Partagez | 
 

 Mission Impossible : Code Armoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 22
■ Inscrit le : 02/04/2017

■ Mes points : 35

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 24 ans
❖ Chambre n° : B-705
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Katsura Yoshida
« Personnel ; concierge »
(#) Mission Impossible : Code Armoire  Dim 9 Juil 2017 - 14:19


Mission
Impossible :
Code Armoire
Avec Iku Ariyama 
Mercredi 7 janvier, vers 14h30.
Yesss ! Le téléphone a sonné, et une âme en détresse a besoin de mes services d’agent Kat ! Cette pauvre personne a besoin de réparer la porte de l’armoire de son bureau.. Ah, elle va la retrouver comme neuve dans moins d’une heure ! C’est une nouvelle mission pour Mc Kéké, et je m’en vais l’accomplir avec succès. Dommage que je n’ai pas un canapé qui se retourne pour me conduire via un tunnel stylé éclairé de néons multicolores jusqu’à ma destination. J’arriverais dans le bureau de la comptable en mode « Surpriiiiise Motherfucker » ! Ah, quoique, insulter son commanditaire en première approche c’est pas super judicieux. Je vais garder un « bonjour » ou un « salut » normal. En plus, elle avait l’air sympa au téléphone. Moi qui croyais que les comptables étaient que des vieux squelettes aigris façon Ombrage dans Harry Potter… Bah, on dirait que je me trompais.

Bref, il faut que je m’équipe en mode « réparateur de porte d’armoire » ! Je prends la petite boite à outils se trouvant dans le bordel de mon étagère, et en vérifie le contenu, histoire de m’assurer que j’aurais tout ce qu’il faudra.  Rien ne semble avoir bougé ou s’être abimé depuis la dernière fois : parfait ! Comme j’ai tout ce qu’il faut, je peux m’en aller vers l’administration après avoir affiché ma petite pancarte (super kawaii avec un mini-Katsura sur un mini-Chocobo) « Au boulot ! Je suis de retour dans 1 heures ou 2 ! ».

Une fois dans le bâtiment administratif, je cherche la pancarte qui m’indiquera le bureau de la comptable de l’établissement. Je ne tarde pas à trouver le lieu en question et frappe trois petits coups en rythme « tagada tsoin tsoin », avant de pousser la porte pour entrer.

« B’jour Ariyama-san ! Katsura Yoshida, c’est moi l’concierge ! » J’observe brièvement les lieux, à la recherche de l’armoire. « Alors, ma bonne dame, où s'trouve le chantier ? »




---------------------------------




( ͡° ͜ʖ ͡°)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 33
■ Inscrit le : 01/07/2017

■ Mes points : 195


Mon personnage
❖ Âge : 28 ans
❖ Chambre n° : A-306
❖ Arrivé(e) en : Début Janvier 2015
Iku Ariyama
« Personnel ; comptable »
(#) Re: Mission Impossible : Code Armoire  Dim 9 Juil 2017 - 17:07

- Putain. De. Salop'rie. D'armoire. De. Mes. Putains. De. Trente-six. Couilles !

Oh la ! C'est quoi ce juron, mal apprise ? Je vois, ton armoire est bloquée et toi, tu essaye, vainement de tirer dessus comme un gros bourrin que tu es. Eh bien, je sais pas, regarde au pied, dès fois que la porte coulissante soit sortie de son rail ? Rien en bas. En haut, donc ? Oui, ça à l'air d'être ça. Tu vois ? Quand tu te calme et que tu prend le temps de réfléchir, ça va tout seul. Ou presque. Parce que du coup, n'importe qui entrant dans ton bureau peut voir le bordel phénoménal que c'est sur le bureau en bois. Et je parle même pas de l'armoire qui était pourtant bien rangée quand tu es arrivée. Maintenant, depuis que tu a repris les rênes, la moitié des dossiers sont par terre à la vue de tous, l'armoire y a moulte classeurs, sans doute inutile, accumulés dedans. Laisse-moi deviner, tes cheats codes de jeu ? Mais bon, tu n'arrive pas à fermer la porte, il va bien falloir pourtant. Et un éclair de génie te traverse la tête. Tu te décide d’appeler le concierge, Katsura Yoshida, pour qu'il vienne réparer la porte. Et comme tu te dis qu'il doit avoir d'autre chose à faire que venir réparer une porte d'armoire pour l'heure, tu va croiser les pieds sur ton bureau avant de sortir ta PSP pour te faire une petite game, tranquille.

Sauf qu'au bout de quelque minutes seulement, ça toque à la porte, et toi plonger dans ton jeu, tu n'as rien entendu. Chewbacca, qui dormait tranquillement jusque là, lui à été réveillé et aboie d'une voix forte, te faisant sursauter et lâche ta consoler l'écran face au pied de la chaise. Dans un juron, tu te redresse et ramasse ta console, à l'écran cassé avant de voir la porte s'ouvrir sur le concierge.

« B’jour Ariyama-san ! Katsura Yoshida, c’est moi l’concierge ! Alors, ma bonne dame, où s'trouve le chantier ? »
- Bonjour Katsura ! T'es rapide dis donc ! L'armoire est sur ta gauche, regarde.

Tu pose ta console sur le bureau et t'approche de l'armoire, poussant au passage une pile de dossier du pied qui se casse tous la gueule par terre, avant d'essayer, à nouveau la porte qui coince encore. Pendant ton essais, y a ton chien qui s'est levé de son panier pour aller renifler ton collègue, curieux. Dans ton dos, tu croise les doigts pour que Chewbacca n'ait pas l'idée de le saluer à sa façon, mais non, heureusement, il renifle juste le concierge et retourne dans son panier pour reprendre sa sieste interrompue.

- Je pense que le haut de la porte est bloquée, mais je suis un peu petite pour vérifier. Tu peux la réparer ? Y a des documents qui ne doivent pas être à la vue de n'importe qui ici.

Tu te fous de ma gueule ? C'est le bordel partout ! Tout est à la vue de tous le monde !

---------------------------------


- Psssst... Chuis fauchée... - Psssst.... Je m'en fous Coeur


Iku te parle :
- Japonais en #990000
- Chinois en #660066
- Anglais en #999999
(Les autres seront peu utilisées alors on s'en fout)

Iku's thème song
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 24
■ Messages : 22
■ Inscrit le : 02/04/2017

■ Mes points : 35

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 24 ans
❖ Chambre n° : B-705
❖ Arrivé(e) en : Avril 2013
Katsura Yoshida
« Personnel ; concierge »
(#) Re: Mission Impossible : Code Armoire  Mer 12 Juil 2017 - 1:11


Mission
Impossible :
Code Armoire
Avec Iku Ariyama 
La comptable qui était en train de jouer à sa PSP me répondit sans attendre, optant directement pour le tutoiement. Je lui envoie un sourire à ses compliments sur ma rapidité.

« Pas d’problèmes, Iku-san ! »
Je me permets d’employer son prénom, comme elle a utilisé le mien. Ca m’arrange, j’aime pas trop vouvoyer les gens moi non plus. « Le confort des pensionnaires et du personnel, c’est mon job !! »

A ces mots, je remonte mes lunettes de soleil sur ma tête avec un air de fierté. Bah, quoi, c’est vrai, je suis l’Agent Kat, toujours fier de m’acquitter de ma tâche. Alors que j’entre dans le bureau, un toutou vient me renifler les gambettes, et en bon fanboy des bestiaux, je me baisse pour donner une caresse sur sa tête aux poils hirsutes. Avant que je puisse demander quoique ce soit, la rouquine m’indique le placard en question, et la porte semble en effet un peu raide bourrée. Elle penche un peu du côté facho. Bref, je pose ma petite boite à outils et tente d’ouvrer et fermer la porte pour mieux mesurer l’étendue des dégâts. En revanche, ce qu’elle avance à propos des choses qu’elle aurait à cacher me fait hausser le sourcils. Gnéhéhé. C’est pas un truc à dire devant un récolteur de ragots, ça, madame !

« Heiiiin ? Ne me dis pas que là-dedans, y’a des preuves de détournement de fonds ! Si tu m’as déjà volé des sous, alors euh, euh… Bah, euh, faudra régler ça à l’amiable parce que j’suis pas encore flic. Meh. »

Je blague à moitié, je pense bien que si on fait ce genre de coup en douce et qu’on a plus d’un  neurone actif, bin, euh, on évite de garder des preuves. Sinon c’est trop facile. Enfin, je crois.

« Je déconne, hein. Et pour la porte, je vais la dévisser, c’est possible que j’doive juste changer une des articulations qui s’est tordue. T’aurais pas un peu forcé dessus, dernièrement ? »

Je me mets au travail, en espérant quand même qu’Iku éclaire ma lanterne… Eh, c’est elle qui a vendu la mèche la première ! Maintenant, elle doit assumer ce qu’elle a dit ! Armé de mon tournevis, je continue de travailler sur mon ouvrage.

« Sinon, tu t’fais à la vie du campus ? T’sais que j’suis dans l’coin depuis tout petit et que j’connais même les passages secrets ! Tu sais qu’avant qu’on demande à mon père de réparer l’entrée d’air, y’avait une bouche d’aération au premier qui permettait d’entendre touuuut ce qui se passait chez le CPE ? J’peux te dire avec c’que j’ai entendu, que y’a pas que des saints, dans l’coin ! »

Comme quoi, on ne devient pas concierge sans être né commère.




---------------------------------




( ͡° ͜ʖ ͡°)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 33
■ Inscrit le : 01/07/2017

■ Mes points : 195


Mon personnage
❖ Âge : 28 ans
❖ Chambre n° : A-306
❖ Arrivé(e) en : Début Janvier 2015
Iku Ariyama
« Personnel ; comptable »
(#) Re: Mission Impossible : Code Armoire  Jeu 20 Juil 2017 - 12:22

Il est sympa ce Yoshida. Bien plus que toi. Il tique même pas sur ton tutoiement qui dérange tous le monde au premier abord, visiblement, sauf lui. Quand tu mentionnes, les papiers qui ne doivent pas être vus, il hausse un sourcil avant de pouffer et tu comprends seulement à moitié le pourquoi de sa réaction. Tu ne vois pas ce qui pourrais prêter à moquerie. Y a fallut qu'il l'ouvre pour comprendre. T'es bête, tu comprends pas le second degré.

« Heiiiin ? Ne me dis pas que là-dedans, y’a des preuves de détournement de fonds ! Si tu m’as déjà volé des sous, alors euh, euh… Bah, euh, faudra régler ça à l’amiable parce que j’suis pas encore flic. Meh. »
- T'inquiète, je m'en prends qu'aux riches.

... ... ... Je sais pas c'est quoi le pire, l'air sérieux, malgré ton sourire, quand tu dis ça ou le fait que t'ai osé le balancé clairement à la plus grosse commère du campus ? Il pourrait te prendre au sérieux et quand on sait ce dont t'es capable, détourner de l'argent sur ton compte ne te fais clairement pas peur. Pitié, ne fais jamais une chose pareil, tu pourrais finir en prison et la prison, crois-moi, c'est pas drôle du tout. Mais heureusement qu'il plaisantait, mais quand même, il a l'air sérieux, non ? Non ? Ok, c'est juste moi. Toi tu t'en fout, tu prends tous à le plaisanterie, et c'est agaçant par moment.

- Oh, j'ai peut-être un peu forcé dessus à force de l'ouvrir et de la fermer.

Tu parles de ta bouche ou de l'armoire, là ? Non parce qu'on va pas se mentir, mais l'armoire, tu la claquais presque la porte. Et ça, c'est sur, qu'elle aime pas trop la Madame. On respecte les dames. Oui, je fais de l’anthropomorphisme envers une armoire et alors ? Le principal sujet de ma narration est une chose bizarre, alors plus rien ne devrait vous surprendre. Tu regarde pendant un instant le concierge commencer à démonter ton armoire avant d'entendre un petit "beep" indiquant que tu as reçu un mail professionnel. Sortant ton ordinateur de son état de veille, tu va lire le message avant d'y répondre, pionnant très rapidement sur le clavier sans le regarder. On voit que tu as l'habitude.

« Sinon, tu t’fais à la vie du campus ? T’sais que j’suis dans l’coin depuis tout petit et que j’connais même les passages secrets ! Tu sais qu’avant qu’on demande à mon père de réparer l’entrée d’air, y’avait une bouche d’aération au premier qui permettait d’entendre touuuut ce qui se passait chez le CPE ? J’peux te dire avec c’que j’ai entendu, que y’a pas que des saints, dans l’coin ! »

Là, tu décroches la tête de ton écran, franchement intéressée. On peut même voir une lueur briller au fond de ton œil. Voilà qui craint pour les victimes. Heureusement, tu es pas trop du genre à colporter des ragots, mais bordel qu'est ce que t'adores ça.

- Ça m’intéresse c'que tu dis, là. Tu me racontes ça autour d'un café et des gâteaux ? Ou j'ai du thé, si tu préfères.

Sans attendre sa réponse, tu vas remplir ta bouilloire. Tu as envie d'un café, de toute façon. Une fois de retour dans le bureau, tu fais chauffer l'eau et commence à sortir le nécessaire de ton thé de 14h30.

HRP:
 

---------------------------------


- Psssst... Chuis fauchée... - Psssst.... Je m'en fous Coeur


Iku te parle :
- Japonais en #990000
- Chinois en #660066
- Anglais en #999999
(Les autres seront peu utilisées alors on s'en fout)

Iku's thème song
Revenir en haut Aller en bas
 
Mission Impossible : Code Armoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe High School ; le lycée :: Le bâtiment principal :: Administration-
Sauter vers: