Partagez | 
 

 Dance - Like no one's watching us

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
■ Age : 22
■ Messages : 1426
■ Inscrit le : 11/12/2014

■ Mes points : 831

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Lutecya Landa
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: Dance - Like no one's watching us  Lun 17 Juil 2017 - 21:39

Dance - Like no one's watching us


Pour la photo, elle avait sorti de son sac une paire de lunettes plus ou moins classe, ça lui donnait un certain style. Bah, si ça l’amuse d’être affichée comme ça sur la photo, chacun son délire hein. Du coup, j’appuie sur le bouton pour prendre le cliché. J’avoue que ça donnait un certain style. Je tendis donc mon téléphone pour lui montrer le résultat.

«  - Regarde, tu devrais t’acheter une moto, ça te donne un sacré style. » avais-je alors prononcé, même si je savais qu’elle devrait attendre encore quelques années avant de pouvoir obtenir un permis et peut-être s’offrir ainsi une moto.

«  - Sans permis ? » me répondit-elle, et j’haussai les épaules.

«  - Bah, j’ai pas dit tout de suite non plus. Et puis, y a les petites motos en plastique. » rigolai-je alors. Haha, ça ferait un cadeau tellement génial en plus une moto pour enfant. J’avoue, il faut que je retienne cette idée, parce que je la trouve géniale. Maintenant, il me restait à découvrir la date d’anniversaire de la demoiselle, histoire d’être au point pour le cadeau.

Bref, nous avions lancé la partie. Ce ne fut pas une partie très simple, Mina gérait plutôt bien sa moto, mais je la gérais bien mieux qu’elle. Du coup, ce ne fut pas trop difficile pour moi de la rattraper, surtout quand je profitai de sa chute pour la doubler et prendre un maximum d’avance. Elle était peut-être sur mes talons, mais je savais que j’allais remporter cette manche. Il était inconcevable que je prenne la seconde place, prouvant ainsi que la puissance de la moto sur le jeu ne faisait pas tout. Ainsi, je gagnai, et j’en fus sacrément contente.

«  - Yeaaaah ! Tu veux une revanche ? » m’étais-je alors exclamée une fois la ligne d’arrivée franchie. Ouais, il m’arrive d’être vachement fière de moi.

«  - oh que oui ! » me répondit Mina et nous étions reparties dans une nouvelle étape. On avait sélectionné d’autres bolides ainsi qu’un autre circuit, augmentant de fait le niveau des robots. Je m’en sortis au mieux, même si je n’arrivais pas à rattraper Mina. Le pire fut sans doute quand je me pris cette fucking bordure. Dans les derniers mètres, évidemment, ce qui me fit perdre tout simplement la course, alors que Mina était arrivée première. Je tirai du coup une tête jusque par terre, complètement désappointée de cet échec.

«  - Vengeance! Une revanche? » me proposa-t-elle. Je dois vous avouer une chose… je suis parfois un peu mauvaise perdante. Et pour le coup, je râlai pas mal au fond de moi. Si je m’étais pas prise la bordure, j’aurai pu au moins être deuxième et je m’énerverai moins. Bon, une troisième partie était définitivement une mauvaise nouvelle à mes yeux.

«  -Heu, nop… je préfèrerai qu’on change. J’aime bien tester pleins de choses et j’avoue que j’ai bien envie de tenter de récupérer une peluche avec les grappins là-bas, histoire d’avoir un souvenir de notre sortie. » proposai-je à la place, espérant qu’elle accepterait mon idée.


Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Lutecya parle en [#330033].
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 196
■ Inscrit le : 23/05/2017

■ Mes points : 350

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mina Aranako
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Dance - Like no one's watching us  Mar 18 Juil 2017 - 8:07

"Bah, j’ai pas dit tout de suite non plus. Et puis, y a les petites motos en plastique." dit-elle en rigolant.

J'ai une gueule à manier une moto en plastique de merde qui se déplace en marchant? D'accord que je suis beaucoup plus jeune qu'elle mais quand même. Je pointe le doigt sur mon visage, d'un air dépitée.

"J'ai une gueule à vouloir manier une moto en plastique de merde qui se déplace en marchant? J'ai 16 ans, pas 6."

Et pour l'instant, c'est inconcevable que j'adopte un enfant. Et pourtant, comme l'a dit Lute-chan, je ferai une bonne femme et donc une bonne mère. Mais bordel, j'aimerais tellement me marier avec Tany et adopter un enfant avec elle, mais pour ça il faut que je parte du Japon! Putain!

Bref, lors de la seconde course, je remarque, lors j'utilise la caméra arrière à la fin, que Lute-chan s'est pris la bordure qui l'a mis tout simplement avant-dernière... sur les 12 concurrents, moi et Lute-chan comprises. Ca fait quand même bien marrer quand je vois sa tête tirer jusqu'à par terre.

"Vengeance! Une revanche?

Heu, nop… je préfèrerai qu’on change. J’aime bien tester pleins de choses et j’avoue que j’ai bien envie de tenter de récupérer une peluche avec les grappins là-bas, histoire d’avoir un souvenir de notre sortie.

Ben alors Lute-chan? Tu es tellement déçue que tu as besoin d'une peluche pour te réconforter?" moquais-je gentiment alors. Je reprends "En fait j'ai pas trop envie de m'essayer à ce "jeu de hasard", mais écoute si tu veux... en attendant, je vais faire un peu de basket. On se rejoint tout à l'heure."

Je m'éloigne donc de Lute-chan, je mets un des jetons dans la borne et je commence à faire mes paniers. J'enchaîne donc les lancers sans forcément les réussir.

---------------------------------

Je parle en Japonais en #9C3634 et en Anglais en #4B5285
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 22
■ Messages : 1426
■ Inscrit le : 11/12/2014

■ Mes points : 831

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Lutecya Landa
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: Dance - Like no one's watching us  Mar 18 Juil 2017 - 18:03

Dance - Like no one's watching us


« - J'ai une gueule à vouloir manier une moto en plastique de merde qui se déplace en marchant? J'ai 16 ans, pas 6. » me répondit-elle à ma petite vanne sur la moto en plastique. Sauf que c’était une réponse assez agressive de sa part et j’avoue, je ne m’y attendais pas. J’avais en tête une réponse toujours dans le ton de la plaisanterie. *Haaan… je pensais que tu en avais 5 en réalité.* Mais je préférai ne pas aller dans ce sens-là, pour ne pas qu’elle se braque encore plus. A croire que les plaisanteries n’étaient pas spécialement son fort. Du coup, je levais les mains en l’air.

« - Pardon chef. Je ne dirai plus de blague. » répondis-je puis on se lançait dans la deuxième course. Celle-ci se déroula comme je vous l’ai déjà expliqué : vers la fin de la course, je me pris une bordure, ce qui fit que je me retrouvais en avant-dernière place par je ne sais quelle miracle. En tout cas, ça m’avait juste choquée sur le coup le fait que je me prenne la fameuse bordure, tirant une tête jusque par terre. Mina, elle, avait évidemment gagné et, bon, j’étais contente pour elle malgré ma déception face à l’accident qui m’empêchait d’être au moins deuxième.

« - Vengeance! Une revanche? » m’avait-elle alors proposé et j’avais répondu que j’avais envie de me récupérer un souvenir au grappin. Ben oui, j’ai bon avoir 21 ans, ça n’empêche que les souvenirs c’est toujours cool. J’ai pas envie d’oublier les bons moments que je passe avec mes amis. Alors, bon, il fallait au moins que je réquisitionne une peluche, même si j’allais sans doute devoir mettre quelques jetons avant de réussir à en obtenir une.

« - Ben alors Lute-chan? Tu es tellement déçue que tu as besoin d'une peluche pour te réconforter? » je sentis que ça ne sonnait pas vraiment méchamment, mais bizarre, j’avais également la sensation que c’était son moyen de se venger un peu face à ma petite blague de tout à l’heure. Alors, elle l’avait mal pris à ce point.

« - Oh, bah désolée madame hein, d’apprécier récupérer un petit souvenir. » répondis-je, d’un ton calme, bien que mes yeux lançaient des éclairs. J’avais envie de la titiller un peu, n’ayant pas spécialement apprécier ses dernières réactions. Je ne comprenais pas vraiment d’où lui venait soudainement cette légère agressivité mais je trouvais cela vachement bizarre vu que depuis tout à l’heure on passe globalement un bon moment.

« - Dis moi… t’aurai pas tes règles par hasard ? » demandai-je en rigolant, la laissant ensuite partir pour jouer à son jeu tandis que je me dirigeais vers les grappins. Je repérais une petite peluche rose toute mignonne, un petit chaton. Il avait les yeux globuleux, tenant une sorte de pelote de laine entre les pattes. Je le trouvais tellement mignon qu’une fois que j’eus mis le premier jeton, je m’acharnais à le récupérer. Oui, je ne visais aucune autre peluche, celle-là était la seule qui m’avait donné envie. Je fis plusieurs tentative, chaque fois n’étant pas loin de réussir à obtenir ma peluche. 6 jetons passés, je l’obtenais enfin.

« - Youpiiii ! » m’écriai-je alors en récupérant mon lot tandis que je dansais joyeusement avant de me diriger à nouveau vers ma camarade. Je tendis la peluche dans sa direction en lui disant un regarrrrrrrdeeee insistant. Puis je mis la peluche près de nos affaires et lui demander ce qu’elle voulait faire maintenant.


Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Lutecya parle en [#330033].
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 196
■ Inscrit le : 23/05/2017

■ Mes points : 350

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mina Aranako
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Dance - Like no one's watching us  Mar 18 Juil 2017 - 19:24

Suite à ma remarque, Lute-chan lève ses mains en l'air, à croire qu'elle est surprise de ma réaction.

"Pardon chef. Je ne dirai plus de blague."

Après la deuxième course et ma petite moquerie, Lute-chan répond, d'un ton calme:

"Oh, bah désolée madame hein, d’apprécier récupérer un petit souvenir. Dis moi… t’aurai pas tes règles par hasard ?

Ah! Heu... oui."

Et putain! J'ai tendance à oublier mes règles. Comme si mon organe génital ne comprend toujours pas mon homosexualité, depuis le temps que je suis au courant! Je ne peux pas faire d'enfant sachant que je me vois très mal *censuré* un garçon! Bon bref, je me mets au basket alors que je viens de me rendre compte que j'ai mes règles. Youpi. J'enchaîne donc mes paniers. Pendant que je me débrouille relativement bien au premier round (j'ai 85 points quand même), pendant le deuxième round où le panier va de droite à gauche, j'ai eu un score assez... meh! (au total j'ai eu 131 points)

Je tente de mettre un autre jeton tandis que je vois Lute-chan me montrer la peluche d'un air insistant. C'est une peluche de chaton rose aux yeux globuleux. Bon, bref, le jeton n'étant pas inséré, je devrais peut-être m'amuser avec Lute-chan. C'est moins évident avec mes règles (je ne peux pas faire de jeu qui bouge) et j'ai envie d'un jeu de rythme. Tiens, j'ai une idée:

"Et si on joue à "Project DIVA"? On fera chacun son tour."

Comme je sais que c'est un jeu en un joueur, je pense qu'il vaut mieux faire chacun son tour.

---------------------------------

Je parle en Japonais en #9C3634 et en Anglais en #4B5285
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 22
■ Messages : 1426
■ Inscrit le : 11/12/2014

■ Mes points : 831

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Lutecya Landa
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: Dance - Like no one's watching us  Mer 19 Juil 2017 - 16:07

Dance - Like no one's watching us


«  - Ah! Heu... oui. » me répondit-elle lorsque je demandai si elle avait ses règles. Je comprenais mieux pourquoi elle avait cette tendance agressive aujourd’hui. Elle avait sans doute pas compris que ma question était purement ironique et qu’elle n’avait pas besoin de me répondre réellement. M’enfin, au moins maintenant je sais que lorsque ses hormones sont en activité, elle est du genre agressive.

Enfin, bon, on se séparait donc. J’allais au niveau des grappins pour tenter d’obtenir une peluche trop cute à mes yeux. Après plusieurs tentatives, j’obtenais enfin le graal et sautillais de joie dans la salle. Oui, je suis une enfant parfois, et alors ? y a rien de mal à conserver une part d’innocence que je sache. Et puis, j’ai que 21 ans, c’est pas le moment d’être trop mature non plus. Comme on dit, on a tout le temps de grandir. Je veux pas être trop mature, ça gâcherait trop de chose à mes yeux. C’était sans doute pour ça que je me réjouissait à chaque fois que j’obtenais quelque chose de bien à mes yeux. Qu’importe ce que ça pouvait être : une nouvelle amitié, un objet, un bon moment avec mes amis. Bref, tout ce qui me rendait heureuse me permettait de conserver cette petite innocence de l’enfance et j’estimais que c’était le principal.

J’étais donc retournée complètement euphorique auprès de mon amie, lui montrant avec un grand sourire la dite peluche. Elle n’avait fait aucune remarque mais au fond, je m’en fichais un peu. Tant qu’elle me plaisait à moi, c’était le principal. Je l’avais ainsi placée près de nos affaires, avant de me dire qu’il faudrait que je lui trouve un nom quand même. Peut-être que Mina a une idée tiens ? Avant que je ne puisse le faire, elle me proposa de jouer à Project diva. Je vais l’avouer, je connais à peine le jeu. Je sais que c’est basé sur Hatsune Miku et ses camarades mais j’en sais pas trop plus. Au pire, je la laisse commencer no ?

«  - Ok, va pour project diva. Mais par contre, vu que je ne connais pas très bien ce jeu, je préfère que tu commences en première si cela ne te dérange pas ? » répondis-je alors, récupérant pour le coup nos affaires avant de me diriger vers la borne en question. Je posais à nouveau le tout à côté, attendant que Mina commence. Cette dernière débuta la partie et je me rappelais de la question que je voulais lui poser tout à l’heure.

«  - Dis moi, je voudrai donner un nom à la peluche. T’as une idée ? » demandai-je alors, espérant vraiment qu’elle puisse m’aider. En soit, j’avais songé à l’appeler Mina, vu que c’est avec elle que je passais la journée. Mais je dois avouer que je trouvais cela un peu trop « Kitsch » à mon goût d’appeler une peluche par le prénom d’une de mes amies juste comme ça. Ouais, bon, c’était pas si horrible que ça comme idée non plus. J’avais aussi en tête Hachi, juste parce que j’avais regardé dernièrement l’animé de nana et que j’étais de nouveau accro à ce dernier.

«  - Je me demandais si ça ne lui irait pas comme nom Hachi, mais j’avoue ne pas en être totalement sûre. »



Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Lutecya parle en [#330033].
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 196
■ Inscrit le : 23/05/2017

■ Mes points : 350

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mina Aranako
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Dance - Like no one's watching us  Mer 19 Juil 2017 - 17:00

"Ok, va pour project diva. Mais par contre, vu que je ne connais pas très bien ce jeu, je préfère que tu commences en première si cela ne te dérange pas ?

Ca me dérange pas."

On va donc vers la borne d'arcade de "Project DIVA", je mets un jeton dans la machine et je commence à choisir la musique, puis à personnaliser ma Miku. Pendant que je la personnalise, Lute-chan me pose une question.

"Dis moi, je voudrai donner un nom à la peluche. T’as une idée ?

Aucune."

De toute façon, toute chose a un rituel et de toute manière, c'est sa peluche, je m'en fous du reste.

"Je me demandais si ça ne lui irait pas comme nom Hachi, mais j’avoue ne pas en être totalement sûre.

Réfléchis bien, c'est ta peluche après tout."

Bon bref, je finis de personnaliser ma Miku et je commence à jouer sur "Deep Sea Girl" en "Hard". Pour cette partie, je me débrouille plutôt bien: j'ai fait beaucoup de "Cool" et de "Fine" en faisant quelques "Safe". Finissant donc par un "Excellent". Du coup, comme c'est une chanson par jeton, il affiche un "Game Over" dans la face. Ca, c'est typique des jeux d'arcade, donc ça va.

"Alors, tu as compris le principe?"

Je m'éloigne donc de la borne, la laissant jouer au jeu. Si elle veut personnaliser son perso, c'est son choix, je la force pas.

---------------------------------

Je parle en Japonais en #9C3634 et en Anglais en #4B5285
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 22
■ Messages : 1426
■ Inscrit le : 11/12/2014

■ Mes points : 831

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Lutecya Landa
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: Dance - Like no one's watching us  Mer 19 Juil 2017 - 21:53

Dance - Like no one's watching us


« - Ca me dérange pas. » me répondit-elle lorsque je lui demandais de jouer en première, histoire que je puisse voir un peu mieux la façon de jouer. J’en étais bien contente, je n’avais pas vraiment envie de me ridiculiser. Elle mit donc une pièce dans la borne et commença d’abord par personnaliser son personnage. Ah bon ? On sait faire ça ? mais c’est vachement cool en vrai ! Il faudra que je le fasse pour ma propre partie, histoire de rendre le truc vachement plus classe. Bien que le personnage de Mina me semble pas mal du tout pour le moment. D’ailleurs, il faut que je lui demande absolument de m’aider pour la peluche. Et puis, ça agrémentera l’idée de souvenir si on choisit ensemble non ?

« - Dis moi, je voudrai donner un nom à la peluche. T’as une idée ? » demandai-je alors, espérant sincèrement qu’elle puisse m’aider.

« - Aucune. » me répondit-elle. Au moins, ça avait le mérite d’être clair l’air de rien. Mais pour être franche, ça ne m’aidait absoooolument pas. Heureusement que j’envisageais déjà deux noms : Mina ou Hachi. L’un parce que je l’avais obtenu en étant avec Mina, tandis que l’autre était lié à l’animé Nana, qui me plaisait énooooormément. M’enfin, j’aurai apprécié que Mina m’aide un peu plus. Du coup, je lui demandais ce qu’elle pensait de Hachi pour la peluche, là encore, elle ne m’aida pas vraiment.

« - Réfléchis bien, c'est ta peluche après tout. » me répondit-elle. Je la regardai par-dessus son épaule avec un air totalement dépité. M’enfin, elle peut pas m’aider un peu là ? Moi j’ai toujours des difficulté à choisir un nom correct. Ca aurait été cool un peu d’aide, je vous jure. Je serai capable d’appeler ma peluche princesse, juste parce que c’est le premier nom qui me vient en tête. Genre, comme les petites vieilles avec leur mini chien vous voyez ? Ben ouais, pantoufle, chaussette, tous ces noms sans aucune originalité.

« - Tu ne m’aides vraiment pas hein… tu sais que cette peluche représente notre journée, ce serait cool que tu m’aides à choisir le nom de la bestiole. » rigolai-je alors, c’était évidemment pas méchant comme remarque. Je demandais juste à l’aide. Genre, avec un gros panneau Help au-dessus de ma tête, ce serait peut-être plus claire no ? « Laisse tomber, je choisirai plus tard. » lâchai-je, défaitiste, pour ne plus l’ennuyer avec mon désir bizarre.

J’observai finalement la demoiselle jouait, ça ne m’avait pas l’air bien compliqué. Il y a des chances que je m’en sorte plus ou moins bien après tout. En tout cas, il est clair que je ne ferai pas aussi bien qu’elle par la suite, c’est tout ce que je pouvais dire pour le moment. Bref, voilà qu’elle me demande si j’ai mieux compris le principe du jeu. J’avoue, je crois que ce sera surtout quand je vais mettre les mains dessus que je pourrais vraiment assimiler le bazar, mais je vais m’en sortir.

« - Yep, je crois… Au pire, tu m’aideras. » répondis-je tandis qu’elle s’éloignait de la borne pour que je joue à mon tour. Haaa… le grand moment donc ! Je m’avance, place un jeton dans la machine et je vais directement sur la personnalisation du personnage. Je change sa coupe de cheveux pour qu’elle les ait court. Couleur ? Violet. Pourquoi ? Parce que c’est ma couleur préférée. Je lui mets un joli sourire sur le visage et des yeux tout aussi violet que sa chevelure. Etape suivante ? La tenue. Je lui mets des long gants, une robe avec du tulles qui donne un espèce de froufrous mignons. Le tout dans un ton mauve, plus foncé donc que sa chevelure. Ouais, je la trouve pas trop mal comme ça. Une fois fait, je lance la partie sur une musique choisie un peu au hasard. Maintenant, plus qu’à toucher les bons boutons au bon moment. Je m’en sors plutôt pas mal, réussissant à obtenir des great ainsi que des cools. Pas trop mal pour une première fois je dois dire. Par contre, on a pas énormément de temps avec le jeton, la partie s’achève déjà sur un Game Over. Sans doute est-ce pareil à chaque fois, même si on fait des bon score.

« - Hé ben voilà, finalement ce c’est pas aussi dur que je le pensais. Tu veux faire une seconde partie ? » lui proposai-je alors, tandis que je m’installais à même le sol pour l’observer. Ouais, parfois, je suis un peu d’humeur flemmarde. C’est pas mal je trouve d’être assis là, c’est même assez confortable au final.


Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Lutecya parle en [#330033].
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 196
■ Inscrit le : 23/05/2017

■ Mes points : 350

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mina Aranako
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Dance - Like no one's watching us  Jeu 20 Juil 2017 - 6:39

"Tu ne m’aides vraiment pas hein… tu sais que cette peluche représente notre journée, ce serait cool que tu m’aides à choisir le nom de la bestiole. (rigole-t-elle alors qu'elle a du mal à donner un nom à sa peluche) Laisse tomber, je choisirai plus tard."

Je pense que c'est mieux. Je suis pas vraiment d'humeur avec mes règles qui... ne font pas qu'arriver au mauvais moment, mais qui arrivent tout court alors qu'il y a mon homosexualité qui me fait dire que je serai pas enceinte de ma future petite-amie.

M'enfin, après ma partie en "Hard" et mon "Excellent", elle me dit qu'elle croit qu'elle comprend le principe, mais que je l'aiderai au pire. D'accord. Bon, elle choisit une musique au hasard mais avec une personnalisation. Bon, elle a 45 secondes pour personnaliser son perso et elle a bien fait sa propre Miku en 45 secondes.

Lors du jeu, elle s'en sort plutôt pas mal en mode "Normal", obtenant beaucoup de "Good" et de "Fine", en ayant quand même plusieurs "Safe" et quelques petits "MissXTake". Et après la chanson, il affiche un "Game Over" dans la face.

"Hé ben voilà, finalement ce c’est pas aussi dur que je le pensais. Tu veux faire une seconde partie ?

Ouais, il y a une musique dont j'aimerais bien jouer."

Je mets mon dernier jeton que j'ai acheté dans la borne, je choisis de jouer "End of the Solitude" avec les jumeaux Kagamine en mode "Hard" (sans personnalisation comme ils changent tous deux de tenue de temps en temps dans la chanson) et il faut dire que je me suis très bien débrouillé: que des "Fine" et des "Good", ce qui fait que j'ai eu un "Perfect". Yes! Bon, je vais demander à Lute-chan si elle veut prendre la main.

"Tu veux rejouer?"

---------------------------------

Je parle en Japonais en #9C3634 et en Anglais en #4B5285
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 22
■ Messages : 1426
■ Inscrit le : 11/12/2014

■ Mes points : 831

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Lutecya Landa
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: Dance - Like no one's watching us  Jeu 20 Juil 2017 - 13:50

Dance - Like no one's watching us


Je vois que ça la dérange vraiment le fait que je lui demande de l’aide pour la peluche. Et j’avoue que sa mauvaise humeur commence à doucement m’agacer. J’apprécie pas quand les gens agissent ainsi, sous l’excuse d’X ou Y chose. Mais il vaut mieux que je n’envenime pas les choses. C’est pour ça que je lui dis de laisser tomber et elle ne prend même pas la peine de me répondre quoique ce soit. Bon, je crois qu’il vaut mieux que je songe à écourter notre sortie. J’ai pas envie de supporter ça encore longtemps bizarrement. C’est les vacances, les fêtes, et donc pas la période pour que je m’énerve gratuitement.

Bref, elle joue sa partie puis me laisse sa place. Je me débrouille plutôt pas mal, ce qui calme un peu mon agacement. Franchement, je fais pas mal de combo et ça c’est plutôt cool. Je sens que Mina observe par-dessus mon épaule la partie, sans doute pour être sûre que je n’aurai pas besoin d’aide. Et il s’avère que ce n’est pas du tout le cas, par chance. Pas que je n’aime pas demander de l’aide, mais j’apprécie toujours quand j’y arrive toute seule. M’enfin, à la fin de la musique, la partie se termine sur un Game Over, comme pour Mina. Je trouve ça débile par contre que ça se finisse ainsi. Ce serait mieux si c’était possible de win le truc, même si ce n’est que pour une seule musique.

«  - Hé ben voilà, finalement ce c’est pas aussi dur que je le pensais. Tu veux faire une seconde partie ? » m’étais-je donc exprimée à la fin, satisfaite du score que j’avais fait, même si c’était considéré comme perdu tout simplement. Bah, tant qu’on s’amuse, c’est le principal de toute façon non ?

«  - Ouais, il y a une musique dont j'aimerais bien jouer. » m’avait-elle répondu alors que je m’étais assise par terre pour être le plus à l’aise possible. J’écoute la musique qu’elle a choisi et je la trouve plutôt pas mal. On dirait l’une de celles des jumeaux. Franchement classe quoi, et j’observe d’un œil distrait ses combos. Elle s’en sort pas mal non plus elle, à croire qu’elle a l’habitude de le faire héhé. M’enfin, la partie se finit et c’est sensé être à mon tour. D’ailleurs, Mina me propose de rejouer, sauf que je n’ai plus aucun jeton sur moi et j’avoue ne pas avoir envie de m’en racheter. D’ailleurs, il me semble que c’était le dernier de Mina aussi.

«  - Heu… je suis un peu fatiguée je t’avoue, ça t’ennuie si on s’arrête là pour aujourd’hui ? » demandai-je alors. Il est vrai que j’étais assez fatiguée, je n’avais pas eu beaucoup d’heure de sommeil cette nuit. D’ailleurs, je poussais un long baillement juste après avoir dit ça, de manière totalement involontaire. Ho oui, je crois vraiment qu’il valait mieux que je rentre dormir un peu. De toute façon, on pourra toujours remettre ça quand on veut. Je me redressais donc et rassemblais mes affaires.

«  - On se fera la soirée dont je t’ai parlé par sms non ? Bientôt…. Une soirée toute simple, avec de la bouffe, de la rigolade et des défis ? Tu en penses quoi ? » demandai-je alors. Il faut dire que j’avais complètement zappé de répondre à son dernier sms, alors il fallait que je rattrape le coup. Comme ça, si elle a une autre idée, je suis preneuse hahaha.



Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Lutecya parle en [#330033].
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 196
■ Inscrit le : 23/05/2017

■ Mes points : 350

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mina Aranako
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Dance - Like no one's watching us  Jeu 20 Juil 2017 - 18:48

"Heu… je suis un peu fatiguée je t’avoue, ça t’ennuie si on s’arrête là pour aujourd’hui ?

Mais non, de toute façon j'ai plus aucun jeton. Donc on peut partir de la salle d'arcade."

Lute-chan se redresse et rassemble ses affaires avant qu'on parte.

"On se fera la soirée dont je t’ai parlé par sms non ? Bientôt…. Une soirée toute simple, avec de la bouffe, de la rigolade et des défis ? Tu en penses quoi ?

Pas aujourd'hui, avec les règles et l'humeur que ça me fait, je pense pas l'assurer. Par contre, la semaine prochaine, ça te va?"

Comme les règles ça dure presque une semaine (putain!), je préfère attendre la semaine prochaine avant qu'on fasse cette soirée. Je repense à ces règles qui m'énervent plus que si je suis hétéro.

"Par les dieux, chez moi, les règles, c'est comme si mon corps ne sera jamais prêt de comprendre mon homosexualité."

Ca m'aurait pas trop dérangé si j'étais hétéro, mais non seulement ça sert à rien de *censuré* si c'est pour faire un gosse, mais en plus je peux pas adopter.

---------------------------------

Je parle en Japonais en #9C3634 et en Anglais en #4B5285
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 22
■ Messages : 1426
■ Inscrit le : 11/12/2014

■ Mes points : 831

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Lutecya Landa
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: Dance - Like no one's watching us  Ven 21 Juil 2017 - 0:53

Dance - Like no one's watching us


Je commençais doucement à me sentir fatiguée, et un peu irritée face au comportement quelque peu étrange de ma camarade. C’est pour ça que j’avais demandé à ma camarade si on pouvait partir, vu que de toute façon je n’avais plus de jeton. Par chance, elle avait accepté et cela me faisait plaisir. Elle-même n’avait plus de jetons, d’après ce qu’elle m’avait dit. Ha ben ça m’arrange bien au final. Je rassemblais donc nos affaires, tout en lui proposant qu’on se fasse une fois une soirée. Genre, pas nécessairement aujourd’hui mais un autre jour quoi.

« - Pas aujourd'hui, avec les règles et l'humeur que ça me fait, je pense pas l'assurer. Par contre, la semaine prochaine, ça te va? » me répondit-elle et j’étais bien d’accord sur le fait qu’il ne valait mieux pas la faire ce soir. Clairement, il ne faut pas que ça se passe quand elle est dans cet état. Et puis, j’avoue … je ne suis pas sûre d’arriver à la supporter une soirée complète lorsqu’elle a de tel saute d’humeur. En soit, je l’apprécie hein, je vous rassure. Mais les gens qui sont gentils puis agressifs d’un coup, avouez que lorsqu’ils sont de cette humeur, vous ne voulez pas être présent ? Hé bien… MOI NON PLUS ! Voilà, c’est dit, je fuis les gens de mauvaise humeur. Je suis trop joviale pour faire ce genre de chose ! Tout simplement. Je lui avais donc dis qu'on avait qu'à faire ça le 03 janvier tranquillement.

« - Par les dieux, chez moi, les règles, c'est comme si mon corps ne sera jamais prêt de comprendre mon homosexualité. » me dit-elle alors que j’avais presque fini de récupérer mes affaires. Je m’arrête alors et la regarde avec des yeux ronds, complètement paumée. Elle se rend compte de l’absurdité de sa phrase ou bien… elle y croit dur comme fer ? Non, je suis sûre, elle me fait marcher au fond. Pas possible qu’elle pense réellement ça ! Fin… je sais pas, peut-être qu’elle a pas encore vu la sexualité en cours ?

« - Heu… tu vois quoi en SVT au juste ? Parce que tu sais… ton homosexualité n’a aucun impact sur ton cycle menstruel ma chère. Et puis, certaine femme homo… ben elles font une fécondation in vitro pour avoir un bébé. Alors si ton corps arrêtait du jour au lendemain à produire des ovules mûres pour toi avoir un enfant… ce serait impossible tu vois ? Fin.. je sais pas ce que tu apprends au cours, mais il faudrait peut-être mieux réviser. » rigolai-je alors. Ce n’était pas méchant, mais je trouvais cette phrase tellement étrange. J’avoue, je ne pensais pas que des gens pouvaient croire ce genre de chose ! C’était juste complètement dingue à mes yeux et je riais tellement que des petites larmes commencèrent à pointer leur nez. Oh mon dieu, pauvre Mina, elle est si naïve. Comme si c’était la solution miracle pour ne plus avoir notre endomètre qui se détruit à chaque cycle menstruel.

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Lutecya parle en [#330033].
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 196
■ Inscrit le : 23/05/2017

■ Mes points : 350

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mina Aranako
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Dance - Like no one's watching us  Ven 21 Juil 2017 - 12:02

Pour la proposition de le faire la semaine prochaine, elle me propose pour le 3 janvier. Ca ira. Et pour ma remarque pour les règles qui ne comprennent pas mon homosexualité, elle me regarde avec des yeux paumés.

"Heu… tu vois quoi en SVT au juste ? Parce que tu sais… ton homosexualité n’a aucun impact sur ton cycle menstruel ma chère. Et puis, certaine femme homo… ben elles font une fécondation in vitro pour avoir un bébé. Alors si ton corps arrêtait du jour au lendemain à produire des ovules mûres pour toi avoir un enfant… ce serait impossible tu vois ? Fin.. je sais pas ce que tu apprends au cours, mais il faudrait peut-être mieux réviser."

Lute-chan commence à rire aux larmes. Bon, faire une fécondation in vitro, je veux bien le faire, mais on est au Japon, ici, c'est interdit. J'ai lu toutes les lois concernant l'homosexualité, avec l'aide de ma mère, et même si ça me choque, je ne fais que dire la triste réalité.

"Lute-chan, j'ai peut-être pas connu ce genre de chose en cours de SVT, mais dans tous les cas, on est au Japon, ici. Et au Japon, les homosexuelles ne peuvent pas faire de fécondation in vitro, ou alors dans des endroits interdits et dans des conditions déplorables et dangereuses. Je sais pas trop ce qui se passe en France, il faut peut-être le demander à Jane-san, mais voilà, au Japon, mes ovaires ne servent à rien à cause de mon homosexualité et je me vois mal partir au Japon juste pour un désir d'être mère. Et je m'imagine extrêmement mal faire l'amour avec un gars et tu sais pourquoi. C'est con, hein?"

Ca me fait chier de le dire, vraiment, mais voilà, c'est la triste vérité. Je peux pas avoir d'enfant car à cause de mon homosexualité, et de ma mentalité, la loi m'en empêche. Et j'aime pas trop transgresser les lois juste à cause d'une envie d'être mère. Je sais que c'est pire dans certains pays, où on l'interdit carrément, mais quand même.

---------------------------------

Je parle en Japonais en #9C3634 et en Anglais en #4B5285
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 22
■ Messages : 1426
■ Inscrit le : 11/12/2014

■ Mes points : 831

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 21 ans
❖ Chambre n° : U-5
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Lutecya Landa
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: Dance - Like no one's watching us  Ven 21 Juil 2017 - 15:22

Dance - Like no one's watching us


« - Lute-chan, j'ai peut-être pas connu ce genre de chose en cours de SVT, mais dans tous les cas, on est au Japon, ici. Et au Japon, les homosexuelles ne peuvent pas faire de fécondation in vitro, ou alors dans des endroits interdits et dans des conditions déplorables et dangereuses. Je sais pas trop ce qui se passe en France, il faut peut-être le demander à Jane-san, mais voilà, au Japon, mes ovaires ne servent à rien à cause de mon homosexualité et je me vois mal partir au Japon juste pour un désir d'être mère. Et je m'imagine extrêmement mal faire l'amour avec un gars et tu sais pourquoi. C'est con, hein? » me répondit-elle, avec une voix qui faisait clairement comprendre qu’elle était assez triste.

J’avais arrêté de rire évidemment et la regardais avec un petit regard tout aussi attristé. Par contre, je me demandais comment elle savait pour le côté français de mon sang, je ne me rappelais pas vraiment lui en avoir parlé. M’enfin, ce n’est pas trop grave en soit, je l’ai peut-être dit sans m’en rendre compte. M’enfin, en tout cas, il est vrai qu’au Japon, les lois sont encore rudes. Et j’avoue ne pas savoir si un jour cela s’améliorera.

«  - Je sais qu’en France, c’est possible à certaines conditions je pense. Mais en soit, on ne sait pas non plus ce que l’avenir te réserve. Peut-être que les lois auront changé d’ici là… même si ce n’est pas sûre. » répondis-je alors. En tout cas, une chose est sûre, je lui avais donné un cours rapide de SVT aujourd’hui et c’était assez amusant de le faire.

Bref, une fois que j’ai tout pris et tendu son sac à dos à Mina, je me dirige vers la sortie de la salle. Je me demandais bien ce que j’allais faire le reste de la journée, en dehors de ma petite sieste bien méritée après avoir dépensé autant d’énergie sur les jeux.

«  - Tu vas faire quoi le reste de l’aprem ? » demandai-je alors à ma camarade. Peut-être que son programme pourra me donner des idées pour le mien.

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Lutecya parle en [#330033].
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 18
■ Messages : 196
■ Inscrit le : 23/05/2017

■ Mes points : 350

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-8
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Mina Aranako
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Dance - Like no one's watching us  Hier à 11:51

Lute-chan a arrêté de rire et commence à prendre un regard aussi attristé que le mien.

"Je sais qu’en France, c’est possible à certaines conditions je pense. Mais en soit, on ne sait pas non plus ce que l’avenir te réserve. Peut-être que les lois auront changé d’ici là… même si ce n’est pas sûre.

Si c'est le cas, je suis sûre que ça ira que lentement. Mais si une manifestation pour les LGBT se déclare, j'y irai sans hésiter."

Après tout, on est fière de son homosexualité ou on l'est pas. Perso, j'en suis fière et rien ne me fera regretter mon orientation. Pas même ces têtes de merde d'homophobes.

Bref, après avoir tout préparé, je pense qu'on aura besoin de repos. Mais Lute-chan me demande quelque chose.

"Tu vas faire quoi le reste de l’aprem ?

J'avoue, je sais pas. Et mes règles n'arrangent pas l'affaire. Tu prévois quoi après le repos?"

Parce que là, je peux pas m'entraîner pour l'aïkido, je peux pas sortir du lycée... c'est chiant!

---------------------------------

Je parle en Japonais en #9C3634 et en Anglais en #4B5285
Revenir en haut Aller en bas
 
Dance - Like no one's watching us
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; centre ville :: Le centre ville :: Salle d'arcade-
Sauter vers: