Partagez | 
 

 Lorsque danse et photo se rencontrent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 161
■ Inscrit le : 20/02/2017

■ Mes points : 112

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Fin Octobre
Emma Walker
« Elève ; en 4ème année »
(#) Lorsque danse et photo se rencontrent  Dim 9 Juil 2017 - 18:05


Lorsque danse et photo se rencontrent
C’était déjà la fin des vacances. Ce qui signifiait que je retournai en cours. J’avais été très heureuse de passer les vacances de Noël avec mes parents et en plus, nous avions rencontré Toshi et sa maman, ça avait été super. J’étais satisfaite de mes vacances. J’avais pu me reposer et faire une tonne d’activité avec mes parents. J’étais une demoiselle heureuse. Je ne leur avais pas parlé d’une certaine personne que j’avais rencontré quelque fois, j’avais préféré penser à lui, me posant quelques questions, mais préférant me souvenir des bons moments qu’on avait passé ensemble.

Les cours avaient repris tranquillement, les clubs également. Pour me remettre dans le bain, je m’étais installée dans la salle qui permettait aux gens du club de danse de se pratiquer. C’était également l’endroit pour les échauffements. Je ne sais pas si c’est parce que les autres était encore mort à cause des vacances, ils ont trop manger et tout ça quoi. Ils doivent certainement roupiller dans un petit coin du campus, certainement dans le club littéraire, encore trop paresseux de se remettre en forme.

Du coup, il y avait peu de gens dans la salle de pratique… Je ne sais pas si c’est moi qui est arrivée particulièrement tôt (même semble que j’ai mis autant de temps qu’à l’habitude), mais aujourd’hui il y avait personne. Bon, c’est vrai cette salle était plus pour les gens qui faisaient un peu ce qu’ils voulaient… Comme moi aujourd’hui. Une fois mes échauffements terminés, je m’approchai du système de son afin de mettre de la musique. Aujourd’hui, je voulais y aller en mode random, genre juste danser pour le plaisir, y aller au rythme de la musique, essayer de trouver des mouvements originaux. Une fois que j’eus placer mon téléphone et ajuster le son afin qu’il ne soit pas trop fort, mais que je puisse l’entende, je me plaçai au centre de la pièce, portant un legging noir ainsi qu’une camisole un peu longue.

Je fermai les yeux. Je m’imprégnais de la chanson, du rythme. J’avais déjà une idée des mouvements, pour avoir déjà fait cet exercice avec cette même chanson de nombreuses fois auparavant. C’est donc sur la chanson Undisclosed Desires de Muse que mes mains et mes pieds se mirent à bouger.

Danser c’est bien, mais… Le problème c’est que je réfléchissais un peu trop. Mon esprit divaguait, je n’étais pas concentrée. Mon esprit était un peu loin. Devrais-je lui envoyer un message… Je lui avais bien sûr envoyé par texto un stupide joyeux noël et une bonne année lorsque ce fut le moment propice, je n’avais pas osé insister davantage depuis la dernière fois que je lui avais parlé. Il faudrait bien. D’ailleurs…

Mes pieds manquant de coordination, je perdis bien évidement pied, en fille maladroite que j’étais, finissant ma danser sur le sol, alors que la chanson ne jouait que depuis deux petites minutes. Quelle idée stupide aussi que j’ai de penser à autre chose…

Mais c’est seulement que depuis notre première rencontre Muse me fait penser inévitablement à lui. C’est complètement ridicule. Je devrais en sourire. Mais il semblait que j’étais plus perturbée qu’autre chose. Décidément, je n’arrivais pas à me comprendre aujourd’hui.

Je restai un moment sur le sol, juste pour me réveiller d’avantage, me remettre dans l’esprit avant de passer à la première. Je me couchai un moment en étoile sur le sol, réfléchissant encore plus à tout ça alors que je souhaitais passer à autre chose pendant un petit moment.

---------------------------------


Coeur Merci Toshi, c'est super beau! Coeur
Je parle en japonais en #990066. Je sais également parler en anglais (#136F9C) et un peu le français (#F68D14)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 19
■ Messages : 31
■ Inscrit le : 01/07/2017

■ Mes points : 138

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Sumire Sugimoto
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Lorsque danse et photo se rencontrent  Lun 10 Juil 2017 - 2:53

Rien.
 
Absolument rien.
 
Cela faisait un long moment que Sumire déambulait sur le campus, subissant la pire chose qu'elle pouvait subir: Une photo blanche!! La page blanche des photographes, le cauchemar d'une vie! Bien sûr, vous conviendrai que ça arrive à tout le monde une photo blanche, mais non! Pas à Sumire! Jamais! De plus, on s'est bien reposer durant les vacances, on a fait le plein d'énergie et le plein de nourriture aussi et maintenant on revient en force à l'école et ses environs, avide de nouvelles aventure, la tête remplies d'idées et de concepts géniaux et.... le viiiiiide... Pourquoi le vide ???
 
Il y avait donc un chmu blond du nom de Sumire qui déambulait sur le campus, les bras mou, les pieds trainant, l’appareil photo accroché au coup qui balance de gauche à droite au rythme des pas lents, se dirigeant vers nulle part, un regard dans le vide… Serait-ce une zombie apocalypse qui commence ???
Phoooootoooooo maaaaangeeeer phooootooooo…. Aaaarrrrrggghhh
 
Bon cessons ces scénarios absurdes et revenons à notre fillette désespérée. Même niveau vestimentaire elle n’avait pas eu une super créativité. Elle s’était simplement vêtue d’un short en jean, lui arrivant à la mi-cuisse et d’un t-shirt aux manches tombantes, lui découvrant légèrement les épaules, noir avec des motifs d’éléphants un peu tribal. Elle avait enfilé ses espadrilles, prit son sac en bandoulière et son appareil puis avait passé la porte de sa chambre, le regard remplit d’espoir! Mais rapidement, elle se désintéressa des choses qui l’entouraient. C’est comme si tout était figé, rien n’avait d’émotion, de sens…
 
Sumire finit par entrer dans le bâtiment Yamanaka où elle déambula, s’arrêtant devant les salle oz il y avait de l’activité, observant un peu discrètement et repartant, toujours aussi vide d’inspiration. Cette routine dura un petit moment jusqu’à ce qu’elle perçoive une mélodie qui semblait provenir d’un peu plus loin. Elle décida de suivre le son en marchant sans hâte. La musique était bonne! C’est la première fois qu’elle entendait cette chanson… Il chante… en anglais? Oui, c’est bien ça… Et la chanson l’amena devant le local de pratique de danse.
 
Une répétition déjà? Elle n’avait pas été prévenue pourtant… Peu importe, elle entre-ouvrit la porte…. Personne ?? Ah! Non. Elle est au sol… Est-ce qu’elle va bien? Son ventre bouge donc elle respire !!
 
La blondinette observait Emme à travers l’ouverture de la porte. Elle l’avait déjà vue lors des réunions de danse… Elle continua de l’observer et reçut comme une révélation : Parfait! Cette scène était simplement parfaite!!! Cette pose, ces vêtement si élégants dans leur simplicité, la lumière naturelle qui venait caresser ce doux visage et ce regard. Ce regard perdu rempli d’incertitude, partagé entre le bonheur et une touche de… détresse? Peu importe, c’était si beau et si honnête en émotion!
 

Sumire s’installa discrètement dans l’ouverture de la porte. Cet angle de vue était parfait! Elle pris une position confortable, alluma son appareil, choisit de cadre, fixa l’objectif, régla la qualité et….. VOILÀ!! ENFIN!!! Un chef d’œuvre venait d’être créé! Elle recommença une deuxième fois pour être sûr d’avoir une bonne prise puis commença à se faufiler discrètement dans la salle dans le but de trouver d’autre angles de vue intéressant, même si elle se doutait bien que le premier serait le meilleur….

---------------------------------


Merci Lavender pour le vava et Lutecya pour la signa <3

Blabla japonnais
Blabla français
Blabla Anglais
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 161
■ Inscrit le : 20/02/2017

■ Mes points : 112

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Fin Octobre
Emma Walker
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: Lorsque danse et photo se rencontrent  Lun 10 Juil 2017 - 23:42


Lorsque danse et photo se rencontrent
Gneuuuuh. Je suis un cadavre, je suis même un zombie. Mais la chanson se terminait… Du coup, je me sentais maintenant obligée de me relever et essayer une nouvelle fois avec une nouvelle chanson. Ma playlist était celle de mes chansons dansantes… Juste ça quoi. Enfin, il y avait beaucoup de chanson sur tout ça. Muse, Queen, K-pop et J-pop en tout genre… Mais là, la chanson n’allait pas avec mon état n’était pas propice à cette chanson beaucoup trop énergique et il me manquait beaucoup de gens pour la danser également. Je soupirai. Je ne sais tellement pas ce que j’ai aujourd’hui… Si je le pouvais, j’irais juste me rouler en boule, mon téléphone dans les mains et parler à des gens sur la chatbox de mon forum, question juste de me remonter un peu le moral. Mais je me devais de me remettre en forme, perdre tout le poids que j’avais dû prendre durant les vacances.

Finalement je ne bougeais pas. Je laissai encore une fois la musique passée. Elle était définitivement trop joyeuse pour moi en ce moment. Je remontai mes lunettes, soupirai une deuxième fois. Je me retiens d’en faire encore un troisième. Je me levai lentement, puis m’approchant de nouveau afin d’aller vers mon téléphone, question de changer la chanson. En fait, je fixai mon téléphone, cherchant une chanson appropriée… Mais honnêtement, aucune d’entre-elles semblaient propice, c’était encore plus frustrant.

Je soupirai une troisième fois. J’étais particulièrement heureuse d’être seule, à réfléchir à tout et n’importe quoi… Bref à rien. Je finis par mettre la première part d’Exogenesis de Muse, mettant les deux autres à sa suite, me disant que si je me lassai, j’allais toujours pouvoir la changer. J’aimais bien ces chansons, surtout parce qu’il y a peu de paroles, laissant plutôt la musique nous donner toutes les émotions et les frissons possibles. J’ai souvent des frissons en les écoutants. J’adore. Ces chansons me remontèrent drôlement le moral soudainement. Je me permis un sourire en entendant ainsi les premières notes.

Je me retournai pour regarder la grande pièce et je poussai un cri de la mort. Je suis certaine que tout le monde sur l’étage avait pu l’entendre. Non mais, je sais que je devais garder mon calme et tout. MAIS DEPUIS QUAND CETTE FILLE AVEC SON APPAREIL PHOTO ME STALKAIT ?

Après avoir poussé mon cri de surprise, j’ajoutais un « tabarnak » bien senti démontrant à quel point elle m’avait fait peur. Pourtant… Elle me disait quelque chose cette demoiselle, sans que je puisse dire d’où je la connaissais… Enfin… Elle n’est pas dans ma classe, c’est chose certaine… Ce n’est pas la petite nouvelle qui venait maintenant dans le club de cuisine ainsi que le club de danse ? Je crois que oui en fait. Le seul problème, c’est que j’ai complètement oublié son nom. Sérieusement, les noms, c’est la chose dont j’ai beaucoup trop de difficulté à me souvenir. Je repris mon souffle une fois, puis une deuxième fois avant d’ouvrir la bouche afin de dire quelque chose d’intelligent.

- Eum… Tu es là depuis longtemps ? Tu veux danser, c’est pour cela que tu es ici ? Si oui, je suis désolée de prendre autant de place et avec la musique et tout. Je pensais vraiment que j’étais seule… La prochaine fois, tu veux bien cogner avant d’entrer ou juste dire bonjour, s’il te plaît?

Ok. Je n’étais pas actuellement la demoiselle la plus gentille, mais elle venait de me faire salement peur, je trouve ça particulièrement désagréable. Si elle venait pour danser… Sérieux… Elle avait été tellement subtile que je ne l’avais pas remarqué du tout. Mon cœur battait à la chamade encore une fois, mais cette fois-ci, surtout à cause de l’énervement que cette apparition soudaine m’avait causée.


---------------------------------


Coeur Merci Toshi, c'est super beau! Coeur
Je parle en japonais en #990066. Je sais également parler en anglais (#136F9C) et un peu le français (#F68D14)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 19
■ Messages : 31
■ Inscrit le : 01/07/2017

■ Mes points : 138

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Sumire Sugimoto
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Lorsque danse et photo se rencontrent  Mer 12 Juil 2017 - 1:14

Son modèle ne bougeait pas et c’était excellent!
 
La chanson se termina et soudainement, la jolie fille se releva pour aller s’occuper de la musique. Sumire avait commencer à bouger autour d’elle, mais comme elle s’y attendait, elle n’avait pas trouvé de meilleure prise de vue. Au moins, elle savait qu’elle avait un beau trésor, une photo parfaite. Une œuvre! Son nouveau modèle avait vraiment ce côté photogénique, sans parler de tout ce que ses yeux dégageaient même s’ils étaient cachés derrière des lunettes. Elle n’était plus sûre si son nom était bien Emma, mais il lui semblait se souvenir que c’est le nom que les autres utilisait dans le club de cuisine et de danse… Après tout, elle n’avait rejoint ces deux clubs que récemment donc elle pouvait bien se tromper… mais Emma lui semblait la bonne réponse.
 
Elle regarda donc cette Emme qui semblait indécise sur sa musique et semblait ne pas l’Avoir remarqué. Mmmm… elle devrait peut-être faire quelque chose.. s’annoncer, faire un bruit… indiquer sa présence…. Et elle commença à lever un bras. Ben oui Sumire! Elle est dos à toi alors pourquoi tu lèves un bras? Elle ne te voit pas et ça ne fait pas de bruit lever un bras et non, ça ne t’aidera pas à parler à la bonne tonalité non plus. Baisse ce bras!!!
 
Elle baissa donc son bras et ouvrit la bouche au même moment où l’autre fille se retourna et n’eut pas le temps de faire un son.
 
…………………………………………………………………………..oh………mon………dieu!!!!! Mais c’était quoi ce cris de la mort?!??! Sumire en resta toute figée de stupeur, les yeux grands ouverts. Et… tabarnak? C’est quoi ça? Ça veut dire quoi? Pourquoi elle dit ça? … Arabe… Oui oui ça sonne arabe… elle doit être arabe!
 
Elle regarda Emma, sans bouger d’un cil, la laissant reprendre un rythme normal. D’ailleurs, celle-ci lui adressa finalement la parole.

 - Eum… Tu es là depuis longtemps ? Tu veux danser, c’est pour cela que tu es ici ? Si oui, je suis désolée de prendre autant de place et avec la musique et tout. Je pensais vraiment que j’étais seule… La prochaine fois, tu veux bien cogner avant d’entrer ou juste dire bonjour, s’il te plaît?
 
Sumire fini par lui sourire tout en déposant son appareil photo sur le banc qui n’était pas loin.
 
-Oh non non t’inquiète. J’aime bien danser mais je suis loin d’être bonne et amatrice pour venir pratiquer tout bonnement. Non en fait je me promenais sans but précis… Et Puis j’ai fait de ne pas faire de bruit. Tu étais parfaite alors je crois que ça aurait tout gâché si je t’avais sortie de tes pensées.
 
Par pur paresse, elle se laissa tomber sur le banc, à côté de son appareil.
 

-Emma c’Est bien ton nom? Je n’en suis pas sûre… Tu voudrais devenir mon modèle?? Tu étais parfaite tout à l’heure et tu as vraiment un beau visage! Bien sûr je ne fais pas encore de photo professionnellement alors je ne peux pas te payer pour ça…

---------------------------------


Merci Lavender pour le vava et Lutecya pour la signa <3

Blabla japonnais
Blabla français
Blabla Anglais
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 161
■ Inscrit le : 20/02/2017

■ Mes points : 112

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Fin Octobre
Emma Walker
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: Lorsque danse et photo se rencontrent  Mer 12 Juil 2017 - 2:39


Lorsque danse et photo se rencontrent
J’étais actuellement morte de honte. D’abord parce que je venais de crier comme une demoiselle digne des films d’horreur de Toshi, mais aussi parce que je venais de sortir un de ces gros mots qui ne sont franchement pas agréable, même si ces gens n’ont aucune idée de sa signification. Parce que je ne suis pas du tout certaine qu’il y ait une autre québécoise dans cette académie. Peu importe. Peut-être que cela pourrait arriver l’un de ces jours, je suis loin de connaître tout le monde ici. Mais bon, maintenant j’étais quelque peu plus clame, je respirai calmement et la musique m’aidait grandement également. Je me laissai pratiquement emportée par la musique, si ce n’était pas de cette demoiselle qui me parlait.

Je dois avouer que je ne suis pas certaine de savoir de quoi elle parlait. Enfin, ce que je veux dire, ok. C’est correct qu’elle ne veuille pas me déranger dans un sens. Même si en même temps je n’avais jamais eu aussi peur de ma vie. Mais ce qu’elle dit ensuite n’eut aucun sens. Pendant un moment je crus qu’elle parlait plutôt chinois que japonais. On ne sait jamais dans cette école. Ce que je veux dire, c’est que ces paroles voulaient dire quelque chose, mais mon cerveau était pratiquement incapable de comprendre ce qu’elle disait.

Il me fallut un certain moment avant que je comprenne vraiment ce qu’elle me disait. Je … Quoi ? Oui, mon nom c’est bel et bien Emma, même si j’ai complètement oublié le sien… Elle veut quoi déjà ? Attend. Nah. Impossible. Franchement. Je ne suis pas très jolie, surtout dans ces vêtements-là, comment pouvait-elle me demander une telle chose ? Je finis par lui répondre, franchement. Parce que je ne pouvais faire autrement.


- Eum. Oui. Je m’appelle bien Emma. Tu veux bien me rappeler le tien ? Honnêtement je ne suis vraiment pas douée avec les prénoms du coup, je ne sais plus le tien. Et honnêtement… Non.

Voilà. Regardez. Simple et direct. Comment voulait-elle que je devienne un modèle alors que je suis l’une de ses personnes qui n’apprécient même pas son corps. Je sais, c’est triste. Mais comme beaucoup de demoiselle de mon âge (et même beaucoup de demoiselle en général) l’estime que j’ai envers moi-même est… Catastrophique ? J’ai du mal à me sentir belle et tout… Alors je n’arrive vraiment pas à comprendre ce qui lui a bien passé par la tête.

- Je veux dire… Je suis tellement imparfaite que je ne comprends pas en quoi tu peux me trouver parfaite… Du coup, je ne comprends pas. Je crois que tu serais mieux avec un autre modèle… Je suis désolée.

Je ne voulais pas la découragée, elle doit avoir du talent, mais je ne me vois aucunement comme pouvant être un modèle pour des photos. Que ce soit de façon amateur ou professionnelle… Dans tous les cas… Nah. Pendant ce temps, Muse continuait à jouer avec douceur… étrangement, c’est comme cela que je percevais les émotions de cette chanson-là. Je ne sais pas si c’est ce qu’ils ont voulu en dégager, mais c’est ce que j’en ressentais, malgré le fait que je sois complètement fermée devant cette demoiselle.


---------------------------------


Coeur Merci Toshi, c'est super beau! Coeur
Je parle en japonais en #990066. Je sais également parler en anglais (#136F9C) et un peu le français (#F68D14)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 19
■ Messages : 31
■ Inscrit le : 01/07/2017

■ Mes points : 138

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Sumire Sugimoto
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Lorsque danse et photo se rencontrent  Jeu 13 Juil 2017 - 13:46

Bien sûr qu’elle espérait avoir une réponse positive. Elle n’aurait pas demandé sinon. Cependant, elle reçut cette réponse quasi unanime : Non. Mais qu’est-ce que les gens ont à toujours fuir le devant de la caméra? C’est pas comme si on s’amusait à prendre les pire angles de vous en photo pour les mettre sur le web et se moquer. Bon… Malheureusement il y avait quelques malintentionnés qui osaient faire ça, mais pas Sumire. Non mais trouvez-vous qu’elle a une tronche à faire ce genre de truc sale? Non. Alors pourquoi tout le monde lui refusait? Il faut dire qu’elle-même n’était pas du genre à servir de modèle, mis elle avait toujours accepté d’être le model de sa maman qui testait ses nouvelles idées de vêtements…
 
Il faut croire que le l’être humain est destiné à ne pas aimer ce qu’il est. Bien sûr, il y a des exceptions comme les narcissiques ou ceux qui de l’estime de soi à revendre, mais même si on affirme être bien dans son corps, il y a toujours un petit quelque chose qui vient nous titiller. Et pour une grande majorité des gens, il y a trop de chose qui nous titille sur soi.
 
Bref, la photographe eut une bouille déçue en entendant la réponse, mais au moins, elle s’était souvenu du bon nom de son interlocutrice et elle appréciait franchement son honnêteté. Ce n’est pas tout le monde qui ose répondre franchement du premier coup sans se trouver d’excuse ou sans détourner la conversation.
 
-Bon… Dommage…
 
Elle glissa légèrement du banc pour s’étirer les jambes et les bras et se rassied convenablement.
 
-Moi c’est Sumire! Ravie de faire une connaissance plus officielle avec toi!
 
Elle lui sourit. Bien sûr, elle aurait pu insister, elle avait envie d’insister, mais les gens semblent se refermer encore plus lorsqu’on s’acharne. De plus, elle ne semblait pas avoir une grande estime d’elle-même alors c’était cause perdue… Elle profiterait de ces moments d’inattention pour la photographier. Après tout, c’est lorsque les gens ne sont pas conscients d’être sous les projecteurs qu’ils révèlent le plus profond de leurs émotions. Savoir capter toute l’essence d’une scène, d’un moment, c’était ça l’art! Et c’était encore plus difficile à capter quand c’était un tableau qu’on avait créé soi-même.
 
-Donc tu fais de la danse depuis longtemps? Tu en fais souvent?
 

Tant qu’à être là, avec une camarade de club, autant sympathiser!  On l’avait bien envoyé dans ce lycée pour ça… En espérant qu’elle ne soit pas encore une personne susceptible ou trop émotionnellement fragile comme ceux qui la fuient après une discussion parce qu’ils ne sont pas capable d’encaisser ses propos…

---------------------------------


Merci Lavender pour le vava et Lutecya pour la signa <3

Blabla japonnais
Blabla français
Blabla Anglais
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 161
■ Inscrit le : 20/02/2017

■ Mes points : 112

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 17 ans
❖ Chambre n° : L-7
❖ Arrivé(e) en : Fin Octobre
Emma Walker
« Elève ; en 4ème année »
(#) Re: Lorsque danse et photo se rencontrent  Mar 18 Juil 2017 - 3:06


Lorsque danse et photo se rencontrent
Oh. Bah. D’accord. Moi qui aurait cru que c’était le genre de fille à vouloir un peu trop insister, il faut croire que je me trompais. Dans un sens, c’était vraiment beaucoup trop tant mieux. Je n’avais pas envie de devenir un top-model, ce n’est pas particulièrement dans mes plans de carrière… Quoi que je ne sois même pas certaine de savoir quel est mon plan de carrière actuellement… Mais ce n’est pas du tout le temps de penser à tout ça. Pour l’heure, je me devais d’être soulagée que la demoiselle n’insiste pas et du coup, j’étais plutôt heureuse, en fait, c’était surtout mon estime de moi-même qui en était plutôt ravie. Elle semblait tout de même quelque peu déçue, ce qui était parfaitement normal quand on se fait refuser quelque chose, mais peut-être que si on se connait un peu plus et qu’elle me le demande de nouveau, je serais probablement plus en mesure de lui répondre oui. Du moins, c’est ce que je crois.

Elle se présenta à moi. Bien. Sumire. Le genre de prénom que je suis particulièrement douée pour oublier. Petit détail. Je vais essayer de faire un effort un peu. Je commence à ne plus oublier le nom des gens dans ma classe c’était déjà une bonne chose, maintenant je me devais de me souvenir de tous ceux des clubs dont j’étais membre. J’avouerai que des fois, je suis du genre à ne pas m’en souvenir. Des fois même je demande à Toshi ou encore à Meyuki de me les rappeler. Ouaip. Je suis vraiment une horrible personne. Pour le moment, je me balançai légèrement au rythme de la musique qui rockait doucement dans mes oreilles et dans celles de Sumire. J’ai beaucoup trop d’amour pour ces trois chansons dont je me retenais de chanter.

- Moi de même, je suis contente de faire un peu plus connaissance avec toi. Avec tout le monde, c’est plutôt difficile et avec les chorégraphies ce n’est pas évident d’avoir le temps pour parler avec les autres.

Je rigolai doucement avant d’aller retrouver mon meilleur ami, le plancher. Je m’assoyais dessus, près de Sumire, non loin de la musique. Elle me demandait depuis combien de temps je faisais de la danse. Mmh. J’essaie de me souvenir. Depuis longtemps, ça je pouvais bien le dire. Je crois que j’avais commencé à faire de la danse lors des heures de dîner dès que j’eus mis les pieds dans mon école secondaire à mes douze ans. Je crois que mes parents m’y avaient inscrit pour justement que j’aie la chance de socialiser davantage avec d’autres personnes… Ce qui fonctionna quand même assez bien. Je pris par la suite des cours du soir afin de faire des spectacles à la fin de l’année. C’était vraiment trop chouette. J’adorais faire les spectacles, tout ce stress qui monte afin de montrer l’union des mouvements du corps humain avec celui de la musique afin de véhiculer un message, une émotion et parfois même une histoire. Surtout une histoire. Et j’avais continué la danse, même une fois arrivée ici. C’était une place dans laquelle je me sens bien, que j’ai l’impression d’être bonne et que je peux démontrer mon talent. Je finis par sourire et je sortis à Sumire :

- J’ai commencé la danse vers mes douze ans à mon ancienne école, avant que je déménage ici. J’en fais assez souvent. Je ne dirais pas tout le temps, mais je fais partie du club de cuisine et quand je n’y suis pas, eh bien, je danse ici. J’adore faire de la danse, surtout du K-pop. Je danse sur ces aires avec Toshiko, elle est aussi dans le club, tu as du la rencontrée également. Et puis voilà quoi. Je trouve que ça permet de se détendre… Enfin… Quand je ne réfléchis pas trop…

Je terminai avec un petit rire quelque peu nerveux, pensant encore à mon état détestable que j’avais avant que la demoiselle n’arrive dans le coin, pensant un peu trop à une certaine personne… D’ailleurs, je devrais lui trouver un nom de code. Comme ça les gens, et surtout Toshi, ne sauront pas que je pense, je parle de lui. Mmh. Oui, il fallait vraiment que je lui trouve un surnom trop cool. Mmh. Pas maintenant. Vraiment.

- Et toi ? Je veux dire… Je sais bien que tu n’es pas amatrice de danse et tout ça, mais… Pourquoi tu t’es inscrite dans le club dans ce cas ? Si ce n’est pas indiscret de ma part, bien sûr. Et tu photographies souvent ? Depuis longtemps ?

Soudainement je me souvenais d’un film que ma maman adorait (et qu’elle adore encore je crois), dans lequel il y a une espèce de femme tribal qui parle d’un truc qui ne doit pas parler et qu’elle se traite de tous les noms inimaginables devant l’un des personnages principaux… Et fini avec un « je suis une meeeerde. » J’aime beaucoup ce film québécois également. Et la série encore plus. Il faudrait que je les écoute tous, ça serait trop amusant. Actuellement, je me sentais un peu comme la demoiselle, dont je parlais plutôt, du genre, je devrais arrêter de parler, comme elle, mais je ne le faisais pas. Mais j’avais réussi à me calmer afin de laisser le temps à Sumire de répondre. Au moins, je m’étais calmé, sinon il m’aurait fallu un « Non Brad ».

---------------------------------


Coeur Merci Toshi, c'est super beau! Coeur
Je parle en japonais en #990066. Je sais également parler en anglais (#136F9C) et un peu le français (#F68D14)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 19
■ Messages : 31
■ Inscrit le : 01/07/2017

■ Mes points : 138

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 16 ans
❖ Chambre n° : L-9
❖ Arrivé(e) en : Avril 2012
Sumire Sugimoto
« Elève ; en 3ème année »
(#) Re: Lorsque danse et photo se rencontrent  Hier à 3:34

Pour l'instant, l'autre demoiselle semblait vouloir elle aussi sympathiser. Sumire la regarda prendre place sur le plancher près d'elle avant d'écouter ses propos.

J’ai commencé la danse vers mes douze ans à mon ancienne école, avant que je déménage ici. J’en fais assez souvent. Je ne dirais pas tout le temps, mais je fais partie du club de cuisine et quand je n’y suis pas, eh bien, je danse ici. J’adore faire de la danse, surtout du K-pop. Je danse sur ces aires avec Toshiko, elle est aussi dans le club, tu as du la rencontrée également. Et puis voilà quoi. Je trouve que ça permet de se détendre… Enfin… Quand je ne réfléchis pas trop…

C'est qu'elle a de la jasette! C'est super en fait. Losqu'Emma mentionna Toshiko, elle réfléchit un instant, incertaine de pouvoir mettre le bon visage sur ce nom... Au pire, à la prochaine rencontre de club, elle n'aura qu'à observer avec qui Emma se tient et ça devrait être elle si elles dansent sur les mêmes airs. De la K-pop. Sumire connait bien le genre, mais n'étant pas généralement grande consommatrice de musique, elle pourrait reconnaître quelques airs sans pouvoir placer un titre ou nom d'artiste... Elle aime bien la musique qui passe en général, mais s'attarde rarement plus loin que juste l'écouter et l'apprécier sur le moment.

Et toi ? Je veux dire… Je sais bien que tu n’es pas amatrice de danse et tout ça, mais… Pourquoi tu t’es inscrite dans le club dans ce cas ? Si ce n’est pas indiscret de ma part, bien sûr. Et tu photographies souvent ? Depuis longtemps ? 

Ce qu'elle est drôle!!! Sumire venait de lui poser ces questions alors en quoi serait-il indiscret qu'elle doive y répondre à son tour? La plus jeune attendit que l'autre ait terminé toutes ses questions qu'elle s'enchaînait avant de répondre toujours souriante.


-En fait... c'est pas que je ne suis pas amatrice, c'est juste que je n'ai jamais vraiment fait de danse.. C'est un peu comme un hasard choisit que j'aie atterri ici. Je cherchait au départ un peu d'action pour explorer la photographie sportive. Je pourrais simplement regarder les clubs au lieu d'en faire partit, mais je ne voulais pas paraître de la fille louche qui se pointe juste pour des photos... En fait je me pointe ici juste pour prendre des photos mais passons. Je me suis dit que c'était mieux de s'inscrire dans un club sportif, mais je n'aime pas particulièrement faire du sport alors celui qui me semblait le moins pire c'était la danse. Finalement c'était le meilleur choix parce que la danse, c'est une discipline mouvementée remplie de créativité et de sens artistique. Contrairement aux autre sports où l'on fini par toujours revoir la même routine, les mêmes mouvement, la danse innove à chaque seconde et permet de diversifier le contenu photographié. Il y a aussi une autre raison qui m'a poussé à m'inscrire ici, mais ça je ne compte pas en parler.

Non. C'était une raison bien particulière qui n'appartenait qu'à elle seule. Ce serait un peu bizarre et gênant que les autres sachent. S'ils savaient, ce ne serait pas pareille! Sumire en profita ppour prendre une bonne respiration après avoir déballé cette première partie de contenue, puis elle repris avec un ton encore plus enthousiaste.


- Sinon, oui je photographie aussi souvent que les occasions me le permettent! Et je photographie depuis que j'ai eut mon premier appareil photo. C'est ma grand-maman qui me l'à offerte quand j'avais 8 ans..

Une pointe de nostalgie passa dans son regard. Les souvenirs de cette grand-mère qu'elle n'avait vu que deux fois mais avec qui elle avait partagé de merveilleux moments remontaient à la surface. Elle se demanda par la suite quand elle la reverrait. Sa maman allait régulièrement en France, mais comme c'est pour son travail, elle y va seule. Sumire sortit de cette mini bulle pour revenir à Emma.

- Au fait, t'es venu ici pour danser ou juste écouter de la musique, étalée au sol en tenue appropriée pour danser?

Elle eut un petit rire, démontrant que c'était simplement une remarque à la légère.


-Ça te dirait de me montrer ce que tu sais faire? Une jolie chorégraphie? Et je te photographierais!!

Elle reprit son appareil qu'elle ramena près de son visage et regarda la danseuse avec un grand sourire remplis d'espoir qu'elle dise oui....

---------------------------------


Merci Lavender pour le vava et Lutecya pour la signa <3

Blabla japonnais
Blabla français
Blabla Anglais
Revenir en haut Aller en bas
 
Lorsque danse et photo se rencontrent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Bâtiments communs :: Le bâtiment Yamanaka :: Salles des clubs-
Sauter vers: