Partagez | 
 

 Le danseur et le geek.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
« Invité »
(#) Le danseur et le geek.  Sam 1 Juil 2017 - 3:56


Le danseur et le geek
PV Bae Rhee

Je marche à travers les rues de Kobe, l'air nonchalant, tenant dans ma main gauche un sac en plastique à l'intérieur duquel se trouve quelques boissons pour le sport et de la crème de jour (DAY79, pas de la DAY78). Et pour répondre à vos interrogations, non, je ne viens pas de me trouver une passion pour le sport, et moins probable encore, je ne sors pas avec une nana adepte de musculation et de cosmétique.
Ca, c'est les courses que j'ai faites pour mon colocataire, Bae, en même temps que j'allais refaire mes réserves de chips, qui elles se trouvaient dans un sac tenu par ma main droite.

Rien que nos habitudes de consommation montraient à quel point nous vivions dans des univers différents. Et pourtant, ça faisait depuis près de neuf mois que notre cohabitation allait de l'avant et suivait son petit bonhomme de chemin, sans accroc. Lui, le sportif extraverti, c'était parfaitement accommodé de la présence d'un geek en puissance dans sa chambre, et n'avait jamais montré la moindre hostilité à mon égard. A mes yeux, c'était quelque chose d'assez inattendu, et même si je ne le lui avais jamais dit clairement, j'étais plutôt heureux d'être tombé sur lui comme colocataire.

Nous savions assez peu de choses l'un de l'autre finalement. Enfin... Je savais par exemple qu'il avait une fâcheuse tendance à faire ses devoirs au dernier moment, qu'il passait beaucoup de temps à la salle et qu'il était excellent danseur. Mais de nos vies respectives, nos ambitions, nos projets, nos buts... Tout ça était resté dans le plus strict secret de notre intimité, malgré neuf mois passés à vivre ensemble.

J'avais touché une sacré somme d'argent tout à l'heure en jouant au poker en ligne. Le site nous était normalement inaccessible depuis la connexion de l'université, mais j'avais trouvé un moyen somme toute assez simple de passer outre le blocage. Je discutais avec Bae au moment où c'est arrivé, et il m'avait clairement suggéré de l'inviter au resto. Je lui avais du coup laissé le soin de choisir, et il avait opté pour un mexicain. Rien d'étonnant, au vu des origines du garçon.

Ca ne me ressemblait clairement pas d'inviter les gens à sortir. Déjà qu'il était compliqué pour moi de sortir seul... Mais j'avais senti, sur le moment, que je me devais de le faire. Bae avait fait parti du nombre extrêmement restreint de personnes, sur le campus, à ne pas m'avoir envoyé paître ou tout simplement ignoré. Malgré mon air naturellement blasé, mon rythme de vie foireux et mes passions étranges, il était resté bienveillant et souriant à mon égard.
Ce dîner était une manière de le remercier, en somme, et d'en apprendre un peu plus sur cet étrange personnage.

Je marche donc dans les rues de Kobe, mes deux sacs pendants à mes côtés, il est 19h. Après quelques errements dus au fait que je connaisse mal l'endroit, je trouve enfin l'adresse du restaurant. A l'entrée se tient une silhouette familière. Je m'approche.

-Tiens, je t'ai quand même pris ta crème de jour, au final. Par contre, ne me renvoie plus jamais dans un rayon pour femme, s'il-te-plaît, c'était terriblement gênant...

Je le regarde en souriant, lui montrant que je plaisante.
... Seulement à moitié, l'expérience n'était pas des plus agréables.

-Bref, prêt à me faire péter la panse, je te suis !

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Le danseur et le geek.  Sam 1 Juil 2017 - 15:19

Le danseur et le geek.



Tu avais réussi à te faire inviter par Isao dans un restaurant mexicain. Tu es en joie, tu te dandines sur le chemin de la douche, réfléchissant déjà à ce que tu veux manger. Tu es bien content d'avoir un coloc' qui sait jouer au poker. Au moins, il pourra t'apprendre et tu pourras faire du strip-poker avec des gens, tu es sûr que Brian sera de la partie si il y a des jolies filles. La tête pleine de réflexions, tu te fais ton masque pour les cheveux, tu laisses reposer avec une serviette sur la tête, devant ton armoire. Isao est parti faire des courses alors, à moitié à pwal (retenez vos orgasme, tu n'as enlevé que le haut) et avec ton turban protecteur sur le crâne, tu sors une tonne de vêtements afin de chercher le pantalon que tu cherchais. Ton jeans bleu déchiré un peu partout, ton pull noir avec les bords blanc avec écrit "In Bloom" dessus, il est épais et bien chaud, tu l'adores. Tu attrapes tes chaussures bleues roses et blanches, tu fourres tout le reste dans ton armoire et tu repars avec ta tonne de shampoing, tes laits du corps et tes vêtements. Puis tu passes une heure et demie dans la douche.

Tu en sors, étend ta serviette et pose toute tes affaires vers ta serviette pour ce soir et tu sors, sentant tout bon, terminant d'étaler ta crème pour les mains. Tu vas passer le temps comme tu le sens, tu vas à la bibliothèque, en gros, il y a un livre sur Platon qui t'attend. Tu lis jusqu'à 18h30 puis tu sors, attrapant la veste de Brian que tu avais laissé sur la table de la bibliothèque, tu l'enfiles puis tu enfiles un bonnet à pompon noir que tu as emprunté à tu-ne-sais-plus-qui. Tu marches dans la rue, une musique mexicaine dans les oreilles puis tu te poses devant en l'attendant patiemment.

Tu es plutôt curieux à propos de lui. Il t’a toujours intrigué, fasciné. Il est vraiment fort sur un ordinateur! La dernière fois, on t'avait défié sur un jeu en ligne et tu lui avais demandé. En deux seconde il a tout déchiré! Tu te souviens, au début ce n’était pas facile, tu avais toujours peur de le déranger jusqu'à ce que tu sois bloqué sur ton jeu et qu'il te le débloque comme si ce n'était rien... Des fois, tu aimerais être comme lui. En plus, il pourrait être populaire auprès des filles mais non, il reste avec son ordinateur. Tu as déjà essayé, invitant des filles dans ta chambre, il n'y avait pas jeté un seul regard! Même si elle était en train de vouloir se déshabiller suite à un action/vérité… Non, il n'avait pas levé les yeux. En plus, ce n'était pas une moche comme il y en a ici. Non non, c'était une belle fille avec tout ce qu'il faut là où il faut.

Dans tous les cas, mis à part son nom, son prénom, sa classe, sa passion, tu ne sais rien de lui alors tu allais en profiter pour en savoir plus sur lui, cela fait tout de même 9 mois que vous dormez dans la même pièce! D'ailleurs, quand tu vas te coucher, il reste encore sur l'ordinateur. Une fois, tu t'étais relevé, tu t'étais enroulé dans ta couverture et tu étais venu t'asseoir à côté de lui pour voir quand est-ce qu'il allait se coucher mais... Tu avais fini par machinalement retourner dans ton lit, à moitié-endormi. Tu l'aimes bien Isao, c'est ton coloc' et ton ami! Enfin, toi tu le considère comme amis après lui, tu ne sais pas comment il te voit mais il doit bien t'aimer puisqu'il a accepté de t'inviter...

Tu étais perdu dans tes pensées quand tu entendis une voix.

-Tiens, je t'ai quand même pris ta crème de jour, au final. Par contre, ne me renvoie plus jamais dans un rayon pour femme, s'il-te-plaît, c'était terriblement gênant...

Tu baisses les yeux et tu vois un sachet en plastique avec de la boisson énergisante et ta crème DAY79! OH! Isao est un ange d'y être tout de même allé! ♥

-Allons allons Isa-chou, tu as vu des belles filles là-bas j'en suis sûr! Y'a toujours une vendeuse blonde là-bas, elle est bien foutue, tu as tenté ta chance? ~ Merci Isao, tu es un amour~

En le voyant sourire, tu ris et tu attrapes le sachet, frottant vite-fait ses cheveux comme si il était un enfant.

-Bref, prêt à me faire péter la panse, je te suis !

-Ah ça, pour te péter la panse, elle va carrément exploser! J'espère que tu aimes l'épicé! Au pire y'a des plats sans épices si tu n'aimes pas, je sais que les non-habitués ont souvent la langue en feu~

Tu entres dans le restaurant, tu avais appelé pour réservé en avance, tu emmènes souvent des gens ici, bien que ce ne soit pas pour la même raison qu'Isao~. Tu regardes le serveur qui s'approche en te reconnaissant, tu lui dit bonjour avec un abrazo affectueux. En gros, tu le prends rapidement dans tes bras et vous vous tapez dans le dos. Puis tu décides de faire les présentations en mexicain pour le serveur, tu traduiras après pour Isao.

-Adalberto, voici Isao, mon colocataire, il est dans le même établissement et dans ma chambre, il m'invite aujourd'hui~

Puis tu te tournes vers Isao et tu souris, reprenant en japonais.

-Isao, voici Adalberto, une mexicaine pur-souche, il vient d'arriver ici et il est serveur.

Le serveur tend la main pour serrer cette d'Isao avant de vous emmener à une table pour deux, vers la fenêtre, celle où tu vas tout le temps. Tu t'assieds,
remercie Adalberto qui donne deux cartes et tu la garde fermé, tu sais déjà ce que tu vas prendre.

-La carte est en espagnol mais c'est traduit en japonais en dessous! C'est parce que presque tous les mexicains, espagnols et les autres viennent ici, il est plus rare qu'un 100% japonais vienne non accompagné ici, beaucoup ont peur suite aux clichés... Tu sais, les plats composés uniquement de piments et tout...

Tu ris avant de tout de même regarder au niveau de quel apéritif tu allais prendre, regardant Isao en souriant jusqu'aux oreilles.
© ANARCISS pour épicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Le danseur et le geek.  Sam 1 Juil 2017 - 20:36


Le danseur et le geek
PV Bae Rhee

-Allons allons Isa-chou, tu as vu des belles filles là-bas j'en suis sûr! Y'a toujours une vendeuse blonde là-bas, elle est bien foutue, tu as tenté ta chance? ~ Merci Isao, tu es un amour~

Je le regarde avec un air blasé, dont il doit commencer à avoir l'habitude, puisque c'est plus ou moins mon expression naturelle.

-Tu sais, si je m'intéressais vraiment aux filles, je profiterais de celle que tu ramènes régulièrement chez nous, plutôt que d'aller draguer une obscure vendeuse de supermarché...

Fallait dire que Bae était du genre sociable. J'étais déjà revenu de cours à de nombreuses reprises pour le retrouver avec des potes à lui, aussi bien filles que garçons, dans notre chambre, en train de jouer à divers jeux ou de discuter sans que jamais j'y prenne part. Généralement, je me contentais de salutations rapides avant de filer en direction de mon PC et de mettre mon casque sur les oreilles.
Je le soupçonnais de vouloir essayer de me caser, d'ailleurs, vu comment il se montrait parfois insistant pour que je me joigne à eux quand la proportion d'invités féminins était élevée. C'était facile pour lui ce genre de chose : il était plutôt beau garçon, athlétique, populaire... Il avait des arguments pour plaire, contrairement à moi.
Pas que ça m'importait plus que ça, cela dit.

J'ai droit à un petit avertissement sur la nature épicé de la nourriture. A ce niveau là, je suis plutôt prêt, pour le coup : j'avais déjà pu expérimenter de la nourriture particulièrement épicée pendant mon séjour à Séoul, mon estomac était paré.
On rentre dans le restaurant. Une ambiance assez chaleureuse, avec une prédominante de teinte rouge et jaune, comme on peut l'attendre de ce genre d'endroit. Ca réchauffait un peu le coeur, avec la fraîcheur de l'hiver qui se faisait de plus en plus présente depuis quelques jours.
A la manière qu'à Bae de se déplacer dans le décor, on peut clairement voir qu'il est habitué à venir ici. Le voilà d'ailleurs qui fait une accolade à un serveur, qui a l'air à peu près aussi japonais que je suis congolais. Il lui dit quelques mots dans une langue que je ne comprends pas, probablement de l'espagnol, avant de se tourner vers moi et de me présenter le jeune homme comme étant un certain Adalberto.
Je suis toujours surpris quand je vois à quel point Bae peut être tactile avec les gens, comme beaucoup d'autres étrangers d'ailleurs. Même si je ne suis moi même pas forcément un exemple, on a au Japon une mentalité assez pudique dans nos rapport aux autres. Depuis que j'étais arrivé à Kobe, capus cosmopolite s'il en est, j'avais pris quelques leçons de vie à ce niveau-là.
Je serre timidement la main du serveur avant de suivre mon colocataire à une table, tandis que le serveur nous amène deux cartes.

-La carte est en espagnol mais c'est traduit en japonais en dessous! C'est parce que presque tous les mexicains, espagnols et les autres viennent ici, il est plus rare qu'un 100% japonais vienne non accompagné ici, beaucoup ont peur suite aux clichés... Tu sais, les plats composés uniquement de piments et tout...

Je ne peux réprimer un sourire. C'est vrai que la vision que j'ai de la cuisine mexicaine est uniquement construite sur les clichés que j'ai pu en avoir, une cuisine tellement épicé qu'elle te met les intestins en feu et te fais passer une nuit d'enfer aux toilettes.
Mais bon, ça ne devait pas être si terrible que ça.

-C'est vrai que j'ai l'impression de m'embarquer dans une aventure en venant manger ici. J'imagine qu'en termes d'épicé, c'est encore un niveau au-dessus de tout ce que j'aurais pu manger de fort à Séoul, non ?

Je jette un oeil à la carte. Les plats sont assez peu évocateurs, pour moi. Il faut dire que les rares fois où je ne mange pas japonais, c'est fast-food ou coréen. Bien que j'ai pas mangé un vrai bon coréen depuis que je suis revenu au Japon, dans les faits.
En face de moi, Bae affiche un sourire qui fait chaud au coeur. Force est d'admettre que sa bonne humeur est contagieuse et m'aide à être un peu plus détendu. Il a l'air vraiment heureux d'être invité, et j'en suis plutôt content. Ce n'était pas mon idée à la base, mais je trouvais ça cool de pouvoir lui offrir ça.

-Ne te retiens pas sur ta commande, hein, je paie, tu prends ce que tu veux.

Je continuais d'explorer la carte, mais j'avais vraiment beaucoup de mal à me décider sur quoi choisir. Après quelques secondes de débats internes, je finis par fermer la carte, la poser sur la table, et je m'adresse à mon invité.

-Bon, du coup, je vais prendre la même chose que toi, à toi de me faire découvrir la bouffe mexicaine.

J'aime vivre dangereusement.
D'un côté, je lui faisais confiance pour ne pas m'amener vers des trucs trop spéciaux ou immangeables. Mais de l'autre, il avait quand même un aspect un peu facétieux, ce garçon... Qui vivra verra, comme on dit.
Même si je doute que mes intestins survivent bien longtemps à la suite de ce repas.

Même si je ne suis pas très bon pour ça, je m'essaie à engager la conversation :

-Du coup, ça c'est bien passé au sport ? T'y es vraiment resté toute la journée où t'as fait autre chose avant de venir ?

Un peu bateau, mais venant de moi, c'était déjà pas mal. D'autant que le serveur arrive pour prendre nos commandes au même moment.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Le danseur et le geek.  Dim 24 Sep 2017 - 14:27


Le danseur et le geek
Tu étais vraiment content d’être ici en compagnie d’Isao, il fallait dire que vous ne parliez pas énormément ensemble, des sujet professionnels bien sûr ! Sinon tu lui as déjà parlé hein…

 « Tu sais, si je m'intéressais vraiment aux filles, je profiterais de celle que tu ramènes régulièrement chez nous, plutôt que d'aller draguer une obscure vendeuse de supermarché... »

C’est pas faux. Mais… Ce qu’Isao ignore encore c’est que pas mal de filles qui venaient dans votre chambre lui trouvait un petit truc mignon. Le fait qu’il ne parle pas beaucoup pour celles qui aiment les taciturnes, pour les filles qui aiment jouer sur l’ordinateur ses… Comment on dit déjà ? Isao t’en avait déjà parlé… Ah oui ! Ses skills, enfin la façon dont il joue. Et pour celles qui aiment coiffer les gens ses longs cheveux. Fin bref, pas mal de gens disaient qu’il était mignon. Mais bon, tu ne lui dirais pas car si, après, Isao fini en couple, vous n’aurez plus de moments rien que tous les deux et, quand il t’invitera à nouveau au resto, vous serez trois. Alors non. Tout cela, tu le gardes pour toi.

«C’est vrai ! Mais tu devrais vraiment t’ouvrir au monde. Peut-être qu’une jolie blonde jouant à tes jeux pourrait t’intéresser ! »

Tu riais à moitié, si une fille comme cela arrive dans sa vie… Tu devras le laisser tranquille, ce serait trop triste ! Mais bon, on en est pas là ! Tu entres donc dans le resto et tu t’assois en souriant. Ce restaurant, tu l’as découvert dès ton premier jour au Japon. Quand tu étais totalement paumé dans cette ville et que tu ne parlais pas suffisamment japonais pour te démerder. Ils t’ont aidé, ils t’ont offert à manger et t’ont montré le chemin de ton école. Du coup, quand tu le peux, tu viens manger ici et tu emmènes des gens afin de leur faire de la publicité ! Tu es vraiment trop gentil gosh.

Tu le vois sourire quand tu parles des clichés sur la nourriture mexicaine. Ah, lui aussi il avait ces clichés ! Bon ! Ton devoir était de lui montrer qu’il avait tort de penser cela et que la nourriture mexicaine est la meilleure ! C’est ton devoir de mexicain ! Bien que tu n’as jamais vécu au Mexique, tu es mexicain grâce à ta mère. Et tu en es fier ! Un grand sourire aux lèvres, encore et toujours, tu n’étais pas prêt pour ce qu’il allait te dire.

« C'est vrai que j'ai l'impression de m'embarquer dans une aventure en venant manger ici. J'imagine qu'en termes d'épicé, c'est encore un niveau au-dessus de tout ce que j'aurais pu manger de fort à Séoul, non ? »


..
.
BIEN SUR QUE OUI ! La nourriture à Séoul, c’est du pipi de chat par rapport à la nourriture mexicaine ! D’ailleurs, la nourriture de Séoul ne te paraissait pas si épicée que cela à l’époque. Enfin, tu étais habitué à la nourriture de ta Yayita, elle qui ne cuisine que de la nourriture mexicaine.

« Oui ! C’est totalement différent ! C’est comme si tu comparais de la crème de jour D72 avec du vernis à ongle, c’est totalement différent ! Genre, vraiment beaucoup… Dans ton jeu, c’est comme si tu comparais un gars de Ligue Bronze à un gars de la Ligue… GrandMaster ? Ouais, c’est cela ! Enfin non, ce serait plutôt, la nourriture coréenne, ce serait un joueur de ligue Gold et la mexicaine GrandMaster ! »

Tu ris encore, tu t’étais renseigné sur son jeu afin de comprendre quelque chose tout de même, tu t’intéresses à ce qu’Isao aime et c’est toujours bien d’apprendre de nouveaux truc ! Enfin bref, tu savais exactement ce que tu allais prendre. De la Mole en version Extrachile (Extra Pimenté) ! En plus il ne te donnait aucun budget ! Ce plat défonce ta gorge et ton système digestif mais il ne défonce pas ton porte-monnaie alors c’est parfait ! Par contre… Aucune chance qu’Isao ne mange cela pour une première fois. Tu te demandais ce qu’il allait prendre…

« Bon, du coup, je vais prendre la même chose que toi, à toi de me faire découvrir la bouffe mexicaine. »

KEUWA ?!?!?!?!?!?! Tu dois choisir pour Isao ? Aucune chance qu’il ne mange la Mole. Alors tu rouvres la carte rapidement, cherchant quelque chose de délicieux et pas trop pimenté... Tu arrêtas ton choix sur des Tinga de pollo. Des tacos de poulet marinés dans une sauce pimentée. Et tu rajoutes des Barbacoa, des tacos avec du mouton dedans. Tu gardais de côté les Quesadilla au chocolat pour le dessert.

 « Okay ! Par contre, j’ai pas pris des trucs trop trop pimentés. Mais je vais demander des boissons douces au cas où cela te brûles tout de même la gorge ! »

Tu ricanes, tu confortant dans tes choix avant d’entendre Isao te poser la question de ce que tu avais fait.

« Du coup, ça c'est bien passé au sport ? T'y es vraiment resté toute la journée où t'as fait autre chose avant de venir ? »

Tu allais lui répondre quand tu vis Adalberto qui s’approchait de vous en souriant, AH ! Il allait prendre votre commande ! Alors tu attends qu’il soit à ta hauteur.

 « has hecho tu elección ? »
[Avez-vous fait votre choix ?]

En gros, il demandait si vous aviez fait votre choix. Alors tu hoches de la tête et tu lui dis tout ce que tu vas prendre pour Isao et toi.

« Oui ! Alors, Isao prend la même chose que moi comme je lui fais découvrir la cuisine mexicaine… J’ai dû me priver de Mole pour lui ! »

 « Vamos, volverás de todos modos»
[Allons, tu reviendras de toute façon]

« C’est vrai ! D’ailleurs, logiquement je reviens demain, Alejandra sera-là ? »

 « Sí, nos pregunta todo el tiempo cuando vuelves ...»
[Oui, elle nous demande tout le temps quand est-ce que tu reviens.]

« Elle m’aime trop cette fille… Je vais devoir lui dire qu’elle ne m’intéresse pas un jour ou l’autre. Enfin bref, je prendrais du coup, deux Tinga de pollo, deux Barbacoa. En boisson deux agua de jamaica et deux agua de horchata, en petit format, c’est pour qu’il goûte !»

 « Bien, y para Alejandra, solo tienes que venir como una chica! »
[D'accord et pour Alejandra, tu n'as qu'à venir en fille!]

« Ah ouais ! Je vais faire cela ! Ahah ! »

Toi et le serveur vous riez avant que celui-ci ne s’éloigne. Tu regardes donc Isao et tu te mets à tout lui traduire.

« Je vais te traduire tout cela. Alors, il est venu en nous demandant si on avait fait notre choix, je lui ai dit que oui et qu’on prenait la même chose. J’ai donc commandé deux Tinga de pollo, des tacos de poulet marinés dans une sauce pimentée, deux Barbacoa, des tacos avec du mouton dedans, c’est trop bon ! En boisson j’ai pris deux agua de jamaica qui est une boisson à base de fleur d’ibiscus séchées. Ça à l’aspect de la grenadine mais un goût bien différent. Et deux agua de horchata, des boissons à base de riz et de cannelle. Une de mes préférées. J’ai tout pris en petit format comme je ne suis pas sûr que tu aimes et si tu as encore faim, je recommanderais des trucs mais les tacos c’est bourratif~ Ensuite, j’ai demandé si demain une serveuse appelée Alejandra était là car elle me court après et je dois lui dire que stop, elle ne m’intéresse pas ! Et sinon, ouais le sport s’est bien passé dans l’ensemble j’ai perfectionné ma chorégraphie et j’ai commencé à en écrire une nouvelle ! Et non non, je suis resté encore un peu après ton SMS et ensuite je suis rentré prendre une douche et je suis parti au club de littérature terminer mon livre sur Platon ! Et toi ? Après avoir gagné, tu as fait quoi ? Tu as joué à Starscraft machin truc là ? »

Tu riais, content de passer du temps à mieux connaitre ton petit Isao qui est plus grand que toi en âge ou en taille… RIP

© ASHLING FOR EPICODE


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
« Invité »
(#) Re: Le danseur et le geek.  Lun 25 Sep 2017 - 15:22

-C’est vrai ! Mais tu devrais vraiment t’ouvrir au monde. Peut-être qu’une jolie blonde jouant à tes jeux pourrait t’intéresser !

J'ai un instant de bug au moment où Bae prononce cette phrase, mais je me reprends rapidement avant de faire comme si de rien n'était et de le suivre à l'intérieur du restaurant.
C'est son expression de "jolie blonde" qui m'a fait tiquer, honnêtement. Je me suis jamais vraiment projeté dans mon avenir sentimental, mais s'il y a une chose dont je suis à peu près sûr, c'est que je ne finirai pas avec une étrangère. Je suis un peu trop "japonais" dans ma tête pour ça, et même si Kobe et mon exil coréen m'ont aidé à m'ouvrir l'esprit (et c'était pas gagné de base), je me vois mal aller jusqu'à franchir cette étape.
Puis bon, la seule personne que je connais qui partage mon amour des jeux vidéos, c'est ma meilleure amie, ca serait glauque de sortir avec elle, ahah.

... Bref.

On finit par s'installer tranquillement à une table, et pendant qu'on discute de ce qu'est la nourriture mexicaine, j' en profite pour jeter un oeil autour de moi. Je constate assez rapidement que je suis le seul japonais présent dans l'établissement, qui est par ailleurs assez vide ce soir. A part mon colocataire et moi, je compte sept autres clients. Visiblement, c'est plus un resto pour la communauté hispanique de Kobe qu'un endroit exotique pour les autochtones. Ca m'étonne pas trop cela dit : si c'est de la pure nourriture mexicaine pas édulcorée, ca doit faire fuir les locaux.

Visiblement, ma remarque sur la nature épicée de la cuisine coréenne provoque une réaction dans sa tête.

-Oui ! C’est totalement différent ! C’est comme si tu comparais de la crème de jour D72 avec du vernis à ongle, c’est totalement différent ! Genre, vraiment beaucoup… Dans ton jeu, c’est comme si tu comparais un gars de Ligue Bronze à un gars de la Ligue… GrandMaster ? Ouais, c’est cela ! Enfin non, ce serait plutôt, la nourriture coréenne, ce serait un joueur de ligue Gold et la mexicaine GrandMaster !

Je ne peux pas m'empêcher de laisser échapper un rire à la fin de sa tirade. Certes, ca n'a rien d'un éclat de rire, mais vu la rareté de la chose, c'est à souligner !
Oui, je suis pas quelqu'un de très fun. C'est pour ça qu'on m'invite pas en soirée.

-Ca va, ça va, j'ai compris, c'est à des années lumières l'un de l'autre, je ne referai pas cette erreur.

C'est surtout l'analogie vidéoludique, juste après la comparaison entre les produits cosmétiques, qui m'amuse. C'est mignon, en fait, qu'il essaie d'illustrer avec quelque chose qui me parle.

Il a l'air assez fier de sa culture d'origine, ce garçon. Je peux comprendre, cela dit, même si je suis pas moi même particulièrement chauvin.
Cela dit... Je sais même pas s'il a vécu au Mexique, en fait. Concrètement, j'ai aucune idée d'où il vient. Il a un japonais tout à fait correct et je l'ai déjà entendu parler coréen à certaines occasions... Le mystère reste entier.
Faudra que je lui pose la question à l'occasion.
Mais comme ça se fait pas trop d'aborder la conversation de manière abrupte, je préfère d'abord lui demander comment ça s'est passé au sport, et c'est ce moment que choisi le serveur pour arriver. Et il commence à nous parler en... espagnol ?

Nan mais mec, si je te dérange, faut le dire, hein ?

Et Bae qui répond dans la même langue. Je regarde le duo avec un air un peu blasé au visage, en mode "what the fuck is going on".
Sérieusement, c'est vraiment un truc de barbare les langues latines, ca ressemble à rien à l'oreille.
J'attends la fin de leur discussion, qui se conclut par une franche rigolade. C'est pas hyper rassurant, surtout quand tu captes rien à ce qui se dit.

Finalement, Bae se retourne vers moi et me fait une traduction général. Trop aimable.

-Je vais te traduire tout cela. Alors, il est venu en nous demandant si on avait fait notre choix, je lui ai dit que oui et qu’on prenait la même chose. J’ai donc commandé deux Tinga de pollo, des tacos de poulet marinés dans une sauce pimentée, deux Barbacoa, des tacos avec du mouton dedans, c’est trop bon ! En boisson j’ai pris deux agua de jamaica qui est une boisson à base de fleur d’ibiscus séchées. Ça à l’aspect de la grenadine mais un goût bien différent. Et deux agua de horchata, des boissons à base de riz et de cannelle. Une de mes préférées. J’ai tout pris en petit format comme je ne suis pas sûr que tu aimes et si tu as encore faim, je recommanderais des trucs mais les tacos c’est bourratif~ Ensuite, j’ai demandé si demain une serveuse appelée Alejandra était là car elle me court après et je dois lui dire que stop, elle ne m’intéresse pas ! Et sinon, ouais le sport s’est bien passé dans l’ensemble j’ai perfectionné ma chorégraphie et j’ai commencé à en écrire une nouvelle ! Et non non, je suis resté encore un peu après ton SMS et ensuite je suis rentré prendre une douche et je suis parti au club de littérature terminer mon livre sur Platon ! Et toi ? Après avoir gagné, tu as fait quoi ? Tu as joué à Starscraft machin truc là ?

Putain, je suis pas du genre gros mangeur, mais quand il me parle du repas à venir, ça me fait saliver, clairement. Il sait vendre son truc, il ferait un bon commercial.
Une nana qui lui court après ? Je suis même pas surpris, honnêtement, vu comme il est populaire... D'ailleurs, ça m'a toujours étonné, depuis qu'on se connaît, je l'ai toujours vu célibataire, alors que concrètement, il a juste à tendre la main et à se servir, j'ai l'impression... Encore un autre point sur lequel il va falloir faire la lumière.

-Oh, bah, j'ai pas fait grand chose, pour le coup. Tu me connais, je suis du genre un peu lent, alors le temps que je me prépare à sortir et que j'aille faire les courses, j'ai été bien assez occupé.

Ca c'est la grosse différence entre lui et moi, pour le coup. Bae, c'est le genre de mec qui a la bougeotte permanente, alors que moi, c'est une chose à la foi, et on prend son temps.
Ca me fait quand même bien marrer que notre cohabitation se passe aussi bien, avec le recul. On se complète bien, dans l'idée.
J'ai soudainement un déclic.

-Ah, attends, j'ai un truc pour toi, excuse moi deux secondes.

J'attrape mon sac à mes pieds et le pose sur mes genoux. Tout en le fouillant, je reprends la parole.

-Je crois que j'ai oublié de te le dire, mais j'prends le train en début d'après-midi demain, je retourne à Kanazawa pour passer Noël avec mes parents, je reviens sur Kobe que le 30. Du coup, comme on se verra pas le 24, je vais te filer ça en avance...

Bordel, je l'ai foutu où ? Non, je l'ai quand même pas oublié à Kobe ? Quel gland putain !
...
Ah oui, l'autre poche. Chuis con.
Je tire de mon sac un parchemin roulé et noué par un ruban. Je détache ce dernier, dévoilant au fur et à mesure que l'objet se déroule une illustration traditionnelle.

-J'ai chopé ça y a deux jours au temple Ikuta. C'est super chouette d'ailleurs, hésite pas à visiter si tu as l'occasion.

Je pousse le cadeau vers lui histoire qu'il puisse le prendre et le regarder plus en détail.

-C'est une représentation du Kami Wakahirume, pour lequel le temple a été construit.

Je détourne le regard, l'air un peu gêné. C'est pas trop dans mon habitude de faire des cadeaux, pour le coup, ca me met mal à l'aise.
Putain, je rougis. Fais chier.

-M'enfin voilà, j'me suis dit que ca te ferait plaisir d'avoir un truc un peu typique d'ici. Je sais pas si les traditions, c'est trop ton truc, mais je trouvais ça chouette, ahah...

Le malaise est réel.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Le danseur et le geek.  

Revenir en haut Aller en bas
 
Le danseur et le geek.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps-
Sauter vers: