Partagez | 
 

 Un cliché qui nous correspond / Meyuki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 14
■ Messages : 124
■ Inscrit le : 17/02/2017

■ Mes points : 0

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 18
❖ Chambre n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : avril 2013
Kyoya Akame
« Elève ; en 5ème année »
(#) Un cliché qui nous correspond / Meyuki  Mer 5 Juil 2017 - 14:18

Un cliché qui nous correspond Kyoya avait passé une merveilleuse soirée hier, mais le meilleur restait à venir. Il avait pris son courage à deux mains et invité Meyuki pour le Hatsuhinode. Il avait passé de nombreuses heures à se préparer pour cette soirée, ne trouvant pas quoi mettre. Il avait finalement revêtu une tenue basique, composée d’un pantalon et d’un bomber noirs, accompagnés d’un sweatshirt tricolore. Il avait enfilé une veste par-dessus le tout, sachant que le froid de janvier ne pardonnait pas. Son premier Hatsuhinode qu'il ne passait pas en famille, ça lui faisait bizarre... bien que cela ne lui déplaise pas, loin de là. Il trouvait ça agréable, de se dire que pour une fois il ne resterait pas cloîtré dans sa chambre, regardant par la fenêtre le lever de soleil. Mais ce n'était pas juste ça, le plus important était qu'il aimait Meyuki.

Il y avait aimer, et aimer. Oui, ce sont les mêmes mots, mais qui n'ont pas la même signification.

Le jeune homme n’avait jamais dit à Meyuki qu'il l'aimait, ni à personne d’autre d’ailleurs, (il avait lui-même mis du temps à l’assumer) mais ce jour-là, il avait une occasion de le lui dire. Il avait passé un temps fou à chercher l’occasion parfaite, mais était finalement parvenue à trouver une occasion qui lui plaisait. Le courage en revanche, il n’était pas certain de le trouver. Il ne savait même pas encore comment il ferait sa déclaration. Est-ce que cela lui viendrait naturellement non ? La peur du rejet était bien présente, mais c’était dans sa nature de foncer. Et puis, il connaissait Meyuki, ce n’était pas dans sa nature de se moquer des sentiments des gens… Mais cela resterait humiliant pour lui.  Cela faisait presque quatre mois qu’ils se connaissaient. Cela pouvait paraître peu, mais il ne s’était jamais rapproché de quelqu’un en aussi peu de temps.  Il n’en pouvait plus d’être constamment dans le doute et de se poser des questions qu’il qualifierait lui-même de gnan-gnan. L’amour, qu’est-ce que cela pouvait rendre bête… Au moins, il serait fixé.  C'était l'une des rares fois qu'il stressait autant. Cela était justifié.

Il marchait vite, il se dépêchait. Il ne voulait pas être en retard, pas aujourd'hui.  Cette journée était bien trop importante pour qu’il se permette d’être en retard.  Ils s’étaient donnés rendez-vous à la plage un quart d'heure avant le lever du soleil ( qui était prévu vers 5 heures du matin), ayant prévu de flâner en ville après s'être rendu sur la plage. Rester éveillé et résister à l'envie d'aller dormir après la soirée qu'il avait passé avait été difficile , mais cela en valait la peine.

Apparemment Kyoya était arrivé le premier. Il s’adossa contre un mur, tapotant nerveusement le sol du pied. Pourvu qu’elle arrive vite…
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 926
■ Inscrit le : 16/02/2017

■ Mes points : 135

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-6
❖ Arrivé(e) en : octobre 2014
Meyuki Harada
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: Un cliché qui nous correspond / Meyuki  Mar 8 Aoû 2017 - 19:05




















Un cliché qui nous correspond ♫

Meyuki & Kyoya ♪

Hatsuhinode en bonne compagnie ♪



31 décembre, 22h

Emiri venait d’arriver. Les parents avaient quittés la maison une heure plus tôt pour passer les dernières heures de l’année avec leurs amis de longue date, et Yukiko passait ce moment là avec je ne sais qui sur le campus. Surement Lutecya ou sa colocataire peut etre ? Enfin bref, Emiri était là, et dieu merci parce que les parents m’auraient pas laché « Tu vas pas rester seule pour le nouvel an quand même ! Et blablabla et blablabla. Et joie, Emiri avait répondu présente et on allait passer une bonne soirée ensemble, et une bonne matinée s’annonçait aussi… Kyoya m’avait invité à voir le Hatsuhinode sur la plage avec lui par un petit mot dans mon casier, et je n’avais pas pu faire autrement que de dire oui. Oui parce qu’on s’entend bien, oui parce que le Hatsuhinode je n’y ai pas assisté depuis des lustres, et oui parce que… bah comme Emiri me l’avait fait remarqué, je l’apprécie plus que bien en fait.

On squattait dans le salon toute la soirée devant la grande télé, parce que mine de rien j’étais bien stressée. On a regardé la suite de Doctor who (cette série c’est une tuerie) en grignotant des petits trucs que j’avais préparé pour l’occasion, en même temps que le panier pique-nique que j’embarquerai plus tard, pour aller à la plage. Et l’heure avançait vite. Très vite, parce que minuit sonnait déjà.

« Bonne année mon cookiiiiie !» lui avais-je dit en lui sautant dans les bras pour lui faire un calin.

« Bonne année mon tofu!»

Elle m’avait rendu mon calin, elle y était habituée maintenant et on était devenue de très bonnes amies. Dans quatre heures je me mettrai en route et je commençais à me mordre les doigts. Heureusement qu’elle était là pour me rassurer, parce que j’vous dit pas dans quel état je serai. On était monté dans la chambre et j’avais sorti plusieurs fringues, pour pas dire que j’ai vidé l’armoire hein, et tout étalé sur mon lit. Qu’est ce que j’allais mettre ?

«  Tu t’en fous, c’est pas ta robe qu’il va regarder, c’est tes yeux… ouuuuuu tes fesses.»

« Hé oh ! Tu veux qu’on parle d’Isaak ou on se concentre ?»

«  gfjhdklhmfhdgjwf…. Bigre ! »

Je lui donnais un coup de coude en rigolant et quelques minutes et plusieurs essayages plus tard ,le choix était fait. Une jolie robe blanche assez simple, avec de longues manches et un ruban autour de la taille. Elle était assez passe-partout et ne faisait pas trop habillé, et c’était ce que je préferais. On a continué à squatté le salon un bon moment, et quand l’heure a fini par approcher, je suis allée me changer. J’ai enfilée mes chaussures, ma veste, écharpe et bonnet, parce que mine de rien, il risque de faire frais dehors, et suis partie faire un calin à Emiri.

«  Bon.. bah j’te laisse la maison, mes parents rentrent pas avant demain aprem, t’es comme chez toi ici ! » J’attrapai mon panier et une couverture, et avançai jusqu’à l’entrée. «  Allez, j’y vais ! »

«  Et puisse le sort t’être favorable !»




1er janvier, 4h45

Panier en main et couverture sous le bras, j’arrivais enfin  au point de rendez vous, et aucune idée de l’heure qu’il était. J’esperais juste ne pas être en retard et j’avais oublié mon téléphone donc impossible de vérifier. La fatigue ne se faisait pas trop sentir parce que j’avais passé une grosse partie de la journée à dormir pour être en forme avec Emiri et aussi là, avec Kyoya. En parlant de ce dernier, il était là lui aussi, sûrement arrivé en avance vu qu’il tapotait du pied. C’était une des choses dont j’avais compris la signification en cohabitant avec lui sur le campus. Il était assez impatient et nerveux quand c’était le cas. Je m’avançais alors à sa rencontre, les joues un peu rouge et m’arrêta devant lui. Il s’était habillé dans son style habituel et ça lui allait comme un gant. Je déposa timidement un baiser sur sa joue en guise de bonjour.

«  J’espère que tu n’as pas trop attendu… »

L'aurore était déja visible, il fallait aller s'installer pour ne pas rater le lever de soleil. J'entrainais Kyoya avec moi en entamant la marche et retira mes chaussures une fois arrivée sur le sable. On avançait jusqu'a trouver un coin tranquille pour assister au Hatsuhinode, parce que quelques autres personnes se trouvaient aussi sur la plage. Je déposais le panier à terre, et étendais la couverture sur le sable pour qu'on puisse s'asseoir.


Meyu Chat #kobe (Merci Flynnou :3)




---------------------------------

Meyuki parle Japonais en #cc66cc, Français en#00cc66 et Anglais en cc0066




*Aimerais être un sandwich*

Montages en folies:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
Un cliché qui nous correspond / Meyuki
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; centre ville :: La plage-
Sauter vers: