Partagez | 
 

 Le choc des cultures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 161
■ Inscrit le : 20/02/2017

■ Mes points : 112

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Fin Octobre
Emma Walker
« Elève ; en 4ème année »
(#) Le choc des cultures  Lun 3 Juil 2017 - 22:56


Le choc des cultures
On courrait comme des poules pas de tête. On, c’est papa, maman et moi. Le truc, c’est qu’on avait invité les parents de Toshi, ainsi que ma BFF à venir manger à la maison. Bon, son père ne pouvait pas être présent, mais cela ne changeait pas le fait que j’étais tellement stressée! Et pas seulement moi, je voyais bien que ma maman aussi l’était. On était dans la cuisine depuis près de deux jours à préparer le tout à l’avance avant qu’ils n’arrivent. J’avais tellement envie que tout soit parfait pour la journée, je ne voulais vraiment pas décevoir Toshiko ni sa mère. Je sais que cela ne la dérangerait pas du tout, mais, c’était une certaine pression qu’on avait chez la famille Walker.

On n’est pas maniaque, on veut seulement que tout soit beau pour leur arrivée. Papa avait décidé qu’il faisait le nettoyage de toute la maison, alors que maman et moi nous préparions des plats. On avait longuement réfléchi à ce que l’on avait voulu leur offrir, ne sachant pas ce qui serait le mieux. Le problème en fait, c’était qu’on n’avait pas envie de faire un truc typiquement japonais, mais trouvé une dinde ici, semblait quand même chose impossible. Du coup, il avait fallu trancher quelque peu. On avait opté, maman et moi, à faire des petites salades ainsi que des bouchées diverses. Comme ça, c’était varié et si Toshi ou sa maman n’aimait pas un truc, elles n’étaient pas obligées d’en prendre.

On allait très certainement en avoir des restants pour les deux prochaines semaines, mais ceci était un détail.

J’avais donné rendez-vous à Toshi pour 18hre. Et là, il ne restait que quinze petites minutes et je ne m’étais même pas encore changée, trop concentré à travailler sur les desserts qui allaient être présents, à faire la belle présentation en somme. Papa avait eu le temps de se changer, tout comme maman qui cuisinait avec un tablier. Pour ma part, voyant qu’il me restait peu de temps, j’allais rapidement dans ma chambre, une fois que tout était parfait.

Une fois dans ma chambre, j’ouvris mon placard. J’y avais pensé toute la journée, mais là, panne sèche. J’avais aucune idée de ce que je pourrais bien porter. J’avais envie de pleurer. Bon. Si j’y allais logiquement, je savais que je voulais porter soit une robe ou une jupe. Comme bien souvent, certes, mais il fallait que j’en choisisse une plutôt originale et jolie. Je finis par opter par une petite robe blanche avec un peu de dentelle accompagnée d’une veste noire et des collants de la même couleur. Je traînais également en petit souliers plats, noir également. Voilà, tout ce qu’il y a de plus simple. Je me regardai dans le miroir, presque satisfaite, la seule chose qui me dérangeait, c’était mes cheveux. À cause du fait que l’on courrait tout partout dans la maison, ils étaient en désordre, mon chignon n’était plus ce qu’il était au départ. Cacahouète !

Je les détachai rapidement afin de les brosser, puis je me fixai de nouveau dans le miroir… Je n’avais aucune idée! Je ne voulais pas quelque chose que je me faisais tout le temps, mais je n’avais pas du tout le temps de faire quelque chose fancy. Du coup, mes cheveux brossé… je ne fis…

DING DONG.

ZÛÛÛT!

Je délaissai ma brosse à cheveux ainsi que l’idée de me peigner, laissant ainsi mes cheveux aller dans le vent, quoi que ce fût plutôt joli avec mon toupet et tout ça du coup, je me précipitai pour ouvrir la porte. Soudainement j’avais beaucoup trop de papillon dans mon petit ventre, mais c’est mon papa qui vint me rejoindre à l’entrée qui me rassurant en posant sa main sur ma tête.

- Ça va bien aller, il y a aucune raison pour que ça aille mal, me dit-il en anglais avec un doux sourire.

J’hochai de la tête, lui fit un sourire un peu plus confiant et j’ouvris la porte alors qu’il avait retiré sa main.

- Bonsoir madame Koizumi, bonsoir Toshi!

Par habitude je fis un gros câlin à mon amie, encore plus parce que l’on ne s’était pas vu depuis un bon moment déjà, à cause des vacances.

- Entrez, entrez! Dis-je me disant qu’elles seraient plus à l’aise à l’intérieur de la maison, bien évidemment.


p.s:
 

---------------------------------


Coeur Merci Toshi, c'est super beau! Coeur
Je parle en japonais en #990066. Je sais également parler en anglais (#136F9C) et un peu le français (#F68D14)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 83
■ Inscrit le : 19/02/2017

■ Mes points : 98

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-10
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Toshiko Koizumi
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: Le choc des cultures  Mer 5 Juil 2017 - 14:22

Après de si belles vacances, Toshi était complètement heureuse d'aller dîner chez sa meilleure amie et de lui présenter sa mère. Bien sur son père aussi avait été invité mais comme il travaillais sur un très gros projet sur Hokkaido, il avait du refuser l'invitation. Toshi avait vraiment pris le temps de se préparer puisque qu'elle et sa mère avait eu le temps de préparer les mets qu'ils allaient apportés la veille. Sa mère avait aussi, bien sur, acheté une bonne bouteille de Saké pour elle et les parents de sa meilleure amie.... et une coupe pour fêter la nouvelle année aussi à sa fille et à sa meilleure amie si ses parents l'autorisait.

Après s'être revêtue d'un joli petit ensemble comprenant un legging bleu marine et une petite robe courte blanche, elle s'était fait un maquillage tout simple et avait placé ses cheveux en une toque partant d'une tresse française commençant sur le coté gauche de sa tête. Au moins comme ça, elle pourrait manger en paix.

Sa mère, elle, avait opté pour un ensemble noir et rose, elle aussi de type habillé occidental avec un petit style décontracté pour ne pas "en faire trop". Elle pourrait toujours son collier de perle blanche, cadeau de père à l'honneur de ses fiançailles. Elle adorait ce collier.

Arrivé devant la maison de son amie, Toshi eut une petite poussée d'adrénaline mais se calma au moment où sa mère, connaissant très bien sa fille, posa sa main sur son épaule pour la calmer. La porte s'ouvrir et Emma accueilli ses deux nouvelles invités.

Emma se précipita sur sa meilleure amie qui l'attrapa de justesse et la serra aussi dans ses bras devant le regard surpris de sa mère. Elle fit signe a cette dernière que c'était normal et aucunes questions ne fut posées.  

Elles entrèrent, enlèvèrent leurs chaussures puis se présentèrent aux parents de la jeune québécoise. Ils parlèrent en anglais afin de faciliter les communications comme elles ne connaissaient pas leur niveau de japonais.

Bonjour Monsieur et Madame Walker, je me nomme Hitomi Koizumi, s'il vous appelez-moi Hitomi. Voici ma fille Toshiko. Merci de nous accueillir chez vous. Nous avons apporter des petits plats que nous avons préparer ainsi qu'une bouteille de Saké pour fêter notre rencontre.

Toshi fit un beau sourire quand sa mère la présenta, puis elles firent une légère révérence à la suite de la présentation de sa mère.

P.S.::
 

---------------------------------


Japonais [#9900ff] // Coréen [cc0033] // Anglais [0000cc]

Mummy Cookie
Toshipédia || Définition de la Toshivoxophilie || Il a dit Oui!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 161
■ Inscrit le : 20/02/2017

■ Mes points : 112

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Fin Octobre
Emma Walker
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: Le choc des cultures  Jeu 6 Juil 2017 - 3:27


Le choc des cultures
Ohhh ? C’était elle la maman de Toshi ? Mais elles se ressemblent quand même beaucoup je trouve ! En fait, je suis certaine qu’elle me trouvait déjà particulièrement étrange parce que j’étais beaucoup trop occidentale pour elle. Genre les câlins, les marques d’affection, ce n’est pas le genre de choses qui est d’usage normale au Japon… Heureusement pour moi, j’avais beaucoup d’amis qui était tout autant occidentaux que moi… Bref. Du coup, je ne savais pas trop comment agir… Gneuuuh… Ok. Actuellement j’avais envie de mourir en petite bouboule dans mon coin en mode : « huuuh, je vais faire honte à tout le monde parce que je ne veux pas échouer devant la maman de ma meilleure amie. » Au moins, son papa n’était présent, sinon ça aurait été la mort, bah pour moi quoi. Mes parents ont au moins cru bon de se présenter comme il se doit à la maman de Toshiko, ne sachant pas par contre s’il était mieux d’employer l’anglais ou le japonais. Finalement, d’un regard qui voulait tout dire, ils s’étaient entendus pour le japonais.

- Ça nous fait plaisir de vous accueillir à la maison et encore plus que vous ayez accepté l’invitation. De plus nous sommes enchantés de vous rencontrer enfin. Emma nous a beaucoup parlé de Toshiko. Et pour les plats, ce n’était pas nécessaire, nous avons faire de la nourriture pour toute une armée, lança ma maman en rigolant. Mais j’ai bien hâte de voir ce que vous nous avez apporter, je suis certaine que ça va être délicieux!

Elle savait qu’il fallait tout de même pas trop être heureux de recevoir un petit quelque chose, mais en même temps, elle ne voulait pas offusquer Hitomi. En même temps, ce n’est pas quelque chose de facile de jouer sur la subtilité… Parce que nous ne sommes pas subtils ? Du moins pas autant que les japonais, c’est moins… inné chez nous. Ma maman finit par reprendre.

- Au fait, je me présente. Je m’appelle Évangeline, appelez-moi Eva, c’est plus simple et voici mon mari William et bien sûr notre fille, Emma.

À notre tour, par politesse nous nous inclinâmes devant la maman de Toshi. Chose maintenant faites, je profitais pour débarrasser gentiment les mains, afin qu’elles puissent retirer leurs manteaux et tout ça en tout tranquillité. J’allai porter le tout dans la cuisine. Je revins vers mon amie, alors que les parents parlaient de choses plus ou moins intéressantes… Les trucs de grands, boulot et tout ça quoi. Je traînais Toshi dans ma chambre, le temps que maman et papa finissent de préparer le tout et qu’ils papotent autour du saké ou du vin ou de la bière, tout dépendant leurs préférences.

- Te voilà maintenant dans mon antre! C’est comme ça que maman appelle ma chambre. Diiiiiis. J’ai besoin d’un coup de main, c’est un truc tout bête et tout.

J’allais chercher un ruban rouge que je tendis à mon amie, avant de m’asseoir sur mon propre lit qui pour une rare fois, était bien fait.

- Tu veux bien le placer dans mes cheveux s’il te plaît ? Genre faire une boucle toute mignonne et tout autour de cette mèche de cheveux. Je n’ai pas eu le temps de le mettre. Vous êtes arrivés trop vite quoi !

J’espère qu’elle ne détestait pas trop la décoration de ma chambre. C’était tout simple en fait. Préférant cacher mon amour pour mes groupes de musiques favoris, ma chambre avait quelques poster de personnages badass d’anime que j’appréciais. Un gros poster de Steins;Gate accompagné d’un Lancer et d’un Archre de Fate/zero en plus d’un de Puella Magi Madoka Magika et d’Accel World… Bref, un peu trop de poster pour ma petite chambre aux murs bleus pâles et aux meubles tout blanc.

- Et puis, tu as fait quoi durant tes vacances ? Tu as reçu des trucs cool pour Noël ?

Je lançai ça à ma meilleure amie alors qu’elle s’amusait avec mes cheveux.


---------------------------------


Coeur Merci Toshi, c'est super beau! Coeur
Je parle en japonais en #990066. Je sais également parler en anglais (#136F9C) et un peu le français (#F68D14)

Revenir en haut Aller en bas
 
Le choc des cultures
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; centre ville :: En dehors de la ville-
Sauter vers: