en soit… Evidemment que si tu vide un tonneau tu vas gerber partout mais, damm, faut arrêter de croire que quelqu’un qui bois c’est forcément un gros con qui va pas savoir limiter sa consommation.

Je veux dire, bon, ok, je suis un mauvais exemple, je n’ai jamais bu une goutte d’alcool de ma vie. Enfin, quelques verres de vins pendant les soirées mondaines des parents mais je ne suis pas contre l’idée de boire ce soir, si l’occasion se présente. Suffira de faire gaffe, d’être raisonnable et de bien manger pour éponger et ça ira bien. Puis bon, je me doute bien que les personnes qu’a pu inviter Lutecya sont des gens plutôt raisonnables.

- « Calmos, jeune Stroumph, c’était du second degré. Je suis du même avis, mais l’alcool c’est comme tout, ça devient nocif si t’es trop con pour savoir t’arrêter. » … Meilleur façon de se présenter au monde, Emi, bravo ma grande. « Puis, bon, on sera une majorité de mineur et ce n’est pas comme-ci Lutecya avait invité des fouteurs de merde. Relaaaaaax. »

Qui-est-ce que j’essaye de convaincre, là ? Damm, faut que je relâche la pression, j’en devient désagréable. Le pauvre petit gars a pas besoin de subir mon discours de miss je-sais-tout à deux ronds. Respire ma grande. T’es là pour passer une bonne soirée… Et essayer de recoller les morceaux entre toi et ton amie d’enfance… je n’aurais pas dû dire ça. Je stress. Aaaaaaarg !

- « Ou-Ouep, entrons. »

Le bar dans lequel on attend est assez sympa, je trouve. Je suis Meyu en prenant bien soin de fermer ma bouche et je m’installe en retirant ce qui me fait office de manteau. Bon. On a plus qu’à attendre, je suppose… J’espère que ce ne sera pas trop long. Je ne sais pas trop quoi faire. Je ne sais plus trop combien de temps s’écoule entre le moment où je commence à me pisser dessus et le moment où Lutecya entre dans le bar et où je me lève d’un bond pour hurler.

- « J-JOYEUX ANNIVERSAIRE ! »

Gros silence, je crois que toute la population de l’établissement m’a entendu. Je dévisage mes camarades encore assis, Lutecya, puis…

- « Oh… C’était trop tôt… Hein ? » Je me racle la gorge en fixant le plafond « Oups. »


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 27
■ Messages : 3295
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminé][RP Libre] Le Live Cacahuète  Ven 15 Sep 2017 - 20:02

L'alcool n'apporte que des emmerdes? Mais non voyons! Il faut juste savoir s'arrêter et connaitre ses limites. Emi est de mon avis à entendre son discours. Elle a raison dans le fait que de toute façon, on est tous mineur, donc au final, il y a peu de chances qu'on finisse tous saoul.

Meyuki, elle, est plus modérée dans sa réponse. Elle nous pousse dans le bar, empêchant qu'on continue la conversation. Elle n'a pas tort de nous presser, on va être en retard et ça gâchera la surprise.

Le bar est assez sympa. Je ne le connaissais pas du tout. Pourtant, vu le monde, il a l'air d'avoir du succès. Par contre pour le choix de la table, on repassera. Dos à la fenêtre... Yay!
Peu de temps après notre arrivée, la star de la soirée arrive avec Lutecya.

« J-JOYEUX ANNIVERSAIRE ! » crie Emiri trop fort et trop tôt. Il y a un petit silence dans le bar.

« Oh… C’était trop tôt… Hein ? Oups. »

Oui... Oups... Hum, maintenant, tous le monde a le regard fixé sur nous. Et merde...



---------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé][RP Libre] Le Live Cacahuète  Dim 17 Sep 2017 - 21:36

  Le Live Cacahuète


Libre




-----------------------------------------------

Bon est bien je crois que tout le monde n’a pas compris que j’étais ironique. Je passe donc pour le mec relou de la soirée génial ! Enfin ça me donne un raison de plus pour rentrer tôt ce soir, non pas que je sois vexé par sa remarque, c’est vrai quoi je vais pas me vexer pour ça par contre je dois avouer que j’ai tiqué sur le schtroumpfs surtout qu’elle n’est pas plus grande que moi… Bon on va dire que c’était surtout une remarque désignant mes cheveux.

Bien ensuite sur demande de Meyuki nous entrons dans le bar afin de faire une surprise à sa sœur, chouette une table côté fenêtre c’est parfait pour une surprise ça dite-donc. Bon trêve de ralage (quoi ça se dit pas ? Tans pis j’adore les barbarismes) je m’assois donc là où il reste de la place puis je sors la petite boite carré de ma poche de jean afin de ne pas l’abîmer, je décide de faire un changement de poche et de la mettre dans la poche intérieur de ma chemise, oui la forme de la boite se voit un peut au travers de ma chemise mais c’est pas bien grave de toute façon j’allais pas venir les mains vides.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé][RP Libre] Le Live Cacahuète  Dim 1 Oct 2017 - 13:26


Je sais pas ce qui lui est passé par la tête mais .... assis là, face à lui dans ce restaurant pourtant pas bardé de paillettes et à la carte totalement normale, je me sens tellement .... ridicule. Bae est un pro pour attirer l'attention et le jugement au travers du regard des autres.
En général, je m'en fous sérieusement parce que je sais ce que je vaux et qui je suis, et si ça plait pas, je grogne et je dévisage jusqu'à ce que la personne soit assez mal à l'aise pour se sentir obligée de détourner le regard. Mais là .... c'est pas moi qui attire l'attention .... c'est ... ça !

- Allez avoue, t'as fermé les yeux quand tu t'as choisi tes fringues non ? Ou alors tu as pioché dans l'armoire de ta petite soeur de 8 ans ?

Autant joindre le geste à la parole. Je jette une miette de pain sur le pull horrible de Bae, un espèce de croisement entre un chat et un pull aux couleurs plus que criardes. La miette reste accrochée, évidemment. J'ai comme le pressentiment qu'il va la laisser là toute la soirée, exprès pour m'horripiler.
Je décroche, il faut que je pense à autre chose sinon je vais lui arracher ses vêtements et ça risque d'être mal interprété par cette fouine insolente. Il pourrait croire que j'ai des intentions coquines et je ne suis pas sans me douter qu'il a un penchant certains pour les relations entre hommes. Je l'ignore officiellement, on en a jamais parlé mais son comportement pour un mec comme moi, ne laisse que peu de place aux doutes. J'aurais pu le fuir pour ça parce que je trouve ça dégueulasse et vraiment malsain putain mais ... il me poursuit. Il est tout le temps en train de m'emmerder, de débouler dans ma chambre, de m'envoyer des sms, c'est une plaie. Et au final j'ai réussi à l'apprécier au-delà de ce qu'il fait de son slip. Tant mieux pour lui mais qu'il vienne pas s'afficher devant moi avec un autre de ces gens bizarres parce que là je pourrais pas me retenir de lui en coller une. Il se retournerait sur lui-même tellement c'est une brindille.

- T'as fini ?

Bae m'a "invité" au resto. Enfin ... je lui ai forcé la main parce qu'il m'avait volé ma veste quelques jours plus tôt, sans me demander ma permission et comme on a pas DU TOUT le même style vestimentaire, j'ai plutôt mal prit le message subliminal. Je m'habille pas en bob l'éponge pour dormir moi oh !
C'était une soirée plutôt sympa mais il est temps de bouger. J'ai envie de boire un verre, je sais pas si Bae sera de la partie mais c'pas dit que je l'y autorise.... pas avec ce pull.

Moi de mon côté, je suis plutôt classe, comme d'hab. Je porte un jean c'est vrai, rien d'affolant mais il est bien coupé. Bleu foncé avec une chemise blanche retroussée aux manches jusqu'aux coudes quasiment. J'ai dégrafé les boutons du haut pour casser le style bourgeois chic, et j'ai volontairement mit une cravate dont le nœud se serre juste là où les boutons commencent à s'acoquiner.
Je me lève, fais signe à Bae de se débrouille pour le paiement, il avait qu'à pas fouiller dans ma penderie. Je met mon manteau, légèrement doudoune et je sors pour fumer une clope en l'attendant.
La nuit est belle, un peu froide mais j'ai l'habitude de ce genre de températures. Je dois avouer que le climat japonais est quand même bien agréable comparé à celui de Londres, faut au moins un ou deux points positifs à ce déménagement !

Bae me rejoint et on se bataille le bout de gras pour continuer la soirée. Il veut pas changer de vêtements et moi je refuse de traîner dans les rues avec un arc en ciel filiforme. On s'arrête 2mn près d'un bar pour que je lui assène le coup fatal :

- Écoute tête à claques, j'espère que t'as bien profité de la soirée parce qu'elle s'arrête là, tu me rends à moitié aveugle avec ces couleurs et pourtant il fait nuit. Alors trace ta route et si tu oses ressortir ce pull pendant les 10 prochaines années, je...
- JOYEUX ANNIVERSAIRE !

La porte du bar derrière nous s'est entrouverte et j'ai eu le temps d'entendre cette exclamation spontanée quoique légèrement teinté d'un manque d'assurance. Je m'arrête totalement. Ma curiosité est piquée au vif. Je me retourne pour voir d'où vient cette agitation et je suis autant surpris que diaboliquement ravi de voir que je connais quelques personnes dans cette petite sauterie d'adolescents beaucoup trop sages. Je jette un oeil à Bae et hausse un sourcil. Même si on se prend la tête toutes les 2h, on a souvent la même façon de penser et surtout la même envie de délirer quand la lune est à son paroxysme dans le calendrier. Je lui souris et j'écrase ma clope sur le trottoir en lui faisant un signe de tête qui dit "amusons-nous !"
On entre dans le bar et je fais un petit tour des invités... Je reconnais aussitôt Meyuki et un petit rictus coquin vient relever la commissures de mes lèvres, elle est à croquer, comme d'habitude... et puis hors contexte scolaire, je dois reconnaître que ma bestialité naturelle n'a rien à voir, ce soir je ne suis pas un étudiant. Je vois également deux filles que je reconnais même si j'ignore leurs prénoms, je les ai souvent croisé dans le dortoir de l'université, je trouve qu'elles se ressemblent. Y'en a deux que je connais pas, une très jolie gamine aux formes pulpeuses, et un alien à tête bleue, sûrement une mode dont j'ignore le but. Je remarque quand même que y'a qu'un mec à cette soirée qui ressemble grandement à un pétard mouillé de ce que je vois. Heureusement qu'on arrive avec notre paire de co... ok non Bae c'pas pareil, heureusement que j'suis là quoi. Et puis mon regard se pose sur celle qui semble être le centre de toute l'attention, Yukiko. Des sentiments différents arrivent en moi. D'un côté je suis amusé de la revoir, on ne s'est pas spécialement croisés depuis ce moment intime et très satisfaisant dans la chambre. Elle ne m'a pas donné tout ce que j'espérais mais c'était déjà pas mal. Je lui fais un clin d’œil et puis je me désintéresse d'elle, j'ai d'autres choses en tête ce soir.

Je m'avance et me poste aussitôt près de Meyuki qui n'avait peut-être pas remarqué mon entrée fabuleuse dans le bar. Je passe ma main dans ses cheveux derrière son oreille en lui faisant un petit clin d'oeil.

- Bah alors, on s'fait une petite réunion d'alcooliques anonymes et on m'invite pas ?

Je m'assois le cul sur la table derrière moi, je connais ce bar pour y avoir passé quelques bonnes soirées mémorables en compagnies de femmes un peu plus vieilles que moi mais aussi plus expérimentées que ces gamines que je fréquente tous les jours à l'université. Le japon regorge de jeunes femmes en chaleur qui ne demandent qu'à 'entretenir' un petit jeune désireux de rendre service. L'avantage c'est qu'elles payaient tout pour moi....

- Vous risquez pas de vous roulez par terre ici c'est sûr, le patron est à cheval sur le règlement. A moins que ce soir vous aviez prévu de jouer à la belote ?

Je sens que les regards se tournent vers moi et que même si tout le monde entend ce que je dis, une question reste bloquée sur leur visage... "C'est qui lui ?"
Je descends de la table et prend Bae par l'épaule pour le ramener dans le groupe dont il doit probablement connaître tout le monde mais tant pis.

- Brian et lui c'est Bae. Faîtes pas attention à son pull... Alors ... c'est l'anniversaire de qui ?

Evidemment, je suis venu les mains vides... mais tous les cadeaux n'ont pas forcément une dimension matérielle.


Dernière édition par Brian Johnson le Mer 24 Jan 2018 - 10:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 1207
■ Inscrit le : 16/02/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Meyuki Harada
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé][RP Libre] Le Live Cacahuète  Dim 5 Nov 2017 - 18:45




















Le live cacahuète ♫

Meyuki & plein de gens ♪

Happy birthdayyyyy ♪


Une fois tout le monde installé, il se passe plusieurs minutes où l’on papote ensemble en sirotant nos cocktails de jus de fruits ou  sodas ou autre. Enfin… quand je dis papoter… faut aussi compter les minutes de gros blanc où on stresse parce que je suis aussi crispée qu’Emiri et je me trifouille les mains, tirant sur ma jupe toutes les deux secondes. AH ca y est, les voilà ! Je me dresse droit comme un i sur mon siège en faisant un signe discret à Lutecya, qui nous repère vite et s’approche avec un grand sourire. Yukiko la suit sans nous avoir encore remarqué et se laissant sans doute guider par l’étudiante qui lui a programmé sa soirée. Emiri, assise a coté de moi, se lève d’un seul bond en criant :

- « J-JOYEUX ANNIVERSAIRE !»

Je baisse la tête en la secouant de gauche à droite et en souriant. On est pas copine pour rien, si elle avait pas gaffé, ça aurait pu etre moi alors si je critiquais, ce serait l’hopital qui se fout de la charité !

- « Oh… C’était trop tôt… Hein ? Oups. »

« Ahahah, oui un tout petit peu ! Mais au moins on est sûre qu’elles nous ont vues !

Je me lève à mon tour vu que les filles se dirigent vers nous. Inutile de prévenir les autres que Lutecya et Yukiko sont arrivées, ils ont dû remarqué grâce a la superbe intervention d’Emiri. Et ce ne sont pas les seuls à avoir remarqués ce qui se passe dans le coin… Le reste du bar avait jeté un œil par ici avant de retourner à leurs occupations, mais deux personnes venaient de nous rejoindre. L’un habillé d’un pull arc-en-ciel et qui ne me dit rien, jamais croisé, par contre l’autre je le reconnaît directement. Cheveux roux et lisse, grand, des yeux bleux, le fameux rictus au coin des lèvres et sa façon de se glisse entre les gens … le dénommé Brian Johnson.

Quelques jours plus tôt, dans le dojo, notre discussion a deux avait abouties a une scène un peu… je sais pas comment vous dire ça. Intriguante ? C’est vrai, on discutait de nos problèmes et pendant un court instant, une toute autre ambiance c’était installée. Ça n’a pas duré longtemps et on est retourné a nos activités mais… juste, pourquoi ? Pourquoi il a fait ça ? Et puis, pourquoi j’ai pas réagis aussi, ils me font perdre la tête ces temps ci, ce serait pas la pleine lune par hasard ? Enfin bref, c’est pas le sujet, on est là pour faire la fête ! Je lui en parlerai plus tard,  ou un autre jour... peut-être..

Il s’avance vers nous et viens se poster près de moi, replacant une mèche derrière mon oreille ce qui me fit rougir un peu. Ce genre de contact me fait toujours ça, c'est pas juste parce que c'est lui...

Bah alors, on s'fait une petite réunion d'alcooliques anonymes et on m'invite pas ?

« Alcooliques ? Toi-même ! On est sage, nous! » lui dis-je en insistant sur le dernier mot et tirant la langue.

Vous risquez pas de vous roulez par terre ici c'est sûr, le patron est à cheval sur le règlement. A moins que ce soir vous aviez prévu de jouer à la belote ?

« Oui on a remarqué ça en arrivant.. j'ai jamais bu et on dirait que ca commencera pas ce soir ! » lui dis-je en montrant mon cocktail de jus de fruits.« Mais on est pas la pour la belote, on est là pour un anniversaire héhé!  »

Je le regardais puis me retournais vers les autres. Ils se demandaient surement qui ils étaient pour venir comme ça près de nous, et j’avoue que je me demande qui l’accompagne. Je me retournais alors vers Brian en le questionnant du regard sur la personne qui était avec lui.

Brian et lui c'est Bae. Faîtes pas attention à son pull... Alors ... c'est l'anniversaire de qui ?

«  Enchantée ! » Effectivement, coloré comme pull et... original ? «  Vous le saurez... tout de suite !  »

Je tournais la tête vers Lutecya et Yukiko qui étaient arrivé à notre table, puis m’approches d’elles  en contournant Brian et son ami. Je sourit à Brian et Bae au passage, puis arrivée devant les filles, leur dit bonsoir et tend le sac contenant mes petits cadeaux à Yukiko.

«  Joyeux anniversaire ! Et…. Surprise ? Haha ! »  dis-je en ouvrant les bras vers les autres pour les « dévoiler » à Yukiko



Meyu Chat #kobe (Merci Flynnou :3)



---------------------------------

Meyuki parle :
Japonais en #cc66cc
Français en#00cc66
Anglais en cc0066

Hugging Cookie
calinou
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 274
■ Inscrit le : 03/05/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Yukiko Harada
« A l'université ; section littéraire »
(#) Mouhahaha 2RP en deux jours !  Mer 10 Jan 2018 - 0:17

Le Live Cacahuète

On pousse enfin la porte du « Chat Noir » et je sens que cette soirée va être vachement cool ! Lute, moi et des bons petits verres de tout. En vrai j’espère quand même un peu d’alcool, peut-être que Lute m’en passeras sous le coude ! J’ai passé cette frustration de n’avoir que Lutecya pour mon anniversaire ! Comme quoi, les absents ont toujours tort. Et puis de toute façon, ma sœur serait probablement jamais venu… Donc bon.

- J-JOYEUX ANNIVERSAIRE !

Je connais cette voix... Je promène mon regard un peu partout dans le café, pas mal de personnes ont braqués leur regard dans un coin de la pièce. Je veux pas regarder là bas. Lute a commencé à s'avancer vers cet endroit. J'évite à tout prix ce coin. Il y a personne dans ce coin. Personne ne m'attend. Non. Il n'y a personne. Je sens une main prendre la mienne et me pousser à avancer, a tourner la tête jusqu’à tombé sur... Comment j’aurais pu deviner ? C’est bien un coup de ma sœur. Ou de Lutecya. Je suis partagée entre un soupçon de colère et le bonheur de la surprise. Ou bien peut-être qu’être muette de stupéfaction est une réaction normale ? Comment exprimer ce que je ressens ? Je ressemble surtout à un poisson qui essaye de respirer sous l’eau. Je sens les larmes monter sans que je puisse rien faire pour les en empêcher. Emiri est debout, on dirait moi quand j'étais jeune et c'est comme si elle avait totalement fait rater la surprise. Est-ce que la surprise est vraiment ratée au final ? C'est une SURPRISE ça ?!
Ma sœur s'est levée. Ma sœur. Ma sœur. Ma sœur. Ma sœur. Elle. Elle est là. Ma sœur. Elle s'est levée. Elle va partir maintenant qu'elle m'a vue ?
Encore quelque pas, encore quelque pas et je serais pas avec eux... euh... Avec eux. Fin, à la même table. Ça doit être une coïncidence. Y'a un roux et un hurluberlu arc-en-ciel avec eux. Tu vois ! C'est une coïncidence Kiko ! Ils sont venus en soirée d'eux même sans penser à moi. SURTOUT PAS MAYUKI ! Et c'est pas du tout la bas que m’emmène Lutecya, non. Non, c'est pas vrai. Le mur derrière en revanche, il est vachement bien... Très Chat Noir...
AH. Le roux, c'est Brian. Brian. Brian Johnson. LE MEC. Celui de la serviette. Ma chambre. Serviette. Sans serviette. Je sens le rouge me monter aux joues. Il est allé vers ma sœur. Il lui a fait un truc et elle est aussi rouge que moi. Qu..what ?! Il se connaissent tout les deux ? Et si il sortait ensemble ? Et moi j'ai... avec lui... !!!!!! Et ma sœur qui... Et Brian qui... Oh my... Je peux pas m’empêcher de les regarder tour à tour sans m’arrêter.

Pourquoi vous m'avez fait ça ?! Pourquoi on m'a fait croire que j'étais toute seule hein ?! Je... Je...
Oh, et puis, merde. Lutecya m'envois un regard encourageant. J'ai encore les larmes au yeux et je les ressuis d'un revers de main. Après tout, si ils sont là, c'est pour moi.. C'est ça, hein ?
Bon, faut que je dise quelque chose, maintenant que je suis devant ce petit monde... Je commence à réfléchir à un truc pas trop awkward. Mon maquillage n'a pas coulé. Pas de n'oeil panda ! La sœur se lève, nous rejoint. Elle nous dit bonjour, on est le soir. Elle est peut-être gênée. Ah oui. Elle est totalement gênée. Donc Brian et elle... Oh. Mon. Dieu. Elle me tend plein de petits cadeaux emballé soigneusement à la Meyuki. Le genre totalement inaccessible à mes petits doigt manucurés. Le genre Meyuki veux faire chier des bulles avec ses paquets trop embêtant à ouvrir !

- Joyeux anniversaire ! Et…. Surprise ? Haha !

Ah Oui ! Ahah ! Comme tu dis ! Ahah quoi. Ahah. Un sourire. On prend les cadeaux et on fait une bises à ma sœur. Tu t'enfuis en courant quand ? Non, que je sache hein, c'est pas comme si tu m'avais pas fait le coup la dernière fois ? Je vais pas ouvrir les cadeaux, maintenant, elle restera plus longtemps, nah.

- Merci Mayuki ! C'est trop gentil de ta part de rester pour mon anniversaire !

Voilà, le sous-entendu méchant, c'est fait. Elle restera bien un petit peu quand même. Il faut que je parle aux autres également...

- Hum.. Merci tout le monde d'être venu.. surtout ma sœur.. Je m'attendais vraiment pas à te voir ici et ça me fait vraiment plaisir même si tu pense le contraire.. C'est toi, Lute, qui as organisé, n'est ce pas ?

Cette dernière me répond par l'affirmative avec un petit sourire ravie. Bien sûr que non, ça peut pas être ma sœur qui l'ai fait vu qu'elle m'aime plus vraiment, bref. Ma bonne humeur est quand même là, on m'aime et c'est l'important. Je dois avoir un sourire à moitié satisfait et les yeux qui pétillent encore avec les larmes, mais je pense pas que ça soit fatale à ma réputation. Allez Kiko, c'est une bonne journée finalement !

Codage par Libella sur Graphiorum (modifié)

---------------------------------

Parlons peu, parlons japonais ! #0099ff
Parlons toujours peu, parlons anglais ! #00cc00
Parlons encore peu, parlons français ! #ff0000
Parlons beaucoup, parlons Espagnol ! #ff9900

Votre Idole est là ! (Meyu's art)


Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 27
■ Messages : 3295
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminé][RP Libre] Le Live Cacahuète  Jeu 11 Jan 2018 - 16:19

Alors que je ne savais pas trop comment réagir à l'exclamation d'Emiri, deux personnes nous rejoignent. Deux mecs, un avec un pull arc-en-ciel dégeulasse et un grand roux. Le premier, je n'arrive pas trop à me souvenir de lui. Le deuxième par contre, qui n'en as pas entendu parler ? Si je ne lui ai jamais parlé personnellement, j'en ai entendu parler par Summer, Meyuki et Alexe. Plus un bon paquet de fille hystérique sur le campus. Ce genre d'hystérique qui me saoule quand je suis tranquille en train de dessiner vous voyez ? Les filles que même si tu leur parles pas, tu connais toute leur vie. Bon, j'avoue que niveau parole, je suis pas mieux mais au moins, je balance pas à ma vie privée à tous le monde. Bref... Brian et Meyuki se parlent et je n'y prête qu'une oreille distraite. Mon regard est posé sur la star du jour et Lutecya qui s'approchent. Me sentant de plus en plus mal de ne pas avoir pris de cadeau. C'est trop la loose. Avant qu'elles arrivent, Brian se présente ainsi que son compagnon.

« Salut ! » je me contente de leur dire. Même si j'avais voulu élaborer, je suis coupée par Meyuki qui réponds à la question de Brian pour dire qui fête son anniversaire ce soir. Meyuki s'empresse de rejoindre Lutecya et Yukiko. D'ailleurs, cette dernière a l'air mortifiée par notre présence. Je ne sais pas si elle ne veut pas nous voir ou si elle en croit pas ses yeux qu'on soit là ?
Meyuki donne ses cadeaux à Yukiko et je me dis pour me rassurer que comme je la connais pas trop , je n'ai pas besoin de culpabiliser d'avoir rien apporté !

Je ne comprends pas trop le sous-entendu qu'elle fait quand elle remercie Meyuki mais ça me semble pas très gentil. Hum. Elle nous remercie d'être venu et s'adresse à nouveau à Meyu avant de demander à Lutecya si c'est elle qui a organisé la soirée. Tous le monde se lève pour se rapprocher des dernières arrivées et je suis le mouvement. Quand je peux en placer une, je m'approche de la fausse blonde et dis :

« Bon anniversaire Yukiko »

Parce que je suis à court d'idées, les soirées d'anniversaire, c'est pas mon truc et je me sens un peu mal à l'aise. C'est quand qu'on boit ? Parce que ça m'aiderait vachement à me décoincer un peu. Peu importe ce qu'à dis Yuki toute à l'heure. Et puis, je pense que ça me fera du bien de boire quelque chose après pour récupérer ce matin. Vous savez pas qu'on soigne le mal par le mal ? Enfin, il paraît. J'ai bien l'intention de le découvrir ce soir. Tous les autres offrent leurs cadeaux à Yukiko et pendant qu'ils font ça, je me mets un peu en retrait et essaye de me faire discrète. Ni vu ni connu...

---------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: [Terminé][RP Libre] Le Live Cacahuète  Mer 24 Jan 2018 - 11:15

Le mot a résonné dans ma tête comme un boomerang. Je reste bloqué dessus, le visage complètement figé pendant que les accolades vont bon train. Wait ... Quoi ? Je descends brusquement de la table et chope l'épaule de Meyuki en lui parlant un peu plus discrètement qu'à mon arrivée.

- Wait, elle a dit quoi là ? Ta soeur ? Vous ... vous êtes soeurs toutes les deux ?

Attends que je réalise stp. J'aurais pu mettre mon manque de discernement sur le dos de l'alcool mais j'ai pas encore bu une goutte et là je me noierais bien dans un whisky pur tellement je suis mal à l'aise.
Comparons ... d'un côté, il y'a la bombasse blonde, aux courbes alléchantes et au maquillage à outrance, sûre d'elle, limite arrogante quoiqu'au final pas si coquine que ça, et de l'autre il y'a la brune discrète, timide, aux allures de garçon manqué et à l'esprit combatif. Ce sont deux opposés et il fallait qu'elles soient soeurs ?! Putain mais lâche-moi Satan sérieux !

J'essaie de masquer mon trouble parce que c'est pas du tout dans mon avantage que Meyuki sache ce que j'ai fais à Yukiko dans sa chambre. J'ai en tête le moment où son t-shirt se soulève, puis glisse entre mes doigts, et puis sa petite culotte en dentelle. Je ferme les yeux, meeeerde, je me retrouve comme un gros con là.

- Brian, j'ai soif.
- Fais pas chier Bae, tu vois pas que je suis occupé là.
- Ah oué ? Bah j'me casse, j'ai pas envie d'être ici !
- Je te retiens pas, ton pull est trop moche.
- Connard !

Je ne fais plus attention à lui, il va sûrement bouder quelques jours et puis il me reparlera l'air de rien, ou pas. Mais je m'en fous là. Je tourne mon visage vers Yukiko et je lui fais un sourire. J'espère qu'elle va fermer sa jolie petite bouche qui me rappelle encore d'autres souvenirs à rendre mon boxer trop petit mais faut pas que je pense à ça. Je détourne le regard ensuite pour tenter de ne pas attirer l'attention sur moi, comme la petite là que je connais ni d'Eve ni d'Adam mais qui semble pas super à l'aise d'être là.
Je m'approche d'elle et puis c'est là que je vois l'autre tête de schtroumpf là, je l'ai déjà croisé quelques fois dans l'académie et je peux pas le voir en peinture. Je vais vers lui finalement, c'est plus amusant de faire chier ce mec que de me sentir coincé la queue entre deux portes, et je parle pas de celle du chat...

- Qu'est-ce que tu fous là toi ?

Il me regarde avec des yeux ronds, il se demande sûrement qui je suis. Je ne prends pas la peine de lui expliquer les choses, je lui jette un regard froid et puis je m'en prends à lui pour me soulager.

- Tu vois pas que t'as rien à foutre là ? T'es là à faire le gars timide dans ton coin, c'pas comme ça que tu vas choper. En plus laisse tomber, maintenant que je suis arrivé, t'as plus aucune chance, alors tu prends tes affaires et tu dégages de là, ok ?

Il se lève, on dirait qu'il va pleurer. Il a sûrement envie de répondre quelque chose de cinglant mais je crois qu'il a aussi très envie de partir alors il ne se fait pas prier et il se dirige vers la sortie.
Dans son mouvement, je distingue la petite boîte dans la poche de sa chemise, je le suis et je lui prends :

- Et ça c'est pour moi, allez t'es mignon, tire-toi maintenant et change de couleur de cheveux ! Ciao !

Et je reviens vers le petit groupe qui vient de se délester de deux personnes (et pas des meilleures). Je reprends le contrôle des choses, rien ne fuitera ce soir. Je vais faire comme si je ne la connaissais pas plus que de réputation.

- Tiens ! Joyeux anniversaire !

Je lui tends la petite boîte que je viens de voler, j'espère juste que c'est pas une putain de bague ou de déclaration d'amour sinon je me tire une balle dans le pied direct. C'est que j'en ai rien à foutre de son anniversaire en plus, ça va être une raison de plus pour que madame se la pète en étant le centre du monde.
Je me recule encore une fois pour laisser les deux entre elles et je retourne vers la petite brunette discrète. Ce sont souvent celles-là les plus coquines et puis là avec les 2 soeurs ensemble, je suis bien refroidi.

- Cette soirée est bien ennuyante non ? Moi c'est Brian, et toi ?

Je lui proposerais bien de se casser d'ici tous les deux pour aller égayer la nuit de nos deux corps en fusion mais je prendrais trop de risques. Non ... ce soir Brian... tu n'auras que tes yeux pour pleurer et ta main pour te soulager.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 1207
■ Inscrit le : 16/02/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Meyuki Harada
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé][RP Libre] Le Live Cacahuète  Mer 7 Fév 2018 - 19:17




















Le live cacahuète ♫

Meyuki & plein de gens ♪

Happy birthdayyyyy ♪



Les yeux de Yukiko semblent s’écarquiller au fur et à mesure qu’elle approche de la table. Je les voit se diriger vers chacun d’entre nous, avec répétition j’ai l’impression, comme si elle ne s »y attendais pas de nous voir là. En même temps, elle était aps censée s’y attendre et il y a des invités de dernière minutes qui se sont invités eux memes, donc c’est une surprise réussie non ? A son regard, je devine que Yukiko connaît les deux étudiants qui nous ont rejoint, ce qui me semble logique vu qu’ils sont aussi sur le campus. Ce que je ne comprend pas, c’est la rougeur de ses joues, mais bon, c’est surement l ‘émotion ! Je la regarde essuyer ses yeux du revers de la main avec un petit sourire nostalgique, le dernier anniversaire qu’on a fété ensemble remonte à deux ans maintenant. C’est l’occasion de prendre un nouveau départ.

Je m’approche d’elle, totalement mal à l’aise vu nos dernières altercations et lui tend un sac de cadeaux emballés avec des tonnes de scotch, histoire qu’elle patiente assez en ouvrant chaque cadeau pour les apprécier. Et puis c’est drôle de voir les gens s’acharner dessus héhé. Elle se saisit des cadeaux et me fait une bise, sa joue encore un peu humide et me regarde suspicieusement avant d’ouvrir la bouche. Je m’attendais bien au merci, mais le reste sonne comme un air de.. reproche ? J’hausse les sourcils en la regardant, essayant de comprendre où elle veut en venir… Ah, surement le diner a table ou je ne suis pas resté ? A charge de revanche, mais cette fois je reste en esperant que l’ambiance ne devienne pas pesante. Je retourne m’asseoir pour laisser ma place aux autres mais Brian m’attrape par l’épaule pour me demander confirmation sur ce qu’il a entendu :

Wait, elle a dit quoi là ? Ta soeur ? Vous ... vous êtes soeurs toutes les deux ?

« Oui oui, t’as bien entendu. C’est ma grande sœur. Vu son regard tout a l’heure, elle avait l’air étonnée de te voir ici. Vous vous connaissez ? »

Brian semble un peu choqué de l’apprendre, mais je comprends, on est différentes elle et moi. Grande blonde vs petite brune, idole charismatique vs sportive discrète, la classe vs … le look de tout les jours ? Enfin bref, différentes quoi.  Tout le monde se lève tour a tour pour souhaiter l’anniversaire de Yukiko, Brian envoie son pote sur les roses et se dirige vers Tessa, croisant Yuki au passage. Je plonge mon attention sur mon verre pendant qu’autour de moi tout s’anime. J’ai qu’une seule hâte, c’est que l’animation prenne de l’ampleur sinon je vais vite m’ennuyer et vouloir partir. Emiri me rejoint après avoir offert son cadeau à Yukiko, puis on regarde Yuki partir du bar d’un coup. Je tourne la tête vers Brian, qui se trouve à deux centimètres de là ou il se trouvait, je sais pas ce qu’il lui a fait mais ça a pas du lui plaire. Quel caractère celui là, tss.. Le grand roux se lève pour offrir un cadeau à Yukiko, le dernier qu’elle recoit. On revient tous à nos places et on laisse la starlette s’asseoir à table pour ouvrir tout ça, Brian venant s’asseoir à côté de Tessa, qui est à ma gauche et toute en discrétion. A ma droite et en bout de table se trouve Emiri, qui raconte bêtise sur bêtise pour essayer de se détendre. Je rigole en l’entendant, puis tourne la tête vers Yukiko qui s’asseoit en face avec Lutecya. Cadeaux posés sur la table, elle en attrape un pour commencer à les ouvrir. Sachant ce qui se trouve dans tout les autres, dont celui d’Emiri, il n’y en a qu’un dont je ne connais pas le contenu, celui de Brian. Je me demande bien ce qu’il a pu lui offrir, je savais même pas qu’il était prévenu qu’ils viennent d’ailleurs, lui et son ami.

« Allez, ouvre donc tout ça, soeurette » lui dis-je en souriant de toute mes dents.

J’insiste bien sur le dernier mot pour , y’a de vrais cadeaux mais aussi un ou deux pour l’embêter, j’ai hâte qu’elle ouvre tout ça krkrkr… Et puis ma curiosité s’attise de seconde en seconde, elle aussi la connaissant. Pendant que certains font connaissances et que Yukiko se décide sur quel cadeau ouvrir, Lutecya se lève pour aller commander à boire, nous faisant un gros clin d’oeil. Je sais pas trop mais ça me dit rien qui vaille, si elle commande de l’alcool on va se faire mettre dehors non ? C’est la seule qui a l’âge… ça passe ou ça casse.


Meyu Chat #kobe (Merci Flynnou :3)



---------------------------------

Meyuki parle :
Japonais en #cc66cc
Français en#00cc66
Anglais en cc0066

Hugging Cookie
calinou
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 274
■ Inscrit le : 03/05/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Yukiko Harada
« A l'université ; section littéraire »
(#) Re: [Terminé][RP Libre] Le Live Cacahuète  Jeu 8 Mar 2018 - 23:18

Le Live Cacahuète

Meyuki me tend un énorme sac de cadeau, elle essai de rattraper les deux ans de silence ?! Même moi, je lui en ai pas tant fait pour son anniversaire ! J'me fais sûrement de fausse idée, ma petite sœur à toujours été le genre à trop en faire, dans tous les domaines. C'est agaçant parfois, mais elle reste totalement adorable. Et la gêne qu'elle éprouve en venant vers moi et ce que j'ai dit avant, j'aurais peut-être pas du. Le but, c'est qu'on puisse passer du temps ensemble à nouveau, non ? Ce soir, je vais mettre ma douleur de côté avec elle et j'espère qu'elle en fera de même.

L'énorme surprise passée, ne me demandez pas laquelle j'ai en tête, Tessa vient vers moi un peu timide pour me souhaiter mon anniversaire. Je ne pensais qu'elle viendrait, en fait, je pensais pas que qui que ce soit viendrait en même temps. Il faut que je me rentre dans le crâne que des gens ont pensé à moi pour mon anniversaire.

- Bon anniversaire Yukiko
- Merci Tessa !

J'ose pas m'approcher plus de Tessa pour lui faire un câlin même si j'en meurs d'envie, parce que c'est mon anniversaire et tout et tout. Je lui fais un sourire chaleureux, car ça me fait vraiment plaisir. Et elle repart de son côté s'asseoir à coté d'Emiri et de ma.. Sœur qui discute avec Brian Johnson ?!
Me dites pas qu'ils se connaissent bien. Non. Tout, mais pas ça. Par pitié, faites qu'ils ne se connaissent pas !

AH. Il vient vers moi. Kiko Auto-Mode ON. Un joli sourire, j'ai tellement l'impression qu'il va me tomber dessus à un moment dans la soirée...

- Tiens ! Joyeux anniversaire !
- Ah, heu, merci !

Il m'a même ramené un cadeau ?! Je savais pas qu'il faisait dans le service après vente. Coïncidence, j'imagine, oui, ça peut-être que ça. Cette petite boite ne me dit rien qui vaille, mais.. on va faire avec. Je commence à avoir le sac chargé de cadeaux et il va falloir que j'arrive à me débarrasser de ce poids.

Je m'approche de la table et je pose le tout dessus. Hop ! Libre comme l'air ! Je m'assois à la table satisfaite de voir du monde autour de moi. C'est étrange, il me semblait avoir vu Yuki à la table ou du moins des cheveux bleus... Enfin, j'imagine qu'il n'aura pas tenu sa promesse... On va pas revenir là dessus hein.
Et si on détendait un peu tout le monde ? Je pense qu'ouvrir les cadeaux serait une bonne idée. Un petit spectacle de cette ouverture de cadeau ? Non, c'est mon anniversaire, et même si je suis dans un bar, j'ai le droit de m'approcher du naturel au plus possible.

Lute, qui était parti au bar, a fini par revenir avec plusieurs verres de... Je ne sais pas quoi. Je ne vais pas demander et plutôt commencer à ouvrir les satanés cadeaux de Meyu. Je commence par tâter le premier, il est mou et moelleux...

- Allez, ouvre donc tout ça, soeurette

Je le reconnais bien ce sourire de lutin des familles bretonnes ! En plus de les emballer pour pas que je réussisse à les ouvrir, je suis sure qu'elle a pris plaisir à chercher les cadeaux. J'ai toujours pensé qu'elle y voyait une sorte de mysticisme, comme remplir les gens d'attention pour leur prouver que c'étaient eux les gens importants. Ce qui dans mon cas n'était peut-être pas le cas avec tout ces échappatoires qu'elle s'était crées. Le premier cadeau est un nounours ! Et pas n'importe lequel : celui qui ne voulait pas perdre son nez ! Un sourire tendre m'échappe, il me rappelle cette cassette que j'ai usée de tout son soûl pour voir cette scène qui me faisait pouffer de rire. Ensuite, après quelques galères et des discussions taquine à mon sujet, j'arrive enfin à ouvrir ce satané paquet ! Et c'est.... du maquillage "Kiko". Ahah Meyuki, I see what you did there !

- Tu avais peur que j'oublie mon surnom petite sœur ?

Je pouffe de rire en lui disant ça et j’enchaîne sur les restes des cadeaux. Une photo encadrée de nous deux m'arrache quelques secondes de tendresses. Je capte le regard de ma sœur et essaye de lui exprimer toute ma gratitude. Je crois que ça fait des années que j'ai pas vu une image de nous souriante ensemble. Le troisième, non sans mal encore une fois, je l'ouvre et.... Oh !!!! C'était elle qui l'avait ! Un chandail qui datait de Mathusalem ! Eh bien maintenant, retour au propriétaire ! Et le dernier de sa part... C'est.... Un stylo avec un poing ?! Elle est sérieuse là ? Je la regarde avec un regard éloquent en attendant son explication. Une fois qu'elle m'a expliquée, je passe à la suite des cadeaux.

Je prends ensuite la petite boite noire que Brian m'a offerte. À l'intérieur, se trouve un collier sobre, au milieu duquel trône une pierre bleue à l'éclat sauvage. Il y a en plus un mot que je regarde rapidement avant que quiconque puisse le remarquer "Pour une jolie jeune femme". J'ignorais que Brian savait aussi bien écrire. Et qu'il avait de bons goûts. Je sais pas si je devrais le mettre ce collier, et je me retourne vers l'auteur du cadeau pour le remercier.

- Hum.. Merci Brian, j'en attendais pas autant de toi, c'est magnifique, tu me l'accroches ?

J'ai dit ça dans un souffle, attendant qu'il veuille ou pas me l'accrocher.
Je me tourne ensuite vers Emiri en prenant le cadeau qu'elle m'a offerte. Je l'ouvre et je tombe des nues. Tu t'en souviens encore Emiri ?! Il faut absolument que je le craque avec elle ce soir ! Pour renouveler notre amitié ensemble ! Mais ça sera ce soir, quand on sera juste ensemble. Je ne peux pas m’empêcher de la prendre dans mes bras. Elle est complètement interloquée, mais tant pis, cela signifie beaucoup pour moi.


Je m'éloigne d'elle, lui glisse un sourire et reviens près de Lute. Je suis heureuse d'être ici, je suis entourée de gens bien. Et je les aime un peu ou beaucoup, mais en tout cas, ils me remplissent de joie. Je prends un des verres que Lute a ramené, je le lève et porte un toast. Les conversations vont recommencer et je vais profiter d'une bonne soirée, enfin, j'espère...

Codage par Libella sur Graphiorum (modifié)

---------------------------------

Parlons peu, parlons japonais ! #0099ff
Parlons toujours peu, parlons anglais ! #00cc00
Parlons encore peu, parlons français ! #ff0000
Parlons beaucoup, parlons Espagnol ! #ff9900

Votre Idole est là ! (Meyu's art)


Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 27
■ Messages : 3295
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminé][RP Libre] Le Live Cacahuète  Lun 12 Mar 2018 - 15:18

Yukiko m'a fait un grand sourire malgré le fait que je ne lui ai pas donné de cadeau. Cela me rassure un peu dans un sens. Quelques secondes plus tard, par contre, c'est Yuki qui part ainsi que le pote de Brian. Etrange, je me demande pourquoi mon colocataire a l'air si abattu ? Ce qui me pousse à me demander ce qu'à bien pû lui dire Brian. Je regarde Yuki partir perplexe et Brian donne un cadeau à Yukiko avant de venir à côté de moi.

« Cette soirée est bien ennuyante non ? Moi c'est Brian, et toi ? »

« Ça vient de commencer, donc j'imagine que ça ira mieux après quelques verres. Je m'appelle Tessa. Enchantée»

Dernière partie de phrase prononcée en anglais. Je doute me tromper sur son origine vu comment il a prononcé son prénom. Bref, Yukiko ouvre ses cadeaux et je regarde juste par curiosité. Certains sont sympa, surtout la peluche ! Ce qui me refait culpabiliser de n'avoir apporté. Pfff.

Lutecya arrive avec des boissons et on porte un toast en l'honneur de la star de la soirée sauf que... Au goût de la boisson, il y a de l'alcool dedans et c'est cool. Sauf qu'on est au Japon et qu'on est encore tous « mineur ». Alors, ça ne m'étonne pas du tout de voir un serveur débarquer et nous demander nos papiers d'identité. Et franchement, ça me mets encore de plus de mauvaise humeur. Je ne suis pas la seule vu le regard outré de Yukiko et je la comprends parfaitement ! Le serveur nous met à la porte, disant qu'ils n'acceptent pas les mineurs et que le bar a une politique zéro tolérance pour les resquilleurs.

« Sérieux Lute ? Tu pensais que ça passerait ? Même dans un pub, on se serait fait contrôler ! On fait quoi maintenant ? Chez moi c'est mort, il y a mes parents et mes frères. » dis-je un peu énervée. On était bien au chaud et maintenant, on se retrouve dans le froid. Déjà que je n'étais pas trop pour venir si personne ne propose de solution, je rentre chez moi !

Heureusement, on en arrive pas là parce que Meyuki propose qu'on aille chez les Harada qui devraient être absent. J'approuve ce plan avec les autres et nous voilà en route.

« Hé Meyu... il y a de quoi faire la fête au moins chez toi ? Parce que ça va être triste si les placards sont vides ! »

---------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 1207
■ Inscrit le : 16/02/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Meyuki Harada
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé][RP Libre] Le Live Cacahuète  Mar 3 Avr 2018 - 14:09




















Le live cacahuète ♫

Meyuki & plein de gens ♪

Happy birthdayyyyy ♪


Yukiko pose ses cadeaux sur la table après avoir remercié Tessa et tate un premier cadeau. Je prend un malin plaisir a la regarder galérer pour l’ouvrir. Ayant la facheuse manie de scotcher le moindre centimetre de papier cadeau qui permettrait d’ouvrir rapidemen. Bah quoi, faut faire durer le plaisir et puis ca fait monter l’envie de les découvrir encore plus, en faisant durer le mystère.. Le sourire qui accompagne son face a face avec Meeko me fait sourire également. Elle se souvient et c’est chouette. Elle ouvre ensuite le paquet de maquillage, et sa remarque me fait pouffer de rire autant qu’elle.

Tu avais peur que j'oublie mon surnom petite sœur ?

« Ahah, oui on sait jamais ! T’es tête en l’air parfois, alors là tu risques pas d’oublier ! Sauf si tu oublies ton maquillage mais… j’en doutes un peu huhu » lui dis-je avec un grand sourire pas si innocent que ça.

Elle sait que le maquillage et moi ça fait deux, toujours le strict minimum et uniquement pour les occasions, comme là ce soir par exemple. Alors qu’elle, en tant qu’Idole, c’est un peu plus régulier. J’aime bien l’embeter la dessus, c’est bête qu’elle se maquille alors qu’elle est si jolie au naturel. Les starlettes, pfeuh !

Toute notre complicité sororelle semble passer dans le regard qui accompagne la découverte de la photo, j’ai l’impression de flotter sur un petit nuage pendnat quelques secondes. Cette complicité me manque, et j’espère qu’il y aura d’autres moments immortalisés comme celui là. AH le chandail…. Je souris innocemment et fait mine de reboire rapidement une gorgée en détournant les yeux pour sourire a Tessa l’air de rien.

J’attrape l’un des verres ramenés par Lutecya et voyant Tessa boire ça facilement, j’en prends une grosse gorgée, croyant que c’était quelque chose de non alcoolisé. Ahah, eh bah non. Je tousse et fait la grimace sous l’amertume de l’alcool qui descend le long de ma gorge. C’est pas trop mauvais ce truc, mais c’est pas qu’un peu alcoolisé! Eurk. Peut-être qu’il faut le boire tout doucement, le « déguster  et apprécier » comme Papa dirait. J’ai toujours refusé de gouter de l’alcool jusque là, mais puisqu’on y est, autant retenter. J’en reprend alors une toute petite gorgée. Peut-être que ça passera mieux comme ça.

L’ouverture du dernier cadeau et l’incompréhension de ma sœur me font rire, je lui attrape des mains et appuie sur le petit bouton qui déclenche le poing, la « frappant » sur le bras.

« Je sais pas si t’as souvenir des deux trois coups que Papa et moi on t’a montré au karaté, alors comme ça t’a moyen de te défendre hahaha » lui dis-je en riant, puis la laisse ouvrir les cadeaux des autres.

Mais la bonne humeur n’est que de courte durée. Le serveur arrive rapidement et nous fait comprendre qu’alcool et étudiants c’est non. Tolérance zéro dans le bar. Tessa et le reste de la bande semblent contrariés, je fais la moue aussi mais profite de l’agitation pour boire une dernière petite gorgée sans que le serveur le remarque. L’un des cadeaux me laisse un peu songeuse. Pour que Brian offre un bijou a quelqu’un c’est qu’ils doivent etre sacrément proche non ? Genre proche… ouais non j’veux pas imaginer en fait, même si je me demande bien ce qui les lie tout les deux. Le cadeau d’Emiri est chouette aussi, ça semble faire plaisir à Yukiko , meme si je ne sais pas pourquoi elle lui offre ça, surement un truc entre elles. C’est chouette qu’elles retrouvent leur complicité elles aussi !

Après tout, ca a été payé et c’est pas si mauvais ! Je les suit ensuite à l’extérieur et Tessa monte un peu le ton. Je la comprends, ça ruine un peu la soirée cette expulsion…

On fait quoi maintenant ? Chez moi c'est mort, il y a mes parents et mes frères.

Je regarde Lutecya en soupirant, puis me tourne vers Yukiko, Brian puis Tessa en croisant les bras et les frottant pour me réchauffer un peu. Il fait pas si chaud dehors. Et abréger la soirée alors que Yukiko a juste ouvert les cadeaux et qu’on a a peine eu le temps de s’amuser, ce serait vraiment nul.

« Hm... » Je regarde Yukiko, un peu hésitante puis poursuit « Les parents sont pas là de la soirée, vu qu’ils sont sortis avec des amis a eux et qu’ils pensaient qu’on était dehors pour la soirée aussi alors… on peut aller là-bas si ca vous dit ? »

Tout le monde semble approuver alors on se met en route, je les guide en tête de file. J’espère vraiment qu’ils ne sont pas rentrés entre temps, ce serait la loose ! On progresse de rues en rues, n’étant pas très loin de la maison qui se trouve en centre-ville.

Hé Meyu... il y a de quoi faire la fête au moins chez toi ? Parce que ça va être triste si les placards sont vides !

« Oh Papa Harada a toujours de quoi faire l’apéro quand quelqu’un vient, je pense que pour l’anniversaire de Yukiko il nous laisserait nous servir, tu crois pas Kiko ? Il a toujours pleins de trucs en plus ! »

On continue de progresser, Brian Lutecya Tessa Emiri Yukiko et moi, dans les rues du centre et tourne dans la rue de la maison. Une dizaine de minutes ca passe vite, surtout en groupe. Je passe la première et entre la clé dans la porte, la dévérouillant et donc confirmant que personne n’y est. J’entre, enlève mes chaussures et les pose a coté de la porte, puis ouvre grand la porte en leur faisant signe d’entrer.

« Bienvenue chez les Harada !  »


Meyu Chat #kobe (Merci Flynnou :3)



---------------------------------

Meyuki parle :
Japonais en #cc66cc
Français en#00cc66
Anglais en cc0066

Hugging Cookie
calinou


Dernière édition par Meyuki Harada le Dim 13 Mai 2018 - 19:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 274
■ Inscrit le : 03/05/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Yukiko Harada
« A l'université ; section littéraire »
(#) Fail Avoided  Mer 25 Avr 2018 - 14:20

Le Live Cacahuète

- Ahah, oui on sait jamais ! T’es tête en l’air parfois, alors là tu risques pas d’oublier ! Sauf si tu oublies ton maquillage mais… j’en doutes un peu huhu

Comme de bien entendu, elle peux pas s’empêcher de sortir une vanne sur la trousse de maquillage énorme que j'ai constamment dans mon sac. C'est sur qu'elle est pas du tout du genre à en mettre même si elle mériterait que je lui donne quelques conseils de beauté. Pas forcement mettre une tonne de maquillage mais faire un truc naturel qui mettrait en valeur ses yeux par exemple. Le genre de truc SIMPLE qu'elle pourrait refaire elle même aussi douée soit-elle.

Je suis contente de voir qu'elle est aussi nostalgique que moi ! Il y a peut-être de l'espoir dans notre relation... Elle m'aime peut-être un peu. Peut-être même qu'elle est venu de son plein gré et ça serait incroyable.

Lorsque Lutecya nous ramène des verres, je pensais avoir goûtée au sien. Visiblement, on tous eu droits au même verre puisque je vois ma sœur tousser en prenant une gorgée...  Je la vois reprendre une gorgée avec un regard curieux, ne me dite pas qu'elle a jamais bu d'alcool ? Alors qu'elle est restée en France plus longtemps que moi ?! Elle a 17 ans quand même. Il faut qu'elle se magne le cul ! Pardon, les fesses ! Ça veux dire qu'elle a pas fait de bêtises sous l'emprise de l'alcool ! Je serais déçue si c'était le cas, fin seulement si c'est le genre de bêtises dramatique qui convient pas à mes oreilles chastes. Une petite oursonne comme ça... Je continue à ouvrir mes cadeaux tranquillement et méthodiquement, n'ayant pas le choix. Tout le monde à l'air de boire ces liquides brûlants de manière complètement détendue et habitués à part Meyuki bien sûr, ce n'est pas pour me déplaire mais j'imagine qu'étant tous mineur, on va se faire....

- Je sais pas si t’as souvenir des deux trois coups que Papa et moi on t’a montré au karaté, alors comme ça t’a moyen de te défendre hahaha

Aoutch ! Ça fait pas mal mais quand même ! Ça surprend ! Je te permet pas, espèce de... de sœur panda ! Elle se contrôle encore, contrairement à un certains jours... Je ne vais pas en parler à tout le monde mais, dire à Meyu de contrôler quelque chose, c'est l'équivalent de se planquer dans un abri anti-nucléaire et d'y rester pour les prochaines années. Ce coup de poing à l'époque m'avait fait vachement mal, imaginez si elle me l'avait cassé mon nez. Je crois que je lui en aurait voulue à vie !

Ah bah, qu'est-ce que je disais ?! Virée ! MOI, virée ! Et c'est la faute de Lutecya ! Si elle nous avait pas donnée ces verres, on en serait pas là. Je prend mon air le plus offusquée possible et je quitte la table. J'ai pas oubliée bien sûr de prendre mes cadeaux, ceux que je ne porte pas déjà ! Ma sœur boit une gorgée en ninja et elle croît que je l'ai pas vu hein ? Tu va voir, Meyuki Harada, le savon que tu va prendre !
Je n'oublie pas les petits Hanabi d'Emiri, et ça me fait chaud au coeur de les avoir eue... J'ai hâte qu'on se trouve un coin toute les deux juste à deux pour les faire pétiller ensemble !

- Sérieux Lute ? Tu pensais que ça passerait ? Même dans un pub, on se serait fait contrôler ! On fait quoi maintenant ? Chez moi c'est mort, il y a mes parents et mes frères.

Lute lui répond une petite remarque acerbe de sa composition, comme quoi elle avait pas prévu que ça se passe comme ça, et que de toute façon on allais trouver un moyen de me faire quelque chose digne de ce nom.
Moi aussi je suis en colère, comme tout le monde autour de nous, contre Lute, mais elle a fait pas mal d'effort pour les réunir tous là j'imagine, alors ça serait bien de faire preuve d'un peu de... tolérance ? Elle a fait ce qu'elle pouvait, non ? Je m’apprête à répondre quelque chose à Lute pleine de gentillesse quand je capte le regard de ma sœur. Elle m'a l'air pas confiante...

- Les parents sont pas là de la soirée, vu qu’ils sont sortis avec des amis a eux et qu’ils pensaient qu’on était dehors pour la soirée aussi alors… on peut aller là-bas si ca vous dit ?

Ah bah oui, tu peux me regarder autant que tu veux avec ce regard là ma petite, j'aurais toujours pas de réponse à ta question. C'est toi la plus proche des parents, pas moi ! N'empêche que si nos parents nous découvrent, c'est moi qui vais prendre pour mon grade. J'ai l'habitude, c'est ça d'être une grande sœur, mais bon, j'aimerais que Meyu se fasse disputer de temps en temps elle aussi !
Lute reste interdite, pour le reste tous le monde à l'air ok avec l'idée brillante de ma sœur, J'hoche la tête pour signifier mon accord, histoire de faire genre "je suis la responsable".

Meyuki prend la tête de la troupe ! J'en profite pour dire à Lute que je lui en veux pas mais que je dois faire attention à mon image public. Elle a vraiment bien l'air de s'y connaître en chemin. Pour quelqu'un qui viens de revenir au Japon, elle a pas vraiment de mal.

- Hé Meyu... il y a de quoi faire la fête au moins chez toi ? Parce que ça va être triste si les placards sont vides !
- Oh Papa Harada a toujours de quoi faire l’apéro quand quelqu’un vient, je pense que pour l’anniversaire de Yukiko il nous laisserait nous servir, tu crois pas Kiko ? Il a toujours pleins de trucs en plus !
- Je suis pas sure mais tu as carte blanche, c'est mon anniversaire !

J'ai répondu du tac au tac mais ce que j'ai dit n'est pas forcement faux. Je devrais prendre responsabilités si il se passe quelque chose à la maison.
Je me met en fin de file afin de fermer la marche et voir ce petit monde. On commence à marcher tranquillement, on avance quand même assez vite : Merci Meyu et sa cadence.. non tendance à marcher vite !

Sur une des rues qu'on traverse, je vois une tête au cheveux bleues débouler vers moi. Je pense pas que quelqu'un ait pu le voir. Il me prend à part et me glisse quelque mot à l'oreille. Son air déçu et anxieux me fait écho et j'arrive pas à lui en vouloir. Je pardonne beaucoup de chose ce jour décidemment. Il fini par me donner son numéro en espérant pouvoir se rattraper une autre fois.
L'échange a duré quelques minutes et je reviens vite. Personne n'a semblé remarquer mon absence et c'est tant mieux.

- Bienvenue chez les Harada !

Enfin devant cette vieille maison ! Ou nouvelle, selon les points de vue. Je rentre en dernière, j'ai toujours en tête ce gars qui est revenu me voir. Je sais pas si je vais lui envoyer un message, mais il faudra définitivement que j'en parle à ma sœur ce soir. Elle doit connaître tout le monde dans cet école vu son tempérament et ma discussion de l'autre jour avec Tessa.

- J'imagine que vous le savez tous, mais faîtes attention aux objets dans la maison !

Bon, la partie relou, c'est fait. Avec Meyu, on a emmené tout le monde dans le salon. Je me demande ce qu'elle va proposer comme chose à faire ou si on va juste s'asseoir et parler autour d'un verre. Je vois Brian chaud, ça m'étonnerais pas qu'il propose un jeu d'alcool. En parlant d'alcool, je regarde Meyuki et je vais chercher de l'alcool. J'aimerais bien que Tessa vienne avec moi, elle m'aiderais à choisir ce qu'on sort pour tout le monde. Je la regarde et lui fait un signe de tête vers le buffet, j'espère qu'elle comprendra.

La tête dans le buffet, je commence à sélectionner les bouteilles auquel semble tenir mon père pour les mettre sur le coté.

- Vous aimez quoi comme alcool ?! J'ai... du whisky, du saké, de la liqueur, de.... Bref, plein de chose ! Dîtes moi ! Ah oui, il doit y avoir des bières dans le réfrigérateur et du soft bien sûr !

Je me suis retourné et j'ai haussé la voix pour que tout le monde m'entende. Je compte pas en sortir plus que nécessaire en terme de bouteille. Il faudra des verres aussi, tout le monde va mettre la main à la pâte, je le sens !
Codage par Libella sur Graphiorum (modifié)

---------------------------------

Parlons peu, parlons japonais ! #0099ff
Parlons toujours peu, parlons anglais ! #00cc00
Parlons encore peu, parlons français ! #ff0000
Parlons beaucoup, parlons Espagnol ! #ff9900

Votre Idole est là ! (Meyu's art)


Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 27
■ Messages : 3295
■ Inscrit le : 17/10/2013

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Mai 2013
Tessa Yorke
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminé][RP Libre] Le Live Cacahuète  Mer 2 Mai 2018 - 16:42

On mets peu de temps à arriver chez les Harada. Je me rappelle un peu l'endroit où ils habitent vu que j'étais déjà venue pour l'anniversaire de Meyuki le mois dernier. C'est drôle que je revienne ici pour un autre anniversaire en si peu de temps. En tout cas, Meyuki m'assure qu'il y a de quoi prendre l'apéro au moins. Ça sera déjà ça on va dire.

Une fois à l'intérieur de la maison, je retire mes bottes et après avoir marcher autant, ça fait du bien d'être à plat. On va tous dans le salon et Yukiko attire mon attention et me regardant. Elle me montre le buffet d'un signe de tête. Je suppose que je peux l'aider à choisir de quoi boire. Je la suis donc jusqu'au buffet et regarde par dessus son épaule. Il y a pas mal de choix et il y a même du whisky. C'est rare d'en trouver comme ça chez des purs japonais.

Vu que j'ai déjà une mini-gueule de bois à cause du whisky que mes frères ont rapportés, autant soigné le mal par le mal.

"Je prendrais du whisky pour commencer. C'est bien pour l'apéro. Vous avez de quoi grignoter aussi?"

Parce que si personne ne mange, ça risque de vite mal tourné mais ça je ne le dis pas. Je prends la bouteille que Yukiko a sélectionné et attends que les autres choisissent leurs boissons pour l'aider.

---------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 20
■ Messages : 1207
■ Inscrit le : 16/02/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Meyuki Harada
« Elève ; en 5ème année »
(#) Re: [Terminé][RP Libre] Le Live Cacahuète  Dim 13 Mai 2018 - 19:43




















Le live cacahuète ♫

Meyuki & plein de gens ♪

Happy birthdayyyyy ♪


Pendant que tout le monde se déchausse dans l’entrée, je me débarasse de mon manteau et le range dans le placard pas loin, en profitant pour le montrer aux autres. Je les laisse faire et me dirige vers le salon pour m’asseoir dans le canapé, suivie par les autres. Yukiko annonce la régle numéro un de la maison, pas de casse ; ce qui me fait sourire. Elle n’a pas oublié l’importance que donne maman à tout ce qui se trouve entre ces murs. Je regarde ma grande sœur se diriger vers le buffet et énoncer tout ce qui s’y trouve.

- Vous aimez quoi comme alcool ?! J'ai... du whisky, du saké, de la liqueur, de.... Bref, plein de chose ! Dîtes moi ! Ah oui, il doit y avoir des bières dans le réfrigérateur et du soft bien sûr !

J’aurai bien voulu lui dire ce que j’aime la dedans, mais le souci c’est que je n’ai jamais goûté à tout ça. Enfin sauf le truc de tout à l’heure amené par Lutecya mais j’ai pas trop trop aimé en fait. J’essaye de réfléchir à ce que les parents prennent quand ils font un apéro avec leurs amis pendant que Tessa s’approche de la grande blonde.

Je prendrais du whisky pour commencer. C'est bien pour l'apéro. Vous avez de quoi grignoter aussi?

Brian semble du même avis niveau boisson, Lutecya semble hésiter et Emiri choisis la bière. Je me lève pour aller voir ce qu’il y a dans la cuisine pour remplir nos estomacs autrement qu’en les arrosant, suivie par cette dernière histoire de porter ce qu’on trouvera au salon. On ouvre les placards et échangeons un sourire complice en voyant le paquet de chips créme-oignons qui trône là-haut. Celui là on le prend direct. J’attrape aussi un autre paquet de chips au paprika, des biscuits apéritifs, des cacahuètes au wasabi et laisse Emiri repartir avec tout ça au salon, pendant que je met le nez dans le frigo. Je sors deux bières, une pour elle et une pour moi. J’aurai bien suivie Tessa mais le whisky c’est assez fort, de ce que je sache alors je préfère suivre Emi pour l’instant. Rien d’autre n’attire mon attention, rien à grignoter en particulier en tout cas, du coup je prends des verres et retourne là bas. Une fois tout le monde servi, je tends ma bière devant moi et me racle la gorge pour que tout le monde suive.

« A l’anniversaire de  ma grande sœur Yukiko , puisse cette nouvelle année lui être favorable haha ! Kampaï ! »


------------------------------------------------------------


Une ou deux heures plus tard, deux verres ou plus d’enfilés pour certains, la soirée est bien entamée. Autant que les paquets de chips, pour tout dire. Yukiko et Emiri ne devraient pas tarder à revenir de leur petite sortie pour allumer leurs feux d’artifice de retrouvailles à ce que j’en ai compris, pendant qu’ici on s’amuse avec une application de jeu à boire. Je ne sais plus qui à eu l’idée, mais c’est assez rigolo. Ca nous donne des phrases du genre « J’ai jamais fumé de drogue » et si on l’a déjà fait, on doit boire une gorgée ou autant qu’annoncé par le jeu. On apprend pas mal de choses les uns sur les autres n'empêche ! Vu que je suis assez innocente, j’ai esquivé pas mal de choses mais bizarrement, les gorgées distribuées sont venues équilibrées les choses. Je me lève doucement du canapé pour aller faire un tour dans la salle de bain du haut pour me détacher les cheveux et aller au petit coin, parce que boire ça donne envie, faut pas se leurrer.

Une fois revenue,  je remarque qu’Emiri est revenue mais que Brian n’est plus là, et Yukiko n’est pas là non plus. J’interroge les autres du regard, qui haussent les épaules du genre « aucune idée » mais Emiri m’indique la cuisine. Curieuse de savoir ce qui se trame, surtout après ce qui s’est passé tout a l’heure, je me dirige là bas en prétextant aller chercher des glaçons et les trouve entrain de discuter, mais assez bas pour que personne ne les entende, même pas moi depuis le couloir. Je plisse les yeux un peu perplexe, puis fait mine de passer l’air de rien et prends les glaçons dans le congélateur.

« Désolé, je ne fais que passer ! Mission urgente !  »

S’ils veulent discuter, qu’ils le fassent, moi j’ai une mission à accomplir ! Je suis sûre que Tessa approuverai pour rafraichir son whisky d’ailleurs !


Meyu Chat #kobe (Merci Flynnou :3)



---------------------------------

Meyuki parle :
Japonais en #cc66cc
Français en#00cc66
Anglais en cc0066

Hugging Cookie
calinou
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 274
■ Inscrit le : 03/05/2017

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 19 ans
❖ Chambre n° : U-3
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Yukiko Harada
« A l'université ; section littéraire »
(#) mehmehmeh :3  Dim 3 Juin 2018 - 17:22

Le Live Cacahuète

- Je prendrais du whisky pour commencer. C'est bien pour l'apéro. Vous avez de quoi grignoter aussi?

Je vois Meyu qui pars dans la cuisine, sûrement pour trouver de quoi manger ce soir. Je lui dirais bien de se lancer dans un trip culinaire tant qu'on y est puisque je n'ai pas exactement mangé assez, mais bon. Les chips, biscuits apéritifs et tout autre conneries à manger sont les bienvenues. Surtout, quand je vois que Tessa et Brian se tournent vers le Whisky. Lutecya semble hésiter et lève la tête vers moi. Je l'encourage à prendre ce dont elle a envie et me suis pour un whisky-coca. Emiri et ma petite sœur emplissent la table basse de chose à manger et Brian en pioche assez vite. Je l'imite tranquillement, l'alcool va me faire du mal ce soir, je le sens.

Assez vite, ma chère soeur tend sa bière devant elle. Elle va faire un toast ? Je l'imite, elle aussi, et tend à mon tour mon verre en la regardant.

- A l’anniversaire de ma grande sœur Yukiko , puisse cette nouvelle année lui être favorable haha ! Kampaï !

Tout le monde enchaîne à la suite en répétant "Kampaï" d'un air assez enjoués. Brian prend ses aises, Lutecya bois vite ses verres, Emiri se lance dans une croisade contre les chips oignon-crème. Je souris à ma soeur, ça me fais plaisir qu'elle s'investisse autant pour me rendre la soirée agréable.


------------------------------------------------------------


À un moment, Emiri et moi passons dans le jardin. Le temps a défilé et je n'ai pas vraiment tenu le compte. Les petits Hanabis sont entre nos mains et un briquet, on se met dans un coin du jardin. Assise par terre, se souriant comme des débiles, riant en disant que c'est l'alcool qui nous joue des tours et continuant de plus belle à échanger sur l'une et l'autre. Je me sens confiante dans ma relation avec Emiri que je retrouve petit à petit. C'est marrant comment l'alcool l'inhibe et comment je redeviens la petite fille timide d'antan.
Je passe un moment assez incroyable avec mon amie d'enfance.
On finit par rentrer, vaincue par le froid et par l'absence d'alcool pour nous réchauffer. Il ne faudra pas oublier les canettes de bière qu'on a descendue.

Ici, personne n'a froid ! Et ça ne devrait pas arriver de sitôt. Je vois un cadavre de bouteille traînes et des questions personnelles fusent. Ceux qui ont déjà fait boivent ! Meyuki est pas là, j'espère qu'elle est pas partie vomir. Elle boit pas beaucoup d'alcool et ça serait dommage que ma soirée d'anniversaire lui laisse le souvenir de "l'alcool, ça fait vomir et ça donne trop mal à la tête". Je demande ou est passé Meyu et personne ne se souvient vraiment. Bon, elle doit pas être loin, autant, aller la chercher.

Je me dirige vers la cuisine. Je vais aller voir s'il nous reste de l'alcool et du soft. Surtout du soft. Et de quoi manger. Si Meyu va pas bien, elle doit être en train d'agoniser là-haut dans la salle de bain. Je ne pense pas qu'elle apprécierait que j'interrompe sa session de "soulagement".
Je commence à farfouiller dans le placard à biscuit apéritif, mais Meyuki a bien fait son travail, il ne reste pas grand chose. Je prends les cacahuètes qui traîne et je sors un plateau dans un placard du bas. Des pieds surgissent de nulle part. Enfin... Plutôt des chaussures, que j'ai déjà vues avant. Je remonte lentement les yeux jusqu'à Brian. Brian qui est affreusement trop près de moi comme le jour où... La serviette est tombée par je ne sais quelle magie de moi. Nous sentons tous les deux l'alcool et il a un regard un peu torve. Je ne sais pas ce qu'il va se passer et je me presse contre le plan de travail. Il s'approche de moi en me balançant une de ses phrases de charmeurs. Pourtant, il ne l'a dit qu'à mi-mots comme s'il avait peur qu'on soit entendu. Qu'à cela ne tienne, a part être dans le club de karaté avec ma sœur, je doute qu'elle lui fasse peur ou qu'il y ait quelque chose entre eux. Franchement, Meyuki vaut mieux que ça.
En parlant d'elle, elle passe. Elle a l'air guillerette et bien. Elle n'a pas dû boire trop d'alcool. Tant mieux, mais elle fout quoi dans la cuisine ?

- Désolé, je ne fais que passer ! Mission urgente !

Elle prend les glaçons et s’éclipse aussi vite qu'elle est venue. Ma petite sœur n'écouterait pas aux portes donc je ne prends pas la peine de vérifier si elle est vraiment partie. Sous le coup de l'alcool peut-être, je parle un peu trop fort. Mais personne n'est là, sauf Brian, donc personne entendra.

- Et alors, tu veux qu'on remette ça ? C'est non. J'ai fait une erreur ce soir-là, je m'en veux et apprécierais que tu n'en parles à personne...
- Ouais, on va faire comme ça. Personne saura que tu as laissé tomber ta serviette, mais tu m'en devras une.

Il a encore son sourire de charmeur. Son ton me laisse aucun doute ceci dit, je n'ai pas le choix. Je soupire et hoche la tête en signe d'assentiment. Il s'approche encore une fois dangereusement de moi et je suis déjà coincé contre le plan de travail. Petit à petit, centimètre par centimètre, je vois son visage plus près du mien et au moment où il va m'embrasser, il s'éloigne simplement de moi. Il est fier de lui et du résultat. Je suis soulagée à l'intérieur.

Il quitte la cuisine et je repars à mes activités : trouvé des boissons valide pour boire. Je trouve une bière que je descends d'un trait. Sur le plateau que j'ai sorti, je mets les cacahuètes et j'ajoute les boissons.

- Chaud devant !

Je pose mon plateau sur la table du salon et je récupère les cadavres qui traînent par là. Un peu de ménage dans ce capharnaüm ne ferait pas de mal, mais autant limité les dégâts dès le départ. Je reviens vite, satisfaite de l'état de la maison. Je prends part aux discussions, j'évite de parler avec Brian même si je lui glisse quelques mots pendant la conversation. Je me tourne surtout vers Tessa et Emiri avec qui j'essai de continuer le lien qui nous a unit ou pourrait nous unir. Lutecya a toute ma reconnaissance pour cette soirée, car elle n'aurait pas été possible sans elle. D'ailleurs, elle s'est endormie, vaincue par l'alcool sans doute, au bord du canapé. Je vais l'installer dans ma chambre pour le moment et je somme Brian de m'aider. C'est étrange, mais c'est un homme grand et fort, il va pouvoir m'aider. Il a clairement pas envie de le faire, mais il le fait, j'ignore pourquoi. Il la prend dans ses bras et me suis pour aller dans ma chambre. Ça me rappelle clairement des souvenirs et il ne se gêne pas pour me le faire remarquer en ricanant. Heureusement que mon amie dort.
Une fois Lute installée, il part, non sans m'embêter d'abord. Je reste un moment-là à cuver mon vin et à réfléchir à cette soirée. Je laisse un verre d'eau et une bassine à côté du lit avant de redescendre.

Il doit s'être écoulé quoi... 1 h depuis que je suis monté ? Je regarde l'heure sur mon portable : 00 h 26. Seulement ?!

Emiri et Meyuki sont mort de rire sur le canapé. Elles se disputent en même temps les derniers chips oignon-crème. J'ignore ou est Brian. Tessa à l'air de s'amuser aussi. Je m'approche d'elle et lui colle un bisous sur la joue.

- Toi, t'es cool ! Quoique un peu refermée sur toi-même, mais Meyu t'aime bien alors c'est que tu es quelqu'un de bien !

Je reprends une conversation l'air de rien, la soirée n'est pas encore terminée, mais quoiqu'il se passe, j'ai passé un bon anniversaire.

Codage par Libella sur Graphiorum (modifié)

---------------------------------

Parlons peu, parlons japonais ! #0099ff
Parlons toujours peu, parlons anglais ! #00cc00
Parlons encore peu, parlons français ! #ff0000
Parlons beaucoup, parlons Espagnol ! #ff9900

Votre Idole est là ! (Meyu's art)


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: [Terminé][RP Libre] Le Live Cacahuète  

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé][RP Libre] Le Live Cacahuète
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; centre ville :: Le centre-ville-
Sauter vers: