Partagez | 
 

 Oh ! Oui ! youpi ! Dansons la salsa ! [PV Fuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 105
■ Inscrit le : 07/05/2017

■ Mes points : 60


Mon personnage
❖ Âge : 25 ans
❖ Chambre n° : Appart. C-602
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Jhin Weber
« Personnel ; psychologue »
(#) Oh ! Oui ! youpi ! Dansons la salsa ! [PV Fuki]  Ven 21 Juil 2017 - 18:56

Oh Oui !Youpi !Dansons la salsa !


Il était midi vingt et mon rendez-vous galant était prévu pour midi, je marchais donc à grands pas en direction de l'endroit où ma cavalière d'un soir m'avait demandée de la retrouver, un restaurant que je ne connaissais pas dans le centre. J'étais en pantalon noir et en chemise mi ouverte blanche, j'avais au moins pris un peu de temps pour me coiffer et m'habilier convenablement avant de vite filler de mon appartement.

Je l'avais rencontré hier soir lors d'une sortie avec des anciens membres de mon université, nous nous étions vu parmi la foule de personne présente dans le bar parce que nous étions tous les deux assez reclus de notre groupe d'amis. Je devais me lever tôt le lendemain et je n'avais pas envie de boire ou de m'amuser en ce moment avec tout ce qui se passait à côté et le boulot à reprendre le lendemain. Toutefois, mes amis avaient insisté pour que je viennes en prétextant que c'était l'anniversaire d'une connaissancE qui avait l'air de m'apprécier. Il se trouve que je ne l'appréciais pas plus que ça et qu'elle avait de toute façon embrasser un autre de mes amis au cours de la soirée.

J'étais donc allé commander deux bières pour moi et la jeune inconnue, c'est déjà ce qu'elle buvait sauf que la sienne, alors posée sur la table, était vide, nous discutâmes tout deux pendant le reste de la soirée, je n'avais rien tenté car je ne la sentais pas à l'aise et je ne suis pas du genre forceur.

Mais ce matin avait été assez compliqué à gérer et par un concours de circonstances impliquant qu'un de mes amis ait fini à l'hôpital après la fête et une visite surprise d'amis de la famille à mon appartement. Me voilà essayant temps bien que mal d'arriver à l'heure.
Je reçus cependant un message sur mon portable alors que le restaurant était en vue.

"Je suis partis, pas la peine de revenir vers moi, je déteste les personnes en retard. Bonne journée."


Je m'arrêtais de marcher et encaissais la nouvelle un peu frustré et déçu, les gens autour de moi se pressaient dans le centre pour aller dans les restaurants en famille ou entre couple, ce qui renforçait la solitude du moment. Soudain une musique rythmé et complètement atypique pour la région me parvint aux oreilles.

Je tournais la tête vers l'appartement juste à ma gauche, la porte était ouverte et semblait invitée à ce que l'on rentre. Ce que je fis, par curiosité, la musique venait de là, une musique surement brésilienne ou quelque chose comme ça. Je m'arrêtais dans l'entrebaillure de la porte pour découvrir ce qui semblait être un cours de danse.

J'avais déjà pris des cours de danse, surtout du tango en vérité car je trouvais le jeu de séduction dans cette danse très appréciable et entrainant. Mais là on aurait plutôt dit...Un prospectus à ma gauche posé sur une petite table dans la salle répondit à ma question, de la Salsa.

J'étais complètement novice en la matière et pas vraiment intéressé par cette danse au premier abord, toutefois, la professeur avait un air familier, elle était de dos pour l'instant mais je m'approchais pour mieux la voir et finis par entrer dans la salle. J'étais toutefois derrière le groupe de personnes qui suivait le cours mais ma haute taille me permettais de voir.

Soudain elle se retourna et je reconnus la professeur D'EPS de Kobe. Un sourire ce dessinait sur mon visage mais je ne dit rien ne voulant pas la déranger dans son cours.

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Japonais #0099ff
Anglais#0066ff
Français#9900ff

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 276
■ Inscrit le : 01/07/2017

■ Mes points : 75

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 33 ans
❖ Chambre n° : C-304
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Fuki Nakuru
« Personnel ; prof de sport »
(#) Re: Oh ! Oui ! youpi ! Dansons la salsa ! [PV Fuki]  Mar 1 Aoû 2017 - 23:36

Oh ! oui ! Youpi ! Dansons la salsa !

Depuis quelques temps, Fuki avait pris un travail supplémentaire pour arrondir les fins de mois. Et aussi, pour avoir une occupation en dehors des cours de sports pour les enfants. Ainsi, elle avait trouvé ce petit club de danse de salon et autres, et qui avait besoin d’une professeure pour apprendre la salsa à des jeunes et des adultes. Bon, le cours était principalement composé d’adultes et de futurs mariés, mais cela ne la gênait guère. Elle avait postulé sur un coup de tête, ayant appris cette danse lors de différentes formations dans ses études et s’en sortait assez bien. Elle avait dû faire une démonstration quelques semaines auparavant pour obtenir le post, face à deux autres candidates. Cela n’avait pas été évident, surtout face à la demi-espagnole, mais par chance elle avait eu le poste. Et depuis, elle donnait trois fois par semaine ce cours. C’était un peu un moyen de penser à d’autres choses et de faire des nouveaux trucs dans sa vie.

Ainsi, ce matin, en prévision du cours qu’elle allait donné à midi, elle s’était vêtue simplement pour ne pas à devoir retirer trop de couche pour enfiler la tenue prévue pour danser avec ses élèves. Elle enfila donc un jeans bleu ciel et un gros pull bleu marine, pour éviter le froid. Elle se sentait parfaitement à l’aise. Se dirigeant dans la salle de bain, elle s’arrêta devant son miroir pour se coiffer. Elle tressa sa chevelure sur le côté, pour ne pas qu’ils la gênent dans la journée, puis apporta une touche de maquillage ambré au-dessus de ses yeux. Ben oui, ce n’est pas parce qu’on donne cours, qu’on ne peut pas être jolie.

Une fois prête, elle mis une gourde et un bento dans son sac de sport, ainsi que son legging noir et son long débardeur gris, celui qui descend jusque ses genoux. Elle ferma le tout et se mit en route pour aller au local de danse. Sur le chemin, son patron lui envoya un message pour lui signaler que son assistant et partenaire pour le cours serait malheureusement absent. Bien, elle n’était pas trop contente mais elle comprenait. Elle n’aurait qu’à choisir une personne dans le tas pour pouvoir l’accompagner. Il arrivait souvent que des célibataires débarquent pour apprendre, et ainsi avoir l’occasion d’apprendre des techniques de danse pour draguer des filles. Ouais, bon, c’est un moyen comme un autre selon Fuki, même si c’est pas ce genre de gars qui l’a fait craqué.

Elle arriva sur place et alla rapidement se changer dans le vestiaire. Elle avait pris l’habitude d’utiliser une canne fine et noire dans son cours, pour donner le tempo des pas durant la séance. Elle la laissait en continu dans son casier, n’en ayant aucune utilité ailleurs. Elle la sortit, laissant son sac à la place avant de se diriger dans la salle où elle mit un disque dans le lecteur CD, commençant à s’échauffer, attendant ses élèves du jour. Ceux-ci arrivèrent au compte-goutte, elle les salua, arrêtant de se dandiner pour pouvoir discuter avec eux tranquillement. Ils étaient tous assez sympathique pour la plupart, elle rigolait souvent même en leur compagnie. Une fois que midi sonna, elle intima ses élèves à s’installer seul tout d’abord dans la salle. Elle commençait toujours ses leçons par une séance d’échauffement, pour éviter que l’un d’entre eux aient des crampes durant leur apprentissage. Et c’était quelque chose qu’elle n’appréciait pas spécialement, vu qu’elle se sentait toujours responsable lorsqu’un muscle claque durant le cours.

Ainsi, elle les fit faire une sorte de petite fitness sur place, les faisant sautiller de différentes façon pour les obliger à transpirer un peu. Qui a dit que la danse est facile ? Certainement pas Fuki. Au contraire, pour elle, c’est aussi un moyen de conserver une bonne activité pour le corps. Après ces dix minutes, elle se mit face à la grande glace de la salle, pour pouvoir montrer les pas dans le même sens que ces élèves et faciliter ainsi l’apprentissage de ces derniers. Elle s’occupa d’abord des femmes pour le pas de base. Les hommes devant soit attendre, soit faire l’inverse de ce qu’annoncer la jeune femme. Ainsi, elle leur fit d’abord la démonstration, citant les différents temps. D’abord reculer le pied droit, temps deux on décolle le pied gauche, temps trois on repose le pied gauche puis on avance le pied droit. Puis on marque une pause. Elle leur fit faire, tapant de sa canne pour marquer chaque temps, d’abord lentement puis un peu plus rapidement. Pendant que les femmes répétaient au son d’une musique le pas de mambo, pas de base de la salsa, elle intima les hommes à suivre les pas inversés, qu’elle leur montra. Après quelques minutes elle se retourna, pour intimer les hommes et les femmes à se mettre par couple. C’est alors qu’elle remarqua au fond de la classe un homme qui ne dansait pas, se contentant d’observer. Elle ne le reconnut pas tout de suite, puis elle constata qu’il s’agissait de l’un de ses collègues. Elle ne s’y attendait absolument pas de le voir là mais elle fit un petit sourire. Elle s’avança dans sa direction tandis qu’elle intimait à ses élèves d’essayer les pas qu’ils venaient d’apprendre en couple, relançant ainsi la musique avec une petite zapette qu’elle avait mis dans la ceinture de son legging.

« - Hé bien Hé bien, monsieur Webber. Je ne m’attendais pas à vous croiser ici ? » lança alors la jeune femme à son collègue une fois arrivée face à lui.


© 2981 12289 0

---------------------------------

Fuki parle en #ff0033
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 105
■ Inscrit le : 07/05/2017

■ Mes points : 60


Mon personnage
❖ Âge : 25 ans
❖ Chambre n° : Appart. C-602
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Jhin Weber
« Personnel ; psychologue »
(#) Re: Oh ! Oui ! youpi ! Dansons la salsa ! [PV Fuki]  Lun 14 Aoû 2017 - 20:02

Oh Oui ! Youpi ! Dansons la salsa !


Je la vis regarder vers moi et me remarqué elle s’avança vers moi. J'étais partagé entre l'envie de fuir et la pensé de resté. Je ne savais pas pourquoi mais je sentais que j'avais fait une erreur en rentrant dans cette salle et que je n'allais pas aimé la suite.

Mais d'un côté elle m'avait déjà vue et décamper maintenant serais affreusement mal poli, en plus de ça je ne m'imagine pas lui refaire face après de retour à l'école. Je restais donc planté là en essayant de lui sourire et de ne pas avoir l'air trop gêné même si ça ne devait pas trop marché.

« - Hé bien Hé bien, monsieur Webber. Je ne m’attendais pas à vous croiser ici ? »

"Et bien moi non plus je ne suis là que parce que mon rendez vous est tombé à l'eau, j'ai eu une dure journée et je m’apprêtais à rentré chez moi lorsque j'ai entendu de la musique je suis donc venu voir ce qu'il ce passait dans le coin."

J'affichais toujours un sourire gêne, me grattant nerveusement la joue. J'avais fait un peu de danse avant un peu de classique et de tango je connaissais les rythmes et les pas de danse. Mais je ne connaissais rien à la salsa.

Pour moi c'était un peu une danse de grand mère ou bien de haute voltige en fonction des performeurs et vu la salle je ne pense pas que ce soit des pro qui feront de la haute voltige.

Donc l’expérience ne me tentait pas trop comme ça.

(HRP: dsl pour la longeur du post ^^')

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Japonais #0099ff
Anglais#0066ff
Français#9900ff

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 276
■ Inscrit le : 01/07/2017

■ Mes points : 75

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 33 ans
❖ Chambre n° : C-304
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Fuki Nakuru
« Personnel ; prof de sport »
(#) Re: Oh ! Oui ! youpi ! Dansons la salsa ! [PV Fuki]  Mar 15 Aoû 2017 - 0:22

Oh ! oui ! Youpi ! Dansons la salsa !

« Et bien moi non plus je ne suis là que parce que mon rendez vous est tombé à l'eau, j'ai eu une dure journée et je m’apprêtais à rentré chez moi lorsque j'ai entendu de la musique je suis donc venu voir ce qu'il ce passait dans le coin. » répondit le psychologue. Ce qui fit sourire la jeune femme. Elle avait eu raison de mettre la musique assez forte. Si cela permettait d’attirer du monde et pouvoir augmenter la population de son cours, cela l’arrangeait plutôt pas mal. En tout cas, elle avait légèrement tiqué sur le rendez-vous… et en toute bonne curieuse… et bien, elle n’hésita pas à l’interroger, un sourire malicieux sur le visage.

« Un rancard c’est ça ?Et comment as-tu réussi pour qu’il soit annulé ? » demanda la jeune femme alors. Elle reporta ensuite une attention particulière à ses élèves. Ces derniers semblaient bien progressés, même si cela ne faisait qu’un mois qu’elle avait ouvert le cours. Elle repéra un défaut auprès d’un couple et se dirigea vers eux, tout en disant un petit « Attend deux secondes » à son collègue. Elle corrigea l’erreur puis retourna en direction de Jhin.

«  Cela ne fait pas longtemps que je tiens ce cours, mais ils progressent bien. D’habitude, j’ai un partenaire qui m’aide, une sorte d’assistant comme à l’université tu vois ? Sauf qu’il est malade ou un truc du genre. Du coup, je me retrouve seule. Ce qui est dérangeant pour montrer les pas en couple. » soupira la jeune femme. Elle ne savait même pas demander à un des élèves, ils étaient tous déjà par deux. C’était pas de chance pour elle, mais il semblait qu’elle n’avait pas le choix. Vint alors une petite idée lumineuse dans son esprit. Et si… la présence de son collègue était un signe pour lui venir en aide ? Après tout, il était là, pourquoi refuserait-il d’aider une de ses collègues.

« Tu veux bien être mon partenaire ? » demanda-t-elle alors, lui lançant un grand sourire, avant de le prendre par la main et d’annoncer aux jeunes gens de s’arrêter pour observer. Et oui, vous avez bien lu, elle n’a pas attendu sa réponse que déjà elle l’embarquait de force sur la piste. Elle demanda à tout le monde d’être attentif. « Bien, tu mets ta main gauche sur ma hanche et de l’autre tu me tiens la main. Je vais diriger, tu as juste à suivre le mouvement. » lui murmura-t-elle alors, attendant que la musique se relance. Une fois cela fait, elle entraîna Jhin Webber dans une salsa calme, lui permettant de pouvoir suivre les pas de la jeune femme.

© 2981 12289 0

---------------------------------

Fuki parle en #ff0033
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 105
■ Inscrit le : 07/05/2017

■ Mes points : 60


Mon personnage
❖ Âge : 25 ans
❖ Chambre n° : Appart. C-602
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Jhin Weber
« Personnel ; psychologue »
(#) Re: Oh ! Oui ! youpi ! Dansons la salsa ! [PV Fuki]  Jeu 7 Sep 2017 - 11:43

Oh Oui ! Youpi ! Dansons la salsa !


« Un rancard c’est ça ? Et comment as-tu réussi pour qu’il soit annulé ? » Je ne voyais aucun mal à être sincère avec elle après tout.

"Disons que malheureusement je suis arrivé en retard" dis-je affichant une mine honteuse. "Ce n'est pas dans mes habitudes mais j'ai dû aider un ami à l'hôpital et gérer des amis qui étaient passés à l'improviste chez moi. Je ne suis arrivé que 15 minutes en retard avec tout ça et elle est partie juste au moment où j’arrivai à notre lieu de rendez-vous."


Je soupirais d'un air lassé et fatigué, je l'aimais bien pourtant cette demoiselle...

"Mais bon le passé c'est le passé, pas la peine de revenir dessus." Je souris à Fuki qui m'écoutait à moitié apparemment.

« Attend deux secondes »

Je la vis se diriger vers un binome et les corriger sur leurs pas de danse. Puis revenir vers moi elle avait l'air préoccupé, peut être s'inquiétait-elle du niveau de ses élèves ?


«  Cela ne fait pas longtemps que je tiens ce cours, mais ils progressent bien. D’habitude, j’ai un partenaire qui m’aide, une sorte d’assistant comme à l’université tu vois ? Sauf qu’il est malade ou un truc du genre. Du coup, je me retrouve seule. Ce qui est dérangeant pour montrer les pas en couple. »


Un frisson me parcourrai le dos et nos deux regards se croisèrent en même temps, les yeux de Fuki reflétant le soudain intérêt qu'elle portait à ma présence ici et la possible résolution de son problème. Les miens une pointe de peur en devinant les prochains mot qu'elle allait prononcer et la catastrophe approcher.

« Tu veux bien être mon partenaire ? »

J'eus à peine le temps d'ouvrir la bouche pour lui rappeler que je n'avais jamais dansé la salsa et que j'étais fatigué de ma fête de la veille et de ma matinée mouvementée qu'elle m'agrippa par la main et annonça aux autres élèves de nous regarder. J'étais entouré d'étranger tous en cercle autour de nous, avec une collègue de boulot qui me demandait de danser la salsa avec elle....

Une matinée encore très étrange aujourd'hui. Mais maintenant que tout le monde me regardaient. Je ne pouvais pas reculer ou m'en aller, alors autant essayé d'apprécier, je me vengerais d'une manière ou d'une autre de la prof de sport plus tard. J'affichais mon plus beau sourire devant Fuki en pensant cette idée, mes yeux trahissait surement mon état d'esprit malicieux.

« Bien, tu mets ta main gauche sur ma hanche et de l’autre tu me tiens la main. Je vais diriger, tu as juste à suivre le mouvement. »


J'obtempérai non sans un petit moment de gène en posant ma main sur sa hanche, je me détendis au maximum pour bien me laisser guider et ne pas être trop raide et je m'apprêtais à suivre tous ses mouvements comme si j'étais son miroir.

Aujourd'hui cours éclair sur la salsa, c'est un peu le test fatidique, soit ça passe, soit je me ridiculise.

"Je me dois de te prévenir que je me vengerais d'une manière ou d'une autres plus tard." Dis-je toujours avec le même sourire faussement cordial.



Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Japonais #0099ff
Anglais#0066ff
Français#9900ff

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 276
■ Inscrit le : 01/07/2017

■ Mes points : 75

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 33 ans
❖ Chambre n° : C-304
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Fuki Nakuru
« Personnel ; prof de sport »
(#) Re: Oh ! Oui ! youpi ! Dansons la salsa ! [PV Fuki]  Jeu 7 Sep 2017 - 16:28

Oh ! oui ! Youpi ! Dansons la salsa !

« Disons que malheureusement je suis arrivé en retard" dis-je affichant une mine honteuse. "Ce n'est pas dans mes habitudes mais j'ai dû aider un ami à l'hôpital et gérer des amis qui étaient passés à l'improviste chez moi. Je ne suis arrivé que 15 minutes en retard avec tout ça et elle est partie juste au moment où j’arrivai à notre lieu de rendez-vous. » avait-il répondu à Fuki, cette dernière lâcha un léger soupir de soutien. Ouais, la nana avait quand même vachement abusée pour le coup. Elle aurait pu attendre, vu qu’il l’avait prévenu de son planning chargé. Elles sont de plus en plus complexes les femmes quand même ! « Hé ben, c’est pas de chance. Mais dis-toi que si elle est pas capable de patienter un peu, c’est qu’elle n’en vaut pas tant la peine que ça, tu en trouveras une bien mieux ! » réconforta Fuki, donnant un petit coup de coude à son collègue avant d’observer la salle. Un des couples ne s’en sortaient pas vraiment, du coup elle lui demanda d’attendre deux secondes, n’ayant même pas entendu la remarque sur le fait de revenir dessus. Elle se dirigea vers eux, corrigea les défauts puis revint finalement vers Jhin.

Elle lui expliqua finalement la situation dans laquelle elle se trouvait, non sans lâcher un soupir. Elle n’appréciait pas qu’on la lâche à la dernière minute et encore moins pour le boulot. A la limite, quand c’est pour des rancards, ça ne la gêne pas tant que ça d’attendre un peu, comprenant que les gens ont une vie aussi en dehors d’elle, mais pour le côté professionnel, elle était bien plus intransigeante. Elle lança finalement un regard en direction de son collègue, une idée lumineuse lui avait traversé l’esprit alors que lui semblait pas du tout rassuré. Il avait compris. Mais pour en être sûre, elle lui demanda quand même s’il acceptait d’être son partenaire d’un cours. Elel ne lui laissa pas le temps de réagir que déjà, elle l’emmenait au centre de la piste, un sourire satisfait au visage. Elle attira l’attention de l’ensemble de ses élèves avant d’expliquer au jeune homme où il devait poser ses mains. C’était pas bien compliqué en réalité, vu qu’elle ne leur apprenait que les pas de bases. Et cette dernière ne se stressait pas trop des conséquences de son geste, malgré le regard malicieux du jeune homme, avant que ce dernier ne tourne légèrement à la gêne au moment de poser sa main sur la hanche de la jeune femme. Elle ? Bah, elle avait tellement l’habitude que c’était un geste devenu totalement anodin pour elle.

« Bien, soyez tous parfaitement attentif. » déclara-t-elle avant de mettre en route la musique. Elle fit un grand sourire à son collègue, elle devait réfléchir au moyen de le remercier plus tard. Il le fallait, il sauvait littéralement le cours de la jeune femme. « Je me dois de te prévenir que je me vengerais d'une manière ou d'une autres plus tard. » lui fit-il avec un sourire, bien qu’on sentait parfaitement qu’il n’était que forcé. Elle lui fit un clin d’œil et tira la langue avant de commencer à le guider. 1,2,3,4. 4 temps, elle recule le pied droit, soulève le gauche, le repose, avance le pied droit, pause, on reprend. Elle avait littéralement le rythme dans la peau et guidait son partenaire, oubliant presque ses élèves. Une bulle, elle se sentait comme dans une bulle. Elle avait presque envie de pousser Jhin a réalisé des pas plus complexe mais au vu de sa réaction, elle avait bien compris que ce dernier ne connaissait pas la salsa, alors elle ne dit rien. « Tu t’en sors pas trop mal. » dit-elle avec un grand sourire, tandis qu’elle continuait à le guider. « Tu as déjà dansé avant ? »

© 2981 12289 0

---------------------------------

Fuki parle en #ff0033
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 105
■ Inscrit le : 07/05/2017

■ Mes points : 60


Mon personnage
❖ Âge : 25 ans
❖ Chambre n° : Appart. C-602
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Jhin Weber
« Personnel ; psychologue »
(#) Re: Oh ! Oui ! youpi ! Dansons la salsa ! [PV Fuki]  Mer 13 Sep 2017 - 16:41

Oh Oui ! Youpi ! Dansons la salsa !


Malgré le trac qui était monté en moi lorsqu'elle m'avait pris la main, main très douce d'ailleurs pour une prof de sport. Je me débrouillais pas trop mal essayant de ne pas pensé aux paires yeux qui étaient fixés sur moi.

Ça me rappelait vraiment les cours de Tango auquel j'avais participé pendant des années. Bien que beaucoup moins poussé et plus facile dans les mouvements à réaliser, je ne savais pas si je me débrouillais bien ou pas, pendant les premières secondes je suivis les pas de Fuki des yeux, puis rapidement je pris le rythme, mes pas devinrent plus affirmés, mes mains sur sa hanche et dans sa main s'affermir et je la laissais me porter dans sa danse.

Moi qui avait l'habitude du Tango ou en général l'homme menait la danse je dois dire que c'était assez reposant de ce laisser porter.

Je pu même m'égarer à me souvenir de mes cours de Tango et de mes premiers cours assez laborieux. Pendant quelques instants tellement les pas de danse me semblai facile à suivre.

« Tu t’en sors pas trop mal. Tu as déjà dansé avant ? »


"Oui, j'ai suivis des cours de Tango pendant mes années de lycée et de fac, ça m'avait bien aidé à m'évader de mes cours et de la période ingrate que l'on traverse au lycée. Le basket m'avait bien aidé aussi à cet époque."
Dis-je d'un air pensif

Je me demande lequel des deux m'avait le plus aidé, je pense que le basket m'a aidé à m'affirmer et le tango à m'évader.

"Je n'étais pas spécialement très bon ceci dit. Et vous depuis combien de temps faites vous ça ?"

Tout en parlant nos pas restaient synchronisés, je plongeais mes yeux dans les siens. Je ne connaissais rien de la professeur de sport, même pas de rumeur ou de conversations entre collègues. Je ne suis pas homme à aimer les ragots, mais je dois dire qu'elle m'apparaissait comme assez mystérieuse sur le moment.

Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Japonais #0099ff
Anglais#0066ff
Français#9900ff

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 276
■ Inscrit le : 01/07/2017

■ Mes points : 75

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 33 ans
❖ Chambre n° : C-304
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Fuki Nakuru
« Personnel ; prof de sport »
(#) Re: Oh ! Oui ! youpi ! Dansons la salsa ! [PV Fuki]  Lun 2 Oct 2017 - 15:35

Oh ! oui ! Youpi ! Dansons la salsa !

« Oui, j'ai suivis des cours de Tango pendant mes années de lycée et de fac, ça m'avait bien aidé à m'évader de mes cours et de la période ingrate que l'on traverse au lycée. Le basket m'avait bien aidé aussi à cet époque. » répondit-il lorsque Fuki se demanda si ce dernier avait déjà dansé auparavant. Elle comprenait ce besoin de s’évader à la période du lycée. Elle-même l’avait fait, en fait, elle l’avait même fuit finalement. En tout cas, ça avait été son propre moyen d’évasion, de rester enfermé chez elle, dans sa petite chambre remplie de peluches et de jeux vidéo. « Une bonne méthode je trouve, en tout cas, j’ai connu des gens plus drastiques à ce niveau. » rigola-t-elle, avant d’accélérer un peu la cadence. Elle n’allait pas dire que c’était elle tout de même. Ils ne se connaissaient que trop peu pour qu’elle lui avoue la façon dont elle-même s’était évadée. Bien que, maintenant, elle en riait plus qu’autre chose. M’enfin, c’était ni le lieu ni le bon moment pour commencer à s’épancher sur ses détails.

« Je n'étais pas spécialement très bon ceci dit. Et vous depuis combien de temps faites-vous ça ? » demanda-t-il finalement, ce qui fit sourire la jeune femme. Elle trouvait qu’il se débrouillait pourtant pas mal. Il faut dire que ce n’était que les pas de bases, et rien de plus. Si elle avait voulu être sadique, elle aurait poussé le vice jusque des pirouettes et des mouvements tellement rapide que cela aurait été bien difficile de suivre la cadence pour un novice. « J’ai commencé il y a quelques années, c’était un moyen d’oublier un peu les affaires de flics que je voyais en continu on va dire. Et finalement, j’ai adoré ça et j’ai continué, même après avoir quitté le taff. » Tiens ? Elle n’était même pas sûre qu’il sache qu’elle avait été flic avant d’être prof. Bah, après, c’est qu’un détails aussi aux yeux de la prof. Tout son passé n’est qu’un ensemble de détails, pour elle, vivre le présent était bien plus important d’une certaine manière.

Après quelques minutes à montrer les pas à ses élèves, elle arrêta tout et signifia à ses derniers que c’était à leur tour de se dandiner les fesses. Tout le monde se plaça en couple et commença leur petit tour tandis qu’elle reportait son attention sur son collègue. « Et donc, tu joues au basket ? J’avoue que je ne t’aurai jamais imaginé en faire. » rigola-t-elle alors, tandis qu’il lui arrivait de jeter un coup d’œil pour voir ce qu’il se tramait dans sa salle. Puis, un nouveau regard en direction de Jhin. « Bon, je te propose d’aller se faire une bouffe ou un truc du genre après si tu veux, histoire que je te remercie d’avoir accepté de danser avec moi. » proposa-t-elle alors, histoire de payer sa dette. Elle est un peu comme une Lannister voyez ? Elle paye toujours ses dettes. Même si c’était pas tout le temps souhaitable pour elle, quand elle n’apprécie pas une personne par exemple. Mais bizarrement, Jhin lui paraissait assez sympathique pour qu’elle n’hésite pas un instant à payer cette dernière. Et puis, le pauvre, il avait été si lâchement abandonner qu’elle avait un peu pitié pour lui l’air de rien.

© 2981 12289 0

---------------------------------

Fuki parle en #ff0033
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 105
■ Inscrit le : 07/05/2017

■ Mes points : 60


Mon personnage
❖ Âge : 25 ans
❖ Chambre n° : Appart. C-602
❖ Arrivé(e) en : Début Décembre 2014
Jhin Weber
« Personnel ; psychologue »
(#) Re: Oh ! Oui ! youpi ! Dansons la salsa ! [PV Fuki]  Sam 7 Oct 2017 - 17:00

Oh Oui ! Youpi ! Dansons la salsa !



« J’ai commencé il y a quelques années, c’était un moyen d’oublier un peu les affaires de flics que je voyais en continu on va dire. Et finalement, j’ai adoré ça et j’ai continué, même après avoir quitté le taff. »

Je continuais de danser doucement scrutant le visage de ma partenaire à la recherche d'une émotion quelconque, mais elle restait indéchiffrable et je ne savais pas si c'était un sujet que je pouvais aborder sans la froisser ou la mettre mal à l'aise. Le métier de policier n'est pas simple à vivre et on traverse des épreuves très dures en général au cours de sa carrière. Je comprends tout à fait qu'elle ai eu besoin de se changer les idées et de sortir de toutes ses histoires, moi-même j'ai besoin régulièrement de me sortir l'esprit de toutes ses histoires de lycée en déprime et d'autres situations beaucoup plus glauques....

Nous arrêtâmes de danser et observâmes les élèves prendre place et essayer de nous imiter, je ne pouvais m'empêcher de sourire en voyant la gène de certains hommes et de certaines femmes à danser ainsi aussi près les uns des autres.

« Et donc, tu joues au basket ? J’avoue que je ne t’aurai jamais imaginé en faire. »

"Ah ?" (AH !) Dis-je ne sachant pas vraiment comment prendre cette remarque, regardant toujours les élèves danser. Est-ce que je n'étais pas du type sportif pour elle ? Elle me trouvait surement trop mou ou calme pour faire un sport aussi nerveux et exigeant. Bah il ne faut pas juger un livre par sa couverture comme on dit. En tout cas dans la bouche d'une professeur de sport je ne pu m'empêcher de déceler là une petite pique quant à ma personnalité trop passive.

"Je joue en temps qu'ailier en général au basket et j'avoue que j'adore ce sport, malheureusement je n'ai plus vraiment le temps d'en faire en ce moment, ou en tout cas je ne le prends pas."


« Bon, je te propose d’aller se faire une bouffe ou un truc du genre après si tu veux, histoire que je te remercie d’avoir accepté de danser avec moi. »

Je sourie gentillement, mi amusé mi taquin mes yeux se reportèrent sur elle et quittèrent les élèves dans la salle pour observer plus en détail la femme devant moi. La lumière du soleil éclairait la salle de danse elle arrivait de profil par rapport à Fuki qui regardait attentivement ses élèves tout en parlant. Ses longs cheveux argentées tressés paraissaient prendre une teinte doré avec la chaude lumière solaire, ses yeux noisettes passaient d'un élève à l'autre.

"Ne m'inviteriez vous pas à un rendez-vous galant Miss Nakuru ?" Dis-je d'un air faussement indigné.

Je n'avais pas envie qu'elle écourte son cours parce qu'elle avait pitié pour moi non plus. Mais la perspective d'un déjeuner avec Fuki me plaisait plus que de rester tout seul pour ne pas mentir.

"Oui pourquoi ne pas aller dans un restaurant pas trop loin ou alors un truc plus rapide dans la rue. Mes plans pour ce midi ayant été annulés, j'avoue avoir un peu faim..."
Dis-je un peu gêné en sentant mon estomac crié famine.  


Codage par Libella sur Graphiorum

---------------------------------

Japonais #0099ff
Anglais#0066ff
Français#9900ff

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
■ Age : 23
■ Messages : 276
■ Inscrit le : 01/07/2017

■ Mes points : 75

■ Mes clubs :

Mon personnage
❖ Âge : 33 ans
❖ Chambre n° : C-304
❖ Arrivé(e) en : Avril 2014
Fuki Nakuru
« Personnel ; prof de sport »
(#) Re: Oh ! Oui ! youpi ! Dansons la salsa ! [PV Fuki]  Ven 13 Oct 2017 - 10:37

Oh ! oui ! Youpi ! Dansons la salsa !

« Ah ? » Oups, Fuki, elle vient de se rendre compte qu’elle a peut-être fait une boulette en disant ça. Elle voit qu’il tique sur ce qu’elle a dit. Alors, elle se dit qu’il vaudrait mieux qu’elle explique un peu plus son point de vue. « Bah, je sais pas, je te voyais plus faire du tennis ou de la course. » Fuki, cette meuf qui juge au physique, le génie. En tout cas, elle a pas l’air de s’en sentir plus gênée que ça de mettre des étiquettes aux gens. Au fond, si elle a tort, elle assumera et puis c’est tout, n’est-ce pas ? Par principe en tout cas, cela ne signifie pas que dans son esprit elle croira forcément la personne. « Je joue en temps qu'ailier en général au basket et j'avoue que j'adore ce sport, malheureusement je n'ai plus vraiment le temps d'en faire en ce moment, ou en tout cas je ne le prends pas »

Elle hoche la tête, un petit sourire. « Moi aussi, j’y ai joué il fut un temps. J’ai même initié une de mes nièces adorées au basket et à la course à pied. Mais il faudra vous trouver du temps, c’est important d’avoir une bonne hygiène de vie. Après, vous serez plus rapidement vieux, faibles, malades et moches. » Tousse. Bravo, Fuki. Elle et le tact, c’est pas gagné, mais elle hausse les épaules avant de lui lancer un regard et lui proposais d’aller se remplir la panse après. Son ventre grognait sa désapprobation de ne pas l’avoir rempli plutôt et en prime, elle devait bien ça à son collègue. Elle avait hâte du coup qu’il accepte, que le cours soit fini et comme ça, ils pourraient trouver un endroit où se poser pour se nourrir. Y avait un mexicain pas loin, ça pourrait peut-être bien se passer là-bas, si on aime l’épicé.

« Ne m'inviteriez vous pas à un rendez-vous galant Miss Nakuru ? »
« Non. » Craque, faux espoirs disparus. Fuki, elle a loupé de se conformer aux normes de la société parfois, à dire non de manière aussi trash. Elle semble même pas atteinte par l’inquiétude de savoir si elle a choqué ou non son collègue. L’avait qu’a pas posé cette question, il aurait pas eu un non aussi rapide et claire. Quoi ? Choqué ? Ho bah, il vous en faut peu ! En tout cas, elle commence à se diriger vers un couple quand elle entend Jhin lui répondre.

« Oui pourquoi ne pas aller dans un restaurant pas trop loin ou alors un truc plus rapide dans la rue. Mes plans pour ce midi ayant été annulés, j'avoue avoir un peu faim... » Ses plans… Ah, oui, la meuf qui l’a lâché à la dernière minute ou du moins, la dernière minute de ses quinze minutes de retards. Bref, elle hoche de la tête avant de corriger le pas d’une jeune femme plutôt petite, à la longue chevelure brune. Une fois fait, elle regarda sa montre et constata qu’il était temps d’arrêter le cours. Alors, d’un signe, elle le stoppa, coupant la musique en chemin. « Bien, le cours est terminé pour aujourd’hui, entraînez-vous à la maison, on se voit la semaine prochaine. Bonne journée. » et voilà, en une phrase et tout le monde était congédié. Elle s’avança en direction de Jhin pour lui signaler qu’elle devait se changer puis elle alla directement dans les vestiaires remettre la robe en fine laine blanche, qu’elle avait prévu dans son sac de sport pour faire un tour en ville. Cette dernière épousait parfaitement les formes de son corps, avec un petit décolleté en v au niveau de la poitrine. Celle dernière, elle la réhaussa avec une veste en cuir noire qui trainait dans son casier et mis ses bottines tout aussi noire, prenant son sac de sport sur l’épaule, elle sortit de la salle et se dirigea vers l’entrée où patienter son collègue.

« Je suis prête, on peut y aller. »


© 2981 12289 0

---------------------------------

Fuki parle en #ff0033
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« »
(#) Re: Oh ! Oui ! youpi ! Dansons la salsa ! [PV Fuki]  

Revenir en haut Aller en bas
 
Oh ! Oui ! youpi ! Dansons la salsa ! [PV Fuki]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kobe High School :: Kobe ; centre ville :: Le centre ville :: Autres lieux-
Sauter vers: