Partagez | 
 

 [Terminay] En janvier, faut prendre soin des ados pas doués.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 661
■ Inscrit le : 05/11/2015

■ Mes points : 41

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Isaak Schwartz
« Elève ; en 5ème année »
http://enolaisland.forumsactifs.com/
(#) Re: [Terminay] En janvier, faut prendre soin des ados pas doués.  Sam 12 Aoû 2017 - 15:33

En janvier, faut prendre soin des ados pas doués.
√ Vendredi 9 janvier 2015, vers 17h30.
√ Drama, dramaille, dramaillou, et dramouille sont sur un bateau.
Avec Emiri Itashi.
Ohoho. Je sais que c’est creepy et un peu crevard, mais je me suis un peu trop délecté de l’air surpris et des joues rouges d’Emiri après ma réplique de bisou foireuse. Héhé. Au moins je suis pas le seul à me trouver bête dans ce genre de cas, c’est à la fois drôle et rassurant. J’ai été compris lors de mes propositions foireuses, à priori, ce qui aide à dissiper ma gêne stupide. Ouf, j’ai pas passé pour un prédateur sexuel (car bon, ça n’a rien de cool, en soi), et on va certainement pouvoir continuer la soirée au calme, tous les deux. Même avec Algorithme en tête, je suis bien content de pouvoir être serein, de déconnecter de la routine du lycée, au moins ce soir, et en vue de notre ciné, le dimanche d’après. Sans perdre de temps, Emiri m’entraine vers son dortoir et me fait la conversation sur le chemin. Une introduction, genre une visite ?

« Bah, entre toi et Hanz, je connais déjà un peu tout par cœur. J'en ai pas besoin. » Sinon, l’arrogance, ça va ? « M’enfin, si c’est toi qui fait la présentation, j’ferais peut-être une exception… Juste pour le spectacle, t’vois. » Bon, d’accord, c’est mesquin. « Je déconne, hein. C’est cool que vous fassiez ça, en soi. Pour ceux qui sont pas aussi bien renseignés que d’autres ou moi-même le sont. »

Hmph. Pas sûr de m’être bien rattrapé. m’enfin. Je disais pas ça par méchanceté ou pour la faire passer pour un phénomène de foire maladroit. Je me suis un peu mal exprimé, j’espère qu’elle ne le prendra pas trop mal. Au pire, je m’excuserais et on en fera pas tout un plat, m’enfin. j’avoue me crisper un instant à la seule idée de faire un pas de travers. Respire, Isaak, l’erreur est humaine… Oui, certes maiiiiis.. Je me trompe pas, moi, je devrais pas ! Bref. Je chasse Jimmy Cricket de mon cerveau, afin de me laisser ouvrir la porte du domaine de mon amoureuse. Ouf, on a pas été détectés.

« Bravo, Agent Snake. Je serais aussi discret qu’un… Une ombre c’est bien ou--- Q-Quoi ?! »


Bordel, qu’est-ce qu’elle me sort comme conneries, encore ? J’émets un rire nerveux, mais je suis un peu horrifié l’image mentale que suscite sa réplique dans mon esprit. Un rictus de dégoût exagéré se dessine sur mon visage.

« Yeerk ! Quelle horreur !! »

Puis je n’ai pas « pécho » Emiri.. J’ai jamais aimé ce terme, c’est pas ce qu’on dit des gens à qui on roule des galoches devant tout le monde pour dire ensuite aux autres « hé les gars, regardez la nana, là-bas, avec une bouche et un vagin, je sais m’en occuper-euh ! ». En ricanant narquoisement, je me rapproche de la brunette et m’assoit avec elle sur son lit, en attendant qu’elle prépare son ordinateur.

« En vrai, ça va sonner un peu bizarre, désolé, m’enfin… C’est que j’aime bien la sensation de garder tout ça pour moi pour le moment, héhé. » Ça a quelque chose d’un peu excitant, je dois dire (pas dans le sens que vous imaginez, bande de petits gourgandins). « Enfin, ça t’empêche pas d’en parler à qui tu voudras, hein ! » Même si je vois pas bien pourquoi elle voudrait se vanter de sortir avec un truc comme… Bah, moi, quoi. « Mais Hanz, ça… Ouais, je lui dirait un jour, mais ça attendra, ouaip. J’pense pas non plus qu’il soit dupe, j’ai pas tant d’espoir. Mais, au moins, j’ai l’impression que notre truc, c’est encore un peu secret, et j’aime bien. »

Pas la peine de te justifier à ce point, non plus. Meh. Bref. Netflix est de nouveau en marche, et je me tourne vers les tiroirs d’Emiri tandis que l’épisode 2 commence.

« Il te reste des snacks de l’autre fois.. ? »

Oui, j’ai encore la dalle.


---------------------------------

#9999cc japonais #66cccc allemand

Fatty
Cookie!
Ptisaak, les origines - par Lavi ♥
"Fuyons.", la prophétie  - Exclu' Toto ♥
Noraj de mon sex appeal - merci Toto ♥
Merci Meyu o/:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 622
■ Inscrit le : 12/02/2017

■ Mes points : 46

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : novembre 2014
Emiri Itashi
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminay] En janvier, faut prendre soin des ados pas doués.  Sam 12 Aoû 2017 - 17:40

En janvier, faut prendre soin des ados pas doués.Isaak & EmiriSo I'm never gonna dance again. The way I danced with you (George Michael → Careless Whisper)Mehehehehehe, j’avoue, je ne devrais pas pourtant, mais je suis plutôt fière de moi sur ce coup. On va dire que c’est une petite vengeance pour sa réflexion de tout à l’heure. Parce qu’entre nous, je pense que je ferais une très bonne guide ! Puis, fin, plus que la théorie, je ne sais pas si Isaak à réellement conscience de ce qu’est l’université et surtout du « vivre ensemble » là-bas. Le lycée est grand, on y trouve de tous les âges mais à l’université ce n’est pas le cas. On aime à dire qu’on se connait tous au moins de vue. C’est rare d’avoir un mouton isolé, dans les dortoirs. On passe tous dans la chambre des autres, en fait, c’est comme une gigantesque collocation. Nan, franchement, je vais être méchante mais je ne pense pas que tu saches dans quoi tu t’embarques mon grand. Il y a une différence majeure entre savoir un truc et le vivre. Enfin, puisque tu penses tout savoir, je ne résiste pas au fait de laisser le temps faire son œuvre et à te voir débarquer dans ma piaule effarée quand tu verras 4 mecs prendre leurs douches avec toi et faire des réflexions sur ta saucisse de Francfort. Moi ? Méchante ? Naaaaaaaaaaaan. Sadique, nuance. Puis, entre nous, je l’aime mon copain… Mais quand il part dans son trip « je sais mieux que tout le monde » j’ai juste envie de lui faire des crasses. (Oui, oui, je suis une salope, oui. Pardon.)

En tout cas, l’idée qu’Hanz puisse être au courant à l’air de le faire réagir et oui, j’avoue, j’ai un sourire satisfait et je me permets même de pouffer en voyant son expression dégoutée. J’avoue que, moi-même, je redoute un peu le moment où Bestie sera au courant. Fin, il reste raisonnable et j’ai bon espoir qu’il n’ira jamais trop loin mais… Arf. J’ai un peu peur du manque d’intimité qu’il risque de ressortir de cette confidence. Comprenez- moi par-là que je sais qu’Hanz posera des questions et essayera de s’incruster à 70% de nos sorties parce que son moumou d’amour n’est plus présent comme avant pour lui. Et me connaissant, je serais incapable de l’envoyer bouler et on sera bon pour se taper une séance de ciné romantique à trois. Enfin, tant qu’il ne propose pas une double date avec une de ses copines, je pense que la situation sera largement gérable. Puis, je mentirais si je disais que je n’appréciais pas le temps qu’on passe ensemble, tous les trois.

Je sors mon ordi de sa sacoche et l’allume en me callant sur le lit. Meh. Je partage son avis. Vrai que l’idée de garder tout ça, juste pour nous deux, à quelque chose de tentant et de… Ouais, grisant. Je ne sais pas si c’est l’idée de vivre une passion secrète (ok, j’assume pas cette tournure de phrase, on dirait un truc que pourrait dire une Bella like.) ou tout simplement le fait de pouvoir partager ça, sans le regard extérieur de nos proches. Pour être honnête, je me connais, je sais que je ne dirais rien. A mois que Meyu ne tente de me sortir les verres du nez… Mais ça, c’est une autre histoire. Puis vu sa réaction à la suite de sa sortie avec Kyoya, je me doute bien que j’aurais surement quelque chose à lui répliquer en cas d’interrogatoire.

- « J’approuve. Fin, je ne vois pas l’intérêt de le crier sur tous les toits. Dans un sens, la situation actuelle me va très bien et je te dirais même que moins il y a de personnes au courant, mieux c’est. » Je lui décroche un petit sourire en me connectant à mon compte Netflix. « Puis, j’ai l’impression d’être une gamine qui fait des bêtises dans le dos de papas/mamans et je ne te cacherais pas que je trouve ça bigremment fun ! »

Je lui indique rapidement ce qu’il veut savoir et lui donne même ma cachette de chips crème oignon en lui demandant de me passer un paquet pendant que je lance enfin le second épisode. Puis, pendant que le court générique se lance, je me recale contre lui en douceur.

- « Une chips teuplaît, beau neerd »

Gros smile des familles, ouais, je suis plutôt fière de moi. Le second épisode est aussi bon que le premier et je suis quelque peu frappée par le réalisme des personnages. Fin… Plus que du réalisme, je les trouve tous profondément humains. Ils n’ont pas que des défauts ou des qualités et dans un sens l’absence de « gentils » et de « méchants » le fait qu’ils soient tous traiter dans le gris me dis que je vais franchement bien aimer cette série. Je lève les yeux l’espace d’un instant vers Isaak avant de sourire bêtement.

- « Dis, dis, Hank il va survivre jusqu’à la fin, hein ? Diantre qu’il est bien ce perso ! »
© 2981 12289 0

---------------------------------



Emiri parle en Black pour le Japonais et en #3333ff pour l'anglais
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 661
■ Inscrit le : 05/11/2015

■ Mes points : 41

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Isaak Schwartz
« Elève ; en 5ème année »
http://enolaisland.forumsactifs.com/
(#) Re: [Terminay] En janvier, faut prendre soin des ados pas doués.  Dim 13 Aoû 2017 - 2:08

En janvier, faut prendre soin des ados pas doués.
√ Vendredi 9 janvier 2015, vers 17h30.
√ Drama, dramaille, dramaillou, et dramouille sont sur un bateau.
Avec Emiri Itashi.
C’est con, mais ça me fait plaisir qu’on soit plus ou moins d’accord sur le sujet du « eskon le di à tt le mond ou ou gard sa pr nou ? » (aucune idée de pourquoi cette partie est écrite de cette manière pas très adéquate). J’ai peut-être la crainte qu’on ne tombe pas forcément d’accord (ça arrivera forcèment, que voulez-vous, c’est la vie, et c’est avec la discussion qu’on se construit), ou de la vexer, mais j’insisterais probablement au début pour qu’elle sache qu’elle fait ce qu’elle veut, qu’on sorte ensemble ou non. C’est arrogant venant de quelqu’un qui n’a aucune expérience, mais je veux faire en sorte avec elle que les choses se passent bien, qu’elle sache que si quelque chose la dérange, elle peut me le dire. Certains penseront certainement que c’est un peu tôt pour penser à ça, et que je ne suis de toute manière qu’un puceau sans aucune expérience dans le domaine, mais j’ai la conviction que si l’on se base sur ce genre de relation de confiance, on évoluera tous les deux très sainement. D’ailleurs cela ne vaut pas que pour les relations amoureuses, mais pour tous types de relation qui se veut saine. Bref, je m’égare, mais c’est plus fort que moi : je veux que les choses marchent avec Emiri, en quelque sorte. C’est comme ça, je suis bien avec elle et c’est donc normal d’avoir envie que cela dure, autant pour des heures que des mois ou années. Quand elle confirme approuver, je rosit légèrement. Cette complicité est grisante, et me fait fourmiller l’estomac. J’aurais pas formulé les choses ainsi (car je suis pas doué), mais c’est aussi un peu la sensation que j’ai, d’être un gamin qui fait des coups en douce.

« Ahah, c’est cool, alors. J’avais peur que tu me trouves relou, à être réservé comme… Bah, comme j’suis, quoi. »


En allant chercher les chips, j’émets un nouveau rire un peu nerveux. Faut que j’arrête l’égo trip et… Hein ? Elle parle à qui là ? Nerd ok mais… Bon, je vais pas commencer à chercher le pourquoi du comment de ce surnom, je suis déjà aussi rose qu’une vierge effarouchée. Je lui met sa chips dans la bouche alors qu’elle s’appuie contre moi (pour mon plus grand plaisir, autant ne pas mentir). Emiri est absorbée par la série, et je retrouve également des sensation de mes premiers visonnages ? Toujours aussi bien, toujours aussi… Héhéh.

« Je savais que tu l’aimerais lui. C’est impossible de pas l’aimer. Et pour répondre à ta question…  »

Je laisse traîner quelques secondes de suspense avant de lui répondre sans détours.

« Non. »

Je lui envoie un grand sourire un peu trop candide pour ne pas être celui d’une sale petite tête à claque. Oui c’est méchant mais je ne vais pas lui spoiler, quand même. Breaking bad est une série qui joue avec tes attentes et le suspense sans arrêt, c’est infernal, alors il est hors de question que j’épargne à l’étudiante ce « plaisir » ! Je sens venir de gros échanges passionnés de SMS à l’égard ce la série, si elle l’aime, d’ailleurs. Je continue de manger les chips, laissant un peu lâchement mon amie dans le doute.

« J’te dirais pas ce qu’il en est, t’façon. C’est pas mon genre de spoiler des trucs. Surtout Breaking Bad ! Si tu veux savoir, faudra tout regarder, héhé. »

Dure est la vie, je sais. Je glisse quelques commentaires sur l’épisode pendant que j’y suis et me ressers de chips, avant de répondre au SMS de Hanz qui me demande « tu fais quoiiiii ? Moi j’m’ennuie… :’( », en lui suggérant de faire des gauffres et de les manger en remattant Star Wars 6 (j’en profite pour lui rappeler que le 5 est mieux, histoire de le provoquer un peu, étant donné que c’est une éternel débat entre nous).

« Tu préfères Star Wars 5 ou 6, toi ? C’est pour Hanz. »


Tout nerd qui se respecte à une opinion sur le sujet, après tout.


---------------------------------

#9999cc japonais #66cccc allemand

Fatty
Cookie!
Ptisaak, les origines - par Lavi ♥
"Fuyons.", la prophétie  - Exclu' Toto ♥
Noraj de mon sex appeal - merci Toto ♥
Merci Meyu o/:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 622
■ Inscrit le : 12/02/2017

■ Mes points : 46

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : novembre 2014
Emiri Itashi
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminay] En janvier, faut prendre soin des ados pas doués.  Dim 13 Aoû 2017 - 22:54

En janvier, faut prendre soin des ados pas doués.Isaak & EmiriSo I'm never gonna dance again. The way I danced with you (George Michael → Careless Whisper)« Non. » Comment ça, « non » ? Hfbezjfkbdkfnsjkbfjksbfhkzbfjkbfjk ! Blblblblblbllblbjdsnqngnagna ! Quoi non ? Qu’est-ce que ça veut dire non ? Non comment ? Non de qui ? Ghzidkjzofdkzndklzqn ! Il va mourir ? C’est ça que tu essayes de me dire ? Qu’il va crever comme une merde sur le bord de la route ?! Sa confession eut l’effet d’une bombe. D’une explosion nucléaire. « Non ». « Non ». Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaarg !

Je me suis levée tel une furie en faisant pause d’un geste vif et précis et en envoyant mon ordi (avec délicatesse tout de même) sur le côté pour venir planter mon regard dans celui de mon amoureux, avec une leur paniquée.

- « Quoi non ? JNJFNSDFNDSFND ! Tu ne peux pas me dire ça ! Il ne va pas mourir, hein ? Dis-le qu’il va pas mourir dsjjfsnfjkse ! »

Vous pouvez rajouter le smiley « TwT » à la suite de cette tirade, pour info. Quoi ? Je m’emballe trop ? Non ! Juste non ! Hank il est cool ! Il est beau ! Il est huileux ! Moi je l’aime d’amour ce perso ! Oui, oui, ça ne fait que deux épisodes mais osef il pète la classe à sa maman et l’autre il me sort quoi ? « Non » ? Mais… JSDJFSNFJKSDN ! Enfin, je réagis toujours comme ça quand j’affectionne particulièrement un personnage. Sauf que le pauvre, ne devait surement pas s’attendre à voir une crevette d’1m68 lui sauter dessus tel un Gollum avec le visage décomposé d’une fangirl devant le mariage de son idole. Je trouve la description legit.

- « Il ne peut pas mourireuuuuuh ! » Ok. Cette fois-ci c’est fait exprès. « Je vais pleurer ma race s’il meurt, moi ! »

Bordel, on dirait Fattie quand je lui dis qu’il n’aura pas les restes cuisinés de mon assiette. Ouais, non, parce que petite parenthèse, mon chien, c’est le seul être pour qui je cuisine. (Notez-le bien dans vos carnets, les enfants.) M’enfin bref. J’ai conscience d’en faire un peu trop et le sourire joueur, qui finit par se dessiner sur mon visage, montre bien qu’au final, je m’amuse plus qu’autre chose. En tout cas, le bougre est dur en affaire. Meh. Si me taper l’intégral de ta série des dieux peut te faire plaisir, alors mon gars, ouais, je relève le défi.

- « Je te préviens, tu vas recevoir des tonnes et des tonnes de sms de ma part. »

Et ce n’est pas une blague. Je pense qu’à force il a compris que la hype avait raison de moi. C’est aussi, d’ailleurs, à cause de cette même hype que je me mettais à faire des trucs totalement WTF à deux heures de matin, comme commencer la rédaction d’un article ou un live random. Ouais. J’ai pas de vie.
Isaak me pose ensuite une autre question, sur Star Wars. Oulà. Tu ne veux pas me poser cette question, crois-moi. Disons que mon avis est rarement celui du reste du monde si tu vois ce que je veux dire… Ahem.

- « Moi ? Je suis une hérétique, j’aime la prélogie. Les épisodes avec Anakin et Padmé. Je n’ai jamais accroché à leurs enfants. Pourquoi ? Hanz quémande ton amour ? »

Ça m’aurait étonné, tu me diras, c’est rare que le grand frère reste inactif une soirée. Le tout, c’est de prier pour qu’il ne débarque pas dans la ch- Toc toc.

- « Hééééé ! Emi ! Isaak m’a donné une chic idée. Viens on se fait des gaufres et on mat Star Wars 6 ? » Comment lui répondre… « Heu… »

© 2981 12289 0

---------------------------------



Emiri parle en Black pour le Japonais et en #3333ff pour l'anglais
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 661
■ Inscrit le : 05/11/2015

■ Mes points : 41

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Isaak Schwartz
« Elève ; en 5ème année »
http://enolaisland.forumsactifs.com/
(#) Re: [Terminay] En janvier, faut prendre soin des ados pas doués.  Mar 15 Aoû 2017 - 14:17

En janvier, faut prendre soin des ados pas doués.
√ Vendredi 9 janvier 2015, vers 17h30.
√ Drama, dramaille, dramaillou, et dramouille sont sur un bateau.
Avec Emiri Itashi.
« Du calme-euh. »

J’aurais du me douter qu’elle réagirait ainsi ! C’est Emiri, après tout, elle et ses personnages favoris, c’est sacré, et autant que je respecte ça, j’aimerais aussi qu’elle pense à mes oreilles. Tout de même, ce ne sont que des personnages, je suis le premier à chialer pour Sam, Hagrid, ou Spoke, mais est-ce vraiment nécéssaire de hurler et de faire une scène ? En un sens, elle a gagné, on ne me reprendra plus à jouer à ce genre de provoc.. Du moins pas sans persil dans les oreilles. Etant donné que Hanz a les même tendances, faut vraiment que j’investisse dans des bouchons à oreilles : je ne tiens pas à être sourd à 20 ans.

Meh, en même temps, elle me tend la perche pour que je continue de lui raconter des craques, là, la cinéphile… Il semblerait qu’elle fasse pas mal exprès, et je suis un con, alors autant jouer le jeu aussi.

« Eh bien pleure dans l’espace, personne ne t’entendra ! Et récoltes tes larmes dans une tasse pour que je les boive. »

Grand sourire de sale con insupportable. Diantre, elle va me quitter dans une semaine (et je touche du bois) si je continue ainsi à lui donner des raisons de le faire. Mais… Bah, elle le sait, que je suis un chigneur de première, non ? Et ce n’est pas comme si je l’aimais uniquement pour ses qualités, heh. Et maintenant quoi ? Des avalanches de SMS je lève les yeux au ciel, d’un air faussement dépassé.

« Oh nooooon des SMS… ! Alors là, ça m’ennuie, tu sais pas à quel point ! » Je reprends un air plus honnête, accompagné d’un sourire discret mais sincère. « Envoies en autant que tu veux, tu le sais peut-être pas, mais j’adore ça comme une midinette. »

Puis c’est rigolo d’entendre le portable vibrer 3 à 6 fois de suite, sachant qu’elle est en train de gagater intensèment et veut le partager. C’est drôle et assez attendrissant. Je n’ai pas son chic pour être aussi expansif, et je ne veux pas qu’elle pense qu’elle est un phénomène de foire à mes yeux, c’est simplement qu’elle me donne envie d’être un peu plus… Je sais pas, d’essayer d’être plus expressif sur ce que je ressens.. ?

On parle par la suite de Star Wars. Oh, bah, je n’ai pas parlé de la prélogie, mais j’aime vraiment toute la saga. Me suis-je pas déguisé en seigneur sith de merde, après tout… ? Je ne l’aurais jamais fait si j’étais un sale puriste de mes couilles en mode « Star Wars c’était mieux avant »… Et que dire des dessins animés Clone Wars, qui, bien que moches, sont tout de même très fun et totalement legit à mes yeux.

« Eh, t’inquiètes, j’suis pas un puriste, j’adore la prélogie aussi. Surtout la Menace Fantôme. Et puis, pour continuer dans ce sens, je peux même dire que Jar Jar m’insupporte pas tant que ça. Je sais, c’est mal. Mais… Anakin et Padmé, vraiment ? » J’arque un sourcil. « C’est pas toi tout à l’heure qui disait détester les comédies romantiques à la con ? Parce que dans le genre… Voilà, hein ! » Je hoche la tête. « Je veux juste le narguer un peu car il veut de l'attention et chouine avec des tonnes de smileys relous et ça me gonfle. » Je montre le résultat à Emiri. « Sérieux, quoi, 20 smileys qui chouinent ?! »

Non, bah, c’est vrai, je n’invente rien. Enfin, pour revenir à ce qu’aime Emiri de la prélogie, c’est comme moi et Jar Jar, on va mettre ça sur le compte de la nostalgie d’enfant-ado. C’est un peu la base de l’amour des fans de Star Wars, je crois… La preuve, c’est que je connais peu de gens qui aiment tant Star Wars s’il ont vu les films adultes. Pendant ce temps, je nargue donc Hanz avec le 5e volet, mais en soutenant que Emiri aime le 6e quand même. Sauf que, débile que je suis, j’avais pas trop prévu la suite des evènements. Car voila qu’on frappe à la porte. Oh-oh. Si c’est ce que je pense… Oh, merde, c’est ce que je pense. Emiri a ouvert, et c’est Hanz qui se trouve là et… Veut qu’on se matte Star Wars 6 ensembles. Je n’ai pas envie de gâcher l’ambiance, mais on dirait qu’Emiri n’est pas très enthousiaste non plus.. Et c’est assez évident qu’on a probablement ni l’un ni l’autre envie de recevoir la bénédiction de Hanz ce soir. Merde. Autant lui dire franchement. Je me lève et termine d’ouvrir la porte. Hanz emet un « aaaaaah, oh ! » en me voyant arriver. Je sais pas si c’est nécessaire de lui faire un dessin.

« Euhm… Déjà, salut, frangin, héhéhé. »
Hanz me fait des yeux ronds. Bordel de merde il est en train de comprendre. « En fait… on était en train de se matter Breaking Bad, et tu connais les bails, on n’arrête pas une scéance Breaking Bad… hein.. h-h-hein ? »
« ...Mais qu’est-ce que tu fais ic-- »
« B-b-ah, euh-euuuh, je regarde Breaking Bad av-avec Emiri. J-Je viens d’te l’dire ! »
« Mais-euh, moi j’aime pas Breaking Bad… je veux regarder Star Wars 6 avec vous, je m’ennuie, là... »

Je lève les yeux au ciel. J’aime pas quand il me teste de cette façon, mais là, j’en mène pas assez large pour le rabrouer… Surtout devant Emiri, cette dernière n’a peut-être pas envie de le chasser, après tout. Je ne sais plus quoi dire et la gêne est palpable, si bien que c’est Hanz qui finit par changer de ton le premier. Le crois que le cringe fut notre meilleur allié, pour une fois.

« Ah. Euh. Je suis désolé d’vous avoir dérangés... »

Oh. Il a l’air sincère. Surpris, je ne réponds rien, et dévie le regard avec embarras, c’est ça, hein, il a compris. J’espère qu’il ne va pas en remettre une couche, car j’ai juste envie de me cacher au fond d’un trou, là. S’il y a bien un truc que je voulais pas voir arriver ce soir, c’est bien cette situation. En même temps, fallait bien que ça arrive un jour ou l’autre. Pourvu que cette maturité dont mon grand frère a l’air de vouloir faire preuve ne soit pas qu’une façade.

« Vous auriez du me dire que vous vouliez être tranquilles, je voulais pas… Enfin, v’voyez. »

Merde, je sens que je suis rouge de honte. Hanz le voit bien et soupire, l’air un peu attendri. Il décide de prendre congé, et donne une tape affectueuse sur l’épaule d’Emiri.

« Vous en faites pas, les drama-queens ! Prenez soin de vous, et profitez de votre série ! »

j’ai envie de protester mais il a raison, là. Il s’éloigne et je ferme la porte. Je retrousse les lèvres en regardant Emiri d’un air timoré. Ayé. Il est au courant. Il a eu l’air mature comme il l’a été avec Klaus et j’ai confiance en lui m’enfin… C’est un peu ma faute. Moi qui disait à Emiri que je voulais qu’on prenne notre temps pour… Bravo le veau.

« Bon… Bah… Il a été cool. » Je force un sourire, plutôt soulagé. « Je pensais pas que… bah, voila, désolé, j’avais pas prévu qu’il passerait carrément ici. Pardon pour la gêne du coup. Ça va aller, toi.. ? »

Non, vraiment, je me sens carrément coupable, mais j’ai pas envie de m’étaler des heures là-dessus. Je prefère savoir si Emiri vit assez bien la chose, car je préfère me baser également sur son ressenti à elle avant de commencer à psychoter des heures dans mon coin.

« Tu veux quand même qu’on continue de regarder.. ? »


---------------------------------

#9999cc japonais #66cccc allemand

Fatty
Cookie!
Ptisaak, les origines - par Lavi ♥
"Fuyons.", la prophétie  - Exclu' Toto ♥
Noraj de mon sex appeal - merci Toto ♥
Merci Meyu o/:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 622
■ Inscrit le : 12/02/2017

■ Mes points : 46

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : novembre 2014
Emiri Itashi
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminay] En janvier, faut prendre soin des ados pas doués.  Mer 16 Aoû 2017 - 16:11

En janvier, faut prendre soin des ados pas doués.Isaak & EmiriSo I'm never gonna dance again. The way I danced with you (George Michael → Careless Whisper)Diantre, un enchaînement des évènements encore plus foireux que ça est-il possible ? Je ne sais pas. Pour être honnête, je cherche la caméra caché dans ma piaule. Il ne peut pas en être autrement. Je veux dire, on frôle quand même la note maximale de VDM. Je ne sais pas pourquoi, mais Isaak et moi-même on a dû tellement être des connards, dans une autre vie. Enfin, ça ne change rien au fait, que là, j’ai un Hanz qui frappe à la porte et un Isaak qui me regarde avec des yeux de poisson rouge… Damm, que faire… Je lève les yeux au ciel, Dieu, t’as pas un plan de secours ? Non ? Tu fais chier. Je fini donc pas me lever, plus la mort dans l’âme qu’autre chose, et entre-ouvre doucement la porte pour venir passer ma tête dans l’embrassure de la porte.

- « Hé- Hey ! Ça v- vas ? »

Ok. Je crois que plus grillée du meurs. Le pauvre, évidemment, se rend compte que quelque n’est pas clair dans ma réaction et me demande si ça va… Est-ce que ça va ? Non. Du tout. Comment te dire que tu as un sens du timing vraiment foireux, Hanz ? Comment te dire qu’actuellement j’ai ton frère dans ma chambre et que, bon t’es pas censé le savoir, mais on se câline et tout et, ouais, tant qu’on y est, tu savais qu’on sortait ensembles maintenant ? Non. Comme-ci je pouvais lui sortir un truc pareil. Bon, respire ma grande, trouve une excuse, un truc à la dire… Heu… Heu…

- « Bah.. Ou-ouais, du tonnerre, même haha ! » Oh god. Je ressorts les expressions de mes cinq ans… « Fin, heu, ça aurait été avec grand plaisir, hein ? Franchement ! Mais… Fin… Je suis un peu occupée, j’ai du boulot à faire et… Fin… Heu… Tu sais ce devoir de phil- »

…………………….. MAIS QU’EST-CE QUE TU FOUS ISAAK ? BFHDJFENJSFN POURQUOI TU-PUTAIN DE FJSBFSJDKBSJDBDS !!! Ok. Ok. Ok…. M-MAIS NON ! MAIS A QUEL MOMENT TU… Ok, ok. Respire, inspire… Respire… Oh god non je veux me cacher.

Je crois que le premier réflexe que j’ai eu c’est de me cacher le visage entre les mains pour calmer les rougeurs. Pourquoi diable il avait ouvert la porte, comme ça, oklm ? MAIS FAIT COMME CHEZ TOI AUSSI BOUGRE DE… AAAAAAAARG SAUVEZ MOI ! Ouais, quand on disait qu’on était pas prêt d’assumer tout ça aux yeux du monde, ce n’était pas des craques. Je n’assume, tellement, rien. Mais le pire dans tout ça, c’est la réaction de Hanz.

Il ne dit rien, semble même confus. J’avais toujours imaginé qu’Hanz serait le premier à nous tomber dessus, à poser trois tonnes de questions, enthousiastes mais… Apparemment non. Fin, je vous jure, c’est ultra perturbant là… Pourquoi t’es gêné ? Pourquoi tu te montres raisonnable ? Pourquoi tu… Mais c’est quoi cette tape sur l’épaule en mode « good job miss » ?! Why ? Whyeuh ?!

Le pauvre finit par tourner des talons et quitter la pièce. Je vous avoue que je n’ai pas trop compris et que les mots d’Isaak ne prennent aucunes formes concrètes dans mon esprit.

- « Qu’est-ce que… Qu’est-ce qui vient de se passer, au juste ? » Vous la sentez, la nana perdue dans sa vie là ? « On est d’accord que c’était… Ultra… Suspect, hein ? »

Nan parce qu’on parle de Hanz là. Je ne l’avais jamais vu comme ça et Dieu seul sait que j’en ai déjà vu des vertes et des pas mûres avec lui.  Je balance un regard troublé à Isaak, rouge de tout ce qu’il vient de se passer. Qu’est-ce qu’on fait maintenant ?

- « Je… Heu… Whoua… Tu… Tu ne veux pas un petit verre d’eau ? Genre, avec beaucoup de glaçon ? »

J’avoue que je ne sais pas quoi lui proposer d’autre. Je crois avoir entendu le mot "regarder", tout à l’heure ? Il veut peut-être parler de la série ?

- « Et un truc gras. J’ai… Fin… Heu… Ce n’est pas gras, fin si mais je crois qu’il y a des pots de glaces quelques parts dans le frigo de la salle commune, heu, s’tu veux j’en prend deux en douce et on tente d’oublier ce moment awkward devant l’épisode deux et trois ? »


© 2981 12289 0

---------------------------------



Emiri parle en Black pour le Japonais et en #3333ff pour l'anglais


Dernière édition par Emiri Itashi le Ven 18 Aoû 2017 - 14:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 661
■ Inscrit le : 05/11/2015

■ Mes points : 41

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Isaak Schwartz
« Elève ; en 5ème année »
http://enolaisland.forumsactifs.com/
(#) Re: [Terminay] En janvier, faut prendre soin des ados pas doués.  Jeu 17 Aoû 2017 - 18:45

En janvier, faut prendre soin des ados pas doués.
√ Vendredi 9 janvier 2015, vers 17h30.
√ Drama, dramaille, dramaillou, et dramouille sont sur un bateau.
Avec Emiri Itashi.
« D-Désolé, vraiment... »

J’aurais sûrement dû laisser faire Emiri. Elle s’en sortait très bien en inventant l’excuse du devoir de  philo mais… J’ai agi de manière égoïste, car je ne sais pas mentir même pour la bonne cause, et j’aurais eu des remords en cachant quelque chose à Hanz. Puis, soyons francs, il aurait bien vu qu’il y avait anguille sous roche, et je crois pas que le résultat aurait été meilleur. Je prefère être en PLS de honte qu’inventer mensonges sur mensonges en nous enterrant de plus en plus. A la place de mon ainé, ça m’aurait absolument déplu d’être pris pour un con, alors, ouais, au moins par respect pour lui, j’ai préféré… Oui j’ai été foutrement ridicule, infiniment plus ridicule que ma petite amie avec son excuse de devoir de philo, tout ça était pathétique, et maintenant, on se sent vraiment stupides. M’enfin. Je sais pas, je suis plus serein dans ce contexte que dans le scénario, hypothétique, dans lequel on aurait balancé de craques à Hanz. Puis… Ouais, Emiri et moi sortons ensembles. C’est peut-être prématuré, évidemment maladroit, mais il n ‘y a pas en faire tout un plat ! … Si. Bah ! J’en ai marre de me prendre la tête, et m’affaisse sur le bord du lot, les fesses sur le parquet. J’émets un soupir, alors qu’Emiri se prend autant le chou que moi avec ce qu’il vient de se passer.

« A-Allons, calmes-toi. Il va pas revenir avec une hache en mode « rends moi mon frère, sorcière ! ».. ! Euhm… Arhem. »

Oh, la belle blague de merde. Je ricane avec gêne, tandis qu’Emiri, elle, est encore debout, raide comme un piquet, et l’air anxieux. Notons donc que je me ramollis bien plus vite qu’elle dans les situations ou il me faudrait être un peu plus concerné. Meh. Je ne peux pas trop la trouver risible alors que je suis moi-même en pleine descente de stress. Pas con, le verre d’eau, mais ce qui me fait vraiment sourire en coin, de plus en plus attendri, c’est le coup de la glace.

Je vais pas vous mentir, mais ce côté outré et un peu hyperactif d’Emiri me gonfle et me fait grogner par moments. Ça me fait rire, aussi, car elle a ce côté frais, spontané, éclatant. Et c’est pour toutes ces raisons également qu’elle vient à m’attendrir. Et, je sais, Emiri n’est pas qu’une petite chose rigolotte qui est là pour amuser ceux qui la regardent galérer, et se faire remonter pour qu’on lui dise « eh, recommences ton truc, là ! ». Je pourrais comprendre ce qu’elle ressent si un jour mes paroles la font se sentir comme un phénomène de foire. Mais pour le moment, je préfère me redresser un peu, et lui tendre la main pour l’attirer vers moi doucement, en l’étreignant petit à petit, sans oublier de m’assurer de son consentement par quelques regards.

« On peut aussi… rester comme ça, non ? J’trouve que c’est pas mal pour compenser nos conneries de cassos. Enfin, y’a pire, non ? » En me ré-affaissant par terre, je soupire d’aise en gardant Emiri contre moi. « Puis, j’sais pas, j’ai un peu la flemme de lever mon cul pour aller chercher d’la glace, là, bizarrement ! » Puis je relève la tête. « Enfin, je déconne, hein, sens-toi libre. M’enfin f-faudrait en laisser pour les autres, je voudrais pas que ça fasse l’objet d’une enquête interne… t’as bien vu dans Breaking Bad, ça commence avec peu de chose, et puis tout part en couille en moins de 45 minutes ! »

Je la laisse décider en son âme et conscience, tout en pensant à rapporter l’ordinateur vers nous. Au passage, j’emporte aussi la couverture avec et les oreillers, qui nous tombent dessus. De peur que l’ordi ne soit abîmé (nous, on a pas trop à craindre de l’avalanche de couettes, mais les fils, les circuits, tout ça… on sait jamais), je me couche sur le côté en entraînant Emiri et… « Oh-oh... ». Qu’on est bien comme ça. Héhé. Je glousse en reposant l’ordi par terre, là où il ne lui arrivera plus rien, et repasse mes bras désormais libre autour d’Emiri.

« Héhé. Ça me rappelle la bâche. Mais en plus confortable, moins puant, et… Bah, mieux, quoi. »

J’y resterais bien, sous cette couverture, et dans cette position allongée, je dois dire. Ça vaut bien 2-3 pots de glace.


---------------------------------

#9999cc japonais #66cccc allemand

Fatty
Cookie!
Ptisaak, les origines - par Lavi ♥
"Fuyons.", la prophétie  - Exclu' Toto ♥
Noraj de mon sex appeal - merci Toto ♥
Merci Meyu o/:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 622
■ Inscrit le : 12/02/2017

■ Mes points : 46

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : novembre 2014
Emiri Itashi
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminay] En janvier, faut prendre soin des ados pas doués.  Ven 18 Aoû 2017 - 15:34

En janvier, faut prendre soin des ados pas doués.Isaak & EmiriSo I'm never gonna dance again. The way I danced with you (George Michael → Careless Whisper)Hanz avec une hache ? Meh, j’aurais plus peur pour mon ami que pour la dite hache, pour le coup. Le pauvre, la dernière fois qu’on a tenté de bricoler un truc dans sa chambre (à savoir lui foutre une étagère où ranger son surplus de livre de cours) ça s’est plutôt mal passé, Je crois que ni lui, ni moi, ne toucherons à un marteau avant un bon moment d’ailleurs, alors une hache. Meh. Non. Impossible qu’il ne revienne.

Mais vous savez quoi ? Dans un sens je m’en veux presque. Je veux dire, vous avez vu sa tête ? J’ai l’impression que la nouvelle l’a blessé ? Déstabilisé ? Pour être franche, j’aurais aimé le voir taper la causette, le voir avec son enthousiasme habituel, quitte à être le Hanz lourd sur lequel on cringe parfois (après tout, je sais que je suis lourde aussi et que ça fait cringer les frangins Schwartz, pas pour ça qu’on ne s’aime pas). Le fait de le voir si… Sérieux, bah, c’est con, mais ça me fait culpabiliser un peu. On devrait peut-être aller le chercher ? Lui dire de venir ? Bon, ça plomberait l’ambiance romantique et on pouvait dire aux câlins mais… Arf. Je devrais peut-être faire la proposition à Isaak ? Dans un sens c’est peut-être ce qu’il y a de mieux à fai-Oh. Oooooh.

Je crois que je me suis ramollie d’un coup. Hjdzhdjkq. Faut pas me faire des coups comme ça, Isaak, après moi je ne suis plus rien. Bordel, je ne devrais pas être aussi sensible à ce genre de geste. Mais, là, je n’y peux rien. Je me suis laissé entraîner sans opposer la moindre résistance. Sans faire le moindre bruit. J’ai juste sentie mon rouge aux joues remonter et mon bide ronronner de plaisir. Ce n’est pas bon bsfjebfjze. Comment tu veux que je lui demande d’aller chercher son frère quand il m’offre ce genre de moment en guise de programme ? Non, parce que là, je lui fais ce qu’il veut, pas de souci. Allons-y Alonzo. Putain, en fait, Isaak peut tellement faire ce qu’il veut de moi... C’est flippant. Enfin, je ne fais rien contre. J’accueille même la couverture avec des « ronronronron » et une tronche bien trop détendue si on prend en compte ce qu’il s’était passé quelques minutes plus tôt.

- « Je ne vois pas de quoi tu parles, ta lessive soupline sentait très bon. »

Ok. Mémé. Niveau compliment ce n’est pas encore ça ma grande. Enfin, ce n’est pas faux. Parce que sous cette bâche, si on oubli la pisse de chien, il y avait surtout un bon torse moelleux qui sentait la lessive à popa. Je me calle doucement contre lui, toujours dans des ronrons amoureux avant de lever timidement la tête.

- « Dis, on ne l’a pas fâché Hanz, hein ? C’est juste que je culpabilise un peu avec la tronche qu’il a fait et bon… Je l’aime beaucoup mon Zounet du coup j’ai peur de l’avoir vexé ou autre. » Je m’étire un peu avant de faire play sur la suite du second épisode. « Peux avoir des grattes-à-dos ? »

Ok. Je suis bel et bien molle.

© 2981 12289 0

---------------------------------



Emiri parle en Black pour le Japonais et en #3333ff pour l'anglais
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 661
■ Inscrit le : 05/11/2015

■ Mes points : 41

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Isaak Schwartz
« Elève ; en 5ème année »
http://enolaisland.forumsactifs.com/
(#) Re: [Terminay] En janvier, faut prendre soin des ados pas doués.  Sam 19 Aoû 2017 - 14:47

En janvier, faut prendre soin des ados pas doués.
√ Vendredi 9 janvier 2015, vers 17h30.
√ Drama, dramaille, dramaillou, et dramouille sont sur un bateau.
Avec Emiri Itashi.
La soupline ? Mais je n’en utilise jamais. Bon je vois ce qu’elle veut dire, m’enfin, je crois que ce jour-là l’odeur de pisse était plus forte que n’importe quelle autre, malheureusement. Parce que Emiri sent bon, et sans les odeurs de la bâche, j’aurais peut-être pu m’en rendre compte. Dommage.

« C’est la lessive de mon papa, et on use même pas de soupline, d’abbord ! »

Je lui embrasse la joue et me love au creux du coup de la brunette. On y est vraiment bien. Je lui offre aussi quelques grattouilles dans le dos tandis qu’elle s’inquiète du comportement de Hanz. Je cherche quelques instants mes mots afin de chercher à la rassurer sans lui raconter ce qu’elle veut entendre pour autant. Hm.. Je ne crois pas qu’il soit véxé.. Surpris, c’est certain.

« Mmmh… Honnêtement, je pense que ça ira pour lui. Enfin… Il est parti vite, mais il a du… Bah, comprendre et… Tu veux que je lui envoie un SMS, pour être sûrs ? »


Je sors mon portable de ma poche avant de retourner gratter et caresser doucement de dos de mon amie, bien au chaud sous la couette, l’air pensif. Je m’attendait à un autre comportement de la part de mon ainé, c’est dire que même moi, parfois, j’oublie qu’il peut-être mature, à cause du genre qu’il aime se donner. Mais preuve est faite qu’Hanz est tout à fait capable de s’oublier et de mettre de côté son caractère de diva quand la situation lui semble importante.

« Je serais aussi circonspect que toi si j’avais pas assisté  à sa discussion avec Klaus avant qu’il n’aille se déclarer à Arai, en fait. Il a vraiment été classe et mature, ce jour-là, et pas lourd non plus. » Et moi à côté qui voulait la ramener, j’ai vraiment du gâcher l’ambiance et avoir l’air d’un débile profond. Avec une référence à Shrek en plus. « Et... Et même après, il continue à être cool sur ça. Bon, ça n’empêche qu’il prend des nouvelles souvent pour savoir comment ça se passe entre eux comme le ferait une mémé gâteuse et qu’il fera la même chose avec nous, mais je suis vraiment surpris du calme dont il fait preuve avec Klaus jusqu’à maintenant. Je pense qu’il fera pareil avec nous, enfin, j’espère ! Il a juste dû voir que… Enfin, qu’on avait réfléchi tous les deux à la chose et, bah… C’est très arrogant et prétentieux ce que je vais dire, mais on a pas décidé de sortir ensemble « juste comme ça ». T-tu vois ce que je veux dire.. ? »

Bien que fort distrait par mon amoureuse affaissée sur moi, qui me ramollit entièrement et m’arrache même des bâillements de confort, je commence à taper mon SMS pour Hanz. C’est pas forcèment évident étant donné que toute mes sens sont focalisés sur le contact partagé avec Emiri et l’idée de m’y abandonner est bien plus intéressante que taper ce fichu messageureux. Etat de gagatage comfy avancé. Ma main est remontée dans ses cheveux et me voila qui bâille de nouveau. Wow, c’est dangereux, je vais m’endormir d’aise ici comme un gros chien. Mes yeux croisent ceux de ma petite amie une nouvelle fois, et mon ventre continue de fourmiller singulièrement.

« ...Je t’aime, tu sais.. ? »

Oh mein gott le gros niais. Mais ça me démangeait ! Mais le cringe !! Me voila rouge jusqu’aux oreilles, et je me cache même derrière mon portable, pour taper le message à toute vitesse. Puis je retourne l’écran vers le visage de ma copine pour qu’elle puisse lire et modifier le message. Eh, bordel, impossible de me concentrer de nouveau, j’ai juste envie de l’embrasser encore, là.

« V-voila euh… « Salut, Hanz, on est désolés avec Emiri si on t’as gêné tout à l’heure. On veut pas que tu te sentes chassé, donc si tu as envie de passer la soirée avec nous, tu déranges pas. »… J’ajoute quelque chose.. ? »


---------------------------------

#9999cc japonais #66cccc allemand

Fatty
Cookie!
Ptisaak, les origines - par Lavi ♥
"Fuyons.", la prophétie  - Exclu' Toto ♥
Noraj de mon sex appeal - merci Toto ♥
Merci Meyu o/:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 622
■ Inscrit le : 12/02/2017

■ Mes points : 46

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : novembre 2014
Emiri Itashi
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminay] En janvier, faut prendre soin des ados pas doués.  Sam 19 Aoû 2017 - 22:10

En janvier, faut prendre soin des ados pas doués.Isaak & EmiriSo I'm never gonna dance again. The way I danced with you (George Michael → Careless Whisper)

Haaaaaaanw il prend la lessive de son popaaaaaa. Enfin, arrêtes de te moquer, hypocrite de mes couilles, parce que t’es la première à profiter de la lessive de la mamie alors bon. Enfin, pour ma défense, la lessive de Mamie, elle est bonne et tout… Puis elle rend les pulls tout doux et pas piquants comme la lessive hors de prix qu’utilise maman... Ahem, je m’étale, là, non ?

Je reçois son baisé et ses gratte-à-dos avec un ronronnement mou et heureux. Mmmmmmmmmm, c’est criminel de se sentir aussi bien. Après, y a des gens qui dépensent des milles et des cents dans des massages mais pourquoi faire cela quand on a un homme pour soit, hein ? Meh, si ça continue, je ne vais pas tarder à ronfler, moi aussi, nan, parce qu’on est vraiment bien en fait. J’apprécie ce qu’il tente de me faire comprendre par la suite. Oui, il est parti vite et c’est sûrement ça qui m’a foutue le doute. J’ai tellement l’habitude de voir ce Hanz qui amuse la galerie que j’en oublie, par moment, qu’au-delà de tout ça, Hanz est avant tout un gars avec beaucoup de recul sur les choses et un sens, bien trop développé pour son bien, des autres. Je crois ne pas me montrer en disant qu’Hanz est un gars qui se plaît à voir les gens heureux autour de lui. Il n’est pas comme nous autres qui avons ce côté individualiste qui prend souvent le dessus. Néanmoins, je ne suis pas contre l’idée que me glisse mon petit copain. C’est con, on devrait sûrement le laisser tranquille, mais j’ai besoin de savoir si ça va ou pas. C’est un peu un autre défaut, ça, tant que je n’ai pas la confirmation de vive voix de quelqu’un, je continue de douter. Je lève donc ma face de gros chat ronronnant vers mon amoureux avant de lui faire oui de la tête.

- « Si ça ne te dérange pas, je veux bien s’il te plaît. »  

Je reste plutôt attentive à la suite. Je suis plutôt curieuse quand à ce que peut bien pianoter mon petit-copain mais je lui fais entièrement confiance quand à ce qu’il peut bien lui envoyer.  Après tout, Hanz c’est sin frangin, pas le mien. Cependant, ce qu’il me sort ensuite me fait sourire. Oh-Oh, j’aime l’entendre parler comme ça. Dans ces moments-là, où il est honnête et spontané, Isaak a un côté très attendrissant. J’hoche doucement la tête à chacune de ses phrases, approuvant tout ce qu’il pouvait bien dire. J’étais entièrement d’accord avec lui. Ouep, Hanz est cool. Mais je ne m’attendais pas à l’évocation d’une réunion fraternelle à propos de la petite Haruka. L’idée de voir le grand et insensible Kuro Schwartz demander conseil avait quelque chose de… Bizarre ? Ce gamin n’était pas censé savoir tout mieux que tout le monde ? M’enfin, je suppose qu’il a beau se donner un genre, lui aussi, dans le fond ça reste un gamin avec ses doutes. Dans le fond, vu la merde sans nom qu’est l’amour quand on est ados, normal qu’il demande conseil… Du moins il a eu les couilles de le faire, ce n’est pas le cas de tout le monde.

J’avoue que je me sens rassurée, maintenant. Hanz n’est pas du genre à trop s’imposer non plus et je sais que s’il me colle pour avoir des réponses, ce ne sera qu’en pure bienveillance. Je laisse un léger rire s’échapper, ouep, on ne peut pas dire qu’on se soit mis ensemble sur un coup de tête. Du moins, en ce qui me concerne ça n’a pas été le cas. J’ai tourné et retourné le problème dans la tête des dizaines et des dizaines de fois et ce, dans tous les sens.

- « Je vois, je vois très bien même. » Fis-je dans un léger sourire en venant croiser mes bras sur le torse de mon ami avant de poser mon menton sur mes mains.

Je fixe mon nez comme une débile un moment en me faisant la réflexion, sans savoir pourquoi, que les idoles Coréenne avaient toujours l’air étrangement mignonne quand elles louchaient alors que moi, bah, je devais avoir l’air d’une grosse folle pas très nette. Je relève mon regard vers le visage d’Isaak avant de lui sourire en croisant ses iris bleus et… « Je t’aime, tu sais ? » Ouch. Il attaque fort. En plein dans le mille mon capitaine ! Je me sens rougir un peu trio violement à mon goût et la tentation de repartir dans le cringe ultime à coup de « m-moi aussi Isaak-sama » est ultra tentant mais vu comment nous sommes on se retrouverait en pls en moins de deux. J’opte donc pour un sourire franc et une réplique plus légère.

- « Encore heureux héhé ! » Ouais, c’est bien mieux qu’un balbutiement maladroit. Je fixe doucement le portable en lisant le message avant d’hocher la tête. « C’est parfait ! » Puis, bon, parce que je suis aussi sadique, je me redresse au-dessus du portable pour lui embrasser doucement le front. « C’est du bon travail mon capitaine ! »

Le message est plutôt clair et moins cringeant que si c’est moi qui l’avait rédigé, je suis donc satisfaite.

- « Tu penses qu’il viendra au final ? » Je n’aurais rien contre mais je vous avoue que depuis en certain « je t’aime » j’ai une envie redoublée de câlin… Et soudaine envie de jouer. « Dis, c’est une grave infraction au règlement que de rester dans la chambre d’une fille de l’univ pendant la nuit ou pas ? »

Ok. Emi. Tu sais introduire un sujet. Mais genre vraiment. Plus suspect tu meurs.

- « Enfin, je sais que c’est compliqué mais… Meh, je t’avoue que j’aurais bien envie que tu restes. »

Heureusement, je sais encore être raisonnable. Je lui lance un léger sourire suivit d’un baisé sur la joue histoire de mettre toutes les chances de mon côté et je laisse mes yeux vagabondés sur la suite de la série.


© 2981 12289 0

---------------------------------



Emiri parle en Black pour le Japonais et en #3333ff pour l'anglais
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 661
■ Inscrit le : 05/11/2015

■ Mes points : 41

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Isaak Schwartz
« Elève ; en 5ème année »
http://enolaisland.forumsactifs.com/
(#) Re: [Terminay] En janvier, faut prendre soin des ados pas doués.  Mar 22 Aoû 2017 - 0:33

En janvier, faut prendre soin des ados pas doués.
√ Vendredi 9 janvier 2015, vers 17h30.
√ Drama, dramaille, dramaillou, et dramouille sont sur un bateau.
Avec Emiri Itashi.
Peuh, je n’aurais pas pu cacher mes rougeurs aux joues bien longtemps. Mais même si Emiri prend la chose en essayant d’avoir l’air en contrôle, elle n’est pas vraiment mieux que moi, là. De quelle bande de mollusques avons-nous l’air, là ? Des mollusques amoureux fortement mièvres, ce doit-être à vomir (je doute que même Hanz veuille revenir pour voir ça). Tiens ça me rappelle le mode de reproduction des méduses. Les mâles nagent, voient un groupe de femelles, les dépassent, puis lâchent leur gamettes. M’enfin, c’est un peu triste, n’empêche : ils ne peuvent pas choisir la femelle qu’ préfèrent dans le lot, avec ce mode de semence. RT si t trist. Pourquoi j’ai repensé à ça, moi. Ah oui, les mollusques. Manquerait plus qu’on bave, aussi.

« Je sais pas trop. Il nous répondra avant de passer, normalement. Enfin, je lui ait dit de prévenir. »


Je vérifie le portable au passage. Pas encore de réponse. Toute façon ce que dit Emiri termine de rendre mes joues encore plus rouges. Je ne veux pas me monter la tête, elle n’est probablement pas en train de vraiment me proposer de dormir avec elle… Ah bah si.

« Un infraction, euh… Ahaha ! Bien sur que oui, mais… Héhé, haha… Ce n’est pas compliqué. Pas pour moi. R-Rien n’est assez c-compliqué pour moi. Hohoho. »
Oui, bon, pas la peine de compenser, non plus. Elle va changer d’avis, si tu continues ainsi. « A-Après tout on a déjà dormi ensemble deux-trois fois et.. Et voila ! »

Le niveau de niais pas capable de camoufler sa joie et son embarras du même coup. Et je ne pensais pas que on cœur pouvait s’emballer plus qu’il ne l’était déjà. Enfin, il vaudrait mieux que je garde la tête froide et que je redescende sur terre avant de prendre une décision, et aussi me débarrasser d’une interrogation qui me taraude.

« Mais… Si ta colloc débarque.. ? Enfin, on fait rien de condamnable m-mais.. » A prendre trop de précautions je vais finir par lui faire peur. « Enfin, tu vois, je voudrais pas que tu traverses encore un moment gênant à cause de moi. »

Je jette par moments de regards un peu distraits à l’écran de l’ordi ou continuent de défiler les épisodes.

« Si on fait ça, hm… Il faudra que je passe chercher quelques affaires. »

Emiri n’a pas envie que je dorme en calebutte à côté d’elle. Et moi non plus, d’ailleurs, je veux pas m’imposer dans cette tenue. Puis c’est décembre, j’aurais froid. Quoique, avec la brunette à mes côtés, c’est pas si certain.

« Autant que j’y aille avant le couvre-feu, d’ailleurs… Faut que je profite de pouvoir encore me balader dehors sans trop attirer l’attention. »

Avec regret, ma main se retire doucement des cheveux de mon amoureuse, et je commence lentement à me redresser. Diantre, c’était tellement reposant et relaxant que je ne sais pas si je vais réussir à me lever de suite.

« D-Du coup, je te laisse un petit quart d’heure le temps d’aller et revenir ? »


Faut vraiment que j’arrête de demander l’autorisation pour la moindre petite chose. Même si Emiri peut totalement changer d’avis à n’importe quel moment et me laisser aller dormir dans mon dortoir si elle n’a plus envie de m’avoir dans sa chambre. Enfin, elle a l’air plus en contrôle que moi et mon intimidée, déjà, comme après tout, c’est elle qui a proposé. Bref, conformément à mon annonce, je finis par me lever, et à me diriger vers la porte afin de laisser ma petite amie quelques minutes le temps de prendre mes affaires.


---------------------------------

#9999cc japonais #66cccc allemand

Fatty
Cookie!
Ptisaak, les origines - par Lavi ♥
"Fuyons.", la prophétie  - Exclu' Toto ♥
Noraj de mon sex appeal - merci Toto ♥
Merci Meyu o/:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 622
■ Inscrit le : 12/02/2017

■ Mes points : 46

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : novembre 2014
Emiri Itashi
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminay] En janvier, faut prendre soin des ados pas doués.  Mar 22 Aoû 2017 - 14:41

En janvier, faut prendre soin des ados pas doués.Isaak & EmiriSo I'm never gonna dance again. The way I danced with you (George Michael → Careless Whisper)

Oh. Oh. Ma proposition à l’air d’avoir son petit effet. Cependant, je ne suis pas certaine de pouvoir affirmer s’il est confus ou juste heureux. En fait, son expression à quelque chose de profondément… Pas décidé ? Je dirais qu’il a le cul entre deux chaises actuellement mais insister pour avoir une réponse claire est peut-être mal venu. Dans un sens, je ne veux pas le forcer non plus. Comment dire, je sais qu’Isaak est plus du genre à encadrer le règlement qu’à le cramer (sauf quand ça concerne l’appel d’une certaine partie du corps appelé estomac, mais ça c’est une autre histoire) du coup, ça me ferais chier de le mettre dans une position avec laquelle il ne serait pas full confort mais… Meh, non, j’ai rien dit, il a l’air d’être plus que partant.

Je lui souris un peu, en me retenant au possible de ne pas pouffer. C’est moi ou il tente de faire le kéké ? Nan… Parce que là on tombe dans le Hanz Style est c’est, bordel, particulièrement inattendu. Damm, lui qui cringeait sa vie sur le fait qu’Hanz bombe le torse, et beh. J’avoue, le voir un peu en panique, comme ça, me fait rire. Je m’étais retenue l’espace de quelques secondes mais en le voyant faire des pieds et des mains pour se justifier je sens un petit « pfrt » sortir d’entre mes lèvres.  

- « Oooooooooh, dormir avec une fille contre toi ne te dérange pas plus que ça mais dès que ça implique des sentiments tu perds tes moyens ? » Vous pouvez rajouter le « 8D » derrière. C’est totalement la tronche que je tire actuellement. « Relax, je ne vais pas te sauter dessus durant ton sommeil (pardon aux shippeurs). Tu l’as dit toi-même, ce ne sera pas la première fois et je n’ai pas l’intention de changer quelque chose à notre trintrin quotidien. J’ai juste envie de pouvoir profiter un peu de toi, comme ça, pendant qu’on en a l’occasion. » Parce que, on ne va pas se voiler la face, hors de question je tombe dans le cliché du couple love love qui ne peut pas vivre sans se tripoter y compris en publique. « Je suppose qu’avec les cours et le week end qui arrive, se retrouver seul va être un peu compliqué, non ? »

Ouep, parce que ça serait tout de même bigrement gênant de montrer notre rapprochement aux autres. Fin, j’avoue que pour le coup, j’assumerais moyen de ronronner dans les bras d’Isaak si Meyu ou Kyoya étaient à côté. Par contre, pour la colloc, il me pose une colle. Fin, je suppose qu’elle ne rentrera pas ce soir, fin, sinon elle serait déjà là, non ? Je sais que ça nous arrive, de temps à autre, de ne pas dormir dans nos piaules un soir en semaine mais, arf, difficile de confirmer sa venue ou pas. Faut dire qu’on ne communique pas beaucoup ensembles. On ne peut pas dire qu’on est proche ni même qu’on connaît les habitudes de l’autre.

- « Très sincèrement, je ne peux pas te donner de réponse sûre… C’est qu’on ne parle pratiquement jamais mais coloc et moi. Mais en général quand elle dort ici, elle est là assez tôt. Comme le couvre-feu approche, je pense qu’elle ne sera pas des nôtres ce soir. »

Puis bon, tant qu’on ne fait pas sauvagement l’amour dans son pieu ça devrait aller. Autant dire qu’elle n’aura jamais aucune raison de se plaindre (oui oui, la fin des solos sous les draps c’est absolument pas au programme).

En tout cas, ouip, ce serait une bonne chose qu’il passe prendre quelques affaires. Une brosse à dent, tout ça. Tien, ça me fait penser, que pour une fois je ne me lèverais peut-être pas à 15h30 s’il est là. Faut dire que d’habitude, je fais ma traînasse au lit et du coup je me retrouve avec littéralement deux heures de retard pour la bouffe chez mémé . Ouep, le samedi matin se fait dans le stress et le pas de course avec moi.

C’est avec un certain regret que je me sépare de mon matelas chauffant. Il me fait rire à demander l’autorisation pour tout, il est mignon. Je lui fais signe dans la main et quand la porte se referme derrière lui, je me fourre dans ma couette et me plonge de nouveau dans l’épisode. Le cancer de Walt a été découvert par sa famille et Skyler à la bonne idée d’organiser un conseil du cousin surpris pour en parler. Diantre, cette scène est… troublante de réalisme. Je suis sur le cul de voir comment Skyler est mise face à son hypocrisie et… Diantre, Marie ? Marie c’est toi ? Mais t’étais pas censée être une grosse pouffe égoïste ? Tu deviens raisonnable ? Oh mein got, comme dirait Isaak, puis cette session « remettons à sa place Skyler » est… HDSJBDSQJF. Damm, mais je crois que le moment où j’ai commencé à renifler et à chialer ma maman c’est quand Walt finit par dire ce qu’il a sur le cœur. Oh, oh, Walt. T’es un bon gars tu sais ? (et tous les fans de la série sont là « ….. Non. »)

Je devais bien renifler bruyamment depuis 5 minutes quand Isaak est revenu avec son sac. Et moi, devant ma couette, j’étais là.

- « Snif, Walt, soit fort camarade. Ta femme est une pute égocentrique, ta belle-sœur une tarée, y a que ton fils et ton beau-frère qui valent le coup mais soit fort. Snif. »

Moi ? Trop dans la série ? Nop.


© 2981 12289 0

---------------------------------



Emiri parle en Black pour le Japonais et en #3333ff pour l'anglais
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 661
■ Inscrit le : 05/11/2015

■ Mes points : 41

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Isaak Schwartz
« Elève ; en 5ème année »
http://enolaisland.forumsactifs.com/
(#) Re: [Terminay] En janvier, faut prendre soin des ados pas doués.  Mar 22 Aoû 2017 - 15:34

En janvier, faut prendre soin des ados pas doués.
√ Vendredi 9 janvier 2015, vers 17h30.
√ Drama, dramaille, dramaillou, et dramouille sont sur un bateau.
Avec Emiri Itashi.
Bordel elle avait bien raison de le relever, j’étais riducule a faire mon intéressant. Qu’est-ce que mes prétendues connaissances viennent foutre là, en plus. Haha. J’en connais un qui compense avec ce qu’il peut. C’est à dire du vent. Le B.a-ba du kéké qui s’ignore. Mon dieu, est-ce que je suis un kéké ?! Nooon, je suis peut-être un kéké ! Meh, j’espère que Emiri blaguait sincèrement (vu la gueule qu’elle tirait, j’en suis même certain), car elle sait que c’est pas mon genre de dormir avec quelqu’un, d’ordinaire. Je suis bien trop chochotte sur son espace personnel pour ça. Et puis, je suis une grosse tapette, moi, j’suis pas un vrai mec viril, la preuve : j’ai pas envie de sauter la première nana qui dort à mes côtés. Vraiment, je devrais avoir honte d’être un boulet pour les Vrais Hommes™. Ah, oui, bonjour le sarcasme, ça faisait longtemps, assieds-toi, prends un cookie. Mais sois gentil, s’il te plaît. Au moins je me suis rattrapé en lui confiant qu’il y avait des chances que je continue de squatter un peu avec mes devoirs dès demain.

Et honnêtement, ça va que j’ai quitté la chambre, avant de complètement exploser de rougeurs sur les propos de mon amoureuse. Je sais très bien qu’elle blagait et ne faisait que me taquiner (c’est de bonne guerre), et je ne l’ai absolument pas mal pris mais. Diantre, que je suis prude et prêt à rien. Entre l’idée de l’embrasser tout à l’heure qui m’a juste fait me sentir comme un gros dégoutant (pas la faute d’Emiri, hein, vous connaissez ma grande confiance en moi-même), et ce dont elle a parlé de me… hm… sauter dessus. C’est une blague, Isaak, c’est juste une blague, et je te rapelles que tu as bien ri. Mais c’est qu’il y a toujours cette fichue idée qui me trotte : que tout cela n’est peut-être qu’un rêve malicieux et insidieux. Sérieux, je suis déjà pas quelqu'un de franchement agréable, alors assurer au niveau amoureux, je me sens totalement perdu. Mais en un sens, ce genre de choses ne se prévoit pas, et il me reste tout à découvrir. J'ai beau avoir un peu les jetons, la curiosité prend le dessus de manière joueuse et grisante et j'ai envie de découvrir ces émotions avec Emiri mais... Ouais, j'vais éviter de griller des étapes. Bref. Faut vraiment que j’arrête l’auto-apitoiement et l’auto-clash en retournant chez Emiri, sinon je vais encore gâcher l’ambiance.

Je suis arrivé à mon dortoir, et Summer n’est pas là pour me harceler de questions (fort heureusement, car je me serais trahi à cause de mon teint, je crois). Je souffle donc un peu, et prend mes affaires pour charger mon sac, et m’en retourne d’un pas pressé vers le dortoir des étudiants, en prenant tout de même garde à ne pas être vu. Lorsque j’ouvre la porte, j’ai la très agréable impression que mes craintes s’envolent comme elle étaient venues en partant. La simple présence de Emiri me redonne confiance et je…

« Euh… Bah… P-pourquoi tu pleures ? C-Ça va..? »

Je laisse tomber mon sac à terre, et m’intéresse à ce qu’elle marmonne. Quoi, c’est la série qui la met dans cet état ? Je dois avoir l’air atrocement con et mou de rester là, debout, l’air confus. Je ne sais pas si j’ai envie de me facepalmer ou s’il me faut m’inquiéter pour ma petite amie. Certes, je suis le premier à chialer au cinéma mais… Bah, c’est pas tant pour les personnages en eux-même, mais plus pour les émotions qui transparaissent dans une scène pour de la musique. C’est con je sais. En pinçant les lèvres, et un air d’enfant un peu bête et timide, je m’approche de ma copine et m’assois à ses côtés.

« Euh, mais, euh… Tu sais… la série est pas finie, et puis, euh… ça va s’arranger pour lui, hein… En fait, non, c’est la merde, je peux pas trop te mentir mais. Bah, voila. »

Ah bah, bravo, le rassurage. En un sens, je n’arrive pas à mentir. Peut-être que je devrais apprendre, afin d’être un peu plus complaisant, rassurant, ou juste sortable… Meh, pas envie… Bref. Ce n’est qu’un personnage de série, dont on parle. J’avoue que je veux bien consoler Emiri (avec plaisir, même), mais que je sais pas trop quoi lui dire, là.

« Ce… Euh… Ça reste qu’une histoire, hein… »


C’est pas le genre de truc à dire, elle va penser que je la trouve ridicule, si ça se trouve… Bon, j’avoue, je trouve ça un peu ridicule. N’empêche que j’aime pas la voir toute triste ! Alors ça change rien. J’entoure ses épaules avec mon bras.

« Allez, allez. Tout baigne. Tu me passes un peu de couverture… ? Il faisait froid, dehors. »


J’en profite pour ma servir et me rapprocher d’Emiri, en bâillant un peu. Je  me sens un peu crevé, après cette journée, plutôt riche en émotions.

« Dis, tu veux regarder encore un épisode ? J’suis un peu fatigué, moi. J'irais bien dormir un peu. »


Je replace un peu ses cheveux et dépose un baiser sur sa tempe, distrait un instant en l’observant.


---------------------------------

#9999cc japonais #66cccc allemand

Fatty
Cookie!
Ptisaak, les origines - par Lavi ♥
"Fuyons.", la prophétie  - Exclu' Toto ♥
Noraj de mon sex appeal - merci Toto ♥
Merci Meyu o/:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 622
■ Inscrit le : 12/02/2017

■ Mes points : 46

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : novembre 2014
Emiri Itashi
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminay] En janvier, faut prendre soin des ados pas doués.  Jeu 24 Aoû 2017 - 17:11

En janvier, faut prendre soin des ados pas doués.Isaak & EmiriSo I'm never gonna dance again. The way I danced with you (George Michael → Careless Whisper)

Je m’emballe pour un rien, chapitre 15, tiret 45, tomes 68. Je sais que c’est ridicule, mais je suis incapable de me détacher d’une série quand elle me plaît. Plus que pour le message qu’elle passe, je me préoccupe des personnages et de leurs situations. Quand quelque chose est drôle, je rigole, quand une situation est triste, je pleure. Je panique quand un personnage que j’aime bien est en danger etc. En fait, je suis le type de spectateur dont les boites de production raffoles puisque je ne me contente pas de seulement regarder. C’est aussi simple que ça. Perso, j’y suis habituée, dix-huit ans que je traîne ma carcasse après tout. Je peux également dire que ma famille, Zahn, Mamie, les autres, ne sont pas étrangers à ce phénomène. En fait, je suis un peu connue dans la famille pour ce trait de personnalité là. Mais pour Isaak, meh, pas la première fois qu’on regarder des trucs ensembles mais jusqu’à maintenant on avait maté des films que je connaissais plus ou moins déjà. On avait rarement maté des trucs sujets aux dramas aussi. Du coup, je suppose que sa réaction est plus que légit.

Cependant, j’avoue que sur le coup, je ne sais pas trop quoi lui répondre. Je veux dire, ça me semblait tellement normal d’agir comme ça que l’espace de quelques secondes je n’ai pas tellement comprit pourquoi il en faisait tout un plat. Alors, au lieu de le rassurer comme le ferait une nana normale, avec quelques neurones fonctionnels, je me suis contentée de le regarder bêtement avec un air plutôt surprit en mode « Dafuck ? », avant de comprendre plus ou moins la nature de sa réaction et de lâcher un gros « aaaaaaaaaaaaaaaah tout s’explique » intérieur.

- « Ah mais… Je le sais, tu sais ? » Un dernier reniflement et un « Tchrouuuuuuuuuuuuuuum » bruyant plus tard. « Je veux dire, c’est qu’une série, je suis d’accord. Juste que, quand je découvre un truc j’ai tendance à me plonger totalement dedans et du coup bah… Quand y a du drama je chiale, quand un truc badass se passe je me hype, quand y a une blague beauf je rigole fin’... Ahem, tu vois un peu le genre. » Il doit surtout me prendre pour une folle mais bon. « Pardon, ça t’as surpris ? Tu sais, je vais bien mais si ça peut te rassurer tu peux toujours me faire un petit câlin.»

Moi ? Perdre le nord ? Jamais. J’accueille son éteinte avec un soupir d’aise en rabattant la couverture sur nous deux. J’en profite aussi pour bien me recaler comme une larve, parce qu’on ne change pas les bonnes habitudes hein, contre lui avant de reposer les yeux sur mon épisode et de savourer la petite branlée verbale que Walt a foutu à l’assemblée. Il a eu bien raison de me la présenter cette série, je crois que je vais me faire la totalité en un mois, tien. Je souris en sentant son baisé.

- « Bah si tu veux dormir on peut aller se coucher après celui l-»

God. Trop près. J’avais cru qu’après son baisé il se serait retiré mais… Oh. C’est con, je crois que j’ai viré au rouge tomate en l’espace d’une seconde. Me retrouver à quelques centimètres de ses lèvres aurait pu être une scène romantique as fuck à en faire mouiller des fans de shojo si je ne… Louchais pas. Parce que j’avoue qu’en réalisant qu’il me suffisait de tendre les lèvres pour rencontrer les siennes j’ai… Louché en mode « Oh. OH.. OOOOOOOH ». Moi ? Casser les ambiances ? Une spécialité. Je lève timidement les yeux vers lui, je me demande la tronche qu’il tire. Nous connaissant, on serait bien capable de se fixer le blanc des yeux pendant une demi-heure sans trop savoir quoi dire alors autant briser la glace tout de suite.

- « Navrée je pensais que… Heu… Du coup pour la série… ? »



© 2981 12289 0

---------------------------------



Emiri parle en Black pour le Japonais et en #3333ff pour l'anglais
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 661
■ Inscrit le : 05/11/2015

■ Mes points : 41

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Isaak Schwartz
« Elève ; en 5ème année »
http://enolaisland.forumsactifs.com/
(#) Re: [Terminay] En janvier, faut prendre soin des ados pas doués.  Lun 28 Aoû 2017 - 12:59

En janvier, faut prendre soin des ados pas doués.
√ Vendredi 9 janvier 2015, vers 17h30.
√ Drama, dramaille, dramaillou, et dramouille sont sur un bateau.
Avec Emiri Itashi.
Ah, donc  je m’inquiète pour peu de choses, apparemment, c’est normal. Emiri est du genre à vivre ce qu’elle regarde, à se laisser complètement transporter. Ah, j’aimerais être aussi décompléxé qu’elle sur ce que je ressens. Cette capacité à pouvoir se « lâcher » comme ça, sans s’inquiéter du regard des autres, ça doit faire du bien par où ça passe. Je souris discrètement, c’est vrai qu’elle est toujours a fond dans ce qu’elle découvre. Quelque chose qu’on partage, mais pas de la même manière. Emiri extériorise, alors que pour ma part, j’intériorise intégralement. Sauf quand il faut que je fasse chier en posant des questions ou en pointant méchamment des incohérences, ou que je veux raconter une anecdote sur ce que je regarde afin d’étaler ma science (tapez-moi sur les doigts). Je secoue négativement la tête avant de regarder avec elle la fin de l’épisode.

« Bah, je m’attendais pas à revenir et te voir en train de pleurer, disons ! Mais si tu m’dis que ça va bah… ça va. »

Grosse éloquence, comme d’habitude. j’étais déjà à côté d’elle, alors je n’ai qu’à tendre un peu les bras (quel effort) pour lui donner son calin, après avoir roulé des yeux, l’air amusé. Notre épisode se termine et je bâille avant de lui embrasser la tempe, et voila qu’elle s’excuse. Hein ? J’ia pas compris. Alors qu’elle se détourne, je souffle discrètement sur la paume de ma main, de manière à sentir si ce serait pas mon haleine qui l’aurait dérangée… Meh, c’est pas que ça pue, mais ça sent pas la rose non plus.

« B-Bin quoi.. ? »
Fis-je, l’air un peu rieur devant ses yeux qui louchent. Gneuh. Ça me donne envie de lui tirer les joues. Quel gamin. « C’est, euh… que je me suis pas lavé les dents… ? »

Je voulais le faire, mais j’avais peur de dépasser le couvre feu, et je comptais aller aux sanitaires d’à côté la chambre de mon amoureuse. Bref, avec cette confusion, retour au point de départ, on se demande quoi faire avec la série. Je me lève doucement, en prenant ma brosse a dent dans mon sac.

« Bah, euhm, je vais aller me laver les dents vite fait, et je crois que j’vais vouloir dormir ensuite. Mais bon, si tu veux continuer de regarder, ça me dérange pas. »

Quand je dors, je dors comme une masse, et rien ne peut me déranger. Bref, je file me laver les dents, et reviens avec une haleine autrement plus agréable. Je rang mes affaires et vais m’asseoir sur le lit. Meh. J’espère que Emiri aura un peu de place et que je vais pas prendre toute la couverture… Ni trop ronfler.

« Eh, au fait, comme d’hab, si je ronfle, tu me réveilles, hein. Je peux.. ? »
Lui demandais-je, afin d’avoir l’autorisation de me glisser sous les draps. Je ne sais pas ce qu’elle va faire mais.. « Hm.. tu veux venir du coup ou tu vas encore regarder un peu la série.. ? »

Pourquoi j’ai pris un regard de chiot, en lui posant la question ? Andouille.


---------------------------------

#9999cc japonais #66cccc allemand

Fatty
Cookie!
Ptisaak, les origines - par Lavi ♥
"Fuyons.", la prophétie  - Exclu' Toto ♥
Noraj de mon sex appeal - merci Toto ♥
Merci Meyu o/:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 21
■ Messages : 622
■ Inscrit le : 12/02/2017

■ Mes points : 46

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : U-4
❖ Arrivé(e) en : novembre 2014
Emiri Itashi
« A l'université ; section artistique »
(#) Re: [Terminay] En janvier, faut prendre soin des ados pas doués.  Mer 30 Aoû 2017 - 16:19

En janvier, faut prendre soin des ados pas doués.Isaak & EmiriSo I'm never gonna dance again. The way I danced with you (George Michael → Careless Whisper)

Damm, pourquoi il me parle de ses dents ? Bon, ok, d’accord, ce n’est peut-être pas ce genre de question que je devrais me poser en priorité mais… Qui que quoi ? Je ne vous cache pas que je suis un peu perdue. Dans ma tête, j’imaginais une lourde tension romantique, comme dans les séries de mamie ou de tatie Sashi. Vous savez de quoi je parle non ? Ces séries à l’eau de rose de 14 saisons et de 350 épisodes où les personnages passent leurs temps à se fixer le blanc des yeux dans une pseudo-tension sexuelle absolument mal amenée (du genre le type bouffait du pâté bien odorant quand il croisa la femme de sa vie voyez /PAN/). Mais… Mais faut croire que le romantisme ce n'est pas notre fort à lui et à moi puisque… Mais pourquoi il me parle de ses dents putain ? Elles sont belles ses dents. Elles sont bien alignées ses dents. Elles sont blanches ses dents. Tu pourrais tourner dans une pub pour dentifrice Isaak alors pourquoi tu… Oh.

- « Heu… Oui, vas-y, fait comme chez toi. »

Merde. Je viens de comprendre. Évidemment, grognasse, qu’il n’allait probablement pas avoir la même conclusion que toi sur le sujet… Aaaaaaaaaah, je me foutrais bien une baffe tien ! Damm... Je me sens comme les autres pimbêches qui s’émoustille parce qu’on leur a frôlé la main. Qu’est-ce qu’il t’arrive Emi, hein ? On n’était pas censée être une grosse beauf qui rigole à « pipi-caca » ? Hein mon précieux ? On ne devait pas être l’archétype de la fille absolument pas portée sur le rose et les petits oiseaux parce que c’était trop princesse Disney/Barbie et qu’on déteste ça ? Putaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin. Je me sens conne d’avoir entendu les violons en fond sonore. Le pauvre, il a dû croire que son haleine m’avait repoussée. Dammit. Arf. J’espère juste que ça ne l’a pas vexé ? Meh, je lui demanderais, au pire, ce ne sera pas la première fois que je métrais les pieds dans le plat. Ça me fait aussi penser que je devrais probablement me mettre en pyjamas et aller me brosser les dents. Non pas que j’ai une haleine de chacal, mais bon… On va dire que se réveiller au côté d’une nana qui ne s’est pas rincée la bouche de la soirée ce n'est pas très très glamour et agréable.

J’ai pas trop fait gaffe à la fin de l’épisode mais ça n’a pas tellement d’importance. J’aurais l’occasion de la mater plus tard alors osef. Je me lève pour fouiller dans mon placard et… Qu’est-ce que je me mets ? Bordel, je n’aurais jamais cru avoir à me poser cette question. Faut dire que mes pyjamas sont tous plus ridicules les uns que les autres ... Mon Kigurumi cochon que j’avais acheté en même temps que celui de vache pour Meyuki ? Non, il ne faut pas abuser. Mais T-shirt Team Yamada ? Classique, mais ça peut le faire… Ma nuisette rouge... Que quoi ? D’où j’ai un vêtement féminin dans mon placard ? Fin, tu me dirais que c’est de circonstanc-Nop ! Je ne peux pas mettre ça ! Non seulement je serais ridicule dedans, mais bonjour le malaise ! Ahem ! Je prends donc mon t-shirt team Yamada avec un vieux shirt de nuit et ferme mon placard avec plus de violence que je ne l’aurais voulue. Isaak ne tarde pas à rentrer et je m’empresse d’aller moi-même me laver la bouille avant de revenir, cette fois-ci vêtue, de mon noble et goldé pyjamas papy Yamada.

- « Parce qu’on peut troubler ton sommeil en vrai ? » Fis-je une fois rentrée, en posant la trousse de toilette sur mon bureau. « Fin, t’en fais pas. Me semble pas que t’ai ronflé la dernière fois… Ou je me souviens plus… Ça fait longtemps. »

Quelques semaines en vérité mais l’impression qu’une éternité s’est écoulée depuis ce soir-là. J’hoche doucement la tête à sa demande et éteint mon ordi avant de me glisser sous la couette, un soupir plutôt heureux. Fait chaud là-dessous, c’est agréable. Je n’ose pas trop bouger, ni me caler contre lui. Quand on dormait ensemble, avant, il n’y avait pas trop de question à se poser. Du moins, en ce qui me concerne, tout était si naturel que je n’en avais pas besoin. Je ne sais pas si il veut… Fin bref.

- « Tu sais, tout à l’heure je… Fin, ce n’était pas ton haleine c’était juste que… Heu… » Je me sens archi stupide là. « Ta bouche était… Proche. Très proche et… Disney, eau de rose, paillette, petits oiseaux, fleufleurs fin, je ne te fais pas un dessin, hein ? » Ok. Ok. Tu ne peux pas être plus floue ma grande. « Fin heu… Heu… Tu veux que je mette un réveil pour demain ? »



© 2981 12289 0

---------------------------------



Emiri parle en Black pour le Japonais et en #3333ff pour l'anglais
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 661
■ Inscrit le : 05/11/2015

■ Mes points : 41

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18 ans
❖ Chambre n° : L-1
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Isaak Schwartz
« Elève ; en 5ème année »
http://enolaisland.forumsactifs.com/
(#) Re: [Terminay] En janvier, faut prendre soin des ados pas doués.  Mer 30 Aoû 2017 - 17:11

En janvier, faut prendre soin des ados pas doués.
√ Vendredi 9 janvier 2015, vers 17h30.
√ Drama, dramaille, dramaillou, et dramouille sont sur un bateau.
Avec Emiri Itashi.
Il fait bon, je suis bien, je crois que toutes les conditions sont reunies pour que je dorme dans environ 5 minutes top chrono. Je n’ai pas pu m’empêcher de remarquer que l’odeur d’Emiri envahit les draps, et ça ajoute pas mal à l’ambiance apaisante de la situation. Emiri qui s’est mise en pyjama (sympa le T-Shirt à l’effigie du Doyen, d’ailleurs) est partie faire un brin de toilette, et je commence déjà à m’assoupir. Je vais cependant tenter de ne pas m’endormir trop vite, ce serait assez malpoli de ronfler avant de lui avoir souhaité bonne nuit… Et accessoirement il ne faudrait pas qu’elle hésite à se mettre à l’aise car je suis déjà en train d’écraser comme un gros porc, en prenant toute la place. Je résiste donc jusqu’au retour de ma petite amie, et me décale pour lui laisser la place à mes côtés. Finalement, la couche est plus grande que je ne l’aurais cru, on est plutôt à l’aise, et pas trop serrés (c’est pas que ça me dérange, hein). Tout content de la façon dont la soirée se termine, j’envoie un sourire à Emiri, me détendant, et m’allongeant sur l’oreiller, prêt à dormir. Un peu dans les vapes, ce qu’elle me dit n’a pas l’effet de me surprendre comme ça aurait pu le faire. J’ouvre un œil, en posant une main affectueuse sur le bras de mon amie.

« Mmh ? Ah... Ok. Pas 'rave. » J’émets un bâillement, plaçant ma main devant ma gueule, puis replace mon bras par dessus la brunette, sans oublier de retirer mes carreaux, et les ranger sur la table de nuit. « T’inquiètes. »

Ça y est, je commence à m’assoupir, je sens que le sommeil va venir me cueillir d’une minute à l’autre pendant que je m’endors en enlaçant doucement mon amoureuse. Je bâille à nouveau d’aise.

« Mouaf… Bonne nuit, Emiri... »


Bleuh. Et voila, il écrase comme un grosse merde. 7 minutes top chrono. Les estimations étaient un peu surestimées, mais au moins, j’ai eu le temps de dire bonne nuit. Et dieu, que ce fut bon et reposant.


---------------------------------

#9999cc japonais #66cccc allemand

Fatty
Cookie!
Ptisaak, les origines - par Lavi ♥
"Fuyons.", la prophétie  - Exclu' Toto ♥
Noraj de mon sex appeal - merci Toto ♥
Merci Meyu o/:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: [Terminay] En janvier, faut prendre soin des ados pas doués.  

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminay] En janvier, faut prendre soin des ados pas doués.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Hors RPG :: Poubelle :: Archives des rps-
Sauter vers: